Vous êtes sur la page 1sur 4

Constante de Planck 1

Constante de Planck
Cet article fait partie de la série
Mécanique quantique

Postulats de la mécanique quantique


Histoire de la mécanique quantique

Concepts fondamentaux
État quantique · Superposition · Observable · Intrication · Mesure · Principe d'incertitude · de correspondance · Dualité · Décohérence

Expériences
Fentes de Young · Expérience de Stern et Gerlach · Chat de Schrödinger · Gomme quantique · Paradoxe EPR · Téléportation
quantique · Expérience d'Aspect

Formalisme
Notation Bra-Ket · Équation de Schrödinger · Matrice densité · Représentation de Schrödinger · de Heisenberg · d'interaction

Statistiques
Maxwell-Boltzmann · Échange · Fermi-Dirac ·
Fermion ·
Bose-Einstein · Boson

Théories avancées
Théorie quantique des champs · Axiomes de
Wightman · Électrodynamique quantique ·
Chromodynamique quantique · Gravité quantique ·
Diagramme de Feynman

Interprétations
Problème de la mesure ·
Copenhague · Ensemble · Variables cachées · Transactionnelle · Mondes multiples · Histoires consistantes · Logique quantique · Réduction par
l'observation (consciente)

Physiciens
Planck · de Broglie · Schrödinger · Heisenberg · Bohr · Pauli · Born · Dirac · von Neumann · Einstein · Bohm · Feynman · Everett · Penrose

En physique, la constante de Planck, notée , est une constante utilisée pour décrire la taille des quanta. Elle joue
un rôle central dans la mécanique quantique et a été nommée d'après le physicien Max Planck.
La constante de Planck, notée relie notamment l’énergie d’un photon à sa fréquence (lettre grecque nu) :
Constante de Planck 2

Valeur
Dans les unités SI, le CODATA de 2006 recommande la valeur suivante :
h ≈ 6.626,068,96×10-34 J.s,
avec une incertitude standard de ±0.000,000,33×10-34 J.s, soit une incertitude relative de 5.0×10-8.

Constante de Planck réduite ou de Dirac


La constante de Planck possède les dimensions d’une énergie multipliée par un temps. Il est possible d’écrire ces
unités sous la forme d’une quantité de mouvement par une longueur (kg·mètre2·s-1) c’est-à-dire les mêmes unités que
le moment angulaire.
Une grandeur associée est le quantum d’action, également appelé constante de Planck réduite ou encore parfois
constante de Dirac, notée ħ et prononcée « h barre » :
• Valeur en joules-secondes :
ħ = h / 2 π ≈ 1.054,571,628×10-34  J.s,
avec une incertitude standard de ±0.000,000,053×10-34  J.s.
• Valeur en électron-volts-secondes :
ħ ≈ 6.582,118,99×10-16  eV.s,
avec une incertitude standard de ±0.000,000,16×10-16  eV.s, soit une incertitude relative de 2.5×10-8.
• Valeur en MeV-fermis :
ħ c ≈ 197.326,963,1  MeV.fm,
avec une incertitude standard de ±0.000,004,9  MeV.fm, soit une incertitude relative de 2.5×10-8.

Interprétation physique
La constante de Planck est utilisée pour décrire les phénomènes de quantification qui se produisent avec les
particules et dont certaines propriétés physiques ne prennent que des valeurs multiples de valeurs fixes au lieu d'un
ensemble continu de valeurs possibles. Par exemple, l'énergie d'une particule est reliée à sa fréquence par :
.
On retrouve de telles conditions de quantification dans toute la mécanique quantique. Par exemple, si est le
moment angulaire total d’un système et le moment angulaire du système mesuré sur une direction quelconque,
ces quantités ne peuvent prendre que les valeurs :
• , avec : 2j = 0, 1, 2, 3, 4, ...
• , avec : m = -j, -j+1, ..., j-1, j.
En conséquence, est parfois considérée comme un quantum de moment angulaire puisque le moment angulaire de
n’importe quel système, mesuré par rapport à n'importe quel choix particulier d'axe, est toujours un multiple entier de
cette valeur.
La constante de Planck réduite apparaît également dans les énoncés du principe d'incertitude de Heisenberg. L’écart
type d’une mesure de position et celui d’une mesure de quantité de mouvement le long du même axe
obéissent à la relation suivante :

La constante de Planck réduite est également employée dans le système d’unités dit des unités de Planck.
Constante de Planck 3

Première et seconde constantes de Planck de luminance


Dans la théorie des corps noirs, notamment pour l'expression de la luminance, on utilise deux autres constantes de
Planck appelées C1 et C2 :
• C1 = 3.7415×10-16  W⋅m2⋅sr-1, soit C1 = 1,1905×10-16  W⋅m2
• C2 = 1,4388×10-2  m⋅K

Représentation informatique
La constante de Planck possède les représentations Unicode suivantes :
• : U+210E (constante de Planck) ;
• : U+210F (constante de Planck réduite sur 2π) ;
• en LaTeX, s'écrit \hbar.

Voir aussi

Liens externes
• Quantum of Action and Quantum of Spin - Numericana [1]
• NIST - CODATA 2002 recommended values - Planck constant [2]

Liens internes
• Constante de Planck réduite
• Loi de Planck
• Mur de Planck
• Rayonnement électromagnétique
• Équation de Schrödinger
• Dualité onde-particule
• Effet Hall quantique
• Constante physique
• Unités de mesure en physique
• Temps de Planck
• Longueur de Planck

Références
[1] http:/ / www. numericana. com/ answer/ constants. htm#h
[2] http:/ / physics. nist. gov/ cgi-bin/ cuu/ Value?h
Sources et contributeurs de l'article 4

Sources et contributeurs de l'article


Constante de Planck  Source: http://fr.wikipedia.org/w/index.php?oldid=54839760  Contributeurs: Alain r, Bigon, Cdang, Clatourre, Coyau, David Berardan, Dirac, Dumontierc, Epop,
Epsilon0, Florentriv, Gariq, GillesC, Goel, Grimlock, Haypo, Hemmer, Jean-Christophe BENOIST, Jérôme6210, Larrousiney, Le Renard expiera, Lolowilli16, Looxix, Med, Numbo3,
Orthogaffe, Pll, Poulpy, Ryo, Sbrunner, Siren, Skippy le Grand Gourou, Snoyes, Stanlekub, Vargenau, Verdy p, Wikipedix, Xmlizer, Yves, Zweistein, 35 modifications anonymes

Licence
Creative Commons Attribution-Share Alike 3.0 Unported
http:/ / creativecommons. org/ licenses/ by-sa/ 3. 0/