Vous êtes sur la page 1sur 1

43. Cyclisme

Mercredi 30 avril 2008

Le Télégramme

Tour de Bretagne. 5 e étape : Lannion - Lannion

Poilvet l’a attendue neuf ans !

Photo Patrick Tellier

Ce Tour de Bretagne n’est décidément pas comme les autres. Au lendemain de l’incroyable banqueroute des favoris à

Lesneven, c’est Benoît Poilvet qui

a fait coup double,

hier à Lannion. Le

Finistérien de

l’équipe Bretagne

- Armor-lux

n’avait pas gagné une course depuis neuf ans !

Benoît Poilvet est le nouveau lea- der du Tour de Bretagne.

- Armor-lux n’avait pas gagné une course depuis neuf ans ! Benoît Poilvet est le nouveau

Il a demandé à l’ancien profession- nel Philippe Le Leu de le pincer en lui tendant son bras. Pour se rendre compte qu’il ne rêvait pas. Benoît Poilvet ne rêvait pas, hier après- midi, sur les berges du Léguer. Neuf ans, neuf ans après sa victoire au Grand Prix de la Pentecôte à Mon- contour (22) en mai 1999, maillot Jean Floc’h - Mantes sur le dos, Benoit Poilvet a enfin levé les bras

au ciel, hier à Lannion. Ou plutôt le bras. Et encore, vite fait bien fait, en coupant la ligne comme s’il avait le peloton aux trousses. « J’avais trop trop peur que les autres ne me rattrapent », se justi- fiait-il, la voix saccadée par l’émo- tion. Poilvet ne risquait pourtant rien : il possédait plus d’une minute sur son suivant immédiat et avait course gagnée depuis bien long-

« Je ne savais plus ce que c’était de

gagner, moi

»

temps.

« On m’avait dit que ça me tomberait dessus

» « A un tour de l’arrivée, je me voyais gagner et j’en avais les lar- mes aux yeux sur le vélo. Mais je trouvais également le temps long, j’avais tellement peur de m’écrouler dans la dernière bosse. Ce senti- ment de peur, je peux vous assurer

que c’était atroce à ressentir. Fran- chement. Quand j’ai franchi la ligne, c’était une délivrance. Je ne savais plus ce que c’était de

», ajoutait-il, candi-

de et touchant à la fois. « Ça fait cinq ans que j’en rêvais, vous savez, cinq ans. Lors de mes quatre premières années chez les pros, je me disais que c’était normal de ne pas gagner. Mais là, j’en avais carré-

gagner, moi

ment marre. De toute façon, c’était simple, j’avais dit à Cathy (sa fem- me) que j’arrêtais le vélo en fin d’année si je ne gagnais pas une course en 2008. D’un autre côté, on m’avait dit que ça me tomberait dessus le jour où je m’y attendrai le moins, c’est exactement ce qui s’est passé », poursuivait-il.

Option sur le général Benoit Poilvet (bientôt 32 ans) ne s’attendait peut-être pas à rempor- ter son premier succès chez les pros à Lannion mais il est allé le cher- cher, comme on dit. « Je me suis retrouvé devant un peu par hasard sur le circuit final. Et puis, je me suis dit, " allez, on joue le géné- ral ". Tactiquement, je n’ai fait qu’un effort mais un effort qui a duré longtemps », souriait-il encore à l’issue de son magnifique coup de force en solitaire sur le redoutable tracé lannionnais. Benoît Poilvet ne s’est pas contenté de goûter à nouveau au plaisir sucré de la victoire : en s’imposant avec 1’20’’ d’avance sur un premier groupe de 23 coureurs, le Finisté- rien de Plouigneau - qui faisait par- tie de la grande chevauchée de la veille - a endossé le maillot blanc de leader. Il possède, avant la spé- ciale chronométrée (23,4 km) de Dol, 1’13’’ de marge au général sur le Néerlandais Schmitz, 1’19’’ sur l’Allemand Keinath et près d’1’30’’ sur des rouleurs comme Hoogerland ou Berkhout. Autrement dit, il a pris une option sur la victoire finale. Au poil, vraiment !

Philippe Priser

> Express

OMNISPORTS JEUX OLYMPIQUES :

TONY ESTANGUET PORTE-DRAPEAU A 100 jours du coup d’envoi des Jeux Olympiques de Pékin, le Comi- té national olympique et sportif français (CNOSF) a désigné hier Tony Estanguet, double médaillé d’or du canoë (slalom) à Sydney en 2000 et à Athènes en 2004, com- me porte-drapeau de la délégation française pour la cérémonie d’ouverture des compétitions le 8 août en Chine.

d’ouverture des compétitions le 8 août en Chine. CYCLISME TOUR DE ROMANDIE : CAVENDISH LEADER Prologue

CYCLISME TOUR DE ROMANDIE :

CAVENDISH LEADER

Prologue : 1. Mark Cavendish (GBR/High Road) le 1,9 km en 2’07’’; 2. D. Bennati (ITA/Liquigas) m.t.; 3. M. Albasini (SUI/Liquigas) à 1’’; 4. B. Schröder (GER/Team Milram) 1’’; 5. B. Wiggins (GBR/High Road) 1’’;

TENNIS MUNICH : MONFILS SORTI

:

I. Andreev (RUS/N.4) bat G. MONFILS (FRA) 6-3, 6-4; F. Gonzalez (CHI/N.2) bat D. Sela (ISR) 6-3, 6-4.

Simple

messieurs

(1 er

tour)

BASKET-BALL PRO A :

PARIS S’ENFONCE

Cholet - Nancy Villeurbanne - Clermont Roanne - Levallois Gravelines - Chalon/Saône Le Havre - Strasbourg Orléans - Dijon Pau-Orthez - Hyères Le Mans - Vichy

CLASSEMENT

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

13

14

15

16

Le Mans

Nancy

Villeurbanne

Roanne

Le Havre

Vichy

Hyères

Cholet

Strasbourg

Dijon

Orléans

Pau-Orthez

Chalon/Saône

Gravelines

Levallois

Clermont

Pts

49

47

47

47

46

44

43

42

40

40

40

40

38

38

36

32

59-74

101-68

81-75

81-87

89-63

66-73

88-95

63-53

J

G

28 21

28 19

28 19

28 19

28 18

28 16

28 15

28 14

28 12

28 12

28 12

28 12

27 11

28 10

27

28

4

9

P

7

9

9

9

10

12

13

14

16

16

16

16

16

18

18

24

> Les classements

5 e étape (Lannion - Lannion) : 1. Benoît Poilvet (Bretagne - Armor-lux) les 145,7 km en 3 h 26’30’’; 2. A. Kristoff (Bianchi) à 1’20’’; 3. B. Schmitz (Van Vliet) mt; 4. S. Bonsergent (BAL) mt; 5. S. Nie- rynck (Beveren 2000) mt; 6. F. Charrier (Nogent) mt; 7. D. Vanendert (Beveren 2000) mt; 8. M. De Jonge (Beveren 2000) mt; 9. T. Berkhout (Rabaubank) mt; 10. Q. Vens (Davitamon Lotto) mt; 11. J. Hooger- land (Van Vliet) mt; 12. Y. Arashiro (Japon) mt; 13. Y. Guyot (Côtes-d’Armor Maître Jacques) mt; 14. G. Dockx (Beveren 2000) mt; 15. J.-M. Bideau (Roubaix Lille

Métropole) mt; 16. F. Jandesboz (Ven-

dée U) mt; 17. O. Grammaire (SCO Dijon)

mt; 18. T. Huet (Super Sport 35) mt; 19. N.

Keinath (Ista) mt; 20. F. Wilman (Bianchi)

mt; … 24. D. Le Lay (BAL) mt; … 30. S.

Duret (BAL) à 1’37’’; … 32. T. Le Yondre

(Sup 35) mt; … 34. M. Halléguen (CAMJ)

mt; 35. L. Le Gac (BIC 2000) mt; … 45. R.

Hardy (CAMJ) mt; 46. F. Guillou (RLM) mt;

… 53. P. Zielinski (BAL) à 2’04’’; … 56. G.

Malacarne (CAMJ) mt; … 59. V. Rouxel

(BIC 2000) mt; … 61. A. Dalibard (BAL) à

2’08’’; … 69. J. Manach (BIC 2000) à

3’33’’; … 81. C. Noël (Sup 35) à 6’54’’; … 84. M. Jeannès (BIC 2000) à 7’06’’; 85. D. Chopin (Sup 35) à 8’24’’; … 93. N. Baldo (Sup 35) à 9’11’’; … 97. G. Guernion (BIC 2000) mt; … 100. J. Gonnet (Sup 35) mt; … 103. J. Fouchard (CAMJ) mt. Trois abandons et un non partant. Classement général : 1. Benoît Poilvet (Bretagne - Armor-lux); 2. B. Schmitz (Van Vliet) à 1’13’’; 3. N. Keinath (Ista) à 1’19’’; 4. J. Antomarchi (La Pomme Marseille) à 1’24’’; 5. Y. Araschiro (Japon) mt; 6. J. Hoo- gerland (Van Vliet) à 1’26’’; 7. F. Charrier (Nogent) à 1’28’’; 8. T. Berkhout (Rabau-

bank) mt; 9. G. Docks (Beveren 2000) à 1’30’’; 10. Y. Guyot (CAMJ) mt; 11. J.-M. Bideau (RLM) mt; 12. O. Grammaire (Dijon) mt; 13. L. Hutchings (Beveren 2000) mt; 14. S. Tronet (RLM) à 1’41’’; 15. B. Delrot (RLM) à 1’44’’; 16. S. Duret (BAL) à 1’45’’; 17. Y. Lucas (Nantes Atlantique) à 1’47’’; 18. J. Volungevicius (Rietumu) mt; 19. C. Meschenmoser (Ista) mt; 20. M. Shi- mizu (Japon) mt; 21. L. Le Gac (BIC 2000) mt; 22. M. Halléguen (CAMJ) mt; 23. F. Guillou (RLM) mt; … 25. P. Zielinski (BAL) à 2’07’’; 26. F. Jandesboz (Vendée U) mt; … 34. S. Bonsergent (BAL) à 27’30’’; …

AUJOURD’HUI (6 e étape) : Contre-la-montre individuel, 23,4 km Dol-de-Bretagne - Dol-de-Bretagne. Départ du premier coureur à 13 h 45. Arrivée prévue du dernier coureur à 16 h 25.

DEMAIN (7 e étape) : Dol-de-Bretagne - Dinan, 148,9 km.

Départ de La Fresnais 12 h 54, Saint-Père-Marc-en-Poulet 13 h 05, Châteauneuf-d’Ille-

h 18, Pleslin 13 h 34, Corseul 13 h 53, Pléven 14 h 15, Saint-Samson

14 h 37, Languédias 14 h 50, Trébédan 14 h 55, Le Hinglé-lès-Granits 15 h 11, entrée sur le circuit à Dinan à 15 h 24, arrivée prévue à 16 h 28 après sept tours de 6 km.

et-Vilaine 13

40. D. Le Lay (BAL) à 27’31’’; … 45. T. Le Yondre (Sup 35) à 27’47’’; … 47. R. Hardy (CAMKJ) à 27’48’’; …54. A. Dalibard (BAL) à 28’14’’; … 57. G. Malacarne (CAMJ) à 28’15’’; … 62. V. Rouxel (BIC 2000) à 28’33’’; … 67. J. Manach (BIC 2000) à 29’44’’; … 78. C. Noël (Sup 35) à 33’02’’; … 81. M. Jeannès (BIC 2000) à 33’17’’; … 88. N. Baldo (Sup 35) à 35’22’’; …92. G. Guernion (BIC 2000) à 36’06’’; … 103. J. Fouchard (CAMJ) à 42’33’’; 104. D. Chopin (Sup 35) à 45’09’’; … 110. T. Huet (Sup 35) à 53’10’’; … 113. J. Gonnet (Sup 35) à 59’37’’. Classement par point : 1. Coen Ver- meltfoort (Rabobank). Jeunes : 1. Nico Keinath (Ista). Grimpeur : 1. Johnny Hoogerland (Van Vliet). Sprints intermédiaires : 1. Matthias Bandle (Ista). Combiné : 1. Johnny Hoogerland (Van Vliet). Par équipes : 1. Bretagne Armor-lux; 2. Roubaix Lille Métropole; 3. Meitan Hom- po.

PRO B : ON N’ARRÊTE PLUS BREST Championnats de Bretagne du contre-la-montre, demain 93 juniors
PRO B :
ON N’ARRÊTE PLUS BREST
Championnats de Bretagne du contre-la-montre, demain
93 juniors engagés à Pontivy
Besançon - St-Quentin
Brest - Nanterre
Boulazac - St-Etienne
Limoges - Quimper
Reims - Bourg
Evreux -
Poitiers - Rouen
Nantes - St-Vallier
Aix-Maurienne - Le Portel
82-76
89-54
55-60
69-56
77-92
84-63
Ce
soir 20 h
NC
83-85
CLASSEMENT
Pts
J
G
P
Toutes catégories confondues,
163 garçons et dames s’aligne-
ront au départ du régional contre
la montre individuel, demain à
Pontivy - Saint-Niel. Dans le lot,
signe encourageant, pas moins
de 93 juniors.
1 Bourg
55
32 23
9
champion de France sur route,
Hyvernat (CC Liffré), Clément
(Super Sport 35), Guillou (ACP
Baud) et Martin (VC Saint-Malo).
Au chapitre des demoiselles, Élo-
die Le Bail (EC Evel-Baud), très
en vue ces temps derniers, rallie-
ra de nombreux suffrages.
2 Rouen
52
31 21
10
3 Limoges
52
32 20
12
4 Poitiers
50
31 19
12
5 St-Etienne
50
32 18
14
6 Nanterre
50
32 18
14
7 Brest
49
32 17
15
8 Besançon
49
32 17
15
9 Aix-Maurienne
49
32 17
15
10 Nantes
48
31 17
14
11 Evreux
48
32 16
16
12 Quimper
46
32 14
18
(ACP Baud) ne passera pas ina-
perçu. La remarque s’applique à
Menthéour (BIC 2000), Nivinou
(AC Lanester), Quémard, Le Bel-
lec (UC Briochine), Le Guével,
Malherbe (Hennebont cyclisme),
Auberger (SuperSport 35), Le Ves-
sier (VC Pontivy), Pinot, Bren-
terch (Côtes-d’Armor cyclisme).
On enchaînera avec les seniors
dans un parterre de 22 concur-
rents, la succession de Stéphane
Conan sera convoitée par Har-
nois (UC Briochine), Perez (VCP
Lorient), Nevo (VC Pontivy), Le
Corre (SuperSport 35) et Less-
chaeve (AC Lanester).
13 Boulazac
46
32 14
18
14 St-Quentin
45
32 13
19
LE PROGRAMME. 13 h : juniors garçons
15 Le Portel
45
32 13
19
et filles sur 14,5 km; 16 h : dames, 19 ans
16 St-Vallier
43
31 12
19
et plus sur 14,5
km; 16 h 30: espoirs et
Matthieu Boulo est candidat au titre
17 Châlons-en-Ch.
43
32 11
21
chez les 19 ans.
Le Bon, Téguel, Guimard
À la lecture de la feuille d’émar-
gement, quelques noms sautent
aux yeux. Celui, tout d’abord, de
Le Bon, auteur de plusieurs suc-
cès, le solide rouleur de l’UC Brio-
chine aura la pancarte de favori
dans le dos. Bien que junior pre-
mière année, le Pontivyen Téguel
sera survolté à l’idée de se pro-
duire chez lui. On notera aussi la
présence de Guimard (VCP
Lorient), Cornic (VS Scaër), vice-
Boulo est prêt
Pour le compte des 19 ans et
plus, Claire Pedrono (UCK Van-
nes), Audrey Richard (EC Evel-
Baud), Delphine Le Nautrou (EC
Evel-Baud), Marie-Lise Beek-
mann (VC Saint-Malo) bénéficie-
ront de la faveur du pronostic.
On peut s’attendre également à
une lutte sévère dans le lot des
28 espoirs. Parmi les candidats
aux maillots à hermines, Boulo
18 Reims
38
32
6
26
seniors sur 29 km.
Animation : Didier Le
Botmel.
Photo Patrick Tellier