Vous êtes sur la page 1sur 28

TABLE DES MATIÈRES
Pages

Billet du président du comité 1

Billet du directeur 2

Membres du comité au 31 décembre 2009 3

Remerciements 4

Rapports des secteurs: - Requérants d’asile 6

- Réfugiés statutaires 7

- Programme Echelle 7

- Juridique 8

- Administratif 9

- Insertion 10

- Social 11

- Les Ficelles du Budget 12

- Trampolino 12

- Conjugal 13

- Ramassage et boutiques 14

Politique financière et budgétaire 16

Comptabilité générale 2009 du CSP 18

Comptabilité 2009 Secteur Insertion, La Joliette 21

2

Une bourse aux idées a ainsi été organisée et des groupes de travail ont été constitués pour réfléchir aux solutions les plus pertinentes. sans distinction d’origine ni de confession. par l’aide individuelle ou collective. au service du Prochain. de sorte qu’un soutien très actif de nos donateurs est d’autant plus essentiel. le Comité a amorcé une réflexion – qu’il va poursuivre en 2010 – concernant le secteur de ramassage qui. ce qui implique notamment des frais plus importants pour ces institutions et. En période de crise et alors que le taux de chômage est très élevé dans notre can- ton. le Comité tient à exprimer sa très grande reconnaissance à notre Directeur M. BILLET DU PRÉSIDENT DU COMITÉ Les réflexions du Comité ont. beaucoup plus de personnes se trouvent en situation de précarité et doivent faire appel au CSP. au vu de ses grandes difficultés financières. en association avec l’Equipe des colla- borateurs. des moyens de mieux faire connaître le travail du CSP et de renforcer nos possibilités de récolter des soutiens financiers. La nécessité de trouver un plus grand soutien financier auprès du public est tout par- ticulièrement grande actuellement vu que l’EREN a décidé pour 2010. Il s’est en outre préoccupé de rechercher. en particulier porté sur des questions comp- tables. dès lors. pour le CSP. rencontre certaines difficultés en raison notamment d’une concurrence très importante et du fait que la valeur des objets donnés a très considérablement diminué. Pour terminer. Pierre Borer et à toute l’Equipe des collaborateurs pour l’excellent travail qu’ils accomplissent. Par conséquent. En effet. Nous lançons donc un vibrant appel à tous nos donateurs et amis pour qu’ils ren- forcent leur soutien au CSP.– soient soumis à un contrôle dit « ordinaire ». Le Conseil d’Etat exige désormais que les comptes des institutions bénéficiant d’une subvention d’au moins CHF 100’000. notamment pour faciliter l’analyse des coûts des diverses prestations fournies par le CSP. en 2009. le comité a souhaité réorganiser la comptabilité afin de disposer d’un instrument plus performant. de réduire très sensiblement la subvention au CSP. depuis plusieurs années. Pierre Bauer 1 . Enfin. le Comité a également décidé des mesures à prendre en lien avec ces nouvelles exigences de contrôle.

qui avec plusieurs collaborations avec le CSP. son investissement. en collaboration avec le comité. Tous ont la même fibre : « Un esprit d’équipe au service de tous ». citons les personnes qui ont marqué le CSP par leur fidélité : nos deux secrétaires du bureau de La Chaux-de- Fonds. de gestion des dettes et de désendettement. tenir le coup. outil faisant désormais partie de la boîte à outil du CSP. Par son écoute. BILLET DU DIRECTEUR Avez-vous remarqué que pour parler des collaboratrices et collaborateurs du CSP. et Christine Wyss. 2009 aura été l’année de changements inhabituels au niveau du personnel. L’année 2009 a aussi été marquée par les inquiétudes liées au financement de nos prestations. L’accueil fut non seulement atten- tif et bienveillant. nous utilisons volontiers le terme « Equipe » ? Ce n’est pas anodin. signalons l’action « Bourse aux idées ». l’Equipe du CSP. Elles nous ont incités à nouer de nombreux contacts avec le monde politique neuchâtelois. Elle a transmis le « virus » de l’intervention collective. pour expliquer notamment la raison d’être de notre travail en matière de prévention de dettes. Afin de mieux faire connaître ses prestations dans le public et de trouver des appuis financiers com- plémentaires. innover. garder le cap. C’est ici l’occasion d’adresser nos sincères remerciements à tous les partants. a travaillé plus longtemps que ses cinq années contractuelles. Daisy Sieber et Jacqueline Miéville. Outre les activités et prestations décrites par l’Equipe du CSP dans le présent rap- port. Un travail d’équipe mené conjointement avec Caritas. Démarche stimulante et dynamique. qui a marqué son empreinte de juriste au bureau de La Chaux-de-Fonds durant plus de quinze ans. évitant ainsi de réduire nos prestations en 2010. c’est l’esprit d’équipe. dont les premiers fruits devraient être cueillis courant 2010. Ce qui nous fait avancer. qui ont pris leur retraite anticipée après respectivement vingt-six et seize années de présence au CSP . mais aussi concret. Parmi les départs. puisqu’il a débouché in extremis sur l’octroi d’une prestation financière complémentaire pour notre Service dettes. Dans le même… esprit. Notre reconnaissance va aussi à notre Comité et à son Président. Les mêmes remerciements vont aussi à ceux qui arrivent. et bien sûr à ceux qui restent et garantissent la pérennité de l’institution. Olivier Correvon. Six départs et autant d’arrivées. le comité sait lui aussi faire équipe ! Pierre Borer 2 . planche depuis l’automne 2009 sur différents projets. ses encouragements.

Hans Beck Bôle 3 . Luc Meylan Môtiers AUTRES MEMBRES Mme Aline Bandelier Neuchâtel Mme Marie-Laure Béguin Mettraux Fontainemelon Mme Nathalie Fellrath Marin Mme Guillemette Röösli Cormondrèche Mme Christiane Rufer-Burdet La Neuveville M. Maurice Marthaler La Chaux-de-Fonds DÉLÉGUÉ DU CONSEIL SYNODAL M. Yvan Besomi Les Hauts-Geneveys M. COMITÉ AU 31 DÉCEMBRE 2009 PRÉSIDENT M. Pierre Bauer La Chaux-de-Fonds MEMBRES DU BUREAU Mme Geneviève Jaquet-Robert La Chaux-de-Fonds M. Hans Beck Bôle M. Adrien Laurent Bevaix M. Jean-Pierre Aeschlimann Fleurier M.

— Don de la Fondation A.– a été versé Aux bénévoles dans ce Fonds.— La Chaux-de-Fonds Fondation Bhema-Vaduz CHF 5’000. tandis que CHF 39'889.25. vendus dans nos boutiques.. des « Ficelles du Nous tenons à relever entre autres les soutiens financiers sui- Budget » : vants : Rotary Club Département social romand (DSR) CHF 3’000.— Paroisse Notre-Dame Neuchâtel (concert des Rameaux) CHF 2'500..+ K. un montant de CHF 70'079.— Fondation A. Schenkel-Wagner CHF 2’000. A CEUX QUI ONT RÉPONDU À L’APPEL DE MARS Cette campagne a atteint le montant de CHF 60'939. Schenk CHF 2’000. MERCI. AUX AMIS DU CSP Par des dons uniques ou réguliers.– ont été Dons en faveur comptabilisés en 2009.— attribué en octobre 2009 Concert B4X-MAS CHF 1'190. et qui donnent des coups de mains précieux dans d’autres secteurs.MERCI. MERCI. 3112 personnes ont sou- Aux donateurs tenu financièrement le CSP.— CHF 2’000. En 2009.— Fondation Cabane CHF 1’500.— collectif CHF 70’000.— Maison Singer & Cie SA CHF 2’000.– ont pu être distri- qui animent les boutiques bués. Des dons divers d’un montant total de CHF 16'519.— d'accueil et de travail à CHF 10'000. et K. MERCI.– Ainsi que des dons versés en mémoire de 8 personnes décé- dées 4 .— Fondation Haldimann-L’Hardy CHF 4’000.— en faveur du projet 9 dons de particuliers de CHF 1'000. A CEUX QUI SOUTIENNENT BUDGET DES AUTRES Le CSP développe sa propre action d’entraide : « Budget des Autres ». MERCI.– a d’objets ainsi été recueilli sur le compte des Amis. Un total de CHF 156'615.

–. Par ailleurs. il sollicite en leur faveur des Fonds privés (en 2009 : CHF 134'286. Lignières. Cortaillod. Beobachter. Julie de Bosset. Hauterive. Œuvre séraphique de charité du canton Soleure. Les Brenets. Zonta Club. Le Pro Senectute. le CSP ne dispose pas d’argent à distribuer à ceux qui le consultent. La Chaux-de- Fonds Amis de la Jeune Fille. Prestation d’Aide aux personnes Handicapées. En 2009. MERCI. compter sur la collaboration de services que nous ne pouvons Rochefort. Landeron. elle s'est montée à CHF 626'300. A L’EREN ET AUX PAROISSES DE L’EREN L’EREN (Eglise réformée évangélique du canton de Neuchâ- tel) accorde chaque année une subvention au CSP. La Tène..50). 5 . Secours suisse d'hiver. Colombier. Comité de bienfaisance. Fonds des Réfugiés. convalescents La Chaux-de-Fonds. A NOTRE RÉSEAU DE COLLABORATIONS Montalchez. tant ils sont nombreux ! Ces contacts Sauges. Tout au long de l’année. A L’ETAT DE NEUCHÂTEL Le travail accompli par le CSP au service de l’ensemble de la population du canton. Peseux. en complément de l’action sociale des services publics. Le CSP a signé un contrat de prestation avec l’Etat qui lui a A l’Etat de Neuchâtel versé en 2009 une subvention de CHF 200'000. La Côte-aux-Fées. Rougemont de Löwenberg. Fresens. Bôle. Société Suisse d'Utilité Publique. MERCI.– dont CHF 120’000. somme de CHF 30'490. associations. Le Locle. La Chaîne Auvernier. est reconnu par l’Etat.MERCI. Pro Juventute. Boudevilliers. CSP en versant ensemble la dations et amis. ainsi que l’Eglise réformée d’Aarau et les Eglises réformées françaises de Bâle et de Zürich.. Fonds des Incurables. Corcelles-Cormondrèche. Solidarité mères et enfants (SOFO). 3 paroisses ont attribué une collecte en faveur du CSP. Savagnier et permettent d’assurer des prestations de qualité. Pour y pallier. Cyril de Coulon. Bevaix. Le Pâquier. Saint-Aubin- pas tous nommer ici.–. le CSP a le privilège de pouvoir Neuchâtel.– provenant des paroisses. du Bonheur. Nous remercions pour leur soutien les Fonds suivants : Aux communes Gialdini. AUX FONDS PRIVÉS Excepté Budget des Autres. fon. MERCI. MERCI. Œuvre des Cornaux. Merci à tous Valangin ont soutenu le nos partenaires : services publics et privés. Montmollin. Fonds.

Outre le maintien constant des contacts avec divers services collaboratrice «Echelle». ce qui repré- sente par rapport à 2008 une augmentation significative de Pour soutenir le travail du 18 %. et a donc exigé des CHF 25’000. d’accueil des requérants d’asile dans le canton de Neuchâ- collaboratrice «Echelle». suite au préavis cantonal positif. le CSP a présenté n’a fait l’objet d’une décision négative défi- assistante sociale. Ainsi. auprès du secteur au niveau juridique. ce qui a Christine Wyss nécessité dans les deux cas des négociations avec le service collaboratrice «Echelle». 100 % quelles nous nous mandatons aboutissent à un résultat positif. L’ODM ayant durci sa pratique en la matière. On relève donc qu’aucun des dossiers que Caroline Hensinger. dont 58 nouvelles assistant social. RAPPORT DES SECTEURS SECTEUR REQUÉRANTS D’ASILE La permanence hebdomadaire de trois heures. nous avons déposé 63 demandes de ce type. Durant l’année. Le fait que de nombreuses décisions de non-entrée en CSP auprès des requérants matière ont été rendues avec un délai de recours à 5 jours d’asile. 30 % des migrations du canton de Neuchâtel en matière de condi- dès le 1er août 2009 tions d’accueil et d’accès à l’aide juridique. En effet. le suivi François Konrad. dès le 1er juillet 2009 Puis l’ouverture de la ferme Matile à Fontainemelon. L’Office fédéral des migrations (ODM) a approu- vé de suite la délivrance de permis B pour 41 des situations. collaborateurs une disponibilité plus grande. entre décembre 2008 et décembre 2009. 80 % jusqu'au 30 juin 2009 officiels afin d’affiner certaines collaborations. situations. au cours de laquelle toute personne issue du domaine de l’asile peut venir nous consulter sans rendez-vous préalable. le CSP a continué ses démarches de régu- larisation du séjour de certaines personnes par le biais de demandes de permis B pour des titulaires de permis F et N ou déboutés particulièrement intégrés. 40 % tel. Emmanuelle Grenon. juriste 70 % Les autres dossiers sont en attente de décision auprès du can- responsable du secteur ton ou de l’ODM. puis la fermeture quelques mois collaboratrice «Echelle». Nous notons que 80% des procédures pour les- responsable «Echelle». Mélanie Müller.–. 6 . il y a Muriel Laterali eu successivement l’ouverture. 50 % plus tard de l’abri de PC des Gollières ouvert en urgence. juridique de ces dossiers mobilise un temps considérable. a été sollicitée plus de 200 fois au cours de l’année 2009. assistant social. entre janvier 2007 et décembre 2009. Deux procédures sont actuel- lement en recours auprès du Tribunal administratif fédéral en raison du refus de l’ODM d’approuver ce préavis cantonal. 50 % nitive. nous notons que l’année 2009 a été riche de changements en matière Evgenia Klokova Dubois. 40 % Au 31 décembre 2009. 97 dossiers étaient encore ouverts Patrick Bilat. l’EPER a versé ne nous a plus permis de renvoyer toutes les demandes à la une subvention de permanence pour un premier contact.

Le CSP gère sur mandat de nent le statut de réfugié. 7 . Il y a donc eu trente personnes engagées dans un projet professionnel. Ces conditions provoquent non seulement des pro- blèmes psychiques supplémentaires. ce qui constitue une nouvelle réjouissante. 62% d’entre eux n’avaient jamais travaillé en Suisse. Si la provenance majoritaire demeure l’Erythrée. 65% des contrats de travail étaient à durée indéterminée et 35% des contrats temporaires. pendante. les personnes n'ont généralement pas eu le temps d'atteindre un niveau de français suffisant. ce qui représente un certain nombre de difficul- tés supplémentaires. ces personnes n’ont pas un droit au regroupement familial immédiat. les dossiers d’aide ainsi attendre trois ans avant de pouvoir réunir leurs familles. PROGRAMME ECHELLE Quarante personnes ont suivi le programme ECHELLE en 2009. Afin de garantir la qualité des prestations du secteur réfugié. demandes auxquelles il ne peut pas être répondu favorablement. Il est à noter une recrudescence des admissions provisoires pour réfugiés. L’apprentissage du français reste donc une priorité pour leur permettre de cher- cher un emploi. Les décisions d’asile sont en moyenne prises plus rapidement par l’Office des Migrations. mais aussi des situations économiques difficiles dues à l’aide financière importante que les réfugiés font parvenir à leurs familles restées au pays ou dans des pays voisins de leurs pays d’origines. formation de courte durée). apprentissage. En outre. comme celles qui obtien. soit 75% des participants. de Turquie. d’Afghanistan et de Somalie. sociale des réfugiés au et ceci à condition que la personne soit financièrement indé. En effet. Parmi elles. les demandes de prêts augmentent. Mais cela signifie également qu’au moment de la décision. Les réfugiés admis provisoires devront l’Etat.SECTEUR RÉFUGIÉS STATUTAIRES Le nombre de décisions d’asile positives est resté élevé en 2009. vingt ont signé un contrat de travail et dix ont débuté une activité d’insertion professionnelle (stage non-rémunéré. Le niveau de français était très hétérogène et le niveau sco- laire relativement bas pour la moitié des participants. Ainsi. bénéfice d’un permis B ou C. il y a eu également des personnes venant du Tibet. l’augmentation constante et importante du nombre de dossiers devra à terme être compensée par un accroissement de la dotation en terme de force de travail.

la majorité des consulta- tions a trait aux conflits conjugaux et leurs conséquences. de nombreux participants ont trouvé un travail en 2009. Crystel Dufaux Hess. ce qui va de pair avec un niveau de français assez bas et un manque d’expérience professionnelle. Nous en avons ouverts 74 et avons pu en clore 95 à la fin de l'année. nous nous référons à nos précédents rapports d'activité. Ces Laurence Haenni Guillod. de constituer un dossier de postulation et d’apprendre les techniques de recherche d’emploi. SECTEUR JURIDIQUE Au début de l'année 2009. les participants obtiennent plus souvent un emploi (77%). situations peuvent avoir des conséquences dramatiques telles avocate. En conclusion. L'augmentation des situations relatives à des retards de paie- ment en matière de contrats d'usage courant (contrat de bail. alors que la personne fait l'ob- avocat. assurance-maladie. A partir de deux ans de présence en Suisse. nous avions 56 dossiers en cours. Les conditions d'octroi et de dès le 17 septembre 2009 renouvellement de permis pour les ressortissants étrangers 8 . Les personnes engagées ont plutôt occupé des emplois non-qualifiés. conditions nécessaires d’engagement. Nous percevons également un durcissement très net en avocate. La tendance que nous avions relevée ces dernières années. En outre. 40 % matière de droit des Etrangers. se confirme.) est révé- latrice de la dégradation de la situation économique. Sur ce point. Le succès du programme est dû en partie à l’accompagnement individuel intensif des participants. Quant à la nature des demandes. 35 dossiers sont ainsi encore en cours de traitement à fin 2009. les permanences téléphoniques des juristes ont enregistré 498 demandes de renseignements au cours de l'année. Cela s’explique par une période d’adaptation et un apprentissage de la langue. à savoir une augmentation des problèmes survenant après le divorce. Le cours « Le Monde du travail en Suisse » a bénéficié d’une bonne notoriété : les participants ont été satisfaits de l’avoir suivi. un logement très rapidement. 40 % jet d'une procédure de poursuite et que le montant du loyer jusqu'au 30 juin 2009 représente une charge très lourde par rapport aux revenus. 50 % que la résiliation du contrat de bail et l'obligation de retrouver Olivier Correvon. abonnement de téléphone. mais aussi à leur volonté de s’intégrer. etc. malgré la conjoncture économique défavorable et leur profil généralement peu qualifié.

de même que les conditions relatives à la procédure de naturalisation. de nombreux préjugés véhiculés Daisy Sieber. 50 % deux bureaux. Elle s’avère à la fois néces- saire et très enrichissante et permet aussi bien aux assistants sociaux qu'aux juristes de travailler ensemble sur la résolution de situations. pendant un délai de cinq ans. sociale et finan- cière ou encore liés à un problème d'établissement ou de Fabienne Sallin. La connaissance des différentes Him Uch. la pluralité La Chaux-de-Fonds : et la nature des demandes d'aide effectuées par la popula- Jacqueline Miéville. Sandrine Gambetta. dues à des cadres de loi très restrictifs. prennent un sens tout autre en travaillant au CSP. La Chaux-de-Fonds 9 . Sandra Schwab. employée de maison De même. toute la reconnaissance des bénéficiaires et la bureau de générosité des donateurs est aussi à souligner. toujours plus contraignantes. 25 % normes d'aide sociale et des limites d'intervention des pro. c’est une page qui se tourne pour le CSP et une Bureau de Neuchâtel : source de changements pour le secteur administratif.venant de pays non européens sont appliquées de plus en plus strictement. 25 % la population. actives depuis de longues années. Carmen Weber. notre collaboration avec le secteur social prend chaque année plus d'ampleur. SECTEUR ADMINISTRATIF Dominique Collet. 40 % des objets à récupérer auprès des donateurs et le travail de comptabilité. 90 % Avec le départ simultané à la retraite des deux secrétaires responsable secrétariat du bureau de La Chaux-de-Fonds. Tantôt sollicitées pour jusqu'au 31 octobre 2009 des soucis de nature juridique. 50 % par certaines croyances populaires s'effondrent. Enfin. 50 % la fois de réorganiser le travail et de conscientiser l'ampleur et la diversité des tâches accomplies par les secrétariats des Elisabeth Vitaliani. 80 % tion neuchâteloise est impressionnante. 50 % dès le 7 septembre 2009 Par la découverte de ce milieu professionnel et les réponses apportées par les collègues. révèle bureau de Neuchâtel souvent une autre réalité que celle perçue par une partie de Somkhid Magrini. la planification du ramassage Isabelle Zeliani. Pour les nouvelles secrétaires. conjugale. dès le 1er novembre 2009 des réalités difficiles. par la diversité des situations rencontrées. 70 % Outre la correspondance. le contact avec la clientèle demeure l'une des Bureau de activités principales. On constate également que l'Etat recourt de plus en plus souvent à la possibilité qu'offre la loi fédérale sur l'acquisition et la perte de la nationalité de reconsidérer l'octroi de la naturalisation et ce. jusqu'au 31 octobre 2009 tels que précarité. 60 % L'arrivée de nouvelles collaboratrices donne l'opportunité à Johann Morel. exclusion sociale. employée de maison fessionnel-le-s. 70 % statut. 100 % secrétaire administratif. Michel Luthi. on découvre. parfois douloureuses. Des termes.

2009 s’avère paradoxalement opulente : Fabienne Troutot. les sans collaboratrice. la Joliette reste un programme d’utilité publique permettant à des hommes et des femmes en diffi- 10 . troisième du genre. expérimenté du neuf. Micaël Schmutz. validant les processus mis en place pour le fonctionnement du secteur. 60 % quand un actif sur cinq n’a plus d’emploi. ont traversé le programme. Joliette. transports. cuisine. les collaborations associatives. dans son aspect formation en particulier. inscrit des repères. Quant au fond. 40 % à laver la vaisselle suite aux dons versés par la Loterie dès le 1er janvier 2009 Romande et l'Ordre de Saint-Jean . Il est moins « honteux » d’en être privé collaborateur. le repas quotidien. ont permis à chacun de créer. le pain. SECTEUR INSERTION responsable du secteur. Cette certification nécessitant un suivi d’année en année. UBAC 838 et son stand aux Marchés de l’Univers. 12 du Service de l’emploi. vélos. collaborateur 50 % Pour la Joliette. pro- duire. 90 % La crise économique frappe fort dans le canton de Neuchâ- Catherine Garrigues. donné sens et goût à leur vie. les affres Chantal Hemma. repris pied. relevons la grande décoration dans les arbres du Jardin anglais pour la Fête de la jeunesse de Neuchâtel. Mais attention à la vague des « fin de droit ». 50 % emplois de moyenne et longue durée. réalisé un projet. les nombreux man- dats menuiserie et transport. le copieux stand artisanat de la Fête de la Terre. entraîne une qualification des trois responsables d’atelier en qualité de formateur d’adulte. En chiffre. tel. public majoritaire de la Jean-François Moser. Paradoxalement. se normalisent. bois de cheminée. Si peu d’entre elles ont retrouvé un emploi (la crise est profonde). le jardin coloré. subvention de l’Etat pour l’achat d’une machine de menuiserie multifonction. communica- tion. Belle et bonne musique ! Au nombre des activités menées tout au long de l’année par 68 per- sonnes. achat d’une nouvelle camionnette. dessiné une perspective. réunissant 120 participants autour du thème : «Ça crise ? Restons philo- sophe… ». Les ateliers artisanat et ses meubles en carton. d’un four et d’une machine collaboratrice. boulangerie. Christian Beuret. 6 de l’asile. 60 % découvrant ou redécouvrant pour les plus anciens. le Forum « Vivre sans emploi ? ». Un nombre record de travailleurs est jeté sur les bas côtés collaboratrice. de l’insécurité et du chômage. livrer des objets et des services dans toutes les gammes majeures et mineures. presque toutes ont bougé quelque part. soit une moyenne de quarante personnes sous contrat tout au long de l’année. retrouvé leurs marques. jardin. obtenue en avril. Année de certification qualité eduQua aussi. menuiserie. 50 personnes bénéficiaires du Service de l’action sociale.

un changement de perspectives doit se faire. Dans cet objectif. les autres ressources financières familiales et dans Cristina Arcieri-Torchia. tants sociaux qui n’augmentent pas ? assistante sociale. 50 % venir dans l’urgence. notre activité et que les demandes d’aides vont augmenter. 50 % espace-temps confortable. Le passage de « la loi du plus fort » à une fraternité réelle. avec notre institution. Quelle place occupent-ils. Frédéric Jakob. quel rôle ? Ne nous voilons pas la face. Pour qu’elles puissent émerger un jour. nous entendons : êtes-vous submergés de demandes ou comment faites-vous avec des postes d’assis. celle de grever les finances publiques ? Citoyens en droit et en devoir. Statistiquement.culté passagère ou prolongée d’exister. stades de difficultés. Utopique ? SECTEUR SOCIAL Comment se porte le CSP en ces temps de crise financière ? C’est une question qui nous a souvent été posée cette année. est important de nous donner un cadre professionnel qui pri- assistante sociale. Que ce soit pour Intervention collective une ou deux rencontres ou pour un suivi de plusieurs mois. ne savent plus trop à qui ils peuvent confier assistante sociale. professionnels. leur quotidien. doivent permettre assistante sociale. nous considérons qu’il Christine Wyss. nous savons que la grande majorité des dossiers de notre secteur concernent 11 . plus manifeste encore dès le 1er septembre 2009 en temps de crise. plus ou moins. 50 % une petite partie de leur fardeau. sinon. car aujourd’hui les réponses n’existent pas. 10 % vilégie la qualité d’accueil et d’écoute. l'utilité de cibler notre intervention et de prendre le temps nécessaire pour accom- pagner chaque situation. nous avons réalisé à nouveau combien il est Coralie Trachsel précieux de pouvoir recevoir les demandeurs d’aide dans un assistante sociale. Isabelle Baume. Les gens qui appellent le CSP ne viennent pas immédiate- assistant social. quelle que soit la conjoncture. 50 % aux personnes d’assurer. Et il est presque certain que assistant social. l’assurance chômage. En filigrane. Qui sont-ils au regard de la société ? Ni employés « productifs ». mais il rencontre des clients à différents Marie-Noëlle Cattin. 100 % directrice-adjointe Il y a lieu ici de resituer notre intervention dans son contexte. certains cas un complément d’aide sociale. administratifs et finan- Silvia Jaquet. dit-on. Le Anne Bersot-Payrard. quelle parole leur donne-t-on. 60 % problèmes familiaux. 90 % ment après avoir perdu leur emploi. Il soutient ceux qui. 80 % Cette année. à force d'avoir des assistante sociale. secteur social polyvalent du CSP n’a pas pour mission d’inter. jusqu'au 16 juillet 2009 Notre travail consiste donc à répondre à ces sollicitations François Konrad. ciers à répétition. assistante sociale. nous défendons. quelle pouvoir. En général. ces questions dérangent. Une réalité. ni handicapés. consciente et assumée. assistante sociale. 40 % ces temps de « dépression économique » auront un impact sur Estelle Picard.

. aussi festive que prometteuse en découvertes. ni découragements que Monsieur A. de gestion saine et de désendettement durable ! Cette démarche leur permet de refaire des projets à court et moyen terme et d’avoir à nouveau des objectifs de vie. à travers des exercices ludiques dans le cadre d’ateliers interactifs. des discussions avaient pu naître dans les familles… TRAMPOLINO L’année 2009 a été marquée par les cinq ans de Trampolino. 60% esti- ment que cette sensibilisation a bien sa place dans le cadre scolaire. Nos interventions ont pu être co-animées par des professionnel-les du travail social ou de l’éducation grâce à la vingtaine de services et d’institutions qui ont délégué du personnel à ces fins de pré- vention. LES FICELLES DU BUDGET Hélène Matile Kohler. s’est organisée en septembre. termine cette année son désendettement. On nous a rapporté qu’à la suite des ateliers. voire parfois de grands succès. A cette occasion. Mais nous constatons qu'il vaut cent fois la peine de consacrer les forces nécessaires aux suivis des personnes qui nous consultent. en est arrivé là. l’im- portance d’établir un budget et de le respecter pour éviter l’endettement et sa spirale. des problèmes financiers pour lesquels nous n’avons pas de solutions immédiates. Presque toutes les écoles du niveau secondaire II ont inscrit les Ficelles du Budget à leur programme. Cette sen- sibilisation ne s’est pas arrêtée aux portes des écoles. Ce délicat sujet pourrait paraître rébarbatif et inintéressant ? Non ! Les évaluations remplies en fin d’atelier par les jeunes démontrent que 82% d’entre eux sont intéressés. Monsieur A. Une journée de formation à l’animation a été offerte aux intervenant-e-s et 17 personnes y ont participé. suivi au CSP depuis 2007 pour une aide à la gestion et un désendettement. Ils ont pu découvrir. il a retrouvé une compagne et va être papa au mois de mai ! Pourtant ce ne fut pas sans efforts. Plus de mille jeunes ont été sensibilisés à la problématique coordinatrice. une journée. Prenons l’exemple de Monsieur A. afin de les remettre dans une dynamique de petits. 30 % de l’argent et des dettes. Les services intéressés par nos diverses actions ont été invités à réfléchir à l’avenir et au développement de l’intervention collective 12 .

Comme toujours. Dans les Montagnes neuchâteloises.dans nos institutions et associations. 10 % qui le demandent expressément. qui a pris sa retraite à la fin de l’année. riche Anne Bersot-Payrard. 10 % toile de l’intervention collective se tisse. avec 461 entretiens. Finalement. Le groupe s’est retrouvé tout au long de l’année à la Chaux- de-Fonds à raison d’une rencontre toutes les 3 semaines. Pour les pays étrangers. 20 % Comme le veut aujourd’hui la tradition. la demande en 2009 a été quasiment équivalente à celle des deux années précédentes. la possibilité de choisir entre le service d’un conseiller et celui d’une conseillère et de pro. Christine Wyss. le Littoral neuchâtelois présente la demande la plus forte : 53.5%. 74% des demandes provenaient de personnes une subvention de suisses. par En 2009. Conformément à la législation gales. ce sont les personnes entre 30 et 50 ans qui sont le plus touchées par les crises conju. instigatrice du projet Trampolino et animatrice. tion conjugale du CSP se réjouit de pouvoir offrir aux couples conseillère conjugale. les membres de Trampolino ont animé plusieurs séances de remplissage de déclarations d’impôt auxquelles se joignent chaque année un nombre croissant de personnes. 13 . Carine Donzé. la plus forte demande venait CHF 80’000. poser aussi un large éventail de jours de travail.–. stagiaire. le Canton participe au financement des services gnées d’enfants (80%). elle se situe dans la moyenne de ces dernières années : 27. Dans les vallées. SECTEUR CONJUGAL Antoine Borel. Merci à Christine Wyss. laisse présager que la assistante sociale. Durant l’année 2009 trois collaborateur-trices ont travaillé conseiller conjugal.5%. 50 % dans le service de consultation conjugale du CSP. d’échanges. d’élans et de partages. Claudia Rojas. assistante sociale. Comme les années précédentes. Cette journée. La consulta. se déploie peu à peu à travers le canton et fera sans doute encore des émules. en la personne de M. On pou- vait imaginer qu’un réflexe de survie et de replis sur soi para- site la motivation de nombreux foyers à envisager un travail de couple. 20 % Il était à craindre que la crise économique ait une incidence négative sur la demande de consultation conjugale. de consultation conjugale. Blanchard qui s’est déplacé dans le Haut à 4 reprises pour animer cet atelier « sur mesure ». Le plus souvent elles sont mariées (80%) et accompa. fédérale. Les membres ont souhaité participer à un « atelier santé » proposé par le Mouvement Populaire des Familles. les chiffres sont en baisse : Eloignement des lieux de consultation ? Précarité ? Une question à reprendre.

Cana- da.05 (+3.--) contre collaboratrice. 80 % gée du 17 décembre dans cette même ville. envoi commun de dépliants d’information. 50 % devient plus difficile. Antoine Borel du CSP de Neuchâtel et Ursula Châtelain du CSP Berne- Jura ont animé les soirées de Bienne. 90 % Des actions telles que la vente «Sur la rue». les objets de valeur se faisant de plus en boutique de Neuchâtel plus rares. notamment. Tout en profitant des Fondation pour la promotion de la expériences de 2008. au mois de juin. responsable des ramassages Manuel Beiro. Jacqueline Sandoz. de ressortissants du Portugal (5%). ainsi que le vin chaud offert gratuitement lors de l'ouverture nocturne prolon- Frédéric Benoît.40.75 en 2008. les charges conti- nuent d'être bien maîtrisées et se montent à CHF 520'518. ainsi que de la suppression des frais de déplacement du domicile au lieu de travail du personnel de ramassage. 1341 ramassages ont été effectués. 90 % ramasseur Par rapport au budget de CHF 541'100. notamment dans la vente de meubles où la récupération collaboratrice. (En collaboration avec le La collaboration entre les deux Services de consultation Service de consultation conjugale du canton de Neuchâtel (celui du CSP et celui conjugale du canton et de la FAS) s’est poursuivie en 2009 : supervision d’équipe. SECTEUR RAMASSAGE ET BOUTIQUES En 2009. Mais le service a gardé son ouverture cosmopolite : Afrique. organisation des groupes de divorcés. deux groupes de divorcées ou séparées.80 (budget CHF 490'000. Le chiffre d'affaires total s'est élevé Claudine Ioset. du coût à la baisse du carburant pour les camions. Amérique du Sud. permettent une ramasseur approche sympathique de notre action et contribuent à faire Jaimes Quinceno mieux connaître notre institution. et de la Loterie Romande. parole et de soutien pour personnes séparées ou divorcées grâce au soutien de ont pu être constitués à Neuchâtel et à Bienne. le CSP Berne-Jura). interactif et solidaire. soit une augmentation de boutique de CHF 19'472. ramasseur devant nos boutiques à La Chaux-de-Fonds. ils ont trouvé des pistes d’animation diaconie communautaire adaptées à la sensibilité et aux besoins du nouveau groupe. La différence provient. Jorge-Luis. préparation des futures données administratives des couples à mettre dans un programme informatique. 14 .97%). à CHF 509'320. nous constatons un certain tassement. 90 % augmentant la rentabilité. Groupes de parole et de soutien pour personnes Pour la deuxième année consécutive. etc. Même si le chiffre d'affaires conti- la Chaux-de-Fonds nue de progresser. Une analyse du fonctionnement de ce secteur sera entreprise en 2010 afin de voir comment l’optimiser tout en Nils Günzinger.--. sur 1660 appels reçus. d'un poste resté vacant chez les ramasseurs pendant un mois. qui s’est montré très dynamique. 70 % CHF 489'848.

Outre une action écologique. Leurs responsables renseigne- ront volontiers quiconque serait intéressé par cette activité. la récupération et le recyclage de meubles. d'habits et d'objets de seconde main. profite à une large couche de la population démunie grâce à de petits prix parfaitement abordables. ici. Alors. pensez-y… 15 .Certains aménagements de confort et de présentation ont encore été effectués dans nos boutiques de La Chaux-de- Fonds et de La Joliette. ni leurs muscles afin de satisfaire les clients et le personnel des boutiques qui ne demande qu'à recevoir plus d'objets de qualité. Les quatre personnes du service de ramassage ne ménagent ni leur peine. Que toutes les personnes qui travaillent bénévolement avec plaisir et efficacité dans nos magasins soient. vivement remerciées.

Ce montant a été crédité au Fonds de soutien en remboursement. FONDS EN GÉRANCE Le montant de ces Fonds est de CHF 470'673. un montant de créances douteuses de CHF 51’567. 16 .35 provient. les recettes ont légèrement progressé par rapport à 2008. Les frais administratifs enregistrent une forte hausse des honoraires fiduciaires due à l’analyse et la mise en place de la nouvelle comptabilité analytique.05 a été amorti par le compte de provision sur débiteurs douteux. puisque le total de CHF 2'841'780. Il ne figure pas au bilan du CSP qui ne peut disposer du capital et des intérêts que conformément aux règlements de ces Fonds ou à la volonté de leur créateur. L'aug- mentation des frais de personnel par rapport au budget. aux Amis du CSP et à l’augmentation régulières des ventes dans nos boutiques.05 est inférieur de CHF 5'069. d'ajustements de temps de travail en cours d'année et de rattrapages d'heures supplémentaires. la provision a été reconstituée à hauteur de CHF 23’432. Le secteur insertion de « La Joliette » continue de remplir son rôle et est géré d'une façon réaliste et rigoureuse.65. Il s'agit des Fonds : Alice Christian.2009. l'exercice boucle par un excédent de recettes de CHF 34'919. Grâce notamment. Suite à cette opération.12. orphelins et famille mono-parentales. Leur comptabilité est tenue séparément et aussi contrôlée par la fiduciaire. Incurables. Fonds Particulier. Nous pouvons en être satis- faits.–).95 pour des cas encore non liquidés. Veuves. Compte tenu d'un apport du Fonds de soutien de CHF 381'140.92 au 31. POLITIQUE FINANCIÈRE ET BUDGÉTAIRE NOTES CONCERNANT L’EXERCICE 2009 Pendant tout l'exercice. soit CHF 34'373.55. Conformément à la décision du Comité. Désendettement.95 à celui du budget (CHF 2'846'850. pour l'essentiel. nous avons veillé à ce que les charges ne dépassent pas le budget.

65.– qui a été crédité au CSP à titre d'intérêts du Fonds. à CHF 8'045.67 (dont un portefeuille de titres pour CHF 783'009. C'est donc un montant net de CHF 19'800.2009. et les frais de gestion à CHF 5'174.82) provenant d'une succession en faveur du CSP qui a été affecté à ce Fonds.–. c'est un montant de CHF 1'362'665. FONDS DE SOUTIEN AU FINANCEMENT DU CSP Au cours de l'exercice 2009. la fortune du Fonds s'élève à CHF 2'309'276.12.35. eux. alors qu'elle se mon- tait à CHF 1'327'678. Le Fonds a crédité un montant de CHF 381'140. Les intérêts bruts s'élèvent à CHF 25'047.87 au 31.65 au CSP en prévision de l'excé- dent de charges de l'exercice en cours.2008. FONDS PROPRES Les intérêts des fonds propres du CSP s'élèvent. Compte tenu de ces opérations.2009 s'élèvent à CHF 5'071.597 au 31. 17 .60.12.Requérants et permis F. Les intérêts courus au 31.12. Amies de la Jeune Fille.

25 25'000.30 .00 67'533.15 .Locations extérieures 2'100.Equipements 3'260.Charges BDA 2'850.00 994.95 .10 2'000.95 .15 9'500.65 5'000.00 2'773'882.Publicité (+ rapport annuel) 6'045.75 16'000.00 515'912.Taxes téléphoniques 12'475.75 .80 18 .Cotisations.00 - .00 2'279.35 1'949'000.20 .00 . chauffage.05 2'300.30 .90 15'000.Formation et perfectionnement 5'597.00 3'363.00 6'692. COMPTABILITÉ GÉNÉRALE DU CSP CHARGES CHARGES Comptes 2009 Budget 2009 Comptes 2008 Salaires et charges sociales 1'983'373.Fournitures de bureau 20'313.60 .00 38'031.20 3'000.35 Frais d'utilisation des bâtiments Loyers des bureaux. dons 3'738.65 Divers .45 Informatique .15 6'500.00 9'802.00 3'000.30 .00 . 3'081.00 35'650.Supervision 413.00 20'000.Autres frais 5'381.Frais de poste.00 1'895'641.00 - Charges secteur Ramassages 520'936.00 3'500.00 TOTAL 2'841'780.50 20'000.Frais de traduction 9'321.60 7'000.25 37'000.00 14'806.Ajustement provision sur débiteurs douteux 20'000.00 5'118.Autres frais 1'761.40 541'100.60 50'000.15 Charges donateurs réguliers 46'009.Maintenance + développement GIDAS 43'892.00 8'740.65 .05 2'846'850.45 Charges Puits 1 30'858.00 2'340.Déplacements 12'189.90 .00 48'285.10 5'000.Charges Amis du CSP 11'724.35 .Journaux et revues spécialisées 6'267.85 Couverture déficit secteur «Insertion» 12'333.30 3'000.35 6'000.00 12'635.00 30'000.05 11'000.90 .Recherche de personnel 1'162.00 5'844.15 55'850.Honoraires fiduciaires 23'086.20 38'000.Charges Appel de Mars 31'435.90 83'100.00 4'185.10 Assurances 4'453.00 45'999.00 .00 2'100.Frais de réception 2'905.00 2'000.00 1'494.00 .00 1'500.00 52'745.50 . affranchissement 8'504.00 2'317.55 56'500. électricité 52'639.00 30'391.25 Autres charges du personnel 40'332.00 12'446.00 57'062.00 19'837.50 .35 21'000.15 13'000.80 .Frais bancaires et taxes CCP 2'761.05 Bureau et Administration 86'951.00 .90 3'000.50 3'000.

COMPTABILITÉ GÉNÉRALE DU CSP PRODUITS PRODUITS Comptes 2009 Budget 2009 Comptes 2008 Subvention de l'EREN et des paroisses 626'300. assurances et divers 124'168.00 28'000.05 2'349'000.Intérêts actifs 8'045.35 19 .00 2'463.Contribution 346'221. consultations conjugales 11'490.10 27'000. 15'161.00 .00 59'291.00 278'058.Prestations et produits divers -1'515.25 4'000.00 .10 20'000.Contrib.00 489'846.00 192'500.10 2'000.00 80'000.00 375.00 10'702.85 Indemnisations et subventions pour : 272'641.00 72'858.00 200'000.00 . vol.00 33'000.00 8'784.35 65'000.00 131'541. polyvalent 6'620.00 217'515.00 116'104.Prestations JOB-Eco 22'200. vol.00 208'490.00 134'992.40 . vol.00 319'104.55 .25 Location Puits 1 63'358.00 .80 490'000.Intérêts 19'800.00 . + réfugiés 6'595.75 .00 180'000.Dons et legs 16'519.95 .40 201'200. 391'000.00 203'000.45 TOTAL DES CHARGES 2'841'780.Prestations «Prévention auprès des jeunes» 32'896.Forfait administratif permis B 183'057.30 .40 226'000.00 .85 .00 2'773'882.00 6'000.00 33'000.00 .00 29'686.25 75'000.Contrib.00 8'990.50 .00 .Prestations «Echelle» (OSAR) 45'071.00 2'765'098.Subvention de l'Etat 200'000.00 2'000.00 367'500.00 .00 90'000.00 .00 72'000.00 14'750.Contrib.Prestations diverses 2'501.55 .Indemnisation par le SAS 199'500.00 228'000.00 .00 28'490. - Dons.00 30'000. 497'850.Remboursements APG.00 Indemnisation du travail auprès des réfugiés 382'557.Contrib.00 28'800.Recettes Amis du CSP 156'615.00 419'800.00 2'050.30 .00 634'400.80 EXCEDENT DE CHARGES .00 646'300.00 .Prestations requérants asile EPER 25'000.00 12'000.Prestations Evologia 33'000. juridique 1'615.05 2'846'850.00 25'000.00 105'000. vol.25 Produit ramassages et boutiques 509'320.00 8'000.85 .Recettes Appel de Mars 60'939. legs et intérêts actifs 266'923.10 .00 .75 TOTAL 2'841'780.00 Divers .00 25'867.00 5'490.70 -13'655.00 22'200.00 62'891.00 20'000.30 . req.00 25'000.Subvention Etat Service conjugal 80'000.00 175'000.65 .00 Subvention de l'Etat et des communes 230'490.Prestations «Trampolino» 27'873.60 11'000.05 Participation Fonds de soutien CSP 366'021.Prestations «Groupe de parole» 4'099.Soutien financier des communes 30'490.55 .

55 Compte de liaison SACSO 2006-2008 669'376.06 Fonds gérés fiduciairement 470'683.79 Créanciers fournisseurs 44'718.60 Actifs transitoires 2'234.45 Impôt anticipé 1'946.85 Créanciers divers 12'417.95 Comptes d'avances 425'000.75 Provisions 347'357.00 Pertes et profits reporté -23'268.51 Débiteurs divers 431'347.10 Postes 270'081.92 20 .06 3'068'062.95 EREN c/c 345'393.55 Prêts clients 23'874.92 470'683.89 Réserves attribuées 768'377. COMPTABILITÉ GÉNÉRALE DU CSP BILAN Bilan au 31 décembre 2009 Actif (CHF) Passif (CHF) Caisses 13'400.00 Stocks 11'460.75 Fonds de soutien 174'880.80 Compte de liaisson SACSO 2009 17'641.28 Réserve libre 100'000.26 Titres 235'502.41 Totaux 3'068'062.00 Equipements Swisscom 1.00 Clients 66'822.17 Passifs transitoires 13'596.00 Capital 650'000.29 Banques 583'955.00 Véhicules 2.00 Fonds divers 300'004.00 Immeubles 650'000.

80 Actifs transitoires 1'445. LA JOLIETTE BILAN Bilan au 31 décembre 2009 Actif (CHF) Passif (CHF) Caisses 2'803.34 BCN-NE : C 155572.01 77'182.03 120'916.c/c 12'067.00 Passifs transitoires 2'000.00 Fonds : Nouveau projet 5'230.40 Provision CSP (couverture de déficits) 66'323.30 Impôt anticipé 34.60 Bâtiment 2'330.00 Stocks 6'788.90 CSP Neuchâtel .30 Avances CSP 15'000.04 Débiteurs 20'285.53 120'916.53 21 .35 CCP 10'047. SECTEUR INSERTION.10 Créanciers 19'351.90 Provision débiteurs douteux 943.

mobilier 5'044.40 Cafétéria 2'855.00 54'328.00 213'915.65 9'000.00 5'868. déplacement.90 Exploitation stands 1'200.00 .00 Loyer 30'000.80 3'500.00 40'821.00 1'917. transports 15'297.30 TOTAUX CHARGES 541'538.15 Entretien bâtiment 3'067.95 Frais de bureau et d'administration 3'334. SECTEUR INSERTION.55 1'500.00 Assurance-accidents bénévoles 100.00 5'817.10 4'000.05 Véhicules.95 Achats véhicules occasion 6'900.70 500. assurances et taxes 6'804.85 22 . - Achats machines 34'701.20 9'000.00 2'000.00 1'500.80 1'000.00 4'000.95 57'000.80 Atelier cuisine 33'380. - Spécial « Forum » 2'009.00 10'876.00 20'213.20 Atelier boulangerie 5'277.80 4'500.00 4'818.70 500. 7'262.00 1'200.00 Formation 5'249. Taxes CCP .00 300.00 30'000.80 2'000.00 2'000.90 Intervenants extérieurs 2'000.70 20'000.00 Honoraires fiduciaire 2'000.00 2'000.00 .45 Atelier communication 2'125.15 456'400.25 Téléphones 3'554.85 Dépenses diverses 2'205.00 3'450.00 10'039.00 52. 2'260.15 Véhicules.30 Atelier artisanat 4'972.00 33'000.65 Atelier maintenance 402.45 Atelier menuiserie 12'407.00 4'245.20 3'000.00 5'517.00 Atelier jardin 468.35 Atelier bois 4'343.35 15'000. - Utilisation don LORO 50'000.90 .35 Equipement.45 7'000.60 6'000.80 Stagiaires 480.00 7'598.10 2'000.25 3'000.00 30'000.20 228'000.00 100.00 112.00 313.50 3'500. électricité 5'990.00 Frais de certification 6'481.00 Eau.00 12'254.00 463'972.Banque 263.10 300.00 100.00 2'774.00 .00 2'000.00 5'863.00 1'431.85 Chauffage 8'346.45 Accompagnement social et orientation 57'139.00 2'421.90 .00 4'197.35 Atelier mécanique 37.85 3'500. LA JOLIETTE CHARGES CHARGES Comptes 2009 Budget 2009 Comptes 2008 Salaires et Charges d'encadrement 223'096.00 Frais.

00 1'000.05 Atelier mécanique 625.40 100. transports 5'143.85 Résultat . -2'700.15 453'700.00 200.00 6'735.00 Contribution Etat 331'232.50 Atelier cuisine 38'819.00 41'040.00 4'500. - Don Loterie Romande 50'000.00 4'614.00 Intérêts créanciers 99.soutien Service de l'emploi 6'481. 100.00 Cafétéria 3'226.80 5'500.00 899.80 Total charges 541'538.00 1'500.00 4'037. déplacements.05 23 .00 TOTAUX PRODUITS 541'538. 2'260.65 Ventes véhicules d'occasion 7'000.00 Atelier jardin 1'328.50 20'000.55 Atelier bois 6'465.80 .10 Recettes diverses 170.50 5'500.10 Atelier artisanat 8'055.85 Subvention du CSP 12'333.00 5'098.45 7'000.00 1'224.15 456'400.00 .75 Atelier boulangerie 7'731.50 Exploitation stands 2'195.00 455'558. - Subventions machines 34'701.55 37'000.00 3'325.00 463'972.00 3'000.00 Dons .50 Atelier communication 1'484.00 6'000.00 1'000.00 20'000.00 .00 Atelier maintenance 8'144.00 8'315.50 19'000. SECTEUR INSERTION. - Spécial «Forum» 1'840. LA JOLIETTE PRODUITS PRODUITS Comptes 2009 Budget 2009 Comptes 2008 Véhicules.00 14'499.00 3'500. - Indemnisation pour stage 306.80 331'000.00 1'853.00 2'303.00 -8'414.75 Eduqua .00 4'000.00 6'564.50 Atelier menuiserie 14'155.85 4'000.00 .00 140.00 1'245.00 331'202.00 .

objets divers et insolites Lundi à vendredi : 14h00 à 18h00 Débarras de maisons et d’appartements : demandez nos conditions Neuchâtel La Chaux-de-Fonds Tél.LES BOUTIQUES A Neuchâtel La Grande Puce 032 724 76 84 Meubles. vaisselle. bibelots. livres Près de Boudevilliers (Val-de-Ruz) Mercredi : 14h00 à 17h00 Samedi : 09h00 à 12h00 A La Chaux-de-Fonds Le Bouquiniste 032 968 18 19 Les belles occasions dans le monde du livre Angle Versoix-Soleil L’Habillerie 032 968 18 19 Boutique de vêtements usagés Puits 1 et Soleil 2 Le Vieux Puits 032 968 18 19 Meubles. livres et objets divers Rue des Sablons 48 Lundi à vendredi : 15h00 à 18h00 Au Val-de-Ruz La Jonchère 079 339 05 69 Marché aux puces. 032 967 99 70 24 . 032 722 19 60 Tél. vêtements. vêtements. meubles.

032 967 99 70 csp.cdf@ne. IMPRESSUM Editeur responsable Centre social protestant Neuchâtel Rue du Temple-Allemand 23 2300 La Chaux-de-Fonds Tél. Pierre Borer. Peseux 25 . Olivier Salvi Dessins André Latour Impression Imprimerie de l’Ouest SA.ch Ont collaboré à la rédaction Isabelle Baume Anne Bersot-Payrard Marie-Noëlle Cattin Dominique Collet Laurence Haenni Guillod Muriel Laterali Hélène Matile Kohler Mélanie Muller-Rossel Pierre Bauer Christian Beuret Patrick Bilat Antoine Borel Frédéric Jakob Michel Luthi Réalisation Sandra Meyer. Sandra Schwab.

Conseils et soutien en cas de problèmes • juridiques • sociaux • conjugaux CCP 20-4713-9 www. nous pouvons l’aider.csp.Avec vos dons.ch .