Vous êtes sur la page 1sur 1

Communiqu du 28 avril 2017

Par dcision n 2017-CC-03 du 27 avril 2017, lAutorit polynsienne de la concurrence a


autoris la prise de contrle exclusif de la socit Financire Htelire Polynsienne (FHP) par
la socit Brasserie de Tahiti.
Lopration de concentration analyse concerne le secteur de lhtellerie de tourisme en
Polynsie franaise, la socit cible FHP et ses cinq filiales tant prsentes dans ce secteur. Si
aucune des socits du groupe acqureur nest prsente sur le march de lhtellerie de tourisme
en Polynsie franaise, Brasserie de Tahiti lest sur les marchs amont de la production et
distribution de boissons, directement et indirectement par lintermdiaire de ses filiales
spcialises dans ce secteur. De mme, le groupe acqureur est, via Socit de navigation
polynsienne (SNP), prsent sur le march du transport maritime interinsulaire de
marchandises, situ en amont du march de lhtellerie et sur le march du transport maritime
interinsulaire de passagers, qui est un march connexe. Aussi, lAutorit a examin la
dlimitation de lensemble de ces marchs afin de pouvoir procder lanalyse concurrentielle
sous langle des effets horizontaux mais galement verticaux susceptibles dtre engendrs par
lopration, les effets conglomraux possibles ayant t rapidement carts car les passagers
transports par SNP ne sont pas des clients des marchs aval de lhtellerie.
Sagissant des effets horizontaux, lopration nentrane aucun chevauchement dactivit entre
les parties, le groupe acqureur ntant pas prsent sur les marchs de lhtellerie en Polynsie
franaise. En consquence, lopration nest pas susceptible de poser des problmes de
concurrence sur ces marchs. Au contraire, la structure du march devient plus concurrentielle
lissue de lopration dans la mesure o elle conduit lentre dun nouvel oprateur.
Concernant les effets verticaux, si lensemble des scenarii de verrouillage a t envisag aussi
bien sur les liens entre les marchs de la production-distribution de boissons et de lhtellerie
que sur ceux entre les marchs du transport maritime interinsulaire de marchandises et de
lhtellerie, lAutorit a jug que leur mise en uvre paraissait peu probable en ltat de la
situation de marchs actuelle.
Lopration nest pas donc susceptible de porter atteinte la concurrence ni par le biais deffets
horizontaux, ni par le biais deffets verticaux. LAutorit a donc autoris cette opration de
concentration.