Vous êtes sur la page 1sur 5

But de TP :

Lessai de traction a pour but lvaluation des caractristiques dun matriau.


Lessai consiste excuter sur une prouvette de forme cylindrique des forces
croissantes qui vont la dformer progressivement puis la rompre
Travail demand :
- Mesurer D de la partie calibre de lprouvette.
- Tracer 2 repres distants de 40 mm de la partie calibre.
l 0
- Mesurer simultanment leffort F ; lallongement .

- Les domaines :
0-1 : domaine lastique a dformation rversible (le diagramme est une

droite) ; la contrainte =E. ;tel que : E= le module de Young ; = la
dformation.

1 : limite lastique ( ) 0.02 de la dformation .
E

1-2 : domaine de dformation permanente homogne ou bien domaine de


dformation plastique rpartie - si on lve la charge la dformation reste .
2 : point de charge maximale - ou dbut de la striction - .
2-3 : domaine de striction dformation localis .

3 : point de rupture de lprouvette .
R

Les donnes :
- l0 = 40 mm.
- D = (6.3+6.3+6.4)/3 = 6.33 mm.
- S0= D2/4 = .(6.33) 2/4 =31.47 mm2

Le tableau :

l mm
F(N)

F N
l
S 0 mm 2 l

2000 0.05 63.55 0.0012


4000 0.1 127.10 0.0025

6000 0.15 190.65 0.0037


8000 0.19 254.21 0.0047
10000 0.23 317.76 0.0057
12000 0.29 381.31 0.0072
14000 0.32 444.86 0.008

16000 0.36 508.42 0.009

18000 0.41 571.97 0.01


20000 0.45 635.52 0.011

22000 0.50 699.07 0.012

24000 0.55 762.63 0.013


Les courbes :

F(N)
30000

25000

20000

15000

10000

5000

0
0 0.1 0.2 0.3 0.4 0.5 0.6

F=f(l)

(N/mm)
900

800

700

600

500

400

300

200

100

0
0 0 0 0.01 0.01 0.01 0.01 0.01

=f()

-A partir de la courbe = f (), on a :


Y A X
(Mathmatiquement)
A
(Physiquement)
E
et on a Thoriquement ( loi de Hooke ) :
donc : E=A, avec : A=tan=/ =(699.07-127.10)/(0.012-
0.0025)=60207.36N/mm.
Donc : E= 60207.36N/mm.
Conclusion :
Ce TP nous a permis de mieux connatre lessai de traction et le fonctionnement de
dformation et lallongement, les contraintes, et nous avons besoin de connatre
lgalement de toutes les caractristiques mcaniques.

Quelque soit les rsultats obtenus dans une manipulation ils sont pas
toujours comme les rsultats thorique, car le phnomne est en cause se
consiste dans la fiabilit de matriel (comparateur, ), et la maintenance a
un trs grand rle jouer pour rsoudre tout les problmes dans les
appareilles.

Et on conclus aussi que les courbes thoriques sont diffrents par rapport
les courbes exprimentale parce quon a pas respect les ordres, par
exemple il ny a pas de prparation de lpaulement.

Toutes ces caractristiques sont regroupes dans la courbe.