Vous êtes sur la page 1sur 40

Apuntes de gramática francesa

Nivel A1-A2-B1 según el MECRL

Asignatura: Lengua extranjera I y II (francés) Profesor: Dra. Beatriz Mangada Curso académico: 2015-2016

Apuntes de gramática francesa Nivel A1, A2, B1

Beatriz

Mangada

Table de matières

Le syntagme nominal (SN)

4

I. SN: Dét. + Subs. + (Adj.)

4

Le déterminant:

4

Le substantif

6

 

L’adjectif:

8

II. SN: Pronom

11

Exercices sur le syntagme nominal

12

I.

SN = dét. + subs + (adj.)

12

a) Le déterminant:

12

b) Le substantitf:

13

c) L’adjectif:

14

II.

SN = Pronom

15

a) pronoms personnels

15

b) pronoms démonstratifs

15

c) pronoms possessifs

16

d) pronoms indéfinis

16

Le syntagme verbal (SV)

17

Le verbe (Vb)

17

1. Les différents modes et temps

17

 

a)

l’indicatif:

17

b)

le subjonctif:

20

c)

le conditionnel:

20

d)

l’impératif:

21

2. Quelques règles essentielles de conjugaison pour les verbes du premier

groupe

21

3. La voix passive

21

4. Les périphrases verbales

22

Le complément d’objet indirect (COI)

24

Apuntes de gramática francesa Nivel A1, A2, B1

Beatriz

Mangada

Les compléments circonstanciels

26

1. Le complément circonstanciel de lieu

26

2. Le complément circonstanciel de temps

27

3. Le complément circonstanciel de cause

27

4. Le complément circonstanciel de conséquence

27

5. Le complément circonstanciel de but

28

6. Le complément circonstanciel de moyen

28

Exercices sur le syntagme verbal

29

Le verbe

29

a) Modes et temps

29

b) Quelques règles pour les verbes du 1er groupe

30

c)

Voix passive

31

d)

Périphrases verbales

31

Le complément d’objet direct

32

Le complément d’objet indirect

32

Les compléments circonstanciels

33

a) le lieu

33

b) le temps

33

c) la cause

34

d) la conséquence

35

 

e) le but

35

f) le moyen

35

La phrase simple I: la mise en relief

36

La phrase simple II: la forme interrogative

38

La phrase simple III: la forme négative

39

La phrase simple IV: la forme exclamative

40

Apuntes de gramática francesa Nivel A1, A2, B1

Beatriz

Mangada

Le syntagme nominal (SN)

I. SN: Dét. + Subs. + (Adj.)

Le sujet d’un verbe peut avoir la forme d’un syntagme nominal ou d’un pronom. Dans le cas d’un syntagme nominal, celui-ci doit forcément compter avec un déterminant et un substantif; parfois, nous pourrons également rencontrer un adjectif, un complément du nom ou une proposition subordonnée relative dans le but de fournir une information additionnelle sur le substantif, noyau du SN.

Le déterminant:

Le déterminant est un élément essentiel qui accompagne le substantif pour apporter une certaine information; il s’accorde en genre et en nombre avec le substantif et peut prendre les formes suivantes:

L’article défini: le, la, l’, les (au, aux, du, des)

Il rappelle au locuteur que le substantif qui suit a été déjà présenté et donc connu de tous

La maison de Jean est très grande

L’article indéfini: un, une, des (de à la forme négative)

Il s’emploie pour désigner une personne ou une chose non identifiée

Il y a une maison près de chez nous

Rappelons qu’aussi l’article défini comme l’indéfini disparaissent

après «sans», et

après une expression de quantité (un kilo de, peu de

devant une profession en fonction attribut (il est médecin).

),

Le déterminant démonstratif: ce, cet, cette, ces (-ci/-là)

Apuntes de gramática francesa Nivel A1, A2, B1

Beatriz

Mangada

Ils servent à désigner une personne, un objet ou une idée, ainsi qu’à reprendre un mot ou un groupe de mots.

Cette maison est très jolie.

Le déterminant possessif: mon, ton, son, ma, ta, sa, mes, tes, ses, notre, votre, leur, nos vos, leurs

Ils expriment un rapport de possession entre des personnes ou des

objets.

Sa maison est très lumineuse.

Le déterminant indéfini: quelques, plusieurs, certains(es), chaque, aucun(e)s, nul(le), autre(s), le même, la même, les mêmes, tel(s), telle(s)

Ils expriment diverses nuances de quantité ou d’identité.

J’ai vu quelques maisons comme celles de Jean.

Le déterminant numéral: cardinaux (1, 2, 3, deuxième )

) et ordinaux (premier,

Ils sont tous invariables sauf un: une; vingt et cent qui prennent un

s quand ils ne sont pas suivis d’autres numéraux. Il faut écrire un tiret entre les chiffres jusqu’à 99, sauf avec 21, 31, 41,

51, 61 et 71 (vingt et un, trente et un et 91: quatre-vingt-onze.

),

mais attention 81: quatre-vingt-un

Les partitifs: du, de la, de l’, des

Ils se placent devant un substantif incomptable; ce déterminant sert justement à rappeler à l’interlocuteur que cette notion de quantité indéterminée; par contre, face à ces partitifs, le locuteur peut avoir recours à des expressions très diverses pour préciser cette notion de quantité (un peu de, un kilo de, un verre de, etc )

Apuntes de gramática francesa Nivel A1, A2, B1

Beatriz

Mangada

Le substantif

Il s’agit d’un nom qui peut être:

animé (personnes ou animaux)

inanimé (choses ou idées)

nom propre

nom commun

simple

composé

Les noms inanimés ont un genre fixe, tandis que les noms communs animés prennent la marque du genre et du nombre.

Le féminin:

Normalement, on ajoute un «e» (qui parfois est muet): un ami > une amie

Terminaison

Masculin

 

Féminin

-(i)en

-on

européen, espion

européenne, espionne

-in, -ain, -ane

cousin, Américain, Persan

Cousine,

Américaine,

Persane

-teur

directeur, acheteur

directrice, acheteuse

-eur

danseur

danseuse

-f

veuf

veuve

-e

maître

maîtresse

-er

boulanger

boulangère

Il existe également des substantifs qui ont la même forme au masculin et au féminin: médecin, juge, chef

Le pluriel:

Normalement, on ajoute un «s»: un ami > des amis

Singulier

Pluriel

nez, voix, bus

nez, voix, bus

trou (sauf: hibou, caillou, chou, genou, joujou, pou, bijou)

Trous (mais: hiboux, cailloux, choux )

chandail (sauf: bail, corail, émail, travail, vantail, soupirail, vitrail)

chandails (mais: baux, coraux, émaux, travaux )

bateau, feu, fabliau (sauf: landau, sarrau, bleu, pneu)

bateaux, feux, fabliaux (mais:

landaus, sarraus, bleus, pneus)

Apuntes de gramática francesa Nivel A1, A2, B1

Beatriz

Mangada

cheval (sauf: bal, chacal, festival, carnaval, récital, régal)

chevaux (mais: bals, chacals, festivals, carnavals )

Les noms étrangers peuvent garder le pluriel étranger, prendre un «s», ou avoir les deux formes: un barman > des barmen/barmans

Pour les noms composés, seuls le nom et l’adjectif peuvent prendre la marque du pluriel: un chou-fleur > des choux-fleurs

Apuntes de gramática francesa Nivel A1, A2, B1

Beatriz

Mangada

L’adjectif:

Les

adjectifs

qualificatifs

expriment

une

qualité

du

nom.

Ils

s'accordent en genre et nombre avec le substantif auquel ils se rapportent.

Le féminin

La règle générale dit que le féminin des adjectifs se forme en ajoutant un «e», mais il existe de nombreuses exceptions:

 

Masculin

 

Féminin

 

-el/il (traditionnel,gentil)

-elle (traditionnelle, gentille)

 

-er (cher)

-ère (chère)

 

-gu (aigu)

-güe (aigüe)

 

-c (public, blanc, grec)

-que (publique)-che (blanche), -cque (grecque)

bas, gras, gros, épais, las

basse, grasse, grosse, épaisse, lasse

-et (complet, mais: muet, coquet)

-ète

(complète,

mais:

muette,

coquette)

 

-un, -in,

-ain, -an (brun, fin, vain,

-une, -ine, -aine, -ane (brune, fine, vaine, partisane)

partisan)

-on, -(i)en (bon, ancien)

-onne, -(i)enne (bonne, ancienne)

-f (neuf)

-ve (neuve)

 

-eux, -aux, -oux (nerveux, faux, roux) (mais: doux, vieux)

-euse, -ausse, -ousse (nerveuse, fausse, rousse) (mais: douce, vieille)

-c (blanc)

-che (blanche)

 

-teur (menteur)

-euse (menteuse)

 

-eur (observateur) (mais, antérieur, postérieur, inférieur, extérieur, meilleur )

-trice

(observatrice) (mais,

antérieure, postérieure, inférieure,

extérieure, meilleure)

 

-eau (nouveau)

-elle (nouvelle)

 

-ou (mou)

-olle (molle)

 

Le pluriel

La règle générale dit qu'on ajoute un «s», mais il existe des cas particuliers:

Singulier

Pluriel

-s ou -x (bas, doux)

-s ou -x (bas, doux)

-eau (beau)

-eaux (beaux)

-al (national, mais: banal, final, glacial, natal, fatal, naval et autres)

-aux (nationaux, mais: banals, finals, glacials, natals, fatals, navals, et autres)

Apuntes de gramática francesa Nivel A1, A2, B1

Beatriz

Mangada

Les adjectifs de couleur s'accordent en genre et en nombre avec le substantif auquel ils se rapportent sauf marron, orange et les composés (vert clair )

La place des adjectifs

La plus grande partie des adjectifs sont placés après le nom. Quelques uns sont toujours placés devant le nom; d'autres, par contre, n'ont pas de place fixe.

Les adjectifs de couleur, de nationalité, de forme, de religion, exprimant une relation (ils correspondent à un complément du nom), les participes passés employés comme adjectifs et les adjectifs suivis d'un complément sont toujours placés après le nom.

Beau, joli, double, jeune, vieux, petit, grand, gros, mauvais, demi, prochain, dernier, nouveau, etc. sont placés avant le nom. (Remarque:

prochain et dernier sont placés après les noms de temps pour exprimer la date).

Voici une liste de quelques adjectifs qui changent de sens selon leur

place:

Un ancien hôpital: qui n'est plus un hôpital Un meuble ancien: qui a de la valeur Un brave homme: gentil Un homme brave: courageux Une certaine envie: plus ou moins grande Une envie certaine: sûre Une histoire drôle: amusante Une drôle d'histoire: bizarre Un homme grand: de haute taille Un grand homme: célèbre Un jeune professeur: qui enseigne depuis peu Un professeur jeune: qui n'est pas vieux Un livre rare: qui a de la valeur De rares amis: peu nombreux Un seul enfant: il n'y a pas d'autres Un enfant seul: sans compagnie Un vrai problème: important Une histoire vraie: réelle Un pauvre homme: qui est à plaindre Un homme pauvre: qui n'a pas d'argent

Apuntes de gramática francesa Nivel A1, A2, B1

Beatriz

Mangada

Le degré

Le comparatif

Plus / aussi / moins + adjectif ou adverbe + que

Il est plus grand que Paul

Plus de / autant de / moins de + nom + que

Il y a moins de brouillard qu'hier

Verbe + plus / autant / moins + que

Je l'aime moins qu'avant

Il existe des comparatifs irréguliers: bon > meilleur; bien > mieux; petit > plus petit/ moindre(apprécier la valeur, l'importance); mauvais > plus mauvais/pire(forme d'insistance). L'idée de progression peut s'exprimer à l'aide d'un verbe, d'un nom, d'un adverbe ou d'un adjectif et l'expression "de plus en plus" ou "de moins en moins".

Le superlatif

Le, la, les + plus/moins + adjectif

Le Louvre est le plus grand musée de France

Le plus/moins + adverbe

Ces fleurs sont celles qui durent le plus longtemps

Verbe + le plus/ moins

C'est le journal qui se vend le plus

Le plus/moins de + nom

C'est le moment où il y a le plus de monde

Attention avec les superlatifs irréguliers: le plus petit/le moindre; le meilleur; le mieux; le plus mauvais/le pire.

Le complément du superlatif est introduit para la préposition "de".

Apuntes de gramática francesa Nivel A1, A2, B1

Beatriz

Mangada

II. SN: Pronom

Un pronom sert à remplacer un SN composé d’un déterminant et d’un substantif; selon la nature du déterminant on pourra substituer ce SN par le pronom correspondant. Pour les pronoms avec autres fonctions que sujet, voir la partie consacrée au syntagme verbal:

Pronoms personnels: (= article défini + subs. animé ou nom propre)

je, tu, il, elle, nous, vous, ils, elles moi, toi, lui, elle, nous, vous, eux, elles (formes toniques pour renforcer le sujet et avec «et, ou, ni»)

Pronoms démonstratifs: (= démonstratif + substantif)

 

Singulier

Pluriel

Masculin

F.

simple (+qui, de)

celui

ceux

Forme composée

celui-ci/là

ceux-ci/là

Féminin

F.

simple (+qui, de)

celle

celles

Forme composée

celle-ci/là

elles-ci/là

Neutre

 

ce (+ être, que), ceci, cela

Pronoms possessifs: (= possessif + substantif)

 

Singulier

 

Pluriel

 

masculin

féminin

masculin

féminin

1 possesseur

le mien

la mienne

les miens

les miennes

le tien

la tienne

les tiens

les tiennes

le sien

la sienne

les siens

les siennes

 

Singulier

 

Pluriel

 

masculin

féminin

masculin et féminin

Plusiers

le nôtre

la nôtre

 

les nôtres

possesseurs

le vôtre

la vôtre

les vôtres

le leur

la leur

les leurs

Pronoms indéfinis: (= indéfini + substantif)

On = une ou plusieurs personnes

Quelqu’un

Personne + ne

Quelque chose

Rien + ne

Quelques uns/unes = quelques + substantif

Plusieurs = plusieurs +substantif

Certains/certaines = certains/certaines +substantif

Chacun(e) = chaque +substantif

Aucun(e)

Le/la/les même(s) = le/la/les même(s) +substantif

N’importe qui/quoi/où/quand/comment/lequel/laquelle/

lesquels/lesquelles

Apuntes de gramática francesa Nivel A1, A2, B1

Beatriz

Mangada

Exercices sur le syntagme nominal

I. SN = dét. + subs + (adj.)

a) Le déterminant:

1. Complétez le texte suivant par un article, si nécessaire:

ville

de

Chartres

se

trouve

à

 

centre

de

 

grande

région

agricole

qui

produit

surtout

blé.

célèbre

cathédrale

est

entourée

de

vieilles

maisons;

c’est

magnifique

exemple de

art

gothique de

XIIe

siècle.

Toute l’année,

nombreux

touristes viennent la visiter. Avec

plan

de

ville,

ils

vont

aussi

se

promener

dans

rues

bordées de

maisons

de

Moyen

Âge.

 

2. Complétez les phrases suivantes par l’adjectif démonstratif qui convient:

air

mois-ci,

était très populaire dans les années 1930.

le président de la République a parlé trois fois à la

télévision.

époque-là, tout le monde voyageait à cheval.

époque-là, tout le monde voyageait à cheval.

À

âge,

À

un enfant a besoin de sommeil.

3.

Remplacez les pointillés par un adjectif possessif:

Remplacez les pointillés par un adjectif possessif:

Dans

sac,

j’ai toujours

porte-monnaie,

carte

d’identité et

clefs.

Jean, en rentrant à la maison, tu prendras

dans

Pour la soirée de fin d’année, chacun apportera

goûter, puis tu iras devoirs.

disques.

chambre et tu feras

Dans

sac

de

sport,

elle

a

mis

affaires

de

tennis et

raquette.

Ils sont partis avec

chien

et

affaires

pour un mois.

4. Complétez les phrases suivantes par tout le monde, chacun(e), plusieurs:

Dans

des

fermes de ce village, on accueille des vacanciers.

Apuntes de gramática francesa Nivel A1, A2, B1

Beatriz

Mangada

Maintenant,

la Manche. La marche est un sport que

peut

aller en Grande-Bretagne par le tunnel sous

peut pratiquer.

personnes

sont venues au spectacle.

5.

Transformez ces chiffres en lettres:

80

tables:

71

élèves:

51

classes:

91

pommes:

200 villes et 220 villages:

2004:

1973:

6. Complétez avec le partitif qui convient:

Pour

faire

une

quiche,

il

nous

faut

œufs,

 

lard,

crème

fraîche,

fromage,

 

sel

et

fines

herbes.

Au

lieu

lard,

on

peut

toujours

mettre

épinards

ou

jambon.

 

b) Le substantitf:

1. Mettre le nom au féminin:

Un hôte:

un ami:

Un employé:

un marchand:

Un romancier:

un étranger:

Un coiffeur:

un voleur:

Un acteur:

un malade:

Un journaliste:

un roi:

Un père:

un garçon:

2. Mettre l’article indéfini qui convient,puis trouver le masculin ou le féminin:

tante:

comédien:

actrice:

vendeuse:

boulanger:

reine:

maîtresse:

chatte:

écolier:

lion:

3. Mettre le nom au pluriel:

Une fleur:

un pneu:

Un homme

:

un détail:

Un lit:

un fauteuil:

Apuntes de gramática francesa Nivel A1, A2, B1

Beatriz

Mangada

Un festival:

un cheveu:

Un bijou:

un oiseau:

Un château:

un prix:

Un chou:

un adieu:

Un jeu:

une noix:

Un mois:

un pays:

c) L’adjectif:

1. Mettre au féminin pluriel:

Il est joli:

Il est vrai:

Il est connu:

Il est mignon:

Il est suédois:

Il est gras et gros:

Il est seul et triste:

Il est léger et mou:

2. Compléter les phrases:

(doux) Il a une voix

(roux) La jeune fille est (gentil) C’est une amie très (grec) C’est une île (sale) La blouse est (public) C’est une place

(beau) C’est une

tour

3. Compléter:

+ sucré : Un gâteau au chocolat est

- argent: Il a

= intéressant: Le dernier livre de cet auteur est

une glace au citron

Jean

les autres

+

facile : s’énerver est

rester

calme

+

bon : L’eau est

alcool.

4.

Faire des phrases:

C’est (tour, haute, Paris):

C’est (jour, beau, ma vie):

C’est (vidéo, cher, magasin):

C’est (restaurant, bon, ville):

C’est (fleuve, long, pays):

Apuntes de gramática francesa Nivel A1, A2, B1

Beatriz

Mangada

II. SN = Pronom

a) pronoms personnels

1.Remplacer les pointillés par le pronom qui convient:

Sophie a fait de l’allemand alors que sa soeur,

, Cet été, je resterai chez mes parents et,

Le professeur trouve l’exercice facile mais les étudiants, cet avis. Nous sommes allés au cinéma, Marie et

Ta sœur et

Ni

«J’ai vu ce spectacle, et

-

«Tu ne fumes pas, et ton mari

- non plus!»

«Qui a laissé la porte ouverte? Est-ce que c’est Martine? Oui, c’est » J’ai invité Jacques à dîner. On sonne! C’est sûrement Nous avons le même âge, mais elle paraît plus jeune que

Isabelle joue souvent au tennis avec sa cousine et pourtant celle-ci est beaucoup plus forte que

Le président a répondu

Pour la fête des Mères, les enfants feront

, ne sont pas de

Pendant que,

,

, a étudié l’espagnol. je travaillais.

, que ferez-vous?

tu étais en vacances,

, vous devriez faire du sport.

ni sa femme se supportent le rythme de la vie parisienne.

aussi!»

-même à cette lettre.

-mêmes un gâteau.

b) pronoms démonstratifs

1. Compléter les phrases suivantes par le pronom démonstratif qui convient:

J’entends une voiture; c’est sans doute Laquelle de ces deux cravates préfères-tu?

Dans ce tiroir-ci, il y a du papier à lettres et tu trouveras des enveloppes et

des timbres dans

Si vous voulez voir un film drôle, je vous conseille Nous avons visité beaucoup de magasins avant d’acheter sommes maintenant.

Choisissez les skis qui vous conviendront le mieux:

sont métalliques. J’aime beaucoup les fraises, particulièrement

Périgord. Dans cet immeuble, tous les appartements ont un balcon sauf, de-chaussée qui ont un petit jardin.

sont en plastique,

où nous

de Xavier.

ou

?

qui viennent du

du rez-

Apuntes de gramática francesa Nivel A1, A2, B1

Beatriz

Mangada

c) pronoms possessifs

1. Compléter les phrases suivantes par un pronom possessif:

Nous allons camper en Corse. Pourriez-vous me prêter votre tente qui est

plus grande que

Je donne des graines à mes oiseaux. Et toi, que donnes-tu à

À l’hôpital, les malades prennent leur repas à 18 heures et le personnel

soignant prend

Tout le monde n’a pas les mêmes goûts, chacun a J’ai rempli ma déclaration de revenus, et toi, n’oublie pas de remplir Je ne parle jamais de mes soucis à Robert, mais lui, il me parle toujours de

?

?

à 20 heures.

Les Dupy ont envoyé leur fille aux États-Unis, mais les Clément n’ont pas

voulu que

J’ai trouvé une écharpe; quelqu’un a-t-il perdu

y aille.

?

d) pronoms indéfinis

1. Compléter les phrases suivantes par on, quelqu’un, quelques- un(e)s, quelque chose, quelque part:

a laissé son journal sur la banquette du train.

Il y a Bientôt, Manche.

Les enfants n’ont pas mangé tous les chocolats. Il en reste encore

J’ai déjà rencontré cette dame

Je n’arrive pas à trouver la rue des Francs-Bourgeois; je vais demander à

que

je ne comprends pas dans ce mode d’emploi.

pourra

aller en Grande-Bretagne par le tunnel sous la

, mais je ne sais plus où.

ne doit pas fumer dans cette salle.

2. Même exercice, mais avec n’importe qui, n’importe quoi, n’importe

où, n’importe comment, n’importe quand, n’importe lequel:

Il ne réfléchit pas assez. Il dit souvent

Elle ne s’intéresse pas à la mode. Elle s’habille vraiment

J’irai

On ne cultive pas le riz sous Cet enfant est trop confiant. Il suivrait

Les chats sont souvent difficiles à nourrir. Ils ne mangent pas

Ces deux autobus vont à la Bastille. Vous pouvez prendre

Vous pouvez passer maison. Ne laisse pas traîner tes affaires

pour trouver du soleil!

climat.

dans la rue.

, il y a toujours quelqu’un à la

Apuntes de gramática francesa Nivel A1, A2, B1

Beatriz

Mangada

Le syntagme verbal (SV)

Le verbe (Vb)

Le noyau du syntagme verbal est le verbe; à l’intérieur de ce chapitre nous allons aborder divers aspects tels que:

1. Les différents modes et temps

2. Quelques règles essentielles de conjugaison pour les verbes du premier groupe

3. La voix passive

4. Les périphrases verbales

1. Les différents modes et temps

Le mode est la manière dont le locuteur considère ce qu’il dit; ainsi:

L’indicatif permet au locuteur de présenter un fait comme certain; ex: Elle viendra cet après-midi avec nous.

Le subjonctif permet au locuteur de donner son appréciation sur un fait; ex: je suis contente qu’elle vienne cet après-midi avec nous.

Le conditionnel permet au locuteur de présenter un fait comme éventuel; ex: elle viendrait cet après-midi avec nous si elle pouvait.

L’impératif permet au locuteur de donner un ordre; ex: Viens avec nous cet après-midi!

Dans ces quatre modes, les formes verbales varient selon la personne du sujet et par conséquent ce sont des modes personnels; il existe cependant deux modes impersonnels: l’infinitif et le participe (présent et passé) dont les formes verbales ne dépendent pas d’un sujet.

a) l’indicatif:

On a dit que ce mode présente un fait comme certain et il peut le faire dans le présent, dans le passé et dans le futur. Voici les temps pour chaque section temporelle.

Le présent (voir photocopies conjugaison)

Il présente une action en cours d’accomplissement; ex:

les enfants jouent dans le parc.

Il peut également exprimer l’habitude; ex: tous les samedis nous faisons une marche en forêt.

Apuntes de gramática francesa Nivel A1, A2, B1

Beatriz

Mangada

Il exprime aussi une vérité générale, un proverbe; ex:

l’eau gèle à 0ºC

Et il peut s’employer dans une structure d’hypothèse; ex:

si tu viens à Paris en septembre, on se verra sûrement.

L’imparfait (radical de la 1ère personne du pluriel du présent + ais, ais, ait, ions, iez, aient; sauf être > ét-)

Il exprime une action en cours d’accomplissement; ex:

Marie portait une robe qui lui allait très bien

Il s’emploie pour marquer une habitude; ex: pendant les vacances, elle se levait plus tard.

Il peut avoir une valeur d’hypothèse; ex: si tu venais à Paris, on pourrait se voir.

Finalement, il peut aussi servir en tant que formule de politesse; ex: Pardon, je voulais vous demandez un renseignement.

Le passé composé (être ou avoir au présent + participe passé):

Il sert à exprimer un fait accompli à un certain moment du passé; ex: je suis allé au Népal l’année dernière

Il s’emploie également dans un contexte passé pour exprimer une succession d’événements (il a mangé, il s’est brossé les dents et il est sorti), une répétition (j’ai vu ce film quatre fois) ou une durée limitée (elle a fait son choix en dix minutes)

Il s’emploie en relation avec un présent pour exprimer l’antériorité; ex: quand on a perdu sa carte bancaire, il faut tout de suite le signaler à la banque.

Rappel: l’accord du participe passé

Pour les verbes de mouvements et les verbes pronominaux, le passé composé se forme avec l’auxiliaire «être» et non «avoir». Dans ces cas, le participe passé s’accorde en genre et nombre avec le sujet; ex: elles sont venues hier. Mais il existe également un autre cas d’accord du participe passé; en effet la grammaire française dit que quand le COD d’un verbe conjugué avec «avoir» est placé devant le verbe au passé composé, le participe passé s’accorde en genre et nombre avec ce COD. Ex: Où est-ce que tu as mis les clefs? Je les ai mises sur la table. Normalement le COD apparaîtra devant le verbe sous forme de pronom COD (le, la, les) ou sous forme de pronom relatif «que» (Ex: Les pommes que tu as achetées sont délicieuses).

Apuntes de gramática francesa Nivel A1, A2, B1

Beatriz

Mangada

Le passé simple: radical de l’infinitif + -ai, -as, -a, âmes, -âtes, -èrent (1er groupe); + is, -is, -it, -îmes, -îtes, -irent (2e groupe); + -is/-us/ins, - is/-us/-ins, -it/-ut/-int, -îmes/-ûmes/-înmes, -îtes/-ûtes/întes, -irent/- urent/-inrent (3e groupe); (voir cependant photocopies conjugaison):

Le passé simple présente un fait accompli à un moment donné du passé et dans ce sens il a les mêmes valeurs que le passé composé sauf qu’avec le passé simple, le fait est envisagé comme plus lointain. On le trouvera très souvent à l’écrit (récit historique, roman, etc.); ex:

Napoléon mourut à Sainte-Hélène en 1821.

Le plus-que-parfait (être ou avoir à l’imparfait + participe passé):

Il exprime l’antériorité d’un fait par rapport à un autre fait passé; ex: j’ai acheté le livre dont vous m’aviez parlé.

Il peut également avoir une valeur d’irréalité; ex: si tu étais venu à Paris on se serait vu.

Le passé antérieur (être ou avoir au passé simple + participe passé):

Il s’emploie à l’écrit, principalement dans la subordonnée de temps, pour marquer l’antériorité immédiate par rapport à un passé simple; ex: dès qu’il eut ouvert la fenêtre, un grand vent entra.

Le futur simple (pour la plupart des verbes radical de l’infinitif + ai, as, a, ons, ez, ont):

Il s’emploie pour situer un fait dans un avenir plus ou moins lointain; ex: nous visiterons Grèce, l’été prochain

Il peut être également employé à la place d’un impératif pour rendre l’ordre plus atténuée; ex: vous me direz si vous venez demain.

Le futur antérieur (être ou avoir au futur + participe passé):

Il s’emploie dans une subordonnée de temps pour marquer l’antériorité par rapport à un futur; ex: je vous téléphonerai quand je serai arrivé.

Parfois il est employé seul pour présenter un fait accompli à un certain moment du futur (dans trois mois nous aurons fini les classes.

Apuntes de gramática francesa Nivel A1, A2, B1

Beatriz

Mangada

b) le subjonctif:

Rappelons que le subjonctif permet au locuteur d’exprimer une appréciation; si bien il existe quatre temps pour le subjonctif (présent, imparfait, passé et plus-que-parfait), nous allons uniquement nous intéresser au présent parce qu’il est couramment employé.

Il se forme à partir du radical de la 3e personne du pluriel du présent de l’indicatif et on ajoute –e, -es, -e, -ions, -iez, -ent; attention parce que certains verbes comme prendre ou recevoir ont à la 1ère et 2ème personne du pluriel le radical de la 1ère personne du pluriel (que nous recevions, que nous prenions et non * que nous reçoivions, que nous prennions). Il existe cependant de nombreuses exceptions, voir donc les photocopies de conjugaison.

Voici les principales valeurs du subjonctif:

La nécessité, l’obligation: il faut/faudrait qu’il vienne.

La

volonté,

le

souhait:

je

veux/voudrais/désire/souhaite/aimerais qu’il vienne.

La possibilité: il se peut qu’il vienne.

L’improbabilité: je ne crois pas qu’il vienne

Les sentiments: je suis content qu’il vienne.

L’antériorité: Range tout avant qu’il arrive

Le but: J’étudie pour savoir davantage.

c) le conditionnel:

Le conditionnel sert essentiellement à exprimer l’éventuel. Il existe deux temps; le présent (radical du futur + terminaisons de l’imparfait) et le passé (être ou avoir au conditionnel présent + participe passé).

Il peut exprimer:

Le désir, le souhait: ce serait bien d’y aller ensemble.

Une information non confirmée: on dit qu’il y n’aurait pas de victimes.

La politesse: Pourriez-vous m’aider, s’il vous plaît?

La condition considérée comme possible: si + présent, + futur:

si tu étudies, tu réussiras.

La condition considérée comme moins possible: si + imparfait, + conditionnel présent: si tu étudiais, tu réussirais.

La condition non possible: si + plus-que-parfait, + conditionnel passé: si tu avais étudié, tu aurais réussi.

Apuntes de gramática francesa Nivel A1, A2, B1

Beatriz

Mangada

d) l’impératif:

L’impératif est mode qui exprime l’ordre, une défense, une demande ou un souhait (Passez de bonnes vacances!). Il n’a que trois personnes et il n’ y a pas de pronom sujet. Les formes sont celles du présent sans le sujet, mais attention pour les verbes dont la 2ème personne finit en es/as, le «s» disparaît (va !, travaille !) et les verbes pronominaux inversent le pronom:

lève-toi!

2. Quelques règles essentielles de conjugaison pour les verbes du

premier groupe

Même si les verbes du premier groupe sont réguliers en ce qui concerne la formation des différents temps, il ne faut pas cependant oublier certaines modifications. Voici les principales:

Les verbes finis en cer prennent une cédille sous le c devant a et o pour conserver le son de l’infinitif. Ex: nous plaçons

Les verbes finis en ger prennent un e muet devant a et o pour conserver le son de l’infinitf. Ex: il mangeait

Les verbes finis en guer ou quer, conservent tout le temps le u.

Les verbes en eler et en eter prennent généralement deux «l» ou deux «t» devant un «e» muet (mais il existe de nombreuses exceptions, parmi les principale: geler, peler, acheter, congeler, modeler, dégeler; ceux-là prennent alors un accent grave devant un «e» muet). Ex: ils appellent, ils jettent

Verbes du type espérer changent l’accent aigu de l’avant-dernière syllabe en accent grave devant une terminaison muette. Ex: ils espèrent.

Verbes du type achever (verbes en ecer, -emer, -ener, -eper, -eser, - ever, -evrer) prennent un accent grave à l’avant-dernière syllabe devant une terminaison muette. Ex: il achève.

3. La voix passive

La voix passive qui consiste à rendre le COD d’une phrase transitive en sujet, et le sujet en complément d’agent (introduit par la préposition

Apuntes de gramática francesa Nivel A1, A2, B1

Beatriz

Mangada

«par» ou «de») est souvent employée pour mettre en valeur le COD. Parfois le complément d’agent n’est pas présent.

Le Corbusier a construit cet immeuble (C’est Le Corbusier qui est important) Cet immeuble a été construit par Le Corbusier (C’est l’immeuble qui est important)

Le sens passif peut également s’exprimer au moyen d’autres mécanismes, tels que:

La forme pronominale à sens passif: Le «s» de bus se prononce (est prononcé).

Le verbe faire + infinitif: nous avons fait réparer le poste de télé (a été réparé), ou se faire + infinitif pour les sujets animés:

elle s’est fait couper les cheveux.

Le passif impersonnel: il est interdit de fumer

4. Les périphrases verbales

Elles servent à nuancer la localisation dans le temps au moyen d’une locution verbale. Elles peuvent s’employer au présent, mais aussi à l’imparfait et au plus-que-parfait. Parmi les principales citons:

Être en train de + infinitif: indique qu’une action est en déroulement au moment où le locuteur parle: Il était en train de regarder la télé quand le téléphone a sonné.

Commencer à + infinitif: marque le début d’une action: il a commencé à pleuvoir

Se mettre à + infinitif: marque aussi le début d’une action: il s’est mis à pleuvoir

Aller + infinitif: marque un événement du futur mais que le locuteur sent proche du présent: Il va visiter Grèce l’année prochaine

Être sur le point de + infinitif: marque un début immédiat: il est sur le point de partir

Venir de + infinitif: avec l’idée qu’une action vient juste d’avoir lieu:

Il vient de sortir.

Apuntes de gramática francesa Nivel A1, A2, B1

Beatriz

Mangada

Le complément d’objet direct (COD)

Ce type de complément apparaît quand le verbe est transitif et peut prendre la forme d’un SN (sans préposition) ou d’un pronom. Nous allons nous intéresser au COD sous forme de pronom. Selon que le déterminant du SN soit d’une nature ou d’une autre, la pronominalisation aura lieu en ayant recours à différents type de pronoms. Ainsi:

le

> Je

les ai vu. Si le déterminant est un possessif ou un démonstratif, on peut soit avoir recours à «le, la, l’, les» ou aux pronoms possessifs et démonstratifs correspondants (page 9)

Ex: tu achèterais cette voiture? Oui, je l’achèterais ou Non, j’achèterais plutôt celle-là.

«en» pour les SN où le déterminant est un article ou déterminant indéfini ou un partitif ou une autre marque de quantité. Ex: Tu veux du thé?, non, merci, je n’en veux pas. Ils t’ont offert des bonbons? Oui, ils m’en ont offert. Est-ce que tu mets beaucoup de sucre dans le thé? Oui, j’en mets beaucoup.

«me, te, le,

la,

l’, nous,

vous, les»

pour les SN

déterminant est un article défini. Ex: J’ai vu les voisins

Le pronom «en» peut également remplacer un groupe de mots ou une proposition complément d’un verbe ou d’un adjectif suivis de la préposition de, pourvu que le nom qui suit la préposition «de» ne soit pas un nom de personne. Ex: Tu es sûr de ce que tu dis? Oui, j’en suis sûr. Il parle souvent de ses voyages > Il en parle souvent, mais, il parle souvent de sa femme > Il parle souvent d’elle.

Faites également attention avec les constructions verbales du type:

(verbes dits

déclaratifs), au lieu de remplacer le complément introduit par la préposition «de» par le pronom «en», on met le pronom «le». Ex: On t’a interdit de venir? Oui, on me l’a interdit.

demander/dire/ promettre/conseiller/proposer à quelqu’un de

Aussi bien les pronoms «me, te, le, la, l’, nous, vous, les» que le pronom «en» se placent devant le verbe à tous les temps et à toutes les personnes, sauf à l’impératif affirmatif qui va derrière. Ex: Vous faites des exercices pour pratiquer? Non, je n’en fais pas. Alors, faites-en!

Apuntes de gramática francesa Nivel A1, A2, B1

Beatriz

Mangada

Le complément d’objet indirect (COI)

Ce type de complément est propre des verbes intransitifs et peut également apparaître sous forme de syntagme prépositionnel: à + SN ou sous forme de pronom «lui/leur» ou «y» selon qu’il s’agisse d’un nom animé ou non animé. Ainsi:

J’ai parlé à Jean de nos vacances > Je lui ai parlé de nos vacances

Je pense souvent à nos vacances > J’y pense souvent

Je pense à Jean et à Marie > Je pense à eux

J’ai dit aux élèves de faire les exercices > Je leur ai dit de faire les exercices

En ce qui concerne la place des compléments quand il y en a plus de deux dans une phrase, voici quelques règles utiles:

m’en/t’en/l’en, lui en, s’en/nous en/vous en/les en, leur en s’en

Je viens d’acheter un ordinateur et je m’en sers souvent (se servir de quelque chose)

me la/le/les, te la/le/les, se la/le/les, nous la/le/les, vous la/le/les, se la/le/les, mais le/la/les lui, la/le/les leur

Mes photos de cet été sont géniales, je te les montrerai demain

Il voulait avoir l’adresse de ce musée et je la lui ai donnée (donner quelque chose à quelqu’un

m’y, t’y, s’y, nous y, vous y, les y, s’y

Est-ce que tu viens au cinéma? Oui on s’y retrouve à l’entrée à 7 heures

Apuntes de gramática francesa Nivel A1, A2, B1

Beatriz

Mangada

Attention, «y» et «en» ne peuvent s’employer ensemble que dans l’expression «il y en a». Ex: J’ai mis des fleurs dans un vase > J’en ai mis dans un vase ou J’y ai mis des fleurs.

Même remarque avec me/te/nous/vous/se et lui/leur, ainsi que pour lui/leur et y. Ex: On m’a présenté au directeur> On m’a présenté à lui; J’ai téléphoné à mes parents à Paris > Je leur ai téléphoné à Paris.

À l’impératif affirmatif les pronoms sont placés après le verbe et reliés à celui-ci au moyen d’un trait d’union. Deux combinaisons sont possibles:

Verbe + le/la/les + moi/toi/lui/nous/vous/leur

Passe-moi le pain > Passe-le-moi

Verbe + m’/t’/lui/nous/vous/leur + en

Achètes des bonbons aux enfants > Achète-leur-en

Apuntes de gramática francesa Nivel A1, A2, B1

Beatriz

Mangada

Les compléments circonstanciels

Le SV peut être accompagné de compléments circonstanciels qui, en fonction de leur nature, vont fournir une information sur la localisation, le temps, la cause, la conséquence, le but ou le moyen. Ces informations pourront prendre la forme d’un adverbe ou d’un syntagme prépositionnel.

1. Le complément circonstanciel de lieu

La localisation dans l’espace peut s’exprimer à travers différents moyens, en voici quelques uns:

des prépositions qui introduisent des syntagmes prépositionnels: dans, à, en, en face de, devant, derrière, à côté de, au milieu de, entre, au-dessus de, au-dessous de, sur, sous, en haut de, en bas de, à gauche de, à droite de, loin de, près de,

Ex: Tres Cantos se

contre, autour de, chez, par, à travers, trouve près de Madrid. des adverbes: loin, près, ici, là, là-bas

Ex: C’est loin?

Quelques remarques utiles sur les prépositions:

à + ville, village: à Tres Cantos

en + région/pays féminin: en Andalousie

au + pays masculin: au Pérou

sur la côte, le continent

dans le + région/état masculin: dans l’Ohio

devant/derrière/à travers: sans «de»

dans + une rue, une avenue, une allée, un chemin

sur + une route, boulevard, une chaussée, un trottoir, une place, un port

dans + un fauteuil, un sofa

sur + une chaise, un tabouret, un trône

dans + un journal, un tableau, un livre

sur + une affiche, une enseigne, un panneau

Apuntes de gramática francesa Nivel A1, A2, B1

Beatriz

Mangada

2. Le complément circonstanciel de temps

Pour exprimer le temps où se situe une action on peut avoir recours à différents éléments linguistiques, tels que:

une préposition qui introduit un syntagme prépositionnel:

depuis, pendant, il y a, au bout, dans, dès, en, pour, ça fait, chaque, tous les

un adverbe: maintenant, avant, après, bientôt, tôt, tard, autrefois, d’abord, ensuite, puis, toujours, quelquefois, parfois, souvent, jamais, rarement, tout à l’heure, déjà, tout à coup, tout de suite

la date: en + année/mois/saison (sauf au printemps), jour de la semaine, le lendemain, la veille

le moment de la journée: le matin, à midi, l’après-midi, le soir, la nuit.

On peut également marquer la simultanéité de deux actions au moyen d’un gérondif. Le gérondif est une forme verbale qui se construit à partir du radical de la 1ère personne du pluriel du présent en ajoutant ant et avec la préposition «en»; ex: chanter > en chantant

Il a ramassé des champignons en se promenant dans le bois

3. Le complément circonstanciel de cause

La cause peut s’exprimer au moyen de divers procédés:

des prépositions ou locutions prépositives qui introduisent un

syntagme prépositionnel: à cause de, en raison de, grâce à, à force

(ex: pleurer de joie. Il

de, faute de, par manque de, pour, par, de

a été accusé par erreur et condamné pour vol)

des adverbes ou locutions adverbiales: en effet

un gérondif: en lisant tous les jours les petites annonces, il a fini par trouver un emploi.

4. Le complément circonstanciel de conséquence

La conséquence apparaît toujours comme le résultat logique d’une cause exprimée dans le SV. Les moyens pour exprimer cette circonstance sont:

Apuntes de gramática francesa Nivel A1, A2, B1

Beatriz

Mangada

une préposition ou une locution prépositive suivie d’un infinitif:

au point de. Ex: j’ai trop de diapositives

assez/trop de

pour,

pour te les montrer toutes en une heure.

Un mot de liaison: d’où, de là; ex: nous ne l’attendions pas d’où notre étonnement.

5. Le complément circonstanciel de but

Pour exprimer le but en peut avoir recours à:

une préposition ou locution prépositive suivie d’un infinitif: pour, afin

Ex: il étudie

de, de peur de, de crainte de, de façon à, de manière à pour réussir.

une préposition ou locution prépositive suivie d’un syntagme nominal:

Ex: il étudie en vue d’une meilleure

pour, en vue de, de peur de note

6. Le complément circonstanciel de moyen

Ce type de complément désigne le moyen ou l’instrument employé pour accomplir l’action. On peut avoir recours à différents moyens:

une préposition ou locution prépositive qui introduit un

syntagme prépositionnel: à l’aide de, avec, au moyen de, sans,

à, de

(laver à la main, aller à vélo, peindre au rouleau)

un gérondif: il marche en chantant

un adverbe en –ment. Ce type d’adverbe se forme à partir de la forme du féminin d’un adjectif à laquelle on ajoute la terminaison ent. Ex: lent > lentement

Il existe, cependant, quelques remarques:

les adjectifs de plus d’une syllabe finis en –ant/ent font l’adverbe en –amment/-emment. Ex: prudent > prudemment

les adjectifs terminés par i, -é, -u, le «e» du féminin a disparu. Ex: vrai > vraiment

attention à l’accent de certains adverbes comme précisément, profondément

quelques adverbes présentent des formes irrégulières:

gai > gaiement, gentil > gentiment

Apuntes de gramática francesa Nivel A1, A2, B1

Beatriz

Mangada

Exercices sur le syntagme verbal

Le verbe

a) Modes et temps

1. Mettre au futur les verbes entre parenthèses:

Ce soir, ils ne

(boire)

pas de bière.

Je

(remettre)

(construire)

ce manteau au début de l’hiver.

 

Tu

un château de sable.

Les clowns

(apparaitre)

soudain sur la scène.

Ils

(faire)

leur service militaire dans la marine.

Quand tu

(être)

au Népal, tu

(vouloir)

tout visiter.

Quand il tous les week-ends.

(avoir)

une voiture, il

(venir)

nous voir

2. Mettre à l’imparfait les verbes entre parenthèses:

Chaque année, nous

(passer)

nos vacances à la montagne.

Il

(faire)

très chaud.

 

Ils

(être)

et ils

 

(avoir)

envie de pleurer.

 

Ce

(être)

un

matin

du

mois

d’octobre

et

les

arbre

 

(commencer)

à jaunir.

 

Quand

nous

(vivre)

à

Paris,

nous

(prendre)

toujours le même petit-déjeuner.

Avant, j’

(écrire)

beaucoup de lettres.

3.

Mettre au passé simple les verbes entre parenthèses:

 

Il

(arriver)

tard,

(prendre)

une

douche

et

(se

coucher).

Ils

(téléphoner)

pour nous annoncer leur engagement.

 

Elle

(fit)

une tarte et la

 

(mettre)

au four.

 

Il

(avoir)

envie

de

regarder

un

film

et

 

(partir)

au cinéma. Il

 

(regarder)

un bon film et

(rentrer)

chez

lui

en

se

promenant;

quand

il

(être)

fatigué il

 

(décider)

de prendre le bus.

4.

Mettre les verbes entre parenthèses au passé composé:

 

Il y

(avoir)

un coup de tonnerre.

 

Vous

(décider)

de déménager.

Elle

(rentrer)

chez elle et elle

(prendre)

un bain.

Je les

(voir)

pour la première fois il y a deux ans.

Les pompiers

(arriver)

juste à temps.

Apuntes de gramática francesa Nivel A1, A2, B1

Beatriz

Mangada

Le film tard du cinéma, on notre retard.

(durer)

trop longtemps et on

(téléphoner)

très

chez nous pour prévenir de

(sortir)

5.

Mettre les verbes entre parenthèses au plus-que-parfait:

 

Je

(lire)

déjà ce livre, mais je voulais le relire.

Elle

(voir)

déjà

cette

exposition

et

elle

n’a

pas

voulu

m’accompagner. Elles

(partir)

déjà quand nous sommes arrivés.

Nous retournés l’été dernier.

(aller)

déjà dans cette ville, mais nous y sommes

Nous

(se

coucher) déjà quand ils ont téléphoné.

6. Mettre les verbes entre parenthèses au futur antérieur:

L’année prochaine, mon fils

(achever) ses études.

Quand vous

 

(finir)

ce livre, je vous en prêterai un autre.

Quand il

(arriver),

nous partirons.

Une

fois

vous

(être)

en France, on pourra

en

parler

ensemble.

7.

Mettre les verbes entre parenthèses au conditionnel:

 

Je

(venir)

si tu m’avais appelé.

 

Nous

(fait)

nos devoirs, si nous avions pu.

 

Ils

(partir)

si tu étais venu avant.

 

Je

(aller)

jusqu’en

Chine

si

j’avais

eu

suffisamment

de

temps.

 

8. Mettre les verbes entre parenthèses au subjonctif:

Je ne crois pas qu’il C’est possible que nous Il se peut qu’ils Je doute fort qu’il Il est peu probable qu’elle C’est impossible qu’ils

(aller) à la fête.

(acheter) cette maison.

(venir).

(savoir)

la réponse correcte.

(être) à l’heure.

(avoir) un accident.

b) Quelques règles pour les verbes du 1er groupe

1.

Compléter

avec

«l»

ou

«ll»,

ou

«t»

ou

«tt»

et

les

bonnes

terminaisons au présent:

 

Ils

(appeler)

le

chien

et

vous

(appeler)

les

enfants. Elle vieux sac.

(jeter)

des papiers et vous

 

(jeter)

un

Il neige: je

(geler)

et vous

 

(geler)

aussi.

 

Tu

(peler)

une poire et nous

 

(peler)

des pommes.

Apuntes de gramática francesa Nivel A1, A2, B1

Beatriz

Mangada

2. Compléter avec «c», «ç» ou «ge» ou «g» et les bonnes terminaison

au présent:

Vous

(commencer)

vos

cours

à

8.30

et

nous,

nous

(commencer)

les nôtres à 9.00.

 

Tu

(manger)

à

midi

et

nous,

nous

(manger) plus tard.

3. Mettre les verbes au présent:

Nous Les enfants ne Vous

(plonger)

dans la piscine et nous

(ranger)

pas la chambre.

(nettoyer) la voiture.

(nager)

J’

(essayer)

une nouvelle robe.

Tu

(balayer)

la cuisine.

Nous

(payer)

très cher le studio.

c) Voix passive

1. Mettre les phrases suivantes à la forme passive:

Les éditions Flammarion ont publié tous les romans de cet auteur:

Les éditions Flammarion vont publier ce roman:

De nombreux spectateurs regardent cette émission:

Le brouillard recouvrait peu à peu la vallée:

On attend de nombreux visiteurs à l’exposition de Manet:

On vient de cambrioler la maison des Durand:

Quand Galilée affirma que la terre était ronde, on le prit pour un fou:

d) Périphrases verbales

1. Mettre les structures entre parenthèses au temps qui convient:

Je Nous Ils acheter une autre.

Elle

d’enlever ses chaussures.

(être

en train de manger) quand il est arrivé. de partir) quand il a téléphoné. acheter) cette maison, mais finalement ils ont en

d’arriver) mais elle n’a pas eu encore le temps

(venir

(aller

(venir

Quand

tu

arriveras,

nous

(être

sans

doute

en

train

dormir).

Apuntes de gramática francesa Nivel A1, A2, B1

Beatriz

Mangada

Le complément d’objet direct

1. Répondez aux questions ci-dessous en employant le pronom qui

convient:

Mettez-vous du parfum?

Combien de repas faites-vous par jour?

Y a-t-il des cours de français le dimanche?

Avez-vous des CDs de chanteurs français?

2. Remplacer les groupes de mots soulignés par des pronoms:

J’ai oublié mon livre en classe:

Il a conduit sa fille chez le dentiste:

Ils ne connaissent pas la télévision:

Il a pris ces photos lors de son dernier voyage:

Vous relirez ce chapitre pour demain:

Il a rencontré Jean dans la rue:

Nous avons félicité Marie et Pierre:

Le complément d’objet indirect

1. Remplacer les groupes de mots soulignés par des pronoms:

Vous ressemblez à votre mère:

Le film a plu à vos amis:

Il

croit à l’astrologie:

Il

pense souvent à Marie:

Marie pense souvent aux vacances:

2. Même exercice:

J’ai emprunté de l’argent à ma sœur:

Le professeur a posé des questions aux élèves:

Je ne me souviens plus de son nom:

Demain, je prêterai ma voiture à ma mère:

J’ai rendu tous les livres à Marc:

Tu demanderas l’adresse de Jacques à ses parents:

Il

offre des fleurs à femme:

Il

habite à Paris avec Marie:

J’emmènerai les enfant à la piscine mercredi prochain:

Nous t’accompagnons à l’aéroport si tu veux:

Son avenir dépend de cet examen:

Apuntes de gramática francesa Nivel A1, A2, B1

Beatriz

Mangada

Les compléments circonstanciels

a) le lieu

1. Compléter les pointillés par la préposition qui convient:

Nous irons Bordeaux

J’ai mis les valises

Ne posez rien de lourd J’ai vu ce film

Charles sera

la voiture.

la télé.

la télé.

maison ce soir; tu pourras lui téléphoner.

la

la

maison qu’ils ont achetée, il y a une magnifique cheminée.

J’ai acheté le pain

J’achèterai le pain

Le Festival du Marais organise ses spectacles

Les piétons doivent marcher Nous sommes allés dîner

le boulanger.

la

boulangerie en rentrant.

un

la rue.

le trottoir.

restaurant près des Halles.

restaurant,

hier, nous avons mangé un délicieux canard à

l’orange. Les programmes de télévision sont annoncés

Les heures d’ouverture de l’agence de voyages sont indiquées prospectus.

J’ai trouvé 10 €

le journal.

terre,

un banc.

le

b)

le temps

1.

Compléter

les

phrases suivantes par la préposition qui

convient: depuis, il y a, dès, dans, en, pendant ou pour:

J’attends Elle m’a téléphoné Ils sont mariés Ils se sont mariés mon

pour leur dire que tout allait bien.

une heure.

heure.

une an. un arrivée à Toulouse, j’ai téléphoné à mes parents

un

an.

mon

la

arrivée à Toulon, je suis un cours de français. fin des classes, nous partirons en Bretagne en

vacances.

la

fin des cours, j’ai enfin le temps d’aller au cinéma.

Elle a tricoté ce chandail

huit jours.

combien

de temps serons-nous en vacances?

Attends-moi s’il te plaît, j’en ai

Je t’ai attendu

cinq minutes.

plus

de deux heures.

2. Compléter avec toujours, déjà, tout le temps, quelquefois:

Ne lui offre pas ce CD, elle l’a

Apuntes de gramática francesa Nivel A1, A2, B1

Beatriz

Mangada

Finalement, Jacques n’a pas déménagé; il habite rue Mouffetard. Impossible de lui poser une question, elle parlait

Jeanne et Marie se rencontrent presque tous les jours sur le palier et

elles bavardent Je lis

quelques minutes.

poèmes, mais je préfère les romans.

des

3. Même exercice avec tout à l’heure, tout à coup, tout de suite:

La ligne est occupée, je rappellerai

La mer était calme;

sommes rentrés au port. Attendez un instant! Une vendeuse va s’occuper de vous

J’ai appelé Martine

un

vent violent s’est levé et nous

,

mais elle n’était pas là.

4. Même exercice avec: le samedi, samedi prochain, samedi dernier, ce soir, le soir:

allons généralement marcher dans la forêt de

Fontainebleau;

j’espère bien que nous pourrons y aller

il pleuvait, nous sommes restés à Paris;

nous

comme

, en été, nous dinions souvent sur la terrasse.

, il y aura un excellent concert en plein air aux Tuileries.

c) la cause

1. Répondre aux questions suivantes en employant chaque fois à cause de:

Pourquoi fermez-vous la fenêtre? Pourquoi il y a des embouteillages?

2. Remplacer la proposition subordonnée par un groupe préposition + nom ou préposition + infinitif, sans changer le sens de la phrase:

En ce moment, il faut beaucoup arroser les plantes parce qu’il fait chaud (à cause de + nom):

Le matin du 14 juillet, la station de métro Charles-de-Gaulle-étoile est fermée parce qu’il y a le défilé sur les Champs-Élysées (en raison de + nom):

Comme un passant l’a aidé, l’aveugle a pu traverser la rue (grâce à + nom):

Comme il n’y avait pas de pain, nous avons mangé des biscottes (faute de + nom):

Comme tu lis toujours de trop près, tu vas t’abîmer les yeux (à force de + infinitif):

Apuntes de gramática francesa Nivel A1, A2, B1

Beatriz

Mangada

d) la conséquence

1. Compléter en employant l’une des expressions suivantes:

Puisqu’il y a une grève de métro, puisque tu vas à la poste, puisque tu es fatigué

reste

à la maison et repose-toi!

nous

prendrons le bus pour aller au concert.

, achète des timbres.

2. Compléter par alors, de sorte que, si bien que, tellement:

Il a beaucoup travaillé sur ce projet

Nous avons

Il était plus de quatre heures du matin Il se plaignait continuellement du patron licencier.

il

est tombé malade.

étions fatigués.

on

a

fini

de

bagages que nous prenons un taxi.

nous

par le

e) le but

Reliez les deux phrases par la préposition pour suivie de l’infinitif:

Elle sourit toujours. Elle séduira les gens:

Il fait un régime sévère. Il maigrira:

Ils ont fait des économies. Ils achèteront ce bateau:

Habille-toi chaudement. Tu ne t’enrhumeras pas:

Auras-tu assez de temps? Tu iras chez le dentiste:

f) le moyen

Compléter les phrases par les adverbes correspondant aux adjectifs donnés:

Il est aimable. Il me parle toujours Il est poli. Il m’a salué

C’est vrai. Vous êtes Il est méchant. Il a frappé Il patient. Il a répété C’est précis. C’est

trop aimable.

ce

son petit frère.

les explications.

que je voulais dire.

Apuntes de gramática francesa Nivel A1, A2, B1

Beatriz

Mangada

La phrase simple I: la mise en relief

La mise en relief est une structure qui permet d’insister sur un

élément de la phrase en le déplaçant; on va la retrouver très souvent à l’oral et elle s’accompagne d’une reprise de l’élément par un pronom ou de la

structure c’est

qui/que.

Reprise d’un mot ou d’un groupe de mots par un pronom personnel:

Cette fille est vraiment intelligente > Cette fille, elle est vraiment intelligente

J’achète cette revue de temps en temps > Ce journal, je l’achète de temps en temps

Il n’y a presque pas eu de cerises cette année > Des cerises, il n’y en a presque pas eu cette année

Reprise par d’un nom ou d’un infinitif par le pronom démonstratif «ce» ou «ça»:

Le jazz est sa passion > Le jazz c’est sa passion

Travailler dans ces conditions-là ne m’intéresse pas > Travailler dans ces conditions-là, ça ne m’intéresse pas

Construction avec le présentatif «c’est» et un pronom relatif:

c’est

qui/que/dont

Ma mère m’accompagnait à l’école quand j’étais petite > c’est ma mère qui m’accompagnait à l’école quand j’étais petite

Je ne veux pas écouter cette chanson mais celle-là > ce n’est pas cette chanson que je veux écouter mais celle-là

1. c’est ce qui/que/dont/à quoi

On s’attend à une crise économique > une crise économique c’est ce à quoi on s’attend

Apuntes de gramática francesa Nivel A1, A2, B1

Beatriz

Mangada

Ma sœur rêve d’un voyage au Népal > Un voyage au Népal, c’est ce dont rêve ma sœur

2. ce qui/que/dont/ à quoi

c’est

Ce qui lui a permis de faire des progrès en anglais c’est de lire des journaux

Ce que les habitent de cette ville réclament, ce sont des transports en commun mieux organisés

Il existe d’autres moyens d’exprimer la mise en relief comme:

C’est

si j’ai fait cela, c’est parce que je croyais que ce serait

mieux Déplacement en tête de phrase d’un élément: Hier, il a plu toute la journée

Si

que:

c’est à toi que je parle

c’est:

Apuntes de gramática francesa Nivel A1, A2, B1

Beatriz

Mangada

La phrase simple II: la forme interrogative

Selon les grammairiens on peut distinguer deux types d’interrogation:

une interrogation totale qui appelle la réponse «oui» ou «non» et une interrogation partielle qui porte sur un élément de la phrase; il faut rappeler également que les formes de l’interrogation vont varier selon le niveau de langue soutenue, courante ou familière.

L’interrogation totale

On a la possibilité d’avoir recours à trois structures:

1. l’inversion du sujet: sais-tu conduire? (si le sujet est un

nom, il est repris par un pronom: Caroline est-elle sortie?)

2. est-ce que + forme interrogative: est-ce que tu sais conduire?

3. intonation: tu sais conduire?

L’interrogation partielle

Selon que l’interrogation porte sur le sujet, le complément d’objet direct ou les compléments circonstanciels, on utilisera un pronom (qui, que, lequel, laquelle, lesquels, lesquelles), un adjectif (quel, quelle, quels, quelles + nom) ou un adverbe (où, quand, comment, combien, pourquoi, comment)

Qui a téléphoné? Que veulent-ils? Il y a deux menus: lequel est le moins le cher? Quel sport pratiques-tu? vas-tu?

Apuntes de gramática francesa Nivel A1, A2, B1

Beatriz

Mangada

La phrase simple III: la forme négative

Pour exprimer la négation en français on a recours à une structure qui se compose de deux éléments dont un est toujours «ne» ou bien à des adverbes négatifs comme non, non plus, non pas, et non, mais non:

Jean est chez lui? Non, il est au bureau.

Il parle le russe et non le japonais.

entoure le verbe quand il est à un temps simple; aux temps

composé, la négation se situe autour de l’auxiliaire; s’il s’agit de l’infinitif, alors on place «ne pas» devant l’infinitif:

«ne

pas»

Ne sors pas!