Vous êtes sur la page 1sur 4

IV

19 MAI 2017

COURS & MARCHES

Productions végétales

 

CÉRÉALES

   

16 mai

 

ALIMENTATION ANIMALE

N : nominal ; C : camion ; TC : train complet ; P : péniche ; A : acheteur ; V : vendeur ; T : traité

   

9 mai

Blé tendre

   

Récolte 2016

 

SONS ET ISSUES

   

/ t

Rendu

Spécifications

 

Échéance

Euro/tonne

   

Sons fins - départ région parisienne

 

88-90

Rouen

76/220/11

 

mai-juin

155,00

 

N

TOURTEAUX

   

Fob

Spécifications

 

Échéance

Euro/tonne

   

Soja Lorient

 

334

Moselle

76/220/11

 

mai-juin

152,00

 

N

Tournesol Saint Nazaire

 

155

Départ

Spécifications

 

Échéance

Euro/tonne

   

Colza - Rouen

 

222

Eure/Eure-et-Loir

fourrager 74 kg/hl mini

 

mai-juin

150,00

 

NC

PULPES BETTERAVES

   

Marne

BPMF

 

mai-juin

152,00

 

NC

Aisne

-

Aisne

meunier 76 kg/hl

 

mai-juin

154,00

 

NC

Somme - Oise

   

Aube

 

meunier

 

mai-juin

 

150,00

 

NC

 

-

Marne

 

160

 

Orge fourragère

     

Récolte 2016

 

LUZERNE DESHYDRATEE

   

Rendu

Spécifications

 

Échéance

 

Euro/tonne

   
 

172

 

Rouen

62-63 kg/hl

 

mai-juin

136,00

 

N

 

Départ Marne

 

Fob

Spécifications

 

Échéance

Euro/tonne

   

PSC

 

Moselle

sans limit. d'orgettes 60 kg/hl mini

 

mai-juin

128,00

 

N

Manioc Lorient

 

-

Départ

Spécifications

 

Échéance

Euro/tonne

   

Corn gluten feed - Lestrem

 

154

Eure/Eure-et-Loir

60 kg/hl

 

mai-juin

125,00

 

NC

 

Marne

fourrager 58 kg/hl

 

mai-juin

123,00

 

NC

 

PAILLES ET FOURRAGES

Aube

fourrager 58 kg/hl

 

mai-juin

121,00

 

NC

Aisne

fourrager 58 kg/hl

 

mai-juin

125,00

 

NC

 

12

mai

Maïs

     

Récolte 2016

 

PAILLES DE BLE

   

Rendu

Spécifications

 

Échéance

Euro/tonne

   

Centre Bassin Parisien : Atitre indicatif

   

Bordeaux

   

mai-juin

 

161,00

 

N

 

Balle rectangulaire sous abri 300-400 kg

 

50,00 /t

Fob

Spécifications

 

Échéance

Euro/tonne

   

Rhin

   

mai-juin

171,00

 

N

Balles pickup (départ champ) 25 kg

 

n.p.

Départ

Spécifications

 

Échéance

Euro/tonne

   

Nord-Est :

 

Eure/Eure-et-Loir

 

mai-juin

164,00

 

NC

Balles de 20-25kg à l’abri

 

inc.

Marne

   

n.

p.

C

Grosses balles rectangulaires de 300-400 kg

   

Aisne/Ardennes

   

n.

p.

C

sans abris

inc.

Aube

   

n.

p.

C

Grosses balles rectangulaires de 300-400 kg sous abris

 

50,00-

 

55,00/t

OLÉO-PROTÉAGINEUX

     

Colza

     

Récolte 2016

 

SUCRE

Rendu

Spécifications

 

Échéance

Euro/tonne

   

(Londres)

 

16

mai

Rouen

 

mai-juin

inc.

   

Terme AoûT 2017 : 492,00 F/T

 

Fob

Spécifications

 

Échéance

Euro/tonne

   

Moselle

 

mai-juin

389,00

 

N

CHEZ NOS VOISINS

 

Pois

     

Récolte 2016

Rendu

Spécifications

 

Échéance

Euro/tonne

     

12

mai

Rouen

Pois jaune

 

mai-juil.

240,00

 

N

 

PAYS-BAS CAF Rotterdam

 

fourrager

   

inc.

   

Blé tendre (en euro/tonne) :

Départ

 

Spécifications

 

Échéance

 

Euro/tonne

   

avr.

 

173,00

mai-juin

   

176,00

Eure/Eure-et-Loir

     

mai-juin

 

235,00

 

NC

 

Pois jaune

sept-dec.

 

169,00

 

fourrager

 

mai-juin

220,00

 

NC

janv.-juin

 

174,00

Aisne

fourrager

 

mai-juin

210,00

 

NC

Orge UE CAF Hollande (en euro/tonne) :

 

Marne

fourrager

 

mai-juin

210,00

 

NC

Aube

fourrager

 

mai-juin

210,00

 

NC

mai-juin

 

158,00

 

juil.-août

 

150,00

PRIX DU LIN TEILLÉ EN FRANCE

   

sept.-déc.

 

157,00

 

janv.-juin

   

162,00

   

Récolte 2016

   

Récolte 2015

 

Mois de :

   

215,4

         

10

mai

 

Mini : 90 Maxi : 305

 

256,4

   

Mars 2017

(-9,2)

(+5,4)

BELGIQUE En euro/tonne CAF Belgique

 
 

220,9

     

257,3

 

Récolte complète

     

(-2,3)

 

Mini : 90 Maxi : 314

 

(-0,1)

Blé meunier (76/220/11,5) :

   

181,00

Prix en Euros/100 kg de Fibres longues - base Comptabilités Matières Mini/maxi fibres longues - base Factures de vente Comptabilités Matières

 

Blé fourrager (70kg/hl) :

   

169,00

 

(source Cipalin)

Orge (58kg/hl kg) :

   

149,00

MATIF COLZA - PARIS

 

MATIF BLÉ MEUNIER

 

1 lot : 50 tonnes. Prix en Euros par tonne.

 

1 lot : 50 tonnes. Prix en Euros par tonne.

 

Echéance

05/05/17

08/05/17

09/05/17

10/05/17

11/05/17

 

Echéance

05/05/17

08/05/17

09/05/17

10/05/17

11/05/17

Août 2017

370,25

373,5

372,25

 

372,25

369,75

Sept. 2017

169,75

168,5

169,25

169,75

 

170

Nov. 2017

373,5

 

376

375

 

375

373

 

Déc. 2017

173

171,75

172,5

173

 

173

Févr. 2018

376,75

378,75

378,00

 

378,00

376,50

 

Mars 2018

176

175

175,75

176,25

 

176,25

Mai 2018

376,75

379,5

378,5

 

379

377

 

Mai 2018

178,25

177,5

178

178,5

 

178,5

Août 2018

360,25

363

362,25

 

362,75

360,5

   

Sept. 2018

177

176,25

177,25

177,75

 

178,5

Nov. 2018

363,25

366

365,5

 

366,75

364,5

 

Déc. 2018

179,25

178,5

179,75

180

 

181

Févr. 2019

 

361

363,75

363,25

 

362,75

360,75

 

Mars 2019

180,5

179,5

180,5

180,25

 

182,5

Mai 2019

 

361

363,75

363,25

 

362,75

360,75

Mai 2019

180,5

179,5

180,5

180,25

 

182,5

Août 2019

 

361

363,75

363,25

 

362,75

360,75

Sept. 2019

180,5

179,5

180,5

180,25

 

182,5

Nov. 2019

 

361

363,75

363,25

 

362,75

360,75

Déc. 2019

180,5

179,5

180,5

180,25

 

182,5

Volume

9565

 

6199

6613

 

3507

8517

 

Volume

22556

13141

17305

15437

 

17339

> Evolution du cours du blé

15437   17339 > Evolution du cours du blé > Evolution du cours du soja et

> Evolution du cours du soja et du colza

cours du blé > Evolution du cours du soja et du colza > Evolution du cours
> Evolution du cours du maïs
> Evolution du cours du maïs
> Evolution du cours du sucre
> Evolution du cours du sucre

Blé tendre : marché sans affaires C’est sur un marché calme que les prix du blé tendre sur le marché physique français poursuivent leur tendance baissière, dans le sillage du marché à terme européen. Les cours sur Chicago sont haussiers sur la semaine. Selon FranceAgriMer, les prévisions de ventes de blé tendre vers l’UE sont ajustées à près de 5,8 Mt (+ 30 000 t par rapport au mois dernier) et les prévisions d’expor- tations vers pays tiers portées à 5,2 Mt (+ 200 000 t), avec des objectifs de ventes vers l’Algérie et l’Afrique subsaharienne revus à la hausse, dans un contexte de prix compétitifs pour l’origine française et de tarissement de la concurrence en fin de campagne. Si cette hypothèse se vérifie, le stock de fin de campagne pourrait ainsi s’alléger à 2,4 Mt (- 0,2 Mt par rapport au mois dernier), en deçà de la moyenne

quinquennale (2,7 Mt). Sur les dix premiers mois de la campagne, la France aurait

exporté 4,2 Mt de blé, soit 60 % de moins que la campagne précédente, du fait, no-

tamment, de la faible récolte engrangée en 2016. Dans les champs hexagonaux, les conditions de cultures sont «bonnes à très bonnes» dans 76 % des cas en semaine 18 (87 % en 2016), en hausse de 1 point par rapport au précédent chiffre, selon le dernier rapport de Céré’Obs. Entre les semaines 17 et 18, le stade «2 nœuds»

s’achève et le stade «épiaison» évolue de 3 % à 12 % (8 % en 2016).

le stade «épiaison» évolue de 3 % à 12 % (8 % en 2016). Orge de

Orge de mouture : cours encore en retrait Les prix de l’orge fourragère sur le marché physique français se sont encore replié, dans le sillage du blé tendre. Selon FranceAgriMer, les prévisions de ventes d’orges vers UE sont ajustées à la hausse à près de 2,8 Mt

(+70 000 t par rapport au mois d’avril. Les prévisions d’exportations vers pays tiers sont maintenues à 2,4 Mt au vu des flux soutenus constatés vers l’Arabie saoudite. Reste que les embarquements d’orges effectués à ce jour, sont en repli de 50 % par rapport à l’an dernier. D’après Céré’Obs, le taux d’orges d’hiver évoluant dans des conditions «bonnes à très bonnes» régressent de 68 % à 67 % entre les semaines 17 et 18 (85 % en 2016). Le stade «2 nœuds» s’achève tandis que le stade « épiaison » évolue de 26 % à 61 % (49 % en 2016).

« épiaison » évolue de 26 % à 61 % (49 % en 2016). Orges de

Orges de brasserie : repli des cours en récolte 2017 Les prix des orges de brasserie sont étales en récolte 2016, mais ont régressé en récolte 2017. Acheteurs et vendeurs questionnent le marché sur la prochaine campagne, mais sans que cela débouche sur la conclusion d’af- faires. Selon Céré’Obs, les conditions de culture «bonnes à très bonnes» en orge de printemps sont stables à 77 % en semaine 18 (94 % en 2016). Le stade «début tallage» s’achève tandis que le stade «épi 1 cm» progresse de 43 % à 67 % entre les semaines 17 et 18 (30 % en 2016).

de 43 % à 67 % entre les semaines 17 et 18 (30 % en 2016).

Maïs : des semis quasiment terminés Les prix du maïs sur le marché physique français sont repartis à la baisse cette semaine, dans le sillage du marché à terme européen alors que son homologue américain reprenait du poil de la bête dans le même temps.

En France, les semis sont très avancés et quasiment terminés dans plusieurs ré-

gions, indique l’AGPM. «La sécheresse et le gel n’ont eu que très peu d’impact, et ne soulèvent pas d’inquiétude majeure pour les maïs français.» Selon Céré’Obs, les semis français progressent de 84 % à 93 % en semaine 18 (73 % en 2016). Le stade «levée» évolue de 49 % à 70 % (24 % en 2016). FranceAgriMer, dans son bilan du mois de mai, revoit en légère hausse la collecte (+44 000 t) et les importations (+50 000 t), tandis que les exportations sur l’UE sont revues en baisse de 100 000 t.

exportations sur l’UE sont revues en baisse de 100 000 t. Colza : poursuite de la

Colza : poursuite de la baisse Les prix du colza sur le marché physique français sont repartis à la baisse cette semaine, à l’image du marché à terme européen. Les ré- centes précipitations en France et en Europe ont rassuré le marché. Cependant, si elles ont été bénéfiques, d’autres pluies sont nécessaires pour obtenir de bons rendements, selon les observateurs. L’activité est toujours à l’arrêt sur les places

hexagonales. Les cours des tourteaux de colza sont sans grand changement, résul- tat d’un marché peu actif.

sans grand changement, résul- tat d’un marché peu actif. Tournesol : cours nominalement reconduits Les cotations

Tournesol : cours nominalement reconduits Les cotations du tournesol sur le marché physique français n’ont pas bougé d’un iota d’une semaine sur l’autre. Le marché est complètement endormi. En tourteaux, seule la qualité high pro suscite l’intérêt des producteurs d’aliments pour animaux.

l’intérêt des producteurs d’aliments pour animaux. Soja : cours haussiers dans le sillage du pétrole Les

Soja : cours haussiers dans le sillage du pétrole Les cours de la graine de soja sur le marché à terme américain se sont appréciés par rapport à notre précédente mercuriale, dans le sillage du pétrole. Les cours de l’or noir ont grimpé du fait de déclarations communes de l’Arabie saoudite et de la Russie, deux gros producteurs, en faveur d’une extension de neuf mois des quotas de production actuels. Cependant, le marché mondial s’est alourdi selon l’USDA. Ce dernier estime la production mondiale 2016-2017 à 348,04 Mt en mai (345,97 Mt en avril). Les stocks s’élèvent, de leur côté, à 90,14 Mt pour la présente campagne commerciale, contre 87,41 Mt le mois dernier. Pour 2017-2018, la production est projetée à 344,68 Mt. Les stocks atteindraient, quant à eux, 88,81 Mt. Les cours du tourteau de soja sur les ports bretons ont également gagné du terrain, freinant le courant d’affaires.

gagné du terrain, freinant le courant d’affaires. Déshydratés : petite activité Les prix de la luzerne

Déshydratés : petite activité Les prix de la luzerne et de la pulpe de betterave déshydratées sur le marché physique français sont reconduits par rapport à la semaine dernière. On note de petites affaires régulières.

semaine dernière. On note de petites affaires régulières. Pailles et fourrages : quelques affaires En pailles,

Pailles et fourrages : quelques affaires En pailles, les prix sur le marché physique français sont sans chan- gement d’une semaine sur l’autre. Le marché enregistre une petite activité sur le nord de la France.

enregistre une petite activité sur le nord de la France. Sucre : marché déserté Les cotations

Sucre : marché déserté Les cotations du sucre sur les places de Londres et de New-York ont évolué en ordre dispersé, à la baisse pour la première et à la hausse

pour la seconde. Selon les analystes de Marex Spectron, les cours pourraient ren- chérir, car le mouvement de repli enregistré ces derniers temps incite les raffine- ries à favoriser la transformation de canne à sucre en éthanol, ce qui limite les fabrications de sucre. Mais rien n’est moins sûr, les fonds d’investissement demeu-

rant les premiers facteurs d’évolution des prix.

demeu- rant les premiers facteurs d’évolution des prix. Coproduits : fort renchérissement de la poudre de

Coproduits : fort renchérissement de la poudre de lait La cotation de la poudre de lait a fortement progressé, conséquence de la demande des industriels et du manque d’offre qui a surpris les opérateurs. En poudre de lac- tosérum, le prix est reconduit, mais la tendance de fond est haussière (demande présente). Les cours du corn gluten feed varient peu, faute d’élément nouveau. Quelques affaires se traitent dans le Nord. En drêches de maïs, de petites reventes se font en Bretagne, mais les échanges ne sont pas légion. Les cotations évoluent dans des marges étroites.

19 MAI 2017

Fruits et légumes

Pomme de terre La campagne 2016-2017 tire doucement sa révérence avec des stocks de plus en plus faibles. Sur le marché intérieur, les cours sont stables. On note quelques réapprovisionnements au lende- main du week-end. Les transactions à destination de l’industrie sur le marché libre -les contrats se terminant- tirent significativement les cotations à la hausse. Dans un contexte de volumes en baisse, les exportations se ré- duisent notamment vers l’Espagne qui entre dans une phase d’auto-approvisionnement. Les flux vers l’Est sont plutôt bien orientés avec des marchés plus ouverts. A destination de l’Italie, les ventes se poursuivent à un rythme régulier.

Source : FranceAgriMer - Réseau des nouvelles des marché (RNM) centre de Lille

Chou-fleur : déclin Les besoins tendent désormais à se réduire, avec le temps en- soleillé, en France comme à l’export, ce qui pèse sur les cours. Le recul de l’offre (955 000 têtes, en Bretagne, en semaine 19) permet toutefois de limiter la pression sur les prix. La campagne bretonne va continuer de décliner. Celle des Hauts-de-France va s’amorcer fin mai, et prendra peu à peu le relais.

Concombre : une bonne demande La production nationale affiche un niveau plus limité, en cette période d’arrachages/replantations. La concurrence euro- péenne est également moins pressante. Tout cela favorise, la fermeté des prix. Les opérateurs sont optimistes pour cette semaine : l’offre s’an- nonce encore modérée et l’activité commerciale soutenue, avec le beau temps.

Courgette : développement La production du Sud-Est est restée très mesurée, en semaine 19, peinant à progresser avec la météo fraîche (autour de 250 t/j), ce qui a permis le maintien de cours fermes. L’offre devrait se développer sensiblement, à partir de cette se- maine, avec le beau temps. Cela devrait dynamiser le commerce et entraîner des ajustements tarifaires.

Salade : stabilité Le Val de Loire, l’Orléanais et la production francilienne consti- tuent l’essentiel de l’offre. Les cours sont stables.

Tomate : rééquilibrage En dépit d’une offre plus large (1 200-1 300 t/j, commercialisées en Bretagne), le commerce a eu tendance à se rééquilibrer, sous l’effet d’une reprise de la demande, à l’approche d’un week-end actif en promotions. Cette semaine, la poursuite de bonnes ac- tions promotionnelles en GMS et le beau temps sont de nature à faciliter l’absorption des apports nationaux.

J.-L.C

à faciliter l’absorption des apports nationaux. J.-L.C ENDIVES Cours relevés par le Réseau des Nouvelles des

ENDIVES

Cours relevés par le Réseau des Nouvelles des Marchés centre de Lille

NORD / PICARDIE Expédition Hebdo - Valeur moyenne quotidienne. Les prix sont en Euros.

Date

08/05

09/05

10/05

11/05

12/05

Moyenne

Cat.I 2 x 500 g :

Cat.I 6/9 fruits sachet 1 kg : le kg

Cat.I colis 5 kg : le kg

Cat.I sachet 1 kg : le kg

Extra colis 5 kg : le kg

Extra plateau 1 rg : le kg

le kg

-

-

-

-

-

-

1,23

1,75

1,77

1,76

1,79

1,87

1,23

1,75

1,75

1,74

1,77

1,85

1,23

1,75

1,73

1,72

1,76

1,84

1,23

1,75

1,73

1,72

1,76

1,84

1,23

1,75

1,75

1,73

1,77

1,85

MIN DE RUNGIS

Prix au kg sauf précision

16 mai

 

Moyen

Carottes cat. 1 (botte)

1,10

Choux verts cat. 1 - colis 6

-

Choux-fleur cat. 1 - colis de 6

9,00

Champignons de Paris cat. 1 - plateau

1,90

Epinards

1,50

Laitue - Batavia cat. 1 - colis de 12

5,50

Navets violet rond

1,70

Charlotte cat. 1

0,70

Chérie cat. 1

0,88

Poireaux France cat. 1

1,50

Radis - la botte

0,75

Endives extra Nord-Picardie colis de 5 kg

2,00

Endives Nord-Picardie colis de 5 kg

-

Pommes Granny Smith cat. 1 201-270 g

1,30

Pommes Golden cat.1 201-270 g plateau 1 rg

1,20

Pommes Golden cat.1 170-220 g plateau 2 rg

1,00

MIN DE LOMME

Cours relevés par le Réseau des Nouvelles des Marchés centre de Lille - 16 mai

 

Prix

Prix

Prix

Les prix sont en «Euro/kg» (sauf indications contraires)

mini

maxi

moyen

(Euro)

Salades

CHICORÉE Scarole France cat.I : la pièce

1,60

2,10

1,80

LAITUE Feuille de chêne blonde France cat.I colis de 12 : la pièce

0,40

0,50

0,45

LAITUE pommée France cat.I colis de 12 : la pièce

0,40

0,60

0,50

AIL violet sec France cat.I 60-80mm : le kg

NC

NC

5,00

OIGNON jaune France cat.I 60-80mm : le kg

0,18

0,30

0,21

Légumes fruits et graines

CONCOMBRE France cat.I 400-500g colis de 12 : la pièce

0,55

TOMATE allongée coeur de boeuf France cat.I 67-82mm : le kg

2,65

TOMATE côtelée aumônière France : le kg

1,90

2,30

2,10

TOMATE ronde France grappe : le kg

1,30

1,40

1,35

Légumes tubercules, racines

CÉLERI-RAVE France : le kg

0,80

1,00

0,90

POMME DE TERRE CHAIR FERME Charlotte France lavée cat.I +35mm carton 12,5kg : le kg

0,90

1,00

0,95

POMME DE TERRE CHAIR FERME Ratte Bassin Nord lavée cat.I 35-50mm carton 12,5kg : le kg

2,10

2,20

2,15

POMME DE TERRE CHAIR NORMALE div.var.cons de conserva- tionBassinNordnonlavée cat.II 50-75mmfilet 25kg consommation : le kg

0,40

0,55

0,45

POMME DE TERRE div.var.cons France cat.I +50mm sac 10kg :

0,45

0,50

0,50

le kg

Légumes verts, tiges

ARTICHAUT Castel Bretagne cat.I 11-13cm colis de 15 : la pièce

1,10

1,30

1,25

ASPERGE blanche-violette France cat.I 16-22mm plateau : le kg

7,00

7,50

7,25

CHOU blanc France cat.I colis de 6 : la pièce

1,50

2,00

1,80

ENDIVE Nord-Picardie cat.I colis 5kg : le kg

1,20

1,40

1,30

POIREAU France cat.I : le kg

1,00

1,10

1,05

POIREAU France cat.I : le kg 1,00 1,10 1,05 V COURS ET MARCHES MARCHE A TERME

V

COURS ET MARCHES

MARCHE A TERME DE LA POMME DE TERRE

15 mai

/ 100 kg

Francfort industrie (25 t) 40 mm +

juin 2017

27,60

novembre 2017

11,90

avril 2017

-

avril 2018

14,30

POMME DE TERRE DE CONSOMMATION

16 mai

Source : FranceAgriMer - Réseau RNM

Cours hors taxe en euro

 

Bas

Haut

Moy.

Var.

AGATA

       

France lavée cat. I 50-75 mm carton 12,5 kg

550

600

580

=

France lavée cat. I 50-75 mm filet 2,5 kg

490

600

560

=

BINTJE

       

France non lavée cat. II 50-75 mm filet 10 kg

-

-

-

-

France non lavée cat. II 50-75 mm filet 25 kg

-

-

-

-

CHARLOTTE

       

France lavée cat. I +35 mm carton 12,5 kg

-

-

-

-

France lavée cat. I +35 mm filet 2,5 kg

650

700

675

=

VARIÉTÉS DE CONSERVATION

       

Bassin Nord non lavée cat. II

       

50-75 mm filet 10 kg

-

-

285

=

Bassin Nord non lavée cat. II

       

50-75 mm filet 25 kg

295

360

300

+10

Bassin Nord non lavée cat. II

       

60-75 mm filet 25 kg

-

-

350

+20

France lavée cat. I +35 mm carton 12,5 kg

600

770

685

=

France lavée cat. I +35 mm filet 2,5 kg

600

700

650

=

France lavée cat. I 40-75 mm filet 10 kg

340

390

350

+10

France lavée cat. I 40-75 mm filet 5 kg

350

400

360

+10

France lavée cat. I 50-75 mm filet 10 kg

350

400

360

+10

France lavée cat. I 50-75 mm filet 5 kg

360

410

370

+10

ÉPIDERMEROUGE

       

France lavée cat. I +35 mm carton 12,5 kg

650

770

720

=

France lavée cat. I +35 mm filet 2,5 kg

520

700

685

=

France lavée cat. I 50-75 mm filet 5 kg

-

-

-

-

POMME DE TERRE INDUSTRIE

16 mai

Les prix constatés concernent une marchandise livrable au plus tard dans la quinzaine qui suit sa publication initiale. Vrac départ Hors Taxes.

Attention : Les prix sont affichés en Euro/Tonne, pour toutes les cotations en pommes de terre.

 

Prix

Prix

Prix

Varia.

Les prix sont en EUROS

mini

maxi

moyen

Moy.

BINTJE

BassinNordnonlavée 360g sous eau +35mmFritable : la tonne

250,00

250,00

250,00

=

CHAIR NORMALE

div.var.cons BassinNordnonlavée 360g sous eauindustrie Tout venant 35mm et + Fritable : la tonne

250,00

270,00

250,00

=

FONTANE

+35mmvrac Fritable : la tonne

250,00

250,00

250,00

=

 

Vous pouvez retrouver la cotation quotidienne de la pomme de terre au stade expédition ou industrie :

 

- sur le site internet :

www.Rnm.franceagrimer.fr, en souscrivant un abonnement directement sur ce site, Par fax ou mail en souscrivant un abonnement auprès du centre de Lille au 03 62 28 40 49.

Vous pouvez également obtenir la cotation quotidienne de la pomme de terre au stade expédition par un simple coup de téléphone sur audiotel au 08 92 68 67 82 (coût : 0,34la mn).

CRONENBERGER

 
 

Maintien des cours

 

Vous pouvez retrouver la cotation quotidienne

La production d’endive baisse de 15 % par rapport à la semaine précédente. Cette diminution atteint 24 %

par rapport à la campagne précédente. Les racines, en

chambre froide fin novembre 2016, ne sont plus très productives. Pour mémoire : ces racines proviennent d’endives qui avaient souffert des conditions météo- rologiques au cours de leur cycle cultural. Alors que la demande peut être qualifiée de moyenne, l’offre peine à la satisfaire. Cette conjoncture est facteur de soutien des cours du chicon.

de l’endive Nord Picardie au stade expédition :

-

sur le site internet :

www.Rnm.franceagrimer.fr, en souscrivant un abonnement directement sur ce site,

-

Par fax ou mail en souscrivant un abonnement

auprés du centre de Lille au 03 62 28 40 49.

• Vous pouvez également obtenir la cotation quo- tidienne de l’endive Nord Picardie au stade expé- dition par un simple coup de téléphone sur audio- tel au 08 92 68 67 82 (coût : 0,34la mn).

 

Source : FranceAgriMer Réseau des nouvelles des marché (RNM) centre de Lille

 

VI

➜

Productions animales

GROS BOVINS ENTREE-ABATTOIR BASSIN NORD-EST

19 MAI 2017

COURS ET MARCHES

GROS BOVINS VIFS COTATION EUROP

du 8 au 14 mai

Au kg net :

 

JEUNES BOVINS 12 A 24 MOIS

   

BŒUF

 

GENISSES

   

VACHES

 

RETHEL 8 mai Bœufs R 3,40 (=) - Génisses U 4,00 (=) ; R 3,60 (=) - Vaches U 3,68 (=) ;

 
                 

Viande hors BI/Parth. - 10 ans + 350 kg

Bl. Aqu. Parth. - 10 ans + 350 kg

Charolaise

Limousine

     

En

Viande hors

 

Viande + 350 kg

Viande

R

3,35 (=) ; O 2,90 (=) - Jeunes bovins U 3,77 (=)

 

/kg

net

BI/Parth.

Bl. Aqu.

Parth.

Mixte

Lait

Viande

Mixte

Lait

 

mixte

lait

- 10 ans + 350 kg

- 10 ans + 350 kg

 

Mixte

 

Lait

ARRAS 4 mai Bœufs E 4,95 (=) ; U 3,75 (=) ; R 3,45 (=) - Génisses E 5,45 (-) ; U 3,95 (=) ; R 3,75 (+0,05) - Vaches E 5,35 (=) ; U 3,80 (=) ; R 3,60 (=) ; Jeunes bovins U 3,80 (-0,01)

E

4,44

-

-

-

-

-

-

 

-

- -

   

- -

   

-

- -

   

SANCOINS 3 mai

 
                             

Génisses U 4,00 (=) ; R 3,85 (=) - Vaches R 3,60 (=) ; 0 - (-)

 

U+

3,91 (+0,02)

4,15 (=)

-

-

-

-

-

- -

- -

 

-

- -

   

FORGES 11 mai

 

U=

3,87 (=)

 

4,12 (+0,02)

-

-

-

-

-

 

4,64 (-0,02)

 

-

-

 

- -

   

-

- -

   

Bœufs U 3,84 (=) ; R 3,50 (=) - Génisses U 4,10 (=) ; R 3,64 (=) ; O 3,36 (=) –

 
     

Vaches U 3,95 (=) ; R 3,61 (=) - Jeunes bovins U 3,81 (+0,02) ; R 3,63 (=)

U-

3,83 (+0,01)

3,96 (+0,01)

-

-

3,98 (+0,04)

-

-

 

4,28 (-0,02)

 

-

4,00 (+0,02)

4,54 (+0,07)

 

3,92 (=)

 

-

- -

   

LE CATEAU 16 mai Vaches U 3,60 (=) ; R 3,45 (=) - Génisses U 3,80 (=) ; R 3,45 (=) - Bœufs

R

3,25 (=)

R+

3,81 (+0,03)

-

-

-

3,84 (-0,04)

-

-

3,96 (+0,02)

 

-

3,89 (+0,02)

 

-

3,86 (+0,01)

4,07 (+0,03)

 

-

 

-

                             

CHOLET 9 mai

 

R=

3,70 (+0,05)

-

3,46 (+0,02)

-

-

-

-

 

3,82 (-0,02)

 

-

3,78 (+0,02)

 

-

 

3,77 (=)

 

-

 

-

 

-

Bœufs U - (-) ; R - (-) - Génisses E 5,80 (=) ; U 4,37 (=) ; R 3,81 (=) -

 
   

3,45 (=)

           

3,63 (+0,01)

         

Vaches E 4,83 (-0,02) ; U 4,22 (=) ; R 3,78 (-0,01) ; O 3,48 (=) -

 

R-

- -

-

-

-

-

 

3,72

 

-

 

-

- -

   

-

 

-

Jeunes bovins E 4,10 (=) ; U 3,80 (=) ; R 3,60 (=)

 
   

3,41 (+0,03)

                     

3,31 (=)

 

Blondes d’Aquitaine :

 

O+

- -

-

-

3,41

-

 

-

 

-

- -

 

- -

   

-

Génisses plus de 350 kg : E 5,40-6,20-5,80 (=) ; U 3,98-5,07-4,37 (=) ;

 
                             

R

3,70-4,15-3,81 (=)

 

O=

- -

3,21 -0,02)

- -

3,40 (+0,01)

3,07 (+0,02)

 

-

 

-

- -

 

- -

   

3,28 (=)

 

2,99 (=)

Vaches plus de 350 kg moins de 10 ans : E 4,77-5,02-4,83 (-0,02) ;

 
                             

U

4,12-4,72-4,47 (=) ; R 3,70-4,08-3,76 (=)

 

O-

- -

3,20 (=)

- -

-

3,05 (+0,01)

 

-

 

-

- -

 

- -

   

-

 

2,96 (=)

Jeunes bovins : E 4,12-4,55-4,18 (=) ; U 3,83-4,05-3,90 (=)

 

P+

 

- -

 

3,19 (-0,01)

- -

 

-

3,05 (+0,01)

 

-

 

-

 

- -

   

- -

   

-

 

2,95 (=)

BROUTARDS MOULIN-ENGILBERT

 
                               

9 mai

P=

- -

- -

- -

3,03 (+0,01)

 

-

 

-

- -

 

- -

   

-

 

2,90 (=)

 

< 200 kg :

 

E

-

U

-

R

- ;

P-

                             

200-250 kg :

 

E

-

U

-

R

2,73-2,98 ;

 

- -

- -

- -

-

 

-

 

-

- -

 

- -

   

-

 

-

250-300 kg :

 

E

-

U

2,95-3,11

 

R

2,68-2,88 ;

 

Légende : Niveaux d’engraissements retenus pour les jeunes bovins, boeufs, génisses et vaches : conformations E et U : niveaux 2 et 3 ; conformations R, O et P : niveau 3 Vaches limousines : l’insuffisance des effectifs ne permet pas d’effectuer des cotations selon les critères de FranceAgriMer. L’ensemble des cotations nationales et régionales est disponible sur le site de France Agrimer à www.RNM.franceagrimer.fr

 

300-350 kg :

 

E

-

U

2,73-3,02

 

R

- ;

350-400 kg :

 

E

-

U

-

R

- ;

400-450 kg :

 

E

-

U

-

R

- ;

 

450-500 kg :

 

E

-

U

-

R

-.

BOVINS MAIGRES

   

VEAUX DE BOUCHERIE

 

Moyenne hebdomadaire FranceAgriMer

 

Moyenne hebdomadaire FranceAgriMer

 

Cotation de référence (e/Kg/vif) Limousins mâle 6-12 mois (250 kg) Limousins mâle 6-12 mois (300 kg) Limousins mâle 6-12 mois (350 kg) Limousins femelle 6-12 mois (270 kg) Charolais mâle 6-12 mois (300 kg) Charolais mâle 6-12 mois (350 kg) Charolais mâle 6-12 mois (400 kg) Charolais mâle 12-24 mois (450 kg)

 

du 8 au 14 mai

Prix moyen pondéré aux 100 kg net : 553,10 (- 14,2)

     

du 8 au 14 mai (/Kg/carcasse)

 

E 3

 

U 3

R 3

O 3

   

BLANC

 

ROSE TRÈS CLAIR

 

ROSE CLAIR

   

ROSE

   

ROUGE

 
 

3,19

 

2,97

2,50

   

U

 

R O

E P

 

E

U

R

O

P

E

U

R

O

P

 

U

R

O

E E

P

 

U

R

O

P

 

3,03

 

2,80

2,42

                                                   
 

2,88

 

2,64

2,15

Nord

-

- -

- -

-

7,96

6,60

5,29

4,09

-

7,05

6,37

5,48

4,27

- 4,70

4,60

4,02

2,65

-

 

-

3,71

3,33

2,27

 

2,74

 

2,63

2,20

Sud

   

-

 

- -

- -

 

-

8,28

6,58

5,49

-

-

7,61

6,41

5,70

4,71

 

- 6,12

5,22

4,94

4,17

-

 

-

-

4,72

3,53

 

 

2,80

2,45

Cotation nationale

         

9,39

8,18

6,59

5,36

4,32

8,91

7,29

6,38

5,55

4,49

 

- 5,68

4,85

4,35

3,43

 

5,00

4,29

3,63

2,98

   

2,66

   

-

- -

- -

-

 

 

2,61

 

 

LE CATEAU EN CAMBRESIS

   

MARCHÉ AU CADRAN

 
   

2,49

   
 

 

2,37

Effectif total : 25

   

16 mai

Cotation des veaux de plus de 10 jours

   
         

Tendances - observations : cours reconduits.

17

mai

Charolais mâle 12-24 mois (500 kg) Charolais femelle 6-12 mois (270 kg) Charolais femelle 12-24 mois (400 kg) Croisés mâle 6-12 mois (300 kg) Croisés mâle 6-12 mois (350 kg) Croisés mâle 6-12 mois (400 kg) Croisés femelle 6-12 mois (270 kg) Croisés femelle 12-24 mois (400 kg)

   

2,52

         
 

Croisé Mixte Mixte/Mixte Mixte/Viande

   
   

2,38

   

Veaux Engraissement

 
 

Mâles Standard

 

50

à 60 kg 340-380-350 ;

 

45

à 50 kg 160-220-200 ;

 
 

 

2,71

2,43

59 - Avesnes-sur-Helpe - Desvres

 
 

2,85

 

2,67

2,40

 

40

à 45 kg NC

   

Amenés 145 à Haut Lieu.

 
 

 

2,65

2,35

 

Femelles Standard

 

50

à 60 kg 200-250-225 ;

 

45

à 50 kg 100-150-120 ;

 
 

 

2,48

2,17

 

40

à 45 kg 50-150-120.

   

A la pièce

 
 

 

2,30

2,05

Laitier

 

Veaux race Bleue et Croisés

 

200-420

 

Mâles Standard

 

50

à 60 kg 100-110-100 ;

 

45

à 50 kg 60-70-75 ;

 

VEAUX DE 8 JOURS A 4 SEMAINES

 

40

à 45 kg 55-155-50 ;

 

< 40 kg 10-40-30.

 

Gros veaux indemnes IBR

 

110-140

 

Femelles Standard

 

50

à 60 kg 20-40-30 ;

 

45

à 50 kg 10-20-15 ;

   
   

Moyenne hebdomadaire FranceAgriMer

   

< 40 kg inc.

   

Très bons veaux non indemnes

100-130

   

du 8 au 14 mai

 

Croisé Laitier Lait/Lait Lait/Viande Lait/Mixte

     

Moyennes nationales constatées sur le Foirail

 

Mâles Standard

 

50

à 60 kg NC ;

 

45

à 50 kg NC ;

 

Bons

80-100