Vous êtes sur la page 1sur 2

développement durable

A La Rochelle, le Leptab, laboratoire de


l’Université pionnier dans le développement
de la démarche HQE, est associé au projet
de rénovation du quartier de Mireuil

Par Mireille Tabare Photo Bruno Veysset

Construire
le quartier de demain
e laboratoire d’études des phénomènes de trans- dré par Etienne Wurtz, chercheur au Leptab et pilote

L fert appliqués au bâtiment (Leptab) de l’Uni-


versité de La Rochelle, pionnier dans le déve-
loppement de la démarche HQE (haute qualité
du projet Adequa, et par Francis Allard, directeur du
Leptab. «La démarche HQE constitue un progrès,
mais elle demeure limitée, explique Frédéric Cherqui.
environnementale ) à l’échelle du bâtiment (cf. L’Ac- Son échelle d’étude – le bâtiment pris isolément – et
tualité n° 58), a élargi son champ de recherche à la sa vocation essentiellement environnementale ne per-
construction et à la réhabilitation de quartiers urbains mettent pas la prise en compte globale de la notion
selon les principes du développement durable. Il pi- de développement durable dans tous ses aspects :
lote aujourd’hui le projet national Adequa (Aménage- économique, social et environnemental. D’où la né-
ment durable des quartiers), projet financé par le mi- cessité d’élargir le domaine d’étude. Entre le bâti-
nistère de l’Equipement et l’Ademe, et porté par quatre ment et la ville, l’échelle intermédiaire du quartier
laboratoires de génie civil, une entreprise de construc- apparaît comme la plus adaptée à la mise en œuvre
tion, un bureau d’études, et des villes (La Rochelle, d’une approche durable.»
Nantes, Bagnolet et Lyon). Au sein du Leptab et en Aménager de manière durable, cela ne signifie pas
Une simulation liaison avec ce projet, Frédéric Cherqui travaille dans construire le quartier idéal (ce qui reste de l’ordre de
des durées
le cadre de sa thèse de doctorat à l’élaboration d’une l’impossible) mais rechercher les meilleures solu-
d’ensoleillement en
été sur les toits, méthodologie permettant d’évaluer et de comparer tions aux différentes problématiques (optimiser l’as-
les façades et au
différentes alternatives d’aménagement d’un quartier pect social, favoriser la dynamique économique, mi-
sol, dans le quartier
de Mireuil. selon les critères de «durabilité». Son travail est enca- nimiser les impacts environnementaux, les coûts…)
puis trouver un compromis global, viable et viva-
ble, entre ces différentes solutions en fonction des
objectifs du projet. La dimension restreinte du quar-
tier limite le nombre de données à collecter et à trai-
ter pour mener à bien une analyse globale et dé-
taillée des différents aspects, et évaluer les solutions
proposées. Le quartier présente également l’avan-
tage de constituer un ensemble de vie cohérent –
regroupant habitations, commerces, bureaux, éta-
blissements et espaces publics, réseau de trans-
ports… – sur lequel il est possible d’intervenir con-
crètement pour résoudre de nombreux problèmes
comme, par exemple, la gestion des déchets, des ré-
seaux de communication, des équipements publics,
la lutte contre les nuisances, etc. «L’objectif de ma
thèse est de mettre en place une méthodologie sim-
ple, facilement utilisable par tous les acteurs de
l’aménagement durable, et qui leur permette d’éva-

32 ■ L’ACTUALITÉ POITOU-CHARENTES ■ N° 67 ■

Actu67.pmd 32 07/01/2005, 10:31


«Mettre en place
une méthodologie
simple, facilement
utilisable par tous
les acteurs de
l’aménagement
durable», tel est
l’objectif de la thèse
de Frédéric Cherqui.

luer et de choisir entre différentes alternatives. Mon présentés que les principaux bâtiments) à l’aide d’un
travail s’appuie sur l’étude d’un cas, le projet de logiciel mesurant les durées d’ensoleillement quo-
réhabilitation du quartier de Mireuil à La Rochelle. tidiennes sur les toits, les façades et au sol. Pour
Nous menons cette étude en liaison avec l’Office de l’acoustique, deux simulations ont été obtenues à
HLM et la mairie de La Rochelle, qui nous a fourni partir de deux logiciels distincts et évaluant les ni-
toutes les données nécessaires sur le quartier.» veaux sonores moyens sur une journée, ce qui per-
La première étape de la méthode consiste en la déter- met également de comparer les résultats en fonc-
mination des objectifs principaux du projet, comme, tion des logiciels utilisés. L’objectif de cette étude,
par exemple, la qualité de l’environnement, l’aspect et l’intérêt de s’appuyer sur un cas concret, c’est de
énergétique, économique, social, la gestion des dé- réussir à optimiser la méthodologie en sélection-
chets, du patrimoine… Afin de pouvoir comparer les nant les indicateurs les plus pertinents, et les outils
différentes alternatives, on va chercher à leur attri- d’évaluation les plus performants.» Une fois les in-
buer des «notes». Dans ce but, on associe à chaque dicateurs quantifiés, on peut attribuer une «note» à
objectif une série d’indicateurs. Ainsi, l’objectif «qua- chaque objectif à partir de la somme pondérée (en
lité de l’environnement» peut se décliner suivant dif- fonction de leur importance) des indicateurs qui lui
férents indicateurs, tels l’ensoleillement, les niveaux sont associés. Pour chaque alternative d’aménage-
sonores, la qualité de l’air… Dans un deuxième temps, ment proposée, les objectifs sont ainsi notés, puis
on quantifie les indicateurs, soit en se référant à des représentés sur un même diagramme polygonal, dit
Deux simulations,
expertises, soit en utilisant des bases de données ou «diagramme radar». Il est alors possible de compa- obtenues à partir de
différents logiciels,
des logiciels de simulation. «Pour cette étude, nous rer les différentes solutions et de déterminer la qui évaluent les
avons recours essentiellement à la simulation. Par meilleure, la plus cohérente et la plus performante niveaux sonores
moyens d’une
exemple, nous avons réalisé une simulation sur le par rapport aux spécificités du projet et aux critères journée dans le
quartier de Mireuil en été (sur la figure ne sont re- de développement durable. ■ quartier de Mireuil.

■ L’ACTUALITÉ POITOU-CHARENTES ■ N° 67 ■ 33

Actu67.pmd 33 07/01/2005, 10:31