Vous êtes sur la page 1sur 12
METHODE ALGEBRIQUE DU SIMPLEXE Avant d’aborder l’algorithme du simplexe par la METHODE DES TABLEAUX, il faut impérativement avoir parcouru la méthode algébrique que je développe ci dessus afin de comprendre toutes les étapes et surtout pour commencer a se familiariser avec le vocabulaire utilisé, Pour bien maitriser Palgorithme du simplexe je vous propose donc son développement au travers d’un exemple. Une entreprise fabrique deux produits A et B & partir de deux composants Cret Cr. La fabrication de A nécessite 11 composant C; et 2 composants C; . Celle de B nécessite 1 composant C; et 1 composant C2 . Lientreprise dispose de 7 composants C; et de 9 composants C2 . La marge unitaire sur le produit A est de 3 K€ alors qu’elle est de 2K€ sur le produit B ; Déterminer le programme de fabrication qui maximise la marge totale. Ces données peuvent étre résumées dans un tableau pour une meilleure interprétation. Produit A Produit B Contraintes ‘Composant Cy 1 1 7 ‘Composant Cz 2 1 9 Marge Unitaire( K@) 3 2 Mathématisation du probléme Un programme de fabrication correspond a un couple de valeurs (x , y ). Oi x est le nombre de produits A et y le nombre de produits B a fabriquer Nous devons déterminer x et y de telle sorte que la marge totale Z=3x+2y soit la plus élevée possible en respectant bien entendu certaines contraintes liges a la disponibilité des composants C; et C2 Contraintes de positivité Comme x et y sont des quantités alors on doit avoir x20 et y20 Contraintes en ressources disponibles X+YS7 ta consommation du composant C; ne pouvant excéder 7 2x+YS9 ta consommation du compasant C; ne pouvant exeéder 9 On obtient ainsi le programme linéaire écrit sous forme canonique suivant : x20 y20 x+yS7 axtys9 (Max) Z =3x+2y Etapel :Ecrire le programme sous forme standard 11 faut done remplacer les inégalités en égalités pour avoir & résoudre un systéme linéaire d'équations : Prenons par exemple la premidre contrainte *+ ¥ $7 Le premier membre étant inférieur au second alors pour I’égaler au second ,donc transformer Tringgalité en égalité il faut ajouter au premier membre une quantité positive ey appelée variable d’écart associée a la contrainte *+Y $7 On introduit de la ‘méme maniére une deuxiéme variable d’écart positive €, associée i la contrainte 2*+Y S9 Le programme linéaire sous forme standard associé au programme écrit sous forme canonique sera alors le suivant : systéme 1 x20, y20 @20,e,20 xtyte=7 Qx+y+te,=9 (Max)Z=3x+2y On a ainsi obtenu un systéme de deux équations a 4 inconnues. Comme le nombre d’inconnues est supérieur au nombre d’équations alors ce systéme (¥.9.406)) admet une infinités de quadruplets solutions systéme, Par exemple le quadruptet (3+1+3+2) est une solution Pour déterminer une solution, il faut toujours fixer deux valeurs et en déduire les deux autres car on a2 équations et 4 inconnues. Les variables prenant la valeur zéro seront appelées v celles obtenues par la résolution des 2 équations base. vérifiant le iables hors base ; rront appelées variables de Etape? :Application de la méthode du simplexe au programme sous forme standard. ‘Nous avons une solution 1 x=0 y=0 @s7 &=9 x ety sont les variables hors base car nulles et €, et € les variables de base car non nulles Pour cette solution la valeur de la fonction économique est alors Z=3x0+2x0=0 * Itération 11 faut améliorer Z que I’on exprimera toujours en fonction des variables hors base retenues soit x et y. On a done Z=3x+2y La question posée est l'amélioration de Z. Doit-on augmenter la valeur donnée 4 x ou celle donnée ay On remarque qu'une augmentation dex d'une unité aceroit Z de 3K€ alors qu'une augmentation de y d'une unité n’améliorera Z que de 2KE. Le choix se portera done sur X car son augmentation dégagera une marge supérieure, On maintient y 4 zéro et on augmente la valeur dex dans la limite imposée par les contraintes : x cessera alors d’étre variable hors base ; on dira que x est la variable entrante donc nouvelle variable de base. Et soit €; soit €2 sera la variable sortante donc nouvelle variable hors base. Remplagons y par O dans le systéme 1 en augmentant x. Quelle est la valeur maximale qui peut étre donnée Ax ? Dans la suite on veillera toujours & ce que x20 ,y20,¢20,¢,20 c'est A dire que le critére de positivité des variables soit respecté. On obtient le systéme suivant : x+e=7 2x+e,=9 alors Pour que les 2 contraintes soient vérifiges, il ne faut pas augmenter x de plus 9 x=? de 9/2 .On a done 2 xa gas si” 2,¥=0 onaalors | 2 et & Ona ainsi obtenu une solution 2 Z=3x2 zat Solution pour laquelle 2 soit 2 {y et ez sont les variables hors base car nulles et X et €1 sont les variables de base X est la variable entrante ou encore que X entre dans la base et e2 est la variable sortante ou encore que ¢2 sort de la base. 2!™° Itération On répéte le processus en exprimant la fonction économique Z en fonction des variables hors base. Si tous les coefficients de Z sont négatifs ou nuls l’algorithme s’arréte car on aura atteint Poptimum, 1 faudra faire le choix d’une variable hors base. La variable & retenir sera celle pour laquelle un accroissement dune unité de sa valeur conduira & l’accroissement le plus élevé de Z . On choisira donc la variable dont le coefficient de la fonction économique est le plus positif. On utilisera la seconde équation pour exprimer x en fonction des variables hors base y et € soit 2X+V+e,=9 9 On a done systdme I En remplagant x par sa valeur dans le x20, y20 ¢20,¢,20 xty+e=7 (Max) Z =3x+2y On obtient un nouveau systéme systéme 2 x20, y20 €20,2,20 y-1.42 zy zatgtyte 7 2x+y+e,=9 (Max)Z = On obtient aprés simplification un systéme équivalent a: 1 ze Qxtyte=9 1 pte Max(Z En examinant les coefficients de Z on constate qu’en augmentant €, Z baisserait (le coefficient de 2 étant négatif) . TI faut done augmenter y et maintenir e nul: y sera la variable entrante et 7 la variable sortante. En examinant les expressions des autres variables de base, on peut déterminer jusqu’oi on peut accroitre la valeur donnée Ay Pour cela remplagons €2 par 0 dans le systéme 2 On obtient le systéme suivant Ona done 5.Onadone Y= 0 i Y=5 6 =0 onaators ¥=2 et Ona ainsi obtenu une solution 3 x=2 yas e=0 e,=0 Solution pour laquelle Z=3xX2+2x5 soit Z=16 KE x ety sont les variables de base ct €1 ct €2 sont les variables hors base On utilisera la premiére équation pou exprimer yen fonction des variables 1 hors base ey et €2 soit: 2 Onendéduit Y Pour vérifier si optimum est atteint exprimons Z en fonction des variables hors base e et e2 On avait Z=H(-26,+6,+5)- soit 2 =—G-& +16 Comme tous les coefficients de Z sont négatifs ou nuls il faut maintenir e;=0 car tout accroissement de 'une quelconque de ces variables entrainerait une baisse de Z Le processus doit s’arréter. La solution 3 est optimale. On dit alors que optimum est atteint Le programme de fabrication qui maximise la marge Z qui s’éléve 416 K€ est une production de 2 produits A et de § produits B . Pour ce programme la totalité des composants C, et C2 ont été consommés. (6=0, ¢,=0) a & nol SoUN Z=3x2+2x5=16 Ona done 2 ALGORITHME DU SIMPLEXE PAR LA METHODE DES TABLEAUX Assurez-vous d’abord, d’avoir parcouru la méthode algébrique du simplexe, car je reprends tous les éléments développés par cette méthode au travers du méme exemple. La résolution algébrique du systéme vue précédemment, va cette fois-ci s'appuyer sur la méthode du pivot de Gauss, que je vais développer de manizre tres détaillée. Une entreprise fabrique deux produits A et B a partir de deux composants Cet. La fabrication de A nécessite 11 composant C; et 2 composants C2 « Celle de B nécessite 1 composant C; et 1 composant C2 . Lentreprise dispose de 7 composants C; et de 9 composants C2 . La marge unitaire sur le produit A est de 3 K€ alors qu’elle est de 2K€ sur le produit B ; Déterminer le programme de fabrication qui maximise la marge totale, Ces données peuvent étre résumées dans un tableau pour une meilleure interprétation. Produit A Produit B Contraintes 30Composant Cy 1 1 7 Composant Cy 2 1 9 ‘Marge Unitaire( K€) 3 2 Mathématisation du probléme Un programme de fabrication correspond 4 un couple de valeurs (x , y ). Ot X est le nombre de produits A et y le nombre de produits B a fabriquer Nous devons déterminer x et y de telle sorte que la marge totale Z= 3x + 2y soit la plus élevée possible en respectant bien entendu certaines contraintes liges & la disponibilité des composants Cy et Cz Contraintes de positivité Comme x et y sont des quantités alors on doit avoir x20 et y20 Contraintes en ressources disponibles X+YST ta consommation du composant C; ne pouvant exeéder 7 2x+YS9 1g consommation du composant C; ne pouvant excéder 9 On obtient ainsi le programme linéaire écrit sous forme canonique suivant : x20 y20 x+yST7 dxtys9 (Max)Z x+2y Etapel :Ecrire le programme sous forme standard Il faut donc remplacer les inégalités en égalités pour avoir & résoudre un systéme linéaire d’équations Prenons par exemple la premiére contrainte *+¥ $7 Le premier membre tant inférieur au second alors pour Pégaler au second ,done transformer Pinégalité en égalité il faut ajouter au premier membre une quantité positive €y appelée variable d’écart associée & la contrainte ¥+Y $7. On introduit de la ‘méme maniére une deuxiéme variable d’écart positive €, associée a la contrainte 2*+Y $9 Le programme linéaire sous forme standard associé au programme écrit sous forme canonique sera alors le suivant : systéme 1 x20 220 1x+ 2xtlyt+0e +1. (Max)Z =3.x+2.y+0.2,+0., x20, y20 220, e,20 xty+e=7 Ixtyte,=9 (Max)Z =3x+2y-+0¢,+0e, »y20 + €,20 +144 Etape? :Dresser le tableau associé au systéme 1 Oe, =7 =9 x é é y 7 ? — |Contraintes | Rapports er 1 1 1 0 7 en 2 1 0 1 9 3 2 0 0 0 Zz Les variables de la colonne 1 sont les variables de base. Toutes les autres n'y figurant pas sont des variables hors base. insi: er=7 5 e:=9; x0; y=0 et Z=0 (Ia valeur de Z sera négative ou nulle ; done lire Popposé ) Nous avons une solution 1 La tableau se li x=0 y=0 @=7 e,=9 de base car non nulles x et y sont les variables hors base car nulles et € et €2 les variables Pour cette solution la valeur de la fonction économique est alors Z=3x0+2x0=0 1 Itération On aura atteint optimum lorsque tous les coefficients de Z seront négatifs ou nuls 1 faut déterminer le pivot qui nous indiquera la variable entrante et la variable sortante. La colonne du pivot correspond au coefficient de z le plus positif : 3 dans notre cas. Par conséquent la variable entrante associée a cette colonne est x. La colonne 1 est donc la colonne du pivot. Pour déterminer la ligne du pivot, il faut faire le rapport des contraintes sur les coefficients de la colonne 1 Le pivot se trouve l’intersection de la premiére colonne et de Ia seconde ligne. Le pivot est 2 * y 1 e Contraintes | Rapports er 1 1 1 0 7 7 e2 2 1 0 1 9 9/2 3 2 0 0 0 Variable] y er e entrante Contraintes | Rapports er 1 1 1 0 7 TA Variable | pivot 1 0 1 9 Plus petit sortante rapport posi Coeffle | 2 0 0 0 plus positif ne ttérati 1° Il faut diviser la ligne du pivot par le pivot. Done diviser la ligne 2 par le pivot 2 2° Remplacer tous les éléments de la colonne 1 du pivot autre que le pivot par 0 3° Chaque fois que la colonne du pivot croise unc ligne en 0 il faut recopier intégralement la ligne et inversement chaque fois que la ligne du pivot croise une colonne en 0, il faut recopier intégralement la colonne. Dans notre tableau ci-dessus la ligne du pivot a un 0 en commun avec la colonne 3 qui a été intégralement recopiée x er e : Contraintes | Rapports e 0 i x 1 12 0 12 92 9/2 P © La ligne du pivot a été dis sée par le pivot p ce qui explique le ¢/p en remplacement de ¢ et I’élément de la colonne du pivot est un 0 ce qui explique le 0 en remplacement de a. Le seul élément & déterminer est I’élément situé en diagonal du pivot soit élément b Il est remplacé par b-ae/p. Tl faut done a chaque fois effectuer le calcul suivant : l’élément en diagonal du pivot moins le produit diagonal divisé par le pivot, 0 b-ac/p 1 clp Le tableau peut done étre complété comme suit : x y 1 e . Contraintes | Rapports er 0 12 1 “12 52 x 12 0 12 972 0 12 0 “3/2 “272 Comme les coefficients de Z ne sont pas tous négatifs ou nuls alors l'optimum n’est pas atteint. Le coefficient de Z le plus positif est 1/2. Dans ce cas la colonne 2 est la colonne du pivot et y est la variable entrante, Pour déterminer la ligne du pivot il faut diviser la colonne contraintes par les coefficients correspondants de la colonne 2 et retenir le plus petit rapport positif ici 5. La ligne 1 est la ligne du pivot qui est done 1/2. .On en déduit que e; est la variable sortante Le tableau doit ressembler a ceci : x y e e Contraintes | Rapports er 1/2 1 2 5/2 5 x 1/2 } 1/2 9/2 9 0 1/2 0 3/2 27/2 Ine nous reste plus qu’a appliquer les calculs détaillés plus haut : x er 2 . ’ Contraintes | Rapports y 0 1 2 1 5 * 1 I 2 0 = -16 Comme tous les coefficients de Z sont négatifs ou nuls alors Poptimum est atteint et on peut lire la solution optimale suivante : 0; Z=16