Vous êtes sur la page 1sur 24

El Watan

PROCÈS SONATRACH (ORAN)


10 ans de prison
requis dans l’affaire
LE QUOTIDIEN INDÉPENDANT - Mardi 27 juillet 2010
des 11 cadres P. 7
N° 6006 - Vingtième année - Prix : Algérie : 10 DA. France : 1 . USA : 2,15 $. ISSN : 1111-0333 - http://www.elwatan.com

DOSSIER CE MODE DE PAIEMENT SERA OBLIGATOIRE AU-DELÀ DE 500 000 DA

Le chèque en quête de crédit lLa nouvelle mesure qui sera effective à partir
d’avril 2011 vise à contenir la croissance du
marché informel
lLe faible taux de bancarisation reste un obstacle
supplémentaire à l’opération de réhabilitation
du chèque.

L
e recours à la monnaie scripturale sèche pour le Trésor public, selon l'Union géné-
(chèques ou cartes bancaires) pour tout rale des commerçants et artisans algériens
paiement supérieur à 500 000 DA, pré- (UGCAA). Mais l'Etat a-t-il les moyens d'appli-
conisé par le gouvernement, semble être un quer pareille décision au regard de la situation
moyen pour encourager la monétique, mais actuelle ? Pas si sûr, répondent les plus scep-
surtout pour lutter contre l'évasion fiscale. tiques, au moins pour une raison : le poids
Cette dernière est estimée à plus de significatif et croissant du marché informel
200 milliards de dinars annuellement, soit dans l'économie nationale. Kamel Benelkadi
l'équivalent de 3 milliards de dollars de perte (Suite page 3, lire également en page 2)

APRÈS 3 MOIS FOOTBALL


DE CAPTIVITÉ BÉJAÏA. LA CÔTE DE SAPHIR
Week-end
Al Qaîda de coupes
exécute l’otage LES SIRÈNES DE L’AVIRON africaines
français Les trois clubs algériens
Détenu depuis plus de trois engagés en coupes afri-
mois, l'otage français Michel caines poursuivront leur
Germaneau a été exécuté, di- aventure ce week-end. En
manche dernier, par ses ra- Ligue des champions, la
visseurs. L'annonce a été fai- JSK reviendra au pays de-
te 48 heures après l'assaut main, après un court sta-
franco-mauritanien contre un ge dans le sud de la
groupe d'Al Qaîda au nord du France. Elle affrontera
Mali. Pour la deuxième fois, Heartland du Nigeria, sa-
la France entre par effraction medi à 20h30. L'ESS, bat-
dans la région et cause tue par l'ES Tunis chez
de lourds dommages elle, tentera de se rache-
collatéraux. ter face au tenant du titre,
L'otage français, Michel le TP Mazembe, di-
Germaneau, a été exécuté di- manche. La bande à Zekri
manche dernier par les terro- ralliera le Congo via Le
A lire dans notre suppl ment Caire, où elle se trouve
ristes d'Al Qaîda au nord du
Mali, où il était détenu de- t pour un stage. Le CRB, en
puis le 19 avril dernier. coupe de la CAF, n'a be-
zzz OUJDA. FESTIVAL INTERNATIONAL DU RAÏ
L'annonce a été faite le jour soin que d'une petite vic-
même dans un enregistre-
Les artistes algériens en vogue P16 toire pour arracher sa
PHOTO : EL WATAN

ment audio diffusé, tard dans qualification à la phase


zzz SÉTIF. FESTIVAL DE DJEMILA de poules, devant Djoliba
la soirée, par la chaîne qata-
rie Al Jazeera. Massi…ve attack kabyle P15 de Bamako. S. M.
(Suite page 4) Salima Tlemçani Lire en page 27
Publicité
El Watan - Mardi 27 juillet 2010 - 2

DOSSIER

OBLIGATION DE PAIEMENT PAR CHÈQUE

Scepticisme au marché de Tadjenanet


A
u niveau du marché hebdoma- formalité. Et de s'interroger : «Com- qu’à alimenter davantage l’informel.
daire de Tadjenanet, dans la wi- ment voulez-vous qu'on vous établisse A en croire des sources officielles, la
laya de Mila, les commerçants un chèque, sachant que les commer- masse monétaire en circulation lors
sont sceptiques, voire méfiants, vis-à- çants du marché de Tadjenanet sont d'une séance de marché, dont la durée
vis du projet d'obligation du chèque des itinérants provenant d'au moins est de 5 à 6 heures, varierait entre 200
pour tout paiement dépassant les 30 wilayas du pays ?» et 300 millions de dinars. Estimation
500 000 DA. D'aucuns voient dans «dérisoire», affirment des initiés, se-
cette démarche une intrusion des pou- DES LIQUIDITÉS IMPORTANTES lon lesquels le volume réel des numé-
voirs publics, synonyme de «frein à la EN CIRCULATION raires en circulation dépasserait de
bonne marche des affaires». L’autre motif de méfiance soulevé par 10 fois au moins ces seuils.
Un large échantillon de revendeurs les commerçants qui s’approvision- A bien des égards, le constat tient la
d'Oum El Bouaghi, M'sila, Guelma, nent sur ce marché est lié au défaut de route. D'autant plus qu'on affirme que
Annaba, Aïn Fakroun et Constantine, facturation érigé en mode de transac- les transactions commerciales se
versés dans le créneau de la literie, des tion. Ce problème est connu au niveau concluent à coups de «sachets en plas-
stores, des sacs de voyage (maroqui- de tous les maillons de la chaîne, en tique noirs» bourrés de billets de
nerie) et de l’habillement (vêtements commençant au niveau des ports et banque. Preuve en est encore que cet-

PHOTO : B. SOUHIL
pour femmes, hidjabs et autres djella- des frontières terrestres. te enceinte de 11 hectares est prise
bas), trouvent que «ce projet ne peut Ainsi, l’on imagine mal qu’un impor- d'assaut par quelque 1200 à 1500
être positif que s’il cible les produc- tateur, qui ne facture pas sa marchan- commerçants. Les visiteurs : ache-
teurs et les importateurs car, après dise, établisse des factures à ses teurs, intermédiaires, prestataires de
tout, nous ne sommes, pour la plupart, clients, grossistes et détaillants. Pour service… se comptent, quant à eux,
que des relais entre les fournisseurs et Des marchandises écoulées sans l’ombre d’une facture ainsi dire, se soumettre à l’obligation par milliers. L'opulence de cette place
les clients». de traçabilité du produit vendu et donc du négoce national se mesure aussi à
Entre autres pratiques commerciales, Très connus au niveau de cet immense partagés sur la question. Globale- se conformer à l’obligation du paie- l'aune des consistantes entrées finan-
des voix s'accordent à dire que la pra- centre de négoce, des grossistes de ment, ils considèrent que ladite dispo- ment par chèque des sommes dépas- cières qu'il procure à la municipalité.
tique du troc, la vente à crédit et le re- Médéa, Blida, Boumerdès, Tipasa, sition est «inadéquate» et «contrai- sant les 500 000 DA s’avère être une Sa mise en adjudication évolue selon
cours aux courtiers sont de mise. Ce Tizi Ouzou et Alger indiquent dans gnante» dès lors que les intervenants disposition difficile à concrétiser. une courbe croissante, engrangeant
qui ne cadre pas tout à fait avec les leur majorité «avoir eu vent, par le au niveau du marché de Tadjenanet Ceci, alors que cette grande aire com- par année fiscale des recettes oscillant
conditions que veut mettre en place le biais des journaux, de cette nouvelle n'opèrent pas dans des magasins fixes merciale brasse des sommes colos- entre 100 et 150 millions de dinars.
principe du paiement par chèque. disposition». Mais ils sont néanmoins facilitant l'accomplissement de cette sales qui ne servent, tout compte fait, M. Boumelih

SALAH MOUHOUBI. Economiste

«Une initiative louable mais insuffisante»


Propos recueillis par porte quel montant comme il chèque à 500 000 DA est à mon miter les dégâts enregistrés jusqu'à présent avec le
Zhor Hadjam peut atteindre un montant très sens insuffisant, car il suffit de non-paiement des transactions par chèque. Quand
élevé. Il y a, d'une part, des me- multiplier les paiements cash quelqu'un dépose à la banque des sachets de
Que pensez-vous de la mesure portant sur sures souples, et d'autre part, un pour contourner cette mesure. billets, ou qu'il en retire autant sans en justifier ni
l'obligation de paiement par chèque pour toute cadre réglementaire très strict, Je pense que l'on aurait dû la provenance ni l'utilisation, il y a un gros problè-
transaction dépassant les 500 000 DA, décidée c'est-à-dire qu'un commerçant, mettre la barre à 100 000 DA me, et c'est cela qu'il faut changer. Pour ce faire, il
récemment en Conseil des ministres ? par exemple, n'a aucun droit de par exemple pour effective- faut des sanctions.
Il me semble que l'Algérie a beaucoup tardé à refuser un chèque remis par son ment assurer une meilleure tra- Cette obligation aura-t-elle un impact sur le
imposer l’option de paiement par chèque des tran- client. Ce n'est pas le cas chez çabilité des flux financiers. A marché informel ?
sactions commerciales, car force est de constater nous. La carte de crédit étant pra- un certain moment, on voulait Pour lutter contre le marché informel, il faut
PHOTO : D. R.

que toutes les transactions se font actuellement en tiquement inexistante et toutes imposer le paiement par d'autres mesures, en plus de l'obligation du paie-
liquide. La responsabilité en incombe à l'autorité les transactions se font par le chèque à toute transaction de ment par chèque. C'est un premier pas, mais à mon
monétaire, la Banque centrale et les banques pri- biais de paiements cash et très ra- plus de 50 000 DA, maintenant avis, il ne résoudra pas les grands problèmes de
maires qui ont toujours accepté de fournir et de re- rement par virements bancaires on est passé à 10 fois plus, ce traçabilité et de marché informel.
Salah Mouhoubi
cevoir des liquidités en quantités énormes, sans dans le cas de très gros montants. n'est pas logique. Si on voulait avancer vers l'éradication du mar-
que soit imposée l'utilisation de chèques pour des Selon vous, cette nouvelle mesure va-t-elle La mesure est-elle applicable telle qu’elle est ché informel, on se préoccuperait plus des signes
montants déterminés. Il n'y a par ailleurs aucune concrètement changer les choses et aura-t-elle décidée actuellement ? extérieurs de richesses.
sanction prévue lorsque des intervenants dans le un impact sur la traçabilité monétaire des tran- Il faut saluer la mesure même si le montant Lorsque des biens immobiliers valant une fortu-
circuit commercial refusent d'accepter un chèque sactions commerciales ? plancher s’avère très élevé, car ne rien faire du tout ne sont érigés, en contournant le fisc, il y a comme
de la part de leurs clients. Je voudrais souligner Dans le cadre de la loi de finances complémen- c'est favoriser beaucoup plus le marché informel un problème, et il faut arriver à le résoudre, pour
que dans les pays développés, le paiement par taire 2009, le gouvernement a voulu introduire un et les opérations opaques, dont le blanchiment obliger certains à déclarer leurs biens. Il reste que
chèque est devenu un moyen dérisoire et de ce fait, peu plus de rigueur dans la traçabilité des produits d'argent. Il faut cependant que cette mesure soit le paiement par chèque permettra d'améliorer la
on n'utilise pratiquement plus que la carte de cré- et des flux financiers. Cette mesure d'obligation de bien encadrée juridiquement, pour que soit pré- trésorerie des banques, car les liquidités tourne-
dit. Il reste que pour les transactions commer- paiement par chèque, qui entre dans le cadre de la vues des sanctions exemplaires contre les contre- ront à l'intérieur du secteur bancaire et non à l'exté-
ciales, le chèque et le virement bancaire sont tou- LFC 2009, est louable, mais elle est loin d'être suf- venants à la disposition. Personnellement, concer- rieur, et cela permettra de mieux connaître l'éco-
jours en vigueur. De plus, dans ces pays-là, le fisante pour assurer une traçabilité des transac- nant cette mesure, je suis resté sur ma faim, parce nomie nationale et au fisc d'avoir une bonne
paiement par chèque peut se faire à partir de n'im- tions. Instaurer un plancher pour le paiement par que je n'ai pas vu venir ce qui allait réellement li- maîtrise des transactions financières. Z. H.
Publicité
El Watan - Mardi 27 juillet 2010 - 3

DOSSIER

CE MODE DE PAIEMENT SERA OBLIGATOIRE AU-DELÀ DE 500 000 DA

Le chèque en quête de crédit beaucoup de cas de factures impayées. vernement. Concernant le développe-
Suite de la page 1 Le développement du système de ment des moyens de paiement et la

L
a monnaie fiduciaire, constituée paiement et de la monétique, qui est monétique interbancaire, une série de
de billets de banque et de pièces considéré comme le maillon faible du mesures a été engagée par les pouvoirs
de monnaie, est l'instrument pré- secteur financier algérien, offre des publics à court terme. Ainsi, il est pré-
dominant de paiement et représente perspectives favorables pour la banca- vu notamment l'émission d'un million
plus de la moitié de la masse monétai- risation de masse. de cartes interbancaires et l'augmenta-
re. Ainsi, le marché informel ne peut tion du nombre de distributeurs auto-
pas fonctionner avec des chèques, en- EST-CE LA RENAISSANCE matiques de billets pour atteindre
core moins avec des cartes de crédit. DU CHÈQUE ? 2000 unités avant fin 2010. Le chèque
Depuis la libéralisation du commerce Le RTGS est opérationnel depuis dé- qu'on croyait moribond vient de re-
extérieur de l'Algérie, le marché infor- but février 2006 et sert aux paiements naître grâce à la nouvelle décision de
mel, qui occupait jusqu'alors un rôle électroniques interbancaires portant payer les transactions dépassant les
économique marginal de subsistance sur les grandes sommes dont le seuil 500 000 DA par le moyen d'un chèque.
pour une fraction négligeable de la po- minimum ne peut être inférieur à 1 La sensibilisation des différents ac-
pulation, s'est développé dans une pro- million de dinars algériens. Le RTGS teurs du marché et surtout les profes-
portion inquiétante estimée aujour- (Real Time Gross Settlements) est un sionnels reste le défi majeur. Pourquoi

PHOTO : M. SALIM
d'hui à 30% de la valeur du PIB. De système conçu pour les transferts in- la monétique ? Plusieurs arguments
plus, ce marché, qui a investi des terbancaires de gros montants et dans sont mis en avant pour répondre à cette
sphères de plus en plus larges de la lequel chaque transaction est réglée question : pallier aux problèmes de
production et du commerce, exerce, au sur une base brute et en temps réel, le certification des chèques pour les
moyen de pratiques déloyales, une règlement ayant lieu en même temps paiements, la substitution au paiement
pression qui empêche le libre jeu de la La carte bancaire n’est pas acceptée dans certains établissements ou avant que l'instruction ne soit trans- par espèce, se déplacer sans se soucier
concurrence et compromet la transpa- mise au destinataire. du cash, dématérialiser les échanges et
rence du marché. taxes dans les caisses de l'Etat. Le gou- «J'ai été, il y a quelque semaines, en Le système de paiement de masse per- promouvoir le paiement électronique.
L'opacité des relations commerciales vernement n'aura pas la tâche facile, mission à Ouargla, ma société m’a ré- mettra à la fois la dématérialisation Cependant, la plupart des commer-
induites par le marché informel per- d'autant plus qu'il n'a toujours pas servé dans un hôtel public avec réser- des titres de créance et la compensa- çants que nous avons rencontrés lors
turbe le marché et annule le rôle régu- réussi à gagner une autre bataille, celle vation et bon de commande faxé à tion de créances réciproques. Il per- de notre enquête ont déclaré qu'ils
lateur et arbitral des autorités de des ventes sans facturation constatées l'avance. Après un séjour d'une semai- mettra une amélioration considérable n'acceptent pas le payement par
concurrence. Le taux de bancarisation par les brigades de contrôle des pra- ne, à ma surprise, le réceptionniste me des délais de paiement des chèques et chèque pour plusieurs raisons : la taille
est très faible (un Algérien sur cinq tiques commerciales relevant du mi- réclame 45 000 DA de frais de séjour un allégement de la charge de travail du commerce (petit), la majorité des
possède un compte, moins d'une agen- nistère du Commerce et qui se sont en pension complète en... espèce et a grâce à la dématérialisation des opéra- clients a un salaire très moyen, l'utili-
ce pour 30 000 habitants). Or, il y a chiffrées à 60 milliards de dinars en refusé le chèque ! Il a fallu que je me tions. Il est vrai que l'Algérie entend sation du chèque pour le paiement
une plus grande transparence dans les 2009. Dans certains prestigieux éta- bagarre et fasse du chantage pour rattraper son retard dans le domaine de n'est pas répandue et un manque de
transactions financières avec les cartes blissements hôteliers, on refuse les qu'il accepte enfin», témoigne un la monétique, mais la bancarisation du confiance du marchand envers les
de crédit et de débit. La technologie chèques. Tout paiement doit être effec- client. secteur informel et la sécurisation des clients. Ceci dit, une réelle motivation
monétique réduit l'influence de l'éco- tué en espèces que ce soit pour une En fait, on exige le plus souvent un transferts, à travers leur traçabilité, des premiers concernés fait défaut et
nomie parallèle et fait entrer plus de nuitée, un repas ou autre dépense. chèque certifié, car il a été constaté constitue l'enjeu majeur pour le gou- risque de conduire vers l'échec. K. B.

LES OPÉRATEURS ÉCONOMIQUES DUBITATIFS


A partir du 31 mars 2011, la décision portant
obligation de paiement par chèque pour les
sommes dépassant 500 000 DA sera mise en appli-
chèque pour les sommes dépassant 50 000 DA,
avant que son successeur, Abdelaziz Belkhadem,
ne vienne l'abroger, à la surprise générale. Même
la balle dans le camp du gouvernement. Rien que
pour le secteur informel, les revenus nets se situe-
rienne (NCA) de Rouiba. D'après lui, le montant
de 500 000 DA reste trop bas. Il recommande de
porter le seuil à 1 million de dinars, avec une baisse
raient entre 300 et 600 milliards de dinars, soit
cation. La mesure a été prise, début juillet dernier, s'il estime qu'il faudrait mener «une campagne de 17% de l'ensemble des revenus primaires nets des graduelle du montant.
par le Conseil des ministres. Au gouvernement, on sensibilisation» dans l’espoir de convaincre les ménages algériens, selon une récente étude rendue Sur un autre point, il affirme avoir des incertitudes
invoque avec insistance la nécessité de lutter contre agents économiques, M. Naït Abdelaziz émet tou- publique en mai dernier par le Forum des chefs quant «aux capacités du système bancaire, dans
le blanchiment d'argent et le secteur informel. Sa- tefois de sérieux doutes quant à l'efficacité de cette d'entreprises (FCE). son mode actuel de fonctionnement, à assumer de
luée dans les milieux économiques, cette obliga- disposition à éradiquer le marché informel, de vé- tels charges». Cet industriel va plus loin en posant
tion risque par contre de s'avérer un cautère sur une ritables écuries d'Augias. Et il suggère même les «MÉTHODES RÉPRESSIVES» sur le tapis l'épineuse question liée au cadrage juri-
jambe de bois si des mesures incitatives en direc- conditions d'une bonne application. «Est-ce une Contacté par téléphone, Slim Othmani, pour qui dique de cette mesure.
tion des concernés ne sont pas mises en œuvre. mesure suffisante pour atténuer l'impact de l'infor- Sans un encadrement juridique, cette disposition,
cette mesure est une bonne chose, ne manque pas
C'est l'avis de Mohand-Saïd Naït Abdelaziz, prési- mel ? J’en doute. Si le gouvernement veut canali- prévient-il, va susciter des situations de «non-paie-
dent de la Conféderation nationale du patronat al- ser la masse monétaire circulant dans le circuit in- de soulever plusieurs interrogations. A vrai dire, ment» et d'«arnaques».
gérien (CNPA) : «C'est une bonne mesure. Le formel, des mesures d'incitations s'imposent», des inquiétudes. «Comment expliquer le fait d'exi- Sur un ton alarmiste, il dira que cette mesure risque
chèque est le mode de paiement le plus approprié dit-il, en citant, entre autres, la nécessité d'aller vers ger le paiement par chèque pour les sommes dé- d'accroître les contingents de ceux qui agissent
dans les transactions commerciales. Le gouverne- un allégement de la pression fiscale qui grève la passant 500 000 DA alors que des institutions pu- dans le secteur informel. «Les gens ont peur et la
ment cherche à atténuer l'ampleur des transac- trésorerie des entreprises nationales. Le président bliques, notamment les Douanes et le ministère des notion de confiance a déserté la sphère écono-
tions à coups de ‘sacs noirs’. Il vise aussi à asseoir du CNPA a laissé entendre que le poids des charges Finances, nous demandent un chèque certifié, qui mique. Il n’y a plus de confiance entre les agents
des règles commerciales basées sur la transparen- fiscales n'incite pas les intervenants dans le circuit pose problème pour l'entreprise et génère une per- économiques et les autorités. Ces méthodes ré-
ce.» En novembre 2005, l'Exécutif, conduit alors commercial à verser dans la sphère économique te de temps ? Il y a manifestement une contradic- pressives, prises unilatéralement, sans concerta-
par Ahmed Ouyahia, avait promulgué un décret formelle. «Il faut inciter les gens à travailler dans tion», peste M. Othmani, président du conseil tion avec les opérateurs économiques, conduisent
exécutif 05-442 portant obligation de paiement par la transparence», recommande-t-il, tout en jetant d'administration de la Nouvelle conserverie algé- au rejet», commente-t-il. Hocine Lamriben
Publicité
El Watan - Mardi 27 juillet 2010 - 4

L’ACTUALITÉ

AL QAÎDA EXÉCUTE L’OTAGE FRANÇAIS APRÈS TROIS MOIS DE CAPTIVITÉ

Les dommages collatéraux


d'une ingérence sont avérées vaines. Pourtant, il y a les semeurs de mort de leur territoire.
Suite de la page 1 quelques mois seulement, les mi- Dans l'affaire de Pierre Camatt, le
nistres des Affaires étrangères de six Mali, qui s'était engagé officiellement

A
gé de 78 ans, Michel Germa-
neau avait été décapité à la suite pays du Sahel, à savoir le Niger, le à ne pas libérer les terroristes (récla-
de l'offensive militaire franco- Mali, le Tchad, la Mauritanie, l'Algé- més par leurs pays d'origine) en
mauritanienne contre un refuge de ter- rie, le Burkina Faso se sont engagés, contrepartie de la vie de l'otage, a fini
roristes sur le territoire malien, à lors une conférence à Alger, à renfor- par céder sous la pression de la Fran-
proximité de la frontière avec la Mau- cer la coopération et l'échange d'infor- ce. Pierre Camatt est rentré chez lui,
ritanie. Officiellement, le raid avait mations en matière de lutte contre le comme les quatre terroristes libérés,
pour but de «libérer l'otage censé être terrorisme pour éradiquer ce fléau qui laissant le Mali en pleine crise diplo-
sur les lieux et mettre en échec une at- mine l'avenir de la région. matique avec la Mauritanie et l'Algé-
taque éventuelle contre l'armée mau- Cette réunion a été suivie par celle des rie. Quelques mois plus tard, cette
ritanienne». Mais l'opération a patrons des services de renseigne- même France réédite le scénario en
échoué. Les terroristes, certainement ment, puis par une autre, qui a regrou- poussant l'ingérence bien loin. Pour li-
bien informés, avaient déplacé l'otage pé les responsables de la lutte antiter- bérer Germaneau, elle envoie un com-
et n'ont laissé qu'un petit groupe que le roriste avant d'aboutir à une mando en terre malienne avec le sou-
commando franco-mauritanien a ac- conférence, à Alger, des chefs d’état- tien des Mauritaniens. Les dommages
croché, tuant six d'entre eux et bles- major des armées de chacun des pays collatéraux de l'échec de cette opéra-
sant quatre autres. La réaction d’Abou concernés. Un comité des chefs des tion seront lourds à assumer aussi bien
Zeid, émir de la phalange du Sahara, états-majors du Mali, du Niger, de par l'Hexagone qui a mis en péril la
ne s'est pas fait attendre. Avant même Mauritanie et d'Algérie a même été vie de l'otage, mais également par la

PHOTO : AFP
que l'ultimatum donné à la Mauritanie mis en place à Tamanrasset, pour Mauritanie qui se retrouve ainsi dans
pour libérer les terroristes impliqués concrétiser sur le terrain les décisions le collimateur de ses voisins mais aus-
dans l'enlèvement des Espagnols (pré- prises et engager une stratégie com- si sous le coup d'une menace terroriste
vu hier à minuit) n'expire, Abou Zeid Michel Germaneau mune de lutte contre le terrorisme. de plus en plus pesante. Toutes ses
a décapité l'otage et revendiqué publi- Censé être un outil de concertation et forces armées sont d'ailleurs en alerte
quement son exécution, affirmant rer vivant, et celui de Germaneau, cussions», a expliqué le président de coopération, ce comité n'arrive maximum par crainte d'éventuelles
qu'il s'agit d'une réponse à l'attaque de dont la vie a été compromise par une français, Nicolas Sarkozy, lors d'une malheureusement toujours pas à représailles.
jeudi matin menée par la France et la intervention militaire mal préparée et conférence de presse animée après rendre effectives les actions décidées La Mauritanie est plus que jamais in-
Mauritanie. Une réponse qui res- dont les risques ont été sous-évalués. l'exécution de l'otage. La sentence su- sur le terrain. Un terrain, faut-il le pré- terpellée et se trouve dans l'obligation
semble à celle donnée par la même or- bie par Germaneau rappelle doulou- ciser, que se disputent des puissances d'expliquer sa décision de faire appel
ganisation au gouvernement britan- «L'ULTIMATUM N'ÉTAIT QUE reusement la grave situation dans la- extra-régionales, comme les Etats- à des forces extra-régionales pour me-
nique après le refus de ce dernier de L'ANNONCE D'UN ASSASSINAT quelle se trouve la région du Sahel, Unis et la France, beaucoup plus atti- ner une opération militaire sur le sol
négocier la libération d’Edwin Meyer. PROGRAMMÉ» depuis que le GSPC a décidé d'en fai- rés par les richesses du sol (uranium et de son voisin. Elle qui s'est pourtant
En effet, celui-ci avait été assassiné «Depuis le 12 juillet, Michel Germa- re son quartier général. Quelque pétrole) mais aussi l'Espagne qui, de- engagée, dans une déclaration offi-
après plusieurs mois de détention au neau était sous le coup d'un ultimatum 250 éléments puissamment armés, puis peu, s'inquiète de l’état de ses cielle signée par son ministre des Af-
nord du Mali. Est-ce l'intransigeance qui n'était en fait que l'annonce d'un connaissant parfaitement le désert, deux ressortissants détenus par Al faires étrangères, lors de la conférence
de la Mauritanie à ne pas libérer des assassinat programmé. Cet ultima- ont réussi à transformer ce no man's Qaîda depuis des mois et dont le sort d'Alger, à éviter les ingérences des
terroristes d'Al Qaîda qui a été à l'ori- tum, en effet, émanait d'un groupe qui land en une véritable poudrière où tra- n'est toujours pas connu. uns et des autres. Encore une fois, les
gine de l'option militaire sur le terri- avait assassiné, le 31 mai dernier, un fiquants d'armes, de drogue et contre- pays de la région ont raté l'occasion de
toire malien ? Ou est-ce le statut de malheureux otage britannique enlevé bandiers se rendent service mutuelle- LA SORTIE RATÉE faire sortir leur population de la ter-
l'otage, un humanitaire sans attache ni dans les mêmes conditions et qui n'a ment pour partager les gains de leurs DE LA FRANCE reur semée par Al Qaîda. Les intérêts
liens professionnels avec son pays ? jamais été précédé du moindre début activités criminelles. En face, les Etats L'entrée par effraction de la France des dirigeants ont primé sur la sécurité
On n'en sait rien. Ce qui est certain, de dialogue avec des autorités fran- de la région n'arrivent pas à s'entendre dans les négociations avec les terro- et l'avenir de leurs populations. Ce qui
c'est que la France n'a pas géré de la çaises ou locales, à l'inverse de ce qui pour balayer devant leurs portes. Les ristes et dans les opérations militaires laisse, hélas, de beaux jours aux terro-
même manière le dossier de Pierre s'était produit pour Pierre Camatt nombreuses initiatives allant dans le contre Al Qaîda au Sahel n'aurait ristes et leurs alliés, les contreban-
Camatt, pour lequel elle a mobilisé pour lequel les preneurs d'otage sens de la conjugaison des efforts peut-être pas eu lieu si les pays de la diers, les trafiquants de drogue et
tous ses services dans le but de le libé- avaient accepté d'entrer dans des dis- pour venir à bout de cette situation se région s'étaient entendus pour chasser d'armes dans le Sahel. S. T.

DANIEL BENJAMIN, COORDONNATEUR DE LA LUTTE ANTITERRORISTE


AU DÉPARTEMENT D'ÉTAT
«Nous n’avons pas de troupes et nous ne menons
pas d’opération dans la région»
Lmin,edépartement
coordonnateur de la lutte antiterroriste au
d'Etat américain, Daniel Benja-
a entamé hier une visite de trois jours en Al-
«les Etats-Unis considèrent l'Algérie comme un
pays leader en matière de lutte antiterroriste qui
a toujours affiché sa volonté politique et son ex-
Nous fournissons appui et assistance à un certain
nombre de pays de la région. Ce que nous vou-
lons, c'est le renforcement des capacités de ces
vanche, M. Benjamin s'est refusé à commenter
l'opération antiterroriste menée jeudi dernier par
les forces mauritaniennes conjointement avec des
gérie à l'invitation des autorités algériennes. M. traordinaire capacité en matière de lutte antiter- pays pour pouvoir faire face à la menace terroris- troupes de l'armée française.
Benjamin s'est entretenu, à son arrivée à Alger, roriste». Evoquant les sacrifices et les efforts te. Nous n'avons pas de troupes et nous ne me- Toutefois, il a fait savoir que contrairement à ce
avec le conseiller du président de la République, consentis par l'Algérie pour éradiquer le phéno- nons pas d'opérations. Nous sommes ici en tant que certaines sources soutiennent, le nombre des
Kamel Rezzag Bara, le secrétaire général du mi- mène du terrorisme tout autant d'ailleurs que l'ex- que partenaires des pays désireux de renforcer terroristes au Sahel ne se compte pas en milliers
nistère des Affaires étrangères, Boudjemaâ Del- périence acquise par les services de sécurité algé- leurs capacités régionales (…) Nous préférons mais en centaines. Questionné par un journaliste
mi, ainsi qu'avec d'autres cadres du même dépar- riens sur le terrain de la lutte antiterroriste, M. laisser les leaders de ces pays mener les opéra- sur le rapport lutte antiterrorisme-droits de l'hom-
tement. L'objet des discussions a porté sur le Benjamin a fait savoir clairement que les respon- tions, car ce sont eux qui connaissent la dyna- me, M. Benjamin a fait savoir que cet aspect a été
renforcement de la coopération algéro-américai- sables américains en charge du dossier de la lutte mique, la culture et le terrain. Ce sont eux les tu- abordé avec M. Rezzag Bara.
ne en matière de sécurité. Lors d'un point de pres- contre le terrorisme veulent «plus de coopération teurs en la matière. Nous ne sommes là que pour Dans ce conteste, il a indiqué que «les deux pays
se, de près de trois quarts d'heure, animé en fin de bien sûr !» «Nous voulons autant apprendre de leur fournir appui et assistance», a expliqué M. se sont engagés à réserver un traitement aux ter-
matinée au siège de l'ambassade des Etats-Unis, vous que vous de nous sur le phénomène du terro- Benjamin. Dans ce contexte, il a exhorté les gou- roristes conforme aux règles de l'Etat de droit qui
Daniel Benjamin qui effectue sa première visite risme au Maghreb et ailleurs», a-t-il souligné. Le vernements à ne pas céder au chantage des terro- évoquent un procès équitable (…) qui viserait par
en Algérie a qualifié d'«excellents» les entretiens diplomate américain a, néanmoins, exclu l'éven- ristes et, surtout, à ne pas leur verser de rançons, la suite à réduire leur statut à celui de criminels,
qu'il a eus avec ses interlocuteurs et a indiqué que tualité de voir les Etats-Unis s'engager dans des car, a-t-il prévenu, celles-ci servent à financer le ce qu'ils sont». A signaler que Daniel Benjamin
ces discussions «visent à développer le très bon opérations antiterroristes dans la région et a nié terrorisme. A l'occasion, il n'a pas hésité à quali- rencontrera, au second jour de sa visite, le mi-
partenariat qui existe déjà entre les deux pays en l'existence de troupes américaines opération- fier l'assassinat de l'otage français Michel Germa- nistre délégué auprès du ministre de la Défense
matière de lutte antiterroriste». Et d’ajouter que nelles sur le terrain. Daniel Benjamin a souligné neau au Sahel, revendiqué par Al Qaîda au Magh- nationale, Abdelmalek Guenaïzia, le comman-
«ce dossier a toujours été au cœur de l'améliora- que l'intervention des autorités américaines se li- reb islamique d'«acte barbare (…) qui rappelle dant de la Gendarmerie nationale, le général-ma-
tion des relations bilatérales entre nos deux mite à la formation et au renforcement des capa- pourquoi nous travaillons ensemble et que l'acti- jor Ahmed Bousteila et le directeur général par in-
pays». Le coordonnateur de la lutte antiterroriste cités militaires des pays de la région. «Les Etats- vité terroriste au Sahel est inadmissible et présen- térim du Centre africain d'étude et de recherche
au département d'Etat américain a expliqué que Unis ont toujours été engagés dans la région. te une menace pour la sécurité régionale». En re- sur le terrorisme (CAERT). Zine Cherfaoui
El Watan - Mardi 27 juillet 2010 - 5

L’ACTUALITÉ

Mhand Berkouk. Professeur à l’Institut des sciences politiques LE SAHEL


et relations internationales à El Watan DANS TOUS
SES ÉTATS
«Il faut revoir notre concept L a région du Sahel, qui s’étend de la mer
Rouge à la Mauritanie, est devenue ces
dernières années une poudrière prête à
exploser à tout moment. L’exécution de l’ota-

de sécurité nationale»
ge français par la nébuleuse Al Qaîda, en réac-
tion à l’attaque-surprise et surprenante des ar-
mées mauritanienne et française, décuple la
menace dans cette région ouverte aux quatre
vents. En plus des conflits ethnico-religieux
la région. Les frontières sont per- qui jalonnent encore l’histoire du Sahel –
Le Pr Mhand Berkouk pose un regard d’expert sur méables de part et d’autre à cause de Afrique noire- Afrique blanche, le Nord mu-
le chaos ambiant dans la région du Sahel. leur étendue et des difficultés topo- sulman le Sud chrétien (Soudan, Tchad, Mali,
Il explique pourquoi cette région qui fait partie graphiques qui entravent leur contrô- Niger) – les dirigeants de ces pays qui som-
le sécuritaire. Le Sahel est le ventre meillent sur des richesses inestimables (ura-
du pré carré français suscite aujourd’hui les appé- mou de notre sécurité nationale. La nium au Niger, pétrole au Soudan et au
tits des grandes puissances notamment les Etats- nébuleuse terroriste a utilisé cette ré- Tchad…) et qui sont pour la majorité mal élus,
Unis. Il met également le doigt sur la plaie de la gion pour ses cellules dormantes peinent à asseoir leur autorité et garantir la sé-
comme zone de repli et d’entraîne- curité à leurs peuples. A ce déficit démocra-
mauvaise gouvernance et du déficit ment, mais aussi pour le financement tique s’est greffé le business du trafic à grande
démocratique qui a, d’après lui, fait le lit et l’armement. Le crime organisé qui échelle de la drogue faisant notamment du
d’Al Qaîda. M. Berkouk recommande, sévit dans cette région agit aussi sur Soudan, du Tchad, du Mali, du Niger une auto-
notre territoire. La porosité des fron- route pour les narcotrafiquants qui s’approvi-
par ailleurs, aux pays du Sahel d’optimiser la co- tières n’est qu’une variable qui pour- sionnent depuis l’Amérique latine. Et entre la
ordination de leurs forces pour lutter efficace- rait expliquer cet intérêt. Il y a aussi le drogue et le terrorisme, la frontière est ténue
au Sahel. La nébuleuse Al Qaîda y a donc
ment contre le fléau terroriste et éviter manque de capacités de ces Etats
trouvé un bon filon pour opérer en terrain
les ingérences étrangères. Dr Mhand Berkouk dans la gestion sécuritaire de leurs conquis et parfois même acquis, comme cela a
Le «label» Al Qaîda constitue territoires. Ces défis sécuritaires font été le cas lors de la libération de quatre dange-
tional. Les pays de la région consti- l’étendard de toutes les missions que notre concept de sécurité natio- reux terroristes d’Al Qaîda contre la remise en
Entretien réalisé par
tuent des cas de figure en termes occidentales au Sahel. Quelle est la nale doit être ancré dans une logique liberté de l’otage – espion ? – français Pierre
Hassan Moali
d’échec dans leurs processus de state part du vrai et du faux dans cette de préemption et de prévention et pas Camatt. Dans cette transaction effectuée en
La région du Sahel est devenue, building… propagande aux accents géopoli- seulement de protection. Se prémunir devises sonnantes et trébuchantes, Al Qaîda a
ces dernières années, l’un des prin- Ceci peut expliquer les différentes tiques ? par des analyses prospectives et touché le gros lot de la part de Paris, avec la
cipaux centres d’intérêt des crises des Touareg au Mali et au Ni- AQMI est un label utilisé par la né- scientifiques est d’une importance sous-traitance du président malien Mamadou
grandes puissances. Les risques y ger et entre les Noirs et les Arabes de buleuse terroriste dans la région suite vitale pour l’Algérie. Toumani Touré (MTT). Ce jour-là, la France
sont-ils aussi élevés pour expliquer Mauritanie. Ces pays vivent égale- à ses échecs en Algérie, grâce à une L'Algérie avait organisé un som- s’est rendue coupable d’une violation nette
cette ruée ? ment des problèmes de déficit (ou stratégie de contre-terrorisme multi- met sur la sécurité au Sahel, salué d’une résolution onusienne interdisant le paie-
Le Sahel est une région qui ne ces- même d’absence) de gouvernance dimensionnelle et mature. AQMI par Washington et Paris. Quelques ment de rançon, comme le rappelle Salima
se de gagner de l’importance et cela démocratique. Ils ont tous un statut n’est qu’un media catch phrase, mois après, le Maroc a accueilli une Tlemçani dans son article ci-contre.
pour plusieurs raisons. Première- de pays moins avancé sur le plan éco- ponctué par des opérations spora- autre rencontre à Tanger. Quel est
l’enjeu de cette différence d’ap- L’ÉPICENTRE DES CONVOITISES
ment, elle est conçue par la France nomique et manquent en justice dis- diques contre des cibles médiati-
comme une zone d’influence par ex- tributive en termes de richesses ou sables. Surtout dans une région diffi- proche ? Le vieux Michel Germaneau, lui, a semble-t-il
cellence, pas seulement pour des rai- d’opportunités sociopolitiques entre cile à contrôler à cause de L’Algérie partage ses frontières été sacrifié. Le président Sarkozy, qui promet-
sons culturelles et économiques évi- les différentes composantes sociales l’inadéquation espace-démographie avec trois pays du Sahel – le Mali, le tait hier que «ce crime ne restera pas impuni»,
dentes, mais aussi du fait qu’elle de ces Etats. En plus, le Sahel est de- et du manque flagrant de la Maurita- Niger et la Mauritanie. Ce n’est pas le s’est contenté de dépêcher Bernard Kouchner
constitue une zone de jonction entre venu une plaque tournante de toutes nie, du Mali et du Niger en capacité cas du Maroc qui n’a de frontières à Niamey, Nouakchott et Bamako pour rassu-
le Maghreb et l’Afrique de l’Ouest. sortes de crimes… et pas seulement de gestion territoriale de la sécurité. qu’avec l’Algérie et la République rer leurs dirigeants et, sans doute, pour absor-
Deuxièmement, elle a gagné en im- le terrorisme : le crime organisé, la L’Algérie a fait adopter une réso- arabe sahraouie démocratique ber la colère de ceux qui, en France, dénonce-
portance économique suite aux dé- contrebande, le trafic d’armes, le nar- lution contre le paiement des ran- (RASD). L’Algérie est un leader dans raient la sortie ratée de l’armée française dans
cotrafic… le trafic humain et d’or- çons aux terroristes. La France a les sables mouvants du Mali. Plus générale-
couvertes énergétiques au Tchad et la région non seulement de par l’im-
ganes. En fait, le Sahel est devenu la tout de même remis un bon chèque ment, l’exécution de l’otage français confirme
en Mauritanie, sans oublier la place portance de son étendue géopoli-
à la nébuleuse AQMI pour la récu- que le Sahel devient de plus en plus incontrô-
privilégiée qu’occupe l’uranium ni- route privilégiée du trafic de drogues tique, ses capacités économiques et
pération de son ex-otage au Mali. lable de par le faisceau de conflits potentielle-
gérien dans le programme nucléaire hard en provenance d’Amérique lati- militaires, mais de par son savoir-fai- ment contagieux pour le Sahara, et donc pour
français. Troisièmement, l’existence ne vers l’Europe. N’est-ce pas là une preuve que les re et son expertise reconnus en matiè-
intentions des grandes puissances, l’Algérie. Parallèlement, sous l’étendard de la
d’un certain nombre de dynamiques Au-delà de l’approche géosécu- re de lutte contre le terrorisme et les lutte contre le terrorisme et Al Qaîda, les
crisogènes capables de provoquer ritaire officiellement mise en avant au Sahel, ne sont pas aussi bonnes crimes connexes… D’ailleurs, le grandes puissances y pointent le nez. Mais il y
l’échec des équilibres sécuritaires pour justifier ce soudain intérêt, qu’elles le prétendent ? sous-secrétaire d’Etat américain aux aussi et surtout l’odeur forte du pétrole du gaz,
fragilisés dans cette sous-région. n’y a-t-il pas des odeurs de pétrole L’Algérie œuvre depuis presque Affaires africaines, Carson, avait dé- du phosphate et de l’uranium qui chatouille les
Pour les Etats-Unis, le Sahel a tou- et d’uranium qui font courir la deux décennies pour l’adoption claré, en novembre 2009, devant le narines des responsables français, américains
jours été perçu comme une aire d’in- France, les Etats-Unis et désormais d’une convention globale contre le Sénat que l’Algérie joue un rôle posi- et désormais chinois. L’objectif stratégique
fluence française. Le manque d’inté- la Chine ? terrorisme dans le cadre des Nations tif et pivotal dans l’ingénierie de la étant de prendre le contrôle des grandes ré-
rêt historique américain par rapport à L’uranium est une priorité pour la unies. sécurité au Maghreb et au Sahel… serves énergétiques et, par là même, s’assurer
cette région peut être expliqué par la France. Avant de conclure les accords Elle était à l’origine de plusieurs L’Algérie a œuvré depuis longtemps une place au soleil dans les futurs équilibres
division des tâches stratégiques lors d’indépendance (1960) avec le Niger, initiatives à l’échelle arabe (Conven- géopolitique en Afrique de l’Ouest, au Sahel
pour la création d’un épistème sécu-
de la guerre froide. Les USA ont, ce- la France s’est assurée du droit exclu- tion arabe de lutte contre le terroris- mais également au Maghreb. Pour ce faire,
ritaire au Sahel avec une logique de
pendant, commencé à changer de sif à l’exploitation des mines d’ura- me 1998/2008) et au niveau africain amplifier la menace terroriste devient un
(Convention d’Alger 1999)… elle est coordination régionale et en refusant
perception de la géopolitique mon- nium dans ce pays sahélien… Areva, toute ingérence étrangère dans les af- moyen de prendre pied, militairement d’abord,
diale à partir de mars 1992 avec la la compagnie française chargée de aussi l’architecte, en décembre 2009, puis économiquement, dans cette région. L’en-
de la résolution 1904 du Conseil de faires de la région. Tamanrasset (août
publication du «Defence Planning l’exploitation de ce minerai, n’hésite trée en scène de la Chine, de l’Inde et du Brésil
sécurité contre le paiement des ran- 2009) a enclenché une dynamique
Guidance». Ce document d’orienta- pas à utiliser toutes les méthodes, y dans certains pays du Sahel n’est pas pour
tion stratégique définissait le monde compris l’incitation à la violence, çons aux terroristes. constructive de coordination opéra-
tionnelle qui s’est institutionnalisée plaire aux Etats-Unis et à la France. Surtout
entier comme zone d’influence po- pour préserver ce privilège. L’Union africaine avait déjà adopté que les Chinois, par exemple, ne viennent pas
tentielle… y compris le Sahel. La En septembre 2007, Areva avait fi- la même position lors du Sommet de en avril 2010, lors de la dernière ré-
avec des chars et des baïonnettes, mais seule-
première initiative américaine spéci- nancé le Mouvement de la jeunesse Syrte (Libye) en juillet 2009. Le paie- union des chefs d’état-major des ar-
ment avec leurs bras et leur argent pour inves-
fique au Sahel a été lancée en 2002. démocratique du Niger pour s’insur- ment des rançons est contre l’engage- mées de l’Algérie, du Niger, de Mau- tir. Pour Pékin, le Sahel et toute l’Afrique
Le Pan-Sahel avait comme objectif la ger contre l’Etat nigérien. Le pétrole ment mondial des Etats contre le fi- ritanie et du Mali. Sur le plan constituent un chaos, certes, mais constructif
création d’un cadre de coopération est une nouvelle donne dans cette ré- nancement du terrorisme dans toutes politique, la réunion des sept mi- tout de même…C’est dire que l’arc sahélien
préemptif contre un terrorisme nais- gion. Le Tchad est le plus grand pro- ses formes. La France a transgressé nistres des Affaires étrangères de la est devenu une zone de contact, voire de
sant dans une région qui vit plusieurs ducteur après le Soudan. La Maurita- ces obligations en tant que membre région constitue le début d’une dyna- confrontation des intérêts géopolitiques qui ne
dynamiques crisogènes… sans ou- nie, le Mali et le Niger ont de bonnes permanent du Conseil de sécurité et a mique de régionalisation sur les plans sont pas profitables aux population des pays.
blier les nouveaux intérêts énergé- potentialités pour l’avenir. C’est l’en- violé le principe de la responsabilité économique et sécuritaire. Ce qui C’est dans cette perspective que le professeur
tiques dans la région. jeu énergétique qui peut expliquer cet collective des Etats en matière de lut- sera bénéfique pour la paix et la sécu- Berkouk (lire l’entretien) souligne que les
Quelles sont ces dynamiques cri- engouement de la France, de la Chine te antiterroriste. rité du Sahel. L’Algérie a besoin de pays du Sahel, qui ont créé un dispositif de co-
sogènes ? et des USA. Ce dernier pays importe L’Algérie devrait-elle s’inquiéter développer une stratégie d’avenir au ordination opérationnel de lutte contre le ter-
Le Sahel est constitué d’Etats hété- 15% de ses besoins d’Afrique. Ce face à un Sahel crisogène avec le- Maghreb et au Sahel. Ses larges ca- rorisme (sommet de Tamanrasset), devraient
rogènes sur le plan ethnique et reli- taux atteindra les 25% en 2015. quel elle partage des frontières pacités, ses ressources humaines et faire fructifier cette initiative pour éviter les
gieux. Ils vivent tous des problèmes L’énergie est une question de sécuri- longues et poreuses ? matérielles lui offrent l’opportunité ingérences étrangères. A défaut, la région,
de construction d’une identité natio- té, mais aussi un atout concurrentiel Le Sahel est la profondeur straté- de devenir une puissance régionale et déjà fortement instable, risque de se transfor-
nale harmonisante sur le plan sociétal assez important pour les puissances gique de l’Algérie et elle est affectée un interlocuteur incontournable pour mer en épicentre des convoitises des grandes
et créatrice d’une allégeance poli- économiques et commerciales de ce par toutes les dynamiques poli-pa- tout ce qui touche aux affaires des puissances et, pis encore, le terrain d’affronte-
tique uniformisante envers l’Etat na- monde. thologiques dont souffrent les pays de deux sous-régions. H. M. ments armés. H. M.
El Watan - Mardi 27 juillet 2010 - 7

L’ACTUALITÉ

LES RESPONSABLES DU SECTEUR REFUSENT LE DIALOGUE IBRAHIM GHALI,


AMBASSADEUR
La fédération du textile DE LA RASD À ALGER
«L'entêtement
appelle à une grève du Maroc menace
lQuelque 15 000 travailleurs du secteur textile et cuir devraient débrayer début septembre pro-
chain lLe débrayage vise à dénoncer les dérives des dirigeants du secteur. la stabilité
L
a Fédération nationale des
travailleurs du textile et du
cuir (FNTTC/UGTA) déci-
de d'une grève générale à la ren-
de la région»
R
trée sociale. «La situation du ien de nouveau dans le processus des négociations entre le
secteur se détériore de plus en Front Polisario et le gouvernement marocain. C'est ce qu'a
plus et les dirigeants refusent de indiqué l'ambassadeur de la République arabe sahraouie et
prendre langue avec le partenai- démocratique à Alger, Ibrahim Ghali, en marge de la cérémonie de
re social. C'est grave. Cette grè- clôture de l'université de la jeunesse de la RASD, hier à Alger.
ve sera l’expression collective du «Après la tournée de l'envoyé spécial du secrétaire général de
mécontentement des 15 000 tra- l'ONU, Christopher Ross, en Europe (Espagne, France et Grande-
vailleurs et une dénonciation Bretagne), nous attendons que la communauté internationale bou-
commune des dérives enregis- ge afin de contraindre le Maroc à coopérer davantage avec
trées dans le secteur», souligne l'ONU. Mais jusqu’à maintenant, la situation n'a pas évolué», a

PHOTO : D. R.
le secrétaire général de la déclaré le diplomate sahraoui.
FNTTC, Amar Takdjout. La date En dépit de ce constat, l'ambassadeur de la RASD réaffirme l'atta-
et la durée de cette grève seront chement du Front Polisario à un règlement politique et pacifique
fixées en septembre. du conflit sahraoui. «Cette impasse dans laquelle se trouve le pro-
Le débrayage, qui concernera Les filatures risquent de connaître la paralysie à la rentrée cessus des négociations ne va pas entamer notre bonne volonté
Texmaco (groupe textile), secteur. Les quelque 24 filiales dénonce-t-il, tout en soulignant Boualem Battache, secrétaire dans la négociation», lance-t-il. Toutefois, ajoute-t-il, «la patience
C & H (confection), Wood Ma- du groupe Texmaco connaissent que la plupart des entreprises du général du syndicat de Sotradal à ses limites». «Même si nous privilégions le dialogue, le recours à
nufacture (groupe industriel toutes les mêmes problèmes : in- secteur fonctionnent à peine à de Boufarik, spécialisée dans la d'autres moyens de lutte pour recouvrer notre indépendance de-
bois) et Leather Industry (groupe stabilité managériale, blocage 30% de leurs capacités produc- confection des drapeaux, a vive- meure de mise, d'autant que le Maroc continue à piller illégale-
industriel cuir), sera accompa- administratif, problèmes d'ap- tives en raison de cette contrainte ment dénoncé l'importation du ment nos richesses et à réprimer nos concitoyens dans les terri-
gné de rassemblements à Alger, provisionnement en matière pre- et de bien d'autres. «S'il y avait drapeau national de mauvaise toires occupés. Cela traduit la mauvaise intention du Maroc qui
au niveau de la direction généra- mière, non-application de la eu une meilleure régulation du qualité et aux couleurs non tourne le dos à la légalité internationale», met-il en garde.
le du groupe Texmaco et de la nouvelle grille des salaires… marché et des incitations à l'in- conformes à celles définies par Pour lui, le statu quo maintenu par «le Maroc qui n'abandonne pas
SGP du secteur pour dénoncer La décision prise en juin dernier vestissement, on aurait pu se la Constitution. «La fabrication sa logique coloniale risque de provoquer une nouvelle tension qui
«leur mauvaise gestion». «Nous de centraliser l'achat de la matiè- maintenir et même créer des em- de drapeaux est un travail minu- mettrait en péril la stabilité et la paix dans la région». S'exprimant
allons également adresser une re première pour l'ensemble des plois», a-t-il soutenu. tieux qui nécessite la plus grande par la même occasion, le président du Comité national algérien de
lettre ouverte au président de la filiales du groupe en créant M. Takdjout pose, dans ce silla- rigueur et un savoir-faire. Nous solidarité avec le peuple sahraoui, Mahrez Lamari plaide pour la
République pour l'informer de la l'Union du textile, a été battue en ge, le problème de la gestion des fabriquons le drapeau national mise en place d'un mécanisme onusien pour la protection des
situation du secteur et lui faire brèche par les syndicalistes. entreprises et surtout de la res- et tout autre drapeau pour la droits de l'homme dans les territoires sahraouis occupés.
part des doléances des tra- «Cette décision va paralyser les source humaine qui fait de plus Présidence et le ministère de De son côté, le chargé d'affaires de l'ambassade de Cuba en Algé-
vailleurs», ajoute M. Takdjout, entreprises, car l'opération de en plus défaut. «Lorsqu'on place l'Intérieur. Nous utilisons du taf- rie affirme que «seules une mobilisation internationale et une soli-
qui accuse les SGP d'avoir agi à l'achat de la matière première à la tête d'une entreprise une fetas, alors que le drapeau im- darité agissante des peuples épris de justice et de liberté pour-
contresens des orientations du n'a pas été encore lancée», relè- personne qui n'a aucune porté est fait en polyester sans le raient faire triompher la cause du peuple sahraoui». A l'issue de
gouvernement qui prône une re- ve Abdelhamid Chikouche. connaissance dans le secteur, respect ni de la forme ni de la cette rencontre, les étudiants et les jeunes sahraouis ont réaffirmé
lance de l'économie. Certaines entreprises ayant c'est en quelque sorte la pousser couleur. C'est grave», fulmine-t- leur détermination à «continuer l'œuvre des premiers combattants
Les actions de protestation ont conclu des marchés avec l'armée à mettre la clé sous le paillas- il, affirmant que si on la laissait du Front Polisario pour l'autodétermination du peuple sahraoui».
été décidées, hier, lors d'une ré- ou avec le ministère de la Solida- son», souligne-t-il. travailler, la Sotradal a toutes les Hacen O.
union au niveau du siège de la fé- rité nationale, pour la confection Un représentant syndical de capacités de répondre aux be-
dération à Alger, ayant regroupé
les responsables syndicaux des
de 350 000 tabliers pour les éco-
liers, se plaignent déjà du
Soietex (Tlemcen) a, de son
côté, indiqué que le secteur du
soins du marché national. Ces
dernières années, la tendance est AFFAIRE DES 11 CADRES
différentes filiales du groupe
Texmaco. Au cours de cette ré-
manque de matière première et
craignent de perdre leur marché.
textile se vide d'année en année
de ses cadres compétents, entre
à la fermeture des entreprises
plutôt qu'à la relance de la pro-
DE SONATRACH AVAL
union, qui a duré plusieurs
heures, les responsables syndi-
Pour M. Takdjout, cela démontre
l'absence de stratégie de déve-
techniciens, ingénieurs et mana-
gers. «Nous avons beaucoup
duction. Pourtant, la demande
existe. Il suffit de créer les condi-
10 ans de prison requis
caux ont vertement critiqué la loppement et le sens de la ges- subi. Il est temps de réagir et tions nécessaires au développe-
politique des SGP et dénoncé le
silence des hautes autorités du
tion par anticipation. «Priver les
entreprises de matière première,
d'exprimer tous ensemble notre
mécontentement», lance-t-il à
ment des entreprises. C'est ce
que demandent les travailleurs
A près deux reports dont le dernier remonte au 12 juillet, le pro-
cès relatif à l'affaire dite des «11 cadres de Sonatrach Aval»
s'est ouvert hier. La peine maximale (10 ans de prison) a été re-
pays sur ce qui se passe dans le c'est les condamner à fermer», l'endroit des autres syndicalistes. du secteur. M. A. O.
quise par le représentant du ministère public à l'encontre de
6 cadres poursuivis pour passation de marché non conforme à la
MALGRÉ UNE FACTURE ALIMENTAIRE ENBAISSE DE PRÈS DE 11% réglementation, une affaire dont la genèse remonte au mois de
mars dernier.

L'importation des sucres a augmenté de 20%


Parmi les 6 prévenus, hormis une femme mise sous contrôle judi-
ciaire, 5, dont le DAG, étaient sous mandat de dépôt. A l'éclate-
ment de l'affaire, en tout, 11 cadres de la société avaient été audi-

L amentaires
facture des importations des produits ali-
a enregistré une baisse de près de
réales, semoules et farines a connu la plus im-
portante baisse, soit 34,13% à 969 millions de
hicules de tourisme ont également baissé de
17,72%, passant à 675,31 millions de dollars
tionnés au sujet d'un marché portant notamment sur l'acquisition
de matériel et équipements de bureau pour un montant avoisinant
les 2 milliards de centimes.
11% durant le premier semestre 2010, selon le dollars de janvier à juin dernier contre contre 820,76 millions de dollars. D'autres
Centre national de l'informatique et des statis- 1,47 milliard pour la même période de réfé- produits de cette catégorie ont connu des Dans cette affaire, Sonatrach ne s'est pas constituée partie civile et
tiques des Douanes (CNIS). Il est à signaler rence de l'année écoulée. Les viandes ont éga- baisses importantes, il s'agit des pneumatiques l'avocat de la société a considéré que l'entreprise n'a pas subi de
cependant que la facture des importations des lement baissé de 27,47% pour totaliser 66 mil- neufs avec 61,18% pour se chiffrer à 40,69 préjudice.
sucres et sucreries a augmenté de 20,07% lions de dollars contre 91 millions de dollars, millions de dollars au 1er semestre 2010 contre Cependant, les déclarations de certains prévenus peuvent être
pour atteindre 323 millions de dollars contre précisent les Douanes. La même tendance a 104,81 millions de dollars à la même période considérées comme des témoignages à charge contre le DAG qui
269 millions, et pour les légumes secs de été enregistrée pour les laits et produits laitiers de 2009. Les importations de réfrigérateurs et a avalisé le marché avec un retraité de la société Asmidal. D'après
8,66% pour totaliser 138 millions de dollars qui ont baissé de 16,73% à 458 millions de congélateurs ont fléchi de 24,74%, passant à les déclarations, ce marché a fait l'objet de 11 soumissions, dont
contre 127 millions. dollars le premier semestre 2010 contre 61,96 millions de dollars contre 82,33 millions la moitié a été écartée, mais 2 autres ont été introduites de maniè-
Les importations alimentaires, qui représen- 550 millions de dollars la même période 2009 de dollars et les parties et accessoires de véhi- re illégale. L'affaire est mise en délibéré. D. B.
tent 15,17% du volume global des importa- et le café et thé avec une légère baisse de cules automobiles avec -12,48% à 185 mil-
tions, ont par contre globalement baissé de 0,83% pour se chiffrer à 120 millions de dol- lions. Les importations des biens de consom- www.algeriatenders.com
10,88% en s'établissant à 2,99 milliards de lars, détaille le CNIS. mation non alimentaires ont représenté Le premier site Internet dédié
dollars au cours des six premiers mois de La baisse de la facture des importations s'est 15,15% des importations globales au cours de
aux appels d’offres algériens
2010, contre 3,35 milliards de dollars à la élargie également aux produits de consomma- la période de référence. Concernant les statis-
- Classés, triés par secteur d’activité
même période en 2009, selon le CNIS, cité par tion non alimentaires qui ont reculé de 4,42% tiques du commerce extérieur pour le 1er se- - Mise à jour permanente et quotidienne
l'APS. Sur les six principaux produits du passant à 2,98 milliards de dollars les six pre- mestre 2010, les exportations de l'Algérie ont - Plus de 200 000 appels d’offres insérés depuis 6 ans
groupe des biens alimentaires importés, trois miers mois de 2010 contre 3,12 milliards de atteint 26,25 milliards de dollars (+32,82%) et Démonstration gratuite sur demande
ont connu d'«importantes baisses» en termes dollars la même période 2009. Il s'agit égale- les importations 19,71 milliards de dollars, en autres prestations disponibles, nous consulter
de montant. Il s'agit des céréales, semoules et ment des médicaments importés qui ont baissé baisse de 5,82%. Cela s'est traduit par un excé-
Publicité

Tél. : 021 28 41 13/18 - Fax : 021 28 41 15


farines, des viandes, des laits et produits lai- de 23,74% passant à 698,34 millions de dol- dent de la balance commerciale de 6,53 mil- E-mail : contact@algeriatenders.com
tiers. Ainsi, la facture d'importation des cé- lars contre 915,78 millions de dollars. Les vé- liards de dollars. Zhor Hadjam
El Watan - Mardi 27 juillet 2010 - 8

ALGER INFO
OUED EL TARFA
(EL ACHOUR) : 34 ILS EXPLOITENT UNE PLAGE INTERDITE À LA BAIGNADE
FAMILLES RÉCLAMENT

Les arnaqueurs des Tamaris


LEUR RELOGEMENT
34 familles, occupant des
habitations précaires dans
la localité de Oued El Tarfa à

aussurés d’impunité
El Achour, se plaignent du
retard mis dans leur
relogement. Ils affirment
que lors du mandat écoulé,
leur recasement était «
imminent». Mais depuis,
les autorités locales lC’est tout un business qui s’est développé autour de cette plage interdite à la baignade.
semblent avoir tourné la
page et mis cette cité aux
ien qu’interdite à la baignade, la
oubliettes. Les occupants
indiquent que leurs
conditions de vie sont
B plage Tamaris à Aïn Taya est
prise d’assaut quotidiennement
par des milliers d’estivants depuis le
insupportables et les
début de la saison estivale. C’est tout
baraques, où ils sont logés,
un business qui s’est développé
sont loin de constituer un
autour de cette plage. Les familles,
lieu d’habitation «sain».
voulant admirer cette splendide plage,
Les habitants, de crainte
ne remarquent pas l’écriteau où il est
d’éventuels effondrements
mentionné que cette plage n’est pas
de leur taudis, indiquent
autorisée, ou ignorent-elles cette
préfèrer la saison d’été.
consigne ? Des parkings «gardés» et
«Bien que la plupart des
toute une armada de jeunes se dispu-
baraques sont mal aérées
tent le territoire de cette plage pour
et la chaleur y est
imposer la location de leurs parasols à
suffocante. Il n’empêche
350 DA l’unité. Un esprit de
que cela est plus
débrouille ou juste un ultime moyen de
supportable que la menace
soutirer de l’argent aux estivants, loin
et les désagréments
des yeux des autorités qui laissent les
auxquels nous sommes
familles se faire arnaquer en toute
exposés en hiver», explique
impunité. Certains jeunes estivants, qui

PHOTO : D. R.
un habitant. Les résidants
ne peuvent pas payer cette «location»,
de cette cité précaire se
se rabattent sur les rochers. Un jeune
plaignent aussi des
garçon qui a décliné l’offre du parasol
coupures d’électricité
s’est vite vu chasser de ce territoire
«réservé aux familles», pour reprendre Une superbe plage «citadine» menacée de disparition pour cause de travaux de confortement des falaises
récurrentes. Il y a près de
quatre mois, une coupure
les propos utilisés par l’un des gérants dans ces eaux rocheuses. L’APC de tion de la police est lancé pour empê- la falaise, pour cause d’érosion. Les
du courant électrique a duré
de cette plage. Des centaines de para- Aïn Taya, dont le siège est à quelques cher les jeunes plagistes d’exercer, travaux, confiés à l’entreprise La
une semaine. «Il a fallu que
sols sont plantés. Des vendeurs de thé, centaines de mètres seulement, nous a puisqu’aucune concession n’a été faite Méditerranéenne des travaux mari-
nous organisions une
de sandwiches et de beignets sillonnent déclaré, par la voix de son président, et que leur activité reste dans l’infor- times concernent toute la côte de Aïn
action de protestation pour
la plage. Des sachets en plastique jon- M. Rekkas, son impuissance face au mel voire même du vol. Taya. Des murs de soutènement et de
que les services de la
chent le sable doré. phénomène. «Nous avons affiché que La plage abrite actuellement des tra- brise-lames et des procédés d’enroche-
Sonelgaz (société de
En l’absence d’un dispositif de sécuri- cette plage est interdite, à cause des vaux pour le renforcement de la côte à ment sont utilisés pour empêcher la
distribution Alger) daignent
té et du secours, les estivants courent travaux qui y ont cours». M. Rekas Aïn Taya. Tamaris reste donc interdite falaise de s’effondrer, et sauver ainsi
rétablir le courant» raconte
un vrai danger. Faut-il rappeler que le reconnaît les difficultés rencontrées à la baignade jusqu’à la fin des tra- toute la partie maritime de la ville
un habitant. Selon eux, les
week-end dernier, un jeune homme a pour empêcher les gens de fréquenter vaux. Le renforcement de la côte est menacée d’être prise par les eaux.
premières baraques ont été
eu le crâne fracassé après avoir plongé ces lieux. Un appel franc à l’interven- dicté par le risque d’effondrement de Fatima Arab
construites en 1989 alors
que les derniers taudis ont
poussé en 1994.      I N S TA N TA N É LOTISSEMENT CADAT
BARAKI : LA
CONSTRUCTION D’UN
M. Tchoubane (ROUIBA)
TRIBUNAL RÉCLAMÉE  
Les citoyens de Baraki Le brouillamini LES BÉNÉFICIAIRES
réclament la construction
u’est-ce qui peut bien se passer au niveau Que les désagréments causés dans les zones RÉCLAMENT JUSTICE
d’un tribunal au niveau
local. Jusqu’ à ce jour, les Q de la politique de gestion d’une ville pour urbaines par les moustiques, ce diptère, vecteur
ien que le Conseil d’Etat ait tranché en leur faveur,
citoyens concernés sont
contraints d’aller au
que des responsables des collectivités locales
réussissent à user, à chaque fois, de réponses
d’agents pathogènes, ne semblent pas impli-
quer l’Hurbal dont les services vous présentent
B les bénéficiaires de lots de terrain au lotissement
Cadat à Rouiba n’ont toujours pas pu obtenir gain de
tribunal d’El-Harrach, alors dilatoires, de nature à les mettre à l’abri d’une leurs excuses, car ne pouvant dépêcher leurs
cause. «Le ministère de la Défense et plusieurs directions
que certaines affaires sont éventuelle éjection de leur poste ? Loin de nous troupes, affectées à d’autres tâches plus impor-
de la wilaya d’Alger et même le secrétaire général ont
examinées au tribunal le réflexe de les mettre dans une quelconque tantes. Que les luminaires de la voie publique
tous donné leur feu vert pour répondre favorablement à
d’Abane Ramdane. Pour situation d’inconfort, mais force est de consta- soient éteints le soir pour éclairer le jour n’est
la requête de ces bénéficiaires et ont saisi le wali délé-
leur part, les avocats ter que rares sont les responsables en charge de pas le fait de l’Ermal. Que l’entretien de
gué de Rouiba et le P/APC afin de procéder à l’attribu-
souffrent de pénibles la cité qui reconnaissent leur tort en matière de manière cyclique (excusez le pléonasme !) des
tion des permis de construire et le règlement rapide de la
déplacements vers ces gestion d’une tâche qui leur est assignée. jardins publics, parcs et autres points verts se
question. Mais, il n’en est rien», regrettent les bénéfi-
structures judiciaires «C’est pas moi, c’est l’autre», une ritournelle fasse, selon un tri sélectif et au gré des cortèges
ciaires.
éloignées, d’autant plus brandie par les responsable des Epic de wilaya officiels, est somme toute légitime pour
La wilaya d’Alger a sommé, dans l’une de ses corres-
que les embouteillages leur contre ceux qui veulent «leur nuire», en s’échi- l’Edeval qui s’empresse à multiplier ses effec-
pondances, dont nous détenons une copie, les autorités
causent souvent des nant à leur chercher des poux dans la tête. tifs de tâcherons. Que le travail de bitumage ou
locales de délivrer des permis de construire ou d’expro-
retards préjudiciables. Ceux qui veulent leur «peau». de revêtement de trottoir médiocrement exécuté
prier carrément les propriétaires concernés, conformé-
Selon une source, plus de Tous les dysfonctionnements et autres carences n’est jamais la réalisation du maître d’œuvre
ment à la réglementation. La wilaya déléguée de Rouiba
1500 affaires, relevant de la relevés par ci par là sont le fruit, sommes-nous engagé. Que l’opération de remise des lieux en
a réuni une commission qui a réclamé de l’APC un avis
partie civile, ont été tenus de croire, de forces occultes... Dans ce l’état d’une voie ayant les tripes en l’air n’in-
sur des propositions qui lui ont été soumises : arrachage
traduites, ces deux registre, l’on est tenté de suivre la logique que combe nullement au permissionnaire.
des arbres plantés par la commune, ou compensation des
dernières années, par des les fuites d’eau et autres canalisations éventrées Que les immondices décorant de jour comme
propriétaires. L’APC de Rouiba a mis en délibération,
citoyens de la région de ne relèvent que partiellement de la Seaal dont de nuit nos cités, surtout en ces grandes cha-
quelque temps après, les propositions et conclura qu’elle
Baraki auprès de la cour le numéro vert ne fonctionne que les jours leurs, ne mobilisent que partiellement Netcom
est pour l’«expropriation» des bénéficiaires, mais à
d’El-Harrach. ouvrables. Que les travaux de réparation d’un est normal.
condition que la parcelle soit reversée dans son patri-
égout éclaté, générant un cloaque à ciel ouvert, Comme il est tout à fait normal que les câbles
moine.
HORAIRE DES PRIERES ne dépendent guère des services hygiène de suspendus comme des lianes dans une savane
La question de l’arrachage des arbres a été réglée au
l’APC dont la mission est confinée, au plus, fassent partie de notre décor urbain ! Sans
El Fedjr ........………04h 06 niveau des instances de la wilaya : la direction de l’envi-
dans l’enregistrement de votre grief. aucun sentiment de désagrément. Sauf celui de
ronnement ne s’y oppose pas.
Dohr ................... 12 h 54 Que les plaignants des cas de salubrité l’agaçante presse qui fait cas, à chaque fois, en
Les habitants se plaignent «du jusqu’au-boutisme» du
publique – à cheval entre l’ONA et la Seaal –, caquetant à grande gueule sur cette «féconde
El Asr .................... 16 h44 aillent se lamenter auprès des services Asrout régression», ce brouillamini de gouvernance
P/APC de Rouiba, qui a, assurent-ils, fait en sorte que les
décisions ne soient jamais appliquées. Contacté, le
El Maghreb........... 20 h 04 qui font vite de se laver les mains, sinon d’une cité où tout semble échapper aux respon-
P/APC, M. Lakrouz, a refusé de se prononcer sur cette
El Icha .................. 21 h 35 envoyer votre urgence aux calendes grecques ! sable et à nous pôvres hères.
question. N. I.
El Watan - Mardi 27 juillet 2010 - 8

JIJEL INFO
CHAÎNE INTERMINABLE
À L'ÉTAT CIVIL FORMATION MUSICALE CRÉÉE EN 2006 TRAVAUX PUBLICS
LE SECTEUR
AlgoRythm,
C'est un rituel auquel tout
le monde s'est habitué.
Chaque jour que Dieu fait, SE DOTE DE
ils sont des dizaines de
citoyens à faire le pied de NOUVELLES
Un groupe qui monte INFRASTRUCTURES
grue devant la porte qui
mène au service de l'état
civil de la mairie de Jijel.
Bien avant 8 h, la chaîne l'instar des autres secteurs, celui des tra-
humaine commence à se A vaux publics a bénéficié de l'inscription
de plusieurs opérations dans le cadre du plan
former, s'étirant parfois tout
le long du jardin bordant lLa reconstitution du groupe et le changement d'appellation ont été un catalyseur quinquennal 2010-2014. L'on retient, au titre
une partie de la bâtisse. pour ces jeunes qui ne pensent plus qu'à jouer leurs propres compositions. d'une opération centralisée, la sécurisation de
Cet afflux s'explique 11 ouvrages des travaux publics et la protec-
essentiellement par la tion des sites stratégiques de la wilaya. Ainsi,
constitution de dossiers 18 km de routes sont appelées à être réhabili-
administratifs nécessitant tés, avec la réalisation de nouvelles infra-
des documents retirés des structures routières sur 15 km pour un coût de
registres d'état civil, comme 150 milliards de dinars. Six ouvrages d'art
l'extrait de naissance S12. pour un montant global de 140 milliards de
Néanmoins, l'aménagement dinars sont annoncés dans le même cadre, le-
des guichets et de la salle quel prévoit des études pour huit infrastruc-
d'attente de l'état civil a tures du même type pour une enveloppe de
sensiblement amélioré les 125 MDA (millions). Dans le volet entretien,
prestations de service. S. D. 338 MDA sont dégagés pour des travaux de
revêtement et d'entretien des RN sur une dis-
tance de 29 km. L'on prévoit également un
PÉNURIE DE budget de 79 MDA pour la sécurité routière,

PHOTO: EL WATAN
CARBURANT et 496 MDA pour les entretiens courants et la
construction de trois maisons cantonnières.
Les différentes stations- L'aérodrome Ferhat Abbas bénéficiera, quant
service des localités à lui, de travaux de renforcement pour un
côtières de la wilaya montant de 150 milliards de dinars. Amor Z.
de Jijel connaissent De jeunes talents très prometteurs
depuis quelques jours roupe de musique alliant les moun. H'madou, ancien bassiste et bères organisé à Béjaïa. Outre plu-
AEP À EL MILIA
une forte pression due
à l'accroissement de la
demande. Celle-ci est le
G sonorités gnawi, berbères,
africaines et contemporaines,
AlgoRythm est composé de cinq
vocaliste, s'accompagne en jouant à
la guitare acoustique. La basse re-
vient désormais à Nouredine, un nou-
sieurs scènes locales et nationales, le
groupe a aussi participé au festival de
la musique berbère de Tamanrasset. LE CALVAIRE
résultat de l'important
afflux d'estivants vers la
jeunes artistes de Jijel. Un groupe qui
monte doucement mais sûrement. À
vel élément du groupe. Les trois
autres anciens musiciens issus de
Après le prix du meilleur auteur-
compositeur-interprète, décroché AU QUOTIDIEN
région. Cette forte demande La dernière consécration, lors de la Shkoumoun sont Rafik, à la guitare, dernièrement à la salle Atlas avec sa
s'accompagne parfois 6ème édition du concours musical Ahmed, flûte et mandole, et Ahmed- fameuse chanson Fatma Blues, le a liste des
par de courtes périodes Turbo-Music, organisé par la radio (la Mounir à la batterie. Après avoir pui- groupe qui prépare sérieusement son L quartiers res-
tés sans eau de-
de pénurie qui causent Chaîne III) au début de ce mois de sé son inspiration dans diverses in- premier album, a aussi gagné la pos-
d'énormes désagréments juillet à la salle d'Alger, AlgoRythm a fluences musicales, le groupe a fait sa sibilité d'enregistrer 10 heures de mu- puis des semaines
aux automobilistes, remporté le prix du meilleur auteur- «mue» - comme le dit Rafik-, inter- sique dans les studios de la chaîne III. est longue. Pire
contraints à courir les compositeur-interprète. Une consé- venue suite à une interruption d'une Grâce aussi à cette consécration, le encore, elle ne
stations-service en quête cration qui galvanise ses membres. année. «Shkoumoun commençait à groupe s'est produit ce 24 juillet au cesse de s'allon-
d'essence et de gas-oil. Cette formation s'est fait connaître au nous porter la poisse », lâchera ironi- CASIF, en première partie du groupe ger pour inscrire
L'approvisionnement en niveau local en 2003, du temps où le quement cet excellent guitariste. La Dzaïr. Les premiers enregistrements d'autres quartiers,
carburant durant l'été pour groupe s'appelait encore Shkoumoun. reconstitution du groupe et le change- de l'album, nous diront les musiciens épargnés jusque-
la région de Jijel, une station Celui-ci avait participé, entre autres, ment d'appellation ont été un cataly- d'AlgoRythm, devraient commencer là par cette dra-
balnéaire très prisée en au défunt festival «Jijel en musique», seur pour ces jeunes qui ne pensent très prochainement au studio SkyMu- matique pénurie du précieux liquide qui dure
période estivale, devrait être qui a disparu après seulement plus qu'à jouer leurs propres compo- sic de Jijel. Le retour au top du grou- depuis plus de trois semaines. Victime des
repensé pour éviter que quelques éditions. À l'époque, les sitions. Entre-temps, les musiciens pe, s'accorderont-ils à dire, n'aurait robinets à sec en pleine canicule, la popula-
des ruptures de stock ne musiciens étaient beaucoup plus por- s'engagent dans divers festivals et jamais pu se produire sans le tion de la ville d'El Milia n'a plus qu'à
pénalisent les estivants qui tés sur le genre gnawi, et grandement rencontres musicaux. Fin mai 2007, concours incommensurable du direc- prendre son mal en patience ou courir,
ne demandent qu'à s'évader influencés par les méandres musi- ils sont à Béchar à l'occasion du festi- teur de la maison de jeunes Rachid comble de l'humiliation, jerricans en main,
et à oublier les aléas de caux de Safi Boutella, l'Orchestre na- val national de la musique gnawi. Bounab de Jijel, Omar Hazel. «C'est derrière les citernes dans l'espoir de se procu-
toute l'année. S. D. tional de Barbès, ou encore Sidi Bé- L'année suivante, ils participent au lui qui a œuvré pour maintenir la sur- rer quelques litres d'eau potable. Pour tout ar-
mol. C'est une période, reconnaissent festival « Musique actuelle », organi- vie du groupe», reconnaîtra Rafik, gument face à cette situation intenable, on
les membres du groupe, où l'on ne sé à Bordj Bou Arréridj. En no- qui rappellera que les répétitions se avance toujours, du côté de l'ADE, les
DE NOUVEAUX SIÈGES «faisait que des reprises». Algo- vembre 2008, AlgoRythm s'adjuge le faisaient avant dans un garage où mêmes motifs: panne des pompes et passivi-
POUR L'INSPECTION Rythm, ou rythme algérien, précisera troisième prix décerné pour un mor- 50% du matériel avait été volé, sans té des responsables locaux et ceux des ser-
DU TRAVAIL ET L'ANEM le vocaliste H'madou, est né en 2006 ceau instrumental à l'occasion du fes- oublier les contraintes du voisinage. vices de l'hydraulique. Ces responsables sont
avec les mêmes musiciens de Shkou- tival de la chanson et musique ber- Fodil S. accusés de non-implication dans le problè-
L'inspection du travail et me. Sur le terrain, rien n'a été entrepris pour
l'agence nationale de épargner à la population cette souffrance face
l'emploi (Anem) seront
dotées de nouveaux sièges. L'humidité de plus en plus aux coupures récurrentes d'eau. Autre signe
dénotant la gravité de la situation: dans cer-
La direction de l'emploi
vient, à cet effet, d'en
attribuer l'étude suite
insupportable tains quartiers des femmes en sont arrivées
aux mains en se disputant les citernes-, les-
quelles s'arrachent, au fait, comme des petits
à un concours national A Jijel, tout le monde s'accorde à dire que régions de la wilaya, même celles caractérisées par un cli- pains-, pendant qu'au siège de l'ADE, les
d'architecture. L'inspection l'humidité devient de plus en plus mat relativement sec. La région sud du centre de la wilaya mêmes scènes de grogne et de colère sont
du travail, faut-il le rappeler, (Texenna, Oudjana, Beni Yadjis, Djimla) «goûtera» son hu- quotidiennement reproduites par des ci-
insupportable. D'ailleurs, il est désormais midité une fois achevé le barrage de Tabbelout. La région toyens excédés par tant de misère. Cela dit,
est mal lotie dans son siège
actuel, près de celui de la très rare de se lever tôt le matin et de d'El Milia est déjà cernée par deux barrage : Beni Haroun, pour s'abreuver, l'on consent à payer une ci-
wilaya, alors que les locaux découvrir un beau ciel bleu d'été. plus à l'est et Boussiaba au nord. La région plus à l'ouest terne d'eau 1000 DA. C'est l'ultime recours
de l'Anem se trouvent à la d'El Milia, est concernée par un autre barrage dans la com- pour le commun des habitants de cette ville,
cité administrative, qui se mune d'El Ancer. Il s'agit de celui d'Irdjana, un confluent coincée pourtant entre deux barrages: Beni
vide progressivement des n ciel blanchâtre trône au-dessus des têtes du matin au de l'oued El Kebir. A l'ouest de la wilaya où la montagne Haroun et Boussiaba. La mise en service
différentes directions, vu U soir. La saturation de l'air en humidité accentue l'in-
confort ressenti. Mais pourquoi cette sensation d'inconfort
côtoie la mer, on pense aussi à réaliser, à l'avenir, deux bar- d'un château d'eau récemment réalisé dans le
que ces dernières ont, soit rages dans la commune de Ziama Mansouriah: un sur but d'améliorer la distribution d'eau, n'a pu
construit de nouveaux s'est-elle aggravée ? La cause principale semble être la pro- l'oued Ziama et un autre sur l'oued de Dar El Oued (Grottes voir le jour pour des raisons inconnues. Les
sièges, soit projeté de le lifération des plans d'eau dans la région. En effet, la merveilleuses). D'aucuns estiment déjà que ces réalisations gros budgets débloqués pour la rénovation
faire. La question qui construction de barrages favorise immanquablement cet bouleverseront la biodiversité de cette région, principale- des réseaux d'AEP n'ont pu, quant à eux, ve-
demeure posée est la air humide. Jijel qui n'avait pour seul plan d'eau que la mer, ment celle qui fait partie du parc national de Taza (Dar El nir à bout des déperditions du précieux liqui-
suivante: qu'en sera-t-il, est désormais entourée de barrages. La mer au nord, le bar- Oued). Si la côte jijelienne est très convoitée par les esti- de, qu'on constate à chaque coin de rue. Pen-
dans un proche avenir, de rage d'El Agrem au sud et celui de Kissir à l'ouest. Le phé- vants de l'intérieur du pays, il fait de moins en moins bon dant ce temps, la population continue de
cette cité administrative ? nomène, soit cet inconfort insupportable suscité par l'hu- d'y vivre pour ses propres habitants du fait de cette humidi- subir les aléas d'une situation honteuse qui
S. D. midité, devrait s'accentuer à l'avenir et concerner plusieurs té envahissante. F. S. semble s'inscrire dans la durée. Z. A.
EL WATAN - Mardi 27 juillet 2010 - 8

ORAN INFO
A L’APPROCHE DU RAMADHAN INSPECTION DU TRAVAIL
5900 VISITES DE
M’Dina Djdida, une CONTRÔLE
destination incontournable L es récentes statistiques fournies par la direction de wi-
laya de l’Inspection du travail font état de plus de 5900
visites de contrôle et d’inspection effectuées auprès des en-
treprises du secteur public et privé. Ces contrôles ont
lLes ménagères s’y rendent surtout pour faire leurs provisions d’épices, «ras el hanout» concerné 4750 visites ordinaires, 600 autres spéciales ainsi
en particulier, disponible à profusion et à des prix abordables. que 550 contrevisites au niveau des secteurs de production
de la wilaya. Ces opérations de contrôle ont touché des
n cette période de forte zones d’activités et de production dans seize filières diffé-
E chaleur propice à la far-
niente et surtout à l’ap-
proche du mois sacré de Ra-
rentes, selon notre source. La même source confirme que
les services de la direction de l’Inspection du travail ont
dressé plus de 60 procès verbaux à l’encontre des indus-
madhan, le souk de M’Dina triels pour des vices de forme de fabrication. Des entrepre-
Djedida est devenu une desti- neurs contrevenant aux codes du travail seront passibles de
nation incontournable pour fortes amendes. Dans ce contexte, nous apprenons que plu-
les estivants. On s’y rend pour sieurs dossiers sont actuellement traités au niveau des insti-
«faire des affaires» avec la tutions juridiques. Plus de 90.000 travailleurs dont 37.000
multitude de produits dont re- de différentes nationalités sont employés par des entre-
gorge ce marché populaire. prises algériennes et étrangères à Oran. Z. Saber
Mais ce sont nos ménagères
qui sont les plus attirées par
CIRCULATION

PHOTO : ARCHIVES
cette destination.
Il suffit de voir les nombreux
autobus qui s’y déversent
pour être fixés. Elles s’y ren-
LE PROJET
dent surtout pour faire leurs
provisions d’épices, «ras el
D’ÉLARGISSEMENT DE LA
hanout» en particulier, dispo-
nible à profusion et à des prix
RUE FERRADOU FIN PRÊT
abordables. e dossier relatif à l’élargissement de la rue Général fer-
A l’affût de la moindre occa-
sion et du moindre évène-
Les vendeurs donnent des conseils à certaines clientes sur le produit le plus utilisé pour
bien réussir leurs plats
L radou (Gambetta) et celui de l’avenue d’Arcole est fice-
lé et il ne reste plus qu’à lancer les appels d’offre pour la
ment, ces commerces occa- réalisation de ces deux opérations, a indiqué Mohamed Me-
sionnels se multiplient ou quantité suffisante pour la pé- sur le produit le plus utilisé taines ménagères, cons- barki, directeur de l’urbanisme de la commune d’Oran. Ce
augmentent leur stock pour riode considérée pour les intra pour bien réussir leurs plats. cientes de la probable aug- responsable qui a annoncé
faire face à la forte demande. muros, elles font la joie de ces Cette effervescence n’est pas mentation des prix des pro- l’élargissement d’autres ar- Les contraintes
S’approvisionnant en grande épiciers. le propre des seules épices. duits de large consommation tères de la ville a rappelé que techniques
quantité pour certaines, no- Ces derniers ne s’empêchent En effet ces familles, tradition ne se gênent pas pour acquérir les deux contraintes tech-
tamment celles en provenan- pas de donner des conseils à oblige, font aussi l’achat sacs et sachets de semoule, fa- niques qui présentaient un vé- entravant le
ce des autres wilayas, ou en certaines ménagères profanes d’ustensiles de cuisine. Cer- rine, diouls. Hadj Sah- ritable écueil pour le démarra- démarrage des
ge des travaux d’élargissement travaux ont été
de la rue Ferradou ont été le- levées et l’un des
vées et l’un des deux im- deux immeubles
INFRASTRUCTURES SCOLAIRES meubles qui abritaient vingt
deux familles a été démoli et qui abritaient vingt

Un nouveau lycée de 800 places


ses ex occupants ont été relo- deux familles a été
gés à Hai El Yasmine. Les démoli
opérations d’élargissement se
feront selon des études tech-

pour Arzew niques existantes qui ont été réactualisées, selon ce respon-
sable qui rappelle par ailleurs que la rue Ferradou sera dès
sa réception, large de quinze mètres de deux fois deux
es travaux de réalisation d’une nouvelle infrastructure sco- chargeront de la réalisation de plusieurs lots de ce projet, entre voies tout en espérant que les crédits demandés seront votés
Ld’Arzew,
laire vont être lancés, pour bientôt, au niveau de la commune
pour une enveloppe financière de plus de 24 millions
autres une dizaine de classes, 4 laboratoires, une salle de sport,
un auditorium, ainsi qu’une bibliothèque, une annexe et un bloc
au cours la très prochaine session de L’APC. Sur ce même
registre ce même responsable fait savoir que soixante dix
de dinars. C’est ce qui a été indiqué par des responsables au ni- administratif. L’on notera que le lycée en question sera opéra- artères de la ville d’Oran sont frappées d’alignement
veau de la direction de logement et équipements publics de la tionnel pour la rentrée des classes 2011-2012, suivant les esti- conformément aux orientations des instruments urbanis-
wilaya d’Oran (DLEP), ajoutant qu’il s’agit d’un lycée d’une mations des responsables de la DLEP, puisqu’il est prévu égale- tiques déjà approuvés tel le Plan Directeur d’aménagement
capacité d’accueil de 800 places pédagogiques qui sera implan- ment une opération d’équipement de cette infrastructure pour urbanistique et le plan d’occupation du sol (POS). Parmi les
té au niveau de Haï Émir Abdelkader. En effet, les services de la laquelle une enveloppe financière conséquente a été réservée, programmés en priorité notre interlocuteur citera le boule-
DLEP ont retenu un total de 04 entreprises nationales qui se dans le cadre de l’exercice 2010. A.Yacine vard d’Arcole et un tronçon du deuxième périphérique sé-
parant les quartiers Victor Hugo et Bastié. Leur élargisse-
ment sera d’un grand apport pour l’aération du tissu urbain
EN BREF qui commence à présenter des signes de saturation dans la
majorité des quartiers du centre ville. A. Belkedrouci
UN MARCHE COUVERT ENVISAGÉ À LA navale jusqu’au 30 de ce mois. T. à travers les axes routiers de la wilaya.
CITE «BENBOULAID» D’ARZEW K. Ils ont fait 29 morts et 549 blessés. T.
Un marché couvert sera réalisé au niveau L’UNIVERSITÉ D’ES-SENIA S’ÉQUIPE EN K.
de la cité «Benboulaid» par l’APC MATÉRIEL INFORMATIQUE TRAFIC DE DROGUE DEUX INDIVIDUS CENTRE D’ENFOUISSEMENT
d’Arzew . Ce marché qui sera doté d’une
centaine de boxes nécessitera un
Un montant de l’ordre de 1,2 milliard de
centimes a été dégagé sur l’ancien
ARRÊTÉS À SAINT PIERRE
Agissant sur informations, la police a D’ EL ANÇOR
enveloppe de 120 millions de dinars.
Cette nouvelle structure commerciale
budget de fonctionnement 2009 pour
l’acquisition d’équipements
saisi plus de quatre kilogrammes de kif
et a arrêté deux individus habitant le LE PROJET ACHEVÉ À 95%
permettra de lutter contre le commerce informatiques à l’université d’Es-Senia. quartier Saint Pierre.
informel. Arzew dispose actuellement Cet équipement est destiné aux Les éléments de la 17ème sûreté urbaine e taux d’avancement des travaux de réalisation du centre
d’un marché couvert de 74 boxes à la cité laboratoires de recherche et autres ont effectué, dimanche dernier, une L d’enfouissement technique d’El Ançor atteint actuelle-
ment 95%. Cette station traitera plus de 300 000 m3 de dé-
Zabana et un autre au centre datant de structures pédagogiques ou administ- descente ciblée aux environs de 19
l’époque coloniale. T. ratives de la même université. T. K. heures. Rappelons que la semaine chets produits quotidiennement par les communes côtières
K. dernière, 40 kg de kif ont été saisis au d’Ain el Turk, Bousfer, Boutlelis, Misserghine, etc. Il vien-
MOINS D’ACCIDENTS DE LA ROUTE quartier El Hamri. dra ainsi pour résoudre la problématique des ordures ména-
LE NAVIRE ECOLE «SOUMMAM» LE 28 DURANT LE PREMIER SEMESTRE 2010 Hier, au tribunal Djamel Eddine, quatre gères au niveau de ces zones en plus des produits chimiques
JUILLET À MERS EL KEBIR Selon le bilan de la gendarmerie, il a été mis en cause dans cette affaire ont été dégagés par les unités industrielles installées parfois illici-
Le navire école « Soummam » des forces constaté une baisse de 33 % des présentés au juge d’instruction pour tement. Certaines de ces communes abritent des décharges
navales de l’ANP doit accoster le 28 accidents de la route durant le premier détention et commercialisation de sauvages. Face à cette situation, la conservation des forêts
juillet prochain à la base navale de Mers semestre 2010 par rapport à celui de stupéfiants. exige l’éloignement des décharges au moins à 500 m du
El Kebir dans le cadre de l’exercice naval 2009. Les différentes brigades Selon nos sources, le principal accusé couvert végétal. Rappelons aussi que dans le cadre de la
«Eté 2010». Le bâtiment des forces ont enregistré, pour ce premier dans cette affaire, M.B, est un repris de saison estivale, plusieurs communes ont bénéficié de 1500
navales séjournera au sein de la base semestre, 336 accidents de la circulation justice connu pour être un baron de kif bacs pour contenir les déchets. Rym
El Watan - Mardi 27 juillet 2010 - 9

RÉGION EST

INSTITUT POUR L'ENSEIGNEMENT PROFESSIONNEL À CONSTANTINE KHENCHELA


Découverte d'un
Une chance pour les recalés important charnier
n important charnier a été découvert, en ce début de se-

du système scolaire U maine, à la cité du Chabord, par les ouvriers d'une entrepri-
se qui creusaient des tranchées destinées à l'installation
souterraine de câbles électriques. Sitôt alertés, les services de sé-
curité ont procédé à l'enlèvement des ossements trouvés et les ont
déposés à l'hôpital de Khenchela avant d'ouvrir une enquête ap-
profondie afin de déterminer le nombre de dépouilles mortelles,
lCette école est une opportunité inespérée pour une revalorisation des métiers manuels, l'identité des victimes et éventuellement les circonstances dans
une maîtrise des compétences de base et une qualification reconnue permettant aux jeunes lesquelles a été perpétré ce massacre.
d'accéder au monde du travail avec un diplôme honorable. Rappelons, par ailleurs, qu'à quelques mètres seulement de cet
endroit, un autre charnier totalisant plus de 900 squelettes avait
'infrastructure, de grande envergure, été découvert auparavant. Il s'agit d'Algériens exécutés après
avoir été torturés par l'armée française durant la guerre de Libéra-
L sera fonctionnelle dès la rentrée d'oc-
tobre 2010. L'institut pour l'enseigne-
ment professionnel (IEP) émane d'un pro-
tion. À noter, selon des témoignages dignes de foi, qu'à proximité
des lieux de ces deux découvertes macabres, un centre de torture
existait durant la période coloniale. Kaltoum Rabia
jet d'un ensemble d'écoles des métiers
réparties dans quatre wilayas du pays: Bli-
da, Constantine (nouvelle ville Ali Mendj-
li), Sétif (El Eulma) et Batna. À l'origine, le
projet est destiné aux jeunes en déperdition
SÉTIF
scolaire, ou à ceux doués pour les travaux
manuels, issus des différents paliers d'en-
Grave pénurie d'eau
seignement. Afin de cibler le plus grand
nombre d'entre eux, notamment ceux dési-
à Guelta Zerga

PHOTO: B. AHCENE/ ARCHIVES


reux de se doter d'un diplôme leur permet- e nombreuses mechtas et douars de la daïra d'El Eulma, no-
tant une bonne insertion dans le monde du
travail, des portes ouvertes, du 26 au 28 du
D tamment au niveau de la commune de Guelta Zerga, souf-
frent du manque d'eau potable. S’insurgeant contre cette situa-
mois en cours, sur l'enseignement profes- tion, les habitants de Ouled Saïd et Ouled Lehoua se sont
sionnel ont été initiées par le ministère de la rassemblés, avant-hier, devant le siège de la daïra, pour exprimer
Formation et de l'Enseignement profes- leur mécontentement et surtout leur détresse face à ce problème
sionnel, avec le concours de la direction de qui perdure depuis des mois. À ce propos certains nous déclarent
l'éducation et de l'enseignement profes- tout simplement, qu'«ils n'ont plus les moyens pour acheter l'eau
sionnel, à la maison de la culture Al Khali- en raison de son prix inaccessible».
fa. L'école en question propose 80 spéciali- L’infrastructure dispose d’une capacité d’accueil de 328 places
Il est vrai qu'à 800 DA la citerne, les citoyens sont incapables de
tés dans différentes branches d'activité qui le deuxième par un DEP2. L'accès au se- jeunes et les inciter à s'investir dans la for- s'approvisionner en ce précieux liquide. «Pour ne pas mourir de
concernent aussi bien les jeunes sans ni- cond cycle est ouvert aux candidats admis mation professionnelle qui leur assure soif, ces derniers font dans l'improvisation comme cela a été tou-
veau d'instruction (issus du palier primai- au DEP1, et les titulaires du DEP2 pour- l'avenir dans le métier de leur choix». Tou- jours le cas dans de telles circonstances», nous dit le représentant
re), que ceux de 4e année moyenne et autres ront prétendre au cycle préparant au brevet jours selon les responsables de ce secteur, des habitants de mechta Ouled Saïd. À dos d'âne, à pied et parfois
classes du secondaire. Dans une première de technicien supérieur. Chaque institut une caravane est en route pour toucher les à bicyclette, les citoyens font parfois de longues distances à la re-
étape, l'institut dispose d'une capacité d'ac- des wilayas citées est à vocation nationale, jeunes des localités enclavées. Un jeune re- cherche de ce liquide vital.
cueil de 328 places, dont 120 en internat dans ce sens où il accueillera des appre- calé au bac, qui s'est montré très intéressé Une corvée devenue hélas quotidienne pour les enfants surtout
pour les apprenants issus des autres wi- nants de tous les coins d'Algérie, sans li- par l'initiative, nous dira à ce sujet: «Pen- dans cette commune ou le problème d'eau a été depuis toujours au
layas. L'on table sur un effectif de 1000 mites régionales. Ces derniers jouiront dant de longues années, les recalés du sys- centre des préoccupations des citoyens. Des promesses ont encore
élèves au terme de trois ans d'activité. La également d'une bourse d'études et d'une tème scolaire étaient orientés vers la vie été faites aux habitants qui se sont regroupés en cette période esti-
durée de la formation dépend du niveau de prise en charge totale par l'Etat pour toute active, une formule hypocrite pour nous vale où la canicule a été très éprouvante pour la population des
qualification et de la spécialité suivie. Cel- la durée de la formation, théorique et pra- dire qu'on est renvoyés, mais à présent, Hauts-Plateaux. L. Bourdim
le-ci peut aller de 18 à 24 mois. Le premier tique (en milieu professionnel). Selon un nous pouvons apprendre un métier hono-
cycle est sanctionné par le diplôme d'ensei- cadre du secteur, que nous avons approché, rable, et j'espère que la délinquance recule-
gnement professionnel 1er degré (DEP1), et «tout est mis en œuvre pour sensibiliser les ra dans notre pays.» Farida Hamadou
Relogement de 400 familles
près Laïd Dahoui, les Abattoirs et Bordj Tsaouer, et comme
SOUK AHRAS OUM EL BOUAGHI A annoncé dans nos précédentes éditions, 400 familles vivant
Suspension dans des conditions des plus déplorables au cœur du chef-lieu de

de deux avocats Un bus se renverse faisant wilaya, dans des harat menaçant ruine, ont été relogées dans de
nouveaux appartements à Chouf Lekded.
Cette opération, effectuée dans le cadre de la lutte contre l'habitat

D eux avocats agréés près le


tribunal de Souk Ahras,
4 morts et 25 blessés précaire, s'est étalée sur trois jours et a concerné les locataires de
plus de 15 harat.
Elle s'est déroulée, hormis quelques réclamations, dans de bonnes
répondant aux initiales de L. F. et n terrible accident s'est produit, hier matin aux environs de 4h 30, à Bir Rogaâ, dans la conditions. Les bénéficiaires de ce relogement n'ont pas caché
S. M., ont été récemment suspendus
de leurs fonctions par le conseil
U commune de Berriche. Le bilan de ce drame est de 4 morts, appartenant à une même fa-
mille, et 25 blessés parmi les passagers d'un autocar en provenance d'Alger et se dirigeant vers
leur joie, d'autant plus que leur calvaire trouve à quelques jours du
mois sacré un heureux épilogue. Les autorités locales qui ont tenu
de l'ordre de leur corporation dont Tébessa. Le bus qui a dérapé avant de se renverser, transportait des estivants de retour d'un leurs engagements ferment ainsi une autre plaie qui a terni l'ima-
le siège régional est à Annaba. camping. Selon la Protection civile, les 4 personnes ayant péri dans cet accident ont été identi- ge de la ville de Sétif, des années durant. Leila Benani
Contacté, hier, par téléphone un fiées. Il s'agit de membres de la famille H. B.: Lotfi (55 ans), Hamida (44 ans), Sara (16ans) et
membre de l'ordre des avocats a Amina (4 ans). Quant aux blessés, ils ont été évacués à l'hôpital Zerdani de Aïn Beïda par un
bien confirmé l'information sans
pour autant s'étaler sur les détails
important dispositif composé des services de sécurité et des agents de la Protection civile. Une
enquête a été ouverte par la gendarmerie pour faire la lumière sur les circonstances exactes de L'EHS de Bougaâ sans
de la décision. Une source
responsable a, par ailleurs, indiqué
ce dramatique accident. L. Baaziz
gynécologues
que la mesure disciplinaire a été
prise sur la base de plaintes fondées
adressées par des citoyens victimes
MILA Lnitaireatoires
région nord de la wilaya de Sétif, considérée parmi les terri-
les plus peuplés, souffre d'une mauvaise couverture sa-
de procédés portant atteinte à la
déontologie de la profession. Les
mis en cause seront, ainsi privés de
Deux morts dans au niveau de l'hôpital mère-enfant de Bougaâ, qui compte
17 communes. La structure précitée ne dispose pas de gynéco-
logues permanents. L'absence de praticiens spécialistes en la ma-
l'exercice de leurs fonctions pendant
une période de 36 mois pour le
premier et 42 mois pour le second.
un accident de la route tière embarrasse aussi bien les responsables de cet établissement
hospitalier que la population. En dépit des efforts fournis afin
d'apaiser les souffrances, le manque très remarqué de gynéco-
Selon nos sources, l'un aurait usé de n spectaculaire et non moins terrible ac- et B. R., âgés respectivement de 26, 22 et 20 logues dans une aussi grande région frise le ridicule. Les femmes
la confiance de ses mandants pour U cident de la circulation s'est produit, hier
matin vers 8h, sur la RN27 reliant Constanti-
ans, ont été évaqués à l'établissement hospita-
lier de Grarem par les services de la Protec-
qui nécessitent des accouchements par césarienne, ou celles qui
présentent des complications, sont contraintes de parcourir des
effectuer un retrait illégal d'une
importante somme d'argent et ne à Jijel, au niveau de hammam Béni Ha- tion civile. À croire des sources concor- centaines de kilomètres pour rejoindre le CHU de Sétif ou même
l'autre aurait plaidé en faveur d'une roun. Bilan: cinq victimes appartenant à une dantes, le véhicule à bord duquel se des cliniques privées. Mais ces longs déplacements forcés n'épar-
partie tout en oeuvrant pour la famille, deux morts et trois blessés à des de- trouvaient les cinq malheureux passagers, gnent pas totalement les parturientes des risques, mettant en dan-
réussite de l'autre. Se rendant grés divers. Selon les premiers éléments de une Renault Scénic, qui se dirigeait à vive al- ger leur vie ou celle de l’enfant . Par ailleurs, il faut souligner que,
compte de l'arnaque les deux parties l'enquête, les deux personnes décédées sont lure vers Constantine, a effectué plusieurs selon les témoignages de plusieurs citoyens, l'hôpital de Bougaâ a
ont conjugué leurs efforts pour des sœurs âgées de 20 et 15 ans. Les trois tonneaux avant de piquer droit dans le ravin. connu une grande amélioration en matière d'hygiène, d'accueil et
dénoncer les deux avocats. A. Djafri blessés, B. A., (le chauffeur), ainsi que B. W. M. Boumelih de prise en charge des malades. Benamar A.
El Watan - Mardi 27 juillet 2010 - 9

KABYLIE INFO
L'OLÉICULTURE À BÉJAÏA SIDI AÏCH
SENSIBILISATION AUX
Vers la labellisation MTH ET INTOXICATIONS
ALIMENTAIRES
de l’huile d’olive U ne journée de sensibilisation sur les maladies à transmission
hydrique et des intoxications alimentaires a été organisée par
l’établissement publique de la santé de proximité (EPSP) de Sidi

deTazmalt
Aïch au siège de l’APC avec la participation des bureaux d’hygiène
de plusieurs communes de la région.
En dépit des efforts consentis par les pouvoirs publics pour prévenir
contre ces maladies, la situation ne peut être totalement maîtrisable
en raison de la persistance des facteurs de risque, ont fait remarquer
l L’objectif de labellisation, et donc l’entrée sur le marché international, bien qu’il les animateurs de la conférence organisée à l'occasion de cette
journée.
nécessite des efforts et des sacrifices, ne peut qu’avoir des effets positifs sur la région. La prolifération des décharges sauvages et des rejets d’eaux usées
azmalt est retenue, a proximité des points d’eau, l’absence ou la vétusté de réseaux
d’assainissement, la vétusté des réseaux d’eau potable et le non res-
T avec 11 autres com-
munes du pays dites à
fort potentiel, pour faire
pect des périmètres de protection des ouvrages hydrauliques sont
autant de points relevés et qui sont de nature à accentuer les risques
de contamination des eaux et par conséquent l’apparition des MTH.
l’objet d’une étude «de fai-
sabilité» pour l’inscrire dans C’est ce qu’a expliqué le responsable du service d’épidémiologie et
le cadre du programme de de médecine préventive de Sidi Aïch qui a mis l’accent sur la néces-
labellisation de son huile sité d’une meilleure implication de tous les acteurs concernés, en
d’olive. Il est retenu, entre premier lieu les autorités locales, pour une meilleure prévention
autres communes dans la contres ces maladies.
région, Beni Maouche pour La multiplication des colporteurs d’eau potable, une activité en
sa célèbre figue sèche, vogue dans la région ces derniers temps, est soulignée et l’on estime
Seddouk pour son olive de qu’elle doit faire l’objet d’une attention particulière en procédant au
table (variété Azeradj) et recensement de ces vendeurs d’eau, et à l’identification et le contrô-
M’chedallah (dans la wilaya le de leurs sources d’approvisionnement.
de Bouira) pour son huile L’intoxication alimentaire a été aussi au programme. Selon le servi-
d’olive aussi. La labellisa- ce de prévention de Sidi Aïch, 97 cas d’intoxication ont été enregis-
tion n’étant pas une mince trés ces dix dernières années dans les différentes communes reliées
affaire, loin s’en faut, les à l’ex-secteur sanitaire et dont la plupart sont survenus lors de céré-
pouvoirs publics visent, avec monies de mariage.
«Le respect des normes de préparation, de transport et de vente de
PHOTO : EL WATAN

cet échantillon d’étude, à


«conceptualiser un ensemble produits alimentaires est capital pour prévenir ces intoxications.
de contraintes pour une réel- Tout le monde doit s’impliquer» a expliqué Dr. Ramdani, dans son
le prise en charge». Et lundi intervention au cours de cette journée de sensibilisation. B. K.
12 juillet, les consultants
envoyés par le CENEAPS
(Centre National des Etudes Un fort potentiel oléicole à valoriser ÉDUCATION
Approfondies de
Population) qui mène ce tra-
la
contraintes et doléances Tazerajt et producteur d’hui- tion du produit), une LES MEILLEURS ÉLÈVES
vail au compte de l’ITAF
(Institut Technique de
l’Arboriculture Fruitière et
exprimées par les interve-
nants. Il en ressort les
contraintes (déjà relevées)
le d’olive de qualité, qui a
déjà mené quelques petites
expériences d’exportation.
dynamique sociale et la
protection de l’environne-
ment. Mais plus important
ET ÉTABLISSEMENTS
de la Vigne) ont été agréable-
ment surpris de trouver un
qui ne permettent pas (enco-
re) de faire dans la qualité :
Tant ceux qui font des efforts
dans ce sens sont vite décou-
encore, comme insistent
les experts à le noter, «si
RÉCOMPENSÉS
bon répondant auprès des la taille des exploitations, le ragés par l’existence de on ne veut pas aller à ne cérémonie de récompense pour les meilleurs élèves a été
fellahs et transformateurs de poids de la culture et des tra- tout un marché informel et la mondialisation, elle vien- U organisée par la wilaya de Béjaïa mercredi dernier au niveau de
la maison de la culture. En effet, Mr. Ali Bedrici, le wali de Béjaïa,
la commune. «Chose qu’on ditions, la formation et l’in- incontrôlé de l’huile d’olive, dra, elle, à nous de toute
n’a pas trop vu ailleurs» formation des fellahs… et un souvent d’ailleurs frelatée, à façon». L’huile d’olive espa- a honoré, lors de cette fête, les trois premiers lauréats du baccalau-
insistera M. Mehdi problème de taille qui touche des prix imbattables. gnole est déjà là, et dans réat à savoir ; Merouani Cilia du lycée mixe d’El Kseur (17,87),
Saaddedine, expert auprès particulièrement la commu- Il n’en demeure pas moins quelques temps les produits Benberkane Nassima du lycée Hafsa d’Akbou (17,59) et Messaoudi
de ce centre d’études. ne de Tazmalt : le cadastre que l’objectif de labellisa- européens vont coloniser le Saïda du lycée Debih Cherif d’Akbou.
Avec M. Aïssat Kamel, (voire encadré). tion, et donc l’entrée sur pays. Et à terme c’est toute Pour le BEM, trois premiers lauréats ont été récompensés aussi, il
enseignant à l’université de Il a été soulevé l’inexistence le marché international, bien l’activité de l’oléiculture, s’agit de Hemmadi Sarah du CEM El Chouhada d’Akbou (18,22),
Béjaïa et également consul- d’un marché normalisé. qu’il nécessite des efforts ce patrimoine ancestral, qui, suivie de Naït Rabah Kahina du CEM Kadoum à Akbou et de
tant de l’organisme, ils ont «Faire de la qualité, c’est de et des sacrifices, ne peut ne pouvant résister à la Mehleb Sofiane du CEM Ibn Khaldoun de Barbacha. S’agissant du
pendant plus de deux heures la folie» relève M. Hamimi, qu’avoir des effets positifs concurrence, disparaîtra. cycle primaire, les premiers prix de la 5e ont été attribués à Guellati
écouté attentivement et pris président de l’association sur la région : un impact Tout simplement. Sonia, de l’école de Targa Ouzemour (Béjaïa), Chikh Abla de l’éco-
notes de toutes les local des agriculteurs économique (par la valorisa- M. Yessad le Moussouni de Oued Ghir et Moulaoui Thanina de l’école
Berchiche-nouvelle d’El Kseur.
Les meilleurs lycées ont été honorés aussi par la wilaya comme le

Une commune mal cadastrée


’il est vrai que le cadastre est un et héritiers des terres castrés «Akal»
lycée Berchiche d’El Kseur, qui a obtenu le meilleur taux de réussi-
te au Bac dans la wilaya (92,31%), le lycée El Houria de Béjaïa ville
(91,49%) et enfin le nouveau lycée de Sidi Aïch (85,62%).
Concernant le cycle moyen, les trois CEM de Taslent (Ighram), les
S problème national, Tazmalt s’en
trouve particulièrement pénalisée. Il ne
Les propriétaires et fellahs pour demander la rectification (ou la
mise à jour) du cadastre, après avoir
Colombes (privé) et Mira Abderrahamane de Tazmalt ont reçu des
récompenses durant cette cérémonie.
s’agit pas du manque de cadastre, mais s’en trouvent ainsi bloqués compris qu’ils ne pouvaient obtenir son Quant aux meilleures écoles primaires, le mérite est revenu aux
pire que cela, la commune a été mal dans toute démarche admi- annulation. écoles primaires El Wassita de Souk El Tenine et les Iris (privé) de
cadastrée. nistrative et notamment L’association mène, autour de Md Saïd Béjaïa. A. A.
En effet, dans les années 80, elle a été Bahloul, son secrétaire général,
choisie, avec la commune de Fouka, l’accès aux crédits et cet infatigable militant associatif,
dans la wilaya de Tipaza, pour une opé- autres subventions. un vrai travail de fourmi pour réaliser
ration pilote de cadastre. Il s’avérera par
la suite que le travail a été bâclé, car
un recensement exhaustif et précis
des propriétés, et constituer un dossier
BUREAU DE
l’opération, qui a pourtant pris quatre de cadastre. Les propriétaires et fellahs solide à présenter aux autorités
BÉJAÏA
El Watan

ans (1983-1987), a été sommairement s’en trouvent ainsi bloqués dans toute concernées.
effectuée. démarche administrative et notamment Elle compte demander aux pouvoirs
Sur les 1039 propriétaires, 10 % à peine l’accès aux crédits et autres subven- publics, en attendant la régularisation Pour toutes vos
ont un carnet foncier «juste». Pour tout tions. définitive, des solutions, comme annonces
le reste, des erreurs de délimitations Après avoir tapé à toutes les portes et la réhabilitation du certificat de posses- publicitaires
(dues à l’absence des intéressés) et à saisi toutes les autorités concernées, sion ou toute autre voie, qui pourraient
«l’à-peu-près», sinon pour bon nombre pour voir ce problème réglé, les plus libérer propriétaires et fellahs et Résidence Nacéria (EPLF)
d’entre eux, cadastrés dans l’indivision actifs parmi les concernés ont constitué leur permettre de réaliser leurs projets. Bt A N° 3 Béjaïa
… Il a été relevé 8 sortes de problèmes une association des propriétaires M. Y. Tél./fax: 034 21 53 96
El Watan - Mardi 27 juillet 2010 - 9

RÉGION OUEST

AÏN TÉMOUCHENT EL BAYADH TLEMCEN


Un faux officier de
la gendarmerie
La gazelle Dorcas, Les Terguis
sous les verrous
enchantent les
Un individu qui se faisait
passer pour un officier de la
gendarmerie, a été placé sous
une espèce menacée Sahlis
d’extinction
mandat de dépôt après son
a place de la mairie de Souahlia s’est avérée trop exigue
arrestation par la
gendarmerie à Terga. Agé de
26 ans, il avait été dénoncé
par une jeune fille à laquelle il
L pour contenir le public nombreux venu découvrir, pour la
première fois, la musique, le chant et la danse des Touaregs
lors de la soirée artistique organisée dans le cadre de la semaine
culturelle de Tamanrasset à Tlemcen. Le son de l’imzad, instru-
avait promis le mariage en se lLa gazelle Dorcas, au même titre que l’outarde, risque bel et bien ment mythique des femmes bleues, a fait vibrer la place. Et ce
présentant comme officier de de subir le triste sort du mouflon qui a disparu des monts de l’Atlas n’est pas exagéré de dire que les Sahlis, venus nombreux décou-
gendarmerie. La plaignante
avait indiqué que son Saharien, depuis plusieurs décennies, pour se réfugier en Tunisie. vrir la chanson et la danse traditionnelle des targuis ont été en-
voûtés par ce spectacle d’exception. «C’est sublime! C’est extra-
prétendant circulait dans une ourchassée et acculée ordinaire! Jamais je ne pensais que j’aurais l’occasion
Kango blanche immatriculée
à Bouira, ce qui a permis de la
localiser et de l’arrêter. La
P jusque dans ses derniers
retranchements dans
l’extrême Sud du pays par des
d’assister à un tel spectacle», s’est exclamé un jeune émigré en
vacances dans la région. Le spectacle a été entamé par des airs en
solo, l’occasion de présenter à un public admiratif l’imzad, un
fouille du véhicule et la braconniers originaires de la instrument monocorde, et la tazamart, la flûte. Transporté de sur-
découverte marchandise de région et des pays du Golfe, la prise en surprise, le public a été complètement subjugué par les
contrebande ont révélé que le gazelle Dorcas, au même titre danseurs de la troupe «Takouba» qui ont présenté un spectacle
mis en cause était en fait un que l’outarde, risque bel et bien éblouissant autant par la chorégraphie et la tenue traditionnelle
trabendiste. de subir le triste sort du mou- que par la gestuelle en parfaite synchronisation avec la musique.
M. K. flon qui a disparu des monts de Emerveillés par ce spectacle grandiose présenté par les Imuhagh
l’Atlas Saharien, depuis plu- de l’Ahaggar, les Sahlis n’ont pu résister à la tentation d’esquis-
Un nouveau noyé sieurs décennies, pour se réfu-
gier en Tunisie. En dépit des
ser quelques pas de danse au rythme de la musique Terguie. Une
autre manifestation dans le cadre de la semaine culturelle de
à Rachgoun mesures prises par les pouvoirs Djelfa débutera le 1er août prochain. O. E.

PHOTO :DR
publics pour sauvegarder cette B.
Après la noyade enregistrée la espèce en voie d’extinction,
semaine écoulée à Rachgoun, elle demeure, sans conteste,
la troisième depuis plus qu’un trophée fétiche que
des braconniers abattent sans
RELIZANE
l’ouverture de la saison
estivale, voilà qu’une autre a
été enregistrée, hier, sur une
scrupule par dizaines pour en-
suite l’empailler pour épater
20 milliards pour
plage non surveillée du côté des visiteurs. La gazelle dispa-
de Béni-Saf. La victime, K.J., raît progressivement des vastes
37 ans, est lui aussi un étendues sahariennes du Sud Des troupeaux de 300 têtes sillonnaient la région de Oued Saggar
estivant de l’intérieur du pays, de la Wilaya. Il y a quelques
Sidi Bel Abbes. M. K. décennies seulement, des trou- (A.N.A) qui a ouvert un site plus d’une quarantaine d’indi-
peaux de plus de 300 têtes d’élevage et de protection des vidus séjournent en in situ dans
sillonnaient, à longueur d’an-
MOSTAGANEM née, le désert dans la région de
gazelles à quelques kilomètres
à l’Est d’El Abiodh Sid Cheikh
une réserve. Une formule des-
tinée, selon les responsables de
Deux noyades l’Oued Saggar (El Bnoud).
Dans un ultime sursaut, les
et dont la vocation principale
est de sauver ce qui peut l’être
cette antenne, à développer
cette espèce rare dont le
à Sonagther pouvoirs publics viennent de pendant qu’il est encore temps. nombre ne cesse de péricliter
mettre sur pied une Agence Avant de recouvrer leur liberté dangereusement.
un corps, de sexe féminin, Nationale de la Nature et rejoindre leur milieu naturel, Hadj Mostefaoui
noyé à la plage non surveillée
de Sonagther a été repêché
avant hier et les recherches se
poursuivent pour retrouver le TISSEMSILT
corps d’un jeune originaire de
Tiaret, agé de 20 ans.
On a enregistré durant la
période de la saison estivale,
Dépérissement
de la faune sauvage
07 décès sur l’ensemble du
territoire de la wilaya de
Mostaganem. A. T.

SAÏDA C500edesjeunes
n’est que l’été passé que la conservation
forêts de la wilaya de Tissemsilt a lâché
très lucrative et se vend à l’insu de tous. Cet été,
le braconnage a touché les abeilles. En effet, des la réhabilitation des routes
Un pendu retrouvé faisons de chasse pour doper la forêt
du parc régional de Aïn Antar.
milliers de braconniers passent la journée à
fouiller le moindre recoin broussailleux à la re- a direction des Travaux Publics va entamer des opérations de
dans une forêt Malheureusement, ces oiseaux connus par leur cherche des ruches d’abeilles. Sitôt trouvées, ils L réaménagement d’envergure au niveau des différents axes
dimorphisme au plumage chatoyant chez le mâle allument le feu, au risque d’incendier la forêt, routiers de la wilaya. En effet, une enveloppe financière de
Un jeune homme de 25 ans, et brun terne chez la femelle ont été précocement pour disperser les abeilles et vider les alvéoles l’ordre de 20 milliards de centimes est débloquée pour la réfec-
répondant aux initiales S. K. pris aux filets de braconniers. Le chardonneret pour récupérer les 5 litres de miel équivalant une tion et la réhabilitation des RN et CW. L’opération qui apportera
H., a été retrouvé, ce est, lui aussi, en voie de disparition vu le bracon- somme de 35000 à 60000 DA, à raison de 7000 à des correctifs au niveau de certains virages et autres points consi-
dimanche, pendu à un arbre nage abusif. La perdrix, un oiseau qui ne fait pas 12000 DA le litre. dérés dangereux, cible surtout la RN 90 sur un tronçon de 26 Km
au bout d’une corde à la 3ème plus de 700 grammes, demeure une marchandise Boudiaf El et la RN23 sur 18 Km et le CW 14 qui traverse une région boisée
foret aux alentours du chef- reliant Ouled Aïch à Zemmoura. «Toutes ces opérations sont ins-
lieu de wilaya. Le défunt crites dans le cadre de la modernisation et la reconsidération de
résidait à la cité heureuse
(Saida), une enquête a été
ouverte pour élucider cette
1O75 têtes de cheptel l’état de nos routes puisque ce sont ces dernières qui, par leur
qualité, contribuent à la réduction des accidents de la circula-
tion», a souligné un cadre de la DTP en évoquant la RN90, re-

carbonisées
affaire. S. liant Mostaganem à Oued R’hiou, qui enregistre, ces dernières
A. années, une forte circulation. Issac
B.
BUREAU DE
u moins 04 incendies ont commune de Ammari, à une plus de 520 têtes d’ovins, 200
CHLEF A eu lieu à travers la com- vingtaine de km au sud ouest têtes de caprins et 04 tentes SIDI BEL ABBÈS
mune de Bordj Bounâama,
Theniet El Had et celle de
de Tissemsilt. L’incendie a ré-
duit en cendres plus de 20 ha
abritant les familles des no-
mades. Ruée sur les climatiseurs
EL WATAN

Pour toutes vos Ammari durant les 48 heures de broussailles et carbonisé Ces incendies ont provoqué
annonces passées ravageant plus de 40 775 têtes ovines et 300 têtes une chaleur torride avoisinant es vendeurs de climatiseurs ont, assurément, le vent en pou-
publicitaires ha de pins d’Alep et de brous- caprines appartenant à un no- les 47° causant des malaises Ljours-ci,
pe, favorisés en cela par la chaleur suffocante qui sévit, ces
à Sidi Bel Abbes. La température caniculaire qui frise,
sailles. Le plus destructeur de made venu de Djelfa à la re- aux enfants et aux personnes
contactez le ces sinistres s’est produit, à la cherche du pâturage. L’inter- âgées qui ont nécessité l’inter- par endroits, une moyenne de 40°, a poussé bon nombre de ci-
fin de la semaine dernière, à vention des agents de la vention des services des ur- toyens à s’offrir, bon gré mal gré, l’appareil tant désiré, en gri-
Tél : 027 79 07 00 gnotant, parfois, sur leurs petites économies. Supportant mal ce
Sidi Ali Berrabah, dans la protection civile a pu sauver gences médicales. B.
El Watan - Mardi 27 juillet 2010 - 11

AUTOMOBILE

BRÈVES NOUVELLE BMW X3. BRÈVES

VOLVO 1er semestre 2010


TRUCKS
Des ventes Le plaisir de conduire Renault domine
le marché
en hausse
au deuxième sans compromis
semestre

PHOTO : D. R.
2010
Renault Algérie
Volvo Trucks annonce des a vendu 37 306 véhicules durant le premier
bénéfices supérieurs à ses semestre 2010 dont 6115 pour le mois de juin.
attentes à la fin du Selon Dzaïr auto qui donne l’information, la
deuxième trimestre 2010. marque au losange consolide ainsi sa position
Volvo Trucks, selon auto- de groupe leader sur le marché algérien. La
utilitaire.com qui donne marque Renault termine le premier
cette information,  reprend semestre également en tête du marché,
des couleurs après 5 largement détachée de ses poursuivantes,
années consécutives de avec 26 161 unités (dont 5095 unités pour le
mauvais résultats et de mois de juin), contre 11 145 unités pour Dacia.
pertes. La marque roumaine s’est contentée de
En effet, la bonne santé 1019 ventes en juin. De son côté, Renault
des ventes de ses Symbol continue à dominer allègrement les
véhicules en Amérique du ventes de Renault Algérie et à trôner sur le
Sud et en Asie ont fait marché algérien, tous modèles et toutes
sortir le constructeur de la marques confondues, après avoir bouclé la
zone rouge, malgré les première moitié de l’année 2010 avec 12 565
ventes moyennes en exemplaires commercialisés (2635 en juin). La
Europe et aux USA. Dans le meilleure moisson mensuelle du groupe,
détail, Volvo Trucks a durant ce premier semestre, est à mettre à
annoncé des bénéfices l’actif de mai avec 7251 unités. Même constat
nets de 333,4 millions

PHOTO : D. R.
pour la marque Renault dont les meilleurs
d’euros rien qu’entre avril volumes ont été réalisés en mai, avec 6041
et juin. unités, alors que la Symbol a vu ses ventes
carrément exploser durant ce mois ( béni) de
Des qualités modernes pour le plaisir de la route l’année 2010 pour atteindre les 3556 unités,
soit un record historique qui place la barre très
e nouveau BMW X3 est le baisse de 14 %. Le nouveau BMW cules BMW. Les feux de jour asso- haut et qui sera assurément difficile, très

L digne hériter d’un best-sel- X3 xDrive35i est équipé d’un ciés aux projecteurs xénon (en difficile à battre. R.A.
ler. Il atteint un niveau moteur essence à six cylindres en option) utilisent des anneaux
inégalé de plaisir de condui-
re pour un Sports activity vehicle de
ligne d’une puissance de 225
kw/306 ch.
brillants à diodes électrolumines-
centes. Vu de côté, le nouveau La Mini se met
PHOTO : D. R.

cette catégorie. Il devient plus que


jamais la référence en matière Elégance urbaine, lignes
BMW X3 est marqué par une inter-
prétation particulière des caractéris- en… bikini
d’agilité et d’efficience, tout en fluides et dynamiques tiques de design des modèles BMW
impressionnant par son niveau de La ligne du nouveau BMW X3 res- X.
Il réalise ainsi une confort à bord, en nette progression. pire l’élégance urbaine et l’agilité Des passages de roue marqués, une
croissance de 10% des Le design du nouveau BMW X3 robuste. Le profil, qui commence faible distance entre l’essieu avant
ventes en Europe et de 20 à conjugue le caractère typique des par un avant plat avant de se termi- et le tableau de bord, voilà qui rap-
30% en Amérique du Nord. modèles BMW X à une ligne claire- ner par un arrière fuyant vers le pelle la transmission intégrale et la

PHOTO : D. R.
Selon le PDG de ment orientée vers la sportivité. haut, confère une impression de grande stabilité de ce Sports activi-
l’entreprise, la demande L’espace intérieur est généreux et dynamisme qui rappelle les capaci- ty vehicle. Le dynamisme de la sil-
des différents marchés sur extrêmement modulable et le BMW tés sportives du véhicule. houette est renforcé par trois lignes Après
les nouveaux camions X3 offre un excellent confort à bord Les surfaces concaves et convexes caractéristiques : sur le nouveau l’édition spéciale Mini édition Bladi, la
continuera à croître, tout en s’adaptant à tous les besoins sont structurées par des lignes BMW X3, la ligne typique de la marque anglaise se met aux couleurs de l’été.
notamment en Amérique de volumes à transporter. La trans- fortes qui donnent à la carrosserie marque au niveau des poignées de Depuis quelques jours, les vacanciers qui font
du Nord, au deuxième mission intégrale BMW xDrive ne l’apparence d’une sculpture qui a porte commence par monter rapide- la bronzette sur les plages d’Alger ont dû
semestre de cette année, se contente pas d’optimiser la trac- été réfléchie dans ses moindres ment au-dessus du passage de roue remarquer une jolie petite Mini Cooper avec
au moment où ses tion, ses réglages favorisent égale- détails. avant, puis elle se poursuit avec son petit bikini rouge. Cette information a fait
prévisions sont plutôt ment le dynamisme sur route. Le bas de caisse noir typique des douceur jusqu’à l’arrière. le tour du réseau social facebook à tel point
positives pour le marché Le nouveau BMW X3 est un modèles BMW X convient particu- Ce mouvement est reproduit par que cette minirouge est devenue l’attraction
européen où il s’attend à concentré de nombreuses qualités lièrement bien au nouveau BMW deux lignes moins marquées situées des plagistes sur la toile mondiale. Des
un retour progressif au modernes sans compromis, qui X3. L’avant du nouveau BMW X3 au dessus des passages de roue. photos ont été rajoutées par le créateur du
vert. Il est utile de préciser réussit à conjuguer plaisir de marque clairement sa présence avec L’arrière est marqué par des lignes groupe «Minibikini», le 20 juillet dernier où
à ce titre que le conduire et efficience, confort et la double calandre BMW tendue horizontales qui rappellent la stabi- vous pourrez voir cette anglaise sur toutes
représentant de la marque fonctionnalité ainsi que robustesse vers l’avant, les optiques et le bou- lité du nouveau BMW X3. La dis- les… vagues. Très belle initiative de la part
suédoise en Algérie a et élégance. Pour le lancement du clier imposants et les six lignes de position précise des lignes et les des organisateurs, quant on sait que ce
procédé au changement de nouveau BMW X3, deux motorisa- contour du capot qui tendent vers la surfaces modelées de manière très véhicule est destiné à une certaine catégorie
son directeur général, qui tions ultramodernes sont proposées. calandre. Les projecteurs anti- expressives créent des effets de jeunes mordus de belles voitures, super
n’est autre que l’ancien DG Le quatre cylindres diesel du BMW brouillard excentrés et les doubles d’ombre et de lumière. Les feux équipées et dotées d’une tenue de route
de Renault Trucks Algérie, X3 xDrive20d développe une puis- optiques rondes reprennent l’orga- arrières, très écartés, forment clai- impressionnante. Reste qu’elle n’est pas
Marco Lenz, qui reprend sance maximale de 135 kw/184 ch, nisation triangulaire des sources de rement un T, caractéristique du accessible à tout un chacun. Enfin, on
les destinées de Altruck c'est-à-dire 5 kw de plus que le lumière typique des BMW X. Les BMW X3. De nuit, les rampes de annonce plusieurs nouveautés pour cette
Company, filiale du groupe modèle précédent, tout en limitant optiques sont surmontées d’œillères LED proposées avec l’option xénon année et l’année prochaine avec
Hasnaoui représentant la consommation moyenne (normes chromées qui leur donnent le regard créent une signature propre à l’introduction de nouvelles motorisations et
Volvo Trucks en Algérie. UE) à 5,6 litres/100 km, soit une concentré caractéristique des véhi- BMW. R. A. équipements pour la petite Anglaise. N. K.
Publicité
El Watan - Mardi 27 juillet 2010 - 13

n MÉDÉA. Opération : bon plan d’eau P.14


n INTERVIEW. Missoum Said, metteur
en scène de marionnettes P.15
n DJEMILA. Raï, staïfi et naïli au menu P.15
n OUJDA. Invasion de raïmen P.16
n ORAN. Festival de la chanson oranaise P.16

Béjaïa. La côte de saphir

Les sirènes de l’aviron

PHOTO : EL WATAN

Elles sont belles et pleines d’entrain. Les rameuses de l’USM Béjaïa, de grouillant de monde, les regards symboliques ont été remises par la ligue
s’arrêteront un bon moment sur l’image aux lauréats et aux encadreurs.
l’Union sportive madinet Béjaïa, du RCK, du Rowing club de Kabylie et les d’une escadre insolite. Une image qui Cette journée, aussi réjouissante soit-elle,
filles de la Ligue de planche à voile de Béjaïa mettent les embarcations sur rappellera pour deux Bougiotes ne saura à bien des égards masquer les
l’eau. quinquagénaires leurs anciennes armes difficultés matérielles rencontrées par les
dans le club d’aviron du Sport nautique de clubs dans l’exercice de la discipline.
vec leur exaltation, le décor voile et 3 optimistes. Le plan d’eau étant Béjaïa. Durant les années soixante-dix, les Bouaoud Abdelmadjid, président du RCK,

A enivrant de l’anse ombragée des


Aiguades épicera la régate. Pour
une première à Béjaïa, la traversée
peu profond, le départ est avancé au grand
large. Le spectacle est magnifique. Il est
15 h 50. Le soleil pointe en oblique dans
voiliers du club égayaient de couleurs le
morne bassin du port. Le premier kayak
franchira la ligne d’arrivée dans le môle
du Sport nautique après 40 minutes. La fin
à qui s’est joint la voix de Mme
Benzouaoui, vice-présidente de la ligue de
planche à voile de Béjaïa, soulèvent le
problème de l’indisponibilité des
féminine en kayak a rempli son contrat de une mer d’huile, faisant luire dans l’eau
manière très festive. Il s’agit, en ce sens, des milliers de perles aux couleurs vives de la course sera marquée par une équipements en Algérie. Ils sont contraints
dira d’emblée Yazid Hassaïni, président de des embarcations. Une légère brise venant exhibition en huit de couples aviron. La à composer avec un matériel à la fois
la ligue d’aviron et canoë kayak de la de l’Est atténue le hâle. Le départ est représentation est parfaite. La vétuste et insuffisant. Un appel du pied est
wilaya de Béjaïa, sans trop minimiser donné une poignée de minutes après. Bon synchronisation des mouvements des lancé en direction de la fédération, seule
rameurs également. On souquera ferme à apte à leur assurer une dotation. Nos deux
l’aspect compétition de la course, de vent ! La consigne est donnée aupara-
des moments. La longue pirogue filera à interlocuteurs ont, entre autres motifs,
mettre en avant une ambiance de vant : il faut aller sur un rythme modéré.
vitesse grand V devant des mastodontes de expliqué que seul un équipement fiable et
spectacle. C’est d’ailleurs dans ce but que S’agissant plus de favoriser le côté
L’équipe cargos amarrés dans le grand môle du en quantité peut entraîner une
le choix du départ a porté sur le site des spectacle, le parcours est rallongé de
port. Le spectacle n’est que plus beau sur augmentation du nombre de pratiquants et
féminine Aiguades. Une crique qui bat le record de l’intérieur. La flottille va ainsi longer la
ce fond de toile, que constitue la ville en fournir, par voie de conséquence, des
d’aviron, une fréquentations les week-ends. Et en ce promenade de la Brise de mer. Dès le cap
amphithéâtre. Belle démonstration des effectifs dans la discipline pour les lycées
dream team. samedi caniculaire, la plage des Aiguades de Sidi Yahia, un infime écart se creuse
filles du RCK. Une cérémonie bruyante a sportifs. Yazid Hassani fait remarquer que
Bon vent ! est bondée de baigneurs. Beaucoup de entre les bateaux. Le long de la promenade
clôturé la traversée. Des distinctions la fédération a posé comme préalable à
familles. Une façon aussi de faire la toute dotation, une domiciliation des clubs
promotion du sport de rame à Béjaïa, en
plus de faire découvrir les lieux aux Belle démonstration des filles du RCK. Une cérémonie sur la jetée. Le matériel existe, soutient-il.
Il s’agit de l’équipement utilisé durant les
rameuses, spécialement les sociétaires du bruyante a clôturé la traversée. Des distinctions Jeux panarabes, et qui vieillit, stocké
RCK. S’inscrivant dans la 23e édition de la quelque part. Le président de la ligue
Journée olympique, la traversée a réuni au symboliques ont été remises par la ligue d’aviron et canoë kayak en aurait alors fait
départ 25 rameurs en solo en kayak, et, la demande au wali. R. Oussada
pour l’exhibition seulement 3 planches à aux lauréats et aux encadreurs.
(Suite en page 14)
El Watan - Mardi 27 juillet 2010 - 14

n
BON PLAN MUSIQUE
L’Ambassade des Etats-Unis d’Amérique organise le concert
de rap F.E.W. Collective au conservatoire Ahmed Wahbi d’Oran,
le 30 juillet à 18h.

Béjaïa MéDéA. L’été des petits baigneurs

Les sirènes
de l’aviron Opération : bon plan…d’eau
Suite de la page 13
ans être gourmand. Un seul et
S même lieu où tout le sport
nautique (aviron, voile, subaquatique)
sera pratiqué «sans contrainte». Les
ambitions ne manquent pas, mais sans
un pied en mer «les choses ne peuvent
démarrer». Notamment ce projet de
création d’une école locale d’aviron.
Alors que «les compétences» existent
en matière d’encadrement. Et un
échange avec des clubs huppés,
algériens et étrangers, est «possible».
Autrement dit, un échange
d’expériences, l’organisation de
stages, de compétitions de haut
niveau… Le défaut de matériel a fait
que la ligue de Béjaïa a déboursé pour
cette course féminine 40 000 dinars
dans le transport des bateaux à partir
de Tizi Ouzou.
RAMER DANS LE BARRAGE
DE TAKSEBT
Le club présente cette particularité de
«mouiller» dans les eaux du barrage de dépit du danger qu’ils représentent, ces plans
bleue, le confort et les dimensions en moins. De
Taksebt. A 15 kilomètres de Tizi Les premiers baigneurs ont fait condition modeste pour la plupart d’entre eux,
d’eau constituent pour nombre de jeunes, issus
Ouzou. C’est, dans le pays, la première leur apparition sur les rives des ces baigneurs d'un jour disent se contenter de ce
dans l'ensemble des zones rurales enclavées,
formation d’aviron à prendre pour port plans d’eau disséminés à travers qu'il y a et s’arrangent pour que leur journée soit
l’ultime refuge en période de canicule. La
d’attache un barrage. Sinon, tous les des plus agréables possible. Aussi, faut-il
fréquentation de ces endroits non sécurisés s’est
clubs sont domiciliés dans les grands la wilaya de Médéa, fuyant les
s’attendre à croiser, sur le chemin menant à ces
ancrée progressivement dans les mœurs des plus
centres urbains du littoral. C’est sous la fortes chaleurs qui caractérisent plans d’eau ou sur les rives, des jeunes arborant
jeunes qui, faute de structures aquatiques
houlette de Bouaoud Abdelmadjid, la région durant l'été. l’accoutrement du «parfait baigneur». Ici, au
adaptées et surveillées, jettent leur dévolu sur
fondateur de l’école d’aviron d’Alger milieu de ces vastes étendues d’herbes brûlées
que le RCK a pu développer la les lieux de fraîcheur qui se trouvent à
par le soleil, un autre décor s’offre ainsi à la
proximité. Abstraction faite du danger que
pratique du sport de rame en dehors vue : aucun signe distinctif, juste des silhouettes
a hausse subite du mercure a poussé représentent ces espaces, s'y baigner a, pour ces
des villes côtières. Le club compte 65
licenciés. En majorité des filles, toutes
issues du milieu rural. Elles habitent
les villages environnants du barrage.
L beaucoup de jeunes en quête de
fraîcheur à se ruer littéralement vers les
plans d’eau pour échapper à la canicule qui les a
qui se relayent dans une indescriptible cohue
personnes, un double avantage, celui de leur
dans l’eau où s’exhibent sur les rivages, sous le
procurer des moments de détente et de sortie
regard d’autres copains qui attendent leur tour
l'espace d'une journée de leur isolement et de la
pour se joindre à la «fête». Peu importe ce que
Un exploit pour ainsi dire. Car il faut contraints à réduire au maximum leurs morosité qui rythme leur quotidien. Une activité
déplacements, aussi bien à l’intérieur de leur l’on porte ou d’où l'on vient, l’essentiel réside
faire prévaloir une sacrée dose de qui procure, dit-on, un sentiment de bien-être
village que vers les grandes villes, où ils ont dans l’ambiance et la convivialité qui
crédibilité pour se voir confier des insoupçonné et presque égal à celui que
l’habitude de venir flâner, surtout pendant cette caractérisent ces virées.
filles en milieu rural. La notoriété du ressentent d’habitude les amateurs de la grande
période de l'année. Les petits D’ailleurs, c’est cette ambiance qui
RCK s’est matérialisée, au-delà du
barrages, les retenues collinaires et pousse de plus en plus de jeunes à
nombre de rameurs, par un palmarès. Les petits barrages, les retenues
Pour une première année de les mares d’eau, utilisés pour parcourir, sous un soleil de plomb, de
participation aux compétitions, le club l’irrigation des cultures, ont été pris collinaires et les mares d’eau, utilisés longues distances à travers champs,
au lieu d’attendre d’hypothétiques
occupe deux fauteuils de champion. d’assaut par des groupes de jeunes
Deux filles sont classées championnes et de moins jeunes venus pour l’irrigation des cultures, ont été navettes vers les lointaines villes
d’Algérie, en double scull, catégorie simplement faire trempette et se côtières, ou errer à longueur de
cadets. R. O. défouler entre amis. C'est qu'en
pris d’assaut par des groupes de jeunes journée à l’intérieur de leur village
ou hameau si isolés. APS

SOUK AHRAS

Les autres vocations de l’été


a saison estivale, si elle est synonyme l’université de Annaba qui nous fait part de sa pas victime de misogynie de la part de vous allez à Souk-Ahras, des jeunes qui n’ont

L d’évasion et de détente, est aussi celle


des tâches pénibles pour un bon
nombre de citoyens, qui mettent à profit la
situation sociale fort éprouvante : «Nous
sommes une famille nombreuse et l’argent ne
coule pas à flots chez nous. Mon père est
l’employeur, c’est le harcèlement sexuel
garanti», explique l’une des candidates à
l’emploi. L’entretien des maisons et des
pas encore atteint l’âge de travailler vous
abordent à la sortie des magasins, qui pour
vous proposer des effets vestimentaires bon
période des vacances et des congés annuels retraité et tous mes frères et sœurs sont appartements ou la réalisation de certains marché, qui pour demander de jeter un coup
pour tenter de joindre les deux bouts. Plusieurs chômeurs. Nous arrivons à peine à subsister travaux domestiques, avant la période des d’œil sur son étal de fortune, où sont entassés
fonctionnaires se convertissent en chauffeurs grâce aux âmes charitables.» La situation n’est orages, est une autre occupation pour ceux qui, des objets hétéroclites et autres gadgets pour
clandestins, en travailleurs journaliers chez des pas meilleure chez la gent féminine, obligée de par économie, boudent le peintre et le maçon. enfants de fabrication chinoise. D’autres
employeurs privés, en marchands ambulants... taire ses souffrances et sa disette en attendant le Les Algériens débarquant d’outre-mer enfants vous collent carrément aux basques et
pendant ces longues journées de juillet pleines sésame — le dispositif d’aide à l’insertion découvrent à Souk Ahras les plaisirs des ne lâchent prise qu’une fois leur vœu exaucé. Il
d’ennui à cause d’un manque flagrant professionnelle (DAIP) — ou autres palliatifs, rencontres conviviales avec les familles s’agit de mendiants entraînés par leurs aînés à
d’espaces de loisirs et de rencontres à Souk à l’instar de la formule du filet social. «Hormis locales ; ils sillonnent les quatre coins de la tirer obole même chez le plus incrédule des
Ahras. Des étudiants universitaires, issus le circuit officiel d’emploi, nous ne pouvons région et marquent des escales au niveau des passants. L’été à Souk Ahras, c’est aussi les
généralement de couches défavorisées, sont pas nous aventurer chez le privé pour des sources et des sites naturels. Avec eux est née signes apparents de richesse, une base arrière
employés comme garçons de café ou simples emplois temporaires. Autrefois, c’était une profession informelle, celle de guide payé de la gent politico-administrative qui prépare,
manutentionnaires dans des boîtes privées. possible, mais maintenant avec le flux que à la journée en dinars et parfois en euros pour déjà, l’ascension des cadres de l’automne
C’est Mohamed, un étudiant inscrit à connaît le marché de l’emploi, si vous n’êtes les moins chiches parmi les visiteurs. Là où prochain, la saison des putschs et des évictions,
El Watan - Mardi 27 juillet 2010 - 15

Missoum Saïd. metteur en scène de marionnettes

Classe…tous risques ! «On doit accompagner le renouveau


du théâtre de marionnettes»
Comédien retraité du Théâtre régional
d’Oran (TRO), Missoum Saïd (67 ans) est de
ceux qui s’emploient pour le renouveau du
théâtre de la marionnette au sein, d’abord,
des théâtres d’Etat. Metteur en scène du
spectacle Qalaât ennour, texte de Belkaroui
Abdelkader, présenté dernièrement au
festival de Aïn Témouchent, Missoum
revient dans cet entretien sur un art qui,
dit-il, «se situe au bon endroit pour
réinterroger le théâtre dit d’acteur».

Entretien réalisé Vous venez de participer

PHOTO : D. R.
Par M. Abdelkrim au Festival du théâtre de la
marionnette de Aïn
PHOTO : D. R.

Comment s’est faite votre Témouchent, quelle Missoun Saïd


rencontre avec les appréciation faites-vous de
marionnettes ? cette 4e édition ?
La superbe C’était dans le cadre des marionnettiste qui va lui prêter et non pas de simples numéros
actrice américaine, à l'affiche de L'Agence Au-delà des aspects son âme et lui donner la de divertissement visant à
ateliers de marionnettes du organisationnels, je considère
tous risques, est actuellement en Europe et vient possibilité de s’exprimer. satisfaire des besoins purement
TRO, en 1987. J’ai commencé que le plus important est de
tout juste de charmer les Madrilènes pour la L’idéal serait, toutefois, alimentaires. Les théâtres
avec le spectacle Djeha et permettre, à travers ce genre de
promotion du film, qui compte à l'affiche le d’arriver à croiser les régionaux ont un rôle
H’didouane, le cirque en rencontres, aux troupes important dans le renouveau
séduisant Bradley Cooper. Hier, lors du photocall, différentes disciplines
marionnettes, que j’ai réadapté participantes de comparer leurs du théâtre de marionnettes…
la belle Jessica était radieuse. Parée d'une robe artistiques (arts plastiques,
noire et blanche, cheveux dans le vent, la
quelques années après sous le travaux et de dégager des pistes Des projets en
titre Bourtokal wa Laïmoune». musique, danse, cirque et
comédienne était superbe. Sourire aux lèvres, elle nouvelles de création. Cela est théâtre d’acteur) dans des perspective…
a délaissé son amoureux de Justin Timberlake pour Ce fut ma première expérience d’autant plus nécessaire que le Après Qalaât nour, El
dans le théâtre de marionnettes projets à même d’intéresser un
les besoins du travail, mais peut-être que son bien- théâtre de marionnettes remet large public. L’évolution du malik el hayrane et Kenz
aimé l'a suivie dans son périple européen. Il y a proprement dit. Déjà enfants, en cause la notion de Louisa, ce dernier que j’ai
théâtre de marionnettes est, à
deux jours, ils étaient encore ensemble à New York, on s’amusait, dans mon personnage, d’espace, de monté avec Mouffok Djillali,
mon avis, tributaire de la
faisant une balade à vélo, et ils prouvent par leur quartier, à imiter les narration…. L’interprétation je me consacre actuellement à
capacité des créateurs à
complicité et leur discrétion que leur couple va personnages de films westerns la réalisation du spectacle
est vue à travers la satisfaire un public, de plus en
toujours pour le mieux. Alors oui, Justin tourne de l’époque au moyen d’objets Hokm el ghaba avec la
marionnette. Celle-ci est un plus exigeant, et en quête
actuellement avec la divine Mila Kunis, mais oui, il hétéroclites : un bout de carton, complicité de Benziane Blaha
objet figé, c’est le d’authentiques actes artistiques
est plus amoureux que jamais de sa belle une bougie, un morceau de et Hamouda, une production de
compagne. Bradley Cooper, venu sans sa Renée tissu… Mine de rien, on la coopérative le Triangle
Zellweger, est arrivé avec sa bonne humeur échafaudait, à notre manière, L’évolution du théâtre de marionnettes ouvert. Ce sera un spectacle
légendaire, et tout le casting s'en est donné à coeur des spectacles de marionnettes est, à mon avis, tributaire de la capacité différent qui, je l’espère,
joie pour séduire photographes et journalistes. en ombres chinoises, histoire réjouira le public de la
Mission accomplie ! In purepeople.com de faire durer le plaisir après des créateurs à satisfaire un public marionnette, qu’il soit enfant
chaque projection de film. ou adulte. M. A.

Festival de Djemila

Le raï, le staïfi et le naïli au programme


participation au festival, incontournables Reggae raï,

P
ar un temps un peu
frais, avec un plateau l’artiste a repris plusieurs J’ai pas besoin de ta pitié et
Avec Massi, ça déménage
varié et bien fourni titres assez connus de son Chebka ya l’Algérie qui a
d’artistes algériens, Zahi album 2009. C’est ce qu’il fait un tabac lors de la
Cheraïti entre en scène et fallait, bien sûr, pour inciter dernière Coupe du monde de
ouvre la soirée. Présent pour la foule à danser. Lui n’en football, il ne ménage aucun
la première fois au Festival demandait pas tant. Ses fans effort pour faire réagir le
de Djemila, Zahi enchaîne se sont complètement lâchés public.
de nombreux classiques. aux rythmes de sa musique. Avec son propre style, celui
Très influencé par El Hadj L’ambiance gagne en du raï moderne, Cheb Tarik,
Rabah Driassa, il interprète intensité au fur et à mesure et pour son premier passage
des titres des maîtres du que les minutes passaient. à Djemila, a laissé une
naïli, d’une voix puissante. Puis est venu le tour de bonne impression. Ainsi
La place est ensuite laissée à Naïma Ababsa, qui ne s’est déroulée la soirée.
la fille de Bouna, Cheba cachait pas sa joie de Chacun donnant son propre
Djamila. Avec plus de 35 ans participer au festival de cachet, car les chanteurs
PHOTO : D. R.

de métier et avec de très l’antique Cuicul. Ovationnée ressentent ce que veut leur
beaux airs sétifiens très longtemps par son public public et celui-ci s’est donné
festifs, elle suscite la joie du comme ses prédécesseurs, à cœur joie aux chants, dans
public, qui chantera et elle entretient la cadence des une ambiance de joie. Et
dansera au rythme de toutes rythmes. c’est tant mieux pour tout le
les chansons interprétées. Tous les ingrédients sont monde. Pour la 5e soirée, un
Hier soir, un public nombreux, composé essentiellement de jeunes L’ambiance devient plus réunis pour la réussite de autre spectacle d’envergure
mais aussi de nombreuses familles venues de différents coins de la chaude chez les spectateurs cette soirée quand Cheb s’annonce sous le signe de
wilaya et d’ailleurs, était présent pour assister à la quatrième soirée qui accueillent Massi et la Tarik, la star du raï’n’b fever, l’amour avec le fils de
chanson kabyle légère et fait son entrée sous l’Arc de Baaâlabek, Assi El Hilani.
du festival arabe de Djemila, dans une ambiance des plus agréables. rythmée. Pour sa deuxième Caracalla. Reprenant les Leila Benani
El Watan - Mardi 27 juillet 2010 - 16

Festival International Festival international du raï d’Oujda (Maroc)

Les artistes algériens en vogue


de la Bande dessinée
d'Alger

Concours
international
Le commissariat du Fibda est très
heureux d'annoncer la tenue de
la troisième édition du Festival
international de la bande
dessinée d'Alger du 13 au 17
octobre 2010. Durant cette
manifestation dédiée à la
promotion du 9e art dans notre
pays, qui sera riche en L’emblème national
expositions, rencontres, débats
mais aussi concerts et workshops flotte au milieu d’une
organisés à Riadh El Feth, des cohue acquise à la
professionnels, dessinateurs et

PHOTO : B. SOUHIL
scénaristes de toutes les cause de la musique
nationalités concourront avec des raï. One, two, three,
œuvres originales et inédites Viva l’Algérie ! se mêle Cheb Bilal, un
pour d'importants prix sous «ambianceur» à Oujda
forme de trophées et en inévitablement aux
numéraire qui seront remis par un déclamations d’amour
jury international de haute volée. sables locaux et du maire de Lille scène, en face d’un public connais- son rayonnement à l’international».
Ce concours est ouvert depuis le des chebs. Un saut de (France) Mme Martine Aubry, invi- seur et très animé. «Le festival man- Durant les trois jours de sa tenue, ce
15 avril 2010 à tous les bédéistes, l’autre côté de la tée d’honneur. querait de quelque chose en l’ab- festival a été caractérisé, aussi, par
nationaux et étrangers, sur barrière pour une Le festival, qui a gagné en notoriété sence des artistes algériens très pri- les chants en l’honneur de l’équipe
présentation d'une œuvre de et qui a inclus, cette année, l’Anda- sés dans cette région du Maroc nationale algérienne et l’emblème
bande dessinée originale, inédite soirée dansante ! lousie comme invitée d’honneur, a oriental. national qui a flotté au milieu d’une
ou éditée entre 2009 et 2010. rassemblé des artistes de tous les D’ailleurs, cheb Khaled a donné foule complètement acquise à la
Six prix consacreront les lauréats
horizons, notamment les habitués, ses lettres de noblesse à ce rassem- musique raï.
selon la décision d'un jury
international. Oujda (Maroc) comme les Algériens Cheb Bilal, blement artistique, depuis ses «Le festival, c’est aussi une
Le style et les sujets sont libres. De notre envoyé spécial Cheba Zehouania et Réda Taliani, débuts», reconnaissent les organisa- véritable vitrine sur l’évolution de
La clôture des inscriptions est entre autres…et les stars de la chan- teurs, qui ont tablé cette année sur ce genre musical et un grand
fixée au 31 août 2010. Toutes les son populaire marocaine, gnaouie et un public de 500 000 personnes et moment de rencontre entre stars

L
a capitale du Maroc
modalités et conditions oriental, par le biais de amazigh. s’assignent comme mission de pro- maghrébines, une communion entre
afférentes au concours sont l’association Oujda Des concerts de qualité et aux mouvoir la musique raï à travers le les peuples, un hymne à la paix». Ce
disponibles sur site du Fibda : Arts, a organisé, du 22 rythmes romantiques, doucereux et monde et visent à «doter l’Oriental rassemblement artistique se termine
www.bdalger.net. au 24 juillet 2010, la quatrième édi- déhanchants, qui ont embrasé la d’un événement identitaire assurant quatre jours avant le début du nôtre,
Pour toute information tion du Festival international du rai. organisé à Sidi Bel Abbès et qui
supplémentaire s'adresser au Un événement qui a été inauguré en s’achèvera le 2 août prochain, même
secrétariat du Fibda grande pompe en présence des
ce festival a été caractérisé, aussi, si entre les deux, il n’ y a aucune
Tel/ Fax : 021 37 34 79 relation, ni coordination. Et si on
Mail : contact@bdalger.net
autorités chérif iennes dont la par les chants en l’honneur de l’équipe jumelait les deux festivals ? Enfin,
Contact presse : ministre du Développement social,
de la Famille et de la Solidarité, nationale algérienne et l’emblème en attendant, dansons sans oser une
rachidalik@gmail.com comparaison entre les deux !
Mme Nouzha Skalli, des respon-
national qui a flotté au milieu d’une foule Chahredine Berriah

Le 3 e Festival de la chanson oranaise s’ouvrira jeudi prochain

Houari Benchenet, gentleman


charmeur et crooner
Du wahrani pur et dur
La troisième édition du Festival de la chanson oranaise partie, à condition qu’ils viennent avec
des chansons nouvelles et «propres»
s’ouvrira jeudi prochain au théâtre de verdure car le festival est destiné en premier
Chekroun Hasni et prendra fin le 3 août. lieu aux familles voulant se distraire
durant les nuits du festival, avait- elle
rappellé. Parmi les noms avancés
honorés à titre posthume lors de ce fes- devant participer à ce dernier, on citera

L
a cérémonie d’ouverture sera
marquée par un fait insolite que tival dont beaucoup d’Oranais espèrent les Benchennat, Bekkhedda Baroudi,
la directrice de la culture, qui qu’il sera meilleur que les deux précé- Saber El Houari, Cherigui Abdelkader,
est également le commissaire du festi- dents. Houri Dauphin, Cheb Radouane. Ces
val, n’a pas laissé le public découvrir Si la défunte est méconnue chez beau- artistes sont considérés comme étant
comme étant la surprise de la manifes- coup d’Oranais, le regretté parolier des têtes d’affiche, et du coup ils se
tation. Il s’agit d’une chanson qui sera populaire, Saïm el Hadj, n’est, par produiront chacun en fin de chaque soi-
interprétée par une chorale composée contre, pas à présenter, avec ses cen- rée, ce qui est, selon l’avis général, une
essentiellement des enfants et petits taines de chansons qui enrichissent erreur de la part des organisateurs si
enfants du chantre de la musique ora- actuellement la discothèque algérienne. l’ont tient compte du timing. Car au
naise, Blaoui El Houari. Celui-là même Il est cependant opportun pour les orga- stade horaire de leur apparition sur
qui avait, lors de la précédente édition, nisateurs de faire connaître la défunte scène le public sera indiscutablement
composé le générique du festival au public par la lecture de son parcours lassé par le déferlement effréné des
magistralement exécuté, sous sa d’artiste et de militante lors de la soirée jeunes festivaliers. Un concours du
PHOTO : B. SOUHIL

baguette, par l’ex- orchestre de la sta- d’hommage qui lui sera consacrée. meilleur article journalistique est égale-
tion d’Oran de la défunte RTA. L’artiste Selon la commissaire du festival qui ment ouvert à tous les journalistes
et militante oranaise, Bali Hadjira, avait tenu une conférence de presse, la devant couvrir cette manifestation qui
décédée en 1958 en Tunisie, et le semaine dernière, plusieurs chanteurs va coûter cette année un milliard trois
regretté parolier, Saïm El Hadj, seront de rai ont été acceptés pour être de la cents millions de centimes. Belkedrouci
El Watan - Mardi 27 juillet 2010 - 17

FESTIVAL OFF D’AVIGNON. KÉROUAC ON THE ROAD AGAIN

Le mythe de la «beat generation»


Jack Kérouac revient au
monde par la grâce
estivale d’une lecture
théâtralisée de son
œuvre culte On the
road, titre du spectacle
magistralement lu et
interprété par Thierry
Lefever. On en
redemande.

Avignon de notre

PHOTO : D.R.
envoyé spécial
Jack Kerouac (à gauche)

S
ur la route, de Jack
Kérouac, fut, de la fin des sont passés à la postérité comme drogue sans limite, et les rêves
années 1950 jusqu’aux icônes de ce mouvement. C’est extatiques. Plus que «beat genera-
années 1970, le livre-clef Kérouac lui-même qui inventa le tion», cela donna aussi une généra-
de ce qu’on a appelé la «beat gene- terme «beat generation».. «Beat» tion perdue qui se consolait dans la
ration», Dans le monde entier, le signifie à la fois battu, mais aussi création. Ils partageaient un goût
phénomène, dit aussi beatnik, a béat - de béatitude - «en attente de pour la prose spontanée et le sur-
envahi la planète. L’Algérie issue révélation». réalisme. Sur la route fut écrit d'un
de l’indépendance n’y avait pas Le beat («pulsation») est aussi le seul jet, en trois semaines, sur un
échappé. Ceux qui ont aujourd’hui rythme de jazz (et de la musique rouleau de papier de 36 mètres de
entre 55 et 70 ans ont tous connu, en général). De béat à beat, le fran- long, dans de longues sessions de
si ce n’est eux-mêmes, des copains cophone d’origine (Jack Kérouac prose spontanée.
qui succombaient à la vague. Au- est né au Québec) a su inventer une En voici une extrait, vers la fin du
delà de la petite histoire de chacun, catégorie qui lui a largement survé- montage qu’en a fait Thierry Lefe-
la grande histoire retient que le cu à sa mort, en 1969, à l’âge de ver ; «...Et le pouce en batterie sur
livre de Kérouac, Sur la route, paru 47 ans, faisant naître le mythe. Sur une route au printemps, on se
en 1957, est considéré comme un sa trace et celles des personnages dirait qu’on part pour la Califor-
mythe littéraire fondateur de cette qu’il dépeint, beaucoup ont conti- nie, Denver, Salt Lake City et puis
épopée. nué la route du rejet de la société, Frisco. Carlo, Sal, Dean et Mary-
En ces temps de bougeotte sous la et de la recherche du plaisir maxi- lou et Tim Gray bitures bagarres à
canicule, on se rappelle qu’ On the mum. En ces années 60 où dans Central City, sur des airs de Char-
road est le récit des errances beaucoup de pays, dont l’Algérie, lie, de Lester ou de Miles Et puis
sublimes, terribles, délirantes et le ton était à la révolution collecti- Hollywood la chienne, et la sombre Sur cette foutue terre, clochards vers !» L’original a été vendu aux
extatiques de Sal Paradise (Jack ve, Kérouac s’est fait l’apôtre du gaîté reviendrait, et nos ombres célestes mouchetures collées au enchères pour 2,2 millions de dol-
Kérouac) sur les routes améri- plaisir individuel et sans entraves. s’étaleraient sur Mulholland pare-brise du monde, et on se dirait lars en 2001. Une version complète
caines de 1947 à 1950, et ses ren- Ces personnes singulières se dézin- Drive.» Et on se dirait «Ouais, qu’on est les plus grands glandeurs du rouleau original vient d’être
contres avec des «hommes remar- guèrent dans l’amour à tout prix, la c’est ça, on est là ! On a le hit !» mystiques de tout ce putain d’uni- publiée aux éditions Gallimard
quables, dont Carlo Marx (Allen (Paris 2010). Le phénomène n’est
Ginsberg), Old Bull Lee (William pas près de se tarir, son livre se
Burroughs) et l’extraordinaire vendant déjà régulièrement à plus
Dean Moriarty (Neal Cassady)... »,
«On the road» est le récit des errances sublimes, de 100 000 exemplaires par an.
indique dans sa présentation le Walid Mebarek
comédien Thierry Levefer, de la
terribles, délirantes et extatiques de Sal Paradise plus d'infos :
compagnie Raoul & Rita. Tous http://raouletrita.over-blog.fr
(Jack Kérouac) sur les routes américaines.

Beyoncé

Elle envoie des sms en conduisant


qu'elle venait tout juste d'obtenir son
elle-même, et non en taxi. Seulement
D ébut juillet,
Beyoncé a été
victime d'un fait divers. Alors
permis. Elle a essayé d'amadouer et
voilà, la femme de Jay-Z s'est fait
charmer les forces de l'ordre en leur
arrêter par la police car elle a enfreint
qu'elle était à Londres, la star, expliquant qu'elle ne savait pas
le code de la route. Oui, si certaines
qui s'apprêtait à sortir de sa qu'envoyer un sms en conduisant était
se remaquillent, madame, elle,
voiture, a vu sa interdit par la loi», confiait un indis-
envoyait tranquillement un sms alors
portière arrachée par un qu'elle conduisait dans les rues de
cret au blogueur américain tant redou-
taxi qui déboulait à New York. En business woman affû-
té par les stars, Perez Hilton.
toute allure. La belle a tée, la star ne pouvait décemment s'ar-
Seul hic, l'agent de police n'a absolu-
frôlé la mort, mais cela rêter. Pire, face à l'agent de police,
ment pas reconnu la chanteuse, qui a
ne l'a pas empêchée de l'interprète de Single Ladies a feint de
été invitée à le suivre au commissariat
reprendre le volant. ne pas savoir qu'il était interdit d'en-
comme n'importe quel autre citoyen.
Et même de voyer un texto au volant. «Beyoncé
Sur place, la star a écopé d'une amen-
prendre des risques était vraiment très embarrassée parce
de de 100 dollars (environ 77 euros),
inconsidérés. Jeune et d'un bon avertisse-
conductrice ment. Mais pas de quoi
(elle vient tout madame, elle, envoyait affoler la starlette, qui
juste d'avoir son tranquillement un sms alors forme avec son rappeur
permis de de mari le couple le plus
PHOTO : D. R.

conduire), Beyoncé qu'elle conduisait dans les rues riche du monde.


se déplace In purepeople.com
désormais par de New York.
El Watan - Mardi 27 juillet 2010 - 18

AVA N T- G O Û T

n L'AUTEUR DE «L'ANGE DÉCHU», le Suédois Per Olov Enquist,


a reçu à Salzbourg, en Autriche, des mains de la ministre autrichienne
de la Culture, le prix de l'Etat autrichien pour la littérature européenne.

BONNE FEUILLE. BONNE NOUVELLE KAHLOUCHA

Peine et ébène
Ce qu’elle fait chez elle, ne m’intéresse pas.
Le taxi s’arrêta, je payai le D’ailleurs, si l’on s’occupe de ses affaires, on
chauffeur et descendis. Je n’a pas le temps de le faire pour celles des
revenais d’un long voyage et la autres, fussent-elles de terribles frasques. Pour
moi, c’est une pauvre veuve, qui élève
fatigue me terrassait. Je ne durement, difficilement ses deux enfants… Je
pensais qu’à dormir, à sombrer ne signe rien contre elle !
dans le plus profond sommeil. - Toute la ville parle d’elle et de notre
immeuble, tu le sais peut-être pas, mais c’est un
grand scandale, il faut qu’elle déménage…»
Mourad, les cheveux hérissés d’un gel
Par Abdelwahab Boumaza malodorant de deux sous, lissant sa barbichette
de sa main gauche, dit :
«Il faut qu’elle déguerpisse, qu’elle aille

I
l était dix heures, et le groupe ailleurs, enfin n’importe où, pourvu qu’elle
d’hommes debout devant l’entrée de quitte notre immeuble…Vers minuit, si tu restes
l’immeuble m’intrigua. J’ai horreur des dehors ou si tu regardes du balcon, tu verras un
salamalecs, surtout quand il y a beau- homme monter chez elle…On parle même d’un
coup de gens. J’évitais le plus souvent possible policier, un officier…
de m’y adonner, quitte à changer de direction - Jamais je ne ferais ça. Si je commence à jouer
ou de trottoir. Non pas que je ne veuille pas les à ce jeu-là, je fous ma vie en l’air. Déjà la
pratiquer, -j’aime les gens polis, et je me dois profession d’enseignant bouffe ma vie privée,
de l’être, s’il le faut, un peu plus-, mais, géné- et je vais m’amuser à surveiller Kahloucha ! tordant, le dos se courbant de biais, afin de ne vachette, deux placées à la porte en fer, et une
ralement, sinon toujours, après les salutations, - Elle est la copine de la femme du journaliste, pas défaire ce rideau. Sacrée Kahloucha ! autre assez volumineuse à celle en bois.
l’on en vient aux familiarités et puis inexora- elle va souvent chez eux. Je me rappelai aussi ce qu’elle avait raconté un La police les arrêta quelques heures après. Et
blement aux disputes. Mais là, j’étais coincé, - Et puis après ? Et pourquoi pas ? Je te fais jour à ma femme à propos de Zoheir, son voisin au commissariat ils récrimineront contre
je ne pouvais pas les éviter. savoir, Si Mourad, qu’elle est aussi la copine de de palier. Il s’arrangeait toujours, on se le Kahloucha, se promettant de lui faire subir une
«Ah, Salah, bonjour, nous t’avons cherché la mienne, et je l’estime bien. Elle donne demandait comment, pour sortir en même vengeance qu’elle n’oublierait pas le restant de
partout…», dit Hamid, mon voisin de palier, beaucoup de conseils à ma femme, et, grâce à temps qu’elle. Elle lui avait dit qu’une fois à la sa vie, se promettant même de la lui abréger.
tout guindé dans son costume empesé, qui me elle, mes enfants ont pu être guéris de la maison, il ne cessait pas de tousser, si bien C’est ce que nous dira Kahloucha, à ma femme
connaissait un peu plus que les autres, suite coqueluche, sans qu’on ait eu à voir les toubibs qu’elle avait pitié de lui, et voulait lui prodiguer et à moi.
logique de justement beaucoup de salamalecs. et autres médicastres qui pullulent alentour. des soins ; mais elle ne pouvait pas le faire, car Un jour, de bonne heure, elle vint chez nous,
- Pourquoi ? Tout va bien, j’espère ? Elle nous est d’un grand secours, d’une grande sa femme à lui ne l’aimait pas. Avec le temps, les traits tirés, les yeux menaçant de sortir de
- Non, non… Tout va bien, dit l’autre, hésitant aide… Allez, salut, je suis très fatigué». elle avait compris autre chose : il ne toussait leurs orbites. Une fois la porte fermée, après
un moment. Tu sais…Voilà…Heu, comment te En montant l’escalier, je ne pus m’empêcher de que chez lui, car, dehors, il n’était pas malade, avoir embrassé ma femme, et m’avoir salué
dire…Kahloucha, notre voisine du 5e, tu la sourire, car il me vint à l’esprit une image le maquereau ! d’un signe de la tête, agrémenté d’un sourire
connais, bien entendu… terriblement comique. Il s’agissait de Mourad, Un jour, l’immeuble fut secoué par de irradiant mais d’une tristesse infinie, elle met
- Kahloucha ? Qu’a-t-elle, Kahloucha ? Il lui enfin de sa femme. Elle porte le voile intégral ; dangereuses vibrations. Un bruit infernal se son bras sur l’épaule de ma femme, et nous
est arrivé quelque chose ?... » mais, souvent, quand ses enfants sont à l’école, faisait entendre, faisant résonner tout emmena au salon, là, elle se laissa tomber dans
Les autres voisins ne laissaient rien échapper et que le mari oublie d’acheter le lait, elle se l’immeuble. Je pensais que c’était quelqu’un de un fauteuil, puis, le souffle saccadé, dit :
de cette discussion, le regard braqué sur moi. met au balcon, et, tête nue, cheveux au vent, sa fou qui bricolait, à cette heure-ci, quelque «Il faut que vous partiez d’ici, j’ai entendu dire
«Non, elle n’a rien, t’inquiète pas…Nous avons robe de chambre très décolletée laissant voir chose dans son appartement, comme il en des choses horribles ; je vous en prie, quittez
écrit une pétition, et il ne manque que quelques une forte gorge, qui rebondit quand elle arrive généralement un peu partout. Vrai, c’est immédiatement votre maison, au moins pour
signatures, par exemple la tienne, celle de s’appuie au balcon, elle se met à crier : intriguant que cela se passe la nuit, mais, il est une ou plutôt deux semaines… Je l’ai déjà dit
Rachid le journaliste… «Bobo, Bobo… des gens qui ne respectent pas les voisins, et qui au journaliste. Et sa femme et lui sont
- Ah, la pétition au sujet de la conduite d’égout Et quand celui-ci sort de sa bicoque, levant les font n’importe quoi. Le lendemain, l’on saura d’accord. Mes sources sont convaincantes….
dont tu m’as parlé l’autre fois… yeux vers le deuxième étage, plutôt l’œil droit, que l’appartement de Tayeb fut cambriolé. El - Qu’y a-t-il, Kahloucha ? Que sais-tu au
- Non, celle-là, on la fera plus tard, celle dont l’autre étant fermé,- peut-être serait-ce une Hadj, son voisin de palier, avait tout vu et tout juste? demanda ma femme.
je te parle concerne Kahloucha elle-même. Tu manie chez lui-, elle lui dit : entendu. Non, il n’avait rien vu, rien entendu ! - Je vous en prie, écoutez-moi…
sais, qu’elle jette l’opprobre sur notre «Tu me laisses deux sachets de lait, mon fils Cela ne fut pas exactement la réponse à la - Oui, oui, on vous écoute, dis-je.
immeuble… viendra les chercher tout à l’heure». question de Tayeb. Il dira plutôt ceci : «Moi, je - Si vous n’avez pas où aller, je peux vous
- Quoi ? Que veux-tu dire ? Kahloucha, pauvre Kahloucha, on en a après laisse toujours quelqu’un dans la maison, débrouiller une piaule, le temps que les choses
- Mais tu le sais très bien, allons, c’est une toi ! Kahloucha est, bien entendu, un surnom, avant, c’était ma mère, quand nous nous se tassent…
femme de meurs légères… Elle ouvre une on l’appelait ainsi, exagérant un peu le teint absentions pour quelques jours, quand nous - Non, nous pouvons aller chez ma mère…
maison de rendez-vous dans notre bistre, hâlé, de son visage, car c’était une belle partions en vacances, puis, après sa mort, il y - Voilà, c’est ça, Salah…Essaie de convaincre
immeuble…» brunette, d’un charme exquis. Elle avait de a toujours quelqu’un qui reste à la maison…» ta femme…
Hamid, pour parler, avance son front comme grands yeux noirs, ombragés de longs cils et un Evidemment, tous savaient qu’il avait tout vu et - Oui, nous y allons, dit ma femme, l’œil
pour donner un coup de tête, vous regarde en sourire radieux. Une jolie frimousse de jeune tout entendu. A travers l’œil-de-bœuf. sombre, les sourcils froncés.
dessous, et avec ses moustaches noires et drues, fille, pour une femme frisant la quarantaine. Mais c’était Kahloucha qui était allée tout voir Deux jours après, les deux maisons seront
vous avez l’impression de voir des flots de Elle me faisait rire toutes les fois qu’elle et tout entendre. Elle était descendue à pas investis vers minuit par des terroristes, qui
mots jaillir des poils mêmes. Il se retourna, retournait de chez la coiffeuse. Elle se faisait feutrés au troisième étage et avait entr’aperçu feront voler en éclats les portes au moyen d’un
lançant un regard vers les autres locataires colorer les cheveux en jaune,- et voilà une les deux voleurs. Elle les avait reconnus système de dynamite.
comme pour les inviter à l’aider, à en rajouter. blonde en un tour de main ! - et, en regagnant facilement. C’étaient Chagour et Bezzi, enfants Je ne retournerai à l’appartement que pour
«C’est vrai, moi, quand je vais à la mosquée l’immeuble, elle marchait comme un automate, de la cité, des repris de justice, toujours prendre mes affaires. J’étais seul, ma femme
pour la prière du fejr, je vois à chaque fois, je un rideau de cheveux dorés tombant raide sur le «blindés» de kif. Ils avaient forcé en leur était sous le choc, fortement traumatisée. Le
surprends un homme qui descend de chez elle, côté gauche de son visage, et tout son corps se enlevant les canons, trois serrures du genre lendemain de cette mortelle nuit, Rachid,
dit El Hadj, tout en jouant des prunelles, en leur Kahloucha et moi, tous nous déménageâmes.
faisant faire des cercles derrière ou tout autour Trois gros véhicules étaient garés près de
de ceux de ses lunettes. De la main droite, il Kahloucha, pauvre Kahloucha, on en a après toi ! l’entrée de l’immeuble, et nous voilà en train de
retenait sa gandoura, qui flottait au vent… faire le va-et-vient entre les appartements et les
- Peut-être s’agit-il d’un locataire ou d’un Kahloucha est, bien entendu, un surnom, véhicules, chargés de choses et d’autres. En
proche parent, un hôte… Peut-être lui aussi va nous croisant, nous rigolions comme des fous.
s’acquitter de sa prière ? Il y a 24 locataires, on l’appelait ainsi, exagérant un peu le teint bistre, Pas un seul locataire en vue.
il ne faut pas l’oublier. Un moment, le journaliste m’apprendra en
- Ne te moque pas de nous, Salah…dit Hamid, hâlé, de son visage, car c’était une belle brunette, chuchotant dans mon oreille que sa femme et
donnant un coup de tête dans le vide. lui s’étaient cachés chez Kahloucha, qui les
- Je suis sérieux, écoute, c’est pas mes oignons, d’un charme exquis. avait logés dans le salon. A. B.
je ne veux pas être mêlé à ce genre de choses.
El Watan - Mardi 27 juillet 2010 - 20

I D É E S - D É B AT

LE TEMPS COMPLÉMENTAIRE

Le beurre, l'argent du beurre


et la vache laitière
Par Docteur Yahia Dellaoui (*) dans ses propres problèmes, il ne tolé- les médecins, pharmaciens et chirur- santé du 23 octobre 1976 scellait défi- oblige une autre corporation, les mé-
rera pas l'invasion de ces nouveaux giens-dentistes. On ne règle pas les nitivement les régimes d'exercice, ce decins spécialistes à exercer dans le

C
onscients de la lourde responsa- rentiers. problèmes d'une société en accordant que confirma la loi de 1985 sur la san- secteur public ? Cette double décision,
bilité qui nous incombe, nous, Si le président Bouteflika a réussi à des «privilèges». Il existe des consé- té en France, la création des CHU en très contradictoire.
hospitalo-universitaires, avons rassembler le peuple algérien autour quences d'une mauvaise politique de 1958 avait mis fin aussi à ce double En termes de Fonction publique, si le
jugé que notre premier devoir est de de son programme, c'est surtout grâce santé, qui s'est pratiquée depuis de exercice (public et privé) pour les pa- projet est adopté, cela créera un précé-
lancer cet appel à l'ensemble du corps au slogan, «Ensemble, construisons nombreuses années. trons, dont certains ne conservaient dent, et plus grave, il faut que le statut
médical pour l'inciter à faire preuve l'Algérie». Or, nous constatons actuel- En attendant, personne ne pourra bri- qu'une clientèle privée (selon des de la Fonction publique — qui interdit
d'une conduite exemplaire et d'une ri- lement que certains décideurs veulent ser la solidarité du corps médical, et si règles bien définies), à titre occasion- le cumul — soit préalablement modi-
gueur morale à la mesure de la nobles- non seulement construire l'Algérie les hospitalo-universitaires, après nel, formule en cours d'extinction. En fié. Il est assez paradoxal par ailleurs
se de la profession médicale. Les au- tout seuls, mais envers et contre tous. avoir porté deux casquettes, celle de Algérie, la formule du plein-temps qu'au moment où nombre de médecins
torités concernées et les En effet, au moment où tous les syndi- l'enseignant et celle du médecin, veu- aménagé n'a pas été acceptée par les n'arrivent pas à trouver un emploi, on
hospitalo-universitaires font un dia- cats de praticiens demandent la tenue lent ajouter une troisième, celle du pouvoirs publics. autorise les plus anciens à en exercer
gnostic négatif du système national de d'une conférence nationale sur la san- praticien privé, ils ne pourront plus re- Comment le gouvernement algérien deux ! Le beurre et l'argent du beurre,
santé, de la formation médicale en Al- té, afin de définir ensemble la condui- lever la tête. Ils seront responsables de compte-t-il concilier des objectifs de et même la laitière. Le marasme qui
gérie et osent parler de recherche te à tenir devant les grands maux qui la destruction du corps médical et de réduction des transferts pour soins à frappe les hôpitaux publics ne peut
médicale ! Car, autoriser les hospitalo- rongent ce secteur, voilà que le minis- l'implosion de la Fonction publique l'étranger (nécessitant des services être solutionné en cédant à un chanta-
universitaires à exercer dans le privé tère de la Santé fait dans la division en tout entière en Algérie. spécialisés de haute performance) ge inadmissible — allant à l'encontre
donne le même droit à tous les fonc- jetant en pâture la communauté hospi- avec cette autorisation d'exercer dans de l'accès aux soins — de praticiens
tionnaires de la santé. talo-universitaire par une proposition LE TEMPS COMPLÉMENTAIRE le privé après les horaires légaux de qui se sont fait une carrière et un rang
Les autorités et les confrères propo- d'amendement de la loi du 16 février N'EXISTE DANS AUCUN PAYS ! travail, alors que l'on sait pertinem- social dans les CHU, même si au de-
sent «l'arrêt de l'hémorragie des hospi- 1985 portant code de la santé publique Le plein temps aménagé pour les ment qu'un hospitalo-universitaire n'a meurant la question de leur salaire est
talo-universitaires vers le privé» et concernant surtout la possibilité pour chefs de service a été créé en 1958 pas d'horaire fixe, au vu de la spéciali- réelle et nécessite d'autres «remèdes».
sans pudeur souhaitent que soit «per- les hospitalo-universitaires d'exercer à pour fixer les patrons de médecine té de sa fonction (soins, formation, re- Il est peut-être envisagé par exemple
mis au secteur privé de prodiguer des titre privé, en dehors des heures lé- qui étaient en nombre insuffisant. cherche...). que soient autorisées une ou deux
soins de qualité par des spécialistes de gales de travail et l'institution de police C'est une activité privée à l'hôpital, Qui peut contrôler un patron, chef de consultations privées par semaine à
haut niveau (en l'occurrence eux- des pharmacies. Nous ne sommes pas privilège exclusif des patrons qui service à l'heure actuelle ? l'intérieur du CHU, en définissant les
mêmes...) qui prendront en charge les dupes jusqu'à ignorer que toute propo- avaient ainsi le droit d'avoir 2 lits pri- S'il espère ainsi réduire les démissions modalités pratiques.
riches, cela permettra aux structures sition d'amendement de la loi doit pas- vés dans leur service hospitalier et du CHU, c'est l'effet contraire qui sera Cela permettrait de consolider une
de santé publique d'être moins sollici- ser impérativement devant une Assem- unité de lien et de travail qui avait ten-
tées et de prendre en charge les blée nationale et si les autorités avaient dance à se diluer depuis quelques an-
pauvres» et ce, grâce à une formule un minimum de respect envers la com- Si, dans le secteur privé nous nées. Ce dossier est trop important et
magique et des «passerelles» entre les munauté, elles auraient invité tous les
représentants afin que chacun s'im-
vivons de très graves engage le devenir du système de santé
pour qu'il soit traité dans des cercles
secteurs public et privé.
En fait de passerelles, ils veulent un plique et éviter par là la suspicion puis problèmes sur le plan socio- restreints, défendant des intérêts oc-
tunnel sous la «Manche», c'est-à-dire l'éclatement, car on aurait pu réussir à économique, nous sommes cultes. Les usagers de la santé, les
le beurre, l'argent du beurre et la vache avoir le consensus, même autour de «bailleurs» des soins — dont la Sécu-
à lait qu'est le pauvre malade. certains mesures qui, pour le profane, tout aussi conscients des rité sociale — doivent être informés et
Non satisfaits de téter deux mamelles ne semblent concerner qu'une fronde graves difficultés matérielles associés en toute transparence.
précise de la communauté médicale. A Les pouvoirs publics doivent saisir la
à la fois puisqu'ils perçoivent une
double rémunération des secteurs de la ce titre, les représentants authentiques
que vivent nos confrères, les gravité et les effets pervers de pareille
santé et de l'enseignement supérieur, de la communauté médicale, soucieux médecins du secteur public, décision. A moins qu'il faille ouvrir, à
ils veulent être à la fois fonctionnaires de l'intérêt des praticiens et d'une co-
hérence en matière de politique natio-
généralistes et spécialistes. n'importe quel prix, la braderie du sys-
tème de protection sociale !
de l'Etat et exercer à titre privé…
En pratique, une bonne partie des hos- nale de santé, réitèrent leur demande
pitalo-universitaires exerce au noir aux plus hautes instances du pays LES DESSOUS D'AFFAIRES DE
dans le privé et il est temps pour le mi- quant à la tenue d'une conférence na- une consultation privée une fois par obtenu : le vide dans les hôpitaux pu- GROS SOUS !?
nistère de la Santé d'appliquer les tionale sur la santé. semaine. Les chefs de service non blics sera officiellement autorisé. Car, Pour le commun praticiens prescrip-
sanctions prévues par la loi contre les cliniciens (radiologues, biologistes, qui peut contrôler un chef de service à teurs spécialistes à Oran comme par-
contrevenants et les cabinets et autres CONTRE UNE MÉDECINE anatomopathologistes, anesthésistes- l'heure actuelle ? Cette décision com- tout en Algérie, opérer un malade est
cliniques qui les emploient dans l'illé- À DEUX VITESSES réanimateurs, rééducateurs, etc.), les me «particulièrement» grave et por- d'abord une affaire d'argent. Une bon-
galité totale. Le pouvoir public s'élève contre une chirurgiens-dentistes et les pharma- teuse de risques de déviations dans la ne somme d'argent à percevoir «cash»
Agiter l'épouvantail de la fuite des médecine à deux vitesses où le riche et ciens chefs de service n'ont jamais eu Fonction publique et que cette expé- seulement au bout d'une intervention
«cerveaux» relève de la désinforma- le pauvre ne bénéficieront pas de la ce droit. rience faite il y a 20 ans a été catastro- chirurgicale réparatrice.
tion, quand on sait qu'une bonne partie même qualité de traitement. Le plein temps aménagé a été suppri- phique, en vidant les services hospita- Le montant de l'acte n'est pas du tout
de ceux qui se sont installés en France Il s'élève tout aussi vigoureusement mé en France et, séquelles du passé, liers de leur activité fonctionnelle : les négligeable. Il peut être le double, le
avaient la nationalité française avant contre une médecine à deux collèges, ne concerne plus que quelques an- chefs de service travaillaient dehors triple ou même le quadruple du salaire
leur départ. Il ne s'agit donc que de ra- les hospitalo-universitaires et les ciens patrons qui ont bénéficié de ce alors qu'à l'intérieur des hôpitaux les moyen du fonctionnaire du secteur pu-
patriés... Quant aux cures, ils galè- «autres», c'est-à-dire les praticiens de privilège et qui continuent d'en béné- tâches étaient laissées aux résidents et blic. L'opération se monnaye en effet,
rent... L'hémorragie des hospitalo-uni- santé publique et les médecins du sec- ficier jusqu'à leur retraite. assistants. Les initiateurs du plein- parmi les plus fréquentes, entre 20 et
versitaires n'est en fait qu'une saignée teur libéral. Le plein temps aménagé (exercice temps aménagé dans d'autres pays 80 000 dinars.
bienfaitrice dans le corps des CHU qui Si, dans le secteur privé nous vivons de privé à l'hôpital et le temps complé- l'ont abandonné à cause de ses perver- Le praticien spécialiste toucherait
accusent une pléthore de médecins très graves problèmes sur le plan so- mentaire (exercice privé en dehors de sions. Demain, les maîtres-assistants donc l'équivalent de trois ou quatre
dans nombre de services, voire même cio-économique, nous sommes tout l'hôpital) n'ont jamais été une reven- du secteur public, voire même les mois de salaire d'un simple fonction-
un nombre de praticiens supérieur à aussi conscients des graves difficultés dication des hospitalo-universitaires autres catégories de fonctionnaires, naire algérien… au bout de quelques
celui des malades dans certains ser- matérielles que vivent nos confrères, dans le monde. voudront légitimement s'engouffrer heures seulement d'un travail censé
vices... les médecins du secteur public, géné- «On ne peut être des 2 côtés, public dans cette brèche. être méticuleux dans un bloc opératoi-
Quant aux retraités, en plus de leur ralistes et spécialistes. et privé».Le plein-temps aménagé Le gouvernement avec pareille déci- re d'une clinique privée.
rente de retraite, ils s'installent dans le Je rejette personnellement tout intru- avait été en vigueur en Algérie jus- sion escompte-t-il négocier une paix La fascination de l'argent qui s'exerce
privé et il serait indispensable d'utiliser sion des hospitalo-universitaires dans qu'en 1974 et avait été aboli dans le sociale — avec une corporation qui a sur ces spécialistes fait perdre à ces
leurs compétences dans l'enseigne- le secteur privé et nous revendiquons cadre des réformes de l'enseigne- de sérieux problèmes socioprofession- derniers tout respect des règles de
ment universitaire. Il est temps aussi avec les médecins de santé publique, ment supérieur et de l'enseignement nels qu'il faut prendre en charge — au l'éthique de la déontologie médicale en
pour les autorités de contrôler la repré- généralistes et spécialistes, que tous médical afin de permettre le déve- prix de l'aggravation du marasme qui recourant, le plus souvent, au transfert
sentativité des syndicats conformé- les avantages accordés aux uns ne le loppement de soins hautement spé- frappe les hôpitaux publics et qui va illicite des patients des hôpitaux pu-
ment aux articles 14, 35 et 41 de la loi soient pas aux autres. Nous nous éle- cialisés, de la formation et de la re- davantage mettre à mal l'accès aux blics vers les cliniques privées.
90-14 et ce, afin de ne pas permettre à vons fermement contre tout traitement cherche médicales. Les médecins soins pour des millions de citoyens ? A Cette pratique, devenue monnaie cou-
des groupuscules algéro-centristes de discriminatoire. Il est concernés avaient été amenés à opter moins que, clientélisme oblige sur rante depuis de longues années déjà, se
manipuler, à des fins politiques, des inadmissible que de telles injustices pour l'exercice, soit dans le secteur fond de populisme et autre démagogie déroule au vu et au su de tous les res-
syndicats censés être nationaux. touchent ce corps médical qui a besoin public, soit dans le secteur privé. teintée d'échéances électorales, l'on ponsables du secteur de la Santé, du
Le ministère de la Santé, qui a été at- de sa sérénité pour toujours mieux n'ait décidé de tout brader. simple directeur d'un hôpital jusqu'au
teint par le «professorite», avait pris soulager la souffrance et lutter contre L'HOSPITALO-UNIVERSITAIRE Paradoxe des paradoxes, quelle crédi- ministre de la Santé lui-même. Dans le
des mesures salutaires en avril 1996 en la maladie. L'Algérie vit de graves N'A PAS D'HORAIRE FIXE À bilité peut avoir un gouvernement qui langage courant, on appelle cette
mettant fin au cumul de fonctions. problèmes économiques et sociaux L'HÔPITAL ! autorise à une corporation de méde-
Quant au secteur privé, qui se débat qui touchent tout le monde, y compris Deux années plus tard, le code de la cins d'aller exercer dans le privé, et qui lll
El Watan - Mardi 27 juillet 2010 - 24

L’ÉPOQUE
ON VOUS LE DIT POUTINE A RENCONTRÉ LES ESPIONS RUSSES La Chlita de
Tighert N’Adrar
Les pendules de l’aéroport
d’Alger en panne
Depuis quelques jours, les voyageurs empruntant
Un karaoké politique samedi prochain
L’Association du village de
Tighert n’Adrar (Guenzet)
l’aéroport Houari Boumediène d’Alger ont constaté l Le Premier ministre russe, Vladimir Poutine, a révélé avoir rencontré les dix organise son 5e Festival
qu’il est difficile d’avoir l’heure exacte, car les pen- espions russes expulsés des Etats-Unis, début juillet. culturel et sportif du 29 au 31
dules de cette infrastructure sont tout simplement à juillet prochain. Un riche
nterrogé par un groupe de
l’arrêt.
Tout un chacun sait que le premier réflexe quand on
arrive dans un aéroport est de voir l’heure afin de
s’assurer d’un départ où d’une arrivée.
I journalistes russes en marge
d'une visite en Ukraine,
M. Poutine, lui-même ancien
programme est prévu durant
trois jours, particulièrement
la dégustation, samedi, de la
spécialité de la région, «la
Ensuite, pour le prestige de cette importante structu- agent du KGB (services secrets chlita de tiguert n’drar»
re, cela fait mal aux yeux de voir une grande horloge soviétiques), s'est longuement ex- préparée par les femmes de
à l’arrêt comme si le temps n’avançait pas dans ce primé sur le sujet, selon la trans- ce village. Une randonnée de
lieu de passage à grande vitesse pour les milliers de cription publiée dimanche sur le 5 km et une course de 6 km
passagers qui prennent quotidiennement l’avion. La site du gouvernement russe : se dérouleront autour du
société en charge de la gestion de ces importants ou- - Vous n'allez pas rencontrer les village avec la participation
tils devrait accorder plus de temps à la maintenance agents russes revenus des Etats- de cinq cents personnes.
de l’heure. Unis ?
Poutine : je les ai rencontrés.
Vous n'en dites pas plus ? Coup de soleil

PHOTO : D. R.
Une infrastructure détournée Poutine : Vous ne m'avez rien de- en Russie
de sa vocation mandé de plus.
- On raconte que vous avez Usines arrêtées, récoltes per-
Inaugurée à grands coups de pom- chanté un karaoké avec eux. dues, noyades par centaines,
pe, la nouvelle bretelle routière re- Poutine : On a chanté, pas un ka- suis sûr qu'ils auront des postes se, Sergueï Tretiakov, qui s'était habitants indisposés par la
liant la rocade au quartier de Gari- raoké, mais avec un accompagne- dignes, que leur vie sera intéres- rendu aux autorités américaines fumée de tourbières en feu :
di à Kouba est devenue tout ment musical. sante, éblouissante. en 2000 et qui pourrait avoir ren- après déjà trois semaines
simplement une aire de stationne- - Vous ne dites pas ce que vous Les dix agents russes, parmi les- seigné les Etats-Unis sur les d'une canicule sans précé-
ment qu’ont accaparée les com- avez chanté ? quels la jeune et jolie rousse Anna agents russes, est décédé le 13 dent et qui menace d'empirer,
merçants du coin. Cette bretelle, Poutine : Par quoi commence la Chapman, héroïne de la scène juin d'une crise cardiaque à l'âge la Russie était hier écrasée
qui devait initialement «dégager» Patrie, une chanson patriotique médiatique, ont été remis par les de 53 ans. Bizarrement, sa mort a par une chaleur sans fin. Avec
un tant soit peu la circulation, est devenue infré- des années 1960 interprétée pour Etats- Unis, le 9 juillet, à Vienne. été annoncée seulement le 9 des températures diurnes
quentable pour cause d’embouteillage au niveau des la première fois dans un film po- M. Poutine n'a indiqué ni le lieu ni juillet, jour de l'échange d'espions bien supérieures à 30 degrés
magasins. Pire, certains commerçants mettent pulaire, Le Bouclier et l'épée du la date de sa rencontre avec eux, entre les Etats-Unis et la Russie. Celsius depuis la fin juin, une
même des chaises, des casiers où tout autre objet réalisateur Vladimir Bassov, sur le mais a affirmé connaître les noms M. Poutine a insisté sur la «vie température moyenne sur le
pouvant servir de «réservation» au grand dam des destin d'un espion soviétique tra- de tous les «traîtres» qui avaient très difficile de chacun» des dix mois de 25,5 degrés à Mos-
usagers qui rencontrent d’énormes difficultés pour vaillant en Allemagne durant la contribué à leur arrestation. agents russes. «Imaginez-vous, cou et seulement 5 milli-
rejoindre les deux bouts de la bretelle. période nazie. Je ne plaisante pas, «Cela résulte d'une haute trahi- d'abord il faut posséder une mètres de précipitations, ce
c'est sérieux. Et (on a chanté) son. Et les traîtres finissent tou- langue comme si c’était votre mois de juillet avait d'ores et
d'autres chansons de ce genre. jours mal. En règle générale, ils langue maternelle. Penser et par- déjà battu tous les records. La
Affluence record sur les côtes - Est-ce que vous avez l'intention finissent dans la rue comme des ler dans cette langue, accomplir journée d’hier a vu tomber un
de punir les agents russes ? alcooliques ou des drogués. Ré- des missions pour les intérêts de record absolu de température
oranaises Poutine : Je crois que c'est une cemment, un (traître) a fini son la patrie pendant de nombreuses avec 37,2 degrés à l'ombre et
question indélicate. existence quelque part à l'étran- années, ne pas compter sur une une atmosphère étouffante
Les plages oranaises continuent d'attirer des foules - Que vont faire ces agents ger et on ne sait pas pour quelle couverture diplomatique, mettre dans cette grande ville aux
d'estivants en provenance de la wilaya et des quatre maintenant en Russie ? raison», a dit M. Poutine, sans en danger ses proches et soi- immenses étendues d'as-
coins du pays, en quête de fraîcheur et de farniente. Poutine : Ils vont travailler et je autre détail. L'ancien espion rus- même», a souligné M. Poutine. phalte brûlant et aux embou-
Pour la seule période allant du 1er au 24 juillet, près teillages terribles.
de 1,5 million d'estivants ont foulé le sable doré du La capitale russe a connu la
littoral oranais, selon les statistiques de la Protec- MALADIES CARDIOVASCULAIRES température la plus élevée ja-
tion civile. Le directeur du tourisme a observé qu'il mais enregistrée depuis l'ou-
s'agit «d'une affluence record, comparée à celle du
mois précédent marqué notamment par l'actualité
footballistique».
Ce rush se poursuivra crescendo avant de fléchir à
Une voie immunitaire verture des registres il y a 160
ans. Le précédent record da-
tait de juillet 1920, avec 36,8

pour les combattre


degrés Celsius. Les services
l'approche du Ramadhan, les baigneurs se faisant météorologiques ont prévu
rares durant le mois sacré même s'il coïncide avec la que les températures aug-
période des congés. Pour l'heure, de nombreuses menteraient encore dans les
plages affichent pour ainsi dire complet, attirant de jours à venir, pour s'appro-
plus en plus de vacanciers dans différents sites bal- lLa rupture des plaques d’athérome est à l’origine des maladies du cœur.
cher des 40 degrés jeudi,
néaires tels que ceux des Andalouses, Coralès, Gran- avant de redescendre pro-
de-Plage, Bousfer-Plage, Beauséjour et Mers El Had-
jadj.
Lplupart
’athérosclérose ou accumulation de plaques grais-
seuses sur la paroi artérielle est à l’origine de la
des maladies cardiovasculaires.
diovasculaires. A ce jour, le rôle attribué à l’ensemble
des lymphocytes B semblait protecteur de l’athéro-
sclérose. Pourtant, les travaux dirigés par Ziad Mallat
gressivement à la fin de la se-
maine.
Alors que les lymphocytes B du système immunitaire réfutent aujourd’hui clairement cette hypothèse. Les
Plus de 27 000 touristes ont étaient considérés jusqu’alors comme des éléments de chercheurs démontrent, en effet, que l’utilisation d’un
Le bilan de la
protection contre la formation de ces plaques, des anticorps dirigé contre les lymphocytes B et entraî-
transité par El Oued chercheurs de l'Inserm réfutent aujourd'hui cette hy- nant la disparition de 96% d’entre eux fournit une pro- Love Parade
pothèse. tection significative contre le développement de
27 344 touristes, de nationalité étrangère, sont en- L’athérosclérose est une pathologie inflammatoire des l'athérosclérose. Le nombre de blessés à la
trés en Algérie via le poste Taleb Larbi, au cours du artères déclenchée par plusieurs facteurs, notamment Cet anticorps est utilisé très efficacement chez l’hom- Love Parade de Duisbourg,
premier semestre 2010. Ces touristes sont constitués l’augmentation du cholestérol, et caractérisée par une me, dans le traitement de certaines pathologies in- festival techno au cours du-
en majorité de Tunisiens, avec un nombre de 24 000, accumulation de lipides (graisses) dans la paroi arté- flammatoires. L'effet protecteur est dû à la diminution quel 19 personnes sont
soit 87% des flux touristiques enregistrés à travers rielle, sous forme de plaques. La rupture de ces de production d'une hormone du système immunitai- mortes suite à une bouscula-
ce poste frontalier de l'est du pays, durant la période plaques est à l’origine de la majorité des maladies car- re, l'interféron gamma, qui favorise l'athérosclérose, et de, est passé à 511, a indiqué
précitée. Ils sont suivis des Libyens, avec 978 tou- diovasculaires, comme les infarctus du myocarde ou à l'augmentation d'interleukine-17, une hormone pro- hier le parquet de cette ville
ristes, soit plus de 3% des entrées via Taleb Larbi, les accidents vasculaires cérébraux (AVC). Ces patho- tectrice. Ces résultats ont des implications cliniques de l'ouest de l'Allemagne. Le
puis des Français (766). logies sont la première cause de mortalité dans les importantes. Ils suggèrent que les traitements dirigés pronostic vital était encore
Les flux de touristes, enregistrés durant la même pé- pays industrialisés. Il est donc essentiel de repérer les contre les lymphocytes B, actuellement administrés à engagé dans le cas d'un bles-
riode et au même poste frontière, sont constitués patients à risque et de comprendre la progression de la des patients souffrant de maladies inflammatoires sé sur les 42 encore hospitali-
aussi d'autres nationalités, dont italienne, alleman- maladie, pour la prévenir et la traiter. La réponse im- comme le lupus ou la polyarthrite rhumatoïde, pour- sés hier. Un précédent bilan
de et suisse, selon la même source. Plus de 40 000 munitaire (macrophages, lymphocytes B, lympho- raient réduire le risque cardiovasculaire. Des essais des autorités avait fait état de
entrées de touristes avaient été enregistrées, en cytes T) variable selon les individus, joue un rôle im- cliniques ont été engagés en ce sens par l’équipe et vi- plus de 340 blessés dont au-
2009, à travers le poste de Taleb Larbi, a-t-on rappelé portant dans la progression de ces plaques et donc, sent à évaluer l’étendue de l’athérosclérose avant et cun n'était déclaré en danger
à la direction du tourisme de la wilaya d'El Oued. dans la survenue des complications des maladies car- après traitement. de mort.
Site web : http://www.elwatan.com E-mail : Yahia, Hydra. Tél : 021 56 32 77 - Tél/Fax : 021 56 10 75
ElWatan - Le Quotidien Indépendant admin@elwatan.com PAO/Photogravure : El Watan Impression : ALDP - Imprimerie Centre ; SIMPREC- Imprimerie Les manuscrits, photographies ou tout autre
Édité par la SPA “El Watan Presse” Publicité - Abonnement : El Watan 1, rue Bachir Attar - Est ; ENIMPOR - Imprimerie Ouest. document et illustration adressés ou remis
au capital social de 61 008 000 DA. Directeur de la Place du 1er Mai - Alger. Diffusion : Centre : Aldp Tél/Fax : 021 30 89 09 - Est : Société à la rédaction ne seront pas rendus et ne feront
publication : Omar Belhouchet Tél : 021 67 23 54 - 021 67 17 62 - Fax : 021 67 19 88. de distribution El Khabar. l’objet d’aucune réclamation.
Direction - Rédaction - Administration Maison de la Presse : R.C : N° 02B18857 Alger. Tél : 031 66 43 67 - Fax : 031 66 49 35 - Ouest : SPA El Watan Reproduction interdite de tous articles
Tahar Djaout - 1, rue Bachir Attar 16 016 Alger - Place du 1er Compte CPA N° 00.400 103 400 099001178 - Diffusion, 38, Bd Benzerdjeb (Oran) sauf accord de la rédaction.
Mai Tél : 021 68 21 83 - 021 68 21 84 - 021 68 21 85 - Compte devises : CPA N° 00.400 103 457 050349084 Tél : 041 41 23 62 - Fax : 041 40 91 66
Fax : 021 68 21 87 - 021 68 21 88 ACOM : Agence de communication : 102 Logts, tour de Sidi
El Watan - Mardi 27 juillet2010 - 26

SPORTS

BEACH - TOUR DE FRANCE DE CYCLISME REAL MADRID


VOLLEY Raul, très ému,
Béjaïa remporte
le tournoi Contador pour la 3 fois e
fait ses adieux
R aul, l’attaquant emblématique
du Real Madrid, a fait ses
de Jijel 'Espagnol, Alberto Contador, a

Boucheta Meriem et Berkioun


Sabrina, représentant la paire de
L remporté dimanche pour la troi-
sième fois, à 27 ans, le Tour de
France marqué par son duel très indécis
adieux, lundi, à ses supporters et
au club, où il jouait depuis 16 ans.
«Un jour très difficile», selon le
avec le Luxembourgeois Andy Schleck, joueur, qui doit en principe s'enga-
Béjaïa, déjà championne autre coureur de la jeune génération (25 ger avec le club allemand de Shal-
d’Algérie, ont remporté la 6e et ans). Sur les Champs-Elysées, où le
avant-dernière étape du circuit
ke 04. Il a été «le meilleur parmi
national de beach- volley féminin,
Britannique Mark Cavendish a dominé les meilleurs», a salué, lors d'une
qui s’est déroulé vendredi et le sprint de la 20e et dernière étape (5e cérémonie, le président du club,
samedi derniers sur la plage de victoire), Contador et Schleck se sont Florentino Perez, estimant qu'il
Kotama, à Jijel. Les deux donné rendez-vous en 2011 pour un s'agissait «d'un moment très
volleyeuses ont battu en finale la nouvel épisode d'un match qui a jeté émouvant». «C'est un jour très dif-
paire d’Oran, représentée par dans l'ombre l'Américain Lance Arm- ficile pour moi, dans ma carriè-
Faradj Samia et El Kouch Nawel, strong, le détenteur du record de vic- re», a déclaré Raul, visiblement
lors d’un match âprement disputé toires (7) dans le Tour.

PHOTO : D. R.
ému, qui est ensuite parti saluer
sur le sable fin de la célèbre plage Armstrong, qui avait annoncé disputer ses fans réunis dans le stade San-
du Casino. sa dernière Grande Boucle, était parti tiago Bernabeu. «Je ne vous ou-
La troisième place est revenue pour gagner. blierai jamais», leur a-t-il dit,
aux Kabyles de Tizi Ouzou, Mais, après plusieurs chutes, il s'est in-
Narimane Kaci et Louisa Assal, Alberto Contador fait signe de la main pour sa 3e consécration du Tour de France ajoutant que, pendant 16 ans, «le
cliné très nettement, tout comme
qui ont battu à leur tour, à la d'autres «trentenaires» (Basso, Evans). Real Madrid a été ma maison».
Frank (fracture de la clavicule). Mais il hommes à Paris. Dans les Pyrénées, Raul, 33 ans, jouait pour le Real
surprise générale, les Blidéennes Le Texan de 38 ans a terminé à près de a gommé son retard du prologue sur l'Espagnol et le Luxembourgeois sont
Sara Dendani et Nacéra Guerbali 40 minutes de Contador. Sur le podium, depuis 1994. Il a remporté avec le
qui ont fait sortir en quart de
Contador qui craignait tant cette pre- arrivés ensemble au sommet du Tour- club madrilène six championnats
Contador et Schleck, les deux plus forts mière semaine. malet, où ils ont distancé tous leurs ad-
finale les Algéroises Ahlam en montagne, ont côtoyé le Russe Denis et trois ligues des champions. Il a
Amrani et Lilya Krimat. Dans les Alpes, le champion du monde versaires.
Menchov, déjà troisième en 2008. L'Ita- inscrit un record de 323 buts en
L’étape finale de ce circuit se australien, Cadel Evans, n'a assuré Le Tour s'est joué pour finir dans le
lien Alessandro Petacchi a remporté le qu'un bref intérim en tête du classement contre-la-montre à la veille de l'arrivée. 740 apparitions (record égale-
déroulera, comme prévu, à Alger, ment) sous le maillot madrilène.
les 29, 30 et 31 juillet à la Grande-
maillot vert du classement par points, le pour succéder au Suisse Fabian Cancel- Schleck, devancé de 31 secondes, a
Français Anthony Charteau la tenue lara, le plus fort rouleur actuel, et à Syl- poussé Contador dans ses derniers re- Auteur de 44 buts en 102 sélec-
Poste. Pour rappel, l’étape
blanche à pois rouges du GP de la Mon- vain Chavanel, l'un des Français en vue tranchements avant que le Castillan ob- tions dans l'équipe nationale, il
jijelienne de ce circuit a été un
franc succès, selon un membre du tagne. Mais cette 97 e édition s'est (deux des six succès français). Evans, tienne une victoire, qui lui a procuré une avait disputé son dernier match
comité d’organisation. concentrée sur la lutte pour le maillot défaillant après une chute, a laissé le émotion plus forte que les précédentes, pour la «Roja» en septembre 2006
«Contrairement aux étapes jaune limitée, dès les Alpes, à Contador maillot jaune avant la mi-course à de son propre aveu. En attendant le Tour et n'a participé ni à l'Euro 2008 ni
passées, un public attentif et et Schleck. Le début de course, trépi- Schleck. 2011, qui partira de Vendée, Contador a au récent Mondial en Afrique du
intéressé a marqué de sa dant, a donné lieu à une multitude de Pour prendre le pouvoir, Contador, bien rejoint au palmarès trois autres triples sud. L'annonce de son départ suit
présence les rencontres des chutes. aidé par le Kazakh Alexandre Vinokou- vainqueurs, le Belge Philippe Thys, le celle faite, dimanche, par un autre
jeunes volleyeuses qui se sont rov, a dû attendre les Pyrénées et un in- Français Louison Bobet et l'Américain joueur emblématique du Real, le
déroulées dans une parfaite L'incident mécanique milieu Guti, également 33 ans, qui
cident mécanique survenu à son rival. A Greg Lemond. Au total, 170 coureurs
organisation», dira notre Sur les pavés du nord de la France, Luchon, Schleck a perdu 39 secondes, — un record — sur 197 partants, ont devrait aller jouer au club turc de
interlocuteur. Zouikri A. Andy Schleck a perdu son frère aîné, soit l'écart qui a séparé les deux terminé ce Tour. (AFP) Besiktas (D1).

MONDIAUX D’ATHLÉTISME JUNIORS


L'Algérie termine à la 30e place
es
es 13 Championnats du monde d’athlétisme tionnée à la rescousse, n’a pu passer le premier
LUnisjuniors, dominés comme prévu par les Etats-
qui ont conservé leur titre, se sont achevés
tour. Un bilan qui confirme la régression du
demi-fond algérien. Amar Brahmia (membre du
dimanche à Moncton au Canada. L’Algérie a ter- bureau) a, dans une déclaration faite hier, estimé
miné à la 30e place au classement des médailles que «L’équipe nationale d’athlétisme juniors
sur 39 nations classées. Malgré la médaille d’ar- est loin du niveau international». Il ajoute pour
gent décroché sur 1500 m par le surprenant Ab- signifier que l’élite juniors s’est qualifiée aux
derrahmane Anou, l'Algérie n’a pu améliorer la différentes compétitions internationales sur la
16e place enregistrée au cours des précédents base des minima très faibles par rapport à leurs
Mondiaux, disputés en Pologne (2008). C était adversaires. Dans la foulée, il reconnaît que son
grâce à la médaille d’or remportée par Imed groupe de l’élite de demi-fond (seniors) a enre-
Touil sur 1500 m. Avant le début de la compéti- gistré une mauvaise saison. A présent, si Anou a
tion, la FAA avait tablé sur «la réalisation d’une sauvé la face au Canada, quel sera son avenir ?
excellente prestation et avec en prime d’at- Car, avant lui il y avait Imed Touil qui a été sacré
teindre plusieurs finales». champion du monde, et son frère jumeau Abdel-
Finalement, la désillusion était grande. Car, dès madjid, finaliste du 1500 m en Pologne, mais
la 2e journée du Mondial, sept athlètes algériens dont on n’a pas su exploiter les qualités intrin-
ont été éliminés d’entrée. Une déconvenue qui sèques. Hier, le père de Anou nous a laissé en-
Publicité

s’est poursuivie jusqu'à la dernière entrée en tendre qu’il compte envoyer son fils à l’étran-
lice (23 juillet) du marcheur Ferhat Belaïd qui a ger pour parfaire son talent. On le saura dans les
terminé avant-dernier au cours de la finale direc- jours à venir. En tout cas, une polémique est née
te du 10 km marche. Même l’athlète Saloua a propos de qui entraînera Abderrahmane
Bouakira (800 m), issue de l'immigration, sélec- Anou... Chafik Boukabes

BASKET-BALL (TRÈFLE BLIDA)


Lauréat cherche reconnaissance
Créé en 2004, le TRBB (Trèfle de Basket-Ball Blida est un club de basket-ball parrainé par la société
«Trèfle». Cette équipe a gravi un à un les paliers menant à l’élite du basket national. Dès sa
première saison en Superdivision, le TRBB a bousculé la hiérarchie établie. Les GSP, WAB, Staouéli
et Dar El Beïda, se sont retrouvés face à un rude concurrent. Les poulains se sont qualifiés pour les
play off en championnat (classés 5es). Ils ont notamment battu le GSP et le WAB. Mais la «cerise sur
le gâteau» c’était la coupe d’Algérie remportée haut la main par les Blidéens. Ce fut une juste
récompense pour les jeunes basketteurs qui ont honoré la ville des Roses. Cependant, la
déception vint des autorités locales qui n’ont pas cru bon honorer les champions. M. Guessaïbia,
manager du club, nous dira : «C’était la première coupe d’Algérie remportée par le basket-ball
blidéen depuis l’indépendance ; malheureusement, nous n’avons pas eu droit aux honneurs dus à
un champion, c’est dommage !».
Par ailleurs, nous avons appris que le TRBB prépare déjà la saison prochaine. Malgré le départ du
pivot Saïdi au GSP, le club a recruté 2 autres pivots, l’un de Béni-Saf (un bastion du basket) et un
Angolais qui évoluait au Canada. D. E. B.
El Watan - Mardi 27 juillet 2010 - 27

SPORTS

LIGUE DES CHAMPIONS AFRICAINE NOUREDDINE ZEKRI


«Nos chances
La JSK boucle son stage restent intactes»
L
es Kabyles rentreront demain Ahly seront présents à Tizi Ouzou.

L
d'Aix-en-Provence après pra- 'entraîneur de l'Entente de Sétif, Noureddine Zekri, a
tiquement deux semaines de ARRIVÉE DEMAIN DES affirmé lundi au Caire que les chances de son équipe res-
stage. En effet, c'est demain que les NIGÉRIANS tent intactes dans la phase de poules de la Ligue des
Kabyles achèveront leur seconde L'adversaire de la JSK en Ligue champions africains de football, malgré sa défaite lors de la
phase de préparation en attendant des champions, l'équipe nigériane première rencontre face à l'Espérance de Tunis (0-1). La com-
la troisième, prévue à Alger, en de Heartland de Owerri, arrivera pétition continentale vient de commencer et l'équipe n'a pas
perspective de la 3e journée de la demain à Tizi Ouzou, soit le jour- encore dit son dernier mot, a déclaré Zekri à l'APS au Caire où
Ligue des champions et la confron- même où les Canaris débarqueront se trouve l'Entente de Sétif pour un stage de préparation pour
tation avec les Egyptiens du Ahly de Marseille. Une équipe nigériane le compte de la 2e rencontre de la phase des poules qu'elle dis-
du Caire. Une seconde phase de que les Kabyles appréhendent putera au Congo face au TP Mazembe dimanche prochain.
préparation qui a permis au techni- beaucoup, même s'ils auront à les L'entraîneur sétifien a impliqué tous ses joueurs dans les
cien suisse, Alain Geiger, de passer affronter at- home. entraînements, répartis sur deux séances par jour au stade du
en revue pratiquement tout son club, et l'ESS aura à affronter aujourd'hui le club égyptien de
effectif au cours des deux ren- LE TRIO OUGANDAIS Port Saïd lors d'un match amical. Le travail de préparation sera
contres amicales disputées sur ATTENDU LE MÊME JOUR axé sur l'aspect psychologique et tactique. Cette deuxième ren-
place. La première remportée face Demain sera donc une journée contre sera difficile, vu le niveau de l'équipe adverse cham-
au club amateur de Consolat chargée pour les dirigeants de la pionne d'Afrique en titre, a-t-il avoué, mais mes joueurs feront

PHOTO : DR
Marseille Nord (CFA 5e division) formation kabyle qui recevront tout pour assurer les trois points lors des deux prochains
sur le score de 2 à 0 avec des réali- aussi les arbitres ougandais qui matches qui se joueront à l'extérieur. Quant à la défaite de son
sations de Yahia-Chérif et Saïdi, et dirigeront la rencontre algéro-nigé- équipe face l'ES Tunis, l'entraîneur l'a imputée à «une mauvai-
la seconde perdue devant le club de Belkalem, auteur du but de la victoire face à Ismaili d’Egypte riane. En effet, le quatuor ougan- se programmation» de la Confédération africaine de football
2e division du FC Istres sur le score dais, composé de Ssegonga (CAF), qualifiée d'inopportune pour les équipes d'Afrique du
de 0-2. Alors qu'il était prévu une celui de la saison passée où l'équi- ont de recevoir consécutivement les Muhmud, Bugembe Hussein, Kitti Nord. S'agissant du groupe dans lequel évolue l'ESS, Zekri a
3e rencontre face au promu en pe avait terminé à la troisième place deux autres adversaires de cette Yahaya et Kalyango Ali, débarque- déclaré que ce groupe était le plus fort puisqu'il renferme le
Ligue 1, Arles Avignon, avant très loin (12 points) derrière le poule chez eux, à commencer ra aussi à Alger demain. Il sera en détenteur du titre. Il est prévu que la délégation sétifienne,
qu'elle ne soit finalement annulée. champion, le MCA. Ainsi donc, samedi 31 juillet à 20h30, au stade principe installé à l'hôtel le composée de 30 personnes, quitte le Caire le 28 juillet en direc-
Il reste que pour ces deux ren- cette saison, les Canaris se sont fixé du 1er Novembre de Tizi Ouzou, Mercure de Bab Ezzouar, alors que tion du Congo pour participer au deuxième match de la phase
contres, le coach suisse des comme objectif le titre de cham- avec la venue du Heartland, le l'équipe adverse prendra ses quar- des poules de la Ligue des champions d'Afrique contre le TP
Canaris n'a pas manqué d'exprimer pion à moyen terme et une place en champion du Nigeria. Deux tiers à l'hôtel Amraoua de Tizi Mazembe qui vient de réaliser sa première victoire au
sa satisfaction quant à la réaction demi-finale de la Ligue des cham- semaines plus tard les Egyptiens du Ouzou. Mohamed Rachid Zimbabwe sur le score de 2 à 0. APS
de ses poulains anciens et nou- pions à court terme.
veaux. Des nouveaux qui se sont Pour l'heure, on n'en est pas encore
rapidement intégrés dans le grou-
pe, à l'image de Ali Rial et surtout
là, puisque les Kabyles viennent à
peine d'entamer la saison. Une
COUPE DE LA CAF
du portier Malik Asselah qui a été
excellent depuis son intégration
dans les rangs kabyles. D'ailleurs et
entame sous de bons auspices avec
cette première sortie victorieuse en
Ligue des champions africaine face
Le CR Belouizdad prépare Djoliba
contrairement à la saison dernière,
nombreux sont les fans du club qui
estiment que le «marché» de cette
à Ismaïli d'Egypte en déplacement,
qui place les Canaris en pole posi-
tion. Une position qu'ils espèrent
L a formation du CRB, et après tous les
remous qu’elle a vécu ces derniers jours,
notamment avec le départ de plusieurs élé-
te de son nouvel entraîneur argentin,
Miguel Angel Gamondi, prépare la
confrontation de ce vendredi, la première
apporteront certainement une bouffée
d’oxygène pour le CRB et son entraîneur,
en perspective d’une victoire face à Djoliba,
année est nettement meilleur que préserver avec cet avantage qu'ils ments composant son effectif de la saison de la saison pour le Chabab devant son synonyme d’une qualification à la phase
dernière et le retour de certains, se prépare public. En effet, si l’Argentin ne pourra plus des poules. Les deux premiers nommés, en
Fneier négocie avec MC Saïda à retrouver ses supporters et le stade du 20
Août 1955, vendredi prochain, à l’occasion
compter sur les services de l’attaquant
Sofiane Younès, qui a opté pour les Canaris
l’occurrence Boussehaba et Mebarki, qui
n’ont daigné reprendre le chemin des
Emboîtant le pas à plusieurs de ses anciens coéquipiers du CRB, du match retour des huitièmes de finale de de la JSK, après avoir pourtant pris part à la entraînement avec l’équipe, qu’après les
l'attaquant Hocine Fneier, devrait quitter officiellement le CRB, en la coupe de la Confédération africaine, en joute aller face au Djoliba, l’effectif du garanties données par leur direction, pour le
entamant depuis hier les négociations avec les dirigeants de la accueillant la formation malienne de l’AC Chabab a connu, cette semaine, le retour de payement de leur dû, devaient d’ailleurs et
formation du Mouloudia de Saïda, promue cette saison en première DJoliba. Auteur d’un très bon match nul, pas moins trois éléments, qui avaient boy- comme prévu, rencontrer hier en fin
division. Fneier dont les négociations avec le MCS sont à un stade arraché à Bamako lors de la phase aller, les cotté l’équipe et le déplacement en terre d’après le président du CRB, Mahfoud
très avancé, et dont le nom figure, pour rappel, sur la liste des gars de Laâqiba, sont à 90 minutes d’une malienne et sur qui le coach argentin du Kerbadj. Cette rencontre devant permettre
éléments qui ont décidé de boycotter le CRB en signe de protestation, qualification historique à la phase des Chabab devra compter en accueillant son de clore définitivement ce malheureux cha-
suite au non-payement de leur dû relatif à la saison écoulée, devrait poules de la coupe de la CAF. Bien remise prochain adversaire. Boussehaba, Mebarki pitre qui a jeté le doute au sein de la forma-
ainsi rejoindre son ancien coéquipier au Chabab, en l'occurrence le de son récent déplacement en terre malien- et Aoued, qui ont repris le chemin des tion belouizdadie en pleine compétition
milieu de terrain Lounès Bendahmane, l'un des premiers à quitter ne, c’est avec un effectif plus ou moins étof- entraînementS après une période de boy- africaine et en période de préparation d’in-
officiellement, cet été, la formation belouizdadie. K. fé que la formation du CRB, sous la condui- cott, pour des raisons purement financières, tersaison. T.A.S.

LWAF
Mohamed Meknès
n’est plus
L’ancien président de la Ligue
de la wilaya d’Alger de
football, Mohamed Meknès,
est décédé, dimanche dernier,
à l’âge de 78 ans, des suite
d’une longue maladie. Le
défunt a été enterré le même
jour au cimetière d’El Kattar (Alger), en présence de
sa famille et de ses amis qui l’ont accompagné à sa
Publicité

dernière demeure. Natif de Aïn Defla, M.Meknès a


marqué le milieu footballistique en tant que président
de la Ligue de la wilaya d’Alger de football durant 30
années. Il a débuté sa carrière comme footballeur au
sein du club SNCFA (chemin de fer) puis à Duperré
(Aïn Defla) avant de se reconvertir comme entraîneur
du SNCFA. Dès 1971, le défunt a occupé le poste de
secrétaire général et de président durant 30 années à
la Ligue de la wilaya d’Alger de football. Il était connu
pour son dévouement pour le football et surtout par
sa disponibilité. Sa disparition va laisser un grand
vide au sein de la famille du football. En cette
douloureuse circonstance, la rédaction d’El Watan
présente à sa famille ses sincères condoléances et
implore Dieu le Tout Puissant d’accueillir le défunt en
Son Vaste Paradis.
«A Dieu nous appartenons et à Lui nous retournons.»
ALGER : 32° ORAN : 32° CONSTANTINE : 32° OUARGLA : 42°

El Watan LE QUOTIDIEN INDÉPENDANT - Mardi 27 juillet 2010

COMMENTAIRE

Optimisme
sur la reprise
Par Lies Sahar

L
es récentes déclarations du président de la
Réserve fédérale, Ben Bernanke, sur l'écono-
mie américaine et la dernière intervention du
secrétaire américain au Trésor, Timothy Geith-
ner, ont permis d'avoir une meilleure vision de la
reprise de l'économie tel qu'elle se dessine après la
grave crise de 2008-2009. En premier lieu, l'Admi-
nistration américaine considère qu'il n'y aura pas de
rechute. En termes techniques,il n'y aura pas de
récession en double creux (récession caractérisée par
une première chute du produit intérieur brut suivie,
après une reprise avortée, d'une rechute plus profon-
de). Avant les responsables américains, le Fonds
monétaire international (FMI) avait déjà écarté une
récession en double creux en révisant à la hausse sa
EN BREF… projection pour la croissance mondiale en 2010 à
4,6% ce mois-ci, contre 4,2% en avril. Même si le
n CHORFA (BOUIRA) nous a promis des projets, défiant toute concurrence : incriminés ont tous été
Fonds n'a pas manqué d'estimer que le secteur finan-
Les citoyens ferment nous voilà toujours dans les moins de 500 DA le kilo, avec embarqués pour subir les cier était de moins en moins stable à cause de la mon-
la RN26 mêmes conditions. On en a en prime la négociation de ce auditions d'usage, qui vont tée de la dette publique de nombreux pays.
Des dizaines de citoyens ont marre des promesses qui prix en fonction de la quantité peut-être enfin permettre de Le chef économiste du FMI, Olivier Blanchard, a été
observé un sit-in, hier matin, n'aboutissent à rien. achetée. Cette opération pénétrer les dédales de la mafia très explicite : «Dans notre prévision de base, il n'y a
devant le siège de l'APC de C'est de la poudre aux yeux», policière a permis la saisie de de la viande locale. Aek. Z. rien qui ressemble à une récession en W.»
Chorfa, 40 km à l'est de dit un citoyen indigné. Il faut 25 carcasses provenant d'un De plus, le FMI a été catégorique : «La reprise mon-
Bouira. Les protestataires noter que ces problèmes ont cheptel d'ovins brûlés vifs qui n MASCARA diale se poursuivra, malgré davantage de turbulences
exprimaient leur désarroi face été déjà soulevés, il y a une estivait dans des pâturages Deux enfants noyés financières.»
à la pénurie d'eau potable, année. Omar Arbane situés dans la wilaya de dans un point Le FMI a été la seule institution officielle à voir venir
aux chutes de tension et Tissemsilt et appartenant à un de collecte la crise en 2008. Elle a été la seule à donner des pré-
n DJELFA éleveur de Djelfa. Dans ce
coupures d'électricité et au des eaux usées visions qui indiquaient le début de la récession. A
réseau routier totalement Des carcasses d'ovins sillage, une dizaine de Deux frères, D. B. et D. K., cause de cela, le Fonds avait essuyé des attaques viru-
dégradé… De leur côté, les brûlés proposées carcasses d'origine douteuse a âgés respectivement de 9 et lentes de la part de plusieurs gouvernements euro-
élus locaux, à leur tête le à la vente également fait l'objet de saisie. 14 ans, ont été retrouvés péens qui livraient des chiffres optimistes, alors que
P/APC, ont essayé de calmer D'aucuns n'y auraient vu que Selon une source fiable, cet morts, avant-hier, dans un l'économie mondiale s'acheminait vers la catastrophe.
les esprits tout en déclinant du feu en achetant, hier, de la éleveur qui bivouaquait dans un point de collecte des eaux La reprise sera encore lente, selon le secrétaire amé-
toute responsabilité dans viande ovine au Souk Errahma, champ moissonné, dans la usées de six mètres de ricain au Trésor, et elle sera plus forte d’ici une à
cette situation. Cependant, situé à la périphérie de la ville, région de Tissemsilt, a été profondeur, au douar Ouled deux années.
les citoyens ne décoléraient n'était la promptitude des victime de la propagation d'un Djilali, relevant de la Ces appréciations devraient rassurer les marchés,
pas. Les protestataires, pour services de police qui ont foyer d'incendie d'une telle commune de Sidi Bousaïd, à même si elles sont accompagnées d'une mise en
la plupart des jeunes, ont procédé, dans la même ampleur qu'il n'a pu sauver 43 km de Mascara. Les garde qui font dépendre la reprise de la mise en place
alors pris la décision de journée, à la confiscation qu'une trentaine de têtes, mais victimes auraient trouvé la des mesures annoncées par les gouvernements et qui
fermer la RN26 à la d'une trentaine de carcasses ayant tout de même subi de mort par noyade. Les corps visent à rétablir la confiance et la stabilité, notam-
circulation. Des centaines jugées impropres à la graves brûlures. Au lieu de les sans vie ont été transportés ment dans la zone euro.
d'automobilistes ont été consommation. En effet, acheminer vers les services par les éléments de la Les déclarations enregistrées ces derniers temps sur
bloqués. Déterminés à aller agissant sur information, la agricoles les plus proches et de Protection civile à la morgue la reprise ont rendu optimistes les marchés et les pla-
jusqu'au bout de leur action, police a effectué une descente les confier à des vétérinaires, de l'hôpital de Ghriss, à 20 ces financières. Même le pétrole a repris sa hausse
les habitants de Chorfa disent rapide dans ce marché dans le cet éleveur a jugé plus malin de km de Mascara. Une autopsie vers un baril à 80 dollars.
ne plus accepter les but de vérifier l'origine d'une les refiler pour une bouchée de a été ordonnée pour La promulgation récente de la loi sur la réforme de
promesses sans lendemain quantité importante de viande pain à des bouchers véreux afin déterminer les causes Wall Street, aux Etats-Unis, qui devrait éviter les
faites par les élus locaux. suspecte destinée à la qu'à leur tour ils les écoulent en exactes de la mort des deux dérives du système financier américain, va avoir un
«Cela fait une année qu'on consommation à des prix toute impunité. Les bouchers enfants. A. Souag certain impact dans la prise de risque et la gestion
des institutions financières.
Même si la reprise va être lente à se dessiner pour
POINT ZÉRO devenir plus forte, le monde des finances va inaugu-
rer une nouvelle période, une période qui sera mar-

1000 et 1 degrés de solitude Par Chawki Amari


quée surtout par la stabilité.

I
l est midi. A l'arrêt, coincé à un barrage aux portes d'Al- rière. Midi 25. A quelques kilomètres de là, le général Ha-
ger sous le soleil brûlant, Abdelbared B. transpire. Il pen- mel, nouveau patron de la DGSN, ouvre une bouteille de Ha- demandez
se qu'il aurait dû dépenser un peu plus et se payer la cli- moud blanche qu'il a tirée du petit frigo de son bureau.
matisation dans la voiture. Midi 5. Ça n'avance pas, la police Midi 30. Les voitures avancent comme un escargot fonction- aujourd’hui
dévisage lentement chaque voiture, si toutefois on peut dévi- naire à la CNAS. Abdelbared B. pense à une émeute. Si tout le
sager une voiture. Mais la police peut tout faire, y compris ar- monde sort de sa voiture et se rue sur le barrage, tout le mon- votre
rêter des milliers de personnes chaque jour en les laissant de passera. Midi 35. A quelques kilomètres de là, Daho Ould
sous le soleil. Midi 10. Il fait 450° dans la voiture. Abdelbared Kablia, le nouveau ministre de l'Intérieur, s'est allongé pour supplément
B. n'a peut-être pas de climatiseur, mais il a une serviette. Il une petite sieste méritée, à l'ombre du climatiseur. Midi 40.
s'en saisit et s'éponge pour la 23e fois de la journée. Midi 15. Abdelbared B. a un pic d'hyperthermie. Il suffoque, son cer-
Les voitures avancent péniblement, gémissant par moments.
Abdelbared B. a un premier tic nerveux. Mais il sait qu'il ne
veau brûle, il insulte sa propre mère, il parle hébreu, il pense
à avaler son cric. Midi 50, Abdelbared B. s'est calmé en bu-
IMMOBILIER
doit pas s'énerver, au risque d'avoir encore plus chaud. vant du glacéol, le liquide de refroidissement de sa voiture.
Midi 20. Pour oublier l'insoutenable chaleur, Abdelbared B. A 13h20, Abdelbared B. a passé le barrage. Il a méchamment Gratuit
met un CD groënlandais et pense à faire cuire du pain en lais- regardé le policier, qui lui a rendu son regard. Ils se sont
sant simplement de la farine et de l'eau sur la banquette ar- dit à demain.
Publicité