Vous êtes sur la page 1sur 53
Version Avril 2016 Programme RFEM 5 Structures spatiales calculées selon la méthode d'éléments finis Exemple introductif
Version
Avril 2016
Programme
RFEM 5
Structures spatiales calculées selon
la méthode d'éléments finis
Exemple introductif
Tous les droits réservés y compris les droits de la traduction.
Sans autorisation écrite de la société DLUBAL SOFTWARE SARL, il n’est pas autorisé de
distribuer d’une manière quelconque – mécaniquement, électroniquement ou par
autre manière y compris celle de photocopiage – cette description du programme
ni ses parties particulières.
© Dlubal Software SARL
11, rue de Cambrai
Bâtiment l’Artois
75019 Paris
FRANCE
Tél. :
Fax:
E-mail :
Web :
+33 (0)1 78 42 91 61
+33 (0)1 78 42 91 62
+33 (0)1 78 42 91 01
info@dlubal.fr
www.dlubal.fr
RFEM Exemple introductif © 2016 Dlubal Software SARL
Contrôle des entrées 17 Arrangement d'appui 21 Connexion des barres avec articulation et excentricité 23 Articulation
Contrôle des entrées
17
Arrangement d'appui
21
Connexion des barres avec
articulation et excentricité
23
Articulation
23
Poteaux
Excentricité de la barre
24
Matériaux, épaisseurs et sections
25
Charges
26
Première surface rectangulaire
11
Deuxième surface rectangulaire
12
Création des barres
13
Ajustement de la fenêtre graphique
et de la grille
6
Création du modèle
7
Démarrage du programme RFEM
7
5
7
Données de la structure
8
Cas de charge 1 : Poids propre et
revêtement
8
Création des surfaces
Introduction
10
4
Système et charges
5
Croquis du système
5
4.3
2.2
4.5.2
4.4
4.5
4.5.1
4.6
5.
4.3.1
4.2.1
4.2.2
2.1
4.3.1.1
4.3.1.2
4.3.2
Contenu
Contenu
Page
Contenu
Page
RFEM Exemple introductif © 2016 Dlubal Software SARL
5.1
Poutres porteuses
13
Poutre métallique
13
Poutres en T
15
5.1.1
5.1.2
5.2
Charge
2.3
3.
3.1
3.2
4.
4.1
4.2
1.
2.
Génération du maillage EF
5.3
Cas de charge 4 : Imperfections
Cas de charge 3 : Charge
d'exploitation, champ 2
30
5.3.1
Charge de surface
30
5.3.2
Charge linéique
31
7.2
9.2
Résultats sur les objets
46
8.4
Affichage des diagrammes de
résultat
47
9.
Documentation
48
35
32
5.5
Vérification des cas de charge
34
6.
Combinaison des cas de
charge
35
6.1
Création des combinaisons de
charge
9.1
5.4
Création des combinaisons de
résultats
38
7.
Calcul
39
7.1
Contrôle des données d'entrée
39
44
Résultats graphiques
8.2
Tableaux de résultats
43
8.3
Filtrer les résultats
44
8.3.1
Visibilités
8.1
3
26
Poids propre
27
Structure de plancher
27
Cas de charge 2 : Charge
d'exploitation, champ 1
28
Création du modèle
Perspective
Création du rapport d'impression 48
8.3.2
Ajustement du rapport
d'impression
49
9.3
Insertion des graphiques dans le
rapport d'impression
50
10.
6.2
53
41
40
7.3
Calcul de la structure
40
8.
Résultats
41
1 Introduction 1. Introduction Avec ce présent exemple introductif, nous voulons vous familiariser avec les fonctionnalités
1 Introduction
1.
Introduction
Avec ce présent exemple introductif, nous voulons vous familiariser avec les fonctionnalités les
plus importantes de RFEM. Il existe plusieurs chemins pour atteindre vos objectifs. En fonction
de la situation et de vos préférences, vous pouvez « jouer » avec le logiciel pour en apprendre
plus sur les possibilités du programme. Avec cet exemple nous voulons vous encourager à
trouver les fonctions qui vous seront utiles dans RFEM.
Vous allez modéliser une dalle de plancher supportée par des poteaux incluant deux poutres
sur le côté inférieur. Puis, vous vérifierez la structure selon l'analyse statique linéaire et l'analyse
de second ordre en tenant compte des cas de charge suivants : poids propre avec des revête-
ments, charge d'exploitation et imperfection. Avec les fonctionnalités présentées, nous vou-
lons vous montrer comment vous pouvez définir les objets structurels et de charge de ma-
nières différentes.
Il est possible d’éditer le modèle avec la version d’évaluation de 30 jours. Même après la fin de
la période d’essai, vous pouvez entrer et calculer l’exemple ; cependant, le stockage ne sera
plus possible.
Il est plus facile d'insérer les données si vous utilisez deux écrans. Vous pouvez aussi imprimer
cette description sous peine de changer l'affichage du fichier PDF et l'entrée de RFEM.
Ce présent manuel affiche les boutons décrits entre crochets, par exemple [Appliquer]. En
même temps, ils sont affichés à gauche. En complément, les expressions utilisées dans les
boîtes de dialogue, dans les tableaux et dans les menus sont mises en italiques afin de clarifier
les explications. Les entrées requises sont décrites en caractères gras.
Vous trouverez la description des fonctionnalités du programme dans le manuel RFEM que
vous pouvez télécharger sur notre site internet https://www.dlubal.com/fr/telechargements-
et-informations/documents/manuels.
Le fichier RFEM-Example-06.rf5 qui contient les données de l'exemple suivant peut être re-
trouvé dans le projet Exemples qui a été créé automatiquement pendant l'installation. Néan-
moins, si maintenant, vous faites vos premiers pas avec RFEM, nous vous recommandons
d'insérer le modèle manuellement. Si vous n'avez pas le temps de le faire, nous vous invitons à
regarder les vidéos sur https://www.dlubal.com/fr/support-et-formation/apprentissage/videos.
4
RFEM Exemple introductif © 2016 Dlubal Software SARL
2 Système et charges 2. Système et charges 2.1 Croquis du système Figure 2.1 : Système
2
Système et charges
2.
Système et charges
2.1
Croquis du système
Figure 2.1 : Système structurel
Le plancher en béton armé est composé de en deux dalles de plancher continues avec une
poutre en T faite en béton armé et d'une autre poutre faite en acier. La structure est supportée
par des poteaux dont les connexions avec la dalle sont rigides.
Comme mentionné ci-dessus, le modèle représente une structure « théorique » qui peut être
calculée aussi avec la version démo dont les fonctions sont limitées à deux surfaces et douze
barres au maximum.
2.2
Matériaux, épaisseurs et sections
Nous utilisons les matériaux suivants : béton C30/37 et acier S 235.
L'épaisseur du plancher est de 20 cm. Les poteaux en béton et les poutres sur le côté inférieur
possèdent des sections carrées avec des longueurs latérales de 30 cm. Pour la poutre en acier,
vous utilisez la section IPE 450.
RFEM Exemple introductif © 2016 Dlubal Software SARL
5
2 Système et charges 2.3 Charge Cas de charge 1 : Poids propre et revêtement (charge
2
Système et charges
2.3
Charge
Cas de charge 1 : Poids propre et revêtement (charge permanente)
La première charge représente le poids propre de la structure y compris la structure de plan-
cher de 0.75 kN/m 2 . Nous n'avons pas besoin de déterminer le poids propre manuellement car
RFEM le calcule automatiquement à partir des matériaux, des épaisseurs des surfaces et des
sections définis.
Cas de charge 2 : Charge d'exploitation, champ 1
La surface de plancher représente une zone d'habitation de catégorie A2 avec une charge
d'exploitation de 1.5 kN/m 2 . La charge est appliquée dans deux cas de charge différents afin de
déterminer les effets de continuité.
Cas de charge 1
Cas de charge 3 : Charge d'exploitation, champ 2
La charge d'exploitation de 1.5 kN/m 2 est appliquée aussi sur le deuxième champ. En complé-
ment, il y a une charge linéique verticale de 5.0 kN/m au bord du plancher qui représente une
charge de la structure de balcon.
Figure 2.2 : Cas de charge 2 (à gauche) et 3 (à droite)
Cas de charge 4 : Imperfections
Souvent, les imperfections doivent être considérées, comme par exemple avec l'Eurocode 2.
Les défauts d'aplomb et les imperfections en arc sont gérés dans un cas de charge séparé. Ain-
si, il est possible d'attribuer des facteurs partiels de sécurité spécifiques quand vous combinez
la charge avec d'autres actions.
Le défaut d'aplomb est simplifié pour tous les poteaux comme ϕ0 = 1/200 dans la direction
contre l'axe Y. Selon l'Eurocode 2, il n'est pas nécessaire de considérer les imperfections en arc.
Figure 2.3 : Cas de charge 4
6
RFEM Exemple introductif © 2016 Dlubal Software SARL
3 Création du modèle 3. Création du modèle 3.1 Démarrage du programme RFEM Pour démarrer RFEM,
3
Création du modèle
3.
Création du modèle
3.1
Démarrage du programme RFEM
Pour démarrer RFEM, cliquez sur
Démarrage, Tous les programmes et Dlubal et puis, vous sélectionnez Dlubal RFEM 5.xx
ou vous cliquez deux fois sur l'icône Dlubal RFEM 5.xx sur le plan de travail de l'ordinateur.
3.2
Création du modèle
La fenêtre graphique de RFEM sera ouverte et vous montrera la boîte de dialogue ci-dessous.
Vous êtes priés d’insérer les données de base pour le nouveau modèle.
Si le programme RFEM affiche déjà un modèle, vous le fermez en cliquant sur Fermer dans le
menu Fichier. Puis, vous ouvrez la boîte de dialogue Données de base en cliquant sur Nouveau
dans le menu Fichier.
Figure 3.1 : Boîte de dialogue Nouveau modèle - Données de base
Vous insérez Exemple introductif dans le champ d'entrée Nom du modèle. A droite, dans le
champ d'entrée Description vous insérez Dalle de plancher sur des poteaux.
Vous devez toujours définir un Nom du modèle car il détermine le nom du fichier RFEM. Il n'est
pas nécessaire que le champ Description soit rempli.
Dans le champ d'entrée Nom du projet, vous choisissez Exemples de la liste s'il n'est pas déjà
défini par défaut. La Description du projet et le Dossier correspondant sont affichés automati-
quement.
Dans la section de dialogue Type du modèle, l'option 3D est prédéfinie. Cette configuration
permet un modelage spatial. Vous maintenez aussi les paramètres par défaut En bas pour
l'Orientation positive de l'axe global Z.
RFEM Exemple introductif © 2016 Dlubal Software SARL
7
4 Données de la structure Vérifiez si l’option Nulle norme est active dans la section Classification
4
Données de la structure
Vérifiez si l’option Nulle norme est active dans la section Classification des cas et des combinai-
sons de charge. Si ce n’est pas le cas, sélectionnez cette entrée dans la liste.
Ainsi, les données de base pour le modèle sont définies. Vous fermez la boîte de dialogue en
cliquant sur le bouton [OK].
4.
Données de la structure
4.1
Ajustement de la fenêtre graphique et
de la grille
Une fenêtre graphique vide de RFEM s’affiche.
Vue
D'abord, vous cliquez sur le bouton [Maximaliser] dans la barre de titres pour élargir la fenêtre
graphique. Vous pouvez voir les axes de coordonnées avec les directions globales X, Y et Z affi-
chés dans l'espace de travail.
Pour modifier la position des axes de coordonnées, vous cliquez sur le bouton [Déplacer, zoo-
mer, tourner] dans la barre d'outils ci-dessus. Le pointeur est transformé en main. Maintenant,
vous pouvez positionner l'espace de travail selon vos préférences en déplaçant le pointeur et
tenant le clic gauche de la souris appuyé.
En plus, vous pouvez utiliser la main pour zoomer ou tourner la vue :
Zoom : Vous déplacez le pointeur en tenant la touche [Maj] appuyée.
Rotation : Vous déplacez le pointeur en tenant la touche [Ctrl] appuyée.
Pour quitter la fonction, il y a différents chemins possibles :
Vous cliquez sur le bouton encore une fois.
Vous appuyez sur la touche [Échap].
Vous effectuez un clic droit de la souris dans l'espace de travail.
Fonctions de la souris
Les fonctions de la souris correspondent aux standards généraux des applications Windows.
Pour sélectionner un objet à modifier, vous le cliquez par le clic gauche de la souris. Vous cli-
quez deux fois sur l'objet quand vous voulez ouvrir sa boîte de dialogue pour la modification.
Quand vous cliquez sur l'objet par le clic droit de la souris, son menu contextuel s’affiche avec
les commandes et fonctions correspondantes.
Pour modifier la taille d’affichage du modèle vous pouvez utiliser la roulette de la souris. A
l'aide de la roulette, vous pouvez déplacer le modèle directement. En complément, si vous ap-
puyez sur la touche [Ctrl], vous pouvez tourner la structure. La rotation de la structure est aussi
possible en utilisant la roulette et le clic droit de la souris en même temps. Les symboles de
pointeur affichés à gauche montrent la fonction sélectionnée.
8
RFEM Exemple introductif © 2016 Dlubal Software SARL
4 Données de la structure Grille La grille forme l'arrière-plan de l'espace de travail. Dans la
4
Données de la structure
Grille
La grille forme l'arrière-plan de l'espace de travail. Dans la boîte de dialogue Plan de travail et
grille/saisie, vous pouvez ajuster l'espacement des points de grille. Pour ouvrir la boîte de dia-
logue, vous utilisez le bouton [Paramètres de plan de travail].
Figure 4.1 : Boîte de dialogue Plan de travail et grille/saisie
Pour l'insertion ultérieure des données dans les points de grille, il est important que les champs
de contrôle SAISIE et GRILLE dans la barre d'état soient activés. De cette façon, la grille devient
visible et les points seront alignés sur la grille quand vous cliquez.
Plan de travail
Le plan XY est défini comme le plan de travail par défaut. Avec ces paramètres, tous les objets
insérés graphiquement seront générés dans le plan horizontal. Le plan n'a pas d'importance
pour l'insertion des données dans les boîtes de dialogue ou dans les tableaux.
Les paramètres par défaut sont convenables pour notre exemple. Vous fermez la boîte de dia-
logue par le bouton [OK] et commencez l'insertion du modèle.
RFEM Exemple introductif © 2016 Dlubal Software SARL
9
4 Données de la structure 4.2 Création des surfaces D'abord, vous devez définir les nœuds des
4
Données de la structure
4.2
Création des surfaces
D'abord, vous devez définir les nœuds des coins et les connecter par des lignes pour créer la
surface de plancher. Mais, dans notre exemple, vous utilisez l'insertion graphique directe des
lignes et des surfaces.
Vous pouvez définir le plafond comme une surface continue à l'aide des lignes de contour. Il
est aussi possible de modeler le plancher à l'aide des deux surfaces rectangulaires rigidement
connectées dans la ligne commune. La deuxième modélisation facilite l'application des
charges sur deux champs.
Avant de commencer avec la création des surfaces, nous activons deux fonctions utiles. Utilisez
le menu contextuel général. Vous pouvez l’accéder en cliquant par le clic droit de la souris dans
l'espace de travail vide.
Afficher la numérotation
Si vous voulez afficher la numérotation des nœuds, des lignes et des surfaces, vous cliquez par
le bouton droit de la souris dans l'aire vide de la fenêtre graphique. Il sera affiché un menu
contextuel avec des fonctions utiles. Vous activez Afficher la numérotation.
Figure 4.2 : Afficher la numérotation dans le menu contextuel
Connecter automatiquement les lignes/barres
Si la fonction Connecter automatiquement les lignes/barres est désactive, vous l’activez égale-
ment (ouvrez le menu contextuel encore une fois). Elle facilite la création des surfaces.
10
RFEM Exemple introductif © 2016 Dlubal Software SARL
4 Données de la structure 4.2.1 Première surface rectangulaire Pour créer rapidement les dalles rectangulaires, vous
4
Données de la structure
4.2.1
Première surface rectangulaire
Pour créer rapidement les dalles rectangulaires,
vous cliquez sur les Données de modèle dans le menu Insérer, puis, vous choisissez
Surfaces, Plan et Graphiquement et puis Rectangle,
ou vous pouvez utiliser le bouton de liste correspondant pour la sélection des surfaces planes.
Si vous cliquez sur la flèche [], vous ouvrez un menu déroulant qui vous offre une large sélec-
tion des géométries de surface.
Si vous choisissez [Rectangle], vous pouvez définir la dalle directement. Les nœuds et les lignes
correspondants seront créés automatiquement.
Après avoir choisi cette fonction, une nouvelle boîte de dialogue Nouvelle surface rectangulaire
s’ouvrira.
Figure 4.3 : Boîte de dialogue Nouvelle surface rectangulaire
La Surface No. de la nouvelle dalle rectangulaire est spécifiée comme 1. Il n'est pas nécessaire
de modifier ce numéro.
Le Matériau est prédéfini comme Béton C30/37 selon EN 1992-1-1. Quand vous voulez utiliser
un matériau différent, vous pouvez le sélectionner à l'aide du bouton [Bibliothèque de maté-
riau].
L'Épaisseur de la surface est constante. Vous augmentez la valeur d à 200 mm soit en utilisant la
zone de sélection numérique soit par l'insertion directe.
Dans la section de dialogue Type de surface la Rigidité est prédéfinie comme Standard.
Vous fermez la boîte de dialogue par le bouton [OK] et commencez l'insertion graphique de la
dalle.
Vous pouvez faciliter la définition de la surface quand vous définissez la vue dans la direction Z
(vue d'en haut) en utilisant le bouton affiché à gauche. Le mode d'insertion ne sera pas inter-
rompu.
Pour définir le premier coin, vous cliquez par le clic gauche de la souris dans l'origine de coor-
données (coordonnées X/Y/Z 0.000/0.000/0.000). Les coordonnées actuelles du pointeur se-
ront affichées près d’un réticule.
RFEM Exemple introductif © 2016 Dlubal Software SARL
11
4 Données de la structure 4.2.1 Première surface rectangulaire Pour créer rapidement les dalles rectangulaires, vous

Bouton de liste pour les surfaces planes

4 Données de la structure Puis, vous définissez le coin opposé de la dalle en cliquant
4
Données de la structure
Puis, vous définissez le coin opposé de la dalle en cliquant sur le point de grille avec les coor-
données X/Y/Z 6.000/5.000/0.000.
Figure 4.4 : Surface rectangulaire 1
Le programme RFEM crée quatre nœuds, quatre lignes et une surface.
4.2.2
Deuxième surface rectangulaire
Comme la fonction est toujours activée, vous pouvez définir immédiatement la deuxième sur-
face.
Vous cliquez sur le nœud 4 avec les coordonnées 6.000/0.000/0.000 et puis, vous sélection-
nez le point de grille avec les coordonnées 10.000/8.000/0.000.
Figure 4.5 : Surface rectangulaire 2
Comme vous ne voulez plus créer de dalles, vous quittez le mode d'entrée en appuyant sur la
touche [Échap]. Vous pouvez aussi utiliser le clic droit de la souris pour cliquer directement
dans l'aire vide de la fenêtre graphique.
12
RFEM Exemple introductif © 2016 Dlubal Software SARL
4 Données de la structure 4.3 Création des barres 4.3.1 Poutres porteuses Vous spécifiez les propriétés
4
Données de la structure
4.3
Création des barres
4.3.1
Poutres porteuses
Vous spécifiez les propriétés de barre pour les lignes 3 et 7 afin de définir deux poutres por-
teuses. Vérifiez que l’option Connecter automatiquement les lignes/barres est active (voir p. 10).
4.3.1.1
Poutre métallique
Vous ouvrez la boîte de dialogue Modifier la ligne en cliquant deux fois sur la ligne 7.
Vous modifiez le deuxième onglet Barre en cochant la case à cocher de l'option Disponible (voir
la Figure 4.6). Il s’affiche la boîte de dialogue Nouvelle barre.
Figure 4.6 : Boîte de dialogue Nouvelle barre
Il n’est pas nécessaire de modifier les paramètres par défaut. Vous n'avez qu'à créer une sec-
tion. Pour définir la section au Début de la barre, vous cliquez sur le bouton [Nouveau].
La boîte de dialogue Nouvelle section s'ouvre. Vous cliquez sur le bouton [IPE] dans la partie
supérieure de la boîte de dialogue. La boîte de dialogue Sections laminées - Sections en I s'ouvre
où vous pouvez sélectionner la section IPE 450 du tableau de sections IPE (voir la Figure 4.7).
Pour les sections laminées, RFEM prédéfinit le Matériau No. 2 - Acier S 235.
RFEM Exemple introductif © 2016 Dlubal Software SARL
13
4 Données de la structure Figure 4.7 : Sélection de la section IPE 450 Cliquez sur
4
Données de la structure
Figure 4.7 : Sélection de la section IPE 450
Cliquez sur [OK] pour importer les valeurs de section dans la boîte de dialogue Nouvelle section.
Figure 4.8 : Boîte de dialogue Nouvelle section avec les propriétés de section
Vous cliquez sur [OK] et rentrez dans la boîte de dialogue initiale Nouvelle barre. Maintenant, le
champ d'entrée Début de la barre affiche la nouvelle section. Vous fermez le dialogue à l'aide
de [OK]. Vous fermez aussi la boîte de dialogue Modifier la ligne à l'aide du bouton [OK]. La
poutre métallique est maintenant affichée au bord du plancher.
14
RFEM Exemple introductif © 2016 Dlubal Software SARL
4 Données de la structure 4.3.1.2 Poutres en T Vous définissez la poutre en T du
4
Données de la structure
4.3.1.2
Poutres en T
Vous définissez la poutre en T du plancher de la même façon : vous ouvrez la boîte de dialogue
Modifier la ligne en cliquant deux fois sur la ligne 3. Dans l'onglet Barre, vous sélectionnez l'op-
tion Disponible (voir la Figure 4.6).
Définition de la section
La boîte de dialogue Nouvelle barre s’ouvre. Pour définir la section au Début de la barre, vous
cliquez de nouveau sur le bouton [Nouveau] (voir la Figure 4.6).
Dans la partie supérieure de la boîte de dialogue Nouvelle section, vous sélectionnez le tableau
de sections pleines REC. La boîte de dialogue Sections pleines - Rectangle s’affiche et vous défi-
nissez la largeur b et la hauteur h de 300 mm.
Figure 4.9 : Boîte de dialogue Sections pleines - Rectangle
Vous pouvez utiliser le bouton [Info] pour vérifier les propriétés de la section.
Pour les sections pleines, RFEM prédéfinit le matériau No. 1 - Béton C30/37.
Vous cliquez sur [OK] pour importer les valeurs de section dans la boîte de dialogue Nouvelle
section.
Vous cliquez sur [OK] et rentrez dans la boîte de dialogue initiale Nouvelle barre. Maintenant, le
champ d'entrée Début de la barre affiche la section rectangulaire.
Définition de la nervure
Dans RFEM, une poutre en T peut être modelée à l'aide du type de barre Nervure. Vous n'avez
qu'à modifier le Type de barre dans la boîte de dialogue Nouvelle barre : vous sélectionnez l'en-
trée Nervure dans la liste.
RFEM Exemple introductif © 2016 Dlubal Software SARL
15
4 Données de la structure Figure 4.10 : Modification du type de barre Puis, vous cliquez
4
Données de la structure
Figure 4.10 : Modification du type de barre
Puis, vous cliquez sur le bouton [Modifier] à droite à côté de la liste pour ouvrir la boîte de dia-
logue Nouvelle nervure.
Figure 4.11 : Définition de la nervure
Vous définissez la Position et alignement de la nervure Sur le côté +z de la surface. C'est le
côté inférieur de la dalle de plancher.
Pour la Largeur efficace, on spécifie L/8 pour les deux côtés. RFEM trouvera les surfaces auto-
matiquement.
Vous fermez les boîtes de dialogue à l'aide du bouton [OK] et vérifiez le résultat dans la fenêtre
graphique.
16
RFEM Exemple introductif © 2016 Dlubal Software SARL
4 Données de la structure Modification de la vue Vous utilisez le bouton de la barre
4
Données de la structure
Modification de la vue
Vous utilisez le bouton de la barre d'outils affiché à gauche pour définir la [Vue isométrique]
car vous voulez afficher le modèle dans la représentation graphique 3D.
Pour ajuster l'écran, vous utilisez le bouton [Déplacer, zoomer, tourner] (voir les « fonctions de
la souris » sur la page 8). Le pointeur est transformé en main. Si, en complément, vous appuyez
sur la touche [Ctrl], vous pouvez tourner le modèle en déplaçant le pointeur.
Figure 4.12 : Modèle dans la vue isométrique avec le navigateur et les entrées de tableau
Contrôle des données dans le navigateur et dans les tableaux
Tous les objets insérés peuvent être retrouvés dans l'arborescence de répertoire du navigateur
Données et dans les onglets du tableau. Les entrées dans le navigateur peuvent être ouvertes
(comme dans l'Explorer Windows) en cliquant sur le signe [+]. Pour basculer parmi les tableaux,
vous cliquez sur les onglets individuels de tableau.
Par exemple, dans l'entrée de navigateur Surfaces et dans le tableau 1.4 Surfaces, vous voyez
les données d'entrée des deux surfaces sous forme numérique (voir la figure ci-dessus).
4.3.2
Poteaux
La façon la plus confortable pour la création des poteaux est de copier les nœuds de plancher
vers le bas en spécifiant des paramètres particuliers pour le processus de copiage.
Sélectionner des nœuds
D'abord, vous sélectionnez les nœuds que vous voulez copier. Pour ouvrir la boîte de dialogue
correspondant,
vous sélectionnez Sélectionner dans le menu Modifier, et puis, vous cliquez sur Spécial
ou bien vous pouvez utiliser le bouton de la barre d'outils figuré à gauche.
Dans la boîte de dialogue Sélection spéciale, vous cochez l'option Tout de la catégorie Nœuds
pour sélectionner tous les nœuds du modèle. Après vous confirmez la boîte de dialogue en
cliquant sur le bouton [OK].
RFEM Exemple introductif © 2016 Dlubal Software SARL
17
4 Données de la structure Figure 4.13 : Boîte de dialogue Sélection spéciale Les nœuds sélectionnés
4
Données de la structure
Figure 4.13 : Boîte de dialogue Sélection spéciale
Les nœuds sélectionnés sont maintenant affichés avec une couleur différente. La couleur jaune
est prédéfinie comme une couleur de sélection pour les arrière-plans noirs. (Si vous avez sélec-
tionné une surface supplémentaire, vous pouvez la supprimer de la section en appuyant sur la
touche [Ctrl] tout en cliquant sur la surface.)
Copier les nœuds
Vous utilisez le bouton figuré à gauche pour ouvrir la boîte de dialogue Déplacer ou copier.
Figure 4.14 : Boîte de dialogue Déplacer ou copier
Vous augmentez le Nombre de copies à 1 : avec ces paramètres les nœuds ne seront pas dépla-
cés, mais copiés. Comme la hauteur du poteau est de 3 m, vous insérez la valeur 3.0 m pour le
Vecteur de déplacement dans le sens dz.
18
RFEM Exemple introductif © 2016 Dlubal Software SARL
4 Données de la structure Maintenant, vous cliquez sur le bouton [Détails] pour spécifier plus de
4
Données de la structure
Maintenant, vous cliquez sur le bouton [Détails] pour spécifier plus de paramètres.
Figure 4.15 : Boîte de dialogue Paramètres détaillés pour le déplacement/rotation/miroitage
Dans la section de dialogue Connexion, vous cochez les cases à cocher des options suivantes :
Créer de nouvelles lignes entre les nœuds sélectionnés et leurs copies
Créer de nouvelles barres entre les nœuds sélectionnés et leurs copies
Puis, vous sélectionnez la barre 2 de la liste afin de la définir comme une Barre modèle. De cette
façon, les propriétés des poutres en T (type de barre, section, matériau) sont prédéfinies pour
les nouveaux poteaux.
Vous fermez les deux dialogues en cliquant sur le bouton [OK].
Modifier les surfaces
Comme vous avez défini la barre modèle comme une Nervure avec des largeurs efficaces, vous
devez maintenant ajuster le type de la barre. Vous choisissez une autre façon pour la sélection
des poteaux.
D'abord, vous définissez la vue dans la direction [-Y] en utilisant le bouton affiché à gauche.
Puis, vous utilisez le pointeur pour dessiner une fenêtre de droite à gauche à travers des nœuds
de pieds de poteaux. De cette façon, vous sélectionnez tous les objets qui sont entièrement ou
partiellement contenus dans la fenêtre et ainsi, vos poteaux sont aussi sélectionnés. (Quand
vous dessinez une fenêtre de gauche à droite, vous ne sélectionnez que les objets qui sont en-
tièrement contenus dans la fenêtre).
Figure 4.16 : Sélection par la fenêtre
RFEM Exemple introductif © 2016 Dlubal Software SARL
19
4 Données de la structure Maintenant, vous cliquez deux fois sur l’un des poteaux sélectionnés. Il
4
Données de la structure
Maintenant, vous cliquez deux fois sur l’un des poteaux sélectionnés. Il apparait le dialogue
Modifier la barre. Les numéros des barres sélectionnées sont affichés dans le champ de dia-
logue Barre No.
Figure 4.17 : Ajustement du type de barre
Vous modifiez le type de barre à Poutre et vous fermez la boîte de dialogue à l’aide du bouton
[OK].
De nouveau, vous définissez la [Vue isométrique] pour afficher le modèle complètement.
Figure 4.18 : Vue isométrique complète
20
RFEM Exemple introductif © 2016 Dlubal Software SARL
4 Données de la structure 4.4 Arrangement d'appui Le modèle est toujours sans appuis. Dans RFEM,
4
Données de la structure
4.4
Arrangement d'appui
Le modèle est toujours sans appuis. Dans RFEM, vous pouvez attribuer les appuis aux nœuds,
aux lignes, aux barres et aux surfaces.
Attribution des appuis nodaux
Les poteaux sont supportés dans toutes les directions à leurs pieds mais sans encastrement.
Les nœuds de pied et les poteaux restent sélectionnés jusqu'à ce que vous ne cliquiez dans la
fenêtre graphique. Si nécessaire, vous sélectionnez les objets de nouveau par la sélection de
fenêtre (voir la Figure 4.16).
Maintenant, vous cliquez deux fois sur l’un des nœuds de pied sélectionnés. Quand vous re-
gardez la barre d'état dans le coin gauche inférieur, vous pouvez vérifier si le pointeur est placé
sur le nœud correspondant.
Il apparait la boîte de dialogue Modifier le nœud.
Figure 4.19 : Boîte de dialogue Modifier le nœud, onglet Appui
Dans l'onglet Appui, vous cochez la case à cocher Disponible. Avec les paramètres, vous attri-
buez le type d'appui Articulé aux nœuds sélectionnés.
Après avoir cliqué sur le bouton [OK], vous pouvez voir les symboles d'appui affichés dans le
modèle.
Modification du plan de travail
On souhaite modifier la longueur des deux poteaux à gauche à 4 m. Vous changez donc le
plan de travail du plan horizontal au plan vertical.
Pour définir le [Plan de travail YZ], vous cliquez sur le deuxième des trois boutons plans.
Ainsi, la grille est affichée dans le plan des poteaux gauches. Ces paramètres vous permettent
de définir les lignes graphiquement ou bien de déplacer les nœuds dans ce plan de travail.
RFEM Exemple introductif © 2016 Dlubal Software SARL
21
4 Données de la structure Ajustement des nœuds d'appui Cette fois-ci, vous sélectionnez les nœuds 9
4
Données de la structure
Ajustement des nœuds d'appui
Cette fois-ci, vous sélectionnez les nœuds 9 et 8 l'un après l'autre en tenant la touche [Ctrl] ap-
puyé quand vous cliquez.
Puis, vous déplacez l'un des nœuds sélectionnés de 1 m au point de grille ci-dessous. Veuillez
prendre soin à choisir le nœud, pas la barre. De nouveau, vous pouvez vérifier les numéros et
les coordonnées de nœud du pointeur dans la barre d'état.
Figure 4.20 : Déplacement des deux nœuds d'appui sélectionnés
Alternativement, il serait possible de cliquer deux fois sur l'un des nœuds et de modifier la
coordonnée Z correcte dans la boîte de dialogue Modifier le nœud, onglet Coordonnés de nœud.
22
RFEM Exemple introductif © 2016 Dlubal Software SARL
4 Données de la structure 4.5 Connexion des barres avec articulation et excentricité 4.5.1 Articulation La
4
Données de la structure
4.5
Connexion des barres avec articulation et
excentricité
4.5.1
Articulation
La poutre en acier ne peut transférer aucun moment fléchissant dans les poteaux compte tenu
de leur connexion. Ainsi, vous devez attribuer les articulations aux deux côtés de la barre.
Vous cliquez deux fois sur la barre 1 pour ouvrir la boîte de dialogue Modifier la barre.
Dans la section de dialogue Articulation de barre, vous cliquez sur le bouton [Nouvelle] pour
définir un type d'articulation pour le Début de la barre (voir la Figure 4.23).
Figure 4.21 : Boîte de dialogue Modifier la barre, section de dialogue Articulation de barre
La boîte de dialogue Nouvelle articulation de barre où vous pouvez sélectionner les déplace-
ments ou rotations admissibles à la fin de la barre s’affiche. Dans notre exemple, nous cochons
les cases pour φy et φz, c’est-à-dire aucun moment fléchissant au nœud ne pourra être transféré.
Figure 4.22 : Boîte de dialogue Nouvelle articulation de barre
Vous confirmez la prédéfinition et fermez la boîte de dialogue en cliquant sur le bouton [OK].
Dans la boîte de dialogue Modifier la barre, vous pouvez voir que l'articulation 1 est maintenant
insérée pour le Début de la barre. Vous définissez le même type d'articulation pour la Fin de la
barre en utilisant la liste (voir la figure suivante).
RFEM Exemple introductif © 2016 Dlubal Software SARL
23
4 Données de la structure Figure 4.23 : Attribution des articulations dans la boîte de dialogue
4
Données de la structure
Figure 4.23 : Attribution des articulations dans la boîte de dialogue Modifier la barre
4.5.2
Excentricité de la barre
On souhaite connecter la poutre en acier excentriquement au-dessous de la dalle de plancher.
Dans la boîte de dialogue Modifier la barre, vous passez dans l'onglet de dialogue Options.
Dans la section de dialogue Excentricité de la barre, vous cliquez sur le bouton [Nouveau] pour
ouvrir la boîte de dialogue Nouvelle excentricité de barre.
Figure 4.24 : Boîte de dialogue Nouvelle excentricité de barre
24
RFEM Exemple introductif © 2016 Dlubal Software SARL
4 Données de la structure Vous sélectionnez l'option Décalage transversal à partir de la section de
4
Données de la structure
Vous sélectionnez l'option Décalage transversal à partir de la section de l'autre objet. Dans notre
exemple, l'objet est la dalle de plancher : vous utilisez la fonction [Choisir] pour définir la Surface 2
graphiquement.
Puis, vous définissez l'Alignement de la section tout comme le Décalage de l'axe à l'aide des
champs de sélection comme affiché dans la Figure 4.24.
Dans la section de dialogue Décalage axial à partir des barres attenantes, vous cochez les cases à
cocher pour Début de la barre et Fin de la barre pour arranger le décalage sur les deux côtés.
Après avoir confirmé toutes les boîtes de dialogue, vous pouvez contrôler les résultats avec
une vue maximalisée (par exemple le zoom en roulant la roulette, le déplacement en tenant la
roulette appuyée, la rotation en tenant la roulette appuyée et en tenant le clic droit de la sou-
ris).
Figure 4.25 : Poutre en acier avec articulation et excentricité
4.6
Contrôle des entrées
Contrôle du navigateur Données et des tableaux
L'entrée graphique est reflétée dans l'arborescence de navigateur Données et dans les tableaux.
Vous pouvez afficher et masquer le navigateur et les tableaux en sélectionnant le Navigateur
ou le Tableau dans le menu Affichage. Vous pouvez aussi utiliser les boutons correspondants
de la barre d'outils.
Dans les tableaux, les objets structurels sont organisés dans de nombreux onglets. Les gra-
phiques et les tableaux sont interactifs : pour trouver un objet dans le tableau, par exemple
une surface, vous définissez le tableau 1.4 Surfaces et sélectionnez la surface dans la fenêtre
graphique par un clic. Vous pouvez voir que la ligne du tableau correspondante est soulignée
(voir la Figure 4.12, page 17).
Vous pouvez vite contrôler les données numériques de votre entrée.
Enregistrement des données
Finalement, l'entrée des données du modèle est complétée. Pour enregistrer votre fichier,
vous sélectionnez Enregistrer dans le menu Fichier
ou vous utilisez le bouton correspondant dans la barre d'outils figuré à gauche.
RFEM Exemple introductif © 2016 Dlubal Software SARL
25
5 Charges 5. Charges D'abord, les charges comme poids propre, charge d'exploitation ou charge de vent
5 Charges
5.
Charges
D'abord, les charges comme poids propre, charge d'exploitation ou charge de vent sont dé-
crites dans différents cas de charge. Dans l'étape suivante, vous superposez les cas de charge
avec les coefficients partiels de sécurité selon des règles de combinaison spécifiques (voir le
chapitre 6).
5.1
Cas de charge 1 : Poids propre et revêtement
Le premier cas de charge contient les charges du poids propre et de la structure de plancher
agissant en permanence sur la structure (voir le chapitre 2.3, page 6).
Vous utilisez le bouton [Nouvelle charge de surface] pour la création d'un cas de charge.
Figure 5.1 : Bouton Nouvelle charge de surface
La boîte de dialogue Modifier les cas de charge et la combinatoire s’affiche.
Figure 5.2 : Boîte de dialogue Modifier les cas de charge et la combinatoire, onglets Cas de charge et Général
Cas de charge No. 1 est prédéfini avec le type d'action Permanente. En complément, vous insé-
rez la Description du cas de charge Poids propre et revêtement.
26
RFEM Exemple introductif © 2016 Dlubal Software SARL
5 Charges 5.1.1 Poids propre Le Poids propre des surfaces et des barres dans la direction
5 Charges
5.1.1
Poids propre
Le Poids propre des surfaces et des barres dans la direction Z est pris en compte automatique-
ment quand le facteur Actif est spécifié avec 1.000 comme déjà prédéfini.
5.1.2
Structure de plancher
Vous confirmez l'entrée en cliquant sur le bouton [OK]. La boîte de dialogue Nouvelle charge de
surface s’ouvre.
Figure 5.3 : Boîte de dialogue Nouvelle charge de surface
La structure de plancher agisse comme un type de charge Force, la distribution de charge est
Uniforme. Vous acceptez cette prédéfinition tout comme les paramètres ZL pour Globale dans
la section de dialogue Direction de charge.
Dans la section de dialogue Grandeur de charge, vous insérez une valeur de 0.75 kN/m 2 (voir le
chapitre 2.3, page 6). Puis, vous fermez la boîte de dialogue en cliquant sur le bouton [OK].
Ensuite, vous pouvez attribuer la charge graphiquement à la surface de plancher : vous pouvez
voir qu'il y a un petit symbole de charge qui a apparu près du pointeur. Ce symbole disparaît
dès que vous déplacez le pointeur au travers d’une surface. On applique la charge en cliquant
sur les surfaces 1 et 2 l'une après l'autre (voir la Figure 5.4).
Vous pouvez masquer et afficher les valeurs de charge avec le bouton de la barre d'outils
[Afficher les valeurs de charge].
Pour quitter le mode d'entrée, vous utilisez la touche [Échap]. Vous pouvez aussi cliquer par la
touche droite de la souris dans la fenêtre graphique vide. L'entrée pour le cas de charge Poids
propre et revêtement est complétée.
RFEM Exemple introductif © 2016 Dlubal Software SARL
27
5 Charges Figure 5.4 : Entrée graphique de la charge de plancher 5.2 Cas de charge
5 Charges
Figure 5.4 : Entrée graphique de la charge de plancher
5.2
Cas
de
charge
2
:
Charge
d'exploitation,
champ 1
Vous divisez la charge d'exploitation du plancher dans deux cas de charge différents en raison
des effets de continuité. Pour créer un nouveau cas de charge,
vous pointez les Charges dans le menu Insérer et sélectionnez Nouveau cas de charge
ou vous utilisez le bouton correspondant dans la barre d'outils (à gauche de la liste de charges).
Figure 5.5 : Boîte de dialogue Modifier les cas de charge et la combinatoire, onglet Cas de charge
Pour la Description de cas de charge, vous insérez la Charge d'exploitation ou sélectionnez
l'entrée de la liste.
28
RFEM Exemple introductif © 2016 Dlubal Software SARL
5 Charges Le Type d'action est défini automatiquement à Qi D'exploitation. Cette classification est im- portante
5 Charges
Le Type d'action est défini automatiquement à Qi D'exploitation. Cette classification est im-
portante pour les coefficients partiels de sécurité et les coefficients combinatoires pour les
combinaisons de charge.
Dans le champ Commentaire, vous pouvez insérer Champ 1 pour décrire le cas de charge en
détails.
Après avoir confirmé la boîte de dialogue, vous insérez la charge de surface dans un nouveau
chemin d'entrée. D'abord, vous sélectionnez la surface de plancher 1 par un clic. Puis, quand
vous ouvrez la boîte de dialogue à l'aide du bouton [Nouvelle charge de surface], vous pouvez
voir que le numéro de surface est déjà inséré.
Figure 5.6 : Boîte de dialogue Nouvelle charge de surface
La charge d‘exploitation agit comme type de charge Force, la distribution de charge est
Uniforme. Vous acceptez cette prédéfinition tout comme les paramètres ZL pour Globale dans
la section de dialogue Direction de charge.
Dans la section de dialogue Grandeur de charge, vous insérez une valeur de 1.5 kN/m 2 (voir le
chapitre 2.3, page 6). Puis, vous fermez la boîte de dialogue en cliquant sur le bouton [OK].
La charge de surface est affichée dans le champ gauche du plancher.
RFEM Exemple introductif © 2016 Dlubal Software SARL
29
5 Charges 5.3 Cas de charge 3 : Charge d'exploitation, champ 2 Vous créez un [Nouveau
5 Charges
5.3
Cas de charge 3 : Charge d'exploitation,
champ 2
Vous créez un [Nouveau cas de charge] pour insérer la charge d'exploitation du champ droit.
Figure 5.7 : Boîte de dialogue Modifier les cas de charge et la combinatoire, onglet Cas de charge
De nouveau, vous insérez la Charge d‘exploitation pour la Description de cas de charge. Pour
le Commentaire, vous insérez le Champ 2 et puis, vous fermez la boîte de dialogue à l'aide de
[OK].
5.3.1
Charge de surface
Cette fois-ci, vous sélectionnez la surface du plancher 2 et ouvrez la boîte de dialogue Nouvelle
charge de surface avec le bouton [Nouvelle charge de surface].
En complément à la surface 2, vous pouvez voir que les paramètres de l'étape d'entrée précé-
dente sont prédéfinis (type de charge Force, distribution de charge Uniforme, direction de
charge Globale ZL, Grandeur de charge 1.5 kN/m 2 ). Vous pouvez confirmer la boîte de dialogue
sans rien modifier.
La charge de surface est affichée dans le champ droit du plancher (voir la Figure 5.8).
30
RFEM Exemple introductif © 2016 Dlubal Software SARL
5 Charges 5.3.2 Charge linéique Il est plus facile d'appliquer une charge linéique sur le bord
5 Charges
5.3.2
Charge linéique
Il est plus facile d'appliquer une charge linéique sur le bord arrière du plancher quand on
maximalise l'affichage de cette aire en utilisant la fonction Zoomer ou la roulette.
Avec le bouton de la barre d'outils [Nouvelle charge linéique] à gauche du bouton [Nouvelle
charge de surface] on ouvre la boîte de dialogue Nouvelle charge linéique.
La charge linéique comme type de charge Force avec la distribution de charge Uniforme agit
dans la direction de charge ZL. Dans la section Paramètres de charge, vous insérez 5 kN/m (voir
le chapitre 2.3, page 6).
Figure 5.8 : Boîte de dialogue Nouvelle charge linéique
Après avoir cliqué sur le bouton [OK], vous cliquez sur la ligne 8 au bord arrière du plancher
(vérification par la barre d'état).
Vous fermez le mode d'entrée à l'aide du bouton [Échap] ou bien à l'aide d'un clic droit de la
souris dans l'espace de travail vide. Puis, vous redémarrez la [Vue isométrique].
RFEM Exemple introductif © 2016 Dlubal Software SARL
31
5 Charges 5.4 Cas de charge 4 : Imperfections Dans le dernier cas de charge, vous
5 Charges
5.4
Cas de charge 4 : Imperfections
Dans le dernier cas de charge, vous définissez les imperfections pour les poteaux qui sont solli-
cités par l'effort normal.
Cette fois-ci, vous utilisez le navigateur Données pour la création d'un nouveau cas de charge.
Faites un clic droit sur l'entrée Cas de charge pour ouvrir le menu contextuel. Ensuite, vous sé-
lectionnez Nouveau cas de charge.
Figure 5.9 : Menu contextuel Cas de charge
Vous sélectionnez Imperfection en direction de -Y dans la liste Description de cas de charge.
Le Type d'action est modifié automatiquement à Imp Imperfection.
Figure 5.10 : Boîte de dialogue Modifier les cas de charge et la combinatoire, onglet Cas de charge
Vous fermez la boîte de dialogue en cliquant sur le bouton [OK].
32
RFEM Exemple introductif © 2016 Dlubal Software SARL
5 Charges Cliquez sur le bouton de la barre d'outils [Nouvelle charge de solide] pour ouvrir
5 Charges
Cliquez sur le bouton de la barre d'outils [Nouvelle charge de solide] pour ouvrir son menu de
la liste. Sélectionnez l'entrée Nouvelle imperfection. La boîte de dialogue suivante s'ouvre.
Bouton de la liste pour les charges
Figure 5.11 : Boîte de dialogue Nouvelle imperfection
Vous voulez appliquer l'imperfection dans la Direction de l'axe y qui est la direction de l'axe
« faible » de barre qui est dans notre exemple parallèlement aligné avec l'axe global Y.
Vous définissez l‘Imperfection en arc L/e0 à 0.00 et confirmez la boîte de dialogue en cliquant
sur le bouton [OK].
Vous pouvez attribuer l'imperfection facilement par une fenêtre de sélection. D'abord, vous
mettez le modèle dans la position plus appropriée. Vous cliquez sur le bouton [Déplacer, zoo-
mer, tourner] et inclinez le modèle un peu en arrière en tenant le clic gauche de la souris et la
touche [Ctrl] appuyée. Vous arrêtez la modification de vue avec le bouton [Échap] ou par un
clic droit dans la fenêtre sans annuler la fonction Sélectionner les barres pour les imperfections.
Puis, vous dessinez une fenêtre de sélection de droite à gauche. Vous devez prendre soin de
choisir tous les poteaux dans la fenêtre, mais la poutre métallique doit se trouver à l'extérieur
de la zone de sélection.
Figure 5.12 : Sélection des poteaux pour les imperfections
Aussitôt que vous avez défini le deuxième coin de la fenêtre, RFEM attribue les imperfections.
RFEM Exemple introductif © 2016 Dlubal Software SARL
33
5 Charges Vous quittez la fonction par la touche [Échap] ou par un clic droit de
5 Charges
Vous quittez la fonction par la touche [Échap] ou par un clic droit de la souris. Ensuite, vous re-
démarrez la [Vue isométrique].
Figure 5.13 : Imperfections affichées dans le rendu en fil de fer
Modification d'affichage du modèle
La figure ci-dessus affiche la structure comme un Rendu en fil de fer. Vous pouvez définir cette
option d'affichage à l'aide du bouton de la barre d’outils figuré à gauche. De cette façon, les
imperfections ne sont plus cachées par les poteaux rendus.
5.5
Vérification des cas de charge
Tous les quatre cas de charge ont été complètement insérés. Il est recommandé d'[Enregistrer]
l'entrée maintenant.
Vous pouvez rapidement vérifier chaque cas de charge dans les graphiques. Les boutons [] et
[] dans la barre d'outils permettent de sélectionner les cas de charge précédents et suivants.
Figure 5.14 : Parcourir les cas de charge
La sortie graphique de chargement est aussi reflétée dans l'Arbre de navigateur de données et
dans les tableaux. Vous pouvez accéder aux données de chargement dans le tableau 3 Charges
qui peuvent être définies à l'aide du bouton figuré à gauche.
Puis, le graphique et les tableaux sont interactifs. Pour trouver une charge dans le tableau, par
exemple une imperfection, vous définissez le tableau 3.14 Imperfections, et puis, vous sélec-
tionnez la charge dans la fenêtre graphique. Vous pouvez voir que le pointeur se déplace à la
ligne correspondante du tableau.
34
RFEM Exemple introductif © 2016 Dlubal Software SARL
6 Combinaison des cas de charge 6. Combinaison des cas de charge Selon EN 1990, vous
6
Combinaison des cas de charge
6.
Combinaison des cas de charge
Selon EN 1990, vous devez combiner les cas de charge avec les coefficients. Le Type d'action
spécifié auparavant (quand vous avez créé les cas de charge) facilite la génération des combi-
naisons (voir la Figure 5.10, page 32). De cette façon, vous pouvez contrôler les coefficients
partiels de sécurité et les coefficients de combinaison quand les combinaisons sont créées.
6.1
Création des combinaisons de charge
Avec vos quatre cas de charge vous créez les combinaisons de charge suivantes :
1.35*LC1 + 1.5*LC2 + 1.0*LC4
1.35*LC1 + 1.5*LC3 + 1.0*LC4
1.35*LC1 + 1.5*LC2 + 1.5*LC3 + 1.0*LC4
Charge d‘exploitation - champ 1
Charge d’exploitation - champ 2
Charge entière
La structure est calculée selon l'analyse de second ordre.
Création de la CO1
Vous ouvrez le menu du bouton de la liste de [Cas de charge] et créez une [Nouvelle combinai-
son de charge]. La boîte de dialogue Modifier les cas de charge et la combinatoire sera affichée.
Figure 6.1 : Boîte de dialogue Modifier les cas de charge et la combinatoire, onglet Combinaisons de charge
Vous insérez la Charge d'exploitation - champ 1 pour la Description de combinaison de charge.
Ci-dessous, dans la liste des Cas de charge existants, vous cliquez sur le CC1. Puis, vous utilisez
le bouton [] pour transférer le cas de charge dans la liste Cas de charge dans la combinaison de
charge CO1 à droite. Vous faites la même chose avec les CC2 et CC4.
Dans l'onglet Paramètres de calcul, vous vérifiez si la Méthode d'analyse est définie selon l'Analyse
du second ordre (voir la figure suivante).
RFEM Exemple introductif © 2016 Dlubal Software SARL
35
6 Combinaison des cas de charge Figure 6.2 : Onglet Paramètres de calcul Après avoir cliqué
6
Combinaison des cas de charge
Figure 6.2 : Onglet Paramètres de calcul
Après avoir cliqué sur [OK], toutes les charges contenues dans la combinaison de charge sont
affichées dans le modèle.
Figure 6.3 : Charges de la combinaison de charge CO1
En plus, vous pouvez utiliser l'onglet Paramètres de calcul pour vérifier les spécifications appli-
quées par RFEM pour le calcul de différentes combinaisons de charge.
Création de la CO2
Vous créez la deuxième combinaison de charge de la même façon. Vous créez une [Nouvelle
combinaison de charge], mais cette fois-ci, vous insérez la Charge d'exploitation -
pour la Description de combinaison de charge.
champ 2
Les cas de charge qui correspondent à cette combinaison de charge sont les CC1, CC3 et CC4.
Encore une fois, vous utilisez le [] pour les sélectionner.
36
RFEM Exemple introductif © 2016 Dlubal Software SARL
6 Combinaison des cas de charge Création de la CO3 Pour créer la dernière combinaison de
6
Combinaison des cas de charge
Création de la CO3
Pour créer la dernière combinaison de charge, vous choisissez une autre façon de création.
Vous cliquez par le clic droit de la souris sur l'entrée de navigateur Combinaisons de charge et
sélectionnez l'entrée Nouvelle combinaison de charge dans le menu contextuel.
Figure 6.4 : Création des COs à l'aide du menu contextuel de navigateur
Vous insérez la Charge entière pour la Description de combinaison de charge. A l'aide du bou-
ton [Ajouter tous les cas de charge] vous pouvez transférer tous les quatre cas de charge en-
semble dans la liste à droite.
Figure 6.5 : Boîte de dialogue Modifier les cas de charge et la combinatoire, onglet Combinaisons de charge
Comme les cas de charge CC2 et CC3 sont attribués au type d'action Charge d'exploitation, les
deux sont appliqués avec le coefficient partiel de sécurité 1.5. Dans le cas de différentes caté-
gories, l‘un des cas de charge sera l'action déterminante, l'autre sera la charge secondaire avec
le facteur de réduction.
RFEM Exemple introductif © 2016 Dlubal Software SARL
37
6 Combinaison des cas de charge 6.2 Création des combinaisons de résultats A partir des résultats
6
Combinaison des cas de charge
6.2
Création des combinaisons de résultats
A partir des résultats des trois combinaisons de charge, vous créez une enveloppe contenant
les valeurs extrêmes positives et négatives.
Dans le menu du bouton de liste [Cas de charge], vous sélectionnez l'entrée Nouvelle combi-
naison de résultats. La boîte de dialogue Modifier les cas de charge et la combinatoire s'ouvre que
l'on connaît déjà.
Figure 6.6 : Boîte de dialogue Modifier les cas de charge et la combinatoire, onglet Combinaisons de résultats
Vous choisissez la Combinaison de résultats déterminante de la liste Description de la com-
binaison de résultats.
Pour afficher les combinaisons de charge dans la section de dialogue Charge existante, vous sé-
lectionnez les Combinaisons de charge CO de la liste au-dessous du tableau. Puis, vous sélec-
tionnez toutes les trois combinaisons à l'aide d'un clic sur le bouton [Sélectionner toutes les
charges listées].
Le champ de sélection au-dessous du tableau de charge à droite indique le coefficient de su-
perposition qui est prédéfini à 1.00. Les paramètres conformes à notre intention pour détermi-
ner les valeurs extrêmes de cette combinaison de charge. On modifie la règle de superposition
à Permanent afin que RFEM prenne toujours en compte au moins une de ces actions.
Vous utilisez le bouton [Ajouter le sélectionné avec « ou »] pour transférer les trois combinai-
sons de charge dans la liste à droite. La valeur 1 au-dessous de la colonne finale vous dit que
toutes les entrées appartiennent au même groupe : elles ne seront pas traitées comme addi-
tionnelles mais agissant alternativement.
Ainsi, le critère de superposition est complètement défini. Vous cliquez sur [OK] et enregistrez
l'entrée avec le bouton [Enregistrer].
38
RFEM Exemple introductif © 2016 Dlubal Software SARL
7 Calcul 7. Calcul 7.1 Contrôle des données d'entrée Avant de calculer votre structure, vous voulez
7 Calcul
7.
Calcul
7.1
Contrôle des données d'entrée
Avant de calculer votre structure, vous voulez que RFEM fasse le contrôle des entrées. Pour ou-
vrir la boîte de dialogue correspondante,
vous sélectionnez le Contrôle de plausibilité dans le menu Outils.
La boîte de dialogue Contrôle de plausibilité sera ouverte là où l'on définit les paramètres sui-
vants.
Figure 7.1 : Boîte de dialogue Contrôle de plausibilité
S'il n'y a pas d'erreur détectée après le clic sur [OK], le message suivant sera affiché. En com-
plément, un court sommaire des données de structure et de charge est affiché.
Figure 7.2 : Résultats du contrôle de plausibilité
Vous trouvez plus d'outils pour le contrôle des entrées en sélectionnant
Contrôle du modèle dans le menu Outils.
RFEM Exemple introductif © 2016 Dlubal Software SARL
39
7 Calcul 7.2 Génération du maillage EF Comme vous avez coché l'option Générer le maillage EF
7 Calcul
7.2
Génération du maillage EF
Comme vous avez coché l'option Générer le maillage EF dans la boîte de dialogue Contrôle de
plausibilité (voir la Figure 7.1), vous avez automatiquement généré un maillage avec la taille
standard de maillage de 50 cm. (Vous pouvez modifier la taille prédéfinie du maillage en sélec-
tionnant Paramètres du maillage EF dans le menu Calculer.)
Figure 7.3 : Modèle avec un maillage EF généré
7.3
Calcul de la structure
Pour démarrer le calcul,
vous sélectionnez Calculer tout dans le menu Calculer
ou vous utilisez le bouton de la barre d'outils figuré à gauche.
Figure 7.4 : Processus de calcul
40
RFEM Exemple introductif © 2016 Dlubal Software SARL
8 Résultats 8. Résultats 8.1 Résultats graphiques Dès que le calcul est terminé, RFEM affiche les
8 Résultats
8.
Résultats
8.1
Résultats graphiques
Dès que le calcul est terminé, RFEM affiche les déformations du cas de charge actuellement défini.
Les derniers paramètres de charge ont été CR1 et puis, vous pouvez voir les résultats minimaux
et maximaux de cette combinaison de résultats.
Figure 8.1 : Graphique des déformations max/min pour la combinaison de résultats CR1
Sélection des cas de charge et des combinaisons de charge
Vous pouvez utiliser les boutons de la barre d'outils [] et [] (à droite de la liste des cas de
charge) pour choisir entre les résultats des cas de charge, combinaisons de charge et des com-
binaisons de résultats. Vous connaissez déjà les boutons du contrôle des cas de charge. Il est
aussi possible de sélectionner les charges dans la liste.
Figure 8.2 : Liste des cas de charge dans la barre d'outils
Sélection des résultats dans le navigateur
Un nouveau navigateur est affiché, il gère tous les types de résultats pour l'affichage graphique.
Vous pouvez accéder au navigateur de Résultats quand l'affichage de résultats est actif. Vous
pouvez activer ou désactiver l'affichage de résultats dans le navigateur Afficher. Vous pouvez
aussi utiliser le bouton de la barre d'outils [Afficher les résultats] figuré à gauche.
Les cases à cocher qui précèdent les catégories de résultats individuelles (par exemple Défor-
mations globales, Barres, Surfaces, Réactions d'appui) déterminent les déformations ou les efforts
RFEM Exemple introductif © 2016 Dlubal Software SARL
41
8 Résultats internes qui seront affichés. En face des entrées contenues dans les catégories, vous pouvez
8 Résultats
internes qui seront affichés. En face des entrées contenues dans les catégories, vous pouvez
cocher d’autres cases à l'aide desquelles vous pouvez déterminer le type de résultats à afficher.
Finalement, vous pouvez parcourir les cas de charge simples et les combinaisons de charge.
Les différentes catégories de résultats vous permettent d'afficher les déformations, efforts in-
ternes des barres et des surfaces, les contraintes ou encore les forces d'appui.
Figure 8.3 : Détermination des efforts internes des barres et des surfaces dans le navigateur Résultats
Sur la figure ci-dessus, vous pouvez voir les efforts internes des barres My et les efforts internes
des surfaces my calculés pour CO1. Pour afficher les efforts, il est recommandé d'utiliser le rendu
en fil de fer. Vous pouvez définir cette option d'affichage à l'aide du bouton figuré à gauche.
Affichage des valeurs
L'échelle de couleur dans le panneau de contrôle affiche la gamme de couleur. Vous pouvez
afficher les valeurs de résultats en sélectionnant l'option Valeurs aux surfaces dans le naviga-
teur Résultats. Pour afficher toutes les valeurs des nœuds du maillage E F ou des points de
grille, en plus, vous désactivez l'option Valeurs extrêmes.
Figure 8.4 : Moments de point de grille m x de la dalle de plancher dans la vue Z (CO1)
42
RFEM Exemple introductif © 2016 Dlubal Software SARL
8 Résultats 8.2 Tableaux de résultats Vous pouvez évaluer les résultats aussi dans les tableaux. Les
8 Résultats
8.2
Tableaux de résultats
Vous pouvez évaluer les résultats aussi dans les tableaux.
Les tableaux de résultats sont affichés automatiquement quand le modèle est calculé. Ainsi
que dans le cas des entrées numériques vous voyez différents tableaux avec des résultats. Le
tableau 4.0 Résultats - Résumé vous offre un résumé des processus de calcul classés par cas de
charge et combinaison de charge.
Figure 8.5 : Tableau 4.0 Résultats - Résumé
Pour sélectionner d'autres tableaux, vous cliquez sur leurs onglets de tableau. Pour trouver des
résultats spécifiques dans le tableau, par exemple les efforts internes de la surface de plancher 1,
vous choisissez le tableau 4.15 Surfaces - Efforts internes de base. Puis, vous sélectionnez la
surface dans le graphique (le rendu transparent facilite la sélection) et vous voyez que RFEM
passe aux résultats de cette surface dans le tableau. Le point de grille courant qui signifie la
position du pointeur dans la ligne de tableau est indiqué dans le graphique par une flèche de
marquage.
Figure 8.6 : Efforts internes de surface dans le tableau 4.15 et indication du point courant de grille dans le modèle
RFEM Exemple introductif © 2016 Dlubal Software SARL
43
8 Résultats Ainsi que la fonction de navigation dans la barre d'outils principale, vous pouvez utiliser
8 Résultats
Ainsi que la fonction de navigation dans la barre d'outils principale, vous pouvez utiliser les
boutons [] et [] pour sélectionner les cas de charge dans le tableau. Vous pouvez aussi utili-
ser la liste de la barre d'outils de tableau pour définir un cas de charge particulier.
8.3
Filtrer les résultats
RFEM vous offre de différents chemins et outils à l'aide desquels vous pouvez représenter et
évaluer les résultats dans des aperçus clairement structurés. Vous pouvez utiliser ces outils
aussi pour notre exemple.
Vous affichez les efforts internes des barres My par le navigateur Résultats.
8.3.1
Visibilités
Les vues partielles et les découpes peuvent être utilisées avec des Visibilités afin d'évaluer les
résultats.
Affichage des résultats pour les poteaux en béton
Vous cliquez sur l'onglet Vues dans le navigateur. Vous cochez les entrées suivantes listées
sous l'entrée Généré :
Barres classées par type :
Poutre
Barres classées par section :
Rectangle 300/300
En complément, vous créez l'intersection des deux options à l'aide du bouton [Afficher l'inter-
section des visibilités activées].
Figure 8.7 : Moments M y des poteaux en béton dans la représentation à l'échelle
L'affichage montre les poteaux en béton y compris les résultats. Le modèle n'est affiché que
d'une façon épurée.
Ajustement du facteur d'échelle
Afin de contrôler le diagramme des efforts internes sur le modèle rendu sans difficulté, vous
mettez en échelle l'affichage des données dans l'onglet de contrôle du panneau. Vous modi-
fiez le facteur pour les Diagrammes de barre à 2 (voir la figure ci-dessus).
44
RFEM Exemple introductif © 2016 Dlubal Software SARL
8 Résultats Affichage de résultats de la dalle de plancher De la même façon, vous pouvez
8 Résultats
Affichage de résultats de la dalle de plancher
De la même façon, vous pouvez filtrer les résultats de surface dans le navigateur Vue. Vous dé-
sactivez les options Barres par type et Barres par section et coche Surfaces par épaisseur où vous
sélectionnez l'entrée 200 mm.
Figure 8.8 : Efforts tranchants du plancher
Comme décrit auparavant, vous pouvez modifier l'affichage des types de résultat dans le navi-
gateur Résultats (voir la Figure 8.3, page 42). La figure ci-dessus affiche la distribution des efforts
tranchants vy.
RFEM Exemple introductif © 2016 Dlubal Software SARL
45
8 Résultats 8.3.2 Résultats sur les objets Il y a une autre possibilité de filtrer les
8 Résultats
8.3.2
Résultats sur les objets
Il y a une autre possibilité de filtrer les résultats à l'aide de l'onglet filtre du panneau de contrôle
où vous pouvez spécifier les numéros des barres ou des surfaces particulières pour afficher ex-
clusivement leurs résultats. Contrairement à la fonction de visibilité, le modèle sera affiché
complètement dans le graphique.
D'abord, vous désactivez l'option Définies par l'utilisateur / générées dans le navigateur Vues.
Figure 8.9 : Réactivation de la vue complète dans le navigateur Vues
Vous sélectionnez la surface 1 par un clic. Puis, dans le panneau, vous pouvez modifier l'onglet
filtre et contrôler si le champ de sélection Surfaces est activé.
Vous cliquez sur le bouton [Importer de la sélection] et voyez que le numéro de la surface sé-
lectionnée a été inséré dans le champ d'entrée ci-dessus. Puis, la fenêtre graphique ne vous
montre que les résultats de la surface gauche.
Figure 8.10 : Diagramme des efforts tranchants de la surface gauche
Vous pouvez rétablir la vue complète des résultats en appliquant l'option de panneau Tout.
46
RFEM Exemple introductif © 2016 Dlubal Software SARL
8 Résultats 8.4 Affichage des diagrammes de résultat Vous pouvez évaluer les résultats aussi dans un
8 Résultats
8.4
Affichage des diagrammes de résultat
Vous pouvez évaluer les résultats aussi dans un diagramme disponible pour les lignes, barres,
appuis linéiques et sections. Dans notre exemple, vous utilisez cette fonction pour voir le dia-
gramme de résultats de la poutre en T.
Vous cliquez sur la barre 2 par le clic droit de la souris (quand vous avez des problèmes, vous
pouvez masquer les résultats de la surface) et sélectionner l'option Diagrammes de résultat.
Une nouvelle fenêtre qui va nous montrer les diagrammes de résultat sur la barre de nervure
s’affiche.
Menu contextuel Barre
Figure 8.11 : Affichage des diagrammes de résultat sur la poutre
Dans le navigateur, vous cochez les cases pour les déformations globales u et les efforts in-
ternes My et V-L. La dernière option représente l'effort tranchant longitudinal entre la surface et
la barre. Ces efforts sont affichés quand le bouton [Résultats avec un composant de nervures]
est activé dans la barre d'outils. Quand vous cliquez sur le bouton pour l'activer ou désactiver,
vous pouvez voir clairement la différence entre les efforts internes de la barre simple et les ef-
forts internes de la nervure avec intégration des composants des surfaces.
Pour ajuster la taille des diagrammes de résultat affichés, vous utilisez les boutons [+] et [-].
Les boutons [] et [] pour la sélection du cas de charge sont disponibles aussi dans la fenêtre
de diagramme de résultats. Vous pouvez aussi utiliser la liste aussi pour définir les résultats
d'un cas de charge.
Vous quittez la fonction Diagrammes de résultat par fermer la fenêtre.
RFEM Exemple introductif © 2016 Dlubal Software SARL
47
9 Documentation 9. Documentation 9.1 Création du rapport d'impression Il n'est pas recommandé d'envoyer la sortie
9 Documentation
9.
Documentation
9.1
Création du rapport d'impression
Il n'est pas recommandé d'envoyer la sortie complète de résultats d'un calcul EF directement à
l'imprimante. Ainsi, RFEM génère d'abord un aperçu avant impression qui s'appelle « rapport
d'impression » et contient les données d'entrée et de résultats. Vous utilisez le rapport pour
déterminer les données que vous voulez inclure dans l'impression. En plus, vous pouvez ajou-
ter des graphiques, descriptions ou des figures.
Pour ouvrir le rapport d'impression,
vous sélectionnez Ouvrir le rapport d'impression dans le menu Fichier
ou vous utilisez le bouton figuré à gauche. Une boîte de dialogue s'ouvre où vous pouvez spé-
cifier un Modèle type comme un échantillon pour un nouveau rapport d'impression.
Figure 9.1 : Boîte de dialogue Nouveau rapport d'impression
Vous acceptez le modèle 1 - Données d'entrée et résultats réduits et générez l'aperçu avant im-
pression par [OK].
Figure 9.2 : Aperçu avant impression dans le rapport d'impression
48
RFEM Exemple introductif © 2016 Dlubal Software SARL
9 Documentation 9.2 Ajustement du rapport d'impression Dans le rapport d'impression, il y a un navigateur
9 Documentation
9.2
Ajustement du rapport d'impression
Dans le rapport d'impression, il y a un navigateur qui liste les chapitres sélectionnés. En cliquant
par clic droit sur l'entrée de navigateur, vous pouvez voir son contenu dans la fenêtre à droite.
Le contenu prédéfini peut être spécifié en détails. Ensuite, vous ajustez la sortie des efforts in-
ternes de la barre : dans le chapitre Résultats - combinaisons de résultats par clic droit de la sou-
ris vous sélectionnez Sections - Efforts internes et puis, vous cliquez sur Sélection.
Figure 9.3 : Menu contextuel Sections - Efforts internes
Une boîte de dialogue s’affiche offrant des options de sélection détaillées pour les résultats de
CR des barres.
Figure 9.4 : Réduction de la sortie des efforts internes à l'aide de Sélection du rapport d'impression
RFEM Exemple introductif © 2016 Dlubal Software SARL
49
9 Documentation Vous mettez le pointeur dans la cellule de tableau 4.12 Sections - Efforts internes.
9 Documentation
Vous mettez le pointeur dans la cellule de tableau 4.12 Sections - Efforts internes. Le bouton [ ] ...
devient actif ce qui ouvre la boîte de dialogue Détails - Efforts internes par sections. Puis, vous
réduisez la sortie aux Valeurs extrêmes des efforts internes N, Vz et My.
Après avoir confirmé la boîte de dialogue, vous pouvez voir que le tableau des efforts internes
a été mis à jour dans le rapport d'impression. De la même façon, vous pouvez ajuster les cha-
pitres restant pour l'impression.
Pour modifier la position d'un chapitre dans le rapport d'impression, vous le déplacez à la nou-
velle position à l'aide de la fonction Glisser-déplacer. Si vous voulez supprimer un chapitre,
vous pouvez utiliser le menu contextuel (voir la Figure 9.3) ou la touche [Suppr] du clavier.
9.3
Insertion des graphiques dans le rapport
d'impression
Souvent, vous intégrez des graphiques dans l'impression pour illustrer la documentation.
Impression du graphique des déformations
Vous fermez le rapport d'impression à l'aide du bouton [X]. Le message suivant s’affiche :
Voulez-vous enregistrer le rapport d’impression ? Cliquez sur [Oui] et retournez dans la fenêtre
graphique de RFEM.
Dans la fenêtre graphique, vous sélectionnez la Déformation de CO1 - Charge d'exploitation -
champ 1 et mettez le graphique dans une position appropriée.
Comme les déformations peuvent être affichées plus clairement dans le Rendu en fil de fer,
vous définissez l'option d'affichage correspondant.
Si ce n'est pas encore défini, vous modifiez l'affichage des surfaces à Tout dans l'onglet de filtre
du panneau (voir la Figure 8.10, page 46).
Figure 9.5 : Déformations de CO1
50
RFEM Exemple introductif © 2016 Dlubal Software SARL
9 Documentation Puis, vous transférez le graphique dans le rapport d'impression. Vous sélectionnez Imprimer le graphique
9 Documentation
Puis, vous transférez le graphique dans le rapport d'impression.
Vous sélectionnez Imprimer le graphique dans le menu Fichier
ou bien à l'aide du bouton correspondant dans la barre d'outils figuré à gauche.
Vous définissez les paramètres d'impression suivants dans la boîte de dialogue Imprimer le
graphique. Il n'est pas nécessaire de modifier les paramètres par défaut dans
Options et Spectre de couleur.
les onglets
Figure 9.6 : Boîte de dialogue Imprimer le graphique
Cliquez sur [OK] pour imprimer le graphique de la déformation dans le rapport d'impression.
Le graphique sera affiché à la fin du chapitre Résultats - cas de charge, combinaisons de charge.
Figure 9.7 : Graphique des déformations dans le rapport d'impression
RFEM Exemple introductif © 2016 Dlubal Software SARL
51
9 Documentation Impression du rapport d'impression Quand le rapport d'impression est complètement prêt, vous pouvez l'envoyer
9 Documentation
Impression du rapport d'impression
Quand le rapport d'impression est complètement prêt, vous pouvez l'envoyer à l'imprimante
en utilisant le bouton [Imprimer].
Le périphérique d’impression de PDF intégré dans RFEM rend possible la transformation des
données en fichier PDF. Pour activer la fonction,
vous sélectionnez Exporter à PDF dans le menu Ficher.
Dans la boîte de dialogue de Windows Enregistrer sous, vous insérez le nom du fichier et l'en-
droit de stockage.
En cliquant sur le bouton [Enregistrer] vous créez un fichier PDF avec des signets qui facilitent
la navigation dans le document numérique.
Figure 9.8 : Rapport d'impression comme un fichier PDF avec des signets
52
RFEM Exemple introductif © 2016 Dlubal Software SARL
10 Perspective 10. Perspective Nous atteignons la fin de l'exemple introductif. Nous espérons que cette courte
10 Perspective
10.
Perspective
Nous atteignons la fin de l'exemple introductif. Nous espérons que cette courte introduction
vous a aidé à mieux appréhender le logiciel RFEM et vous motive à découvrir toutes les fonc-
tions du programme.
Vous trouverez la description détaillée du programme dans le manuel RFEM disponible pour le
téléchargement sur notre site internet https://www.dlubal.com/fr/telechargements-et-
informations/documents/manuels. Sur la page de téléchargement, vous trouverez aussi un
exemple d'entrainement qui décrit les fonctions de programme.
Avec le menu Aide ou avec la touche [F1], vous pouvez ouvrir le système d'aide en ligne du
programme où vous pouvez chercher des termes particuliers comme dans le manuel. Le sys-
tème d'aide est basé sur le manuel RFEM.
Enfin, si vous avez des questions, nous vous invitons à utiliser notre assistance gratuite par
e-mail ou bien jetez un coup d'œil sur la page FAQ sur www.dlubal.fr ou sur nos blogs sur
www.dlubal.com/blog/fr.
Note : Cet exemple peut être calculé avec les versions démo des modules additionnels, par
exemple pour la vérification des structures en acier et en béton armé (p.ex. RF-STEEL Members,
RF-CONCRETE Surfaces/Members, RF-STABILITY). Ainsi, vous obtiendrez la connaissance appro-
fondie de la fonctionnalité des modules de vérification. Puis, vous pouvez évaluer les résultats
de vérification dans la fenêtre graphique de RFEM.
RFEM Exemple introductif © 2016 Dlubal Software SARL
53