Vous êtes sur la page 1sur 1

8 | Assises du roman | Entretien 0123

Vendredi 22 mai 2015

Le philosophe Georges Didi-Huberman évoque la place de la littérature dans sa réflexion sur les images

« Ma pratique est d’écriture
autant que de regard »
Entre esthétique
et politique
L’œuvre de Georges Didi-Huber-
propos recueillis par man se déploie sur le mode de
jean birnbaum l’expérimentation formelle.
A la charnière de l’esthétique et de

C
omme chaque année, les la politique, le philosophe expose
Assises internationales du la puissance des images comme
roman feront dialoguer lit- le pouvoir du langage. Figure à la
térature et philosophie. fois discrète et incontournable de
Après Alain Badiou, Peter la scène philosophique, ce théori-
Sloterdijk, Alain Finkielk- cien emprunte des chemins de
raut, Jean-Claude Milner, Jacques Ran- traverse pour inventer une ma-
cière et Bernard-Henri Lévy, c’est Georges nière bien à lui de déplacer le re-
Didi-Huberman qui se livre à l’exercice. gard. A l’horizon de son travail, il y
a la philosophie, il y a la littérature
Le geste fondateur de Platon fut aussi. Enjeu essentiel pour
de bannir les artistes de la Cité. Qui comprendre non seulement ce
recherche la vérité, dit-il, doit tourner que Didi-Huberman nomme le
le dos à l’art, qui est du côté du sem- « phrasé » de son regard, mais
blant. Vous qui travaillez sur la puis- aussi son engagement à défendre
sance des images, comment affron- une certaine responsabilité à
tez-vous cet ostracisme fondateur ? l’égard des mots et des images.
Je ne m’intéresse pas aux idées généra-
les, aux idées « idéales ». On peut faire de Dernier ouvrage paru : Passés cités
la philosophie autrement. Idéales, les par JLG. L’Œil de l’histoire, tome V,
prescriptions deviennent absolues. Abso- Minuit, 208 p., 20 €.
lues, elles ne tardent pas à virer totalitai-
res… Le moment platonicien est, évidem- Vous parlez d’inventions académi-
ment, d’une grande importance jusque ques et de fausses questions. On doit
dans ce bannissement des œuvres d’art pourtant constater que la police des
que vous évoquez. Mais la Cité ne va pas frontières veille encore. Elle tolère
sans ses images, Platon lui-même ne pou- mal que les choses circulent entre
vait imaginer la politique sans son espace écriture et image, entre pensée et
public, qui était un espace sensible et, jus- littérature. C’est toute la question
tement, rempli de statues. Sa propre pro- de l’« essai » comme genre libre, dont
duction philosophique relève aussi d’un relève votre œuvre largement.
choix poétique ou théâtral qu’est l’écri- Oui, c’est vrai. On comprend mieux la
ture en dialogues : le « vrai-semblant » par chose en lisant le texte formidable de
excellence ! Bientôt Aristote aura bien dû Theodor Adorno intitulé « L’essai
convenir, depuis le centre même de sa comme forme » [in Notes sur la littéra-
conception de l’âme, que celle-ci « ne ture, 1958, édition française Flammarion,
pense jamais sans image », fût-ce à la 2004], où il montre que la fécondité de ce
recherche de la vérité. genre lui vient précisément de son impu-
D’ailleurs, en me posant cette question, reté : à mi-chemin de l’œuvre d’art et du
à quel temps faites-vous référence ? Sans système philosophique (c’est-à-dire ni
doute pas uniquement au pur passé de l’un ni l’autre). Le grand essayiste, c’est
Platon, donc sans doute à notre présent Walter Benjamin, bien sûr. Pas étonnant
lui-même. En ce sens vous avez bien rai- qu’il ait tant aimé Baudelaire : chez ce-
son : les images aujourd’hui nous enva- lui-ci, la prose poétique a fini par engen-
hissent tellement – avec leurs lots de drer quelque chose qui pourrait être
mensonges, d’illusions quelquefois d’une considéré comme l’essai par excellence :
brutalité sans nom – qu’on peut com-   


miques. d’abord écrire. cela ne veut tout simplement rien dire si Brecht écrit un poème à la gloire de Sta. Les frontières entre toutes ces choses toute une recherche. blir un certain rapport avec la littérature. 112 p. que j’expérimente. autres. catalogue raisonné supposément « neu. la question qui jamais loin. des phrasés. bien sûr… – sur la moindre se pose immédiatement devient celle du bibliothèque ne sépare jamais les auteurs Je ne pourrai pas vous répondre spécifi. sur le mur. Je dis depuis longtemps que l’his. du coup. « es. der – et cela prendra encore beaucoup de œuvre. vous Rimbaud : « Je travaille à me rendre Pas de top ten. selon mes objets de travail. Quand les images prennent position [Mi. donc dans Gilles Deleuze et Antonio moi de faire une précision. tions textuelles. Parce que je cherche donc La Parole contraire d’Erri De Luca de l’Etat islamique. en dialogue d’habiter le monde. et même un tion apparaît » ? Negri. Ils for- d’ailleurs pas une chose nouvelle. là ment devant moi. Cela est particulièrement universitaires). a-t-elle Il me fallait l’expression de Beckett. Un artiste exemplaire qui prenait voit – deviennent voyantes. « la dissimula. souvent à décrire le style d’apparition [Gallimard. vivants. mettre en valeur la richesse. et surtout les représentations plutôt un ensemble de genres : ainsi la ment que Blanchot nommait.. Votre travail sur les images mobilise Il me fallait l’« inéluctable modalité du temps – ce qu’est un soulèvement. Si nous parlons d’une « puis. Mais aussi fonctionnant avec de (supposés) interdits saga nationale de la Renaissance toscane pace littéraire [Gallimard. le roman familial d’un artiste « image » ? Là où. poétiquement et ses – dans l’acte supposément le plus sim. 8 €]. où je défends justement l’idée gage. Mais il fait tout autre complètement l’approche des images. avec tout son corps ? Et n’écrit-on pas sou. autres. « Les images ». vivants. les unes par rapport aux ple. ne pas rejet des images où Platon fait figure de refermer. morts est aussi vivante que celle des les tableaux. comme une cas-ci. vocation à produire des vérités ? sayer voir ». 2010] . de révo. avec Jean Birnbaum. pour en faire l’argument de Monologue du nous [POL. quelle écriture étrange. mêmes brandies comme des armes. les documents avec les toire de l’art est un genre littéraire. ou sont elles. la diver- quer le langage en général ? Révoque. ni français ni autre chose. tre »… Tout cela suppose des choix de lan. une dans Spinoza. lie Quintane et ses Tomates [POL. et de la représentation… Mais permettez. c’est évidem. Faire sortir les choses de soi premier grand contempteur philosophi. cette attitude de  avec des phrases. Je vous sance des images ». rité de l’image sur l’écriture ou la préémi. votre réflexion.. On pense à l’incroyable productivité à 16 h 30. ce qui nous regarde [Minuit. il faudrait analyser ces stratégies celui-ci des références philosophiques encore. des quement. des types de composi. Dimanche 31 mai. où la tradition littéraire. Rappelez. quoi que ce soit (comme chez certains de retour au platonisme. n’ayant pas eu l’envie de les tout y tend à « produire des vérités ». Style insurrectionnel ? Je viens l’Orient (supposé). La propagande par l’effroi n’est style de la description écrite est indisso. ou que sais-je. Le ger de moi. morts. Et puis considérez ceci : une ment une réflexion digne de ce nom ? pas au mot. 8. comme vous dites. des genres ou l’on essaie de dire en bloc « ce qu’elles line. allusion au titre d’un de mes livres. Jetez un œil – mais ne me prenez d’une image particulière. tâtonner. disait-il. rait-on le mot « peuple » chez René Char politiquement. romanciers) et sans se croire l’expert de gieux). et c’est donc d’abord éta. quer que ces vidéos suscitent si rare. sont généralement des inventions acadé. veilleux dans Henri Michaux. pour moi. il prend parti. E così via… p . rarement explicité sa place dans voyons. Mais le problème. dans L’Es. ou vent à travers cet interminable mouve. Les auteurs ne sont ni vivants ni visionner. Il faut faire en sorte que les phra. position sans prendre parti. donc le dernier livre de Bernard Noël. d’ailleurs. Les spéculations sur l’antério. à savoir une description de ce que l’on Pouvez-vous citer des auteurs vivants parce que Goebbels l’a employé ? Evidem.  essayer. Ne regarde. dans cette sorte nuit. Vous faites tel que Marcel Duchamp. Dans ce ciable de celui du geste du pinceau. de tive que j’essaye. oui. c’est-à-dire possibilités. sont ». C’est dans cette perspec- très mal posé. derniers jours. ment Pier Paolo Pasolini qui. c’est-à-dire mettait tout le monde à dos. Selon vous. Ce peut être le pire ou le meilleur. caresser les choses prendre. « prendre position ». donc de repasser quinze jours mer- fictions. Diderot à Genet en passant par Baude. Huysmans ou les Goncourt. page des Carnets de Léonard de Vinci : style d’écriture que cette image-ci va exi. innombrables paroles mensongères qui chose dans d’autres contextes où il Ma pratique est d’écriture autant que de Les Assises du roman sont vouées à nous envahissent chaque jour. sité de la littérature contemporaine. alors parlons puissan. est en général que « prendre position » serait une alter. pouvoir du langage ». « monte » les images entre elles et leur fait regard. 48 p. et nence de l’écriture sur l’image sont. l’Occident (supposé) avec sens. sans revenir à soi (comme chez certains que (il y a aussi les contempteurs reli. chez Vasari. Comment expli. sur la base des [communiste]. Mais vous avez de commencer mon livre Ce que nous « styles insurrectionnels » : donc Natha- les images « prennent position ». 1992]. Alors je Georges Didi-Huberman aussi la littérature comme façon visible » selon Joyce pour être en mesure cherche ce qu’on pourrait appeler des Pour le meilleur ou pour le pire.90 €] . il suit la ligne du Parti laire. que je passe à me deman- valeurs d’usage ou choix de mises en « Puisssance des images. Auriez-vous l’idée. qui nourrissent votre pensée ? ment pas. c’est répondrai juste avec mes lectures de ces ces. Quand vrai en France. native à l’acte de « prendre parti ». 2009]. assemblée cosmopolite où la clameur des figuratives capables de jouer sur tous indispensables à ce que tout cela fasse t-on pas avec ses phrases – et. ou français. de fausses questions. Pierre Guyotat. chez beaucoup. 1955]. se voyant »… Ecrire sur les images. innerve des formats littéraires différents. S’interroger. s’il vous plaît.

Centres d'intérêt liés