Au sommaire Edito : Et dans 5ans ?

p.3 : Actus en vrac Cette année, une des choses importantes qui s’est passée en France, c'est l'élec-
tion de notre président. Le dimanche 7mai, le résultat est tombé : Emmanuel
p.4 : les rêves des profs
Macron, avec 66.10% des voix contre Marine Le Pen avec 39.90%, a été élu.
p.5 : Démos, musique Emmanuel Macron est jeune. Certains pensent que c'est bien, car il peut apporter
du renouveau. D'autres, qu'il n'est pas assez mature du fait qu'il ne connaît pas
p.6 : Natation
assez le monde du travail. Emmanuel Macron a été banquier. Donc, il devrait sa-
p.7 : Métier, traductrice voir au moins s'occuper de l'argent du pays. Mais c’est vrai qu’on raconte qu'il a
p.8-9: Un élevage d’escargots été élu pas pour son programme mais juste pour bloquer le FN.
Je ne pense pas que si j'avais pu voter au premier tour, je lui aurais donné mon
p.10 : Policier des stup’ vote. Au second tour, oui, à cause de Le Pen ! Bien sûr que je voudrais voir une
p.11-12: Un ado globetrotter femme présidente en France, mais pas question qu'elle représente le Front Natio-
nal.
p.13 : La zumba/Un magnétiseur Emmanuel Macron je le trouve ambitieux. Se présenter à son âge, créer son parti
p.14-15: Un restaurant pour il y a tout juste un an, beaucoup se seraient ramassés.
végétariens Ce qui a fait parler de lui aussi, c’est le fait que sa femme soit de 24ans son aînée,
et son ancienne professeure de théâtre. Je pense qu'il a dû avoir beaucoup de
p.16 : Visa vacances cran pour la présenter à son entourage.
p.17: Vacances pour tous ?/ On dit aussi qu'il n'avait pas de programme. C'est vrai qu'il l'a présenté tard, et
Film de zombies qu’il n’y avait pas beaucoup de choses dans ce programme. Pour moi, c'étaient
pas des mauvaises choses, ce qu'il promet (pour ce que j'en ai compris en tout
p.18 : Artistes du fer cas), mais ce ne sont que des promesses. Alors va-t-il les réaliser? Les biblio-
p. 19-20 : Séduction thèques seront-elles ouvertes plus tard le soir ? Les sections européennes et les
classes bi-langues seront-elles rétablies ? L'aéroport de Notre-Dame-des-Landes
sera-t-il construit (même si il est toujours d'aucune utilité) ?
Couv et der ©keskon attend, Et bien on verra tout ça dans 5 ans ! Adèle Furet
Juin 2017.
Imprimé à 900 exemplaires par
Jouve, 733 rue St Léonard, 53100
Mayenne
ISSN : 2107-5190 Collège René
Descartes, 98 bd Blossac, 86 106
Châtellerault.
Directeurs de publication : Jacques
Arfeuillère et Séverine Lenhard
Projet soutenu et financé exclusi-
vement par la ville de Châtelle-
rault et la Communauté d’Ag-
glomération du Pays Châtelle-
raudais. Merci à eux ! Partena-
riat avec le « 4 », pour des ate-
liers vidéo avec José Bourdon et
des ateliers images avec Aïssa
Kandila. Merci !

Journalistes : Johanna Andreau, Remi Boulay, Maxime Bussereau, Travail des enfants quelques chiffres
Aurélie Cretté, Eléa Degeorges, Ilham Derouiche, Vanessa
Dugué, Noémie Enain, Melvin Ferdonnet, Adèle Furet, Même si le travail des enfants recule dans le monde,
Camille Goossens, Ana Hommelet, Abdessamad Kassous, 264 millions d’enfants sont occupés économique-
Audrey Lagarde, Thomas Lamarre, Tom Le Guillou, Lucas ment, dont 168 millions illégalement. Il y a 85 millions
Martineau, Jade Nespoux, Cindy Philipponeau, Mathéo d’enfants dont la santé est mise en danger en raison
Poirault, Julie Pouzin, Coline Raffoux, Laurine Royer, du type de travail ou de conditions de travail pénibles.
Raphaël Tribot, Lindsay Van Horde, Alix Vaucelle. (Thème mis en lumière par Audrey Lagarde)
Le changement, c'est maintenant ?
Revue d’actu en Jean-Michel Blanquer, nouveau ministre de l’Éducation nationale, ex-
plique vouloir « rétablir les classes bilingues », les sections européennes
quelques chiffres et « valoriser le latin et le grec » dans une interview accordé au Monde
39, c’est l'âge du président 2017 et BFM TV.
mais l’actu 2017 c’est aussi :
Ça avait disparu ?
16 minutes par an passées à se Eh bien oui, tout cela a disparu sur la demande de l'ancien ministère de l'Éduca-
tromper de sens pour brancher tion nationale qui a en effet décidé de supprimer certaines bilingues pour motif
une clé USB. qu'elles permettaient à des élèves de "contourner des règles d'affectation en col-
25 heures par semaine passées lège, en demandant de manière exceptionnelle une place dans un établissement
dans un collège pour une classe en dehors de leur secteur. Voire d'être dans de meilleures classes. « La vraie
question est celle de la mixité des classes car, dans certains collèges, les bilingues
de 3e.
regroupent ensembles des élèves d'une même origine sociale ou de même ni-
26 ans, le temps passé à dormir veau scolaire" explique Philippe Tournier, un responsable syndical pas opposé à
au cours d'une vie. cette réforme.
8 % de plus dans les accidents Quel changement dans les collèges affectés par cette réforme ?
L'apprentissage de la deuxième langue vivante devrait être avancé d'un an, en
mortels sur la route en janvier
cinquième, au moment où la première langue sera généralisée au CP. De plus, les
2017.
sections européennes du collège et les classes bilingues (deux langues vivantes
60 ans, l'âge de l'union euro- dès la 6e) disparaîtront, sauf cas particuliers.
péenne. Alors à la rentrée 2017 cela va t-il changer ?
1500 personnes portant le nom D'après le nouveau président de la république qui l’annonce sur Tweeter : « j'ai
décidé de restaurer les classes bilingues. À partir de septembre prochain, les
de héros de Star Wars au Pé-
classes bilingues rouvriront en France. » Pour les collèges qui le voudront, ils
rou .
pourront reprendre s’ils veulent ou non l'ancien fonctionnement. Pour le mo-
5,5 tonnes de déchets par habi- ment rien n'est confirmé, nous le verrons à la rentrée prochaine.
tant. Ilham Derouiche
6,5 millions travailleurs le di-
manche.
Attaque de gaz en Syrie :
97,4 % des français ayant une un exemple de crime de guerre
tv.
400, le nombre de steaks ha- C'était le mardi 4 avril. Une ville au nord-ouest de la Syrie détenue par des rebelles
chés que l'on peut produire à au régime du dictateur : Khan Cheikhoun. Un bombardement de gaz toxique : cent
partir d'une seule vache. personnes dont des enfants y ont trouvé la mort, quatre-cents personnes ont été
contaminées par le gaz selon l'UOSSM (Union des organisations de secours et de
77, le nombre de minutes que
soins médicaux). Les premières explosions ont eu lieu vers 7 h du matin et un se-
nous passons chaque jour à
cond raid aérien, 4 h plus tard, a détruit le centre de la défense civile et endomma-
manger.
gé le seul hôpital encore en fonction dans la ville. L'auteur du raid n'a pas encore
510€, le prix de la médaille d'or été clairement identifié mais une partie de l'opposition accuse le dictateur Bachar
aux jeux olympiques alors que El Assad. Les organisations internationales comme l'ONU (Les Nations unies), son
la médaille de bronze ne coûte secrétaire général, Antonio Guterres, ont déclaré : « Ces événements horribles
2,40€. montrent malheureusement que des crimes de guerre continuent d’être commis
60 000 personnes au Japon ont en Syrie et que le droit humanitaire international est violé fréquemment. »
100 ans et +. Une telle attaque n'est pas la première en Syrie depuis le début de la guerre en
114, l'âge de la plus vieille per- 2011. Le massacre de la Ghouta avait tué entre 300 et 1500 personnes.
sonne du monde. Un crime de guerre c'est quoi au juste ?
La notion de crime de guerre a été pour la première fois évoquée par le tribunal de
10 ans, l'âge du journal K’eskon
Nuremberg pour les criminels nazis après la seconde guerre mondiale. Cette ex-
Attend.
pression comprend les atrocités ou délits contre les lois et usages de la guerre. Ces
Cindy Philippenau et Aurélie crimes-là sont examinés par la Justice pénale internationale. Eléa Degeorges
Cretté
La vie rêvée des profs
Que sait-on de ces profs qu’on voit tous
les jours et qu’on peine à imaginer au-
trement que dans leur rôle. Sait-on par
exemple quels étaient leurs rêves d’en-
fant, d’ado ? Nous avons voulu lever le
voile et leur avons posé cette simple
question : et si ils n'étaient pas devenus
profs ? Dessinateur de BD, menuiser,
chercheur scientifique, ingénieur, jour-
naliste, aviateur, danseuse, les ré-
ponses sont plus que variées !

©Keskon attend
J
acques, Franck, Sophie, d’anglais. Marie, prof de maths, a Des rêves très éloignés de l’école
Marie, Corinne, Erwan, simplement suivi son rêve de tou-
Marie-Hélène, Corinne, jours ; elle a toujours voulu être D’autres enseignants révèlent ce-
Anthony, Isabelle, ils sont professeur car déjà, elle aimait pendant qu’ils avaient des envies
dix à avoir accepté de répondre à beaucoup l'école, le contact avec de métiers très différents de profes-
nos questions. Et sur ces 10 per- ses camarades, elle aimait beau- seur. Franck, par exemple, voulait
sonnes interrogées, seulement 5 coup les maths et surtout les expli- être dessinateur de BD « alors que
avouent avoir toujours voulu deve- quer. C’est chose faite. Corinne je ne sais pas dessiner », avoue-t-il.
nir prof. Mais pas toujours dans était plus hésitante ; les maths la Jacques, lui, a beaucoup cherché :
leur matière. Ainsi, Marie Hélène, passionnaient mais elle se voyait avant de devenir prof de français, il
prof de techno, voulait être profes- soit prof, soit ingénieur. Comme voulait d’abord faire sabotier,
seur d'SVT car elle aimait beaucoup elle ne voulait pas rester dans une comme son grand-père, mais les
l'école et les sciences et surtout les usine toute une journée, elle a choi- sabots ne se faisaient plus, il a donc
expliquer. Cette passion pour l’ex- si prof. Enfin, si Anthony n’avait pas voulu être menuisier. Puis, un peu
plication, elle l’a accomplie aujour- de doute sur son envie d’être prof, plus tard, cinéaste, professeur ou
d’hui. Pour ce qui est de Sophie, il est passé de son désir d’être prof journaliste mais les études de ci-
c’est une histoire familiale. Issue d’EPS pour se décider, finalement, néaste coûtaient très cher. Il a déci-
d'une famille de professeurs, elle arrivé à la fac, pour les sciences et dé finalement d'être professeur.
est, elle aussi, rentrée naturelle- enseigne aujourd’hui les SVT. Erwan voulait être aviateur ou jour-
ment dans la tribu. Comme prof naliste mais il aimait beaucoup ex-
pliquer les maths donc il a choisi
L'histoire touchante... d'être professeur de maths. Enfin,
Isabelle, prof d’anglais, a renoncé
Professeur d'Allemand, Matthieu, nous a raconté ce qui l’a conduit à ce
aux planches. Elle voulait être dans
choix de profession. Quand il était au lycée, il faisait beaucoup d'échanges
l'artistique, danseuse. Mais malheu-
avec l’Allemagne, il aimait beaucoup ça. Il ne parlait que de ça. « Je saou-
reusement son corps n'a pas suivi,
lais toute ma famille et mes amis avec l'Allemagne. » Un vrai fan de l'Alle-
elle a donc décidé de faire une fac
magne. Un jour, il a appris que sa professeure d'Allemand au collège était
d'anglais. Tout ça pour dire, au bout
décédée. Ça a été un choc ! Avec quelques camarades, ils ont décidé de
de toutes ces rencontres qu’on ne
faire un petit discours pour lui rendre hommage en quelque sorte. Mais ce
nait pas prof, mais qu’on le de-
décès l’a tellement marqué que c'est depuis ce jour que, dans sa tête, il
vient !
s'est dit « Je dois reprendre la suite ». Depuis ce jour ? Eh bien, il a repris la
Aurélie C., Laurine R., Cindy P.
suite.
Démos : le ''peuple '' fait de la musique
En avril, un orchestre Démos a été fondé à Châtellerault et dans ses environs. C’est une grande
nouvelle, d’abord parce que c’est un orchestre de jeunes, ensuite parce que ce sont des jeunes qui
ne sont pas musiciens. Oren Grougnet, un des coordinateurs de ce projet, nous éclaire sur son but

©Bertrand Gaudillère
D
(gratuitement) pour les trois ans. dans notre société, en particulier
u grec ancien '' δῆμος '', « Une centaine d'enfants sont répar- dans certains territoires, et le fait que
demos signifie le peuple, tis dans 7 groupes, selon leur lieu les enfants de ces territoire la prati-
et dans ce cas, signifie aussi le d’habitation, et travaillent un instru- quent et y prennent du plaisir dé-
« Dispositif d'Education Musicale et ment deux fois par semaine pendant construit les représentations qu'on
Orchestrale à vocation Social ». « Le trois ans, dans des séances de 2 en fait, pour les jeunes, mais surtout
projet Démos a été créé en 2009. Au heures et en dehors de l'école. Ils pour les parents et l'entourage.
départ, c'était une demande de l'état vont être encadrés par des interve- …et pour apprendre de manière in-
de monter des orchestres de jeunes nants artistiques : des musiciens, novante.
dans des quartiers prioritaires » com- chanteurs, chefs de cœurs, danseurs,
« Démos c'est une pédagogie collec-
mence Oren Grougnet. « Cette mis- … » Pendant les trois ans, les enfants
tive. On apprend la musique à 15 et
sion a été confiée à une association vont apprendre à chanter, danser et à
pas tout seul avec son professeur. Par
qui s'appelle '' l'association de pré- jouer d’un instrument d'orchestre, en
ailleurs, on est tout le temps en
vention du site de la villette'' (APSV), choisissant dans la famille des cuivres
groupe, cela permet d'apprendre à
située dans le 19eme arrondissement (trompette, trombone, euphonium),
vivre ensemble. C'est comme dans
à Paris, qui a conduit le projet pen- des bois (flûte traversière et clari-
une équipe de sport, chacun est im-
dant les trois premières années en nette) et cordes (violon, alto et vio-
portant » continue Oren. De plus, les
partenariat avec la cité de la mu- loncelle).
enfants n'apprennent pas avec des
sique ». Régulièrement, les sept groupes d'en- partitions ! Tout est oral.
Au début, ces orchestres ne se si- fants se réunissent sous la direction
Et à la fin ?
tuaient qu'en île de France mais au- d'un chef d'orchestre pour travailler
jourd'hui, on en compte une tren- et avancer tous ensembles et par la « Démos c'est une vraie expérience
taine sur tout le territoire français, y suite faire un concert à la fin de humaine, que ce soit pour les en-
compris en outre-mer. chaque année. Oren Grougnet conti- fants ou pour les musiciens qui enca-
nue : « Il est très possible que l'or- drent. C'est une ouverture au monde
Démos? Qu'est-ce que c'est ?
chestre du grand Châtellerault aille qui change Le comportement à ja-
« Le but de ce projet est de proposer mais » termine Oren Grougnet.
faire un tour à la philharmonie de
à des jeunes totalement éloignés
Paris pour se produire avec d'autres Le but du projet est de faire aimer la
d'une pratique musicale, une activité
orchestres ». musique classique aux jeunes pour
musicale intensive, autour de l’or-
Pour casser les stéréotypes... que, plus grands, ils n'hésitent pas à
chestre symphonique » explique
aller au concert et, pourquoi pas,
Oren Grougnet. « Démos permet de déconstruire les
qu'ils lâchent JUL pour Mozart…
Des enfants volontaires, entre 7 et 9 stéréotypes de la musique classique »
renchérit Oren Grougnet. En effet, Raphaël Tribot
ans, s'impliquent et s'engagent
elle n’a pas toujours une bonne place
Ça swim ?!
La natation, c'est un sport que tout le monde connaît et pratique de temps à autre mais com-
ment se passe le quotidien d'un nageur expérimenté ? Comment se passent les entraînements
et les compétitions ? Témoignage à la première personne.

fatigué bien sûr !
Les compétitions
C'est souvent la finalité d’un long
labeur, c'est à ce moment là qu'il
faut montrer de ce dont on est ca-
pable. Il faut souvent se lever tôt,
elles peuvent être très loin et com-
mencer très tôt. En effet, l'échauffe-
ment, pour préparer les courses de
la journée, commence souvent à
7h30 avec entre 1h et 1h30 d'accès
au bassin. En termes de durée, les
compétitions peuvent s'étendre sur
1 à 3 jours.
Pendant une compétition, il faut
choisir entre le panel des 18 courses

J
e pratique la natation de- au final le but est le même : Progres- que comporte la natation. Le papil-
puis mes 6 ans et je con- ser. En multipliant le nombre de mes lon, le dos et la brasse qui ont cha-
nais l'univers des entraîne- entraînements je constate mes pro- cun ces trois distances : 50m, 100m
ments et des compétitions, grès réguliers au niveau de mes et 200m. Pour la nage libre (ou crawl
qui d’ailleurs ne sont pas toujours temps, le travail paie ! le plus souvent), il existe en plus de
faciles. Le cadre ? La fédération fran- ces 3 distances le 400m, le 800m et
Les entraînements sont conçus de
çaise de natation (FFN) qui tient les le 1500m. Et sans oublier le 4 nages,
manière logique par l’entraîneur :
manettes de la natation française l'enchaînement des 4 nages sur
l'échauffement, le corps de séance
avec 286 392 licenciés en 2009. Tout 100m, 200m ou 400m (dans l'ordre,
(ou série) et enfin la récupération.
ça pour dire que la natation (course) papillon, dos, brasse et crawl).
L'échauffement s'étale sur 1000 ou
est un sport apprécié.
1500 m et sollicite toutes les parties Comme si la natation n'était pas
Les entraînements du corps. assez compliquée, il existe deux
Beaucoup diront que cette disci- Pour le cas de la série, c'est là où le sortes de bassins, 25m et 50m, ce
pline est « ennuyeuse et répétitive», principal travail se fait, là où les pul- qui peut être difficile pour ceux qui
pourtant une fois dans l'eau, les al- sations font leur apparition. Selon ne nagent pas habituellement en
lers et retours ne semblent jamais se les nages exécutées aux compéti- bassin de 50m.
ressembler. Le but d'un entraîne- tions, le corps de séance sera diffé- Ce qui fait une vraie compétitivité,
ment est de se préparer aux futures rent ; on cherche souvent à s'amé- c'est de nager contre d'autres na-
compétitions, afin d’être performant liorer sur une ou deux nages pour geurs, le regard avant le départ et le
le jour J. bien se concentrer sur celles-ci. Il stress qui va avec. La peur de se
faut savoir gérer vitesse, pause et faire disqualifier par les juges de
En ce qui me concerne, je fais 4 à 5
respiration pour être capable de nages et de virages ne fait qu'empi-
entraînements par semaine mais
tenir sur la durée ou au contraire rer le stress...
cela peut varier selon le niveau du
pouvoir exploser d'un coup sur une
nageur. Par exemple, un nageur de La natation n'est pas un sport
courte distance. Tout est réfléchi et
haut niveau nage 2 fois par jour 5 simple mais une fois qu'on est tom-
calculé. Enfin, il y a la récupération
jours sur 7. C'est pareil en termes de bé dans le bain et c'est une passion
où le corps se relâche après la série
distance, je fais en moyenne 4km on ne peut plus s'arrêter !
et où on travaille la technique (de la
par entraînement alors qu'en haut
nage et des plongeons). Après avoir Melvin Ferdonnet
niveau, ils font plus de 6km ! Mais
nagé, on se sent soulagé, libéré et
Mais quelle est
Une nouvelle tour de Babel donc la diffé-
rence entre con-
seil de L'UE et
Rachel Attard, une ancienne élève du collège René Descartes, est traductrice au
conseil de l'Eu-
conseil de l'Union Européenne (U.E). Coup de projecteur sur un métier bien peu
rope ?
connu qui fait de l’Europe une tour de Babel « Beaucoup de per-
des Etats membres de l'UE lors des sommets euro- sonnes les confon-
péens)... dent. Le Conseil de
l'Europe est une
Je traduis vers le français (on traduit toujours vers
organisation inter-
sa langue maternelle) des textes rédigés en anglais
gouvernementale
(le plus souvent), en espagnol (parfois) ou en hon- siégeant à Stras-
grois (beaucoup plus rarement). Comme les autres bourg, regroupant
traducteurs de mon unité, je suis en outre amenée 47 États membres
©Keskon attend

à réviser (c'est-à-dire à vérifier et, si nécessaire, et dont l'objectif
modifier) les traductions effectuées par mes col- principal est la dé-
lègues. » fense des droits de
Rachel ne joue en aucun cas de rôle politique et l’homme. Tandis
n'est pas une négociatrice. Cependant, les traduc- que le Conseil de

R
achel, elle est de « chez nous » ! Elle a teurs doivent s'efforcer de retranscrire le plus fidè- l'UE, où je travaille
passé ses années de 4e et de 3e au col- lement possible le contenu du texte original afin, aujourd'hui, est,
lui, l'une des insti-
lège René Descartes, de 1985 à 1987. par exemple, que les textes législatifs soient com-
tutions de l'Union
« Après une seconde générale, j'ai fait pris de la même manière par les représentants ou
européenne. Il
une 1ère scientifique puis une terminale "C" à do- experts de tous les Etats membres et que, une fois
constitue, avec le
minante maths-physique. Après mon bac, j'ai pas- adoptés, ils puissent être appliqués de la même Parlement euro-
sé le concours d'entrée à l'Institut d'Etudes Poli- façon dans chaque pays membre de l'UE. péen, le principal
tiques de Bordeaux ("Sciences-Po Bordeaux"), d'où organe de décision
Une perpétuelle course contre la montre
je suis sortie diplômée 3 ans plus tard. Après une de l'UE. C'est l'insti-
Les difficultés que Rachel rencontre au quotidien
année Erasmus à Newcastle, dans le Nord de l'An- tution au sein de
tiennent généralement aux délais. « Les textes que
gleterre, où j'ai essentiellement suivi des cours de laquelle les mi-
nous devons traduire peuvent aller d'une page à nistres nationaux
préparation à un examen de maîtrise de l'anglais,
plusieurs dizaines de pages, et les délais sont tout de tous les pays de
le Cambridge English Proficiency, ainsi que des
aussi variables. Des textes "politiques" traitant de l'UE se réunissent
cours de traduction, j'ai terminé mon cursus par 2
sujets sensibles, qui seront examinés le jour même pour adopter les
années à l'Institut de Traducteurs et d'Interprètes
par des ministres de tous les Etats membres, doi- lois et coordonner
de Strasbourg, où j'ai obtenu ce qui s'appelait
vent parfois être traduits et révisés en quelques les politiques euro-
alors un DESS (et qui correspond aujourd'hui à un
heures, ce qui entraîne une pression à laquelle il péennes. Il est situé
Master 2) en traduction professionnelle ». à Bruxelles ».
faut savoir résister ! ».
Rachel a d’abord travaillé au conseil de L’Europe « Pour résumer
en tant que traductrice temporaire, avant de pas- Elle adore son métier très schématique-
ser le concours qui lui a permis de venir travailler à « J'adore mon métier et l'environnement cosmo- ment le rôle des
Bruxelles. polite dans lequel je vis et travaille ! Depuis mon principales institu-
plus jeune âge, j'ai toujours voulu travailler avec tions de l'UE, la
Quel est donc ce métier ?
les langues étrangères et j'aime plus que tout Commission euro-
« Je suis traductrice, ce qui signifie que je traduis péenne présente
"jongler" avec la langue française. Je ne regrette
des documents écrits, à la différence des inter- des propositions de
pas d'avoir suivi un parcours universitaire un peu
prètes, avec qui on nous confond parfois ! ». textes, puis le Con-
atypique car mes études généralistes (à Sciences-
« Je travaille à Bruxelles, au sein du Secrétariat seil de l'UE négocie
Po, on étudie aussi bien l'histoire que l'économie,
général du Conseil de l'Union européenne, et plus et adopte la législa-
le droit, la sociologie politique ou les langues)
précisément à l'Unité de traduction française, qui tion de l'UE avec le
m'ont donné de bonnes bases et des méthodes de
regroupe environ 35 traducteurs francophones. Je Parlement euro-
travail qui me permettent aujourd'hui de "creuser" péen (c'est ce que
traduis des textes de toutes natures : il peut s'agir
de nombreuses matières et d'acquérir chaque jour l'on appelle la
de projets de textes législatifs (règlements ou di-
de nouvelles connaissances » termine Rachel "codécision"), sur
rectives), de documents juridiques destinés à la
Attard. À l’heure où le nationalisme prône le repli la base des proposi-
Cour de justice de l'Union européenne, de commu-
sur soi, Rachel Attard et ses 37 collègues franco- tions présentées
niqués de presse, de textes destinés à être publiés
phones contribuent au dialogue entre les peuples par la Commission
sur le site web du Conseil de l'UE, de projets de européenne » ex-
et l’ouverture vers différentes cul-
conclusions du Conseil européen (conclusions plique Rachel
tures. Raphaël Tribot
adoptées par les chefs d'Etat ou de gouvernement Attard.
Plus de 230 000 animaux et
ce n’est pas une ferme-usine !

Rencontre avec Corinne Lhoste, une hélici-
cultrice de Saint-Sauveur. Gérant seule son
commerce, elle s'occupe de l'élevage de
230 000 escargots ainsi que de leur cuisine.

©Keskon attend

M
ais qu'est ce donc que rain de 860 m2 ». Corinne. En effet, plus un escargot
cela ? Des rangées de aura profité de bonnes pluies
Leur mode de vie
planches dans des toute l'année plus il sera dodu.
terrains enherbés, Les escargots sont très dépen- Malgré leur faible vitesse, ce sont
entourés de barrières électrifiées ? dants de la météo. « Il faut donc des voyageurs nés ! Si Corinne
Et puis on prend garde au pan- sans cesse arroser les parcs et Lhoste n'équipait pas ses parcs de
neau : « L'escargot du Poitou » : prendre garde à ce que leur hygro- barrières électrifiées, elle assiste-
nous sommes devant une métrie soit suffisante » explique rait à un véritable
ferme d’héliciculture ! exode de ca-
gouilles à la
Corinne pratique ce mé-
moindre averse.
tier depuis août 2016.
« À la base je voulais Ils se nourrissent
créer une ferme pédago- principalement
gique. Une amie m'a pré- d'herbe mais
senté l'héliciculture et je Corinne apporte
me suis rendu compte des compléments
que c'était bien plus alimentaires, de
simple à mettre en calcium notam-
©Keskon attend

place qu'une ferme pé- ment pour forti-
dagogique ». « Pour l'ins- fier leur coquille,
tant je n'élève que du leur squelette,
''gros gris'' dans un ter- quoi !
Des animaux très prédatés…

Les escargots ont beaucoup de préda-
teurs, que ce soient les volatiles qui en
sont friands, mais aussi les hérissons, les
rongeurs, les serpents et les hommes qui
les écrasent dans les parcs... Mais tout se
fait dans le respect de la nature ! « Mes
oies chassent les oiseaux, les hérissons
sont bloqués par les barrières, mon chat
tue les rongeurs, et, à la fin du ramas-
sage, mes poules qui sont en ce moment
enfermées, nettoient le parc des in-
sectes ». Il n'y a donc aucun pesticide !

©Keskon attend
Malheureusement, Corinne assume une
perte assez conséquente d’environ
40 000 escargots par an.

Leur processus d'élevage

Corinne ne s'occupe pas de la reproduc-
tion des escargots. « J'achète les bébés
escargots chez un reproducteur. Je les
élève jusqu'à leur maturité, 5 mois après
leur arrivée. Je les ramasse ensuite dans
des sacs à patates ». Placés sur des filets
par groupes de 5 à 10 kilos, ils sècheront
pendant une dizaine de jours. Enfin Co-
rinne place les escargots en chambre
froide à 4 degrés où ils rentreront en hi-
bernation : « cela permet de patienter et
de pouvoir les cuisiner au fur et à me-

©Keskon attend
sure ».

Dans cette ferme, aucune machine. Tout
est manuel donc le « gros du boulot » se
situe au moment du ramassage et du
décoquillage. « Pour ce qui est de la cui-
sine, ce n'est que du plaisir ! » affirme
Corinne Lhoste.
Quel sort pour ces cagouilles ?

Tous les escargots sont destinés à la con-
sommation ou à la vente sur le marché.

« Pour l'instant je loue un laboratoire
pour transformer mes escargots, pour les
tuer, les décoquiller et les cuisiner ».
Qu'ils soient en bocaux, sous la forme
d'un pain cagouille ou farcis, c'est un dé-
lice !
©Keskon attend

Raphaël Tribot et Abdessamad Kassous
La police, c'est STUP'éfiant !
Je suis allé à la rencontre de Julien*, un enquêteur spécialisé dans la lutte contre le trafic de
drogue au commissariat de Châtellerault. Un métier qui n'est pas forcément facile mais où
tout le monde se pose de nombreuses questions. J'ai pu le suivre et voir comment fonctionne

A
ujourd'hui
la drogue
est un vrai
fléau. En 2014, on
enregistre plus de
4,6 millions de per-
sonnes dans le pays
qui ont consommé
du cannabis et 1,4
millions de manière
régulière. On estime
que 17 % des ly-
céens français ont
fumé du cannabis au
moins une fois dans
le mois contre une
moyenne euro-
péenne de 7 %. Pour
lutter contre les tra-
fics de drogues, des ©Police nationale
policiers spécialisés
dans ce domaine, appelés les Le déroulement d'une enquête fic. Ensuite, ils sont présentés à la
« STUP » s'efforcent au quotidien justice afin qu'ils répondent de leurs
de démanteler les nombreux ré- Tout d'abord la première phase con- actes. Soit par convocation devant le
seaux. siste à la collecte des renseignements tribunal correctionnel ou dans le
« Il faut savoir que les trafics ne sont provenant de plusieurs sources et à cadre de la procédure de comparu-
pas qu'implantés dans les grandes « vérifier la véracité de ces informa- tion immédiate « Celle-ci a pour but
villes. Même dans les moyennes et tions en employant diverses tech- que les auteurs du délit soit jugés
petites villes comme Châtellerault niques d'enquête comme la télépho- immédiatement à l'issue de leur
des réseaux circulent et peuvent nie ou les surveillances, » dit-il. garde à vue, » explique Julien.
avoir un lien avec l'international,» Une fois que le trafic est établi de En France, la peine pour trafic de
raconte Julien. Il fait référence au façon pyramidale, c'est à dire un stupéfiant est de 10 ans d'emprison-
jugement du 19 mai 2017 et pour fournisseur, des clients/revendeurs nement et 7,5 millions d'euros
lequel la tête du réseau habitant Châ- et au pied de la pyramide les con- d'amende (Article 222-37 du code
tellerault a écopé de 6 ans ferme sommateurs, il raconte qu’« On passe pénal). « Bien-sûr, la peine est indivi-
pour un trafic entre les Pays-Bas et la alors par la phase interpellation avec dualisée en France et il est rare que
Vienne (cf. La Nouvelle République le placement en garde à vue qui peut les auteurs de trafic de stupéfiants
du 20 mai « Le marathon de l'hé- durer dans le cadre du trafic de stu- écopent de la peine maximale de 10
ro »). Alors comment travaillent-t-ils péfiant jusqu'à 96 heures ». Cette ans sauf en cas de récidive.
pour endiguer cette fatalité ? étape permet de présenter les élé- (…) à suivre page suivante
ments à charge collectés lors de l'en-
quête préliminaire et d'établir le tra-
La vie d'un policier pendant
une enquête :
« On ne choisit pas par hasard
son métier et encore moins la
''Une envie de
spécificité de la lutte contre le
trafic de drogue, » confie Julien.
voyager, de s'évader''
C'est une vocation qui empiète
sur la vie personnelle et fami- Paul Marie-Agnès a décidé de faire le tour de l'Europe avec un
liale. Les trafiquants de drogues sac, un « pass » de train et un peu d'argent (pas beaucoup). Il est
n'ont pas d’horaires, les enquê- d’abord parti 4 mois. A 19 ans, il commence un parcours de

«
teurs vivent au rythme de ces globe trotter.
derniers. Julien s'exprime : « Il
faut oublier les 8h-12h, 14h- C’est l’insatisfaction que j'avais à
18h, les trafiquants commen- la vie ici qui m’a donné envie
cent principalement leur jour- d'aller voir ailleurs, » explique
née en après-midi et en soi- Paul Marie Agnès pour dire son
rée.» Il rajoute : « La difficulté désir de partir. Il est parti en train, a utilisé par-
principale est actuellement la fois l'avion. «J'avais fait des économies mais au
lourdeur de la procédure pé- final, c'est pas si cher qu'on le pense. Voyager,
nale. Les droits en faveur des c’est cher si on dort dans des super-hôtels, si
délinquants se multiplient, ce on achète des fringues, si on va dans des boites
©Paul Marie-Agnès

qui complique la mesure de de nuits commander une bouteille de cham-
garde à vue par exemple !» pagne. Si on voyage avec simplicité, ça coûtera
En résumé, ils s'emploient à pas cher ».Pour se loger, il a utilisé les auberges
essayer de monter un dossier de jeunesse qu'il trouvait sur son téléphone.
sans oublier un acte de peur de «Avec les auberges de jeunesse, on rencontre
voir annuler la procédure com- plein d'étrangers donc des liens se créent».
plète. « En effet les avocats Il restait 2,3nuits maximum dans une ville ou même dans un pays et repartait
regardent la forme et non le vers une autre destination. Parfois, il revenait voir. D’autres fois, il avait vite
fond de la procédure, ils cher- l'envie d'aller ailleurs, l'envie de s'occuper la tête. «Mais on ne peut pas tout
chent un acte oublié par l'offi- voir, même en une vie. Dans un seul pays, tu choisis ce qui t'attire le plus. Tu
cier de police judiciaire (OPJ), » te lèves le matin, tu vas à la gare et tu regardes où tu vas ». C’est souvent
dit-il. comme ça que Paul a décidé de ses destinations, à partir de son pass de train.
Alors qu'aujourd'hui la légalisa-
tion du cannabis est d’actualité Auschwitz mais aussi Cracovie
en France, Julien s'exprime sur Certains pays l'on marqué comme la Pologne. « Auschwitz a été une grosse
ce sujet : « Si on légalise le can- expérience et j'ai eu une bonne surprise à Cracovie : une ville magnifique, je
nabis, les trafiquants se tourne- m'y attendais pas. » Ce qui l'a beaucoup surpris, c'est de trouver des villes
ront vers les drogues dures aussi propres, qui nous ressemblent, aux fins fonds de la Pologne. Amsterdam
(héroïne et cocaïne). La con- et la Hollande ont été de belles expériences pour lui mais il n'est pas passé
sommation de ces drogues vers la Suède, la Norvège et la Finlande. «Tous les pays de l'Europe se ressem-
dures est actuellement en cons- blent. ça reste des
tante augmentation et ne ferait pays civilisés, occi-
qu'accentuer ce problème sani- dentaux. Il y a des
taire. » Pour lui, donc, les trafi- routes, des trains,
©Paul Marie-Agnès

quants ont encore de beaux des boutiques : t'es
jours devant eux.. pas dépaysé au fi-
*Pour plus d’anonymats, la per- nal ». (…) à suivre
sonne a été renommée Julien. page suivante
Melvin, Ferdonnet
Etudier, oui, mais dans la vie ! Au final, ses voyages lui ont donné l’impression de contribuer aux mal-
Il a dû stopper ses études mais ne le l’envie d'habiter nulle part, de ne rien heurs du monde. « Je n’accepte pas
regrette pas du tout. Il donne comme posséder. «Je vais choisir un endroit le fait que je vais produire des choses,
conseil de partir avant ses études. que j'aime puis je vais voyager et qui vont être jetées et de dépenser de
«Vous vous rendrez compte qu’il y a trouver un endroit que j'aime encore l'argent pour des objets alors que le
plein d'études qui sont inutiles, vous plus, je vends ma maison pour en monde meurt et 99% des gens disent
allez apprendre plein de choses hu- acheter une dans un autre endroit ? Y oui pour ça ».
maines qu'on ne vous apprend pas à aura jamais de solutions, le monde est
l'école et qui vous serviront sûrement tellement grand, j'aurais envie d'habi- La vraie richesse
pour vos études d'après. Les parents ter partout, donc la solution, c'est «Un sourire, dans n'importe quel
ont tendance à dire « tu vas au travail d'habiter nulle part. Les gens qui tra- pays, ça marche. Tu vois une per-

©Paul Marie-Agnès
©Paul Marie-Agnès

©Paul Marie-Agnès

et après tu feras ce que tu veux, vaillent et ont 5 semaines de vacances sonne qui ne parle pas la même
quand t'auras des diplômes, quand par an, ils partent dans un hôtel, ils langue que toi, tu lui souris. Tu ne la
t'auras de l'argent » sauf que, une fois conçoivent le voyage « tout compris » connais pas mais elle va te sourire
que t'as travaillé, fait tes études, tu donc au final, ils voient rien du pays. c'est simple. Donc je me suis jamais
vas aller au taffe, tu vas gagner de Les gens ont perdu la notion de vie, senti en insécurité ailleurs qu’en
l'argent, tu vas peut-être rencontrer de voyage et de bonheur à cause de France. La barrière de la langue, on en
quelqu'un, tu vas acheter une maison, l’argent ». rigole. J'ai demandé ma route à une
tu vas t’endetter, et au final, tu vas dame, une fois, elle me l'a écrit en
Ses projets ? Le tour du monde
jamais voyager de ta vie et tu vas être slovaque, c'est pas un problème. Il y a
Le tour du monde est bien sûr dans
perdu dans une routine ». des blancs, des noirs, des musulmans,
ses projets. «J'ai peur. Regardez au-
Ses parents n'étaient donc pas d'ac- des chrétiens mais quand on voyage,
tour de vous et regardez comment le
cord pour qu'il parte mais l'ont com- avec un sourire, dans le monde, on se
monde tourne. Pour moi, il est stu-
pris après. « Les parents ont une gé- rend compte qu'on est tous pareils »
pide ou ignorant celui que pense que
nération d'écart, ce qui fait qu’ils
notre monde va durer comme ça, vu « La vraie richesse du voyage, ce sont
n'ont pas la même vision du monde
comment on vit, on produit. En tant les gens que je rencontre donc je suis
que nous les jeunes avec Internet, les
que jeune, je me dis qu'il faut que je lassé de l'Europe :,les pays sont beaux
téléphones, donc ils n’ont pas com-
voyage car bientôt je ne pourrais plus mais un bâtiment ne parle pas comme
pris.» Pour Paul, faire des études,
vu les changements du monde. En un Humain. On rencontre un brésilien
travailler , avoir tout, avoir des choses
Chine, l'air est déjà pollué, il y a des qui a vécu dans des favelas et il va te
concrètes n'est pas le plus important.
guerres en Afrique, des guerres en montrer sa vision du monde. Et tu
« Il n’ y a rien de concret là- dedans,
Moyen-Orient. Donc, c'est le moment rencontres un chinois qui te montre la
tu nais en France, tu travailles en
de bouger, avant que tout soit hors sienne, et tous les trois, l'européen, le
France, tu meurs en France, bon c'est
d’atteinte. J'ai un avis en politique et brésilien, le chinois, vous avez une
quoi cette vie ? »
géo-politique qui me donne envie de vision différente de la vie. Et aucune
Ne rien posséder partir. Je voyagerai tout le temps et n’est la vraie». «Si demain, je veux
Pour partir, il n'a presque rien pris. partout car je suis là, je suis né sur aller en Thaïlande, j'y vais, je prends
«J'ai pris un sac de randonnée, fais Terre. Paul pense qu’il faut dire oui ou un billet d'avion et j'y suis demain
des lessives sur place… Tu te dé- non, et lui il a choisi de dire « non ». soir. Je ne veux pas passer à côté de la
brouilles, tu prends 5t-shirts , 3panta- « Si tu dis oui, ta vie, ce sera une vie vie.
lons, 5 paires de chaussettes, 5cale- pourrie passée à se soucier de sa re-
çons, puis tu les laves là-bas ». traite ». En jouant le jeu du oui, il a Adèle Furet et Abdessamd Kassous
Mon univers : Magnétiseur :
le sport, la zumba’ le courant passe ?
Séverine Lequeux aura 41 ans à la fin du
Diego Da Silva est un homme de 45ans né en région
mois. Cela fait 20 ans qu'elle enseigne
parisienne ; il est maçon, et pratique une discipline
les sports collectifs en salle. Elle a
peu courante, il est magnétiseur. Rencontre
commencé à travailler en 1998 et elle a
passé son diplôme fin 1997. Aujourd’hui,
son truc, c’est la Zumba.

©Keskon attend
E
lle aurait souhaité être prof de danse classique
ou danseuse classique mais elle n'avait pas le
physique ni le mental. Alors, elle a souhaité être
prof de sport dans les collèges ou les lycées mais là
aussi elle a vite déchanté. Elle s’est tournée vers le
fitness. Et donc la zumba, qui représente une manière
de travailler son cardio, sa motricité, sa mémoire tout
en s'amusant. A la zumba, on se déhanche, on
s'amuse, on danse, on rigole, on travaille les bras, les

«
jambes....tout, c'est très complet et très festif, c'est
un très bon concept!  J'ai hérité ce don de mon grand père, je l’ai décou-
Son parcours vert par hasard. J'ai voulu faire comme mon grand
père pour simplement l’imiter, et j'ai réussi à soi-
Après son bac A1, elle a passé un brevet d'État gner une jeune fille, je ne pensais vraiment pas que j'étais
« d'éducateur sportif en métiers de la forme » au moi aussi magnétiseur", raconte-t-il. Il pratique depuis
CREPS de Voiron. Lorsqu'elle a passé son diplôme, elle 10ans! Diego nous raconte comment se passe une séance :
habitait à Lyon. Donc, elle avait beaucoup de patrons "tout d'abord j'examine la partie du corps sur laquelle je dois
car elle faisait uniquement des cours collectifs, pas de travailler, puis le patient s'allonge et j'utilise plusieurs tech-
plateaux de musculation. Elle arrivait, elle donnait son niques selon le besoin, cela peut être le souffle, l'imposition
cours puis elle repartait. Elle a fait environ 10 à 12 de la main, l'effleurement. La pratique ne repose sur aucune
salles de remise en forme. Aujourd’hui, elle travaille à croyance, mais sur mon énergie transmise, puis la séance se
son compte, seule avec son mari "Thomas Lequeux". termine avec un petit entretien avec le client pour avoir son
45 h de sport par semaine ressenti".
C'est gratuit !
Elle ne pratique aucun sport à côté, sauf de temps en Les prestations sont gratuites. Diego pense que ce don, il doit
temps, du vélo en famille ou quand elle promène son le faire partager et non en faire un business! Les résultats des
chien. Être coach sportif, ce n’est pas toujours simple, séances sont visibles souvent après environ 3-4 séances, mais
c'est comme tout, c'est un travail. Ça met beaucoup il peut arriver que le problème soit résolu en une ou deux. Les
de choses dans la tête, et on a tendance « à oublier le séances sont espacées de 1mois à chaque fois.
gaz, à mettre les clés dans le frigo »....C'est très fati- Pour les personnes qui n’y croient pas, il faut tester pour en
guant, elle fait 45 heures de sport par semaine. Côté avoir les résultats. Diego ne voudrait pas que son don soit
Zumba, elle invente certaines chorégraphies et reconnu comme un métier car il pense que beaucoup d’es-
d'autres sont déjà proposées par la"zumba". Pour ce crocs en profiteraient pour gagner de l’argent alors qu’ils ne
qui concerne les musiques, c'est pareil, certaines sont sont pas réellement magnétiseurs. Quand on lui demande ce
proposées et les autres, elle les pioche à gauche, à qu’il pense des voyants, ils nous dit : « c’est complètement
droite.... « J'aime transmettre de la bonne énergie aux différent du magnétiseur mais encore une fois, tout cela dé-
personne et c'est pourquoi j'ai choisi ce métier. » Ce pend de si l’on y croit ou pas ».
métier, c’est du partage, du bonheur, de la transmis- Diego a beaucoup de clients de tout âge, des enfants aux
sion mais aussi de l'apprentissage. « J'adore le sport, adultes, mais il ne peut pas enchaîner les visites car chaque
j'adore ma vie, J'adore mon métier. » séance lui prend beaucoup d’énergie. Grâce au bouche à
Jade Nespoux et Noémie Enain oreilles, il s’est fait une réputation dans la région châtellerau-
daise. Aucun client n’est revenu se plaindre, même si certains
clients mettent plus de temps à en voir les effets. Toutes les
parties du corps peuvent être soignées grâce au magnétisme.
À vous de vous faire votre propre avis…
Ana Hommelet, Lindsay Van Horde.
Végétarisme : un bonheur !
Céline Delage est la directrice du restaurant « Le bonheur est dans le thé ». Son cheval de bataille,
la nourriture saine et respectueuse de l’environnement. Avec le végétarisme en figure de proue
mais aussi le sans gluten, le bio, la viande avec modération… Rencontre.

lés en agriculture biologique. Cela
Quand son restau-
voulait dire, également d'un point de
rant « Le bonheur
vue éthique, assumer de remplacer
est dans le thé » a-
micro-ondes et congélateur par du
t-il ouvert ses
personnel (avec les charges qui vont
portes ?Avec quel
avec).
projet ?
Son restaurant met au menu de nom-
« Après toutes ces
breux plats végétariens ; pourquoi ?
expériences, j'ai
eu l'opportunité La moitié de notre carte se compose
de tenir un salon de plats végétariens parce que la
de thé comme cuisine végétarienne est une cuisine
animatrice et gé- à part entière : créative, complète

C
éline Delage est née à rante pendant 5 ans. Mais les habi- d'un point de vue nutritionnel, gour-
Poitiers et y vit depuis tudes de cet endroit me posaient un mande, variée et meilleure pour la
bientôt 40 ans. Elle ré- problème de sens. C'est pourquoi j'ai santé, plus respectueuse du fonction-
pond volontiers aux créé mon propre restaurant fin 2010 nement de notre organisme, plus
questions, en prenant le temps, afin d'être autonome et actrice de digest. La cuisine végétarienne est
comme s’il n’entrait pas dans son mon projet. Afin d'être respectueuse beaucoup plus respectueuse et
petit restaurant installé dans une des personnes avec lesquelles je tra- moins consommatrice. De plus,
impasse fleurie au cœur de Poitiers. vaille, de l'environnement, du traite- l’énergie apportée par la viande est
Son Parcours ? ment fait aux animaux et de notre totalement dépensée pour la digérer.
« Je n’ai pas commencé par la restau- santé à tous (la santé commence Il est vrai, qu'étant convaincue, sans
ration. J’étais curieuse de tout. Très dans l'assiette !), j'ai donc crée mon l'afficher, je fais de la sensibilisation à
tôt, j'ai souhaité découvrir différents restaurant en mettant mes convic- la santé, au respect des êtres vivants.
milieux professionnels, différents tions personnelles au service de mon Et de nombreux clients se laissent
fonctionnements et acquérir des ex- projet professionnel : proposer une tenter au fil du temps par un plat
périences diverses. Après un bac STT, cuisine intégralement réalisée sur végétarien.
et un BTS en alternance, j'ai travaillé place avec des produits frais, de sai-
.(…) à suivre page suivante
en parallèle au Quick (!), à géant Ca- son, par le biais de partenariats avec
sino, à la banque de France. Puis, en des petits producteurs locaux instal-
passant le BAFA puis le BEATEP, j'ai
travaillé dans l'animation en centre
de loisirs, puis dans un collège, dans
le cadre d'un Emploi Jeune. Ensuite,
je me suis orientée vers l'accompa-
gnement socio-professionnel auprès
de demandeurs d'emploi. Lors d'en-
tretiens d'embauche, on m'a
"gentiment" interrogée sur ces expé-
riences éclectiques. Je reste convain-
cue que sortir de son milieu, de sa
culture familiale notamment par rap-
port à nos choix professionnels est
une chance et une force. Cela permet
de connaître la société dans laquelle
on vit et de choisir son orientation
plutôt que de la subir.
Par quoi remplace-t-on la viande et le poisson dans un plat
végétarien ?
Je remplace la viande par exemple par des céréales com-
plètes, des légumineuses, des oléagineux, des fruits secs,
du soja, des graines. Mais en les cuisinant, car mis bruts
dans l'assiette, en effet, ce n'est pas très gourmand. Il
n'existe pas de formation pour la cuisine végétarienne mais
de nombreux sites explicatifs, blogs et livres de recettes.
Cette cuisine n'est pas plus difficile qu'une autre
« normale ». On se moque encore de cette cuisine aujour-
d'hui car on ne la connaît pas, on ne connaît pas les ali-
ments qui la constitue. On critique ce que l'on ne connaît
pas, c'est une discrimination.
Son regard sur la manière de se nourrir des gens ?
Je trouve que la majorité de la population ne se
comporte pas de façon responsable ni citoyenne.
Beaucoup ne mesurent pas l'importance de la ma-
nière dont on se nourrit et des conséquences di-
rectes sur leur santé, leur fatigue. Enfin la manière
dont on se nourrit est une façon de soutenir un
Est-elle végétarienne ? mode de fonctionnement, des valeurs et d'en boy-
cotter une autre... c'est un pouvoir que l'on a…
A force de travailler dans mon restaurant, d'année en an-
née, je suis devenue végétarienne. Il faut dire que les
Coline Raffoux, Jade Nespoux
clients eux-mêmes me donnent de plus en plus d'informa-
tions sur les bienfaits de cette cuisine, donnent des re-
cettes, présentent des aliments que nous n'utilisons pas
dans la cuisine traditionnelle française. Par ailleurs, les
scandales de l'agro-industrie font, qu'aujourd'hui, je n'ai
plus de plaisir à manger des animaux morts, tués dans 95%
des cas de manière ignoble et n'ayant pas vécu une vie
animale digne de ce nom. La viande de notre carte pro-
vient de petits producteurs locaux, c'est à dire de petites
structures et installés en agriculture biologique. Enfin, con-
sommer végétarien en allant au marché revient moins cher
et permet de maintenir un lien social

Des produits bio, certains ans gluten ; pourquoi ?
C'est une nécessité environnementale et pour notre santé.
Une grande partie des personnes qui viennent dans mon
restaurant viennent pour la qualité, pour l'offre végéta- Restaurant Le Bonheur est dans le Thé, Maître Restau-
rienne, sans gluten, sans lait de vache. Une autre partie rateur
très habituée des plats industriels réchauffés ou assemblés
7 rue Carnot (face au parking), impasse St Nicolas, 86
ne mesure pas le temps passé à faire notre cuisine ni le
Poitiers. 05-49-41-44-48
coût qu'elle représente.
Notre clientèle est cependant une clientèle fidélisée, con- RESTAURANT et TERRASSE OUVERTS TOUS LES SOIRS et
vaincue, à 50% végétarienne et à 50% carnivore. Et nous tous les midis
avons toujours de nouvelles personnes qui découvrent en (12h à 15h + 19h à 23h) du Mardi au Samedi
passant dans la rue ou en cherchant sur internet "cuisine SALON DE THE le samedi après-midi
maison" ou "cuisine végétarienne" ou "sans gluten"... Bien
que convaincue par le végétarisme, dans une ville de la video : http://www.youtube.com/watch?
v=JECH7PWZ068
taille de celle de Poitiers, un restaurant uniquement végé-
tarien ne pourrait survivre économiquement. Je l'ai testé site internet : http://www.lebonheurestdanslethe.fr/
les 2 premières années. Cela tient à la culture provinciale page facebook : le-bonheur-est-dans-le-the
et proche de la ruralité ancrée dans nos mentalités.
Des vacances à Châtellerault :
c’est possible !
Châtellerault propose mille et une activités
sportives, culturelles et artistiques pour les châ-
telleraudais sur la période des vacances d’été !
Nous sommes allés à la rencontre des organisa-
teurs pour en savoir un peu plus … N’oubliez pas
vos maillots de bains et vos baudriers d’esca-
lade, c’est parti !

de vacances » sont indépendants, ce qui oblige le partici-
pant à s’inscrire à la maison de quartier en amont. Elles
permettent tout de même de s’inscrire à la formule Vi-
sa ! Le Visa propose des activités culturelles, artistiques
ou encore sportives pour les jeunes de Châtellerault. Les
activités sont très variées, elles vont du simple cours de
cuisine à la descente en rappel en passant par le baby-
gym ou encore les ombres chinoises. Ces activités varient
en fonction des âges et des envies de chacun. Ces activi-
tés évoluent aussi selon les années et la demande. Visa
est donc, pour résumer, un programme qui plait aux
©Keskon attend

jeunes et qui se renouvelle chaque année de façon à
toujours occuper les jeunes pendant les vacances d’été !
Ce qu’il faut savoir, c’est que Visa
n’existe pas qu’en été ! En
s d ’A v ri l :
ance effet, la ville propose aussi Visa
Sur les vac s ce t été et aux vacances de la Toussaint,

N
ous nous ca n ce
partir en va
e z le malheur de user entre
sommes si vo u s a v
q u a nd m ê me vous am r
ce qui occupe les organisa-
u h a it e z ro p o sé su
d’abord deman- que vous so our vous. P teurs toute l’année !
id A v e n tu re est fait p a ca n ce s
dé ce que l’on R a v
amis, le maine des
peut faire à Châtellerault li té d e la première se vités par
Rassurez-vous, la Ville de
l’intég ra in e d ’a cti
vingta pétition Châtellerault a aussi pensé
groupe une e petite com
pour ne pas s’ennuyer lors- d’avril, il re s le b u t d ’u n - aux plus… enfin, aux moins
que tous tes copains sont u ipe s d e quatre dan o u t b e a uc oup d’amu
é q mais surt jeunes ! Avec le programme
semaine et
partis… sauf toi ! Pour cela à la fin de la de « l’été au lac » qui pro-
tre potes !
nous nous sommes intéres- sements en pose pour tout public des activités plus
sés au programme Visa, l’Eté
familiales : canoë, baignade, escalade, lecture, ludo-
au lac et aux Maisons de quartiers. Ils ont la réputation
thèque... sur le lac de Châtellerault !
d’intéresser de nombreux jeunes à Châtellerault et de
proposer des activités insolites ! Focus… Nous avons ren- Pour les plus téméraires qui n’ont pas trouvé chaussure
contré Rodholf Levrault et Zoé Bonnet qui nous ont ex- à leur pied ou pour les familles qui souhaitent faire des
pliqué le fonctionnement du programme « Visa » et de visites, Châtellerault et son agglomération propose une
l’Eté au lac ! cinquantaine d’activités, toutes différentes, pour tous :
visites du patrimoine, visites culturelles, concerts, balade
« Les maisons de quartier proposent de nombreuses
en calèche, marches, balade en vélo ( ligne verte)…
activités et un programme complémentaire de celui de
Visa » explique Rodholf. Malgré tout, ces « programmes Tom et Maxime
Voyage, voyage ? Action !
Des zombies

O
n a tourné un film à Descartes. Un vrai ! Un de
zombies. Et entièrement, fait par des élèves.
Surtout un, Tom le Guillou, élève de 3ème, dans
une initiative tout à fait personnelle, qui a produit et
réalisé ce court métrage. Il a réussi à réunir beaucoup
d’élèves toutes classes confondues ainsi que des pro-
fesseurs et à transformer tout ce beau monde en ac-
teurs. Il aura réussi aussi à arracher toutes les autorisa-
Où les français par- tions pour que des zombies envahissent le collège, que
tent-ils ? Partent-ils ? personne y trouve rien à revoir. L’idée du film lui est
Qui peut partir ? Qui venue en regroupant des scènes qu’il observe au quoti-
ne le peut pas ? On dien, notamment le comportement de notre professeur
vous dit tout ! de mathématiques un jour où il était bizarre : il est de-
venu dans le film le premier des zombies. Le résultat est
un « chef d’œuvre » même si le film contient quelques

C
’est vrai qu’aujourd'hui, il est de plus en faux raccords. Ce résultat, les participants et leurs
plus facile de trouver des destinations pas proches auront même pu le constater sur grand écran
très chères grâce à de nombreux sites in- aux 400 coups, grâce à notre réalisateur et aux relations
ternet qui proposent des destinations de de la classe journalisme. Comme quoi quand on veut on
rêve à prix bas. Pourtant, les personnes qui partent le peut, l’initiative personnelle d’un élève a pris tellement
plus en vacances à l’étranger sont celles qui ont plus
d’ampleur qu’elle se retrouve projetée au cinéma.
de moyens : en Espagne, pour beaucoup, par exemple.
Thomas Lamarre
Les personnes qui gagnent le SMIC ou un peu plus pré-
fèrent souvent rester en France car le prix y est sou-
vent moins élevé. A Paris, par exemple, qui est la plus
belle capitale du monde, en île de France pour ses
parcs d’attraction ou dans le bassin méditerranéen.
Mais il y a tout de même de plus en plus de personnes
gagnant moins bien leur vie qui partent en vacances
grâce à des associations comme les restos du cœur et
le secours populaire qui aident financièrement les
gens à partir en vacances.
Les régions avec peu d’habitants et les régions rurales
commencent à gagner en touristes car les gens choisis-
sent de plus en plus le calme pour découvrir la nature
et se ressourcer car c'est parfois dur à cause du travail.
Ces régions attirent aussi grâce au côté écologique
qu'il n'y a pas toujours dans les stations balnéaires.
Le budget moyen dépensé en vacances est d'environ
900€ par semaine. Ce sont le plus souvent les familles
qui partent en vacances pendant 1 ou 2 semaines tan-
dis que les couples se réservent souvent des weekends
end à deux, à Venise par exemple. A l'étranger, ce sont
les jeunes entre 18-24 ans suivis de près par les plus
©Keskon attend

de 50-64ans. Ceux qui y voyagent le moins sont les 35-
49ans.
Ana, Lindsay, et Melvin
La soudure, l'art de joindre
les deux bouts
David Vaucelle, à 45 ans, est un artiste de la soudure. ça fait 17 ans
qu'il fait de la soudure, par plaisir non par obligation.

S
’il aime faire des
sculptures, c’est,
dit-il, « grâce au
rapport de force
qu'il y a entre le marteau et la tôle, la
matière de la ferraille ». Il trouve son ins-
piration dans la vie de tous les jours, la
nature et dans sa tête . Il crée des sculp-
tures car il ne fait pas le métier qu'il au-
rait voulu faire. Il aurait voulu travailler
dans le domaine artistique mais malheu-
reusement il travaille dans le domaine
industriel.

©Keskon attend
©Keskon attend

« Pour moi l'art devrait être accessible à
toutes et à tous mais ce n'est pas forcé-
ment le cas. Aimer l'art, c'est être
ouvert d'esprit, » explique-t-il.
Avant de faire de la sculpture, il a Sa plus grosse œuvre réalisée se situe sur le rond-point de
fait des études dans la mode puis il a fait un C.A.P. en l'abbé Pierre avant d’entrer à Châtellerault, œuvre qu’on
chaudronnerie soudure pour aller travailler en usine. La lui a commandée pour fêter l’anniversaire de la fondation
première œuvre qu'il a créée, c'était pour un ami qui par- et rappeler l’importance de la communauté Emmaüs de
tait à la retraite. « Je trouve ma matière première dans Naintré. .
les brocantes et les vides greniers, et par des dons de mes En 10 ans de métier, il a du faire environ 150 sculptures
et pourtant, il se souvient encore du nom de sa première
sculpture : « Méditation. »
Il choisit les noms de ses sculptures en fonction de leur
importance ; si pour lui, elles ont de l’importance il choisit
avec soin un nom en particulier.
Avant de faire sculpteur, il n'a pas choisi son métier. Son
père lui a dit qu'il ferait plombier à 14 ans. Il l'a été pen-
dant 10 ans puis il a travaillé en usine pendant 5 ans et
©Keskon attend

après il a été animateur pour des jeunes entre 13 et 18
ans, placés par la justice.
Il leur faisait faire de la poterie ou d'autres activités pour
leur redonner confiance en eux. C'est ensuite qu'il est
amis » souligne-t-il. devenu sculpteur.
Pour les gens ses plus belles sculptures sont « Marie An- Alix Vaucelle
toinette » et « l'oiseau Jean-Claude », mais pour lui, elles
sont toutes belles car elles viennent toute du cœur.

Alain Donadieu, « sculpteur en récupération »
Alain Donnadieu est âgé de 66 ans et c’est un sculpteur
©Keskon attend

sur fer. Cela fait 10 ans qu'il fait ce métier. Il dit qu'il fait
cela pour passer son temps. Il se sert de matériaux de
récupération trouvés dans des brocantes et même des
particuliers font appel à lui pour qu'il vienne chercher des
vieux outils ou du métal.
La séduction en 11 cartes postales
Bientôt les vacances, le soleil brille, les
hormones sont à leur zénith… Alors, à
K’eskon attend, en conférence de rédac-
tion, pour le dernier numéro de la classe
journalisme saison 10, on a réuni les
meilleurs spécialistes de l’amour et on a
décidé de vous coacher pour rencontrer
l’amour cet été. En gros, pour séduire :
soyez une version améliorée de vous-
même, soyez naturel, mais peut-être
pas trop quand même, et gardez les
yeux ouverts et l’esprit aussi ….
Bisous de toute la rédac
Photos Dossier©Keskon attend

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful