Vous êtes sur la page 1sur 2

R P U B L I Q U E F R A N A I S E

______________________________________________________________

Paris, le 23 fvrier 2017

COMMISSION
DES AFFAIRES
EUROPENNES

AVIS POLITIQUE

Sur lErasmus des Apprentis

Vu les articles 165 et 166 du trait sur le fonctionnement de


lUnion europenne,

Vu la rsolution du Parlement europen du 2 fvrier 2017 sur


la mise en uvre du rglement (UE) n 1288/2013 du Parlement
europen et du Conseil du 11 dcembre 2013 tablissant
Erasmus + : le programme de lUnion pour lducation, la
formation, la jeunesse et le sport et abrogeant les dcisions
n 1719/2006/CE, n 1720/2006/CE et n 1298/2008/CE
(2015/2327(INI)),

Vu la communication (COM (2016) 940) de la commission au


Parlement europen, au Conseil, au Comit conomique et social
europen et au Comit des rgions Investir dans la jeunesse de
lEurope,

Considrant quen octobre 2016, 4,169 millions de jeunes


Europens (hors tudiants) navaient pas demploi en Europe et que
18,4 % des jeunes taient ainsi la recherche dun emploi dans
lUnion europenne,

Considrant quapprentissage et mobilit longue sont deux


lments dterminants dans la rponse apporter au chmage des
jeunes,

Considrant quErasmus est un grand succs europen, qui a


bnfici prs de 4 millions dtudiants mais moins de 1%
dtudiants en formation professionnelle,

La commission des affaires europennes du Snat :


2

Se flicite du lancement de l'initiative Erasmus Pro en


dcembre 2016, salue cet gard laugmentation significative des
crdits allous au programme Erasmus + pour 2017 ;

Dplore les arbitrages budgtaires qui ont jusqu prsent


frein lessor de la mobilit de long terme des apprentis au sein de
lUnion europenne ;

Encourage la Commission concrtiser le projet de 50 000


Erasmus professionnels au cours des trois prochaines annes
tout en insistant sur la dimension qualitative des mobilits
ralises, qui ne sauraient se limiter des stages de courte dure,
souhaite que ce projet encore exprimental soit totalement intgr
au programme Erasmus plus et quil en devienne un lment
central ;

Regrette que les apprentis soient aujourdhui encore exclus de


la dimension internationale d Erasmus + ;

Incite la Commission promouvoir ce nouveau dispositif


auprs des publics concerns, tudiants comme professionnels, et
dvelopper les synergies autour de ce projet ;

Invite la Commission simplifier les procdures et les textes


applicables, analyser les obstacles actuels au dveloppement de
lapprentissage europen et proposer des solutions ambitieuses de
nature les surmonter.