Vous êtes sur la page 1sur 6

Transformateurtriphasé

Afindetransformerlestensionsd'unsystèmetriphasé,ilfautthéoriquementseservirde3transformateurs

monophasés,dontlesphasesserontcouplées,enfonctiondescontraintes,enétoileouentriangle.

Enréalité,onsesertd’untransformateurtriphasécomposédetroisbobinagesprimairesettroisbobinages

secondairesenrouléssurunseulcircuitmagnétique(transformateurmoinscoûteux).

Constitutiond’untransformateurtriphasé

Lerôleducircuitmagnétiqueestdecanaliserlefluxmagnétiqueetdeprésenterleminimumdepertespar

HystérésisetparcourantdeFoucault:

-Pourminimiserlespertes(électriques)parcourantdeFoucaultonréalisedescircuitsmagnétiques

feuilletésàbasedetôlesminces(environ0,4mmd’épaisseur),isoléesl’unedel’autreparduvernis

-Pourréduirelespertes(magnétiques)parhystérésiscestôlessontenferadditionnédesilicium(àgrains

orientés)…

feradditionnédesilicium (àgrains orientés)… Lecircuitmagnétiqueestformédetroisnoyaux(3 colonnes

Lecircuitmagnétiqueestformédetroisnoyaux(3colonnes)ferméspar2culasses.Ilestfabriquéentôles

magnétiquesfeuilletées.Chaquecolonneou noyauportedeuxenroulements.Lesbornes1duprimaire(hautes

tensions)sontrepéréespardeslettresmajuscules(A,B,C)etlesbornes2dusecondaire(bassestensions)sont

repéréespar(a,b,c). Onaobligatoirementφ 1 + φ 2 + φ 3 =0:onditqu’ils’agitd’untransformateuràflux(liés)forcés. Ondéfinitlestensionshomologuescommeétantlestensions(mêmecolonne)qui représententlamême grandeur maisl’uneauprimaire,l’autreau secondaire. Lesenroulementsprimaireetsecondaireparcolonnesont traversésparlemêmeflux, sicesenroulementssont bobinésdanslemêmesensalorslestensionscorrespondantessontenphaseetinversement. Lechoixdestensionshomologuesinfluencesurleurs déphasage Parexemplepourlapremièrecolonne: U A créeI A → N A I A =Rϕ 1 =N a I a →I a crée U a U A /U a =N A /N a =I a /I A =N 1 /N 2 =I 2 /I 1

Modesdecouplage Auprimairelesenroulementspeuventêtrebranchés(couplés) soitenétoile(Y)soitentriangle(Δ). Ausecondairelesenroulementspeuventêtrecouplésde3manièresdifférentes: étoile(Y), triangle(Δ)et zigzag(Z)

étoile(Y), triangle(Δ)et zigzag(Z) Lecouplagezig zag

Lecouplagezig zag est:Lesbobinagessecondairessontdivisésen2demi-bobinages.Chaquephasedu secondaireestobtenueenmettantensériedeuxdecesbobines,prisesensensinverse,situéessurdeux colonnesdifférentes. Lecouplageesttoujoursindiquéparunsymbole:

Youy:couplageétoileprimaireousecondaire

Δoud:couplagetriangleprimaireousecondaire

Zouz:couplageZig-Zagutilisécôtésecondaire

Choixducouplage Lescouplagesduprimaireetdusecondairenesontpas nécessairement identiques. Lechoixducouplageestfonctiondel’importancedesdéséquilibresdescourantsetdelanécessitéounond’un neutre.

- lecouplageétoileest utiliséenH.T (pourdiminuer latensiond’enroulement).

- lecouplagetriangleest utilisépourdiminuerlavaleurducourantdanslesenroulements.

-lecouplagezigzagestutiliséausecondairelorsquelachargenécessitel’existenceduneutre(transformateur

dedistributionréseauBT). Ilprésenteunfonctionnementsatisfaisantenrégimechargedéséquilibré

(répartitiondelasurchargesur2phaseslorsd’undéséquilibre→compenserledéséquilibre).

Rapportdetransformation(parphase)

Commeenmonophasé,lerapportdetransformationestlerapportdestensions(composés)àcircuitsecondaire

ouvert (I 20 =0)(Ils’obtientlorsdel’essaiàcircuitsecondaireouvert).

=0)( Ils’obtientlorsdel’essaiàcircuitsecondaireouvert). Rapportdetransformationparcolonnem c : Ilest

Rapportdetransformationparcolonnemc:

Ilestdéfinitcommeétantlerapportdesnombresdespiressecondairesurprimaire=N 2/ N 1 =m c

Exemples CouplageYy m=U 20 /U 1 =U a /U A =V a /V A =N a /N A =N 2 /N 1 =m c CouplageDy

A =N a /N A =N 2 /N 1 =m c CouplageDy

Lesenroulementsquiappartiennentàunemêmecolonnesontreprésentéssurlemêmeaxe:onpeutconsidérer chaquecolonnecommeuntransformateurmonophasé. Lespointsrepèrentlesenroulementshomologues:ilsappartiennentàlamêmecolonneetsontenroulésde manièreidentique. CouplageYd m=U 20 /U 1 =U a /U A =√3V a /U A =√3N 2 /N 1 =m c /√3

CouplageYd m=U 2 0 /U 1 =U a /U A =√3V a /U A =√3N 2

Indicehoraire Lesdifférencesdecouplageentreleprimaireetlesecondaireentrainentdesdéphasagesentrelestensions primairesetsecondaires.Cesdéphasagessontsansimportancepouruntransformateurfonctionnantisolément. Lamiseenmarcheenparallèledetransformateurspeutêtrenécessaireafinderépondreàl’augmentation delademandedelapuissanceàfournir. Lesdéphasagesdoiventêtrealorsprisenconsidérations lorsdela

miseenparallèlede2transformateurs.

Ledéphasage θexistantentrelestensionsprimaireetsecondairehomologuesesttoujoursunmultiplede π/6rd ou 30°. L’indicehoraireI h estexpriméenheures,d’où lacorrespondance 2π = 12h → l’indicehoraire1hcorrespondà 30° (π/6) I h est doncunnombreentiercomprisentre 0et11qui désignesuruncadran horaire ledéphasageentrela tensionsecondaireetlatensionprimaireentreborneshomologues.

tensionsecondaireetlatensionprimaireentreborneshomologues. Rappel:

Rappel: Lesrelationsentrelestensionscomposéesettensionssimplessont:

Uab=Va–Vb

Ubc=Vb–Vc

Uca=Vc–Va

Représentation

Letransformateurutilisécommeexemplecorrespondà:

Letransformateurutilisé commeexemple correspondà: E xemples :

Exemples:

commeexemple correspondà: E xemples :

DelamêmemanièreonpeuttrouvertouslesYy,Yd,Yz,Dy,Dd,Dz,aveclesdifférentsindiceshoraires possibles. Onretiendralescaslespluscommunsexplicitésdansletableau:

Etudeélectriquesdestransformateurstriphasés

Etudeélectriquesdestransformateurstriphasés

Enrégimeéquilibrétoutelathéoriedutransformateurmonophaséestapplicableàconditionderaisonner«

phaseparphase»,c’est-à-dire«àunephaseduprimairecorrespondunephasedusecondaire».

Schémaramenéausecondaire:

phaseparphase»,c’est-à-dire«àunephaseduprimairecorrespondunephasedusecondaire». Schémaramenéausecondaire: 4
Chutedetension: onmontre,enfaisant lesapproximationsφ~φ 1 ~φ 2 , (θ~0, V 2v cosθ ~V 2v ) laformuleapprochée

Chutedetension:onmontre,enfaisant lesapproximationsφ~φ12, (θ~0, V2vcosθ ~V2v) laformuleapprochée (simplifiée):

V 2v =mV 1

ΔV=R s I 2 cosφ+X s I 2 sinφ= V 2v –V 2 , ΔU=√3ΔV

Déterminationdesélémentsduschémaéquivalent

Méthodedes2wattmètres:ellepermetlamesuredelapuissancetriphaséed’uncircuitd’uncircuit

quelconqueavecousansneutre.

Ilssontdéterminés àpartirde2essaisàpuissanceréduite Essai à vide(circuitsecondaireouvert)soustensionprimairenominale V 10 =V 1n

V 1 0 =V 1 n m =U 2 0 /U 1 P 10 =√3U 10

m =U 20 /U 1 P10=√3U10I10cosφ10 =Pfer=3V1n 2 /Rf → Rf=3V1 2 /P10 → cosφ10

=3V 1n 2 /R f → R f =3V 1 2 /P 10 → cosφ 10

Oubien: S 10 2 =P 10 2 +Q 10 2 =(3V 1 I 10 ) 2

Q 10 =3V 1 2 /X f

→ L f ω=X f =3V 1 2 /Q 10

Essaisecondaireencourtcircuit et courantsecondairenominale I 2cc =I 2n avectensionprimaireV 1cc réduite!

c =I 2 n avectensionprimaireV 1 c c réduite! P 1 c c =P j =3R

P 1cc =P j =3R s I 2cc 2

R s =P 1cc /3I 2cc 2

Z s 2 =R s 2 +X s 2 et Z s I 2cc =mV 1cc → X s

Rendement

Quelquesoitlecouplage,lerendementdutransformateurtriphaséest:

lerendementdutransformateurtriphaséest: Avec: P 2 =√3 U 2 I 2 cosφ 2 Pertes=

Avec: P 2 =√3U 2 I 2 cosφ 2 Pertes= Pertesfer+Pertesjoules(Pertesfer=essaiàvide;Pertesjoules=essaiencourtcircuit)

Rendementmaximum

Commeenmonophasé,lacourbedesvariationsdurendementpasseparunmaximumpourlecourant

secondaireoptimal.

secondaireoptimal. Marcheenparallèledeplusieurstransformateurs

Marcheenparallèledeplusieurstransformateurs

Onditdedeuxtransformateursqu’ilssontenparallèles’ilsontleursprimairesetleurssecondairesenparallèle.

Pourquelecouplagesoitenvisageableilfautimpérativementquelestransformateursaient:

-Mêmerapportsdetransformation;

-Mêmeindiceshoraires.