Vous êtes sur la page 1sur 25
Djabout confirme ! «Oui, la JSK m’a contacté !» Benaldjia : «A Médéa pour arracher les
Djabout confirme !
«Oui, la JSK m’a contacté !»
Benaldjia : «A Médéa pour arracher les 3 points»
QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF
N° 3744 PRIX 20 DA
VENDREDI 2 JUIN 2017
www.lebuteur.com
Coupe de la
CAF à 14h
aujourd’hui
Pour une victoire historique !
Mouassa : «J’ai mon
idée pour les contrer»
Gourmi : «On est
venus pour gagner»
Ligue des champions
aujourd’hui à 21h
MOB
Bougherara
Benghit incertain,
proposé
Hammar la surprise
Equipe nationale
Beldjilali : «Gagner ?
Oui, c’est possible»
Alcaraz défend sa liste
Augusto Inácio
(entr.) :
«Ce n’est pas un
match décisif»
«Attal, un joueur de qualité,
Hassani est polyvalent»
l«Le retour de Feghouli est logique»
Ibrahim Salah : «On
doit faire le plein»
l«Medjani apportera un plus en défense»
Il a joué pour les deux clubs
l«Mandi sera utile»
Aoudia : «Zamalek est
difficile à manier chez lui»
l«Guedioura est régulier en sélection»
CRB
Aich : «Je ne
l«Pour Zeffane, on
a pensé à l’avenir»
suis pas là pour
chauffer le banc»
USMH
l«Voilà pourquoi Meziani
et Hamra ont été invités»
C’est la débandade
à l’entraînement !
l«Bounedjah, Belkhiter, Belkaroui
et Belkalem sont sélectionnables»
NAHD
Ardji : «Je ne
veux pas partir»
l«Benzia, Ounas et Bennacer ?
C’est une question de choix»
l«Oukidja n’est
pas encore prêt»
N° 3744 02 Vendredi NATIONALE EQUIPE 2 juin 2017 Liste des retenus Au cours de la
N° 3744
02
Vendredi
NATIONALE
EQUIPE
2 juin
2017
Liste des retenus
Au cours de la conférence de presse
Gardiens de but :
Raïs M’bolhi (Stade Rennais -France-), Chemseddine Rahmani

Alcaraz annonce

sa première liste

  • C omme il fallait s’y attendre, le sélectionneur national a animé hier un point de presse pour annoncer la liste des joueurs retenus

pour ce stage qui se déroule au Centre technique national de Sidi-Moussa dès demain jusqu’au 11 juin avec deux ren- contres qui seront disputées respective- ment face à la Guinée et le Togo au stade Mustapha-Tchaker de Blida. C’est la première liste du sélectionneur natio- nal, Lucas Alcaraz, depuis sa nomina- tion à la tête des Verts.

Hassani, Attal et Benghit pour la première fois

Dans cette liste, il y a des nouveautés. On trouve le défenseur franco-algérien, Illies Hassani qui évolue en Bulgarie. Ce dernier a été retenu parmi le groupe, en attendant sa qualification. L’autre élé- ment concerne le joueur du Paradou AC, Youcef Attal. Ce dernier, et comme révélé par nos soins, a été retenu pour être une doublure sur le flanc droit et gauche de la défense, grâce à sa polyva- lence. Idem pour le polyvalent de l’USM Alger, Abderaouf Benghit. Ces trois rallieront pour la première fois l’Equipe nationale.

qualifié par la FIFA, le joueur n’est pas retenu, après avoir été dispensé par la FAF de la dernière CAN pour lui éviter des problèmes avec son club.

Zeffane, Feghouli, Medjani et Boudebouda de retour

Trois joueurs reviennent en sélection nationale. Il s’agit de Mhedi Zeffane (Rennes), Sofiane Feghouli (West Ham), Carl Medjani (Trabzonspor) ainsi qu’un joueur local Brahim Boude- bouda du MC Alger. Le premier a été éloigné de l’EN depuis le match du Ca- meroun, en octobre dernier à Blida. Le Rennais avait en effet payé cash le nul concédé à domicile lors des élimina- toires de la Coupe du monde 2018. So- fiane Feghouli et Carl Medjani ont traversé une période difficile. L’atta- quant de West Ham United n’a plus joué comme ti- tulaire depuis le dé- part de Christian Gourcuff. Ainsi, il avait été laissé sur le banc par Milo- van Rajevac puis par Georges Lee- kens face au Nigé-

ria à Uyou, avant d’être écarté pour la phase finale de la CAN au Gabon. Carl Medjani a aussi payé la défaite concédée au Nigéria devant les Supers Eagles puisqu’il a connu le même sort que So- fiane Feghouli en étant écarté de la CAN.

Un moment inoubliable pour Saâdi, Jeannine de la Guinée à la Guinée

Convoqué pour la phase finale de la CAN-2017, Idriss Saâdi a été dans l’obligation de faire l’impasse sur le tournoi pour cause de blessure, après avoir été qualifié par la FIFA la fin du mois de décembre dernier. En effet, il aura l’occasion de disputer son premier match avec l’EN mardi prochain face à la Guinée. Mehdi Jeannine, gardien de Clermont Foot, effectue son retour en sélection. Le plus bizarre c’est qu’il a été retenu face à la Guinée en 2015 et depuis, il n’a plus été convo- qué. Il effectuera son retour pour confronter la même équipe, la Guinée. Quelle coïn- cidence !

(MO Béjaïa -Algérie-), Mehdi Jeannin (Clermont-Foot -France-)

Défenseurs :

Mehdi Zeffane (Stade Rennais -France-), Youcef Attal (Paradou AC -Algérie-), Faouzi Ghoulam (SSC Naples -Italie-), Brahim Boudebouda (MC Alger -Algérie-), Ramy Bensebaïni (Stade Rennais -France-), Carl Medjani (Trabzonspor -Turquie-), Aïssa

Mandi (Real Bétis Balonpié – Espagne-), Ilias Hassani (FK Vereya - Bulgarie-)

Milieux de terrain :

Adlène Guedioura (Middlesbrough FC -Angleterre-), Nabil Bentaleb (FC Schalke 04 -Allemagne-), Saphir Taïder (Bologne FC

-Italie-), Abderraouf Benguit (USM Alger -Algérie-), Yacine Brahimi (FC Porto -Portugal-), Sofiane Feghouli (West Ham FC - Angeleterre-), Ryad Boudebouz (Montpellier HSC -France-)

Attaquants :

Islam Slimani (Leicester -Angleterre-), Idris Saâdi (KV Courtrai

-Blegique-), Sofiane Hanni (RSC Anderlecht -Belgique-), Riyad Mahrez (Leicester FC -Angleterre-), El Arabi Hilal Soudani (Dinamo Zagreb -Croatie-)

Invités :

Abderrahim Hamra (USM Alger -Algérie-), Tayeb Meziani (Paradou AC -Algérie-)

Le sélectionneur parle des revenants

«Le retour de Feghouli est plus que logique»

N° 3744 02 Vendredi NATIONALE EQUIPE 2 juin 2017 Liste des retenus Au cours de la

Evoquant le retour de certains joueurs,

Lucas Alcaraz a parlé du cas Feghouli : «So- fiane Feghouli est de retour en sélection natio- nale. Il a fait une bonne saison. Je pense que son retour est plus que logique car c’est un élément clé.»

Hamza R. L’Espagnol marque son territoire «Personne ne me dicte mes choix» Le sélectionneur national Lucas
Hamza R.
L’Espagnol
marque son
territoire
«Personne ne me
dicte mes choix»
Le sélectionneur national Lucas Alcaraz,
a déterminé son territoire en précisant que
personne ne lui dicte ses choix, lorsqu’un
Capitaine
confrère lui a posé la question : «Sincè-
rement, personne ne me dicte mes
choix. Je prends les décisions
moi-même.»
«Je laisse le
choix aux
joueurs»
Attal et Hassani
Pour ce qui concerne le brassard de capi-
taine d’équipe, Lucas Alcaraz n’a pas changé de
«Attal, un joueur de
qualité que j’ai suivi»
discours. Il a annoncé lors de ce point de presse
que les joueurs vont désigner leur capitaine :
Youcef Attal a été convoqué par le sélectionneur national
pour ce stage, comme nous l’avions indiqué au cours de notre
précédente édition. Le joueur du Paradou AC jouit de la
«Pour moi, le brassard de capitaine ne pose pas
de problème. Le capitaine est un leader et il
faut donc que les joueurs le choisissent sur
le terrain et en dehors. Durant le stage,
je vais voir avec eux.»
confiance du technicien ibérique qui n’a pas tari d’éloges
sur lui lors de la conférence de presse : «Attal est un
très bon joueur. Tout d’abord, il est polyvalent donc il
peut nous rendre d’énormes services. Puis, je l’ai
Si son cas ne
sera pas réglé
suivi aussi lorsqu’il a effectué des essais au Bétis
Séville. Il a fourni de belles prestations. Son ni-
veau est très bon.»
Abdellaoui pourrait
être convoqué… à la
place de Hassani
«Cette fois-ci, j’ai
opté pour Meziane et
Hamra»
«Hassani a été convoqué pour
sa polyvalence»
Pour ce stage, Lucas Alcaraz a
choisi Tayeb Meziani du PAC
et Abderahim Hamra de
l’USMA, l’âge des deux
joueurs ne dépasse pas les
Illies Hassani n’a pas été encore qualifié
par la FIFA pour jouer en faveur de l’Algé-
rie, mais il est toujours dans la liste. Sa pré-
sence a suscité la polémique dans les
réseaux sociaux. Mais Alcaraz n’a pas le
même avis : «Hassani joue en Bulgarie et a été
convoqué pour le stage. C’est à cause de sa com-
plémentarité et sa polyvalence. Il peut jouer dans
l’axe mais aussi comme milieu défensif et c’est im-
portant pour nous.»
Selon une source bien informée, le défenseur cen-
tral de l’USM Alger, Ayoub Abdellaoui, dont le nom
figure dans la liste élargie, pourrait être
retenu pour le stage si le cas de Illies
Hassani ne sera pas réglé. Sa régu-
larisation traîne, à cause de
l’ignorance de la réglementa-
tion des personnes censées
être les garants de la régle-
mentation.
H.R.

«Medjani va donner un plus à la défense»

Idem pour Carl Medjani. Le défenseur du Trabzonspor va donner un plus à la défense al-

gérienne, selon le sélectionneur : «Carl Med- jani est en forme actuellement et c’est un joueur qui peut donner un plus à l’Equipe nationale, notamment dans son secteur.»

Pas de Benzia et Bennacer

Ce qui est étrange, c’est que de jeunes joueurs de l’EN n’ont pas été retenus par Lucas Alca- raz dans cette première liste et se sont pour- tant des éléments d’avenir sur les- quels la FAF en a investi. Il s’agit de Yassine Benzia du LOSC, Ismael Bennacer du FC Tours et notamment Adam Ounas qui brille avec les Giron- dins de Bordeaux.

«Pour Zeffane, on a pensé à l’avenir»

Enfin, quant à Mehdi Zeffane, Alcaraz a dé-

claré : «Mehdi Zeffane fait partie d’un groupe de joueurs qui nous intéresse. C’est un élément aux qualités indéniables. Nous, on convoque les joueurs sur la base de deux critères, le rende- ment et les besoins de la sélection nationale. On pense à l’avenir, donc il est important pour nous d’avoir des joueurs comme lui dans le groupe.»

H. R.

Le sélectionneur change les habitudes

Le mystère Ounas

Il faut dire que la non-convocation d’Adam Ounas reste un véritable mys- tère, puisqu’il s’agit d’un bijou pour le- quel la FAF s’était lancée dans une rude bataille avec son homologue française, pour l’avoir. Ainsi, une fois acquis et

«Dorénavant, il y aura des jeunes en regroupement»

A l’occasion de son premier stage en Equipe natio- nale, Lucas Alcaraz a changé les habitudes. Il a en effet instauré la politique d’invitation aux jeunes joueurs

N° 3744 02 Vendredi NATIONALE EQUIPE 2 juin 2017 Liste des retenus Au cours de la

pour les motiver à progresser. L’Espagnol a précisé :

«C’est une nouvelle politique. On veut aider les jeunes. A chaque stage, je convoque deux meilleurs jeunes pour travailler avec l’équipe. C’est une nouvelle habitude qui va donner un plus car je suis beaucoup les jeunes, notamment la sélection Olympique qui a fait un bon tournoi à Baku en Azerbaïdjan.»

N° 3744 02 Vendredi NATIONALE EQUIPE 2 juin 2017 Liste des retenus Au cours de la
N° 3744 02 Vendredi NATIONALE EQUIPE 2 juin 2017 Liste des retenus Au cours de la
N° 3744 02 Vendredi NATIONALE EQUIPE 2 juin 2017 Liste des retenus Au cours de la

vingt ans : «Cette fois-ci, j’ai choisi Meziani et Hamra. Ils ont un bon niveau et ont démontré en Azerbaïdjan leurs capacités.»

«C’est pour les initier en EN»

Le coach ibérique a donné aussi des justificatifs : «J’ai convo- qué Hamra et Meziani pour qu’ils s’initient avec l’équipe A. Leur présence aux côtés des joueurs leur permettra de grandir. C’est pour cette raison d’ailleurs que j’ai décidé d’inviter des joueurs à chaque stage.»

H.R.

N° 3744 NATIONALE Vendredi EQUIPE 03 2 juin 2017
N° 3744
NATIONALE
Vendredi
EQUIPE
03
2 juin
2017

«J’ai vu pas moins de 60 joueurs avant de dégager ma liste des 23»

  • L e sélectionneur national a dressé un bilan de sa tour- née européenne au cours de laquelle il a vu jouer pas moins de 60 joueurs.

Lucas Alcaraz a essayé de convaincre tout le monde sur le bien fondé de cette rencontre avec des éléments susceptibles d’être sélectionnés en Equipe d’Algérie. Alcaraz est aussi revenu sur cette courte durée de tra- vail passée à la tête de l’EN. «Depuis

ma prise de fonctions, j’ai bien pris le temps d’analyser la situation et de faire le point sur les joueurs suscepti- bles d’être sélectionnés. Avec mon staff, on a suivi des matchs de la Coupe de la confédération et de la Champion's League. J’ai aussi analysé des matchs de l’Equipe nationale et de certains éléments professionnels avec leurs clubs en Europa League et en Ligue des Champions. Suite à quoi j’ai pu m’arrêter sur la forme de ces

éléments retenus pour ce stage.»

«J’ai visité 6 pays pendant

  • 12 jours pour rencontrer

  • 18 joueurs»

«En plus du travail accompli pen- dant ma tournée en Europe, j’ai vi- sité 6 pays pendant 12 jours pour rencontrer 18 joueurs. Je leur ai ex- pliqué le nouveau projet de l’Equipe nationale. J’ai alors discuté avec eux sur les objectifs à atteindre, ma mé-

thode de travail et aussi le jeu que je préconise.»

«J’étais en tournée en

Europe pour gagner du temps et commencer tôt mon travail»

«On était en tournée en Europe parce qu’on pensait qu’il fallait tou- cher un maximum de joueurs et en- tamer le travail avec ceux qui sont retenus. Il fallait gagner du temps et

entamer la préparation des pro- chaines échéances, surtout que les deux prochains matchs arrivent. Lorsque j’ai discuté avec eux les yeux

dans les yeux, j’ai compris beaucoup de choses et j’ai senti qu’il y avait une énorme envie d’effacer les résultats obtenus lors de la dernière CAN.»

  • M. A.

N° 3744 NATIONALE Vendredi EQUIPE 03 2 juin 2017 «J’ai vu pas moins de 60 joueurs

La sélection de Mandi et Guedioura

«Je me suis bien renseigné sur Mandi avant de le convoquer»

Les surprises dans cette liste annoncée par Alcaraz ne manquent pas et d’au- cuns parmi les journa- listes présents n’ont pas trop compris la sélection de Aïssa Mandi et de Ad- lane Guedioura, deux joueurs qui éprouvent de grosses difficultés avec leurs clubs respectifs et qui sont peu convaincants en sélection, même si le coach espagnol pense le

contraire. «Avant de parler des raisons concernant le choix de Mandi, je dois dire que j’ai vu au moins 12 heures de vidéos de chaque joueur, avant d’être fixé sur sa convocation. J’ai aussi vu Mandi lors d’un match de Liga, un cham- pionnat que je connais très bien, donc je suis bien placé pour dire que Mandi est passé par de bons mo- ments bons et d’autres moins durant la saison. Je me suis aussi très bien in- formé sur lui, voilà sur quelles bases j’ai sélec- tionné Mandi.»

«Il a traversé des moments difficiles mais il sera utile à la sélection»

«J’ai regardé Mandi jouer, c’est un défenseur axial qui peut évoluer sur les côtés. Il est polyvalent

et cela a pesé dans mon choix. Avec le Bétis, il a été aligné comme ar- rière central droit et a aussi été utilisé en tant que milieu défensif. Donc on peut toujours compter sur un joueur comme lui en sélec- tion.»

«Guedioura ne réalise pas une grosse saison mais il est régulier en sélection»

Son avis sur les joueurs écartés

«Bounedjah, Belkhiter et Belkaroui ne sont pas victimes du niveau de leurs championnats»

La préparation du match du Togo

«Je souhaite faire jouer un maximum de joueurs contre la Guinée»

Dans chacune de ses déclarations, le coach dégageait une certaine séré- nité dans ses propos même lorsqu’il a été abordé au sujet de son premier vrai test face au Togo attendu par tous les Algériens. Avant cela, Lucas Alcaraz a parlé de la rencontre ami-

cale face à la Guinée. «Mon vœu est de faire jouer un maximum de joueurs contre la Guinée en amical, cela va me permettre de me faire une meilleure idée sur l’ensemble des joueurs mais tout dépendra de l’accord qu’on pas- sera avec l’équipe adverse concernant le nombre de changements qu’on pourra effectuer. C’est vrai que nous n’aurons pas à effectuer plusieurs séances d’entraînement avant, mais on abordera ce match contre la Guinée avec l’envie de le gagner et non pas avec la crainte de réaliser un mauvais résultat qui pourrait nous mettre sous pression, avant le match face au Togo.»

«J’ai mon idée sur le onze qui débutera face au Togo»

«Ce sera mon premier match offi- ciel mais il ne sera pas uniquement important pour moi. Il sera impor- tant pour la sélection et pour toute l’Algérie. Concernent le onze ren- trant, comme chaque entraîneur, j’ai mon idée sur l’équipe qui commen- cera le match face au Togo.»

«Après la rencontre contre la Guinée, je serai fixé sur l’équipe type»

«Elle peut changer au fur et à me-

sure du déroulement du stage. Elle peut changer à un pourcentage très élevé ou partiellement, cela dépen-

dra du comportement des joueurs à l’entraînement et lors du premier match amical à l’issue duquel je serai fixé sur mon équipe type.»

«J’ai bien analysé le Togo, je connais ses points faibles et ses points forts»

«Bien sûr que j’ai mon idée sur le

Togo, une équipe qui s’appuie sur ses capacités physique et qui peut aller très vite en contres. Leur principale qualité, c’est qu’ils sont capables de faire sortir le ballon très rapidement et de jouer de manière très com- pacte. Ils ont un grand joueur : Ade- bayor.

«Faux, je ne suis pas choqué par le niveau du championnat local»

Contrairement à ce qui se disait à

propos de sa grosse déception, après avoir pu suivre quelques matchs des équipes du championnat local, Lucas

avance qu’il n'avait aucun jugement à apporter sur ce sujet. «Faux, je n’ai pas été choqué pour la simple raison que je n’ai pas analysé le championnat algérien de manière globale. Donc je n’ai fait que des analyses individuelles

sur chaque joueur sélectionnable en Equipe nationale. D’ailleurs, je serai appelé à travailler avec l’EN des lo- caux pour préparer le match des éli- minatoires du CHAN. Je n’ai apporté aucun jugement sur le championnat local, après forcément il y a des joueurs qui m’ont donné satisfaction et d’autres non.»

  • M. A.

«Je n’ai pas écarté Bounedjah, Belkhiter et Belkaroui parce qu’ils évoluent dans des
championnats arabes. D’ailleurs, j’ai analysé leurs matchs sur le plan individuel. Ils ne seront pas avec nous pour ce stage mais cela ne veut pas dire qu’ils ne le seront plus. Je veux dire par là qu’ils sont toujours sélectionnables.»

N° 3744 NATIONALE Vendredi EQUIPE 03 2 juin 2017 «J’ai vu pas moins de 60 joueurs

«J’ai rencontré Belkalem mais cela ne lui assure pas une convocation»

«J’ai fait mes choix donc il faut bien éli- miner des joueurs et c’est ce que j’ai essayé de faire en tenant compte de la forme des uns et des autres et des besoins de l’équipe à ce moment bien précis de l’année. J’ai rencontré Belkalem comme d’autres joueurs mais cela ne lui assure pas une place en sélection.»

«Meftah est un joueur que je suis toujours mais…»

«J’ai suivi Meah avec son club, malheu- reusement durant le stage des locaux, il s’est blessé donc je n’ai pas pu le revoir. Mainte- nant, Meah est un joueur intéressant, on a fait des choix mais je précise que c’est un joueur qu’on est en train de suivre.»

«Guedioura n’a, certes, pas fait une grande saison avec son club mais j’ai pu analyser ses matchs en Equipe nationale et j’ai relevé que c’est un élément im- portant pour la sélection avec laquelle il a été ré- gulier. A cette période de la saison, les joueurs qui sont très sollicités avec leurs clubs peuvent arriver fatigués et ceux qui n’ont pas trop joué peuvent arriver plus frais, donc utiles à la sé- lection. Il y a deux aspects de sélection, le rendement avec le club et le besoin de l’Equipe nationale. C’est le cas de Guedioura qui peut aider l’Equipe nationale de par son expérience et son assiduité.»

M. A.

N° 3744 NATIONALE Vendredi EQUIPE 03 2 juin 2017 «J’ai vu pas moins de 60 joueurs
N° 3744 NATIONALE Vendredi EQUIPE 03 2 juin 2017 «J’ai vu pas moins de 60 joueurs

«Pour Ferhat, Benzia, Ounas et Bennacer, c’est une question de choix !»

«On a vu 60 joueurs susceptibles d’être sélection- nés, mais on devait arrêter une liste de 23 joueurs uniquement. J’ai pris ceux qui ont donné satisfaction. On valorise les qualités de Benzia, Ounas, Ferhat et Bennacer mais pour l’instant, ils ne sont pas sélec- tionnables ; c’est une question de choix !»

Moumen A.

N° 3744 NATIONALE Vendredi EQUIPE 03 2 juin 2017 «J’ai vu pas moins de 60 joueurs

La discipline de groupe

«Une fois en stage, les joueurs n’auront pas le droit de penser à leur transfert»

«Je veux des joueurs concentrés à fond sur la sélec- tion, je ne tolérai pas que des joueurs viennent en sélection et qu’ils soient préoccupés par leur avenir. Maintenant, je pense qu’ils ont des agents pour s’occuper d’eux. C’est en tout cas un problème qui ne concerne pas que l’Algérie. Je

vais leur demander d’oublier tout ça. Ils ne doivent se concentrer que sur le terrain.»

«Jouer à Blida a été une décision collégiale»

«C’est tout le monde qui a pris la décision de jouer à Blida. Le staff technique, les joueurs et les responsables de la

fédération ont émis le souhait de jouer à Tchaker. Concernant les prochains matchs, je peux vous dire qu’ils pourraient bien être programmés dans d’autres stades d’Algérie.»

«Oukidja n’est pas encore sélectionnable»

Pourtant décisif avec son club

et plus performant que le gar- dien sélectionné Jeannin Mehdi, le portier de Strasbourg, Oukidja, ne fait même pas par- tie des plans du coach Alcaraz pour le moment. «À propos du gardien de but de Strasbourg, Oukidja, je pense qu’il n’est pas encore sélectionnable en équipe d’Algérie. On a choisi d’autres gardiens qu’on a jugé les plus aptes à être retenus.»

  • M. A.

N° 3744 04 Vendredi NATIONALE EQUIPE 2 juin 2017 Il a animé une conférence-débat à l’Institut
N° 3744
04
Vendredi
NATIONALE
EQUIPE
2 juin
2017
Il a animé une conférence-débat à l’Institut Cervantes d’Alger

Alcaraz «Broos a gagné la CAN alors qu’il n’avait jamais été sélectionneur auparavant»

A près avoir animé une conférence de presse hier matin au Centre technique national de Sidi Moussa où il avait

communiqué notamment la liste des joueurs convoqués pour les deux matchs prévus face à la Guinée et au Togo, le sélectionneur national, Lucas Alcaraz, s’est rendu en début d’après-midi à l’Institut Cervantes d’Alger-Centre (Centre culturel es- pagnol, ndlr) afin d’animer une sorte de conférence-débat autour de la méthodologie du footbal,l en pré- sence notamment des élèves de l’Ins- titut, mais aussi de quelques invités et personnalités, à l’image de l’ancien international, Hadj Adlane. Après une brève introduction où il a expli- qué sa vision du football, l’ancien coach de Granada CF a répondu aux questions des présents. Voulant sa- voir si le fait de n’avoir jamais pris une sélection nationale auparavant pouvait lui constituer un obstacle, le coach a répondu :

«Il est clair qu’il y’a une différence entre être entraîneur et sélectionneur. Quand on est entraîneur, on travaille au quotidien sur le terrain, mais quand on est sélectionneur, c’est diffé- rent. Le travail est axé sur le recueil d’un maximum d’informations. On essaye de bâtir une équipe sur la base des joueurs qu’on a sous la main. Le contact avec les joueurs n’est limité qu’en club. Maintenant, je ne pense pas que cela puisse poser problème. Le Cameroun a bien gagné la CAN avec un coach qui n’a jamais été sélection- neur auparavant. Je préfère être opti- miste et tout donner pour réussir dans ma mission.»

N° 3744 04 Vendredi NATIONALE EQUIPE 2 juin 2017 Il a animé une conférence-débat à l’Institut

«5 joueurs dans le groupe comprennent l’espagnol et 80% maîtrisent la langue anglaise»

Par la suite, Lucas Alcaraz est re- venu sur le souci de la langue, assu- rant que cela n’allait pas poser problème :

«Ecoutez, à Granada, j’ai entraîné un club où l’on comptait 16 nationa- lités différentes et je n’ai pas eu de problème de communication avec mes joueurs. Il y a la langue et il y a la communication. Ce sont deux choses différentes. Je peux parler l’es-

pagnol parce qu’il y a dans le groupe cinq joueurs qui me comprennent. Si je parle anglais, il y a 80% du groupe qui vont me comprendre aussi. J’es- saye d’apprendre le français, afin de faciliter davantage l’échange avec tout le monde. Après, il y a l’image du comportement tactique. Le football a une langue universelle. Le joueur comprend rapidement, ne vous in- quiétez pas.»

«Je sais que le football ici a une ferveur sociale importante»

Et d’enchaîner :

«J’ai vite compris qu’ici en Algé- rie, le football a une place impor-

tante chez les Algériens. Bien qu'ha- bitué à la pression quand j’étais à Valence, Murcie ou Santander, ce n’est pas comparable avec la pres- sion d’ici. Je sais que le football en Algérie a une ferveursociale impor- tante. Je suis préparé à affronter ça et à faire de mon mieux pour réus- sir ma mission à la tête de la sélec- tion. Ça ne va pas être facile, mais je reste positif.»

«On a établi un programme spécifique pour les joueurs durant le Ramadhan»

Concernant pour le stage, il dira :

son

programme

« Evidemment, en tant que staff technique, on a le plus grand res- pect pour toutes les religions. On a établi un programme spécial du- rant ce mois sacré de Ramadhan. Tout ce qui est en rapport avec les horaires des repas, les entraîne- ments, etc. Il n’y aura pas de pro- blème là-dessus.»

«L’intégralité de mon temps, je le passe à Sidi Moussa, je n’ai pas eu encore l’occasion de bien visiter Alger et les autres villes»

«Je tiens à dire merci à tous les Algériens pour leur accueil cha- leureux. Sincèrement, j’aurais bien aimé avoir plus de temps pour vi- siter plusieurs autres villes. J’ai été à Oran et même ici à Alger, je n’ai pas pu la visiter bien comme il le faut. Je passe tout mon temps à Sidi Moussa. Ça fait 30 ans que je fais ce métier d’entraîneur, j’ai vi- sité un tas de villes, mais je ne les ai jamais véritablement décou- vertes.»

«Les Algériens, c’est comme les Espagnols du sud»

«Ce que j’ai appris ici, c’est que les Algériens sont des passionnés du football, et surtout du football espagnol. Ils suivent avec passion la Liga. Je peux vous dire que les Algériens sont un peu comme nous, les Espagnols du sud. Il y’a beaucoup de similitudes.»

Saïd F.

Attal : «Je ne m’attendais pas à cette convocation» Youcef Attal a été la grande surprise
Attal : «Je ne m’attendais pas à cette convocation»
Youcef Attal a
été la grande
surprise de la
liste de
Lucas
Alcaraz
«Mes essais au
Jouer en Equipe nationale
est le rêve de
tous les joueurs.
Ça a été
mon rêve
coché parmi les défenseurs ?
Real Bétis ont été
reste-t-il
maintenant à
concluants»
Je suis un attaquant, mais ça m’ar-
rive de jouer en défense aussi. Cette
saison, j’ai été utilisé comme arrière
droit et gauche au sein de mon
équipe. Mais j’aime occuper tout le
côté.
vous dire que les essais au Real
Bétis ont été
concluants.
Que vous
faire ?
pour le
prochain
stage de l’EN.
Alors qu’il a évolué cette
saison en Ligue 2 Mobilis,
le joueur en question a
tapé dans l’œil du
sélectionneur national. Né
le 17 mai 1996, cet
attaquant a été utilisé au
poste de latéral gauche
cette saison avec le PAC.
Le joueur, qui a passé des
tests cet été avec le Real
Bétis, pourrait tenter une
aventure professionnelle
la saison prochaine.
depuis que
j’ai commencé
à jouer au foot-
ball. Mainte-
nant, à moi de
travailler très dur
à l’entraînement,
afin de bénéficier de la confiance du
staff technique et de gagner ma place
inch’Allah.
Le PAC, votre équipe, a terminé
la saison depuis longtemps, être-
vous prêt physiquement, avant de
rejoindre le stage de l’EN ?
En toute sincérité, est-ce que vous
vous attendiez à cette convoca-
tion ?
Sincèrement, je ne m’attendais pas
à cette convocation. Je m’attendais à
être convoqué en EN des moins de 23
ans. Mais le technicien espagnol a re-
tenu mon nom et a décidé de me
convoquer pour le stage de l’EN.C’est
très motivant pour moi et cela va me
poussera à travailler très dur à l’en-
traînement, afin d’être à la hauteur et
me faire une place dans l’équipe type
de l’EN.
Après la fin du championnat, je n’ai
pas arrêté de m’entraîner. Je n’ai béné-
ficié que de trois jours de repos, avant
de partir en Espagne pour effectuer
des essais avec le Real Betis. A mon
retour au pays, j’ai bénéficié d’un pro-
gramme de travail spécifique et j’ai
poursuivi les entraînements. C’est
dire que je suis prêt physiquement,
avant d’entamer ce stage avec la sélec-
tion.
La balle est désormais dans le
camp de la direction. J’espère réussir
une aventure professionnelle en Es-
pagne. Cela m’aidera énormément
dans ma carrière. J’espère aussi que
«Je suis un
ailier, mais
j’ai été
utilisé
comme
latéral droit
et gauche
cette
saison»
cette convocation en sélection sera le
point de départ dans ma carrière
inch’Allah.
Entretien réalisé par N. S. A.
Comment ça s’est passé pour
vous lors de votre période d’es-
sais avec le Real Betis ?
Tout d’abord, félicitations pour
votre convocation en sélection.
Vous devriez être content, n’est-ce
pas ?
Quel est votre poste de prédilec-
tion, puisque votre nom a été
Comme tout le monde le
sait, j’ai passé des essais avec
le Real Betis. Je suis resté
pendant douze jours en Es-
pagne. Les choses se sont bien
passées pour moi et je peux même
«Je n’ai arrêté de
m’entraîner que
pendant trois jours,
je suis prêt
physiquement»
Bien sûr que je suis très content
d’avoir été convoqué en sélection.
N° 3744 COUPE Vendredi 05 2 juin DE LA CAF 2017 aujourd’hui Mbabane à 14h00 MCA
N° 3744
COUPE
Vendredi
05
2 juin
DE LA
CAF
2017
aujourd’hui
Mbabane
à 14h00
MCA
Swallows

Après la perf’ en Afrique du Sud

Le Mouloudia veut une victoire historique contre Mbabane

F raîchement vainqueur face au Chabab de Belouizdad en championnat, le Mou- loudia aborde dans les meilleures dispositions

psychologiques ce rendez-vous afri- cain face à Mbabane Swallows. De- vant un adversaire qui vient d’être sacré champion du Swaziland, le vieux club algérois doit se méfier car son futur adversaire reste aussi sur une belle victoire contre Platinum Stars sur le score de 4 buts à 2. Et même si c’est une première pour un club algérien de se produire au Swa- ziland, les hommes de Mouassa ont toutes les cartes en main pour réali- ser un coup d’éclat cet après-midi. Historiquement, avant le match nul ramené de l’Afrique du Sud face au Platinum Stars, cela faisait quelques années que le MCA n’avait plus ob- tenu un bon résultat hors de ses bases que ce soit en Coupe de la CAF ou bien en Ligue des champions. Ac-

tuellement leader du groupe B, le Mouloudia doit impérativement réa- liser une belle performance au- jourd’hui pour réaliser un grand pas vers la qualification pour les quarts de finale. Sachant que Sfax va se ren- dre en Afrique du Sud, c’est l’occa- sion ou jamais pour Hachoud et les siens de frapper les esprits en accro- chant un concurrent direct dans la course à la qualification. Et pour ce faire, les partenaires de Chaouchi doivent faire preuve d’audace tout en affichant un certain réalisme, ce qui a fait défaut à l’équipe que ce soit contre Sfax ou bien face au Chabab de Belouizdad en Ligue 1 Mobilis.

Hachoud et Aouedj, les deux meilleurs baroudeurs de l’équipe en Coupe de la CAF

Tandis qu’en championnat, Sid- Ahmed Aouedj attend toujours de

débloquer son compteur, c’est totale- ment différent en Coupe de la CAF. Et pour cause, l’enfant d’Oran est très performant dans les joutes africaines avec trois réalisations dans son es- carcelle. Auteur d’un chef-d’œuvre face au FC Renaissance, Sid-Ahmed réalisera un doublé contre le FC Young Africains toujours au stade du 5-Juillet. L’autre buteur de l’équipe n’est autre que Hachoud rebaptisé par les Chnaoua Hachoud «Achour El Acher» qui lui aussi a signé trois buts en Coupe de la CAF notam- ment celui de la victoire face à Sfax d’une frappe limpide. Contrairement à Aouedj, l’enfant d’El Attaf est aussi le meilleur baroudeur de sa forma- tion en championnat avec six unités. Cet après-midi, les deux joueurs constitueront la force de frappe du Mouloudia qui comptera beaucoup sur les deux éléments pour forcer la décision.

M. L.

De nos envoyés spéciaux à Swaziland Mohamed Lakehal Zahir Lahlah
De nos
envoyés
spéciaux
à
Swaziland
Mohamed
Lakehal
Zahir
Lahlah
N° 3744 COUPE Vendredi 05 2 juin DE LA CAF 2017 aujourd’hui Mbabane à 14h00 MCA

L’ambassadeur sera présent pour soutenir les Vert et Rouge

  • l l

Nous avons appris que l’ambassadeur d’Al-

gérie au Mozambique, Azzedine Madkour, a pris

la décision de rester au Swaziland jusqu’au départ de la délégation mouloudéenne. Le chef de la diplo- matie algérienne devrait par ailleurs assister au match de cet après-midi afin d’apporter son soutien à la formation mouloudéenne.

Le drapeau algérien sera déployé dans le stade

  • l l

En dépit de l’absence des ressortissants al-

gériens au Swaziland, le drapeau algérien sera

déployé dans les gradins du Somhlolo National Sta- dium. Il faut dire que les partenaires de Karaoui au- ront droit au soutien du personnel naviguant de la compagnie nationale Air Algérie qui sont hébergés dans le même hôtel que le club mouloudéen.

Les représentants des Ultras sont arrivés à bon port

  • l l

Malgré la très grande distance, les suppor-

ters du Mouloudia seront bel et bien présents

aujourd’hui dans les gradins du Somhlolo Stadium. En effet, les ultras sont arrivés hier après une es- cale à Johannesburg. Très touchés par cette fidélité, les joueurs doivent se surpasser pour offrir un très bon résultat à leurs supporters.

La chaleur fait son apparition

  • l l

Soudainement, les joueurs

N° 3744 COUPE Vendredi 05 2 juin DE LA CAF 2017 aujourd’hui Mbabane à 14h00 MCA
Azzi et Demou se chargeront en alternance du marquage de Wilson Redoutant le centre avant de
Azzi et Demou
se chargeront en
alternance du
marquage de Wilson
Redoutant le centre avant de Mba-
bane Swallows, Wilson, auteur d’un
quadruplé historique face au Platinum
Stars, les deux défenseurs centraux
Ayoub Azzi et Abdelghani Demou de-
vront se charger en alternance de son
marquage. Les deux Mouloudéens
sont bien décidés à imposer un
marquage à la culotte aux
goleador du Swaziland.

ont été surpris par le climat

d’hier avec une chaleur qui a frappé la capitale Mbabane. Le thermomètre indiquait alors 27 degrés Celsius. Les joueurs espèrent seulement que le cli-

mat sera doux au mo- ment du coup d’envoi cet après-midi à 14 h.

N° 3744 COUPE Vendredi 05 2 juin DE LA CAF 2017 aujourd’hui Mbabane à 14h00 MCA

Demou : «Wilson sera soumis à un marquage strict»

Le défenseur central, Ab- delghani Demou, affirme au micro d’El Heddaf qu’il faut valider la qualification
Le défenseur central, Ab-
delghani Demou, affirme
au micro d’El Heddaf qu’il
faut valider la qualification
pour les quarts de finale
au Swaziland. Par ailleurs,
l’ex-Ententiste évoque son
avenir, lui qui est en fin de
contrat avec le vieux club
algérois.
bafouer notre football. Il faut
qu’on mette les bons ingrédients
pour s’imposer ce vendredi car
nous avons les moyens pour y
parvenir.
rez-vous jouer aux côtés de
Mebarakou ou bien Azzi ?
Mais cette équipe vient d’infli-
ger une raclée à Platinum
Stars…
C’est vrai que j’ai des automa-
tismes avec Bouhenna lors de ces
derniers matches. Mais je suis
convaincu que notre défense reste
toujours solide malgré les change-
ments. Que ce soit Azzi ou Meba-
rakou, notre arrière-garde reste
équilibrée. C’est pour cela que je
ne suis pas du tout inquiet. Ce
sera au coach de trancher.
Comment est l’ambiance au
sein du groupe à
quelques heures
de ce match face à
Mbanabe Swallows
On sait qu’un match ne ressem-
ble jamais à un autre. Et puis, peut
être que l’équipe de Platinum Stars
n’était pas dans un bon jour. Pour
nous, ce qui compte, c’est qu’on
réalise un très bon résultat.
On sait qu’on cas de vic-
toire, on va s’ouvrir
Ne redoutez-vous l’avant-cen-
tre de Mbabane, Wilson qui
fut l’auteur d’un quadruplé
contre Platinum Stars ?
?
Après
un
long
voyage. Nous
avons bien récu-
péré. Nous
sommes hébergés
dans de très bonnes
conditions. Le climat
« La pelouse
catastrophique
de Somhlolo
Stadium n’aurait
jamais été
homologuée en
Algérie »
les portes des
quarts de finale.
Un commen-
taire sur l’état
de la pelouse de
ce stade de
Somhlolo ?
Il faut reconnaî-
ici est très doux et tout
le monde est conscient de
la mission qui l’attend. On veut
réaliser une belle perf’ ici au Swa-
ziland.
tre que le terrain est
catastrophique est le mot
est faible. Mais on sait aussi qu’on
Afrique il faut s’attendre à tout.
Nous avons été agréablement sur-
pris par le climat très doux. Par
contre, l’état de la pelouse est la-
mentable. Je peux vous dire qu’on
Algérie, on aurait jamais homolo-
gué une telle pelouse. Et pourtant,
on doit s’adapter et ne pas s’arrê-
ter à ce détaille.
J’ai pu voir de quoi il était capa-
ble ce joueur sur Youtube. C’est
une bonne chose car on sait à quoi
s’attendre. Il faut bloquer les es-
paces à cet attaquant qui est re-
doutable dans la surface de vérité.
Il a prouvé avec son quadruplé
contre Platinum Stars, ce qui n’est
pas rien surtout en compétition
africaine.
C’est justement cette belle am-
biance qui caractérise la force
de votre équipe, non ?
Etant en fin de contrat, les
Chnaoua craignent votre dé-
part vers une autre destina-
tion durant ce mercato d’été…
J’ai joué durant deux ans au
Vous savez, il n’y a pas de secret.
C’est les bons résultats qui font
que le groupe affiche cet état d’es-
prit. Le fait d’avoir battu Sfax et le
CRB a eu pour effet de galvaniser
les troupes. Maintenant, il faut ca-
pitaliser en surfant sur cette
bonne dynamique pour obtenir
un bon résultat ce week-end.
Mouloudia en respectant à la let-
tre mes engagements même si je
ne suis pas satisfait de cette
deuxième saison marquée par des
Est-ce que vous êtes toujours
déterminés à vous produire
en faisant carême ?
Il n’y a aucun problème du mo-
Comment voyez-vous votre
mission face à cette équipe de
Mbabane qui surprend tous
les observateurs ?
ment que le climat ici le permet.
Le médecin du club nous a
confirmé qu’il n’y avait
aucun danger. Et
hauts et des bas pour les raisons
que l’on sait avec le décès de ma
mère Allah ya rahmha et ma bles-
sure. Concernant mon avenir, je
vais être franc avec vous. J’ai ac-
tuellement trois propositions offi-
cielles à l’étranger et
j’ai envie d’embrasser
une carrière profession-
Sincèrement, avant ce match, je
ne connaissais nullement cette
équipe de Mbabane. Et le fait que
cette formation a pu atteindre la
phase de poules prouve qu’elle à
des qualités. On doit afficher une
certaine méfiance envers cette for-
mation mais sans trop craindre
notre futur adversaire au point de
puis, nous avons
l’habitude en Al-
gérie de jouer
en plein mois
sacré en après-
midi.
nelle. Mais si ça ne
marche pas, la prio-
rité sera pour le
Mouloudia car je
me sens bien dans
ce club où rien ne
manque.
En l’absence
de Bouhenna
« J’ai trois
propositions
à l’étranger et si
ça ne marche pas,
je donne
la priorité au
MCA »
Entretien réalisé
suspendu, préfé-
par M.L.
N° 3744 06 COUPE Vendredi 2 juin DE LA CAF 2017 Aujourd’hui De nos Mbabane envoyés
N° 3744
06
COUPE
Vendredi
2 juin
DE LA
CAF
2017
Aujourd’hui
De nos
Mbabane
envoyés
à 14h
MCA
spéciaux
Swallows
Hachoud affûte ses armes
en inscrivant quatre buts
à
Swaziland
Mohamed
Lakehal
Gourmi : «Après Sfax et le
CRB, on veut battre cette
équipe de Mbabane»
Zahir
Lahlah

L’ex-Ententiste, Khaled Gourmi, annonce que son équipe est plus que jamais désireuse de s’impo- ser face à l’équipe de Mbabane Swallows. Pour l’attaquant mou- loudéen, la victoire face au cham- pion du Swaziland reste dans les cordes de sa formation à condi- tion de faire preuve de justesse technique dans le dernier geste.

Comment se déroule la prépara-

tion pour ce match de Coupe de la CAF à Swaziland ?

Après l’Afrique du Sud, je découvre ce beau pays. Nous sommes en train de préparer cette affiche dans les meil- leures conditions possibles. On ne peut rêver mieux. Après ce long péri- ple, nous avons bien récupéré physi-

quement grâce à tous les moyens mis à notre disposition. Maintenant, nous sommes focalisés techniquement sur ce rendez vous de vendredi.

Comment gérez-vous le jeûne et ce mois sacré à mille bornes d’Alger ?

Le temps est doux. La rupture du jeûne a lieu vers 17 h. Il n’y a pas de souci, chacun de nous se sent très bien.

On sait que vous allez disputer ce match en jeûnant…

Bien évidemment. Il n’y aura aucun problème Inch’Allah du moment que

la rupture du jeûne se fait à 17 h. Il n’y a ni chaleur ni humidité. Alors les conditions sont bonnes pour jouer tout en observant le jeûne. J’ai eu déjà l’occasion de jouer avec Sétif en fai- sant le jeûne en Coupe d’Afrique.

Avez-vous une idée précise sur

N° 3744 06 COUPE Vendredi 2 juin DE LA CAF 2017 Aujourd’hui De nos Mbabane envoyés

votre futur adversaire ?

On sait que cette équipe vient de rem-

porter le championnat de Swaziland avec une avance conséquente de vingt points. Il faudra beaucoup se méfier de cette équipe qui vient d’infliger un 4 à 2 au Platinum Stars. Elle possède un avant centre qui a inscrit un qua- druplé lors de ce match que j’ai pu

suivre sur le net. A nous d’être très vi- gilants pour ne pas se faire piéger car il est impératif pour nous de ramener au moins un point de notre long dé- placement.

En l’absence de plusieurs cadres en attaque, vous avez l’occasion de vous produire comme titulaire pour animer la ligne avant. Un

commentaire ?

C’est vrai qu’on compte plusieurs dé-

fections. J’espère que Bouguèche, Zer-

dab et Seguer reviendront très bientôt à la compétition. En ce qui me concerne, je ferai tout pour me mon- trer à la hauteur de l’événement. J’ai réalisé deux passes décisives, mainte- nant je veux débloquer mon comp- teur.

Dans ce système de mini-cham- pionnat, il faut décrocher le maxi- mum de points en déplacement, ce

qui n’a pas été le cas lors des tours précédents.

C’était totalement différent. On devait gérer nos rencontres en vue des matches retours chez nous au stade du 5-Juillet. On devait limiter la casse en inscrivant ce précieux but à l’exté- rieur. Maintenant, il faut réaliser un bon résultat car ce qui compte, c’est les points. Perdre un match rapporte zéro point. Nous avons cette ambition d’atteindre les quarts de finale. A nous

de tout mettre en œuvre pour répon- dre aux attentes du président et des supporters.

Après avoir battu Sfax et le CRB, on imagine que vous avez envie de réaliser la passe de trois.

Tout à fait. Nous avons battu la re- doutable équipe de Sfax au terme d’un match très abouti puis nous avons pris notre revanche contre le CRB. Maintenant, on veut réaliser la passe de trois en s’imposant contre Mbabane.

Entretien réalisé par M. L.

À la fin de la séance d’avant-hier sur le terrain principal, Abderrahmane Ha- choud a profité de l’occasion pour dé- cocher quelques coups francs dont lui seul a la secret. Le capitaine algérois n’hésitera pas à saisir la moindre oc- casion afin de faire la différence sur les coups de pieds arrêtés comme cela a été le cas contre Bechem United avec un doublé historique et face au CS Sfaxien. Actuellement dans une forme olympique, Hachoud qui a été rebaptisé Achour Al Acher par les Chnaoua a inscrit lors du match d’ap- plication quatre buts qui traduisent parfaitement son état de forme. Il est certain que le Mouloudia va s’en re- mettre cet après-midi au pied ma- gique du capitaine pour forcer la décision.

Très inspiré, Gourmi imite son capitaine

Khaled Gourmi pour ne pas être en

reste a eu un rendement très satisfai- sant lors du match d’application. Très inspiré, le Franco-Algérien a lui aussi signé un quadruplé démontrant qu’il va falloir compter avec lui cet après- midi face à Mbabane. En l’absence de Bouguèche, Seguer et Zerdab, Gourmi a l’occasion de s’affirmer enfin comme une évidence de l’échi- quier de Mouassa.

Chaouchi affiche ses ambitions

Encore une fois, Fawzi Chaouchi s’est

distingué lors de l’opposition. Auteur de quelques arrêts spectaculaires, Chaouchi veut une nouvelle fois sor- tir le grand jeu pour permettre à son équipe de s’imposer enfin dans un pays de l’Afrique noire.

Aouedj signe un chef-d’œuvre

Lors du match d’entraînement, Sid- Ahmed Aouedj a réalisé un geste qui a eu droit aux applaudissements de tous les présents. En effet, se présen- tant seul face à Farid Chaâl, malgré la grande taille du portier mouloudéen, Sid-Ahmed a eu l’audace de tenter un lob subtil qui a fini au fond des filets. L’enfant d’Oran a fêté comme il se doit ce but qui a été apprécié à sa juste va- leur.

M. L.

Boudebouda surpris par sa convocation chez les Verts Les joueurs se sont réunis et ont juré
Boudebouda surpris
par sa convocation
chez les Verts
Les
joueurs se sont
réunis et ont juré de
tout faire pour gagner
Hachoud crée la panique en
écourtant sa dernière séance
Apprenant la nouvelle, Brahim Boudebouda
était agréablement surpris car il ne s’atten-
dait pas à une convocation du nouveau sé-
lectionneur. Le joueur mouloudéen espère
saisir cette occasion pour s’imposer une fois
pour toutes chez les Verts.
groupement des Verts
qui est prévu pour au-
jourd’hui. C’est donc di-
manche que Brahim
devra regagner le centre
de Sidi Moussa.
Après la séance d’entraînement, les
joueurs se sont réunis entre eux sans la pré-
sence du staff technique ou membre de la direc-
tion. Malgré toute cette pression et l’état de la
pelouse, les joueurs ont promis de tout faire pour
gagner cette rencontre. Par ailleurs, Hachoud et les
siens ont pris cette décision de ne pas donner plus
d’importance à cette équipe de Mbabane qu’il ne
faut surtout pas craindre. Manquant d’expérience
au niveau international, c’est plutôt l’équipe de
Sans Hachoud, Bouhenna et
Chaouchi, la liste d’Alcaraz fait
débat à Swaziland
«Je ne m’attendais
pas à cette convoca-
Attendant avec impatience de connaître la
liste des joueurs retenus par le nouveau sé-
lectionnaur national, les Mouloudéens
étaient surpris dans la mesure où certains
éléments de l’équipe ne figurent pas sur cette
tion mais je ferai tout
pour m’imposer»
Sollicité après cette convocation
Mababne qui doit redouter le Mouloudia. Il
est évident que les joueurs ne veulent sur-
tout pas disputer un match décisif lors
de la dernière journée contre
Sfax en Tunisie.
Hier, lors de la dernière séance de travail
sur le terrain principal, Abderrahmane
Hachoud a dû écourter sa séance au
point de provoquer la panique dans le
camp algérois. Ayant pris la décision
de mettre un nouveau soulier, le
joueur a souffert de brûlures et de
cloques au niveau des deux pieds.
De quoi pousser le capitaine à
écourter la dernière session. Consi-
déré comme le maillon fort du MCA,
les craintes des Mouloudéens étaient
donc totalement justifiées.
Le staff médical rassure, Ab-
derrahmane jouera
le match
Rapidement, le staff médical du club qui s’est
en Equipe nationale, Boudebouda
était agréablement surpris en apprenant
cette nouvelle qui devra le booster. « En
voulu rassurant sur le cas Hachoud assure que
sa participation au match de cet après-midi
liste. L’absence de Hachoud, Bouhenna ou
Chaouchi a fait débat au Swaziland car les
trois joueurs du club avaient leur place en
sélection.
toute sincérité, je ne m’attendais pas
cette convocation. Je suis agréable-
MCA-OM,
le 10 juin à 22h30,
à Bologhine et
à huis clos
n’est pas du tout remise en question. Ha-
choud sera donc au coup d’envoi du
match face à Mbabane.
M. L.
La ligue nationale vient de program-
Boudebouda manquera les
matches contre le RCR et l’OM
ment surpris. Il est certain que je vais
tout faire pour me montrer à la hau-
teur. A moi de me
Equipe nationale oblige, Brahim Boude-
bouda devra faire l’impasse sur les deux
prochains matches de championnat. En
effet, l’arrière gauche algérois sera contraint
de manquer les rencontres face au Rapid de
Relizane et Médéa qui auront lieu respecti-
vement le 7 et 10 juin. Etant en stage avec la
Une
séance légère
hier à l’heure du
match
mer pour le samedi 10 juin le
match du MCA contre Médéa
comptant pour la 29 e journée
de championnat. L’affiche
aura lieu à 22h30 au
Des séquences
du match Mbabane-
Platinum visionnées
La réunion technique
a eu lieu hier en présence
d’Abdelouahab et Attalah
stade de Bologhine,
Faisant preuve de profes-
sionnalisme, les joueurs ont
passé en boucle les sé-
bien évidemment à
huis clos.
C’est donc hier après-midi que la
réunion technique a eu lieu au siège
du club de Mbabane. À ces travaux
étaient présents Kamel Abdelouahab
et Dahmane Attalah.
sélection nationale au CTN de Sidi Moussa,
les Fennecs affronetront le 6 de ce mois la
Guinée en amical avant de croiser le fer avec
donner les
moyens pour
m’imposer
au sein de
la sélec-
tion.
C’est
une oc-
casion
que je
dois sai-
sir abso-
lument »,
nous a
lancé Bra-
him.
Les Mouloudéens se sont entraînés
hier à l’heure du match soit 14h
(heure algérienne) sur le terrain princi-
pal. Les camarades de Karaoui ont pris
leurs précautions pour ne pas se blesser
sur cette pelouse en synthétique totale-
quences du match entre Mba-
bane et Platinum Stars question
de se faire une idée sur leur futur
adversaire.
Le MCA évoluera en blanc
et Mbabane en bleu
le Togo le 11 juin pour le compte des quali-
fications pour la prochaine CAN.
ment détériorée. Mouassa a fait en
sorte de cacher son jeu face à la pré-
sence des responsables de Mba-
bane et des supporters
En cas de victoire, Ghrib prépare une belle
surprise à ses troupes
Brahim regagnera dimanche
Sidi Moussa
locaux.
En raison de ce match face à Mbabane, Bra-
Même s’il refuse de parler de prime, Omar Ghrib ne jure
que par la victoire ce vendredi face au club du Swaziland.
Le boss mouloudéen prépare d’ailleurs une belle surprise à
ses joueurs en cas de succès contre les partenaires de Wilson.
Lors de la réunion technique, les
responsables de Mbabane ont pris la
décision de se poduire cet après-
midi avec un maillot bleu. Les Algé-
rois eux opteront pour le blanc qui
est leur couleur fétiche.
him Boudebouda manquera le début du re-
M. L.
N° 3744 COUPE Vendredi 07 2 juin DE LA CAF 2017 aujourd’hui Le huis clos face
N° 3744
COUPE
Vendredi
07
2 juin
DE LA
CAF
2017
aujourd’hui
Le huis clos face
à l’OM surprend
les joueurs
De nos
Mbabane
envoyés
à 14h00
MCA
spéciaux
Swallows
à
La décision prise
dernièrement par la
commission de disci-
pline de la LFP qui
vient d’infliger un
match à huis clos au
Mouloudia a eu pour
effet de surprendre les
joueurs. Personne du
côté algérois ne s’at-
tendait à cette sanc-
tion suprême qui va
contraindre Chaouchi
et les siens d’affronter
Swaziland
Le gouvernement et le
peuple du Swaziland
derrière leur représentant
Hormis deux changements imposés
Mouassa fera confiance
Mohamed
Lakehal
au groupe qui a battu le CRB
Pour
cette
troisième
affiche
du
rence, le coach du Mouloudia devrait
Zahir
Lahlah

Pour cette affiche historique face au Mouloudia, le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il y a une grande mobilisation derrière l’équipe de Mbabane Swallows. Devenue la fierté de tout un pays, le gouvernement et le peu- ple du Swaziland affichent leur soutient à leur représentant. Une solidarité qui tranche avec l’in- différence des habitants de Rus- tunburg en Afrique du Sud qui eux sont des adeptes du rubgy et des Springboks (l’équipe natio- nale de rugby d’Afrique du Sud).

Le ministre des Sports et le président de la Fédération rendent visite à l’équipe

bouda. La charnière centrale sera elle composée de Azzi-Demou. Karaoui évoleura en sentinelle aux côtés de Cherif El Ouazzani. Derrardja sera dans l’animation avec pour objectif d’alimenter ses attaquants. Cette ligne avant décriée ces derniers temps sera composée de Nekkache, Aouedj et

Gourmi. Mansouri abor- dera cette rencontre dans

groupe B qui s’annonce explosive, Kamel Mouassa devrait aligner la même équipe qui avait pris la mesure du Chabab de Belouizdad en cham- pionnat. Il devrait toutefois y avoir deux changements par rapport à l’équipe qui s’était produite samedi passé contre le CRB. Les ab- sences de Rachid Bou- henna et Kacem Mehdi suspendus pour cumul

faire confiance à Ayoub Azzi en dé- fense centrale et Hichem Cherif El Ouazzani à la récupération. Hormis ces deux réajustements, on doit trou- ver Chaouchi dans les bois. Hachoud évoluera comme latéral droit alors que le côté gauche sera occupé par Boude-

N° 3744 COUPE Vendredi 07 2 juin DE LA CAF 2017 aujourd’hui Le huis clos face

l’équipe de Médéa à huis clos sans l’appui du public. La suspension ne touche que le Mouloudia alors que ceux du CRB ont eu le même comporte- ment au stade du 5-Juillet.

la peau d’un joker de CHAOUCHI de cartons inciteront Mouassa à appor- ter quelques mo- difications
la peau d’un joker de
CHAOUCHI
de cartons inciteront
Mouassa à appor-
ter quelques mo-
difications à sa
p a r t i t i o n .
Ainsi, mal-
luxe, lui qui a dû se
reposer après avoir
purgé un match
AZZI
DEMMOU
de suspension
contre le Cha-
HACHOUD
BOUDEBOUDA
bab de Be-
louizdad.
gré
la
concur-
CHERIF EL OUAZZANI
KARAOUI
DERRARDJA
GOURMI
AOUEDJ
NEKKACHE

Preuve que tout un pays se mobilise pour soutenir l’équipe

Hachoud : «Pourquoi on sanctionne unique- ment nos supporters ?»

de Mbabane, le ministre des Sports et le président de la Fédé-

ration de football du Swaziland

C’est en sa qualité de capitaine d’équipe qu’Abderrahmane Ha- choud évoque cette suspension

ont rendu avant-hier visite à

l’équipe dans l’un des hôtels hup-

pés de la capitale. De quoi moti-

qui le laisse pantois. «Je ne com- prends pas cette décision. Pour- quoi on sanctionne uniquement nos supporters ? Et pourtant lors du derby, ce sont les deux galeries qui ont fait usage de fumigènes. L’absence de nos supporters contre Médéa va se ressentir car nous

ver Wilson et les siens qui veulent tout faire pour ne pas

décevoir leur peuple.

Une compagnie de

communication offre des billets gratuitement

Nous avons aussi appris

qu’une entreprise de communi- cation a pris la décision d’ache- ter des billets afin de les offrir gratuitement. Une partie de la somme sera versée à la Fédéra- tion de football du Swaziland sans oublier le club et la di- rection du stade car chacun aura sa part du gâteau.

puisons notre force dans ce public en or. On va tout faire pour ga- gner et offrir un succès aux Chnaoua», nous a confié l’en- fant d’El Attaf.

M. L.

N° 3744 COUPE Vendredi 07 2 juin DE LA CAF 2017 aujourd’hui Le huis clos face
N° 3744 COUPE Vendredi 07 2 juin DE LA CAF 2017 aujourd’hui Le huis clos face

Mouassa : «J’ai mon idée sur cette équipe de Mbabane»

T rès satisfait des conditions de

travail et d’hébergement,

Kamel Mouassa a fait sa pe-

tite enquête pour se faire une idée sur son futur adversaire à travers les matches qu’il a passés en bou- cle. Sachant que cette formation possède une défense très prenable,

l’ex-coach des Canaris affirme qu’il a son idée pour contrer Mbabane

Swallows. «J’ai visionné quelques matches et je peux vous dire que j’ai désormais une idée sur cette équipe de Mbabane. À partir de là, je sais

comment procéder pour contrer cette formation. À mes joueurs d’appliquer à la lettre mes consignes pour revenir du Swaziland avec un très bon résultat», a-t-il confié.

«Les absences ne doivent nullement nous dévier de notre objectif de jouer pour la gagne»

Interrogé sur les absences de certains cadres, Mouassa veut se focaliser sur les éléments qu’il a

sous sa coupe. «Nous avons plu- sieurs absences mais on a pris l’ha- bitude de composer avec les

défections des uns et des autres. Les absences ne doivent nullement nous dévier de notre objectif de jouer pour la gagne. Personnellement, je fais confiance aux présents qui sont très motivés pour réaliser quelque chose de grandiose. Ce sera notre leitmotiv.»

«Le moral étant au beau fixe, les joueurs sont déterminés à sortir un grand match»

La victoire obtenue contre le Chabab a eu des répercussions po- sitives sur le groupe qui veut surfer sur cette dynamique pour réaliser

un sans-faute cet après-midi. «Les joueurs ont vraiment le moral au beau fixe et cela se ressent à l’entraî- nement. Je peux vous dire qu’ils sont bien déterminés à réaliser un grand match et faire donc honneur à notre pays et aux couleurs du club.»

«Jouer en observant le jeûne ne posera aucun problème»

À la question de savoir si le fait d’aborder ce match en observant le jeûne ne serait pas pénalisant pour

son équipe, Kamel Mouassa a été

catégorique à ce sujet. «Les joueurs ont le choix. Jouer en jeûnant ne pose aucun problème car les condi- tions climatiques le permettent.»

«L’état du terrain pénalise les deux formations, pas la nôtre uniquement»

Très surpris par l’état catastro- phique de la pelouse du Somhlolo National Stadium, Kamel Mouassa ne veut surtout pas s’arrêter sur ce détail d’autant plus que ses troupes ont eu droit à deux séances sur le terrain principal pour s’adapter

aux conditions de jeu. «C’est vrai que l’état de la pelouse ne favorise pas le beau jeu. Mais cela est péna- lisant pour les deux formations et pas notre équipe uniquement. Il

faut outrepasser tout cela et se foca- liser sur le match et sur ce qu’on doit faire pour obtenir un bon résul- tat», dira Mouassa au micro d’El Heddaf TV.

«Je ne suis pas surpris par la convocation de Boudebouda en Equipe nationale»

Sollicité pour nous donner son

avis sur la sélection de Boude- bouda en Equipe nationale, Mouassa s’est réjoui pour son

joueur. «Pour vous dire vrai, je ne suis pas surpris par la convocation de Boudebouda qui est un très bon élément à même d’apporter un plus aux Verts. Brahim a connu des mo- ments difficiles à cause de ses bles- sures. Je suis convaincu qu’il saura se montrer à la hauteur.»

«J’espère que Bouhenna et Chaouchi seront eux aussi retenus en sélection»

En conclusion, l’enfant de Guelma était intrigué du fait que d’autres joueurs de l’équipe n’aient pas été retenus en EN, à l’instar de Bouhenna ou Chaouchi. «Il y a d’autres joueurs au Mouloudia qui méritent d’être retenus en Equipe nationale. Bouhenna réalise une grande saison et Chaouchi qui est extraordinaire depuis des mois. J’es- père à l’avenir que ces deux joueurs auront leurs chances», dira Mouassa.

M. L.

30 000 fans attendus cet après-midi pour pous- ser Mbabane Swallows à l’exploit

Selon nos dernières informa- tions, environ 30 000 fans seront attendus cet-après au Somhlolo National Stadium qui affichera complet à cette occasion. L’en- ceinte sera prise d’assaut à une heure matinale, afin de mettre une grosse pression sur les joueurs du Mouloudia. Chaou- chi et les siens auront besoin de toute leur expérience pour gérer une telle affiche en plein mois de Ramadhan qui va leur don- ner des forces insoupçonnées.

Wilson, l’espoir de tout un pays

Le baroudeur de Mbabane, Wilson, est attendu par tout un pays. C’est l’espoir du Swaziland qui s’en remet à son talent de chasseur de buts. Auteur d’un quadruplé face au Platinium Stars, tous les espoirs reposent sur ce jeune attaquant qui doit tout faire pour répondre aux at- tentes de tout un pays.

La presse du Swaziland met l’accent sur sa performance historique

Par ailleurs, la presse du Swa- ziland ne parle que de Wilson et de sa performance qualifiée d’historique contre Platinum Stars. Il faut dire que dans la nouvelle formule, c’est la pre- mière fois qu’un joueur africain signe un quadruplé lors d’une affiche officielle. Les supporters craignent que Wilson ne quitte le club vers une autre destination surtout qu’il est très performant. Il faut dire que plusieurs clubs d’Afrique du Sud font les yeux doux à Wilson qui constituera cet après-midi le plus grand danger pour les Algérois.

N° 3744 08 Vendredi 2 juin LIGUE DES CHAMPIONS 2017 ZAMALEK aujourd’hui De notre à 21h00
N° 3744
08
Vendredi
2 juin
LIGUE DES
CHAMPIONS
2017
ZAMALEK aujourd’hui
De notre
à 21h00
USMA
envoyé
spécial
en Égypte
Adel
Cheraki

Un seul objectif :

la victoire !

À Alexandrie depuis mercredi, c’est au- jourd’hui que les Rouge et Noir se présenteront au stade Borg El Arab

pour défier le Zamalek lors d’un match pour le compte de la 3e jour- née de cette phase de poules de la Ligue des champions Total 2017. Le coup d’envoi sera donné à 22h soit 21h heure algérienne, les Usmistes tenteront donc de réaliser la meil- leure performance possible et joue- ront gros face au leader actuel de ce groupe B mais aussi le finaliste de la précédente édition et l’un des can- didats sérieux pour aller au bout de cette compétition. Pour leur second match de suite à l’extérieur, les co- équipiers de Zemmamouche, battus par Caps United il y a dix jours, au- ront ainsi une occasion en or de se racheter et se relancer à condition bien évidemment de réaliser un ex- ploit face aux Égyptiens. Une mis- sion certes difficile mais pas impossible du moment où ils ont été mis dans de bonnes conditions de- puis leur arrivée et que Paul Put dis- pose d’un groupe presque au complet puisque seuls Benyahia et Benkhemassa n’ont pas fait le

voyage avec leurs camarades. Conscients qu’ils joueront gros et que le faux pas est interdit s’ils veu- lent garder leurs chances intactes pour la qualification aux quarts de finale, Abdellaoui & Co peuvent compter sur le soutien de leurs sup- porters présents en grand nombre pour créer l’exploit et montrer qu’ils ont leur mot à dire.

Put ne compte pas chambouler son onze

Selon les informations dont nous disposons, Paul Put ne compte pas chambouler son onze. Le technicien belge fera fort probablement confiance à des joueurs déjà titula- risés contre Caps United et le NAHD. Des éléments tels que Zemma, Meah, Chafaï, Koudri, Beldjilali et Meziane sont certains de débuter cette partie. L’ancien sé- lectionneur du Burkina Faso a ré- servé toutefois quelques surprises aux Égyptiens puisqu’il sait que les surprendre chez eux serait un grand coup pour lui et ses protégés, c’est pour cette raison qu’il espère et at- tend une réaction positive des champions de la saison passée, ce soir.

L’USMA a gagné son dernier match en Égypte

C’est à bord d’un avion spécial de la compagnie aérienne nationale

que les Rouge et Noir ont fait le dé- placement d’Alger jusqu’à Alexan- drie. Une fois sur place, ils ont pris la direction de l’hôtel Radisson Blu où les membres de la délégation sont hébergés. Ce soir, les Usmistes joueront une nouvelle fois en Égypte, la dernière fois qu’ils l’ont fait c’était en 2013. À cette époque, les coéquipiers de Koudri avaient battu Al Ismaily au Caire par pe- nalty après que les deux rencontres en aller-retour se sont terminées sur un score nul. Une victoire qui leur a permis d’atteindre la finale de l’UAFA Cup où ils avaient d’ailleurs remporté leur premier trophée in- ternational contre les Koweïtiens d’Al-Arabi et le second pour Rol- land Courbis après la Coupe d’Algé- rie gagnée au début du même mois face au MCA. Aujourd’hui, Ben- moussa et ses coéquipiers viseront donc un autre exploit et ont leur destin entre leurs mains.

Adel Cheraki

N° 3744 08 Vendredi 2 juin LIGUE DES CHAMPIONS 2017 ZAMALEK aujourd’hui De notre à 21h00

Haddad depuis hier à Alexandrie

  • l l

C’est au lendemain de l’arrivée des

membres de la délégation que Rebouh

Haddad a débarqué à Alexandrie. Le président de l’USMA s’est joint au groupe et assistera donc à la rencontre qui opposera ce soir le Za- malek à son équipe. Le premier responsable du club tiendra fort probablement ce matin une réunion durant laquelle il s’adressera aux joueurs et leur rappellera ce que lui ainsi que les supporters attendent d’eux. À noter aussi que le bras droit du nouveau boss de la FAF a tenu à s’assurer que Paul Put et ses joueurs ne manquaient de rien et il a été soulagé lorsqu’il a appris que tout s’était bien passé.

Plusieurs supporters sont arrivés à bord du même vol

  • l l

D’après les informations que nous

avons pu obtenir, le président Haddad

n’était pas le seul à avoir fait le déplacement d’Alger jusqu’à Alexandrie pour encourager les Rouge et Noir puisque plusieurs supporters du club algérois étaient dans le même vol. Face au Zamalek, Beldjilali et ses camarades pourront compter sur le soutien de leurs fans. Une pré- sence qui ne fera que les booster pour espérer réaliser la meilleure performance possible.

Beldjilali

«Créer un exploit contre le Zamalek ? Oui, c’est possible»

Ce n’est qu’une fois que la première séance d’entraînement à Alexandrie effectuée quelques heures seulement après leur arrivée à l’hôtel Radisson Blu que nous avons pu accoster Kaddour Beldjilali. Le milieu de terrain offensif des Rouge et Noir nous a accordé quelques minutes durant lesquelles il nous a parlé de la rencontre de ce soir qui opposera le Zamalek à son équipe au stade Borg El Arab. Une rencontre qu’il a qualifiée de difficile mais qu’il faut à tout prix bien négocier. Entretien.

portant pour la suite du parcours puisque les deux formations visent une place en quart de final. Ils sont certes premiers, mais les Égyptiens ne disposent que d’un petit point d’avance. Rien n’est encore joué, à nous donc de montrer ce que nous avons dans le ventre et rappeler à tout le monde nos ambitions.

Tout d’abord, comment s’est déroulé votre voyage d’Alger jusqu’à Alexandrie ?

Nous n’avons pas à nous plain- dre, tout s’est super bien passé. Le

trajet n’a duré que trois heures, c’est beaucoup moins qu’Alger-Harare. Nous avons bien été accueillis. L’hôtel où nous sommes hébergés dispose de toutes les commodités nécessaires pour que nous soyons dans les meilleures conditions pos- sibles. Maintenant à nous de faire ce qu’il faut pour effectuer les re- touches nécessaires avant d’abor- der notre prochaine rencontre lors de cette phase de poules en Ligue des champions.

Vous avez effectué votre pre- mière séance d’entraînement depuis votre arrivée. Com- ment elle s’est passée ?

Dans une superbe ambiance comme vous l’avez sans doute constaté. Le groupe est au complet, les joueurs ont affiché tous une grande envie de bien faire. Nous nous sommes donnés à fond et nous continuerons de le faire jusqu’à la dernière minute. Tout le monde connaît l’importance de ce match que ce soit pour nous ou pour notre adversaire. C’est pour

cette raison que nous allons tout donner ce vendredi soir, afin de ne pas avoir des regrets après le coup de sifflet final.

Vous allez affronter le Zama- lek, le leader de ce groupe B. Qu’avez-vous à nous dire à propos de cette rencontre ?

Déjà notre adversaire n’est pas à présenter. Cette rencontre oppo- sera deux grands clubs, c’est tout à fait normal qu’elle s’annonce palpi- tante. Tout ce que nous espérons, c’est qu’elle tiendra toutes ses pro- messes. C’est aussi un match im-

Ce match est-il décisif, selon vous ?

Non, je dirais plutôt important. La suite du parcours est encore longue, il ne peut pas l’être du mo- ment où il restera beaucoup de points en jeu. Par contre, si nous le gagnons, nous pourrons dire que nous avons réalisé un gros coup. Comme je vous l’ai dit, nous n’avons pas fait tout ce déplace- ment pour rien et nous comptons donner le meilleur de nous-mêmes pour faire honneur à nos couleurs et celles de notre pays.

Avez-vous supervisé votre ad- versaire ?

Bien sûr ! Mais je préfère parler de mon équipe et non pas du Za- malek.

Sur le plan personnel, vous avez réussi à revenir en force ces derniers temps. Vous sen- tez-vous en mesure de tenir votre rôle si le coach fait appel à vous ?

Évidemment. Je ne vois aucune raison pour ne pas l’être. J’ai une grosse envie de bien faire. Pour être au top de ma forme, je me donne tout le temps à fond et tout ce que j’espère c’est que mes efforts seront récompensés. De mon côté tout est OK, mais comme vous le savez, c’est au coach que le dernier mot revient. C’est lui le premier responsable du staff technique et s’il me fait confiance, je tâcherai de ne pas décevoir.

Sincèrement, votre équipe peut-elle réaliser un exploit ici en Égypte ?

Je n’ai aucun doute là-dessus. Si ça n’avait pas été le cas, nous n’au- rions pas fait tout ce déplacement.

Je pense que les deux équipes par- tiront à chances égales, à nous de savoir négocier ce match et le gérer intelligemment. Notre tâche s’an- nonce difficile, mais nous avons les moyens de créer l’exploit. Nous voulons énormément procurer de la joie à nos supporters, nous al- lons nous donner au maximum et ensuite tout dépendra du destin qui nous est réservé par le bon Dieu.

Entretien réalisé par Adel Cheraki

N° 3744 LIGUE DES CHAMPIONS Vendredi 09 2 juin 2017 aujourd’hui ZAMALEK à 21h00 USMA De
N° 3744
LIGUE DES
CHAMPIONS
Vendredi
09
2 juin
2017
aujourd’hui
ZAMALEK
à 21h00
USMA
De notre
envoyé
spécial
Les joueurs du
Zamalek se sont
entraînés à 17h
en Égypte
Benghit
Adel
Cheraki
incertain
M auvaise nouvelle pour le milieu de terrain
Abderraouf Benghit. Ayant pris part au
voyage avec l’équipe en Egypte, le joueur
usmiste n’est pas certain de prendre part à
nion technique avec les joueurs en fin d’après-
midi.
C’est à 17h que les joueurs du
Zamalek ont effectué leur der-
nière séance d’entraînement.
Celle-ci s’est déroulée sur la pe-
louse du stade Borg El Arab et elle
a duré plus d’une heure durant la-
quelle Shikabala et ses camarades
en ont profité pour faire les der-
nières retouches. Avant son en-
tame, le coach portugais du club
cairote a tenu un point de presse
comme le stipulent les lois de la
CAF.
Le joueur semblait affecté
la rencontre de ce soir face au Zamalek. Pour cause,
Benghit souffre d’une blessure à la cuisse. Il n’a d’ail-
leurs pas pu effectuer la séance d’entraînement avec le
groupe dans la soirée de mercredi. Il faudrait dire que
son probable forfait constitue un réel imprévu de der-
nière minute dont personne ne s’attendait au sein du
staff. Désormais, le technicien belge Paul Put devra ra-
pidement trouver les solutions pour combler le probable
vide de son milieu de terrain. Aux dernières nouvelles,
la décision finale de ne pas faire jouer Benghit sera
prise dans les prochaines heures. Mais tout porte à
croire que le staff médical reste indécis de peur que le
joueur ne rechute. Une blessure musculaire reste sou-
vent assez difficile à traiter. Le faire jouer dans un
match aussi intense pourrait l’exposer à de grave dan-
ger telle qu’une déchirure musculaire.
Benghit semble très affecté par
cette blessure. Lors de la séance de
mercredi soir, il paraissait très mal
au point, tout en faisant savoir à
son entourage qu’il ne veut en
aucun cas rater cette rencontre
importante devant le Zamalek.
Ce match lui tient à cœur.
Quant au staff, on ne perçoit
pas cela de la même façon,
puisque la santé du joueur
est plus importante que ce
match. Mieux vaut le préser-
ver que de le perdre pour le
reste de la saison.
Mortada
Mansour a
menacé de
boycotter le
match
Il a effectué des exercices
en solo
Bellahcene pourrait
le remplacer
Ce milieu de terrain n’a pu prendre part à la séance
de mercredi dernier. Il s’est contenté de quelques tours
de piste pour mesurer la gravité de sa blessure à la
cuisse. Bien évidemment, le joueur a enchaîné avec des
soins intensifs dans la soirée de mercredi, mais aussi
dans la journée de jeudi dans l’espoir d’être remis à
temps.
Le staff médical l’examinera ce matin
Aux dernières nouvelles, c’est dans la matinée d’au-
jourd’hui que le staff médical tranchera sa participation.
Le joueur effectuera une nouvelle consultation chez le
médecin de l’équipe. Par la suite, la décision sera prise
entre le staff médical et le staff technique. Paul Put de-
vrait donc se réunir avec son staff médical avant la réu-
Dans le cas où ce joueur serait
écarté, c’est probablement Bellah-
cene qui le remplacera d’entrée.
D’ailleurs, le technicien belge
s’est penché sur la question de-
puis l’arrivée de l’équipe mer-
credi dernier, à Alexandrie. Pour
sa part, Bellahcene s’est dit prêt
à reprendre sa place. Il faudrait
dire que l’ensemble des
joueurs veulent participer à
cette grande affiche face à un
gros calibre du championnat égyp-
tien.
Adel Cheraki
Le président du Zamalek
a encore une fois fait par-
ler de lui avant-hier. Mor-
tada Mansour, puisque c’est
de lui qu’il s’agit, est apparu
dans une vidéo parue sur les
chaînes télévisées locales dans la-
quelle il a menacé du retrait de
son équipe si les ultras du club
parvenaient à assister au match
de ce soir contre les Rouge et
Noir. Celui qui semble contre
ces fans en a également profité
pour tacler au passage le sé-
lectionneur des Pharaons
après que ce dernier a convo-
qué dix joueurs d’Al-Ahly et
cinq seulement de l’adver-
saire des Rouge et Noir
pour le prochain stage
des finalistes de la der-
nière CAN.

Il a joué pour les deux clubs

N° 3744 LIGUE DES CHAMPIONS Vendredi 09 2 juin 2017 aujourd’hui ZAMALEK à 21h00 USMA De

Aoudia : «Le Zamalek est difficile à manier chez lui»

absolument pas perdre sous peine de se voir distancer au classement par son adversaire du soir. Comme je viens de

vous le dire, il faut que l’USMA soit ef- ficace. Meziane est l’homme en forme du moment. Je pense qu’il peut leur faire mal.

Darfelou l’attaquant providentiel du

club traverse une période compli- quée en ce moment. Il rate souvent des buts immanquables. Vous qui êtes attaquant comme lui, comment expliquez-vous cela ?

A l’USMA, c’est diffi- cile pour n’importe quel attaquant de briller. Avec sa politique de ne ramener que les meilleurs joueurs du pays, le club perd souvent son équili-

L’actuel attaquant du CS Constantine, Mohamed Amine Aoudia nous parle de la rencontre de ce soir qui opposera le Zamalek à l’USM Alger, lui qui a joué pour les deux clubs.

l’un des plus populaires d’Egypte. C’est une institution. Je suis en contact avec certains joueurs à travers Facebook, à l’instar de Shikabala.

Après une période difficile, on voit

que les clubs égyptiens sont en train de revenir au premier plan du football afri- cain…

L’USM Alger rencontrera ce vendredi le Zamalek d’Egypte pour le compte

de la 3 e journée de la phase des poules de la Ligue des champions. Vous avez joué pour les deux clubs. Com- ment voyez-

«Les Egyptiens sont les Brési- liens de l’Afrique et le Zamalek est une véritable institution»
«Les
Egyptiens
sont les Brési-
liens de l’Afrique
et le Zamalek est
une véritable
institution»

vous

Ecoutez, le football égyptien a toujours été de qualité. Ils ont tou- jours eu de grands joueurs. C’est un peu pareil que chez nous, voire plus.

cette

partie ?

Ça sera

difficile

pour les

deux

«Darfelou est victime de la pression exercée par les supporters»
«Darfelou
est victime de
la pression
exercée par
les supporters»

équipes, pas uniquement pour l’USMA. C’est vrai que je n’ai pas trop suivi les matchs de l’USMA cette saison, mais j’étais attentif à leurs résultats. L’USMA est actuellement en forme et possède une belle équipe. Le Zamalek est en tête du groupe avec quatre points et je pense que ce match va être très important pour les Usmistes. La défaite leur est interdite. Aussi, je dirai que les deux clubs ne sont pas constants dans leurs presta- tions cette saison. Par exemple,

Malgré la crise politique qui a se- coué ce pays, le football égyptien ne mourra pas. Ils vont revenir au premier plan, je ne me fais pas de soucis pour eux. C’est les Bré-

bre. On voit plus les jeunes du cru qui s’illustrent. Et je pense que cela est dû à la pression négative des supporters. Chaque grand joueur recruté par l’USMA ne réussit pas, notamment lors de la première année. Des joueurs comme Benkhemasa, Ferhat, Meziane avec rien du tout, ils ont été les meil- leurs. On peut parler aussi de Ghizlane, qui a marqué beaucoup de buts la sai- son passée, mais cette saison, il est mis au frigo. Ce n’est pas normal qu’en qua-

tre ans, aucun avant-centre au club n’a pu s’illustrer.

Entretien réalisé par Saïd Fellak

siliens de l’Afrique et ça, tout le monde le sait.

Comment évolue cette équipe du Zamalek à domicile ?

C’est une équipe qui joue bien au

ballon. Un peu comme l’USMA. Elle

est difficile à manier chez elle, mais dans le football tout reste possible. Si l’USMA veut gagner là-bas, elle devra poser le ballon, jouer rapidement et être efficace devant.

Justement, on a vu face au Caps United que malgré une prestation très correcte l’USMA a quand même perdu…

Oui, c’est vrai, mais là, la situation est

différente. Maintenant, l’USMA ne doit

l’USMA a fait un grand match et par la suite, elle peut passer à côté. Ce n’est pas comme la saison passée.

Vous êtes toujours en contact avec la direction ou les joueurs du Zamalek ?

Oui, je continue à suivre l’actualité du club. Le Zamalek est un grand club,

Hammar, la surprise du chef ?

Ziri Hammar pourrait bel et bien faire son apparition dans la soirée d’au- jourd’hui lors de ce choc face au Zama- lek. Même s’il n’est pas encore apte à jouer les 90 minutes, Paul Put veut tout de même le lancer dans le bain. Le coach pourrait aligner Hammar comme joker en seconde période, afin de le voir à l’œuvre ne serait que lors des 15 dernières minutes. En tous les cas, faire jouer Ziri Hammar ce soir reste une option envisageable par le coach. Pour rappel, Hammar s’est fait opérer en janvier dernier du ménisque. Une blessure qui l’a éloigné des terrains durant une bonne période. Par la suite, c’est avec la réserve que le Franco-Algé- rien a gagné en temps de jeu, une fois devant le MCO et l’autre face au NAHD. Il y a donc de forte chance de revoir l’attaquant en question avec l’équipe première en Ligue des cham- pions.

«J’attends ce moment avec impatience»

Interrogé au sujet de sa probable par-

ticipation, l’attaquant Hammar nous ré- pondra : «Si c’est le cas, ça me fera énormément plaisir car j’attends ce mo-

ment avec impatience. D’ailleurs, je suis prêt à faire mon retour parmi le groupe, après un long moment d’absence suite à la blessure que j’ai contractée. Je sais que cette rencontre est importante, surtout face à un adversaire de qualité. On fera

de notre mieux pour revenir au pays avec un bon résultat mais je tiens à dire que le plus important reste de ne pas perdre cette rencontre dans l’espoir de maintenir nos chances de passer au pro- chain tour.»

A.C.

N° 3744 10 Vendredi LIGUE 1 2 juin 2017 USMBA RCR
N° 3744
10
Vendredi
LIGUE
1
2 juin
2017
USMBA
RCR

Bouguelmouna :

«Notre force réside dans nos supporters»

Pensez-vous que le report des ren-

contres a été en votre faveur ?

C’est vrai que cela pourrait jouer en notre défaveur surtout quand on sait que nos prochains adversaires, comme l’USMA, ont joué ces der- nières semaines. Ce qui les aidera cer- tainement à rester compétitifs contrairement à nous qui n’avons pas

joué la semaine dernière. Mais bon, cela nous laissera aussi le temps de bien préparer notre prochaine sortie.

Comment voyez-vous votre pro- chain rendez-vous face à l’USMA ?

Ce sera une rencontre très difficile entre deux équipes du haut du tableau qui chercheront coûte que coûte à dé-

crocher les trois points pour mainte- nir leurs chances de terminer sur le podium et ainsi décrocher une parti- cipation à une compétition continen- tale.

Quelles seront les clés de cette par- tie ?

On a déjà joué face à l’USMA en

championnat et en Coupe d’Algérie. Je pense que cette équipe n’est plus à présenter car elle fait partie des meil- leurs de notre championnat mais sur le terrain on laissera toutes ces consi- dérations de côté et fera tout pour remporter les trois points. On a déjà battu des équipes qui jouaient les pre- miers rôles du championnat. Pour- quoi ne pas rééditer l’exploit à Alger.

Les supporters attendent beaucoup de vous en cette fin de saison. Ne craignez-vous pas la pression ?

Je pense que celui qui ne supporte pas la pression n’a rien à faire dans le foot- ball, ni même dans un autre sport car un sportif de haut niveau doit obliga-

N° 3744 10 Vendredi LIGUE 1 2 juin 2017 USMBA RCR Bouguelmouna : «Notre force réside

toirement savoir gérer tout ce qu’il y a autour de lui comme pression et at- tentes. De notre côté, je ne pense pas que cela jouera contre nous. Bien au

contraire, ça nous honore de savoir que les supporters ont confiance en leur équipe et en sa capacité de jouer les premiers rôles en championnat et en Coupe d’Algérie.

nante avec ces trois rencontres qui nous restent à jouer face à l’USMA, le MCA et la JSK, ajoutées à la demi-fi- nale contre le CRB. C’est pourquoi il faudra rester très concentrés pour bien finir la saison.

Entretien réalisé par Tadjeddine

Un dernier mot pour conclure ?

Cette fin de saison s’annonce passion-

DRBT ESS 2 - DRBT 0
DRBT
ESS 2 - DRBT 0

Ighil mécontent du rendement de son équipe

Le DRB Tadjenanet a joué avant-hier soir un match ami- cal face à l’ES Sétif au stade du 8-Mai de Sétif. Le match s’est soldé par la victoire de 2 à 0 en faveur des Sétifiens. Les deux buts ont été inscrits par Bou- gueroua sur penalty et le jeune défenseur du DRBT Haroune

équipes. Les supporters pré- sents n’ont pas assisté à une partie de haut niveau. Toute- fois, le DRBT n’a pas démérité face au leader surtout que Guerabis a inscrit un but mais l’arbitre l’a refusé. Bouteba a pour sa part trouvé la trans- versale.

neur du DRB Tadjenanet, Me- ziane Ighil, a fait jouer tout le monde, alignant deux équipes à chaque mi-temps. Mais le rendement des attaquants a beaucoup inquiété les suppor- ters présents dans les tribunes du stade. Le compartiment of- fensif souffre de mauvaise or-

contre son camp. Le reste de la

Les attaquants

ganisation ce qui a poussé

partie n’a pas connu grand-

inquiètent

Ighil à sermonner ses joueurs.

chose de la part des deux

Durant les 90 minutes, l’entraî-

Bouabdellah

Chibane a repris en solo

L’attaquant du DRB Tadjenanet, Youcef Chi- bane, qui avait reçu un coup face au MCA, a re- pris les entraînements en solo avant-hier. N’ayant pas participé au match amical de Sétif, il s’est déplacé au stade en tenue de ville. Chi- bane a parlé avec Ighil qui l’a informé qu’il aura besoin de lui face au NAHD.

«Je serai présent face au NAHD»

L’attaquant Chibane, qui a retrouvé sa forme, nous dira : «Ma blessure fait partie du passé, je serai présent à la reprise de l’entraînement et pré- parer la rencontre face au NAHD de cette fin de

cette semaine.»

Belmomokhtar

«On défendra les couleurs du Rapid jusqu’au dernier souffle pour assurer le maintien»

Le président vous a réunis avant- hier. Quel a été l’ordre du jour ?

Cette réunion avec le président était une occasion pour discuter avec tous les joueurs non seulement pour nous encourager à ne pas lâcher prise mais aussi nous responsabiliser et défendre crânement les couleurs du RCR et ses chances de maintien. A commencer par ce prochain match contre le MCA dont le résultat final devrait être un indicateur de l’avenir du club en Ligue 1 mobilis.

Comment se présente pour vous ce match ?

Très difficile pour nous et notre ad-

versaire. Il y a aura une grande ten- sion sur le terrain car l’issue finale de cette confrontation est importante aussi bien pour nous que pour le MCA. Mais nous allons bien nous préparer pour cette confrontation. Il reste encore cinq jours durant les- quels nous allons travailler avec beaucoup de sérieux pour être au top le jour

lité. Comme le match se déroule sur notre terrain et devant notre public, nos chances de gagner sont plus grandes. On ne va pas rater une si belle occasion d’arracher les trois points.

Pensez-vous que le Rapid a des chances réelles d’assurer le main- tien ?

Certainement. Du fait qu’il reste en- core trois matches à jouer, il y a des chances réelles d’assurer le maintien. L’essentiel est qu’on mette le plein à domicile et arracher le maximum de points à l’extérieur. En tout cas, nous sommes déterminés à jouer une grande volonté et à se transcender sur le terrain pour la réalisation de notre objectif. J’espère seulement que tous les autres clubs jouent le jeu tout en respectant l’éthique sportive.

Entretien réalisé par B.S.

Hamri rappelle à l’ordre les joueurs du match. Ne craignez-vous pas le MCA qui croit toujours
Hamri
rappelle à l’ordre
les joueurs
du match.
Ne craignez-vous
pas le MCA qui
croit toujours
au titre de
champion ?
Exaspéré par les nombreuses absences
constatées lors de la reprise des entraine-
ments, la direction du RCR, à sa tête le prési-
dent Mohamed Hamri, a décidé de mettre un
Certes notre mis-
sion face au
Doyen ne sera
pas une simple
formalité. Nous al-
lons affronter une
équipe qui viendra
jouer l’une de ses der-
terme à la récréation qui n’a que trop duré d’autant
que la situation dans laquelle se trouve l’équipe de Re-
lizane et sa 13e place au classement général ne prêtent
pas à l’optimisme. Pour cela, le premier responsable du
Rapid a dû convoquer en urgence tout le groupe pour
une réunion qui s’est déroulée mercredi soir. Cette
rencontre qui a eu lieu au complexe Mohamed Zou-
ghari a vu la présence d’une grande majorité des
joueurs. Le président Hamri tout en motivant les
joueurs il a saisi cette occasion pour mettre
en garde certains joueurs contre ce pro-
nières cartes pour le
titre. Donc, on est obligés
de tenir compte de cette réa-
blème d’assiduité et ce semblant de
relâchement constaté ces der-
niers jours.
CAB

La direction

  • 200 Elle doit payer 2 milliards à 5 joueurs

supporters

présents

au stade

Environ 200 supporters ont fait le déplace- ment à Sétif pour voir le DRBT. Malgré la distance, les supporters ont encouragé les camarades de Guitoune, après une trêve de deux semaines.

Guerriche a assisté à la rencontre

Le président du DRBT, Taher Guerriche, était présent hier au stade du 8-Mai, pour assister au match de son équipe face à l’ESS. Il a même parlé aux joueurs pour les motiver et satisfaire les supporteurs.

choquée par la décision de la CRL

bre sont exagérés et non attendus. Par ailleurs, le président s’est posé plu- sieurs questions concernant les dos- siers à caractère disciplinaire qu’il a déposés à cette instance et qui n’ont pas été pris en considération, au mo- ment où les plaintes des joueurs ont été suivies et traitées avec un grand

intérêt. Il dira à ce propos : «Les déci- sions prises par la Chambre des litiges ont été sévères et très choquantes, per- sonne ne s’attendait à de telles sorties de cette instance de la Ligue nationale. Il faut savoir par ailleurs que certains

joueurs n’ont pas participé à une di- zaine de rencontres en championnat, pour qui le verdict nous a sommés à payer près d’un milliard. Pour cela, croyez-moi qu’on ne va pas se taire, on va traîner ces joueurs en justice car sans cela le club va couler, j’en suis cer- tain. »

I.S.

La direction du club aurésien a été choquée d’apprendre qu’elle doit payer près de deux milliards et demi à cinq de ses joueurs qui ont saisi la Chambre des litiges de la Ligue natio- nale de football, sans qu’elle puisse in- troduire un recours pour se défendre, sauf si celle-ci passe à l’acte du côté civil. Or, cette décision de la CRL semble un peu inadéquate avec ce qui se passe au club, celui-ci a rétrogradé en Ligue 2 Mobilis et vient d’être as- sommée par cette histoire de cinq joueurs à payer, pourtant ces derniers ont bien contribué à la relégation du club.

Aidoudi : « Les décisions de la CRL sont choquantes »

Pour sa part, le président du club Ai-

doudi a bien voulu commenter les dé- cisions de la Chambre des litiges qui, selon lui, sont choquantes au vue de leur lourdeur, tout en affirmant que les chiffres annoncés par ladite cham-

N° 3744 10 Vendredi 2 juin LIGUE DES CHAMPIONS 2017 aujourd’hui De notre envoyé ZAMALEK à
N° 3744
10
Vendredi
2 juin
LIGUE DES
CHAMPIONS
2017
aujourd’hui
De notre
envoyé
ZAMALEK
à 21h00
USMA
L’état de la pelouse,
un vrai bijou
spécial
en Égypte
Adel
Cheraki
Les joueurs de l’USMA, qui se sont
entraînés hier sur la pelouse du stade
principal, étaient très satisfaits de la
nature de la pelouse. Il faudrait aussi
dire que l’ensemble du stade est un
vrai bijou. Les joueurs étaient éblouis
par le complexe sportif. Le fait aussi
de jouer ce match sur une pelouse de
ce genre facilitera la tâche aux
joueurs.
Stanley, un joueur à
surveiller de près
Put
«Match important
mais pas décisif»
S’il y a un joueur qu’il faut surveil-
ler de prêt, c’est bien Stanley. L’atta-
quant du Zamalek reste l’élément le
plus en vue dans l’affiche de ce soir.
L’attaquant nigérian est le meilleur
buteur de l’équipe. Stanley est connu
par son grand engagement mais aussi
la rapidité avec laquelle il prend de vi-
tesse les défenseurs adversaires. Il
faudrait donc être très vigilant à ne lui
laisser que très peu d’espace.
Les arbitres ont supervisé
la pelouse hier

Hier en conférence de presse, l’entraineur usmiste s’est exprimé sur la rencon- tre qui les opposera au Za- malek : «Ce sera un match important mais pas décisif. Il ne faut pas oublier qu’avec cette rencontre face au Za- malek, on aura joué deux rencontres à l’extérieur. Ce qui fait qu’on aura deux ren- contres à jouer sur Alger, soit six points à prendre. On essayera donc de repartir d’ici avec un résultat positif et tenter de faire le plein à domicile pour décrocher notre billet pour le prochain tour.»

«Au Caire, ce sera différent qu’à Harare»

Par ailleurs, le technicien belge a expliqué pourquoi cette rencontre face au Za- malek sera différente de celle de CAPS United. «Ce match sera totalement différent de celui qu’on a joué à Harare. Déjà par rapport au déplace- ment qui est moins pénible, les conditions de jeu sont ex- cellentes. Tout est réuni pour décrocher un résultat positif. La balle est dans le camp des joueurs, à eux de faire le né- cessaire.»

Adel C.

Accès gratuit pour les supporters usmistes

Très beau geste de la part de la direction du Zamalek qui a décidé d’ouvrir les portes gratuitement aux supporters de l’USM Alger, de- main à l’occasion de la réception de l’USMA. Les fans usmistes pré- sents au Caire n’auront qu’à pré- senter leur passeport pour accéder au Borg El Arab Stadium.

Dernière minute : Benguit a pris part à l’ultime séance d’entrainement

Très bonne nouvelle pour les Us- mistes : Raouf Benguit a finale- ment pris part à l’ultime séance d’entrainement, tenue hier soir sur le terrain principal de Borg El Arab Stadium. Le néo-internatio- nal algérien a pris part à cette der- nière session de travail sans ressentir la moindre gêne. Il de- vrait être présent au coup d’envoi de la rencontre d’aujourd’hui.

Bourenane : «La présence de nos supporters nous a galvanisés»

Présent aux côtés de son coach lors de la conférence de presse d’avant- match, le jeune Faouzi Bourenane a déclaré à propos de la rencontre d’au- jourd’hui face au Zamalek : «La pré- sence de nos supporters va nous galvaniser. Ils ont fait un long voyage rien que pour nous soutenir. On est conscients de leurs attentes et surtout de la mission qui nous attend sur le terrain. On fera tout pour ne pas les décevoir.»

C’est dans l’après-midi d’hier que les officiels se sont déplacés au stade principal pour superviser l’état de la pelouse. Les arbitres se sont par la suite rendus aux vestiaires avant de repartir. Cette visite n’a duré que quelques minutes en présence des di- rigeants égyptiens.

Réunion technique à

16h

Pour ce qui est de la réunion tech- nique d’avant-match, elle a eu lieu en après-midi d’hier à 16h, heure locale. Les arbitres et le délégué du match se sont réunis avec les dirigeants us- mistes et ceux du Zamalek pour abor- der certains points avant cette rencontre, comme la couleur des maillots et plusieurs autres points.

N° 3744 10 Vendredi 2 juin LIGUE DES CHAMPIONS 2017 aujourd’hui De notre envoyé ZAMALEK à
N° 3744 10 Vendredi 2 juin LIGUE DES CHAMPIONS 2017 aujourd’hui De notre envoyé ZAMALEK à

Augusto Inácio (entraîneur) :

«Match important mais pas décisif»

Lors du point de presse animé hier, le coach portugais du Zamalek nous dira ceci au sujet de cette rencontre : «Tout d’abord, nous nous sommes bien pré- parés pour cette affiche. On tient vraiment à maintenir notre première place dans ce groupe. Mais pour cela, il faut battre l’USMA chez nous. Je sais que ce match est important pour nous, mais il n’est pas décisif. Ce n’est pas un tour à élimination direct. Il s’agit de jouer 6 rencontres au total. Nous avons donc l’occasion d’aborder nos matchs avec une certaine assurance. Toutefois, il est clair que nous devons faire le plein chez nous.»

N° 3744 10 Vendredi 2 juin LIGUE DES CHAMPIONS 2017 aujourd’hui De notre envoyé ZAMALEK à

même supervisé quelques unes de ses rencontres et je peux vous dire qu’il s’agit d’un adversaire de qualité. Cette équipe n’est plus à présenter. Nous allons faire de notre mieux pour gagner ce match afin de ne pas se compli- quer la tâche pour la suite de notre parcours.»

«A ce niveau, tous les matchs seront disputés»

«J’ai supervisé l’USMA et on fera l’essentiel pour ne pas se compliquer la tâche»

Interrogé par la suite sur l’adversaire du jour, le techni-

cien portugais nous a fait savoir qu’il a pris le temps pour analyser le jeu de l’USMA. Il ajouta dans ce sens : «Je serai un mauvais entraîneur si je ne suis pas en mesure de faire

une analyse sur le niveau de notre adversaire. Bien évide- ment que j’ai mon idée sur cette équipe de l’USMA. J’ai

Ibrahim Salah (vice-capitaine) : «On affrontera une grande équipe»

Quant au second capitaine de l’équipe du Zamalek Ibrahim Salah, il

estime que cette affiche sera très disputée mais l’erreur est interdite à domicile : «On sait ce qui nous attend face à l’USMA. C’est une équipe de qualité qui s’est déplacée en Egypte pour nous tenir en échec. Nous sommes conscients de cela. C’est la raison pour laquelle nous allons tout faire pour réussir notre rencontre. On sait qu’en face, on aura une grande

équipe. Mais même le Zamalek est aussi un grand club et il est important de faire le plein pour aborder le reste du par- cours avec une certaine assurance.»

A.C.

Il ne badine pas avec la discipline… même avec les médias Le moins que l’on puisse
Il ne badine pas
avec la discipline…
même avec les médias
Le moins que l’on puisse dire est que le tech-
nicien portugais ne badine pas avec la discipline,
pas seulement avec ses joueurs puisque même avec
les médias, le coach ne manque pas l’occasion d’impo-
ser son autorité. Pas plus tard qu’hier après-midi en
conférence de presse, Augusto a fait son show. En effet,
un de nos confrères égyptiens a répondu à un appel télé-
phonique alors que le coach portugais était en pleine
conférence. Un geste qui a déplu au coach qui en a pro-
fité pour mettre les points sur les i. Augusto a ter-
miné sa conférence avec la déclaration suivante :
«Ecoutez, je respecte tous les journalistes, mais
j’aime aussi qu’on me respect. Lorsque je ren-
contre en conférence de presse, je mets
mon téléphone en monde silencieux.
J’aimerai que ce soit pareille
A.C.
pour vous.»

Pour ce qui est du niveau de cette affiche, le coach

N° 3744 10 Vendredi 2 juin LIGUE DES CHAMPIONS 2017 aujourd’hui De notre envoyé ZAMALEK à

du Zamālek nous préci-

sera : «Il n’y a pas d’illusion à se faire à ce sujet, toutes les rencontres de Ligue des cham- pions seront très disputées. Il n’y a pas d’équipe facile à ce stade de la compétition. On est certains que notre rencon- tre face à l’USMA sera d’une grande difficulté et nous n’au- rons pas la tâche facile. Néan- moins, nous allons profiter de

l’avantage du terrain. Pour espé-

rer passer ce tour, il est important de faire le plein à domicile et gagner cette rencontre.»

N° 3744 LIGUE 1 ESS Vendredi 11 2 juin 2017 Tam Bang En amical : ESS
N° 3744
LIGUE
1
ESS
Vendredi
11
2 juin
2017
Tam Bang
En amical : ESS 2 - DRBT 0
irrite
Madoui
Madoui
Tam Bang a été
autorisé à passer
quelques jours au
Cameroun, lors de
cet arrêt du cham-
pionnat. L'attaquant
de l'ESS a rejoint
Sétif avec deux
jours de retard et
cela a particulière-
ment contrarié Ma-
doui. Ce dernier
espérait avoir sous
la main l'ensemble
de l'effectif, pour
préparer au mieux
le match de reprise
contre le MOB.
«Un bon test avant
le match de reprise»
mainmise sur la quasi-totalité
de la rencontre. Madoui nous
avouera que certains de ses
joueurs ont évolué, comme on
Léquipe de l’ESS alignée :
Des essais
concluants
Kheireddine Ma-
doui a profité du
match amical contre
le DRBT pour faire
jouer plusieurs élé-
ments de l'effectif à
des postes qui ne
sont pas les leurs.
C'est ainsi que Be-
drane, qui a de tout
évolué dans l'axe de
la défense, a joué
toute une mi-temps
au poste de latéral
droit. Le moins que
l'on puisse dire est
qu'il s'en est plutôt
Khedhaïria, Ziti (Attou 46'), Bou-
touba (Ibouzidene 46'), Mellouli (Ken-
niche 46'), Boudrama (Aroussi 46'),
Bedrane (Bouchar 46'), Aït Ouamar
(Haddouche 46'), Rebaï (Bakir 46'),
Lamri (Rebihi 46'), Bougeroua (Amo-
krane 46'), Djabou.
«Attou et Boudrama
s'en sont bien tirés»
De bon augure
avant le MOB
L'entraîneur de l'ESS nous
précisera qu'il a demandé à
ses joueurs de garder les pieds
sur terre et cela malgré leur
belle prestation et la victoire
acquise en amical face à une
équipe du DRBT difficile à
manier. En effet l'équipe de
Tadjenanet est de qualité mal-
gré la mauvaise place qu'elle
occupe au classement. Ceci
rehausse la performance des
joueurs de l'Entente. Les
joueurs du DRBT ont consti-
tué un excellent sparring-
partner. Ils se sont battus sur
tous les ballons et c'est juste-
ment le genre d'opposition
qui était voulue par l’entraî-
neur Madoui à quelques jours
de la reprise. L'entraîneur de
l'ESS nous dira en substance :
dit, contre nature. «Pour ce
match amical, des éléments du
milieu étaient absents et cela
pour diverses raisons. Certains
joueurs ont évolué dans des re-
gistres qui ne sont pas les leurs.
Ils ont quand même tiré leur
épingle du jeu. C'est intéressant
pour l'avenir.»
Madoui a évoqué le rende-
ment de certains de ses
joueurs. Il évoquera notam-
ment les prestations de Attou
et Boudrama, deux joueurs
issus de la catégorie espoirs.
«Cette rencontre amicale a
tenu toutes ses promesses. Elle
nous a été très utile et elle
constitue un bon test avant le
match de reprise.»
«Attou et Boudrama s'en sont
bien tirés. Ce genre de rencon-
tres amicales sont aussi des oc-
casions de mettre le pied à
l'étrier à certains jeunes talents
qui sont le véritable capital du
club.»
bien tire. Il en est de
même pour Ziti qui
est monté d'un cran
pour occuper une
position excentrée à
droite de l'attaque.
Un autre joueur de
l'effectif n'a pas évo-
lué à son poste ha-
bituel. Il s'agit
de Kenniche
qui a as-
suré le
rôle de
L a formation sétifienne a
joué et gagné avant-hier
son match amical contre
le DRBT. La rencontre
s'est déroulée sur la pelouse du
stade du 8-Mai, dans la soirée de
mercredi. Cette joute a permis à
Kheireddine Madoui de donner
du temps de jeu à l'ensemble des
joueurs. Le match s'est terminé
sur le score de 2 buts à 0
en faveur de l'ESS.
On jouait la 41'
Aroussi
a joué une
mi-temps
quand suite
à un coup franc botté par Aït
Ouamar, Noubli a contrôlé le cuir
de la main à l'intérieur de la sur-
face. Le penalty qui s'en suivra
sera superbement transformé par
Adel Bougeroua. Le second but
fut inscrit à la 84'. Le centre-tir de
Zidane sera repris malencontreu-
sement par le défenseur de Tadje-
nanet, Ouchtati, qui trompera son
propre gardien. La rencontre fut
dans l'ensemble agréable à suivre
et les attaques étaient assez nom-
breuses. Les deux gardiens furent
sollicités à plusieurs reprises. Ma-
doui a fait jouer pratiquement
tous les éléments qu'il avait sous
la main et cette rencontre lui a
permis d'effectuer une revue d’ef-
fectif. Après le coup de sifflet final,
l'entraîneur sétifien ne nous a pas
caché qu'il était rassuré suite au
comportement de ses joueurs sur
le terrain et que cette victoire était
de bon augure, avant le match de
reprise contre le MOB.
«Le but est de
demeurer compétitifs»
Madoui précisera que ses
joueurs ont été les grands bé-
néficiaires de ce match amical
disputé contre le DRBT.
«Comme vous l'avez constaté,
j'ai aligné une équipe par mi-
temps. Cela a permis de don-
ner du temps de jeu à
l'ensemble de l'effectif. Entre
autres objectifs de ce match, le
but est de rester compétitifs.»
«Faire preuve de plus
de réalisme à l'avenir»
Khallil L.
Ce match amical a permis à
Madoui de jauger en outre
l'état de forme de chacun de
ses joueurs. Ce que l’on re-
tiendra, ce sera surtout l’état
de fraîcheur physique des
joueurs de l'ESS. D'un autre
côté, l'entraîneur sétifien a
mis en place des stratégies qui
seront peut-être de mise
lorsque reprendra le cham-
pionnat. Il n'est cependant pas
satisfait de la prestation de ses
Khedhaïria et Djabou
ont joué 90’
Travail spécifique
pour Djahnit
«Certains joueurs
ont évolué dans des
registres qui ne sont
pas les leurs»
milieu
Le moins que l’on puisse
dire est que les joueurs de Ma-
récupé-
rateur.
Kheireddine Aroussi, qui
tout comme Djahnit relève tout
juste d'une blessure, a effectué
un petit travail spécifique sur
Tous les joueurs de l'effectif ont joué une seule
mi-temps avant-hier contre le DRBT en amical,
à l'exception de deux éléments. En effet le gardien
la touche. Il a cependant
remplacé Boudrama en
seconde période.
de but Khedhaïria et le meneur de jeu Djabou ont
joué tout le match. Leur entraîneur avait pris le
soin de leur demander s'ils avaient les ressources
physiques nécessaires pour cela. Khedhaïria et Dja-
bou ont finalement bien fait ce qu'ils avaient à faire.
Akram Djahnit n'a pas
joué le match amical contre
le DRBT. Alors que ses co-
équipiers étaient sur le ter-
rain, il a effectué des tours de
piste et un travail spécifique.
L'attaquant sétifien relève
tout juste d'une blessure.
doui ont eu affaire à une forte
opposition. Les joueurs du
DRBT bien organisés les em-
pêcheront de poser le ballon
et de se montrer dangereux.
Cela n'a pas empêché les
joueurs sétifiens d'avoir une
attaquants. «Il y a un travail
préparatoire assez satisfaisant
qui se fait en amont de nos at-
taques. Seulement tous ces ef-
forts sont réduits à néant à
cause du manque de lucidité
des attaquants. Il nous faut
faire preuve de plus de réa-
lisme, à l'avenir.»
Khallil L.
CSC
CSC
N° 3744 LIGUE 1 ESS Vendredi 11 2 juin 2017 Tam Bang En amical : ESS

Libéré après un nouveau dérapage

N° 3744 LIGUE 1 ESS Vendredi 11 2 juin 2017 Tam Bang En amical : ESS

Entre Aoudia et le CSC, c’est déjà le divorce !

qui a convoqué Aoudia dans son bureau hier, afin de le convaincre de résilier son contrat à l’amiable, nous a ex- pliqué les raisons qui ont poussé la direction à prendre

une telle décision : «On ne peut pas pardonner le comportement d’Aoudia, c’est pour cela que nous avons décidé de résilier carrément son contrat. Nous avons trouvé un terrain d’en- tente avec lui, et je pense qu’il n’est pas différent de Seddiki. Nous avons désormais tourné la page d’Aoudia, afin de nous

concentrer uniquement sur le meilleur moyen de finir le cham- pionnat.»

Un second accrochage avec les supporters

Loin de donner l’exemple malgré son riche vécu, l’atta- quant Amine Aoudia, qui a déjà eu un premier dérapage après la défaite à Relizane, s’est de nouveau accroché avec un

supporter, ce qui n’a nullement plu à son entraîneur qui a re- gretté le comportement irres- ponsable du joueur.

Amrani déplore le comportement du joueur

En plus de ne pas n’avoir rien

apporté au secteur offensif du Chabab, l’ancien attaquant de l’Entente de Sétif se distingue souvent par son mauvais com- portement, ce qui a poussé l’en- traîneur Amrani à le priver d’entraînement, puis à le ren- voyer.

Aoudia est loin de son meilleur niveau

Après un début de saison prometteur, l’ancien flop de l’USMA, qui est loin d’être à la hauteur des attentes des diri- geants et des supporters mais aussi de l’entraîneur qui n’hési- tait plus à le mettre sur le banc au coup d’envoi des rencontres, a aligné plutôt l’Ivoirien Manu-

A lors que le Chabab lutte

toujours pour sa survie

parmi l’élite, l’entraî-

neur Abdelkader Amrani s’est retrouvé avec un nouveau casse-tête à gérer. En effet, suite à l’accrochage de l’atta- quant Aoudia avec un suppor- ter avant-hier, le premier responsable de la barre tech- nique a décidé dans un premier temps de sévir, en privant le joueur d’entraînement, tout en laissant le soin à la direction de

prendre des mesures. Cette dernière, dépitée par le com- portement d’Aoudia, a décidé de résilier carrément son contrat, en devenant le second joueur libéré avant-même la fin de la saison, après le milieu de terrain Seddiki.

Arama : «Il a mérité le même sort que Seddiki»

Désireux de régler rapide- ment ce dossier, le manager gé- néral du CSC, Tarak Amara,

cho en pointe de l’attaque.

Il est perturbé par des problèmes familiaux

Sans pour autant vouloir dé- fendre le joueur, après son comportement scandaleux avant-hier, nous avons appris qu’il est perturbé par des pro- blèmes familiaux qui ont pro- bablement influé négativement sur son rendement mais aussi son comportement.

Amrani ne badine pas avec la discipline

Désireux de lancer un mes- sage fort au reste du groupe avec le renvoi de l’attaquant Aoudia, l’entraîneur Amrani

veut montrer au reste du groupe qu’il est le seul maître à bord dans cette équipe qui lutte toujours pour sa survie parmi l’élite, à trois journées de la fin d’une saison à mettre vraiment aux oubliettes.

Samir K.

N° 3744 12 Vendredi JSK 2 juin 2017 Leurs noms n’ont pas figuré sur la liste
N° 3744
12
Vendredi
JSK
2 juin
2017
Leurs noms n’ont pas figuré
sur la liste des 23 joueurs
convoqués par Alcaraz
L e sélectionneur national
Lucas Alcaraz, a annoncé
hier la liste des 23 joueurs
retenus pour le stage de
l’EN qui débutera ce ven-
dredi au Centre technique de Sidi
Moussa. Le regroupement rentre dans
le cadre de la préparation du match
amical face à la Guinée, le 6 juin pro-
chain, et devant le Togo pour le
compte des éliminatoires de la CAN-
2019, le 11 du mois en cours. Ainsi
sur cette liste, le sélectionneur natio-
nal a fait l’impasse sur les joueurs de
la JSK, notamment le portier interna-
tional Malik Asselah. En effet, l’ab-
Comme nous l’avons rapporté dans
notre édition de mercredi dernier, le
meilleur attaquant de la Ligue 2 Mo-
bilis, Adil Djabout, qui a terminé
l’exercice en tête du classement des
buteurs avec un total de 13 buts, est
très proche de la JSK. L’attaquant ve-
dette de l’USB, nouveau promu en
Ligue 1 mobilis, est libre de tout en-
gagement et aurait confié à ses
proches son vœu de changer d’air.
L’offre de la JSK serait selon notre
source très alléchante et le joueur
souhaite vraiment rejoindre l’équipe
du Djurdjura pour la saison pro-
chaine. Contacté par nos confrères
d’El Heddaf hier après-midi, l’atta-

quant Djabout confirme le contact de la JSK et assure que pour l’instant, il n’a pas encore tranché surtout que l’US Biskra ne veut pas le lâcher aussi facilement. «Oui, la JSK m’a contacté et cela m’honore beaucoup. Je sais que c’est un honneur pour moi de défendre

LIGUE 1
LIGUE
1

Asselah et Ferhani laissés

Asselah et Ferhani laissés

Asselah et Ferhani laissés

Asselah et Ferhani laissés

Asselah et Ferhani laissés

Asselah et Ferhani laissés

à la disposition du club

à la disposition du club

à la disposition du club

à la disposition du club

à la disposition du club

à la disposition du club

sence de ce dernier dans la liste s’ex- plique par le fait qu’il a été laissé à la disposition de son club qui jouera en l’espace d’une semaine trois matchs décisifs et déterminants pour son ave- nir en Ligue 1 mobilis. Un autre élé- ment qui est depuis quelque temps régulièrement convoqué en sélection, Ferhani, échappe aussi au choix du coach, laissé aussi à la disposition du club pour les mêmes raisons que son partenaire Asselah. Toutefois, Ferhani ratera l’empoignade de Médéa pour cause de suspension automatique, et ne reviendra à la compétition que sa- medi 10 juin contre l’USMBA à Tizi.

Asselah : «Je me concentre sur les trois derniers matchs de la saison»

Contacté par nos soins dans l’après-

midi d’hier, le portier Asselah a dé- claré : «Oui j’ai appris que je ne suis pas concerné par le prochain stage de la sélection nationale. En toute fran- chise, je vous assure que je me concen- tre entièrement sur les trois derniers matchs de la saison, des matchs à en- jeux de taille, des matchs de la survie. Nous les préparons avec l’envie d’empo- cher tous les points mis en jeu, pour sauver le club.»

  • L. A.

Djabout confirme ses contacts avec les Kabyles !

«Oui, la JSK m’a contacté !»

N° 3744 12 Vendredi JSK 2 juin 2017 Leurs noms n’ont pas figuré sur la liste

les couleurs d’un aussi prestigieux club car malgré la période difficile qu’il tra- verse en championnat, je suis persuadé qu’il rebondira. Pour l’instant, je vous assure que je n’ai rien décidé, j’attends aussi l’USB à laquelle j’accorde la prio- rité. Les pro-

chains jours nous en diront plus», a dé- claré le joueur. Nouvellement promu en Ligue 1 Mobilis, l’US Biskra veut proposer à Djabout l’idée de rempiler pour deux nouvelles saisons.

Il serait attendu jeudi prochain à Tizi

A en croire des indiscrétions, l’atta- quant Djabout n’attend que le dérou- lement du prochain match de la JSK à Médéa, pour rallier la ville des Ge- nêts et parapher son contrat. C’est dire que les dirigeants kabyles veulent

tout régler avec le joueur dans la dis- crétion la plus totale, afin d’éviter toute surenchère. Faut-il rappeler que

Djabout est convoité par de nom- breuses formations, outre l’USB qui veut le garder encore dans son effectif pour deux saisons supplémentaires. Le renforcement du compartiment offensif constituera la plus grande priorité pour la direction kabyle.

  • L. A.

Benabou «Je me concentre beaucoup plus sur l’avenir du club que sur ma petite personne»

Nasereddine Benabou est un élément qui ne manque pas de qualités. Seulement depuis quelque temps, il n’entre plus dans les choix du staff technique. Eloigné de la compétition suite à une blessure, le natif d’El Bahia revient en force et prouve son talent avec les réserves. De l’avis des ob- servateurs, le joueur mérite qu’on lui renouvelle sa confiance, lui qui se dit ca- pable d’apporter beaucoup à l’équipe première lors des trois derniers matchs. Il nous en parle !

La reprise de la compétition est pour bientôt, comment se déroule la préparation ?

Je peux vous dire que dans l’en- semble, les entraînements se déroulent dans une parfaite ambiance. Comme vous le savez, le staff technique a tracé tout un programme qu’on est en train d’appliquer à la lettre. Je peux vous assurer que tout se passe bien et il règne une bonne ambiance au sein du groupe.

Pensez-vous être prêts d’ici au prochain match face à l’OM ?

Pour être franc avec vous, nous aurions aimé continuer sur notre dynamique après le suc- cès arraché face au RCR. L’ar- rêt du championnat n’est pas forcément une bonne chose

pour tous les clubs mais de notre côté, on a travaillé d’ar- rache- pied pour ne pas sentir

le vide. Donc je rassure qu’on sera prêts pour notre match face à Médéa.

La dernière victoire face au RCR vous relance dans la course pour le maintien, mais vous devriez encore ré- colter d’autres points…

C’est sûr que la victoire contre

un virage important qu’on ne doit pas rater. Seule une vic-

toire comptera pour nous et c’est pour cet objectif que nous irons à Médéa. Il faudra abso- lument gagner.

Beaucoup s’interrogent sur votre situation, depuis quelque temps on compose sans vous, sachant qu’avec la réserve, vous vous êtes dis- tingué…

le RCR était bénéfique à plus d’un titre surtout qu’on lutte pour assurer notre main- tien.
le RCR était bénéfique à plus
d’un titre surtout qu’on lutte
pour assurer notre main-
tien. Le succès nous
a fait retrouver
Ecoutez, je pense qu’il y a un
staff technique en place seul
habilité à répondre à cette
question. De mon
côté, je travaille au
et le moral et
«Si l’entraîneur
de
la
c o n fi a n c e .
Cela fait
l o n g t e m p s
qu’on n’avait
pas gagné à Tizi et
décide de m’aligner
face à l’OM, je saurai
faire valoir mes
même titre que
mes partenaires,
je me donne à
fond pour être
qualités»
on était dans l’obligation
de remporter les trois points.
Cependant, nous devons en-
core gagner d’autres points
pour assurer la présence de la
JSK parmi l’élite la saison pro-
chaine de manière définitive.
prêt le jour du
match. Mainte-
nant, les choix de l’en-
traîneur, je ne les discute
A commencer bien sûr par
ce match contre l’O Médéa
que vous êtes tenus de ga-
gner, quel est votre commen-
taire ?
jamais. Il faut juste rappeler
qu’il y a quelques semaines, j’ai
été éloigné des terrains suite à
une blessure. A présent, je suis
apte à rejouer. La preuve, j’ai
joué avec la réserve et montré
que je suis en forme.
Si l’entraîneur Rahmouni dé-
cide de vous faire appel face
à l’OM, êtes-vous prêt ?
Je suis prêt à jouer le prochain
La fin de saison s’annonce très
serrée tant pour les clubs qui
jouent le titre que ceux qui lut-
tent pour le maintien. Ce
match prochain face à l’OM est
match contre Médéa. Si l’en-
traîneur Rahmouni décide de
me retenir, je saurai saisir ma
chance pour faire valoir mes
qualités. Tout ce qui compte
N° 3744 12 Vendredi JSK 2 juin 2017 Leurs noms n’ont pas figuré sur la liste

L’entraînement d’hier avancé à 17h

C’est finalement à partir d’hier que le staff technique a programmé les entraînements à l’heure où les trois derniers matchs de la saison se joueront. La séance d’hier devait commencer après le f ’tour, mais le staff a finalement apporté un changement au pro- gramme afin de donner un peu plus de temps aux joueurs pour récupérer.

pour moi à pré- sent, c’est l’intérêt général du club. Je pense beau- coup plus à
pour moi à pré-
sent, c’est l’intérêt
général du club.
Je pense beau-
coup plus à
l’avenir du
club qu’à ma
petite per-
sonne car je
sais
que
lorsqu’on me
fera appel, je me
donnerai à fond
pour m’imposer.

Rahmouni a libéré les joueurs pour une journée de repos

Après une deuxième semaine de travail dans la soirée, les Canaris vont bénéficier d’une journée de repos aujourd’hui. Les joueurs seront autorisés à rentrer chez eux pour passer une journée du mois de Ramadhan en famille. Ils devront profiter au maximum de cette journée de repos, sachant qu’une autre semaine chargée les attend avec la programmation des trois matchs les 7, 10 et 14 juin prochain.

C’est votre première saison à la JSK, com- ment l’évaluez-vous ?

La reprise demain à 17 heures

La reprise de l’entraînement est fixée par le staff technique pour demain samedi à 17h. Les Kabyles, qui ont travaillé depuis le premier jour du mois de Ramadhan à 22h30, maintiendront l’horaire d’hier, soit 17h, pour les prochaines séances d’entraî- nement, afin de bien se préparer pour le match contre l’OM. La LFP a pris la décision de faire jouer toutes les dernières rencon- tres de la saison à la même heure, dans le but de mettre en échec d’éventuels jeux de coulisses.

Les Kabyles ne veulent pas rater la finale de la Ligue des champions

Le staff technique kabyle a pro- grammé la séance de reprise de l’entraînement de ce samedi à 17h, pour permettre aux joueurs de rentrer chez eux avant le f ’tour et suivre la finale de la Ligue des champions qui oppo- sera le Real Madrid à la Juventus.

L’heure n’est pas en- core au bilan, l’urgence est comme je vous l’ai dit de sauver le club de la relégation. Il est

donc impératif de se serrer les coudes pour sauver les meubles, par la suite chacun pourra faire sa propre analyse sur la saison qui a été pour nous très difficile. Ce n’est pas facile de gérer la pression de la relégation surtout quand on évolue dans un club le plus titré. J’espère que la saison prochaine sera meilleure et qu’on reviendra en force, c’est plus qu’un sou- hait, c’est notre vœu le plus cher.

Entretien réalisé par Lyès A.

1
1
1 N° 3744 LIGUE JSK Vendredi 13 2 juin 2017 Benaldjia Les supporters décidés à envahir
N° 3744 LIGUE JSK Vendredi 13 2 juin 2017
N° 3744
LIGUE
JSK
Vendredi
13
2 juin
2017

Benaldjia

Les supporters décidés à envahir le stade Imam-Lyès de Médéa

«Nous romprons le jeûne dans la rue s’il le faut, l’essentiel est de gagner ce match !»

est d’abord impératif de soutenir les joueurs pour sauver la saison, par la suite ils auront tout le

temps de parler du bilan et des perspectives d’ave- nir. : «Il est inutile de rap- peler que notre club a perdu de sa superbe de- puis plusieurs saisons. Des mesures urgentes doivent être prises. Le dernier titre que la JSK a gagné re- monte à longtemps. Nous devons laisser les diver- gences de côté, le temps de bien négocier les trois der- niers matchs capitaux pour l’avenir du club, après on parlera des causes et des solutions à préconiser.»

Les Kabyles

exigent un

maximum de

sécurité…

Il va sans dire qu’un dé- placement massif dans une autre ville du pays en cette fin de saison néces- site bien évidemment une bonne organisation, afin d’assurer la sécurité des fans le jour du match jusqu’à leur retour chez eux. D’ailleurs, les repré- sentants des supporters ont lancé tout récemment des appels afin de s’orga- niser de la meilleure des manières. Des bus seront réquisitionnés dans plu- sieurs villes où la JSK compte des supporters. Sur le volet sécuritaire justement, les Kabyles souhaitent bénéficier d’un maximum de sécurité, notamment au stade. Les incidents qui ont émaillé la rencontre face au DRBT ont été dénoncés et les Kabyles ne veulent pas revivre ce scénario. Les gens de Médéa vont assu- rément prendre toutes les mesures pour que la ren- contre se joue dans la sé- curité la plus totale.

… et veulent un nombre considé- rable de billets

L’autre détail qui préoc- cupe pour l’instant les fans de la JSK et qui fera partie des points qui se- ront inscrits à l’ordre du jour de la réunion que tiendront les responsables de la wilaya de Médéa est relatif au nombre de tickets qui seront accor- dés aux supporters ka- byles. Ces derniers souhaitent bénéficier d’un quota considérable de bil- lets pour pouvoir accéder au stade en grand nombre et soutenir la JSK. Le rôle du 12 e homme fera la dif- férence, l’entraîneur Rah- mouni ainsi que tout son équipage de la barre tech- nique sont convaincus que l’appui des supporters sera déterminant.

L. A.

«A Médéa pour

décrocher

L e compte à re-

bours a com-

mencé, en

prévision du

match O

une victoire»

Médéa-JSK, comptant pour la 28 e journée du championnat de L1 Mobi- lis. La trêve de trois se- maines imposée aux clubs, en raison de la participa- tion du MCA et de l’USMA aux différentes compétitions africaines et le déroulement des matchs

Mehdi Benaldjia, le milieu offensif kabyle, affirme dans l’en- tretien qui suit que la trêve n’a pas influé sur la forme du groupe qui a bien travaillé pour réaliser un bon résultat face à l’OM. Il a souligné l’importance du match pour l’ave- nir du club et assuré que lui et ses coéquipiers iront à Médéa pour décrocher une victoire.

Après deux semaines de travail acharné, comment est l’état d’esprit de votre équipe ?

gagne.

Je peux vous dire qu’on a travaillé d’arrache- pied, en laissant rien au hasard. Certains ont ap- préhendé la trêve, je vous assure qu’on en a profité au maximum pour corriger certaines lacunes. Il a régné une bonne ambiance au sein du groupe, c’est l’essentiel.

Il ne vous reste que quatre jours avant le match contre l’O Médéa ; seriez- vous prêts ?

Nous sommes prêts pour ce match. Tous les joueurs affichent une grande ambition. Notre ob- jectif est clair : empocher gagner les trois points. On sait qu’un autre résultat ne fera pas nos af- faires. Vu notre position au classement général, on doit gagner pour éviter que d’autres club me- nacés nous rattrapent.

Comment se présente ce match, surtout que beaucoup de polémique l’entoure depuis quelques jours ?

C’est un match très difficile devant l’O. Médéa. Même si la situation entre les deux formations n’est pas la même, il n’en demeure pas moins que les joueurs de Médéa auront à cœur de battre la JSK. On ira à Médéa en conquérants et pour la

Une victoire vous rapprochera du main- tien, en attendant les deux derniers matchs de la saison, ressentez-vous de la pression ?

en retard tire à sa fin. Il ne reste que cinq jours aux Kabyles, avant de renouer avec la compétition. Une reprise qui s’annonce assez difficile, dans un contexte particulier. Dos au mur, ils doivent absolument ga- gner en déplacement pour ne pas être rattrapés par les autres concurrents di- rects pour le maintien, à savoir le CSC, le DRBT et le RCR. En marge de la préparation de ce match capital, les supporters s’at- tellent à effectuer un dé- placement en force à Médéa. Le déroulement du match à 17h en plein mois de Ramadhan ne semble pas dissuader les fidèles de s’y rendre. A quelques jours de cette empoignade, on apprend que les Ka- byles se préparent à faire un déplacement en force au stade Imam-Lyès de Médéa pour soutenir leur équipe et l’accompagner dans sa quête d’une vic- toire. Des supporters ren- contrés dans les quartiers de Tizi et dans les villages nous ont fait savoir qu’ils seront bien présents à Médéa. «L’heure est à la mobilisation. Personne ne doit tourner le dos à la JSK en cette période. C’est le moment de s’unir autour du club, la JSK jouera un autre match difficile et la victoire sera le seul mot d’ordre», ont déclaré les fans kabyles, avant d’en- chaîner : «C’est un match spécial qui se jouera en plein mois de Ramadhan. Des sacrifices doivent être consentis et de la part des joueurs et des supporters. De notre côté, nous sommes prêts à rompre le jeûne dans la rue à Médéa, l’essentiel est d’empocher les trois points.»

La pression est permanente et ne date pas d’aujourd’hui. La situation du club nous incite à l’être, mais nous arrivons toujours à la gérer. La dernière victoire face au RCR nous a libérés et nous tâcherons d’enchaîner face à l’OM. Nous sommes conscients du danger et nous sa- vons que seule une victoire mercredi prochain nous rapprochera du maintien et c’est pour cet objectif qu’on fera le déplacement.

Vos supporters feront un déplacement en force, qu’avez-vous à leur dire ?

Je demande à nos supporters de venir en force, nous aurons besoin de leur soutien. Il reste trois matchs dont un à Tizi, nous n’allons pas faire de concessions, notre but est de faire le plein et d’assurer notre maintien sans penser aux résultats des autres matchs. La bataille est serrée, le moindre faux pas est interdit.

Entretien réalisé par Lyès A.

La direction programme une réunion pour après le match contre l’OM

Nomination d’un manager général, la grande priorité !

  • D ans quelques jours, la JSK re- trouvera la compétition, après trois semaines de trêve. En une seule semaine, le club disputera

trois dernières rencontres dont une à do- micile face à l’USMBA. Le prochain dé- placement à Médéa est un virage très important que les Canaris ne devront pas rater, s’ils veulent augmenter leurs chances d’assurer le maintien. C’est dire que toute la concentration des Kabyles est portée sur ce match qui vaut trois points car un

match nul pourrait ne pas suffire au club

kabyle, du moment que les clubs mal clas-

sés aspirent tous à gagner.

Les Kabyles,

qui ont bouclé hier soir leur deuxième se-

maine de travail, affichent de grandes am-

bitions pour le prochain match. D’ailleurs, ils se sacrifieront sur le terrain pour arra- cher une victoire. Selon les informations recueillies auprès d’une source crédible, la direction du club kabyle prépare une réu- nion de travail laquelle sera élargie aux membres du conseil d’administration. Les dirigeants ont souhaité tenir la réunion après le match contre l’OM car le résultat final de ce match nous fixera sur les chances de la JSK de se maintenir en L1. Le président Hannachi a confié à son en- tourage qu’après le match contre l’OM, il convoquera une grande réunion pour faire le point et tracer la feuille de route pour préparer la nouvelle saison. La même source d’information nous a confié

que le dossier du recrutement est celui qui sera ouvert en premier, une fois qu’un ma- nager général aura été installé. Il est inu- tile de rappeler qu’après le départ de l’ancien manager général du club, Brahim Zafour en l’occurrence, le poste est resté vacant. Plusieurs noms d’anciens joueurs du club ont été annoncés dans la presse sans pour autant que la direction ne les confirme. Hannachi a donc préféré termi- ner l’actuelle saison sans un manager gé- néral mais pour l’opération recrutement en prévision de la saison prochaine ainsi que du stage, la présence d’un bon mana- ger général est plus que souhaitable.

L. A.

Gaouaoui devait signer son nouveau contrat hier soir

A en croire une source bien informée, l’entraîneur des gardiens de but, Lounès Gaouaoui, est bien parti pour une nouvelle saison avec la JSK. En effet, ce dernier n’a pas attendu la fin de saison pour décider de son avenir, et devait signer hier soir ou au plus tard aujourd’hui son nouveau engagement. L’an- cien international est en train d’apporter toute son expé- rience et son savoir faire à son club de cœur, et tous les responsables sont très satis- faits de son travail.

1 N° 3744 LIGUE JSK Vendredi 13 2 juin 2017 Benaldjia Les supporters décidés à envahir
JSK-USMBA, le 10 juin à 17h La rencontre qui opposera la JSK à son homologue de
JSK-USMBA,
le 10 juin à 17h
La rencontre qui opposera la
JSK à son homologue de l’USMBA
pour le compte de la 29 e et avant-der-
nière journée du championnat de Ligue
1 aura lieu le samedi 10 juin prochain au
stade du 1 er -Novembre de Tizi Ouzou, a
indiqué la LFP sur son site internet. Le
coup d’envoi de la rencontre sera
donné à 17 heures. La LFP a décidé
de faire jouer toutes les rencon-
tres des clubs menacés par la
relégation à la même
heure.

«Laissons nos divergences de

côté, place

au sauve-

tage de

l’équipe !»

D’autres sup- porters mécon- tents du parcours réalisé par la JSK cette saison, surtout que le spectre de la relé- gation hante les es- prits depuis quelques

saisons, ont souligné qu’il

N° 3744 14 CRB LIGUE Vendredi 1 2 juin 2017
N° 3744
14
CRB
LIGUE
Vendredi
1
2 juin
2017
N° 3744 14 CRB LIGUE Vendredi 1 2 juin 2017 Aïch : «Je ne comprends plus

Aïch : «Je ne comprends plus rien à ma situation»

«Jouer à 17h ne nous affectera pas plus que les autres équipes»

Joint par nos soins, le défenseur polyvalent du Chabab de Belouizdad nous parle dans cet entretien de la reprise des entraînements et la préparation du derby face à l’USMH, avant d’évoquer sa situation actuelle et son avenir au sein de la formation belouizdadie.

Comment s’est déroulé votre retour à l’en- traînement après votre défaite face au MCA?

C’est vrai que la déception était grande suite à notre défaite face au Mouloudia mais après les trois jours de repos accordés par le staff technique, les joueurs ont pu tout digérer et se tourner vers la prochaine sortie en championnat. D’ailleurs, l’ambiance était très bonne lors de la séance de reprise. Tout le monde affichait une grande envie de travailler et de se rattraper de la dernière déconvenue.

D’aucuns estiment que le rendement moyen de l’équipe lors de ce derby s’ex- plique par les problèmes qui ont entouré votre préparation, notamment l’annonce du départ de Badou Zaki. Qu’en pensez- vous ?

Sincèrement, je ne pense pas que les deux choses sont étroitement liées. C’est vrai qu’on était un peu déçus d’apprendre le départ de notre coach avec qui on a réalisé de très belles choses en championnat et en Coupe d’Algérie, mais pas au point d’influencer aussi négative- ment sur notre rendement.

Beaucoup estiment que son départ est une perte pour le club. Un commentaire ?

Personne ne peut lui enlever ce qu’il a ap- porté au CRB. Depuis sa venue, les résultats se sont beaucoup améliorés et le club est en

passe d’atteindre son principal objectif qui est le maintien. Cela dit, le mérite revient aussi aux joueurs qui ont tout donné durant ces derniers mois.

Encore une fois, vous avez passé la totalité de la rencontre sur le banc des rempla- çants. Comment l’expliquez-vous ?

Sincèrement, je ne comprends plus rien à ma situation. Je n’ai pas joué depuis une éter- nité alors que je me trouve dans une excel- lente forme physique. J’ai signé au CRB pour jouer pas pour chauffer le banc. D’ailleurs, partout où je suis passé j’ai été titulaire et j’ai joué beaucoup de rencontres. Mais bon, cette saison a été difficile pour moi mais je ne dés- espère pas. Bien au contraire, je continue à me donner à fond aux entraînements pour re- trouver la confiance du staff.

Cela vous donne-t-il des envies d’ailleurs ?

Sincèrement, je ne pense pas à ça. La saison est loin d’être terminée. Il nous reste trois ren- contres très importantes en championnat et surtout une demi-finale de Coupe d’Algérie. Je reste donc très concentré sur mon travail. Ce n’est qu’après la fin de la saison que je me pencherai sur mon avenir.

Comment voyez-vous votre prochaine sor- tie en Ligue 1 Mobilis face à l’USMH ?

Un derby est toujours une rencontre à part, d’autant plus que celui de samedi prochain face à l’USMH sera décisif en vue du main-

tien. Nous avons encore besoin d’un seul point pour assurer mathématiquement notre survie parmi l’élite, tandis que l’USMH cher- chera à repartir avec les trois points. Ce qui rend cette rencontre encore plus passion- nante.

Ce derby ce jouera à 17h. Ne pensez-vous pas que cela affectera votre rendement, notamment avec le jeûne ?

Jouer à 17h ne nous affectera pas plus que les autres. On est tous musulmans et le jeûne pèsera aussi bien sur nous que sur les joueurs de l’USMH. C’est pourquoi il faudra bien pré- parer cette rencontre sur le terrain mais aussi et surtout au niveau du sommeil et de l’ali- mentation qui sont deux choses importantes pour être en forme le jour de la rencontre.

Un dernier mot pour les supporters qui sont repartis déçus du 5-Juillet suite à votre défaite face au MCA ?

Je comprends leur déception. C’est une ren- contre spéciale pour eux. Mais bon, je leur

promets qu’on va se donner à fond pour nous rattraper dès la prochaine rencontre. Je leur demande de rester derrière nous pour qu’en- semble on réalise une excellente fin de saison et pourquoi pas aller chercher une consécra- tion en Coupe d’Algérie.

Entretien réalisé par Islam T.

À peine intronisé à la tête des catégories jeunes ...

Benmesbah réalise un travail

remarquable Élu à la tête des jeunes catégories il y a à peine une semaine, Brahim Benmesbah et son équipe sont en train de réaliser un travail remar- quable. En effet, le nouveau prési- dent a déjà fait signer pas moins de trois jeunes joueurs très promet- teurs et tous internationaux. Des joueurs qui seront amenés à renfor- cer l’équipe première durant les deux années à venir. Il s’agit de Bel- kacem Abderahmane (milieu de terrain), Medjadjla Abderahmane (gardien) et Hamani Wassim (ai- lier) qui évoluaient respectivement au MO Béjaïa, au GC Mascara et au NA Hussein-Dey.

D’autres joueurs devraient suivre

Outre ces trois joueurs, l’équipe dirigeante présidée par Brahim Benmesbah serait très proche de conclure des accords avec d’autres joueurs prometteurs. Dans ce sens, nous avons appris d’une source bien informée que le Chabab de Be- louizdad devrait enregistrer l’arri- vée de trois autres jeunes qui évoluent à l’USM El Harrach ainsi que d’une recrue surprise, un inter-

national espoir évoluant dans un des clubs les plus huppés de la Ligue 1 Mobilis qui viendrait alors ren- forcer l’équipe première.

Islam Tazibt

N° 3744 14 CRB LIGUE Vendredi 1 2 juin 2017 Aïch : «Je ne comprends plus

Effectif 2017-2018 : de gros changements en perspective

L a saison est loin d’être terminée pour le Chabab de Be-

louizdad qui disputera une demi-finale de Coupe d’Algé-

rie, dans un peu moins de trois semaines face à l’USM

Bel-Abbès. Pour autant, les dirigeants belouizdadis, à

leur tête Hadj Mohamed Bouhafs, se sont d’ores et déjà pen- chés sur le mercato estival et le renforcement de l’effectif actuel qui devrait, selon une source bien informée, connaître d’impor- tants changements en vue de la saison prochaine. En effet, ju- geant le rendement de certains joueurs bien en deça des salaires perçus, les responsables du CRB seraient sur le point de libérer plusieurs joueurs dans le but de réduire la masse sala- riale du club qui s’élève, rappelons-le, à plus de deux milliards de centimes par mois, et surtout faire de la place à de nou- veaux joueurs à même d’apporter un plus à l’équipe la saison prochaine.

Pas moins de quatre joueurs seraient sur le départ

En plus des joueurs libérables, plusieurs sont en fin de contrat au bout de la saison actuelle. Au total, ils sont pas moins de quatre : Amir Belaïli, Billel Tariket, Belkacem Niati et Feham Bouazza. Quatre joueurs qui sont beaucoup plus proches d’un départ que d’un renouvellement de contrat, sur- tout quand on sait que trois des quatre joueurs cités ont dé-

posé dernièrement leur dossier au niveau de la Chambre des Résolutions des Litiges. À ceux-là pourraient s’ajouter d’autres joueurs qui seraient mécontents de leur statut au sein de l’ef- fectif actuel et insatisfaits du salaire qu’ils perçoivent. Quand on dit ça, on pense notamment à Zaki Draoui ou encore à Rabah Aïch.

Hadj Mohamed avance sur plusieurs pistes

Le président belouizdadi le sait parfaitement bien : plusieurs joueurs s’apprêtent à quitter le navire belouizdadi. C’est pour- quoi, avec ses hommes de confiance, notamment Mehdi Rabhi, Hadj Mohamed Bouhafs étudie plusieurs pistes pour pallier les probables départs, notamment ceux de Belaïli et Bouazza. Dans ce sens, nous avons appris que la direction du Chabab avance sur plusieurs pistes, notamment sur celles qui mènent à Be- nyoucef, le milieu offensif du PAC et notamment aux deux Mo- bistes, Sofiane Khadir et Chamseddine Rahmani. Le premier est un jeune latéral droit qui a montré beaucoup de qualité cette saison, tandis que le second, connu de tous, pourrait venir oc- cuper le poste de premier portier du club suite aux multiples prestations manquées de Salhi et Boukacem. Ces derniers pour- raient même être poussés vers la porte de sortie.

Islam Tazibt

Il réintègrera le groupe aujourd’hui ...

Cheurfaoui apte pour l’USMH

Absent lors du dernier derby perdu face au Mouloudia d’Alger en raison d’une blessure au ni- veau du métatarse droit, Tarek Cheurfaoui se rétabli petit à petit. Le capitaine du Chabab, qui s’est entraîné en marge du groupe lors de la séance d’avant- hier, devrait réintégrer le groupe lors de la séance d’aujourd’hui. Une bonne nouvelle pour les Be- louizdadis à leur tête Badou Zaki qui pourra ainsi bénéficier des services de l’un de ses piliers en défense lors du prochain derby face à l’USM El Harrach.

«Je ferai tout pour prendre part à ce derby»

Joint par nos soins, le capitaine du Chabab de Belouizdad s’est exprimé sur sa blessure et son re- tour aux entraînements de

l’équipe : «Je suis très déçu d’avoir manqué le derby du Mouloudia. Mais bon, je ferai tout pour prendre part à celui du week-end prochain face à l’USMH. Mon état de santé est en nette amélioration. Les dou- leurs se sont quelque peu estom- pées et si tout se passe comme prévu, je vais retoucher au ballon aujourd’hui (hier). Mon retour parmi le groupe se fera progres- sivement.»

Islam Tazibt

N° 3744 LIGUE 1 USMH Vendredi 15 2 juin 2017 A quelques jours du derby
N° 3744
LIGUE
1
USMH
Vendredi
15
2 juin
2017
A quelques jours du derby

Dehar «Si tout se passe comme prévu, je serai prêt»

Dehar n'a pas pris part au match contre le CSC en raison d'une bles- sure au niveau de la cheville contractée lors la veille du match. Ayant été soumis à un travail spé- cifique, l'attaquant des Jaune et Noir et rétabli après avoir observé quatre jours de repos, il a réintégré le groupe à l'occasion de la pre- mière séance de la semaine.

Vous avez réintégré le groupe à l'occasion de la reprise. Comment cela s'est-il passé ?

Le plus normalement du monde. Les quelques jours de repos dont j'ai eu droit m'ont permis d'en finir avec ce bobo. Au début, j'avais peur de ressentir des douleurs, mais en fin de compte tout s'est très bien passé, ce qui m'a soulagé. Je me suis entraîné avec le groupe, et il n'y a aucun problème.

Ma cheville a résisté à la charge du travail, ce qui est un bon signe.

On peut dire alors que cette blessure fait partie du passé ?

Oui. Ou du moins je l'espère. Je me sens

bien, pourvu que ça dure. Cette blessure n'est à présent qu'un mauvais souvenir.

Peut-on penser que vous serez présent au derby face aux CRB prévu ce mercredi ?

Je ne sais pas ! C'est au coach de décider si

Benamra toujours incertain

Benamra, l’attaquant harrachi, n'a pas pris part à la première séance d'entraînement de la semaine. En effet, le joueur, qui souffre toujours d'une blessure au niveau du genou, n'a pas eu le feu vert de son médecin pour reprendre du service avec ses coéquipiers. Ce qui laisse le doute planer concernant sa participation au derby qui opposera l’USMH au CRB. Titulaire en attaque depuis son arrivée en janvier dernier en provenance de Villefranche-sur-Saône, l'ex-joueur Evian est l'une des pièces essentielles dans le com- partiment offensif. Auteur d'un bon rende- ment à chaque fois qu'il a été aligné, Benamra ne sait toujours pas quand il pourra effectuer son retour dans le groupe. Ménagé des entraine- ments, le joueur, qui s'est dé- placé au stade, a subi une séance de soins intensifs. Pour l'instant, rien n'est en- core officiel, mais le jeune attaquant demeure tou- jours incertain.

N° 3744 LIGUE 1 USMH Vendredi 15 2 juin 2017 A quelques jours du derby Dehar

je serai présent ou pas. De mon côté, je vais faire tout mon possible pour être prêt pour ce rendez-vous. Chaque joueur veut pren- dre part à une telle rencontre, et c'est le cas pour moi aussi. Je reviens d'une blessure, donc je vais faire de mon mieux, pour être au top d'ici là. Le reste dépendra des choix de l'entraî- neur.

« Je ne veux surtout pas rater ce derby »

Sollicité par nos soins, Benamra nous a confirmé cette information

Comment voyez-vous cette em- poignade ?

Je n'ai pas à présenter cette af-

fiche. C'est un derby entre deux clubs qui se connaissent très bien. Personnellement, je suis déjà branché sur cette rencontre. J’es- père être à la hauteur des attentes du public et du staff technique.

d'un air déçu : «Ef- fectivement, je suis toujours incertain pour le derby face aux Chabab. Je ne me suis pas en- traîné avec le groupe, car je ne suis pas complète- ment rétabli de la blessure dont je souf- frais. Croyez-moi, ce match me tient à cœur. Je ne veux pas le rater pour tout l'or du monde. Je ne perds pas espoir. Je vais continuer de me soi- gner pour être prêt pour ce rendez-vous.»

N.R.

Vous allez retrouver à l'occa- sion de cette rencontre votre ex-équipe ainsi que certains ex-coéquipiers. Un commen- taire ?

Effectivement. C'est avec un grand plaisir que je vais les retrou- ver. Mais une fois sur le terrain, chacun pour soi. C'est sûr qu'ils vont défendre les couleurs de leur équipe,

et ce sera le cas pour moi aussi. Entretien réalisé par Nacer-Eddine Ratni

Dégradation et débandade

aux entrainements

  • L a séance d’hier a été carac- térisée par l'absence de plu- sieurs joueurs, la plupart d’entre eux sont blessés ou

simulent des blessures. Ce qui a même handicapé le staff tech- nique à tracer un programme consistant. Le duo Bechouche-Be- nomar a dû d'ailleurs s'appuyer sur un bon nombre d’espoirs, qui s'entraînent régulièrement avec l'équipe première, pour pouvoir programmer un match d'applica- tion entre les joueurs. Ces ab- sences, nous confie-t-on, sont justifiées pour certains et d'autres non. D'ailleurs, quelques joueurs ont même pris l'habitude de rater les deux premières séances après la reprise. Héritant d'une équipe amoindrie sur tous les plans, le staff technique devrait sévir, faute de quoi, la débandade s'installera, pour ne pas dire qu'elle a pris déjà des ramifications.

Quand le chat n’est pas là, les souris…

Les absences manifestes aux en- traînements ne sont pas un fait nou- veau à l’USMH, ces dernières semaines. Si sous la coupe de Boua- lem Charef, les choses allaient, le moins que l'on puisse dire, normale- ment, celles-ci se sont dégradées au fil du temps. La démotivation aura gagné les joueurs, dont certains ne donnent plus le rendement es- compté d'eux sur le terrain. Pour de nombreux observateurs, cela est dû à la passivité de la direction envers certains. Si l'administration du club avait procédé à des ponctions de sa- laire, on ne serait pas arrivé là !

Seuls Boulakoua et Benamra autorisés

Parmi les nombreux absents aux entrainements, deux éléments, Bou- lakhoua et Benamra, ont une raison valable, ce que nous a confié, du

mis les deux pieds Ligue 2, ceux cités doivent batailler fort en cette dernière ligne droite pour assurer leur survie. De la 10 e place de l’USMH avec 34 points jusqu’au CAB avec 26 uni- tés, tout le monde est dés- ormais menacé par la relégation. Si le CAB et le RCR semblent les deux équipes les plus indiquées pour accompagner les Mo- bistes en Ligue 2, il n'en de- meure pas moins qu'elle pourrait sauver sa peau en cas de trois victoires consé- cutives. C'est dire que la dernière journée sera am- plement jouée et surtout engagée pour le maintien.

N° 3744 LIGUE 1 USMH Vendredi 15 2 juin 2017 A quelques jours du derby Dehar

moins, un membre du staff tech- nique, pour prolonger leur récupé- ration. En effet, le latéral droit, blessé à la mâchoire, et Benamra ont été autorisés par le staff médical, car incapables de reprendre avec le groupe, pour suivre leur soins. Pour

le match amical de ce samedi, les deux joueurs sont déclarés officielle-

ment out.

Pour en savoir plus sur

ces absences, un membre de la di- rection avoue n'avoir reçu aucune demande d'autorisation. La même information nous a été confirmée par un membre du staff technique, lequel déplore la situation actuelle, en disant que le pire est à craindre en cette fin de saison.

Siyahi déçu de sa situation d'éternel remplaçant

L'attaquant Siyahi est insatisfait de son statut d'éternel remplaçant. Le joueur en question n'a pas appré- cié que, même face au CSC, l'entraî-

neur ne l'ait pas aligné, lui préférant d’autres joueurs parmi les jeunes promus. Selon un proche du joueur, Siyahi a raté la reprise car il n'est, actuellement, pas bien psychologi- quement, et sa situation l'inquiète beaucoup.

Des joueurs simulent des blessures

Une mauvaise habitude com- mence à prendre forme au sein de l'équipe, et cela ne date pas d'au- jourd'hui. Certains simulent des blessures, voire des grippes, pour justifier leur absence à la séance d'entraînement. Ces cas ont été en- registrés depuis le début de saison. D’ailleurs souvent ils ratent la re- prise. Si Siyahi était, jusqu'au der- nier match contre le CSC, considéré comme l'éternel remplaçant, d'où son manque de motivation, Herrag, quant à lui, n'a, curieusement, ja- mais été inquiété pour son poste de

titulaire.

Situation confuse et avenir incertain

L'avenir de l'équipe phare de la banlieue est de la capitale s'annonce sombre à cause de ce changement effectué à la tête du club. Depuis plusieurs semaines, les actionnaires ne veulent plus se mêler à la gestion du club et sont toujours dans l’at- tente de la tenue d’aune AG élective.

Attention, le spectre de la relégation plane toujours !

Le spectre de la relégation plane toujours dans le ciel d’El Harrach. A trois journées de la fin du cham- pionnat de Ligue 1 Mobilis, la lutte pour le maintien s'annonce des plus rudes en bas du classement. Pas moins de cinq clubs, à savoir le RCR, le CSC, la JSK, l’USMH, le CAB, sont menacés par la reléga- tion. En effet, hormis le MOB, qui a

Une réunion

d’urgence prévue

cette semaine

Les dirigeants devraient se réunir ce week-end pour aborder quelques points importants liés à la situation de l'équipe et par la même procéder à une mobilisation de tous les Harrachis pour sauver le club de la relégation.

Les entraineurs des jeunes toujours sans salaires

Malgré les assurances de la nou- velle direction de payer tout le monde, il n’en demeure pas moins que les membres du staff technique des jeunes n’ont toujours pas été payés. C’est pourquoi ils commen- cent à s’inquiéter de cette situation. D’autres affichent leur désarroi de statu quo qui caractérise l’équipe di- rigeante. C’est normal qu’ils soient mécontents et n'attendent que la fin de saison pour changer d'air. Un autre handicap pour le nouveau pré- sident qui, en plus de l'absence de moyens financiers, devrait faire face aux multiples problèmes.

N. R.

N° 3744 16 LIGUE Vendredi MCO 1 2 juin 2017 Baba Baba Baba Baba Baba Baba
N° 3744
16
LIGUE
Vendredi
MCO
1
2 juin
2017
Baba
Baba
Baba
Baba
Baba
Baba –––––– joueurs,
joueurs,
joueurs,
joueurs,
joueurs,
joueurs, lalalalalala rupture
rupture
rupture
rupture
rupture !!!!!!
rupture

C’ est la première

fois sous la

présidence

d’Ahmed Bel-

hadj que les

joueurs montent au créneau pour réclamer leur argent. Après trois ans de présidence, le premier res- ponsable du club d’El Hamri ne

s’est jamais heurté à pareille situa- tion. Il était hors de lui en quittant le stade Ahmed-Zabana suite à la grève amorcée par les joueurs.

Ils veulent leur argent avant le déplacement de Béchar

Bien que le président les ait rassu- rés à plusieurs reprises concernant leur argent, les joueurs ont décidé d’utiliser les grands moyens afin de faire pression sur le premier res- ponsable. En effet, avant de com- mencer l’entraînement de mercredi passé, les joueurs se sont entendus pour sécher la séance en signe de contestation contre le non-paie- ment de cinq mois de salaire. Sans quitter l’aire de jeu de Zabana, les joueurs en tenue d’entraînement ont attendu la venue de Baba afin

de lui faire part de leurs doléances.

Natèche a discuté avec le président

C’est le capitaine de l’équipe, à sa-

voir le portier Abderraouf Na- tèche, qui a été chargé par le groupe de transmettre les re- vendications des joueurs au président du club. Les deux hommes ont discuté pendant presque une demi-heure. Très remonté contre certains joueurs qu’il accuse d’être les instiga- teurs de cette grève, le président

a dû quitter dans tous ses états le stade Ahmed-Zabana, lui qui n’a jamais pensé un seul instant que les joueurs allaient entamer un mouvement de protestation pour cette histoire d’argent.

Belhadj ne reviendra pas sur sa décision

Malgré cette grève des joueurs, le président Ahmed Belhadj est resté de marbre à l’égard des do-

léances du groupe. Pour lui, il n’est pas question de payer les joueurs avant le départ de Béchar. La déci-

sion de les payer en fonction des résultats des trois derniers matches du championnat est irrévocable et semble à ses yeux la plus logique. Baba n’a guère l’intention de céder à ce qu’il qualifie de chantage des joueurs.

On veut boycotter le déplacement de Béchar

Certains joueurs veulent donner un

N° 3744 16 LIGUE Vendredi MCO 1 2 juin 2017 Baba Baba Baba Baba Baba Baba

ultimatum au président la semaine prochaine. S’ils ne voient rien venir, ils n’hésiteront pas à boycotter le déplacement de Béchar. En tous les cas, la direction du Mouloudia commence à prendre ses précau-

tions en allant renforcer l’équipe par des joueurs de l’équipe réserve en cas de défection de certains élé- ments de l’équipe première.

La crise s’accentue au Mouloudia

La montée au créneau des joueurs

risque d’empoisonner davantage l’atmosphère qui règne au sein du club d’El Hamri qui risque de connaître un été très chaud. En

effet, de la démission annoncée du président au retrait des actionnaires passant par le départ en masse en- visagé par les joueurs, le Mouloudia risque d’endurer des moments pé- nibles durant cette intersaison.

A. L.

Des supporters s'en prennent aux joueurs

La séance d'entraînement d'hier a été marquée par l'irruption d'un groupe de supporters au stade Ahmed-Zabana qui s'en est pris violemment aux joueurs. Les éléments mis à l'index par le président ont été la cible préférée de ces fans su- rexcités et qui ont eu accès au stade. Si Chérif a été provoqué, Heriat a dû s'ac- crocher avec un supporter. Les joueurs qui ont entamé hier le deuxième jour de la grève, ont dû quitter le stade sous la menace des supporters qui n'ont épargné personne ni joueurs ni dirigeants.

Baba : «Quatre joueurs sont en train de monter le groupe contre moi»

Le président du Mouloudia affirme que quatre joueurs ont été les instiga- teurs de cette grève entamée par le groupe mercredi dernier. «C’est dés- olant qu’on en soit arrivés là. Je ne m’attendais pas à ce qu’on passe la trêve de cette façon. J’étais surpris de voir les joueurs restés derrière les bois sans vouloir s’entraîner. Ils m’ont man- qué de respect», affirme Baba avant d’ajouter : «Quatre joueurs sont der- rières cette grève, il s’agit de Chérif, He- riat, Belabbès et Belarbi.» «Ce quatuor n’aura pas un sou de mon argent» Baba a ouvert le feu sur ce quatuor. «Ces quatre joueurs ne méritent pas

mon argent. Je ne les considère pas avec nous. Je ne les payerai pas. Qu’ils saisissent la commission des litiges, menace Baba. Pourtant, j’ai récupéré deux d’entre eux et j’ai fait confiance à deux autres qui n’avaient pas où jouer. Voilà comment ils me récompensent.» «Ma démission devient irrévocable»

Après cette montée au créneau des joueurs, Baba persiste et signe pour sa

démission. «Je n’ajouterai pas un jour de plus à la fin du championnat. D’ail-

leurs, ma démission sera officialisée le jour de l’AG des actionnaires. Je vais la présenter en bonne et due forme. Je suis dégoûté à présent. Ces joueurs veulent

que je sorte par la petite porte», ex- plique-t-il.

«L’AG ne sera pas reportée une nouvelle fois»

Ayant vu que certains actionnaires veulent boycotter les travaux de l’AG du 5 juin prochain, Ahmed Belhadj pense que celle-ci ne sera pas reportée même si le quorum n’est pas atteint. «On a annulé deux AG l’été passée. Donc il n’est pas question qu’on reporte celle-ci. Je vais tenir l’AG le plus nor- malement du monde durant laquelle je présenterai ma démission», précise-t-il encore.

A. L.

Chérif : «C’est moi qui ai demandé ma lettre de libération»

L’attaquant des Hamraoua, Hichem Chérif, pense que le prési- dent Ahmed Belhadj se trompe de cible
L’attaquant des
Hamraoua, Hichem
Chérif, pense que le prési-
dent Ahmed Belhadj se
trompe de cible en le dési-
gnant comme un des responsa-
bles de cette grève amorcée
par le groupe en signe de
contestation contre le non-
paiement de leurs sa-
laires. Il explique.

Le président Ahmed Belhadj vous ac- cuse d’être l’un des meneurs de cette grève ?

Franchement, j’ai été désagréablement surpris que le président me fasse porter le chapeau de cette grève entamée pourtant à l’unanimité par le groupe. Baba sait très bien que tous les joueurs réclament ces derniers temps leur ar- gent. Cela fait cinq mois qu’on n’a pas touché le moindre sou mis à part la prime du match contre Sétif. Il doit s’estimer heureux qu’aucun joueur n’ait fait de déclaration à la presse par res-

pect au club et aux supporters, mais il a poussé le bouchon trop loin.

Soyez plus explicite ?

Cela fait cinq mois qu’on souffre finan- cièrement. On a essayé toutes sortes de solutions avec le président pour être payés. On était discrets au maximum mais il n’a pas cessé de changer de son de cloche. Il nous a d’abord promis de nous payer dès qu’on gagnerait face à

l’ESS, mais on n’a rien vu venir. Après il nous a exigé de gagner à Bologhine, chose qu’aucune équipe n’a réalisée. Après il a conditionné notre paiement par la victoire contre le MOB. On a pris notre mal en patience.

Comment le groupe s’est révolté en entamant cette grève ?

Je vais vous expliquer comment cela s’est déroulé. Après le match du MOB, on nous a appris que le président allait nous payer au mois de Ramadhan alors qu’il avait multiplié les déclara-

tions à la presse qu’il allait le faire en fin de saison. Les joueurs dont la plupart ont des familles

en charge voulaient avoir une partie de leur dû en ce mois sacré. N’ayant rien vu venir, on a décidé mercredi passé de ne pas

Mouloudia. J’ai donc saisi le président pour avoir mon bon de sortie contre deux mois de salaires seulement. Je me suis dit que le président allait me payer

car il s’agit de mon droit le plus absolu. J’ai joué vingt-cinq matches de cham- pionnat et deux de la Coupe d’Algérie et je suis actuellement le meilleur bu- teur de l’équipe. En plus, il me doit en- core 50 millions de centimes que la CRL lui a exigé de me payer depuis

2013.

Pourquoi avoir demandé de partir avant la fin de la saison ?

Je n’avais aucun problème avec le président. J’avais décidé de partir à cause d’une partie du public qui s’en prend à moi gratuitement. Je pense que le moment est propice puisque l’équipe vient d’assu- rer son maintien en Ligue 1

«Le club me doit 50 millions depuis 2013»
«Le club
me doit
50 millions
depuis
2013»

s’entraîner avant de rencon- trer le président, voilà comment le grève a été déclenchée.

Mobilis.

Qu’allez-vous faire maintenant ?

Pourquoi le président vous tient-il comme un des responsables ?

Cette semaine, je suis allé voir le prési- dent afin de réclamer ma lettre de libé- ration tout en renonçant à trois mois de salaire. Le club me doit maintenant cinq mensualités. Comme je suis de- venu la cible idéale d’une frange de supporters bien précise j’avais pris l’ir- révocable décision de ne plus rester au

Je ne sais pas trop mais je vais me pré-

senter à l’entraînement et m’adresser directement au président. Je veux avoir avec lui une discussion franche car je n’accepterai pas qu’on ternisse mon image. J’ai fait mon boulot comme il se

doit. Pour ce qui est du MCO, croyez- moi, je n’ai plus l’intention de rester.

Entretien réalisé par Amine L.

N° 3744 16 LIGUE Vendredi MCO 1 2 juin 2017 Baba Baba Baba Baba Baba Baba
Communiqué Promo et concours Ramadhan de Ooredoo Téléchargez vos jeux préférés sur « Club Jeux »
Communiqué
Promo et concours Ramadhan de Ooredoo
Téléchargez vos jeux préférés
sur « Club Jeux » et gagnez
de superbes cadeaux
•Un Samsung Galaxy S8,
une Playstation 4 et une
tablette à gagner
•Une remise de 50% sur
l’abonnement et davan-
tage de jeux à téléchar-
ger
Ooredoo célèbre l’arri-
vée du mois de Rama-
dhan avec ses clients et
annonce une remise de
50% sur le prix de
l’abonnement à son ser-
vice « Club Jeux » durant
tout le mois sacré et les
deux jours de l’Aïd El Fitr,
ainsi qu’un concours per-
mettant de remporter de
superbes cadeaux. Outre
la remise sur le prix de l’abonnement hebdomadaire à 50 DA seulement au lieu de 100
DA, le client Ooredoo bénéficie, pour toute nouvelle souscription au « Club Jeux », d’une
semaine gratuite et de 3 jeux PREMIUM à télécharger chaque semaine, parmi un large
éventail des derniers jeux sur son Smartphone Android ou téléphone multimédia. Aussi,
et durant le mois de Ramadhan, les premiers clients à s’abonner au service « Club jeux
» et ayant téléchargé le plus grand nombre de jeux remporteront l’un des trois cadeaux:
le tout nouveau Samsung Galaxy S8, une Playstation 4 et une tablette. Pour profiter de
cette promotion exceptionnelle et participer au concours « Club Jeux », il suffit au client
d’accéder directement sur http://jeux.ospace.dz et télécharger le plus grand nombre
de jeux. Avec cette promotion exceptionnelle et ce concours inédit, Ooredoo partage la
passion de l’Internet mobile avec ses clients et leur donne l’opportunité d’en profiter plei-
nement durant ce mois sacré.
N° 3744 LIGUE 1 MOB Vendredi 17 2 juin 2017
N° 3744
LIGUE
1
MOB
Vendredi
17
2 juin
2017

Le nouveau MOB commence

à prendre forme

  • L e nouvel effectif du MOB ver- sion 2017-2018 commence à prendre forme, c’est du moins ce qui ressort des agitations de la nouvelle équipe dirigeante,

à sa tête le président Mustapha Rezki. Celui-ci a préféré entamer son chantier dès maintenant, en tentant de contacter des joueurs, tout en misant sur certains éléments de l’effectif de la saison passée. Une stratégie qui va se reposer essen- tiellement sur les joueurs connus, qui seront associés à des nouveaux bien ci- blés et étudiés et qui doivent impérati- vement apporter le plus dont attend

d’eux toute une région, afin de permet- tre au club de jouer les premiers rôles dès la saison prochaine et pourquoi pas revenir parmi l’élite une année après la relégation.

Baaouali, il ne reste que la signature

Comme annoncé précédemment, la nouvelle direction des Vert et Noir a déjà entamé les pourparlers avec cer- tains joueurs qui sont en fin de contrat avec le club, à l’image du milieu de ter- rain Baaouali qui vient d’entamer les choses sérieuses avec sa direction pour un éventuel renouvellement. A cet effet, on a appris que le joueur aurait tout fi-

celé avec son boss et qu’il ne reste que la signature de son nouveau contrat et du coup se dirige vers la huitième sai- son avec le club vert et noir.

Avant-hier, c’était le tour d’Athmani

Après que Baaouali a donné son accord au président Rezki pour renouveler son bail avec les Vert et Noir la semaine

N° 3744 LIGUE 1 MOB Vendredi 17 2 juin 2017 Le nouveau MOB commence à prendre

passée, mercredi soir, c’était au tour d’Athmani de rencontrer le président et

ses collaborateurs et se sont entendus sur tous les points relatifs à une autre signature du joueur avec le MOB. Ce dernier avait en fait facilité la tâche à ses dirigeants après avoir annoncé il y a quelques jours qu’il n’ira nulle part et que sa prochaine destination sera en- core le MOB.

Le prochain joueur sera Ferhat

Dans son élan, le président Rezki de- vrait enchainer dans les jours à venir avec le milieu de terrain Abdelmalek Ferhat, qui est en fait l’un des joueurs plus anciens de l’effectif des Vert et Noir. La rencontre entre les deux

hommes devrait, nous dit-on, avoir lieu la semaine prochaine dans les pires des cas. Ce dernier avait auparavant affirmé qu’il ne serait pas contre l’idée de rester dans la formation mobiste, sauf si les dirigeants ne veulent plus de lui, mais apparemment ce n’est pas le cas.

Il y aura des surprises dans la liste des libérés

En revanche, on a aussi appris que la

liste des joueurs à libérer devrait conte- nir de grosses surprises si on n’en croit notre source, seulement la direction qui semble avoir appris les leçons du passé ne compte pas se précipiter pour an- noncer la liste des éléments qu’elle de- vrait lâcher, en tout cas pas avant d’avoir

assuré les services des susceptibles de renforcer les rangs du club de Yemma Gouraya. Par ailleurs, pour ce qui est des fin de contrats, on a aussi appris que pour l’opération prolongement de contrat, celle-ci devrait se faire en été ou en hiver durant la période du mercato hivernal. A commencer par les jeunes à l’image de Belkacemi ou Khoudir, pour ne citer que ceux-là. Enfin, pour leur part les Crabes ne veulent rien savoir, ils mettent la pression sur les dirigeants dès maintenant, eux qui veulent avoir une équipe capable de revenir en L1 une sai- son après sa relégation. Ils l’ont bien fait savoir à Rezki et les autres.

N.F.

Rezki a payé les joueurs hier

l lBien qu’il ait donné sa parole de

régularise tout le monde mardi passé, et avec l’ab- sence du deuxième signa- taire Aomar Boudiab, le président Rezki a finale- ment payé ses joueurs hier, après le retour de son adjoint de France.

Belkacemi absent

l lDémoralisé après avoir découvert que

son contrat a été falsifié

par l’ancienne direction, Ismail Belkacemi ne s’est pas présenté à la séance d’entrainement d’hier, comme il l’avait affirmé sur ses mêmes colonnes.

Bougherrara

proposé

l lSelon une source digne de fois, on a

appris de source sûre que l’ancien entraineur du DRBT Liamine Bougher- rara vient d’être proposé par un agent afin d’entrai- ner le MOB la saison pro- chaine. Actuellement sans travail et au repos, l’ex- gardien de but de la JSK pourrait être une sérieuse piste pour le MOB, qui a besoin d’un entraineur de la trompe de Bougher- rara. Une fois la nouvelle a fait le tour de la ville, les supporters du club phare de la vallée de la Soum- mam ont accueilli avec un très plaisir cette infor- mation, sachant que Lia- mine est quelqu’un de très aimé à Béjaïa, et qui peut surtout entraîner le club la saison prochaine pour un éventuel retour parmi l’élite.

Des joueurs Aggar «Je souhaite marquer mon premier but avec les seniors face à l’ESS» poursuivent
Des joueurs
Aggar «Je souhaite marquer mon premier
but avec les seniors face à l’ESS»
poursuivent
leurs absences
C’est désolant, la plus
grande partie des
joueurs ne se sont pas
entrainés avant-hier
soir, au grand dam du
staff technique qui au-
rait voulu avoir au
moins la moitié de son
effectif. Il faut savoir que
parmi ses absents il y
avait surtout les joueurs
qui ont introduit des
plaintes au niveau de la
Chambre des litiges, au
moment où les autres
ont juste décidé de ne
pas venir travailler pour
des raisons qu’on ignore.
Les présents sont issus
des jeunes catégories,
avec qui Allou travail-
lait.
pas du tout ap-
précié les ab-
sences à
répétition de
certains
joueurs, sur-
tout que leurs
coéquipiers
plus jeunes se
présentent et
montrent
l’exemple, alors
que c’est le
contraire qui doit
se faire. Le mal-
heureux entrai-
neur n’arrive même
pas à bien préparer
ses séances, lui qui
comptait faire bonne
figure face au leader
ententiste chez lui sur
Le jeune Aggar affirme qu’il est
très heureux de faire partie de
l’effectif des seniors, lui qui a
déjà joué face au CAB et
l’USMBA. Il se dit très enthou-
siasmé à l’idée de poursuivre
ses efforts afin de chiper une
place de titulaire à l’avenir.
Par ailleurs, il souhaite ins-
crire son premier but avec
les seniors face à l’ESS ce
week-end.
au CAB où j’ai évolué comme milieu
de terrain offensif à l’époque de l’en-
traineur Boussaâda, en plus l’entrai-
neur Allou m’avait aussi fait rentrée
contre Bel Abbès et j’ai failli marquer
un but ce jour-là sur une belle action
de jeu avec mes coéquipiers, c’est une
chose magnifique car je commence à
m’accommoder au jeu de l’équipe, ce
qui n’est pas rien.
eux et m’ont été très importants par
leurs conseils surtout que je suis au
début de ma très jeune carrière. Vous
savez, Cheklam est un vrai fils de fa-
mille et pas seulement sur le terrain
mais aussi en dehors des terrains, il
ne lâche pas, il aide beaucoup les
jeunes pas seulement moi, en plus sa
façon de faire avec nous les jeunes est
unique bien à lui. Il vient toujours
On vous a vu face à l’USMBA, vous
avez fait beaucoup d’appels, mais la
cohésion n’y était pas, non ?
Comment préparez-vous la
prochaine rencontre ?
vers le jeune et lui parle très calme-
ment, et Inch’Allah je vais être comme
lui très éduqué et toujours disponible
pour le bien des autres, je n’oublierais
jamais Cheklam.
Ça se passe dans de bonnes
conditions, quoique les absents
soient assez nombreux pour
bien préparer cette rencontre,
mais on fait avec et on tente
d’y remédier car rencontrer
l’Entente est un défi à relever
pour nous. On va jouer pour ga-
C’est vrai, j’ai fait plusieurs appels
dans le dos des défenseurs adverses
mais le ballon n’y arrivait pas beau-
coup, ensuite l’entraineur a compris et
a demandé aux joueurs du milieu du
terrain de m’alimenter de passes inté-
ressantes. Comme vous avez dit, on
manque de cohésion mais avec le
Comment voyez-vous le match face
à l’ESS ?
gner et mettre fin à cette série de
mauvais résultats qui suivent le club
depuis un moment déjà.
temps ça viendra car il n’y a pas
mieux que les matches pour travailler
cet aspect.
La formation ententiste est très
connue, ce n’est pas Aggar qui va la
présenter en plus c’est le leader du
championnat, on va jouer sans com-
plexe et personnellement je vois cette
rencontre comme un défi à relever
Dans quel poste vous évoluez au
juste ?
Vous avez joué avec Allou et Bous-
saâda, qu’elle est la différence entre
ces deux coaches ?
Trois ont repris
hier
le terrain de l’Unité-
Maghrébine.
En plus des quatre
joueurs qui prennent
part aux séances d’en-
trainement, à savoir Fer-
hat, Rahal, Sidibé et
Bouchama devrait
être-présent au-
jourd’hui
Boussaâda a une manière de travailler
très spéciale, il gueule au visage des
joueurs, il donne l’impression d’être
nerveux ; quant à Allou, il parait plus
calme et vérifie bien les choses avant
pour nous les jeunes en se frottant à
une grande équipe telle l’Entente de
Sétif ou les autres. Je souhaite y pren-
dre part à cette rencontre si l’entrai-
neur me donne une autre chance et
me fait confiance à nouveau. En tout
cas je ferai de mon mieux et pourquoi
pas inscrire mon premier but avec les
seniors.
Le milieu de terrain des
Cheklam, trois autres les
ont rejoints hier et là il
s’agit de Hamzaoui, le
gardien de but, Athmani
et Moulhi en attendant
que les autres rejoignent
leurs camarades pour
préparer la prochaine
rencontre face à l’ESS.
Allou très déçu
Le technicien des Vert et
Vert été Noir Nassim
Bouchama qui s’est ab-
senté lors des séances
d’entrainement nous a
révélé qu’il devrait
être présent au-
jourd’hui vendredi
pour entamer les
préparatifs de la
prochaine rencon-
tre face à l’Entente
de Sétif
Je suis attaquant et je joue des deux
pieds, j’évolue aussi sur les ailes et au
milieu du terrain offensif, je suis un
joueur qui aime demander le ballon
dans le dos des défenseurs, et je
compte beaucoup sur ma vitesse. Je
suis en train de travailler très dur
pour avoir une place de titu-
laire dans les rangs du
MOB, et pourquoi ne pas
jouer face à l’Entente.
Vous avez joué face au
CAB et l’USMBA,
votre commentaire ?
de faire quoi que ce soit, je trouve
qu’il a un truc bien à lui et qui me
plaît. Quant à moi, je les remercie du
fond du cœur pour m’avoir fait
confiance lors des rencontres face au
CAB et l’USMBA, je suis très content
d’avoir joué ces rencontres avec
l’équipe première.
Un dernier mot pour les supporters
?
Qui sont les joueurs qui vous par-
lent et donnent des conseils ?
Noir Aomar Allou n’a
C’est très important et
c’est magnifique que de
prendre part à des ren-
contres officielles
comme vous dites, face
Les supporters nous ont beaucoup
encouragés nous les jeunes, ils nous
ont confié que nous avons de grandes
qualités pour pouvoir s’illustrer. Il
nous reste trois matches avant la fin
de la saison, et Inch’Allah ils vont
nous découvrir bien comme il le faut,
afin qu’on puisse leur faire plaisir la
saison prochaine. Je leur dis de nous
soutenir pour nous illustrer davan-
tage avec les seniors.
N.F.
Ils sont nombreux, mais en premier
lieu il y a Farid Cheklam ensuite Si-
dibé et en troisième position
Baaouali, j’ai beaucoup appris avec
Entretien réalisé par N.F.
N° 3744 18 LIGUE Vendredi NAHD 1 2 juin 2017 Ardji «Mon avenir ? Tout se
N° 3744 18 LIGUE Vendredi NAHD 1 2 juin 2017
N° 3744
18
LIGUE
Vendredi
NAHD
1
2 juin
2017

Ardji

«Mon avenir ? Tout se décidera

à la fin de la saison»

Egale à lui-même, Walid Ardji a été l’un des meilleurs éléments du Nasria sur le terrain lors du derby disputé lundi face aux Us- mistes. Lors de cet entretien qu’il sous a accordé, l’enfant de Zéralda estime qu’ils sont tous res- ponsables du match nul concédé. Il a également évoqué son avenir et plu- sieurs autres su- jets.

Avec un peu de recul, qu’avez-vous à dire à pro- pos du faux pas concédé face à l’USMA ?

Après notre défaite face au CRB, nous étions déter- minés à défier les Rouge et Noir avec comme seule et unique ambition de renouer avec les résultats positifs. Notre préparation du match

a été complète. On n’a rien laissé au hasard pendant notre semaine de travail et même sur le plan psycholo- gique, les choses étaient au point. Malheureusement on n’a pas su gérer notre match. Je trouve qu’on avait les moyens de

porter, malheureusement on n’a pas une nouvelle fois su gérer notre avantage.

Selon vous, quelles sont les raisons de cet échec ?

Franchement, je ne vois pas de raisons précises. Comme je vous l'ai déjà dit, je pense que ce mauvais ré- sultat est beaucoup plus dû à la situation de notre ad- versaire, elle a stimulé les joueurs. Nous avons fait de notre mieux pour ne pas céder, malheureusement il y a eu ce but qu’on pouvait fa- cilement éviter. En contre- partie, nous n'avons pas fait grand-chose pour repren- dre l’avantage. Donc je pense que nous sommes tous responsables de cet échec.

Que pouvez-vous nous dire sur cette importante affiche qui vous opposera au DRBT, sachant que le faux pas est interdit pour les deux formations ?

Après les derniers deux faux pas concédés de suite face au CRB et l’USMA, je pense que nous n'avons pas d'autre choix que d'enregis- trer un résultat positif contre le DRBT pour re- nouer avec les succès mais surtout pour rester coller au peloton de la tête. Ce match

confrontation sera comme une finale.

Il vous reste encore trois sorties d’ici la fin de sai- son, pensez-vous avoir les moyens de terminer en haut du tableau ?

Notre objectif est de finir l’exercice actuel sur une bonne note. Nous allons gérer cette phase match par match avec l’objectif de ré- colter le maximum de points. Je reste optimiste pour peu que tout le monde soit derrière nous, à com- mencer par nos supporters qui sont une source de mo- tivation, ils doivent donc maintenir leur mobilisa- tion.

Sur un plan personnel, certaines rumeurs disent que vous êtes sur le point de revenir à votre ancien club, l’USMA en l’occur- rence, un commentaire ?

Pour le moment, je n’ai pas beaucoup de détails à vous donner. Comme tout le monde le sait, j’évolue au Nasria sous forme de prêt, j’appartiens toujours à l’USMA, mais mon contrat avec les Sang et Or court jusqu’au mois de décembre prochain. J’avoue je suis très à l’aise au NAHD, je pense que j’ai énormément pro-

N° 3744 18 LIGUE Vendredi NAHD 1 2 juin 2017 Ardji «Mon avenir ? Tout se

Les cadres en vacances dès la prochaine journée

Comme attendu, concernés par la Coupe arabe qui aura lieu du 22 juillet au 5août au Caire en Egypte, les Sang et Or sont obligés d’entamer les préparatifs juste après la fin de la saison actuelle, plus précisément le 20 juin. Pour permet- tre donc aux joueurs de récupérer de leurs efforts, les membres du staff technique ont décidé de libérer les cadres juste après la fin du match comptant pour la 28e journée du championnat qui opposera le Nasria au DRBT.

Une aubaine pour les jeunes

Les deux dernières journées de la Ligue 1 Mobilis constituent une aubaine pour certains joueurs parmi les éternels rem- plaçants, afin de profiter du forfait de quelques-uns de leurs coéquipiers pour renouer avec la compétition. Parmi les élé- ments qui sont fortement pressentis pour retrouver une place dans le onze de dé- part, on peut citer Khacef, Bouzidi, Aït Ab- delmalek, Daouadji et Coumbassa. En plus, le coach aura d'autres solutions. Il a lancé quelques jeunes dans le bain cette saison, à l'image de Haroun. Il pourra donc compter sur d'autres jeunes, à l'image de Zemiti et Soltani, qui peuvent être utilisés à l’occasion de cette fin de saison.

Les responsables préparent déjà la relève

Peu convaincants depuis leur arrivée, certains joueurs n’ont pas été à la hauteur des attentes. Déçu, la direction qui compte se séparer de ces noms en fin de saison ne veut pas reproduire les mêmes erreurs et compte préparer déjà l’avenir. Promis à un bel avenir, les dirigeants sou- haitent s’investir dans les jeunes cités un peu plus haut et ont pris la décision de leur accorder plus de considération. Une décision qui va certainement faire plaisir aux amoureux du club, eux qui réclament depuis quelques temps d’accorder la chance aux enfants du NAHD.

Rachid C.

Sauf surprise de dernière minute, il sera absent face au DRBT

Le forfait d’El-Orfi chamboule les plans d’Alain Michel

Déjà privé de Mehdi Ouertani qui a écopé face à l’USMA de son quatrième car- ton jaune, le premier responsable de la barre technique des Jaune et Bleu n’a pas caché son souhait de récupérer son milieu de terrain Hocine El-Orfi, mais d’après les informations dont nous disposons, sauf surprise de dernière minute, le natif de Boussâada ne sera pas opérationnel pour la prochaine sortie du NAHD qui aura lieu mercredi à Tadjenanet face à l’équipe lo- cale. Pour rappel, remplacé à la mi-temps lors du match comptant pour la 26e jour- née de la Ligue 1 Mobilis, l’ancien interna- tional est victime d’une au niveau des adducteurs.

Il est soumis à des soins intensifs

Ressentant toujours des douleurs, l’an- cien Usmiste qui n’est pas au mieux de sa forme ne peut toujours pas reprendre le travail avec le groupe, d'autant plus que la charge sera considérablement élevée ces

Vers la résiliation du contrat de Ferguène Barré par la concurrence, Saïd Ferguène, qui se contente
Vers
la résiliation du
contrat de Ferguène
Barré par la concurrence, Saïd
Ferguène, qui se contente de s’entraî-
ner avec l’équipe réserve, a été convo-
qué par la direction afin trouver un accord
pour résilier le contrat qui le lie avec les
Sang et Or et cela même avant la fin de la
saison. Pour récupérer sa lettre de libéra-
tion, les responsables comptent lui
demander de renoncer à une partie
de son argent. Pour rappel, le
l’em-
Les
membres de la
cellule recrutement
n’ont pas été désignés
joueur, arrivé en provenance
de la JSK lors de l’intersai-
son, le Nasria lui doit
trois mensualités.
Alors qu’une réunion a été prévue
avant-hier entre le premier responsable et
les dirigeants pour désigner les membres de
la cellule de recrutement, elle a été annu-
lée au tout dernier moment. D’après les
informations dont nous disposons,
cette décision est due à l’indisponibi-
est très important puisque
même l’équipe locale aura
besoin des trois points pour
s’éloigner davantage de la
zone de relégation. Autre-
ment dit,
cette
gressé au sein de cette
équipe. Je pense que tout se
décidera d’ici la fin de la
saison.
Entretien réalisé par
Rachid C.
Ultime séance
ce lundi
Après deux jours de repos,
lité du président Ould Zmirli. Ce der-
nier, actuellement en France pour
régler quelques affaires person-
nelles, a décidé de la reporter,
et on croit savoir qu’elle devra
avoir lieu lors des pro-
chaines heures.
c’est hier soir que les coéquipiers
du gardien de but Azzedine Dou-
kha ont repris les entraînements
en prévision de l’empoignade qui
les opposera au DRBT. Selon un
membre du staff technique l’ultime
séance devra avoir lieu ce lundi au
stade du 20-Août-55. Ce sera une
occasion pour le coach d’opérer les
derniers réglages sur son
équipe type qui sera alignée
face à Tadjenanet.
Le
programme
de la 29 e journée
dévoilé
Comme prévu, les responsa-
bles de la Ligue ont dévoilé hier
le programme de l’avant-dernière
journée de la Ligue 1 Mobilis. Les
protégés d’Alain Michel devront
recevoir le CSC samedi pro-
chain au stade du 20-Août-
55 à partir de 17h.

jours-ci. Il est donc inutile de prendre le moindre risque avec lui. Aux dernières nouvelles, Hocine El-Orfi qui espère reve- nir le plus tôt possible sur les terrains est soumis à des soins intensifs depuis mainte- nant une semaine avant de faire un second diagnostic dans les jours à venir.

Il pourra effectuer son retour face au CSC

Même s’il est annoncé incertain face au DRBT, l’état de santé du joueur formé au Paradou AC est en nette amélioration de jour en jour. En effet, selon un membre du staff médical, si tout se déroule comme prévu, le retour d’El-Orfi, élément essentiel dans les plans des membres du staff tech- nique, est fort probablement face au CSC. Une nouvelle qui ne va certainement que réjouir l’entraîneur en chef qui mise énor- mément sur l’homme fort de son milieu de terrain pour terminer la saison sur une bonne note.

Rachid C.

Communiqué Mobilis souhaite bonne fête à tous les enfants Algériens Mobilis célèbre le 01 Juin, la
Communiqué
Mobilis souhaite bonne fête
à tous les enfants Algériens
Mobilis célèbre le 01 Juin, la Journée Internationale de l’Enfance, en
apportant son soutien et accompagnement à l’Organe National de la
Protection et la Promotion de l’Enfance, dans l’organisation des activités
prévus du 1 au 3 Juin 2017 au niveau des Sablettes, Alger.
Au programme, une série de visites, durant les journées, à la rencon-
tre des enfants malades des hôpitaux des « grands brulés » et au centre
de rééducation « Azur Plage », ainsi qu’à « la crèche de pénitencier ».
Quant aux soirées, elles seront dédiées aux enfants et leur famille,
avec un large éventail d’activités ludiques et des concours, le tout, avec
de fortes et belles récompenses offertes aux lauréats par Mobilis.
A travers ces actions, Mobilis fidèle à ses valeurs de citoyenneté, est
fière d’apporter son soutien et sa contribution
dans la préservation des
droits de l’enfance et de leur épanouissement.
N° 3744 18 LIGUE Vendredi NAHD 1 2 juin 2017 Ardji «Mon avenir ? Tout se
N° 3744 LIGUE 1 Vendredi 19 2 juin 2017
N° 3744
LIGUE 1
Vendredi
19
2 juin
2017
OM
OM
N° 3744 LIGUE 1 Vendredi 19 2 juin 2017 OM une autre s a i s

une autre s a i s o n . De ce fait, je n’ai pas l’intention de le quitter dans la mesure où je me suis retrouvé dans cette équipe et je ne manque de rien. En plus, je vais opter pour la stabilité, c’est un facteur important pour la réussite.

Entretien réalisé par S.A.

Laâmara «Notre objectif

Laâmara «Notre objectif

Laâmara «Notre objectif

Laâmara «Notre objectif

Laâmara «Notre objectif

Laâmara «Notre objectif

est de s’imposer face à la JSK»

est de s’imposer face à la JSK»

est de s’imposer face à la JSK»

est de s’imposer face à la JSK»

est de s’imposer face à la JSK»

est de s’imposer face à la JSK»

Vous n’avez pas terminé la séance, pour quelle raison ?

Effectivement, je n’ai pas terminé la séance effectuée dans la soirée d’avant-hier dans la mesure où j’ai senti des douleurs au niveau du

genou qui m’ont contraint à écour- ter ladite séance et de ne pas pren- dre le risque bien que le staff médical m’ait rassuré qu’il n’y a pas lieu de s’inquiéter.

Vous êtes appelés à disputer un match capital…

Nous sommes concentrés uni- quement sur la suite du parcours et les prochaines rencontres dans la

mesure où on vise à faire le plein et d’empocher le maximum de points afin de terminer la saison dans une place honorable et par la même es- pérer être à la hauteur des attentes.

Comment vous allez aborder le match face à la JSK ?

Le match face à la JSK s’annonce déjà difficile voire capital. Nous al- lons l’aborder avec l’unique objectif de réussir le meilleur résultat possi- ble qui nous permettra d’améliorer notre classement et de s’imposer avec l’art et la manière pour éviter une mauvaise surprise. On est conscients de ce qui nous attend et

décidés à relever le défi malgré la difficulté de la tâche.

Un mot sur votre première ex- périence avec le groupe ?

Franchement, je ne peux évaluer mon rendement dans la mesure où je préfère laisser le soin au staff technique et aux supporters de le faire. Personnellement, je travaille à fond sur le terrain pour satisfaire tout le monde et aider mon équipe à réussir de bons résultats.

A trois journées de la fin de l’exercice, comment évaluez- vous le rendement de votre équipe ?

Je crois que le parcours de notre équipe est positif dans la mesure où nous avons réussi à nous placer dans le haut du tableau où nous

avons réalisé de bons résul- tats et de faire face à la rude concur- rence entre les différentes équipes. Ce qui demeure un bon signe et c’est une grande satisfaction pour nous.

Qu’en est-il de votre avenir ?

Je suis encore lié avec le club pour

N° 3744 LIGUE 1 Vendredi 19 2 juin 2017 OM une autre s a i s

Ligue 2

 

A. F.

 

PAC

 

l l La direction de l’équipe rappel-

ASO

Medouar veut Khezzar et personne d’autre

N° 3744 LIGUE 1 Vendredi 19 2 juin 2017 OM une autre s a i s

changé d’avis et veut driver l’équipe. Aussi, il attendra de se réunir avec lui prochainement pour officialiser les choses. Medouar considère que le pro- blème de la barre technique est presque résolu et ne restent que des petits dé- tails qui seront discutés dans les pro- chains jours. D’un autre côté le

recrutement ne commencera qu’à la fin de ce mois ou au début du mois prochain surtout que l’équipe a besoin de rassembler un peu d’argent pour commen- cer l’opération qui demande un budget considérable.

«On prône la stabilité»

Concernant le dossier de l’en- traîneur, Medouar a été clair à ce sujet : «On est pour la stabilité et on est satisfaits du travail ac- compli par l’entraîneur Khezzar qui est venu dans un moment difficile et a pu redresser la barre des résultats et améliorer le clas- sement de l’équipe. Il a toute notre confiance et on fera le né- cessaire pour le garder pour la nouvelle saison afin de ne pas déstabiliser le travail qu’il a fait »

Il dément les rumeurs

Medouar n’a pas manqué de nier en bloc ses supposées inten- tions de recruter un autre tech- nicien. «On n’a contacté aucun entraîneur, le seul à qui on a pro- posé de prendre l’équipe la sai- son prochaine est Khezzar avant

la fin de cet exercice. On a parlé de ce sujet et on a touché une volonté en lui de rester et continuer son travail. On a remis les détails à après pour lui permettre de bien réfléchir et se repo- ser. On en reparlera dans les prochains jours.»

A. F.

Le problème des matches amicaux doit être résolu

l l L’équipe a aussi ren- contré d’énormes diffi-

cultés à trouver des sparring-partners lors de tous les stages qu’elle a effec- tués la saison passée. À com- mencer par celui de Tikejda passant par Aïn Draham pour terminer avec le re- groupement hivernal où l’équipe n’a joué aucun match durant plus de deux semaines. Ce problème doit être pris en considération et la direction doit chercher un programme digne d’une équipe telle que l’ASO qui a besoin d’affronter de grandes formations pour améliorer son niveau.

Les jeunes décrocheront de nouveaux contrats

lera les jeunes de l’équipe qui

seront promus en seniors pour signer de nouveaux contrats avec l’équipe. Cela fermera toutes les issues aux autres équipes qui veulent s’attacher leurs services. La liste des joueurs sera rendue

publique la semaine pro- chaine durant laquelle ils se déplaceront au siège de l’équipe pour signer leurs pa- piers.

N° 3744 LIGUE 1 Vendredi 19 2 juin 2017 OM une autre s a i s
  • L e premier responsable de l’équipe Medouar a claire- ment déclaré ses intentions

de garder son entraîneur Khezzar qui, rappelons-le, a pris l’équipe en main au mois de février et réussi le maintien de l’ASO qui a terminé sa course à la septième place. Medouar veut garder son coach à tout prix et a même as- suré qu’il avait eu son accord de principe et qu’il attendait seule- ment de se réunir avec lui pour régler quelques détails concer- nant la nouvelle saison. Le prési- dent est convaincu que chercher ailleurs est un nouveau risque à prendre car un autre entraîneur aura besoin de temps pour connaître l’équipe et l’environne- ment. Khezzar a bien réagi lors de son expérience durant l’exer- cice précédent et a donné de bons signes pour l’avenir. Il connaît l’effectif actuel et aussi les insuffisances de l’équipe et cela facilitera à la direction l’opération recrutement qui se fera selon les consignes de l’entraîneur.

Il n’a contacté aucun wtechnicien

Medouar a répondu aux rumeurs selon lesquelles il avait pris contact avec d’autres techniciens assurant qu’il n’a aucune intention de le faire, surtout qu’il a parlé à Khezzar qui lui a donné son accord de principe et il tiendra pa- role tant que son entraîneur n’a pas

Mebarki,

le premier

partant

  • l l Selon les der- nières informations,

le premier partant à la fin de cette saison est le défenseur Sofiane Me- barki qui veut changer d’air. Il a d’ailleurs contacté son manager pour résilier son contrat avec l’ASO à l’amiable. Cela devrait se faire dans quelques jours. La direc- tion n’a pas encore dé- cidé de son sort et attendra l’avis de l’entraî- neur.

Le programme de la préparation connaîtra des changements

  • l lLe programme de la préparation sera

aussi discuté dans les prochains jours avec l’en- traîneur Khezzar surtout que la direction ne veut pas répéter les mêmes erreurs que la saison pas- sée durant laquelle la dé- légation chélifienne avait souffert des conditions d’hébergement notam- ment en Tunisie. Elle devra changer de site pour améliorer la pro- duction de l’équipe et mettre les joueurs et le staff dans les meilleures conditions.

A. F.

Les responsables songent à quitter le stade de Dar El Beida

  • C e n’est un secret pour personne, dans un pitoyable état les joueurs et les membres du staff technique du Para-

dou AC se sont souvent plaints de la pelouse du stade des Frères Benrabah à Dar El Beida. En effet, les camarades du buteur Tayeb Me- ziani qui ont reçu leurs adversaires sur cette pelouse lors du précédant exercice, ont trouvé de nombreuses difficultés pour pratiquer leur football habituel qui se base sur le jeu rapide

et les passes courtes. Pour cette raison et afin de les mettre dans les meilleures conditions possibles, les dirigeants du nouveau promus en Ligue 1 Mobilis songent sérieusement à quitter ce stade pour une autre enceinte qui permet aux Jaune et Bleu de progresser.

Vers le retour à Bologhine

Dans le même registre et pour ne rien lais- ser au hasard, les responsables ont décidé de

se réunir lors des prochaines heures avec les autorités locales de la commune de Dar El Beida. D’après les informations dont nous disposons, ils vont réclamer des garanties puisque dans le cas où une nouvelle pelouse ne sera pas mise en place avant le début du championnat, les Pacistes vont être obligés de changer leur lieu de domiciliation. Selon une source généralement bien informée, alors qu’ils ont déjà reçu leurs adversaires à Omar-

Hamadi dans le passé, un retour à ce stade n’est pas à écarter. Pour réussir à convaincre les Rouge et Noir de leur faciliter la tâche, les décideurs de Paradou AC comptent certaine- ment sur la bonne relation entre leur ancien président Kheireddine Zetchi, actuellement à la tête de la FAF et le premier responsable de l’USMA Rebbouh Haddad qui est également membre du bureau fédéral.

Rachid C.

N° 3744 20 Vendredi LIGUE 2 2 juin 2017 USMB L'AGO a été Toute l'aide voulue
N° 3744
20
Vendredi
LIGUE 2
2 juin
2017
USMB
L'AGO a été
Toute l'aide
voulue sera
apportée
au coach
Le recrutement
L'entraîneur qui sera en
place aura la chance de s’ap-
puyer sur un groupe de
joueurs qui existe déjà. Bou-
maza nous dira à ce propos
L es jours passent et
le recrutement de
l'USMB n'a pas
avancé d'un
à l'arrêt
pouce. Pour l'instant, il n'y
a eu que de vagues
certains postes, il y a un
manque. Ils doivent re-
cruter au plus vite des
joueurs susceptibles
d’évoluer au niveau des
postes à pourvoir. Ces
: «Il est certain que la tâche de
l’entraîneur ne sera pas de
tout repos. Il y a un travail de
reconstruction qui doit se
faire et la direction du club
l'aidera à le faire. Je pense
qu'elle va aussi procéder à un
recrutement de qualité. Plu-
sieurs joueurs qui ont une ap-
préciable expérience de la L1
Mobilis seront à Blida. Il y a
aussi plusieurs joueurs de l’ef-
fectif de la saison passée qui,
malgré leur jeune âge se sont
aguerris.»
contacts avec des joueurs
qui pourraient s'engager
avec le club blidéen. Un dirigeant
nous dira que dans quelques jours, la
direction espère aboutir sur certains
dossiers concernant des éléments de
L1 et de L2 Mobilis. Les membres de
la cellule de recrutement s'activent
pour dénicher les joueurs susceptibles
d'apporter un plus à l'équipe cette sai-
son. Cela va être assez compliqué car
actuellement, le club blidéen est affai-
bli sur le plan de la trésorerie. Au ni-
veau du recrutement, la direction n'a
pour l'instant officialisé aucune arri-
vée. Plusieurs cadres de l'équipe sont
convoités et il y a des chances qu'ils
quittent l'USMB. Maintenant, la ques-
tion est de savoir s'ils seront rempla-
cés. La tâche est loin d’être facile, car
plus les jours avancent et plus il de-
vient difficile de trouver des éléments
qui sont vraiment de valeur. Il y a des
postes qui restent à pourvoir et rien
n'a été fait.
sont là les priorités de
l’heure et si un ou deux
joueurs à vocation offensive sont en-
rôlés, personne ne serait contre. En
parallèle, il y a tout un travail qui doit
se faire pour construire une équipe.
On veut du côté de Blida, en plus
d’un onze qui ne se contentera pas de
faire de la figuration, un banc de
touche étoffé. On nous dira qu’il est
très important que le joueur qui est ti-
tularisé sente une certaine menace
permanente, cela le poussera à ne pas
relâcher son effort.
reportée L'assemblée générale ordi-
naire de la société qui gère les
affaires de l'USMB a été re-
portée. Elle devait se dérouler
jeudi dernier. La raison est
que le bilan financier n'est pas
encore prêt. Le directeur gé-
néral Ahmed Boumaza tient
à ce que les bilans qui seront
présentés aux membres de
l'AG soient les plus complets
et les plus détaillés possibles.
L'assemblée générale se tien-
dra la semaine prochaine.
Ne pas perdre
de temps
Plusieurs postes à pourvoir
Pour ce qui est du retard
accusé avant la tenue de
l'AG, Boumaza dira que rien
n'est perdu et que le club
Les dirigeants du club blidéen sont
les premiers à reconnaître que pour
S. B.
Chacun est libre de
penser ce qu’il veut
Le responsable du club
Rabti : «Priorité à l'USMB»
blidéen se veut catégorique
et il nous dira que ceux qui
pensent que l’équipe de
l’USMB manquera d’expé-
rience ont tort : «Chacun
est libre de penser ce qu’il
veut car le plus important
Avant toute chose, comment pas-
sez-vous vos journées ?
geants sont occupés par des problèmes
administratifs.
encore patienter. Je laisse bien sûr la
priorité à l'USMB.
En cette période de Ramadhan, avec
les membres de ma famille et mes amis.
Je passe aussi beaucoup de temps à lire.
J'attends la reprise des entraînements
et cela pour préparer la nouvelle sai-
son.
Vos coéquipiers vous ont-ils fait
part de leurs inquiétudes par rap-
port à leur situation ?
Avez-vous reçu des offres ?
Effectivement, et j'ai dit à mes inter-
pour nous est de progresser
dans notre travail qui
consiste principalement à
faire les meilleurs choix et
Evidemment, comme je vous l'ai dit,
je suis en contact permanent avec eux
et je vous assure que l'inquiétude s'est
emparée de tout le groupe pratique-
locuteurs que je devais d'abord voir
avec les dirigeants de l'USMB, mais il
peut être fin prêt pour la re-
prise du championnat : «Il
n'y a pas matière à être pessi-
mistes. Une fois que les pro-
blèmes financiers et
administratifs seront solu-
tionnés, on s’attellera à mener
à bien le volet technique. On
peut redresser la barre, avec
la volonté de tout le monde.
Nous installerons de façon of-
ficielle un entraîneur et nous
choisirons les joueurs qu'il
nous faut pour monter un ef-
fectif compétitif.»
cela en fonction des qualités
de chaque joueur.»
S. B
Suivez-vous le quotidien de votre
club ?
Evidemment que je suis en contact
permanent avec mes coéquipiers et là,
je peux affirmer que la situation
est aussi étonnante que préoccu-
ment. Ils veulent bien en finir avec
cette histoire de prolongation, pour
profiter pleinement des vacances. Cette
situation pourrait éventuellement ser-
vir certaines formations voulant enrô-
ler les joueurs convoités.
ne m'est plus possible de faire languir
plus longtemps les autres. Le club
risque de perdre toutes ses meilleures
cartes, la direction doit bouger pour
éviter la saignée.
«La nécessaire rupture
avec le passé»
Comment voyez-vous l'avenir de
l'USMB ?
Il n'y a pas de quoi s'alarmer car il
Pour ce qui est de la façon
dont sera géré le club, Bou-
maza dira qu'il faut
pante, car je n'arrive pas à com-
prendre cette lenteur pour
finaliser. Pourtant, les dirigeants
ont annoncé qu'ils allaient
conclure avec les cadres en prio-
rité.
A la fin du championnat, plusieurs
joueurs avaient rencontré les diri-
geants et un accord aurait été
trouvé, le confirmez-vous ?
Je le confirme, mais cet accord de-
Où se situe, selon vous, le pro-
blème ?
Je pense que cela se situe au
vrait être suivi par des négociations.
Les joueurs s'étaient montrés intéres-
sés à renouveler, mais la direction de
niveau administratif. Je pense
qu'il y a un malentendu car les
joueurs ont certes, donné leur
accord pour passer à la table des
négociations, mais les dirigeants
ont cru comprendre que les
joueurs ont donné leur accord
définitif. Les choses seront plus
claires après l'assemblée géné-
rale.
son côté, avait également une mission à
entreprendre, à savoir nous inviter à
discuter et finaliser.
Vous concernant, êtes-vous tou-
jours partant pour prolonger ?
J'ai montré ma bonne volonté pour
prolonger, mais il n'est pas impossible
que je sois contraint de bien réfléchir,
car depuis la fin de la saison, personne
reste près de
deux mois
avant le début
de la nouvelle
saison. Seule-
ment, je ne sais
pas pourquoi
l'administration
n'a pas encore
entamé les né-
gociations, alors
que nous aurons
une saison très
difficile. Les di-
rigeants ont
pourtant affirmé
que l'objectif est
de réussir l'ac-
cession le plus
vite possible.
Pour cela, il faut
conserver l'ossa-
ture et la renfor-
Quel rôle pour
l'APC ?
une rupture totale
avec les anciennes
pratiques. «Il faut
mettre un terme à
Dans les tout prochains jours,
les membres de l'Exécutif
com-
munal vont se réunir. Selon des
sources sûres, ils prendront la
décision d’accaparer un gros
pourcentage des actions du club.
Ce sera par l'entremise des éta-
blissements publics à caractère
industriel et commercial (Epic)
qui sont en service
dans les 25
communes de la wilaya. Cela per-
mettra à l'APC d'être l'actionnaire
majoritaire de la SPA/USMB ou
tout au moins un membre in-
fluent. Ce sera par le biais du CSA
que la mairie entrera dans
le ca-
pital. Au niveau de l'APC de Blida,
on est conscient que le club est
confronté à deux problèmes. Le
Ne pensez-vous pas que le
club pourrait perdre ses ca-
dres, en temporisant ainsi ?
ne m'a relancé. On a tendance à croire
que le contrat est signé.
premier a trait à l’absence
de re-
Songez-vous à partir ?
C'est une possibilité à ne pas
écarter. En fait, les dirigeants au-
raient pu négocier avec les ca-
dres très rapidement, comme le
font d'ailleurs beaucoup de for-
mations. Il est vrai que nos diri-
J'espère qu'on n'en arrivera pas là,
mais il faut que ça s'améliore, je ne vais
pas encore attendre car par expérience,
un joueur doit tout conclure avant de
prendre ses vacances. Ce qui n'est pas
le cas me concernant. Sincèrement, je
ne sais pas combien de temps je vais
venus conséquents et c’est la
principale raison qui explique que
l’USMB accuse un retard en ma-
tière de recrutement. Cela pour-
rait avoir des conséquences sur la
cer par de bons
éléments.
préparation de la nouvelle saison.
L'autre gros problème est l'ab-
sence d'un entraîneur qui serait
l'anarchie qui régnait
lors des dernières an-
nées. Des personnes
qui n'avaient aucune
fonction, ni aucune
prérogative se per-
mettaient d'intercé-
der dans les affaires
du club. La raison
est qu'on leur à
laissé le champ libre.
Tout cela doit chan-
ger au plus vite et
cela a commencé la
saison passée. Il faut
une gestion rigou-
reuse et aussi déli-
miter les tâches de
chacun», ajoutera le
directeur général
de l'USMB.
Entretien
S. B.
le catalyseur pour la mise en
réalisé par
place d'un effectif
capable de
Slimane B.
faire retrouver la L1 Mobilis à
l'USMB.
N° 3744 LIGUE 2 Vendredi 21 2 juin 2017 JSMB après la décision de la direction
N° 3744
LIGUE 2
Vendredi
21
2 juin
2017
JSMB
après la décision de la direction de payer les joueurs dès le 10 juin

Les joueurs entre

soulagement

et attente !

  • L a direction de la JSM Béjaïa devrait entamer dès le 10 juin l’opération régularisation de la situation finan- cière des joueurs, comme cela a été convenu auparavant à la fin du

championnat. Une décision qui a été bien ac- cueillie par la majorité des joueurs, au mo- ment où certains d’entre eux ont estimé que la procédure a mis du retard, d’autant qu’il était

prévu à ce que cela soit fait depuis quelques semaines. Cela dit, les joueurs qui ont tenu à afficher leur soulagement après cette décision, selon eux « tardivement », estiment à ce que les choses soient faites dans les délais fixés par les dirigeants, vu qu’ils ont montré leur besoin en liquidités en ce mois de Ramadhan afin de subvenir à

rection s’est retrouvée dans l’embarras, vu que les responsables était dans l’obligation d’atten- dre l’arrivée des subventions des autorités lo- cales pour procéder au payement des éléments et par la même, espérer être à la hauteur de leurs promesses. D’ailleurs, cer- tains éléments se sont montrés compréhensi- bles face à la crise financière que traverse le club et qui a influé négativement sur le rende- ment de l’équipe qui a raté l’accession de peu et à deux journées seulement de la fin de sai- son. Pour rappel, les dirigeants ont exprimé le besoin du club en liquidités, 10 milliards de centimes pour assainir toutes les situations fi- nancières.

N° 3744 LIGUE 2 Vendredi 21 2 juin 2017 JSMB après la décision de la direction

Vers l’élection d’un nouveau bureau de CSA

Un communiqué a été publié par le site officiel du club mercredi lié au «refus des deux frères Tiab, Zahir et Hafidh, de gérer les affaires du club. Cela est intervenu suite aux informations ayant circulé dans l’entourage du club quant à un probable retour des frères Tiab. Et ces derniers ont mis un terme aux rumeurs en laissant présa- ger qu’un nouveau président de CSA sera élu à l’issue de l’assemblée générale qui aura lieu lors des prochains jours, d’autant plus que le prési- dent en place voulait remettre le tablier.

Des membres de l’AG comptent se porter candidats

A en croire des sources bien informées, cer- taines personnes attendent l’Assemblée générale pour se porter candidats à la présidence de CSA en justifiant leur choix par le fait qu’ils ne doi- vent pas laisser tomber le club en ces moments cruciaux. Le retrait de Tiab et ses collaborateurs semble avoir encouragé quelques personnes à se renseigner pour se présenter à la présidence du CSA, vu que le bureau actuel a échoué dans sa

Allali et Merbah courtisés par des clubs de l’élite Les clauses seront-elles respectées ? Ayant réussi
Allali
et Merbah
courtisés par des clubs
de l’élite
Les clauses seront-elles
respectées ?
Ayant réussi à s’illustrer d’une forte
belle manière lors de la saison écoulée,
les deux défenseurs, Merbah et Allali, se
trouvent au centre d’intérêt de plusieurs
clubs évoluant en Ligue 1 mobilis, les-
quels souhaiteraient s’attacher leurs
services. De ce fait, on croit savoir que
ces deux éléments attendent d’être
fixés sur leur avenir avec la JSMB
avant d’étudier les offres
qu’ils ont reçues.
leurs familles. Mieux encore, une
partie avait déjà affiché sa colère
en menaçant même de saisir la
CRL, étant donné que cela fait
plusieurs mois qu’ils n’ont pas
perçu leur dû.
La direction attend
l’aide des autorités
locales
Toutefois, si les joueurs avaient
Les
joueurs
comptent
déjà affiché leur inquiétude
sur ce retard, il n’en de-
meure pas moins
que la di-
«renégocier» leurs
Si la direction entamera l’opération régula-
risation des joueurs à partir de 10 juin pro-
chain, il n’en demeure pas moins que la
question principale qui se pose actuellement,
est de savoir si la clause signée entre les
joueurs et la direction sera respectée, notam-
ment la déduction de deux mois de salaires
comme l’ont déjà déclaré les dirigeants lors de
la dernière conférence de presse organisée à
l’hôtel Providencia. Pour rappel, les joueurs
avaient refusé l’idée en estimant qu’ils n’ont
rien signé pour qu’ils soient privés de deux
mois de salaire à la fin de la saison si le club
n’a pas atteint son objectif, l’accession en Ligue
1 mobilis.
contrats
H.L.
Au moment où les dirigeants criti-
quaient leur rendement en leur endossant
Khellaf N. prêt
à prolonger
En
surtout la responsabilité de l’échec de l’ac-
cession, les joueurs liés par des contrats
jusqu’au 2018 comptent «renégocier» leurs
Ayant réussi à s’illustrer
d’une forte belle manière la
saison écoulée, le jeune dé-
attendant les
jeunes
engagements en exigeant de bâtir une
équipe d’avenir qui sera en mesure de
réussir ses objectifs, sans oublier la re-