Vous êtes sur la page 1sur 24
Ils seront aptes face au Togo Rien de grave pour Bentaleb et Attal Brahimi tel
Ils seront aptes face au Togo
Rien de grave pour
Bentaleb et Attal
Brahimi tel un poisson dans l'eau avec Alcaraz
Tributaire d'un feu vert de la FIFA
HASSANI, CE N'EST PAS
ENCORE SON HEURE

www.competition.dz JEUDI 8 JUIN 2017 30 DA N°5022 ISSN 1111

QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT LES KABYLES PRESQUE HORS DE DANGER 1-2 HANNACHI : «ON A
QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT
LES KABYLES PRESQUE HORS DE DANGER
1-2
HANNACHI :
«ON A QUASIMENT
ASSURÉ LE MAINTIEN»
Rahmouni : «On doit encore cravacher pour éviter la relégation»
Rial
«Maintenant,
on doit battre
l'USMBA»
Boulaouidet :
«Fier de cette
victoire»
SLIMANI
«Je suis
toujours
l'entraîneur
de l'OM»
«Je suis toujours l'entraîneur de l'OM» 6-2 Les Usmistes déroulent Meziane : «On a été

6-2

«Je suis toujours l'entraîneur de l'OM» 6-2 Les Usmistes déroulent Meziane : «On a été supérieurs»

Les Usmistes déroulent

Meziane : «On a été supérieurs»

Les Usmistes déroulent Meziane : «On a été supérieurs» 2 -0 Charef proche du Nasria 0-3
Les Usmistes déroulent Meziane : «On a été supérieurs» 2 -0 Charef proche du Nasria 0-3

2-0

Charef proche du Nasria

0-3 SÉTIF CAMPIONE MADOUI : «ON A MÉRITÉ LE TITRE»
0-3
SÉTIF
CAMPIONE
MADOUI : «ON A
MÉRITÉ LE TITRE»
3-2 BYE-BYE LE TITRE MOUASSA : «ON FERA TOUT POUR DÉCROCHER LA SECONDE PLACE» «AMACHI
3-2
BYE-BYE
LE TITRE
MOUASSA : «ON FERA TOUT POUR
DÉCROCHER LA SECONDE PLACE»
«AMACHI EST UNE VALEUR SÛRE»
LA SECONDE PLACE» «AMACHI EST UNE VALEUR SÛRE» 2-0 EL-HARRACH EN DANGER Zaki : «On a
LA SECONDE PLACE» «AMACHI EST UNE VALEUR SÛRE» 2-0 EL-HARRACH EN DANGER Zaki : «On a

2-0

EL-HARRACH

EN DANGER

LA SECONDE PLACE» «AMACHI EST UNE VALEUR SÛRE» 2-0 EL-HARRACH EN DANGER Zaki : «On a

Zaki : «On a été plus réalistes»

www.competition.dz

Jeudi 8 juin 2017

2

À LA UNE

www.competition.dz Jeudi 8 juin 2017 2 À LA UNE Un précurseur les a devancés et a

Un précurseur les a devancés et a même assisté au match de la Guinée

Les Togolais aujourd'hui à Alger

La sélection du Togo terminera aujour- d'hui son stage en France. Les Eperviers bouclent une semaine de travail intense et rallie- ront la capitale algérien- ne vers 18h via un vol régulier en provenance de Marseille. L'équipe de Claude Le Roy qui a longtemps tenu au secret la date de son arrivée a donc fini par la commu- niquer, la Fédération togolaise prend d'ailleurs ce match et ce déplace- ment au serieux. D'ailleurs un précurseur de cette Fédération se trouve actuellement à Alger, il est arrivé ici il y a quelques jours pour tout préparer pour la sélection de son pays, un peu comme cela se fait au niveau de la FAF avant chaque voyage de l'EN en Afrique, ledit éclaireur togolais présent à Alger depuis quelque jours a même assisté avant-hier à Blida à la rencontre entre l'EN et son homologue guinéen- ne, prenant quelques notes pour ce qui est de l'organisation de la ren- contre et les choses à pré- voir dès l'arrivée de ses compatriotes.

Hébergement au Sheraton, entraînements au Sato et à Tchaker Adebayor et compagnie fouleront donc aujour- d'hui le sol algérien, ils seront hébergés à l'hôtel Sheraton Club des Pins, soit au même endroit où les Guinéens ont élu domicile. Le premier adversaire de l'EN dans cette nouvelle campagne qualificative à la CAN devra s'entraîner au Sato du 5 Juillet, ainsi qu'au stade Tchaker la veille de la rencontre.

Les Togolais

rendent

hommage à

Cheick Tiote

48 heures après la victoire contre les Comores, les Togolais qui reprenaient l'entraînement mardi ont tenu à rendre hommage au milieu ivoirin Cheick Tiote décédé il y a 5 jours en Chine suite à une crise cardiaque. Les Eperviers ont observé une minute de silence en hommage à ce talentueux joueur, cela a coïncidé avec l'arrivée d'Adebayor après avoir accompli ses engagements avec son club.

S. M. A.

accompli ses engagements avec son c l u b . S. M. A. Aligné à gauche,

Aligné à gauche, les consignes de son mentor l'ont métamorphosé

Brahimi tel un poisson dans l'eau avec Alcaraz

PAR SMAÏL M. A.

Brahimi à gauche et avec une certaine liberté, on ne peut pas voir mieux, c'est le cas de le dire après sa très belle prestation d'avant-hier contre la Guinée. Le joueur de Porto qui a eu du mal à s'imposer lors de la dernière CAN et bien avant, a retrouvé la joie de jouer à l'occasion de la partie contre le Sily National, il faut dire que la venue d'Alcaraz l'a complètement libéré, il l'a lui-même déclaré en conféren- ce d'après-match : "Je suis content d'avoir donné le maximum, mais c'est de mes habitudes, j'espère refaire le coup dimanche contre le Togo." Et de poursuivre en évo- quant son coach : "Je connais le coach, il me connaît aussi, cela me libère quelque peu, mais cela était valable aussi avec les autres coachs. Certes, je joue aussi dans l'axe, mais je me sens bien à gauche." Il faut dire que Yassine a toujours été actif lorsqu'il joue à

gauche de l'attaque, il aime venir de loin, et même lorsqu'il est en tête à tête, il a de quoi se défaire de ses vis-a-vis pour se rendre utile, on l'a vu d'ailleurs sur l'action du but comment il a servi sur un pla- teau Hanni, une action qui résume un petit peu l'aisance avec laquelle a joué le joueur dans ce match de renaissance pour Brahimi qui est en passe de devenir le nouveau patron de l'attaque algérienne.

La responsabilité l'a boosté L'arrivée d'Alcaraz à la tête de la barre technique avait déjà constitué pour Brahimi une occasion venue du ciel de tout réorganiser, la ren- contre entre le coach et son joueur à Porto a permis à Yassine de voir qu'Alcaraz qui était derrière son éclosion à Grenade est venu en Algérie avec la même ferme inten- tion de le relancer cette fois en sélection. Certains avaient même pensé qu'il pouvait en faire son

capitaine, mais l'essentiel était de remettre Brahimi en confiance et cela est passé par son remplace- ment à gauche de l'attaque avec une certaine liberté de mobilité qui perturbe les adversaires. Brahimi a retrouvé des couleurs, et les

consignes du coach étaient visibles,

le joueur qui avait tendance à jouer

un peu trop en largeur du terrain,

a plus couru dans la longueur du

terrain et cela lui a permis de pro- gresser rapidement et d'avancer,

un jeu vertical qui semble taillé pour le lutin algérien. Dans une soirée où la prestation de l'EN n'aura pas été convaincante, Brahimi s'est permis le luxe d'être

le seul rayon de soleil de la soirée,

il a été désigné par les observateurs

et les fans comme le meilleur élé- ment sur le terrain. Alcaraz a fait confiance à Yassine et le joueur a été à sa hauteur, la confirmation sera plus dure ce dimanche en match officiel.

S. M. A.

Tributaire d'un feu vert de la FIFA

Hassani, ce n'est pas encore son heure

Le nouveau venu dans l'effec- tif des Verts Ilias Hassani n'a pas eu la chance de son équipier Attal. Si le Paciste a eu sa chance dès le pre- mier match suivant sa première convocation, en revanche le joueur de Vereya de Bulgarie doit prendre son mal en patience avant de faire son baptême du feu. L'ancien défenseur de Bordeaux et comme on vous l'expliquait récemment présente la même situation que Mbolhi lorsqu'il avait rejoint les rangs de l'EN en 2010. Il a certes pris part à un ou 2 matches avec les jeunes de l'équipe de France mais c'était dans un cadre amical, il n'a donc pas besoin d'une procédure compliquée pour changer son iden- tité sportive. Néanmoins, la FAF doit attendre le OK de la FIFA pour enfin pouvoir l'aligner, et ce feu vert tarde à venir, il a déjà fait perdre au jeune Hassani l'occasion de jouer contre la Guinée, puisque son nom a été barré de la feuille du match, il n'y était même pas concer- né. La FAF qui ne laisse rien au hasard au risque de s'exposer aux sanctions de l'instance mondiale,

d'ailleurs une source de la Fédé affirme que tous les binationaux ayant rejoint l'EN ont été soumis à cette petite enquête, le fait de choi- sir l'Algérie et pas le 2e pays pour un binational, passe forcément par cette procédure, la FAF a d'ailleurs commencé par contracter la FFF avant de prendre attache ave la FIFA, cette dernière a pris beau- coup de temps pour répondre, et la FAF a donc relancé l'instance mondiale lundi, pour éventuel- lement faire bouger les choses rapidement et pouvoir aligner Ilias, mais à cause d'un séminai- re qui se tient actuellement, les services concernés au niveau de la FIFA n'ont pas envoyé de répon- se, mais d'après la même source, sa qualification n'est qu'une question d'heures, elle est atten- due d'un moment à l'autre mais est-ce que ça va changer quelque chose ?

Finis les matches amicaux La FAF sait qu'elle risquait gros en faisant jouer Hassani sans l'appro- bation de la FIFA, il a été donc ménagé, mais aura-t-il vraiment une autre chance ? Pas facile, d'au- tant plus que le seul rendez-vous amical vient de passer, il n'y aura désormais que des matches officiels,

commencer par celui de dimanche face au Togo, puis ceux de la Zambie en septembre et les autres rencontres des élimina- toires du Mondial, cela rend la mission d'essayer le joueur un peu compliquée surtout que le coach n'a pas beaucoup de renseignements le concernant, et se contente pour le moment de le voir aux entraî- nements. Est-ce suffisant pour le titulariser ? Et quand ? Attendons donc sa qualification pour voir. S. M. A.

à

? Attendons donc sa qualification pour voir. S. M. A. à Entrée réussie de Boudebouz, Feghouli

Entrée réussie de Boudebouz, Feghouli et Soudani

L'autre grande satisfaction d'Alcaraz

PAR ASMA H. A.

Pour ce premier match sous l'ère Lucas Alcaraz, et en plus de la victoire qui

n'était, il faut le dire, pas facile face à une équipe guinéenne à la fois engagée et très agressive, une équipe venue pour tenir tête aux Verts en témoigne d'ailleurs la fin de match très houleuse de ses joueurs et de son coach qui n'ont pas du tout gobé cette défaite, il y a eu d'autres satisfactions relevées et par l'opinion publique qui a suivi le match, mais aussi et surtout par le staff technique national et à sa tête l'Espagnol Lucas Alcaraz. D'abord, Ryad Mahrez qui en plus de son rôle offensif et même s'il a manqué de ballons avant-hier,

il n'a pas hésité à de nombreuses reprises

à revenir défendre jusqu'à dans la surface

des 18 mètres parfois pour éloigner le danger. Ses efforts et son engagement dans le repli ont été du goût du coach national qui a justement insisté sur cela tout au long de ce stage, en affirmant que tout le monde devait défendre et que cela ne relevait pas seulement de la mission des défenseurs.

Un Boudebouz qui

confirme son excellente

saison avec Montpellier

Ensuite il y a eu l'entrée de trois joueurs et qui ne sont pas des moindres, puisqu'il s'agit de Sofiane Feghouli, Ryad Boudebouz et Larbi-Hilel Soudani à la 72' de jeu. S'agissant du milieu de terrain de West Ham très acclamé par les supporters présents au stade, Soso a fait preuve comme à son habitude de justesse et d'un grand abattage dans le jeu. Sur son couloir

droit, rien n'a filtré depuis son incorpora- tion, et ses efforts auraient pu être payés par un but, s'il avait fait preuve d'un peu plus de sérénité devant les bois. Ensuite, il

y a Ryad Boudebouz. Elu meilleur joueur

de Montpellier cette saison par les suppor- ters du club, beaucoup ne comprenaient pas pourquoi le rendement de Ryad est dif- férent en sélection. Et bien hier, rentré à la place de Hanni dans le poste de meneur de jeu, Boudebouz a été tout simplement par-

fait. Sans en rajouter, il dribblait et perçait quand il le fallait, servait ses coéquipiers dans un bon timing et revenait défendre à chaque fois que cela s'imposait. Avant-hier

et lors des 20 minutes qu'il a eues à jouer,

les Algériens ont pu voir le Boudebouz de Montpellier. Avec cette prestation, il a cer- tainement dû marquer des points chez le coach national.

Un bon état d'esprit sur le banc de touche Enfin, il y a l'éternel sauveur des Verts Larbi-Hilel Soudani. Que dire de ce joueur

et de son état d'esprit toujours positif. En

effet, même quand il se retrouve sur le banc alors qu'il est le deuxième meilleur buteur des Verts, l'ancien joueur de l'ASO réussit à marquer de son empreinte. Face à

la Guinée, et comme à son habitude, il se

trouvait à la bonne place au bon moment en gratifiant les téléspectateurs de surcroît d'un somptueux but sur une reprise spon- tanée ne laissant aucune chance au gardien guinéen. Mais ce qu'il est important aussi de préciser c'est qu'en plus de l'entrée réus- sie de ces trois joueurs, c'est l'état d'esprit animant le banc de touche qui a plu au coach espagnol. Des joueurs compétitifs habituellement titulaires, et qui ont non seulement accepté ses choix mais aussi prouvé qu'ils pouvaient apporter un plus sur le terrain.

A. H. A.

www.competition.dz

Jeudi 8 juin 2017

À LA UNE

3

www.competition.dz Jeudi 8 juin 2017 À LA UNE 3  Quartier libre pour les joueurs hier

Quartier

libre pour

les joueurs

hier

Ils seront tous les deux aptes face au Togo RIEN DE GRAVE POUR BENTALEB ET
Ils seront tous les deux aptes face au Togo
RIEN DE GRAVE
POUR BENTALEB
ET ATTAL
Grosse frayeur avant-hier sur le banc
des Verts lorsque Nabil Bentaleb a demandé
de sortir à la 50' de jeu à la suite de douleurs
au niveau de la cheville.

PAR ASMA H. A.

Le joueur de Schalke 04 n'a pas pu terminer la rencontre, et cela au grand désarroi de Lucas Alcaraz qui aurait

souhaité le voir un peu plus longtemps sur le terrain afin de peaufiner sa tac- tique de jeu au vu de l'importance de Bentaleb sur l'échiquier des Verts, notamment dans la récupération et la relance au niveau du milieu de terrain. Renseignement pris le lendemain de la rencontre quant à la nature de la bles- sure de Bentaleb, une source proche du staff technique national nous avoua

que ce n'est pas très grave. "Il s'est foulé le cheville, mais il a pu tout de suite après remarché dessus. C'est une foulure au stade minime et il sera incha Allah opérationnel pour le match de ce dimanche face au Togo ", nous dira la même source. Il est aussi important de préciser que des tests médicaux lui ont été passés au Centre Technique National de Sidi Moussa hier matin, et ces derniers ont conforté le premier diagnostic, à savoir que ce n'est rien de méchant. Le joueur est d'ailleurs sorti au même titre que le reste de ses coéquipiers hier profitant du quartier

libre dont a bénéficié le groupe. Aujourd'hui, d'ultimes tests lui seront faits afin de décider s'il prendra, oui ou non, part à la séance d'entraînement au même titre que les autres joueurs, ou s'il bénéficiera d'une séance spécifique. En tous cas une chose est certaine, Nabil Bentaleb sera bel et bien présent pour le match de ce dimanche face au Togo. De son côté, le nouveau venu en sélection, Youcef Attal a reçu un coup dans l'ultime seconde de la rencontre. Le joueur du PAC souffre, d'après nos informations, d'une contusion, mais pour l'arrière droit des Verts là aussi

Zoom sur une première de rêve pour l'académicien

ATTAL PREND OPTION POUR UNE PLACE DE TITULAIRE

ont pourtant été difficiles, Attal a eu du mal à se libé- rer de la pression, il a donc choisi de ne pas trop s'aven- turer, il s'est contenté de défendre, et à être vigilant face à des joueurs qui profi- taient de chaque erreur de notre défense grâce à leur vivacité, à la 33' et sur une passe de l'extérieur, Attal a failli être à l'origine d'un but guinéen quand il s'est fait subtiliser le cuir, ce dernier s'est écrasé sur la transver- sale, une action qui a appris une leçon au joueur du PAC qui, depuis cette bour- de, a joué plus simple et plus efficace, son jeu s'est amélioré, on peut même dire que c'était l'électrochoc qui l'a fait plonger définiti- vement dans le match, car la 2e mi-temps était large- ment meilleure et positive pour lui.

On monte et on attaque Avec des gestes défensifs nettes et sans commettre d'erreurs, Attal est revenu fort en 2e mi-temps, on l'a vu effectuer des tacles glis- sés qui vont être sa marque de fabrique dans pas long- temps, il a réussi tout ce qu'il a entrepris, il a même sauvé l'EN d'une égalisation dans les arrêts de jeu lorsque Medjani s'est fait avoir, Attal est venu et a fait

le geste qu'il fallait avec un

de ses tacles glissés parfaits. Pour les fautes et mis à part une action à la 69' où il a perdu le cuir et que Medjani est revenu pour sauver les meubles et failli provoquer un penalty, il n'y

a rien eu de grave, mieux

encore, le joueur avec un capital confiance intéressant pour un jeune de 21 ans, est même parti attaquer, comme cette action à la 60', où il pouvait même devenir décisif, voire marquer s'il n'avait pas glissé et perdu l'occasion de briller dans un registre offensif, Hanni aussi l'a privé sur une action où il a préféré servir Slimani que de lui remettre

le cuir alors qu'il était très bien placé pour pénétrer proprement dans la surface. Attal aura donc connu un match riche en actions et en rebondissements, mais glo- balement et comme l'a déclaré le coach à la fin du match il était dans le coup,

il a satisfait le staff tech-

nique et même le public, il aura dans 3 jours l'occasion de confirmer que le rêve

peut devenir réalité, la bles- sure contractée dans l'ulti- me seconde du match n'est pas grave, tant mieux pour

le joueur et pour l'EN, ceci

dit, il devra faire preuve de plus de vigilance face aux

Eperviers.

S. M. A.

c'est sans gravité, et il devrait être pré- sent lors du premier match comptant pour les éliminatoires de la CAN 2019 ce dimanche contre le Togo. Concernant l'état de santé du reste du groupe, là aussi rien à signaler puisque tout le monde se porte bien, même si l'agression dont a été victime Larbi- Hilel Soudani en fin de match lui a valu une grosse coupure au-dessous du visage. Mais depuis un peu plus de 24heures maintenant, la blessure se résorbe bien.

A. H. A.

IDRISS SAÂDI, LES RAISONS D'UNE ENTRÉE TARDIVE

IDRISS SAÂDI, LES RAISONS D'UNE ENTRÉE TARDIVE Le buteur de Courtait avec 16 réa- lisations cette

Le buteur de Courtait avec 16 réa- lisations cette saison devait faire son apparition sur le terrain au même titre que Feghouli, Boudebouz et Soudani à la 72' de jeu, sauf que son incorporation ne s'est finalement faite qu'à la 81' de jeu, soit dix minutes plus tard. Pourquoi donc le coach national a revu ses plans et n'a pas donné beaucoup de temps de jeu au nou- veau venu des Verts ? Et bien ren- seignements pris auprès de cer- tains membres du staff technique national, la raison qui a poussé Alcaraz à différer l'entrée de Saâdi, plutôt et surtout la sortie de Slimani ce sont les sifflets dont a été victime ce dernier. Constatant que les supporters

n'ont pas été cléments avec le buteur de notre équipe nationale, le coach espagnol n'a pas voulu en rajouter en le faisant sortir à ce moment bien précis, et cela afin de ne pas lui saper le moral. Slimani a donc disposé de 10 minutes de plus par rapport à ses trois autres coéquipiers Hanni,

Brahimi et Mahrez. Idriss Saâdi devra faire preuve d'un peu plus de patience pour montrer ce qu'il

sait faire sur le terrain.

A. H. A.

En stage depuis

vendredi dernier, les joueurs de l'équipe nationale ont béné- ficié d'un quartier libre dans la jour- née d'hier. Pas de décrassage ni de séance d'entraîne- ment au menu, puisque le staff technique national

a décidé de libérer

tout le monde dès le matin. Les joueurs étaient de retour à l'aube pour le repas du S'hor.

Même

Alcaraz

est sorti

Confiné à Sidi Moussa depuis près

de dix jours mainte- nant, Lucas Alcaraz

a lui aussi décidé

de faire une petite coupure hier en quittant le Centre technique national de Sidi Moussa pour un après-midi. Le coach national s'est ainsi rendu à l'hôtel Sheraton, question de se changer un peu les idées. Il était de retour en début de soirée.

Un stade

vide, le

coach

national plus

qu'étonné

Si les joueurs ne semblaient pas très surpris de voir un stade vide à l'occa- sion de leur premiè- re sortie après la débâcle de la CAN au Gabon au mois de janvier dernier, l'entraîneur national lui était à la fois étonné et surpris de constater l'absence totale d'engouement de la part des fans des Verts à quelques jours d'un match important face au Togo. Néanmoins, les quelques membres du staff ainsi que ceux de la Fédération algérien- ne de football lui ont bien expliqué que les supporters de notre équipe nationale étaient à la fois en colère et déçus du comporte- ment des joueurs en coupe d'Afrique des nations, et ce fut donc leur façon de montrer leur mécontentement à l'occasion de ce match face à la Guinée. Lucas Alcaraz espère voir plus de monde dimanche, surtout après la victoire d'avant-hier.

monde dimanche, surtout après la victoire d'avant-hier. Lorsqu'on avait annon- cé sa venue en sélection le

Lorsqu'on avait annon- cé sa venue en sélection le jour de l'annonce de la liste des convoqués, les fans ont eu du mal à le croire, Youcef Attal est en train de marquer ce premier stage des Verts sous l'ère Alcaraz. L'Espagnol, qui a déci- dé de compter sur lui quelques minutes seule- ment après l'avoir décou- vert, a tenu à le convoquer et même à le faire jouer. Certes le choix n'a pas fait l'unanimité, mais vu la prestation du joueur contre la Guinée, on peut d'ores et déjà dire que le coach andalou a pris la bonne décision de le sélectionner et de prendre le risque de le faire jouer. Avec un maillot floqué du numéro 4, Attal avait sur le dos une énorme responsabi- lité, mais dès le début du match il était clair qu'il vou- lait se débarrasser de la pression, il a abordé le match comme il se doit en se montrant disponible à ses coéquipiers, à Bensebaïni notamment et Mandi der- rière, à Guedioura au milieu et Mahrez devant, il avait pour mission de jouer le rôle de trait d'union entre les differentes lignes sur son côté, et vu le rendement général, on peut dire qu'il l'a bien réussi. Les débuts

www.competition.dz

Jeudi 8 juin 2017

4

LIGUE 1 MOBILIS 28 e JOURNÉE

Jeudi 8 juin 2017 4 LIGUE 1 MOBILIS 28 e JOURNÉE OM 1 JSK 2 Stade

OM

1

JSK

2

Stade de Médéa

Buts :

JSK : Boulaouidet (3'), Guemroud (57' sp) OM : Addadi (55')

Chekir 3 Zeroual 2 (Bourekba 43') 2 Lamara 2 Boubekeur 2 Saâdou 2 Bouchiba 2 Gherbi 2 Addadi 4 Ghelab 2 (Si Salem 65') Rachedi 2 Benaissa 2 Ent. : Slimani

Asselah 3 Redouani 4 Guemroud 4 Rial 3 Berchiche 3 Raïah 3 Djerar 2 (Baïtèche 46') 2 Yettou 4 Benaldjia 3 (Aïboud 87') Boulaouidet 4 Izerghouf 2 (Zerguine 69') Ent. : Rahmouni

Terrain praticable, temps chaud, affluence moyenne, arbitrage du trio Ghorbal, Aït Chaâli et Ayad

Film du match

3' Excellent travail Yettou sur le côté droit, il sert idéalement Boulaouidet, lequel n'avait trouvé aucune difficulté pour ouvrir le chemin des filets.

11' Gherbi faillit inquiéter après un corner bien botté par l'un de ses partenaires, mais son tir passe au-dessus de la transversale.

13' Sur un centre tir, Rial oblige le gardien Chekir à étaler toute sa classe pour sortir le cuir.

21' Le tir de Gherbi dès 20 mètres passe à coté du poteau droit d'Asselah.

33' Bon service de Redouani pour Boulaouidet qui se retrouve tout seul devant Chekir, mais son tir percute la transversale.

37' Addadi rate l'immanquable.

55' Débordement de latéral gauche qui centre pour Addadi, lequel rate son premier tir, mais il parvient quand même à égaliser.

56' Benaldjia sert Izerghouf qui se fait faucher à l'intérieur de la surface de réparation et l'arbitre n'hésite pas à designer le point du penalty

57' Guemroud chargé d'exécuter la sentence ne trouve aucune peine à redonner l'avantage à son équipe.

74' Zeruine rate le KO après une passe lumineuse de Benaldjia.

Les Canaris presque

HORS DE DANGER

En battant en déplacement l'O Médéa par 2 buts à 1, les Canaris ont fait un grand pas vers le maintien.

PAR ISLAM Z.

Ils ne sont pas totale- ment hors du danger, mais s'ils gagnent lors de la prochaine journée face à l'USMBA et que le RC Relizane concède une défai- te ou il impose le partage des points aux Harrachis, ils assure- ront définitivement leur main- tien en Ligue 1 Mobilis. Mais dans le cas où le RCR s'impose à El- Harrachi et que le CSC et le DRBT gagnent leurs matches, la JSK attendra l'ultime journée du championnat pour assurer son maintien même en cas de victoi- re face à l'USMBA. La victoire d'hier à Médéa a permis aux poulains du duo Rahmouni- Moussouni d'avoir leur destin entre les mains. Raison pour laquelle le président Hannachi s'est empressé de rassurer les fans kabyles en déclarant au coup de sifflet final que la JSK a quasiment assuré son maintien en Ligue 1 Mobilis. Il sait parfai- tement que le succès enregistré hier devant l'OM a mis son équi-

le succès enregistré hier devant l'OM a mis son équi- pe à l'abri du danger. La

pe à l'abri du danger. La presta- tion de ses joueurs n'a pas été à la hauteur, mais dans ce genre de rencontres, le plus important est d'avoir empoché les trois points.

USMBA Une victoire lors de la prochaine journée face à l'USMBA suffira aux Canaris d'assurer leur maintien en Ligue 1 Mobilis pour peu que les Relizanais ne gagnent pas face à l'USMH. Même s'ils sauvent l'équipe de la relégation, c'est une saison catastrophique pour

eux. Mais l'heure n'est pas aux bilans pour le moment puisque les supporters ne souhaitent qu'une seule chose pour le moment, c'est d'éviter la reléga- tion avant de demander des comptes aux responsables qui, à leurs yeux, sont responsables de la descente aux enfers de leur équipe. Au vu du budget du fonctionnement de la JSK par rapport aux autres clubs, ce n'est pas du tout normal qu'elle joue et cela depuis plusieurs saisons déjà son maintien en Ligue 1 Mobilis. Mais la priorité pour

l'instant est que la JSK ne des- cende pas en Ligue 2 Mobilis. Si on se réfère au calendrier des matches restants, les équipiers de Rial joueront sans pression. Trois points leur suffiront pour faire leur bonheur à condition que le RCR ne gagne pas à El- Harrach. Le président Hannachi doit tirer les enseignements de ces dernières saisons, car les supporters veulent des titres et non pas du maintien avec des milliards de centimes déboursés chaque année. I. Z.

La revanche

Battus par l'OM au

match aller par 1 but

à 0, les Canaris ont

pris leur revanche en s'imposant par 2 buts à 1 à Médéa. L'OM était la seule équipe

à les avoir battus sur leur terrain et cela les a poussés à se transcender hier dans un match décisif pour le maintien en Ligue 1 Mobilis. Boulaouidet, meilleur buteur de son équipe avec 7 buts en championnat avant le déroulement de la 28e journée, a montré sa voie à ses partenaires en ouvrant la marque après 3 minutes de jeu seulement. Son but a mis ses équipiers en confiance, ce qui leur

a permis de revenir

avec les trois points de la rencontre de leur déplacement à Médéa. I. Z.

L'ŒIL DU COACH

RAHMOUNI :

«On doit encore cravacher pour

éviter la relégation»

L'entraîneur Mourad Rahmouni était aux anges à la fin de la rencontre. Il affirme que son équipe a fait le plus important en s'imposant à Médéa face à l'équipe locale par 2 buts à 1. Il prévient néanmoins que la JSK n'est pas totalement à l'abri du danger étant donné que les autres concurrents au titre ont réussi tous à s'imposer. "Cette victoire est une bouffée d'oxygène pour nous. Elle nous fera beaucoup de bien, mais on ne doit pas baisser les bras, car on n'a toujours pas assuré notre maintien", déclare Rahmouni. Son équipe a réussi la meilleure opération de la journée en s'imposant par 2 buts à 1 en déplacement, mais Rahmouni pense qu'il faut confirmer lors des deux prochaines journées pour atteindre l'objectif qui lui a été assigné. "On a fait un grand pas vers le maintien, mais rien n'est encore acquis pour le moment. On doit cravacher encore lors des deux matches restants afin d'éviter la relégation en Ligue 2 Mobilis."

«L'OM est coriace, mais on a su comment le battre» Vu que le sort de son équipe en Ligue 1 Mobilis était tributaire du résultat de la rencontre face à l'OM, Rahmouni confie que la tâche de ses joueurs n'était pas du tout facile. "La rencontre a été très difficile. L'OM est un adversaire très coriace, mais on a su comment le battre. On a ouvert la marque au bon moment puisqu'on a trouvé le chemin des filets à la 3e minute. On s'est créé d'autres occasions, mais on n'a pas pu les

créé d'autres occasions, mais on n'a pas pu les concrétiser. Les locaux ont réussi à revenir

concrétiser. Les locaux ont réussi à revenir dans le match, mais mes joueurs n'ont pas perdu espoir, ce qui leur a permis d'ajouter un deuxième but sur penalty. Je crois que le plus important dans ce genre de matches est de récolter les trois points."

«Le spectacle n'était pas au rendez-vous» L'entraîneur des Jaune et Vert a reconnu que le niveau de la rencontre a été juste moyenne. Il pense que le fait que le match se joue en plein mois de Ramadhan n'a pas permis aux joueurs d'évoluer sous leur vrai valeur. "Le spectacle n'a pas été au rendez-vous aujourd'hui, car ce n'est pas facile pour un joueur de jouer au mois de Ramadhan. L'essentiel pour nous est d'avoir récolté les trois points, ce qui nous met à l'abri du danger. Il reste deux matches pour la fin du championnat et on va bien les négocier afin de rendre le sourire à nos fans", conclut Rahmouni.

I. Z.

Slimani : «Je suis toujours

L'ENTRAÎNEUR DE L'OM»

De notre correspondant

M. GRINI

Réagissant à la rumeur qui a circulé avant le match comme quoi il a été démis de ses fonctions, l'entraîneur Slimani dément : "Je suis toujours l'entraîneur de l'OM. Je suis en poste et je continuerai à gérer les matches de mon équipe."

«On a perdu, car on a raté beaucoup d'occasions» Sur la défaite inattendue de son équipe face à la JSK, Slimani se montre pragmatique. "On a raté beaucoup d'occasions, alors que notre adversaire a eu plus de réussite. La JSK a fait le maximum pour repartir avec les trois points pour ne pas compromettre ses chances de maintien en Ligue 1 Mobilis", explique l'entraîneur de l'OM.

«Le match était équilibré» Tout en affirmant que son équipe a raté une multitude d'occasions, Slimani n'a pas cherché à diminuer du succès des Jaune et Vert. "Le match était équilibré. Chaque équipe s'est procuré des occasions, mais les

Chaque équipe s'est procuré des occasions, mais les joueurs de la JSK ont été plus efficaces."

joueurs de la JSK ont été plus efficaces."

«Il y a eu l'effet Ramadhan» Questionné sur le niveau juste moyen de la rencontre, l'entraîneur de l'OM souligne que ce n'est pas facile pour un joueur de jouer sous une chaleur torride en plein mois de Ramadhan. "Il y a eu l'effet Ramadhan et c'est pour cela qu'on n'a pas assisté à un grand match aujourd'hui."

M. G.

www.competition.dz

Jeudi 8 juin 2017

28 e JOURNÉE LIGUE 1 MOBILIS

5

Jeudi 8 juin 2017 28 e JOURNÉE LIGUE 1 MOBILIS 5  Ghelab et Zeroual retrouvent



Ghelab et Zeroual retrouvent leurs places

Inutilisés depuis bien longtemps, Ghelab et Zeroual ont retrouvé leurs places de titulaires sur l'échiquier de l'O Médéa à l'occasion de la venue de la JSK. Ghelab a même hérité du brassard du capitaine, ce qui a surpris les supporters.



Les Kabyles bien accueillis à Médéa

Les membres de la délégation de la JSK ont été bien accueillis hier à Médéa. On n'a noté aucun incident avant le coup d'envoi de la partie, que ce soit à l'entrée des joueurs au stade, dans le hall du vestiaire ou même durant la traditionnelle séance de l'échauffement.



Rahmouni a opté pour le 4-4-2 qui se transforme en 4-3-3

Le premier responsable du staff technique de la JSK a opté hier pour un schéma tactique très classique. Les Canaris du Djurdjura ont débuté la partie avec un 4-4-2 qui se transforme en 4-3-3 lorsque l'équipe déclenche ses offensives.



Guemroud arrière gauche

En l'absence de Houari Ferhani, suspendu pour le match d'hier après- midi, les membres du staff technique ont fait appel aux services du jeune Guemroud. Ce dernier qui est un arrière droit de métier ne trouve pas d'inconvénient pour jouer sur l'autre flanc de la défense comme ce fut le cas hier après-midi à Médéa.



Les supporters ont salué son courage

Lors du penalty sifflé par l'arbitre en faveur de la formation du Djurdjura, les cadres de l'équipe ne se sont pas présentés pour tirer le penalty, c'est le jeune Guemroud, qui s'est présenté pour le tirer et le marquer sous les applaudissements du public kabyle qui a salué le grand courage de ce jeune joueur.



Izerghouf préféré à Zerguine et Djerrar à Aïboud

Le onze aligné par Mourad Rahmouni hier à Médéa n'a pas porté de surprises, sauf que le staff technique a préféré Izerghouf à Zerguine pour épauler Boulaouidet en attaque et Djerrar à Aiboud pour bien garnir le milieu de terrain.

LES SUPPORTERS ONT SCANDÉ

«Ils l'ont vendu, ils l'ont vendu»

Avant même la fin de la première mi-temps, les supporters de l'O Médéa ont commencé à scander :

"Ils l'ont vendu, ils l'ont vendu."

PAR ISLAM Z.

Ne s'attendant sans nul doute pas à ce que leur équipe soit menée sur son terrain dès la 3e minute, les supporters locaux ont accusé leurs responsables et leurs joueurs d'avoir vendu le match. Leurs joueurs ont certes raté quelques occasions nettes de scorer en première mi-temps, mais en deuxième mi-temps, ils n'ont pas été très dangereux même si Addadi parvient à égaliser à la 55e minute avant que Guemroud ne redonne l'avantage à son équipe sur penalty moins de deux minutes plus tard. Les poulains de Slimani avaient battu les Canaris au match aller, mais au vu de leur rendement d'hier, la victoire de la JSK ne souffre d'au- cune ambigüité. L'OM a été l'une de

d'au- cune ambigüité. L'OM a été l'une de révélations de cette saison, notam- ment lors de

révélations de cette saison, notam- ment lors de la première manche du championnat, mais il a raté plusieurs points sur son terrain. Ce n'est pas la

première fois que les équipiers d'Addadi perdent sur leur terrain et devant leurs supporters. Ces der- niers n'étaient pas nombreux au

stade, mais ils ont porté de graves accusations à l'encontre de leurs diri- geants et leurs joueurs en première

mi-temps.

I. Z.

Hannachi : «On a quasiment

ASSURÉ LE MAINTIEN»

Si l'entraîneur Mourad Rahmouni affirme que son équipe n'est pas totalement à l'abri du danger, le président Hannachi pense en revanche que la JSK est sur le point d'assurer son maintien en Ligue 1 Mobilis. "Je crois qu'avec cette victoire enregistrée devant l'O Médéa, on a quasiment assuré notre maintien en Ligue 1 Mobilis", s'est empressé de déclarer le président Hannachi à la fin de la rencontre.

«On voulait la victoire et on l'a eue» Pour que son équipe ne compromette pas ses chances de maintien en Ligue 1 Mobilis, le président Hannachi n'avait pas cessé de rappeler

ses joueurs que le faux pas est interdit à Médéa. "On est venu

à Médéa avec la ferme

détermination de repartir avec les trois points et on les a eus. Ça n'a pas été facile, mais le plus important est d'avoir battu l'OM chez lui."

«On a réussi notre entreprise» Alors que certains doutaient des capacités des Jaune et Vert

à battre l'OM chez lui et

devant ses supporters, le président Hannachi s'était toujours montré confiant quant à l'issue de la rencontre. "On savait que notre mission n'allait pas être facile, mais on a cru en nos chances. Il fallait

qu'on gagne ce match pour ne pas compromettre nos chances de maintien. On a réussi notre

pas compromettre nos chances de maintien. On a réussi notre entreprise et cela grâce à nos

entreprise et cela grâce à nos joueurs qui ont su comment négocier cette rencontre."

«L'OM est un adversaire redoutable» Très heureux de la victoire de son équipe, le président

Hannachi n'a pas tari d'éloges sur son adversaire. "L'OM est un adversaire très redoutable. Il nous a dominés au milieu, mais le plus important pour nous est d'avoir empoché les trois points. Il faut qu'on confirme dans les deux matches restants pour assurer définitivement notre maintien en Ligue 1."

«Je vous ai toujours dit que la JSK ne descendra pas» En dépit du parcours catastrophique enregistré par la JSK, le président Hannachi ne se gêne pas de dire devant

un parterre de journalistes qu'il avait toujours cru en les chances de son équipe d'assurer son maintien en Ligue 1 Mobilis. "Je vous ai toujours dit que la JSK ne descendra pas en Ligue 2 Mobilis. On a traversé des moments difficiles, mais avec ces deux dernières victoires, on remontera la pente",

affirme-t-il.

I. Z.

Il a suivi le match à partir du tunnel

Le premier responsable de la formation des Jaune et Vert qui a rallié la ville de Médéa hier après-midi a suivi la rencontre de son équipe devant l'OM à partir du tunnel menant au vestiaire.

Le

président

de l'OM

aussi

De son côté, le président de l'Olympique de Médéa était lui aussi présent au stade, il a préféré suivre le match lui aussi à partir du tunnel. Hannachi et Boukhelkhal se sont juste salués avant le coup d'envoi de la partie.

Les supporters kabyles ont envahi Médéa

Comme nous l'avions rapporté dans nos précédentes éditions, les fans des Canaris du Djurdjura restent fidèles à leur équipe malgré la saison catastrophique des coéquipiers du capitaine Rial. Hier, ils étaient environ 1500 supporters dans les gradins du stade de la ville de Médéa. Encore une nouvelle fois, les fans de la formation de la ville des Genêts ont démontré leur grand attachement à leur équipe.

Le public de l'OM pas très nombreux au stade

Contrairement à leurs habitudes, les supporters de l'Olympique de Médéa ne se sont pas déplacés au stade en grands nombres. Le match a été programmé à 17h en plein mois de Ramadhan, c'est la raison qui a dissuadé, peut-être, les supporters locaux à ne pas se déplacer en masse au stade…

www.competition.dz

Jeudi 8 juin 2017

6

LIGUE 1 MOBILIS 28 e JOURNÉE

Jeudi 8 juin 2017 6 LIGUE 1 MOBILIS 28 e JOURNÉE 1-2 Asli (p d t
1-2
1-2

Asli (p dt comité de supporters) :

«Les fans sont à féliciter»

Le président du comité de supporters, qui était présent hier à Médéa, n'a pas hésité à la fin de la rencontre de féliciter les fidèles supporters qui ont fait le déplacement afin de soutenir l'équipe. "Je ne suis pas en train de diminuer de la valeur des joueurs, ils étaient des hommes sur le terrain, mais les supporters ont joué un grand rôle aujourd'hui , non seulement ils n'ont pas abandonné leur équipe, ils ont fait un long déplacement dans des conditions très difficiles, ni la chaleur, ni le jeûne, ni la distance n'ont dissuadé les supporters à accompagner leur équipe à Médéa, c'est le public qui a sauvé la JSK d'une relégation historique, il est à féliciter et je suis avec lui, avec ses décisions."

«C'est bon, le public en a marre des changements radicaux en fin de saison» Le président du comité de supporters parle même des changements radicaux qui devraient s'opérer cet été à la JSK. "Que ceux qui fêtent cette victoire contre l'OM ne parlent pas au nom de la JSK, nous, on fêtait les titres et les coupes d'Afrique et non pas le maintien, les choses ne doivent plus continuer sur ce rythme, des changements radicaux doivent s'opérer cet été à la JSK et c'est le public, les amoureux des Jaune et Vert qui décideront de l'avenir de leur équipe."

I. Z.

Il a remis Berchiche à sa place

A la fin de la rencontre d'hier, Sid- Ali Asli a eu une prise de bec avec Berchiche, questionné à propos de ce sujet, le numéro 1 du comité des supporters explique : " Ce qu'il a fait est très grave, il ne mérite pas… tous les joueurs se sont dirigés vers la fin de la partie vers les supporters pour les saluer sauf lui, je lui ai demandé de faire la même chose que ses équipiers mais il a préféré rentrer au vestiaire, à la JSK, ce sont les supporters qui décideront désormais, c'est bon, c'est la fin "

de… On n'a pas de

JSK : LA VICTOIRE

des joueurs et des… supporters

pas de JSK : LA VICTOIRE des joueurs et des… supporters juste après le retour des

juste après le retour des vestiaires, les gars de Médéa renversent la vapeur. Les Jaune et Vert n'ont pas douté comme ils n'ont pas baissé les bras après cette égalisation, au contraire, les capés de Rahmouni ont cru en leurs chances et la preuve, la JSK a réussi à marquer un

deuxième but grâce à la rage de vaincre de ses joueurs et aussi de ce grand soutien des supporters, qui se sont déplacés en masse hier à Médéa malgré la chaleur et l'effet du jeûne, des supporters qui méritent les titres et les consécrations et non pas les scandales et les

humiliations, puisque, la grande JSK, qui gagnait ses championnats jadis au milieu de la saison, attend aujourd'hui la dernière journée et les résultats des autres matchs pour se maintenir en Ligue 1 Mobilis.

I. Z.

de capitaine, je tiens à saluer le courage des joueurs.

Avec cette victoire, la JSK respire un peu, mieux encore, elle s'éloigne davantage de la zone rouge…

Après notre dernière victoire en championnat lors de la précédente journée on enchaîne aujourd'hui avec une autre victoire, je pense qu'on a fait un grand pas vers le maintien, à 70%, on a assuré notre maintien.

Boulaouidet :

«Je suis très content de la victoire de mon équipe»

C'est l'attaquant vedette des Jaune et Vert qui a réussi à débloquer la situation en faveur de son équipe quatre minutes seulement après le coup d'envoi de la partie. "On s'attendait que notre mission n'allait pas être facile, néanmoins, on a ouvert le score au bon moment, certes, on a encaissé un but par la suite, néanmoins, on a réussi une nouvelle fois à secouer les filets adverses, je pense que notre victoire est amplement méritée ", nous dira d'emblée l'enfant de Constantine avant de parler de son but : " Concernant le but

que j'ai marqué, je tiens d'abord é féliciter Nassim ( Yettou, en l'occurrence) qui a réalisé un grand travail avant de me délivrer cette passe décisive, je suis un attaquant, ma mission est très claire donc, je suis très content que ce but ait aidé mon équipe, je suis aux anges après cette victoire." Concernant l'avenir de la JSK en Ligue 1 Mobilis, Boulaouidet explique :

"Maintenant, notre destin est entre nos mains, on doit à tout prix battre l'USMBA et mettre fin par la même occasion à ce cauchemar."

I. Z.

mettre fin par la même occasion à ce cauchemar." I. Z. Il retrouve Médéa et l'OM

Il retrouve Médéa et l'OM

Deux ans après avoir quitté l'Olympique de Médéa, Mohamed El- Hadi Boulaouidet a retrouvé hier après-midi, à l'occasion de la rencontre OM-JSK son ancienne équipe. Pour un rappel, lorsque l'enfant de Constantine était à Médéa, l'OM jouait en Ligue 2 Mobilis.

PAR ISLAM Z.

La formation du Djurdjura a réalisé une très belle opération hier en fin de journée en revenant de Médéa avec la totalité des points, d'ailleurs, heureusement que les Canaris du Djurdjura ont gagné cette rencontre, car, toutes les autres équipes qui luttent pour assurer leur maintien ont gagné aussi. Maintenant, les Kabyles seront appelés à gagner leur prochain match, celui de samedi prochain contre l'USMBA. Le bon début de la partie des Jaune et Vert a beaucoup aidé les poulains de Rahmouni qui ont réalisé un grand coup hier. Quatre minutes seulement après le coup d'envoi de la rencontre, Boulaouidet ouvrit le score en faveur de son équipe après un excellent travail d'Yettou. Après cette réalisation, les joueurs locaux ont jeté toutes leurs forces en attaque rien que pour remettre les pendules à l'heure, d'ailleurs, les attaquants de l'OM ont raté plusieurs occasions vers la fin du premier half, or,

Rial : «Maintenant,

on doit battre l'USMBA»

Le capitaine de la formation du Djurdjura a poussé un grand ouf de soulagement hier à l'issue de la rencontre qui a opposé son équipe à l'OM. L'enfant de Zemmouri estime que la JSK a assuré son maintien à 70%.

de Zemmouri estime que la JSK a assuré son maintien à 70%. Vous avez réalisé un

Vous avez réalisé un grand coup, en battant l'OM sur son terrain et devant son public…

D'abord, je tiens à dire que notre mission n'était pas facile, l'équipe adverse a tout fait pour gagner son match, les Médéens ont bien résisté, mais on a cru en nos chances lors de cette partie et on a réalisé une belle opération, cette victoire est très importante pour nous.

Après le but que vous avez encaissé, vous n'avez pas douté…

Vous serez appelés à battre l'USMBA coûte que coûte…

Exactement, on doit battre l'USMBA à tout prix. On va bien savourer cette victoire avant de commencer à penser au match devant l'USMBA dès demain.

On vous laisse le soin pour conclure…

Je tiens vraiment à remercier nos supporters qui se sont déplacés en masse à Médéa, ils ont joué un grand rôle dans cette victoire. Ils sont à féliciter.

I. Z.

Non, jamais, au contraire, on a bien réagi, on a marqué le deuxième but au bon moment et on a bien géré par la suite le reste de la partie. En ma qualité

www.competition.dz

Jeudi 8 juin 2017

28 e JOURNÉE LIGUE 1 MOBILIS

7

Jeudi 8 juin 2017 28 e JOURNÉE LIGUE 1 MOBILIS 7 USMA 6 USMBA 2 Stade

USMA

6

USMBA

2

Stade Omar-Hamadi

 

Buts :

USMA : Darfalou 10', Meftah 29', Meziane 45'+1, Bournane 59', Koudri 65', Beldjillali 77' USMBA : Zouari 22', Bounoua 90'+1

Zemmamouche (cap) 4 Meftah 5 Benmoussa 4 Abdellaoui 4 Chafai 4 Bournane 4 (Hammar 68') Koudri 5 (Belhoucine 80') Beldjillali 4 Derfalou 4 Meziane 4 Sayoud 3 (Benayad 55') Ent. : Paul Put

Ghoul 2 Yaghni 2 Chérifi 2 Khali) 2 Benabderrahmane 2 Sid Houm (cap 2) (Lamali 69') Balegh 2 (Chettal 62') Bounoua 2 Bouguelmouna 2 (Koribaâ 63') Tabti 2 Zouari 3 Ent. : CEO

Match en nocturne, public moyen, temps frais, arbitrage : Achouri, Boulfelfel et Benhamouda Averts :

USMBA : Khali 50', Bounoua 51' USMA : Chafaï 20', Sayoud 45'

L'USMA

déroule

PAR MEHDI KABI

Dans un match aux grands enjeux et à six points, mettant aux prises l'USM Alger, 4e au classement, avec l'USM Bel-Abbès, 3e, les deux teams avaient le même objectif, à savoir la seconde place du fait que dans la journée, le dauphin, le MCA, a perdu son match face au RCR. Cela devrait être une opportunité pour les deux équipes unionistes afin d'es- sayer de remporter les trois points de la victoire. Toutefois, ce sont les locaux qui ont eu le

dernier mot en s'imposant en toute logique sur un score fleu- ve de six buts à deux. La premiè- re mi-temps a été sifflée sur le score de trois buts à un. Les Usmistes ont été les premiers à ouvrir le score par Derfalou dès la 10' avant que les Bel- Abbésiens ne reviennent à la marque à la 22' grâce un super- be coup franc de Zouari. Toutefois, Meftah lui a répondu sept minutes plus tard en redon- nant l'avantage à son équipe. Meziane ajouta un troisième but d'une belle frappe croisée dans le temps additionnel. En secon-

L'ŒIL DU COACH

Put : «Fier de mes joueurs»

"Je suis fier de mes joueurs qui ont fait un bon match. On a joué contre une bonne équipe de l'USMBA qui a imposé son jeu et raté des occasions, notamment en première mi-temps. Or, mes attaquants ont bien réagi et sont revenus en force pour marquer six buts On s'est en quelque sorte réveillés et on a démontré notre efficacité ? Maintenant, on va viser le podium et cette seconde place que nous essayerons de défendre jusqu'à la fin."

que nous essayerons de défendre jusqu'à la fin." Haffaf : «C'est triste» "C'est un jour triste

Haffaf : «C'est triste»

jusqu'à la fin." Haffaf : «C'est triste» "C'est un jour triste pour nous. Vraiment on ne

"C'est un jour triste pour nous. Vraiment on ne sait pas ce qui nous arrive aujourd'hui. Malgré cette lourde défaite, on continuera à travailler. Il nous reste encore deux matchs, on va les jouer à fond. Notre objectif demeure la coupe. Le manque de compétition et les problèmes internes vécus par le club ont eu raison de nous. Cela ne nous empêchera pas de reprendre nos performances tout prochainement."

300 Scorpions présents

Les supporters de l'USMBA ont effectué le déplacement à Bologhine pour encourager les leurs. Ils étaient environ trois cents fans à marquer leur présence au stade de Bologhine, pour assister au match de leur équipe face aux Usmistes. Ils étaient très bruyants en donnant de la voix pour applaudir les leurs.

Benyahia effectue son retour

Après avoir été écarté par mesure disciplinaire par le coach paul Put, le défenseur Benyahia a été de retour à l'USMA à l'occasion de ce match face à l'USMBA en participant comme remplaçant en seconde période à la place de Sayoud.

L'affluence a augmenté en 2 e période

L'affluence a augmenté durant la seconde période puisque les supporters de l'USM Alger ont commencé à affluer en grand nombre alors qu'au début de la partie, le stade était à moitié vide.

début de la partie, le stade était à moitié vide. de période, l'on assista au même

de période, l'on assista au même scénario, les capés de Put réussi- rent à planter trois banderilles aux Bel-Abbésiens, respective- ment par Bournane (59') Koudri (65') et Beldjillali (77') avant que Bounoua ne réduise le score

pour son équipe sur penalty. Et

c'est sur ce score fleuve de six à deux que le referee Achouri mettra fin aux débats. Une large victoire des Rouge et Noir et une valise inattendue pour Bel-

M. K.

Abbès.

Réserve :

USMA 3 - USMBA 1

La réserve de l'USMA A battu sON homologue de l'USMBA sur le score de trois buts à un. C'est la 16e victoire des jeunes usmistes qui totalisent ainsi 56 pts et se placent au pied du podium.

Film du match

2' Première alerte de Meziane qui tente un tir excentré complètement au- dessus de la barre transversale. 9' Un retrait de Zouari, Bouguelmouna reprend de la tête mais sans danger pour Zemmamouche. 10' Une jolie combinaison usmiste. Meziane décale sur la gauche Benmoussa, qui réussit à s'engouffrer facilement dans la surface des 18 yards avant de centrer pour Derfalou, à l'affût, ce dernier du plat du pied, ouvre le score pour son équipe. 14' Sayoud, bien démarqué sur le côté droit, centre pour Mezaine au point de penalty, mais la reprise de ce dernier, frôle légèrement le montant droit de Ghoul. 15' Encore un joli centre de Zouari, en direction de Balegh, seul face à Zemmamouch mais l'attaquant bel-abbé- sien verra son essai renvoyé par la trans- versale. 21' L'USMBA obtient un très bon coup franc à 20 mètres des bois gardés par Zemmamouche, Zouari le botte magis- tralement et égalise pour son équipe. 25' Encore une belle combinaison des locaux ponctuée d'un centre de Benmoussa pour Derfalou qui reprend intelligemment mais Ghoul intervient au bon moment avant que Benabderrahmane ne dégage en catas-

trophe. 29' Mefath répond à Zouari en inscri- vant un joli second but sur un coup franc botté directement à partir des 25 mètres. 36' Benmoussa décoche un tir des 30 mètres complètement dans les décors. 45'+1 Bourenane sert Meziane sur la droite, le numéro 11 usmiste décoche un tir bien croisé et réussit à tromper la vigi- lance de Ghoul dans un angle impos- sible 47' Bounoua lance Chérif, sur le flanc gauche, qui reprend en force mais large- ment hors du cadre. 49' Sayoud décoche un tir tendu et bien cadré, obligeant le gardien Ghoul a dégager en corner. 51' Darfalou est bousculé par Khali, M Achouri n'hésite pas à siffler le penalty, que manquera Meftah qui bute devant Ghoul. 59' Meftah effectue un centre-tir qui sera renvoyé par le montant gauche de Ghoul, Bouernane, à l'affût, n'hésita pas à inscrire le quatrième but pour son équipe. 65' Koudri inscrit le cinquième but d'une belle frappe à l'intérieur de la surfa- ce.

70' Un échange entre Zouari et Lamali sera ponctué par un tir de ce dernier que la défense usmiste dégagea en corner. 77' L'USMA ajoute un sixième but l'entremise de Beldjillali qui reprend de la tête un centre venant de Benmoussa. 84' Une belle action offensive de Lamali finit par être sauvée par Benmoussa 90'+1 Un penalty est sifflé pour l'USMBA suite à une faute sur Koribaâ, Bounoua chargé de l'exécution réduit le score pour son équipe une minute plus tard.

Meziane : «On a bien joué le coup»

"Heureux d'avoir participé à cette large victoire qui est

méritée d'ailleurs.

donnés à fond sur le terrain. On est très contents

sûr d'avoir remporté une victoire avec un tel score. Cela démontre que l'équipe est en forme en ce moment. On essaiera de terminer les deux derniers matchs sur deux bonnes notes."

On a bien joué le coup et on s'est

bien

Sécurité renforcée

Lors de cette rencontre, la sécurité était bien renforcée tant à l'intérieur du stade qu'en dehors. Une présence renforcée pour éviter tout dérapage.

Retour de Sayoud dans le onze de départ

L'attaquant Amir Saoud a effectué son retour parmi le onze rentrant à l'occasion de ce match face aux gars de la Mekerra. il faut dire que ce retour s'explique par l'absence du Malgache, Andria, retenue par la sélection nationale de son pays.

Bourenane remplace Benguit

En l'absence de Benguit, retenue en EN, c'est Bourenane qui avait remplacé dans ce poste sensible de l'entrejeu.

CEO reconduit le même onze

Le coach de l'USMBA, Si Tahar CEO, n'a pas effectué de changements dans son onze de titulaires, puisqu'il a reconduit le même effectif ayant joué le dernier match contre l'O Médéa disputé à l'occasion de la précédente journée.

Le but de Zouari applaudi par les supporters usmistes

Le but d'égalisation inscrit par Zouari pour son équipe à la 22' a eu droit à des applaudissements de la part des supporters usmistes. Il faut dire que ce but inscrit d'une façon magistrale mérite de tels encouragements.

RÉSULTATS

28 e journée

RCR

3-2

MCA

USMA

6-2

USMBA

CRB

2-0

USMH

MOB

0-3

ESS

OM

1-2

JSK

JSS

2-0

MCO

DRBT

2-0

NAHD

CSC

3-1

CAB

CLASSEMENT DE LA LIGUE 1 MOBILIS

 

CLUBS

 

MATCHS

   

BUTS

Pts

J.

G.

N.

P.

P.

C.

Diff.

1. ESS

54

28

16

06

06

40

21

+19

2. USMA

47

28

13

08

07

44

27

+17

3. MCA

47

28

13

08

07

32

24

+08

4. USMBA

45

28

13

06

09

34

30

+04

5. JSS

42

28

11

09

08

29

25

+04

6. CRB

39

28

11

06

11

28

24

+04

7. NAHD

39

28

11

06

11

36

34

+02

8. MCO

39

28

09

12

07

22

22

00

9. OM

37

28

10

07

11

32

36

-04

10. DRBT

35

28

09

08

11

30

30

00

11. JSK

34

28

07

13

08

18

23

-05

12. USMH

34

28

07

13

08

15

21

-06

13. CSC

33

28

08

09

11

31

32

-01

14. RCR

32

28

11

05

12

29

32

-03

15. CAB

25

28

06

07

15

20

36

-16

16. MOB

18

28

03

09

16

22

45

-23

29 e JOURNÉE

30 e JOURNÉE

JSS-MOB

CRB-JSK

JSK-USMBA

USMA-JSS

MCA-OM

DRBT-ESS

USMH-RCR

CSC-MCO

CAB-CRB

MOB-NAHD

NAHD-CSC

RCR-CAB

MCO-DRBT

OM-USMH

ESS-USMA

USMBA-MCA

www.competition.dz Jeudi 8 juin 2017 LIGUE 1 MOBILIS 8 28 e JOURNÉE RCR 3 Chita
www.competition.dz
Jeudi 8 juin 2017 LIGUE 1 MOBILIS
8
28 e JOURNÉE
RCR
3
Chita et
Mebarakou
MCA
2
retrouvent
Arrêt de la partie
et envahissement
de la pelouse
Stade Zougari Tahar
But :
le onze
RCR : Belmokhtar (32', 40')
Guebli (88')
MCA : Kacem (47'), Amachi (55')
Bousder 2
Medahi 3
Mekaoui 3
Zidane 3
Guebli 4
Allag 2
(Annane 30')
Aï Fergane 2
Hamoudi 2
Derrag 2
Belmokhtar 3
(Tebbi 60')
Benayad 3
Ent. : Bouakez
Chaouchi 2
(Chaâl 51')
Azzi 2
Bouhenna 2
Mebarakou 2
Karaoui 3
Chita 2
CEO 3
Kacem 3
Mansouri 3
Amachi 3
(Nekkache 76')
Djemaouni 2
(Hachoud 77')
Ent. : Mouassa
Comme tout le monde
le sait, depuis un bon
moment et surtout
depuis que Bouhenna
et Demou ont refait
la paire de l'axe, per-
sonne n'a pu les
détrôner. Seulement,
afin de laisser repo-
ser ses poulains, le
coach a été contraint
d'apporter des chan-
gements dans son
équipe. Hier, à
Relizane, Mebarakou
Hier, l'arbitre Mial aurait dû
ne pas reprendre la partie, il
y a eu des jets de pierre et de
projectiles pour déstabiliser
les Vert et Rouge et même
envahissement de terrain par
des fans, mais l'homme en
noir après 5 minutes, de jeu
décide de reprendre
les débats.
Après le 3 e but,
Mouassa rejoint
les vestiaires
a retrouvé sa place
Temps chaud, terrain praticable,
affluence moyenne, arbitrage de M.
Mial, assisté par MM. Telouadji et
Namassi
dans l'axe aux côtés
de Bouhenna alors
qu'au milieu, c'est
Chita qui reprend sa
place.
Guebli maintient
Juste après la reprise de la
rencontre, les Relizanais
ajoutent le troisième, ce qui a
mis en rogne le coach
Mouassa qui décide de
rejoindre les vestiaires avant
la fin du match.
Chaouchi
Le RCR risque
le huis clos
titulaire
Averts : RCR : Zidane 67'
malgré
sa blessure
LE SUSPENSE
Film du match
13' Centre de Harrouch pour
Benayad, mais ce dernier rate
son tir devant Chaouchi.
32' Erreur monumentale de
Mebarakou qui offre le cuir à
Belmokhtar qui du plat du pied,
ouvre la marque.
40' Corner de Harrouch qui
dépose le cuir sur la tête de
Belmokhtar qui double la mise.
43' Benayad face à Chaouchi
rate un but tout fait.
47' Coup franc rentrant de
Kacem. Mehdi réduit la marque
à la suite d'une erreur du gar-
dien du RCR.
55' Corner de Kacem qui
remet vers Ammachi qui était à
20 mètres des bois, décoche un
tir puissant et remet les pen-
dules à l'heure.
60' Benayad marque face à
Chaâl, mais l'arbitre siffle une
position de hors jeu.
78' Tebbi décroche un tir
puissant, mais Chaâl étale toute
sa classe et dévie le cuir en cor-
ner.
88' Guebli contrôle de la poi-
trine devant Chaâl et marque le
but de la victoire pour le RCR.
Il était question de le
laisser à la maison
pour se reposer
A la suite de ce qui s'est
passé hier, tout le monde
pensait que le RCR risquait le
huis clos lors de sa prochaine
sortie à domicile contre le
CAB. Les Relizanais repro-
comme il se doit, car
De notre correspondant
de leur sujet puisque sur les
45 minutes de jeu, aucune
occasion ne fut créée par les
attaquants, contrairement
aux camarades de Benayad,
qui ont assiégé le camp mou-
loudéen. Et ce qui devait arri-
ver arriva à la 32' sur une
erreur monumentale de
Mebarakou, Belmokhtar
ouvre la marque et libère les
supporters du RCR. Alors
qu'on s'attendait à une réac-
tion des visiteurs, ce sont les
locaux qui ont réussi à dou-
bler la mise par le même
Belmokhtar (40') à la suite
d'un corner bien botté par
l'excellent Harrouch. Les Vert
et Route ont failli ajouter un
troisième but, mais Chaouchi
était bien en place.
C'est sur le score de deux
buts à zéro que l'homme en
noir renvoie les deux équipes
aux vestiaires avec un avan-
tage bien mérité pour les
locaux.
Après la pause citron, les
Mouloudéens sont revenus
avec des meilleures inten-
tions, et après deux minutes,
Mehdi Kacem réduit la
marque à la suite d'un coup
franc rentrant. La domination
des Mouloudéens continue et
le
jeune Ammachi, d'une
il n'était pas complè-
B. BOUGUELMOUNA
superbe frappe, remet les
tement rétabli de sa
blessure à la main.
Mais comme
Boussouf a refusé de
faire le déplacement,
Chaouchi a été
contraint de remettre
les gants et d'aller
avec son équipe à
Relizane. Tout le
monde pensait qu'il
allait être mis sur le
banc, mais finale-
ment, Chaouchi a
décidé d'être le
numéro un face au
RCR pour aider enco-
re une fois son équi-
pe de donner un coup
de main à son équipe.
Face à une équipe de
Relizane plus volontaire et
plus agressive, le Mouloudia
d'Alger a perdu officielle-
ment toute ses chances de
décrocher le titre de cham-
pion malgré une bonne
deuxième mi-temps où
Kacem et le jeune Ammachi
ont remis les pendules à
l'heure avant que Guebli
marque le but de la victoire.
En effet, c'est une équipe sans
âme qui a été présentée hier
par Kamel Mouassa à
Relizane devant une équipe
du RCR déterminée et plus
volontaire que le Mouloudia
d'Alger qui est passé à côté
de la plaque, contrairement
aux matchs précédents, sur-
tout en coupe de la CAF.
Kamel Mouassa, l'entraîneur
du MCA, a chamboulé prati-
quement tout son onze face
au RCR. Le coach moulou-
déen a ménagé plusieurs
titulaires, surtout qu'un
match important attend les
Vert et Rouge samedis contre
l'OM.
En première période, les Vert
et Rouge sont passés à côté
pendules à l'heure. Après
cette égalisation des
Mouloudéens, les locaux
chent à l'arbitrage de ne pas
être à la hauteur. Bref, pour
eux, l'objectif est atteint
puisqu'ils ont battu le
Mouloudia.
étaient abattus moralement et
Mouassa a
ce
sont les vert et Rouge qui
chamboulé
se
sont montrés plus dange-
son équipe
reux et heureusement pour le
RCR, Bousseder était là où il
Il sait que les matches s'en-
a
sauvé à deux reprises de
deux buts tout faits.
A
dix minutes de la fin,
c'était le tournant du match
après qu'une pluie de projec-
tile tombe sur le terrain à
cause de la colère des sup-
Il a cédé sa
place à Chaâl
On jouait la 51',
quand Mouassa s'est
trouvé contraint de
faire appel à Chaâl
pour prendre la place
de Chaouchi qui n'a
pas pu continuer le
match et a cédé sa
place à Chaâl.
porters. Le match est arrêté
pendant cinq minutes avant
que le service d'ordre remette
de l'ordre. Mial décide de
reprendre la partie et après
deux minutes de jeu, le
défenseur Guebli marque le
chainent et la fatigue peut
prendre le dessus sur son
effectif. Afin d'éviter tout
cela, le premier responsable
de la barre technique du MCA,
Kamel Mouassa a pris la
décision de chambouler son
équipe face au RCR. Presque
tous les postes ont été rem-
placés. Azzi a remplacé
Hachoud. Karaoui, comme
prévu, a pris la place de
Boudebouda qui est avec l'EN.
Dans l'axe, on a constaté le
retour de Bouhenna suspendu
face aux Swazilandais qui a
3e
but et offre à son équipe
les trois points de la victoire.
En somme, avec cette victoire
fait la paire avec Mebarakou.
Au milieu, Kacem avec CEO et
Chita pour les seconder.
le
RCR, garde ses chances
pour son maintien en L1
Mobilis, mais le Mouloudia
CHAOUCHI
doit assurer lors des deux
prochains matchs pour
décrocher
cette 2 e place
«Je me
suis
sacrifié
pour jouer»
pour jouer la C1 la saison
prochaine.
B. B.
Derrardja est passé sur le
banc, Mansouri a retrouvé le
onze comme pour Djemaouni
et la belle surprise, c'est de
voir le jeune Amachi disputer
son premier match avec le
MCA en tant que titulaire et
tout cela s'est passé hier
contre le RCR. Mouassa a pré-
servé son équipe pour le ren-
dez-vous devant l'OM.
L'ŒIL DU COACH
Bouakez : «On ne
baissera pas
les bras»
Mouassa : «On a perdu
le championnat après
l'arrêt de 45 jours»
Le gardien de but, Faouzi
Chaouchi, n'a pas pu terminer le
match à cause de sa blessure à
la main. Le natif de Bordj
Menaïel a tenu à rassurer les
supporters du MCA que ce n'est
pas méchant : "Avant ce match,
je n'allais même pas faire le
déplacement, mais après le
refus de Boussouf de partir, j'ai
été obligé de partir avec l'équipe
et je savais que Chaâl était
aussi blessé. Alors je me suis
sacrifié pour jouer, mais au fil
des minutes, je n'ai pas pu tenir
le coup et j'ai demandé au coach
L'entraîneur tunisien de Relizane
reste optimiste pour que son
équipe reste en L1 Mobilis après
la victoire de son équipe face au
MCA et la victoire de la JSK et du
CSC à Médéa contre le CAB. A la fin
du match face au Mouloudia,
Bouakez nous dira à cet effet : "C'était un
match difficile pour les deux équipes, le RCR lutte
pour son maintien et le Mouloudia joue pour le titre.
Donc, il y avait de l'enjeu dans ce match. Je pense
qu'on a été supérieurs au Mouloudia en 1re mi-temps
où nous avons marqué deux buts. En deuxième pério-
de, nous avons commis des erreurs sur les balles
arrêtées et nous avons encaissé cash nos erreurs par
deux buts du MCA. Heureusement qu'en fin de match,
nous avons marqué le but de la victoire. Je peux vous
dire qu'on ne va pas baisser les bras et on jouera
nos chances à fond jusqu'au dernier match
du championnat."
Le premier responsable de la barre tech-
nique du MCA, Kamel Mouassa déclare
que le titre de championnat évoqué en
début de la phase retour n'est plus
d'actualité non pas à cause de cette
défaite contre le RCR : "Je tiens à
féliciter les joueurs pour le bon
match qu'ils ont fourni aujourd'hui
dans des conditions pas faciles, car
jouer un match à 17h et avec une chaleur
torride, c'est un suicide. Je ne comprends pas
pourquoi des équipes jouent en nocturne et
d'autres non. Pour ce qui est du match, cette
défaite ne va pas nous affecter moralement, car
pour nous le titre, on l'a perdu après l'arrêt du
championnat de 45 jours avant le début de la
phase retour. Le MCA était sur une courbe
ascendante et ils nous ont sabotés avec cette
longue trêve. Maintenant, il nous reste deux
matchs de ce championnat et nous allons
tout faire dérocher cette deuxième place
pour jouer la Ligue des champions afri-
cains la saison prochaine Incha Allah."
«Ammachi est
une valeur sûre
pour le MCA»
Abdelaziz Ammachi a sorti un très bon
match hier face au RCR en marquant le 2e
but de son équipe. Kamel Mouassa estime que
ce jeune a des grandes qualités et que c'est un
bon investissement pour le club : "S'il est avec
d'incorporer Chaâl. J'ai besoin de
quelques jours de repos et Incha
Allah d'ici le prochain match, je
l'équipe pro, c'est qu'on a jugé qu'il a des quali-
tés et la preuve aujourd'hui, il a montré qu'on
peut compter sur lui. Ce jeune, comme d'autres
qui sont dans le club sont l'avenir du Mouloudia
pour les années à venir", nous a déclaré Kamel
Mouassa.
B. B.
B. B.
serais opérationnel."
B. B.

www.competition.dz

Jeudi 8 juin 2017

28 e JOURNÉE LIGUE 1 MOBILIS

9

Jeudi 8 juin 2017 28 e JOURNÉE LIGUE 1 MOBILIS 9 Revoilà Tebbi Il avait joué

Revoilà Tebbi

Il avait joué son dernier match

avec le RCR lors de la dernière journée de la phase aller. Il avait un problème des adduc- teurs qui l'a contraint de partir en Tunisie pour subir une inter- vention chirurgicale. Depuis, aucun signe de vie jusqu'à hier où il a été appelé à remplacer Belmokhtar à l'heure de jeu.

Accueil chaleureux pour le MCA

Alors que tout le monde croyait que le Doyen allait vivre l'enfer dès son arrivée à Relizane, les Mouloudéens ont été accueillis comme il se doit.

Hamri a invité les Mouloudéens à rompre le jeûne chez lui

Les relations entre les

Mouloudéens et les Relizanais sont devenus meilleurs et ce, depuis le retour d'Omar Ghrib dans les affaires du MCA. La preuve, un accueil chaleureux

a été réservé au Doyen et le

président du RCR, Hamri a invi- té tous les Mouloudéens à rompre le jeun chez lui autour d'une belle table ramadha- nèsque.

Entrée gratuite

Afin d'avoir un grand nombre de fans présents dans les gra- dins, les responsables du ter- rain de Relizane ont décidé que l'accès au stade est gratuit, mais il y avait peu de monde au stade de ce rendez-vous RCR-MCA.

Les sachets d'eau pour les fans afin de se rafraîchir

Une grosse chaleur régnait au stade de Relizane et pour évi- ter que des fans tombent dans les pommes, des sachets d'eau étaient distribués, pas pour boire, mais pour se rafraîchir. Tout le monde pense qu'il est temps de régler le problème des projecteurs afin de jouer ses rendez-vous en soirée.

Medahi aligné

in extremis

Absent depuis un mois à cause d'une blessure contractée lors du match contre l'OM, Medahi, qui n'a pas donné de signe de vie depuis, a été aligné d'en- trée hier contre le MCA. En fait, ce qui a poussé le coach à lui faire appel, c'est à la suite de la suspension de Remache.

250 fans du MCA présents

Dans les gradins du stade Zougari Tahar, on pouvait compter presque 250 fans du Mouloudia d'Alger qui ont fait le déplacement à Relizane pour donner de la voix à leur équipe préférée. Mais, ils étaient déçus de la production de l'équipe qui n'était pas vrai- ment au top ni à la hauteur des attentes.

MOULOUDIA :

bye-bye le titre

ni à la hauteur des attentes. MOULOUDIA : bye-bye le titre De notre correspondant B. BOUGUELMOUNA

De notre correspondant

B. BOUGUELMOUNA

Hier à Relizane, les Mouloudéens auraient pu prétendre à un bien meilleur résultat, mais Mouassa a décidé de faire tourner son effectif. En perdant le match contre le RCR et avec le succès de l'ESS à Béjaïa, le Doyen a mis fin à toute chance de jouer le titre à deux jour- nées de la fin de la saison. En effet, hier à Relizane, les Mouloudéens ont perdu tout espoir de croi- re au titre de champion. Il

faut dire qu'avec la victoi- re de l'Entente à Béjaïa qui s'est présenté avec les jeunes devant le leader, l'ESS n'a pas eu beaucoup de peine pour gagner et creuser l'écart avec le MCA pour être à 7 points de différence. Donc, hier, les Mouloudéens ont montré qu'ils ont choisi de mettre tous leurs efforts et concentration sur la coupe d'Algérie et la coupe d'Afrique. Seulement, si le Mouloudia d'Alger ne veut pas perdre ses chances de finir 2e, il fau-

dra mettre tout en œuvre pour réussir le pari ce samedi contre l'OM. Quoi qu'il en soit, les Vert et Rouge n'ont pas d'autre choix maintenant que de se battre bec et ongle afin de gagner cette seconde place si le Mouloudia d'Alger veut jouer la Ligue des champions comme le souhaitent vrai- ment les Mouloudéens. Pour le titre de champion, il est clair que ce n'est pas cette saison que le Doyen l'emportera, l'ESS l'a qua- siment remporté.

B. B.

GHRIB

«Le plus important pour nous, c'est la C1»

Après la victoire de l'ESS à Béjaïa et la défaite du MCA à Relizane, les Sétifiens sont officiellement champions d'Algérie. Interrogé à la fin du match après que le MCA ait perdu le titre, Omar Ghrib nous dira :

"Notre objectif en début de la saison, c'était la première place ou la deuxième. Je pense qu'on est sur la bonne voie puisque si tout va bien, on terminera deuxième, Incha Allah. Mais aujourd'hui on a perdu à cause des conditions du match. Ce n'est pas normal qu'une belle ville comme Relizane joue ses matchs dans un stade où il n'y a pas de lumière. Où sont le wali et les responsables de cette localité ? Le RCR mérite mieux que ses responsables."

B. B.

? Le RCR mérite mieux que ses responsables." B. B. 1 e r titularisation D'AMACHI Pour

1 er titularisation

D'AMACHI

Pour ce déplacement à Rélizane qui était des plus difficiles étant donné que le Doyen jouait une équipe du bat du tableau, Kamel Mouassa, qui a toujours donné de l'importan- ce aux jeunes, a aligné d'entrer hier Amachi. Un enfant du MCA qui était super content de défendre les couleurs de son club de toujours avec les séniors, comme le fait si bien CEO et

Chita. Amachi a toujours assuré qu'il travaille sans relâche, attendant l'occasion de s'ex- primer. Hier, il a eu cette chance de montrer

à tout le monde qu'il est talentueux et qu'il

va falloir le préserver, car c'est lui l'avenir.

1 er entrée couronnée par un but

En plus de vivre sa première titularisa- tion hier avec les seniors, Amachi a vécu

aussi son premier but. Il était tout content et il a montré du même coup à son coach que quand il y a une panne en attaque, il est prêt

à régler le souci sans problème.

«Je ne pourrais jamais oublier ce premier but avec les seniors»

Le jeune attaquant du Mouloudia d'Alger, Ammachi, nous a déclaré à la fin du match de son équipe qu'il aurait aimé voir son équipe gagner le match que de marquer son pre- mier but avec les seniors :

"Franchement, je suis très déçu du résultat, on avait la possibi- lité de réaliser un résultat meilleur, mais on ne l'a pas fait. En ce qui concerne mon but, c'est sûr que j'étais content de le marquer, surtout que c'est mon premier but avec l'équipe pro. J'espère en marquer d'autres à l'avenir, Incha Allah."

B. B.

Il souffre d'une entorse au genou

Gourmi :

«Je serai présent samedi»

Khaled Gourmi fut contraint de déclarer forfait pour le RDV d'hier face au RCR. Il revient dans cet entretien pour assurer que cette entorse au genou ne va pas le priver de jouer la rencontre de samedi à Omar-Hamadi qu'il a envie de gagner avec son équipe tout comme la Coupe d'Algérie.

Vous n'êtes pas partie à Relizane avec votre équipe à cause d'une blessure ; comment allez-vous ?

Hamdoulah, ce n'est pas une blessure grave, mais cela m'a contraint à déclarer forfait pour le déplacement à Relizane. Ceci dit, je serais présent samedi à Omar-Hamadi contre l'OM.

Les examens ont décelé quoi au niveau du genou ?

Une petite entorse de grade, c'est ce qu'a décelé l'échographie. Donc deux à trois jours de repos et ça ira. Ce qui est sûr, c'est que je ferais tout pour être présent samedi. Je vous assure que ce n'est rien de méchant et c'est tant mieux, car je vais faire tout ce qu'il faut pour répondre présent samedi contre l'OM.

Le MCA jouera samedi son dernier match de la saison à domicile et ce sera à huis clos…

Effectivement. On jouera sans la présence de notre public, mais bon, on va tout faire pour remé- dier à cela et faire tout ce qu'il faut pour réussir le pari. On jouera le jeu à fond jusqu'au tomber de rideau pour voir com- bien on a engrangé de points.

La Coupe d'Algérie, vous y pensez maintenant ?

En toute sincérité, avec les matches qui s'enchaînent, on n'a pas le temps de songer à quoi que ce soit. En fait, on gère match par match. On était bran- chés coupe d'Afrique, aujour- d'hui, c'est le championnat et quand la Coupe d'Algérie vien- dra, on aura le temps qu'il faut pour nous préparer contre les Sétifiens. Ce qui est sûr, c'est qu'on fera tout pour défendre notre trophée et gagner cette Coupe d'Algérie. On sait qu'il faudra battre le leader. Ce qui ne sera pas facile, mais on sera à la hauteur. Il faut savoir qu'on jouera à fond et sur tous les fronts ; on arrivera à nos objec- tifs.

A. Z.

Il a refusé de faire le déplacement à Relizane

Boussouf sur le départ

PAR AMINA Z.

Quand Mouassa annonce la liste des 18, il fait appel à Boussouf pour être le second gardien puisque Chaâl allait rempla- cer Chaouchi blessé. Mais Boussouf a refusé ce déplacement. Ce qui a contraint les Mouloudéens à demander à Chaouchi de

partir avec l'équipe à Relizane. Ce dernier s'est exécuté. Boussouf a la tête ailleurs et personne ne sera surpris de le voir le pre- mier quitter le Doyen cet été. En effet, après l'ultime séance d'entraîne- ment, le premier responsable de la barre technique, ayant appris que Chaouchi souffre toujours de sa main et qu'il n'est pas

concerné par le RDV contre Relizane, a déci- dé de faire appel à Boussouf pour le rempla- cer. Seulement, Chaouchi a été rappelé pour prendre la route avec les Mouloudéens qui allaient disputer un rendez-vous difficile contre le RCR chez lui à Relizane. Un match difficile, et ce sera sans Chaouchi dans les bois. Donc, c'est Chaâl qui sera dans la cage.

Normalement, c'est Boussouf qui se retrou- vera sur le banc, mais ce dernier a refusé de faire le déplacement. Son recrutement aura été l'un des ratages de l'été dernier car au lieu d'avoir un troisième gardien des espoirs, l'ex-coach du MCA voulait avoir trois seniors pour que l'un d'entre eux se retrou- ve, pour une saison, hors la liste des convo- qués. Quand Boussouf est venu au MCA, il ne songeait vraiment pas à vivre ce scénario. Donc, le voir le premier à quitter le MCA, ce ne serait pas une grosse surprise.

A. Z.

www.competition.dz

Jeudi 8 juin 2017 LIGUE 1 MOBILIS

10

28 e JOURNÉE

Jeudi 8 juin 2017 LIGUE 1 MOBILIS 10 28 e JOURNÉE CRB 2 USMH 0 Stade

CRB

2

USMH

0

Stade olympique du 5-Juillet Buts : Feham (49' sp), Lakroum

(90'+3)

Salhi 3 Naâmani 3 Khoudi 3 Belaïli 3 Nemdil (Chebira 25') 0 Heriat 4 Draoui 4 Lamhane 3 (Izghouti 85') Yahia Cherif 3 Feham 4 Aribi 3 (Lakroum 65') Ent. : Badou Zaki

Zeghba 3 Debari 3 Djeghbala 2 (Lakdja 80') Abdat 3 Madani 3 Belarbi 3 (Ouadji 69') Harrag 3 Younès 3 Mellel 3 Aïchi 3 Dahar 2 (Sayahi 69') Ent : Bechouche

Terrain praticable, temps ensoleillé, affluence : très faible, arbitrage du trio Saidi, Serradj et Ayad

Averts :

USMH : Mellel (12'), Harrag (52') CRB : Chebira (64' et 71'), Naâmani (90'+1)

Exp. : CRB : Chebira (71')

Film du match

1' Débordement de Draoui sur la droite, centre de ras de terre sur Lamhane qui reprend le ballon d'une frappe qui finit dans les petits filets. 5' Un corner bien botté de Harrag sur la tête de Debbari, le ballon passe à quelques centimètres de poteau droit de Salhi. 11' Une belle combinaison entre Mellel et Aïchi, le ballon atterri chez ce dernier qui enchaine d'un tir, mais le ballon est dévié par un défenseur adverse. 20' Younès drible deux joueurs à l'entrée de la surface, frappe, le ballon passe à coté du cadre. 17' Harrag d'un coup franc directe à coté d'un de point de corner en pleine lucarne oblige Salhi à sortir toute sa classe pour sortir le ballon en corner. 28' Aïchi déborde dans la surface de vérité, enchaîne d'une frappe croisée à ras de terre ; malheureusement pour lui, le portier du CRB dévie le cuir. 48' Poussé par Madani dans la surface de vérité, Feham bénéficie d'un penalty, se charge de l'exécuter et sans poser trop de questions, donne l'avantage à son équipe. 51' La transversale prive Aïchi de l'égalisation. 52' Une contre-attaque menée par Feham, sert sur un plateau Aribi qui frappe sur le gardien. 64' Lamhane bien servi par Feham, tire sur la transversale. 77' Centre de Lakroum du côté gauche, Lamhane reprend la balle de demi- volée. 82' Coup franc effectué par Mellel percute le poteau gauche de Salhi et sort en 5 mètres. 89' Centre retrait de Harag pour Lakdja, ce dernier rate lamentablement le cadre. 90'+4 Lakrouml profite de la sortie du gardien Zeghba et double la mise.

profite de la sortie du gardien Zeghba et double la mise. Il a assuré le maintien

Il a assuré le maintien

Fin du calvaire pour le Chabab

PAR SOFIANE BOULAOUCHE

La grande affiche de la journée tant attendue par les Algérois a tenu toutes ses promesses. Le niveau de la rencontre était un peu plus élevé avec du spectacle puisque la défaite était interdite pour les deux équipes qui jouaient leurs survies parmi l'élite. A un point du maintien, les pou- lains de Badou Zaki, malgré le fait qu'ils ont subi le jeu en première mi-temps, ont empoché la totalité des points et mettent fin à leur calvaire. Pour revenir à cette empoignade, le jeu était équilibré entre les deux for- mations avec une légère monopolisation de la balle

par l'USMH. Les Jaune et Noir ont crée plusieurs occasions d'ouvrir la marque en premier half, sans pour autant parvenir à tromper la vigilance du gar- dien Salhi des grands jours. Après la pause citron, à la 48e minute de jeu, la forma- tion de Laaqiba trouve le chemin des filets sur un penalty provoqué et exécuté par Feham Bouazza qui donne l'avantage à son équipe. Touchés dans leur amour propre, les Harrachis montent au créneau et enchaînent les offensives sur l'arrière garde du CRB, mais l'efficacité leur fait défaut. Malgré leur infério- rité numérique après l'ex- pulsion de Chebira à la 71e minute, le Chabab a réussi

à garder le rythme et à dominer les débats. Les changements de Badou Zaki ont apporté leurs fruits durant le temps addition- nel. Le moment où tous les présents au stade attendent le coup de sifflet final de l'arbitre, Lakroum profite de l'absence de Zeghba qui quitte sa cage pour inscrire le second but (90'+4) et mettre fin au cauchemar de la relégation.

Les Harrachis dans la zone rouge Les Jaune et Noir de l'USMH se trouvent plus que jamais menacés par la relégation. Après le faux pas face au CSC et cette défaite face au CRB, les poulains de Bechouche se

rapprochent davantage de

la Ligue 2 Mobilis. Avec 35

points à leur actif et à deux matchs de la fin du baisser du rideau du championnat, Essefra n'arrive pas à assu- rer sa survie parmi l'élite.

Le prochain rendez-vous

sera décisif pour les Harrachis face au RC Relizane qui reste sur une

victoire (3-2) hier face au MCA. Le match de ce same-

di sera décisif pour les deux

équipes et l'USMH, qui est à trois points de l'objectif, doit profiter de la présence de son public pour battre les Relizanais et assurer le maintien avant son dernier match en déplacement à Médéa.

S. B.

avant son dernier match en déplacement à Médéa. S. B. Mellel réclame un penalty à la

Mellel réclame un penalty à la 12

La formation harrachie a été privée d'un penalty flagrant hier lors du derby perdu face au CRB. On jouait la 12e minute, lorsque Mellel déborde dans la surface de vérité et s'est vu fauché par Belaili à l'inté- rieur de la surface de vérité, mais l'arbitre en voulu autrement en sortant son avertis- sement pour simulation. Une décision qui a irrité les membres du staff technique qui réclamaient un penalty.

Une minute de silence à la mémoire de l'arbitre Mansouri

Une minute de silence a été observée hier à l'occasion du derby entre le CRB et l'USMH, comptant la 28e journée de Ligue 1 Mobilis à la mémoire de l'ancien arbitre Mansouri, décidé récemment.

Les joueurs de l'USMH refusent de s'adresser à la presse

Très déçus par la défaite concédée hier face au CRB, les joueurs de l'USMH et à l'instar des membres du staff technique ont refusé de s'adresser à la presse à l'issue de la partie.

Environ 100

supporters

dans les

tribunes !

Le derby algérois joué hier entre le CR Beouizdad et l'US El- Harrach, comptant pour la 28e journée de Ligue 1 Mobilis s'est joué devant les gradins presque vides. A cause du jeûne et l'horaire de cette ren- contre, les supporters des deux équipes n'ont pas répondu présent. Pas plus de 100 supporters harrachis et Belouizdadis présents hier après-midi au stade olympique du 5-Juillet.

Lakroum :

2 e match de suite sur le banc

Malgré sa forme éblouis- sante affichée depuis plusieurs jours, l'atta- quant du CRB, Sid Ali Lakroum ne fait plus par- tie des plans de Badou Zaki. L'attaquant du Chabab a enchainé hier avec sa deuxième non- titularisation. Après le derby face au MCA où il a débuté sur le banc, Lakroum a effectué hier son entré à la 65e minu- te de jeu à la place d'Aribi.

Salhi titulaire 3 mois après

Le portier de Chabab, Abdelkader Salhi a retrouvé sa place de titulaire après plus de trois mois sur le banc

des remplaçants. Le natif de Chlef n'a pas bénéficié de la moindre minute de jeu depuis le match face au CSC, le 4 mars où il a encaissé 3 buts. L'entraîneur Badou Zaki, voulait certaine- ment donner une autre chance à son portier en cette fin de saison.

Belrokia, Hamidi et Guettal avec la réserve

Trois joueurs de l'USMH ont été écartés de la liste des 18 joueurs convoqués face au CRB. Il s'agit de Belrokia, Hamidi et Guettal. Les trois joueurs ont été relégués chez l'équipe réserve.

Djeghbala à la place de Boulakhoua

Suite à l'indisponibilité de Zineddine Boulakhoua qui se trouve en fin de saison à cause de la grave blessure contrac- tée lors de dernier match à domicile face au CSC, la 27e journée, le staff technique de l'USMH a fait appel à Abdelmalek Djeghbala. L'ancien défenseur du MCA a été préféré à Chenoufi qui s'est contenté de suivre la partie du banc des remplaçants.

www.competition.dz

Jeudi 8 juin 2017

28 e JOURNÉE LIGUE 1 MOBILIS

11

Jeudi 8 juin 2017 28 e JOURNÉE LIGUE 1 MOBILIS 11 Nemdil sort sur blessure Le

Nemdil sort sur blessure

Le défenseur Abdelkrim Nemdil qui a débuté d'entrée n'a pas pu aller au terme de la partie. Ayant reçu un coup à la cheville, le natif de Sétif a dû quitter la pelouse après seulement 25 minutes de jeu pour céder sa place à Chebira.

Revoilà

Chebira !

de jeu pour céder sa place à Chebira. Revoilà Chebira ! L'ŒIL DU COACH BADOU ZAKI

L'ŒIL DU COACH BADOU ZAKI

Notre victoire est méritée”

Laaqiba d'assurer définitivement son maintien parmi l'élite. "Je ne vous cache pas qu'on était sous une forte pression, surtout après la dernière défaite concédée face au Mouloudia. Nous étions dans l'obligation de réagir et se ressaisir. Malgré qu'on avait

besoin seulement d'un seul point pour assurer notre survie, on s'est donnés à fond et on a empoché la totalité des points. Une belle victoire qui nous permet de préparer les deux derniers matchs en toute sérénité", a-t-il conclu.

S. B.

matchs en toute sérénité", a-t-il conclu. S. B. “ Absent depuis plus de trois mois le

Absent depuis plus de trois mois le défenseur du Chabab Tarek Chebira a retrouvé les terrains hier à l'occasion du derby face à l'USMH. Laissé sur le bon au début de la partie, l'ancien joueur du RCA a effectué son entrée à la place de Nemdil qui sort sur une blessure. Ayant débuté la saison titulaire, le défenseur des Rouge et Blanc a perdu sa place pour des choix tactiques du technicien marocain, Badou Zaki. Le joueur a été expulsé à la 71e minute de jeu après avoir reçu un second avertissement.

Réserve :

CRB 3 - USMH 1

Pour le match de l'équipe réserve joué au stade de Dar El- Beîda et qui a débuté à 16h, a connu la victoire des Rouge et Blanc sur un score sans appel de trois buts à un.

PAR SODIANE B.

Le premier responsable de la barre technique du CRB, Badou Zaki, que nous avons approché à l'issue de la rencontre, n'a pas manqué d'afficher sa joie suite à cette victoire méritée, selon lui. "Je tien à remercier mes joueurs pour leur rendement sur le terrain. On a eu droit à un adversaire qui joue au beau football et qui nous a créé des difficultés. On a joué mieux en seconde mi-temps où mes joueurs ont appliqué à la lettre mes consignes sur le terrain et on a réussi d'inscrire deux buts. Je pense que notre victoire est amplement méritée ", déclare Badou Zaki.

victoire est amplement méritée ", déclare Badou Zaki. «Un succès qui nous met à l'abri» Le

«Un succès qui nous met à l'abri» Le technicien marocain se dit soulagé après ce succès qui permet à la formation de

Compétition / PUB ANEP 514 746 du 08/06/2017
Compétition / PUB
ANEP 514 746 du 08/06/2017

Jeudi 8 juin 2017 LIGUE 1 MOBILIS
12

www.competition.dz

28 e JOURNÉE

LIGUE 1 MOBILIS 12 www.competition.dz 28 e JOURNÉE  CHAREF REFUSE USMH 2 jours seulement pour

CHAREF REFUSE

USMH

2 jours

seulement

pour

préparer

le RCR

Après le match joué hier face au CRB, le staff technique des Jaune et Noir n'aura pas de temps suffisant pour préparer le prochain rendez-vous face au RC Relizane. Cette rencontre, comptant pour la

29 e journée, est programmée pour samedi à 17h au stade du

1 er -Novembre

de Mohammadia.

A cet effet,

Haniched et ses collaborateurs

auront seulement deux jours pour préparer cette empoignade

à domicile.

de reprendre et décide

d'aller jusqu'au bout

M. H.
M. H.

Annoncé de retour, l'entraîneur Boualem Charef ne va finalement pas reprendre son travail à l'USMH en cette fin de saison.

PAR MASSINISSA HACHOUR

Une source proche

de Charef nous a fait savoir que l'ancien

sélectionneur des Verts refuse catégoriquement d'être l'employé d'Abdelkader Mana et ne compte pas revenir à de meilleurs sentiments

pour reprendre le chemin de Lavigerie. Les responsables des Jaune et Noir, à leur tête Abdelkader Mana qui s'est dit prêt à se réconcilier avec Charef, savent bien ce que risque le club au cas où le coach déciderait d'aller jusqu'au bout et de ne pas retirer son dossier avant ce jeudi. Comme il nous l'a déjà déclaré,

l'ex-entraîneur du MCA refuse de travailler sous les ordres de l'actuel président. "Je refuse d'être l'employé de Mana", a déjà déclaré Boualem Charef.

La CRL tranchera aujourd'hui Les responsables de l'USMH seront aujourd'hui à Dely Brahim afin de défendre la cause du club au niveau de la Chambre de règlement des litiges (CRL). Cette dernière a convoqué pour aujourd'hui l'entraîneur Boualem Charef qui a déposé son contrat au niveau de la structure que préside Heddadj. Le technicien Charef, qui a

saisi la CRL quelques heures après le retour de l'actuel président de l'USMH, Abdelkader Mana, aux commandes du club, est convoqué par la CRL pour appuyer sa réclamation à l'encontre du club de Maison-Carré qui lui doit 14 mois de salaire. L'USMH risque de se retrouver dans de beaux draps en cette fin de saison. La Chambre de résolution des litiges va certainement sommer le club harrachi de régulariser l'entraîneur sur la base du montant qui sera arrêté ou défalquer des points à l'équipe senior en cette fin de saison.

Athmani refuse de jouer avec la réserve

L'attaquant de l'USMH, Walid Athmani, n'a pas été retenu pour le derby perdu hier par son équipe sur le score de deux buts à zéro face au CRB. Relégué en équipe réserve, le joueur a refusé de prendre part et il ne s'est même pas rendu au stade de Dar El-Beïda. Le joueur risque une grosse sanction de la part des diri- geants.

Belarbi préféré à Hendou

Suite au retour de Chemseddine Harrag qui a purgé sa suspension, le staff technique de l'USMH a sacrifié le milieu de terrain Karim Hendou qui débute la partie sur le banc. Auteur d'un rendement médiocre face au CSC, l'ancien pensionnaire du MCA a perdu sa place de titulaire. L'entraîneur adjoint Nacer Bechouche lui a préféré Kamel Belarbi après sa belle prestation lors du dernier match à domicile.

2 e titularisation de suite pour Aïchi

Le milieu de terrain, Mounir Aïchi, a enchaîné hier avec sa seconde titula- risation à l'occasion du derby face au CRB. Aligné d'entrée face au CSC à la place de Benamra qui souffre d'une blessure au genou, Aïchi a joué hier son second match en cette phase retour du championnat. Après une situation très difficile qu'il a vécue à cause d'une blessure à l'adducteur, le natif d'Oran a retrouvé sa forme habituelle.

a vécue à cause d'une blessure à l'adducteur, le natif d'Oran a retrouvé sa forme habituelle.
www.competition.dz Jeudi 8 juin 2017 AUTOMOBILE 13  Page coordonnée par Brahim Aziez LÉGER RESTYLAGE

www.competition.dz

Jeudi 8 juin 2017

AUTOMOBILE

13

www.competition.dz Jeudi 8 juin 2017 AUTOMOBILE 13  Page coordonnée par Brahim Aziez LÉGER RESTYLAGE POUR

Page coordonnée par Brahim Aziez

LÉGER RESTYLAGE

POUR LE NISSAN X-TRAIL
POUR LE NISSAN X-TRAIL

3 mois après avoir offert une cure de jouvence au Qashqai, Nissan se tourne vers son X-Trail tourne qui reçoit quelques petites retouches. Ainsi, le SUV cher au constructeur nippon reçoit la nouvelle calandre propre à Nissan, de même qu'une épaisse barre chromée et un V noir qui relie les optiques. Ces dernières sont un peu plus éti- rées, alors que le bouclier adopte des formes plus acé- rées. À l'arrière, un œil aiguisé

remarquera la nouvelle signa- ture lumineuse et les cata- dioptres repositionnés. Les côtes restent les mêmes, mais le coffre gagne 15 litres en volume (565 litres), et il est toujours possible d'embarquer jusqu'à 7 personnes. Mais c'est surtout à l'intérieur que les changements ont lieu. À commencer par la qualité perçue qui évolue, et cela se voit dès le premier coup d'œil. Un nouveau volant à méplat prend place, alors que "la qua-

lité des cuirs progresse" selon le constructeur. Le système multimédia reçoit une nouvelle interface pour être plus intuitive. Côté équipements, le X-Trail gagne plusieurs raffinements. Le volant et la banquette arriè- re peuvent être chauffants, un système audio Bose Premium avec huit haut-parleurs égaye l'ambiance à bord, et la radio- numérique devient de série. Mais il faut surtout signaler l'arrivée du système Pro Pilot

qui permettra "de contrôler la direction, l'accélération, et le freinage du véhicule dans sa file sur voie rapide en cas de circulation dense ou à vitesse de croisière". Mais ce dispositif ne sera dis- ponible que vers le second sementre 2018. Côté méca- nique, l'X-Trail restylé, qui arrivera dans les concessions européennes en novembre prochain, reconduit le 2.0 essence 163 ch et les deux dCi 1.6/130 et 2.0/177 ch.

UN CHAMPIONNAT DE KARTING POUR AMATEURS LE 10 JUIN À MÉGAKART

CHAMPIONNAT DE KARTING POUR AMATEURS LE 10 JUIN À MÉGAKART Après avoir accueilli le 1 e

Après avoir accueilli le 1 er championnat natio- nal de karting pour journalistes, le circuit Mégakart de Chéraga s'apprête à organiser un championnat de karting pour amateurs. Les organisateurs que sont le Club amateur des sports mécaniques de Chéraga ( CASMC ) et Megakart annoncent, ainsi, un "Grand Prix de karting amateur", dont le coup d'envoi est pour le samedi 10 juin. L'évènement se veut comme "une réponse à la demande croissante des fans de cette discipline réclamant l'organisa- tion de compétitions qui soient encadrées par des professionnels". Ce 1er Grand Prix amateur de karting s'étalera du 10 au 22 juin et devra se dérouler en 3 manches. Il est important de noter que la participation est ouverte aux garçons et filles de plus de 16 ans, et que les frais de participation aux trois manches du "Grand Prix du karting amateur" sont de 2000 DA.

Peugeot relifte sa 308

Voiture de l'année 2014 et véritable best-seller, la 308 reçoit un restylage de mi-carrière. Mais un restylage tout en douceur, Peugeot ayant préféré ne pas trop changer sa berline. Ainsi donc, la face avant propose un capot aux lignes plus marquées, de nouveaux boucliers et une signature lumineuse à LED sur toutes les finitions. Toutes les 308 héritent également d'une calandre verticale au centre de laquelle trône l'emblème de la marque, de même qu'elles reçoivent une nou- velle livrée d'équipements technologiques. En gros, un nouveau capot plus horizontal, surplombant la calandre verticale qui intègre le logo de la marque. Le bouclier avant accueille de larges écopes en partie basse englobant les antibrouillards. Sur la partie arrière, la signature lumineuse à trois griffes (allumée en permanence) fait son apparition. Mais la 308 hérite de plusieurs équipements empruntés aux 3008 et 5008, à l'image de l'écran tactile qui adopte la technologie capa- citive pour plus de précision et de fluidité. De même, la Peugeot 308 proposera la fonc- tion Full Mirror Screen. Il y a lieu de signa- ler, aussi, l'arrivée de nouvelles aides à la

signa- ler, aussi, l'arrivée de nouvelles aides à la conduite comme la fonction Distance Alert qui

conduite comme la fonction Distance Alert qui prévient le conducteur du risque de colli- sion avec un véhicule ou un piéton. Si le conducteur ne réagit pas aux avertissements, l'Active Safety Brake intervient immédiate- ment avec un freinage d'urgence. A cela s'ajoutera l'alerte de franchissement involon- taire de ligne, la commutation automatique des feux de route, la reconnaissance des pan- neaux de vitesse, le régulateur de vitesse adaptatif, la surveillance des angles morts ou encore la caméra 360°. Sur la partie méca- nique, la Peugeot 308 restylée s'équipe du nouveau bloc 1,5 BlueHDI de 130 ch. Par ailleurs, la nouvelle boîte de vitesses automa- tique EAT 8 arrivera sur le bloc diesel BlueHDi 180 ch.

OUVERTURE NOCTURNE POUR L'APRÈS-VENTE

Pour fidéliser leur clientèle en cette période de crise, plusieurs concessionnaires ont décidé d'ou- vrir leurs structures after-f'tour durant le Ramadhan. Sauf que cette fois-ci, ce sont les ate- liers et l'après-vente qui seront actifs, les sho- wrooms n'ayant pas grand-chose à proposer. Pour cette année, Renault Algérie (succursales de Oued S'mar et les Grands Vents), Peugeot Algérie (Oued S'mar) et Saida (Chéraga) annoncent des perma- nences qui seront assurées de 21h30 à 00h30, voire 1h30 du matin pour Saida.

et Saida (Chéraga) annoncent des perma- nences qui seront assurées de 21h30 à 00h30, voire 1h30
et Saida (Chéraga) annoncent des perma- nences qui seront assurées de 21h30 à 00h30, voire 1h30

www.competition.dz

Jeudi 8 juin 2017 LIGUE 1 MOBILIS

14

28 e JOURNÉE

Jeudi 8 juin 2017 LIGUE 1 MOBILIS 14 28 e JOURNÉE MOB ESS 0 3 Stade
Jeudi 8 juin 2017 LIGUE 1 MOBILIS 14 28 e JOURNÉE MOB ESS 0 3 Stade

MOB

ESS

8 juin 2017 LIGUE 1 MOBILIS 14 28 e JOURNÉE MOB ESS 0 3 Stade de

0

juin 2017 LIGUE 1 MOBILIS 14 28 e JOURNÉE MOB ESS 0 3 Stade de l'Unité

3

Stade de l'Unité maghrébine Buts : Amokrane 35', Rebiaï 69', Ziti 84'

Sidi Salah 2 Bahri 2 (Bouchama 46') Bouradjah 3 Mohli 2 Cheklam 3 (Baouali 46') Benamara 3 (Belkacemi 65') Rahal 2 Athmani 3 Aggar 3 Touati 2 Benbelaïd 2 Ent. : Allou

Khedaïria 3 Ziti 3 Haddouche 3 (Ibouziden 74') Bedrane 3 Kenniche 3 Rebiaï 4 Aït Ouameur 4 Lamri 2 Bakir 3 (Djahnit 68') Djabou 4 Amokrane 3 (Bougueroua 82) Ent : Madoui

Temps chaud, assistance moyenne, pelouse en bon état, arbitrage de M. Benabdallah assisté de MM. Bourchou et Bouhassoune.

Film du match

3' Aggar s'infiltre dans les 18 mètres mais il se voit chiper le cuir par un défenseur sétifien. 13' Djabou parvint à pénétrer dans les 18 yards mais son centre ne trouve aucun joueur pour conclure. 20' Athmani effectue un centre qui trouve Benbelaïd dont le heading sort légèrement à coté des bois gardés par Khedaïria. 21' Lamri tente sa chance d'une frappe qui trouve le por- tier Sidi Salah. 35' Djabou sert idéalement Amokrane bien placé qui ne lais- se aucune chance au portier Sidi Salah. 56' Amokrane chipe le cuir à Bouchama mais son tir atterrit dans les petits filets. 68' Djabou d'une frappe puis- sante oblige le portier Sidi Salah qui a dû étaler toute sa classe pour dégager le danger. 69' Rebiai des 40 mètres envoie une frappe qui ne laisse cette fois aucune chance au por- tier mobiste. 84' Djabou sert idéalement Ziti lequel ne trouve aucune dif- ficulté pour corser la note.

Les joueurs fêtent la victoire avec leurs supporters

Les joueurs de l'ESS ont longue- ment fêté avec leurs fans la vic- toire d'hier synonyme du titre de champion d'Algérie de cette sai- son 2017-2018.

1 er but de Rebiaï

Miloud Rebiaï a inscrit son tout premier but depuis le début de cette saison. Il devient ainsi la 15e joueur de l'effectif ententiste à avoir inscrit au moins un but.

Un joueur de Béni-Douala proposé

Comme nous l'avons déjà souli- gné, le président Hassen Hamar reçoit pratiquement chaque jour les CV des joueurs étrangers et locaux pour un éventuel transfert cet été. Le dernier en date n'est autre qu'un joueur évoluant à l'équipe de Béni-Douala. Il s'agit d'un certain Hadj Kaci Mohamed Kamel.

Le manager de Ryad Kenniche est attendu jeudi dans bureau du président Hassen Hamar. Les deux hommes devaient en effet pour- suivre leurs discussions sur le renou- vellement du contrat du joueur qui expire à la fin de ce mois-ci. Auparavant, soit il y à peine

L’ENTENTE

campione campione

Auparavant, soit il y à peine L’ENTENTE campione campione De notre correspondant BADIS BESSAI Grâce à

De notre correspondant

BADIS BESSAI

Grâce à cette large vic- toire, l'Entente de Sétif est champion d'Algérie ou presque, et ce, à deux jour- nées de la fin du champion- nat de Ligue 1 Mobilis. Conjugué à la défaite du MCA à Relizane devant le RCR, les Sétifiens ont pris maintenant sept points d'écart sur les Mouloudéens en attendant le résultat du match USMA-USMBA. Sans pas- ser par le round d'observa- tion, les deux équipes enta- ment les débats tambour battant. Ce sont les Mobistes qui annoncent la couleur par le biais du jeune Aggar lequel failli de peu surprendre tout le monde, toutefois il se voit chiper le cuir par un défen- seur sétifien au moment où il armait son tir. Une alerte qui secoue les Ententistes

qui vont réagir par Djabou lequel dans ses œuvres par- vint à pénétrer dans les 18 mètres, mais son centre au point de penalty ne trouve personne à la réception (13'). Par la suite le jeu s'équilibre au milieu de ter- rain avec un léger avantage pour les visiteurs qui sont parvenus à trouver la faille et prendre l'avantage grâce à Amokrane lequel ne trou- va aucune peine pour conclure un bon centre de Djabou alors qu'on jouait la 35'. Au retour des ves- tiaires, on assiste presque au même scénario avec une équipe sétifienne qui voulait à tout prix tuer le match et une équipe locale emmenée par la fougue des jeunes joueurs qui ont été alignés par le coach Allou. Toutefois, l'expé- rience allait faire la diffé- rence à l'approche de l'heure de jeu où les Sétifiens vont prendre

complètement les choses en main. Après une première tentative d'Amokrane qui a failli s'offrir le doublé à la 56' et Djabou à la 68' qui oblige le jeune portier Sidi Salah à étaler tout son savoir-faire pour dégager le danger, Rebiaï au prix d'une frappe imparable des 40 mètres parvint à battre le portier Mobiste. Rassurés par ce second but devant un adversaire qui a com-

mencé à céder, les Ententistes vont s'offrir un troisième but cette fois par Ziti qui conclut un d'un tir un bon service de l'omni- présent Djabou (84'). Les carottes étant déjà cuites, les Noir et Blanc se conten- tèrent de gérer leur avance jusqu'au coup de sifflet final de l'arbitre Benabdallah.

B. B.

coup de sifflet final de l'arbitre Benabdallah. B. B. L'ŒIL DU COACH Allou : «Défaite logique»

L'ŒIL DU COACH

Allou : «Défaite logique»

"C'est une défaite logique. Nous avons joué une équi- pe sétifienne qui s'est présentée avec son équipe- type. Ça n'a pas été le cas pour nous. On a aligné des jeunes joueurs qui ont donné leur meilleur d'eux- mêmes et qui sont à féliciter pour leur rendement. Ils ont donné satisfaction et c'est de bon augure pour l'avenir du MOB."

Madoui : «Le titre ? On le mérite amplement»

"Je suis sincèrement content de cette victoire. Mes joueurs ont fait un grand match et ils ont été à la hauteur de l'importance de cette rencontre. On a su gérer les débats de bout en bout. C'est une victoire qui va nous donner l'occasion de finir champion d'Algérie de cette saison. Une performance qu'on mérite ample- ment. Je remercie à ce titre les dirigeants, les joueurs, le staff technique pour tous leurs efforts."

2 changements par rapport à la JSS

Comme il fallait s'y attendre le coach Kheïrredine Madoui a reconduit presque le même onze qu'il avait aligné face à la JSS. Il ne manquait à l'ap- pel que Tem Beng et Djahnit. Le premier a été remplacé par Rebiaï alors que Lamari a suppléé le second.

Que des changements chez le MOB

Par rapport à la dernière sortie face au MCO, le MOB s'est présenté avec une équipe composée sans sa majorité de joueurs espoirs. En effet, seuls quatre joueurs ont participé à la rencontre d'hier face à l'ESS. On a constaté la titularisa- tion de Bahri à la place de Baouali, Cheklam en rempla- cement de Benmelouka, Aggar à la place de Sidibé et enfin Benbelaïd en rempla- cement de Belkacemi.

Une première

pour Bahri

Dans le onze du MOB aligné hier face à l'ESS, on retien- dra la titularisation pour la première fois du jeune Bahri.

Les dirigeants du MOB présents en force

Contrairement aux précé- dents matches, on a consta- té hier la présence en force des nouveaux responsables du MOB.

1000 fans sétifiens présents

Ils étaient quelque mille fans sétifiens à effectuer le déplacement au stade de l'Unité Maghrébine de Béjaïa, et ce, pour soutenir leur équipe à l'occasion de cette confrontation face au MOB.

Et de 6 pour Amokrane

En ouvrant la marque hier, Amokrane a ajouté une sixième réalisation a son actif personnel. Il devient le troisième meilleur buteur de l'équipe derrière Nadji et Djahnit qui totalise chacun d'eux huit buts.

Réserve :

MOB 1 - ESS 1

Dans le match de la catégorie réserve qui eu pour cadre le stade Benmalouche, Mobistes et Sétifiens se sont séparés sur un match de parité d'un but partout. Il utile de souligner que l''equipe sétifienne de la catégorie de la réserve a été déjà sacrée championne d'Algérie depuis une semaine déjà.

Kenniche très demandé en Arabie Saoudite

quelques jours, le patron du club sétifien s'est entretenu longuement avec son joueur sur la question. L'ancien capitaine d'équipe de l'équi- pe nationale olympique a laissé entendre à son interlocuteur que s'il ne part pas à l'étranger, il ne trouve aucun inconvénient pour prolonger son bail avec l'ESS. En effet, d'après

nos sources, l'ex-libéro de l'USMH se trouve dans le viseur de plusieurs clubs à l'étranger. On parle des pro- positions qui lui sont parvenues de France, de Turquie et de Grèce. Cependant, sur le plan financier, Kenniche aurait reçu une belle offre d'un club d'Arabie Saoudite qui sou- haite l'engager. D'ailleurs, le mana-

ger chargé pour discuter avec Hamar et le joueur appelle pratique- ment chaque jour les deux parties pour tenter d'avoir leur OK. En tout cas, tout va probablement s'éclaircir à l'issue de la rencontre entre Hamar et le manager du joueur.

S. H.

www.competition.dz

Jeudi 8 juin 2017

28 e JOURNÉE LIGUE 1 MOBILIS

15

Jeudi 8 juin 2017 28 e JOURNÉE LIGUE 1 MOBILIS 15 JSS 2 MCO 0 Stade

JSS

2

MCO

0

Stade du 20-Août Buts :

Hamia (55'), Saâd (90')

Djemili 4 Bellatrèche 3 Bekakchi 4 Talah 3 Bapidi 3 Bousmaha © 3 Merbah 3 Bourdim 2 (Legraâ 88') Zaïdi 3 Djallit © 2 (Saâd 70') Hamia 3 Ent. : Bourzag

Nateche © 3 Helaimia 3 Nessakh 3 Bencheikh 3 Sebbah 3 Boudoumi 3 Ferahi 2 Aouad 2 (Frifer 75') Bennaï 2 Hamidi 2 (Souibaah 64') Bentiba 2 Ent. : Mecheri

Temps doux, affluence nombreuse, arbitrage de M. Brahimi assisté de MM. Gourari et Semsoum

Averts :

JSS : Saâd (89') MCO : Bencheikh (20'), Nessakh (45'+2), Sebbah (62'), Boudoumi (65')

Film du match

5' Centre de Bourdim sur Hamia qui rate l'interception du cuir. 22' Contre oranais, la balle arrive à Bentiba qui décoche une frappe poussant Djemili à étaler sa classe pour sauver sa cage. 23' Sur une ouverture de

Zaïdi, Djallit trouve le moyen de rater, son tir passe tout près des bois oranais. 27' Tir fulgurant de Bourdim,

la balle frôle le poteau du portier

Natèche. 41' Hamia, après une remise du capitaine Djallit, prend le soin de tirer mais son essai a raté le cadre. 44' Sur une ouverture de Bourdim, Djallit tente une acro- batie sans succès. 55' Profitant d'une passe lumineuse de Bourdim, Hamia pénètre dans la surface des 18 mètres et tire, son essai ouvre le score. 68' Nessakh sauve son équipe d'un but certain intervenant sur une action limpide de Zaïdi. 72' Souibaah est fauché sur un contre ; les Oranais réclamant un penalty peu évident. 89' Saad servi par Zaïdi se faufile dans le carré des 18 mètres et du gauche place le cuir hors de portée de Natèche.

50 supporters

du MCO

présents

Près de 50 supporters du MCO ont assisté au match de leur équipe face aux Aiglons de la JS Saoura. Ils ont pris place dans les travées réservées au public des équipes visiteuses.

LA SAOURA MATE

enfin les Hamraoua

Les Hamraoua avec 6 jeunes dans le groupe

Comme prévu, l'équipe du

MC Oran s'est déplacée

avec un groupe composé de plusieurs jeunes. En effet, pas moins de six

joueurs issus des équipes senior et junior du club

ont été retenus dans la

liste des joueurs concer-

nés par le match contre la

JS Saoura, hier à Beéchar. Il s'agit de Hamidi aligné d'entrée, Frifer, Blaha, Bendjelloul, Koulkhir et le gardien Mekhloufi. Le deuxième nommé a rem- placé Aouad dans le der- nier quart d'heure de la partie.

Un fan hamraoui agresse Souibaâh

C'est arrivé à la fin du match juste après le deuxième but de la JSS. En effet, un supporter oranais a déjoué la vigi- lance du service sécuri-

taire et s'en allé agresser l'avant Souibaâh pour une raison inconnue. Mais en voulant se diriger vers le banc des remplaçants il a

été appréhendé par les

éléments du service d'ordre qui, d'après nos informations, l'ont embarqué au commissa- riat. On y reviendra.

l'ont embarqué au commissa- riat. On y reviendra. Le match JS Saoura-MC Oran s'est soldé par

Le match JS Saoura-MC Oran s'est soldé par une victoire de l'équipe locale par 2 à 0.

PAR L. M. AZZI

Une victoire réalisée au prix d'une domination écrasante même si en face, les Rouge et Blanc n'ont pas été faciles. Dans l'ensemble, ce succès, le onzième de la saison, est fort mérité. La bande bécharie, désireuse de se racheter de son revers subi face à l'ES Sétif en déplacement, a affiché sa prétention dès le coup d'envoi de ce rendez-vous

disputé sur ses terres Mais ce n'est qu'après la pause que la formation locale a trouvé son compte. D'abord par le lutin Hamia qui a mis à profit une belle passe de Bourdim (55'). Puis par le rentrant Saâd à la conclusion d'une remise de Zaïdi à une minute du temps réglementaire. Les visiteurs ont laissé apparaître quelques signes de puissance avec des contres dangereux

menés par Bentiba et Souibaah alors que derrière, Natèche veillait au grain. Quoi qu'il en soit, ce succès, le dixième de la saison, permet à la JSS de s'emparer de la 5e place du classement et de relancer son envie de finir sur le podium. Et par la même de mettre fin à une série de trois matches sans victoire at home face au Mouloudia d'El-Hamri. L. M. A.

Réserve : les Bécharis cartonnent

Le match comptant pour la 28e journée du championnat de la réserve s'est soldé par une victoire éclatante de la JS Saoura face au MC Oran. En effet, les espoirs bécharis ont pulvérisé leurs homologues hamraoua sur le score éloquent de 5 à 0 (2-0 à la mi-temps). A la suite de cette victoire, la 17e de la saison, l'équipe de la JS Saoura reprend sa 2e place avec un total de 59 points reléguant par la même son adversaire du jour à la 3e loge. Pour l'anecdote, les cinq réalisations du onze béchari sont l'œuvre de Marwane Mehdaoui, Brahim Saïdi auteur d'un triplé et Abderrahmane Guidoum.

Tiboutine a rejoué enfin

C'était dans l'air maintenant que ce joueur, en l'occurren- ce, Walid Tiboutine, a repris vite sa forme. En effet, l'en- traîneur Bourzag lui a recommandé de commencer par jouer avec l'équipe espoir du club. Ce joueur évoluant dans les deux flancs de la défense a ainsi goûté à sa première officielle après sa longue convalescence. Hie, il a pris part au match opposant les espoirs de la JSS à leurs homologues du MCO. Le coach Bellakhdar l'a incor- poré après la pause. Une bonne nouvelle pour l'équipe à qui cet élément a beaucoup manqué

Delhoum se met en porte-à-faux avec son employeur

En refusant de récupé- rer son chèque, Mourad Delhoum se met en porte-à-faux avec son employeur. Selon un proche du président, ce dernier ne va pas passer sous silence le comporte- ment du joueur séti- fien ; déjà comme pre- mière sanction, il n’a pas été convoqué pour le match d’hier. Affaire à suivre.

Un huissier de justice pour constater les absences

Mardi soir, avant le départ pour Béchar, un huissier de justice est monté dans le bus pour constater les absences. Cette procédure est prise par la direction pour préserver les intérêts du club au cas où des joueurs viendraient à saisir la CRL.

Les jeunes

ont touché

4 mensualités

Pas du tout ingrate envers les jeunes de l’effectif, qui avaient refusé de faire la grève avec leurs aînés, il y a une semaine, la direction du club leur a versé quatre mensualités. D’ailleurs lors de son intervention lundi soir, Ahmed Belhadj a déclaré que dans l’effectif de la saison prochaine, l’équipe comptera sur pas moins de 8 éléments issus de l’antichambre du MCO.

Benlahcène invité pour le déplacement à Béchar

Pour le déplacement de ce mercredi à Béchar, le président a invité Said Benlahcène, un supporter connu d’El Hamri, qui est toujours proche de l’équipe.

8 salaires ont été perçus par les joueurs

Sur le 10 mois que compte la saison sportive, les joueurs du MCO sont probablement les plus chanceux par rapport à leurs pairs de la L1 Mobilis, puisqu’ils ont touché à ce jour huit salaires, alors qu’il reste encore deux mensualités. Le président promet de les verser selon le bilan individuel de chaque élément. «On a fixé des objectifs lors de la signature du contrat, donc la direction a le droit de faire des ponctions surtout à l’encontre des joueurs qui n’ont pas respecté les clause du contrat les liant au club», avertira Baba. M. S.

Mise à l’écart de quatre joueurs

Le président ne ferme pas la porte

PAR M. STITOU

L’actualité du MCO fut marquée, ces derniers jours, par

la grève, le report de l’AG, mais surtout par les sanctions infli- gées à quatre joueurs, en l’oc- currence Belarbi, Bellabès, Heriat et Chérif, accusés d’être les instigateurs de la grève qui

a été provoquée la semaine der-

nière par les joueurs. La pre- mière sanction a été de les pri- ver de leurs salaires ; d’ailleurs

contrairement à leurs coéqui- piers, les quatre joueurs

n’étaient pas concernés par le déblocage de deux salaires par la direction. Interrogé lundi soir en marge de l’AG, le président Ahmed Belhadj a laissé une petite lueur d’espoir quant à une éventuelle levée de la sanc- tion. «Je peux revoir ma déci- sion pour Belarbi, Bellabès et Heriat, mais je ne pardonnerai

jamais à Hichem Chérif », révè- lera le président.

Comparution devant le conseil de discipline Alors qu’il écarte tout compro-

mis avec Hichem Chérif, le pré- sident réfléchirait, croit-on savoir, à une issue concernant les trois autres éléments bannis. Il est possible que ces derniers soient convoqués pour se défendre devant le conseil de discipline ; toutefois on ignore quand celui-ci aura lieu. Toujours est-il que le président, qui ne souhaite léser aucun joueur, s’accorde un petit délai de réflexion avant de trancher le cas de ses joueurs.

M. S.

ne souhaite léser aucun joueur, s’accorde un petit délai de réflexion avant de trancher le cas

www.competition.dz

Jeudi 8 juin 2017 LIGUE 1 MOBILIS

16

28 e JOURNÉE

Jeudi 8 juin 2017 LIGUE 1 MOBILIS 16 28 e JOURNÉE DRBT NAHD 2 0 Stade
Jeudi 8 juin 2017 LIGUE 1 MOBILIS 16 28 e JOURNÉE DRBT NAHD 2 0 Stade

DRBT

NAHD

juin 2017 LIGUE 1 MOBILIS 16 28 e JOURNÉE DRBT NAHD 2 0 Stade Smaïl-Lahoua Buts

2

2017 LIGUE 1 MOBILIS 16 28 e JOURNÉE DRBT NAHD 2 0 Stade Smaïl-Lahoua Buts :

0

Stade Smaïl-Lahoua Buts : El-Mouden (56' sp), Demène (62')

Litim 4 Terbah 3 Noubli 4 Guitoune 4 Aib 3 El-Mouadène 4 (Senouci 76') Haddad 3 (Bouda 85') Laroussi 4 Djahel 4 Guerabis 3 Demène 3 (Nezouani 80') Ent. : Ighil

Merbah 4 Bouzidi 4 Satli 2 Herida 3 Zemiti 3 Laribi 3 Ouali 3 Coumbassa 3 (Khacef 74') Daouadji 4 (Aït Abdelmalek 70') Ardji 3 (Mokhtar 55') Gasmi 2 Ent. : Alain Michel

Temps clément, affluence faible, arbitrage de M. Bessiri assisté de MM. Omari et Araf.

Averts :

NAHD : Herida (50'), Ouali (56')

Film du match

5' Guerabis tente sa chance des 20 mètres, mais c'est à côté. 10' Frappe lourde d'El- Mouadène des 20 mètres, mais Gaya est à la parade. 20' Djahel des 30 mètres, Gaya dévie difficilement en corner. 30' Joli centre de Demène, Gaya plus haut que tout le monde boxe le cuir loin de sa surface. 41' Très belle occasion de sco- rer pour le DRBT, mais Herida sauve in extremis sur sa ligne. 50' Coup franc excentré sur la droite exécuté par Coumbassa, Litim difficilement en corner. 56' Penalty pour le DRBT sur une faute de main d'Ouali dans la surface, El-Mouadène est chargé d'exécuter la sentence, et ouvre le score, 1-0. 62' Très bon travail d'El- Mouadène, qui sert Demène idéa- lement, lequel prolonge dans les buts de Gaya, 2-0. 75' Belle action collective du NAHD, conclue par une frappe d'Aït Abdelmalek, mais Litim est bien en place.

L'ŒIL DU COACH

Ouardi : «On n'a pas encore assuré le maintien»

"Je félicite les 22 acteurs pour la débauche d'énergie, en cette jour- née de carême. Nous nous sommes présentés sur le terrain avec la ferme intention de gagner cette rencontre, et nous avons réussi à atteindre notre but. Nous nous étions fixé un objectif de récolter 9 points sur les 12 pos- sibles, il nous reste six points en jeu, le maintien n'est pas encore assuré, nous allons nous battre jusqu'au bout, pour finir la saison en beauté."

Maroc : «La détermination et la volonté ont fait la différence"

"Je pense que la volonté et la détermination des gars du DRBT ont clairement fait la différence aujourd'hui. Entre une équipe qui jouait sa survie en Ligue 1 Mobilis et une formation qui jouait pour le fun, la différence était visible sur le terrain. Nous avons joué le jeu, en présentant une équipe qui a fait de son mieux, en ce jour de carême. C'était d'ailleurs difficile de faire mieux face à une équipe aussi motivée que le DRBT."

TADJENANET

SANS FORCER

Lors d'un match qui n'en a pas été un, le DRB Tadjenant s'est facilement imposé face à une formation nahdiste pas trop concernée sur le score de deux buts à zéro, se rapprochant significativement de son maintien.

à zéro, se rapprochant significativement de son maintien. PAR MOHAMED ADRAR La première période sera à

PAR MOHAMED ADRAR

La première période sera

à sens unique, avec une domi-

nation assez nette des locaux, face à des Nahdistes qui se contenteront de défendre leur camp, sans avoir à se créer la moindre occasion de but. En face, les poulains de Meziane

Ighil vont tout tenter, mais face

à un Gaya dans un bon jour, il

fallait très certainement en faire

un peu plus. C'est ce que réus- siront à faire les coéquipiers de

Youcef Chibane, absent lors de cette rencontre, puisqu'ils conti- nueront à assiéger le camp du

Nasria, jusqu'à obtenir ce penalty qui leur permettra d'ouvrir le score par El- Mouadène, avant de tuer le match cinq minutes plus tard par l'intermédiaire de Demène. Au final, c'est une victoire salu- taire pour le DRBT qui se rap-

proche du maintien, alors que le Nasria continue de surfer sur un air de

vacances. M. A.

Il sera à 99% le nouvel entraîneur du NAHD

Charef au Nasria, c'est imminent

Alors que la page Youcef Bouzidi a été définitivement tour- née, après que ce dernier ait infor- mé le président Ould Zmirli de sa décision de ne pas accepter son offre pour reprendre les destinés de la barre technique du club, le président nahdiste s'est très vite penché sur la question de l'entraî- neur, que la direction du club doit très vite boucler. A cet effet, nous avons appris d'une source très proche du président nahdiste que les pourparlers avec l'ex-harrachi Boualem Charef sont désormais à un stade très avancé, puisqu'il semblerait que les négociations soient en très bonne voie. Le pré- sident Bachir Ould Zmirli qui s'était opposé dans un premier temps au recrutement de Charef, aurait donné son accord à son frère Mahfoud afin de foncer sur la piste de l'ex-coach de l'USMH. Les discussions ont de ce fait repris entre les deux parties, après avoir été rompues depuis quelques jours. Tout porte à croire d'ailleurs que les choses vont aboutir un à accord final entre le boss nahdiste et Boualem Charef,

à moins d'un grain de sable qui viendrait s'insérer dans la machi- ne.

Il serait très chaud pour travailler au NAHD Par ailleurs, nous avons tenté de sonder la température du côté de Boualem Charef, afin d'en savoir plus sur ses intentions et son envie ou pas de prendre en main les destinées de la barre technique du Nasria. Et le moins que l'on puisse dire est que l'ex-coach de l'ASMO et de l'USMH semble plus que chaud pour enfiler le bleu de chauffe Sang et Or. Une source proche du coach Charef nous fera savoir qu'il serait très intéressé de travailler au NAHD, lui qui est séduit par les moyens que peut lui offrir le NAHD, notamment sur le plan des moyens matériels et didactiques, où le club nahdiste dispose de toutes les conditions qui peuvent permettre à un entraîneur bosseur comme Charef de travailler et d'avoir des résultats sur le moyen terme.

M. A.

Alors qu'ils ont annoncé leur démission du CA

Les dirigeants continuent d'activer normalement

Alors que l'ensemble des membres du conseil d'administration du Nasria ont annoncé leur démission du bureau exécutif du club, il semblerait bien que cette démission ne soit finalement qu'un feu de paille, comme nous l'avion d'ailleurs si bien prédit. Comment expli- quer alors que des dirigeants qui ont signé leur démission cette semaine, puis- sent continuer à activer, en prenant attache avec des joueurs, et des entraî- neurs, afin de leur proposer d'endosser le maillot nahdiste. Le président Mahfoud Ould Zmirli a lui-même rassu- ré certains supporters qui l'ont accosté pour s'inquiéter de la situation du club, qu'il était bien soucieux des affaires du club, et qu'il allait très prochainement conclure avec un entraîneur de renom, qui viendra prendre en main les desti- nées de la barre technique du NAHD.

Un moyen de pression pour tenter de récupérer les droits du club Et si les dirigeants du Nasria ont pris la décision de démissionner de leur poste, ce n'est pas vraiment à cause de la pres- sion qui a été exercée sur eux par les supporters du club, mais plutôt par rap- port au fait que le club a été souvent marginalisé par les pouvoirs publics. Il faut dire que contrairement à la plupart des clubs de Ligue 1 Mobilis, le NAHD n'a bénéficié d'aucune subvention de la part de l'APC d'Hussein Dey. Et pour- tant, les responsables au niveau de la rue de Tripoli n'ont pas été avares en efforts, puisqu'ils ont débloqué par deux fois des subventions de 3 milliards et 5 milliards de centimes, mais elle a été à chaque fois bloquée par le wali d'Alger, qui a refusé de voir l'argent du Trésor servir aux clubs de football.

M. A.

2 changements dans le onze d'Ighil

Deux changements ont été apportés par le coach Ighil à

l'occasion de cette rencontre, comparativement au onze aligné

il y a de cela deux semaines

face au CA Batna. En effet, le

gardien de but Litim a retrouvé sa place de titulaire, après l'avoir cédé au jeune Benbot face au CAB. Quant à Demène il

a été préféré cette fois-ci à

Senouci qui était titulaire lui à Batna.

Et 4 pour Michel

Pour sa part, le coach Alain Michel a quant à lui apporté par moins de quatre changements dans son onze, par rapport à l'équipe alignée il y a de cela dix jours face à l'USMA. En effet, Doukha, Ouertani, Bendebka et Khacef ont cédé leur place à Merbah, Bouzidi, Zemiti et Daouadji.

Chibane poursuit les soins

Blessé depuis un certain temps, l'attaquant du DRB Tadjenanet Youcef Chibane a encore une fois manqué ce match impor- tant pour son équipe. L'ex- joueur de la JS Kabylie poursuit actuellement les soins, en pré- vision d'un retour prévu avant la fin de la saison. C'est d'ailleurs le troisième match de suite que le joueur a manqué, à cause de cette maudite blessure.

Oustiti, Si Amar et Zedioui hors des 18

Trois éléments présents il y a de cela deux semaines à Batna

n'ont pas figuré sur la feuille de match hier face au Nasria. Les trois éléments en question ne sont autres qu'Oustiti, Si Amar

et Zedioui, le coach Meziane

Ighil n'a pas jugé utile de faire appel à leurs services.

Une première

pour Zemiti

Titularisé au centre de la défen- se nahdiste aux côtés de Mohamed Herida, le jeune défenseur central nahdiste Ramzi Zemiti a signé sa toute première titularisation de la saison en équipe fanion. Capitaine d'équipe de la réser- ve, Zemiti a enfin eu sa chance en équipe fanion, lui qui a sou- vent montré de réelles qualités qui font de lui un joueur d'ave- nir, sur qui le club pourra bien se reposer.

Daouadji titulaire pour ses retrouvailles avec Tadjenanet

Pour son retour à Tadjenanet, sur le terrain qui l'a révélé au premier plan la saison dernière, Abdallah Daouadji a signé sa seconde titularisation de la sai- son, après celle enregistré à Tizi Ouzou face à la JSK. Très peu utilisé par le coach Alain Michel depuis son arrivée au NAHD, Daouadji a pourtant réus- si à inscrire deux buts avec en sus un temps de jeu bien réduit.

Ighil retrouve

le Nasria

Cette rencontre entre le NAHD et le DRBT a été un peu spéciale pour le coach de la formation de Tadjenanet, en l'occurrence Meziane Ighil, lequel a fait toutes ses classes au Nasria. Ighil a été par le passé, joueur, dirigeant, entraîneur et même président du NAHD, c'est dire le sentiment particulier qui a sans aucun doute animé Ighil en affrontant son club de cœur hier après-midi.

www.competition.dz

Jeudi 8 juin 2017

28 e JOURNÉE LIGUE 1 MOBILIS

17

Jeudi 8 juin 2017 28 e JOURNÉE LIGUE 1 MOBILIS 17 CSC 3 CAB 1 Stade

CSC

3

CAB

1

Stade Benabdelmalek

Buts :

CSC : Manucho (10'), Bezzaz (12'), Zerara (24') CAB : Djerbou (21', sp)

Cédric 3 Benayada 3 Bencherifa 3 Zaâlani 3 Cheurfa 3 Gherbi 3 Belkhir 3 Zerara 3 (Kebaili 83') Bezzaz 3 (Meghni 66') Manucho 3 Rebih 5 (Kebbal 73') Ent. : Amrani

Abdeslem 2 Bouteldja 2 (Dellaoui 60') Ras-Ghzel 2 Djoughma 2 Babouche 2 Selmi 3 Djerbou 3 Dif 3 Mesfar 2 Attouche 2 Ghodbane 2 Ent. : Aribi

Temps printanier, affluence nombreuse, arbitrage de H'lalchi-Azrine-Rimouche.

Avert :

CSC : Benayada (17')

Film du match

4' Tir de Rebbih, le ballon rase la transversale. 10' Rebih effectue un centre qui est repris de la tête par Manucho qui ouvre la marque en faveur du CSC. 12' Le même Rebih centre pour Manucho dans la surface, le ballon est renvoyé par la défense du CAB dans les pieds de Bezzaz qui ne trouve aucune peine à inscrire le second but de son équipe. 21' Dif est fauché dans la surface du CSC par Gherbi. L'attaquant batnéen, Djerbou, se charge de tirer le penalty et réduit la marque sur penalty. 24' Zerara reprend de la tête un centre bien exécuté par Bencherifa depuis le flanc gauche et inscrit le troisième but du CSC. 70' Meghni réussit un joli dribble en mettant son vis-à- vis dans le vent et sert imparablement Cheurfa qui, à son tour, sert Manucho dans la surface, l'attaquant du CSC rate lamentablement. 85' Kebaili arme son tir et des 25 m voit son ballon raser la transversale. 86' Djerbou se permet le luxe de réussir un slalom dans la surface mais son tir ricoche sur le poteau, Cedric ayant été battu.

La balade des Constantinois

Cedric ayant été battu. La balade des Constantinois De notre correspondant RABAH GATTOUCHE Le CSC n'a

De notre correspondant

RABAH GATTOUCHE

Le CSC n'a pas fait de détails face à une équipe du CAB qui n'a pas fait le poids pour plusieurs raisons dont celle ayant trait à la situation mentale du groupe mené par l'ex-international, Arribi Salim.

Dès l'entame de la partie, la bande à Amrani a conquis la zone adverse et a commencé à manœuvrer via des combinaisons bien ficelées par le duo Rebbih- Bezzaz. Le premier nommé ayant été un véritable poison pour la défense du CAB qui maquait visiblement de rythme. La première mi-temps a vu les attaquants des deux équipes visiter les filets à quatre reprises dont trois pour l'équipe locale qui a dominé les débats dans un jeu ouvert, l'adversaire n'ayant rien à

perdre a joué pleinement ses chances. En seconde période, les Vert et Noir se sont contentés de gérer leur avance en laissant l'initiative aux visiteurs tout en jouant la prudence. Le pousse- ballon a pris le dessus sur le football à la grande joie des Constantinois qui géraient aussi bien le score que leurs efforts. Une victoire méritée pour le CSC qui guette le moindre faux pas de ses concurrents pour se hisser au classement.

R. G.

L'ŒIL DU COACH

AMRANI :

«On a réussi l'essentiel»

"On fait le match qu'il fallait. Malgré le jeûne et la fatigue, mes joueurs n'ont pas lésiné sur l'effort notamment en première mi-temps où on a réussi à inscrire trois buts. L'essentiel acquis, on a su gérer la partie et le score. Avec cette victoire, on préparera le prochain match dans de meilleures conditions. Pour ne pas avoir à s'intéresser aux autres résultats de autres matches, nous devons jouer pour la victoire lors de nos prochaines sorties."

ARIBI :

«On a quand même fait de notre mieux»

"Avec tous les problèmes que vit le club, nous avons quand même fait de notre mieux en étant honnêtes face un adversaire qui a mérité sa victoire. Les jeunes alignés dans ce match n'ont pas démérité. Sans entraînement, on a quand même été présents. La relégation n'est pas un drame, il faudra travailler pour revenir parmi l'élite. Il faut faire des erreurs du présent les leçons de l'avenir."

Un CAB en vacances

Les joueurs du CAB ont rejoint Constantine le jour du match sans le moindre entraînement puisqu'ils ont été réunis à la dernière minute par les dirigeants du club. Une équipe déjà en vacances puisque le Chabab a jeté l'éponge depuis quelques matches déjà.

Babouche, le dernier arrivé

Le défenseur du CAB et ancien international, Réda Babouche, a foulé le terrain en retard. En effet, il a rejoint le stade Benabdelmalek en provenance de Skikda à l'heure du match et est arrivé en retard. Comme

quoi, rien ne va plus au CAB qui

a déjà retrouvé la Ligue 2.

L'horaire du match n'a pas arrangé les Sanafir

Même si l'affluence a été nombreuse lors de match CSC- CAB, il n'en demeure pas moins que des milliers de supporters habitant la banlieue constantinoise ont été découragés par l'horaire du match qui coïncidait avec l'heure de l'adhan. Les supporters habitant les environs de Constantine ont préféré mettre le transistor à l'oreille pour suivre le résultat de ce match.

Les portes ouvertes avant la pause

Les 8000 billets mises en vente ayant été "happés" par les spectateurs, la direction du stade Benabdelmalek a été obligée d'ouvrir les portes du stade pour permettre aux centaines d'âmes qui attendaient d'entrer voir le match bien avant la pause.

66', le public salue l'entrée de l'artiste Meghni

la 66', Meghni a fait son

entrée sur le terrain. Le public présent s'est levé comme un seul homme pour l'applaudir et saluer l'enfant prodige du football national. Un geste d'art que seuls les Sanafir savent bien composer. En réponse à cette reconnaissance, Meghi a régalé ses fans dès son entrée en réussissant de beaux gestes techniques dont il a le secret.

A

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Promotion Modem wifi 4G Mobilis double vos volumes Internet À l'occasion du
COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Promotion Modem wifi 4G
Mobilis double vos volumes Internet
À l'occasion du mois sacré de Ramadhan et pour
toute acquisition d'un " Pack Navigui 4G ", Mobilis
double vos bonus internet mensuels.
Disponible à travers les quatorze wilayas couvertes
par son réseau 4G, Mobilis lance durant les 30 jours du
mois sacré son offre promotionnelle spéciale Ramadhan.
Constitué d'un Modem wifi de marque Huawei et
d'une SIM Navigui 4G, l'offre est associée à trois paliers
adaptés aux besoins de ses clients et dotés d'une bonifi-
cation internet mensuel x2:
Modem wifi + SIM Navigui à 8600DA = 60 Go!
3 Go de Bonus de Bienvenue + WhatsApp Facebook
valable 30 Jours + 10 Go/mois de Bonus x 2, offert pen-
dant 3 mois.
Modem wifi + SIM Navigui à 12990DA = 60 Go!
3 Go de Bonus de Bienvenue + WhatsApp Facebook
Profitez-en ! Saha ramdhankoum.
valable 30 Jours + 5 Go/mois de Bonus x 2, offert pen-
dant 6 mois.
Modem wifi + SIM Navigui à 15 000DA = 120 Go !
3 Go de Bonus de Bienvenue + WhatsApp Facebook
valable 30 Jours + 5 Go/mois de Bonus x 2, offert pen-
dant 12 mois.
Pour plus d'informations,
rendez-vous sur le site de Mobilis www.mobilis.dz
ou sur notre page Facebook.

USB

Le groupe Lamouri pressenti pour diriger la société sportive

Après l'AG ordinaire du CSA et l'annonce de la création de la société sportive " Chevaliers des Zibans, " la procédure réglementaire pour la création de la société sportive a été entamée.

PAR KAMEL HASSANI

Une fois la société créée, une AG sera tenue pour former le conseil d'administration. Aux der- nières nouvelles, le groupe Lamouri, une entreprise de produc- tion et de vente de ciment, veut acheter la plupart des actions pour devenir actionnaire majoritaire. Par ailleurs, après l'élection d'Abdelouaheb Houidi au poste de président du CSA, les dirigeants

biskris ont confié le poste de prési- dent de section à Kheir Eddine Aymen, qui revient par la grade porte après avoir occupé la saison passée le poste de président d'hon- neur de l'USB. Quant à Brahim Saou, il a été nommé porte-parole du club. Concernant les travaux du stade Opow d'Al Alia, nous avons appris que le DJS a refusé l'idée de poser une pelouse synthétique, préférant entamer des travaux de réfection de la pelouse qui s'est beaucoup dété- riorée la saison passée en raison de la négligence, sans compter l'absen- ce de rigueur de la part des respon- sables du stade et de l'Opow. Selon les responsables de l'USB, le stade sera opérationnel la saison prochai- ne pour accueillir les matches de la L1 Mobilis.

K. H.

www.competition.dz

 

18

Jeudi 8 juin 2017 USMB

www.competition.dz   18 Jeudi 8 juin 2017 USMB

Boumaza vise un bon recrutement

Jeudi 8 juin 2017 USMB Boumaza vise un bon recrutement Le président de la commission de

Le président de la commission de gestion de l'USMB, Ahmed Boumaza, veut appliquer la même politique de gestion la saison prochaine.

De notre correspondant

AMINE DJAÂFAR

Le président de l'USMB veut enrôler des joueurs avec un salaire rai- sonnable et également faire de son mieux pour donner un coup de pouce à la formation de la ville des Roses afin de lui permettre d'entamer la préparation en force. Boumaza a ciblé des joueurs de Ligue 2 Mobilis, dont la première recrue Ghacha Houssam El Dine, l'ancien pen- sionnaire de l'ABS qui a été enrôlé récemment par l'encadrement blidéen avec un salaire qui ne dépasse pas 80 millions de centimes par mois.

Le défenseur Dib (ASK), prochaine cible Le président du conseil d'administra-

tion de la SSPA/USMB Ahmed Boumaza veut opter pour le recrute- ment du défenseur de l'ASK Dib pour renforcer le compartiment défensif du club. Boumaza, qui a acquis une bonne expérience après avoir réalisé une acces- sion avec le club blidéen en Ligue 1 Mobilis, veut opter pour le recrutement de joueurs aux postes qui ont besoin d'être renforcés, c'est-à-dire la défense, le milieu de terrain et surtout l'attaque.

Pas de grands noms La direc- tion blidéenne ne veut surtout pas opter pour le recrutement de grands noms, mais des joueurs jeunes qui veulent réussir et ne donnent pas beaucoup d'importance à l'argent. En effet, le recrutement d'un grand nom à Blida avec un salaire mirobolant va semer la zizanie dans le milieu des joueurs et va certainement mettre la direction du club dans une situation embarrassante. Ainsi donc, le président Boumaza veut dénicher les oiseaux rares avec un salaire logique.

Blida, une vitrine pour les jeunes Le club phare de la ville des Roses a tou- jours été une vitrine pour les jeunes joueurs ; pour preuve, chaque jeune qui émerge et fera parler de lui est sollicité par un club de Ligue 1 Mobilis. Par le passé, seuls les clubs algérois optaient

toujours pour le recrutement de joueurs issus de l'école blidéenne, mais, mainte- nant, toutes les grandes équipes de Ligue 1 veulent enrôler les joueurs de Blida, entre autres l'ESS dont le prési- dent a opté pour l'enrôlement du défen- seur central Badrane, il y a une année. Donc, le réservoir de jeunes joueurs de l'USMB pourrait permettre à la direc- tion du club phare de la ville des Roses de monter une bonne équipe la prochai- ne saison.

La prospection débutera après le Ramadhan Selon certaines indiscrétions, la direc- tion du club phare de la ville des Roses veut opter pour la prospection de jeunes talents et ce, juste après le mois sacré. En effet, la direction du club bli- déen, comme elle avait fait lors de la précédente saison, veut donner la chan- ce à tout le monde y compris les jeunes des petites villes limitrophes évoluant dans les divisions inférieures. La pros- pection des joueurs va débuter une semaine après le mois sacré sous la hou- lette de l'entraîneur Kamel Zane, ainsi que le responsable des écoles de forma- tion de l'USMB El Hadi Benturki. La prospection des joueurs va durer une semaine ; ceci dit, Boumaza et ses colla- borateurs espèrent dénicher les oiseaux rares.

A. Dj.

Il veut percevoir ses arriérés

Laïfaoui hésite à renouveler

Le capitaine de l'USMB Abdelkader Laïfaoui n'a pas pris de décision finale concernant son avenir avec le club phare de la ville des Roses. L'ancien pensionnaire de l'USMA, bien qu'il ait donné son accord de principe au président du CA Ahmed Boumaza, dans les faits, il temporise pour signer son contrat. D'après de nombreux proches et supporters qui connaissent bien le joueur, ce dernier va certaine- ment attendre jusqu'à la dernière minu- te pour renouveler son contrat. Laifaoui, qui a déjà vécu un scénario cauchemardesque lors de la précédente saison, ne veut pas le revivre encore cette saison. Le capitaine de l'USMB

le revivre encore cette saison. Le capitaine de l'USMB veut inciter la direction du club blidéen

veut inciter la direction du club blidéen à lui remettre son argent, c'est-à-dire les deux derniers mois de salaire ; juste après cette étape, l'enfant de Ruisseau va renouveler son contrat le plus nor- malement du monde. Il faut avouer que Laifaoui, malgré son âge, ne veut pas raccrocher les cram- pons, il sent toujours apte à donner le plus à cette équipe de l'USMB. Pour preuve, la saison passée, il était l'un des meilleurs éléments du groupe. En tout cas, les prochains jours vont certaine- ment pousser ce joueur à mettre fin au suspense et ce, en paraphant son nou- veau contrat.

A. Dj.

Abed : «La Ligue 1 ne me fait pas peur»

L'attaquant de l'USMB Azzedine Abed affirme que le championnat de Ligue 1 Mobilis ne lui fait pas peur, surtout qu'il a déjà joué dans cette division avec le club phare de la ville des Roses, il y a deux saisons de cela.

Comment se déroule le mois sacré pour vous ?

Le mois sacré est un mois spécial pour tous les Algériens et musulmans, car on profite de ce mois pour vivre des moments agréables avec la famille. Nous, les joueurs, on profite de ce mois pour nous repo- ser avant le début de

prévue après ce mois sacré.

Comment jugez-vous la situation au sein de votre club jusqu'à présent ?

La démission du maire, ainsi que les autres membres nous a fait peur ; elle nous a causé des soucis. Cependant, le maintien du président du CA Ahmed Boumaza à son poste a apaisé mon stress, sur- tout que ce responsable a contacté tous les joueurs pour leur donner des garanties.

Comptez-vous rester pour une autre saison à Blida ou bien avez-vous d'autres offres sous la main ?

Je reste à Blida et je n'ai aucune intention de quitter ce club qui m'a permis de relan- cer ma carrière. En tout cas, je me prépare psychologique- ment pour la nouvelle saison.

Quelles sont les raisons qui vous ont poussé à prendre la décision de continuer l'aventure avec l'USMB ?

Je ne suis pas le genre de joueurs qui change d'équipe à cause de l'argent. Même si j'ai une offre financière bien meilleure que celle de l'USMB, je reste avec mon équipe actuelle. I y a la stabili- té, des dirigeants qui ont une parole d'hommes, des entraî- neurs sérieux et honnêtes, des coéquipiers bosseurs et fils de famille et par-dessus tout, un

la préparation juste
la préparation
juste

merveilleux public. Alors, pourquoi changer d'air ?

La Ligue 1 Mobilis ne vous fait-elle pas peur ?

Pas du tout, j'ai déjà côtoyé ce niveau et j'ai une idée sur les équipes de cette division. Je pense qu'avec une bonne préparation, je vais pouvoir m'illustrer et faire parler de moi.

A votre avis, qu'est-ce qui manque à votre équipe pour s'illustrer parmi l'élite ?

Je pense qu'il nous manque juste un petit renforcement. L'USMB a de bons joueurs, il y a ceux qui ont énormément d'expérience et d'autres jeunes qui ont cette fougue de vaincre. Cela est très bon pour notre club, qui pourra jouer sans complexe contre les clubs de Ligue 1 Mobilis. A. Dj.

Tsamda dans le viseur du MCS et de l'ASO

Le défenseur central de l'USMB Tsamda est dans le viseur de deux clubs de Ligue 2 Mobilis, à savoir le MCS et l'ASO. Ce joueur, après le scénario qu'il a vécu lors de la précéden- te saison où il a été écarté du onze par son entraîneur Kamel Zane, veut changer d'air pour relancer sa carrière. Selon une source digne de foi, Tsamda veut opter pour l'ASO surtout que cette équipe va lui permettre de progres- ser et de faire parler de lui.

www.competition.dz

Jeudi 8juin 2017

JSMB

19

www.competition.dz Jeudi 8juin 2017 JSMB 19 ENTRAÎNEUR : ça se joue entre Khouda et Zeghdoud Après

ENTRAÎNEUR :

ça se joue entre

Khouda et Zeghdoud

19 ENTRAÎNEUR : ça se joue entre Khouda et Zeghdoud Après que Didier Gomez a pris

Après que Didier Gomez a pris la décision de rempiler avec la JSM Skikda, Tiab Boualem a définitivement écarté cette piste.

De notre correspondant

BADR-EDDINE ZAOUCHE

Nous avions évoqué, dans nos précé- dentes éditions, que Tiab avait commencé à préparer la saison prochaine et cela en se pen-

chant sur le dossier du nouvel entraîneur. Une short-liste avait d'ailleurs été mise en place par ce dernier, qui comportait quatre noms :

Zeghdoud, Khouda, Bougherara et Gomez. Lors des discussions qu'il avait entreprises avec ces quatre hommes, la piste des deux derniers aurait été écartée pour plusieurs rai- sons, à commencer par l'aspect financier. Ainsi, deux pistes semblent être les plus sérieuses, celles de l'ex-entraîneur de l'US Biskra, en l'occurrence Mounir Zeghdoud, et de la Saoura, Khouda Karim. Deux noms qui reviennent avec insistance dans les cercles proches de la direction du club. Les deux hommes connaissent d'ailleurs très bien la maison ; si le premier a été l'un des principaux

artisans du seul titre majeur du club en 2008, le second avait secondé Djaabour en 2014 quand le club avait rétrogradé en division inférieure. Les deux techniciens, qui ont depuis réalisé de bons résultats, semblent cette fois-ci très proches du club de Yemma Gouraya. Par ailleurs, Tiab, qui n'a pas encore pris une décision définitive, continue de discuter autour du projet ; il prendra une décision défini- tive après l'assemblée générale du club sportif amateur qui se tiendra au cours de ce mois.

Il aura son mot à dire pour le recrutement Alors que les dirigeants essayent de prospec- ter afin de renforcer l'effectif actuel, il n'en

demeure pas moins que tout se décidera après la nomination du nouvel entraîneur. Si le pré- sident Tiab ne veut pas trop communiquer à ce sujet, notamment en raison de la situation dans laquelle se trouve le club, nous devons néanmoins patienter encore quelques jours avant de connaître l'identité du prochain entraîneur de la JSMB. Un entraîneur qui viendrait, par ailleurs, pour remettre de l'ordre au sein d'un effectif qui dispose d'un fort potentiel, mais qui n'a pas réussi à atteindre l'objectif qui lui a été assigné. Ainsi, la mission du nouvel entraîneur des Vert et Rouge est celle de réorganiser les troupes en prévision de la saison prochaine. B. E. Z.

Ziaya pour renforcer l'attaque

Sachant que le compartiment offensif a été le maillon faible de la JSMB durant l'exercice qui s'est écoulé, le premier responsable du club de Yemma Gouraya, Tiab Boualem, compte à tout prix s'attacher les services d'un attaquant de valeur.

Nous avons appris de sources très proches de la formation des Vert et Rouge que Tiab aurait pris l'initiative d'étudier les CV de plusieurs attaquants de pointe. Ne voulant certainement pas refaire les erreurs des deux dernières saisons, où le paquet a été surtout mis au milieu et en défense, la direction du club kabyle aurait entrepris des contacts avec l'attaquant de l'ASM Oran, Ziaya Abdelmalik. Ce dernier, qui a été d'ailleurs contacté lors du dernier mercato hivernal, était tout proche de s'engager au profit du doyen des clubs kabyles. Un petit différend financier avait d'ailleurs contraint les dirigeants de la JSMB à explorer d'autres pistes. A la fin de la saison, nous avons appris que les contacts auraient repris entre le joueur en question et les diri- geants du club, laissant croire à une meilleure volonté des responsables du club. Ces der- niers, à leur tête Tiab, ne veulent aucunement rater cette fois-ci le choix des joueurs. Au vu de qualités démontrées depuis son engage- ment avec l'ASMO, les responsables du plus vieux club kabyle auraient fait d'Abdelmalik Ziaya une priorité. Ce dernier, qui est lié enco- re au club de M'dina J'dida pour une autre sai-

son, aurait selon des proches exprimé son envie de changer d'air, surtout après les décla- rations qu'il avait faites au lendemain de la rencontre qui avait opposé son équipe à Biskra. Ziaya avait d'ailleurs accusé quelques joueurs d'avoir levé le pied, le mettant ainsi dans une situation inconfortable vis-à-vis des dirigeants des Vert et Blanc.

Piocher dans les divisions inférieures Si la piste Ziaya semble la plus sérieuse pour le moment, plusieurs noms sont actuellement évoqués dans les cercles proches du club de Béjaia. En effet, plusieurs éléments sont actuellement suivis par le président Tiab, qui ne veut pas laisser passer l'opportunité de s'attacher les services d'un ou deux atta- quants, qui seraient en mesure de le consoler après l'échec de cette saison. L'absence d'atta- quants vraiment efficaces devra, par ailleurs, obliger le boss de la JSMB à piocher dans les divisions inférieures. Une piste qui pourrait être une alternative pour les Vert et Rouge, dans la mesure où les joueurs qui évoluent en Ligue 1 sont très prisés et les grosses cylin-

drées vont mettre le paquet pour essayer de convaincre ces derniers , d'opter pour leurs couleurs.

Seul Drifel a convaincu Ce qui est sûr, c'est surtout le fait que la direction du club ne gardera pas tout le monde. Parmi les trois attaquants de métier qui figurent au sein de l'effectif du club, seul Drifel avait réussi à s'imposer et à se montrer constant dans ses efforts. Tous les autres ont beaucoup déçu, à commencer par le jeune attaquant Bensaha. Ainsi, ayant fait ce constant qui est amère, la direction de la JSMB, serait tenté par s'attacher les services d'un ou deux attaquants de valeur et cela afin de relancer la concurrence au sein du groupe et surtout de permettre au club de réaliser ses objectifs. Après Ziaya, d'autres noms suivront et vont certainement être son- dés pour connaître leur valeur sur le marché.

Cela va ouvrir la porte à des départs Si Tiab avait pris la décision d'engager des attaquants de valeur, cela nous laisse croire que ce dernier va sans aucun doute se séparer

laisse croire que ce dernier va sans aucun doute se séparer d'un ou de plusieurs éléments

d'un ou de plusieurs éléments qui ont déçu. Le nombre d'attaquants dont dispose le club n'a pas été en mesure de donner satisfaction. C'est pour cette raison, que la direction va sans doute prendre la décision de se séparer de plusieurs joueurs qui évoluent essentielle- ment au niveau de ce compartiment. B. E. Z.

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Promo Ramadhan sur les rechargements MAXY Haya ! EXCLUSIVITÉ OOREDOO profitez d'un
COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Promo Ramadhan sur les rechargements MAXY Haya !
EXCLUSIVITÉ OOREDOO profitez d'un mois d'abonnement gratuit
au service de vidéo à la demande «STARZ PLAY»
Ooredoo, innovateur
technologique, enrichit le
quotidien de ses clients à
l'occasion du mois sacré de
Ramadhan et leur offre, en
exclusivité, un abonnement
gratuit d'un mois au service
de streaming le plus rapide
de la région "Starz Play".
"STARZ PLAY" diffuse en
streaming des milliers de
nouveaux films
hollywoodiens, des séries
TV, des documentaires et
des divertissements pour
enfants, ainsi que des
contenus en arabe, dans 19
pays à travers le Moyen-
Orient et l'Afrique du Nord
(MENA). Le service "STARZ
PLAY" est développé
exclusivement pour la
région MENA et dispose de
sous-titrage en arabe en un
seul clic, en plus des options
audio en arabe et en
français.
Ainsi, pour tout
rechargement avec l'une des
formules MAXY Haya ! :
1000 DA, 2000 DA ou 3500
DA, durant le mois de
Ramadhan, le client
bénéficie d'un accès gratuit
pendant 30 jours au service
"STARZ PLAY", en plus des
avantages exceptionnels de
Maxy Haya ! , à savoir un
crédit rechargé valable en
national pour les appels et
SMS vers les réseaux fixes et
mobiles, des appels illimités
vers Ooredoo tous les jours
et de l'Internet gratuit.
Pour y accéder, il suffit au
client de créer son compte
sur le site :
http://www.ooredoo.dz/O
oredoo/Algerie/starz-play,
ou de télécharger
l'application mobile "STARZ
PLAY" sous Android ou
iOS.
A travers ce nouveau
service, Ooredoo réaffirme
sa volonté d'accompagner
ses clients durant le mois
sacré en mettant à leur
disposition le meilleur de la
technologie mobile.

www.competition.dz

Jeudi 8 juin 2017

20

RCK

www.competition.dz Jeudi 8 juin 2017 20 RCK Le vice-président annonce sa démission BELGUIDOUM : «Les

Le vice-président annonce sa démission

BELGUIDOUM :

«Les autorités locales n’accordent aucune considération au club»

Apres l'euphorie de la montée en L2 Mobilis, le RCK est redescendu sur terre pour faire face à la réalité du terrain. Les dirigeants du club banlieusard, qui ont joué un rôle important dans cette accession, ont décidé de se retirer en guise de protestation contre le manque de considération des autorités locales et surtout le wali délégué d'Alger et la daïra.

Le vice-président du RCK Farouk Belguidoum, l'un des éléments-clés du club, s'est dit révolté par l'absence d'aide des auto- rités qui ont tourné le dos au club dans une démarche inexplicable. Contacté par nos soins, il a bien voulu nous expliquer les vraies raisons de sa démission.

Confirmez-vous votre démission du club ?

Oui, j'ai décide de jeter l'éponge car je n'ai pas supporté l'ingratitude des autorités locales.

Soyez plus explicite…

Nous nous sommes sacrifiés pour faire

monter le club en L2 Mobilis en dépensant de notre poche pour atteindre cet objectif, mais à la fin, malheureusement, les autorités locales nous ont tourné le dos. C'est vraiment incroyable, mais c'est la réalité.

Donc, vous êtes remontés contre les autorités locales…

On dirait que ce club n'appartient pas à la capitale. Depuis notre accession, ni le wali d'Alger, ni la daïra, ni le wali délégué n'ont fait un geste pour récompenser le club. Même pas une réception n'a été organisé pour saluer la performance de l'équipe c'est le black out

total. C'est vraiment regrettable ! Personnellement, je considère tout cela comme du mépris envers ce club historique qui a pourtant beaucoup donné au football algérien.

Si je comprends bien, c'est le manque de considération des autorités qui vous a poussés à prendre une telle décision ?

Quand je vois que la plupart des walis aident directement les équipes de leur wilaya, je suis jaloux car le RCK n'a jamais bénéficié du soutien des autorités locales, alors que c'est un club dépendant de la commune de Kouba.

que c'est un club dépendant de la commune de Kouba. Est-ce que le maire de Kouba

Est-ce que le maire de Kouba soutient l'équipe ?

Malgré sa bonne volonté, il ne peut rien faire seul, le RCK mérite plus de considération de la part des autorités locales. Il a besoin d'un soutien financier pour résister la saison pro- chaine en L2 Mobilis. En plus de cela, il faut que les autorités s'impliquent pour prendre en charge les travaux du stade qui est en piteux état.

Donc, si je comprends bien, l'avenir du RCK serait sombre…

En dehors des supporters qui sont derrière l'équipe, la majorité des anciens joueurs n'ai-

dent pas le club, ils ne font que dans la divi- sion et souvent ils font tout pour casser le club. C'est la réalité que tout le monde connaît

à Kouba.

K. H.

MCS

Aucun prétendant pour racheter les actions

La SSPA/MCS risque de disparaître

De notre correspondant

K. DJELLOUL

La situation devient de plus en plus grave pour l'équipe de Saida puisque le président Belahzil persiste et signe qu'il va déposer sa démission de cette SSPA. C'est le même cas également pour les actionnaires de cette société qui vont aussi vendre leurs actions même s'il n'y a pas un nouveau président. Ce qui veut dire que le club va peut-être disparaître dans les prochains jours après sept ans de professionnalisme. Du moment que le président-directeur général de SSPA/MCS Belahcen Belahzil, les actionnaires et les membres du conseil d'administration ont confirmé qu'ils se retirent, jusqu'à hier, aucun prétendant n'est venu pour acheter les actions. Ce qui veut dire que la SSPA va se retrouver sans responsable, ni dirigeants. Ce problè- me va hypothéquer l'avenir du club.

Les dirigeants ont fixé un ultimatum Les dirigeants, qui sont décidés à quitter cette SSPA, ont signifié qu'ils ne vont pas attendre éternellement ; ils vont fixer une date et si aucun prétendant ne se présen-

te, ils vont aller chez le notaire pour établir un acte de dissolution de cette société par actions, et que chacun assume ses responsabilités, car ils ont frappé à toutes les portes depuis plusieurs saisons, mais ils n'ont jamais reçu la moindre aide, à l'instar des autres clubs de Ligues 1 et 2 Mobilis.

Son sort entre les mains de ses enfants et des autorités locales Le MCS est en train de mourir à petit feu sans que per- sonne ne lève le petit doigt pour le sauver d'une crise sans précédent ; le problème financier est en train de pré- cipiter vers l'enfer cette équipe de Saida. Cette situation dure depuis des saisons, mais cette fois-ci, elle est grave, car les dirigeants actuels, qui ont géré le club avec leur propre argent, n'en peuvent plus. Ils ont lancé des mes- sages de détresse à plusieurs reprises, mais aucune réac- tion de la part des Saidis ni des autorités locales. La solu- tion ne viendra pas hors de cette wilaya, les Saidis doi- vent s'unir comme un seul homme pour sortir le club de cette mauvaise posture, mais aussi les autorités locales qui n'ont pas le droit de laisser mourir ce club. K. Dj.

C'est le statu quo

Bien que le MCS ait entamé l'ou- verture de son capital social, du côté technique c'est le statu quo du moment que rien n'a été fait concer- nant l'avenir de cette équipe. Les autres clubs ont déjà entamé la prépa- ration de la saison prochaine et ont passé la vitesse supérieure concernant les départs et les arrivées des joueurs. En plus, la date de la reprise des entraînements et le lieu du stage blo- qué sont désignés, mais au MCS, on a relé- gué l'avenir du club au second rang et ce n'est pas du tout bon pour cette équipe de Saïda.

Les joueurs dans le flou Les autres clubs de la deuxième divi- sion ont déjà entamé le recrutement

des joueurs et ont établi la liste des élé- ments ciblés. Par contre, au MCS c'est le flou total car jusqu'à hier, rien n'a été fait ; tous les joueurs ignorent tout de leur avenir avec le club ou s'ils vont partir.

La liste des libérés non encore établie La plupart des joueurs du MCS sont liés par contrat jusqu'à 2018. Après la fin de la saison, ils auraient aimé savoir s'ils sont maintenus ou non. Mais le fait qu'il n'y a pas de staff tech- nique en place et que la direction du club tarde à désigner un nouveau staff, la plupart des joueurs sont dans le flou. Ils aimeraient bien que leur situa- tion soit claire afin d'aller chercher un

autre club. Du côté de la direction, on attend la fin de la vente des actions et surtout l'AG ordinaire du CSA. D'ici là, beaucoup de temps aura passé et ce n'est pas du tout bon pour cette équipe de Saïda.

Le recrutement au point zéro Contrairement à beaucoup de clubs de Ligue 2 qui ont déjà tracé leurs objec- tifs pour la saison prochaine, certains vont miser sur l'accession et d'autres pour le maintien et qui ont entamé les démarches pour renforcer leurs effec- tifs, le MCS, lui, est en stand-by. Le renforcement de l'équipe est au point zéro puisque la direction attend la fin de la date pour l'achat des actions du capital social du club. K. Dj.

MCEE

En prévision de l'AGO

Divergences au sein du club

De notre correspondant

AMAR T.

La situation, qui semblait aller vers l'apaisement entre les dirigeants qui se sont réunis pour trouver un terrain d'entente, n'a finalement pas connu de dénoue- ment. Alors que tout était convenu pour se réconcilier, certains diri- geants n'ont pas accepté la présen- ce du président Bourdim à la tête du club pour un second mandat. Les dirigeants ont, à propos du retrait de confiance qu'ils ont for- mulé à l'encontre du nom d'une association née au sein du club et présidée par des volontaires inter- venant pour remettre de l'ordre au sein du club, se sont heurtés au président et à ses partisans. D'après nos sources, il a été demandé au président de quitter son poste et faire appel à une autre

personne, capable de gérer les affaires du MCEE dans la transpa- rence et la sérénité.

Bourdim prépare une contre-attaque Selon le directeur administratif Anane Azouz, il y aura beaucoup de changements au sein de l'équi- pe dirigeante. Il y aura donc plus de dirigeants dans les bureaux du club qui va ouvrir les portes à tous ceux qui veulent apporter leur contribution au niveau de la ges- tion. Cette situation agite les res- ponsables actuels qui voient les choses comme un coup d'Etat pour les mettre automatiquement à la porte. Bourdim qui voit se profiler sa destitution est en train de prépa- rer une contre-attaque alors que le courant ne passe pas avec ses membres pour gagner. A. T.

Des joueurs saisissent la CRL

Selon la direction du club, ces joueurs qui veulent saisir la CRL, n'ont pas touché un seul mois de salaire. Ledit mois qui sera versé à la fin de la saison est calculé en fonction de la fréquence de jeu du joueur pendant les matchs disputés durant le mois en question. Comme le club est en panne de finances, le problème de paiement de salaires sera solutionné une fois que la situation sera débloquée au niveau des subventions accordées par les pouvoirs publics. Douze joueurs pourraient partir cet été et comme leur situation financière n'est pas réglée, ils saisissent la CRL craignant ne pas être payés par le club.

L'affaire Tem Bang ressurgit

Alors que tout le monde pensait que le joueur n'avait plus aucun lien avec le club, Tem Bang, comme il l'a fait la saison passée, demande aujourd'hui son dû qui ne lui a pas été payé pendant sa présence dans l'équipe. Après l'affaire de l'entraîneur Malek dont le dénouement a coûté la défalcation de trois points du capital engrangé par l'équipe, en plus du solde financier qu'il a touché, voilà qu'une affaire similaire vient de naître avec le non-paiement du Camerounais, actuellement engagé avec l'ESS et qui demande son argent, faute de quoi, le club doit s'attendre à des sanctions qui peuvent lui coûter chères.

www.competition.dz

Jeudi 8 juin 2017

ASO

21

www.competition.dz Jeudi 8 juin 2017 ASO 21 Medouar le rencontrera prochainement Khezzar serait chaud pour une

Medouar le rencontrera prochainement

Khezzar serait chaud pour une autre saison

Tenant à l'entraîneur Khezzar qui a fait du bon travail selon lui, Medouar a annoncé qu'il rencontrera ce technicien dans les jours à venir pour discuter de la saison prochaine.

De notre correspondant

A. BENABDELKADER

La durée et le lieu du stage seront décidés au cours de cette entrevue tout autant que la liste des joueurs à libérer et celle des éléments à recruter. Selon les sources proches de la direction du club chélifien, Khezzar n'est pas contre l'idée de continuer à exercer à l'ASO pour peu que les conditions du travail soient meilleures afin de réussir un travail minutieux dont l'objectif sera l'accession comme le veut l'entourage du club.

Vers le maintien de presque tout l'effectif Sachant que la plupart des joueurs de cet exercice sont encore sous contrat, la direction du club ne badine pas avec la stabilité ; elle projette de reconduire le même effectif à quelques exceptions près.

Les libérés annoncés incessamment Les joueurs à libérer seront annoncés

juste après l'entrevue entre Medouar et

Khezzar puisque la liste est prête, mais il reste l'aval de l'entraîneur qui a un droit de regard. Selon les mêmes sources, on parle déjà de Rabhi et même de Mebarki avec lequel la direction aimerait traiter d'un accord à l'amiable.

2 attaquants en vue La direction du club chélifien aurait déjà finalisé avec deux attaquants de bon niveau qui ont donné chacun son accord de principe à Medouar. Il s'agit de deux attaquants qui se sont illustrés en championnat de Ligue 2 cette saison, selon nos sources.

Confiance en les jeunes du cru Estimant qu'ils ne manquent pas de qualités, la direction du club chélifien fait confiance aux jeunes du cru dont certains ont été promus en équipe fanion cette saison. Etant sous contrat de longue et moyenne durée, ces élé- ments sont le meilleur investissement du club.

A. B.

élé- ments sont le meilleur investissement du club. A. B. Il a reçu plusieurs offres Yedroudj

Il a reçu plusieurs offres

Yedroudj : «Je n'ai pas encore pris de décision»

Yedroudj, qui estime que l'équipe peut mieux faire, n'est pas contre un nouveau bail à l'ASO.

Annoncée comme objectif, l'accession n'a pas été réalisée, un commentaire ?

De favori à menacé, il n'y a pas photo. Il ne faut pas se cacher la face. On aurait pu réussir n'étaient les différents obstacles rencontrés au cours de la saison où nous avons connu un relâchement surpre- nant. Un passage à vide qui a pris du temps et nos concur- rents en ont profité. Les bles- sures et les suspensions de plu- sieurs de nos camarades ont pesé lourd dans la balance.

Selon vous, qu'en sera-t-il la saison prochaine ?

On doit en tirer le maximum de leçons car je suis certain qu'on sera meilleurs la saison prochaine. J'espère que le club se ressaisira sur le plan finance qui a été une des raisons prin- cipales de l'échec cette saison. Les joueurs ont pourtant patienté, mais rien n'a été fait.

ont pourtant patienté, mais rien n'a été fait. Avec l'aide de tous, l'équi- pe assurera son

Avec l'aide de tous, l'équi- pe assurera son acces- sion, j'en suis certain.

L'équipe a connu la promotion de certains jeunes, un avis ?

L'ASO a toujours été un bon vivier. Ceux de cette saison ne manquent pas de qualités ; ils travaillent sérieu- sement et pensent à leur avenir et à celui de leur équipe où ils seront pour plusieurs saisons.

Les supporters ont reconnu que vous jouez avec une certaine hargne…

Cela me va droit au cœur d'entendre dire des choses pareilles. C'est vrai car une fois sur le terrain, je me donne à fond en mettant tous les pro- blèmes de côté. J'ai toujours essayé d'être à la hauteur en faisant mon travail avec conscience.

En fin de contrat, seriez-vous là la saison prochaine ?

C'est une question de mek- toub. Je n'ai pas encore pris de décision sur ce point, mais je dois d'abord en discuter avec les dirigeants. A. B.

ASMO

Pas d'argent, pas de programme de préparation

La préparation de la saison 2017-2018 semble avoir du mal à démarrer pour la direction du club asémiste.

De notre correspondant

L. M. AZZL

Malgré quelques réunions tenues dans la soirée, les dirigeants n'ont pas avancé, assure une source fiable. Notre interlocuteur parle d'une impasse financière qui bloque les responsables du club. Selon lui, aucun programme n'a été établi par ces derniers. Certes, la mission de préparer l'équipe première a été confiée à Larbi Oumamar, mais ce dernier n'a pas reçu la moindre

garantie lui permettant d'entamer

son travail. Sauf qu'il a été chargé de prendre contact avec les joueurs sus- ceptibles de recourir à la CRL pour défendre leurs droits. Donc, aucun horizon ne se profile pour l'instant. Les responsables sont peut-être occupés à chercher l'argent pour donner plus de couleurs à leurs ambitions. Autrement dit, aucune décision officielle n'a été prise d'au- tant que le même Oumamar s'est rendu à Alger pour accompagner les membres du BF au match de la

sélection nationale contre la Guinée de ce mardi.

L'idée d'un DTS… Notre sour- ce, interrogée sur la rumeur parlant d'un retour de Boualem Charef, a confirmé que l'idée a été proposée par Larbi Oumamar. Connaissant la bonne relation existant entre les deux hommes, ce dirigeant a parlé de la nécessité de confier le volet technique à ce technicien. La bonne relation a commencé à l'époque où ce dernier a pris en main la barre

technique d'El-Djamîya. Pour rap- pel, l'enfant d'Ain Defla a déjà exer- cé à l'ASM Oran à deux reprises. Mais cette fois-ci, Oumamar a pensé lui confier le poste de DTS. Dans le cas d'un accord avec les dirigeants, cette proposition sera discutée avec l'intéressé. Selon notre interlocuteur, l'idée d'un DTS émerge fort dans l'esprit de ce dirigeant. Reste à savoir ce que vont penser ses colla- borateurs qui ont le pouvoir de déci- sion, faut-il le rappeler. L. M. A.

Ayoub (ASO) proposé

Une source fiable assure que la direction du club a reçu des pro- positions de managers et agents de joueurs à la fin de la compé- tition. Plusieurs noms ont été proposés à l'image de l'atta- quant Ayoub Farhi, indique la même source. Un agent bien connu dans le milieu oranais a donc parlé de ce joueur qui a porté les couleurs de l'ASO Chlef la saison qui vient de s'écouler. Formé au club chélifien, ce joueur pourrait bien intéresser les dirigeants asémistes, sur- tout au vu de ses qualités de buteur. "Il a inscrit 9 buts avec son équipe avec 7 passes déci- sives", a soufflé notre interlocu- teur hier matin. Il est utile de noter que cet attaquant de poin- te est en fin de contrat avec le club de Chlef.

DIVISION NATIONALE AMATEUR

ASK

Après la chute, la débandade

De notre correspondant

RABAH GATTOUCHE

Les fans attendent avec impa- tience de connaître qui sera le nou- veau président qui va diriger l'ASK. Un club qui vit une vraie débanda- de depuis qu'il a été relégué en Nationale 2 amateur le mois de mai écoulé en terminant la saison comme bon dernier.

Dib veut présider le CSA Au moment où nous écrivons ces lignes, seul un des actuels action- naires de la SSPA /ASK, Maâmar Dib, a annoncé qu'il est candidat à la présidence du CSA. Il promet que s'il est élu, il fera tout pour que l'ASK retrouve sa place en Ligue 2 Mobilis la saison prochaine. Selon une source crédible, pour atteindre cet objectif, Maâmar Dib est prêt à

dépenser des milliards pour renfor- cer l'effectif des Rouges par des joueurs de qualité.

AGO lundi prochain Prévu aujourd'hui jeudi, l'assem- blée ordinaire du CSA de l'ASK a été reportée au lundi 12 juin 2017 pour une raison qui reste à connaître. Selon une source autori- sée, durant leur conclave, les

membres du CSA vont voter le bilan de l'actuel boss de leur club et désigner une commission que sera chargée d'organiser, une semaine plus tard, l'AGE qui élira le nouvel président du club amateur de l'ASK.

Onze joueurs ont saisi la CRL Las d'attendre de percevoir leurs arriérés de salaire, onze joueurs de

l'ASK, les goals Benmedour et Sahli, les arrières Oukal, Bendridi et Rachi, les milieux Kitouni, Slimatni, Bouhouche et Aliouane, et les atta- quants Dib et Sayah ont saisi la CRL. Tous ont obtenu gain de cause. Mieux, huit d'entre eux, qui sont encore liés par contrat avec l'ASK, ont été libérés par la CRL car ils n'ont perçu aucune mensualité des quatre derniers mois. R. G.

www.competition.dz

Jeudi 8 juin 2017

22

DÉTENTE

JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE

22 DÉTENTE JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE Suspendu à vie pour un salut nazi La mort
Suspendu à vie pour un salut nazi La mort est quelquefois un châtiment ; souvent
Suspendu à vie
pour un salut nazi
La mort est
quelquefois
un châtiment ;
souvent c'est un
don ; pour plus
d'un, c'est une
grâce.
Sénèque
Deux supporters anglais ont été
bannis à vie des matches à
l'extérieur des Three Lions en
raison de leur comportement lors
d'un match en Allemagne, où l'un
d'entre eux a notamment fait un
salut nazi.La dernière de Lukas
Podolski, fêté en héros pour sa
130e et dernière sélection, avait
quelque peu occulté un autre fait
marquant du match amical entre
l'Allemagne et l'Angleterre,
disputé le 22 mars dernier à
Dortmund. Car certains
supporters anglais s'étaient
particulièrement mal conduits
dans les tribunes du Signal Iduna
Park, avec un comportement
"inapproprié, irrespectueux et
décevant" dénoncé par Greg
Clarke, le président de la FA, qui
avait regretté, entre autres, ces
huées lors de l'hymne allemand
ou ces chants sur la deuxième
guerre mondiale. Mais certains
étaient allés encore plus loin, et
deux d'entre eux ont été bannis à
vie des matches à l'extérieur des
Three Lions par l'ESTC (England
Supporters Travel Club), qui
délivre les billets pour ces
déplacements à l'étranger.
L'un pour avoir effectué un salut
nazi, alors que l'autre a mimé une
moustache d'Adolphe Hitler ainsi
qu'un geste d'égorgement en
direction des supporters
adverses. Au total, 16 ont été
suspendus alors que la FA a
identifié le profil de ces fauteurs
de trouble nouvelle génération,
âgés de 18 à 25 ans et qui
considèrent ces déplacements
comme des enterrements de vie
de garçon.
LES FLÉCHÉS
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
LLLLAAAA BBBBLLLLAAAAGGGGUUUUEEEE
Remplissez cette grille, puis reportez les lettres dans
les cases numérotées correspondantes. Vous décou-
vrirez les nom et prénom du personnage.
étranglement
coule en
reniflait
fruit
faire cesser
Sibérie
de brûler
DUDU
JJJJ OUROUR
bond brusque
cours noir
note
heureux élu
vieille note
3
Mon vieux, c'est fou comme tu peux
ressembler à ma femme !
apparu
individualité
- Sans blague !
6
- Parfaitement ! A part la moustache bien entendu
numéral
- Mais je n'ai pas de moustache !
capitale
anglais
- Ah ! Mais elle oui.
1
cour des
désir
inutiles
grands
SUDOKU
noir en
9
Arabie
4
1
7
inflorescence
refuge
15
tout ce que
l’on bouffe
cernera
4
7
5
6
en vogue
fin de messe
strontium
7
future
2
3
7
5
quote-part
grenouille
non reconnue
7
1
6
3
9
2
lettre grecque
3
9
2
1
occit
12
8
ancienne
capitale
affaiblis
9
1
4
8
3
c’est de
voyelles
l’argent
5
6
4
1
huit en latin
appris
tumultueuses
7
3
2
5
11
marier
9
8
2
6
13
pénurie
14
REGLE DDU JJEU
Une ggrille eest ccomposée
de pplusieurs ccarrés.
Chaque ccarré ccontient
tous lles cchiffres dde 11 àà
9. Chaque lligne ccomme
chaque ccolonne ccontient
aussi ttous lles cchiffres dde
1 àà 99. CCertains cchiffres
vous ssont ddonnés, àà
vous dde ttrouver lles
autres. PPour ccela,
procédez ppar ddéduction
et éélimination.
SOLUTION
DU NUMERO PRECEDENT
travaux
semblable à
oxyde de
petit
en cours
silicium
4
8
6
1
7
2
5
9
3
bouclier
durillon
clair
ingéniosité
3
9
7
6
8
5
2
1
4
machine
5
2
1
4
3
9
7
6
8
hydraulique
lettres de
fin d’année
6
1
4
5
2
7
8
3
9
préposition
lisière
8
3
2
9
6
4
1
5
7
irritant
4
7
5
9
8
1
3
6
4
2
prompt et
au goût
agile
2
6
5
3
9
8
4
7
1
temps des
1
7
3
2
4
6
9
8
5
5
10
glaces
9
4
8
7
5
1
3
2
6
D
E
S
A
S
R
U
S
N
O
I
T
A
G
I
L
B
O
A
E
LES MELÉS
C
E
R
T
I
F
I
C
A
T
L
A
U
D
A
T
E
U
R
U
R
A
E
N
E
R
G
U
M
E
N
E
N
C
Biffez les mots de la liste ci-dessous. Les lettres
T
I
T
I
X
E
T
I
E
E
E
E
N
O
F
F
I
R
G
A
I
A
E
restantes vous serviront à composer les nom et
prénom du sportif caché.
M
I
L
M
A
R
C
H
I
B
O
U
X
N
E
T
T
D
L
P
N
I
D
E
E
E
L
A
C
H
L
ALCOOLISME
IDEE
T
O