La Gestion Budgétaire par Objectif

2. La gestion par programme: Concepts
fondamentaux et méthodologie

JEAN-MARC LEPAIN
SPÉCIALISTE EN STRATÉGIE DE GESTION
DES FINANCES PUBLIQUES
JLEPAIN@YAHOO.FR

Plan de la Présentation

1. Les concepts fondamentaux
2. La mise en œuvre

Première Partie LES CONCEPTS FONDAMENTAUX .

. à un budget basé sur une logique de résultats (output) en substituant à l’organisation administrative une organisation par programme regroupant des activités fondées sur des objectifs communs». Qu’est ce que la Gestion Budgétaire par Programme? Définition: « La gestion budgétaire par programme consiste à passer d’un budget en lignes basé sur une logique de moyens (inputs).

Qu’est ce qu’un Programme? « Un programme est un ensemble d’activités ayant un même but et contribuant à atteindre les objectifs globaux définis par le Gouvernement dans le cadre de sa planification stratégique». .

Des moyens objectifs doivent permettre de déterminer le niveau de ressources requis. . La Notion de Ressources Les ressources allouées aux programmes ne sont pas seulement des ressources financières. mais aussi:  Des ressources humaines  Des moyens de gestion  De la connaissance (expertise) et des données Les ressources doivent être proportionnées les unes aux autres.

mais le gestionnaire du programme doit disposer d’une autonomie de gestion pour réaffecter les fonds entre biens et services et investissement . Les Ressources Budgétaires Les lignes budgétaires sont généralement ramenées à trois lignes essentielles: Salaires Biens et services Investissement La masse salariale pour les fonctionnaires est fixe.

Autonomie de Gestion  Les programmes ont leurs moyens propres  Ils peuvent avoir une comptabilité séparée ou (au minimum) pouvoir être isolés dans la comptabilité analytique  Le responsable de programme reçoit un mandat de gestion qui définit ses moyens et objectifs et qui est révisé annuellement .

Coûts Administratifs  L’administration qui apporte un soutien administratif aux programmes est isolée dans un programme indépendant  Le coût de ce programme est alloué aux autres programmes en fonction d’une clé de répartition pour refléter les coûts réels .

Responsabilité des Gestionnaires  Des règles précises doivent définir comment le gestionnaire de programme peut engager des crédits  Les responsables de programme doivent recevoir un ordre de mission détaillant leurs objectifs. leurs moyens et précisant leurs responsabilités  Un cadre législatif et réglementaire approprié doit être mis en place pour détailler la responsabilité des gestionnaires  Des procédures de contrôle interne et externe doivent être mises en place .

Input-Activités-Output-Résultats 11 Ce que le programme fait avec ses ressources Les ressources sont allouées au programme Biens et services Outputs produits Impact et bénéfices pour les usagers Indicateurs de résultats .

etc. délivrance des crédits Capital. moyens Processus/Activités informatiques. Input-Activités-Output-Résultats (Exemple) 12 Exemple: Programme de Micro-finance Création d’organismes de micro-finance identification des populations cibles. Nombre de Outputs bénéficiaires Augmentation de l’emploi Taux de chômage .

Comment Identifier un Programme?  La structure programmatique doit découler de la mission du ministère  Les programmes doivent être associés à des priorités stratégiques identifiées dans la phase de planification  Un programme doit être indépendant d’autres programmes et avoir une stratégie propre  Il doit regrouper des activités formant un tout organique et cohérent  Une chaîne de responsabilité indépendante doit être associée à chaque programme  L’affectation du personnel doit être exempt d’ambigüité et ne pas contredire la chaîne de responsabilité  La structure programmatique doit être exhaustive par rapport à la mission du ministère .

Caractéristiques des Programmes La définition des programmes d’un ministère doit répondre à un certain nombre de critères:  Être distincte de l’ancienne structure administrative  Être cohérente à l’intérieur de la mission d’un ministère  Éliminer les activités périphériques pour recentrer le ministère sur sa mission principale .

et être approuvée par les autorités (généralement le cabinet ou le Premier Ministre) . c’est-à-dire être prévue par la loi. La Déclaration de Mission La déclaration de mission présente les objectifs principaux d’un Ministère ou d’une Agence. Celle-ci doit avoir une juridique.

Les Programmes de Support Les programmes de support regroupent les fonctions d’un ministère qui ne peuvent pas être attribuées à un programme en particulier  Fonctions d’Etat major  Fonction de gestion de moyens .

Deuxième Partie LA MISE EN ŒUVRE .

La documentation des programmes 3. La classification budgétaire et les outils informatiques 2. Les Outils de la Mise en œuvre 1. Le cadre réglementaire définissant la responsabilité des gestionnaires 4. Le contrôle des objectifs .

services économiques. La Classification Budgétaire Traditionnelle 1. 4. dépenses de fonctionnement. investissement) 3. agences. La Classification Administrative Classification par ministères. La Classification Économique Classification par catégories économiques (salaire. La Classification par l’origine des fonds . entités territoriales (dimension géographique) 2. Ex: services sociaux. La Classification Fonctionnelle (COFOG): Définit de larges zones de l’activité gouvernementale. etc.

Nouvelle Classification  La GBO introduit un nouvel élément de classification: La classification par programmes et par objectifs politiques  La nouvelle classification budgétaire requière certaines adaptations du plan comptable pour assurer le lien entre les deux types de classification .

taches. Il faut trouver le niveau de désagrégation optimal . Structure de la classification La nouvelle classification doit pouvoir être désagrégée en plusieurs niveaux indépendamment des niveaux de l’organisation territoriale:  Programmes  Sous-programmes  Activités et projets  Actions. etc.

Activités et Projets Activités: permanentes Projets: temporaires  Les projets sont souvent des investissements (construction d’infrastructures par exemple)  La distinction entre activités et projets est souvent liée à la distinction entre un budget opérationnel et un budget d’investissement qui peuvent eux-mêmes avoir des fonds d’origines différentes .

Articulation Programme – Sous-programme – Activités – Projets 23 Stratégie Nationale Ministère Programme 1 Programme 2 Programme 3 Sous-programme 1 Sous-programme 2 Activités Projets: •Salaires •Projet 1 •Biens & Services •Projet 2 •Immobilisations •Projet 3 .

XX Classification Classification Classification Classification Sources économique administrative fonctionnelle programmatique des fonds . Structure des Codes Informatiques Au plan informatique. sous-programmes. cela consiste à introduire un nouveau segment dans le code pour identifier programmes. activités. et plus si nécessaire. CODE: XXXXXX – XXXXXXXX – XXXX – XXXXXX .

Tables de Passage Les tables de passage assurent la transcription de la nomenclature de programme dans l’ancienne nomenclature  Dans une phase de transition. il peut être utile de maintenir deux présentations du budget  Les éléments pluriannuels des dépenses déjà engagées doivent pouvoir se traduire dans les deux nomenclatures  Il ne faut pas perdre l’historique des données .

etc. Cela suppose souvent une modification des systèmes de gestion du personnel et de paiement des salaires. Gestion du Personnel Il est indispensable de savoir nominalement quel personnel est affecté à quel programme... Cette étape ne doit pas être négligée.sous- programme. . et de pouvoir connaître les coûts salariaux. activité.

nouvelles activités  Un budget pluriannuel  Des indicateurs de performance . continuité des activités anciennes. La Documentation des Programmes La documentation des programmes doit comporter:  Une présentation des objectifs et de leurs liens avec la stratégie sectorielle et avec la Déclaration de Mission de l’Agence  La structure de gestion du programme et la structure des sous-programmes et activités  Une description des activités passées  Une description des activités futures.

Responsabilité du Ministère des Finances  Vérifier la conformité des programmes avec la politique du Gouvernement  Faire si besoin est des arbitrages budgétaires entre secteurs et entre programmes en fonction de leur impact et de leur rôle pour atteindre les objectifs globaux du gouvernement  Vérifier que l’utilisation des crédits est conforme au budget  Surveiller l’environnement macro-économique et avertir de tout changement pouvant impacter les programmes .

Responsabilité de la Cour des Comptes  Vérifier la conformité des programmes avec la politique du Gouvernement  Vérifier que l’utilisation des fonds est conforme aux objectifs du programme  Vérifier que les gestionnaires agissent dans le cadre de leur mandat  Détecter les anomalies de gestion  Vérifier l’efficacité respective de chaque programme .

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful