Vous êtes sur la page 1sur 1

LADN des momies gyptiennes analys pour la ... https://fr.sputniknews.com/sci_tech/201706031...

LADN des momies gyptiennes analys pour la premire fois


fr.sputniknews.com /sci_tech/201706031031671740-adn-momies-analyse/
6/3/2017

Les scientifiques considraient, depuis longtemps, l'tude de l'ADN des momies comme impossible cause du
climat chaud, du haut niveau d'humidit et des matires chimiques utilises pour la momification. Pourtant,
grces aux nouvelles technologies, une quipe de scientifiques allemands, britanniques et polonais a pu
extraire et analyser des gnomes nuclaires complets d'anciennes momies gyptiennes. Les donnes
obtenues ont permis aux chercheurs de comparer les gnomes des gyptiens anciens et des habitants de
l'gypte contemporaine, relate le site Web de la socit Max-Planck.

En particulier, les scientifiques voulaient comprendre si les conqutes d'Alexandre de Macdoine et d'autres
envahisseurs avaient influenc le patrimoine gntique de la population de l'gypte ancienne.

Pour effectuer cette exprience, les chercheurs ont utilis l'ADN de 151 momies, embaumes entre 1 400
avant J.-C. et 400 aprs J.-C., et dcouvertes lors de fouilles sur le site archologiques d'Abousir, situ au
bord du Nil, 25 km au sud-ouest du Caire.

Les rsultats de la recherche ont montr que les anciens gyptiens taient gntiquement proches des
habitants du Levant et troitement lis la population de l'Europe et de l'Anatolie. Dans le mme temps, les
experts ont soulign que malgr les conqutes trangres, la gntique des habitants d'Abousir n'avait pas
subi d'importantes modifications pendant 1 300 ans.

Cependant, l'tude a montr que l'ADN des gyptiens contemporains contenait 8 % de plus de gnes des
populations du sud que celui des gyptiens anciens. D'aprs les scientifiques, cela permet de supposer que
les changements gntiques chez les habitants de l'gypte ont eu lieu au cours des 2 000 dernires annes.
Parmi les causes possibles de ces changements, les experts dsignent la migration de la population du sud le
long du Nil, l'augmentation des volumes du commerce entre les gyptiens et les populations africaines du sud
du Sahara, ainsi que le commerce d'esclaves qui a commenc il y a peu prs 1 300 ans.