Vous êtes sur la page 1sur 15
La conversion des comptes des sociétés étrangères Comptabilité et audit
La conversion des comptes des sociétés étrangères Comptabilité et audit
La conversion des comptes des sociétés étrangères Comptabilité et audit

La conversion des comptes des sociétés étrangères

La conversion des comptes des sociétés étrangères Comptabilité et audit

Comptabilité et audit

La conversion des comptes des sociétés étrangères Comptabilité et audit
La conversion des comptes des sociétés étrangères Comptabilité et audit

La conversion des comptes des sociétés étrangères

2

La conversion des comptes des sociétés étrangères 2 Table des matières Principes 3 Identification de la

Table des matières

Principes

3

Identification de la monnaie de fonctionnement Modalités de conversion

4

5

Cas général

5

Cas exceptionnel

5

Méthode du cours historique

6

Conversion Comptabilisation des écarts

7

8

Méthode du cours de clôture

9

Conversion

10

Comptabilisation des écarts

11

SOLUTION

13

écarts 7 8 Méthode du cours de clôture 9 Conversion 10 Comptabilisation des écarts 11 SOLUTION

La conversion des comptes des sociétés étrangères

3

La conversion des comptes des sociétés étrangères 3 Principes

Principes

La conversion des comptes des sociétés étrangères 3 Principes

La conversion des comptes des sociétés étrangères

4

Identification de la monnaie de

fonctionnement

La conversion des comptes des sociétés étrangères 4 Identification de la monnaie de fonctionnement

La conversion des comptes des sociétés étrangères

5

Modalités de conversion

Cas général

Nous pouvons schématiser ces règles ainsi :

Cas général Nous pouvons schématiser ces règles ainsi : Exemple Une société mère française a une

Exemple

Une société mère française a une filiale F1 australienne qui est aussi détenue par une société malaysienne. 1ère hypothèse Cette société F1 a une autonomie économique et financière vis-à-vis de la société mère française. En revanche, elle a des liens commerciaux prépondérants avec la société malaysienne. 2ème hypothèse Cette société F1 a une autonomie économique et financière vis-à-vis de la société mère française et de la société malaisienne.

Cas exceptionnel

Exemple

Une société mère française a une filiale française F1 dont la monnaie de fonctionnement est le yen. Ces deux entreprises tiennent leurs comptes en euro.

filiale française F1 dont la monnaie de fonctionnement est le yen. Ces deux entreprises tiennent leurs

La conversion des comptes des sociétés étrangères

6

La conversion des comptes des sociétés étrangères 6 Méthode du cours historique

Méthode du cours historique

La conversion des comptes des sociétés étrangères 6 Méthode du cours historique

La conversion des comptes des sociétés étrangères

7

Conversion

La conversion des comptes des sociétés étrangères 7 Conversion

La conversion des comptes des sociétés étrangères

8

Comptabilisation des écarts

Comptabilisation des écarts

La conversion des comptes des sociétés étrangères 8 Comptabilisation des écarts Comptabilisation des écarts
La conversion des comptes des sociétés étrangères 8 Comptabilisation des écarts Comptabilisation des écarts

La conversion des comptes des sociétés étrangères

9

La conversion des comptes des sociétés étrangères 9 Méthode du cours de clôture

Méthode du cours de clôture

La conversion des comptes des sociétés étrangères 9 Méthode du cours de clôture

10

La conversion des comptes des sociétés étrangères

Conversion

10 La conversion des comptes des sociétés étrangères Conversion

La conversion des comptes des sociétés étrangères

11

Comptabilisation des écarts

Comptabilisation des écarts

11 Comptabilisation des écarts Comptabilisation des écarts Exemple La société québécoise Société Québec Paper

Exemple

La société québécoise Société Québec Paper fabrique de la pâte à papier qu'elle vend à des sociétés nord américaines et à sa société mère française. Elle possède de vastes étendues forestières qui lui permettent d'obtenir sa matière première, mais elle est amenée, selon la conjoncture, à effectuer des achats de bois auprès de sociétés de bûcheronnage. Elle établit des documents de synthèse selon les normes locales et assure les travaux de préconsolidation du groupe, notamment le passage de la présentation des documents de synthèse des normes canadiennes aux normes françaises. Le Canada n'est pas un pays à forte inflation. Le service « Consolidation » de la Société Québec Paper fournit les documents suivants (CAD = dollar canadien) :

Bilan en CAD selon les normes de présentation françaises au 31 décembre N Terrain (4)
Bilan en CAD selon les normes de présentation françaises au 31 décembre N
Terrain (4)
450
000
C apital (3)
250
000
Installations techniques (4)
558
000
Réserves (1)
463
000
Stocks
141
900
Résultat de l'exercice
45
600
Clients
97 500
Subventions d'investissement (2)
13
600
Disponibilités
5 660
Provisions pour risque
58
000
Dettes diverses
422
860
Total
1 253 060
Total
1 253 060

Précisions :

(1) Pendant de nombreuses années, l'activité de Québec Paper s'est révélée peu profitable (ce qui a permis un achat dans de bonnes conditions pour la SA Papiers Universels). Les réserves proviennent donc de résultats formés en N-2 (125 000) et en N- 1 pour le reste (338 000). (2) La subvention a été obtenue le 1 er décembre N-1.

formés en N-2 (125 000) et en N- 1 pour le reste (338 000). (2) La

12

La conversion des comptes des sociétés étrangères

(3)Date de création et d'entrée dans le périmètre 1er octobre N-2 (4)Les immobilisations ont été acquises en totalité le 31 décembre N-2.

Compte de résultat en CAD selon les normes de présentation françaises au 31 décembre N

Achats de matières premières 600 000 Ventes de produits finis 1 594 000 Autres charges
Achats de matières premières
600
000
Ventes de produits finis
1 594 000
Autres charges
900
000
Dotations aux amortissements
50 000
Quote-part de subvention d’investissement
1 600
Total
1 550 000
Total
1 595 600

Pour effectuer les retraitements et conversions, le service comptable vous fournit les différents cours entre le dollar canadien et l'euro.

Date ou période Cours (1 CAD = x €) 31 décembre N 0,64 € Cours
Date ou période
Cours (1 CAD = x €)
31
décembre N
0,64 €
Cours moyen de décembre N
0,62 €
Cours moyen de l'année N
0,65 €
31
décembre N-1
0,68 €
1 er décembre N-1
0,67 €
Cours moyen de décembre N-1
0,69 €
Cours moyen de l'exercice N-1
0,71 €
31
décembre N-2
0,73 €
Cours moyen de décembre N-2
0,70 €
1 er octobre N-2
0,72 €
Cours moyen de l'exercice N-2
0,74 €
31
décembre N-3
0,77 €

Les stocks au 31/12/N ont été acquis à un cours moyen de 1CAD = 0,64 €

N-2 0,74 € 31 décembre N-3 0,77 € Les stocks au 31/12/N ont été acquis à

13

La conversion des comptes des sociétés étrangères

SOLUTION

HYPOTHESE 1

Elle conserve une grande autonomie de gestion et émet des documents de synthèse en monnaie locale (CAD).

Compte de résultat en CAD selon les normes de présentation françaises au 31 décembre N
Compte de résultat en CAD selon les normes de présentation françaises au 31 décembre N
Achats de matières premières
600
000
0,65
390
000
Ventes de produits finis
1 594 000
0,65
1 036 100
Autres charges
900
000
0,65
585
000
Dotations aux amortissements
50
000
0,65
32
500
Quote-part subvention d’investissement
1 600
0,65
1 040
Résultat
45
600
0,65
29
640
Total
1 550 000
1 037 140
Total
1 595 600
1 037 140
Bilan en € selon les normes de présentation françaises au 31/12/N
Terrain
450
000 CAD
0,64
288
000,00 €
250
000 CAD
0,72
180
000,00 €
C apital (4)
Installations techniques
558
000 CAD
0,64
357
120,00 €
Réserves
463
000 CAD
-1
332
480,00 €
Stocks
141
900 CAD
0,64
90
816,00 €
Ecart de conversion
0 CAD
-2
-57 024,00 €
Clients
97 500 CAD
0,64
62
400,00 €
Résultat de l'exercice
45
600 CAD
0,65
29
640,00 €
Disponibilités
5 660 CAD
0,64
3 622,40 €
13
600 CAD
0,67
9 112,00 €
Subventions d'investissement (3)
Provisions pour risque
58
000 CAD
0,64
37
120,00 €
Dettes diverses
422
860 CAD
0,64
270
630,40 €
Total
1 253 060CAD
801
958,40 €
Total
1 253 060CAD
801
958,40 €

(1) (125 000 * 0,74) + (338 000 * 0,71) = 92 500+ 239 980 (2)Obtenu par différence entre le total d'actif (801 958,40) et les autres postes de passif (ce poste assure l'équilibre du bilan). (3)Usage du cours historique en date de son obtention le 1 er décembre N-1. (4)Usage du cours historique, c'est-à-dire ici date de création et date d'entrée dans le périmètre de consolidation.

HYPOTHESE 2

Elle est non autonome vis-à-vis de la mère française et émet des documents de synthèse en monnaie locale (CAD).

2 Elle est non autonome vis-à-vis de la mère française et émet des documents de synthèse

14

La conversion des comptes des sociétés étrangères

Bilan en € selon les normes de présentation françaises au 31/12/N Terrain (4) 450 000
Bilan en € selon les normes de présentation françaises au 31/12/N
Terrain (4)
450
000 CAD
0,73
328
500,00 €
C apital (3)
250
000 CAD
0,72
180
000,00 €
558
000 CAD
0,73
407
340,00 €
Réserves
463
000 CAD
-1
332
480,00 €
Installations Techniques (4)
Stocks (6)
141
900 CAD
0,64
90
816,00 €
Clients
97 500 CAD
0,64
62
400,00 €
Résultat de l'exercice (5)
45
600 CAD
63336
Disponibilités
5 660 CAD
0,64
3 622,40 €
13
600 CAD
0,67
9 112,00 €
Subventions d'investissement (2)
Provisions pour risque
58
000 CAD
0,64
37 120,00 €
Dettes diverses
422
860 CAD
0,64
270
630,40 €
Total
1 253 060 CAD
892
678,40 €
Total
1 253 060 CAD
892
678,40 €

(1) (125 000 x 0,74) + (338 000 x 0,71) = 92 500+ 239 980 (2)Usage du cours historique en date de son obtention le 1 er décembre N-1. (3)Usage du cours historique, c'est-à-dire ici date de création et date d'entrée dans le périmètre de consolidation. (4)Usage du cours historique, date d'acquisition des immobilisations. (5)Obtenu par différence entre actif et passif. (6)Usage du cours moyen d'acquisition.

Compte de résultat en CAD selon les normes de présentation françaises au 31 décembre N
Compte de résultat en CAD selon les normes de présentation françaises au 31 décembre N
Achats de matières premières
600
000
0,65
390
000
Ventes de produits finis
1 594 000
0,65
1 036 100
Autres charges
900
000
0,65
585
000
Dotations aux amortissements (2)
50 000
0,73
36
500
Quote-part subvention d’investissement
1 600
0,65
1 040
Résultat
63
336
Ecart de conversion (1)
37 696
Total
1 550 000
1 074 836
Total
1 595 600
1 074 836

(1) Obtenu par différence entre le total charges et produits (ce poste assure l'équilibre du compte de résultat). (2) Cours historique, date d'acquisition des immobilisations.

poste assure l'équilibre du compte de résultat). (2) Cours historique, date d'acquisition des immobilisations.

15

La conversion des comptes des sociétés étrangères

15 La conversion des comptes des sociétés étrangères Contact

Contact

15 La conversion des comptes des sociétés étrangères Contact