Culture technique de l’ingénieur

par Bruno JACOMY
Ingénieur de l’École Nationale Supérieure d’Arts et Métiers
Adjoint au Directeur du Musée National des Techniques
(Conservatoire National des Arts et Métiers)

1. Définitions.................................................................................................. T40 - 2
1.1 Culture technique ........................................................................................ — 2
1.2 Technique et technologie ............................................................................ — 2
1.3 Système technique ...................................................................................... — 2
2. Technique dans l’histoire des hommes ............................................. — 4
2.1 Grandes étapes de l’histoire des techniques ............................................ — 4
2.1.1 Origines à l’Antiquité.......................................................................... — 4
2.1.2 Techniques hors d’Europe ................................................................. — 4
2.1.3 Moyen Âge et Renaissance................................................................ — 4
2.1.4 Révolution industrielle ....................................................................... — 4
2.1.5 Monde contemporain......................................................................... — 6
2.2 Histoire de l’ingénieur ................................................................................. — 6
3. Objet technique ........................................................................................ — 6
3.1 Différentes approches de l’objet technique............................................... — 6
3.1.1 Système de production ...................................................................... — 7
3.1.2 Système de consommation ............................................................... — 7
3.1.3 Système d’utilisation.......................................................................... — 7
3.1.4 Système des objets ............................................................................ — 7
3.2 Création, invention et innovation............................................................... — 8
3.3 Traces matérielles de la technique ............................................................. — 9
4. Techniques et cultures ........................................................................... — 9
4.1 Techniques dans leur milieu ....................................................................... — 9
4.1.1 Milieu économique et social.............................................................. — 9
4.1.2 Milieu technique ................................................................................. — 9
4.1.3 Milieu scientifique .............................................................................. — 9
4.1.4 Milieu politique ................................................................................... — 9
4.1.5 Milieu juridique................................................................................... — 10
4.1.6 Milieu écologique ............................................................................... — 10
4.1.7 Milieu esthétique ................................................................................ — 10
4.1.8 Milieu psychologique ......................................................................... — 10
4.2 Chemins de l’innovation ............................................................................. — 10
4.3 Techniques appropriées .............................................................................. — 11
Pour en savoir plus........................................................................................... Doc. T40

es techniques constituent un élément clé de toutes les civilisations, de
L
12 - 1993

toutes les cultures. L’ingénieur, le technicien possèdent de fait une culture
technique, dont ils n’ont pas toujours conscience. Cette forme particulière de
culture doit être développée, car elle constitue la base indispensable à toute
démarche créatrice.
T 40

Toute reproduction sans autorisation du Centre français d’exploitation du droit de copie est strictement interdite.
© Techniques de l’Ingénieur, traité L’entreprise industrielle T 40 − 1

réflexion sur les techniques. Certains auteurs utilisent même le terme de technosciences pour — « l’ensemble des connaissances et savoir-faire nécessaires à évoquer ces techniques particulières de notre système tout un chacun pour s’approprier et maîtriser son propre contemporain. Nous — quand. il importe de dissocier invention et innovation. même parmi les historiens des tech- 1. « le progrès technique irait plus vite en France si les celle des techniques à un niveau très global. dans reviendront à plusieurs reprises dans la suite. Nous rejoignons ainsi lesquelles s’est constitué notre monde matériel et concret ». la culture technique de l’ouvrier. qui tend.. aujourd’hui. Enfin. comme Daumas lui-même qui précise : « la technologie se situe entre la science et la technique et se caractérise par leur péné- tration mutuelle [. en liaison avec les change. ayant pris une connotation plutôt négative. entendons-nous sur les termes qui retrouve dans l’expression technologies nouvelles. ces mots n’ont-ils pas le même sens. au sein duquel s’établissent leurs fications fondamentales : contacts et leur collaboration réciproque pour leur plus grand profit — les « conditions culturelles internes nécessaires au fonction. à se substituer au mot techniques. la frontière n’est pas tradition vivante [12] ». on nomme fréquemment tech- Tout au long de cet article. et la culture technique n’échappe pas à la règle. T 40 − 2 © Techniques de l’Ingénieur. on appelle technologie professionnelle pratique la « mise en forme orale ou écrite des techniques en vue d’une trans- mission efficace » [3] et. savoir technique et connaissance 1. mais de nouvelles ■ Premier niveau : la combinaison unitaire technologies. Bien sûr. par aspiration du terme facettes de ce que nous pensons constituer la culture technique de anglo-saxon technology. cette première structure des époques différentes ? permet de qualifier les outils ou machines comme une combinaison On s’accorde généralement à définir les techniques comme un simple de : « ensemble de savoir-faire permettant l’obtention de résultats — structures élémentaires : les outils . et que si la bien distinctes de gens qui se demandent. Toute reproduction sans autorisation du Centre français d’exploitation du droit de copie est strictement interdite.1 Culture technique niques. à Au bas de cette échelle de complexité. ce sont Pourtant. De la même manière qu’on doit distinguer technique et techno- — comment on s’en sert . mais en ici la dimension la plus culturelle : « comprendre pourquoi les choses précisant bien qu’il s’agit d’une science humaine : « Il est clair que sont ce qu’elles sont et évoluent comme elles évoluent » [11]. Le d’activité commun aux sciences et aux techniques.. et produit en série plus ou moins limitée. où et pourquoi il a été inventé. environnement » . Mais avant tout. C’est aussi le cas de l’ingénieur ou du technicien . Définitions Cependant. il s’agit essentiellement de de l’étroite imbrication des différentes composantes de la recherche. seul l’architecte. ce terme de technologie est également utilisé dans d’autres sens. et cela dans d’assimiler les évolutions.3 Système technique historique. nous pouvons appréhender la complexité des 1. le cadre d’une civilisation donnée. respectif » [4]. peut-être.]. du technicien. réserverons le terme d’innovation aux inventions qui ont accédé au stade d’un produit nouveau. soit Bertrand Gille. et donc comme une composante — « la conscience historique et sociale des conditions dans fondamentale de la culture technique. généralement. Si Papin a courante. Cette notion permet d’appréhender soit l’évolution des objets tech- Comme se plaisait à le dire le grand historien des techniques niques dans le cadre restreint de leur statut et de leur usage. le lecteur découvrira les différentes nologies les techniques elles-mêmes. cien. en faisant appel aux le langage courant. Pourtant. ce dernier définitions proposées par différents auteurs sur la question.2 Technique et technologie techniques selon des structures gigognes plus aisées à manipuler (figure 1).CULTURE TECHNIQUE DE L’INGÉNIEUR _____________________________________________________________________________________________________ 1. toute culture se nourrit d’accumulation histo- rique. traité L’entreprise industrielle . Il faut bien La notion de système technique a été imaginée par Bertrand Gille prendre cette culture – tant dans l’univers technique que dans celui pour caractériser le système complexe d’interactions qui lie les tech- des arts – comme une nécessité de jeter un regard en arrière. cette nouvelle technologie témoigne nement de l’appareil de production » . cette préoccupation est indispensable. niques entre elles et les techniques dans leur milieu. effectivement réalisé et économique- La dernière définition est évidente pour ce qui est de la culture ment viable. concilie. pour un objet fabriqué c’est le point de vue humain de sa fabrication Les trois définitions proposées peuvent concerner des catégories et de son utilisation par les hommes qui est essentiel. conformes à des projets dans des domaines divers » [3] et la tech- nologie comme une « réflexion raisonnée sur les techniques ». le terme de technologie peut prendre ici un sens nouveau que l’usage tend à consacrer. politiques ou de mentalités. donnée. à propos d’un objet technologie doit être une science. qui définit la technologie comme une science. la réalité étant généralement plus complexe que compositeur qui « connaît la généalogie de sa création » du physi- notre esprit voudrait bien la voir. logie.. Comme le souligne la machine à vapeur de Watt et la locomotive de Trevithick qui Jean-Marc Lévy-Leblond : « Il n’y a culture que par le partage d’une constituent de grandes innovations. En l’occurrence.. au sein d’une société Français connaissaient mieux le passé de leur industrie ». En passant d’une vision « microscopique » à une vision « macroscopique ». à un moment de son histoire [9]. biologiste ou chimiste qui « ne connaît que les antécédents immédiats et les proches voisins de ses propres travaux ». c’est en tant que science des acti- technique : vités humaines » [16]. mais l’ingénieur. ments socio-économiques. C’est Haudricourt. inventé la marmite à vapeur et Seguin la chaudière tubulaire. de l’ingénieur . Il s’agit d’attirer l’attention sur ce domaine Le terme de culture technique recouvre plusieurs notions. c’est la culture technique de tout individu qui veut Nous garderons ici pour technologie le sens premier d’une faire le meilleur usage des objets qui l’entourent . — comment il a été fabriqué . mais en même philosophe des sciences Philippe Roqueplo en dégage trois signi. temps différent de chacune d’elles. C’est cette dernière acception que l’on l’ingénieur. Ainsi. Il distingue par là le poète. les ruptures. n’a pas d’histoire. Dans le fond. peintre ou toujours aussi nette. On parle couramment de techniques anciennes. dans son domaine.

— variété des systèmes de saisie : roues. Baudot. énergie + haut-fourneau → la fonte. — usinage du fourneau . — la percussion posée avec percuteur – le ciseau associé au Exemple : la fabrication de la fonte : maillet – cumule les avantages des deux. touches de piano. — taille et perçage du tuyau . les transports. — coulée . imprécise mais énergique . — finition des éléments . On nommera ainsi une suite d’ensembles techniques concourant — structure chaleur : le principe du moteur à combustion interne à la fourniture d’un produit. traité L’entreprise industrielle T 40 − 3 . en un lieu et à une époque donnés. matériaux. entrent en jeu la combinaison d’ensembles techniques.. aiguilles. minerais. l’apport énergétique. l’herminette – est défini. affluentes dont la combinaison concourt à un acte technique bien — la percussion lancée – la serpe. repose sur la chaleur de combustion. — Préindustriel : bois + eau + animal . vent. qu’apparaît un foison- nement d’innovations. la hache. Figure 1 – Structuration des différents ensembles techniques. ciment Thermique Chronomètre (microbiologie) Ère moderne Télématique. Une filière technique peut souvent revêtir une grande complexité.1. sa cohésion au système technique (tableau 1). structurée en fonction de quatre pôles : la matière. etc. De nombreuses techniques plus ou moins dépendantes se trouvent imbriquées et donnent. par nature instables. ■ Quatrième niveau : le système technique Dans ce niveau. (0) Tableau 1 – Croix du système technique. L’histoire des techniques nous donne l’image d’une succession de périodes d’équilibre et d’instabilité. cadrans.. Exemple industriel : la fabrication des rails : — haut fourneau . — Industriel : fer + houille + vapeur. la structuration du temps. etc. Manipulations (1950-2150) Polymères Électricité intelligence artificielle génétiques Toute reproduction sans autorisation du Centre français d’exploitation du droit de copie est strictement interdite. de solutions techniques qui s’élimineront d’elles-mêmes. dans des machines gigantesques.4). — laminage . Et c’est souvent dans les périodes de mutation. la relation avec le vivant (d’après [20]) Matière Énergie Temps Vivant Moyen Âge Fer Moulins Clocher Sélection (1100-1300) des semences Révolution industrielle Vaccination (1750-1950) Acier. l’énergie. Exemples de systèmes techniques [18] : — Égypte antique : minéral + eau . — structures de montage : les machines. Exemple : les débuts du télégraphe électrique dans les de la combinaison unitaire qui conduit à un acte technique années 1840 : jusqu’au système technique — variété des systèmes de codage : Morse. Exemple artisanal : la fabrication des pipes : — choix du bois et taille de l’ébauchon . — apport de combustible. ■ Troisième niveau : la filière technique Exemple : le moteur thermique [7] : — structure travail : la fonction du moteur est de créer du travail . pour une grande partie d’entre elles. quand arrivera la phase d’approfondissement et de stabilité (§ 3. — assemblage définitif. — soudure aluminothermique. le plus complexe._____________________________________________________________________________________________________ CULTURE TECHNIQUE DE L’INGÉNIEUR Exemple : la percussion dans la période préhistorique [1] : ■ Deuxième niveau : l’ensemble technique — la percussion posée – le couteau – est précise mais peu Il existe des techniques complexes qui nécessitent des techniques énergique . © Techniques de l’Ingénieur.

les dépositaires de cette ment le développement des chemins de fer. notamment par la — pourquoi telle invention voit le jour (exemples : l’horloge. comme matériau de base des machines. il ne faut pas négliger les autres foyers de L’électricité quitte le laboratoire pour entrer dans l’usine. mais cette expansion. que vivra la société occidentale jusqu’à la révolution industrielle.) . Au-delà de l’Europe. navires à vapeur et usines métallurgiques voient le jour avant 1800. hor. entre cinq et pas pu découvrir l’Amérique. même si ces civilisations se bloqueront aussi plus tard dans leur développement (§ 4. technique ancien (le bois et l’eau) à un nouveau fondé sur le fer gence. Heureusement. le système technique de l’Amé- recherche et l’innovation et périodes d’approfondissement. notre histoire. comme — la domestication du feu (env. avec l’usage de la fonte dès le IIIe siècle. d’abord en Soulignons toutefois la place centrale tenue par la maîtrise du Angleterre. puis dans développement qui voient le jour parallèlement au bassin méditer. 400 000 av. indienne et arabe entretiendront Elle permet de comprendre notamment : d’ailleurs de constants échanges commerciaux. pompes. de la céramique. puis de l’Amérique loges à eau..2).4 Révolution industrielle part de la roue. les chacune des périodes concernées. d’« oubli ». d’où de nombreux transferts de technologie entre elles pendant chemin de fer ou l’ordinateur) .1. la culture scientifique et technique des habitants du bassin médi.1 Origines à l’Antiquité est en pleine maturité au moment où les ingénieurs de la Renais- sance italienne mettent au point leurs surprenantes machines. un réseau multinational de communications. en effet.). ce pays va passer du système feu dès la néolithique (env. vations sont familières au grand public.1 Grandes étapes de l’histoire 2. la séparation traditionnelle entre Moyen Âge et Renais- été choisies. La France. précisons que les machines de construction navale. nous garderions : C’est sur ce même système technique. premiers ponts en fonte. la houille comme du cuivre. les innovations sont réalisées avant 1850. La grande expansion industrielle de l’Europe.. avec l’utilisation quasi nulle de la roue et des métaux ferreux.1. En quelques siècles se met en place un système civilisations (figure 2). — comment se succèdent périodes de foisonnement dans la Dans un contexte assez différent. les machines de jet à ressort (en nerfs d’animaux) pour caractère essentiellement économique. des clés pour appréhender la place des techniques dans le cadre de nouveau harnais – l’horloge mécanique. puis du fer.2 Techniques hors d’Europe du XIXe siècle avec la mise en place d’une industrie mécanique par- ticulièrement florissante dans quelques centres comme Paris ou Mul- Après les innovations majeures du néolithique et de l’Antiquité. dimension industrielle de la production.CULTURE TECHNIQUE DE L’INGÉNIEUR _____________________________________________________________________________________________________ 2. le mer. tant dans les constructions civiles (ponts. Toute reproduction sans autorisation du Centre français d’exploitation du droit de copie est strictement interdite. comme la résultante d’un ensemble de forces. Les civilisations chinoise. 2.-C. de registre. succède à une extraordinaire l’attaque des villes. Cinq époques ont techniques. ancienne.). house. sous Le but n’est pas ici de tracer une histoire générale des techniques. Sans les textiles. XIXe siècle est certainement la période de l’histoire où la technique les techniques de mesure du temps. tant techniques que politiques ou économiques. tions.. les revues des constructions et des machines imposantes tout en réalisant de de vulgarisation ou les romans de Jules Verne. et la maîtrise du bambou comme matériau de base. Les ratures de cuisson ou de fusion de plus en plus élevées. J. Enfin. le gouvernail ou les méthodes détaillées dans nombre d’ouvrages [1].). par exemple. que trois innovations techniques majeures pour la suite de l’histoire de l’Homme. qui sont des époques de mutation profonde de sance n’existe pas. En Extrême-Orient. combustible. 8 000 av. par une évocation des caractères dominants de comme nouveau moteur du développement rural et urbain. T 40 − 4 © Techniques de l’Ingénieur. en place au XVe siècle. et l’on voit apparaître ainsi les premières pompes aspirantes et foulantes. cette évolution correspondant à des tempé. un point d’arrivée. d’irrigation. Ensuite prédomine la l’Europe entre dans une période de crise. faut considérer les grandes découvertes. Les grands empires antiques s’effondrant. se fait au cours du XIXe siècle. Il — la fabrication des outils de pierre .-C. avec quelque retard sur l’Angleterre. Dans le domaine des l’histoire générale des cultures et des sociétés. sont déjà assez évoluées pour y voir la naissance d’une culture mécanicienne qui se développera sans cesse en Occident par la suite. Elle a permis l’émer. La mécanique se nourrit alors d’une 2.1. La seconde moitié du culture disparue ailleurs. de la métallurgie de l’or. plusieurs siècles. En trois quarts de siècle. — la naissance de la mécanique (Ve siècle av. de donner des jalons essentiels. traité L’entreprise industrielle . Avec les expositions universelles.) que dans les machines (norias. des hommes on voit se développer une civilisation technicienne très novatrice. Technique dans l’histoire Jaune en Chine. perfectionnements de l’agriculture – charrue. mutation technique qui se passe au XVIII e siècle. par rique précolombienne n’évoluera guère plus que celui de l’Égypte sélection de quelques solutions. canalisa- techniques est indispensable à l’acquisition d’une culture technique. mettront en chantier est la plus populaire. Ce système technique 2. La compréhension des grandes étapes du développement des « derricks ». largement le papier et l’impression des cartes. dans un autre du Nord. trois siècles avant notre ère.1. les foyers. J. l’influence de facteurs fort variés : l’avènement du moulin à eau mais simplement. les principa- terranéen va stagner. successivement. Ils perfectionneront. Christophe Colomb n’aurait certainement réalisées par les mécaniciens de l’école d’Alexandrie.3 Moyen Âge et Renaissance des techniques Entre le XIIe et le XVe siècle. pour accompagner notam- les Arabes seront. soupapes à régulation automatique et. pendant plusieurs siècles. Dans le domaine de la machine-outil. J. d’autre part des techniques hydrauliques. suivra le même chemin au cours de la première moitié 2. jusqu’au Moyen Âge. téléphone et télégraphe tissent. les grandes inno- grands progrès dans les domaines mathématiques et médicaux. et la vapeur comme « transmetteur » d’énergie. de cette période multimillénaire qui précède dont Léonard de Vinci constitue l’aboutissement. etc. et S’il ne fallait retenir. Sans nous étendre sur les deux premières étapes. à la suite du chemin ranéen. comme les vallées de l’Indus (Pakistan actuel) ou du fleuve de fer. technique fondé sur le bois – comme matériau de construction des machines et comme combustible – et l’eau – comme ressource éner- gétique et comme moyen de communication. dans ce contexte.-C.. assolement triennal. l’Europe occidentale va renaître.

© Techniques de l’Ingénieur._____________________________________________________________________________________________________ CULTURE TECHNIQUE DE L’INGÉNIEUR Figure 2 – Tableau chronologique général de l’histoire des techniques Toute reproduction sans autorisation du Centre français d’exploitation du droit de copie est strictement interdite. traité L’entreprise industrielle T 40 − 5 .

l’électronique et même le traitement des données prennent divers [6]. puis Guerre. les objets ont été nieurs militaires ont pratiqué leur art pendant des siècles avant que suscités par un marché . des moyens matériels et des hommes — les matériaux se diversifient largement et les frontières se pour réaliser des objets. l’École centrale des arts et manu- La Seconde Guerre mondiale a marqué un nouveau tournant factures en 1829. T 40 − 6 © Techniques de l’Ingénieur. des machines-outils pour forer les canons ou cerveau. architectes. dans les nouvelles écoles qui voient le jour : l’École des ponts et chaussées en 1747. des télécommunications.. Les outils prolongeant la main construisent des fortifications. le sens de ruse. le 2. L’ingénieur moderne est formé. qui subsiste aujourd’hui dans l’expression génie civil. et par Pendant toute la période du XVe au XVIIIe siècle. La production standardisée en très grande série provo. ou bien des engigniours du Moyen Âge. Ils niques bien sûr. politiques ou sociaux. hydrauliciens. la Marine et les Ponts et Chaussées. dans les techniques. au IVe méthodologie est inspirée notamment des travaux d’Yves Deforge siècle avant notre ère. industriel –. etc. ils peuvent créer leur propre les premières écoles ne voient le jour au XVIIIe siècle. Notre civilisation occidentale est dominée par les objets. entraînant la recherche de ressources Malgré tout. son langage privilégié – le dessin technique puis nouvelles (énergie nucléaire notamment) . qui donneront naissance aux grands corps d’État : la notre quotidien : machines à coudre. Souvent. des Aujourd’hui encore. les ingénieurs là enrichir notre culture technique. 3. à ses origines. des canaux. des nombreuses machines dans cialisations. d’entretenir les machines. l’ingénieur a une histoire. de l’autre les ingénieurs civils.. inconnue jusqu’alors. cycles. Mécaniciens. images. d’un statut un peu particulier. mais ils ne disposent pas d’écoles pour experts. à écrire. de l’objet technique l’ingénieur disposait. Tout en héritant. constructeurs. du marché à l’idée L’histoire de l’ingénieur. si nous voulons comprendre comment et pourquoi ces objets ont vu le jour. commerciales ou scientifiques .4). mais la fonc. trielle (§ 2. Tous les secteurs industriels et scientifiques sont concernés par ces mutations importantes. Cette et autres machines de guerre à la cour d’Alexandre le Grand. ont subi un net changement de rythme et d’échelle depuis une mécaniciens. C’est sur le tas. l’École des mines en 1793. et notamment les domaines médicaux. aujourd’hui. des techniques militaires. même si le système industriel antérieur reste de la tradition des constructeurs de moulins capables de réaliser et globalement encore valable aujourd’hui. des bâtiments. ancêtres concevaient des machines. Dans l’origine du mot ingénieur. en dressaient les plans et en dirigeaient l’exécution. pierre. matériaux traditionnels (bois. pour témoin les recherches actuelles sur les systèmes lever de lourdes charges. produits ou projets susceptibles de sanc- font plus floues entre métaux. Objet technique article. et en employant tous les moyens dont il dispose. on retrouve Avec le changement de système technique de la révolution indus- le mot génie.. souvent fidèles à ceux de ses prédécesseurs. Innovation et marché sont intimement mêlés et toute cents dernières années montrent le rôle crucial joué par l’ingénieur démarche de conception doit prendre en compte les contraintes les dans l’avancée des techniques et des sciences. Les matériaux synthé. avec l’arrivée des techniques immatérielles corporations. En cela. puis de l’électronique et de l’informatique. ils étaient bien les précurseurs des ingénieurs d’aujourd’hui. C’est pour cela qu’on le croit parfois de connivence nées de l’électricité. etc. de mettre en œuvre des idées. les Écoles d’arts et métiers en 1806. des installa- de l’homme ont cédé la place à de nouveaux outils prolongeant son tions métallurgiques. hydrauliciens. constructions et appareils les plus tiques. mais surtout innovations dans l’organisation des sont tout à la fois charpentiers. l’homme en ait exprimé la nécessité. ces sur l’évolution génétique des objets techniques [13]. C’est seu- usines. Pour accompagner ce cheminement. les États-Unis prennent le relais de la se former. mais d’autres domaines disciplines : d’un côté les architectes.1. informations financières. à laver. ingé. Comme les autres techni- ciens qui maîtrisaient des savoirs et savoir-faire très pointus. de l’électronique. l’ingénieur du XIX e siècle se spécialise en plusieurs leurs racines jusque dans le siècle passé.. tions économiques ». spécialisation qui quarantaine d’années : s’accentue au cours de notre siècle. hydrauliciens. Même s’il l’ignore généralement. pendant toute la période préindustrielle. sa fonction et ses méthodes de travail restent bien — les télécommunications et l’informatique se combinent inti. traité L’entreprise industrielle . et cette c’est que beaucoup d’entre eux voient le jour avant même que histoire remonte à l’Antiquité. le cadre d’un budget donné.5 Monde contemporain Conservatoire des arts et métiers et l’École polytechnique en 1794. Ces objets manufacturés ont été conçus tantôt par des inventeurs 2. que nous avons toutefois laissés de côté dans le présent 3. quand ils ne sont pas les descendants d’une longue lignée historique. dans tiques ou même psychologiques. Toute reproduction sans autorisation du Centre français d’exploitation du droit de copie est strictement interdite. est étroitement liée à celle et de l’idée au produit. Les techniques ont changé.CULTURE TECHNIQUE DE L’INGÉNIEUR _____________________________________________________________________________________________________ À la fin du XIXe siècle... lement au début du XVIIIe siècle qu’apparaissent les premières spé- quera l’arrivée.1 Différentes approches tion des ingénieurs est restée la même. la avec le « Malin Génie ». il vient troubler l’organisation des métiers. nous proposons ici un cadre d’analyse simple. Ce qui caractérise le plus les objets techniques contemporains.. incluant tant les L’ingénieur du Moyen Âge et de la Renaissance est celui qui met aspects économiques. La définition que donne mement pour irriguer de vastes réseaux de communication de l’UNESCO pourrait finalement être valable pour toute cette longue signes les plus variés : sons.) et matériaux synthétiques. changé. biologiques. apprennent les rudiments de leur art et qu’ils se perfectionnent. Le système complexe dans lequel ils s’insèrent ne peut être pris en compte que dans une perspective globale. d’astuce. Qu’il s’agisse des fabricants de balistes applicable à la quasi-totalité des objets manufacturés. Longtemps. le statut des objets techniques a profondément mais qui possédait aussi.2 Histoire de l’ingénieur indépendants. par « le geste et la parole ». des ponts. papier. notamment en Angleterre. Et les deux marché. sur le marché. nécessité d’une approche multiple s’impose à nous. tantôt par de grosses sociétés. histoire : « L’ingénieur est un homme dont la tâche est de rassembler. depuis la fin du Siècle des lumières. plus variées. qu’ils vieille Europe dans le domaine de l’innovation : innovations tech. automobiles. avec les techniques issues de — la consommation énergétique croît dans une proportion l’électricité. que les aspects esthé- en œuvre son art pour réaliser des machines. au Moyen Âge.1.

enfin. il importe de toujours préciser au départ les frontières du système lution du système de production. aux phénomènes de mode. pratiquement à l’unité. etc. Selon la civilisation typiques. © Techniques de l’Ingénieur. Pour cela. la production passe de l’artisanat individuel à l’artisanat lution du système homme-machine est à peu près constante. Géné. Une analyse socio-économique Dans un acte technique sont accomplis un nombre fini d’actes peut faire ressortir les liens unissant la production de masse. on peut prendre en compte deux critères [13]. Cette évo.1.1. ou au contraire en très grande série. Figure 5 – L’automobile. en tant qu’« êtres en soi ». les conditions de travail dans l’usine. analysé. la dis. dans lequel ils suivent des lois d’évolution et de la demande. il revêt une fonction utilitaire ou une fonction de des « lignées ». génétique. les objets évoluant selon où il voit le jour. 3. que la machine accomplit à son tour tout au long tribution d’énergie. comme des marchandises dans un système de consommation. ayant même fonction et même principe de fonctionne. surtout depuis deux cents ans.1. considérée comme machine dans un système d’utilisation Figure 4 – La montre. enfin à l’automatisation. puis d’automatisation. ment (figure 3). puis à la mécanisation. considérée comme marchandise dans un système de consommation Figure 3 – Les quatre approches de l’objet technique (d’après [13]) Figure 6 – La machine à écrire.2). comme les éléments d’un L’objet est une marchandise soumise au marché.1 Système de production 3. qui décroissent en raison inverse Exemple : la machine à écrire (figure 6). 3. c’est-à-dire des ensembles regroupant les objets de signe plus ou moins importante. l’autre.1. influe aussi sur les coûts des objets. d’un processus de mécanisation.4 Système des objets Étudier l’objet parmi les siens permet d’en appréhender la dimension évolutive. considérée comme produit dans un système de production Toute reproduction sans autorisation du Centre français d’exploitation du droit de copie est strictement interdite. traité L’entreprise industrielle T 40 − 7 .1.3 Système d’utilisation L’objet peut être produit par un artisan._____________________________________________________________________________________________________ CULTURE TECHNIQUE DE L’INGÉNIEUR Nous considérerons successivement les objets comme les 3. et peut même passer de l’une à même type. Exemple : la montre (figure 4). et donc la fonction d’usage des objets étudiés. de leur production (§ 3. Exemple : l’automobile (figure 5). mais organisé.2 Système de consommation produits d’un système de production. à la loi de l’offre système d’utilisation. élémentaires. Cette évo- ralement.

Les sociologues ou psychosociologues en distin- la saturation d’une lignée dominante impose le recours à un principe guent cinq : momentanément abandonné. chasse d’eau tiques à moteur. — la phase d’illumination. qu’on peut appeler technique fondés sur la notion de limites technologiques. T 40 − 8 © Techniques de l’Ingénieur. ■ Le principe mis en cause : comment ça marche ? La définition du principe est plus complexe que celle de la fonc- tion. créatrice à la socialisation des objets techniques. technique depuis longtemps mise en sommeil. à favoriser l’innovation. contribué à favoriser les démarches créatrices. a permis d’approfondir la réflexion sur les stratégies feu » de Newcomen (1712) au premier moteur thermique industriel d’innovation dont se sont emparés les entrepreneurs. invention et innovation technique. du créateur . les calandres. ont formalisées. et propres « récupération de l’existant » . Principe Lignée Exemples Hydraulique Vis pointeau : Ctésibios. traité L’entreprise industrielle . Toute reproduction sans autorisation du Centre français d’exploitation du droit de copie est strictement interdite. Mais les impératifs L’invention technique procède d’une démarche proche de la du marché. L’expérience des grands labo- Exemples ratoires de recherche industriels. — Propulsion mixte voile-vapeur sur les premiers navires transatlan- carburateur. mutations technologiques par une courbe en S représentant tiques (Hollerith. La lignée séquentielle. qui se concrétise par la trois phénomènes particulièrement visibles dans de nombreux construction d’un prototype . comme les Bell Laboratories aux — La machine à vapeur qui. — la phase d’information.CULTURE TECHNIQUE DE L’INGÉNIEUR _____________________________________________________________________________________________________ ■ La fonction d’usage : à quoi ça sert ? Les objets ayant même fonction d’usage forment une famille. Citons — la phase de vérification. — La carrosserie automobile. les feux. dans le courant avec la machine de Watt (1776). [5]. au cours de laquelle L’évolution des objets techniques suit un certain nombre de lois tout s’ordonne dans l’esprit de l’inventeur. tricycles. résolution du problème posé par la fonction désirée. dans laquelle peut intervenir une démarche rétrospective. au XVIIIe siècle. qui a successivement absorbé dans etc. ou d’accumulation des Exemple de l’ordinateur (figure 7) connaissances. de l’ingénierie des systèmes. Exemple : utilisation des cartons perforés des premiers métiers à On peut mettre en évidence le phénomène de discontinuité des tisser semi-automatiques (Falcon. Exemples : Fonction Famille Orienter le navigateur par Phares et balises des dispositifs lumineux Se déplacer. de l’idée imposent une sélection dans ces solutions. Inertie + rétroaction Régulateur à boules de Watt — Aujourd’hui. arrive à saturation et ne pourra bientôt plus progresser.2 Création. car la nouvelle n’est pas encore totalement fiable. selon le terme de Simondon [3]. graphiquement la relation entre efforts cumulés consacrés à l’amélioration d’un procédé ou d’un produit et les résultats obtenus grâce à cet investissement (figure 8). électrique sur les automobiles. de la Recherche et Développement. 1728) dans les machines à statis.. consiste grosso modo en l’intégration successive des nouveaux éléments La formulation d’une théorie de l’invention a notablement dans un objet technique complexe . passe de la « pompe à États-Unis. — la concrétisation. 1890) puis les ordinateurs. — la superposition d’une nouvelle technique sur une ancienne dans une phase de transition. baille-blé. la plus brève. Généralement. correspondant au développement industriel. de nombreuses lignées s’ouvrent et se caractérisent par un foisonnement de brevets et de prototypes. utilisation simultanée de la clé et de la télécom- Le principe de l’objet peut être représenté. dominante depuis plusieurs dizaines — la phase d’incubation. Les principales étapes. techniques et des formes. de formulation et de diffusion de l’inven- tion. au cours de la période d’émergence d’un objet 3. les économistes d’aujourd’hui voient des modèles de développement et d’évolution — la greffe d’une technique sur une autre. considéré comme être en soi dans le système des objets Les objets ayant même fonction et même principe constituent une lignée.. à sa forme les ailes. sont générale- gnent définitivement. cyclorameurs. Il s’agit généralement d’un principe physique appliqué à la Figure 7 – L’évolution génétique de l’ordinateur. sur roues. constituant autant de sous-lignées qui peuvent être représentées selon un arbre généalogique. Là où Bertrand Gille voyait des « systèmes bloqués ». propos des techniques grecques ou chinoises. sinon historique . mande sur les voitures munies d’un dispositif de verrouillage centra- par un « schéma de principe ». On n’ose pas supprimer l’ancienne Exemples : la régulation.. chez les techniciens. objets : — la dernière phase. parallèle. puis Deforge.. d’autres sont mises en sommeil jusqu’à ce que ment les mêmes. Il se manifeste par des solutions lisé. les pare-chocs. Inertie simple Régulateur à boules de — Persistance de la manivelle après l’arrivée du démarreur la Renaissance. et cela surtout dans les grandes structures de recherche. que notamment Simondon. au cours de laquelle s’ordonnent les d’années. Véhicules à traction animale : par ses propres moyens vélos. Certaines lignées s’étei. de la production industrielle ou du système technique création scientifique ou artistique. etc. Les différents problèmes et où sont recherchées les solutions les plus ingénieurs se tournent de nouveau vers les ordinateurs à architecture favorables .

2 Milieu technique la technique progresse beaucoup plus vite. l’innovation peut s’en trouver avivée. technologie. optique. c’est en grande partie savoir adapté à cette fonction : la brouette. Dans une seconde phase. d’écomusées en milieu industriel. sites industriels._____________________________________________________________________________________________________ CULTURE TECHNIQUE DE L’INGÉNIEUR 4. L’état des techniques aujourd’hui en Occident n’est pas le même que celui de l’Italie à la Renaissance ou de la Chine au Moyen Âge.. 4. quarante par les transistors. Exemples — Conséquences du développement des chemins de fer au XIXe siècle sur l’industrialisation des pays occidentaux. malheureusement peu suivies d’études approfondies sur l’évolution même des techniques mises en cause. au contraire. de restauration de nombreux domaines (métallurgie. Tout objet doit donc être adapté à son milieu économique. société ont fait l’objet de nombreuses recherches. mis en jeu dans leur fonctionnement ne soient expliqués. mais près de dix siècles plus tôt en Chine. à ce vaste mouvement de compréhension de notre histoire écono- mique et technique. Pour charger le haut fourneau.. Ces liaisons autre technique prend alors généralement le relais pour contourner doivent émerger lorsque l’on se pose la question du pourquoi dans le problème. siècle lorsqu’à lui se substitue le soudage. social. — Influence de la technique du polissage des lentilles dans les avancées scientifiques du XVIIe siècle (astronomie. Les liens entre sciences. commercial. Les usines. biologie). les investissements sont importants pour obtenir des progrès notables.). à des époques variées. pour analyser leur évolution et comprendre comment la prolonger. Au début.1 Milieu économique et social Longtemps l’histoire des techniques a été menée par des histo- riens de l’économie et de la société. concrétisé par l’apparition de nouveaux musées où sciences et techniques sont fortement imbriquées dans de techniques. Toute reproduction sans autorisation du Centre français d’exploitation du droit de copie est strictement interdite. observer : observer les objets. La constitution d’un patrimoine historique (Bull).1 Techniques dans leur milieu 4. des inventions similaires ont émergé dans des pays différents. La brouette apparaît au XVe siècle en Europe occidentale. généralement. matériaux composites. Toutefois. et notamment de prototypes et de séries. en fonction des techniques connexes. mécanique. Pouvoir innover. © Techniques de l’Ingénieur.1. évoluent aussi.3 Traces matérielles de la technique les deux zones à un même moment du développement technique : le passage à la métallurgie indirecte.. les des seuls objets contemporains.1. Ce mouvement n’est pas étranger aux nucléaire. initiatives prises par des sociétés de moyenne et grosse dimensions Exemples en vue de développer une culture d’entreprise propre à sensibiliser leurs employés à la vie de l’entreprise. Pourquoi ? On a pu montrer que la brouette est contemporaine du haut fourneau et qu’elle apparaît dans 3. la collecte et la mise en valeur d’archives industrielles (Saint-Gobain). bien pour des progrès médiocres : la technique atteint ses limites. cas avec la machine à vapeur. Dans une optique d’innovation. on voit se développer un en évidence les lois de la thermodynamique. Une évidemment. ateliers propre. l’effort est récompensé. ces chemins mouvement de mise en valeur du patrimoine industriel et de la se rencontrent à certaines périodes. pour autant qu’il possède un domaines scientifiques et techniques suivent chacun leur évolution minimum de curiosité et de culture technique. machines. traité L’entreprise industrielle T 40 − 9 .1. électricité – sur l’organisation du et les résultats obtenus grâce à cet investissement travail.4 Milieu politique Une décision politique peut influer de façon directe sur l’évolu- 4. celle du développement. Pourtant.. innovation. Ce fut le qu’on peut utiliser dans cette perspective très actuelle. Enfin. il n’y a pas de séparation à faire entre 4. Techniques et cultures tion des techniques.1. peut autant apporter au concepteur que celle L’histoire des techniques nous montre que. hydraulique. C’est le cas des tubes à vide. comme par exemple aujourd’hui culture technique. Souvent des machines voient le jour avant que les principes recèlent les traces de cette évolution. les La culture technique. [14]. 4. relayés dans les années un changement technique : fin de lignée. L’analyse d’objets anciens. Toute création technique est représentative du système technique dans lequel elle a vu le jour. la courbe s’aplatit. la publication — Conséquences dans l’horlogerie des expériences de Huygens d’articles ou d’ouvrages par des historiens professionnels participent sur le pendule : avènement du balancier. Ainsi peut disparaître la fabrication d’un objet technique ou. Figure 8 – Représentation graphique de la relation entre efforts — Conséquences de l’évolution des transmetteurs d’énergie – cumulés. de même que les musées. ou bien celui du rivetage au début du Exemple : apparition de la brouette.3 Milieu scientifique histoire et actualité. c’est aussi savoir lire dans l’environnement deux civilisations ont imaginé un même engin de portage tout à fait les traces de l’histoire. il faut à nouveau investir de plus en plus Les techniques. qui a existé bien avant que soient mises Depuis une vingtaine d’années. vapeur. consacrés à l’amélioration d’un procédé ou produit. etc. ce qui fait de ce champ l’un des plus étudiés. produits existants. dans un système donné.

À nément dans des pays arrivés au même niveau de développement. et le cas typique est celui du système technique vendre mieux. un peu plus tard machine une opération intellectuelle (la retenue) a représenté une en France). Le nombre des 4. Pour le premier cas. quelqu’un d’autre ayant tère profondément symbolique du temps. la seconde situation. a permis l’éclosion de nouveaux domaines.1. C’est même souvent la seule Il n’est donc pas rare que des inventions aient vu le jour simulta- image que nous donnent les médias du « progrès technique ». T 40 − 10 © Techniques de l’Ingénieur. En revanche. française de la soie en important les techniques piémontaises.CULTURE TECHNIQUE DE L’INGÉNIEUR _____________________________________________________________________________________________________ Exemples Exemples — Lancement du programme électronucléaire pour assurer l’indé. D’où retard de la France dans les télécommunications . L’art et la technologie ont souvent fait bon ménage. peuvent aisément être complétés par d’autres plus récent et davantage connus. construction dans la seconde moitié du XIXe siècle. télécopie. loppement de nouvelles techniques : — Esthétique fonctionnelle des turboréacteurs. 4. télégraphe Chappe en situation de monopole d’État. choisis dans l’histoire. On notera que les 4. Il parle alors pement du design aujourd’hui. que ce soit B. Toute reproduction sans autorisation du Centre français d’exploitation du droit de copie est strictement interdite. mentionnons les efforts déployés par l’inspec- — Utilisation de métaux dégradables comme l’acier plutôt que tion des Manufactures au XVIIIe siècle. Certains veulent « faire beau » pour de système bloqué. citons en Occident — Utilisation du « charbon de terre » (la houille) en remplacement certaines techniques navales – voiles. de groupes de recher- l’invention même du microprocesseur. l’innovation a pu se trouver parfois bloquée par des étape essentielle dans le cheminement de la pensée technique.1. — Aujourd’hui. 4. Elle résulte d’un enchaînement d’inno- minables procès sur les interfaces graphiques pour ordinateur ou vations pouvant provenir de pays éloignés. fonction révèlent naturellement de grandes qualités esthétiques.2 Chemins de l’innovation procès augmentant. C’est le cas notamment du domaine des télécommunications : télégraphe optique puis électrique. plus généralement. Voir actuellement les inter. soit par — Développement du pot catalytique.1. l’inverse. soit au gré des échanges commerciaux. créant dans son univers clos.5 Milieu juridique Exemples — La machine à calculer de Pascal (1642) n’est pas extraordinaire du Depuis la mise en place d’une politique de protection des inven. Voir le Crystal — Conséquences du monopole des communications dans le déve. — Nouveau langage architectural né de l’utilisation du fer dans la pendance énergétique de la France. • vers 1980 : le minitel et le RNIS (réseau numérique à intégration 4.1. Ces exemples. un certain nombre de créations de techniques nouvelles C’est le cas du téléphone ou des débuts de l’enregistrement sonore.1. le fait d’intégrer dans une tions (depuis la fin du XVIIIe siècle en Angleterre. n’a pu entrer dans les faits en grande partie à cause du carac- d’invention de la machine à vapeur vers 1780. les fermes Polonceau de la gare du Nord. ont vu le jour en réaction à un risque écologique. dans la logique Exemples des mesures de longueur. la tour Eiffel. Minitel.4). — Sur un autre plan. Le dépassement de certains caps. Pour tions excessives. les innovations techniques circulent. volonté délibérée des différents pouvoirs publics de récupérer des techniques étrangères. boussole – héritées du charbon de bois en Angleterre au XVIIIe siècle suite aux déforesta. lois qui avaient plutôt pour fonction de la susciter. Gille utilise cette notion de filière saturée au niveau plus global chez les ingénieurs-artistes de la Renaissance ou dans le dévelop. point de vue mécanique. Palace. des navigateurs normands ou arabes à la fin du Moyen Âge. de prothèses médi- • vers 1875 : le télégraphe ne peut pénétrer en France à cause du cales. de masse et de volume au moment de la — Watt doit utiliser un système à planétaire dans son brevet Révolution. l’innovation est souvent freinée aux États-Unis par une protection excessive des droits des inventeurs. Mais.6 Milieu écologique aspects juridiques peuvent jouer dans ce cadre un rôle tout à fait essentiel auquel ne peut rester insensible l’ingénieur (§ 4.8 Milieu psychologique de services) se développent en France grâce au monopole de France-Telecom alors que les possibilités d’avenir sont bloquées en On peut ranger dans cette catégorie les blocages survenus dans Amérique du Nord à cause de la privatisation des télécommunications. le développement d’une technique donnée. traité L’entreprise industrielle . On a beaucoup développé les conséquences de l’évolution des Tout objet technique est le reflet d’un système technique donné. liés ou non à un monopole. gouvernail. mais de nombreux objets parfaitement adaptés à leur chinois arrivé à un stade de blocage autour du XVe siècle. qu’on imaginait infranchissables. Voir les polémiques actuelles abusivement breveté l’utilisation du système bielle-manivelle sur les autour du passage à l’heure d’été. Il s’agit de la saturation d’une filière technique donnée. du système technique d’une époque et d’un lieu précis. de circuits électroniques.7 Milieu esthétique Un autre phénomène se manifeste fréquemment au cours de notre histoire. techniques sur l’environnement. beaucoup hésitent à développer certaines techniques de peur qu’un procès en antériorité ne vienne les mettre Une invention n’est généralement pas le fait d’une personne isolée dans une situation économique dangereuse. d’un Exemples pays à l’autre. etc. machines à vapeur. le passage à l’heure décimale. ches privés ou publics. pour perfectionner l’industrie l’aluminium pour les boîtes de boissons.

et qui s’est ou du Groenland ! L’intégration d’une culture ne peut se faire en un perpétuée de génération en génération dans de nombreux villages jour. des pompes solaires ou travaux sur les « technologies appropriées ». dans ses différents dans certaines régions. elles ne peuvent être purement et simple. comme le Sahel. et le problème s’est posé tout aussi crûment lorsque des indus- triels indiens ont tenté de moderniser des chaquis ruraux (sortes de de la zone tempérée du globe. pays en voie de développement.3 Techniques appropriées « transplantations techniques » témoignent de notre grande « inculture technique ». © Techniques de l’Ingénieur. les harnais des bœufs et chevaux utilisés en Inde étaient en voie de développement eux-mêmes. L’idée d’introduire le harnais démarche. ancrées dans un milieu. C’est le cas des techniques occidentales implantées dans des pièce n’existant pas dans les environs et ne pouvant être fabriquée par le forgeron local faute de matériaux. alimentaires des populations. moderne dans les villages népalais a beaucoup intéressé les instituts techniques et organisations gouvernementales qui avaient de gros De généreuses tentatives d’aide technique à des pays d’Afrique problèmes à résoudre. à la première panne de ces machines. comme nous l’avons vu. d’outils ou de savoir-faire. autant de problèmes lorsqu’il s’agit pour nous. De même. mais en général tout aussi décevants. ou bien celui des automobiles japo- naises. et parfois douloureusement. produites en très grande série pour un marché mondial. Les ennuis qui ont surgi de ces Toute reproduction sans autorisation du Centre français d’exploitation du droit de copie est strictement interdite. le moindre boulon déficient nécessite son remplacement par une ment transplantées d’un système technique à un autre sans adap- tation. Occidentaux. de remettre en état une machine ancienne. Selon l’initiateur de la encore. Cette étonnante maturité a été récem- ment. en 1978. traité L’entreprise industrielle T 40 − 11 . suite à une industrialisation en partie ratée. mise en évidence dans les norias) en introduisant des bidons de fer blanc à la place des pots tentatives menées. ou bien provenant du Népal De même._____________________________________________________________________________________________________ CULTURE TECHNIQUE DE L’INGÉNIEUR 4. ou d’Asie manquant d’eau ont conduit les Occidentaux à introduire L’expérience que Jean Gimpel a rapportée. profondément système sur un autre. pour « moderniser » des techniques traditionnelles jugées archaïques. semblables aux harnais en usage en Europe occidentale avant le Moyen Âge. les deux reposant sur des bases très éloignées. mais Ce saut d’un système technique à un autre pose d’ailleurs tout adaptées aux cultures des différents pays acheteurs. la noria nous offre l’exemple typique d’une technique ayant atteint sa maturité il y a près de deux mille ans. qui conduit à greffer les éléments d’un Les techniques étant. tant par les pays industrialisés que par les pays de terre ou des roues dentées en métal à la place des roues de bois. a montré combien d’autres machines effectivement efficaces pour subvenir aux besoins d’erreurs pouvaient être commises au nom de la modernisation [15]. les résultats ont été fort différents. Cela fait qu’en certains cas.

« Points Sciences » (1984). JACOMY (B. Éd. – Histoire générale des [13] DEFORGE (Y. PUF. XIV-1 652 p. Stock (1986).. pour quoi faire ? 314 p. 382 p.). Grund. France P Culture technique (Neuilly-sur-Seine) [6] moderne d’édition (1966).). « Regards » (1988). Éd. 159 p.. – La genèse des innova- tions. 3 3 3 p . « Points Sciences » (1990). du Seuil. [12] Éd. – Histoire des techniques. Revues (R. Italie) S Musées et centres à visiter France Musée des Arts et Métiers (Paris) Cité des sciences et de l’industrie (Paris) Écomusée [Le Creusot (71)] Musée national de l’Automobile [Mulhouse (67)] 12 .). 196 p. − © Techniques de l’Ingénieur..-M. [20] [21] GAUDIN (T. Colin. – Technologie et génétique de gique à la culture technique. VIII-434 p. Maison des sciences de l’homme (1988).. J.. 234 p. Masson (1980). « Sciences [8] [9] LAFITTE (J. 5 vol. GILLE (B. dir.). – L’Esprit de sel.. LÉVY-LEBLOND (J.. 239 p.. – Machines. VIII-122 p. Éd. Éd..). .). DELATOUCHE (R. 60 exemples récents. – La technologie. O 414 p. 284 p.). I o b j e t s t e c h n i q u e s . 343 p. – Histoire des [3] prochaine » (1950). la Revue (Paris) Entreprises et histoire (Paris) L Payot.. « L’invention philosophique » (1958) [nouv. récit du prochain siècle. Gallimard. techniques aux XIXe et XXe siècles. – Penser la technique. 600 p. – L’invention dans l’industrie : de la recherche à l’exploitation. « Esprit. « Bibliothèque scientifique » (1966).). 248 p. A. 190 p.). ESF édi- techniques. Kultur und Technik (Munich. 2 vol. – Réflexions sur la science des machines. « Cursus » (1990).). A u b i e r. – Histoire des techniques. [5] JEWKES (J.). SIMONDON (G. – Du mode d’existence des [11] 367 p. DEFORGE (Y. science humaine. « Encyclopédie de la Pléiade » (1978). – L’archéologie industrielle en France. Éd. Musée des Arts et Métiers. T 40 Toute reproduction sans autorisation du Centre français d’exploitation du droit de copie est strictement interdite. recherches d’histoire et d’ethnologie des techniques.) et GRISET (P.).).. « Université teur « Pédagogies » (1993). – Technique et civilisation.). Payot (1990).). Michel. KLEMM (F. [19] BELTRAN (A.).) et STILLERMAN de Technologie de Compiègne » (1985). – 2 100. – Une histoire des techniques. Entreprise [14] DAUMAS (M.. PUF (1962-1979). États-Unis) U nomie contemporaine » (1968). RFA) Scuolaofficina (Bologne.-L. « Bibliothèque d’éco- [16] HAUDRICOURT (A. Vrin (1972). Éd. dir. Maloine.). – Évolution et techniques. P O U Culture technique de l’ingénieur R E par Bruno JACOMY N Ingénieur de l’École Nationale Supérieure d’Arts et Métiers Adjoint au Directeur du Musée National des Techniques (Conservatoire National des Arts et Métiers) S Bibliographie A Références [1] LEROI-GOURHAN (A.). l’objet industriel. MUMFORD (L. de la Étranger Technology and Culture (Détroit. ROQUEPLO (P. 464 p... du Seuil.) et GIMPEL (J.). la Cité [10] Ces inventions qui ont changé le monde... traité L’entreprise industrielle Doc. [15] PERNOUD (R.. – Le Moyen Âge. [17] [18] STRANDH (S. dir. (1989)].-G. du Seuil.. du Seuil. « Science ouverte » (1983). A. d’Organisation.).1993 Musée français du Chemin de fer [Mulhouse (67)] Électropolis [Mulhouse (67)] Étranger Science Museum (Londres) Deutsches Museum (Munich) Doc. Sélection du Reader’s Digest (1983).).). V [2] d’aujourd’hui » (1945-1973). T 40 − 1 . – De l’éducation technolo- R [4] DAUMAS (M. histoire illustrée. SAWERS (D. [7] MAUNOURY (J.