Vous êtes sur la page 1sur 24
Guey est sous contrat HANNACHI SE RABAT SUR KOUYATÉ  Il réclame 400 millions à
Guey est sous contrat
HANNACHI SE RABAT
SUR KOUYATÉ
 Il réclame 400 millions à Baïtèche
 Rial sera fixé sur son sort incessamment
 Mebarakou, aujourd'hui ou jamais

www.competition.dz DIMANCHE 9 JUILLET 2017 30 DA N°5051 ISSN 1111

DIMANCHE 9 JUILLET 2017 30 DA N°5051 ISSN 1111 QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT Salaires du staff

QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT

Salaires du staff technique de l'EN

ZETCHI CASSE

FOOT Salaires du staff technique de l'EN ZETCHI CASSE LES TABOUS Il confirme les infos de

LES TABOUS

Il confirme les infos de Compétition :

POUR ALCARAZ,

5000

POUR CHACUN DE SES ADJOINTS

«Pas d'entraîneur local dans le staff d'Alcaraz»

«On jouera la Zambie à Constantine»

«Je vais proposer la révocation de Koussa du BF»

«Les primes seront payées en euros»

«BELAÏLI PEUT JOUER EN SEPTEMBRE»

60 000

Shakespeare en colère contre Mahrez

SEPTEMBRE» 60 000 € Shakespeare en colère contre Mahrez «IL EST SOUS CONTRAT JUSQU'EN 2020» USMH

«IL EST SOUS CONTRAT JUSQU'EN 2020»

USMH Dahar en route vers l'OM

4-0 LE MOULOUDIA S'ÉCROULE À SFAX MCA-Club Africain en quarts de finale LDC 20h L'USMA
4-0
LE MOULOUDIA
S'ÉCROULE
À SFAX
MCA-Club Africain
en quarts de finale
LDC
20h
L'USMA
VEUT SA
REVANCHE
MEFTAH : «LA VICTOIRE
POUR FINIR EN BEAUTÉ»
L'ex-président sort
de sa réserve
MALEK
«Et dire qu'on
m'avait déconseillé
de recruter
Yahia-Cherif !»
«Tant que Kerbadj est
à la tête de la LFP,
je ne reviendrai pas»

NAHD Bendebka et Gasmi restent

www.competition.dz

Dimanche 9 juillet 2017

2

À LA UNE

www.competition.dz Dimanche 9 juillet 2017 2 À LA UNE PAR ADLÈNE D. Le nouveau président de
www.competition.dz Dimanche 9 juillet 2017 2 À LA UNE PAR ADLÈNE D. Le nouveau président de

PAR ADLÈNE D.

Le nouveau président de la FAF, Kheirreddine Zetchi, retrouve la presse plus de trois mois après son élection. Il a dressé le bilan de ses actions et surtout levé le voile sur les détails de son plan à venir. Tout d'abord, Zetchi a tenu à souli- gner son éligibilité de briguer la présidence de la fédération en déclarant : "Je suis un passionné du football. Je fais partie de cette famille du football depuis 1994. J'ai cumulé une solide expérien-

ce, d'où la légitimité de présen- ter ma candidature." ll a égale- ment rejeté en bloc les "rumeurs" selon lesquelles il aurait été imposé par les autorités publiques. A ce titre, il dira : "Il n'y a aucune injonction des autorités dans le déroulement des travaux de l'AG élective. C'est dire que je ne suis ni un parvenu ni un parachuté." Et d'ajouter : "L'élection aura été quelque peu houleuse, ce qui montre, si besoin est, le cadre démocratique dans lequel elle a eu lieu." Tout en soulignant le

"contexte difficile dans lequel il a été élu marqué par une décevan- te participation à la CAN 2017", Zetchi a exprimé "toute sa volonté et celle des membres de son Bureau Fédéral de mener à terme et à bien leur mission mal- gré la situation complexe dont nous héritons marquée par des problèmes profonds". Il appelle tout le monde, d'ailleurs, à la patience, car leurs résolutions demandent du temps. Parmi ces actions, il note notamment le renouvellement de la ressource humaine à tout les niveaux juri-

Sécurité sociale

Réunion CNAS - FAF la semaine prochaine

Le boss de la FAF a annoncé hier la révision de la convention avec la CNAS concernant la sécurité sociale des joueurs. "Le passif envers la CNAS est toujours en sus- pend. C'est un sacré dossier. Je dois tenir la semaine prochai- ne une réunion avec le direc- teur de la CNAS pour trouver une solution radicale à cette question", dit-il.

Représentation à la CAF et DTN

Un constat accablant

C'est un constat accablant dressé par le président de la fédération concernant la représentation algérienne à la CAF. "Je trouve anormal qu'aucune personnalité algérienne ne soit présente dans les différentes commissions de la CAF. Il fau- dra absolument y remédier dans les meilleurs délais possibles", déplore Zetchi qui ne cache pas, par ailleurs, sa déception de la situation difficile dont laquelle il a trouvé la DTN au lendemain de son élection. "Après mon élection, j'ai été étonné de trouver une direction technique nationale carrément à l'abandon. Elle gravité autour d'une personne qu'est Korichi. J'ai installé Tikanouine avec lequel nous travaillons sereinement pour rétablir la situation". Le conférencier n'a pas manqué de défendre son choix de Tikanouine estimant que ce dernier jouit de toutes ses facultés mentales et physiques pour une telle tâche.

Des partenariats avec les fédérations africaines

«Ahmad Ahmad est un ami de l'Algérie»

Le conférencier est revenu hier sur sa mission au Bahreïn lors du congrès de la Confédération africaine de football. "Au Bahreïn, j'ai eu une séance de travail avec le président de la CAF, Ahmad Ahmad. Ce dernier est un ami de l'Algérie. Il a exprimé son soutien pour la FAF qui constitue l'une des grandes fédérations d'Afrique ", déclare Zetchi annonçant des projets de signature prochaine de mémorandums et de partena- riats avec les fédérations du continent. D'après Zetchi, "un congrès extraordinai- re de la CAF est prévu du 17 au 21 juillet à Rabat pour débattre de la révision du système de compétition des différentes épreuves africaines.

A. D.

de compétition des différentes épreuves africaines. A. D. DNCG : une direction curative et préventive «Mesure

DNCG : une direction curative et préventive

«Mesure de rétrogradation contre les clubs»

Le président de la FAF a tenté une nouvelle fois de rassu-

rer les clubs quant au rôle de la DNCG. "La direction de contrô- le de la gestion est destinée à une mission préventive et cura- tive. Son rôle est d'accompagner les clubs dans leurs équilibres budgétaires. A partir de la sai- son prochaine, il sera question aux clubs de présenter des rap- ports budgétaires", affirme Zetchi qui n'écarte pas désor- mais la possibilité de procé- der à la rétrogradation en cas de défaillances finan- cières chez nos

clubs.

Belaïli peut jouer en septembre

Dopage : 1200 contrôles annuellement

Dans sa conférence de presse, Zetchi a indiqué qu'il est néces- saire de poursuivre, voire améliorer la lutte contre le fléau du dopage. "Entre 2016 et 2017, il a été constaté une nette régression dans le nombre de contrôles antido- pages. "Après avoir opéré 1 800 contrôles en 2016, l'année en cours ne compte que 1400 contrôles. Il faut revenir aux normes pour lutter efficacement contre le dopage. Je compte arri- ver à un niveau de 1200 contrôles annuellement. Mon projet aussi est de mettre en place un pas- seport biologique pour chaque joueur", dira Zetchi avant de confirmer la levée de suspen- sion de Belaïli qui pourra jouer au football dès le mois de septembre prochain. Toujours dans le cadre médical, il prévoit "la mise en place d'un contrat-type au profit des médecins". A. D.

d'un contrat-type au profit des médecins". A. D. A. D. Son élection et son programme d'action

A. D.

Son élection et son programme d'action

ZETCHI

REMET LES PENDULES

À L'HEURE

dictionnels (commission de dis- cipline, commission de recours…). Il compte également mettre en place un climat de transparence à même d'en finir avec cette mauvaise image qu'offre désormais le football

national. Ainsi, le boss de l'ins- tance fédérale annonce l'organi- sation d'un symposium national sur le football national en octobre prochain. Toutes les compétences du pays, selon lui, seront invitées pour y participer à la mise en place d'une série de

recommandations.

A. D.

LFP :

pas de problème avec Kerbadj

Kheireddine Zetchi a démenti les informations qui laissent croire à une mésentente entre lui et le président de la LFP, Mahfoud Kerbadj. "Je n'ai aucun problème avec Kerbadj. Nous nous res- pectons mutuellement. Le président de la LFP est élu et nous sommes léga- listes. Il n'y a aucune intention de changer quoi que ce soit", déclare-t-il affirmant, dans ce contex- te, que "les membres du BF travaillent ensemble dans un cadre serein et plein d'entente. Détrompez-vous, je m'en- tends bien avec Haddad et Ould-Zmirli."

RCR :

«On attend la décision du TAS»

Au sujet de l'affaire du RC Relizane, Zetchi détaille :

"Je ne pense pas que leur requête auprès du TAS aboutisse. Si la réponse du tribunal de Lausanne est négative, le RCR jouera en Ligue 2 Mobilis. Dans le cas contraire, je réunirai le BF et l'AG pour trouver les solutions qui s'impo- sent." Zetchi a indiqué aussi qu'il était tenu de respecter la décision de défalcation de points prise par l'ancien BF, car, note-gt-il, " je suis un légaliste".

ARBITRAGE :

RÉVOCATION DE KOUSSA DU BF

ARBITRAGE : RÉVOCATION DE KOUSSA DU BF A. D. Comme prévu, le premier responsable de la

A. D.

Comme prévu, le premier responsable de la fédéra- tion est revenu sur l'affai- re Koussa que Zetchi a décidé d'écarter de la pré- sidence de la commission fédérale des arbitres (CFA). "Je suis favorable aux débats contradictoires, mais Koussa, président de la CFA, a commis un dépas- sement condamnable par des déclarations inadmis- sibles. Il a outrepassé ses obligations de réserve. Je vais proposer au BF et à l'AG de le révoquer du Bureau Fédéral ", révèle Zetchi qui défend son choix d'Amalou dans la commission de désignation sans fermer la porte à d'autres compétences comme

Bichari. "Chaque erreur sera durement punie", pré-

vient-il le corps arbitral.

Championnat : plus de chamboulement de calendrier

Baisser de rideau au plus tard le 28 mai

Le président de la fédération a confirmé les déci- sions du BF de faire débuter les championnats professionnels des Ligue1 et Ligue 2 Mobilis les 25 et 26 août prochain. La nouveauté est que la saison devra se terminer tôt en raison de la Coupe du monde. "Nous avons reçu une corres- pondance de la FIFA nous obligeant de terminer la saison au plus tard le 28 mai prochain. Nous tien- drons des réunions avec les présidents des clubs professionnels. Il n'y aura pas de chamboulement de calendrier après son établissement. Les clubs engagés en compétitions internationales auront droit à un avancement ou décalage de leurs matches de 72 heures", indique Zetchi.

Football amateur :

«Je suis conscient des problèmes»

Le président de la fédération s'est dit "conscient des problèmes dans lesquelles se trouve le foot- ball amateur. J'étais président d'un club venu des toutes petites divisions, je connais beaucoup de choses." Une réponse qui fait suite aux nombreux dépassements juridiques enregistrés dans les ligues régionales et amateur. Zetchi a promis d'y remédier affirmant que " le symposium sur le football national du mois d'octobre prochain évo- quera la situation de la discipline dans les petites divisions".

A. D.

www.competition.dz

Dimanche 9 juillet 2017

À LA UNE 3 Argent, conflit, mesures disciplinaires, EN ZETCHI CASSE LES TABOUS 60 000
À LA UNE
3
Argent, conflit, mesures disciplinaires, EN
ZETCHI
CASSE
LES TABOUS
60 000 € pour Alcaraz,
5000 € pour chacun
“de ses adjoints»

PAR ASMA H. A.

C'est dans la transparence la plus totale, sans tabou et surtout sans langue de bois que le président de la Fédération algérienne de football a animé sa premiè- re conférence de presse hier au Centre technique national de Sidi Moussa depuis son élection à la tête de la FAF le mois de mars dernier. Zetchi, et lors d'une confé- rence de presse qui a battu tous les records, puisqu'elle duré près de trois heures de temps, a répondu à toutes les questions et n'a pas hésité aussi à débattre de quelques sujets évoqués par les jour- nalistes présents, frôlant même la polé- mique à certains moments. Des observa- tions et des remarques ont aussi été sou- levées par quelques journalistes notam- ment concernant le football amateur et tous les problèmes que rencontrent ses acteurs au quotidien, ainsi que l'inégalité dans laquelle il se trouve depuis plu- sieurs années maintenant. Le président de la FAF a donc répondu de façon claire et précise à toutes les questions posées, interrogeant même souvent le journaliste s'il était satisfait de sa réponse, et qu'il pouvait approfondir le sujet s'il en avait envie. Une première conférence de presse durant laquelle Kheireddine Zetchi a d'abord expliqué pourquoi il a mis autant de temps pour parler, ensuite il a évoqué son problème d'action à moyen et long terme, son différend avec Koussa mais aussi les décisions récentes qu'il vient de prendre avec son Bureau Fédéral. Le fait marquant donc de cette conférence de presse concerne le volet argent, qui jusque-là était un tabou surtout lorsqu'il s'agissait d'évoquer les salaires du staff technique national. Et bien hier, le prési- dent de la FAF a répondu et de manière très spontanée sur le sujet en donnant non seulement de le salaire de Lucas Alcaraz, mais aussi de tout son staff tech- nique. "Et bien la rumeur qui circule concernant le salaire d'Alcaraz est fondée, puisqu'effectivement le coach national perçoit 60 000 euros par mois. J'irais enco- re plus lui en vous communiquant les salaires des membres de son staff tech- nique. Ces derniers perçoivent des men- sualités de 5 000 euros pour chacun d'entre eux. Franchement moi je n'ai aucun souci à parler argent, puisque la Fédération algérienne de football appar-

tient à tous les Algériens, et donc ils ont tout à fait le droit de savoir combien touche le staff technique de l'EN", a préci- sé Zetchi.

«Aucun entraîneur local n'intégrera le staff d'Alcaraz» Toujours concernant l'EN, et comme tout le monde le sait, c'est bel et bien Lucas Alcaraz qui prendra en charge l'équipe nationale des locaux, appelée dès le mois d'août prochain à disputer deux ren- contres décisives comptant pour le pre- mier et dernier tour qualificatif pour le CHAN 2018 qui aura lieu au Kenya. Pour rappel, Kheireddine Zetchi, juste après son élection, a évoqué le fait que le staff technique actuel sera renforcé par un coach local, une décision qui ne semble plus être d'actualité, puisque interrogé hier à cet effet, Kheireddine Zetchi dira :

qu'en tant que président de la Fédération algérienne de football, j'ai parlé avec les joueurs de l'équipe nationale, et ils sont tous unanimes à vouloir jouer à l'intérieur du pays. Pourquoi Constantine ? C'est une grande ville avec un grand stade. Une équipe de chez nous s'est déjà dépla- cée sur place pour auditer les installations existantes, notamment le terrain. Le rap- port est plutôt satisfaisant dont une pelouse dans un bon état, même si on va

y apporter quelques améliorations. Nous

allons déjà faire jouer la rencontre des locaux face à la Libye dans ce même stade le 12 août prochain, et si tout se passe bien, on jouera aussi la Zambie à Constantine. L'équipe nationale étant la propriété de tous les Algériens et non pas seulement des Algérois. De toutes les manières la FIFA a été saisie concernant ce changement de domiciliation."

"D'abord, je n'aime pas trop le terme A'. Il existe une seule équipe nationale, et celle concernée par le CHAN, je préfère l'appe- ler l'équipe nationale des locaux, car c'est la CAF qui exige que seuls les joueurs évoluant dans notre pays qui ont le droit d'y participer. Pour revenir à la question, je dirais que nous nous contenterons du

«Attal ? J'ai plutôt demandé à Alcaraz de ne pas le convoquer» Toujours concernant le volet EN, l'on se souvient tous que beaucoup de choses ont été dites concernant la présence d'Youcef Attal dans la liste des convo-

staff technique actuel composé d'Alcaraz

qués pour les matchs contre la Guinée et

et de ses adjoints ainsi que l'entraîneur

le

Togo. Certains n'ont d'ailleurs pas hési-

des gardiens Aziz Bouras. Il n'y aura

à affirmer que c'est le boss de la FAF

donc pas un autre coach recruté y com- pris un entraîneur local. " Une précision de taille qui vient ainsi mettre un terme aux nombreuses spéculations concernant l'identité de l'entraîneur local qui devait renforcer l'équipe du coach espagnol.

qui a imposé Attal qui pour rappel n'avait jamais été sélectionné, notamment chez les jeunes catégories. Voulant avoir son avis là-dessus, Kheireddine Zetchi affirma : "Même si beaucoup pensent que j'y étais pour beaucoup dans sa convoca-

«On jouera la Zambie à Constantine, les joueurs sont tous d'accord» S'agissant toujours des Verts, et alors que la décision a été prise de faire jouer les locaux contre la Libye au stade Hamlaoui de Constantine, l'éventualité de voir l'équipe A changer aussi de domiciliation n'était pas à écarter au cours de ces tout derniers jours, surtout après la déclara- tion du boss de la FAF lors de la cérémo- nie de la DGSN la veille de la finale. Zetchi qui avait laissé entendre que l'idée de quitter Tchaker, un stade où évolue l'EN depuis 2008 pourrait bien se concré- tiser. Voulant savoir si la décision de changer de stade a été prise, le boss de la FAF dira : "Ce que je peux vous dire, c'est

tion, il faut juste que les gens sachent que malgré les apparences, M. Alcaraz est quelqu'un de très déterminé. Quand il prend une décision, personne ne peut lui faire changer d'avis y compris moi. J'ai plutôt intervenu dans l'autre sens. J'ai même essayé de le dissuader, car je m'at- tendais à ce genre de réactions me concer- nant après sa convocation. Dieu merci, le joueur a montré de quoi il est capable sur

le terrain et a donné raison à son entraî-

neur. Cela prouve que le potentiel existe en Algérie et que d'autres Attal existent aussi, et cela dans tous les clubs algériens. Nous devons juste cesser de manquer de confiance en nos joueurs. Nous avons d'énorme potentialité dans notre pays, pour peu que le volume et les conditions de travail s'y prêtent pour que ces talents

puissent montrer de quoi ils sont capables. Maintenant concernant les autres joueurs, vous voulez parler certai- nement de Benghit, Meziani et Bensebaïni. S'agissant de Ramy, et bien si vous avez mieux, nous sommes preneurs au vu du manque qu'il existe dans ce poste. Benghit, personnellement je le considère comme étant un joueur de l'USMA avec qui il a brillé cette saison et non un élément du PAC, même s'il

appartient au Paradou. Meziani a été invité sur initiative du coach, qui, à chaque fois, veut initier des jeunes joueurs en EN. Pourquoi ces joueurs n'y étaient pas au temps de l'ancienne équi- pe, je pense que cette question, c'est à l'ancienne équipe qu'il faut la poser", pré- cise-t-il.

«Toutes les primes seront payées en euros y compris pour les joueurs locaux» Des décisions, Kheireddine Zetchi en pris en un laps de temps très court, y compris concernant l'EN. Les joueurs de l'EN qui touchent comme tout le monde le sait des primes à l'issue d'une qualification ou de matches gagnés. Sauf que jusque-là, les internationaux évoluant à l'étranger les

percevaient en euros, alors que les locaux

en dinars. "J'ai décidé que tous les joueurs allaient dorénavant toucher leurs primes en euros. On ne peut pas différencier un local d'un professionnel. Je parle bien évi- demment des primes. Concernant les indemnités de présence pendant les stages, celles-ci étaient et resteront en euros. Des sommes que la FAF paye directement à partir de son compte en devises. Des ressources en devises qui parviennent notamment des sponsors et de nos partenaires à l'étranger", affirme Zetchi. Enfin, lors de ce dernier stage, Raïs Mbolhi a été nommé capitaine de cette équipe, interrogé à ce propos, l'an- cien président du PAC affirma : "Mbolhi est un très bon gardien qui donne et

apporte beaucoup à cette sélection. C'est aussi une très bonne personne. Le coach a demandé aux joueurs de nommer leur capitaine, et ce dernier a été plébiscité. Il le mérite et j'espère que l'EN connaîtra encore de grands moments avec lui mais aussi avec toute cette équipe." A. H. A.

Pourquoi

le choix

d'Alcaraz

Zetchi n'a pas manqué lors de la conférence de presse de reve- nir sur la dési- gnation de Lucas Alcaraz à la tête des Verts en expliquant : "J'ai choisi Alcaraz, car il cumule une expérience solide dans un grand championnat européen. Et puis, la philoso- phie de jeu espa- gnole pourrait être compatible avec nos joueurs." Tout en affirmant qu'Alcaraz touche 60 000 euros mensuelle- ment, Zetchi pré- cise qu'il n'y aura pas de renforce- ment du staff technique de l'EN A' par Madoui. L'EN A' affrontera le 12 août pro- chain la Libye à Constantine confirme Zetchi. A. D.

Politique de formation Des centres fédéraux plutôt qu'un hôtel

L'homme fort de l'instance fédérale a indi- qué hier avoir pris la décision de sou- mettre à l'AG l'abandon de la construction d'un grand hôtel de la FAF dont le coup de réalisation est estimé à 6 milliards de dinars (60 millions de dollars US environ). Tout en remettant en cause l'efficacité

d'un tel projet, Zetchi affirme plutôt vou- loir s'en passer pour le remplacer par la construction de quatre centres fédéraux (Est, Ouest, Centre et Sud) qui seront ren- tabilisés sur le plan financier. Des centres également qui vont servir de points de formation. "Au lieu d'ériger un hôtel en

attendant son retour d'investissements dont l'argent sera réservé à la formation, je pense qu'il est plus utile de construire quatre centres fédéraux dont les réper- cussions sur le football local seront plus rapides", dira Zetchi.

A. D.

quatre centres fédéraux dont les réper- cussions sur le football local seront plus rapides", dira Zetchi.

www.competition.dz

Dimanche 9 juillet 2017

4

À LA UNE

www.competition.dz Dimanche 9 juillet 2017 4 À LA UNE ZETCHI “ AUCUNE LICENCE NE SERA DÉLIVRÉE
ZETCHI “ AUCUNE LICENCE NE SERA DÉLIVRÉE AUX JOUEURS ÉTRANGERS, SI ”
ZETCHI
“ AUCUNE LICENCE
NE SERA DÉLIVRÉE
AUX JOUEURS
ÉTRANGERS, SI ”

PAR ASMA H. A.

«Concernant les joueurs étrangers, il faut savoir que dans le cadre de la libre circulation des joueurs, il est anormal que nous interdisions en Algérie que des joueurs étrangers puissent activer dans notre championnat. Est-ce que les joueurs algériens sont interdits de jouer à l’étranger ? Donc, il est important d’appliquer la réciprocité. En plus, l’arrivée de bons joueurs étrangers ne fera qu’élever le niveau de notre championnat mais aussi aider les clubs algériens concernés par les différentes coupes continentales à se doter de bons joueurs afin de rivaliser avec les meilleures équipes africaines. Maintenant, l’arrivée de chaque joueur étranger sera soumise à un cahier des charges dans lequel des conditions doivent être respectées. Des conditions techniques et administratives. Il sera par exemple interdit à la ligue de délivrer une licence si le dossier du joueur en question n’est pas réceptionné au niveau de l’inspection du travail. Comment peut-on donner une licence à un joueur s’il n’est même pas autorisé à travailler dans notre pays ? Et cela concerne même les coachs, ceci est valable pour tout le monde», affirma le boss de la FAF.

«Plafonnement des salaires ? Je n’y crois pas» Lors du règne de l’ancien président de la FAF Mohamed Raouraoua, une disposition a été prise concernant le plafonnement des salaires fixés à 100 millions de centimes. Voulant connaître l’opinion du nouveau boss de la FAF à ce sujet, ce dernier a tenu à préciser : «Personnellement je ne crois pas au plafonnement des salaires, il existe une réglementation du droit du travail qu’il faut respecter et qui, justement, ne parle d’aucun plafonnement et cela quel que soit le domaine d’activité. Les clubs sont des entreprises libres. Maintenant si les clubs n’honoreront pas leurs engagements, et bien des mesures seront prises au moment voulu», a confié Zetchi.

«Hamouche Benslimane intégrera la cellule de communication» Comme tout le monde le sait,

l’ancien responsable de la cellule médias de la Fédération algérienne de football a été récemment nommé au poste de secrétaire général de la FAF en remplacement d’Yahiaoui. «Je ne sais pas pourquoi on me parle toujours des gens qu’on met en place. Il est tout à fait normal, pour moi en tout cas, de ramener ou de désigner les personnes qui partagent ma vision des choses. D’ailleurs, je tiens à vous annoncer l’arrivée de M. Hamouche Benslimane dans la cellule média de la Fédération. Ce dernier a présenté un plan média à la FAF qui a été adopté à l’unanimité par les membres du BF. Un excellent travail a été fait en collaboration avec notre conseiller en communication M. Salah Bey Abboud. Donc, on lui souhaite la bienvenue», dira le boss de la Fédération. Il est aussi important de rappeler que Hammouche Benslimane n’est autre que l’ancien rédacteur en chef de notre journal. Donc bonne chance à toi Hammouche dans ta nouvelle aventure avec la fédération.

«Je n’ai aucun problème avec

Ould-Zmirli et Haddad»

«Je n’ai aucun problème avec Ould-Zmirli et Haddad» Depuis la nomination de Kheireddine Zetchi à la

Depuis la nomination de Kheireddine Zetchi à la tête du BF le 20 mars dernier, beaucoup de choses ont été dites sur les relations entre le boss de la FAF et ses deux vice-présidents Bachir Ould- Zmirli et Rebouh Haddad, en l’occurrence. Interrogé à cet effet, Zetchi a tenu à démentir tout ce qui a été dit au cours de ces dernières semaines. «La relation qui me lie à Ould- Zmirli et Haddad que je connais depuis longtemps, puisque moi-même j’étais président de club, est une relation de travail bâtie sur un total respect. Je le redis encore une fois, il n’y a aucun problème. Maintenant il y a un Bureau Fédéral où on débat des questions importantes de notre football. D’ailleurs, les réunions du BF durent toujours de longues heures et j’estime qu’il est tout à fait normal qu’il y ait des avis différents que ce soit de la part des deux vice- présidents ou des autres membres du BF. C’est comme ça qu’on avance, avec ce genre de débats constructifs», a fait savoir Zetchi.

A. H. A.

«Ma relation avec le MJS est excellente» Lors de cette conférence de presse, Kheireddine Zetchi a été aussi interrogé sur ses relations avec le ministre de la Jeunesse et des Sports M. El-Hadi Ould-Ali. «J’entretiens d’excellentes relations avec le MJS. Il n’y a vraiment aucun souci là-dessus. Maintenant vous me dites que le ministre a affirmé que la FAF doit recruter un grand entraîneur, et bien je pense que la fédération doit faire avec ses moyens tout en essayant de faire du mieux possible. En tout cas en ce qui me concerne, le MJS ne m’a jamais fait part de ce souhait.»

concerne, le MJS ne m’a jamais fait part de ce souhait.» «Je veux le maximum de

«Je veux le maximum de matchs avec les équipes africaines» Pour le premier stage de Kheireddine Zetchi, ce dernier en collaboration avec le coach national et les deux managers de l’EN a décidé d’organiser une rencontre amicale face à la Guinée. Pour le boss de la FAF, il est plus qu’impératif de multiplier les rencontres amicales à chaque fois que c’est nécessaire. «Lors du congrès de la FIFA, j’ai rencontré un grand nombre de présidents de fédérations africaines. Et bien cela m’a permis de discuter avec un grand nombre d’entre eux pour notamment l’organisation de rencontres amicales dans un futur proche. Si notre équipe nationale veut gagner un trophée africain il est très important de jouer face aux pays africains et en Afrique. Plusieurs conventions seront signées dans ce sens», a précisé Zetchi.

«Sponsoring, un appel d’offres sera lancé dans les tout prochains jours» Une des questions qui ont aussi été posées concernait le volet sponsoring, et le moins qu’on puisse dire c’est que la réponse du boss de la FAF était plus que surprenante. « Ce qu’il faut savoir, c’est qu’à notre arrivée, nous avons trouvé un département complètement vide. Il n’y avait absolument rien. Donc, nous sommes en train de le restructurer afin d’en faire une véritable direction. Maintenant pour ce qui

est de notre principal partenaire Mobilis, et bien je suis en contact régulier avec le président-directeur général de cette respectueuse entreprise. Peut-être qu’avant la fin de l’échéance de notre contrat de sponsoring on trouvera un accord pour, et pourquoi pas, signer un nouveau contrat. Concernant Adidas, et bien nos avons déjà délégué deux personnes pour discuter et voir ce qui a été exactement convenu. Mais il y aura des choses à revoir certainement, car quand vous voyez que la sélection féminine joue avec des tenues de garçons, ce n’est pas normal. Le contrat Coca est aussi en cours. Pour ce qui d’Amor Ben Amor et bien nous sommes en pleines discussions pour une éventuelle signature d’un nouveau contrat. En tout cas je vous annonce qu’un appel d’offres sera lancé au cours des tout prochains jours concernant le sponsoring», a déclaré Zetchi.

«J’ai laissé tomber toutes mes responsabilités au sein du PAC» Enfin, interrogé sur s’il a quitté ou pas ses responsabilités au sein du PAC, Zetchi a répondu très clairement : «Bien sûr que oui. Je me suis désisté de mon poste de président mais aussi de mon siège au conseil d’administration. Je n’exerce plus aucune fonction au sein du PAC, vous pouvez en être sûrs», conclut le boss de la Fédération algérienne de football. A. H. A.

ZETCHI ET MEDANE

AUJOURD’HUI À CONSTANTINE

Le président de la FAF et le manager général de l’EN, Hakim Medane, se rendront aujourd’hui à Constantine pour visiter le stade Hamlaoui de Constantine et discuter avec les responsables de l’OPOW afin d’arrêter ensemble une feuille de route pour la préparation des deux matches de l’EN A’ et l’EN A qui devront être domiciliés dans ce stade prochainement. En effet la FAF a décidé de domicilier Algérie–Libye du 12 août et Algérie- Zambie du 5 septembre à Constantine. A. H. A.

CHERCHE

VENDEUR EN

PHARMACIE

CHERCHE VENDEUR EN PHARMACIE FIN DE JOURNÉE WEEK-END GARDE DE NUIT OFFICINE SITUÉE À AÏN BENIAN
CHERCHE VENDEUR EN PHARMACIE FIN DE JOURNÉE WEEK-END GARDE DE NUIT OFFICINE SITUÉE À AÏN BENIAN
CHERCHE VENDEUR EN PHARMACIE FIN DE JOURNÉE WEEK-END GARDE DE NUIT OFFICINE SITUÉE À AÏN BENIAN

FIN DE JOURNÉE WEEK-END GARDE DE NUIT

FIN DE JOURNÉE WEEK-END GARDE DE NUIT
FIN DE JOURNÉE WEEK-END GARDE DE NUIT
OFFICINE SITUÉE À AÏN BENIAN

OFFICINE SITUÉE À AÏN BENIAN

OFFICINE SITUÉE À AÏN BENIAN
Envoyer CV et photo à mirapharmacie@gmail.com

Envoyer CV et photo à mirapharmacie@gmail.com

Envoyer CV et photo à mirapharmacie@gmail.com
www.competition.dz Dimanche 9 juillet 2017 À LA UNE 5
www.competition.dz
Dimanche 9 juillet 2017
À LA UNE
5
SHAKESPEARE EN COLÈRE CONTRE MAHREZ Ayant déjà la tête ailleurs, Riyad Mahrez irrite son entraîneur,
SHAKESPEARE
EN COLÈRE
CONTRE MAHREZ
Ayant déjà la tête ailleurs, Riyad Mahrez
irrite son entraîneur, Craig Shakespeare,
qui lui a demandé de rester professionnel.

HANNI ET ANDERLECHT PERDENT FACE À SALZBOURG

Dans le cadre de la préparation avant la Supercoupe prévu le 22 juillet, le Sporting Anderlecht a perdu son premier vrai est face à Salzbourg.

Anderlecht a perdu son premier vrai est face à Salzbourg. Après un long stage où ils

Après un long stage où ils ont fait un travail acharné physiquement, les Belges ont pris part à un match amical face à Salzbourg qui s'est soldé sur une victoire de l'équipe autrichienne sur le score de quatre buts à un. Une lourde défaite pour l'international algérien et ses coéquipiers qui doivent se préparer pour la Supercoupe qui aura lieu dans moins de deux semaines. Les coéqui- piers de Hanni sont épuisés après un long stage de préparation et n'ont pas montré beaucoup de qualité lors de cette rencontre. Sofiane Hanni a débuté sur le banc des rem- plaçants puisque son entraîneur a décidé de tester d'autres éléments au milieu de terrain. L'international algérien a finalement fait son entré dix minutes après le début de la secon- de période en remplacement de Bruno. Après son entrée, son équipe était déjà menée par trois buts à un et il n'a pas réussi à renverser le cours du match. En tout cas, Sofiane Hanni a maintenant débuté les choses sérieuses et pense déjà à son pro- chain match. Il devrait continuer la prépara- tion avec le reste de son équipe en attendant le match de la Supercoupe le 22 juillet. Le milieu de terrain des Verts a en tout cas affi- ché une très bonne forme lors de cette ren- contre et a donné de la satisfaction à son coach. D'ailleurs, René Weiler compte beau- coup sur son poulain et le met dans ses plans pour la prochaine saison.

M. K.

Si Iheanacho

signe à

Leicester

Slimani

repartira au

Sporting

Lisbonne

signe à Leicester Slimani repartira au Sporting Lisbonne On parle encore du possible retour d'Islam Slimani

On parle encore du possible retour d'Islam Slimani au sein du champion- nat portugais. Le Sporting Lisbonne a déjà fait part de son intérêt pour son ancien atta- quant et voudrait le faire revenir sous forme de prêt afin de se renforcer pour la prochaine saison. Selon la presse anglaise, la direction de Leicester City aurait déjà accepté mais attend d'abord l'arrivée d'un autre attaquant afin de ne pas être prise au dépourvu. Les Foxes ont déjà négocié avec le joueur de Manchester City, Kelechi Iheanacho, et n'attendent plus que de finaliser le transfert. Si jamais l'arrivée de ce der- nier est confirmée, Islam Slimani sera lâché au Sporting Lisbonne. En tout cas, un retour au sein du champion- nat portugais pour- rait faire beaucoup de bien à l'atta- quant international algérien.

PAR MEHDI KABI

Le milieu international algérien ne voit plus son avenir avec les Foxes et l'a bien fait savoir au début de ce mer- cato. Comme tout le monde le sait, ce dernier a publié un communiqué où il indiquait qu'il comptait quitter les Foxes cet été afin de connaître une nouvelle aventure et d'évoluer dans un autre club. Depuis son annonce, de nombreux clubs européens veulent s'attacher ses services, mais la direction de Leicester City ne veut pas le brader et veut le vendre au prix de 55 millions d'euros. Pour le moment, Riyad Mahrez n'a pas eu d'offre conséquente et il reste la propriété du club anglais évoluant en Premier League. Il a même repris les entraînements et selon la presse anglaise son esprit est déjà ailleurs, ce qui a provoqué la colère de son coach. Craig Shakespeare a déclaré : "Il est sous contrat (jusqu'en 2020) et il doit être professionnel." Et de conti- nuer : "On peut tous avoir un petit coup de mou, mais tout dépend de combien de temps cela va durer. Cela s'applique à tout le monde, pas seule- ment à Riyad, il doit y avoir de l'inves- tissement et de l'application, a prévenu le technicien. On n'a reçu aucune offre.

Et si on n'en a pas, il n'y aucune déci- sion à prendre." Il faut dire que le tech- nicien anglais signifie ainsi à son pou- lain de vite se reprendre et de rester concentré sur son travail au risque de

le voir mis à l'écart. Riyad Mahrez,

s'est déjà fait à l'idée de changer d'air lors de ce mercato, mais sa direction ne lui facilite pas les démarches et la somme demandé éloigne les éventuels clubs intéressés.

«Si ça continue, il ne jouera pas»

Le milieu international algérien n'a plus le droit à l'erreur et devra vite se reprendre au risque de provoquer la colère de son entraîneur. Après l'avoir vu à l'entraînement, Craig Shakespeare

a sommé son poulain de se reprendre

et a même déclaré devant la presse :

"J'ai toujours eu une bonne relation avec lui. Si des joueurs veulent partir et qu'on a une offre, on y réfléchira. Mais s'il est convoqué, il doit être per- formant et s'il ne montre pas d'inves- tissement, il ne jouera pas." Riyad Mahrez a beaucoup apporté à Leicester City, surtout lors de l'année où le club

a décroché le titre de la Premier

League. Le milieu de terrain des Verts est un élément important de la forma-

tion anglaise mais son entraîneur veut

le prévenir afin de se reprendre et de

se donner à fond avec son équipe. A travers ces déclarations du coach, il semblerait que les Foxes ne sont pas

décidés à le lâcher de sitôt. Même Arsenal commence à s'impatienter et Arsène Wenger semble en colère après les dirigeants des Foxes. Pour le techni- cien français, il n'est pas question d'at- tendre indéfiniment et Leicester City devra faire un effort et voir le prix de son milieu de terrain à la baisse.

Il se réunira avec lui dans les prochains jours D'un autre côté, le premier responsable du staff technique des Foxes a dévoilé qu'il allait se réunir avec Riyad Mahrez

afin de discuter avec lui de sa situation actuelle. Craig Shakespeare tentera de convaincre l'international algérien de se reprendre et de se donner à fond lors de cette préparation avec le reste de l'équipe. Reste maintenant à savoir quelle sera la réaction de Mahrez, sur- tout que celui-ci a pris la décision de ne plus jouer à Leicester City. En tout cas, Arsenal ne lâche pas l'affaire et

devrait formuler une nouvelle offre dans les prochains jours selon les diffé- rents médias anglais. M. K.

Sarri : «Ounas a beaucoup de talent»

L'entraîneur de Naples, Maurizio Sarri, s'est exprimé sur son nouveau joueur, Adam Ounas, et sur ses qualités. Tout semble aller pour le mieux pour le jeune international algérien qui a signé pour Naples en provenance des Girondins de Bordeaux. Adam Ounas a déjà débu- té le travail avec le reste de ses coéquipiers et il semble déjà faire bonne impression. Après Hamsik, c'est au tour de son entraîneur Maurizio Sarri de parler de lui. Dans une longue interview accordée au journal italien Corriere Della Sera, l'entraîneur de Naples a déclaré : "Je l'ai vu à l'action ces jours-ci, il a du talent, mais il est sûr qu'il lui faut du temps afin de s'habituer à notre jeu. On devra encore être patient." Adam Ounas ne semble pas avoir du mal à s'intégrer au sein du groupe et la pré- sence de Faouzi Ghoulam l'aide beaucoup. Le jeune international algérien veut impressionner son équipe et cela dès ses premières apparitions. Il prend en tout cas la préparation au sérieux et se donne à fond afin de rentrer dans les plans de son coach pour la prochaine saison. Il faut dire qu'Ouans aura beaucoup à faire afin de s'imposer dans le groupe napolitain lors du prochain exercice. La concurrence battra son plein et il lui faudra donner son maximum afin de tenter de gagner une place de titu-

laire au sein de l'équipe drivée par Maurizio Sarri.

Albiol : «Il a une grande technique»

Le défenseur de Naples, Raul Albiol,

a eu l'occasion de voir Adam Ounas

à l'œuvre lors des entraînements et a

déclaré : "Ounas a une grande tech- nique et il ne pourra que s'améliorer avec le temps." Ainsi, Raul Albiol a été impressionné par son nouveau coéquipiers et l'encourage à faire mieux encore. L'international algé- rien devra maintenant continuer la préparation avec le reste de l'équipe et tenter de s'imposer.

sible afin de s'intégrer au sein de l'équipe et pouvoir communiquer

facilement avec son coach et le reste de ses coéquipiers. Faouzi Ghoulam

a accompagné la photo avec un com-

mentaire : "Adam Ounas, travaux en

cours, leçon napolitaine numéro 1." Il

faut dire que Faouzi Ghoulam tente d'être présent aux côtés de son coéquipier chez les Verts afin de lui faciliter ses débuts. M. K.

chez les Verts afin de lui faciliter ses débuts. M. K. Ghoulam le taquine sur Twitter

Ghoulam le taquine sur Twitter

Le défenseur international algé- rien a publié une photo sur Twitter où on voit

Adam

Ounas avec

un professeur

de langue

italienne.

La nou-

velle

recrue de Naples compte apprendre la langue le plus rapidement pos-

www.competition.dz

Dimanche 9 juillet 2017

6

LIGUE 1 MOBILIS

Dimanche 9 juillet 2017 6 LIGUE 1 MOBILIS Pour lui remettre sa lettre de libération Hannachi

Pour lui remettre sa lettre de libération

Hannachi exige 400 millions à Baïtèche

de libération Hannachi exige 400 millions à Baïtèche Libéré avant même la fin du championnat, Karim

Libéré avant même la fin du championnat, Karim Baïtèche, n'a toujours pas récupéré sa lettre de libéra- tion. Le président Hannachi lui a déjà annoncé sa libéra- tion, mais comme il a exigé de lui 400 millions de cen- times en contrepartie de sa lettre de libération, l'ancien pensionnaire du CSC ne s'est pas présenté au siège du club pour négocier son départ. A l'image de tous les autres joueurs qui ont été libérés par la direction kaby- le, il refuse de payer le moindre centime pour avoir sa lettre de lettre de libéra- tion. Pour l'heure, il n'y a que les défenseurs Sofiane Khelili et Sebie Touhami qui ont daigné se présenter au siège du club pour récupérer leurs lettres de libération. En ce qui concerne Baïtèche, c'était lui qui avait demandé à partir en raison de tout ce qu'il a vécu la saison dernière.

Flop La libération de Baïtèche était prévisible puisque tout le monde avait constaté que ce joueur n'apportait rien à l'équipe, sauf le président Hannachi, lequel l'avait accueilli comme un messie. Inutilisé au CSC, il manquait terriblement de compétition, ce qui ne lui avait pas per- mis de s'imposer sur l'échi- quier des Jaune et Vert. Au mois de janvier, certains proches du club avaient conseillé au président Hannachi de ne pas le recru- ter en lui expliquant que la JSK a besoin de joueurs com- pétitifs pour qu'elle remonte la pente, mais celui-ci n'a écouté personne. Il avait racheté sa lettre de libération pour 350 millions de cen- times et lui a même offert une avance de 4 salaires pour finaliser avec lui. Son salaire dépasse 130 millions de centimes. Pour rentabili- ser son départ, le président Hannachi exige de lui 400 millions de centimes ou de ramener le club qui souhaite le recruter. Protégé par son contrat, Baïtèche refuse de payer le moindre centime pour racheter son contrat, d'autant plus que la direc- tion lui doit encore 2 men- sualités. Il n'est pas la seule recrue hivernale à ne pas avoir apporté le plus attendu d'elle puisque Zerguine, Khelili et Izerghouf sont eux aussi concernés par la purge. N. B.

et Izerghouf sont eux aussi concernés par la purge. N. B. Dame Guey est encore sous

Dame Guey est encore sous contrat

RIEN N'A ÉTÉ

FAIT AVEC LUI

pour le moment

Finalement, le Sénégalais Dame Guey ne viendra pas finalement à Tizi Ouzou comme l'ont laissé entendre les dirigeants de la JSK dans la journée de vendredi dernier.

PAR N. BOUMALI

Ils ont entamé les pourparlers avec son manager établi à Paris et qui

a ramené plusieurs joueurs en

Algérie, mais il n'est pas du tout acquis comme ils ont voulu le faire croire les responsables des Jaune et Vert. Son manager d'ailleurs avec lequel on a eu une discussion dans la

journée d'hier s'est montré surpris et perplexe par rapport à l'annonce de

la venue de Dame Guey, alors que

c'est lui qui est chargé de gérer ses contacts. Pour faire calmer les sup- porters qui ne cessent de réclamer un changement radical, les dirigeants de la JSK n'ont pas trouvé mieux que de leur donner de faux espoirs en annonçant la venue de joueurs de

valeur, alors qu'en réalité ils n'ont même pas négocié avec eux. En ce qui concerne Dame Guey, il a été bel et bien proposé au président

Hannachi, mais les contacts ne sont qu'au stade préliminaire jusqu'à hier après-midi. Issu de l'Académie de Patrick Viera, Guey est très enthou- siamé à l'idée de venir monnayer son talent en Algérie, d'après son mana- ger, lequel a tenu à préciser que les négociations financières avec la JSK

et le joueur n'ont pas encore débuté.

Libération L'attaquant Dame Guey est sous contrat avec son équipe et il ne pourra pas signer en Algérie ou ailleurs sans l'accord de ses dirigeants. Agé à peine de 21 ans, il a d'énormes qualités, ce qui ne

facilitera pas son transfert. Il est actuellement en Mauritanie où il devait jouer hier un match avec la sélection locale de son pays. Il a aussi un match contre la Sierra Leone dans le cadre des éliminatoires pour le CHAN. Lui est prêt à venir à la JSK comme il l'a confié à son manager, mais pour que le président Hannachi le recrute, il devra lui faire une offre intéressante et il devra également racheter sa lettre de libération.

Abandon Moins de 24 heures après avoir annoncé que le Sénégalais Dame Guey sera à Tizi Ouzou pour poursuivre ses négociations avec le président Hannachi, une source proche de la direction nous a fait

savoir que la piste de cet attaquant est sur le point d'être écartée. D'aucuns s'interrogeront sur cette volte-face des responsables du club qui ont en moins de 24 heures annoncent son arrivée puis l'abandon de sa piste sans rougir. Ils sont allés jusqu'à dire que ce n'est pas le président Hannachi qui a annoncé sa venue et que c'est la presse qui ne fait que spéculer ces derniers temps. D'après certaines indiscrétions, le président Hannachi s'est rendu compte que pour enrôler ce joueur il devra casser sa tire et comme les caisses du club sont à sec, il s'est rabattu sur la piste de l'Ivoirien Idrissa Kouyaté.

N. B.
N. B.

IL SERA LIBRE EN DÉCEMBRE

POURQUOI NE PAS VENDRE FERHANI ?

Apparemment, les hauts responsables de la formation de la ville des Genêts, à leur tête le président Hannachi, n'ont pas retenu la leçon du départ d'Idrissa Coulibaly, l'un des meilleurs joueurs africains qui sont passés par la JSK. Ce joueur et après trois ans au club kabyle, il est parti libre en fin de contrat, alors qu'on pouvait le vendre et renflouer les caisses du club par une grosse somme d'argent vu le talent du joueur et surtout sa cote sur le marché, car toutes les grosses cylindrées du continent africain le disputaient. Sans aucun doute, on va assister au même scénario avec Houari Ferhani, ce dernier, qui a signé

un contrat de deux ans à la JSK au mois de décembre de l'année 2015, se retrouvera dans quatre mois libre de tout engagement vis-à-vis de la direction des

Canaris du Djurdjura. Vu son statut d'international, son talent

et son jeune âge, Houari Ferhani

intéresserait plusieurs équipes étrangères. Avec cette crise financière qui secoue la maison kabyle, Hannachi ferait mieux de vendre Ferhani, que de se contenter de le voir partir gratui- tement dans quelques semaines.

Si on veut vraiment le garder, on doit le prolonger

A la JSK, on a recruté Lyès

A. H.

Rial est en vacances en Espagne

Chetti, un jeune gaucher dont on ne disait que du bien, les inten- tions des responsables jaune et vert sont très claires, ils veulent assurer la succession de Ferhani, néanmoins, et au moment où nous mettons sous presse,

Hannachi persiste et signe pour dire que Ferhani est intransférable. Mieux encore, on déclare haut et fort du côté de la direction kabyle que l'équipe a toujours besoin des services de Ferhani, si c'est le cas vraiment, pourquoi on ne prolonge pas le contrat de ce joueur et le club tirera béné- fice sur les deux plans, spor- tif et financier…

Hannachi l'attend pour lui annoncer sa libération

Le capitaine Ali Rial n'est tou- jours pas fixé sur son avenir avec les Jaune et Vert. La décision de le libé- rer a été prise depuis bien long- temps, mais le président Hannachi attend son retour d'Espagne où il passe ses vacances pour avoir une discussion avec lui. Il a toujours dit que Rial doit sortir par la grande porte, mais vu son rendement de la saison dernière, il ne peut pas comp- ter sur lui surtout qu'il a 37 ans maintenant. Il a porté le maillot de la JSK pendant 7 longues années, mais vu que sa forme l'a trahi ces deux

dernières années, il a fait l'objet d'acerbes critiques de la part des supporters. C'est sous la pression de ces derniers que le président Hannachi veut changer son axe cen- tral. Rial n'a jamais réclamé son argent, mais si les dirigeants le libè- rent en cette intersaison, il ne partira certainement pas sans son argent.

Rachat Le nom de Rial figure bel et bien sur la liste des joueurs à libérer, mais le président Hannachi pourrait chan- ger d'avis concernant son capitaine,

d'autant plus qu'il ne dispose pas d'assez d'argent pour lui payer ses arriérés. Il est encore sous contrat jusqu'à juin 2018 et certains proches du club n'arrêtent pas de recomman- der au président Hannachi de le maintenir jusqu'à la fin de l'exercice à venir. Leur argument est que même si Rial est loin de son niveau, l'équipe a besoin d'un meneur d'hommes comme lui. Ils lui rappel- lent aussi qu'il n'a jamais créé le moindre problème depuis qu'il a rejoint l'équipe en 2010 et qu'il n'a jamais fait de chantage, contraire-

ment à certains cadres de l'équipe. Se trouvant entre le marteau et l'en- clume, le président Hannachi attend le retour de son capitaine de vacances pour s'assoir avec lui autour d'une table de négociation. Rial sera certainement fixé sur son avenir d'ici la fin de la semaine. Lui veut certainement honorer son contrat jusqu'au bout pour pouvoir quitter la JSK par la grande porte, mais les supporters ne veulent voir que des joueurs en forme et de valeur dans leur équipe.

N. B.

www.competition.dz

Dimanche 9 juillet 2017

JSK

7

www.competition.dz Dimanche 9 juillet 2017 JSK 7 Une invitation a été envoyée à l'attaquant IDRISSA KOUYATÉ

Une invitation a été

envoyée à l'attaquant

IDRISSA KOUYATÉ

PAR ABDELLAH H.

Selon une source très proche de la direction kabyle, les responsables du club le plus titré d'Algérie ont envoyé au milieu de la semaine pas- sée, une invitation à un atta- quant ivoirien, Idrissa Kouyaté, de nationalité ivoi- rienne, né le 27 avril 1991 à

Abidjan. Formé au club de sa ville natale, le FC Bingerville, Idrissa Kouyaté signa un contrat professionnel en 2008 en faveur de l'Africa Sport. Deux ans plus tard, il signa un autre contrat professionnel, mais cette fois-ci en Tunisie, au profit du CS SFAX où il a joué presque six saisons avant de tenter en 2016 une expérience

en Biélorussie, au FC Dynamo Brest. Les responsables de la formation du Djurdjura, qui ont été impressionnés et même séduits par le CV de ce joueur, ont envoyé illico presto une invitation à Idrissa Kouyaté pour venir à Tizi Ouzou signer un contrat, puisque tous les détails de ledit contrat ont été discutés avec son manager. Par

ailleurs, à titre de rappel, ce même joueur était sur le point de signer à la JSK en juillet 2015, mais le manager général de l'époque, Karim Doudane en l'occurrence, avait refusé pour plusieurs raisons, Doudane avait pré- féré Banou Diawara à Idrissa Kouyaté.

A. H.

Recrutement de 3 grands joueurs, renforcement du staff technique, stages de préparation, arriérés des joueurs

technique, stages de préparation, arriérés des joueurs COMMENT HANNACHI va débuter la saison ? C'est

COMMENT

HANNACHI

va débuter la saison ?

C'est peut-être l'été le plus dur et le plus chaud que le club le plus titré d'Algérie connaît depuis sa création.

En plus de ces histoires de sit-in, de marche et de l'opposition, la direction actuelle trouve toutes les peines du monde à réunir une bonne enveloppe financière afin de préparer et comme il se doit le nouvel exercice sportif. En plus des sponsors qui fuient depuis un bon moment déjà le maillot du club le plus titré d'Algérie, aucun membre du CA n'a le courage de mettre la main à la poche et c'est la JSK qui est prise en otage. En plus, les plus sages des supporters craignent le pire, ils ne cessent ces derniers jours de poser des questions concernant l'avenir de leur club. Pour eux, les responsables actuels trouveraient d'énormes difficultés pour débuter la nouvelle saison. Pour le moment, concernant l'opération recrutement, les dirigeants jaune et vert n'ont recruté que quatre joueurs, d'habitude en cette période des transferts, les meilleurs joueurs de notre championnat défilaient à Tizi Ouzou. Chetti venait de la DNA, Djabout de la L2 Mobilis, Boukhanchouche et Saâdou

d'un club modeste de la L1 Mobilis. Pour sauver son recrutement, Hannachi doit coûte que coûte recruter trois grands joueurs avant la clôture de ce mercato estival. Pour ce faire, le président de la jeunesse sportive de Kabylie doit casser sa tirelire, il doit mettre le paquet pour convaincre trois bons joueurs à signer à la JSK. Concernant l'histoire du staff technique, la direction des Canaris a, certes, confirmé Rahmouni et Moussouni, mais le staff technique doit être renforcé cet été avec au moins les services d'un bon préparateur physique. Sur ce plan, les dirigeants kabyles seront aussi appelés à sortir leur chéquier… Désormais, c'est une question de fric, l'argent est le nerf de la guerre. La preuve, la direction kabyle sera appelée à dégager une bonne somme d'argent pour assurer deux bons stages de préparation à l'équipe. A l'heure actuelle, on parle d'un premier stage en Tunisie et d'un autre en Pologne, mais aucune réservation n'a été faite… ni en Tunisie ni en Pologne faute de liquidités. On n'a pas réussi un

judicieux recrutement, on n'a pas ramené un bon préparateur physique et on tarde à programmer les stages de préparation. Hélas, la JSK, qui avait pas le passé une solide assise financière, n'est plus ce club où l'argent

coulait à flot ; ni sponsors ni bailleurs de fonds ni membres du CA solide… Comment ramener de l'argent, comment bâtir une grande équipe et surtout comment gagner des titres… Toutes ces questions ne trouveront pas de réponses, car à ce rythme, on risque même de ne pas débuter la saison, surtout quand on sait que plusieurs joueurs réclament leurs dus. Boulaouidet réclame plus de

800 millions, Berchiche plus

de 700 millions, Medjkane

400 millions… Même les

joueurs qu'on a libérés réclament des sommes astronomiques pour partir… Vu toutes ces difficultés et cette situation, les supporters du club qu'on dénommait jadis le club le plus titré d'Algérie, ne souhaitent

qu'une seule chose : un changement radical.

A. H.

Sidhoum signe à l'ESS, une autre cible ratée

Le jeune et talentueux milieu du terrain de l'USMBA, Sidhoum, a signé un contrat d'une durée de deux ans hier après-midi au profit du club champion d'Algérie, l'ESS en l'oc- currence. C'est une autre cible perdue pour le président Hannachi. Ce dernier a contacté en premier Sidhoum, mais comme d'habitu- de, c'est Hamar qui réussit d'engager les joueurs. Contacter n'est pas recruter…

On n'a pas encore réservé pour le stage de Tunisie

A cinq jours seulement de la reprise des entraînements prévue sur les terres tuni- siennes, la direction de la formation du Djurdjura n'a réservé dans aucun centre en Tunisie. Les dirigeants jaune et vert vont faire toute une gymnastique pour assurer le bon déroulement de ce stage.

gymnastique pour assurer le bon déroulement de ce stage. Doudane l'avait renvoyé en 2015 à cause

Doudane l'avait renvoyé en 2015 à cause de sa blessure

Un choix incompréhensible

En se rabattant sur l'attaquant ivoirien Idrissa Kouyaté, le président Hannachi a surpris tous les supporters de la JSK.

PAR N. BOUMALI

L'information du souhait de la direction de recru- ter cet attaquant s'est répandue comme une traînée de poudre dans la journée d'hier. Les fans des Canaris ne compren- nent pas pourquoi le pré- sident Hannachi s'inté- resse de nouveau à ce joueur, alors qu'en 2015 l'ancien manager des Jaune et Vert Karim Doudane l'avait renvoyé de l'hôtel après avoir appris qu'il souffre d'une grave blessure. Kouyaté a joué pendant 6 ans à Sfax, mais depuis sa blessure, il a quitté le

championnat tunisien pour aller gagner quelques sous en Biélorussie. Il n'a pas brillé dans le champion- nat de ce pays méconnu du grand public. Sa pre- mière saison, il a joué 18 matches et il n'a marqué que 5 buts, alors que cette saison, Il n'a joué que 3 matches, ce qui prouve qu'il n'est pas compétitif. Mais malgré ça, le président Hannachi se rabat sur sa piste, alors qu'il pourrait s'of- frir les services de l'atta- quant sénégalais Dame Guey pour peu qu'il mette le paquet.

N. B.

LA RÉPONSE DE MEBARAKOU ATTENDUE POUR

AUJOURD'HUI

Et on reparle d'El-Mouaden

Selon certains proches de la JSK, les respon- sables du club kabyle ont relancé avant-hier le dossier d'El- Mouaden, le jeune milieu de terrain qui a joué au DRBT et à titre de prêt lors de la sai- son qui s'est achevée récemment. El- Mouaden, qui appar- tient toujours au PAC, n'est pas contre l'idée de jouer à la JSK dès cet été, Hannachi sera appelé juste de négo- cier la lettre de libéra- tion de ce joueur avec… Zetchi.

Comme nous l'avons rappor- té dans notre dernière édi- tion, le défenseur Mebarakou tranchera aujourd'hui sur son avenir avec le MCA. Il avait promis aux dirigeants kabyles la semaine dernière qu'il fera tout pour récupérer sa lettre de libération, mais comme ces derniers n'ont rien vu venir, ils l'ont rappelé dans la journée de jeudi der- nier pour lui dire qu'il a jus- qu'à ce dimanche pour racheter son contrat, sinon ils abandonneront sa piste. Un dirigeant nous a d'ailleurs confirmé hier après-midi que Mebarakou doit leur rendre sa réponse au plus vite pour voir ce qu'ils doivent faire en cas d'échec de son transfert. S'il réserve une réponse négative au président

S'il réserve une réponse négative au président Hannachi, celui-ci est obligé d'explorer d'autres

Hannachi, celui-ci est obligé d'explorer d'autres pistes. On parle déjà d'un Franco- Algérien, mais les dirigeants n'ont rien entrepris jusqu'à maintenant puisqu'ils atten- dent toujours la réponse de Mebarakou.

N. B.

www.competition.dz

Dimanche 9 juillet 2017

8

MCA

www.competition.dz Dimanche 9 juillet 2017 8 MCA Recrutement, liste des joueurs à libérer, renforcement du staff,

Recrutement, liste des joueurs à libérer, renforcement du staff, stage d'intersaison

RÉUNION DÉCISIVE DEMAIN

C'est demain que le président de la SSPA/ MCA se réunira avec les membres de la commission du recrutement (Merbout, Ghrib, Mouassa et Bouiche) pour décider de la liste des joueurs à libérer, du renforcement de l'équipe, du staff et du recrutement. Comme nous l'avons rapporté depuis quelques jours, le président du CA compte se réunir avec les membres de la commission de recrutement ce lundi pour la préparation de la nouvelle saison. Les responsables du

la préparation de la nouvelle saison. Les responsables du Mouloudia, qui vise le titre afri- cain

Mouloudia, qui vise le titre afri- cain en coupe de la CAF, vont mettre le paquet pour le recrute- ment afin d'atteindre cet objectif. Kamel Mouassa, qui a donné une liste à Omar Ghrib il y a plus d'un mois sur les joueurs qu'il veut dans son équipe, souhaite que les dirigeants du club réussissent à ramener des joueurs, entre autres Boualouidet, Balegh, Bendebka, Belaili,

un arrière-gauche, un arrière- droit et deux attaquants africains. Par ailleurs, Kamel Mouassa et Nacer Bouiche vont aussi annon- cer la liste des joueurs à libérer qui sera composée de Djemaouni, Mokdad, Boussouf et d'autres éléments. On parle même d'une surprise de taille, à savoir un joueur qui sera remercié cet été. L'autre point qui sera évoqué par les

responsables du Mouloudia est le renforce- ment du staff technique puisque Kamel Mouassa a émis le vœu de renforcer son staff cet été avec un technicien qui sera soit Zemiti, soit Lotfi Amrouche. Ce dernier est bien parti pour faire son retour dans l'équipe pro après avoir été écarté par Menad juste après avoir gagné la coupe d'Algérie face au NAHD au mois de mai 2016.

M. A.

DTS des jeunes

Mekhazni en pole position

Comme le contrat du désor- mais ancien DTS des Vert et Rouge, Ali Bencheikh, n'a pas été renouvelé, plusieurs noms ont été annoncés du côté de la direction du Doyen, à l'image de Bouraoui, Abdelwahab Zenir et d'autres. Mais celui qui fait l'unanimité c'est l'ancien DTS du club Mohamed Mekhazni qui pourrait faire son come- back cet été dans le club de son cœur, le MCA. Tout le monde se souvient du gros travail qu'a fait Mohamed Mekhazni à la tête du MCA où il a joué un grand rôle dans la montée des jeunes produits du club à l'instar de Koudri, Bouchema, Chafai, pour ne citer que ceux-là. Comme cette saison, les catégories des jeunes ont été marginalisées puisqu'il a fallu l'intervention de Kamel Mouassa pour faire monter des jeunes comme Ammachi, les responsables de Sonatrach, qui ont été sou- vent pour la politique de for- mation pour éviter de dépen- ser des sommes farami- neuses pour ne gagner aucun titre, semblent déci- dés plus que jamais à rappe- ler Mekhazni qui est un enfant du club et un fervent supporter du Mouloudia. Par ailleurs, une source nous a révélé qu'après la réunion de ce lundi, les dirigeants du MCA comptent faire appel à Mekhazni pour lui proposer de travailler encore une fois au Mouloudia. Les respon- sables de la firme pétrolière comptent proposer un contrat de trois ans au moins à Mekhazni pour pré- parer des jeunes capables de monter en équipe pro et sur- tout avoir une identité de jeu pour le vieux club algérois, comme c'était le cas lors des années 70 lorsque le MCA a dominé le football national et international. Une chose est sûre, après la réunion de ce lundi, les contacts vont commencer avec Mohamed Mekhazni pour le poste de DTS des jeunes. Mais une question se pose : va-t-il accepter de revenir au MCA si, bien sûr, il a des garan- ties et surtout carte blanche pour appliquer son program- me ? En tout cas, c'est après la réunion de lundi que tout sera clair pour le nouveau

M. A.

DTS des jeunes.

Aouedj et Demou vont renouveler cette semaine

des jeunes. Aouedj et Demou vont renouveler cette semaine Le CA installe une commission de recrutement

Le CA installe une commission de recrutement

En prévision du mercato estival, le président du CA Ladj a installé une commis- sion de recrutement, qui sera composée du DG par intérim Djamel Merbout, Nacer Bouiche, le manager, Kamel Mouassa et Omar Ghrib, pour donner un avis puisque avant de prendre son congé, Omar Ghrib était en contact avec certains joueurs ciblés pour signer au Mouloudia d'Alger. Depuis le dernier match du championnat face à l'USMBA, Omar Ghrib et ses collaborateurs ont entamé des contacts avec cinq à six joueurs pour renforcer l'équipe lors de ce mercato estival. Pour Balegh, Belaïli, Bendebka, Boulaouidet et d'autres éléments, l'opéra- tion a été interrompue après ce qui s'est passé lors de la demi-finale de la coupe d'Algérie perdue face à l'ESS, lorsque Ghrib a été annoncé limogé par la firme pétrolière. C'était le flou total pour cette opération, mais pour éviter que le club rate son recrutement, le président de la SSPA MCA a décidé d'installer cette commission qui travaillera en collaboration avec Ghrib afin de réussir le recrute- ment de cet été, surtout que le vieux club algérois est appelé à recruter les meilleurs pour être au top au mois de septembre puisque le MCA est concer- né par les quarts de finale de la coupe de la CAF où le club vise le titre pour sau- ver sa saison. M. A.

Après le départ de Chita à l'USMA, deux joueurs sont en fin de contrat dans l'effectif du Mouloudia d'Alger, en l'occurrence Abdelghani Demou et Aouedj qui seront convoqués au cours de cette semaine pour négocier le renouvellement de leur bail. Avant le départ de l'équipe en Tunisie pour jouer le match de coupe de la CAF, l'attaquant Sid Ahmed Aouedj avait un rendez-vous pour renouveler son contrat. Mais face à la situation critique qu'a vécue le MCA suite à l'annonce du départ de Ghrib, le rendez-vous a été annulé. Le président Ladj, qui a décidé d'installer une commission de recrutement, va convoquer Aouedj ce mardi pour passer à la table des négociations. Le joueur semble prêt à renouveler son contrat puisqu'il l'a déclaré sur ces mêmes colonnes, avant le match contre le CSS. D'un autre côté, le défenseur Abdelghani n'a pas encore tranché son avenir ; une source nous a révélé qu'il donne la priorité à une offre étrangère de l'Arabie saoudite, mais il a rassuré les responsables du MCA que s'il ne signera pas en Arabie saoudite et qu'il ne quittera donc pas le MCA. Ainsi donc, c'est cette semaine qu'on saura si les deux joueurs cités plus haut seront mouloudéens ou partiront dans d'autres clubs. M. A.

mouloudéens ou partiront dans d'autres clubs. M. A. Dîner ce soir à La Madrague PAR AMINA

Dîner ce soir à La Madrague

PAR AMINA Z.

C'est ce soir que les Vert et Rouge rentrent au pays après avoir affronté les Tunisiens de Sfax hier. Les Mouloudéens sont attendus à 20h30. Ils iront directement à La Madrague pour un dîner organisé par la direction afin de discuter sur la suite de ce challenge africain et surtout les féliciter pour le bon par- cours assuré lors de cette saison. Les Vert et Rouge sont conviés à un dîner ce soir dès leur retour de Tunis. La direction du Mouloudia d'Alger a tenu, avant que les joueurs ne rentrent chez eux pour prendre des vacances, de les regrouper autour d'un dîner pour

les féliciter d'abord sur le parcours réussi, avec à la clé une participa- tion à la Champions League et cela après avoir décroché la seconde place au classement et aussi pour cette qualification méritée en quart de finale de la coupe de la CAF. Lors de ce dîner en bord de mer, les dirigeants vont aussi parler de la suite du programme, à savoir don- ner la date de la reprise qui devrait avoir lieu le 25 juillet, puis le stage de préparation qui est prévu au début du mois d'août. Les Vert et Rouge n'auront pas beaucoup de temps pour se reposer, mais celui qui veut les titres doit se sacrifier et les camarades de Bouguèche sont prêts à se sacrifier encore et encore,

mais ils voudraient savoir surtout ce qu'il en est de leur dû. Chose que les dirigeants vont certainement aborder lors de ce dîner, car il ne faut pas oublier que les Vert et Rouge étaient très remontés à cause de leur argent lors de la der- nière séance d'entraînement avant leur départ en Tunisie. Pour calmer les esprits, la direction doit les régulariser. Pour le moment, on parle d'un salaire qui sera déblo- qué et de la prime de qualification perçue. Ce sera très limite vu l'ar- gent qui se trouve dans les caisses, surtout que la Sonatrach a fermé les vannes. Jusqu'à maintenant, il n'y a pas d'infos assurant que l'ar- gent sera disponible bientôt. En tout cas, lors de ce dîner tout sera déballé, même cette affaire de changement au niveau de la direc- tion dont tout le monde entend parler, mais il n'y a rien de concret jusqu'à l'heure. A. Z.

Le stage estival ne se déroulera pas en Pologne

La Tchéquie pour se refaire une santé

C'est décidé, le Mouloudia d'Alger n'ira pas en Pologne, mais plu- tôt en Tchéquie pour assurer une bonne préparation, surtout que le Doyen joue- ra sur plusieurs fronts la saison pro- chaine, à commencer par la coupe de la CAF qui reprend le 8 septembre. Après avoir pesé le pour et le contre, la direc- tion du Mouloudia d'Alger a décidé de programmer le stage d'intersaison en république tchèque. Les Vert et Rouge, qui bénéficieront d'un repos de 15 jours, reprendront ici à Alger avant de partir en République tchèque au début du mois d'août pour deux semaines. Le championnat reprendra le 25 août, donc, le Doyen devrait être prêt pour la reprise sans oublier qu'il sera concerné par le match des quarts de finale contre le Club Africain ou Kampala City, cela dépendra du résultat que réaliseront les Tunisiens du CA aujourd'hui pour leur dernier match de groupe. En tout cas, la direction du MCA aurait, selon une source proche de Ghrib, tout réglé concernant le voyage en République tchèque. Il y a au programme de cinq matches amicaux qui seront de très bons tests pour le Doyen avant son retour au pays. Donc, tout est préparé concernant la préparation d'intersaison. Le Doyen va se contenter d'un seul stage bloqué, car il ne faut pas oublier que la saison écoulée aura été très longue pour les Vert et Rouge. Kamel Mouassa aura le temps qu'il faut pour préparer son groupe à reprendre la compétition avec détermination et force de frappe.

A. Z.

Recrutement de 2 attaquants africains Mouassa tranchera avant son départ en vacances

Kamel Mouassa partira en vacances mercredi prochain. Il se réunira avec les membres de la commission de recrute- ment pour leur donner la liste des joueurs à libérer et aussi l'opération recrutement avec les deux Africains qu'il veut pour renforcer son compartiment offensif. Pour rappel, une dizaine d'atta- quants africains ont été proposés, et c'est lundi et mardi que Mouassa vision- nera ces propositions pour trancher les deux joueurs qu'il veut pour la nouvelle saison. Il faut signaler que plusieurs joueurs africains et même européens ont été proposés par les agents de joueurs aux responsables du Doyen.

M. A.

www.competition.dz Dimanche 9 juillet 2017 COUPE DE LA CAF 9 CS SFAX 4 MCA 0

www.competition.dz

Dimanche 9 juillet 2017

COUPE DE LA CAF

9

Dimanche 9 juillet 2017 COUPE DE LA CAF 9 CS SFAX 4 MCA 0 Le Mouloudia
Dimanche 9 juillet 2017 COUPE DE LA CAF 9 CS SFAX 4 MCA 0 Le Mouloudia
Dimanche 9 juillet 2017 COUPE DE LA CAF 9 CS SFAX 4 MCA 0 Le Mouloudia

CS SFAX

4

MCA

0

Le Mouloudia

s'écroule à Sfax

Stade Taieb Mehiri, Sfax Buts : Chaouat 2', 84' ; Amdouni 90' ; Marzouki 90'+1

Gaaloul

Chaouchi Hachoud Mebarakou Azzi Bouhenna CEO (Mansouri 63') Kacem Derrardja Aouedj Nekkache Bouguèche (Seguer 78'). Ent. : Mouassa

Dagdoug

Mathlouthi

Amamou

Meryah

Karoui Sokari

(Amdouni 77')

Aouadhi

Ben Ali

(Marzouki59')

Hannachi

Chaouat

(Bouraoui 89').

Ent. :

José da Mota

 

Terrain praticable, temps chaud, affluence nombreuse, arbitrage du trio ougandais Batti-Sanco-Okaello,

Averts. :

CSS : Ben Ali 38' MCA : Mebarakou 73'

76', craquage

des Sfaxiens

On jouait la 76', alors que sur le terrain il n'y avait pas grand- chose à mettre sous la dent, les Sfaxiens ont effectué un craquage pour fêter à leur façon la qualification de leur équipe qui a assuré la gagne lors de ce dernier match et donc prend la tête du groupe et assure le match retour contre le FUS chez elle à Sfax lors du match retour des quarts de finale de la coupe de la CAF, alors que pour ce qui est du MCA, il jouera à Alger le match aller et le retour en Tunisie pour affronter le CA.

CEO sort

sur blessure

Le milieu de terrain du Mouloudia d'Alger, CEO, a contracté une blessure qui l'a contraint à quitter le terrain et remplacé par Mansouri qui a tenté de faire bouger les choses à son entrée, mais en vain, ses camarades étaient abattus avant même le coup d'envoi de la rencontre.

1000

PLACES

gratuites

seulement

Alors que les Chnaoua pen- saient que l'accès aux gradins du stade était gratuit, ils ont été surpris par la nouvelle ins- truction. En fait, les respon- sables du terrain Hammadi- Agrebi ont fait comprendre aux Algérois qu'ils ont l'accès gratuit pour 1000 places, mais pour le reste, ce sera payant et c'est fixé à 10 dinars tuni- siens (700 DA). Conscients qu'un grand nombre de Mouloudéens ont fait le nombre, les Tunisiens ont décidé de faire payer l'entrée pour limiter leur nombre qui a atteint 5000 et même plus.

LE DOYEN HÉRITE DU CLUB AFRICAIN POUR LES QUARTS

PAR AMINA Z.

Tunisiens et Mouloudéens se sont retrouvés sur la pelouse de Taieb Mehiri dans une ren- contre entre Maghrébins qui définira le prochain adversaire dans les quarts de finale. Et c'est le CSS qui prend la tête avec ce 4 à 0 qui rappelle l'année 2005. Le MCA méconnaissable enregistre sa première défaite dans cette compéti- tion et cela le remet à la seconde place et donc, il affrontera en quart de fina- le le Club Africain début septembre. D'emblée, ce sont les Tunisiens qui sont rentrés directement dans le vif du sujet et cela avec un but à la 2'. Sokari sert en profon- deur Karoui qui sert Chaoua. Ce dernier ne se fera pas prier pour ouvrir la marque. Un but qui montrera la défaillance dans la défense du Doyen. Tout le monde attendait la réaction des Algériens. A la 10', un tir puissant d'Aouedj oblige le gardien de but Gaâloul à arrêter le tir en deux fois. Les Tunisiens ont compris que les Mouloudéens étaient ailleurs, alors ils ont voulu profiter de l'occasion. D'ailleurs, Chaouat aurait pu enregistrer son doublé au premier quart d'heure, mais l'arbitre ougandais le

premier quart d'heure, mais l'arbitre ougandais le refuse à cause d'une posi- tion d'hors jeu. Six

refuse à cause d'une posi- tion d'hors jeu. Six minutes plus tard, Kacem tente un tir de loin, Gaâloul renvoie le cuir difficilement. On jouait la demi-heure de jeu, un coup franc botté par Derrardja trouve la tête de Bouguèche qui aurait pu remettre les pendules à l'heure mais son tir passe au-dessus. Un manque de volonté, de concentration, de détermination, de rage de vaincre, les Vert et Rouge étaient l'ombre d'eux-mêmes. Une minute de temps additionnel avant que l'arbitre ne renvoie les

22 acteurs aux vestiaires. Mouassa se devait de mobi- liser les rangs, car avec un même visage, les Tunisiens se baladeront sans souci en seconde période. Les mêmes joueurs reviennent sur le terrain et avec la défaillance de Mebarakou, le Doyen donnait l'impres- sion de jouer à 10. Les Chnaoua qui donnaient de la voix voulaient voir du spectacle, mais les Vert et Rouge étaient absents sur le terrain. A l'heure de jeu, Marzouki qui venait d'en- trer rate un but tout fait en se trouvant face à

Chaouchi. A la 77', le MCA aurait pu égaliser et cela sur un tir puissant de Nekkache, mais dans les bras du gardien sfaxien. Une balle dans le dos de la défense mouloudéenne, Marzouki sert comme il se doit Chouat qui corse l'ad- dition. Amdouni ajoute le 3e à la 90' et les Tunisiens rappellent aux Mouloudéens le résultat du 4 à 0 de 2005. Le MCA se contente de la seconde place du groupe et hérite du Club Africain en quart de finale et cela à la suite de sa première défaite dans cette compétition de la coupe de la CAF hier face aux Tunisiens de Sfax chez eux. Une victoire méritée pour le CSS devant une équipe du Mouloudia d'Alger qui était vraiment dans un jour sans. Est-ce que cela est dû à la fatigue ? Ou à cette déstabilisation concernant le changement au niveau de la direction ? Ou tout simplement parce que le MCA est en vacances ? Heureusement que la qualification aux quarts de finale a été assu- rée avant ce rendez-vous maghrébin qui était vrai- ment tout juste moyen, mais les Tunisiens ont fait tout de même le nécessaire en marquant 4 buts, alors que les Vert et Rouge étaient pied à terre.

A. Z.

L'ŒIL DU COACH

MOUASSA :

«C'est inadmissible de perdre de cette façon»

"Les joueurs sont passés à côté de leur sujet aujour- d'hui. Je ne comprends pas ce manque de concentration flagrant surtout en fin de match où il y a eu un relâche- ment total, on ne peut pas perdre avec un tel score dans une compétition africaine. C'est inadmissible de perdre de cette façon. C'est vrai que cette défaite fait mal, mais le plus important c'est d'avoir assuré la qualification. Maintenant, il faut renforcer cette équipe par des joueurs de qualité pour continuer l'aventure en force."

DA MOTA :

«Une victoire méritée»

"C'est une victoire méritée, nous avons dominé notre adversaire de bout en bout. Aujourd'hui, on a été effi- caces devant le but et le plus important c'est d'avoir arraché cette première place qui nous permet de jouer le match retour des quarts de finale chez nous. Maintenant, on va se reposer après une longue saison et au mois de septembre, on attaquera les quarts de finale pour aller le plus loin possible dans cette compétition."

HACHOUD : «CE QUI S'EST PASSÉ AU NIVEAU DE LA DIRECTION NOUS A DÉSTABILISÉS»

"Tout d'abord, on demande pardon à notre public qui a fait le déplacement. Il ne mérite pas de voir son équipe perdre de cette façon. Seulement, ce qui s'est passé avant ce match au niveau de la direction a déstabilisé complètement le groupe. Du jour au lendemain, on s'est trouvés livrés à nous-mêmes. Depuis l'entame de cette saison, on a réalisé de très belles choses, alors pourquoi on veut nous casser ? Si on a réussi tout cela jusque-là, c'est grâce à cette stabilité et cette complicité entre nous tous. Malgré ce revers, le plus important c'est la qualification. Ceci dit, on espère qu'on restera stables au niveau de la direction et renforcer les rangs par des éléments de qualité pour entamer la prochaine saison en force et sur tous les fronts."

la prochaine saison en force et sur tous les fronts." Même avec son handicap, ce fan

Même avec son handicap, ce fan a tenu à faire le déplacement

Un fan du Mouloudia d'Alger, qui ne peut plus marcher, a fait le déplacement en Tunisie avec sa chaise roulante. L'amour que porte le peuple mouloudéen au Doyen n'a pas de limite, ni de frontière.

Arrêt de la partie à cause de la fumée

La rencontre a connu un arrêt de deux minutes à cause de la fumée engen- drée enveloppant le terrain à la suite du craquage assuré par les Tunisiens pour fêter la qualification de leur équi- pe préférée.

5 espoirs du côté des Sfaxiens

Hier, les Tunisiens de Sfax ont affronté le Mouloudia d'Alger avec cinq joueurs espoirs. Il s'agit du gardien de but Gaâloul, Karoui, Degdoug, Ben Ali et Chouat. Comme la pression a disparu et le résultat ne changera en rien du fait que les deux équipes sont passées en quart de finale, alors il était normal pour les Tunisiens de faire tourner l'effectif.

Mebarakou

remplace

Boudebouda

Comme Boudebouda est for- fait et celui qui le remplace habituellement n'est autre que Karaoui, mais comme ce dernier est suspendu, l'en- traîneur en chef du Mouloudia d'Alger a fait appel à Mebarakou pour le remplacer. Mebarakou, qui est sur le départ, a tenu tout de même à sortir par la grande porte en acceptant de jouer à gauche, lui qui a tout le temps refusé ce rôle.

Il est passé à côté

Tout au long de la première partie du match, Mebarakou qui a joué à la place de Boudebouda a commis des erreurs de débutant. Des erreurs impardonnables. Le joueur a montré qu'il n'était pas au Mouloudia, mais plu- tôt ailleurs. Le coach Mouassa se devait de le changer, car il a déstabilisé les rangs et il a permis aux Sfaxiens de s'exprimer à leur aise.

Bouguèche retrouve sa place

Après un long moment hors service à cause d'une lésion au ligament interne, Bouguèche qui a subi un traitement pour guérir de cette lésion a repris le che- min des entraînements et a eu même le droit de jouer quelques minutes, mais hier pour cette rencontre contre les Sfaxiens, Bouguèche retrouva sa place de titulaire.

Azzi à la place de Demou

Hier lors du dernier match des groupes de la phase des poules, l'entraîneur en chef du MCA, Kamel Mouassa, a fait appel à Azzi pour rem- placer Demou et faire la paire avec Bouhenna dans l'axe.

www.competition.dz

Dimanche 9 juillet 2017

m a n c h e 9 j u i l l e t 2 0

10

LIGUE DES CHAMPIONS AFRICAINE

l l e t 2 0 1 7 10 LIGUE DES CHAMPIONS AFRICAINE 20H Vers la
20H
20H

Vers la titularisation

DE HAMMAR

Pour le match d’aujourd’hui qui l’opposera aux Caps United, la formation usmiste sera privée d’un élément important, à savoir Andria Carolus. L’international mal- gache a décidé de quitter le navire usmiste après la fin de son contrat, en allant monnayer son talent en Arabie saoudite. Une absen- ce qui ne fait guère les affaires du premier respon- sable de la barre technique du club Paul Put vu le grand poids de l’international mal- gache au sein de l’équipe. Face à cette situation, le technicien belge songe sérieusement à miser sur Ziri Hammar pour pallier l’absence d’Andria. L’attaquant formé à Nancy- Lorraine semble bien parti pour être aligné d’entrée ce soir pour animer la ligne offensive de l’équipe aux côtés d’Abderrahmane Meziane et Oussama Darfalou. Il faut dire que Paul Put dispose d’une autre solution, à savoir Okacha Hamzaoui, mais il préfèrerait Hammar car ce dernier joue bien sur les ailes et est capable de créer le danger de loin.

Bellahcène bien parti pour retrouver sa place

L’autre changement prévu ce soir, c’est la titularisation de

Réda Bellahcène. Le coach usmiste devrait l’aligner d’entrée afin de redonner l’équilibre dans l’entrejeu après avoir constaté plu- sieurs lacunes lors du der- nier match face à Ahly Tripoli. Le milieu de terrain franco-algérien devrait être épaulé par Raouf Benguit ou Hamza Koudri pour assurer la récupération et relancer les attaques. Kaddour Beldjilali, quant à lui, sera sans surprise reconduit dans l’animation de jeu en l’ab- sence d’Amir Sayoud, sus- pendu.

En défense, on prend les mêmes et on recommence

Le seul compartiment qui ne sera pas touché, c’est la défense. Mohamed-Lamine Zemmamouche sera recon- duit dans les bois pour gar- der la cage usmiste. Ayoub Abdellaoui sera associé à Farouk Chafaï pour consti- tuer la charnière centrale, tandis que Rabie Meftah et Mokhtar Benmoussa occupe- ront respectivement le cou- loir droit et celui de gauche. Ce onze semble le mieux indiqué pour livrer l’impor- tant match de ce soir face aux Caps United ; il reste à savoir que va décider le coach Put qui cache toutes ses cartes.

A. S.

L’USMA VEUT

LA 1 re PLACE

ET SA REVANCHE

PAR ANIS S.

C’est ce soir, à partir de 20h, que l’USMA achève- ra la phase des poules de la Ligue des champions africai- ne en accueillant le représen- tant zimbabwéen des Caps United. Les Rouge et Noir ne jurent que par la victoire afin de se qualifier aux quarts de l’épreuve à la première place du groupe B. A la tête du groupe B avec 8 points au compteur, suivie par Ahly Tripoli (8 points), les Caps United (6 points) et enfin le Zamalek (5 points), un petit point seulement suffira à la formation de Soustara pour valider son billet qualificatif pour les quarts de finale de la prestigieuse compétition continentale. Mais les coéqui- piers du capitaine Mohamed- Lamine Zemmamouche ne l’entendent pas de cette oreille. Ils veulent arracher les trois points ce soir aux dépens des Caps United car ils ambitionnent de se quali- fier aux quarts à la tête du groupe B et terminer ainsi cette phase des poules sur une bonne note. Ce sera aussi un match qui se jouera

sur un air de revanche dans la mesure où les Caps United sont la seule formation à avoir battu l’USMA lors de la phase des poules, à l’occa- sion du match aller qui a eu lieu le 24 mai dernier à Harare. Les joueurs sont donc conscients de la respon-

sabilité qui les attend ce soir

; on peut dire qu’ils sont

doublement motivés pour prendre le dessus sur les Zimbabwéens.

motivés pour prendre le dessus sur les Zimbabwéens. donc prendre leurs adver- saires très au sérieux,

donc prendre leurs adver- saires très au sérieux, mais surtout rester vigilants afin d’éviter une mauvaise sur- prise à la fin de la rencontre.

L’USMA bien partie pour affronter le Ferroviario aux 1/4 La 6e et dernière journée de la phase des poules de la compétition du groupe A n’a pas finalement eu lieu hier. Et pour cause, Al-Hilal et El- Merreikh du Soudan ont été disqualifiés suite à la sanc- tion infligée par la FIFA à l’encontre de la Fédération soudanaise. Dans ce cas, l’ES

Sahel sera le premier qualifié du groupe A suivi par le Club Ferroviario Da Beira. Bien que le club algérois semble le grand favori pour gagner ce soir et se qualifier à la tête du groupe B, il est donc bien parti pour affron- ter le représentant mozambi- cain en quart de finale de la Ligue des champions africai- ne. Le plus important pour les Rouge et Noir, c’est d’évi- ter la coriace formation de l’ES Sahel, mais cela passera bien évidemment par une victoire ce soir face aux Caps United.

A. S.

Méfiance, les Caps United reviennent en force Les Caps United ont battu le Zamalek, au dernier match, sur un score sans appel de 3

buts à 1. Une victoire qui lui

a permis de se relancer dans

la course à la qualification pour les quarts de finale. En prenant le dessus sur son homologue égyptienne, la formation zimbabwéenne prouve qu’elle a le potentiel pour créer des difficultés aux Usmistes ce soir, d’autant plus qu’elle renferme de très bons joueurs capables de faire la différence à l’instar de Chitiyo et Rusike. Les protégés de Paul Put devront

MEFTAH

Chitiyo et Rusike. Les protégés de Paul Put devront MEFTAH Ali Haddad booste ses troupes Le

Ali Haddad booste ses troupes

Le président-directeur général de la SSPA/USMA Ali Haddad s’est déplacé avant-hier soir au Centre technique national de Sidi Moussa où il a dîné avec les joueurs. Le premier homme du club algérois a motivé les coéquipiers de Meftah pour gagner le match d’aujour- d’hui face aux Caps United afin de se qualifier aux quarts de finale de la Ligue des champions africaine à la première place. Les joueurs ne devront en aucun cas décevoir leur président.

Pas question de rater la victoire”

Justement, la 1re place vous intéresse beaucoup, n’est-ce pas ?

Bien évidemment. Certes, on est quasiment qualifiés, mais ce qui nous importe beaucoup plus, c’est de nous qualifier à la première place. C’est un objectif qui nous tient à cœur. Cela passera, bien sûr, par une victoire face aux Caps United et c’est ce qu’on tâchera de faire.

Ce sera aussi important d’éviter l’ES Sahel, qu’en pensez-vous ?

Franchement, les équipes qui se qualifieront aux quarts de finale de l’épreuve ont pratiquement toutes le même niveau. On n’a peur de per- sonne et on est prêts à affronter n’importe quelle formation du conti- nent africain. Le grand avantage de se qualifier à la première place, c’est de jouer le match retour des quarts de finale à la maison.

Les Caps United reviennent en force en battant au dernier match le Zamalek, que pouvez- vous nous dire à propos de votre adversaire ?

Considéré comme l’un des éléments sur lesquels misera beaucoup Paul Put ce soir, Rabie Meftah affirme que tous les joueurs sont déterminés à battre les Caps United car ils veulent se qualifier pour les quarts de finale de la Ligue des champions africaine à la pre- mière place.

On est conscients de la difficulté de notre mission et on s’attend à un match intense. On ne doit surtout pas sous-estimer notre adversaire et rester vigilants afin d’éviter toute mauvaise surprise. On va se donner à fond et sans faire de calculs afin qu’on puisse s’adjuger les précieux trois points. Comme je vous l’ai dit, on veut terminer la phase des poules sur une bonne note et on ne veut pas décevoir nos supporters qui seront certainement présents en masse pour nous soutenir.

Hormis Sayoud et Andria, vous serez au grand complet face aux Caps United, ce sera un atout pour vous, n’est-ce pas ?

Oui, c’est clair. La présence de tous les joueurs, notamment avec l’arrivée des nouvelles recrues, don- nera plus de solutions pour notre entraîneur pour mettre en place un schéma tactique judicieux face aux Caps United. J’espère que chaque joueur qui jouera donnera le meilleur de lui-même afin de contri- buer à la victoire. A. S.

Vente des tickets ce matin

C’est ce matin, à partir de 9h que les billets seront mis en vente au niveau des guichets du stade du 5-Juillet, pour le match opposant l’USMA aux Caps United. Cette opération devrait connaître un grand engouement des supporters usmistes qui préparent leur déplacement en masse au 5-Juillet afin de soutenir leur équipe pour arracher la victoire.

Comment se présente pour vous le match qui vous opposera aux Caps United ?

C’est un match qui s’annonce difficile, comme tous les autres matchs. Notre mission est claire, on doit gagner et c’est tout. Franchement, on veut terminer la phase des poules à la tête du groupe B afin qu’on puisse passer nos vacances en toute tran- quillité. J’espère qu’on sera dans notre meilleur jour dimanche pour arra- cher la victoire.

Le prix du billet fixé à 300 DA

Le prix du ticket est fixé à 300 DA. Un prix raison- nable qui incite les supporters de l’USMA à se déplacer en force ce soir au stade 5-Juillet.

Ouverture des portes à 16h

L’ouverture des portes du stade 5-Juillet est pré- vue à 16h. Les abonnés peuvent accéder au stade par toutes les portes. Les supporters usmistes sont priés de se présenter dans les tribunes au moins une heure avant le coup d’envoi du match afin d’assurer la bonne animation des festivités du 80e anniversaire de l’USMA.

www.competition.dz

Dimanche 9 juillet 2017

NAHD

11

www.competition.dz Dimanche 9 juillet 2017 NAHD 11 Ouertani file vers le Toulouse FC Sous contrat avec
www.competition.dz Dimanche 9 juillet 2017 NAHD 11 Ouertani file vers le Toulouse FC Sous contrat avec

Ouertani file vers le Toulouse FC

Sous contrat avec le Nasria jusqu'au mois de juin 2018, Mehdi Ouertani ne poursuivra pas sa mission au club. Et pour cause, le joueur qui se trouvait à l'essai avec le club français du FC Toulouse aurait fini par convaincre le staff technique des Violets de l'engager. Le joueur devrait signer un contrat avec le club toulousain dans les jours à venir. Le TFC devra d'abords trouver un terrain d'entente avec le club nahdiste, puisque le joueur appartient toujours au Nasria qui doit logiquement percevoir une indemnité de transfert du joueur vers le club de L'élite française.

Un attaquant

africain arrive

Ce n'est pas encore fait, mais ça prend le bon chemin apprend-on d'une source sûre. En effet, un joueur international africain évoluant dans le championnat portugais serait très proche de signer au NAHD. La direction du club nahdiste serait d'ailleurs en train d'entreprendre les dernières démarches pour attirer cet attaquant vers le NAHD, avant la date butoir du 19 juillet fixée par l'UAFA.

M. A.
M. A.

Après avoir rencontré le président Ould-Zmirli hier

Bendebka et Gasmi poursuivront leur aventure au NAHD

Le feuilleton de l'été a bien pris fin au Nasria, puisqu'après avoir longtemps boudé les entraînements, les deux capitaines nahdistes Sofiane Bendebka et Ahmed Gasmi ont fini par trouver un accord avec la direction du club pour poursuivre leur aventure au club.

club, que la direction du club voulait sensiblement baisser, chose que le joueur refusait catégoriquement. Alors que le cas Bendebka était diffé- rent, puisqu'il était lui aussi encore sous contrat avec le NAHD, mais il aurait reçu des offres très nettement supérieures à son salaire qu'il touche actuellement au Nasria. Le président Ould-Zmirli s'est finalement réuni avec les deux joueurs, chacun séparé- ment dans l'après-midi d'hier, avant de trouver un accord avec chacun d'eux. Bachir Ould-Zmirli a fini par trouver un compromis avec Gasmi, avec une légère dévalorisation de son salaire, alors que Bendebka verra lui son salaire augmenter, sachant qu'il

PAR MOHAMED ADRAR

Il est à signaler que les deux cas étaient bien diffé- rents, puisque si Gasmi n'avait aucune intention de quitter le navire nahdiste, Bendebka, lui, avait des envies d'ailleurs, il n'en demeure pas moins que le point d'orgue était d'ordre financier, puisque le diffé- rend qui liait les deux joueurs à la direction du club avait une relation directe avec leur salaire. Il y a tout d'abords le cas Gasmi, plus gros salaire du

faisait partie des éléments les moins rémunérés de l'équipe.

Ils se sont entraînés avec le groupe Une très belle surprise était au ren- dez-vous à l'occasion de la séance d'entraînement d'hier, puisqu'elle a vu la présence de deux joueurs cadres de l'équipe qui signaient leur retour parmi le groupe. Les deux joueurs en question ne sont autres que Sofiane Bendebka et Ahmed Gasmi, tous deux en conflit avec la direction du club pour une histoire de salaire et qui ont fini par reprendre avec leurs

coéquipiers, mettant fin à toute spécu-

lation.

Il devait débuter hier après-midi

Le stage de Sidi Moussa décalé au mardi

Alors qu'il était question que la formation nahdiste enta- merait dès hier après-midi un stage bloqué de six jours au niveau du Centre technique national de Sidi Moussa, ça ne s'est finalement pas fait, à la suite d'un contretemps de dernière minute. En effet, la direction du club nahdiste a été destinatrice d'une correspondance de la FAF, l'informant qu'il n'était pas pos- sible que le NAHD puisse enta- mer son stage de préparation avant mardi. La direction du club a vite réagi, en informant les joueurs du changement du lieu du rendez-vous prévu initiale- ment à Sidi Moussa et qui, finale- ment, aura eu lieu au complexe Bensiam. Ce stage n'est toutefois pas annulé, puisqu'il devrait débuter mardi après-midi, pour s'étaler jusqu'à la veille du

départ de l'équipe vers l'Egypte, à savoir jusqu'à l'autre mardi. Il était d'ailleurs question que l'équipe effectue deux stages à Sidi Moussa avec une coupure de trois jours entre le 13 et le 16, mais ça sera finalement un seul long stage d'une semaine du 11 au 18 de ce même mois de juillet.

La séance d'hier a eu lieu à Bensiam Aussitôt après avoir eu l'infor- mation du décalage du stage de Sidi Moussa vers mardi, la direc- tion du club nahdiste a pris attache avec les joueurs pour les informer que la séance d'entraî- nement du jour aura finalement lieu au complexe Bensiam, et non pas à Sidi Moussa. Une séance qui s'est déroulée le plus normalement du monde sur le terrain principal du complexe

d'une

bonne partie des joueurs, sous la

coupe du coach Nabil Neghiz.

Bensiam,

en

présence

Pas question de snober le foncier pour Neghiz De l'avis de tous ceux qui sui- vent de près l'évolution du club nahdiste, cette coupe arabe des clubs champions tombe vrai- ment très mal pour le club hus- sein-déen. Et pour cause, le Nasria aura bien du mal à gérer sa préparation estivale, sachant que le championnat débutera vers la fin du mois d'août. Le coach Nabil Neghiz s'est retrou- vé devant un vrai dilemme, entre tout miser sur la coupe arabe et ne pas prévoir de prépa- ration foncière, ce qui engendre- ra des conséquences qui ne

Boussouf intégrera le groupe demain

Alors qu'il s'était engagé avec le Nasria depuis quelques jours déjà, le gardien de but Kheireddine Boussouf s'est fait remarquer par son absence aux entraînements. Renseignement pris auprès d'une source proche du joueur, l'enfant de Constantine ne voulait pas intégrer le groupe nahdiste tant qu'il n'aurait pas récupéré sa lettre de libération du Mouloudia d'Alger. Et comme le club mouloudéen était toujours engagé jusqu'à hier en coupe de la CAF, Boussouf, était contraint de s'entraîner avec le club mouloudéen, afin de ne pas être considéré en abandon de poste. Le joueur est d'ailleurs attendu ce lundi à l'entraînement avec ses coéquipiers au CTN de Sidi Moussa.

Les nouveaux au rendez-vous

A l'exception du gardien de but Kheireddine Boussouf qui est retenu par son club, le Mouloudia d'Alger, toutes les aurtres nouvelles recrues du Nasria s'entraînent assidûment avec le groupe depuis la reprise des entraînements. La séance d'hier après-midi, a d'ailleurs vu la présence de l'ensemble des nouvelles recrues du club, y compris Mohamed-Amine Chekhrite qui a rejoint ses nouveaux coéquipiers.

seront que néfastes sur l'équipe en championnat ou bien effec- tuer une préparation acadé- mique, en passant par l'étape foncière, avec une charge de tra- vail importante, ce qui voudra dire que la coupe arabe fera plu- tôt office pour le Nasria de pré- paration pour la nouvelle saison et c'est, semble-t-il, cette seconde option qui a été choisie par le coach nahdiste, qui n'a pas du tout l'intention de snober le fon- cier, lui qui va mettre durant les prochains jours les bouchées doubles avant la coupe arabe des clubs, qui fera office de matchs préparatoires de haut niveau pour le Nasria. Une orientation qui a été validée par la direction du club.

M. A.

Coupe arabe

Le dernier délai de dépôt de licences prolongé

Prévu initialement pour aujourd'hui, le dernier délai de dépôt des licences pour les équipes participantes à la coupe arabe des clubs champions a été prorogé de dix jours. En effet, les clubs participants à cette compétition arabe auront dix jours de plus, soit jusqu'au 19 de ce mois de juillet, pour clôturer leur liste des joueurs qui auront à disputer cette coupe arabe. Une très bonne nouvelle pour les dirigeants nahdistes qui auront ainsi dix jours de plus pour clôturer leur marché des transferts.

Le match face à El-Wihda avancé à 17h30

Alors que l'Union arabe de football avait annoncé depuis quelques jours le programme des matchs de la coupe arabe des clubs champions, à laquelle prendra part le Nasria du 22 juillet au 5 août, un léger réaménagement a été apporté à la programmation de cette compétition, puisqu'alors qu'il était prévu que le NAHD joue son premier match le samedi 22 juillet à partir de 21h face à la formation d'El-Wihda des Emirats arabes unis, cette rencontre a été finalement avancé de quelques heures, puisqu'elle aura officiellement lieu le même jour, à 17h30.

www.competition.dz

Dimanche 9 juillet 2017

12

USMH

www.competition.dz Dimanche 9 juillet 2017 12 USMH DEBBARI aujourd'hui à la CRL N'ayant pas perçu ces
www.competition.dz Dimanche 9 juillet 2017 12 USMH DEBBARI aujourd'hui à la CRL N'ayant pas perçu ces

DEBBARI

aujourd'hui à la CRL

N'ayant pas perçu ces derniers mois de salaire, Abdelhak Debbari qui a donné satisfaction après une saison seulement à l'USMH est dans le viseur de plusieurs clubs de Ligue 1 mobilis. Le joueur affirme que le club lui doit plusieurs mois de salaire et il ne souhaite pas revivre la situation de la saison écoulée. Faute de quoi, il n'hésitera pas à saisir la Chambre de résolution des litiges pour avoir son argent. Ce jeune joueur recruté l'été dernier a joué pratiquement tous les matchs de son équipe et les dirigeants ne souhaitent surtout pas son départ. M. H.

Le gardien de Boufarik proposé

A trois semaines de la fin du mercato

estival, la direction harrachie n'a assu- ré aucune recrue jusque-là. Des diri- geants s'activent pour prendre attache avec quelques joueurs ciblés il y a quelque temps. Même si aucun élé- ment n'a été officiellement recruté, la direction harrachie préfère se focali- ser sur ses problèmes administratifs, avant de passer à une autre étape. Récemment, on ne parlait que du transfert du gardien de but Mustapha Zeghba, qui a été approché par des clubs de Ligue 1 Mobilis tels que l'ESS,

la JSK et le NAHD. Selon notre source,

le gardien du WA Boufarik, Yacine Meddour, a été proposé récemment aux dirigeants harrachis. Titulaire indiscutable avec la formation du WA Boufarik, le joueur se trouve libre de

tout engagement.

M. H.

DAHAR

A TOUT CONCLU AVEC L'O MÉDÉA

quant du CRB et de l'ESS ne compte pas aller au terme de son engagement et il a saisi la CRL, la semaine passée, pour réclamer sa lettre de libé- ration. Un comportement qui irrite davantage la direction qui, selon nos sources, n'accepte pas le fait que son joueur négo- cie alors qu'il est toujours sous contrat.

Pour lui, la lettre de libération ne posera aucun problème En consultant le site offi- ciel de la Ligue de football professionnel (LFP), nous avons su que le contrat de Dahar prendra fin en juillet 2018. De ce fait, il ne pourra pas choisir sa pro- chaine destination sans l'accord de l'USMH. Le joueur, qui aurait tout conclu avec l'Olympique

Médéa, semble confiant d'avoir gain de cause et obtenir sa lettre de libéra- tion. Notre source nous a fait savoir que l'ex-joueur du MCO, qui a inscrit quatre buts seulement sous les couleurs des Jaune et Noir, a signé en cachette et il veut attendre le verdict de la Chambre de résolution des litiges pour poser avec le maillot de sa nouvelle équipe et se présenter aux médias.

Il attend le verdict de la CRL Comme nous l'avions déjà indiqué, l'attaquant Marouane Dahar a saisi officiellement la CRL et il ne compte plus pour- suivre son aventure avec le club harrachie. A l'instar des autres joueurs du club, Dahar et selon notre source réclame 5 mensua- lités et c'est pour cette rai-

PAR MASSINISSA HACHOUR

Le club harrachi risque une véritable sai- gnée durant cette période des transferts. Plusieurs joueurs de la saison écou- lée n'ont plus envie de poursuivre l'aventure avec les Jaune et Noir et ils ont saisis la Chambre de réso- lution des litiges. Le centre-avant Marouane Dahar, qui, apparemment, ne se sent plus à l'aise depuis quelque temps, s'est déplacé à Médéa pour négocier avec les dirigeants de l'OM pour un éventuel départ. Notre source nous a révélé que le joueur aurait même signé son contrat à l'Olympique de Médéa. Sous contrat avec l'USMH, l'ancien atta-

son qu'il a décidé de dépo- ser son dossier à la Chambre de résolution des litiges pour obtenir sa lettre de libération et rejoindre une autre forma- tion. Dahar n'est pas le seul qui veut quitter le club, puisque pas moins de 4 autres joueurs (Athmani, Abdat, Bouamrane, Benamra) ont saisis la CRL et ils n'atten- dent que le verdict pour choisir leurs prochaines destinations respectives. Selon nos informations, plusieurs joueurs sous contrat ont affiché leur envie de quitter le club, en demandant officiellement leurs papiers. De même pour les joueurs en fin de contrat qui refusent de rempiler, à l'image de Harrag qui a opté officiel- lement pour le NAHD. M. H.

Situation toujours confuse

Les joueurs qui ont saisi la CRL auront certainement gain de cause dans leurs requêtes qui ont été adres- sées à la Chambre de résolution des litiges et ils seront donc libres d'opter pour le club de leur choix, vu qu'ils n'ont pas reçu leur dû depuis plus de 5 mois. Pour d'autres, la situation que vit actuellement le club harrachi les a mis dans l'embarras et ils pensent sérieusement à quitter le club, car ils

estiment qu'il ne sert à rien de rester tant que la situation reste confuse et n'augure rien de bon. La guerre des clans entre l'actuelle direction et l'op- position risque de plonger le club dans le chaos. Le moment où tous les autres clubs de Ligue 1 préparent le prochain exercice, à l'USMH on est préoccupés par les problèmes admi- nistratifs. L'USMH est en train de compromettre son avenir. C'est dire

qu'on risque de revivre la période durant laquelle le club végétait dans les profondeurs du classement, avant de se sauver de la relégation lors de la dernière journée. Cette saison ne s'annonce pas différente des autres et Essefra continue à manger son pain noir. Il lui sera difficile de se remettre sur selle pour aborder la prochaine saison.

M. H.

remettre sur selle pour aborder la prochaine saison. M. H. Boulekhoua se rapproche du CSC Abdelkader

Boulekhoua se rapproche du CSC

Abdelkader Amrani veut voir Boulakhoua dans son effectif de la saison prochaine. Les négociations seront certaine- ment très serrées entre les deux parties et le driver du CSC veut que cette transac- tion soit conclue dans les plus brefs délais.

Il donne la priorité à l'USMH, mais… De son côté, le Mouloudia d'Oran ne lâche pas prise et fait de son mieux pour s'atta- cher les services de l'arrière gauche harrachi. Ce dernier a déjà négocié avec les respon- sables du MCO, mais il n'a pas encore tranché, surtout qu'il a d'autres offres, comme

Le défenseur de l'USMH, Zinelabiddine Boulekhoua, et selon nos informations, s'approche davantage du CS Constantine. Le joueur a enta- mé les négociations avec les clubs qui souhaitent l'enrôler cet été. En fin de contrat, Boulekhoua qui a négocié avec le MCO, le CSC et l'USB aurait été convaincu par le projet sportif du club constan- tinois. Le second capitaine des Jaune et Noir pourra rejoindre le club de la ville des Ponts suspendus et tenter une expérience avec les Vert et Noir. Notre source nous a fait savoir que Même le coach

celles de l'EES, du NAHD, de la JSS, du CSC, du DRBT et de l'US Biskra. Mais aux der- nières nouvelles et d'après une source autorisée auprès du club, Zinelabiddine Boulakhoua accorde toujours la priorité à l'USMH, le club qui lui a fait un nom. Le joueur attend toujours un signe des dirigeants pour négocier son renouvellement de contrat. Très estimé et res- pecté par les amoureux d'Essefra, Boulakhoua souhai- te que les dirigeants l'esti- ment à sa vraie valeur pour prolonger son bail avec les Harrachis.

M. H.

www.competition.dz

Dimanche 9 juillet 2017

CRB

13

www.competition.dz Dimanche 9 juillet 2017 CRB 13 LES JOUEURS EN COLÈRE CONTRE LEUR PRÉSIDENT “ Sois
www.competition.dz Dimanche 9 juillet 2017 CRB 13 LES JOUEURS EN COLÈRE CONTRE LEUR PRÉSIDENT “ Sois

LES JOUEURS EN COLÈRE CONTRE LEUR PRÉSIDENT

Sois brave et tiens tes promesses”

Une vidéo publiée ce week-end fait le buzz sur les réseaux sociaux où les joueurs du CRB se sont exprimés sans langue de bois et n'ont pas manqué d'évoquer beaucoup de vérité.

PAR SOFIANE BOULAOUCHE

En communion, les joueurs ont voulu d'abord passer un message à Hadj Mohamed qui n'est autre que leur président depuis plus de six mois où ils lui rappellent qu'ils a encore plus encore engagements envers eux qu'il doit abso- lument tenir. Filmés dans le bus pendant leur retour à l'hôtel après la finale, on entend les joueurs lancer des messages à Mohamed Bouhafs. "Sois brave et tiens tes promesses", ont- ils tonné et de poursuivre avec des chants : "On a été

des vrais hommes et on a tenu nos promesses, c'est à toi maintenant de faire autant. Tu ne trouveras jamais un groupe qui patientera autant que nous." Notons les mes- sages des joueurs étaient très explicites, notamment celui de Feham qui rappel- le à Hadj Mohamed : "Ce président ne nous a rien donné. Notre seule moti- vation était notre public." Le discours du héros ne manquait pas de franchise : "La balle est dans le camp de la direction. Elle doit absolument être à la hau- teur de ce qu'on vient de

réaliser et à la hauteur éga- lement des sacrifices qu'on a consentis depuis plu- sieurs mois."

Ils rendent hommage à Réda Malek et aux anciens joueurs Parmi les messages des joueurs, il y avait un desti- né à leur ancien président, à savoir Réda Malek avec ils entretiennent de bons rapports. La preuve ils ne l'ont pas oublié après leur consécration et n'ont pas manqué de lui rendre hommage et également aux anciens joueurs

comme Rebih et Derrag. "Ce titre est également dédié à Réda Malek", ont déclaré Lakroum, Chebira, Yahia-Cherif et Feham avant de poursuivre : "On n'oublie pas Derrag et Rebih qui ont toujours cru en ce groupe et qui étaient convaincus qu'on allait remporter cette coupe avant qu'ils ne quittent le CRB l'hiver dernier."

On se rend compte de ce que les joueurs ont enduré Depuis la finale, la direc- tion est sous une pression terrible. Elle court dans

tous les sens afin de se procurer les ressources financières nécessaires afin de désamorcer la situation en attendant que les caisses du club soient ren- flouées avec les primes et les cadeaux des autorités locales et sponsors. Les messages des joueurs qui ont fait le tour des réseaux sociaux prouvent ce que le groupe a enduré. Cette vic- toire les a libérés et sponta- nés qu'ils n'y sont pas allés avec le dos de la cuillère pour évoquer leurs pro- blèmes avec la direction. Ils sont allés droit au but. S. B.

Le flou total

Ils n'y a pas que le football qui pas- sionne ceux qui rôdent autour du CRB et des clubs en général, la notoriété et l'argent font également partie des centres d'intérêt des uns et des autres. Et apparemment la stabilité est encore loin de regagner l'entoura- ge du Chabab du moment qu'on entend encore et toujours parler de luttes internes. La dernière nouvelle concerne la manière avec laquelle Hadj Mohamed a géré ses six mois de règne. Cela le met en position de fai- blesse par rapport à certaines per- sonnes qui, logiquement, veulent avoir leur part du gâteau ou au moins récupérer une partie de l'argent qu'ils ont dépensé jusqu'à cette fin de sai- son. Une situation très délicate dans laquelle la direction en place se retrouve puisque cela diminue de l'au- torité qu'elle est censée avoir. Peut- être que cette autorité n'existe même pas mais une chose est sûre, les rap- ports entre les hommes puissants du Chabab ne sont pas au beau fixe et apparemment l'union de la famille belouizdadie ne sera pas à l'ordre du jour lors de la prochaine réunion des "dirigeants".

S. B.

Plusieurs joueurs pourraient partir

MENACE SUR LA STABILITÉ DU GROUPE

Une source officielle nous a affirmé hier que plusieurs joueurs belouizdadis vont recourir à la CRL afin de préci- piter leur départ. La stabilité du groupe court un grand risque. Au cas où Hadj Mohamed ne parviendrait pas à régler rapi- dement les problèmes finan- ciers, plusieurs joueurs pour- raient quitter le navire dès cet été. Comment faire ? Une sour- ce officielle nous a affirmé hier que plusieurs éléments envisa- gent de recourir à la chambre de résolution des litiges pour réclamer à la direction sept salaires. Le règlement de la LFP dit que chaque joueur n'ayant pas perçu au moins quatre men- sualités, il aura le droit de négo- cier et de signer dans le club qu'il veut à condition qu'il

de signer dans le club qu'il veut à condition qu'il dépose son dossier au niveau de

dépose son dossier au niveau de ladite instance. Il n'y a donc pas que les fins de contrat qui sont sur le point de partir, même ceux dont les contrats prennent effet dans au moins une saison pensent très sérieu- sement à cela d'autant plus que beaucoup d'entre eux seraient même en contact très avancés avec des clubs de Ligue 1 et 2

Mobilis. Si donc vraiment la direction veut travailler dans la continuité et privilégier la stabi- lité, elle doit absolument faire très vite puisque le dernier délai pour régler tous ces problèmes est dimanche prochain, sinon tous les concernés auront l'auto- risation de la CRL de choisir le club qu'ils veulent.

S. B.

Hadj Mohamed :

«LE NOUVEL ENTRAÎNEUR SERA CONNU D'ICI MERCREDI»

Une rumeur qui

a circulé avant-

hier au milieu des supporters du CRB faisant

état d'une offi- cialisation avec

Boualem

Charef avait sou- levé une vive polé- mique. Contacté par nos soins pour

confirmer ce qui se dit à propos de ce sujet, Hadj Mohamed nous a dévoilé son plan de charge pour cette semai-

ne.

sident du CRB concernait Boualem Charef. Hadj Mohamed répond :

"C'est complètement faut, ce ne sont que des mensonges. Je vous assure et même je vous jure que je n'ai signé avec aucun entraîneur et il n'y a même pas eu de négociation avec qui que ce soit. Rien n'a été encore fait dans ce sens parce que on veut prendre notre temps afin de reprendre la meilleure décision." Interrogé quand est-ce que le nouvel entraîneur sera recruté, le président du CRB affirme : "A présent j'ai quelques préoccupations à régler, mais le nouvel entraîneur sera connu d'ici au plus tard mercredi. Il y a des dossiers qui sont nos priorités avant de passer à ce volet. Le temps de régler tout ça, on passera au recrute- ment du nouvel entraîneur."

ça, on passera au recrute- ment du nouvel entraîneur." Notre première question au pré- «Je veux

Notre première question au pré-

«Je veux d'abord régler les salaires et les primes» A propos de ce qu'il considère comme priorité, Hadj Mohamed affirme :

"Nos priorités sont bien évidemment le volet financier qu'on doit régulari- ser envers l'équipe. Je veux d'abord régler les salaires et les primes et mettre fin à tous ces soucis avant de passer à la négociation avec notre futur entraîneur. D'ailleurs je vous informe que dimanche, on mettra tous les joueurs au même niveau pour ce qui est des salaires, à savoir cinq men- sualités. Ceux qui ont eu deux mois on leur donnera trois et ceux qui ont eu trois on leur versera deux salaires. Comme le volet des salaires sera par- tiellement réglé. Pour ce qui est des primes on va leur verser la quasi-tota- lité de la somme dimanche."

«C'est le nouveau coach qui se chargera du recrutement» Hadj Mohamed nous a fait une annonce qui pourrait constituer un signe très clair pour ce qui est de l'identité du futur entraîneur. On l'a interrogé à propos du recrutement des nouveaux et de l'organisation de l'effectif en place, le premier respon- sable du Chabab affirme : "Je ne peux me prononcer sur ce sujet parce que tout simplement c'est le nouveau coach qui sera chargé du recrutement. On lui laissera le soin de se charger du volet technique, de faire le néces- saire pour renforcer l'effectif en place."

«Il y aura bel et bien un

défilé avec nos supporters» En outre, Hadj Mohamed confirme qu'il

y aura un défilé à travers lequel les

joueurs et toute l'équipe vont célébrer leur sacre avec leurs supporters. "Il y

aura bel et bien un défilé", affirme Hadj Mohamed avant de poursuivre : "On le fera lundi soir avant de rejoindre le siège de la wilaya d'Alger où on a été invité par Monsieur le wali Abdelkader Zoukh pour un dîner en l'honneur de

notre club."

S. B.

www.competition.dz

Dimanche 9 juillet 2017 USMBA

14

www.competition.dz Dimanche 9 juillet 2017 USMBA 14 Youcef Belaïli aperçu à Bel-Abbès Ayant été aperçu à

Youcef

Belaïli

aperçu à

Bel-Abbès

Ayant été aperçu à Sidi Bel-Abbès jeudi dernier, l'ex- coqueluche de l'USM Alger Youcef Belaïli vient de bénéficier d'une grâce de la part du TAS après la réduction de sa suspension de quatre ans à deux ans. Une présence qui n'est pas passée inaperçue auprès des supporters d'El-Khadra. Ces derniers ont estimé que celui qui a été derrière le recrutement de Larbi Tabti à l'USMBA, l'an passé, pourrait refaire le coup cette année en faisant appel aux services d'un joueur aussi talentueux que Youcef Belaïli.

On parle

de Bourdim

Le milieu de terrain offensif Amar Bourdim, 23 ans, prêté par l'USMA à la JS Saoura pour deux années serait pisté par la formation de la Mekerra. En effet, on a appris que les dirigeants de l'USMBA comptent entamer dans les jours à venir des pourparlers avec le joueur, qui, rappelons- le, se trouve actuellement en Turquie pour des vacances. Les dirigeants d'El-Khadra seraient très intéressés par les services de Bourdim pour l'enrôler dans leur effectif la saison prochaine. Le même joueur est aussi, selon quelques échos, dans le viseur d'autres équipes de Ligue 1, ce qui pourrait augmenter sa cote. Reste à savoir maintenant quelle serait la réponse du joueur une fois de retour au pays.

Après la venue de nouveaux dirigeants

BALEGH :

«Il se peut que je reste»

«J'ai de sérieux contacts en Arabie Saoudite»

«Je porterai toujours les Scorpions dans mon cœur»

L'attaquant et buteur de l'USMBA, Sofiane Balegh, en vacances en Tunisie, nous a affirmé, lors d'un entretien téléphonique, qu'il avait chargé son manager de discuter avec les nouveaux dirigeants de l'USMBA, qui l'ont contacté vendredi pour renouveler son contrat.

De notre correspondant

MALEK BOUZID

Où en êtes-vous avec votre situation vis-à-vis de votre ex- club l'USMBA, du fait que vous avez annoncé vous-même votre départ de ce club à l'issue du match de la demi-finale perdue face au CRB ?

Tout d'abord, je tiens à préciser que cette déclaration faite par ma personne lors de la demi-finale per- due face au CRB a été prononcée à chaud et de surcroît sur un air de grosse déception, car je ne peux oublier ce que le groupe avait enduré en cette période, avant cette

rencontre décisive. Ce que l'ancien- ne direction avait fait ne peut pas- ser sous silence, car, je le dis et je le répète, mis à part notre staff tech- nique, médical, le garde-matériel et les supporters, l'USMBA n'avait pas d'autres personnes et cela nous

a tous fait mal. Maintenant, à tête

reposée, je dirai pardon aux sup- porters de l'USMBA, car, pour l'ins-

tant, Balegh n'a rien fait concernant sa prochaine destinée. Cependant,

je tiens à vous informer que le nou-

veau DG de l'USMBA, en l'occur- rence M. Benayad, vient de prendre attache avec moi pour me proposer

de renouveler mon contrat. Je lui avais dit que je suis actuellement en vacances en Tunisie et que je ne serai de retour que jeudi prochain, s'il veut engager des discussions avec mon manager qui sera chargé de ma prochaine destinée.

Est-ce à dire que vous souhaitez prolonger à l'USMBA ?

La carrière d'un joueur est très courte, j'ai 28 ans, et je dois penser à mon avenir. A vrai dire, si l'USMBA avait la même direction, je ne resterais pas après tout ce qu'on a vécu, mais puisque j'ai appris la présence de nouveaux dirigeants, les portes des discus- sions restent ouvertes. Si on satis- fait mes exigences, je renouvellerai sans le moindre problème.

Sinon, vous irez ailleurs…

Bien sûr, et là où l'on me considè- re à ma juste valeur. Je ne vous

cache pas, j'ai de sérieux contacts en Arabie saoudite alors qu'en cham- pionnat d'Algérie, j'ai un autre émanant de l'ES Sétif et d'autres contacts de plusieurs clubs de

Ligue 1. Toutefois, je tiens à vous dire une autre information.

Allez-y, on vous écoute…

En toute franchise, si les nou- veaux dirigeants de l'USMBA ne m'avaient pas contacté à temps, dans ma tête, j'avais envisagé de signer dans un club de Ligue 1 une fois rentré en Algérie.

Les Scorpions ont tenu un sit-in jeudi ; entre autres revendications, ils ont exigé des nouveaux dirigeants votre maintien ainsi que celui des autres cadres ; quel effet cela vous fait d'apprendre une telle information ?

J'ai joué dans plusieurs clubs et, sincèrement, l'amour que portent les Scorpions à leur équipe et à ses joueurs reste bien particulier. Je les remercie de leur confiance et sur- tout de leur fidélité à leur club. Je leur dis que chaque joueur qui porte les couleurs de l'USMBA a la chance d'avoir des supporters comme ceux de l'USMBA. Je leur dis, avec ou sans Balegh, je les porte toujours dans mon cœur.

Donc, vous confirmez que vous n'avez signé dans un aucun club ?

en

vacances en Tunisie jusqu'au 13

juillet.

M. B.

Oui,

la

preuve,

je

suis

jusqu'au 13 juillet. M. B. Oui, la preuve, je suis OM Après Khaldi et Zalami Dif,

OM

Après Khaldi et Zalami

Dif, 3 e recrue

Avant qu'elle ne s'envole pour la Tunisie afin d'effectuer le stage d'intersaison, la direction du club phare de la capitale du Titteri s'attaque à tous les volets.

De notre correspondant

M. GRINI

Le volet inhérent au recrute- ment des joueurs a été abordé par la direction qui recherche la perle rare. Ce que lui a permis de déni- cher dernièrement la pépite de la modeste formation du Chabab Kais, inter-régions, Zakaria Khaldi (19 ans) et le milieu récupérateur de l'AS Khroub Chouaib Zalami, 24 ans. Avant-hier, le meneur de jeu du CA Batna, le numéro 10 Lotfi Dif, 23 ans, accompagné de son manager est venu voir dans son bureau le président de l'Olympique de Médéa. Après une

discussion de plusieurs minutes, les deux hommes se sont donné rendez-vous pour une prochaine rencontre où l'enfant des Aurès, selon toute vraisemblance, va rati- fier un bail de deux ans au profit de l'OM. Disons qu'il est quasi certain que le pur produit de Batna est satisfait de l'offre du boss médéen et sa venue à Médéa n'est qu'une question de temps. Donc, avec cette signature, le joueur Dif sera la 3e recrue de l'Olympique de Médéa à l'orée du nouvel exercice.

Recruter, après libérer Bien que les responsables de Médéa aient tendance à mélanger

les dates, cela ne les a pas empê- chés de camper sur leurs posi- tions, à savoir s'attaquer d'abord au volet recrutement plutôt qu'au volet libération. Aux yeux des puristes de la balle ronde ici à Médéa, il s'agit d'une erreur de gestion de la part de tous les diri- geants médéens, car ils estiment qu'on recrute en fonction de ce qu'on a libéré. Seulement, cela reste un simple avis des observa- teurs qui ne veulent pas s'immis- cer dans le travail de ceux qui chapeautent le club de façon offi- cielle et savent vraiment ce qu'ils ont en train faire. M. G.

L'Oranais Koulkheir dans le viseur

A la recherche d'un vrai meneur de jeu depuis l'ouverture du marché des

transferts, la direction du club titterien est allée faire ses emplettes du côté de la région oranaise où elle a pu repérer un jeune d'un gabarit impressionnant (1,87 m) et d'une bonne vision de jeu. Ce joueur, Younes Koulkheir (21 ans), évolue sous les couleurs du Mouloudia d'Oran et occupe le poste de maître à jouer ; seulement, il n'a été utilisé que rarement par ses coaches. Le problème, c'est que le numéro 31 du MCO est toujours sous contrat avec le club d'Oran jusqu'au mois de juillet 2019 et

le driver Slimani le veut à tout prix. On

verra.

Lamraoui veut prolonger

Il

semaines, par son staff médical et partant par quelques responsables de l'équipe : le portier Tahir Lamraoui est sorti de son mutisme pour aller discuter avec le boss pour lui faire part de son intention de prolonger. Le rais de l'OM n'a pas trouvé d'inconvénient pour accepter la prolongation du joueur. Ce qui veut dire que le portier Lamraoui va garder les bois des Orange et Bleu encore une saison supplémentaire. Pour rappel, l'enfant d'Oum-El-Bouaghi

a été donné inapte, il y a quelques

n'est pas encore, selon une dernière information, totalement rétabli de sa méchante blessure qu'il a contractée

lors de la phase retour de la saison qui vient de s'écouler.

Médéa courtise Dahar

Afin d'étoffer son secteur offensif, la direction du club médéen semble courtiser l'attaquant harrachi Merouane Dahar, 26 ans, lié à présent jusqu'en juillet 2018. D'après ce qui nous a été soufflé, l'ex-pensionnaire du MC Oran sera prêt à rejoindre le club titterien la saison prochaine s'il arrive à convaincre ses dirigeants harrachis de lui remettre sa lettre de libération. Il faut noter que

la direction de l'OM est très chaude sur ce dossier et veut le fermer dans si peu de temps.

L'OM a fêté son 72 e anniversaire

En ce 7 juillet 2017, 72 ans sont passés depuis la création du club titterien l'Olympique de Médéa. Cette date fut commémorée par toute une population médéenne dans la joie et l'allégresse, notamment les responsables, les entraîneurs, les joueurs et les fans qui ont fêté ensemble cet évènement qui coïncide avec la première saison de l'OM au niveau de la plus haute marche du football national.

www.competition.dz

Dimanche 9 juillet 2017

MCO

15

www.competition.dz Dimanche 9 juillet 2017 MCO 15 Les cadres refusent de négocier Vers un bras de

Les cadres refusent de négocier

Vers un bras

de fer avec Baba

L'affaire de revoir à la baisse les salaire des joueurs sous contrat commence à faire des vagues.

De notre correspondant

L. M. AZZI

Beaucoup d'entre eux semblent avoir refusé l'idée avant même de pas- ser dans le bureau de leur employeur. D'après nos sources, les joueurs, évi- demment dans l'impossibilité de les contacter devant pareil cas, comptent mener un bras de fer avec leur employeur. Ils ont confié à leurs proches leur refus de céder au désir du parton du club. Ils ont fait allusion à une menace de quitter le Mouloudia dans le cas où ce dernier camperait sur sa décision. Autrement dit, une autre affaire est sur le point d'alimenter les discussions et risque d'ouvrir une voie à d'autres conflits d'autant plus que les salaires proposés aux recrues sont hostilement commentés.

Beaucoup de joueurs ont déçu

Parmi ces joueurs qui ont refusé l'idée de baisse de salaire, des éléments qui avaient d'ailleurs à plusieurs reprises déçu les dirigeants du club, mais cela et apparemment n'a pas dérangé ces éléments qui ont exprimé leur inquié- tude concernant cette démarche, sur-

tout

que pour la plupart réclament au

club

plusieurs mois. Une situation qui

devient intenable pour ces joueurs

qui, selon eux, attendent toujours un

pour ces joueurs qui, selon eux, attendent toujours un signe de la part de la direction

signe de la part de la direction du club. Pour rappel, les dirigeants du MCO avaient rencontré les joueurs avant la fin du championnat en demandant à ces derniers de fournir un dernier effort, afin de permettre au club de ter- miner dans une position honorable, mais le vœu du boss Belhadj n'a pas été exaucé par ces joueurs qui ont péniblement terminé la saison, ce qui a énormément déçu le président qui tient plus que jamais à sa nouvelle

démarche.

Pas de négociation sans percevoir la totalité de leur dû Le président du MCO, Belhadj, et les membres de la direction du club avaient évoqué récemment qu'ils allaient appliquer le règlement inté- rieur du club qui consiste d'ailleurs à effectuer une ponction de salaires des joueurs. Un article qui est mentionné dans le nouveau règlement intérieur élaboré par la FAF. En apprenant cette nouvelle, certains joueurs que nous

avions rencontrés et contactés nous ont confirmé qu'ils sont totalement contre cette idée et que les dirigeants du club lors de la réunion qu'ils avaient eue avec les joueurs avaient rassuré tout le monde au sujet de la totalité des salaires impayés. Certains éléments qui ont d'ailleurs appris qu'ils étaient sur la liste des joueurs libérés sont contre cette idée et demandent à rencontrer le président Baba pour prendre une décision à ce

propos.

L. M. A.

Vers un échange Ferrahi- Bourdim ?

L'information annonçant le contact officiel avec Abderrahmane Bourdim aurait donné des idées aux dirigeants de la JS Saoura son club actuel. Ce joueur dont le contrat avec le club béchari expi- re en 2019 pourrait leur donner la solution qu'ils cherchent, engager un milieu polyvalent. Ces derniers qui ont pensé à Rachid Ferrahi qui n'a pas accepté de négocier la baisse de son salaire avec son employeur. Ce refus n'a pas échappé aux responsables bécharis lesquels seraient intéres- sés par un échange. Sauf que la possibilité de cet échange serait condition- née par ces derniers qui souhaiteraient une contrepartie financière pour valoriser le contrat de leur joueur qui serait intéressé, semble-t-il, par un départ.

Pour presser Helaïmia, Belaïli Amir pisté

Récemment la direction du club a appris de Réda Helaïmia son intention de demander une revalorisa- tion de son salaire, à juste titre d'ailleurs. La sortie de ce jeune défen- seur bourré de talent a poussé les dirigeants à penser à le presser, voire le prier à partir. Car une source crédible assure avoir appris que le prési- dent Ahmed Belhadj a pensé à Amir Belaili, en fin de contrat avec le CR Belouizdad. L'enfant du Khroub, qui n'a aucun lien de parenté avec Youssef Belaïli, intéresse au plus haut point le patron du club d'El-Hamri. Ce joueur qui a gagné des galons dans le premier palier du football national pourrait, en cas d'un accord, atter- rir dans les rangs de l'ef- fectif de Moaz Bouakaz en prévision de la saison prochaine. L. M. A.

Pas d'AG dans l'immédiat

Le registre du commerce pose problème

L'AG des actionnaires de la SSPA/MCO n'aura pas lieu. Du moins, pas dans l'immédiat. Non seulement parce que Belhadj devra répondre à l'appel de la LFP et sa réunion avec les clubs de l'élite professionnelle le 13 du mois mais aussi parce que la question d'une assemblée ne peut être débattue.

D'après nos informa- tions, le problème se situe

dans l'aspect juridique. En fait, le registre de commence de la SSPA du club d'El-Hamri pose problème. Ceci, parce que la

part du capital impose ce pro-

blème, car la part d'Youssef Djebbari serait le sujet qui risque de faire beaucoup de

bruit. L'ancien président du

MC Oran a été informé par un

proche du club d'une dévalori- sation de sa part. Son capital

serait passé de 49 millions de dinars à près de 10 millions seulement. Notre tentative de

prendre contact avec l'intéressé et même avec l'actuel prési- dent de la société mouloudén- ne a été vouée à l'échec sachant que le premier serait en déplacement en Europe tan- dis que Baba est, semble-t-il, préoccupé par la maladie d'un proche. En attendant une confirmation des faits, il est important de le souligner, l'af- faire de la société du club phare de l'Ouest risque de faire des étincelles d'autant plus que le patron actuel sus- pecte une trahison d'un de ses collaborateurs. Ceci sans

oublier la question du bilan général sujet à de moult controverses. Chose qui a découragé l'ensemble des actionnaires à répondre pré- sents aux dernières assemblées marquées par la présence de nombreux …supporters et des gens de la presse ! La situation actuelle prête donc à confu- sion, d'où la volonté de l'actuel patron du club de céder son poste et de partir, une menace qui reste d'actualité. On y reviendra avec plus de détails. L. M. A.

USB

Boufeligha rempile

Djoghma, Djabou et Feghass signent

La direction de l'USB a passé la vitesse supérieure cette semaine dans le but de renforcer son effectif.

PAR KAMEL HASSANI

3 nouveaux joueurs se sont engagés officiellement avant-hier ; il s'agit du milieu de terrain du CAB Djoghma Ahmed, de l'attaquant du CABBA Djabou Amar et du milieu offensif du CRVM Aziz Feghass. Par ailleurs, le défenseur Mohamed Boufeligha, qui a contribué à la montée de l'équipe en L1 Mobilis, a décidé de rempiler après des négociations serrées. Ce dernier a exigé une revalorisation de son salaire ; une condition acceptée par les dirigeants de Biskra compte tenu de sa valeur. Il faut dire que l'USB a perdu beaucoup d'élé- ments de la saison écoulée qui ont choi-

si de changer d'air pour des raisons financières. Jusqu'à présent, 9 joueurs ont quitté le club des Zibans ; on peut citer Aloui, Allati, Benchaira, Belgherbi, Benkouider, Djabout, Seghier, Kabari Bouldiab et Aklil. Malgré le départ des joueurs cités, les responsables biskris sont décidés à recruter des joueurs confirmés surtout en défense. C'est ainsi que les défenseurs Khelili de la JSK et Zeghlami de l'UST sont pistés. Il y a éga- lement l'ex-milieu de terrain de l'USMA Baiteche qui est convoité.

Stage à Tikjda En principe, si tout va bien, la liste finale des recrues sera arrêtée cette semaine, et ce, afin de permettre au nouveau coach Omar Belatoui de fixer la date de la repri- se de l'entraînement. Ce qui est sûr, c'est que l'équipe effectuera un stage bloqué sur les hauteurs de Tikjda qui sera consa- cré exclusivement au travail physique. Par la suite, l'USB entamera la seconde phase de sa préparation qui sera réservée au volet technico-tactique. K. H.

www.competition.dz

Dimanche 9 juillet 2017

16

USMB

www.competition.dz Dimanche 9 juillet 2017 16 USMB Il a assisté à la réunion d'hier à Chréa

Il a assisté à la réunion d'hier à Chréa

Kechad veut la présidence

Personne ne s'est manifesté pour succéder à Boumaza à l'exception de Belaïd Kechad, qui a montré ses bonnes intentions pour prendre le relais.

De notre correspondant

AMINE DJAÂFAR

Kechad veut travailler et rendre son allure à ce club des martyrs. Mais ce financier attend la réaction des membres du CA et des industriels de la ville pour pouvoir proposer son projet. D'ailleurs, ce candidat a assisté hier à la réunion des dirigeants bli- déens qui s'est tenue à Chréa. Pour l'instant, aucune information ne nous est parvenue de ce conclave, mais on y reviendra dans notre prochaine édi- tion avec plus de détails.

dans notre prochaine édi- tion avec plus de détails. Les supporters ne veulent plus de bricolage

Les supporters ne veulent plus de bricolage De leur côté, les fans de l'USMB, après avoir vécu la victoire et le couronne- ment du CRB qui a décroché la Coupe d'Algérie, réclament des dirigeants de former une grande équipe la prochai- ne saison qui pourrait offrir un titre à la ville, surtout que le club blidéen, malgré sa longue histoire dans le foot-

ball algérien, n'a jamais pu décrocher de titre, que ce soit en championnat ou en Coupe d'Algérie. Les supporters blidéens ne veulent du bricolage au sein de leur club et insis- tent sur la venue d'une bonne équipe dirigeante prête à faire ses preuves et apte à faire un bon recrutement pour surtout mettre en place une politique adéquate qui va servir le club à long

terme. Mais le mutisme des indus- triels et surtout l'absence de plusieurs candidatures pour présider le club ont semé le doute chez les supporters qui restent inquiets et ne vont pas tarder à réagir pour mettre de la pression sur les autorités locales afin de les inciter à faire bouger les choses au sein du club.

A. Dj.

à faire bouger les choses au sein du c l u b . A. Dj. ZAHZOUH

ZAHZOUH :

«Je négocierai avec Boumaza aujourd'hui»

Le président-directeur général temporaire de la SSPA/USMB, Ahmed Boumaza, a contacté l'ancien défenseur central du WAT et de l'OM, Zahzouh, pour donner du tonus au compartiment défensif de la formation de la ville des Roses.

Boumaza n'étant pas convaincu par le rendement de Bouhaniche a déclaré à maintes

reprises qu'il va libérer ce joueur

et en recruter un bien meilleur.

Ainsi donc, l'actuel président blidéen a décidé d'opter pour le choix de Zahzouh qui va bientôt signer à Blida. De notre côté, nous avons contacté le défen- seur central Zahzouh. Ce der- nier nous a confirmé avoir été contacte par le président du conseil d'administration de la SSPA/USMB et qu'il sera à Blida aujourd'hui dimanche pour négocier son contrat avec

le club phare de la ville des

Toses : "J'ai été contacté par le président Boumaza qui m'a proposé d'endosser le maillot

du club blidéen. Franchement, l'offre de l'USM Blida ne se refuse pas, c'est un honneur de porter ses couleurs, surtout que

ce prestigieux club n'est pas à présenter. Cependant, ma signature avec cette équipe dépendra de la proposition que le président Boumaza devra me faire. Si on trouve un ter- rain d'entente, je signerai le jour même. Vous savez, je ne suis pas exigeant ; le côté finan- cier passe en deuxième posi- tion dans mes exigences, c'est plus le challenge et l'environ- nement du club qui pèseront

dans ma décision finale", nous a déclaré Zahzouh.

A. Dj.

Les Nigérians Chitou et Sissan attendus à Blida

Ahmed Boumaza a opté pour deux joueurs nigérians, Chitou et Sissan, qui attendent leurs invitations pour obtenir leurs visas ainsi que leurs billets d'avion afin de rejoindre l'équipe blidéenne.

Le président blidéen a ren- contré l'émissaire des joueurs et

a négocié avec lui, cependant, le

contact n'a pas encore abouti à cause d'un différend sur le salai- re de chaque joueur. Boumaza a proposé un salaire de 200 000 DA à chaque élément, or que l'agent des deux joueurs a réclamé un salaire équivalent à 2 500 euros. Mais devant l'impos- sibilité de trouver de très bons attaquants sur le marché algé- rien, Boumaza, et après une réunion qu'il a tenue avec ses collaborateurs, a décidé d'opter pour le choix des deux joueurs nigérians, surtout qu'il sait perti- nemment qu'il ne trouvera pas des profils pareils et avec des salaires raisonnables. Boumaza va passer à l'acte demain, il va envoyer les invitations aux joueurs ainsi que les billets d'avion, et ce pour leur per- mettre d'assister a la préparation du club qui va débuter incessam- ment. L'agent des deux joueurs nigé- rians, à savoir Jean Gérard, veut

que ses deux élément jouent dans le championnat algérien et ce pour pouvoir attirer les regards des clubs européens entre autres le club Hambourg qui s'intéresse aux joueurs aca- démiciens. Jean Gérard a été clair avec Boumaza et il lui a fait savoir lors de l'entretien qu'il a eu avec lui au téléphone que ces joueurs sont confirmés et ont beaucoup de qualités, mais dans le cas de transfert des deux joueurs pour des clubs européens, le club bli- déen va bénéficier de 15 % du montant global du transfert. Donc, ça sera du gagnant- gagnant pour les deux parties, surtout pour le club blidéen qui va pouvoir s'offrir les services de deux très bon éléments qui ont

fait leur formation de base et

vont venir à Blida pour s'illus- trer.

Boumaza : «Ils veulent se faire un nom» Le président du conseil d'admi- nistration de la SSPA/USMB nous a fait savoir que les caisses du club sont vides et qu'il tra- vaille avec les moyens du bord pour offrir de bons profils au club blidéen. "Je ne peux pas opter pour des joueurs qui demandent des salaires mirobo- lants, et je tiens à préciser que je veux m'engager avec des joueurs qui ont des qualités et qui veu- lent se faire un nom ç Blida y compris les deux joueurs nigé- rians qui vont venir pour faire leurs preuves. Donc, je ne fais que travailler avec les moyens du bord pour atteindre les objec- tifs et surtout pour préserver la stabilité de cette équipe", nous a déclaré Boumaza. A. Dj.

www.competition.dz Dimanche 9 juillet 2017 RCR 17
www.competition.dz
Dimanche 9 juillet 2017
RCR
17

Ça se précise pour Bira

A Relizane, après que les supporters ont accepté l'idée que leur équipe évoluera la saison prochaine en Ligue 2 Mobilis, les discussions dans les fiefs des supporters ont changé ; on ne parle plus des trois points défalqués et du TAS, mais plutôt des préparatifs de la saison prochaine.

De notre correspondant

B. BOUGUELMOUNA

De nombreux supporters exigent du club de ramener un grand entraîneur. Ce qu'essaye de faire le président du RCR. Hamri, après avoir évoqué la probable venue de l'entraîneur CEO, après celle de Boudjarane et Bouzidi, est en contact avec l'entraîneur Abdelkrim Bira. Ce der- nier, nous dit le président, a presque tout conclu avec lui, il ne reste que quelques détails à régler afin que l'ex-coach de Skikda, de Bordj-Bou- Arreridj et de Sidi-Bel-Abbès rejoigne la ville de Relizane.

Il n'a pas encore tranché Connu par son professionnalisme et son savoir-faire, le coach Abdelkrim Bira, quand il a reçu l'appel du mana- ger général Ali Houari lui proposant de venir dri- ver le train du Rapid, était très clair avec lui en posant ses conditions. Tout d'abord, il a voulu connaître la liste des joueurs libérés, surtout que les prochains challenges qui attendent le club phare de la ville de Relizane sont très importants. Ensuite, il veut avoir carte blanche vis-à-vis des joueurs visés car, selon ses dires, c'est lui qui sera critiqué ou bien ovationné. Mais le plus impor- tant, c'est d'avoir des infrastructures à Relizane afin de travailler dans la tranquillité sans oublier d'espérer voir les enfants du club revenir porter le maillot de leur club formateur. B. B.

revenir porter le maillot de leur club formateur. B. B. «Voilà mes conditions» Joint par nos

«Voilà mes conditions»

Joint par nos soins, Abdelkrim Bira nous a confirmé l'appel du président Mohamed Hamri, qui lui a proposé de venir driver le Rapid. Cependant, il nous a confié qu'il a posé quelques conditions avant d'accepter le poste.

Tout d'abord coach, quelles sont vos nouvelles ?

Elles sont excellentes, je suis en vacances avec ma famille en train de profiter du beau temps avec mon " maknin " (rires).

On vient d'entendre que vous avez reçu un appel des dirigeants du RCR qui vous ont proposé d'assurer la barre technique du club…

Oui, je le confirme. Tout d'abord, j'ai reçu un appel du manager général du club Ali Houari, qui était mon ancien joueur en me propo- sant de prendre les com- mandes du Rapid avant qu'il me passe le président Hamri. Ce dernier m'a dit qu'il veut me recruter pour la prochaine saison.

Et quel était votre réponse ?

Pour être franc avec vous, je ne veux plus travailler en Ligue 2 Mobilis. D'ailleurs, j'ai décliné l'offre des diri- geants du MOB, qui m'ont

demandé de coacher leur équipe. Mais après réflexion, j'ai changé d'avis et j'accepte de travailler dans cette division. Après cela, j'ai reçu l'appel des diri- geants du Rapid.

On comprend que vous n'avez pas reçu d'offres des équipes de la Ligue 1 Mobilis…

Si, j'ai reçu une offre de la JS Saoura et du NAHD, mais les deux offres n'ont pas abouti.

On peut dire que vous serez le prochain coach du RCR, alors…

Pas encore, on ne s'est pas encore entendu définitive- ment pour dire que je serai le prochain driver du Rapid.

Et quelles sont vos conditions ?

Tout le monde me connaît, je suis un profes- sionnel ; dans mon travail je veux une bonne atmosphère pour travailler ; c'est cela que j'ai demandé au prési- dent et elles ne sont pas

compliquées. La première, je veux avoir carte blanche côté technique et joueurs, c'est-à-dire avoir le rôle d'un entraîneur manager général, car c'est moi qui serai en ligne de mire. Ensuite voir les infrastructures du club. Je sais que ce dernier en pos- sède, mais le plus important c'est d'œuvrer pour un tra- vail à long terme avec les jeunes du cru, car on sait que la ville de Relizane a formé beaucoup de grands joueurs qui ont fait les beaux jours des clubs algériens.

On peut savoir quels sont les joueurs que vous avez demandé à être recrutés ?

Même si on n'a pas parlé de ce point, j'aimerais bien que les enfants pur produit de l'école relizanaise restent au club, à leur tête le capitai- ne Zidane, et pourquoi ne pas faire revenir les joueurs relizanais qui jouent ailleurs, car cela va nous faciliter la tâche et aussi réduire les frais de déplace- ment et d'hébergement de ces derniers. B. B.

À l'occasion de la fête de l'Indépendance

Tournoi réussi du comité de la cité Intissar de Relizane

Tournoi réussi du comité de la cité Intissar de Relizane À l'occasion de la fête de
Tournoi réussi du comité de la cité Intissar de Relizane À l'occasion de la fête de
Tournoi réussi du comité de la cité Intissar de Relizane À l'occasion de la fête de

À l'occasion de la fête de l'Indépendance, un tournoi de football a été organisé par le comi-

té de la cité Intissar de Relizane. Un tournoi qui

a vu la participation de huit équipes durant 4

jours dans un fair-play total. C'est l'équipe de la cité DNC, drivée par Djilali Annag, qui a rem- porté la finale devant la formation de la Gendarmerie nationale par 4 buts à 0.

Kheireddine Chaâbane :

«Merci à tous» Le responsable et organisateur de ce tournoi Kheireddine Chaâbane, qui est un ancien joueur du RCR des années 80, a tenu à remercier tous ceux qui ont contribué à la réussite de ce tour- noi : "On a passé quatre jours de tournoi magni- fique avec la participation des anciens joueurs du Rapid, ainsi que des intellectuels de la ville, sans oublier les jeunes talents de la cité DNC. Ce

fut un bon challenge ; j'espère que la prochaine fois, il y aura plus d'équipes participantes, comme je tiens à féliciter tous les participants, ainsi que les membres de la cité qui m'ont aidé dans l'organisation de ce tournoi, sans oublier les autorités de la ville de Relizane. Tout ce beau monde est à remercier."

Djilali Annag : «Ce fut un bon tournoi» Le capitaine d'équipe et vainqueur de ce tournoi Djilali Annag nous a dit qu'il est heureux et content du déroulement de ce grand challenge sportif entre les jeunes de la ville : "Cela fait énor- mément plaisir de jouer ce genre de tournoi ; on a vécu quatre jours de bonne ambiance entre les équipes qui se sont affrontées sportivement pour gagner ce trophée. Je tiens à remercier l'organisa- teur de ce tournoi Chaabane Kheireddine, qui a

fait un grand travail pour le réussir. J'espère que cela se reproduira très prochainement."

Rabie Hamza : «J'espère qu'on prendra notre revanche» De son côté, le capitaine de la formation de la Gendarmerie nationale Rabie Hamza Wassim, qui a terminé finaliste, nous a affirmé que la bonne ambiance qui a régné tout au long des quatre jours encourage les jeunes à participé davantage à ce genre de tournoi : "Bien qu'on ait écopé d'une lourde défaite devant une équipe bien organisée, cela n'a pas empêché la bonne fraternité et l'ambiance entre les jeunes de la ville de Relizane, spécialement ceux de la cité DNC. J'espère qu'on prendra notre revanche lors du pro- chain tournoi contre cette même équipe qui nous a battus."

B. B.

Amine Lazizi, meilleur joueur du tournoi

En plus de la bonne organisation tout au long de la compétition, le premier responsable de ce tournoi Kheiredine Chabanne a décidé de récompenser les deux finalistes par des cadeaux. Il a tenu aussi à encourager les jeunes talents et cela par le titre de meilleur joueur du tournoi ; Amine Lazizi a été choisi à l'unanimité. Même s'il a perdu la finale, Amine a remporté le titre de meilleur joueur de ce tournoi. Ce dernier nous a affirmé qu'il est heureux de ce titre personnel.

www.competition.dz

Dimanche 9 juillet 2017

18

JSMB

www.competition.dz Dimanche 9 juillet 2017 18 JSMB La préparation débutera demain Le nouveau coach béjaoui

La préparation débutera demain

Le nouveau coach béjaoui Mounir Zeghdoud a donc donné rendez-vous à ses pou- lains demain en fin d'après- midi au stade de l'Unité magh- rébine, à Béjaïa, pour entamer la préparation. Le coach comp- te beaucoup sur les prochaines journées pour voir tous ses joueurs à l'œuvre afin de pou- voir sélectionner les meilleurs éléments dont dispose la JSMB actuellement pour les deux prochains stages de prépara- tion. On attend ainsi de voir quelques joueurs fouler demain la pelouse de l'Unité maghrébi- ne, avant l'arrivée de l'ensemble de l'effectif béjaoui qui se fera sûrement dans les jours à venir.

1 er

stage à Sétif

Après une semaine de prépa- ration prévue à Béjaia, le grou- pe des Vert et Rouge entamera la deuxième partie de sa pré- paration estivale à Sétif. La JSM Béjaia prendra ainsi la route des Hauts Plateaux pour un stage de 10 jours. Le groupe séjournera à l'hôtel El-Hidab et s'entraînera au complexe El-Bez.

La Tunisie, seconde destination

Bien que la confirmation n'ait pas encore été faite, il reste que des informations qui nous sont parvenues disent que le grou- pe béjaoui, après avoir effectué la deuxième étape de sa prépa- ration à Sétif, enchaînera direc- tement avec un deuxième stage qui se fera cette fois-ci dans les hauteurs tunisiennes, plus exactement à Aïn Draham. Ce sera ainsi l'occa- sion pour Zeghdoud de mettre au point les dernières retouches avant le retour au pays et l'entame de la compéti-

tion officielle.

B. B.

La JSMB veut un buteur

Un mois après l'entame de l'opération recrutement, la JSMB a enregistré l'arrivée de neuf nouveaux joueurs. La dernière recrue en date est l'ancien défenseur de l'US Biskra, Mohamed Abdelli.

l'ancien défenseur de l'US Biskra, Mohamed Abdelli. bouclé. Néanmoins, même si officiel- lement la direction

bouclé. Néanmoins, même si officiel- lement la direction de la JSMB ne semble pas prévoir d'autres renfor- cements, on croit savoir que le prési- dent espère vivement engager un autre attaquant avant de boucler définitivement cette opération.

Le grand nettoyage En effet, d'après quelques informa- tions livrées par une poignée de per- sonnes très proches du club béjaoui, un grand ménage est prévu dans les jours à venir. Ainsi, la direction de la JSMB compte effectuer un grand net-

toyage au sein du groupe ; elle compte ainsi commencer par dégraisser l'équipe en libérant les joueurs qui ne sont pas en mesure d'apporter un plus à l'équipe et qui n'ont pas les prérequis nécessaires pour continuer à porter les couleurs vert et rouge.

Zeghdoud aura le dernier mot On peut dire que l'excellent départ du mercato estival effectué par la direction béjaouie, en engagent jus- qu'à présent neuf nouvelles recrues,

permettra sans aucun doute au nou- veau coach des Vert et Rouge, à savoir Mounir Zeghdoud, d'avoir le choix entre une multitude de joueurs qu'il verra à l'œuvre durant la prépa- ration estivale qui est sur le point de commencer. Ainsi, le technicien béjaoui compte voir tous les joueurs à l'œuvre avant de décider des joueurs à retenir et par la même occasion établir la liste des joueurs à libérer. Ainsi, de nom- breux joueurs risquent d'être mis à la porte lors des prochains jours. B. B.

De notre correspondant

BADIS BESSAÏ

Ce joueur a paraphé vendredi dernier un contrat de deux ans au profit de la formation béjaouie, dont on peut dire qu'elle a réussi à faire quelques bonnes affaires pour le moment. Même si les recruteurs de la JSM Béjaia ont apparemment résolu le problème défensif, il leur reste à trouver un bon attaquant de pointe pour boucler l'opération recrute- ment, car la JSMB a en effet besoin d'un chasseur de buts. Ainsi, le recrutement d'un attaquant de pointe reste l'une des priorités du club en prévision de la nouvelle sai- son pour solutionner le problème récurrent de l'inefficacité offensive, qui a causé bien des soucis à la JSMB ces dernières années. Mais bien que les Vert et Rouge aient ratissé très large, ciblant à la fois des joueurs locaux et étrangers, la JSMB n'a pas réussi pour l'instant à trouver la perle rare. Les responsables béjaouis semblent ainsi vouloir engager au moins un autre avant-centre pour mettre toutes les chances de leur côté.

Recrutement pratiquement bouclé Avec dix nouveaux éléments recru- tés cet été, qui s'ajoutent aux quelques cadres qui vont être main- tenus dans l'effectif, le recrutement des Béjaouis en prévision de la nou- velle saison semble pratiquement

ASO

Merouani : «Il faudra de meilleures conditions pour réaliser l'accession»

Ayant réussi à réaliser un exercice honorable pour une première saison à l'ASO, Merouani estime qu'il faudra désormais affûter ses armes pour une meilleure reprise car l'accession est un objectif à réussir.

De notre correspondant

A. BENABDELKADER

Parmi les produits du club, vous avez été une satisfaction, un mot ?

Je pense qu'il est toujours difficile d'atteindre un objectif comme celui d'arracher une place de titulaire et sur- tout la conserver. Cela n'est pas venu comme ça, car j'ai trimé pour réussir durant toute une saison. En toute humilité, je ferai de mon mieux en redoublant d'effort pour satisfaire le staff technique la saison prochaine, afin de conserver cette place.

Et pourtant, ce n'est pas la concurrence qui manquait…

C'est vrai en quelque sorte, mais cela est utile pour le groupe, qui possè- de ainsi des doublures dans tous les postes. Même la concurrence pousse le joueur à travailler toujours plus et à donner le meilleur de lui-même, afin de ne pas connaître de surprises.

Vous avez aussi appris beaucoup des anciens joueurs…

Oui, en effet, les autres éléments du groupe ne manquent ni de qualité ni de métier et leur expérience nous a boostés ; je ne cache pas avoir appris auprès d'eux.

L'ASO est devenu un vivier de jeunes joueurs, qu'en dites-vous ?

Ce n'est pas nouveau pour le club, c'est une tradition à l'ASO Chlef de former de bons joueurs qui ont fait le bonheur de leur équipe parmi les séniors et aussi nombre d'entre eux ont très bien réussi, que ce soit en championnat algérien ou à l'étranger.

La réussite des anciens joueurs chelifiens, à l'image de Soudani, Zaoui et autres, vous motive, n'est- ce pas ?

Oui, et comment ne pas l'être ! Ce qui est bien à l'ASO et qu'on ne trouve pas dans tous les clubs algériens, c'est que quand tu es un bon joueur sérieux, on te donne ta chance même si l'équi- pe joue pour l'accession ou elle beau- coup d'éléments d'expérience. En un mot, le jeune joueur a sa chance à l'ASO.

Vous pensez à changer d'air la saison prochaine ?

Pour être franc avec vous, non, je ne le pense pas je suis encore jeune et il faut que je prouve encore mes qualités avec l'ASO. De plus, je voudrais vrai- ment réussir l'accession avec mon club formateur.

Avez-vous discuté avec vos dirigeants ?

Non, pas encore, je ne suis pas pres- sé de le faire ; comme je vous ai dit, je reste à Chlef.

Quel est votre but personnel pour la nouvelle saison ?

C'est clair, j'ai deux buts dans ma tête : le premier, garder ma place de titulaire et m'illustrer tout au long de

la saison et le deuxième, réussir une bonne saison avec mon club.

Selon vous, l'ASO est-elle capable de rejouer l'accession la saison prochaine ?

Si les conditions sont réunies, les choses iront à merveille, l'équipe joue- ra l'accession le plus normalement du monde. Le fait de penser à revenir parmi l'élite est un facteur positif qui anime tout l'entourage du club. Mais il faudrait d'autres paramètres de réussite, dont le nerf de la guerre et l'assistance de tout un chacun. Il est vrai que nous serons attendus fermement par nos adversaires, mais il faut faire avec et résister tout en jouant les conquérants.

Les supporters seront plus exigeants, c'est normal diriez-vous, un mot ?

Je comprends nos supporters qui aiment leur équipe et qui n'ont jamais lésiné sur les moyens pour encourager l'ASO la saison passée où ils ont été à la hauteur en poussant l'équipe dans les moments difficiles, mais l'équipe a raté le coche. L'accession, il faut y pen- ser et la préparer à bon escient. A. B.

L'ASO n'a pas perdu sa vocation, mais…

Le club chélifien, qui a toujours été un véritable club de compétition, ne l'est plus pour la simple raison que les meilleurs moments sont derrière. En effet, l'ASO, qui faisait la une ne le fait plus dans le sens positif. Les dirigeants ont voulu grandir par n'importe quel moyen, alors que c'est là l'erreur fatale commise dans la stratégie prônée par cette même direction qui continue de gérer les affaires du club. Il n'est pas vilain de former des talents et de les exporter après en avoir profité, tout en profitant des dividendes de leur transfert. Former c'est bien, mais il ne faut pas oublier que la grandeur d'un club se fait par ses résultats et l'ASO est loin d'en donner ces dernières saisons. Pour cela, les dirigeants actuels doivent revoir leur politique et donner aussi beaucoup d'importance à l'accession, en mettant tous les moyens pour la réussir.

www.competition.dz Dimanche 9juillet 2017 MOB 19
www.competition.dz
Dimanche 9juillet 2017
MOB
19

Mis à part l'engagement de 4 nouveaux joueurs

La situation

stagne au MOB

Le moins que l'on puisse dire est que la situation du club phare de la Soumamm reste toujours au point mort.

De notre correspondant

BADIS BESSAÏ

La direction béjaouie songe à régler les problèmes urgents du club tel que le volet financier qui représente véritablement le point noir, sans oublier le problème de la CRL qui menace toujours. Ainsi, alors que d'autres clubs ont quasiment bouclé leur mercato, la situation du MO Béjaïa n'a pas bougé d'un pouce. Mis à part l'en- gagement de quatre nouveaux joueurs à la fin de semaine derniè- re, c'est le stand-by à la maison béjaouie. On peut donc en dédui- re que la nouvelle direction pense qu'avant de continuer le mercato estival, il est nécessaire de com- mencer par convaincre un techni- cien de s'engager avec le club phare de la Soummam, essayer de

s'engager avec le club phare de la Soummam, essayer de convaincre aussi quelques élé- ments de

convaincre aussi quelques élé- ments de rester au club et enfin attendre de connaître le verdict de la CRL concernant les affaires des joueurs plaignants, et ce, afin de constituer une base solide pour l'équipe.

La question du coach préoccupe toujours les dirigeants Alors que les nombreux fans attendent toujours de voir le nou- veau patron qui dirigera la barre technique la saison prochaine

faire son apparition à Béjaïa, cette question continue de préoccu- per davantage les dirigeants. À l'heure actuelle, leur priorité est la nomination d'un nouveau technicien, qui sera en mesure de préparer une équipe perfor- mante, capable de défendre les couleurs du club la saison pro- chaine et par la même occasion, réaliser les objectifs tracés qui seront probablement axés sur l'accession. Ainsi, après que Neghiz a fait faux bond à la direction béjaouie, selon quelques informations, les pistes que suivent actuellement les responsables béjaouis mènent directement à l'ex-coach de l'USM Alger, Miloud Hamdi. Cependant, les dirigeants qui se sont toujours dans l'embar- ras, continuent à étudier de nouvelles pistes avec l'espoir de tomber sur le coach au profil exigé pour mener le club en Ligue 1 Mobilis, d'autant que le temps presse et il faut faire vite pour espérer être dans les meilleures conditions possibles avant d'entamer la préparation qui sera très importante pour per- mettre au groupe béjaoui d'être prêt pour la compétition officielle qui commencera le 25 août pro-

chain.

B. B.

La CRL tranchera demain

Jeudi dernier, s'est tenu le dernier face à face des responsables chargés de défendre la cause du club et quelques joueurs béjaouis qui ont saisi la CRL. Après les premières affaires de Rahmani et Salhi où le club a finalement eu gain de cause, les responsables béjaouis ont encore une fois participé à une rencontre avec la commission des litiges. Prévu jeudi dernier, le verdict final de ladite commission a été encore une fois repor- té à demain. On attend donc avec impa- tience le verdict final de la commission supposée trancher définitivement ces affaires de litiges qui bloquent toujours l'avancement du chantier béjaoui. En effet, les responsables censés examiner le dossier du MO Béjaïa ont fait savoir aux intéressés que le verdict final sera prononcé lundi 10 Juillet. Logiquement, cela veut dire que le club béjaoui sera dès demain débarrassé une bonne fois pour toutes de ce problème de litige qui freine énormément le club, car les res- ponsables béjaouis se retrouvent actuel- lement dans une situation assez embar- rassante où ils ne peuvent continuer le mercato estival avant que les affaires de litiges soient réglées.

Mohli : «Cette saison sera la mienne»

Le jeune défenseur, qui est longtemps resté muet sur le banc des remplaçants jusqu'aux dernières journées du cham- pionnat où il a eu l'occasion de s'illus- trer, nous a fait savoir qu'il est prêt à reprendre les entraînements et qu'il compte tout donner pour décrocher une place comme titulaire. Mohli nous a éga- lement déclaré que tout le monde enten- dra parler de lui la prochaine saison où il compte bien démontrer son mérite à évo- luer dans les rangs du MOB : "Cela fait maintenant 2 ans que j'évolue dans le groupe des seniors. Je n'ai malheureuse- ment pas eu beaucoup d'occasions de briller, car le club possède des joueurs nettement plus expérimentés que moi. Maintenant, l'heure est venue pour moi de démontrer que je mérite ma place au MOB, d'ailleurs j'ai fait partie du onze entrant lors de toutes les dernières ren- contres du championnat. Je compte continuer sur cet élan surtout la saison prochaine où tout le monde entendra parler de moi." B. B.

ASMO

Reprise aujourd'hui avec Laoufi

La direction du club asémiste a fixé la reprise des entraînements pour aujourd'hui, selon une source proche du club.

De notre correspondant

L. M. AZZI

Prévue initialement hier, la reprise en question devra avoir lieu aujourd'hui. Le ren- dez-vous est pris sur le terrain du stade Habib-Bouakeul, fief mascotte des Asémistes. En principe, les joueurs auront affaire à Salem Laoufi qui a été désigné pour diriger la barre technique de l'équipe première de l'ASM Oran. Ce dernier, qui refuse toute déclaration pour n'avoir pas encore signé de contrat, devra donc entamer son travail en compagnie de Hadj Merine. Le rendez-vous est pris à 17h, assure une source proche de la direction du club. Reste à savoir si les joueurs actuels du club répondront à l'appel des responsables qui, d'après la même source, préfèrent prô- ner la discrétion et ce, certai- nement en raison de la diffi- culté que rencontre le club en

matière de finance. Le recrute- ment effectué jusqu'ici ne devra certainement pas emballer certains, particuliè- rement les supporters qui commencent à craindre le pire. Il est utile de noter la

volonté des dirigeants d'invi- ter certains joueurs à négocier la résiliation de leur contrat à l'image de Naamane, Tchico, Kherbache, El-Ghoamri, voire Dahmane. L. M. A.

Amirouche (GCM) et Benhamou (SAM) ont signé

Le club de M'dina J'dida compte à présent cinq recrues engagées en ce début du mois de juillet. En réalité, les cinq recrues ont signé jeudi dernier. Mais l'absence de toute communication officielle a empêché l'accès à l'information. Dans nos précédentes éditions, nous avons rapporté l'enga- gement de Sidi Mohamed Benmerah, Khaled Atti et Abderrahmane Nehari. A ce trio issu du SA Mohammadia pour le premier et du SCM Oran pour les deux autres, il faut ajouter Salim Amirouche et Mahi Benhamou. Agé de 31 ans, Amirouche est un milieu tournant ayant évolué les deux der- nières saisons sous les couleurs du GC Mascara. Ce joueur a suscité l'intérêt de Larbi Oumamar qui a souhaité son transfert pour la saison écoulée. Quant à Benhamou, il s'agit d'un attaquant de pointe proposé pour sa part par l'entraî- neur Salem Laoufi qui le connaît pour l'avoir drivé au Sariê de Moahmmadia. D'après nos informations, les deux joueurs ont signé un contrat d'une durée de 24 mois. Au total, sauf revirement de dernière minute, le club des Vert et Blanc a engagé 5 nouveaux joueurs dont 4 issus des clubs de la Division nationale amateur.

MCEE

Saïdi-CA : 1 re rencontre

L'ambiance était lourde lors d'une réunion où d'importants points relatifs à la gestion du club ont été débattus.

Le président Saïdi a profité de cette réunion, qui a duré plus de 2 heures, pour permettre à tout le monde de s'exprimer. Avant d'entamer les discussions, le prési-

Nasri, 5 e recrue

L'ancien meneur de jeu de l'USM Annaba a trouvé un accord avec le MCEE en signant le week-end dernier un accord de trois ans. Le joueur sera appelé à jouer aux côtés de Boulancer au milieu du terrain, qui a décidé de prolonger sa carrière au MCEE. Formé à Chlef, Nasri Cherif (27 ans), a successivement porté les couleurs de l'O Médéa et du RC Relizane avant de jouer à l'USMAn avec laquelle il a disputé l'accession, mal- heureusement non réalisée, pendant deux saisons. Il arrive à El-Eulma comme 5e recrue après Abed Abbas, transfuge du GC Mascara qui a signé pour trois ans, de l'enfant du club Douibi Katif qui a évolué à Merouana, de Djahel Mohamed, un défenseur central en pro- venance de Mascara pour 3 ans et de Lakhdar Bentaleb, ex-capitaine de Boussaâda, sous contrat pour 3 ans également au MCEE.

dent a dénoncé tout ce qui ne va pas sur le terrain où d'importants travaux sont actuel- lement en cours en vue d'une nouvelle stra- tégie de gestion. Avec la participation de tous les membres du CA à cette réunion, le président s'est déclaré satisfait de la respon- sabilité engagée par chaque membre et s'est arrêté sur un point en déclarant : "Si nous voulons résoudre les problèmes du club dans chacune de ses complexités, nous devons nous parler en face. Nous ne devons pas diminuer de nos capacités et montrer à tout le monde que nous œuvrons pour por- ter l'équipe très haut." A. T.

Les premiers libérés connus

Methazem, Saâdi et Messaoud sont les premiers libérés en attendant de connaître les prochains qui sont en vue d'être poussés à la sortie. A un an de la fin de leurs contrats, des discussions devraient se tenir dans les prochains jours avec l'ensemble des joueurs partants pour négocier éven- tuellement avec eux.

Madjid Taleb revient à El-Eulma

L'entraîneur connu dans le milieu eulmi pour avoir déjà exercé une saison au MCEE qui évoluait en L1 Mobilis, est de retour après avoir officialisé sa venue. C'était l'une des priorités et la plus attendue par l'entou- rage de l'équipe, le coach Madjid Taleb, qui connait bien la maison parviendra-t-il à réussir dans sa tâche. L'entraîneur a déjà alerté les dirigeants sur la nécessité de trouver de bons joueurs qui feront partie de l'équipe appelée à relever le défi.

www.competition.dz

Dimanche 9 juillet 2017

20

DÉTENTE

JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE

20 DÉTENTE JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE Le champion de France de pizza est Algérien et
Le champion de France de pizza est Algérien et sans papiers A côté de la
Le champion de France
de pizza est
Algérien
et sans papiers
A côté de la
beauté, l'esprit
et le cœur font
toujours l'effet de
parents pauvres.
Etienne Rey
Dans le monde de la pizza, Nabil
Berrahmane est une star. Deux fois
champion du monde de "pizza freesty-
le" (2012, 2015), quatre fois champion
de France (2010, 2012, 2014, 2016)
dans la même catégorie, le pizzaïolo
de 39 ans accumule les trophées dans
son appartement proche de la gare
des Vallées, à Colombes. Son talent,
c'est de faire valser et tournoyer sans
fin le disque de pâte. Malgré son pal-
marès, et le fait de représenter le
"pays de son cœur" à l'échelle mon-
diale, la situation administrative du
champion n'est pas vraiment confor-
table… car Nabil est Algérien, et son
titre de séjour d'un an expire le 7 août
prochain. Même s'il a engagé des
démarches pour le renouvellement
auprès de la préfecture de Nanterre,
les délais sont longs, notamment
parce qu'il a déménagé plusieurs fois
: Créteil, Pantin, puis Colombes depuis
quatre mois. L'éventualité d'une
expulsion, il "essaye de ne pas trop y
penser." Il a surtout l'habitude. La
situation se répète chaque année
depuis 2010, date de son premier
titre de séjour… et de son premier
Championnat de France. Nabil
Berrahmane est pourtant arrivé en
2003 dans l'Hexagone. Sa passion
pour la pizza est née dans un restau-
rant italien de la capitale, où il était
simple plongeur. Le chef lui a d'abord
appris la "méthode napolitaine",
avant de lui montrer des vidéos de
"freestylers". "J'ai tout de suite su
que je voulais faire ça", se souvient
Nabil, encore des étoiles dans les
yeux. Aujourd'hui auto-entrepreneur,
Nabil Berrahmane fait des démons-
trations de pizza freestyle partout en
France. Si cela "marche très fort",
assure-t-il, sa situation l'empêche
une nouvelle fois d'aller au bout de
ses envies. "J'ai des propositions
pour des démonstrations à New-York,
à Bruxelles, en Algérie… Mais je ne
peux pas y aller à cause des papiers",
regrette le pizzaïolo.
LES FLÉCHÉS
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
LLLLAAAA BBBBLLLLAAAAGGGGUUUUEEEE
Remplissez cette grille, puis reportez les lettres dans
les cases numérotées correspondantes. Vous décou-
vrirez les nom et prénom du personnage.
située au nord
lieu de
d’évader
qui n’évolue
risquée
retraite
pas
DUDU JOURJOUR
moyens
sortie des
d’existence
possessif
défalquiez
note
urnes
A Venise, dans un grand hôtel, le garçon
d'étage frappe à la porte de la chambre
d'un couple :
14
- Monsieur désire-t-il quelque chose ?
fragmentaire
- Non, merci !
4
- Et pour votre épouse ?
copulative
- Ah ! oui
Bonne idée
Apportez-moi donc une carte
mélodie
obtenue
postale !
15
attaches
ancêtre
Erasme
petite prairie
SUDOKU
7
dépouilles
étoffe unie
héros de S.-F.
8
2
5
ne vaut rien
1
explosif
3
effectives
8
7
4
9
rappel
8
met à
fleuve
l’épreuve
9
8
d’Irlande
6 2
9
6
croc
5
4
6
baie de
Honshu
2
brisa de
bouddha
chinois
fatigue
7
8
arme d’hast
tour
12
1 5
9
sans vie
symbolique
fleuve
neptunium
9
6
2
femelles
reçu (somme
palmipèdes
d’argent
6
1
es bien utile
5
11
jupe écossaise
REGLE DDU JJEU
Une ggrille eest ccomposée
de pplusieurs ccarrés.
Chaque ccarré ccontient
tous lles cchiffres dde 11 àà
9. Chaque lligne ccomme
chaque ccolonne ccontient
aussi ttous lles cchiffres dde
1 àà 99. CCertains cchiffres
vous ssont ddonnés, àà
vous dde ttrouver lles
autres. PPour ccela,
procédez ppar ddéduction
et éélimination.
SOLUTION
DU NUMERO PRECEDENT
article
lettre
13
2
9
7
6
8
4
3
1
5
grecque
en fin de
compte
épée
4
8
5
3
7
1
9
6
2
excréments
1
6
3
9
2
5
4
8
7
d’animaux
6
7
9
8
1
2
5
4
3
vieille note
8
4
2
5
3
7
6
9
1
un peu trop
passé sous
combat
3
5
1
4
6
9
7
2
8
mûr (fruit)
silence
7
3
8
1
4
6
2
5
9
peurs de
5
2
6
7
9
8
1
3
4
9
10
débutant
9
1
4
2
5
3
8
7
6
I
H
C
P
A
E
R
E
S
R
E
L
D
E
G
A
L
E
O
E
LES MELÉS
I
N
S
A
L
U
B
R
E
S
T
A
T
I
L
L
O
N
S
D
V
E
T
H
O
M
U
N
C
U
L
E
G
G
Biffez les mots de la liste ci-dessous. Les lettres
D
E
T
E
S
T
E
S
O
R
I
U
I
E
T
N
A
I
F
E
M
A
E
E
restantes vous serviront à composer les nom et
prénom du sportif caché.
R
A
E
U
T
A
U
O
M
N
I
R
I
E
U
R
R
U
E
E
T
U
N
U
A
G
E
C
N
R
H
APPLICAGE
GENDRE
E
E
R
E
E
R
D
E
H
E
D
L
O
L
F
I
T
I
D
I
O
E
I
D
E
E
N
U
I
ARIDITE
GENT
I
S
O
F
E
R
S
H
U
E
S
R
F
C
E
R
L
R
O
U
T
A
BALISEUR
GIRAFEAU
D
A
L
O
G
O
E
S
BLINDER
HOMUNCULE
C
M
N
N
I
E
B
O
P
E
M
A
I
F
R
I
M
I
T
E
N
T
A
CENACLE
HOUARI
T
R
I
E
E
C
O
I
N
I
E
G
E
E
L
S
P
C
E
R
D
O
R
A
COCOTIER
HUMERAL
E
R
N
E
E
M
E
T
CULTIVAR
LAVABO
E
S
O
N
C
R
B
N
R
I
C
I
S
A
R
M
I
I
N
B
A
V
DELIER
LEGUME
I
E
N
A
E
C
U
E
A
L
N
E
E
C
B
E
R
K
O
A
N
I
D
U
R
S
L
E
R
O
T
DENICHER
LIGNE
D
L
D
R
H
N
M
A
A
S
I
N
V
C
T
DIEDRE
MEFIANT
LES FLÉCHÉS
ENFILAGE
MEMOIRE
A
E
N
O
T
E
A
U
P
T
C
E
A
H
L
1
2
3
4 5
6
7
ESCAPADE
NONE
LES MELÉS
M
O
H
A M
E
D
R
R
E
I
L
E
D
C
G
A
N
R
L
I
U
FARES
ETEULE
NOTE
HAMITI
FLAGEOLER
NUAGE
G
I
R
A
F
E
A
U
L
E
D
E
I
R
C
8
9
10
11
12
13
14
15
FLEUVE
RESCRIT
M
E
S
S
A
O
U
D
E
G
A
L
I
F
N
E
R
E
L
E
G
T
I
FRANCHIR
RESSORT
Citation
INSOLITE
SOLUTIONS
DU NUMÉRO PRÉCÉDENT
www.competition.dz Dimanche 9 juillet 2017 MCS 21
www.competition.dz
Dimanche 9 juillet 2017
MCS
21

BENCHOUIA

maintenu

L'entraîneur en chef, Mohamed Benchouia, et son staff seront maintenus pour diriger la barre technique du MCS la saison prochaine.

De notre correspondant

K. DJELLOUL

Les dirigeants saïdis qui tiennent à préserver la stabilité des entraîneurs vont leur renouveler leur confian- ce, surtout que ces derniers ont fait du très bon travail lors de la phase retour du championnat. La famille du MCS croit aussi que ce staff technique est en mesure déjà, comme premier objectif, de bâtir une équipe solide pour la saison prochaine.

Messaâdi : «Ils ont tout mon soutien» C'est le président du CSA Messaâdi qui nous a indiqué, hier, qu'il réitérait sa confian- ce à l'entraîneur Mohamed Benchouia et aux membres de son staff technique : "Je suis un adepte de la stabilité, j'ai décidé donc de renouveler ma confiance à l'entraîneur Benchouia, ainsi qu'aux membres de son staff tech- nique. Ils auront tout mon soutien. C'est grâce a eux que

Ils auront tout mon soutien. C'est grâce a eux que le MCS a réussi à se

le MCS a réussi à se maintenir en Ligue 2 Mobilis la saison passée et j'espère qu'ils vont encore nous procurer de la joie."

Pas moins de 12 recrues D'après une source proche des dirigeants de l'équipe, ces derniers ont décidé que le MCS aura besoin d'un renfort de qualité. Le groupe actuel connaît beaucoup de lacunes, c'est pourquoi ils estiment qu'il faudra faire venir pas moins de

12 joueurs confirmés dans tous les secteurs de jeu.

Maintenir l'ossature Le deuxième objectif des diri- geants, avant même de s'oc- cuper de la gestion, sera de maintenir l'ossature de l'équi- pe. Les joueurs qui ont donné satisfaction n'iront nulle part ailleurs dans la mesure aussi qu'ils sont liés par un contrat jusqu'à la saison prochaine, excepté Hamidi, Soudani et Benharoune.

Une large liste de départs Concernant les joueurs sus- ceptibles de quitter le club, on s'attend à une large liste de

départs, entre autres les rem- plaçants qui n'ont pas donné satisfaction et n'ont rien prou- vé sur le terrain ; les diri- geants ne vont sûrement pas les garder pour la saison pro- chaine. Ainsi donc Sefioun, Zahzouh, Saadi, Souar et Abdelli seront peut-être concernés par la liste des

K. Dj.

libérés.

peut-être concernés par la liste des K. Dj. libérés. Hamidi : «Je reste si le MCS

Hamidi : «Je reste si le MCS joue l'accession»

Comment passez-vous les vacances ?

Tout comme mes partenaires, j'ai décidé de m'éloigner du monde du football après une saison très difficile, pour ne pas dire pénible ; je suis auprès de mes proches.

Vous êtes en fin contrat ; peut-on connaître votre nouvelle destination ?

Je suis libre de tout engagement. Pour répondre à votre question, je n'ai pas tranché ma future destination. Je vais d'abord me reposer après une année chargée de pression. J'ai plusieurs contacts auxquels je n'ai pas donné suite, car je ne veux pas précipiter les choses. Je veux prendre un peu de recul. Je me prononcerai au moment opportun.

Quels sont les clubs qui vous ont sollicité ?

Sans citer les noms, il s'agit de formations de Ligue 2 Mobilis. Comme je vous l'ai dit, je prends tout d'abord le soin de me ressourcer, puis j'étudierai toutes les propositions à tête reposée.

On a entendu dire que vous avez émis le vœu de rester à Saïda…

J'ai passé plusieurs saisons avec le MCS et je ne garde que de bons souvenirs. Ce n'est pas facile de quitter l'équipe de ma ville nata- le aussi facilement. Je ne trouve aucun incon- vénient à y rester.

Mais, apparemment, vous avez posé des conditions pour rester…

Tout d'abord, je tiens à préciser que cela n'a rien avoir avec l'aspect financier, c'est plutôt un problème d'hommes. Je reste si le MCS ramène des joueurs capables de relever le défi afin qu'il retrouve l'élite. Je ne veux pas revivre le même scénario que la saison passée où il y avait des joueurs qui n'avaient pas cette rage de vaincre. C'est ma seule et unique condition.

Votre sentiment sur le maintien du staff technique ?

C'est une très bonne chose, car la stabilité est un gage de réussite. Et puis il ne faut pas oublier que Benchouia est l'architecte du maintien de l'équipe.

Benchouia est l'architecte du maintien de l'équipe. Pensez-vous que le MCS va faire un bon parcours

Pensez-vous que le MCS va faire un bon parcours la saison prochaine ?

Certes, les saisons ne se ressemblent pas, mais vu que le groupe est pratiquement le même, du moment que les cadres vont rem- piler, on pourrait espérer que l'année pro- chaine sera meilleure. Il nous reste à renfor- cer le groupe et à faire une bonne prépara- tion et surtout il faut entamer le parcours avec de bons résultats. K. Dj.

Kadous : «Si je quitte Saïda, je m'engagerai avec le Ghali»

Le jeune Kadous, qui possède de grandes qualités, est convoité par le Ghali de Mascara, dont les responsables viennent de lui manifester tout leur intérêt.

Pour l'instant, Kadous ne se précipite pas et préfère laisser le soin à son manager de mener les pourparlers. Toutefois, même si le GCM semble décidem- ment résolu à concrétiser ce transfert, il n'en demeure pas moins qu'il ne leur sera pas facile de le réaliser, car Kadous est toujours lié par contrat et, par consé- quent, soumis à la libéra- tion de son club, le MCS. Joint par nos soins, le jeune Kadous nous a affirmé qu'il attend de parler, lui et son mana- ger, avec le président Belhazil afin d'être fixé sur son avenir. Comme il est encore sous contrat avec le MCS, il tranchera après sa réunion avec

contrat avec le MCS, il tranchera après sa réunion avec son administration. Cependant, il a donné

son administration. Cependant, il a donné sa parole au GCM qu'il serait prioritaire s'il devait quitter le MCS, malgré les contacts qu'il a eus d'autres clubs algériens :

"Je vous affirme que le président du Ghali m'a contacté dernièrement pour me proposer de rejoindre son équipe. J'ai été très clair avec lui, ma priorité reste le MCS où je suis toujours sous contrat. Je dois rencontrer mes dirigeants afin d'éclaircir quelques détails. Si cela n'aboutit pas, j'ai donné mon accord aux diri- geants du Ghali que j'es- sayerai de trouver un accord à l'amiable afin d'obtenir ma libération et de m'engager avec eux." K. Dj.

www.competition.dz

Dimanche 9 juillet 2017

22

INTERNATIONALE

Dimanche 9 juillet 2017 22 INTERNATIONALE UNE RECRUE À 30 M€ POUR COMBLER MESSI ?
UNE RECRUE À 30 M€ POUR COMBLER MESSI ?
UNE RECRUE À
30 M€
POUR COMBLER
MESSI ?

L'attaquant du FC Barcelone Lionel Messi, en pleine lune de miel, adore Hector Bellerin. Ce que sa direction a l'air d'avoir bien saisi en plein mercato estival. Lionel Messi a diffusé un der- nier cliché le montrant entouré de sa petite famille vendredi soir en pleines vacances. Fraîchement marié avec

Antonella Roccuzzo, l'at- taquant du FC Barcelone doit également suivre avec attention les avan- cées du mercato estival. Pour l'heure, celui-ci ne tourne pas uniquement autour de Marco Verratti, la piste Hector Bellerin étant plus que chaude. Chouchou de Messi sur ce mercato estival, le laté- ral droit d'Arsenal

semble bien avancer dans les discussions.

Les discussions avanceraient bien pour Bellerin Le journal catalan Sport croit même savoir qu'Arsène Wenger a adouci sa position concernant le départ de son Espagnol. Il aurait même accepté d'écouter

les arguments du Barça et du joueur. Les parties se seraient même rencon- trées à deux reprises depuis une dizaine de jours. Le deal ne sera tou- tefois pas simple, Arsenal réclamant pas moins de 30 M€ pour céder Bellerin au FC Barcelone. C'est à ce prix-là que le club catalan comblera Messi.

LE BARÇA Y VA «DESPACITO» POUR VERRATTI

Le FC Barcelone ne lâche pas Marco Verratti (24 ans, 28 matchs et 3 buts en L1 cette saison) ! Malgré les excuses du milieu de terrain du Paris Saint-Germain après la sortie polémique de son agent, le club cata- lan ne s'affole pas. Hier, le quoti- dien Mundo Deportivo prend soin de faire remarquer que, dans sa fameuse vidéo, l'Italien ne dément jamais son envie de rejoindre le Barça, pas plus qu'il n'affirme clairement qu'il va rester dans la capi- tale la saison prochaine. Pour les Blaugrana, cette mise au point du

natif de Pescara s'inscrit pleinement dans sa nouvelle stratégie consistant à éviter l'affrontement frontal avec son club. D'ailleurs, le journal catalan titre en Une "Despacito". Signifiant "douce- ment", ce clin d'œil au titre de l'un des tubes de l'été fait surtout référence à la stratégie du Barça dans ce dossier. Le vice-champion d'Espagne est persuadé qu'avec le temps, le club francilien va bien finir par ouvrir la porte au Transalpin. Au vu de l'intransigeance du président Nasser Al-Khelaïfi, rien n'est moins sûr pourtant…

Nasser Al-Khelaïfi, rien n'est moins sûr pourtant…  Paulinho veut rejoindre les Blaugrana Après

Paulinho

veut

rejoindre les

Blaugrana

Après avoir rejeté une première offre catalane de 20 mil- lions pour le Brésilien Paulinho, le joueur assure lui-même que les discussions conti- nuent entre son club du Guangzhou Evergrande et le Barça. C'est le journal espagnol AS qui le confirme en reprenant les propos du milieu de terrain de 28 ans qui, lui, désire jouer au Barça. "La plupart des joueurs ne discute jamais quoi que ce soit jusqu'à ce que quelque chose arri- ve, mais je peux confirmer que l'in- térêt est réel, a confié Paulinho. Je veux rejoindre cette équipe de stars. Un accord reste possible".

PSG :

un 1 er souci avec la piste Coutinho

 PSG : un 1 e r souci avec la piste Coutinho Annoncé dans le collimateur

Annoncé dans le collimateur du PSG ces derniers jours, Philippe Coutinho serait une alternati- ve sérieuse au dos- sier Kylian Mbappé. Mais son arrivée ne règlerait pas la question d'une dou- blure pour Edinson Cavani. Explications. Kylian Mbappé, Philippe Coutinho, Ousmane Dembelé… quelle sera la recrue offensive tant attendue cet été au PSG ? Comme le révèle L'Equipe dans ses colonnes du jour, Liverpool serait disposé à laisser filer son milieu offensif bré- silien contre une offre de 90 M€, et Antero Henrique étudierait sérieuse- ment cette option en alternative au dossier Mbappé. Toutefois, le quoti- dien sportif précise que ce dossier ne serait pas optimal pour le PSG.

Il faut une alternative en attaque

En effet, au même titre que l'option Ousmane Dembelé, l'arrivée de Philippe Coutinho contrain- drait le PSG à se pencher par la suite sur l'arrivée d'une nouvelle doublure à la pointe de l'at- taque derrière Edinson Cavani, tan- dis que la polyva- lence de Kylian Mbappé ne présen- te pas ce problème. D'autant que Jean- Kévin Augustin vient de boucler son départ en Allemagne. Affaire à suivre.

Lassana Diarra demande une fortune à l'Union belge et à la FIFA

Selon Sudpresse, le milieu de terrain tricolore Lassana Diarra réclamerait six millions d'euros à l'Union Belge et à la FIFA pour ne pas lui avoir laissé exercer son travail et donc de percevoir une rémunération. Aujourd'hui aux Emirats arabes unis, le milieu de terrain récupérateur international français Lassana Diarra (32 ans, Al-Jazira) refait parler de lui, mais pas forcément sur le terrain… Selon Sudpresse, l'ancien joueur de Marseille réclamerait six millions d'euros à l'Union belge et à la FIFA pour ne pas lui avoir laissé exercer son travail et donc la possibilité de percevoir une rému- nération. Explications. En février 2015, le Tricolore aurait pu s'engager librement en faveur de Charleroi, mais les Carolos avaient visiblement posé une condition. Le Sporting voulait apparemment avoir la certitude de ne pas être concerné par l'amende de 10 M€ du natif de Paris (pour une rupture abusive de son engagement avec le Lokomotiv Moscou). Une requête qui n'aurait pas été acceptée à temps par les deux instances.

La Fiorentina intéressée par Jesé

par les deux instances. La Fiorentina intéressée par Jesé Après six mois passés à Las Palmas,

Après six mois passés à Las Palmas, Jesé est reve- nu au Paris Saint-Germain fin juin. L'attaquant espa- gnol, arrivé l'été dernier dans le club de la capitale, n'a jamais su s'imposer, d'où son prêt en janvier dernier. Et pour savoir si les dirigeants parisiens allaient le conserver, la Fiorentina est venu prendre des nou- velles selon La Gazzetta dello Sport. Le club de Serie A pourrait en effet être intéressé par le profil du joueur âgé de 24 ans, d'autant plus que Nikola Kalinic, l'ac- tuel avant-centre de la "Viola", serait sur le départ d'après la presse italienne. Auteur de deux buts en 10 rencontres avec le PSG, Jesé a ensuite marqué à trois reprises en seize matches sous le maillot de Las Palmas.

ZLATAN

DE RETOUR À LA JUVENTUS ?

le maillot de Las Palmas. ZLATAN DE RETOUR À LA JUVENTUS ? Zlatan Ibrahimovic a beaucoup

Zlatan Ibrahimovic a beaucoup voyagé dans

sa carrière : les Pays-Bas, l'Italie, l'Espagne,

la France, l'Angleterre

retour dans l'un de ces pays est probable selon Premium Sport. Alors oui, vous allez sûrement vous dire "ça date !", et vous auriez bien raison. Lorsqu'on évoque Zlatan Ibrahimovic et la Serie A, on pense tout de suite à ses performances à Milan, que ce soit à l'AC ou même à l'Inter. Mais entre 2004 et 2006, le géant suédois a bel et bien évolué à la Juve. Et depuis hier, plusieurs médias italiens spéculent sur un éventuel retour de l'attaquant mancunien à la Vieille Dame. Premium Sport a annoncé que le joueur de 35 ans se trouvait à Turin en com- pagnie de Mino Raiola, son agent jeudi der- nier. Même si l'on ne connaît toujours pas les véritables raisons de cette rencontre en Italie, les rumeurs d'un retour en bianconeri ont fusé sur Internet. Longtemps annoncé du côté de la MLS, Zlatan Ibrahimovic pour- rait tout de même continuer à jouer en Europe la saison prochaine. L'objectif princi- pal de retourner en Serie A serait bien évi- demment de remporter la Ligue des cham- pions, au moins une fois dans sa carrière. Retournera-t-il à la Juve ? Le temps du mer- cato nous le dira.

Cependant, un

L'Inter

chipe

Colidio à

la Juve

dira. Cependant, un  L'Inter chipe Colidio à la Juve Considéré en Argentine comme le nouveau

Considéré en Argentine comme le nouveau Carlos Tévez, Facundo Colidio va quitter Boca Juniors au mois de jan- vier, quand il aura 18 ans. Mais alors que tout semblait bouclé pour que l'atta- quant inter- national U17 rejoigne la Juventus Turin, il a été acheté par l'Inter Milan, qui a versé 7M pour la "Joya".

QUOTIDIEN SPORTIF ÉDITÉ PAR LA SARL «TOP SPORT» Directeur de la publication Djamel Guessoum Directeur
QUOTIDIEN
SPORTIF ÉDITÉ
PAR LA SARL
«TOP SPORT»
Directeur de la publication
Djamel Guessoum
Directeur de la rédaction
Rafik Abib
Rédacteurs en chef
Amirouche Boudjedou
Asma Halimi Taïbi
Rédacteur en chef adjoint : Kamel Hassani
Chef de rubrique : Nouredine Boumali
Rédaction
Abderrahmane Mimoun,
Maâmar Zerrouki, Amina Zerrouki,
Mohamed Amokrane Smaïl, Abdellah
Haddad, Hillal Aït Benali, Anis Sadoun,
Rachid Hamadi, Islam Zemam
Rédaction
87, B d Mohamed V
Tél. : (0770) 92 92 83
Fax : (023) 49 05 33
Site Internet
www.competition.dz
contact@competition.dz
Compte bancaire
CPA agence Didouche,
n° 101-400-24762-3
Impression
SIA
Diffusion
Compétition Tél : (0770) 92 92 82
Adressez votre courrier
à Compétition BP 331 - RP Alger

www.competition.dz

Dimanche 9 juillet 2017

INTERNATIONALE

23

Dimanche 9 juillet 2017 INTERNATIONALE 23 Manchester United annonce un accord avec Everton Alexis

Manchester United annonce un accord avec Everton

Alexis Sanchez a fait son choix

Sous contrat jusqu'en juin 2018 avec Arsenal, l'atta- quant Alexis Sanchez (28 ans, 38 matchs et 24 buts en Premier League cette saison) avait déclaré qu'il communi- querait son choix pour son avenir à l'issue de la coupe des Confédérations. La com- pétition est achevée depuis dimanche dernier et le Chilien n'a toujours rien dit. Mais d'après le quotidien de son pays, El Mercurio, l'ancien Barcelonais a tranché : il sou- haiterait rejoindre Manchester City. Les proches du joueur ont notam- ment expliqué que le Gunner désire jouer la Ligue des cham- pions la saison pro- chaine. Or, Arsenal n'a que la Ligue Europa à lui offrir. Malgré ses velléités de départ, le club londonien n'a aucune intention de céder son atout numéro un, et surtout pas à un concurrent direct. Même si le Sud-Américain se montre très gourmand, Arsenal est prêt à faire de gros efforts pour le prolonger.

L'avenir de Morata serait scellé

Annoncé pourtant proche du départ, Alvaro Morata devrait finalement rester du côté du Real Madrid. "Je veux jouer et être important dans mon équipe, l'année prochai- ne il y a un Mondial. Je serais fou de ne pas vouloir rester. Un retour en Italie ? C'est dif- ficile, ça ne se fera sûrement pas, je veux rester au Real Madrid ", lâchait début juin Alvaro Morata. Si l'attaquant espagnol n'a jamais clamé haut et fort sa volonté de quit- ter le Real Madrid, il était pourtant annoncé comme par- tant, notamment du côté de Manchester United. Oui mais voilà, rien ne devrait donc se faire. En effet, comme l'expli- qait Marca hier, l'officialisa- tion de l'arrivée de Romelu Lukaku du côté des Red Devils devrait définitivement mettre fin à la possibilité de voir Alvaro Morata rejoindre United. L'international espa- gnol restera donc très certai- nement une saison de plus au Real Madrid, même si aucune surprise n'est à exclure.

LUKAKU

FAIT SAUTER

LA BANQUE

La Premier League affole les compteurs : Manchester United a trouvé un accord avec Everton pour Lukaku, dont le transfert évalué à un minimum de 85 Mdeviendrait le plus gros transfert jamais réalisé entre clubs anglais et peut-être de la planète au vu de quelques clauses.

RONALDO

HANTE DÉJÀ MOURINHO

au vu de quelques clauses. RONALDO HANTE DÉJÀ MOURINHO Alors que le Real Madrid sera opposé

Alors que le Real Madrid sera opposé à Manchester United lors de la Supercoupe d'Europe au mois d'août prochain, José Mourinho penserait déjà à cette rencontre au sommet ! José Mourinho a beau être en vacances, il ne peut pas s'empêcher de penser football. La dernière anecdote racontée par Juan Mata en est la preuve. En Espagne cette semaine, le milieu de terrain de Manchester United a en effet partagé un moment privilégié avec les jeunes du centre de forma- tion du Real Oviedo et s'est penché sur sa situation à Manchester United. Notamment la rencontre de Supercoupe d'Europe entre le Real Madrid et les Red Devils et qui semble déjà hanter Mourinho. "Le Real Madrid a réalisé une saison incroyable et va vouloir continuer sa moisson de titres mais nous ten- terons de leur poser des problèmes, a affirmé Mata dans le quotidien ibérique AS. Cristiano Ronaldo ? Dès l'instant où il a gagné la Ligue des Champions, je sais que Mourinho a déjà pensé à comment le stopper lui et le Real Madrid afin de soulever un nouveau trophée."

Le Real

remporte

la

bataille

Ceballos

Alors que le FC Barcelone avait décidé de se mêler au dossier, c'est finale- ment le Real Madrid qui remporte la bataille. Le quotidien AS révèle que le milieu de ter- rain Dani Ceballos a décidé de s'engager en faveur du Real Madrid. Le joueur du Betis Séville doit rejoindre sa nouvelle équipe en début de semaine pro- chaine pour passer sa visite médica- le. Concernant l'indemnité de transfert, les Madrilènes vont payer 15 millions d'eu- ros, soit la clause libéra- toire de l'in- ternational espoir ibé- rique.

Manchester

précise Manchester

United a annoncé

United.

samedi dans un com- muniqué sur son compte Twitter avoir trouvé "un accord" avec Everton pour le transfert de l'attaquant international belge Romelu Lukaku. Le club se dit "enchanté d'annoncer qu'un accord sur le prix du transfert de l'attaquant Romelu Lukaku a été trouvé, sous réserve de conditions médicales et personnelles". Des informations complé- mentaires seront don- nées prochainement,

Transfert record et retour de Rooney à Everton Après Paul Pogba et ses 120 millions d'eu- ros l'an dernier, la presse britannique explique que Manchester pourrait verser près de 85,5 millions d'euros pour le buteur de 24 ans. Si cette somme plaçait le Belge au cinquième rang des joueurs les plus chers de l'histoire, Le Guardian annonce

que plusieurs clauses pourraient gonfler le prix global du trans- fert. En effet, d'après le quotidien anglais, la transaction pourrait inclure le retour à Everton de Wayne Rooney (évalué à 11 millions d'euros), et des bonus qui pour- raient se chiffrer à 17 millions d'euros, soit un transfert de près de 113 millions d'euros.

Retrouvailles avec son ami Pogba Une information quasi- ment officialisée par le

MBAPPÉ VAUT 20 FOIS PLUS QU'EL-FENOMENO AU MÊME ÂGE !

MBAPPÉ VAUT 20 FOIS PLUS QU'EL-FENOMENO AU MÊME ÂGE ! Il est souvent difficile de comparer

Il est souvent difficile de comparer les joueurs de diffé- rentes époques. Surtout lorsqu'il s'agit des plus doués de leur génération. Hier, le quotidien espagnol As s'est pourtant amusé à commenter des chiffres concer- nant Kylian Mbappé et le retraité Ronaldo. Toute l'Europe est pro- bablement au courant, l'attaquant de l'AS Monaco pourrait devenir le joueur le plus cher de l'histoire cet été. On parle d'un possible transfert à 140 M€ ! A 18 ans, l'âge du Monégasque champion de France, demi-finaliste de la Ligue des Champions et vain- queur de l'Euro U19, le Brésilien ne valait que 7 M€, soit le mon- tant déboursé par le PSV

Eindhoven pour le recruter en 1994. Le calcul est simple, Mbappé vaudrait 20 fois plus qu'El-Fenomeno au même âge ! C'est dire à quel point les époques sont différentes. D'autant que Ronaldo, lui, était déjà champion du monde avec la Seleção (même s'il n'avait pas joué pendant la compétition), sans compter la Coupe du Brésil remportée avec Cruzeiro. A noter aussi que l'international tricolore compte 27 buts en 58 matchs en club, contre 83 réalisations en 87 apparitions pour le double Ballon d'Or au même stade de leur car- rière. Vous l'aurez compris, Ronaldo était en avance. Reste à savoir si Mbappé le rattrapera.

joueur. Dans une vidéo publiée sur le compte Instagram de son ami Paul Pogba, l'interna- tional belge donne "rendez-vous demain à l'entraînement" au milieu de terrain de l'équipe de France. Vendredi déjà, Pogba avait publié des vidéos en compagnie de Lukaku dans une séan- ce d'entraînement à Los Angeles où l'équi- pe de Manchester United est attendue dans la ville califor- nienne ce week-end pour entamer une tournée de présaison.

Zidane bientôt exclu du Top 10

Acheté 85 millions d'euros par Manchester United, Romelu Lukaku est le sixième joueur le plus cher de l'histoire. Zinedine Zidane ne sera bientôt plus dans le Top 10. Son transfert au Real Madrid, en 2001, est long- temps resté comme le plus cher de l'histoire. Il avait effectivement fallu attendre huit ans, et l'ar- rivée de Cristiano Ronaldo à la Maison Blanche pour 94 millions d'euros, pour que son record soit battu. Seize ans après, les prix se sont envolés et Zinedine Zidane n'est aujourd'hui plus que dixiè- me de ce classement. A égalité avec Angel Di Maria, acheté 75 millions d'euros par Manchester United il y a trois ans. 2014, l'été de toutes les folies. Cette année-là, en plus de l'Argentin, James Rodriguez (80 M , de Monaco au Real Madrid) et Luis Suarez (82 M , de Liverpool à Barcelone) ont affolé les compteurs lors du mercato. Deux joueurs que Romelu Lukaku, recru- té hier par les Red Devils pour une somme estimée à 85 millions d'euros, dépasse désormais tandis que Paul Pogba, arrivé à Old Trafford en 2016, reste le footballeur le plus cher (105 M ). Pour combien de temps ?

www.competition.dz Dimanche 9 juillet 2017 24 Il a rejoint officiellement le club Sidhoum à l’ESS
www.competition.dz
Dimanche 9 juillet 2017
24
Il a rejoint officiellement le club
Sidhoum à l’ESS
pour 30 mois
Comme prévu, le milieu de terrain
de l'USMBA, Lyès Sidhoum, a paraphé hier
un contrat de 30 mois avec l'ESS.
L'ex-joueur du CRB a été présenté hier
à la presse avec le maillot de l'Aigle
noir sétifien.

Adjali,

nouveau

coach

du CAB

La direction du CAB

a annoncé la dési-

gnation de l’entraî- neur Lakhdar Adjali

à la tête de la barre

technique pour diri- ger le club des Aurès cette saison.

L’ex-entraîneur

adjoint du MOB a signé un contrat d’une année et devrait entamer sa mission le 15 juillet, date de la reprise. Le nouveau président Ferroudj, qui avait pensé un moment à l’ex- coach du MCEE, Aziz Abbes, a finalement opté pour l’ex-inter- national Adjali pour diriger son équipe.

CRBAF :

pétition

pour retrait

de confiance

au président

Les supporters du CRBAF sont en train de préparer une pétition exigeant le départ du président Hacène Bekkouche. Ils lui reprochent une gestion chao- tique depuis plu- sieurs saisons. Les prochains jours vont nous révéler un peu plus sur

l’avenir du club qui

a évité de justesse

la relégation la sai- son passée.

US Tébessa

Khelif

annonce

son retrait

Le président de l’US Tébessa, Lamri Khelif, a annoncé son retrait en marge de l’AG ordi- naire du club, tenue la semaine passée. Le boss de l’UST a motivé son départ pour des raisons de santé. Une commis- sion de candida- tures a été installée hier pour recueillir les candidats dési- rant postuler pour la présidence. Une AG élective se tien- dra dans les pro- chains jours pour élire un nouveau président.

MALEK Et dire qu'on m'avait “ déconseillé de recruter Yahia-Cherif !” «TANT QUE KERBADJ EST
MALEK
Et dire qu'on m'avait
déconseillé
de recruter
Yahia-Cherif !”
«TANT QUE KERBADJ EST À LA TÊTE DE LA LIGUE,
JE NE REVIENDRAI PAS»
Réda Malek, l’ancien
président du CR Belouizdad,
ne cache pas sa joie après la
victoire du Chabab en coupe
d’Algérie. A l’occasion, il
lâche quelques piques…
Quel a été votre sentiment quand le
CRB a brandi la coupe d’Algérie ?
Le CRB est mon club de cœur, j’ai été
naturellement envahi par une joie
indescriptible. J’ai vu le match à la télé,
je ne voulais pas être près de certains
dirigeants après toutes les accusations
portées à mon encontre, notamment de
la part de Chettouf. Je ne voulais pas
créer une mauvaise ambiance car je
suis un type correct et direct. Je n’aime
pas l’hypocrisie et les gens qui disent
des mensonges. Tant que ces personnes
ne m’ont pas fait des excuses
publiques, je ne leur pardonnerai
jamais. Cette équipe est le fruit d’un
travail de trois ans et demi, c’est moi
Qu’est-ce qui vous en donne la
conviction ?
Je vais vous donner un exemple édi-
fiant. En trois ans et demi, le CRB a eu
deux penalties seulement. Après mon
départ, il en a eu 11. Qui est derrière
tout ça ? Certains dirigeants du
Chabab même qui faisaient tout pour
me saboter. Il y a aussi des dirigeants
puissants de notre football qui action-
naient les leviers. Si j’étais resté au club,
celui-ci n’aurait jamais gagné le
moindre titre. Je peux vous l’assurer.
qui l’ai construite à 90% ; ceux qui
m’ont remplacé ont fait le reste, je les
en remercie.
Peut-on donc dire que cette coupe est
aussi la vôtre ?
Je préfère laisser les gens en parler,
autrement, on dira vite que je me jette
des fleurs. C’est aux vrais dirigeants du
Chabab et à ses nombreux supporters
d’estimer le pourcentage de ma contri-
bution à ce sacre. Mais, j’ai quand
même la nette impression d’y être pour
quelque chose ; j’ai mis plus de 20 mil-
liards de centimes de ma poche, il n’y
avait pas de soucis financiers de mon
temps. On avait les problèmes des
grands clubs, c’est-à-dire des soucis de
titres.
Vos anciens joueurs vous ont-ils
appelé après le sacre ?
Oui, à leur tête Yahia-Cherif qui m’a
appelé juste après la finale pour me
remercier, mais aussi Bellaïli, Salhi,
Nemdil, Naâmani, Bouazza, bref tous
les joueurs que j’ai ramenés au club.
Aujourd’hui, je peux vous révéler que
certains dirigeants ne me parlent pas
uniquement parce j’ai recruté Yahia-
Cherif au CRB. Ils étaient contre sa
venue, ils n’en voulaient pas, mais je ne
les ai pas écoutés, je les ai défiés en
expliquant que c’est un grand joueur.
Dieu merci, la suite m’a donné raison.
C’est lui qui nous a ramené la coupe. Il
n’était pas seul bien sûr, ses coéquipiers
et Badou Zaki ont leur contribution qui
est loin d’être minime.
Et celui-ci est venu peu après votre
départ, des regrets ?
Non, pas du tout, je savais que cela
arriverait de cette façon. J’étais convain-
cu que tant que j’étais à la tête du club,
le CRB ne gagnerait aucun titre. Des
gens dans l’entourage du Chabab fai-
saient tout pour qu’il en soit ainsi.
D’ailleurs, je suis parti dans l’intérêt du
club, afin qu’on renoue enfin avec les
trophées.
Seriez-vous tenté par un retour au
club ?
6 ou 7 joueurs me l’ont demandé en
précisant que sans cela, ils partiraient.
Je les remercie pour cette confiance,
mais je n’ai aucune intention de revenir
aux affaires. Si je le faisais, le CRB ne
remporterait aucun titre, l’histoire se
répéterait. Le jour où l’environnement
du football algérien sera sain, je songe-
rais à mon retour au Chabab. Et pour
être précis, tant que Mahfoud Kerbadj
sera à la tête de la Ligue de football
professionnel, je ne reviendrai pas dans
le foot.
H. D.

KERBADJ

«Le CRB et l’ESS joueront la coupe arabe des champions»

La Fédération algérienne de football interdisait aux clubs algériens de prendre part à plus d’une compétition internationa- le, avant que cette décision ne soit levée par le nouveau prési- dent de l’instance fédérale, Kheireddine Zetchi. «Le CRB et l’ESS représenteront l’Algérie à la prochaine Coupe arabe des clubs champions 2018, parallè- lement à leur participation res- pectivement à la coupe de la Confédération africaine et à la Ligue des champions d’Afrique», a en effet indiqué le président de la Ligue de foot- ball professionnel Mahfoud Kerbadj. La Coupe arabe des clubs champions a été relancée par l’Union arabe cette saison ; elle aura lieu du 22 juillet au 6 août en Egypte, avec la partici- pation du NA Hussein-Dey également.

Badou Zaki, 6 e coach étranger titré en coupe d’Algérie

Le technicien marocain Badou Zaki est le sixième entraîneur étranger à rempor- ter la Coupe d’Algérie de foot- ball dans l’histoire de cette épreuve, en menant mercredi dernier le CR Belouizdad à la victoire finale face à l’ES Sétif (1-0, après prolongations). En 1986, le Polonais Stefan Zywotko fut le premier non Algérien à écrire son nom sur les tablettes de la Coupe d’Algérie en menant la JS Kabylie à remporter la finale face au WFK Collo (1-0). 20 ans plus tard, le Français François Bracci en a fait de même avec le MC Alger, vainqueur lors de la finale de 2006 face au voisin de l’USM Alger (2-1). Une année après, l’Italien Eurico Fabbro a permis au Doyen de conserver son trophée aux dépens de son éternel rival de l’USMA (1-0). Lors de la finale de 2012, le Suisse Alain Geiger a mené l’Entente de Sétif à la victoire face au CR Belouizdad (2-1, après prolongations). Enfin, le Français Rolland Courbis avait permis à l’USM Alger en 2013 de l’emporter (1- 0) face au Mouloudia d’Alger.

LE POINT SUR

LE MERCATO

LIGUE 1 MOBILIS

CLUBS

DÉPARTS

ARRIVÉES

JSK

Aïboud

Saâdou, Chetti,

Boukhenchouche,

Djabout

USMA

Abel,

Hamzaoui,

Zeghdane,

Yaya, Sidibé,

Bouderbal

Cherifi, Chita

ESS

Tambeng

Sidhoum

CSC

Cédric, Meghni,

Rahmani,

Seddiki, Aoudia,

Abid

Gherbi,

Manucho

NAHD

Doukha,

Chouiter, Harrag,

Abid,

Mokhtar

Oukkal, Allati,

Brahimi, Roudine,

Azzouz, Addadi,

Boussouf, Chekhrit

MCA

Chita,

 

Mansouri,

Boussouf

USMH

Harrag

 

CRB

   

OM

Saâdou,

Khaldi, Zalami

Roudine,

Addadi,

Gharbi

Boukhen-

chouche

PAC

Benrabah,

Mansouri

Boufnache,

Kherifi

DRBT

 

Meddahi,

Benmessaoud,

Bezaz Hakim,

Boufnache,

Berrabah,

Meddak, Hakkas,

Merriche,

Hamouche

MCO

 

Mekkaoui, Tiaïba, Elamali

JSS

Sayah,

 

Maziz,

Barka, Kabari,

Bencherif,

Benkouider,

Ghazali,

Bencherifa

Salah

USMB

 

Djaouchi

USB

Benchaïra,

 

Allati, Aklil,

Djabout,

Belgherbi,

Aloui, Kabari,

Seghier,

Bouldiab,

Hamidi,

Bencheikh,

Chaouti, Kherifi,

Djoghma,

A. Djabou

Abdelli

USMBA

Cherifi, Elamali,

 

Sidhoum