Vous êtes sur la page 1sur 24
Courbis pisté QUI VEUT LA TÊTE DE MOUASSA ? Ghrib, Ladj, Merbout, KSK Qui décide
Courbis pisté QUI VEUT LA TÊTE DE MOUASSA ? Ghrib, Ladj, Merbout, KSK Qui décide

Courbis pisté

QUI VEUT LA TÊTE

DE MOUASSA ?

Ghrib, Ladj, Merbout, KSK

Qui décide quoi au MCA ?

www.competition.dz LUNDI 10 JUILLET 2017 30 DA N°5052 ISSN 1111

QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT HAD L'ÂAM 4-1 Le 5-Juillet, un stade fait pour LA COUPE
QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT
HAD L'ÂAM
4-1
Le 5-Juillet,
un stade
fait pour
LA COUPE
L'USMA
LINA
PUT
Hamzaoui-Hammar,
“ C'est notre
meilleur match
cette saison”
LES NOUVEAUX
BOMBARDIERS
USMISTES
HAMZAOUI
«On vise
le trophée»
Ferroviaro AC
EN QUART
DE FINALE

Faute

le trophée» Ferroviaro AC EN QUART DE FINALE Faute d'argent LA JSK SE PRÉPARERA ÀTIKJDA 2

d'argent

LA JSK SE

PRÉPARERA

ÀTIKJDA

DE FINALE Faute d'argent LA JSK SE PRÉPARERA ÀTIKJDA 2 e STAGE en Pologne  HANNACHI

2 e STAGE en Pologne

HANNACHI REFUSE FERHAT

BALEGH RELANCÉ

L'ARNAQUE KOUYATÉ ÉVITÉE DE JUSTESSEPologne  HANNACHI REFUSE FERHAT  BALEGH RELANCÉ Jour du défilé LE CHABAB FÊTERA SON SACRE

BALEGH RELANCÉ L'ARNAQUE KOUYATÉ ÉVITÉE DE JUSTESSE Jour du défilé LE CHABAB FÊTERA SON SACRE AVEC

Jour du défilé

LE CHABAB FÊTERA SON SACRE AVEC

CHEB KHALED !

défilé LE CHABAB FÊTERA SON SACRE AVEC CHEB KHALED ! Il a demandé aux joueurs de

Il a demandé aux joueurs de ne pas signer ailleurs

CHAREF

DE RETOUR ?

aux joueurs de ne pas signer ailleurs CHAREF DE RETOUR ? NEGHIZ RENVOIE HARRAG Bendebka file

NEGHIZ

RENVOIE

HARRAG

Bendebka file à l'ESS, Gasmi boude

www.competition.dz

Lundi 10 juillet 2017

2

À LA UNE

Naples optimiste pour prolonger

GHOULAM

L'international algérien

a entamé les

entraînements avec son équipe de Naples

à Dimaro pour préparer la nouvelle saison.

La situation contractuelle du joueur formé à Saint-Etienne n'est pas encore claire du moment qu'il n'a toujours pas prolongé son contrat. D'après Aréna Napoli, le directeur sportif du club, Guintolli a eu une discussion avec le joueur après l'entraînement et les points de vue se seraient sensiblement rapprochés entre les deux parties. Ce qui fait qu'il y a des signaux positifs par rapport à la volonté du joueur de poursuivre l'aventure au San Paoli Stadium la saison prochaine. D'ailleurs, l'arrivée du président De Laurentiis sur place devrait faire accélérer les choses. Du côté des Napolitains, l'optimisme est de mise dans ce dossier puisque personne ne veut voir partir l'un des meilleurs latéraux du championnat italien. Les prochains jours seront décisifs pour l'avenir du joueur.

Fenerbahçe insiste pour Ghezzal Mais où jouera Rachid Ghezzal la saison prochaine ? La question reste posée du moment que l'international algérien n'a toujours pas choisi son futur club. En effet, depuis la fin de son contrat à l'OL, il a été cité un peu partout. En France, en Angleterre, en Espagnie et spécialement en Italie. Cependant, jusqu'à l'écriture de ces lignes, il est toujours libre de tout engagement. Cependant, d'après la presse turque, le Fener n'a pas abandonné son idée de le recruter. Déjà après avoir recruté Valbuena, le club en question espère toujours Rachid Ghezzal. Il y aurait des discussions, mais rien d'officiel. Le joueur prend son temps avant de décider. Pour rappel, la presse française a évoqué dernièrement le fait que l'Algérien pourrait finalement resigner à Lyon. Information qui n'a été confirmée ni par Aulas, le président de l'OL, ni par l'entourage du joueur.

I. Z.

Information qui n'a été confirmée ni par Aulas, le président de l'OL, ni par l'entourage du

Mise en marche du principe de réciprocité avec les fédérations africaines sur les prises en charge des sélections

africaines sur les prises en charge des sélections ZETCHI met les Verts devant le fait accompli

ZETCHI

met les Verts

devant le fait accompli

PAR SMAÏL M. A.

Le président de la FAF Kheireddine Zetchi a choisi d'inno- ver. Lors de la conférence de presse, il a certes mis les points sur les i pour ce qu'est de certains dossiers épineux, mais il a en même temps, montré indirectement les erreurs de son pré- décesseurs, en optant pour une nou- velle stratégie qui met fin à certaines pratiques qui encourageaient le gas- pillage de l'argent de la FAF. Ainsi, et en plus du gros pactole économisé après la décision d'annuler la construction de l'hôtel de la FAF qui allait mettre environ 600 milliards dans du béton armé, le patron de la Fédération a pris la décision de signer des conventions avec les fédérations africaines qui permettront dans le futur à la FAF d'éviter de jeter des euros par les fenêtres.

Avantages Comme on le sait, la FAF a toujours mis le paquet pour mettre les joueurs dans les meilleures conditions possibles lors des déplace- ments en Afrique noire, des éclaireurs notamment le responsable Djahid Zefzef effectuait jusqu'ici à chaque fois le déplacement, soit avec Sadi du bureau précédent, ou avec Medane pour tout arranger, mais Zetchi a, semble-t-il, trouvé ça un peu exagéré, d'autant que la FAF se retrouve per- dante en fin de compte, car elle y met beaucoup d'argent et en devises (sou- vent entre 10 000 et 20 000 euros) au moment où le but de tous en cette période d'austérité c'est d'éviter juste- ment cette saignée de devises :

"Auparavant, tous les déplacements de la sélection A se faisaient en

dépensant l'argent sur le compte en

devises de la FAF. J'ai changé cette habitude, j'ai commencé à la faire avec le Togo où une convention a été signée entre la FAF et la Fédération togolaise pour la prise en charge res- pective de nos délégations. Nous ferons de même avec d'autres fédéra- tions lorsque notre sélection jouerait contre leur sélection. Des conventions de réciprocité seront donc signer dorénavant pour éviter des dépenses en devises puisque nos deux fédéra- tions prendront en charge en mon- naie locale la délégation hôte. Même

si la Fédération possède de l'argent en

devises, mais ce n'est pas une raison pour dilapider les finances exis- tantes." L'ancien président avait choisi d'inter- dire aux joueurs africains le cham- pionnat algérien pour économiser au pays des euros, voilà Zetchi, à son tour, qui met en exécution son propre plan qui a des avantages mais qui a aussi des inconvénients.

L'EN ne devra continuer à envoyer ses éclaireurs plusieurs semaines avant le match pour visiter les infra- structure proposé par la fédération hôte, mais pas pour réserver et payer les chambres, c'est la fédé locale qui s'en occupera, le premier partenariat

a été conclu avec les Togolais, ils ont tout trouvé prêt à leur arrivée, d'ailleurs même Leroy avait remercié

la FAF pour l'accueil et les conditions

qu'ils ont préparées, la FAF s'est même permise de leur offrir le Sheraton, il faut dire que les écono- mies sont sûrement grandes, notam- ment à long terme, en plus cela entraî- nera d'autres économies à l'image des frais du voyage des émissaires, sans

oublier le climat de confiance qui s'installe entre les deux parties, cela éloignera les pressions et détendra le climat entre les deux camps avant les rencontres, même l'adversaire s'en sort gagnant puisqu'il évitera lui aussi les dépenses ici en Algérie, surtout pour des fédé' vraiment très limitées financièrement.

Inconvénients Si cette décision

a été grandement saluée par la plu-

part surtout qu'elle fait largement les affaires de la FAF financièrement, en revanche cela risque de se répercuter

sur certains points, notamment le confort et le contrôle qui ne sera plus comme l'a toujours privilégié la Fédération. En effet, on sait tous que le but princi- pal de l'envoi des éclaireurs en ''terri- toire ennemi'' était dans le but de choisir le bon hôtel en matière de confort, de tranquillité et de sécurité, mais Zefzef et ses accompagnateurs ont souvent calculé certains facteurs

pour déterminer le nom de l'hôtel, à l'image de la proximité du stade prin- cipal, parfois du stade de l'entraîne- ment aussi, et même de l'aéroport, et

ce, dans le but de faciliter les déplace- ments, des simulations avaient été effectuées pour ne rien négliger,

aussi, la fédé a aussi toujours mis le calme et l'éloignement du centre de la ville dans ses plans, et ce, pour éviter

bruit, de nombreux pays africains

le

ont en effet de mauvaises habitudes visant à perturber l'adversaire, sur- tout la veille d'une rencontre capitale,

et cela est plus facile à faire si l'hôtel se

situe en pleine ville, les fans algériens

pourront aussi réserver dans le même établissement, ce qui ne se faisait pas

autrefois, c'est dire que la décision peut avoir son côté négatif, en atten- dant de connaître les grandes lignes des conventions signées avec les homologues des fédérations étran- gères.

Nos stars pourraient être contrariées La prochaine sortie de l'EN en Zambie verra donc l'entrée en

vigueur de cette convention, puisque les Zambiens ont signé l'accord avec plaisir. Il paraît même que l'idée est partie d'eux, puisque c'est eux qui auraient proposé cette idée aux émis- saires de la Fédération qui l'ont sug- gérée à leur patron qui, à son tour, l'a validée. Ceci dit et malgré cet accord, la FAF ne se privera pas d'envoyer comme d'habitude le cuisinier et le vétérinai- re en terre adverse, quelques jours avant l'équipe, et ce, pour éviter les mauvaises surprises, l'accord pour l'atterrissage des avions privés a aussi besoin de déplacement, voire même de frais… Ce qui est sûr, c'est que les imprévus, y seront à coup sûr, et cela implique une dégradation des conditions d'hé- bergement par rapport à ce qui se fai- sait auparavant, les joueurs seront les plus grands perdants, "ils étaient jus- qu'ici plus que gâtés", parole d'un proche de la nouvelle FAF, et cela n'a

visiblement pas plu aux responsables, ils devront dorénavant redescendre sur terre et apprendre à faire face aux vraies conditions africaines, ça sera

un test, et les plus aguerris et les plus courageux y survivront. Certains d'entre eux pourraient être sérieuse- ment contrariés. S. M. A.

Alcaraz sans adjoint local

Est-ce une mesure de prévention ?

Parmi les annonces faites par Kheireddine Zetchi, c'est la clôture officielle du dossier du coach adjoint local.

La FAF ne recrutera en effet pas d'entraîneur adjoint et se contentera du staff déjà en place composé de 4 personnes, à savoir le coach Lucas Alcaraz, son adjoint direct Jesus Canadas et le préparateur physique Miguel Angel Campos, auquel est venu s'ajouter en dernier l'entraîneur des gardiens Aziz Bouras. Cette décision paraît un peu étonnan- te, car il faut dire que l'EN a besoin d'un suivi très minutieux de tout ce qui se passe dans le championnat national, et les déplacements du coach et de ses adjoints en Espagne ne lui donnent pas l'opportunité de suivre les joueurs dans leurs clubs,

d'habitude c'est le coach adjoint qui le faisait au profit de l'entraîneur en chef, comme le faisait Neghiz pour Gourcuff et ses deux successeurs, mais cette fois Zetchi a décidé tout simplement de supprimer ce poste de l'organigramme malgré le CHAN qui se profile à l'horizon, il préfère ainsi mettre et miser tout sur son coach espagnol. Pourtant et pendant plusieurs semaines, la FAF n'a jamais lâché Madoui Kheireddine, Hakim Medane le responsable sportif de l'EN avait pris attache avec lui de nom- breuses fois, au point de soulever l'ire de Hamar qui a menacé de ne pas le libérer, la Fédération avait lâché prise juste après, et le principal intéressé a déclaré qu'il attendrait la fin de la sai- son avant de rouvrir le dossier, mais ce dernier ne sera plus rouvert vu les dernières affirmations de Zetchi qui a étrangement décidé de clore son recrutement.

Zetchi qui a étrangement décidé de clore son recrutement. Lucas, le maître à bord A vrai

Lucas, le maître à bord

A vrai dire, cette démarche confirme

que seul Madoui était réellement dans les plans de le Fédération, aucun

autre coach n'avait des chances d'oc- cuper ce poste, mais vu que c'était dif- ficile de l'avoir, le patron de la fédé a tout simplement décidé de ne pas renforcer le staff, il avait sûrement une grande confiance en le coach séti- fien, car le poste d'adjoint a souvent été lié aux malaises qui ont secoué la sélection, des complots et des clans ont vu le jour chez les Verts et des membres du staff ont été pointés du doigt, autrement dit, un adjoint pour l'actuelle Fédération c'est quelques chose de sensible, qui peut même aller jusqu'à semer la zizanie dans le groupe, cela explique peut-être la décision de ne plus en rechercher, se contenant de Madoui dans le radar, puis plus rien après, une mesure de prévention dont le but est de préser- ver l'union au sein du groupe, et évi- ter de faire subir à Alcaraz ce que l'an-

cienne FAF avait oublié de faire avec Gourcuff Rajevac et enfin Leekens. S. M. A.

www.competition.dz

Lundi 10 juillet 2017

À LA UNE

3

www.competition.dz Lundi 10 juillet 2017 À LA UNE 3 On parle de Courbis au MCA QUI
On parle de Courbis au MCA QUI VEUT LA TÊTE DE MOUASSA ?
On parle de Courbis au MCA
QUI VEUT
LA TÊTE DE
MOUASSA ?

PAR ISLAM Z.

Dans les couloirs sombres de Sonatrach, on

a entendu parler, hier,

d'un contact avec l'entraîneur français Rolland Courbis pour remplacer Kamel Mouassa. Ce dernier est convoqué demain au siège de Sonatrach pour déposer son bilan et parler de la saison prochaine. Demi-finaliste de la Coupe d'Algérie, qualifié à la Champions League et aux quarts de

finale de la Coupe de la

demande quel dirigeant

CAF, tout le monde

a

fait cette promesse.

pensait que Mouassa était intouchable, mais il

«Moi, personne

semblerait que certains veulent le remercier au même titre que Ghrib pour couper court avec la gestion de ce dernier. Cependant, la question qui se pose actuellement est la suivante : qui a promis de ramener l'ancien entraîneur de Montpellier au MCA la saison prochaine ? Avec tout ce qui se passe au sein de la direction, on se

ne m'a appelé» Pour en savoir un peu plus sur cette histoire, on

a décidé de joindre le

principal concerné. Il assure : "Cela me fait plai-

sir de voir mon nom reve- nir en Algérie. Ce que je peux dire, c'est que le MCA est un grand club en Algérie. Cependant, il n'y a aucun contact, per- sonne ne m'a appelé. Je continue de suivre les ren-

contres du championnat

et de l'équipe nationale avec beaucoup d'attention mais concernant le reste, personne ne m'a appelé." Sur ses anciennes déclara- tions disant que jamais il

n'entraînera le Mouloudia par respect aux Usmistes, Courbis précise : "Il ne faut pas rester figé sur mes anciennes déclara-

tions, tout ce que je peux dire c'est que je suis hono- ré que le MCA pense à moi." Voilà qui a le mérite d'être clair, net et

I. Z.

précis.

Qui décide de quoi

AU MOULOUDIA ?

Difficile de comprendre ce qui se passe actuellement au sein du club phare de la capitale. Ce qui s'est passé durant la journée d'hier qui a été, il faut le dire, riche en rebondissements, ne fait qu'ajouter plus d'interrogations sur l'avenir de ce club et le sort d'Omar Ghrib.

sur l'avenir de ce club et le sort d'Omar Ghrib. Depuis le match face à Platinum

Depuis le match face à Platinum Stars, beaucoup de choses ont changé du côté du Doyen. Omar Ghrib, l'homme fort du club s'est vu mettre en congé forcé d'un mois. Par la suite, il s'en est passé des choses. Le directeur algérois avait déclaré qu'il en avait marre et qu'il allait partir. Cependant, le communiqué de la SSPA a été clair. Ghrib est en congé pour un mois et a été rem- placé par Djamel Merbout qui assure l'intérim. Ce dernier a donc

Non, Ghrib n'est pas

les derniers évènements avaient perturbé le groupe. Cela a été tra- duit comme un soutien incondi- tionnel à Omar Ghrib. Les incon- ditionnels du Mouloudia se sont empressés pour dire que les joueurs ont levé le pied exprès pour montrer aux décideurs et aux supporters ce que vaut le MCA sans Ghrib Omar : rien. Cela res- semble à un imbroglio total au sein des Vert et Rouge qui fait qu'on se demande qui décide de quoi et de qui au sein du club.

Ghrib promet Balegh et Bouguelmouna, Aïzel mis dehors ! Selon une source proche du direc- teur général, ce dernier, en sortant de Sonatrach aurait parlé à ses proches pour leur confier qu'il allait faire signer deux joueurs dans les 48 heures. Il s'agit des deux pensionnaires de l'USMBA, à savoir Balegh et Bouguelmouna. De par cette déclaration, le DG algérois fait comprendre qu'il est toujours en poste et qu'il va bel et

I. Z.

repris son travail le lendemain, sauf qu'en parallèle, Omar Ghrib continuait normalement à gérer le club en rassurant les joueurs et en parvenant à avoir l'accord de Demou et Aouedj pour prolonger leurs contrats respectifs. Il était d'ailleurs présent à la reprise à Aïn Benian et donnait des instruc- tions à tout le monde avant le départ de l'équipe en Tunisie. Rusé, il a limité ses interventions dans la presse pour ne pas rajou- ter de l'huile sur le feu.

totalement out ! Le Mouloudia s'est lourdement incliné face à Sfax pour le dernier match des poules de la Coupe de

Renseignements généraux, KSK, Ladj… Hier encore, il s'en est passé des choses au siège de Sonatrach. Le matin, il était question du départ de Ghrib et de son remplacement par Kaci-Saïd mais le scénario a vite fait d'évoluer. En effet, d'après une source bien informée, on a appris que le directeur géné- ral était au siège en compagnie du président du CA, Zaïd Ladj. Les renseignements généraux étaient également sur place mais on igno- re la raison de leur présence au siège de Sonatrach. Un peu plus tard, Omar Ghrib est ressorti en compagnie de Ladj avant de reve- nir dans la soirée pour discuter de

bien continuer sa mission au sein du Mouloudia pour la saison pro- chaine. En parallèle on parle d'un communiqué de Sonatrach envoyé aux chaînes de télévision leur sug- gérant de ne plus lier le nom de Ghrib à leur firme, aucune de ces chaînes n'a voulu confirmer ou infirmer l'information. Aussi, et cela s'est passé hier dans la jour- née, Mehdi Aïzel aurait été prié de plier bagage et de vider son bureau. Ce dernier, allié de Ghrib, aurait payé les frais de sa loyauté au DG du Doyen. Une situation qui fait que le club est dans le flou le plus total alors que les autres équipes sont en train de se renforcer.

la

la

CAF et dans ses déclarations à

presse, Hachoud a assuré que

l'avenir du club et préparer la sai-

son prochaine. Hallucinant !

Le dossier n'a pas été déposé au TAS

Les dessous du recours du RCR

Dernièrement, une photo avait circulé sur les réseaux sociaux montrant le président de Relizane, Hamri, au siège du TAS à Lausanne. De nouvelles informations concernant ce dossier sont tombées apportant leur lot de nouveautés concernant une situation complexe. Officiellement reléguée en Ligue 2 Mobilis à l'issue de la saison sportive, le club de Relizane n'a pas abdiqué et voulait absolument récupérer les trois points défalqués en début de saison. Les dirigeants des Lions de la Mina ont donc élaboré un dossier dit en béton pour faire valoir leurs droits et essayer de faire avancer les choses. Dans ce sens, Hamri a consulté une personnalité sportive algérienne qui l'a orienté vers un avocat espagnol répondant au nom de Jorge Welamer afin de s'occuper du dossier du club. Chose faite mais ça ne s'est pas arrêté là pour autant. Un second avocat a été consulté en la personne de Lucas Ferrer. Le boss de Relizane s'est ensuite rendu au TAS à Lausanne où il a rencontré un dirigeant de l'instance. Une photo a été prise aussi. Cependant, rien n'a été fait.

Le dossier toujours à Alger

Selon une source bien informée et très au fait de tout ce qui se passe dans cette affaire, on apprend que le dossier du RCR n'a même pas été déposé et qu'il se trouverait à Alger. Malgré le fait d'avoir constitué un dossier pour défendre le club, Hamri a, semble- t-il, fait machine arrière et ne l'a donc pas déposé au niveau du Tribunal arbitral sportif. Une situation qui laisse poser beaucoup de questions du moment que le club avait des chances certaines de récupérer les trois points défalqués et cela aurait particulièrement changé la donne et aurait permis au club de se maintenir parmi l'élite la saison prochaine.

Pourtant, l'article 99 assurait la victoire au RCR

En jetant un petit coup d'œil au

la victoire au RCR En jetant un petit coup d'œil au règlement, on tombe sur l'article

règlement, on tombe sur l'article 99 relatif aux sanctions contre le club. D'ailleurs, dans ce sens, il est clair. Le non- paiement des joueurs contraint le club à une défalcation de 3 points et une interdiction de recrutement. Dans ce cas bien précis, l'article en question jouait grandement en faveur du RCR car la sanction a été appliquée à 50% seulement. En début de saison, le club avait été interdit de recrutement et s'est vu défalquer 3 points. Cependant, à la date du 26 septembre 2016, le club a payé ses dettes et a été autorisé à recruter. Néanmoins, le club a eu le droit de recruter mais n'a pas récupéré ses trois points défalqués. C'est là que l'avocat espagnol avait donné des assurances à Hamri par rapport à une victoire de Relizane dans ce dossier. Maintenant, tout est remis en cause car le dossier n'a pas été déposé.

Hamri berné par un haut responsable du football algérien

Toujours selon notre source, on a appris que le président du RCR aurait reçu un coup de fil de la part d'un haut responsable du football national dont on taira le nom pour le moment qui lui aurait donné des garanties certaines pour que le club ne soit pas rétrogradé. De plus, il lui aurait également fait savoir que la nouvelle saison sera programmée avec 17 clubs la saison prochaine. Seulement, la seule condition, c'est que le RCR renonce à déposer le dossier à Lausanne et c'est ce qui s'est passé finalement. Les instances ne veulent pas d'un autre camouflet après les épisodes de Kouba et tout dernièrement de Belaïli car cela leur ferait perdre toute crédibilité au niveau international. Maintenant, le dernier délai pour déposer le dossier est pour ce soir avant minuit. Reste à savoir ce que va faire Hamri dans ce dossier.

I. Z.

www.competition.dz

Lundi 10 juillet 2017 LIGUE 1 MOBILIS

4

Lundi 10 juillet 2017 LIGUE 1 MOBILIS 4 Hannachi lui a proposé 65 millions/mois, lui a

Hannachi lui a proposé 65 millions/mois, lui a exigé 80…

ALLAOUI

ne viendra pas

Comme nous l'avions rapporté dans nos précédentes éditions, les responsables de la formation du Djurdjura, à leur tête le président Mohand-Chérif Hannachi, ont contacté le gardien de but du CABBA, Fateh Allaoui, en l'occurrence. A la JSK, on voulait ramener un bon portier cet été afin de concurrencer Asselah et, surtout, pour meubler le vide qui sera laissé par ce dernier lors des quatre premiers matchs du championnat. Toutefois, Allaoui ne viendra pas cet été à la JSK, les deux parties n'ont pas trouvé un terrain d'entente, sur le plan financier bien sûr. Hannachi a proposé 65 millions de centimes par mois au portier du CABBA, ce dernier a exigé 80 millions de centimes, comme les deux parties campent sur leurs positions respectives, on peut dire que le jeune Fateh Allaoui ne sera pas Canari cet été, sauf surprise de dernière minute, surtout que cette histoire de sanction d'Asselah angoisse le premier responsable du club le plus titré d'Algérie. A. H.

FAUTE D'ARGENT

le 1 er stage aura lieu à Tikjda

. FAUTE D'ARGENT le 1 e r stage aura lieu à Tikjda réservation n'a été faite,

réservation n'a été faite, ni à Aïn Draham, ni à Hammam Bourguiba, ni à Gammarth. Finalement, c'est à cause du problème financier qui perdure toujours que les dirigeants des Jaune et Vert ont songé hier après-midi à programmer un stage de préparation à Tikjda au lieu de la Tunisie.

Aucun préparateur physique n'a donné son accord Comme tout le monde le sait, les res- ponsables de la formation du Djurdjura ont fixé la date de la reprise des entraî- nements au 15 juillet, c'est-à-dire samedi prochain. La direction du club ne veut pas surtout que cette reprise des entraî- nements se déroule au stade du

1 er -Novembre afin d'éviter des pro- blèmes. Et puis, concernant cette reprise des entraînements, la direction des Canaris du Djurdjura devait engager un bon préparateur physique rien que pour renforcer le staff technique et, surtout, pour réaliser une bonne préparation d'intersaison, mais aucun préparateur physique local, franco-algérien ou étranger n'a donné son accord, on n'a pas cessé d'annoncer à tort et à travers des noms de préparateurs physiques, mais en réalité aucun technicien possé- dant un diplôme dans la préparation physique n'a confirmé sa venue à la JSK alors que la reprise des entraînements est programmée pour samedi pro- chain…

A. H.

Le 2 e stage en Pologne

Alors que la direction ne dispose même pas d'argent pour programmer le premier stage en Tunisie, les dirigeants nous ont fait savoir à la fin de la réunion qui a regroupé le président Hannachi avec Mourad Rahmouni que le deuxième stage aura lieu en Pologne. Ils n'ont fourni aucune date quant à leur départ en Pologne, mais ils assurent que la JSK dispose de moyens pour se préparer dans l'une des villes polonaises au début du mois d'août prochain. Il faut dire que tous les joueurs de la saison dernière n'ont pas été encore payés et qu'ils attendent avec impatience la régularisation de leur situation financière. Le président Hannachi aura du mal à les convaincre de patienter encore surtout que certains d'entre eux ont fait l'impasse sur les vacances à cause du non-payement de leurs arriérés. N. B.

Retour à la case départ

concernant les joueurs africains

A 5 jours de la reprise des entraînements prévue pour le 15 de ce mois à Tikjda, le président Hannachi éprouve toutes les peines du monde pour renforcer son effectif par deux joueurs africains.

Près d'un mois après la fin du championnat, il n'a pas encore trouvé un joueur sur le continent capable d'apporter un plus à son équipe. En raison de l'absence d'une stratégie claire, il s'était mis sur la piste de plusieurs joueurs avant d'abandonner leurs pistes pour une raison ou une autre. Mais les cas du Sénégalais Dame Guey et de l'Ivoirien Idrissa Kouyaté ont confirmé pour la énième fois l'amateurisme de la direction kabyle. Les deux ont été annoncés d'une manière quasi officielle, alors que le premier est lié à l'académie de Patrick Vieira et le second souffre d'une grave blessure. Les faux calculs des dirigeants leur ont valu de perdre beaucoup de temps pour rien alors que la reprise

des entraînements approche à grandes enjambées.

Visionnage Au moment où les autres clubs supervisent les joueurs étrangers pendant plusieurs matches avant d'entrer en contact avec eux, à la JSK on continue à juger les joueurs sur les séquences de leurs matches. N'importe qui peut proposer des joueurs aux dirigeants et ce n'est pas surprenant si même des joueurs de l'Amérique latine soient invités à Tizi Ouzou. Pris de court par l'affaire de Kouyaté, le président Hannachi s'est réuni en urgence hier avec son entraîneur pour visionner les cassettes d'autres joueurs. Au lieu de tirer les enseignements des erreurs précédentes, les dirigeants continuent à adopter la même strategie, ce qui n'est pas fait pour arranger les choses. C'est un coup de poker de leur part en se basant uniquement sur les vidéos. Les joueurs africains qu'ils recruteront, pourront apporter un plus à l'équipe, mais ils pourront aussi passer à côté de la plaque. N. B.

Selon une source crédible, les responsables de la formation du Djurdjura qui se sont réunis hier en début d'après midi au siège du club pour parler des détails des deux stages de préparation ont pris la décision, d'annuler le stage de la Tunisie, prévu entre le 15 et le 27 de ce mois.

stage de la Tunisie, prévu entre le 15 et le 27 de ce mois. PAR ABDELLAH

PAR ABDELLAH HADDAD

Les dirigeants des Jaune et Vert qui ont fixé la date de la repri- se des entraînements pour le 15 juillet, c'est-à-dire samedi pro- chain, voulaient, organiser cette reprise des entraîne- ments directement en Tunisie, comme ce fut le cas en 2015 lorsque l'équi- pe a repris le chemin des entraînements à Hammam Bourguiba. Pour cet été, on parlait ces derniers jours et avec beau- coup d'insistance sur un stage de douze jours à Aïn Draham, néanmoins, et comme nous l'avions rapporté dans nos pré- cédentes éditions, aucune

L'ARNAQUE KOUYATÉ FINALEMENT ÉVITÉE

L'attaquant ivoirien, Idrissa Kouyaté, ne viendra finalement pas à la JSK.

PAR N. BOUMALI

La direction kabyle lui a envoyé une invitation, mais à la der- nière minute elle a décidé d'aban- donner sa piste après s'être bien ren- seignée sur lui. Les collaborateurs du président Hannachi avaient du mal à s'expliquer sur le cas Kayouté en se contentant juste de dire qu'il ne viendra pour cause de blessure. Ils ne se sont pas donné la peine de ren- seigner sur lui avant de lui envoyer une invitation. Ils ignoraient même que celui-ci avait proposé ses ser- vices à l'ancien manager général Karim Doudane en 2015. Il s'était rendu à l'hôtel où la JSK était logée lors de son stage d'intersaison effec- tuée en Tunisie pour proposer ses services, mais les dirigeants de l'époque lui avaient conseillé de chercher un autre club. Il a été ren- voyé de Sfax à la suite de sa grave blessure au genou et pour rebondir, il était prêt à signer en 2015 pour des miettes à la JSK, mais malgré cela, les dirigeants avaient refusé de négocier avec lui. Malheureusement, deux ans plus tard, il a été de nouveau

Malheureusement, deux ans plus tard, il a été de nouveau contacté et cette fois, les dirigeants

contacté et cette fois, les dirigeants actuels ont failli se faire arnaquer. Le comble est que même s'ils ignoraient qu'ils avaient proposé ses services en 2015, il leur serait aisé d'avoir toutes les informations le concernant en surfant sur le net. Depuis son départ en Biélorussie, il a rarement joué. La saison dernière, il a joué moins de 3 matches.

Vidéo 2011 Pour faire berner les responsables de la JSK, son agent leur a envoyé des séquences des matches de Kouyaté datant de 2011. En visionnant la vidéo qui leur a été envoyée, les dirigeants de la JSK pensaient qu'ils avaient trouvé l'oi-

seau rare. Ils se sont empressés de lui envoyer une invitation pour qu'il rejoigne la ville de Tizi Ouzou le plus vite possible, malheureusement ils n'ont fait que perdre leur temps avec cet attaquant que même un simple supporter de la JSK savait qu'il souffrait d'une grave blessure et que durant toute une saison il a joué moins de 3 matches dans un cham- pionnat parmi les plus faibles au monde. L'affaire Kouyaté doit don- ner à réfléchir au président Hannachi qui plusieurs années après l'avènement du professionna- lisme se base toujours sur des vidéos pour recruter des joueurs étrangers. N. B.

www.competition.dz

Lundi 10 juillet 2017

JSK

5

www.competition.dz Lundi 10 juillet 2017 JSK 5 Hannachi refuse FERHAT Le milieu du MOB, Malik Ferhat,

Hannachi refuse

FERHAT

Le milieu du MOB, Malik Ferhat, ne signera pas à la JSK, du moins cette intersaison. Il a été, certes, proposé aux responsables kabyles par un ancien joueur des Jaune et Vert, mais le président Hannachi n'est pas du tout intéressé par ses services.

PAR N. BOUMALI

Le milieu du MOB serait prêt à faire un effort sur le plan financier pour trouver un accord avec les responsables de la JSK, mais le président Hannachi n'a même pas daigné l'appeler pour l'inviter à la table des négociations. Son profil ne l'intéresse aucunement et c'est pour cela qu'il a refusé d'entrer en contact avec lui. Son milieu est déjà bien garni, notamment après l'arrivée de Boukhenchouche, lequel aurait signé pour un salaire de 180 millions de centimes par mois. Il aurait dit à celui qui lui a proposé Ferhat qu'il ferait mieux de lui chercher un autre club et que sa priorité pour lui pour le moment est de

club et que sa priorité pour lui pour le moment est de renforcer son compartiment offensif

renforcer son compartiment offensif et son axe central.

Blessure Le pensionnaire du MOB était considéré comme l'un des meilleurs joueurs à son poste avant sa blessure. Durant toute la phase retour, il n'a fait que quelques brèves apparitions. Le président Hannachi le voulait

lors des saisons précédentes, mais comme il était sous contrat, les contacts avec lui n'avaient jamais abouti. Les données ne sont plus les mêmes maintenant, mais malgré son souhait de porter le maillot des Jaune et Vert, le président Hannachi n'a nullement l'intention de le contacter ou de négocier avec

lui. Il craint que le joueur ne puisse revenir à son meilleur niveau et que cela se retourne contre lui. Les supporters commencent déjà à remettre en cause son recrutement et s'il recrute un joueur qui a peu joué durant plusieurs mois, cela ne fera qu'attiser la colère des fans.

N. B.

YOUSFI

intéresse la direction

Toujours à la recherche d'un défenseur central susceptible de porter le maillot des Canaris la saison prochaine, les responsables de la JSK s'intéressent de très près au défenseur de la formation de Frenda Sofiane Yousfi. Il leur a été conseillé par un manager qui connaît bien ce défenseur qui a réalisé une belle prestation avec son équipe en coupe d'Algérie face au Mouloudia d'Alger. Les responsables des Jaune et Vert sont sur les traces d'un défenseur franco-algérien, mais ils ne cachent pas leur intérêt pour Yousfi qui est en contacts très avancés avec le CAB. Il a donné son accord de principe aux responsables de la formation de Batna et c'est pour cela qu'il ne veut pas s'exprimer sur ses contacts avec les responsables de la JSK pour le moment.

«Je préfère ne rien dire pour le moment»

Contacté par nos soins dans l'après-midi d'hier, le défenseur Yousfi Sofiane semblait gêné lorsqu'on lui a parlé de ses contacts avec les responsables de la JSK. "Sincèrement, je ne peux rien vous dire pour le moment. Je suis actuellement à Sétif où je dois négocier avec les responsables du CAB, car ils étaient les premiers à s'intéresser à mes services. Tout sera clair après mon entrevue avec eux", dira le pensionnaire de la formation de Frenda. N. B.

Longue réunion hier

HANNACHI-RAHMOUNI

de Frenda. N. B. Longue réunion hier HANNACHI-RAHMOUNI Le premier responsable de la formation du Djurdjura

Le premier responsable de la formation du Djurdjura s'est réuni hier durant toute la journée au siège du club avec le premier responsable du staff technique de l'équipe.

Depuis son retour des Lieux Saints de l'Islam, Mourad Rahmouni a multi- plié les réunions de travail avec Hannachi. Après avoir abordé le sujet de son avenir à la tête du staff technique de l'équipe première, Rahmouni, qui a été rassuré par Hannachi concernant son avenir et aussi l'avenir de son adjoint à la JSK, a commencé à préparer la nouvelle saison. D'ailleurs, lors de la réunion d'hier, les deux parties ont abordé plu- sieurs sujets qui concernent la préparation d'intersaison mais aussi le recrutement et les joueurs à libérer. Concernant la liste des joueurs à libérer, tout est clair, la liste a été déjà arrêtée, néanmoins, les noms de joueurs qui ont été cochés sur cette liste refusent de partir sans toucher les arriérés et leur dû. On assiste- ra sans aucun doute à un bras de fer entre quelques joueurs et la direction du club concernant ce sujet, vu que les Zerguine,

Mebarki, Baïtèche… et les autres refusent de partir sans percevoir leur argent. Bref, plusieurs sujets ont été abordés lors de la réunion d'hier qui a regroupé le premier responsable du club et le premier respon- sable du staff technique de l'équipe, mais la part du lion lors de cette réunion a été donnée au volet recrutement.

Un défenseur franco-algérien et deux attaquants africains Hier en début d'après-midi, Hannachi et Rahmouni ont visionné plusieurs vidéos d'un défenseur franco-algé- rien. Le premier responsable du staff technique des Canaris du Djurdjura insiste toujours sur l'engagement d'un bon défenseur. Après le départ de Touhami et Khelili et la libération de Berchiche et Rial, la venue d'un bon défenseur est plus qu'une nécessité la sai- son prochaine. En plus de ce défenseur, Hannachi et Rahmouni ont aussi visionné des CD de quelques attaquants africains. Apparemment, un Camerounais a séduit Hannachi, ce dernier veut en finir le plus tôt possible avec l'opération recrutement. A. H.

Vers le

repêchage

de certains

libérés

Vu qu'il peine à faire ses emplettes en cette intersaison, le président Hannachi songe à repêcher certains joueurs qui figurent dans la liste des libérés pour ne pas se retrouver avec un effectif amoindri la saison prochaine. Il faut dire aussi que certains refusent de racheter leurs libérations ou de partir sans leur argent, ce qui mettra le président de la JSK dans une situation très compliquée.

Sans buteur avec le départ de Boulaouidet

Balegh relancé

Selon une source proche de la direction, le président Hannachi fera le maximum pour convaincre l'atta- quant de l'USMBA, Sofiane Balegh, afin qu'il signe à la JSK en cette intersaison. Il l'avait rencontré le lendemain de la demi-finale de la coupe d'Algérie ayant opposé le CRB à l'USMBA, mais il avait interrompu les contacts avec lui avant de le relancer en ce début de semaine. Actuellement, Balegh se trouve en Tunisie où il passe ses vacances et le président Hannachi négociera certainement avec lui à son retour au pays. Libre de tout enga- gement, Balegh est convoité par plusieurs clubs dont l'ESS, le CSC et le MCA. Certaines sources laissent entendre qu'il sera Mouloudéen la sai- son prochaine, mais d'après notre source, il n'a rien signé pour le moment. Il avait donné son accord de principe aux res- ponsables

moulou-

Inquiet Avec le départ certain de Boulaouidet, la JSK se retrouvera sans aucun attaquant de pointe la saison prochaine. Le président Hannachi en est conscient et il commence à s'inquiéter surtout après avoir su que Djabout n'est pas un attaquant de pointe. Il avait tenté de recruter Gasmi, Bouguelmouna et Gourmi, mais en vain. C'est pour cela qu'il relance

à

quelques jours de la reprise des entraînements. Il misait sur le recrutement d'un attaquant africain, mais ni Dame Guey ni Idrissa Kouyaté ne signeront à la JSK. Il est toujours sur la piste des attaquants africains, mais sa priorité est de conclure avec un atta- quant d'envergure de notre championnat. Balegh lui avait dit au mois de juin dernier qu'il est ouvert à toutes les négociations, mais pour le convaincre, il devra lui propo- ser un salaire plus alléchant que celui qui lui sera proposé

un salaire plus alléchant que celui qui lui sera proposé Balegh déens, mais avec tout ce

Balegh

plus alléchant que celui qui lui sera proposé Balegh déens, mais avec tout ce qui se

déens, mais avec tout ce qui se passe dans la maison du Doyen ces derniers jours, rien ne dit qu'il signera dans cette équipe.

par l'ESS et le MCA. N. B.

www.competition.dz

Lundi 10 juillet 2017 LIGUE 1 MOBILIS

6

www.competition.dz Lundi 10 juillet 2017 LIGUE 1 MOBILIS 6 Enième raclée "Une défaite inadmissible", a

Enième

raclée

"Une défaite inadmissible", a déclaré le premier responsable de la barre technique du Mouloudia d'Alger, Kamel Mouassa après le match. Il a résumé en une phrase ce que pense le peuple algérien.

Ils étaient nombreux à faire le déplacement en Tunisie pour assister à une très belle affiche pour voir finalement leur équipe prendre une raclée fut vraiment dur à avaler. Rien ne justifie cette humiliation. Même si les Vert et Rouge se sont déplacés sur un air de vacances, car ils sont en quarts de finale de la coupe d'Afrique, le Mouloudia d'Alger se devait de défendre sa réputation sur la scène africaine. Les joueurs du Mouloudia d'Alger ont failli dans leur mission samedi dernier. Et même s'ils étaient remontés parce qu'ils n'ont pas touché leurs salaires, ils auraient dû se sacrifier pour ce public en or qui était à Sfax pour donner de la voix et fêter au coup de sifflet final la qualification avec son équipe préférée. Si la fatigue a pris le dessus à la suite d'un parcours trop long, les Sfaxiens aussi ont eu le même régime, mais ils ont tenu leur rôle samedi et ils ont réussi à rappeler l'humiliation de 2005 aux Mouloudéens. Certes, il y avait beaucoup d'absents à l'appel, mais rien ne justifie ce relâchement en fin de match. Perdre avec un petit score aurait pu passer, mais cette raclée a fait mal aux supporters qui voulaient vraiment partager avec leur équipe un moment de joie et la saluer pour tous ses sacrifices depuis l'entame de la saison. Enfin, avec ce revers, les Vert et Rouge ont coupé court à l'envie de faire la fête. Et surtout, rien ne justifie cette énième raclée enregistrée par le Doyen sur le plan international. A. Z.

enregistrée par le Doyen sur le plan international. A. Z. PLUS DE PEUR QUE DE MAL

PLUS DE PEUR QUE DE MAL

Sorti sur blessure, le milieu de terrain du MCA, CEO, ne souffre pas d'une blessure grave, le staff médical s'est montré rassurant à son sujet. D'ailleurs, dans l'après midi d'hier, le joueur était à la piscine de l'hôtel avant de rentrer à Alger dans l'avion qui devait arriver à 20h 30.

CEO

Tout en présentant ses excuses aux Chnaoua

Une foulure à la cheville m'a contraint à sortir”

Le milieu de terrain du Mouloudia d'Alger, CEO, revient sur le rendez- vous perdu contre le CSS tout en évoquant la blessure qu'il a contractée lors de ce match. CEO espère que l'avenir sera bien meilleur pour cette équipe qui veut réussir sur tous les fronts.

déplacement pour fêter avec vous la qualif', mais ils ont été très déçus…

On demande pardon à ses fans qui sont venus en Tunisie pour nous soutenir. On aurait voulu partager avec eux un moment de joie, mais le destin l'aura voulu autrement. Il va falloir oublier tout cela et passer à autre chose. On a les quarts de finale à prépa- rer et que le peuple du Doyen soit rassuré, on va les préparer comme il faut et on va montrer que ce revers contre le CSS est juste une erreur de parcours.

Le MCA affronte dans les quarts un gros morceau qui n'est autre que le CA, qu'en dites-vous ?

On va partir en vacances pour décompresser, on a travaillé pen- dant 13 mois, c'est long à suppor- ter. On reviendra à la reprise pour replonger dans la préparation et faire le nécessaire pour répondre présent à la reprise des débats. Avant de jouer les quarts de fina- le de la coupe de la CAF, on joue- ra l'entame du championnat et pour faire mieux que la saison écoulée, il faudra débuter en force.

Avant de parler de votre blessure, tout le monde parle

de ce qui s'est passé avant votre déplacement en Tunisie et ces infos annonçant le changement au niveau de la direction. Est-ce que c'est l'un des facteurs qui vous a déstabilisé ?

En toute sincérité, on a beau- coup souffert de ces problèmes de la direction, cela nous a déstabili- sés, en plus de jouer pendant 13 mois. Donc, c'est un tout qui a fait qu'on est passé à côté de notre sujet samedi contre le CSS. Mais Incha Allah, tout se tassera et on va revenir plus forts pour rectifier le tir et se racheter auprès de ce public qui mérite les honneurs.

Parlez-nous de votre blessure qui vous a contraint de céder votre place…

Je ne voulais pas sortir, mais je n'avais pas le choix. Sur une action, je me suis foulé la cheville. Les douleurs ne m'ont pas permis de rester. Je savais qu'on n'avait pas le choix sur le banc et c'est pour cela que j'ai voulu continuer, mais les douleurs étaient insup- portables, ce qui m'a beaucoup affecté. J'espère que notre public effacera ce revers très vite pour qu'on puisse aborder la nouvelle saison avec détermination et conviction.

A. Z.

Entretien réalisé par

AMINA Z.

L'addition a été lourde à payer samedi contre des Sfaxiens qui ont réussi l'exploit de 2005, qu'en dites-vous ?

Pourtant, on est rentré sur le terrain avec la ferme intention de réussir un bon match et revenir chez nous avec la victoire, on savait qu'on pouvait le faire. Seulement, on a encaissé dès les premières minutes du match et cela nous a beaucoup lésés. On voulait revenir, mais on a encais- sé trois buts dans les 7 minutes de temps additionnels ajoutés par l'arbitre.

Est-ce qu'on peut dire que c'était le match de trop pour le Mouloudia cette saison ?

C'est une défaite amère dure à avaler. On ne voulait pas perdre de cette manière, on voulait tout faire pour réussir ce dernier match de la saison, malheureuse- ment, la vérité du terrain a été tout autre. On va devoir tout oublier pour revenir à la prépara- tion des quarts de final. On reste en course dans cette compétition et on va tout faire pour continuer à rêver.

Les supporters ont fait le

LES JOUEURS SE SONT RÉUNIS AVEC MERBOUT À L'HÔTEL

Les problèmes de l'adminis- tration du Mouloudia d'Alger se sont répercutés négativement sur les poulains de Kamel Mouassa. Cela s'est confirmé samedi au stade Tayeb-Lemhiri de Sfax lorsque l'équipe a pris une raclée de 4 buts à 0. Une fois à l'hôtel, les joueurs ont provoqué une réunion d'urgence avec le DG par intérim Djamel Merbout qui a expliqué la situation

aux joueurs sur ce qui se passe à Alger. A la fin du match, on a davantage parlé de ce qui se passe à Alger à propos d'un probable chan- gement à la direction que cette défai- te. D'ailleurs, les joueurs du Mouloudia d'Alger se sont réunis avec le DG par intérim Djamel Merbout pour lui demander des explications sur ce qui se passe à Alger, surtout que la veille du

match, les joueurs ont été informés que Ghrib ne continuera pas sa mis- sion et qu'il sera remplacé par Bencheikh, Kaoua ou Kaci Said. Djamel Merbout leur a dit que pour le moment, aucune décision n'a été prise par les responsables de la firme pétrolière au sujet d'un chan- gement à la direction du club. Malgré les assurances du DFC de la SSPA, c'est le flou total chez les

joueurs qui attendaient avec impa- tience leur retour à Alger pour voir plus clair au niveau de la direction du vieux club algérois. Une chose est sûre, cette semaine sera décisive pour le doyen des clubs algériens, tout le monde saura si l'équipe actuelle continuera sa mission ou bien il y aura un changement au niveau de la direction. Wait and see. M. A.

Ils n'ont pas oublié 2011

Les Chnaoua ne veulent pas revivre le même scénario avec le CA

Samedi dernier, le MCA a perdu devant le CSS sur un score de 4-0. C'est le même résultat concédé par le Doyen en 2005. Une raclée qui n'a pas été bien appréciée par

les fans qui savent que l'adversaire du MCA en quarts de final n'est autre que le Club Africain, que le Doyen a affronté en 2011 lors de la finale de la coupe de l'UNAF où les

Tunisiens avaient gagné chez eux sur un score de 3-1 avant de venir jouer le match retour de la finale au 5-Juillet. Ce fut devant un stade archicomble que les Vert et Rouge

se sont contentés du partage de points sur un penalty assuré par Douadhi et transformé par Mokdad, mais un nul qui a permis aux Tunisiens de gagner le trophée. Cela a géné- ré d'ailleurs une grosse colère chez les sup- porters et à cause de cela, le MCA avait été sanctionné par deux matches à huis clos. Tout le monde espère que le Doyen ne va pas refaire la même chose et qu'il affrontera sans souci ce gros morceau qui est le Club Africain qui a terminé premier à la tête de son groupe.

A. Z.

www.competition.dz

Lundi 10 juillet 2017

MCA

7

www.competition.dz Lundi 10 juillet 2017 MCA 7 MOUASSA REFAIT LE MATCH “ Après le second but,
MOUASSA REFAIT LE MATCH “ Après le second but, les joueurs ont abandonné”
MOUASSA REFAIT LE MATCH
“ Après le
second but,
les joueurs ont
abandonné”

PAR AMINA Z.

L'entraîneur en chef du Mouloudia d'Alger, Kamel Mouassa pense que cette humilia- tion vécue contre le CSS doit servir de leçon aux Vert et Rouge afin d'éviter ce genre d'erreurs qui peu- vent être fatales à l'avenir : "On aurait pu perdre, mais pas avec un tel score. Ce genre d'attitude est inadmissible dans ce haut niveau. Ceci dit, je pense que le groupe va surmonter tout cela pour être au rendez-vous des quarts de finale. D'ailleurs, on n'a pas vraiment le choix que de tourner la page et pas- ser à autre chose. Cette gifle est une leçon à bien apprendre pour éviter de revivre ce genre de situation à l'avenir." Les Vert et Rouge se devaient de prendre très au sérieux cette rencontre même si le score n'aurait rien changé au fait que le MCA est en quarts de finale, la réputation du Mouloudia était en jeu et il ne fallait pas jouer avec.

«Le second but a dévasté notre défense» Dès l'entame du match, les Vert et Rouge ont encaissé et tout le monde a compris que les équipiers de Nekkache n'étaient pas dans leur grand jour. D'ailleurs, Mouassa le dira : "On savait que ce ne serait pas un match facile face à une bonne équipe de Sfax. Malheureusement, on prend un but dès l'entame de la rencontre. On a tout fait pour reve- nir. On s'attendait à égaliser, mais le second but nous a scié les jambes. Cela a généré un malaise de notre défense. Ce qui est inadmissible. C'est une leçon qu'il va falloir bien apprendre pour éviter ces bourdes à l'avenir." Pour Mouassa, les Mouloudéens auraient pu appuyer sur le champignon et revenir dans le score, en vain. Bien pire, le MCA perd un jouer qui aurait pu assurer la stabilité dans le milieu comme le dira Mouassa.

«La sortie de CEO a été le tournant du match» Sur une action, CEO contracte une

KACEM

blessure à la cheville qui le contraint à quitter le terrain. Remplacé par Mansouri, ce dernier a tenté de maintenir le cap, mais les carottes étaient cuites et les joueurs ont abandonné "La sortie de CEO nous a perturbés, il y a eu un déséquilibre au niveau du milieu. Sa sortie a été le tournant du match. Malgré tout, on a tenté de revenir dans le score, de se reprendre en main, mais le second but a été fatal pour nous. Un but que je pense était hors jeu. Mais ce n'est pas une raison pour com- mettre de telles erreurs en défense. Ce relâchement dans le temps addi- tionnel est tout simplement inaccep- table", a déclaré Mouassa.

«Les problèmes vécus avant le match ne justifient pas ce score» Certains ont pensé que les soucis vécus avant le départ des Mouloudéens en Tunisie concer- nant le départ ou non de Ghrib ont influé sur le résultat, Mouassa dira à ce sujet : "Ce qu'on a vécu tout au long de la semaine qui a précédé

cette rencontre nous a beaucoup affectés, mais une fois sur le terrain, les problèmes, il faut les laisser aux vestiaires. Les joueurs ont tenu bon tout au long du match, mais ils ont baissé les bras dans le temps addi- tionnel. Je crois qu'après le second but, les joueurs ont abandonné. Ce genre d'erreurs est intolérable. Rien ne peut justifier cette défaite, même si on avait beaucoup d'absents, on ne peut pas justifier ce revers." Avant de clore son intervention, le coach Mouassa veut retenir quelque chose de bon dans cette rencontre :

"Même si on a perdu par quatre buts, si on revient sur la physiono- mie du match, on n'était pas loin du rendement de l'équipe de Sfax." Mais les Tunisiens ont gagné par un score sans appel de 4-0, alors que le Doyen a montré une mauvaise face qu'il va falloir supprimer très vite pour croire à un avenir serein… A. Z.

IL NE VEUT PLUS DE CERTAINS ÉLÉMENTS

Mouassa était dans tous ses états à la fin du match contre Sfax. Il n'a pas mâché ses mots face aux joueurs dans le vestiaire et même à l'hôtel. Le MCA est passé à côté de la plaque samedi dernier au stade Tayeb-Lemhiri ; le même scénario de 2005 qui s'est repro- duit puisque le MCA, à l'époque, avait perdu aussi par le même score. Même si le résultat de ce match n'a pas d'importance puisque le Mouloudia d'Alger avait déjà assuré sa qualification aux quarts de la finale de la coupe de la CAF, où elle jouera contre le Club Africain ; face à cette débâcle, Mouassa a savonné ses joueurs pour leur mauvais rendement. Il ne semble pas près de garder cer- tains joueurs, car pour lui, ce serait impossible de continuer avec certains joueurs pour atteindre l'objectif du club qui est de décrocher le titre. Une source digne de foi nous a révélé que le coach du MCA a confié à ses colla- borateurs qu'il ne veut plus garder certains éléments qui ont montré leurs limites sur le plan technique et physique. Par ailleurs, Kamel Mouassa compte se réunir aujour- d'hui avec les responsables du club pour exiger un renfort de qua- lité afin de pouvoir jouer à fond cette compétition. Une chose est sûre, Kamel Mouassa veut un renfort de quali- té pour continuer sa mission avec le doyen des clubs algériens pour atteindre la finale de cette compé- tition africaine, qui est l'objectif numéro 1 au début de la nouvelle saison. M. A.

Vous semblez optimiste malgré tout ce qui se passe au niveau de la direction du
Vous semblez optimiste
malgré tout ce qui se
passe au niveau de la
direction du club…
Il faut savoir que le
match des quarts de finale
de la coupe de la CAF se
jouera au mois de sep-
tembre. Donc, d'ici le
match face au Club afri-
cain, j'espère que les pro-
blèmes de la direction
seront réglés dans l'inté-
rêt de l'équipe qui a
besoin de sérénité afin
de réussir de bons
résultats. En tout cas,
nous, les joueurs,
sommes conscients
de ce qui nous
attend dans ce
match contre le
Club Africain pour
honorer les cou-
leurs du club
et passer
au carré
d'as.
M. A.

Mebarakou quittera le MCA

Le défenseur Zidane Mebarakou sera l'un des joueurs à remercier cet été après ses piètres presta- tions avec le Mouloudia d'Alger. Kamel Mouassa ne veut plus de lui dans son effectif pour la saison prochaine. Parmi les joueurs qui sont pas- sés à côté de la plaque lors du match contre Sfax, le défenseur Mebarakou qui a commis beaucoup d'erreurs, ce qui a permis aux Tunisiens de

marquer 4 buts. Mebarakou, qui ne fait plus partie des plans de Mouassa depuis le retour de Demou, avait émis le vœu, avant ce match contre CS Sfax, de quitter le navire du MCA. Kamel Mouassa lui aussi n'est pas convaincu par les qualités de l'an- cien joueur du MOB. D'ailleurs lors de sa réunion avec Ghrib, le coach du MCA a mis depuis quelque temps le nom de Mebarakou sur la liste des joueurs à remercier à la fin de cette saison.

L'équipe a besoin de sérénité”

tion aux quarts de finale lors de la cinquième jour- née.

Mais une défaite de 4 à 0 a fait trop mal au peuple du Mouloudia…

Même nous sommes abattus moralement ! On profite de cette occasion pour demander pardon à nos supporters qui sont venus en masse nous sou- tenir pour ce rendez-vous. Dans ce match, on a com- mis beaucoup d'erreurs ; je peux vous dire que c'est une gifle qui va nous secouer quand à l'avenir, surtout qu'on jouera en quart de finale au mois de septembre prochain qui sera très important pour nous. Je peux vous dire qu'avec une bonne prépa- ration et un bon renfort lors de ce mercato, on sera à la hauteur.

Le match de quart de finale sera face à un

autre club tunisien, le Club Africain…

C'est vrai qu'on est tombé sur un gros mor- ceau, mais à ce stade de la compétition, toutes les équipes se valent et ça sera du 50/50. Je rassure nos supporters que le Mouloudia d'Alger mon- trera un meilleur visage lors du match des quarts de finale de la coupe de la CAF.

Mais vous allez jouer le match retour en Tunisie ?

Comme je vous ai déjà dit, à ce stade de la compé- tition, jouer à domicile ou à l'extérieur, c'est pareil. Certes, si c'était en Afrique noire, là ce serait un peu compliqué, mais en Tunisie, ça reste un derby maghrébin et incha Allah on va donner tout pour atteindre les demi-finales de cette compétition.

Le milieu de terrain, Mehdi Kacem, revient sur la défaite face au CS Sfax et le score de 4-0 qui a fait très mal au peuple du MCA. Le Franco-Algérien estime que son équipe va relever la tête aux pro- chains rendez-vous.

Comment expliquez-vous cette lourde défaite face à Sfax qui vous a fait perdre la première place ?

Nous n'avons pas bien préparé ce rendez-vous comme il fallait pour plu- sieurs raisons, ce qui s'est répercuté négativement sur notre rendement dans ce match. L'absence de plusieurs cadres de l'équi- pe, l'enchaînement des matchs après une longue saison, tout ça nous a per- turbés. Dieu merci, ce n'était pas un match déci- sif, car nous avons quand même assuré la qualifica-

Le Mouloudia rentre au bercail

La délégation du Mouloudia d'Alger est rentrée hier soir à Alger avec un moral à plat après leur défaite contre les Tunisiens de Sfax sur le score de 4 buts à 0. Une défaite qui a fait très mal aux camarades de Hachoud qui n'arrivent plus à com- prendre se qui s'est passé samedi sur le terrain de Tayeb-Lemhiri.

www.competition.dz

Lundi 10 juillet 2017

8

NAHD

www.competition.dz Lundi 10 juillet 2017 8 NAHD Arrivé en retard à l'entraînement Harrag renvoyé par le

Arrivé en retard à l'entraînement

Harrag renvoyé par le coach

La séance d'entraînement d'hier matin qui a eu lieu au complexe Bensiam s'est déroulée en présence de la plupart des joueurs, à l'exception des quatre absents, que sont Gasmi, Boussouf, Ouertani et Coumbassa, lesquels poursuivent leur absence. Il n'en demeure pas moins qu'elle a été marquée par un fait important, à savoir l'arrivée en retard du milieu de terrain Chemseddine Harrag, lequel n'a pas été autorisé par le coach Nabil Neghiz à s'entraîner avec ses coéquipiers. Harrag a été prié par son coach de plier bagage et de rentrer chez lui. Une façon pour le coach nahdiste de montrer à l'ensemble des joueurs qu'il ne badine pas avec la discipline et qu'il ne tolérera pas ce genre d'agissements au sein de son groupe. Il est à noter que c'est la seconde fois que Harrag arrive en retard à l'entraînement, raison qui a d'ailleurs poussé Neghiz à agir de la sorte avec son poulain.

Il n'a, semble-t-il, pas trouvé d'accord définitif avec la direction

Gasmi boude de nouveau

Alors qu'il avait repris le chemin des entraînements avec l'équipe avant-hier samedi, l'attaquant nahdiste Ahmed Gasmi s'est de nouveau distingué par son absence hier matin à l'entraînement. La direction du club nahdiste qui nous avait indiqué qu'elle avait trouvé un accord avec Gasmi pour qu'il poursuive son aventure au NAHD a, semble-t-il, pris tout le monde à contre-pied, puisque le joueur a poursuivi sa bouderie, en refusant les conditions qui lui ont été posées par les dirigeants du club, à savoir de réduire son salaire. Nous avons par ailleurs tenté d'avoir la version du joueur, afin que l'on puisse accorder à chaque partie le droit d'information, mais en vain, Gasmi reste injoignable.

Vers le repêchage d'Ouali

Alors que les négociations avec le milieu de terrain Bilel Ouali avaient donné lieu à un désaccord entre les deux parties, il semblerait bien qu'un troisième round pourrait bien avoir lieu dans les jours, voire même dans les heures à venir entre les deux parties. En effet, le départ confirmé de Sofiane Bendebka conjugué au très fort probable départ de Mehdi Ouertani vers le FC Toulouse pousserait les dirigeants du Nasria à relancer Bilel Ouali afin de lui proposer de rester au Nasria. Les dirigeants nahdistes pourraient toutefois revoir leur offre financière à la hausse, pour tenter de convaincre le joueur de rempiler au NAHD et compléter un milieu de terrain qui s'est sensiblement dégarni.

Tebbi s'éloigne de nouveau

Alors qu'un accord semblait bien proche avec Oussama Tebbi pour qu'il puisse rejoindre les rangs du Nasria, d'autant plus que le président relizanais était dans un premier lieu disposé à lâcher son joueur pour qu'il puisse choisir librement sa future destination, le joueur s'est à nouveau éloigné du Nasria, après que son président ait pris une décision contraire au désir de son joueur. En effet, nous avons appris d'une source digne de foi, que le président relizanais aurait catégoriquement refusé de laisser son joueur filer vers le NAHD, estimant que le Nasria n'a pas été correct avec son club, en jouant la facilité lors de sa confrontation face au CSC, chose qui avait poussé le RCR vers le purgatoire.

en jouant la facilité lors de sa confrontation face au CSC, chose qui avait poussé le
en jouant la facilité lors de sa confrontation face au CSC, chose qui avait poussé le

M. A.

Retournement de situation rocambolesque

BENDEBKA

s’en va officiellement

PAR MOHAMED ADRAR CHEKHRIT impressionne ALLATI s'illustre La direction du club nous avait pourtant fait
PAR MOHAMED ADRAR
CHEKHRIT
impressionne
ALLATI s'illustre
La direction du club
nous avait pourtant fait part
dans la journée de samedi
d'un accord entre les deux
parties, ce qui avait poussé le
joueur à reprendre le chemin
des entraînements avec le
groupe. On croyait dès lors
que tout avait été réglé entre
les deux parties, mais un nou-
veau rebondissement est venu
officialiser le départ de
Bendebka du Nasria. en effet,
la rencontre qui a eu lieu dans
la soirée d'avant-hier entre
Bendebka et Bachir Ould-
Zmirli a vu les deux hommes
en désaccord total, puisque si
le président Ould-Zmirli a
campé sur sa position, en fai-
sant savoir à son joueur qu'il
ne fera pas d'effort financier
pour retenir son joueur,
Bendebka a quant à lui posé

Alors que le groupe nahdiste poursuit sa préparation au complexe Bensiam depuis dix jours déjà, le coach Nabil Neghiz commence petit à petit à avoir son idée sur la composante de son groupe, ainsi que sur les qualités des uns et des autres. Certains joueurs parmi les nouveaux éléments qui ont rejoint le groupe nahdiste ont montré de bien belles dispositions qui n'ont pas échappé à leur coach, à l'image du latéral droit de l'US Biskra, Walid Allati, qui s'est avéré être l'une des meilleures affaires que le club ait pu réaliser cet été. L'attaquant Mohamed-Amine Chekhrit a lui aussi tapé dans l'œil de son coach, puisqu'en l'espace de deux séances d'entraînement seulement, l'enfant d'Aîn Oulmane a montré de bien belles dispositions qui ont émerveillé ses coéquipiers. D'autres joueurs ont montré de belles dispositions également, à l'image de Chouiter, sans oublier la recrue phare du club, Toufik Addadi.

El-Orfi poursuit les soins

Touché au niveau des adducteurs, le milieu de terrain nahdiste Hocine El-Orfi n'a pas encore repris le chemin des entraînements avec le groupe. Le joueur se contente d'ailleurs de légers entraînements en marge du groupe, de façon à ne pas compliquer sa blessure, d'autant plus qu'une échéance plus qu'importante attend son club dans moins de deux semaines, pour le compte de la Coupe arabe des clubs champions. M. A.

Encore un retournement de situation au Nasria. Alors que l'on pensait que l'avenir de Bendebka au NAHD était déjà écrit et qu'il était officiellement restant au club, un nouveau rebondissement a eu lieu avant-hier, suite à une rencontre qui a eu lieu entre le président Ould-Zmirli et le joueur et qui a donné lieu à un nouveau désaccord.

ses conditions, en exigeant un salaire plus important, sachant qu'il a reçu des offres nettement supé- rieures à ce qu'il touche actuellement au club. Les deux parties n'ont finale- ment pas trouvé d'accord pour que Bendebka puisse rester au NAHD.

400 millions pour sa lettre de libération Le point sur lequel les 2 par- ties ont finalement trouvé un accord, c'est l'indemnité de départ du joueur, qui se trou- ve rappelons-le encore sous contrat avec le Nasria. Le pré- sident Ould-Zmirli est d'ailleurs resté sur les pre- miers chiffres, réitérant ses conditions pour remettre à Bendebka sa lettre de libéra- tion. Le boss nahdiste a fait savoir à son joueur qu'il doit d'abords renoncer à ses deux mois de salaire que la direc- tion du club lui doit, mais il doit également débourser la somme de 400 millions de centimes afin qu'il puisse récupérer le fameux sésame. Voyant qu'il n'avait d'autres choix que de se plier aux exi- gences de son président, l'en- fant de l'ex-Leveilley a donné

rendez-vous à son président dans l'après-midi d'hier au complexe Bensiam afin de lui remettre cette somme, chose qui s'est faite le plus normale- ment du monde, avant qu'il ne récupère sa lettre de libéra- tion vers les coups de 18h.

Il file à l'ESS avec Boutebba dans la balance Ayant récupéré sa lettre de libération, Sofiane Bendebka devrait s'engager dans la jour- née d'aujourd'hui ou au plus tard demain avec la formation sétifienne, d'autant plus qu'il aurait d'ores et déjà trouvé un terrain d'entente avec le prési- dent sétifien Hassan Hamar. Ce dernier serait même inter- venu auprès des dirigeants du club nahdiste afin qu'ils puis- sent lui faciliter la tâche afin d'acquérir Sofiane Bendebka. Hamar aurait même proposé aux Nahdistes de leur céder dans la balance son arrière latéral gauche Boutebba, lequel pourrait faire le chemin inverse vers le Nasria, d'au- tant plus que le NAHD est à la quête d'un latéral gauche de métier, qui viendrait concur- rence le jeune Khacef pour une place de titulaire. M. A.

Le stage de Sidi Moussa ne débutera que samedi

Neghiz contrarié dans ses plans

Alors que le stage de Sidi

Moussa devait débuter same-

di dernier, il a été reporté

dans un premier temps vers

ce mardi, avant d'être remis

officiellement pour samedi

prochain. Le Nasria n'effectue-

ra finalement qu'un mini-

stage de quatre jours au niveau du Centre technique national de Sidi Moussa, à partir de samedi 15 juillet, avant de prendre la destina- tion du Caire le 19, pour

prendre part à la Coupe arabe des clubs champions, et ce premier match que disputera

le Nasria face à la formation

d'El-Wihda des Emirats arabes unis, le 22 juillet à 17h30. Une déprogrammation qui a clairement contrarié le coach Nabil Neghiz, qui espé- rait voir son équipe passer la vitesse supérieure lors de ce

voir son équipe passer la vitesse supérieure lors de ce stage de Sidi Moussa, et qui

stage de Sidi Moussa, et qui va devoir faire avec les moyens du bord, pour tra- vailler le foncier, en l'espace de quelques jours seulement. Le seul point positif est que les deux matchs amicaux pro-

grammés face à la sélection olympique palestinienne sont maintenus pour les dates d'aujourd'hui et d'après- demain, chose qui permettra au coach nahdiste d'émettre un premier jugement sur les capacités de ses joueurs.

Bensiam en roue de secours Le coach nahdiste va devoir se contenter des moyens du bord, lui qui devra se conten- ter d'entraînements au niveau du complexe Bensiam, en matinée et l'après-midi, en biquotidien. Les Nahdistes enchaîneront donc durant cette semaine le travail en biquotidien, comme cela s'est d'ailleurs fait hier, avec une première séance le matin, et une seconde l'après-midi. Ce n'est certes pas parfait, vu qu'il n'y aura pas de moyens de récupération adéquats pour une charge aussi impor- tante que celle qui sera impré- gné aux joueurs, mais ça pourrait contenter le coach nahdiste, en attendant des jours meilleurs.

M. A.

www.competition.dz

Lundi 10 juillet 2017

LIGUE DES CHAMPIONS AFRICAINE

9

Lundi 10 juillet 2017 LIGUE DES CHAMPIONS AFRICAINE 9 USMA 4 CAPS UNITED 1 Stade du
Lundi 10 juillet 2017 LIGUE DES CHAMPIONS AFRICAINE 9 USMA 4 CAPS UNITED 1 Stade du
Lundi 10 juillet 2017 LIGUE DES CHAMPIONS AFRICAINE 9 USMA 4 CAPS UNITED 1 Stade du

USMA

4

CAPS UNITED

1

Stade du 5-Juillet Buts :

USMA : Hammar 36', Hamzaoui 42', Darfalou 78' et 88'. Caps United : Amidu 82'

Zemmamouche Meftah Benmoussa (Khoualed 84') Abdellaoui Chafaï Koudri Benguit Hammar (Benkhemassa 57') Meziane Hamzaoui (Benkablia 72') Darfalou Ent. : Paul Put

Chigumba Zvirenkwi Pfumbidzai Chafa Jangano Bamusi (Kambandje 68') Muzambwa Amidu Muchenje (Kamhata 46') Chitiyo Rusike Ent. : Chitembwe

Affluence nombreuse, pelouse en bon état, temps lourd, arbitrage du trio sénégalais Malang Diedhio - Djibril Camara - El-Hadji Malick Samba.

Averts :

Caps United : Pfumbidzai 21', Chafa 90' +2

15 jours de repos pour les joueurs

Juste après le match d'hier disputé contre Caps United, les joueurs de l'USMA vont bénéficier d'un congé de 15 jours. La reprise des entraînements a été fixée pour le 25 juillet au stade Omar Hamadi, l'équipe entamera sa première phase de préparation d'intersaison pendant 10 jours à Alger avant de rejoindre à partir du 4 août soit le Maroc, soit la Turquie pour un stage bloqué qui s'étalera jusqu'au 16 août.

Hamzaoui et Hammar titulaires

Pour la première fois depuis l'entame de la LDC les deux attaquants Hamzaoui et Hammar sont titularisés par le coach Paul Put. D'ailleurs, ce sont les deux seuls changements dans le onze- type usmiste par rapport au match précédent disputé contre le Ahly Tripoli à Sfax

Benyahia écarté

Encore une fois le défenseur international Ahmed Benyahia a été écarté par le staff technique pour des choix tactiques, mais il faut dire que depuis l'accrochage de Benyahia avec Benmoussa avant le match aller contre Caps United, disputé à Harare le Franco-Algérien a perdu sa place dans l'équipe. Benyahia qui était un titulaire indiscutable depuis le début de saison n'a pas joué les 4 derniers matches de la phase des poules. Il a tout de même suivi la rencontre à partir de la tribune officielle.

80 ans de légende et de gloire

Un tifo immense a été confectionné par les fans usmistes à l'occasion du 80e anniversaire du club. On lisait sur ce tifo : "L'USMA, c'est 80 ans de légende et de gloire".Il faut rappeler que cette rencontre a coïncidé avec le 80 e anniversaire de la création du club algérois.

L’USMA ARMÉE

COMME JAMAIS

L'USMA a bien terminé la phase des poules en s'imposant hier face au Caps United sur le score de 4-1 dans une belle soirée footballistique suivie par un public très nombreux.

soirée footballistique suivie par un public très nombreux. PAR ANIS S. Cette victoire a permis aux

PAR ANIS S.

Cette victoire a permis aux Rouge et Noir de finir cette phase en tête du groupe avec 11 points réus- sissant à valider leur ticket pour les quarts de finale haut la main. Hyper-motivés, surtout que ce RDV a coïncidé avec le 80e anniversaire de la création du club, les Usmistes ont entamé le match avec beaucoup de détermination dans le but de marquer rapidement. Les hommes de Paul Put ont exercé un pressing haut dans le but de surprendre l'ar- rière-garde adverse. D'ailleurs, à la 2', l'attaquant Hamzaoui, bien servi par Hammar, va louper un but tout fait alors qu'il était face au gardien Chigumba. Les Usmistes vont conti- nuer à presser en imposant leur jeu contre un adversaire qui a tenté de bien fermer les espaces mais devant

le rythme exercé par les coéquipiers de Benguit, c'était difficile pour eux de tenir le coup. Poussés par leur public, les Rouge et Noir vont rater un but à la 23' suite à un coup franc bien frappé par Benmoussa, Darfalou reprend de la tête mais sa balle passe au-dessus. Les efforts de l'USMA seront récompensés à la 36' par un but d'anthologie inscrit par Hammar d'une frappe extraordinai- re des 30 m malgré sa position excentrée. Ce beau but va libérer les Usmistes qui vont prendre le match en main grâce à une bonne occupa- tion du terrain et un jeu bien construit. Le second but serra mar- qué à la 42' par le nouvel attaquant Hamzaoui d'une belle tête à la suite d'un centre parfait de Hammar.

La seconde mi-temps sera également en faveur des Usmistes

L'ŒIL DU COACH

Paul Put : «On a fait un superbe match»

Le coach usmiste n'a pas caché sa joie à la suite de ce beau succès et cette qualification acquise haut la main : "Je suis content de la victoire et de la qualification pour les quarts de finale de la LDC. Je pense que nous avons réalisé l'une de nos meilleurs matches dans cette compétition. Mes joueurs ont été appliqués et bien concentrés, je dirais qu'on aurait pu l'emporter par un score plus large si ce n'était l'égoïsme de certains joueurs devant les bois. Ceci dit nous avons fait plaisir à nos supporters qui nous ont soutenus à fond. Je les remercie pour leurs encouragements durant toute la partie. On a bien terminé une saison très longue avec le devoir bien accompli. On va prendre quelques jours de congé pour ensuite reprendre le travail afin de bien préparer la suite de notre parcours en LDC où nous allons faire le maximum pour aller le plus loin possible."

Chitembwe : «On est tombés sur plus fort»

"Je pense que l'USMA mérite largement sa victoire car elle a su imposer son jeu et être efficace devant. Mes joueurs ont fait le maximum mais ils sont tombés sur plus forts. Je félicite l'USMA pour sa victoire et je lui souhaite d'aller très loin dans cette compétition."

qui vont continuer à dominer le match grâce à leur bonne organisa- tion tactique et leur jeu porté vers l'avant. Portés par un public en or, les Algérois ne vont pas lâcher le morceau et réussiront à ajouter un 3e but à la 78'. Suite à un corner bien tiré par Meftah, Darfalou, bien embusqué dans la surface de répa- ration, ne laisse aucune chance au portier zimbabwéen. Touchés dans leur amour-propre, les joueurs de Caps United parviendront à réduire la marque par Amidu d'une belle frappe bien ajustée à la 81'. Les der- nières minutes seront à l'avantage des Rouge et Noir qui vont encore secouer les filets adverses par Darfalou à la 88' qui a réussi son doublé à la suite d'une belle combi- naison collective. A. S.

HAMZAOUI : «On vise le trophée continental» "Je suis content de la victoire et de
HAMZAOUI :
«On vise le trophée
continental»
"Je suis content de la
victoire et de mon
premier but avec
l'USMA. Je dirais que
nous avons largement
mérité notre succès
contre un bon adversaire
qui n'a pas fermé le jeu. Je remercie le
public qui nous a soutenus à fond dans
cette rencontre. On doit encore
progresser et améliorer notre jeu si on
veut aller jusqu'au bout de cette
aventure africaine. On vise le trophée
continental."
Ils ont fait un tour
d'honneur avant le match
Ammour, Ghoul, Hadj
Adlène, Achiou et Allik
présents
A l'occasion du 80e anniversaire de la
création de l'USMA plusieurs joueurs ont
été invités pour assister à cette
rencontre et également pour participer à
cette fête usmiste. D'ailleurs, avant
l'entame du match, 4 joueurs qui ont
porté par le passé les couleurs rouge et
noir, à savoir Ghoul, Ammour, Hadj Adlène
et Achiou ont fait un tour d'honneur
accompagnés par l'ex- président Saïd
Allik sous les applaudissements du
public.
Yacef Saâdi présent
L'ancien combattant du FLN qui était le
chef de la zone autonome d'Alger lors de
la Bataille d'Alger en 1957, pendant la
Guerre de Libération nationale, Yacef
Saâdi, connu pour être un fervent
supporter de l'USMA, était présent hier
au stade du 5-Juillet pour encourager les
Rouge et Noir.
Ould-Ali et Kerbadj
ont assisté au match
Le ministre de la Jeunesse et des
Sports El-Hadi Ould-Ali et le président
de la LFP Mahfoud Kerbadj ont assisté
à cette empoignade comptant pour la
6e et dernière journée de la phase des
poules de la LDC.

50 000 supporters, spectacle, beau jeu…

Le 5-Juillet, un stade fait pour l'USMA

L'USMA a joué hier devant plus de 50 000 de ses supporters venus nombreux fêter le 80e anniversaire du club. Le spectacle était sur le terrain, mais aussi dans les gradins. C'était tout simplement une soirée de rêve. Les deux derniers matches de l'USMA au 5- Juillet ont prouvé que la direction usmiste avait tort de jouer la finale face au TP Mazembe à

Bologhine, car l'USMA a le public, les joueurs et le standing pour évoluer dans un stade comme le 5- Juillet. L'équipe s'exprime mieux sur ce terrain et les supporters aussi. Quand on a Hamzaoui, Hammar, Benkhemassa, Zemma, Meftah, Meziane, Benmoussa, quand on a Paul Put comme entraîneur, l'eTRHB comme sponsor et les Usmistes comme supporters,

on ne peut se dégonfler et jouer à Bologhine. Tout le monde est d'accord aujourd'hui pour dire que l'USMA a plus de chances de gagner cette coupe et accrocher une étoile à son maillot en restant au 5-Juillet, de toute façon, Raouraoua n'est plus là pour tirer des ficelles à la CAF et permettre à l'USMA de jouer la LDC à Bologhine, donc…

L'USMA affrontera Ferroviario du Mozambique

Les clubs soudanais engagés en coupes interclubs de la CAF sont disqualifiés

suite à la décision du bureau du Conseil de la FIFA de suspendre la Fédération soudanaise de football. La décision implique la perte par la Fédération soudanaise de tous ses droits comme membre conformément à l'article 13 des statuts de la FIFA. Ce qui induit que les affiliés à cette fédération ne peuvent plus prendre part à aucune compétition internationale jusqu'à la levée de cette suspension. Par voie de conséquence, les trois clubs soudanais encore engagés en coupes interclubs de la CAF, notamment Al-Hilal, El- Merreikh (Ligue des champions) et Al-Hilal Obeid (Coupe de la Confédération) sont disqualifiés. A partir de là, on peut affirmer que l'USMA affrontera

Ferroviario da Beira du Mozambique classé second du groupe A.

A. S.

Zamalek 2 - Ahly Tripoli 2

Les Libyens passent

L'autre rencontre du groupe qui a opposé le Zamalek au Ahly Tripoli à Alexandrie s'est achevée sur un score de parité de 2-2. Par ce nul, le Ahly Tripoli valide son billet pour les quarts de finale en se classant deuxième du groupe B avec 9 points derrière l'USMA qui a terminé première avec 11 points.

www.competition.dz

Lundi 10 juillet 2017

10

MCO

www.competition.dz Lundi 10 juillet 2017 10 MCO L. M. AZZI. Le bras de fer se poursuit
L. M. AZZI. Le bras de fer se poursuit BOUDOUMI et FERAHI refusent de céder

L. M. AZZI.

Le bras de fer se poursuit

BOUDOUMI

L. M. AZZI. Le bras de fer se poursuit BOUDOUMI et FERAHI refusent de céder De

et FERAHI

refusent de céder

De notre correspondant

La décision de négocier les salaires des cadres de l'équipe n'est pas faite pour arranger les choses au sein du MC Oran. Comme annoncé précédemment, les cadres ont refusé de revoir leurs salaires à la baisse. La raison est simple, le salaire accordé aux recrues a éveillé les cadres qui n'ont pas accepté les propositions de leur employeur en comparant la nature du contrat des nouveaux, notamment le cas d'Adel Lakhdari dont le montant avoisine les 19 millions de dinars. Le patron du club d'El-Hamri s'est heurté au refus des milieux Rachid Ferahi et Omar Boudoumi.

Rencontrés hier dans la matinée, ces deux joueurs ont rejeté l'idée d'une revue à la baisse de leurs salaires. D'après nos informations, le président aurait demandé une baisse de 200 000.00 dinars (20 millions de centimes). L'ancien pensionnaire de la JS Kabylie a fait allusion à un départ. Il a exigé un paiement de trois salaires contre la résiliation de son contrat. D'après nos informations, l'intéressé serait intéressé par un départ, surtout que l'écho d'une proposition d'échange avec la JS Saoura a heurté sa sensibilité. Pour l'ancien Asémiste, les négociations n'auraient pas abouti à un accord, car aucune des deux parties n'était joignable dimanche après-midi.

L. M. A.

Intérêt pour Khadir

Les dirigeants du MC Oran, à leur tête Ahmed Belhadj, multiplient les contacts pour renforcer l'effectif qui risque de perdre quelques cadres en raison de cette histoire de baisse des salaires. Hier, un contact a été établi par le secrétaire de l'équipe avec le défenseur Sofiane Khadir, assure une source fiable. Ce dirigeant, ajoute la même source, a suggéré à ce joueur de négocier sa libération du MO Béjaïa, son club actuel avec lequel il a un contrat jusqu'en 2018. L'impossibilité de prendre attache avec les deux hommes ne permet pas d'affirmer la moindre certitude au sujet de ce contact. Mais notre interlocuteur fait part d'une réflexion qui décourage une suite fructueuse. Le joueur, qui a fait l'école de l'ASM Oran, ne serait pas chaud à l'idée ni de négocier sa libération ni de porter le maillot du Mouloudia. L'intéresse n'aurait sans doute pas oublié la manière avec laquelle son contact en 2015 a échoué avec l'engagement de Rabah Aïch à sa

place.

L. M. A.

On parle de Mazari

Un autre défenseur intéresse les responsables actuels du club d'El- Hamri. Pour meubler le départ de Mourad Delhoum et Farid Belabbes, les responsables auraient pensé à Chakib Arslane Mazari. Ce joueur, dont le contrat avec le CS Constantine expire l'été prochain, serait la cible de la direction du club hamraoui. L'enfant de l'ASM Oran a même été approché par un intermédiaire pour lui proposer de revenir et d'endosser le maillot rouge et blanc. Reste à savoir si l'intéressé serait intéressé par un retour et si la direction de son club et Abdelkader Amrani sont prêts à le laisser partir. L. M. A.

Le CSC entre en scène pour Bentiba

Le milieu offensif, Mohamed Bentiba, intéresse trois clubs de l'élite professionnelle au plus haut point. Après le MC Alger et la JS Saoura, c'est au tour du CS Constantine de se manifester pour s'attacher les services de l'enfant des Plateaux. Une source fiable assure être au courant d'un coup de fil d'un dirigeant du club des Sanafir échangé avec le deuxième buteur du Mouloudia de la saison précédente. Mais le joueur, qui a remercié son interlocuteur au téléphone, lui a fait part de son impossibilité de lui garantir la moindre réponse tant qu'il ne maîtrise pas son destin. "Sa priorité est accordée au MCO, il n'a jamais pensé partir de ce club", argumentait notre source hier. Il est utile de rappeler que le dénommé Zenati intéresse les Algérois du MCA, ainsi que la Saoura dont un dirigeant était venu

le voir à l'œuvre lors du dernier MC Oran-DRB Tadjenanet (2-2). Autrement dit, la cote de Bentiba a énormément grimpé ces deux dernières saisons.

Des supporters veulent Ziaya

Des supporters proches de la direction du MC Oran font tout pour convaincre le président Ahmed Belhadj de recruter Abdelmalik Ziaya. "Ils ont même demandé au joueur de rester quelques jours de plus à Oran où il se trouve depuis sa résiliation de contrat avec l'ASMO", rapporte une source fiable. L'enfant de Guelma serait chaud à l'idée de porter le maillot du Mouloudia, précise notre interlocuteur. Le joueur, qui a été proposé à Baba lors du dernier mercato d'hiver, pourrait rendre d'énormes services à l'équipe malgré l'arrivée de Mohamed Tiaïba.

L. M. A.

JSS

Zerouati : «On ne veut pas de n'importe quel entraîneur»

Mohamed Zerouati insiste sur la nécessité d'avoir un homme à poigne à la barre technique.

Comment se déroule l'opération recrutement ?

Nous avons jusqu'à présent engagé quatre nouveaux joueurs. Nous avons étudié leur recrutement selon nos besoins. Nous avons d'autres joueurs à faire venir, on les attend.

Donc, d'autres joueurs vont venir…

Exactement ! Je pense que le club a besoin de trois ou quatre autres nouveaux afin de donner un bon équilibre à notre effectif actuel. On attend un joueur de l'Afrique, vous le saurez au moment voulu. Dès qu'il aura le visa d'entrée au pays, il sera là. Donc, on l'attend d'un moment à l'autre. Sinon, on surtout besoin d'un milieu défensif et d'un défenseur central, un libéro pour être plus précis.

C'est pourquoi vous n'avez pas encore dressé la deuxième liste des joueurs à libérer…

Oui, c'est ça ! Mais il faut préciser que nous n'avons pas encore négocié avec les

éléments concernés. Quand on le fera, on pourra dévoiler la deuxième liste.

Qu'allez-vous faire ave Bapidi ?

Je l'ai eu au téléphone, on a parlé de son retour. On lui a parlé de notre volonté de le garder pour un autre bail. On aura besoin de ses services pour nos objectifs. Je lui ai pro- posé de prolonger d'un an. On attend sa réponse pour continuer avec nous en prévi- sion de la nouvelle saison. Je sais qu'il atten- dra la confirmation du vol.

Mais il a affiché son vœu de changer de club…

Vous savez, il est libre, nous on défend les intérêts de notre club. S'il veut partir, il sait ce qu'il nous doit, il est sous contrat avec nous ; la JSS n'a pas commencé avec Bapidi. Avant lui, beaucoup de joueurs sont partis après avoir émergé à la Saoura : où sont les Hamzaoui, Bendjillali, Belkheir ou Hammar ? Beaucoup de joueurs, on les a ramenés de l'inter-ligue. Donc, s'il veut partir, il est libre, nous on ne retient personne contre son gré.

Où en êtes-vous avec l'entraîneur ?

On attend ; comme j'ai eu l'occasion de le dire, on veut un entraîneur qui sait maîtriser les joueurs, qui impose une discipline de fer. Nous, on ne peut pas tout le temps surveiller les joueurs qui quittent l'hôtel pour veiller je

ne sais où à la veille d'un match. On cherche un homme à poigne. On veut aussi un entraîneur qui donne la chance à tout le monde, qui fait tourner l'effectif. On ne peut pas se débarrasser d'un joueur sous prétexte qu'il a moins de temps de jeu parce qu'il n'a pas été souvent aligné, alors que d'autres font 30 matches. Il faut qu'il soit courageux pour compter sur le groupe, mais pas sur quelques-uns. Aujourd'hui, on a acquis de l'expérience, on sait ce qu'il nous faut. En clair, on conditionne l'arrivée de celui qu'on va enga- ger dans les jours à venir, et là aussi je ne peux en dire plus.

La JSS est citée dans la liste des clubs interdits de recrutement…

Ce n'est rien, il ne faut pas s'inquiéter pour la JSS. Vous savez, on va régler ce pro- blème de litiges. La JSS tiendra ses engage- ments envers tout le monde, cela va de soi.

Avez-vous décidé de faire appel aux espoirs ?

Pour l'instant, nous n'avons rien décidé. Nous comptons retenir 5 éléments. D'autres, on va devoir les prêter ou leur demander de jouer au sein des clubs de la division ama- teur afin de s'affirmer le temps de revenir chez nous comme on le fait chaque année. L. M. A.

revenir chez nous comme on le fait chaque année. L. M. A . Dagoulou attendu Selon

Dagoulou attendu

Selon une source fiable, la direction de la JS Saoura a pris contact avec le milieu Eudes Dagoulou. Ce joueur, qui a évolué au sein du MC Oran et de l'ES Sétif, est attendu dans les jours à venir à Bechar pour voir les diri- geants et entamer les négociations d'usa- ge, précise la même source. L'ancien capé de la sélection de la Centrafrique pourrait être la prochaine recrue des Aiglons de la Saoura.

www.competition.dz

Lundi 10 juillet 2017

USMH

11

www.competition.dz Lundi 10 juillet 2017 USMH 11 L'AVENIR DES CADRES lié à celui de Charef Les

L'AVENIR DES CADRES

lié à celui de Charef

Les joueurs de l'USMH qui se trouvent en fin de contrat, à l'image de Mustapha Zeghba, Zinelabiddine Boulakhoua et Sofiane Younès, sont toujours dans le flou et n'ont rien décidé pour le moment quant à leur avenir.

PAR MASSINISSA HACHOUR

Très convoités par des clubs de Ligue 1 Mobilis, ces trois éléments ne veulent pas se précipiter et préfè- rent attendre jusqu'à mercredi pour connaître le sort de l'entraîneur Boualem Charef, annoncé de retour à la barre technique des Jaune et Noir. Un joueur avec lequel nous avons pris attache, hier, nous a exprimé son vœu de poursuivre l'aventure à l'USMH, mais à condition que l'en- traîneur Boualem Charef soit mainte- nu à la barre technique. "Je n'ai rien décidé pour le moment quant à mon avenir. Mais une chose est sûre, si le retour de Charef se confirme, je renouvellerai les yeux fermés ", nous a déclaré ce joueur qui préfère garder l'anonymat.

Le coach leur demande de patienter et de ne pas signer ailleurs Les membres du conseil d'adminis- tration (CA) s'activent pour tenir leur assemblée générale extraordinai- re afin de retirer leur confiance à l'ac- tuel président et désigner son succes- seur à la présidence du club. Après la nécessité de voir le conseil d'adminis-

BECHOUCHE : «Faux, je n'ai assisté à aucune réunion» L'entraîneur adjoint à l'USMH Nacer
BECHOUCHE :
«Faux, je n'ai assisté
à aucune réunion»
L'entraîneur adjoint
à
l'USMH Nacer
Bechouche, que
nous avons eu
au téléphone,
a tenu à
démentir
tout ce qui a
été dit
concernant sa
présence aux
réunions tenues
entre Bensamra,
Lefki, Bouzidi et Benomar.
"Sincèrement, j'étais surpris de lire
sur certains journaux que j'ai
assisté aux réunions tenues entre
la direction actuelle et le nouvel
entraîneur. C'est faux, je n'ai pas
assisté. On veut d'abord être clair
sur notre situation et notre statut
avant de passer à autre chose. Le
club nous doit plusieurs salaires
impayés et nous n'avons rien perçu
depuis plusieurs mois. Un dirigeant
m'a appelé pour me demander
d'arrêter la liste des libérés, alors
que plusieurs joueurs de l'actuel
effectif ont saisi la CRL. Il faut
d'abord faire une liste des joueurs
ciblés et essayer de renforcer le
groupe avant de passer aux
libérés", nous a déclaré Nacer
Bechouche.
M. H.
libérés", nous a déclaré Nacer Bechouche. M. H.  Delhoum dans le viseur L'ancien milieu du



Delhoum dans le viseur

L'ancien milieu du terrain de l'ESS et de la JSK Mourad Delhoum intéresse au plus haut niveau la direction d'El Harrach, qui s'attelle à renforcer l'effectif par de nouveaux éléments susceptibles de donner un plus à l'équipe la saison prochaine. Les dirigeants de la direction actuelle, qui sont à la recherche d'un milieu de terrain pour plier le départ de Chamseddine Harrag qui a rejoint le NAHD, ont évoqué le nom de Delhoum lors de la réunion tenue samedi soir. Notre source nous a révélé que l'actuel joueur du MCO s'est montré toutefois hésitant et n'a pas encore donné de réponse définitive à la proposition de l'USMH. Il serait également en contact avec deux autres clubs de l'élite. Il veut se donner du temps pour trancher car il veut faire un bon choix qui lui permettra de rebondir.



Zeghdane

proposé

A trois semaines de

la clôture du marché des transferts, la direction de l'USMH n'a assuré aucune recrue jusque-là. Après l'éventuel départ de plusieurs joueurs, notamment les cadres, les responsables harrachis sont à la recherche de joueurs capables d'apporter un plus à l'équipe pour entamer la saison prochaine. En effet, une source généralement bien informée nous a révélé qu'un manager a proposé un joueur émigré aux

qu'un manager a proposé un joueur émigré aux tration annuler les décisions prises par l'actuelle

tration annuler les décisions prises par l'actuelle direction, notamment celle du futur entraîneur, la seconde priorité du CA semble bien claire, à savoir s'assurer du maintien de l'en- semble des joueurs-cadres de l'équi- pe en vue de la saison prochaine. Le technicien Charef, qui n'écarte pas l'idée de reprendre le travail avec les Jaune et Noir après avoir été assuré par quelques actionnaires du club, a officiellement pris attache avec la majorité des joueurs. Le coach a appelé les joueurs, notamment ceux qui sont libres de tout engagement, leur demandant de ne pas se précipi- ter de signer dans d'autres clubs et

d'attendre encore quelques jours pour décider de leur avenir. "Personne ne de l'actuelle direction nous a contactés pour prolonger. Par contre, l'ancien président Mohamed Laib et aussi l'entraîneur Boualem Charef nous ont contactés et nous ont demandé de ne pas signer ailleurs ", nous a déclaré un joueur de l'USMH.

Tout sera clair après l'AG de mercredi Boualem Charef reviendra-t-il à l'USMH ? Cette question taraude l'es- prit des amoureux des Jaune et Noir depuis plusieurs jours. Le moins que l'on puisse le dire, c'est que tout sera

clair après l'assemblée générale extra- ordinaire qui se tiendra ce mercredi. C'est vraiment l'urgence pour le moment à l'USMH, dans un contexte où le groupe devra commencer à pré- parer le prochain exercice footballis- tique. Les dirigeants du club seront engagés dans un marathon pour désigner un entraîneur à la barre technique (Charef ou Bouzidi), convaincre les cadres et renforcer le groupe par de nouveaux joueurs. Les supporters des Jaune et Noir ne par- lent que de l'avenir de leur cher club et souhaitent voir l'USMH retrouver la sérénité durant cette période esti-

vale.

M. H.

Bouzidi a reçu

des garanties

L'entraîneur Youcef Bouzidi, qui a donné sa parole pour

entraîner l'USMH, n'a pas encore signé de contrat. L'ancien coach du NAHD et du RCK s'est réuni plusieurs fois avec les dirigeants qui lui ont donné des garanties quant à la signature de son contrat officiellement.

Bouzidi, qui se trouve dans le flou, aurait rencontré les dirigeants hier soir et aussi le membre du staff technique Hacene Benomar et le porte- parole Mohamed Ameziane Lefki, qui ont lui demandé de patienter quelques jours encore pour parapher officiellement son contrat et succéder à Boualem Charef. Vu les différents problèmes dont souffre le club harrachi en cette période d'intersaison, notamment sur les plans administratif et financier, le technicien

Youcef Bouzidi s'impatiente quant à son avenir et souhaite en être fixé au plus vite possible.

«Je leur accorde 48 heures, sinon…» Comme nous l'avions déjà indiqué sur ces mêmes colonnes, le technicien Bouzidi pourrait faire machine arrière et revenir sur sa décision de prendre en main l'équipe. L'ex- coach des Sang et Or ne manque pas d'offres et, selon nos sources, il a accordé encore deux jours aux dirigeants pour lui préparer son contrat.

"Je vais attendre encore deux jours ; si d'ici mercredi la situation ne connaît pas de changement, je vais me retirer officiellement. Je ne peux pas attendre éternellement pour signer mon contrat", a déclaré Youcef Bouzidi aux dirigeants harrachis. Nous tenons à rappeler que l'ancien entraîneur des Sang et Or a reçu récemment une offre du président du RCR, Mohamed Hamri, qui lui a proposé de succéder à Moez Bouakez à la barre technique de son club. M. H.

à Moez Bouakez à la barre technique de son club. M. H. dirigeants de l'USMH. Il

dirigeants de l'USMH.

Il s'agit de l'arrière-

gauche de l'USMA et ancien pensionnaire du MCA Toufik Zeghdane. Ce jeune Franco-Algérien, qui a rejoint la formation usmiste l'été dernier, n'a pas bénéficié du temps de jeu conséquent ; les dirigeants des Rouge et Noir l'ont libéré officiellement. Le joueur semble intéresser les Harrachis pour plier l'éventuel départ de Zinelabiddine Boulakhoua, annoncé du côté du CS Constantine. Les deux parties pourront passer aux négociations dans les prochaines heures. M. H.

www.competition.dz

Lundi 10 juillet 2017 CRB

12

www.competition.dz Lundi 10 juillet 2017 CRB 12 Le défilé aura lieu aujourd’hui C’est la grande fête

Le défilé aura lieu aujourd’hui

C’est la grande fête

À BELOUIZDAD

Aujourd’hui à partir de 15h, il y aura le défilé, tant attendu par les amoureux du CRB, où les joueurs exhiberont leur trophée.

PAR SOFIANE BOULAOUCHE

C’est en fin de journée d’hier qu’on mettait en place les derniers préparatifs du défilé qui aura lieu dans l’après-midi d’au- jourd’hui. Les joueurs brandiront donc à nouveau la coupe d’Algérie, mais cette fois-ci ça devrait avoir plus de charme puisque ça va se faire dans les rues de Sidi M’hamed et Belouizdad, plus précisément sur

le boulevard qui est cher à tous

les Belouizdadis, à savoir

Mohamed-Belouizdad. Donc tout

a été pratiquement réglé pour

prolonger la fête. Le cortège transportant l’équipe du CRB entamera son itinéraire du centre du Caroubier mais les festivités ne commenceront qu’à l’arrivée du bus à Sidi M’hamed. Selon nos informations le point de départ principal sera la place du 1er-Mai, ensuite le cortège passera par le boulevard Mohamed-Belouizdad de bout en bout et de marquer un arrêt dans un des quartiers les plus célèbres de Belcourt, à savoir Laâqiba où les supporters seront très nombreux, drapeaux aux couleurs du club à la main et notamment jeux pyrotechniques, pour marquer ce moment.

Une marée rouge et blanche à l’attente de l’équipe C’est le moment que les amou-

l’attente de l’équipe C’est le moment que les amou- reux du CRB attendent depuis le coup

reux du CRB attendent depuis le

coup de sifflet final de la dernière finale au bout de laquelle le club a reporté sa 7e coupe. Les suppor- ters du Chabab seront donc très nombreux le long du boulevard Mohamed-Belouizdad, notam- ment à Laâqiba. Selon nos infor- mations, c’est une marée rouge et blanche qui sera à l’accueil de Cherfaoui et ses coéquipiers pour célébrer cette consécration excep- tionnelle. D’ailleurs on a tout pré- paré et on attend que l’annonce du jour et de l’heure où aura lieu ce défilé tant attendu.

Dispositif sécuritaire important Selon une source officielle au Chabab, le club a reçu le feu vert de l’administration et des services de sécurité afin que ce défilé ait lieu. D’ailleurs un important cor-

don sécuritaire sera déployé dès ce matin dans les rues d’Alger, notamment dans les communes de Sidi M’hamed et Belouizdad afin d’assurer la sécurité des sup- porters et du cortège transportant la formation du CRB.

Un défilé à l’européenne Les inconditionnels du Chabab auront droit à un défilé inédit puisqu’il va se faire avec un bus impérial ou comme on l’appelle dans langage populaire le bus à étages. Notons que la préparation de ce bus a été faite au cours de la journée d’hier et sera remis au CRB aujourd’hui à 12h30. Ça sera un bus impérial loué de la com- pagnie de transport public Etusa. Pour ce qui est de son habille- ment c’est l’équipementier officiel du club, à savoir PMG, qui s’en chargé.

19h, dîner à El-Aurassi Concernant les joueurs et le club en général, la journée d’aujour- d’hui sera pleine d’événements et donc longue puisque après plus quatre heures de défilé et de fête avec les supporters, le cortège se dirigera vers l’hôtel El Aurassi où il y aura un dîner à l’honneur du CRB, organisé par la wilaya d’Alger. Plusieurs personnalités seront présentes dont bien évi- demment le wali d’Alger, Abdelkader Zoukh.

22h, cheb Khaled chantera le Chabab Pour célébrer la consécration du Chabab en coupe d’Algérie, la wilaya d’Alger a programmé une soirée qui sera animée par cheb Khaled au théâtre de verdure Laâdi Flici.

S. B.

UNE SEMAINE DÉCISIVE ATTEND HADJ MOHAMED

Tout le monde s’interroge sur le sort du CRB après cette consécration et la façon de Hadj Mohamed de voir les choses. Dans ce qui suit, une synthèse à propos de ce qui se passe au sein du club basée sur des élé- ments en notre possession, récoltées depuis une assez longue période. Le premier élément qui suscite l’inquié- tude des supporters du CRB est l’identité du futur entraî- neur du club. On a cité, récemment, dans nos colonnes des accords conclus avec Boualem Charef (NDLR : information ramenée des proches du coach à El Harrach) et pas plus loin qu’hier, et pour la première fois, une source très bien placée au sein de la direction du Chabab nous a affirmé qu’il y a bel et bien eu des négociations entre Charef et le CRB et cela a

abouti à un accord entre les deux parties. Puisque cette rencontre entre le coach et le club a eu lieu avant la finale et du moment que la direction n’avait pas la cer- titude de remporter ce tro- phée et donc de s’assurer assez de ressources finan- cières pour financer les 250 millions de salaires men- suels du coach, on a donc préféré garder ce dossier en stand-by. Jusque-là, tous les calculs étaient parfaitement bien faits mais on a oublié un détail qui pourrait être crucial, à savoir le consente- ment des supporters, dont des personnes qui font constamment de l’entourage du club, qui apparemment ont une mauvaise image de Boualem Charef et qui voient en lui un entraîneur qui n’a que peu de chances de réus- sir au CRB. Tout va donc se jouer cette semaine. En fait

tout a été fait, mais ce qui reste à faire est que Hadj Mohamed trouve la bonne formule pour que les amou- reux du Chabab acceptent cette décision et de ne pas les avoir comme opposants par rapport à cette décision, ce qui pourrait être très défavorable pour le club, notamment au cours de la nouvelle saison.

L’entraîneur d’abord, les joueurs après

Tout se joue autour de l’iden- tité du futur entraîneur et Hadj Mohamed sait très bien qu’en réglant ce problème, le recrutement des nouveaux ne sera qu’un jeu d’enfant, que ce soit d’un point de vue technique ou financier, parce que tout simplement cela sera la responsabilité du technicien qui sera en poste. S. B.

la responsabilité du technicien qui sera en poste. S. B.  Prospection catégorie U19 Disputements les

Prospection

catégorie U19

Disputements les 12 et 13 juillet

Cette semaine les responsables du Chabab entame le travail de pros- pection. Pour commencer, il y aura des disputements mercredi et jeudi prochain à 8h du matin au stade du 20-août et cela concerne- ra uniquement la catégorie U19. Les candidats doivent être munis d’une copie de la pièce d’identité et d’un certificat médical.

CRB-PMG :

TOUT EST RENTRÉ DANS L’ORDRE

Une des bonnes nouvelles pour cette fin de saison est le fait que les problèmes entre PMG et le CRB soient réglés. Tout est à l’avantage du club qui va ainsi avoir un souci en moins puisque de nou- veaux lots d’équipements lui seront livrés en prévision de l’intersaison.

LE PROBLÈME D’ARGENT DEVRAIT ÊTRE RÉGLÉ AUJOURD’HUI

Après Hadj Mohamed, une source offi- cielle au Chabab nous a indiqué hier que le problème d’argent des joueurs et autres employés du club devrait être réglé aujourd’hui. «La direction fait le nécessaire dans ce sens», a indiqué notre interlocuteur. Et de poursuivre :

«Les joueurs et le reste de l’équipe ne doivent plus s’inquiéter par rapport à cela, puisque l’administration du club est en train de faire le nécessaire. Tout le monde aura son argent. Aussi, ce pro- blème devrait être réglé définitivement aujourd’hui. S. B.

La vidéo qui fâche !

Nous avons publié hier un article évoquant une vidéo qui fait le buzz sur les réseaux sociaux montrant les joueurs se plaindre des mauvaises conditions auxquelles ils faisaient face avant la finale. Ni l’article de Compétition ni la vidéo n’ont été du goût de certains supporters qui n’ont d’ailleurs pas omis de prendre attache avec notre rédaction, au cours de la journée d’hier, et de nous reprocher de vouloir leur gâcher la fête. Pour eux cela ne devrait nullement se faire, parce que cela est considéré comme une sorte de manipulation ou de manœuvres qui vise à déstabiliser le CRB en ces moments de joie ? Non ! Ce n’est absolument pas le cas. La seule intention à travers l’article intitu- lé «Les joueurs en colère contre leur président» était simplement d’infor- mer l’opinion sportive, notamment les amoureux du Chabab, et de les rap- procher de ce qui se passe réellement et sans aucun détour au sein du club. S’il y a donc des reproches à faire, elles doivent être destinées aux Cherfaoui, Lakroum, Yahia-Cherif, Chebira, Niati, Feham qui ont tous exprimé leur ras-le-bol à travers cette vidéo et Compétition n’a donc accom- pli que son devoir d’informer les gens. Ainsi donc, s’il devrait y avoir quel- qu’un - ou des gens - qui veulent gâcher la fête aux amoureux du CRB ça doit être ces joueurs qu’on vient de citer.

S. B.

www.competition.dz Lundi 10 juillet 2017 AUTOMOBILE 13  Page coordonnée par Brahim Aziez Présenté sous

www.competition.dz

Lundi 10 juillet 2017

AUTOMOBILE

13

www.competition.dz Lundi 10 juillet 2017 AUTOMOBILE 13  Page coordonnée par Brahim Aziez Présenté sous forme

Page coordonnée par Brahim Aziez

Présenté sous forme de concept au dernier Mondial de Paris (2016), le futur SUV X2 de BMW se dévoile en images à travers les esquisses présentées pour son brevet, en attendant sa présentation au Salon de Frankfurt (octobre 2017) et sa commercialisation qui devrait intervenir début 2018.

Les images du futur "SUV coupé" laissent apparaître un style assez proche d'un X1 auquel il emprunte sa base technique. Le X2 sera, donc, en une traction, en entrée de gamme du moins, avec une longueur quasi similaire (4,45 m environ). Il aura, toutefois, droit à la transmission intégrale sur certaines versions. Le BMW X2 se démarquera du X1 par sa hauteur plus limitée et un hayon plus incliné. De même, sa poupe

LE BMW X2

SE DÉVOILE… EN IMAGES

De même, sa poupe LE BMW X2 SE DÉVOILE… EN IMAGES ne sera pas aussi marquée

ne sera pas aussi marquée

"coupé" que ses grands frères X4 et X6.

A l'avant, la calandre est

plus large, et le regard est plutôt agressif. Comme sur

le X1, on trouve de larges

prises d'air en bas du bouclier, surmontées par des antibrouillards.

De profil, des protections en plastique devraient orner les bas de caisse et les pourtours

de roue, de manière à mieux affirmer son penchant SUV.

A l'arrière, des feux inédits

feront leur apparition, une manière pour aider à le distinguer du X1. Enfin, un diffuseur sera aussi de la

partie pour compléter le look sportif, mais pas forcément sur toutes les versions. On en saura un peu plus, dans les semaines à venir,

sur les moteurs et les équipements qui viendront se greffer à l'offre de BMW sur le nouveau venu.

MERCEDES

dévoilera son 1 er pick-up

le 18 juillet prochain

L'arrivée d'un pick-up chez Mercedes étant déjà confirmée, le véhicule qui a déjà été présenté en concept car (octobre 2016) se dévoilera le 18 juillet prochain dans sa version de série.

Le Mercedes X-Class, ce cousin du Renault Alaskan, profitera de son accord avec l'alliance Renault- Nissan pour se lancer dans le marché du pick-up de

manière plus sérieuse. Inspiré du Nissan Navara, le pick-up Mercedes soignera davantage sa qualité de fabrication pour justifier son statut de pick-up Premium, et

fabrication pour justifier son statut de pick-up Premium, et les tarifs qui iront avec. Sa planche

les tarifs qui iront avec. Sa planche de bord évoquera beaucoup celle des dernières productions Mercedes. Sous le capot, le X-Class pourra opter pour un V6 diesel maison, de quoi faire pâlir l'Amarok de Volkswagen qui propose déjà

ce type de moteur. Mais un

quatre-cylindres 2.3 dCi sera également présent, comme

sur les Navara et Alaskan. Ce premier pick-up Mercedes pourra soit s'apparenter à un baroudeur pur et dur destiné aux entreprises, soit jouer la carte du chic et de la technologie. Ceci d'autant que son essieu arrière à cinq bras est une solution technique

plus sophistiquée que le pont arrière rigide, utilisé d'ordinaire dans la catégorie.

48 «candidates» au titre de voiture européenne de l'année 2018 Qui succédera à la Peugeot

48 «candidates» au titre de voiture européenne de l'année 2018

Qui succédera à la Peugeot 3008 ?

Pas moins de 48 véhicules, toutes catégories confondues, ont été listées pour se disputer le titre de voiture de l'année 2018 en Europe. Si les résultats ne seront connus qu'à la veille de l'ouverture du prochain Salon de Genève (mars 2018), certains modèles n'ont même pas encore entamé leur carrière commerciale. En fait, le règlement du concours exige que les véhicules doivent être en vente sur les marchés européens, cinq au moins, avant la fin de l'année 2017. Ainsi donc, la liste comprend plusieurs modèles qui seront révélées que dans les prochains jours, comme les futures Audi A8 et Jaguar E-Pace, voire quelques nouveautés seulement dévoilées en toute fin d'année, comme l'Urus de Lamborghini.

LA LISTE DES 48 CANDIDATES POUR LA VOITURE DE L'ANNÉE 2018

Alfa Romeo Stelvio, Alpine A110, Audi A8, Bentley Continental GT, BMW Série 5, BMW X3, Citroën C3 Aircross, DS7 Crossback, Ferrari 812 Superfast, Ford Fiesta, Ford Focus, Honda Civic, Hyundai i30, Hyundai Kona, Jaguar E-Pace, Jeep Compass, Kia Picanto, Kia Rio, Kia Stinger, Kia Stonic, Land Rover Discovery, Lamborghini Urus, Lexus LC500, Mazda CX-5, McLaren 720S, Mini Countryman, Mitsubishi Eclipse Cross, Opel Ampera-e, Opel Insignia, Opel Crossland X, Opel Grandland X, Porsche Cayenne, Range Rover Velar, Renault Koleos, Rolls-Royce Phantom, Seat Arona, Seat Ibiza, Skoda Karoq, Ssangyong Rexton, Subaru XV, Suzuki Ignis, Suzuki Swift, Tesla Model 3, VW Arteon, VW Polo, VW T-Roc, Volvo XC40, Volvo XC60. La prochaine étape consistera à sélectionner les sept finalistes, mais il faudra attendre le 27 novembre 2017 pour les connaître.

GRAND PRIX D'AUTRICHE BOTTAS S'IMPOSE DEVANT VETTEL
GRAND PRIX D'AUTRICHE
BOTTAS S'IMPOSE DEVANT VETTEL

Valtteri Bottas a remporté, hier, le Grand Prix d'Autriche. Il enregistre, ainsi, son second succès en Grand Prix de Formule 1 disputé ce dimanche après-midi sur le circuit du Red Bull Ring.

Parti de la pole position, la seconde, aussi, de sa carrière, le Finlandais n'a jamais vraiment été inquiété pendant les 71 tours de course, s'imposant avec seule- ment six dixièmes d'avance sur Sebastian Vettel à l'arrivée. Ce dernier, qui creuse, tout de même, l'écart sur son poursui- vant immédiat, estime qu'il aurait pu terminer la course en tête s'il avait un tour de plus. Huitième sur la grille de départ,

avait un tour de plus. Huitième sur la grille de départ, Lewis Hamilton est parvenu à

Lewis Hamilton est parvenu à limiter les dégâts en terminant à la 4e place. Pourtant, 3e temps des qualifications, Lewis Hamilton est finalement parti de la 8e position en raison de la

pénalité qui lui a été infligée pour changement de boîte de vitesses. Le pilote britannique reste 2e au classement du championnat, mais il concède, désormais, 20 points à Vettel.

Vainqueur il y a deux semaines à Bakou, en Azerbaïdjan, Daniel Ricciardo confirme sa bonne forme en terminant ce Grand Prix d'Autriche sur le podium. Son équipier Max Verstappen a, quant à lui, été contraint à l'abandon, dès le premier tour de course, après un contact survenu avec la McLaren de Fernando Alonso, lui-même harponné par la Toro Rosso de Daniil Kvyat. Kimi Räikkönen s'est pointé à la 5e position, devant le Français Romain Grosjean qui signe son meilleur résultat de la saison (6e). Le top 10 est complété par les Force India de Sergio Pérez et d'Esteban Ocon et les Williams de Felipe Massa et de Lance Stroll.

CLASSEMENT GRAND PRIX D'AUTRICHE

1. Valteri Bottas (Mercedes)

2. Sebastian Vettel (Ferrai)

3. Daniel Ricciardo

4. Lewis Hamilton (Mercedes)

CLASSEMENT GÉNÉRAL PILOTES

1. Sebastian Vettel (ALL) 171 points

2. Lewis Hamilton (GBR) 151 pts

3. Valteri Bottas (FIN) 136 pts

4. Daniel Ricciardo (AUS) 107 pts

CLASSEMENT GÉNÉRAL ECURIES

1. Mercedes 287 points

2. Ferrai 254 pts

3. Red Bull 152 pts

4. Force India 89 pts

www.competition.dz

Lundi 10 juillet 2017

14

ESS

www.competition.dz Lundi 10 juillet 2017 14 ESS Il est la 2 e recrue après Sidhoum CHIBANE

Il est la 2 e recrue après Sidhoum

CHIBANE :

«Avec Hamar, j'ai tout conclu en 5 minutes»

Annoncé depuis déjà un mois, le désormais ex-attaquant du DRBT, Youssef Chibane, s'est engagé officiellement avec le champion d'Algérie 2017.

De notre correspondant

SOFIANE H.

Hier, au niveau du siège du club, sis à la cité Tlydjène, le joueur a paraphé un contrat de deux années en présence du président, Hassen Hamar et de l'entraîneur, Malik Zorgane. Auteur de sept buts la saison passée sous les couleurs du Difaâ, le joueur, formé à Kouba et qui est passé par la JSK, la JSMB, l'OMR et l'USMH, aura la lourde tâche d'ap- porter un plus au compartiment offensif de l'ESS qui s'est avéré être le maillon faible de l'équipe la saison précédente. Bien qu'il ait reçu d'autres propositions des clubs de Ligue 1 Mobilis et même d'Arabie Saoudite, le joueur a fini par accepter l'offre sétifienne. Explications…

Vous venez d'opter pour l'ESS. Un commentaire ?

Je suis sincèrement content et fier de jouer maintenant pour l'ESS. J'avais plusieurs pro- positions des clubs de Ligue 1 ; toutefois, mon choix s'est porté sur l'équipe de Sétif. Je pense que le projet du président Hamar et les chal- lenges que peut m'offrir une équipe comme l'ESS ont pesé beaucoup dans mon choix. Je dois dire également que tout est allé très vite avec le président Hamar avec lequel

est allé très vite avec le président Hamar avec lequel j'ai tout conclu en cinq minutes.

j'ai tout conclu en cinq minutes.

Peut-on savoir quels sont les clubs qui voulaient vous engager ?

Je ne peux pas vous divulguer leurs noms, mais je dirais que ce sont des équipes de Ligue 1 et pas n'importe lesquelles. Le plus

important comme je vous l'ai dit, l'offre de l'ESS était la plus intéressante. Elle va me per- mettre de connaitre d'autres sensations et de jouer des compétitions continentales et arabes. Cela dit, je tiens à remercier tous les dirigeants du club qui se sont intéressés à moi.

 Donc, l'histoire avec le DRBT, c'est fini… Effectivement. J'ai passé de très bons moments
Donc, l'histoire avec le DRBT, c'est fini…
Effectivement. J'ai passé de très bons
moments à Tadjenanet. Je remercie les sup-
porters de cette équipe de m'avoir encouragé
et soutenu, et ce, dès le premier jour où j'ai
signé avec leur club. La vie d'un footballeur
est faite ainsi, un jour, tu es là, un autre, tu es
chez une autre équipe. Pour moi, le plus
important, c'est d'honorer mon contrat et être
à la hauteur des attentes aussi bien des diri-
geants, du staff technique que des fans.
Vous allez renforcer un compartiment
qui a connu quelques difficultés au
cours de la saison qui vient de s'achever,
vous mesurez cette pression sur vous ?
La pression fait partie du quotidien de tous
les sportifs. Je pense que je n'ai aucun souci à
me faire de ce côté. Je connais mes aptitudes
et ce que je suis capable de faire. C'est à moi
de le prouver et cela ne se fera que grâce au
travail et aux sacrifices. Je sais qu'à Sétif, je
vais trouver un cadre idéal qui va me per-
mettre de confirmer tout ce qu'on attend de
moi. C'est ça mon objectif. S. H.

USMBA

Voilà pourquoi Belaïli pourrait jouer à Bel-Abbès

De notre correspondant

MALEK BOUZID

Si l'information relative à la présence fortuite de Youcef Belaïli dernièrement à Sidi Bel-Abbès a vite fait le tour de la ville, c'est qu'il n'y pas de fumée sans feu. En effet, l'on apprend, que l'homme fort de Sidi Bel-Abbès qui travaille dans l'ombre par amour pour son cher club, l'USMBA, après avoir appris le désin- térêt de l'USMA pour son ex-coque- luche, aurait chargé le directeur géné- ral, M. Benayad, de prendre attache avec le père du joueur afin de faire venir son fils Youcef jouer à l'USMBA. Cette proposition n'a pas été écartée par le père, qui aurait, selon nos sources, accueilli cette nou- velle avec beaucoup de joie, surtout qu'il a suivi avec attention le parcours de l'USMBA en championnat et en coupe d'Algérie et de surcroit réalisé sous la coupe d'un fils de sa ville natale, en l'occurrence, CEO. Aux dernières nouvelles, le père de Belaïli aurait demandé un temps de réflexion avant de pouvoir donner une réponse aux dirigeants de

avant de pouvoir donner une réponse aux dirigeants de l'USMBA. Ainsi, il y a quelques chances

l'USMBA. Ainsi, il y a quelques chances probables de voir Youcef

Belaïli porter les couleurs vert et

rouge

de

l'USMBA

la

saison

prochaine.

 

M. B.

En attendant la désignation d'un nouveau président

Benayad pour sauver les meubles

Il est vrai qu'au lendemain de chaque fin de saison, tout le monde s'attend à un renouveau du côté de l'USMBA.

Cette année ne fait pas excep- tion à la règle et au terme d'un bon parcours réalisé par les capés de Si Tahar, tant en championnat qu'en coupe d'Algérie, à Sidi Bel-Abbès, l'opinion sportive continue de manifester des signes de révolte et de contestation, même si les diri- geants actuels laissent planer le doute quant à la nomination d'un futur président, capable de guider son équipe à bon port dans la mesure où la démission du prési- dent El-Hennani a été entérinée par les membres du conseil d'adminis- tration de la SSPA/USMBA, alors que le vice-président, chargé de la fonction du président par intérim, a jeté l'éponge après s'être vu "indési- rable". L'heure appelle désormais à la reviviscence et au redressement de l'équipe. Une situation qui a poussé, rappelons-le, les supporters de l'équipe à crier leur ras-le-bol, en organisant jeudi dernier un sit-in à la Place Carnot pour exiger de la direction actuelle une conférence de

presse "officielle" (pour paraphra- ser les dires d'un supporter emporté).

Nombreux sont ceux qui conti- nuent d'assimiler ce qui se passe actuellement à l'USMBA à un "crime", compte tenu des incompré- hensions qui touchent leur chère équipe et qui perdurent au sein du club porte-fanion et des luttes sans merci auxquelles se livrent parfois certains membres actionnaires. Il se trouve que les plus avertis disent basta ! Les plus sages assistent, eux, impuissants aux situations confuses en gardant la tête froide et en exigeant du concret. Ils récla- ment de plus en plus une conféren- ce de presse ou une rencontre avec ceux qui se disent défendre l'intérêt du club pour prendre connaissance de tout ce qui se passe dans la demeure du club. Il faut dire qu'en dépit de tout ce se qui trame dans les coulisses pour désigner un nou- veau président à l'USMBA, les choses demeurent encore floues à cause de l'absence de nouveaux actionnaires, même si l'on parle déjà de l'ouverture du capital. Certains anciens supporters se posent des questions sur cette posi- tion des membres du conseil qui tardent à désigner un successeur à El-Hennani et régentent un cadre

légal et transparent réunissant l'en- semble des "courants". Les plus actifs d'entre eux veulent aller avec promptitude, mais avec stratégie dans leur démarche, pour éviter au club d'autres scénarios catas- trophes. Tout est question de timing et le temps presse donc.

C'est pour éviter toute autre mauvaise aventure à l'USMBA que l'on s'active du côté des membres du conseil d'administration actuel pour tenir dans les plus brefs délais une plénière. Cela permettra de se fixer définitivement sur le devenir de l'équipe et surtout d'envisager toutes les actions pour repartir du bon pied. C'est ainsi que les ren- contres de coordination se multi- plient. Dans tout ça, les efforts doi- vent être renforcés afin de ne pas s'estomper, histoire de ne pas don- ner l'occasion aux opposants d'at- teindre leur but, même si la situation risque de perdurer quelques jours en raison d'entraves administratives et que les bonnes volontés risquent de se heurter aux modalités administra- tives et juridiques. Ainsi, en attendant la désignation officielle d'un nouveau président, Mohamed Benayad, l'ac- tuel nouveau directeur général, assu- re la fonction de premier responsable pour tenter de sauver les meubles. M. B.

www.competition.dz

Lundi 10 juillet 2017

USMB

15

www.competition.dz Lundi 10 juillet 2017 USMB 15 BERDAOUI, nouveau président La réunion tenue avant-hier soir

BERDAOUI,

nouveau président

La réunion tenue avant-hier soir dans un restaurant à Chréa s'est soldée par la désignation d'un nouveau président de la SSPA, à savoir Smaïl Berdaoui, un ancien champion d'Afrique de karaté.

De notre correspondant

AMINE DJAÂFAR

Berdaoui, élu par le conseil d'administration, a été installé officiellement hier en fin d'après- midi. Ce nouveau responsable aura plusieurs tâches à accom- plir, entre autres la prise en char- ge des salaires des joueurs, ainsi que les salaires des membres du staff technique de l'USMB. Berdaoui doit également faire de son mieux pour régler tout le passif et travailler en collabora- tion avec la même équipe diri- geante, c'est-à-dire Ahmed Boumaza, le directeur de la SSPA qui a donné son accord pour aider Berdaoui dans sa tâche durant cette période déli- cate et très importante pour le club blidéen. Boumaza va se reti- rer en douceur une fois que tout sera mis en place pour le nou- veau boss.

Il a le soutien des autorités locales Smaïl Berdaoui a obtenu aussi le soutien des autorités locales de la ville de Blida. Le wali par inté-

rim a promis de l'aider à déblo- quer une somme de deux mil- liards de centimes pour payer les joueurs et le directeur de la jeu- nesse et des sports va lui aussi remettre un milliard de cen- times. Ces trois milliards de cen- times permettront à Berdaoui de régler les problèmes financiers en attendant l'apport des indus- triels.

Des industriels et des hommes d'affaires veulent investir dans le club La réunion d'avant-hier a été marquée par la présence d'hommes d'affaires ainsi que des députés qui ont promis d'ai- der le club et des industriels qui veulent acheter des actions. Il faut dire que la réunion de Chréa a été bénéfique et va permettre au club d'entamer sa préparation dans de très bonnes conditions.

Khezrouni proposé au poste de manager général Les membres du conseil d'admi- nistration de la SSPA/USMB ont proposé le nom de l'ancien joueur, à savoir Mohamed

proposé le nom de l'ancien joueur, à savoir Mohamed Khezrouni, pour occuper le poste de manager

Khezrouni, pour occuper le poste de manager général. Ce dernier a une certaine crédibilité vis-à-vis des industriels et sur- tout les joueurs. En effet, Khezrouni, qui est un cadre supérieur dans une société éta- tique, ne veut pas être payé et travaillera plutôt à titre gracieux. Cependant, les engagements professionnels de cet ancien joueur l'ont contraint à réclamer un peu de temps pour prendre la bonne décision.

Bacha et son staff maintenus Mohamed Bacha sera l'entraî- neur de l'USMB la prochaine sai- son et nul ne pourrait le toucher ; c'est ce qu'ont décidé les action- naires avant-hier. Bacha va com- mencer sa tâche le plus normale- ment du monde et aura carte blanche. Ce dernier va travailler avec le duo Kamel Zane-Fatah Toual pour mettre l'équipe sur la bonne voie et lui permettre d'at- teindre ses objectifs. A. Dj.

«Je travaillerai avec l'ancienne équipe dirigeante»

Le nouveau président de la SSPA/USMB, Smaïl Berdaoui, nous a fait savoir qu'il veillera à la stabilité du club et travaillera avec les mêmes personnes qui ont pu offrir l'accession à Blida la saison écoulée.

«Je suis le nouveau président du club et j'ai accepté cette nouvelle mission dans l'intérêt de l'USMB. Je ne vais pas faire le travail seul, mais avec l'ancienne équipe dirigeante, à sa tête Ahmed Boumaza qui est le P-DG de la société."

«Pas de changement concernant les décisions prises par Boumaza» Ayant voulu clarifier les choses concernant le staff technique du club, Berdaoui nous a fait savoir que Mohamed Bacha sera l'entraîneur en chef et c'est lui qui va driver l'équipe durant toute la saison : "Bacha a été désigné en tant qu'entraîneur en chef, il sera secondé par Kamel Zane. Concernant l'entraîneur des gardiens de but, cette tâche sera confiée à Fatah Toual qui est l'homme de la situation aussi. Donc, on va essayer de travailler dans le bon sens pour atteindre nos objectifs."

«Le recrutement sera finalisé dans les jours à venir» Avant de conclure, Smaïl Berdaoui nous a fait savoir qu'Ahmed Boumaza va poursuivre son travail et va finaliser avec les joueurs avec les- quels il a négocié : "Boumaza a déjà négocié avec l'ossature et a pu convaincre la majorité des joueurs de rester. Concernant les nouveaux joueurs, on va finaliser avec eux dans les jours qui viennent et je tiens à préciser que le recrute- ment a été étudié, on n'a pas recruté à l'aveu- glette", nous a déclaré Berdaoui. A. Dj.

CSC

Le milieu des Vert et Noir révèle à Compétition

Tayeb : «Ma blessure m'a contraint

à revoir à la baisse mon salaire»

Joint par nos soins au téléphone, le milieu offensif des Vert et Noir Mohamed Tayeb a bien voulu nous dire pourquoi il a accepté de prolonger son contrat avec son club et de revoir à la baisse sa rémunération mensuelle.

De notre correspondant

RABAH GATTOUCHE

Voulez-vous d'abord nous dire pourquoi vous aviez accepté de prolonger votre contrat d'une année et de revoir à la baisse votre salaire ?

C'est la blessure que j'ai contractée lors de la rencontre amicale jouée par mon club contre le CRBAF, le mois d'avril dernier, qui a pous- sé la direction de mon club à me proposer de signer un nouveau bail avec un salaire plus bas que celui que je percevais la saison derniè- re. Puisque vous me donnez l'occasion, je vou- drais, par le biais de votre journal, remercier le coach et le manager de mon club pour m'avoir retenu, bien qu'ils sachent que je suis conva- lescent et que je ne vais pas suivre la première phase de la préparation d'avant-saison.

Peut-on savoir quand seriez-vous prêt à reprendre les entraînements et à refouler les terrains ?

Comme j'ai subi une intervention chirurgi- cale pour soigner ma blessure au genou que j'ai contractée le mois d'avril dernier, je serai prêt à reprendre les entraînements dès que j'aurai fini ma rééducation ; je pourrais refou- ler les terrains le mois d'octobre prochain.

Cela dit, je vais faire l'impossible pour que retrouver ma forme optimale et donner le meilleur de moi-même sur le terrain la saison prochaine le plus tôt possible.

La dernière saison, votre club n'a réussi à éviter la relégation que lors de la dernière journée du championnat ; que préconisez- vous pour que votre équipe fasse un bon parcours l'exercice prochain ?

La saison dernière, vu que notre effectif était très riche, nous aurions pu joué les pre- miers rôles et non le maintien si, lors de l'aller, si notre club n'avait pas connu une valse à la tête de sa direction administrative et n'avions pas été coachés par plusieurs entraîneurs dont les méthodes étaient très différentes. La preu- ve est là, nous avons été plus performants lors de la phase retour parce que, comme vous le savez bien, nous avions été dirigés par un seul coach, très compétent, qui a su bien nous remettre sur orbite, nous a poussés pour gla- ner 25 points et sauver notre team du purga- toire. Cela pour vous dire que, pour que nous puissions faire un bon parcours l'exercice pro- chain, nous devons, certes, faire une très bonne préparation d'avant-saison, mais aussi, et surtout, que notre club ne doit pas connaître l'instabilité qu'il a vécue l'année passée.

Voulez-vous nous dire si vous préférez que votre club joue au stade Hamlaoui ou au stade Benabdelmalek où il a disputé et gagné les trois derniers matches de championnat l'exercice écoulé ?

Bien que mon équipe ait été très performan- te et ait gagné au stade Benabdelmalek les trois derniers matches de championnat de l'exercice passé, qu'elle a disputés contre le MCA, le CAB et le MCO, je ne vous cache pas que vu que je suis un milieu offensif de prédi- lection et que j'aime évoluer sur une grande aire, je préfère que mon club reçoive ses adversaires au stade Hamlaoui parce que sa pelouse est en gazon naturel et me permet de bien m'exprimer.

Qu'avez-vous à dire à vos fans qui veulent que leur club joue les premiers rôles la saison prochaine ?

Je souhaite que nos supporters continuent à nous booster comme ils l'ont toujours fait mer- veilleusement, car nous avons besoin de leur soutien pour que nous réussirons un bon par- cours l'exercice prochain si notre équipe réus- sit à assurer sa place en Ligue 1 Mobilis. Cela dit, pour que notre club puisse jouer les pre- miers rôles comme le veulent nos fans, la

jouer les pre- miers rôles comme le veulent nos fans, la direction de notre club doit

direction de notre club doit renforcer l'effectif par des joueurs de qualité prêts à nous appor- ter un plus et surtout veiller à nous éviter de vivre les problèmes qui nous ont déstabilisés

la saison écoulée.

R. G.

Boulekhoua, 3 e recrue

Selon les échos qui nous parviennent de l'organe auquel la direction du CSC accorde la primeur pour une raison qui reste à élucider, l'arrière de l'USMH Boulekhoua aurait donné son accord final au manager des Vert et Noir, Arama, le seul recruteur du club phare de Cirta. Au cas où cette information se confirmerait, Boulekhoua sera le troisième joueur que le CSC engage en ce mercato d'été après le gardien Rahmani (MOB) et l'attaquant Abid (NAHD).

www.competition.dz

Lundi 10 juillet 2017

16

OM

www.competition.dz Lundi 10 juillet 2017 16 OM Boukhelkhel doit faire la part des choses Banouh veut

Boukhelkhel doit faire la part des choses

Banouh veut partir

Dahar, 4 e recrue

Dahar, 4 e recrue A la dernière minute, le joueur harrachi Merouane Dahar doit rentrer dans

A la dernière minute, le joueur harrachi Merouane Dahar doit rentrer dans le bureau du président pour parapher les quelques pages que contient son nou- veau bail. Ce qui laisse entendre que l'ex-pensionnaire du MC Oran va rejoindre le groupe dès demain pour participer aux premiers trots du stage que l'équipe médéenne compte pro- grammer au niveau d'un site du Titteri. Ce stage, comme il y a lieu de le rappe- ler, sera scindé en quatre étapes afin de permettre au staff technique d'arrêter une liste définitive de joueurs qui pour- ront défendre les couleurs orange et bleu de Médéa à l'occasion du prochain exercice. Après la signature de Khaldi (CRB Kais), Zalami (AS Khroub) et Dif (CA Batna), Dahar sera la 4e recrue de l'OM en ce mercato d'été. M. G.

Bouchiba souhaite rester

Le président Boukhelkhel l'a toujours dit : «Celui qui veut partir n'a qu'à ramener la
Le président Boukhelkhel l'a toujours dit : «Celui qui veut
partir n'a qu'à ramener la partie négociatrice. Nous, on ne
peut pas retenir quelqu'un contre son gré.»
De notre correspondant
M. GRINI
On ne peut évoquer le cas Banouh à Médéa,
car la déclaration du boss médéen est bien expli-
cite et franche. Dans une telle situation, l'ex-
Mobiste Hamza Banouh, s'il veut vraiment par-
tir, est tenu de faire rencontrer les deux chair-
mans médéen et kabyle pour que les négocia-
tions se fassent dans les règles, vite et avant le
délai de la fermeture du présent mercato estival
qui aura lieu le 31 du mois courant.
directement voir le président pour lui demander
sa lettre de libération. En conclusion, le premier
responsable du club du Titteri, à l'heure qu'il est,
attend toujours un signe de son joueur qui
devait ramener avec lui, comme prévu, le club
qui le veut pour les éventuelles négociations de
son transfert. Enfin, il y a lieu de rappeler que
l'attaquant Banouh est lié avec le club jusqu'au mois
d'août 2018, ce que complique un peu son cas.
Hamza doit ramener un club
pour négocier
Seulement, il y a une histoire à raconter avant
cela. Tout va bien pour l'enfant de la capitale jus-
qu'au jour où tout a basculé. C'était lors de la
seconde moitié du championnat ; une altercation
a éclaté entre le driver Slimani et le joueur
Banouh. Ce dernier n'a pas apprécié le geste de
son entraîneur qui a daigné le mettre au placard
sans aucune raison apparente. Les choses sont
restées en l'état jusqu'à la fin de la compétition.
En froid avec son coach Slimani, Hamza Banouh
n'a plus l'envie de rester encore une saison à l'O
Médéa. Alors, l'ex-stratège du MO Bejaia est allé
Quelques minutes ont suffi
pour dissuader Adel
En revanche, le joueur polyvalent Adel Bouchiba,
un pur produit médéen, son cas n'est apparemment
pas comme celui de son coéquipier Banouh. L'ex-
pensionnaire de la JSM Chéraga est parvenu, en fin
de compte, à trouver un terrain d'entente avec son
président qui l'a assuré qu'il n'ira nulle part. Pourtant,
il y a quelques jours de cela, le numéro 24 des
Olympiens était bien décidé de prendre ses cliques et
ses claques et de quitter le navire de l'Olympique de
Médéa. Ce qu'il n'a pu mettre en pratique après que le
boss médéen est arrivé à l'en dissuader en quelques
minutes de discussion. Ce qui laisse entendre que le
joueur Bouchiba ne pense pas changer l'OM pour
quelques poignées de dinars. M. G.
Le manager Oukacha
propose un trio batnéen
Le chairman médéen a reçu dans son bureau le manager Oukacha avec lequel il a l'habitude de
travailler, accompagné d'un trio de joueurs batnéens. Ces joueurs, tous des cadres de la formation
des Aurès, le CA Batna, veulent emboiter le pas à leur coéquipier Lotfi Dif qui a déjà signé récem-
ment son contrat de deux ans avec l'OM. Ces joueurs ont pour noms Bilal Bahloul (31 ans), dont
le contrat court jusqu'au mois de juillet 2018, Abdelhakim Djarbou (27 ans), sous contrat jusqu'au
mois de décembre 2017 et Oussama Mesfar (28 ans)
lié par contrat jusqu'au mois de décembre prochain.
Trop tard pour Noubli
Fethi Noubli a tellement roulé sa bosse au niveau des diffé-
rents paliers du football national qu'il paraît plus vieux
Le chairman médéen a accepté l'offre du manager
précité, mais a demandé l'avis de son coach. Ce der-
nier, selon notre source, a donné son feu vert pour
leur recrutement.
que son âge, 29 ans. Il a porté le maillot de plusieurs
équipes telles que le NRB Rouiba, le Paradou AC,
l'USM Annaba, le RC Arba, l'USM Blida, le MC El-
Eulma où il a marqué 6 buts avec cette formation
qui l'a libéré lors du dernier mercato hivernal au
profit du DRB Tadjenanet, l'équipe avec laquelle il
est actuellement lié par contrat jusqu'au mois de
janvier 2019. Cela n'a pas empêché les respon-
sables médéens de s'intéresser à ce joueur qui
répond au profil recherché, un renard des surfaces.
Mais, malheureusement, pour le président
Boukhelkhel et ses adjoints qui ont contacté le joueur,
ce dernier leur a expliqué qu'il avait déjà signé hier pour
le MO Béjaïa.
L'ex-stratège de la formation batnéenne Lotfi
Dif n'a pas manqué de faire ses premières
déclarations dès qu'il a ratifié son contrat
avec son nouveau club, l'O Médéa.
"Franchement, je suis très heureux d'avoir
opté pour un club comme l'O Médéa. Un club
qui fait les joueurs et non pas le contraire.
Elle aide à faire connaître sur la scène des
joueurs inconnus jusque-là que toutes les
équipes courtisent en fin de parcours. C'est
pour cette raison que j'ai préféré l'OM au Nasr
Hussein-Dey. Etant donné que l'OM forme des
vedettes, maintenant, c'est mon tour. Je ne

DRBT

L'émigré Mohamed Yacine arrive

L'Algéro-Belge arrivé avec son manager, samedi après-midi, pourrait finalement signer son contrat. En quête d'un meneur de jeu depuis l'annonce du départ d'El- Mouedden qui veut rejoindre son club d'ori- gine, le PAC, la direction de Tadjenanet a réussi à trouver un joueur répondant au pro- fil conforme à ce poste. Discrètement, le pré- sident Graïche a avancé dans le dossier de l'émigré qui a exprimé le désir de tenter une expérience dans son pays natal. Le premier responsable du DRBT a rencontré son entou- rage à plusieurs reprises pour ébaucher les conditions du contrat que le joueur va inces- samment parapher en présence de son man-

ger. Mohamed Yacine, qui évoluait la saison passée dans un club belge de 3e division, a reçu plusieurs propositions de clubs algé- riens, mais il a préféré rejoindre le DRBT où le joueur du K.W Coxyde semble répondre aux sollicitations des dirigeants.

Djellilahine proposé

Le milieu offensif, Djellilahine Othmane, qui évoluait il y a trois saisons au CSC, a été proposé par son coéquipier Guerabis au pré- sident du DRBT. Le joueur servira de dou- blure pour offrir une richesse à l'effectif. Un recrutement difficile sur lequel le président Graïche ne va pas s'attarder car il n'a pas totalement exclu d'aller au bout de l'engage- ment de deux attaquants africains qui va

avoir lieu cette semaine pour barrer la route à tout autre recrutement lié à l'enrichisse- ment des effectifs.

Boutaba veut revenir

A peine arrivé à l'ESS où il s'est engagé pour deux ans, Boutaba veut retourner dans son ancien club. C'est assez rare qu'un ancien joueur renoue avec son équipe, mais faisable quand le joueur ne désire pas prolonger l'aventure dans un club où il ne se sent pas à l'aise. Boutaba attend une offre suffisante du DRBT pour faire son come-back, sauf que le club n'a entamé aucune démarche pour récu- pérer son ancien joueur. Ce feuilleton, qui anime la rue, semble clos chez les dirigeants

tadjenanetis.

A. T.

Dif : «Je suis là parce que l'OM forme des vedettes»

vous cache pas que j'avais des offres de deux équipes, le CSC et le NAHD, mais en mon âme et conscience, j'ai choisi l'Olympique de Médéa", dira Dif avant d'avouer : "Lorsque j'ai rencontré le président et le coach, j'ai eu cette impression de les connaître depuis fort longtemps ; c'est pour cela que je fus vite convaincu par leur discours."

impression de les connaître depuis fort longtemps ; c'est pour cela que je fus vite convaincu
www.competition.dz Lundi 10 juillet 2017 MOB 17
www.competition.dz
Lundi 10 juillet 2017
MOB
17

NOUBLI, 5 e RECRUE

«Replacer le MOB parmi l'élite»

C'est désormais officiel, l'ex- attaquant du DRBT, Fethi Noubli, 29 ans, est la 5 e recrue des Béjaouis. Nous avons recueilli les premières impressions du nouveau joueur des Vert et Noir qui a posé avec le maillot du MOB dans l'après-midi d'hier.

avec le maillot du MOB dans l'après-midi d'hier. De notre correspondant BADIS BESSAÏ Votre première

De notre correspondant

BADIS BESSAÏ

Votre première réaction après cette signature au MOB…

C'est un honneur pour moi de signer dans un aussi grand club que le MOB. Je souhaite tout d'abord remercier la direction qui m'a contacté aussitôt que ma libération a été accordée et qui a tout fait pour faciliter mon transfert au club, la procédure n'était nullement compliquée, ça s'est passé très rapide- ment.

Vous avez signé pour 2 ans au MOB, quels sont vos objectifs ?

En effet, je suis à présent lié pour une période de deux ans avec le MO Béjaïa ; la prochaine saison, j'aiderai le club à atteindre son objectif principal, à savoir

l'accession en Ligue 1 Mobilis et donner tout ce qui est en ma possession pour remettre le MOB à sa place parmi l'élite.

Un mot pour les fans ?

Je suis très heureux d'avoir le privilè- ge de porter les couleurs du MOB pour le prochain exercice sportif. Je profite de l'occasion pour lancer un appel à tous les supporters béjaouis et leur dire que le temps est à l'union, il faut rester der- rière ce club pour l'aider à retrouver sa place car dans ces moments, un joueur

ou un dirigeant ne peut rien faire à lui seul. La mission de l'accession sera très difficile, mais pas impossible du moment que toutes les parties seront présentes aux côtés du club. Pour ma part, je tiens à rassurer l'en- semble des fans que je serai à la hauteur de leurs exigences et que je ne les déce- vrai. Je n'hésiterai pas à mettre à la dis- position du club toutes mes capacités afin de réaliser le rêve de milliers de personnes.

B. B.

Maâmar Youcef prochainement de retour

L'ex-défenseur de l'ASO serait en négociations avec la direction des Vert et Noir. Le défenseur de 27 ans a apparemment même réussi à trouver un ter- rain d'entente avec les responsables béjaouis et est attendu dans les pro- chains jours à Béjaïa pour officialiser sa venue au MOB. L'ancien défen- seur, sociétaire du MOB lors de l'exercice 2015/2016, fera donc probable- ment son retour chez les Crabes.

AG des actionnaires aujourd'hui

C'est donc cet après-midi qu'est prévue une assemblée générale des actionnaires du MOB. D'après les informa- tions recueillies auprès de quelques responsables béjaouis, on croit savoir que ladite réunion consistera, dans un pre- mier temps, à évaluer le travail effectué par les nouveaux responsables de la maison vert et noir, à savoir Amar Boudiab, comme président du conseil d'administration, et Mustapha Rezki à la tête du conseil de gestion. On vient également d'apprendre que le technicien Hamdi pourrait bel et bien être présenté après l'AG ; l'ex-entraî- neur de l'USM Alger compte profiter de cette assemblée pour discuter avec l'ensemble des actionnaires béjaouis. Ainsi, sauf revirement de dernière minute, Hamdi sera bel et bien le nouveau coach des Crabes.

Les dirigeants ont tout réglé avec lui

Hamdi attendu ce soir à Béjaïa

Comme rapporté dans nos dernières éditions, l'ex- entraîneur de l'USMA est sur le point de se poser comme nouveau respon- sable de la barre technique béjaouie. Sa venue au MOB ne saurait tarder à être offi- cialisée. Les dirigeants béjaouis, qui semblent avoir tout réglé avec Hamdi attendent ledit technicien à Béjaïa pour officialiser son engagement au club phare de la Soummam. Ainsi donc, Miloud Hamdi est attendu aujourd'hui ou au plus tard demain à Béjaïa pour s'engager officielle- ment chez les Vert et Noir d'Yemma Gouraya. La pré- sentation du nouveau coach se fera donc d'ici très peu de temps. Une source bien informée nous a ainsi confié que le technicien de 46 ans a tout conclu avec la direction

des Crabes suite à une conversation téléphonique avec le boss mouloudéen Mustapha Rezki ; les deux hommes ont finalement fini par trouver un terrain d'en- tente qui arrange les deux parties.

Il entamera directement sa mission Un énorme chantier attend donc le technicien qui, d'après la même source, entamera sa mission avec les Crabes en commençant par s'entretenir avec les nouveaux responsables afin de tracer un plan de travail et de s'entendre sur les objectifs ciblés. On rapporte que Hamdi compte enchaî- ner avec l'élaboration de la liste des joueurs béjaouis à libérer et finir ce qui reste du recrutement estival. B. B.

Kadri officiellement mobiste

Même si aucune présentation de joueur n'a été faite, l'ex-milieu de terrain du NARB Réghaïa Mehdi Kadri s'est officiellement engagé avec le MO Béjaïa. On apprend que le joueur, pour des raisons personnelles, n'a pas voulu être présenté avant que quelques pro- blèmes ne soient réglés. L'attaquant de 22 ans a, en effet, paraphé un contrat de deux ans avec le club phare de la Soummam, qui pourra compter sur les ser- vices de Kadri durant les deux prochaines saisons.

ASO

Aucun joueur n'a saisi la CRL

Les jours se suivent sans que la direction du club chélifien n'entrevoie une issue quant à la situation qui prévaut sur le plan financier.

De notre correspondant

A. BENABDELKADER

L'inquiétude est à son apogée du côté des supporters qui appré- hendent toujours cette interdiction de recruter imposée par la FAF pour tout club endetté, même si l'on attend toujours le renouvellement de la CRL et par ricochet les résolutions qui proviendront de la nouvelle com- mission après la fin de ce mois.

Prolongement du sursis Sachant que, jusqu'à ce jour, aucun joueur de l'actuel groupe n'a saisi la CRL, le club chélifien est à l'abri de toute poursuite jusqu'à la fin de ce mois, voire jusqu'à l'entame des fonctions de la nouvelle Chambre des litiges. Cela donnerait une pro-

longation du sursis pour que les diri- geants du club puissent trouver des solutions au marasme financier qui frappe l'ASO. Prévue au 20 juillet, l'in- terdiction de tout recrutement peut aller jusqu'à la fin du mois.

Les anciennes dettes peuvent nuire Sachant que même les anciennes dettes, voire les dossiers qui sont sur la table de la CRL comptent aussi, l'ASO n'est donc pas à l'abri puisque d'anciens joueurs attendent toujours leur dû. Cela pourrait être nuisible au club qui mise sur le même objectif raté deux fois de suite, à savoir l'accession.

Voir petit et patienter, la solution L'issue de secours pour le club ché-

lifien est de revenir à l'ancienne politique qui consiste à compter sur le cru, voire sur les jeunes produits ; cela n'exigera pas des sommes fara- mineuses. La formation pourrait être le bon train du club chélifien qui le fera vivre via les transactions avec les grosses cylindrées. Cependant, ce projet exige des moyens, mais aussi une sensibilisa- tion permanente. La direction du club, qui semble incapable de mener à bien ses opérations en raison du manque de ressources financières, ne peut s'aventurer à aller de l'avant. Seul le black-out est salva- teur. Il est vrai que l'avenir est tou- jours évoqué dans les coulisses de la direction du club. Cet intérêt est tra- duit par la signature de jeunes joueurs en catégories jeunes, ce qui

n'est pas mauvais quant à l'investis- sement. Mais toujours est-il qu'il faudrait désormais voir la vérité en face et faire en sorte de calmer les

esprits car l'ASO ne manque pas de fans qui souhaitent ardemment que leur équipe soit la meilleure.

A. B.

Khezzar sera à Chlef ce mercredi

L'entraîneur chélifien Khezzar, qui a élaboré le plan d'action sportif avant de l'envoyer à la direction du club, devrait être à Chlef ce mercredi. Sa venue mettra fin à toutes les inquiétudes car les avis sont partagés quant à son intention de rester ou pas. Le problème étant d'ordre pécuniaire qui asphyxie le club et qui n'est pas fait pour mettre le groupe dans la sérénité exigée par l'entraîneur qui ne veut pas revivre le cauchemar de la saison écoulée.

le groupe dans la sérénité exigée par l'entraîneur qui ne veut pas revivre le cauchemar de

18 www.competition.dz

Lundi 10 juillet 2017

PUBLICITÉ

18 www.competition.dz Lundi 10 juillet 2017 PUBLICITÉ Compétition / PUB ANEP 0080 du 10/07/2017
Compétition / PUB ANEP 0080 du 10/07/2017
Compétition / PUB
ANEP 0080 du 10/07/2017
www.competition.dz Lundi 10juillet 2017 JSMB 19
www.competition.dz
Lundi 10juillet 2017
JSMB
19

9 recrues en attendant un attaquant et un gardien

La JSMB ne veut pas rater sa saison

Le club compte très bientôt clôturer son mercato estival et ceci après l'engagement de 9 nouveaux joueurs qui défendront les couleurs vert et rouge durant le prochain exercice sportif.

De notre correspondant

BADIS BESSAÏ

La direction a donc jusqu'à pré- sent réussi à convaincre, mine de rien, 9 nouveaux joueurs à s'engager au club béjaoui. Il faut dire aussi qu'elle a effectué un recrutement plutôt bien étudié avec le renforcement de quasi- ment tous les postes qui ont montré des lacunes la saison dernière.

Pas de folies La cellule chargée du recrutement du club béjaoui n'a pas fait de folies, elle a préféré jouer la carte de l'assurance en attirant au club un mélange de joueurs possédant une grande expérience en la matière et d'autres jeunes joueurs pétris de quali- tés. Ainsi donc, la JSMB affiche claire- ment son objectif de l'accession.

JSMB affiche claire- ment son objectif de l'accession. Satisfaction Les Vert et Rouge de Béjaïa avec

Satisfaction Les Vert et Rouge de Béjaïa avec un total de neuf nou- velles recrues comptent boucler très prochainement leur mercato estival. On apprend, en effet, que la direction béjaouie, qui souhaite cette saison arri- ver à atteindre l'objectif de l'accession, veut mettre toutes les chances de son côté avec un recrutement plutôt varié. Les dirigeants béjaoui semblent, en

plutôt varié. Les dirigeants béjaoui semblent, en effet joueurs dont dispose à présent le club. nouveaux

effet

joueurs dont dispose à présent le club.

nouveaux

très

satisfaits

des

Zeghdoud veut encore 2 joueurs La JSMB a plutôt réalisé un bon merca- to estival avec le recrutement de neuf nouveaux éléments qui porteront le maillot du club durant les deux pro- chaines saisons. Ainsi, on vient d'ap-

prendre par l'entraîneur Mounir Zeghdoud que le club compte encore recruter un gardien de but et un atta- quant, avant de clore le recrutement

estival. Ce dernier n'a pas voulu dévoi-

ler les noms des deux dernières

recrues des Vert et Rouge.

On parle de Ziaya Bien que le nouveau coach de la JSMB Mounir Zeghdoud ne souhaite toujours pas divulguer la moindre information sur les deux dernières recrues de la JSMB, une source généralement bien infor- mée nous dévoile que les responsables béjaouid sont en contacts avancés avec l'ancien attaquant de l'ES Sétif, à savoir Abdelmalek Ziaya. Selon la même source, Ziaya, qui pourrait racheter ses papiers auprès de son ancien club l'ASM Oran, serait même attendu au cours des prochaines journées à Béjaia pour officialiser son engagement avec les Vert et Rouge.

Zerdab pourrait faire son retour

Un autre ancien joueur pourrait aussi

faire son come-back chez les Vert et Rouge, il s'agit ainsi du milieu de ter- rain Zahir Zerdab qui serait apparem- ment en contact avec les responsables béjaouis pour un éventuel retour au club béjaoui. L'ex-milieu de terrain du

MC Alger, âgé de 35 ans, actuellement en

France pour des soins, est lui aussi atten-

du les jours prochains à Béjaïa où le

joueur rencontrera sans aucun doute le président Tiab pour discuter de son éventuel transfert au club béjaoui. B. B.

Reprise des

entraîne-

ments

cet après-

midi

C'est donc pour cet après-midi que le nou- veau coach de la JSMB, Mounir Zeghdoud, a convoqué ses poulains au stade de l'Unité maghrébine pour enta- mer les préparatifs de la prochaine saison. La JSMB effectuera ainsi cinq séances d'entraî- nement à Béjaïa avant de prendre la route en direction de la capitale des Hauts Plateaux pour une deuxième partie de préparation. Le groupe béjaoui séjournera ainsi à l'hôtel El-Hidab à Sétif et s'entraînera au com- plexe sportif d'El-Bez et cela pendant 10 jours. Le groupe, après avoir effectué son stage à Sétif, se rendra sur les terres tunisiennes pour prendre part à un troi- sième et dernier stage de préparation estivale. On ignore pour le moment le lieu de ce regroupement pour une autre dizaine de jours, mais d'après quelques informations en notre possession, on croit savoir que les Vert et Rouge seront à Aïn Drahem du 31 juillet au 11 août 2017. B. B.

RCR

Vers un départ collectif des joueurs

La relégation du RCR en Ligue 2 Mobilis pourrait provoquer un départ massif de ses joueurs.

De notre correspondant

B. BOUGUELMOUNA

Nous avons constaté récem- ment la situation floue que traverse le club phare de la ville de Relizane et surtout son avenir incertain. Cet état de fait incite plusieurs éléments à quitter le train du Rapid cet été, cer- tains ont saisi la Chambre de résolu- tion des litiges pour exiger leur libéra- tion après avoir enchaîné plusieurs mois sans percevoir leur salaire. Cette situation a suscité l'inquiétude chez les joueurs, étant donné que ces derniers ne sont pas encore fixés sur leur avenir, et aussi chez les fans qui ne sont pas du tout rassurés concernant l'avenir de leur club.

Hamri n'a pas encore tranché Le président de la formation reliza- naise n'a pas encore tranché l'identité du nouvel entraîneur, et cela après plusieurs semaines de la fin du précé-

et cela après plusieurs semaines de la fin du précé- dent exercice. Malgré les CV d'entraî-

dent exercice. Malgré les CV d'entraî- neurs sur le bureau du boss, ce der- nier trouve énormément de difficul- tés à mettre la main sur le bon profil que cherchent les fans relizanais.

Le renfort au point mort Il faut dire qu'actuellement, le renfort est au point mort, aucune décision n'a été prise par le président et son entou- rage concernant les joueurs à contac- ter afin de les convaincre de venir ten- ter une expérience avec le club phare de Relizane la saison prochaine. Ce qui demeure une très mauvaise chose pour l'avenir de l'équipe.

Pas de Bengrina à Relizane Annoncé il y a quelques jours au Rapid sous forme de prêt de son équi- pe l'USMA, le jeune Sofiane Bengrina ne portera pas le maillot du RCR lors de la prochaine saison, avons-nous appris du président du club Hamri lors d'une discussion téléphonique :

"Quant à l'affaire Bengrina, je ne l'ai su qu'à travers les différents points de presse, ainsi que par les réseaux sociaux. Mais cela n'est pas vrai, car je n'ai pas contacté le joueur en question et il ne pourra pas être dans notre effectif de la prochaine saison." B. B.

Belarbi : «Hamri doit oublier les 3 points et préparer la nouvelle saison»

Considéré parmi les techni- ciens en sport de la vieille école des années 80, issu de l'ISTS où il a été pris en charge par les anciens entraîneurs internationaux à l'ima- ge de Rabah Saâdane et Noureddine Saâdi, Mohamed Belarbi nous a déclaré que le prési- dent du club Mohamed Hamri devrait oublier l'affaire des trois points défalqués et le dossier dépo- sé au TAS. Il doit se focaliser sur la saison prochaine, que ce soit en Ligue 1 ou bien en Ligue 2 Mobilis, ramener un entraîneur capable de driver le train du Rapid et le plus important recruter les joueurs sus- ceptibles de bien défendre le maillot vert et blanc du RCR. "Il faut que le président Hamri oublie les événements de la saison derniè- re et tout ce qui a suivi et laisser le temps de trancher si on doit rester en Ligue 1 Mobilis ou bien des- cendre officiellement en division inférieure et se focaliser sur l'avenir du Rapid qui est rentré dans un tun- nel sombre. Alors il faut vite recruter un entraîneur auquel il doit dessiner la feuille de route pour la saison pro- chaine et aussi recruter des joueurs ciblés pour ne pas avoir du retard."

«Prêt à aider mon équipe» L'ancien joueur du Rapid des années 70, et entraîneur de cette même équipe du début des années 80, nous a dit qu'il est prêt à aider son club si les dirigeants de ce der- nier font appel à ses services : "Bien

que je n'aie pas encore reçu d'appel des dirigeants du RCR, je suis prêt à travailler et aider mon équipe à sur- passer cet obstacle et vivre une aventure ensemble."

«Charef est mon ami» Concernant un nom qui circule dans les coulisses du club relizanais pour coacher le Rapid, la saison prochaine, et qui est l'ancien de l'USMH, Boualem Charef, Belarbi nous a affirmé que ce dernier est un ami. Ayant fait leurs études côte à côte, il ne trouve pas de problème à travailler avec lui : "Pour ceux qui ne le savent pas, je suis un binôme de Boualem Charef ; on a fait toutes nos études à l'ISTS ensemble. J'ai de très bonnes relations avec lui. Alors, je ne vois pas d'inconvénient à travailler avec lui."

«Ramener des joueurs hors Relizane est un projet défaillant» "Je ne comprends pas comment dans une ville possédant des cen- taines de jeunes pétris de qualités, leurs dirigeants songent à recruter des joueurs hors de leur ville, bien que le temps ait prouvé que c'est un projet défaillant. Il faut que nos diri- geants se focalisent sur nos jeunes et les centres de formation, car depuis plusieurs années, le RCR a formé plusieurs talents à l'image d'Aouidet, Merzoug, Haddad, Benfissa, Lahmer, Gherbi, Seguer et Bouguelmouna." B. B.

www.competition.dz

Lundi 10 juillet 2017

20

DÉTENTE

JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE

20 DÉTENTE JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE Brésil : été un jour funeste pour Celso Jacob
Brésil : été un jour funeste pour Celso Jacob : Le plus grand arbre est
Brésil :
été un jour funeste pour Celso Jacob :
Le plus grand
arbre est né d'une
graine menue ;
une tour de neuf
étages est partie
d'une poignée
de terre.
prisonnier la nuit,
député le jour
Lao-Tseu
Celso Jacob se lève tous les jours à
5h dans sa cellule de la prison de
Papuda, près de la capitale Brasilia,
et attend la voiture qui le conduit sur
son lieu de travail : la Chambre des
députés. Il a été condamné à 7 ans de
réclusion dans un régime de semi-
liberté qui lui permet de voter les
lois, participer aux débats et apporter
son soutien à la coalition gouverne-
mentale du président Michel Temer.
Mais le soir et le week-end, il est
confiné entre les 4 murs de sa cellule
qu'il partage avec 2 autres prison-
niers dans la prison de Papuda, sans
régime de faveur. "Ceux qui me
connaissent, et dans ma ville ils me
connaissent bien, souffrent avec
moi", dit-il à l'AFP lors d'un entretien
dans son bureau à la Chambre des
députés. "Et ceux qui ne me connais-
sent pas pensent que je suis un
voleur de plus, un autre qui a détour-
né (des fonds publics). Il est difficile
de séparer le bon grain de l'ivraie",
ajoute cet homme anxieux et intaris-
sable qui ne souhaite pas être filmé
au sein du parlement. A 60 ans, Celso
Jacob avait atteint le faîte de sa car-
rière politique. Après deux mandats
de suppléant, il était devenu député
le 1er janvier dernier. Mais le 6 juin a
il a été arrêté à l'aéroport de Brasilia.
La Cour suprême venait de confirmer
sa condamnation pour avoir falsifié
en 2002 une loi et décrété l'état d'ur-
gence dans la ville de Tres Rios dont il
était le maire, dans l'Etat de Rio de
Janeiro, afin de faire construire une
crèche sans lancer d'appel d'offre. M.
Jacob reconnaît des erreurs "tech-
niques" et dit avoir été mal conseillé.
"Dans les milieux juridiques, il y a une
grande perplexité au sujet de cette
condamnation", assure cet économis-
te de formation spécialisé en éduca-
tion.
LES FLÉCHÉS
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
LLLLAAAA BBBBLLLLAAAAGGGGUUUUEEEE
Remplissez cette grille, puis reportez les lettres dans
les cases numérotées correspondantes. Vous décou-
vrirez les nom et prénom du personnage.
indulgent
lieu de
salut anglais
dépôt de
crochet d’étal
retraite
cheminée
DUDU
JJJJ OUROUR
creuseurs de
intervalle de
tombes
bloc de glace
huit degrés
méprises
songea
Le juge interroge l’inculpé :
6
-
Vous avez été amené hier, à la prison
locale, par deux gendarmes.
boutiques de
couturiers
- Oui, monsieur le juge.
12
voisin du
- Ivre, naturellement.
hareng
- Oui, monsieur le juge, tous les deux !
idéal à
atteindre
4
casse-tête
chinois
chant des
SUDOKU
oiseaux
1
tels certains
située d’un
chats
seul côté
individu
quelconque
8
4
3
personnel
2
fin de verbe
graminacée
4
6
5
1
largeur
de tissu
administre
que dalle !
9
3
2
monnaie
5
6
8
2
femme de
habit indien
lettres U.S
facteur
8
sanguin
fonçât
9
1
remarqueras
micro-
ordinateur
3
2
1
loua sans
réserve
cours jaune
jeune canidé
9
4
8
10
paresseux de
égouttoir
nature
note
cherche
3
7
9
6
chicane
5
disposé
bat le pavé
REGLE DDU JJEU
Une ggrille eest ccomposée
de pplusieurs ccarrés.
Chaque ccarré ccontient
tous lles cchiffres dde 11 àà
9. Chaque lligne ccomme
chaque ccolonne ccontient
aussi ttous lles cchiffres dde
1 àà 99. CCertains cchiffres
vous ssont ddonnés, àà
vous dde ttrouver lles
autres. PPour ccela,
procédez ppar ddéduction
et éélimination.
SOLUTION
DU NUMERO PRECEDENT
courbes
déclarer
erbium
4
1
9
8
6
2
5
3
7
armée
irlandaise
5
8
6
3
7
1
2
4
9
regimbera
7
2
3
9
4
5
8
6
1
11
parfois
6
7
2
1
9
8
4
5
3
pronom
note
3
5
8
4
2
7
9
1
6
article
7
lentille
9
4
1
6
5
3
7
8
2
d’Arabie
abominable
1
3
5
2
8
9
6
7
4
8
9
4
7
3
6
1
2
5
affaiblit
2
6
7
5
1
4
3
9
8
S
A
F
S
O
L
E
H
D
B
K
T
A
R
O
S
N
E
C
O
LES MELÉS
R
E
S
S
O
U
R
C
E
S
P
A
R
T
I
E
L
L
E
E
O
D
A
R
A
F
E
U
L
E
M
E
N
T
Biffez les mots de la liste ci-dessous. Les lettres
E
T
A
I
R
E
U
E
C
C
I
I
L
A
D
N
O
T
E
N
N
A
H
restantes vous serviront à composer les nom et
prénom du sportif caché.
E
L
M
E
P
R
E
U
N
I
Z
E
R
O
D
N
E
L
N
V
O
L
I
M
I
C
A
C
E
E
ARRIVISTE
HANNETON
T
E
R
T
E
S
T
E
E
E
M
A
O
A
A
U
N
E
R
C
O
I
Y
E
R
N
E
D
E
N
T
ASCIDIE
IMPAVIDE
I
S
E
E
T
R
G
E
N
S
T
I
P
R
O
E
L
A
D
N
R
BADINERIE
IMPORT
F
O
L
A
N
C
E
O
BALADEUR
LATINISME
N
R
R
U
I
E
T
M
R
F
R
I
B
E
E
N
I
L
P
E
R
C
U
CAPUCIN
LOIN
C
A
N
E
S
S
E
R
S
E
I
E
O
P
N
U
C
I
I
C
I
S
R
N
L
E
S
K
S
I
S
CENSORAT
MARINE
F
E
R
F
I
E
N
T
E
N
G
C
N
E
H
I
R
I
S
V
T
E
O
G
DEVALUER
METEORE
T
U
L
U
T
T
E
DIAPHANE
MICACE
A
O
E
U
U
T
A
T
A
R
R
I
E
L
R
B
L
E
T
T
R
A
C
S
EBORGNER
NENUPHAR
H
L
N
R
P
R
E
R
A
A
T
C
S
I
O
LES FLÉCHÉS
ECLATEUR
NEROLI
P
M
I
O
E
A
E
M
T
L
H
S
I
T
B
1
2 5
3
4 6
FEULEMENT
OBIT
LES MELÉS
Z
I N
D
A E
A
O
R
B
L
C
C
E
T
R
O
P
M
I
E
FOULARD
OCRE
SOFIANE
GOLMOTE
PELTA
I
T
A
I
T
H
G
D
E
V
A
L
U
E
R
7
8
93
10
11
12
13
14
15
KHIARI
GRENURE
STRATEGE
M
E
B
A
R
A
K
O
U
D
E
M
T
A
E
R
U
E
D
A
L
A
B
E
HALO
STRICTION
Citation
INSOLITE
SOLUTIONS
DU NUMÉRO PRÉCÉDENT
www.competition.dz Lundi 10 juillet 2017 MCS 21
www.competition.dz
Lundi 10 juillet 2017
MCS
21

AMEUR BOUZID nouveau PDG de la SSPA/MCS

Cela a été décidé samedi soir lors du dernier conseil d'administration qui, à l'unanimité, l'a désigné à la tête du club, PDG de la société par actions.

De notre correspondant

K. DJELLOUL

Rappelons que l'ex-président Belahzil a démissionné, il y a une dizaine de jours, pour des raisons de santé. Les actionnaires du Mouloudia, après plusieurs tractations, ont passé le témoin à Ameur Bouzid qui a été ins- tallé lors de la réunion du conseil d'adminis- tration de la SSPA/MCS samedi soir. Cette réunion a débuté à 18h en présence des membres du CA, des actionnaires et aussi des membres de la CSA ; ladite réunion a duré presque trois heures avant l'installation de Bouzid en tant que nouveau président du MCS. Le nouveau président devra entamer son travail dans les plus brefs délais, car, cette équipe de Saïda est en retard par rapport aux autres clubs de la Ligue 2 Mobilis. Ce ne sera pas une mince affaire pour ce nouveau prési- dent du MCS qui doit relever plusieurs défis.

Entouré de gens sincères Bouzid occupera le fauteuil de P-DG du MCS dans les prochains jours juste après la finalisation chez le notaire. Beaucoup de tâches attendent ce dernier du moment que la première étape s'est de s'entourer de gens sincères qui peuvent l'ai- der dans son travail, car diriger un club de Ligue 2 Mobilis n'est pas une mince affaire. Bouzid aura besoin de personnes loyales sur le

plan administratif et sportif afin de ne pas refaire les erreurs des saisons précédentes où, à chaque fois, le MCS a raté sur tout son chemin, le club trouvant d'énormes difficultés pour sauver sa saison. Bouzid est déjà prévenu.

Réussir le recrutement Depuis quatre saisons, le MCS a chaque fois raté son recrutement lors de chaque début d'année. Bouzid, qui est le nouveau président du MCS, ne devrait pas refaire les erreurs du passé mais plutôt miser sur un bon recrutement et rame- ner de bons joueurs qui pourront donner un plus à l'équipe pour jouer l'accession. Le plus important, c'est de désigner des connaisseurs dans la commission de recrutement afin de ne pas faire signer n'importe quel joueur.

Faire une bonne préparation Si le MCS veut jouer l'accession la saison pro- chaine, comme l'a mentionné Bouzid dans son projet pour cette équipe de Saida, il doit à tout prix faire une bonne préparation et surtout ne pas la rater, comme lors des trois dernières sai- sons. L'équipe a payé très cher sa mauvaise préparation durant son parcours. Bouzid devrait exiger de son entraîneur que la prépa- ration soit à la hauteur d'une équipe qui joue- ra en Ligue 2 Mobilis ; ce sera un autre grand défi pour le nouveau coach. K. Dj.

ce sera un autre grand défi pour le nouveau coach. K. Dj. «Notre objectif est de

«Notre objectif est de maintenir l'équipe en L2»

Ameur Bouzid est une personne qui a une grande expérience en matière de gestion pour avoir déjà présidé l'équipe et il maîtrise parfaitement la réglementation.

Quel effet vous fait d'être à la tête d'un club comme le MCS ?

Gérer un club de l'envergure du MCS n'est pas une mission facile. Cependant, nous allons faire en sorte de mettre tous les moyens nécessaires pour réussir notre entre- prise. En ce qui concerne l'effectif, on compte enrôler quelques éléments avérés pour ren- forcer et encadrer l'effectif actuel. Notre objectif principal sera de maintenir l'équipe en L2 Mobilis.

Vu la situation de l'équipe, la mission sera laborieuse, non ?

On est tout à fait conscients de ce qui nous attend ; je sais qu'il est pénible de gérer le MCS qui draine derrière lui toute une ville. On s'attend donc à une grande pression. Nous n'allons pas dormir sur nos lauriers ; on va procéder à un recrutement judicieux sans lésiner sur les moyens. Le Mouloudia aura affaire à de grosses cylindrées la saison prochaine d'où la nécessité d'opter pour un renfort qualitatif. On souhaite seulement

pour un renfort qualitatif. On souhaite seulement avoir le temps qu'il faudra pour engager les joueurs

avoir le temps qu'il faudra pour engager les joueurs ciblés.

Qui seront les nouveaux membres et dirigeants ?

Une fois le protocole notarié réglé, on se réunira avec Belahzil pour faire le point sur la situation administrative du club, et, par là même, étudier toutes les possibilités pour faire appel à d'autres compétences capables de nous aider dans notre mission. Notre mis- sion ne peut réussir qu'avec l'apport et l'ad- hésion de tout le monde et notamment les supporters. Pour ce qui nous concerne, on fera en sorte d'honorer nos engagements vis- à-vis du MCS et de la ville. K. Dj.

DIVISION NATIONALE AMATEUR

JSHD

Buteur de la DNA avec 15 buts

Siouane convoité par le MCS, le RCR et l'ABS

Auteur d'une excellente saison avec la JSHD où il a inscrit 15 buts, l'attaquant Tewfik Siouane, qui a porté par le passé les couleurs du NAHD et du RCK, veut rebondir cette saison dans une équipe plus huppée. D'ailleurs, il est dans le radar de plusieurs équipes de L2 Mobilis qui sont sur ses traces ; on peut citer le RCR le MCS et l'ABS. Le joueur, qui a décidé de quitter la JSHD, ne compte pas rester jouer en DNA, car il estime qu'il a le potentiel pour évoluer dans un palier supérieur : "Après une saison positive

dans un palier supérieur : "Après une saison positive avec la JSHD où j'ai inscrit 15

avec la JSHD où j'ai inscrit 15 buts et donné plusieurs passes décisives, je veux rebondir ailleurs pour progresser. J'ai des touches avec quelques équipes de L2,

mais il n'ya rien de concret. Je suis prêt à étudier toutes les propositions", a indi-

K. H.

qué le joueur Siouane.

il n'ya rien de concret. Je suis prêt à étudier toutes les propositions", a indi- K.

www.competition.dz

22

Lundi 10 juillet 2017

PUBLICITÉ

INTERNATIONALE

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA D'ALGER CIRCONSCRIPTION ADMINISTRATIVE DE BIRTOUTA COMMUNE
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
WILAYA D'ALGER
CIRCONSCRIPTION ADMINISTRATIVE DE BIRTOUTA
COMMUNE D'OULED CHEBEL
NIF : 41000 20 000 160850 1034
Avis d'appel d'offres national ouvert
avec exigence de capacités minimales
N°30/2017
La Commune d'Ouled Chebel lance Un avis d'appel d'offres
national ouvert avec exigence de capacités minimales conformément
aux dispositions de l'article 39, 40, 42 et 44 du décret présidentiel
N°15-247 du 16/09/2015, portant réglementation des marchés publics
et des délégations de service publics relatif au :
REALISATION D'UNE CANTINE SCOLAIRE A L'ECOLE
FRERES BOUZEGZEG OULED CHEBEL
Les entreprises les sociétés qualifiées, intéressées par cet avis
d'appel d'offres détentrices d'un CERTIFICAT DE
QUALIFICATION ET CLASSIFICATION dans le domaine
Bâtiment catégorie deux (02) et plus activité principale, peuvent
retirer les cahiers des charges auprès du bureau service technique,
commune de Ouled Chebel, contre le paiement de la somme : 2.000,00
DA, auprès du régisseur communal, représentant les frais de
reproduction et non remboursable.
Les offres déposées en deux (02) exemplaires (une "01" Originale +
"01" copie) doivent comporter un dossier de candidature, une offre
technique et une offre financière.
1* Le dossier de candidature (1 re enveloppe) contient :
- Une déclaration de candidature selon le modèle ci-joint (dûment
renseignée, datée et signée par le soumissionnaire)
En plein match,
un joueur de l'Ajax
victime d'un arrêt
cardiaque
- Une déclaration de probité selon modèle ci-joint (dûment
renseignée, datée, signée et cachetée par le soumissionnaire)
- Les statuts pour les sociétés uniquement pour les (EURL, SARL,
SPA, SNC…)
- Les documents cités à l'article 14 du cahier des charges (capacités
professionnelles, capacités financières, capacités techniques)
2* L'offre technique (2 e enveloppe) contient :
- Une déclaration à souscrire (dûment renseignée, datée, signée,
cachetée par le soumissionnaire selon modèle joint
- Le cahier des charges dûment renseigné, daté, signé, cacheté par le
soumissionnaire portant à la dernière page la mention "lu et accepté",
écrite à la main.
- Tout document permettant d'évaluer l'offre technique, plus le
planning de réalisation et délais proposés.
3* L'offre financière (3 e enveloppe) contient :
- Lettre de soumission dûment renseignée, datée, signée, cachetée par
le soumissionnaire selon modèle joint
- Le bordereau des prix unitaires (BPU) dûment renseigné, daté,
signé, cacheté par le soumissionnaire
- Le détail quantitatif et estimatif (DQE) dûment renseigné, daté,
signé, cacheté par le soumissionnaire.
Le dossier de candidature, l'offre technique et l'offre financière sont
insérés dans des enveloppes séparées et cachetées indiquant la
dénomination de l'entreprise, la référence et l'objet de l'appel d'offres
ainsi que la mention "dossier de candidature" "offre technique" et "offre
financière", ces enveloppes sont mises dans une autre enveloppe
fermée et anonyme comportant la mention "à n'ouvrir que par la
commission d'ouverture et d'évaluation des offres - A monsieur le
président de l'APC d'Ouled Chebel - Appel d'offres ouvert avec
exigence de capacités minimales N°…/2017.
La durée de préparation des offres est fixée à (21) jours à compter de
la date de la 1 re publication dans le BOMOP ou la presse (deux
quotidiens en langue arabe et française).
Le jour limite et l'heure de dépôt des offres est le jour correspondant
au dernier jour de la durée de préparation des offres au plus tard à
12h00 et doit être déposé au niveau du bureau hydraulique, APC de
Ouled Chebel à la Rue du 11 décembre 1960.
Si ce jour coïncide avec un jour férié ou un jour de repos légal, la durée
de préparation des offres est prorogée jusqu'au jour ouvrable suivant.
Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres durant toute
la durée de validité des offres qui est de 111 jours.
Le présent avis tient lieu d'une invitation aux soumissionnaires pour
Le joueur néerlandais
de 20 ans a été évacué en
hélicoptère suite à un
malaise cardiaque survenu
pendant le match amical
contre le Werder Brême,
disputé à Zillertal, dans le
Tyrol autrichien. À la 72e
minute de jeu, le milieu de
terrain néerlandais Abdelhak
Nouri s'est effondré d'un
coup, victime d'un arrêt
cardiaque. Le joueur, à peine
âgé de 20 ans, a
immédiatement reçu les
soins appropriés par l'équipe
de secours présente sur
place ; au bout de 30
minutes, Nouri a été
transféré à l'hôpital. Son état
est désormais jugé stable et
son cœur aurait repris un
rythme normal : "L'état de
Nouri est stable, son cœur
bat et il est maintenu
endormi. Il a été emmené
dans l'hôpital le plus
proche", a déclaré l'Ajax sur
Twitter. Selon le club
néerlandais, Nouri souffrait
d'une arythmie cardiaque,
une pathologie susceptible
de provoquer la mort des
sportifs.
Ancelotti
répond au clan
Lewandowski
assister à l'ouverture des plis, qui aura lieu le dernier jour de dépôt
des offres à 13H:00.
Devancé d'une unité par
Pierre-Emerick Aubameyang
au classement des buteurs de
Bundesliga, l'attaquant du
Bayern Munich, Robert
Lewandowski (28 ans, 33
matchs et 30 buts en
championnat cette saison) a
eu du mal à digérer cet échec.
Et son agent ne s'était pas
gêné pour accuser ses
coéquipiers ainsi que
l'entraîneur Carlo Ancelotti.
Dans le Corriere dello Sport,
l'Italien a répondu avec son
calme habituel. "Comme
toujours, il y a des agents qui
parlent trop, je ne sais pas
pourquoi, a réagi l'ancien
coach du Paris Saint-Germain.
Ce n'est pas la première fois
que je le vois utiliser les
médias pour dire du mal. Dans
un monde parfait, les agents
ne parleraient pas." Son ex-
président Nasser Al-Khelaïfi
est sûrement d'accord
Compétition / PUB
ANEP 517 373 du 10/07/2017
d'accord Compétition / PUB ANEP 517 373 du 10/07/2017 ROONEY de retour à Everton Everton a

ROONEY

de retour à Everton

Everton a officialisé le retour de Wayne Rooney, 13 ans après son départ à Manchester United. L'attaquant de 31 ans a signé un contrat de deux ans avec le club de football anglais.

Everton et voulait revenir à Goodison Park. Il n'a que 31 ans et nous n'avons aucun doute quant à ses qualités. C'est fantastique qu'il soit ici." C'est le 6e transfert entrant d'Everton cette sai- son après Jordan Pickford, Michael Keane, Davy Klaassen, Sandro Ramirez et Henry Onyekuru. "C'est un sentiment spécial de revenir à la maison, je suis impatient de rencontrer mes coéqui- piers et de jouer." La transac- tion de Rooney pourrait intervenir dans le passage de Romelu Lukaku (Everton) vers Manchester United. Mais les clubs n'ont pas encore officialisé le transfert du Belge de 24 ans.

Le meilleur buteur de l'histoire de la sélection anglaise de football a joué 77 rencontres (17 buts) pour Everton entre 2002 et 2004. "Wayne a montré qu'il avait encore l'ambition et la men- talité de gagnant dont nous avons besoin. Il sait comment remporter des titres, nous sommes très heureux qu'il revienne à la maison", a raconté le Néerlandais Ronald Koeman, entraîneur des 'Toffees'. "Il aime

Les Toffees s'offrent le 3 e gardien le plus cher de l'histoire

Le gardien anglais Jordan Pickford a paraphé un contrat de cinq ans à Everton. Les 'Toffees' pourraient débourser, après d'éventuelles primes, la somme de 30 millions de livres pour l'international espoir de 23 ans, montant record pour le club. C'est ce qu'a annoncé jeudi la formation de Romelu Lukaku et Kevin Mirallas sur son site officiel jeudi. Pickford a été recruté à Sunderland pour un montant de 25 millions de livres (28,6 millions d'euros). Cependant, l'indemnité de transfert pourrait s'élever jusqu'à 30 millions de livres (34,3 millions d'euros) en fonction des performances du joueur et de l'équipe. Pickford devient

donc le 3e gardien le plus cher de l'histoire derrière Ederson (42M) et Buffon (53M). L'année dernière, l'Anglais n'avait pas pu éviter la relégation aux 'Black Cats'. En 29 rencontres, il a gardé ses cages inviolées à 4 reprises. Malgré la situation de son club, il avait été nominé pour le titre de meilleur jeune du championnat. La récompense est cependant revenue à Dele Alli (Tottenham). "Je suis impatient d'évoluer dans ce grand club qu'est Everton. C'est le bon moment pour moi de venir ici et de montrer de quoi je suis capable", a déclaré Pickford, amené à remplacer l'Espagnol Joel Robles dans le but des 'Toffees'.

Joel Robles dans le but des 'Toffees'. Antonio Rüdiger atterrit à Chelsea Chelsea a annoncé le

Antonio Rüdiger atterrit à Chelsea

Chelsea a annoncé le transfert d'Antonio Rüdiger, le solide défenseur international allemand. Le transfert est de 39 millions d'euros. Il était à Londres depuis ce dimanche et cette fois-ci, il a eu ce qu'il voulait. Antonio Rüdiger est un nouveau joueur de Chelsea. L'ancien défenseur de l'AS Roma s'est officiellement engagé pour cinq saisons, jusqu'en 2022, avec les Blues. Le montant du transfert de de 35 millions d'euros, auxquels peuvent s'ajouter 4 millions de bonus. Chelsea s'est montré peu actif depuis le début du mercato estival et enregistre sa deuxième venue avec Rüdiger. La première signature de l'été avait été celle de Willy Caballero, gardien remplaçant de Manchester City. De quoi rêver de Ligue des champions en vue de la saison prochaine ? L'international allemand compte 17 apparitions avec le maillot de la Mannschaft. Il vient d'ailleurs de remporter la Coupe des confédérations avec son pays.

www.competition.dz

Lundi 10 juillet 2017

INTERNATIONALE

23

www.competition.dz Lundi 10 juillet 2017 INTERNATIONALE 23  Une lutte Juve-Inter pour Inigo Martinez ? Le

Une lutte

Juve-Inter

pour Inigo

Martinez ?

23  Une lutte Juve-Inter pour Inigo Martinez ? Le défenseur de la Real Sociedad serait

Le défenseur de la Real Sociedad serait une cible commune de la

Juventus Turin et l’Inter Milan. Inigo Martinez serait courtisé par la Juventus Turin et l’Inter Milan. Le défenseur de

26 ans, qui montre de

solides garanties en Liga, pourrait être la cible d’offres des deux clubs italiens selon Marca. Le média ibérique indique que les deux clubs seraient prêts à payer les 30 millions d’euros de sa clause libératoire alors que le contrat de Martinez s’achève en 2021. En 40 matches, Martinez a inscrit 4 buts et offert 5 passes décisives sous le maillot du club espagnol.

Leverkusen

Voller : «Leno va rester avec nous»

espagnol. Leverkusen Voller : «Leno va rester avec nous» Rudi Voller a assuré que Bernd Leno

Rudi Voller a assuré que Bernd Leno ne devrait pas quitter Leverkusen la saison prochaine. Convoité notamment par Naples et vainqueur de la dernière Coupe des confédérations avec l’Allemagne, Bernd Leno devrait rester du côté de Leverkusen. C’est en tout cas ce qu’a assuré Rudi Voller hier. «Nous avons déjà encaissé plus de 40

millions d’euros cet été,

a expliqué le directeur sportif du Bayer à

l’Express. Bernd restera

à 100% avec nous.» Le

club allemand a en effet vendu Hakan Calhanoglu

à l’AC Milan (entre 20 et

25 millions d’euros),

Omer Toprak au Borussia Dortmund (12M ) et Kyriakos Papadopoulos à Hambourg (6,5 millions).

Fin du feuilleton RONALDO VA RESTER AU REAL «Cristiano Ronaldo veut quitter l’Espagne.» Le 16
Fin du feuilleton
RONALDO
VA RESTER
AU REAL
«Cristiano Ronaldo veut quitter
l’Espagne.» Le 16 juin dernier, le
quotidien sportif portugais A Bola
mettait le feu au marché des transferts.

CR7, le joueur le plus bancable de la planète football, avait décidé de claquer la porte du Real Madrid, «indigné» par les accusations de fraude du fisc espagnol (à hauteur de 14,7 millions d’euros). A l’affût, Manchester United et le Paris Saint- Germain se voyaient déjà récupérer le quadruple Ballon

d’Or

visiblement changé. Selon As, un départ de la star madrilène n’est plus à l’ordre du jour.

aurait revu sa position et choisi de rester chez les Merengue, où il est sous contrat jusqu’en 2021. L’intervention publique de Florentino Perez, le président madrilène, fin juin, sur les

ondes de la radio Onda Cero («Je sais que Cristiano est une bonne personne et un grand

professionnel. (

admissible de le traiter comme un délinquant. Je le

défendrai.»), aurait joué un rôle important dans ce revirement. Tout comme les premiers mouvements du mercato estival (arrivée du jeune Français Theo Hernandez avant celle, imminente, de l’espoir

espagnol Dani Ceballos), jugés particulièrement intéressants par CR7. Le soulagement a donc succédé à l’inquiétude du côté de Zinédine Zidane et du Real, rassurés sur les intentions de la figure de proue du projet madrilène, auteur de 406 buts en 394 matches depuis son transfert en provenance de Man. United en 2009. Dans un entretien accordé à Marca hier, Sergio Ramos s’était montré confiant sur l’avenir de CR7. «Je suis en contact avec lui tous les deux ou trois jours et je peux vous dire que je suis très serein», avait glissé le capitaine de la Maison Blanche. On comprend désormais pourquoi.

)

Il n’est pas

Mais la donne a

Séduit par le mercato En vacances après sa participation à la Coupe des Confédérations avec le Portugal, le joueur de 32 ans

NEYMAR

Je veux la Coupe du monde”

le joueur de 32 ans NEYMAR “ Je veux la Coupe du monde” L’attaquant du Barça

L’attaquant du Barça veut faire son maximum avec le club catalan et la sélection du Brésil lors du Mondial en Russie.

Présent à Santos same-

di lors d’un événement en son

honneur, Neymar bénéficie

d’un repos complet cet été

avant de reprendre le chemin

de la reprise sous les couleurs

du Barça. Pas forcément très régulier la saison passée, il a connu quelques pics de forme pour la fin du cycle de Luis Enrique au Camp Nou avec notamment une prestation

magistrale contre le PSG lors de

la remontada en Ligue des

champions (6-1). Et visiblement, Neymar veut encore mieux faire en 2017-2018. «C’est une

saison qui promet. Je vais bien

me préparer pour que ce soit la meilleure de ma carrière en club et avec la Seleção. C’est aussi un grand rêve, je veux aller chercher cette Coupe du Monde. La Seleção a toujours été crainte et cela doit désor- mais revenir. C’est aussi un grand rêve pour moi d’être parmi les trois meilleurs joueurs au monde, j’es- père que ce sera une

excellente année», a-t-il assuré au micro de Globoesporte.

année», a-t-il assuré au micro de Globoesporte. Manchester United détrône le Real au classement des

Manchester United détrône le Real au classement des valorisations

Manchester United est le club de football européen le mieux valorisé, devant le FC Barcelone et le Real Madrid, leader en la matière lors des quatre précédentes saisons, selon le classement établi mardi par le magazine économique américain Forbes.

La valorisation de Manchester United à l’issue de la saison 2015-16 est estimée par Forbes à 3,69 milliards de dol- lars (3,27 Mds d’euros), soit une progression de 11% sur un an. Le club anglais qui a remporté cette saison l’Europa League et terminé à la 6e place de son championnat, devance le FC Barcelone (3,64 Mds USD), le Real Madrid (3,58 Mds USD), le Bayern Munich (2,71 Mds USD) et Manchester City (2,08 Mds USD). Manchester United qui enchaîne les saisons décevantes sur le terrain, domine en revanche largement le gotha européen avec ses résultats financiers. Selon Forbes, ManU a généré en 2015-16 un chiffre d’affaires de 765 millions de dollars, soit 77 millions de plus que les C.A. du FC Barcelone et du Real Madrid qui se sont éta- blis à 688 millions de dollars. Le club entraîné par le Portugais

Jose Mourinho a enregistré un bénéfice opérationnel de 288

millions de dollars, soit 107 mil- lions de plus que celui du Real Madrid, vainqueur le week-der- nier de la prestigieuse Ligue des champions pour la deuxième année consécutive. Manchester United domine aussi ses rivaux en termes de recettes sponso- ring/marketing avec 405 mil- lions de dollars, sans disposer toutefois du contrat de sponso- ring maillot le plus rémunéra- teur (214 M USD contre 233 M USD pour le FC Barcelone). Sans surprise, le Championnat d’Angleterre qui reçoit 4,55 Mds de dollars par saison pour ses droits TV, est le champion- nat le plus prospère avec six clubs dans le Top 10 de ce clas- sement.

QUOTIDIEN SPORTIF ÉDITÉ PAR LA SARL «TOP SPORT» Directeur de la publication Djamel Guessoum Directeur
QUOTIDIEN
SPORTIF ÉDITÉ
PAR LA SARL
«TOP SPORT»
Directeur de la publication
Djamel Guessoum
Directeur de la rédaction
Rafik Abib
Rédacteurs en chef
Amirouche Boudjedou
Asma Halimi Taïbi
Rédacteur en chef adjoint : Kamel Hassani
Chef de rubrique : Nouredine Boumali
Rédaction
Abderrahmane Mimoun,
Maâmar Zerrouki, Amina Zerrouki,
Mohamed Amokrane Smaïl, Abdellah
Haddad, Hillal Aït Benali, Anis Sadoun,
Rachid Hamadi, Islam Zemam
Rédaction
87, B d Mohamed V
Tél. : (0770) 92 92 83
Fax : (023) 49 05 33
Site Internet
www.competition.dz
contact@competition.dz
Compte bancaire
CPA agence Didouche,
n° 101-400-24762-3
Impression
SIA
Diffusion
Compétition Tél : (0770) 92 92 82
Adressez votre courrier
à Compétition BP 331 - RP Alger
www.competition.dz Lundi 10 juillet 2017 24 ARRET SUR IMAGE Comme annoncé en exclusivité dans nos
www.competition.dz
Lundi 10 juillet 2017
24
ARRET SUR IMAGE
Comme
annoncé en
exclusivité dans
nos colonnes, Feham
Bouazza s'est engagé
avec le club saou-
dien, El-Wihda.

EN U18 - Palestine olympique 0-1

L’équipe nationale des U18 a disputé un match amical au CTN Sidi Moussa, samedi dernier en fin d’après-midi, contre la sélection nationale olympique de la Palestine. Les proté-

gés d’Abdelkrim

Benaouda se sont inclinés sur le score d’un but à zéro. La réalisation palesti- nienne a été marquée à la 14e minute de jeu dans une partie qui s’est disputée en 3 fois 30 minutes. L’équipe nationale U18 (joueurs nés en 1999 et en 2000), qui pré- pare la CAN-2019 des U20, est en stage de préparation au Centre technique national de Sidi Moussa depuis jeudi 6 juillet 2017. Ce regroupement pren-

dra fin le 10 juillet

2017.

Yahia-Cherif,

3

coupes avec

3

clubs

différents

Auteur du but histo-

rique qui a permis au

CR Belouizdad de

décrocher son 7e tro- phée face à l’ES Sétif (1-0 après prolonga- tions), Sid Ali Yahia- Cherif est un joueur comblé. Il vient tout simplement de rem- porter sa 3e coupe d’Algérie avec trois clubs différents. La

première, il l’a eue en 2011 avec la JS Kabylie ; la deuxième sous les couleurs du

MC Alger en 2014 et

la troisième donc avec le Chabab.

Cherfaoui dans le viseur du NAHD

Dans le but de renfor-

cer

le secteur défen-

sif

par un élément de

valeur, la direction du club nahdiste aurait jeté son dévolu sur le capitaine belouizdadi, Tarek Cherfaoui, lequel était d’ailleurs hier en fin de journée du côté du complexe Bensiam, pour négo- cier avec les diri- geants du Nasria et

éventuellement s’en- gager avec le NAHD.

HEDDANE

Sonatrach dupe encore les Chnaoua”

Après une saison qui s’annonçait prometteuse, le MC Alger rate un à un ses objectifs. Le 4-0 qu’il a pris à Sfax laisse croire qu’il n’ira pas loin en coupe de la CAF. Mustapha Heddane, l’ancien coach du Doyen, a un coupable tout désigné, et il le dit sans détour.

Le MC Alger a pris 4 pageots à Sfax, qu’en dites-vous ?

C’est trop lourd, même si cela intervient après les ratages en demi- finale de la coupe d’Algérie et en championnat. Le Mouloudia peut perdre mais pas en prenant un tel carton. Ce n’est pas dans la tradi- tion du club.

un tel carton. Ce n’est pas dans la tradi- tion du club. de deux décennies, n’a

de deux décennies, n’a pas été effi- ciente. J’en ai fait les frais person- nellement. Le premier perdant dans cette histoire, c’est malheureuse- ment le peuple du Mouloudia, qui est dupé à chaque fois, cette fois encore avec l’histoire de Ghrib qu’on ne veut pas étaler au grand jour.

C’est-à-dire ?

La saison est terminée, on peut dire ce qu’il faut faire, ce qui a mar- ché, celui qui doit partir, mais on ne peut pas duper encore le peuple du MCA. Pour l’administration, Ghrib est en congé, mais on ne sait pas sur quel pied danser en réalité. C’est un manque de responsabilité de la part de Sonatrach, c’est incompréhen- sible et inadmissible. Sonatrach est en train de duper les Chnaoua pour la saison à venir encore. La gestion du MCA est tout à fait opaque. Les dés sont pipés dès le départ, Sonatrach ne gère pas le club avec la grande rigueur requise. On voit le résultat, personne ne sait si Ghrib est démissionnaire ou s’il est en congé, Sonatrach entretient le flou. C’est dommage pour le peuple du Mouloudia qui continue d’être dupé.

H. D.

A ce stade, le Mouloudia a-t-il raté sa saison ou peut-il encore espérer un sacre en coupe de la CAF ?

Comme dit l’adage, tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir. Il faut donc jouer cette compétition à fond et continuer d’espérer, cela d’autant qu’on pourra souffler jusqu’à sep- tembre avant de jouer les quarts de finale ; les joueurs auront le temps d’essuyer leurs larmes et de se remettre des déceptions successives. De mon point de vue, le MCA peut sauver sa saison en gagnant la coupe d’Afrique.

Ce ne sera pas aisé face au Club Africain…

Oui, les Tunisiens ne nous réus- sissent pas, mais il faut quand même jouer à fond pour essayer de sauver les meubles. On n’a pas le droit de baisser les bras. Aussi, il faut dire qu’il y a une déception totale au sein du peuple du Mouloudia et à laquelle il s’agit de remédier. Les supporters du MCA méritent tellement mieux qu’on doit tout entreprendre pour leur rendre le sourire.

D’ici septembre, le MCA pourrait s’améliorer comme il pourrait toucher le fond avec cette histoire de Ghrib…

Effectivement, les ratages en série conjugués aux remous qui survien- draient durant l’intersaison, avec le départ d’Omar Ghrib, pourraient influer négativement sur le groupe. Et là, je dois encore redire une véri- té : la gestion du MCA, depuis plus

Khemis-

Miliana n’a pas oublié ses arbitres

L’association des arbitres de Khemis-Miliana a organisé un

jubilé en l’honneur de 4 anciens arbitres de la localité, à savoir Amroune Miliani, Gasmi Benmira, Billali Ahmed et Traka Yaci. Un tournoi de football étalé sur deux jours a regroupé les sélections de Chlef, Sétif, Médéa, Oran, Blida, Tipasa et Alger-Centre. Cette manifestation sportive a été rehaussée par la présence de plusieurs personnalités sportives ; on peut citer Abderrahmane Bergui, prési- dent de l’association Ouled El- Houma, Safia Ayouni, ancien- ne arbitre internationale d’Oran, Brahim Djillali, ex-SG de la LNF, l’AAC représentée par Hassen Idjer, Noureddine Lellouchi et plusieurs anciens

arbitres comme

Mohamed

Hemani, Mounir D’bichi, Djamel Bellahcene, Med Abarar, commissaire aux matches, Farouk Ouchene, président de l’association Nedjma BBA. Les autorités locales ont tenu à être pré- sentes à ce jubilé qui a été suivi par un nombreux public. En marge de ce jubilé, une cérémonie a été organisée en l’honneur des arbitres où plu- sieurs cadeaux leur ont été remis.

MCO :

Lakhdari, 4 e recrue

cadeaux leur ont été remis. MCO : Lakhdari, 4 e recrue Comme prévu, le défenseur Adel

Comme prévu, le défenseur Adel Lakhdari a signé son contrat hier à l’hôtel Eden proche de l’aéroport Ahmed Ben Bella d’Es- Senia. Le désormais ancien pen- sionnaire du MO Béjaïa a para- phé un bail de 24 mois officiali- sant par la même son transfert au MC Oran. A la fin de la signa- ture, l’intéressé a enfilé le nou- veau maillot de l’équipe phare d’El-Hamri pour se prendre en photo en compagnie du prési- dent Ahmed Belhadj et Falet Hamada, chargé du contact avec ce joueur. Le natif de Biskra devient la 4e recrue des Hamraoua avec Mohamed Tiaiba, Zineddine Mekkaoui et Mohamed-Amine El-Amali.

LE POINT SUR

LE MERCATO

LIGUE 1 MOBILIS

CLUBS

DÉPARTS

ARRIVÉES

JSK

Aïboud

Saâdou, Chetti,

Boukhenchouche,

Djabout

USMA

Abel,

Hamzaoui,

Zeghdane,

Yaya, Sidibé,

Bouderbal

Cherifi, Chita

ESS

Tambeng

Sidhoum, Chibane

CSC

Cédric, Meghni,

Rahmani,

Seddiki, Aoudia,

Abid

Gherbi,

Manucho

NAHD

Doukha,

Chouiter, Harrag,

Abid,

Mokhtar

Oukkal, Allati,

Brahimi, Roudine,

Azzouz, Addadi,

Boussouf, Chekhrit

MCA

Chita,

 

Mansouri,

Boussouf

USMH

Harrag,

Dahar

 

CRB

   

OM

Saâdou,

Khaldi, Zalami,

Roudine,

Dahar, Dif

Addadi,

Gharbi

Boukhen-

chouche

PAC

Benrabah,

Mansouri

Boufnache,

Kherifi

DRBT

Chibane

Meddahi,

Benmessaoud,

Bezaz Hakim,

Boufnache,

Berrabah,

Meddak, Hakkas,

Merriche,

Hamouche

MCO

 

Mekkaoui, Tiaïba, Elamali, Lakhdari

JSS

Sayah,

 

Maziz,

Barka, Kabari,

Bencherif,

Benkouider,

Ghazali,

Bencherifa

Salah

USMB

 

Djaouchi

USB

Benchaïra,

 

Allati, Aklil,

Djabout,

Belgherbi,

Aloui, Kabari,

Seghier,

Bouldiab,

Hamidi,

Bencheikh,

Chaouti, Kherifi,

Djoghma,

A. Djabou

Abdelli

USMBA

Cherifi, Elamali,

 

Sidhoum