Vous êtes sur la page 1sur 2

Document téléchargé depuis www.cairn.info - -

- 190.163.236.151 - 02/04/2015 17h27. © Caisse nationale d'allocations familiales (CNAF)

- 190.163.236.151 - 02/04/2015 17h27. © Caisse nationale d'allocations familiales (CNAF)

Document téléchargé depuis www.cairn.info - -

(CNAF) Document téléchargé depuis www.cairn.info - - CONTREPOINT - SOCIOLOGIE : DES HORIZONS RÉTRÉCIS Caroline

CONTREPOINT - SOCIOLOGIE : DES HORIZONS RÉTRÉCIS

Caroline Helfter

Caisse nationale d'allocations familiales (CNAF) | Informations sociales

2010/1 - n° 157 pages 35 à 35

ISSN 0046-9459

Article disponible en ligne à l'adresse:

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

http://www.cairn.info/revue-informations-sociales-2010-1-page-35.htm

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Pour citer cet article :

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Helfter Caroline,« Contrepoint - Sociologie : des horizons rétrécis »,

Informations sociales, 2010/1 n° 157, p. 35-35.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Distribution électronique Cairn.info pour Caisse nationale d'allocations familiales (CNAF).

© Caisse nationale d'allocations familiales (CNAF). Tous droits réservés pour tous pays.

La reproduction ou représentation de cet article, notamment par photocopie, n'est autorisée que dans les limites des conditions générales d'utilisation du site ou, le cas échéant, des conditions générales de la licence souscrite par votre établissement. Toute autre reproduction ou représentation, en tout ou partie, sous quelque forme et de quelque manière que ce soit, est interdite sauf accord préalable et écrit de l'éditeur, en dehors des cas prévus par la législation en vigueur en France. Il est précisé que son stockage dans une base de données est également interdit.

Contrepoint

Document téléchargé depuis www.cairn.info - -

- 190.163.236.151 - 02/04/2015 17h27. © Caisse nationale d'allocations familiales (CNAF)

- 190.163.236.151 - 02/04/2015 17h27. © Caisse nationale d'allocations familiales (CNAF)

Document téléchargé depuis www.cairn.info - -

Comment fabriquer une politique sociale ? Contrepoint

Sociologie : des horizons rétrécis

Même si la sociologie a vocation à aller au-delà des apparences, elle ne dévoile pas toutes les

facettes du monde social. En raison de ses « angles morts d’analyse », cette discipline participe,

en effet, à « l’invisibilisation d’un certain nombre de processus sociaux », estime le sociologue

Stéphane Beaud (*). Plusieurs domaines se révèlent très bien – voire «“trop” bien » – couverts, affirme-t-il. Ce sont ceux qui correspondent aux problèmes sociaux du moment, c’est-à-dire qui figurent comme tels à l’agenda politique et médiatique – et, partant, qui bénéficient souvent d’appels d’offres et de financements variés. Parmi les sujets « les plus saillants » de cette

catégorie, S. Beaud cite l’exclusion, l’immigration, les quartiers défavorisés, la délinquance juvénile, la déscolarisation, les familles monoparentales, la prise en charge des personnes dépendantes, ou encore les formes du renouveau religieux. Certains thèmes, a contrario, sont largement sous-estimés ou négligés. Le manque le plus patent est, selon l’auteur, celui qui a trait à l’analyse de la stratification sociale. Les classes sociales et leurs rapports de force ne font plus recette, ce qui est en grande partie dû à la disqualification des catégories d’analyse marxiste. Ainsi, désormais, les conditions sociales d’existence des individus

et des groupes sociaux échappent largement à la recherche. Dans le domaine de l’habitat, par

exemple, le développement des zones pavillonnaires et le mouvement d’accession à la propriété apparaissent sous-enquêtés. Qui sont les résidents de ces nouveaux lotissements ? Pour le savoir, mieux vaut se tourner vers les géographes, car chez les sociologues, le sujet n’est guère prisé, répond S. Beaud. Il en est de même pour ce qui est du monde rural, pourtant en pleine transformation. Les études sur la consommation et, en particulier, celles qui portent sur les pratiques des consommateurs, sont également réduites à la portion congrue. Le chercheur

déplore, à cet égard, l’impasse qui a été faite sur les effets inflationnistes du passage à l’euro, en 2002. Entre les données statistiques de l’Insee, toujours présentées comme rassurantes, et l’expérience vécue des consommateurs voyant fondre leur pouvoir d’achat, le sociologue aurait pu, « une fois n’est pas coutume, “en remontrer” à l’économiste »…

Si l’on se souvient du programme de recherches de l’école durkheimienne, au début du

XX e siècle, ou de celui de Pierre Bourdieu et de l’équipe du Centre de sociologie européenne,

dans les années 1960, « on ne peut que constater un rétrécissement de l’horizon d’enquête des sociologues », regrette S. Beaud. Et de s’interroger : compte tenu de la conjoncture sociopolitique actuelle et de la dépolitisation relative des étudiants, quelle place peut-il encore rester, à l’Université, pour une « sociologie “critique”, qui construit de manière autonome et rigoureuse ses objets ? ».

Caroline Helfter

(*) In La France invisible, ouvrage collectif codirigé par Stéphane Beaud, Joseph Confavreux et Jade Lindgaard, éd. La Découverte, 2006.

n° 157 Informations sociales

35

Centres d'intérêt liés