Vous êtes sur la page 1sur 24
CHETTI impressionne SAÂDOU, solide comme un roc DJABOUT, UN VÉRITABLE POISON «Je sais marquer, mais
CHETTI impressionne
SAÂDOU, solide comme un roc
DJABOUT, UN VÉRITABLE
POISON
«Je sais marquer,
mais je sais aussi faire
marquer des buts»
«On travaille dur avec Rahmouni et Moussouni»
Obassi jeudi ou vendredi à Tikjda
Il souffre du genou MONTPELLIER : BELAÏLI ÉCHOUE AU TEST PHYSIQUE HANNI : «LA CAN
Il souffre du genou
MONTPELLIER :
BELAÏLI
ÉCHOUE AU
TEST PHYSIQUE
HANNI : «LA CAN
2019 EN ALGÉRIE ?
CE SERAIT LE RÊVE»
HANNI : «LA CAN 2019 EN ALGÉRIE ? CE SERAIT LE RÊVE» www.competition.dz MARDI 25 JUILLET

www.competition.dz MARDI 25 JUILLET 2017 30 DA N°5067 ISSN 1111

MARDI 25 JUILLET 2017 30 DA N°5067 ISSN 1111 QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT CAPTAIN SHAHATA UN

QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT

CAPTAIN SHAHATA UN PHARAONPHARAON À LA TÊTE DU MOULOUDIA Chaouchi : «Il apportera son expérience
CAPTAIN SHAHATA
UN
PHARAONPHARAON
À LA TÊTE
DU MOULOUDIA
Chaouchi : «Il apportera
son expérience africaine»
MOUASSA :
«J'AI TRAVAILLÉ
AVEC
LE CŒUR, JE NE REGRETTE RIEN»
KACI-SAÏD :
«TOUT POUR
GAGNER LA COUPE
DE LA CAF»
L'agent
de Chenihi aux
Mouloudéens
«Si vous le
voulez, il faut
faire signer
Benbrahem»
«Sidibé sera
avec nous»
 Gourmi, 6 e libéré  Seguer repêché
Khelili a signé El-Fayçali (Jordanie) - NAHD 17h LES SANG ET OR VISENT LE DERNIER

Khelili a signé

Khelili a signé El-Fayçali (Jordanie) - NAHD 17h LES SANG ET OR VISENT LE DERNIER CARRÉ

El-Fayçali (Jordanie) - NAHD 17h

LES SANG ET OR VISENT LE DERNIER CARRÉ

- NAHD 17h LES SANG ET OR VISENT LE DERNIER CARRÉ Todorov découvre le CRB et

Todorov découvre le CRB et sa Cousina

17h LES SANG ET OR VISENT LE DERNIER CARRÉ Todorov découvre le CRB et sa Cousina

Iaïche renforce le staff technique

www.competition.dz

Mardi 25 juillet 2017 À LA UNE

2

www.competition.dz Mardi 25 juillet 2017 À LA UNE 2 Alors que la Roma fait le forcing

Alors que la Roma fait le forcing

Mahrez préfère

ARSENAL

PAR MEHDI KABI

L'international algérien ne serait pas emballé par l'intérêt de l'AS Rome et préfère attendre un signe d'Arsenal. Riyad Mahrez est plus que jamais proche d'un départ lors de ce mercato. Ce dernier a fait part de son envie d'ailleurs et devrait quitter Leicester City avant la fermeture du marché des trans- ferts. Comme nous l'avions indiqué dans nos précédentes éditions, beaucoup de clubs ont profité de la situation de l'international algérien afin de s'approcher de lui et ainsi tenter de s'attacher ses services. D'ailleurs, le dernier club a avoir insisté pour l'avoir est l'AS Rome. Cette dernière équipe se prépare même à faire une nouvelle offre à hauteur de 35 millions d'euros après une première tentative qui a été un total échec. Cependant, selon la presse anglaise et le journal The Sun, le milieu de terrain des Verts aurait déjà fait son choix et attend encore jusqu'à la dernière minute avant de l'annoncer. Riyad Mahrez ne veut pas changer de champion- nat et préfère rester au sein de la

Prermier League qu'il connaît très bien. Toujours selon la même sour- ce, ce dernier voudrait évoluer à Arsenal où Arsène Wenger a déjà fait part de son intérêt pour lui. Il faut dire qu'au début, Riyad

Mahrez rêvait de rejoindre le FC Barcelone, mais le club catalan n'a fait aucune offre et semblait décou- ragé par les attentes de la direction de Leicester City. Pour le moment, l'international algérien préfère prendre son temps avant de faire part de son choix. Il attendrait les derniers moments du mercato d'in- tersaison avant de partir. Mais reste

à savoir si les Gunners feront une

offre adéquate et qui saura plaire aux Foxes, car les dirigeants thaï- landais des Foxes ne comptent, en aucun cas, brader leur meilleur joueur et veulent remplir les caisses grâce à son transfert.

Vardy : «Riyad se donne à 110% avec l'équipe» Même si Riyad Mahrez pense déjà

à quitter Leicester City, il continue

à se donner à fond pendant la pré-

paration. Rappelons qu'à la reprise,

le premier responsable du staff

technique des Foxes, Craig Shakespeare, avait prévenu son

poulain que s'il ne se donnerait pas

a fond il pourrait rester sur le banc des remplaçants, cependant selon

Jamie Vardy, Mahrez n'a rien chan- gé dans sa façon de se préparer. " Riyad se donne à 110% lors des entraînements avec le reste de l'équipe. Il n'a jamais lâché le ryth- me et il continue à être bon. " L'attaquant des Foxes a ensuite continué sur les rumeurs de trans- fert de son coéquipier. " Riyad a été lié à beaucoup de clubs, mais pour

le

D'après ce que nous avons com- pris, il n'y a aucune offre qui a été faite. D'ailleurs, c'est le même scé- nario que l'année dernière ou celle d'avant. Ce qui est sûr, c'est qu'il n'a rien changé à sa façon d'être. Le jour où le club acceptera une offre le concernant, alors ce sera diffé- rent. " En tout cas, l'international algérien continue le travail avec le reste de son équipe en attendant le

début de la saison.

M. K.

moment il n'y a rien de concret.

de la saison. M. K. moment il n'y a rien de concret. SARRI : «OUNAS A

SARRI : «OUNAS A

beaucoup de potentiel»

L'entraîneur de Naples, Maurizio Sarri, est satisfait du rende- ment d'Ounas depuis son arrivée en Italie et l'a fait savoir en conférence de presse. Le jeune attaquant international algérien fait sensation en Italie depuis sa signature avec la SSC Naples. Ounas est en train de suivre la préparation avec le reste de ses nouveaux coéqui- piers et a déjà pris part à quatre matchs amicaux. Il a, d'ailleurs,

inscrit trois buts et fait autant de passes décisives. Le premier res- ponsable du staff technique napolitain, Maurizio Sarri, apprécie beaucoup son nouveau jeune talent et a déclaré lors de sa dernière conférence de presse

: " Ounas est un jeune joueur qui

a beaucoup de potentiel. Ce serait une erreur de lui donner beaucoup de responsabilité pour le moment. " Le coach de Naples ne veut surtout pas mettre beaucoup de pression sur

son jeune poulain et pré- fère être prudent avec lui. Il faut dire que pour le moment, Adam Ounas n'a pas encore pris part à un match officiel et la Serie A est un cham- pionnat qu'il ne connaît pas. La pression pourrait être énorme surtout que les supporters du club du Sud de l'Italie attendent beaucoup de leur nouvelle recrue. Maurizio Sarri veut éviter que son jeune poulain ne ressente une forte pression et tente de le lui faire comprendre. En tout cas, Adam Ounas continue de plaire et veut faire encore mieux lors de la suite de la préparation afin de

rentrer dans les plans de son

entraîneur.

«Ghoulam et Rui Mario sont assez semblables» De son côté, le défenseur inter- national algérien de Naples aura

le défenseur inter- national algérien de Naples aura beaucoup à faire cette sai- son afin de

beaucoup à faire cette sai- son afin de garder sa place de titulaire indis- cutable. Comme tout le monde le sait, la direction napolitaine s'est attaché les ser- vices d'un autre arrière gauche de peur que Faouzi Ghoulam quitte le club lors de ce mercato. L'entraîneur du club évoluant en

Serie A s'est exprimé sur la pres- tation de son poulain :

"Ghoulam et Mario Rui sont assez semblables, je ne vois pas de différences claires au niveau tactique. Le Portugais est plus sensible dans les duels, mais moins physique et moins effica- ce dans la surface de réparation. En tout cas, je ne pense pas que ce sera un choix tactique, mais cela dépendra beaucoup de l'état du moment. " Faouzi Ghoulam devra se donner à fond afin de garder sa place face à la concur-

rence de cette saison.

M. K.

Le LOSC voudrait un échange Nicolas de Préville - Bensebaïni

Auteur d'une très bonne saison avec le Stade Rennais, le défenseur international algérien est dans le viseur de plusieurs clubs notamment celui de Lille qui sera drivé par le charismatique Marcelo Bielsa. Selon la presse française, le technicien argentin voudrait renforcer son compartiment défensif et Ramy Bensebaïni aurait le pro- fil idéal pour cela. D'ailleurs, Rennes voudrait aussi ren- forcer son attaque et un élément de la formation de Lille l'intéresserait, il s'agirait de Nicolas de Préville. Ainsi, les deux parties pourraient se mettre d'accord dans les prochains jours afin de faire un échange Nicolas de Préville - Bensebaini. Reste a savoir si, Christian Gourcuff et Marcelo Bielsa se mettront d'accord sur tous les détails. M. K.

Bielsa se mettront d'accord sur tous les détails. M. K. Keniche à l'essai avec le Toulouse

Keniche

à l'essai avec

le Toulouse FC

En fin de contrat avec l'ES Sétif, le défenseur central, Ryad Kenniche, était hier à l'essai avec le FC Toulouse. Ryad Keniche était en France lors de la journée d'hier et a participé à l'entraînement du FC Toulouse. Ce dernier passe

des tests avec le club français et pourrait signer un contrat dans les prochaines heures si jamais les tests s'avèrent concluants. Comme tout le monde le sait, le défenseur central était en fin de contrat avec l'ES Sétif et pour le moment il a décidé de ne pas encore renouveler. Il voudrait d'abord tester sa chance en Europe et si jamais il ne trouve pas de club preneur il n'a promis qu'il ne jouerait qu'à Sétif en Algérie. Le FC Toulouse est désespérément à la recherche de défenseurs centraux afin de se renforcer en prévision de la prochaine saison. L'infirmerie du club ne désemplit pas et le championnat français de Ligue 1 débutera dès le 4 août. Le TFC ouvrira d'ailleurs la première journée avec un déplacement chez le champion en titre, l'AS Monaco. La raison pour laquelle le staff technique veut se renforcer le plus rapidement possible. En tout cas, Ryad Keniche a été aperçu lors de la séance d'entraînement d'hier après- midi et a même été pris en photo. Reste à savoir si ses tests seront concluants et s'il trouvera un accord avec le FC Toulouse. Il devra convaincre le coach, Pascal Dupraz qui n'a plus beaucoup de temps afin de renforcer son compartiment défensif. A 24 ans, Ryad Keniche veut évoluer dans un grand championnat et ainsi relancer sa carrière pour rejoindre l'équipe nationale et entrer dans les plans de Lucas Alcaraz.

M. K.

Buteur face à Metz

Belfodil impressionne durant la préparation

L'attaquant des Verts, Ishak Belfodil, a été l'auteur d'un joli but pendant le dernier match de préparation face à Metz. Le Standard de Liège a pris part à son dernier match amical de cette préparation d'intersaison et qui s'est joué face à Metz. L'attaquant international algérien a été utilisé en tant que titulaire lors de cette rencontre et a encore une fois été très bon sur le terrain. Il n'aura fallu qu'une poignée de minutes pour voir Ishak Belfodil ouvrir le score de la tête à la suite d'un caviar de Matthieu Dossevi. En effet, c'est à la dixiè-

me minute que l'attaquant des Verts a retrou- vé le chemin des filets sous les yeux de son coach qui compte beaucoup sur lui en prévi- sion de la prochaine saison. Ricardo Sá Pinto donne un maximum de temps de jeu à son poulain car il est dans ses plans pour jouer le titre lors du prochain exercice. Il faut dire que le Standard de Liège n'a pas réussi grand- chose la dernière saison et voudrait se rache- ter afin de jouer les premiers rôles et Ishak Belfodil sera un élément important dans les plans du technicien portugais. D'ailleurs, c'est

l'une des raisons qui retarde son départ. Comme tout le monde le sait, l'international algérien voudrait changer d'air lors de ce mer- cato, mais sa direction ne semble pas lui faci- liter la tâche. Le staff technique tente de le convaincre de rester, car il est l'un des meilleurs éléments de l'équipe. En tout cas, face à Metz, l'attaquant des Verts a encore une fois été époustouflant et a donné beau- coup de travail à la défense adverse. Cependant, son but n'aura finalement pas suffi à son équipe pour remporter une victoire

et la rencontre s'est soldée sur le score d'un but partout après que l'attaquant de Metz, Roux, ait inscrit le but d'égalisation. Ishak Belfodil a ensuite cédé sa place à la 86e minu- te en faveur de son coéquipier Legear. En tout cas, l'international algérien continuera main- tenant le travail et reste à savoir s'il sera encore au Standard de Liège pour la prochaine saison ou si une bonne offre lui sera propo- sée. Pour le moment, la direction du club belge n'a pas encore parlé d'une offre concrète. M. K.

www.competition.dz

Mardi 25 juillet 2017

À LA UNE

3

www.competition.dz Mardi 25 juillet 2017 À LA UNE 3 HANNI “ LA CAN 2019 EN ALGÉRIE
HANNI “ LA CAN 2019 EN ALGÉRIE ? Ce serait extraordinaire” Le capitaine d'Anderlecht que
HANNI
“ LA CAN 2019
EN ALGÉRIE ?
Ce serait extraordinaire”
Le capitaine d'Anderlecht que nous avons eu hier au téléphone a
bien voulu répondre à nos questions.

«TRÈS EXCITÉ À L'IDÉE DE JOUER LA LDC»

Il a exprimé son bonheur d'avoir remporté la Supercoupe de Belgique et s'attend à une saison encore plus délicate. De plus, il est excité à l'idée de jouer la Ligue des champions et ne veut pas avoir un rôle de figurant. Il revient aussi sur l'EN et assume son nouveau statut tout en se montrant motivé pour tout donner dans les éliminatoires de la Coupe du monde puisque tant qu'il y a de l'espoir, il y a une chance.

Entretien réalisé par

ISLAM Z.

Une victoire en Supercoupe de Belgique. La saison démarre sous les chapeaux de roues, non ?

Oui, c'est vrai. La saison a com- mencé pour nous et ça nous fait plaisir d'avoir remporté notre pre- mier match.

Vous avez relancé votre équipe dans cette partie en marquant le but égalisateur…

Je pense que ça s'est bien passé pour moi. J'ai réussi à être décisif. Donc, je suis content de la tournure de la rencontre. Comme je viens de le dire, c'était le premier match de la saison. j'ai envie de dire que je ne suis pas encore à 100%. On sent encore un peu de fatigue et cela est

dû essentiellement à la préparation qu'on a faite. Maintenant, dans les jours à venir, il va y avoir d'autres rencontres et on se sentira beau- coup mieux et l'état de forme va arriver doucement pour faire une belle saison.

2 e saison à Anderlecht, capitaine. Sentez-vous une plus grosse pression ?

Non, pas du tout. Il n'y a pas plus de pression. Maintenant, c'est vrai qu'on doit confirmer notre par- cours de la saison passée. Le fait d'avoir été champions de Belgique nous a soulagés et ça nous a donné plus de liberté pour évacuer la pression et bien travailler aux entraînements. Il n'y pas autant de pression que les saisons précé- dentes.

Cette année par contre il va y avoir la Ligue des champions. Excité à l'idée de la disputer ?

Oui, c'est clair. C'est pour ça que je suis là aujourd'hui, c'est pour jouer la Ligue des champions. C'est quelque chose d'autre cette compé- tition. Quand on est petit, on rêve de la disputer. Avoir la chance de la jouer, c'est pratiquement une chance. C'est clair que pour nous, ça va être une bonne saison. Maintenant, à nous de bien nous concentrer et faire de belles choses

pour ne pas justement faire de la figuration dans cette LDC. Il faudra essayer de gagner quelques matchs et aller le plus loin possible dans cette compétition.

Quelle est la différence entre le Hanni de Malines et celui d'Anderlecht ?

Après la fin de chaque saison, je sens que je progresse. C'est aussi pour ça que j'ai signé à Anderlecht. C'était pour réussir et faire aussi bien que ce que j'ai fait à Malines. Maintenant, c'est une étape supé- rieure en jouant des compétitions européennes. Je pense que c'est une bonne chose pour moi, pour ma progression et mon apprentissage.

Parlons de l'EN. Arrive très vite la première échéance avec cette confrontation face à la Zambie. Y pensez-vous déjà ?

A vrai dire, non. Chaque chose en son temps. Personnellement, j'ai- me bien faire étape par étape. Là, pour l'instant, je suis concentré sur l'échéance sur le prochain match vendredi et la première journée en championnat. Lorsque le temps d'aller en équipe nationale viendra, je pourrai me concentrer unique- ment sur ça et tenter d'apporter le plus escompté.

Sincèrement, croyez-vous en les

chances de l'EN pour la qualification à la Coupe du monde 2018 en Russie ?

Oui, j'y crois. Il faut toujours le faire. Tant que ça reste jouable, il faut tout donner. Maintenant, on ne va pas se le cacher, c'est mal barré pour nous, ce sera très diffici- le. Cependant, tant qu'on peut y croire, alors on jouera à fond nos chances.

Lors du dernier stage vous étiez l'une des grosses satisfactions et avez confirmé votre belle CAN…

Oui c'est vrai. Moi, j'avais hâte de jouer pour l'équipe nationale et le pays. Malheureusement, je n'avais pas eu le temps nécessaire pour m'exprimer et disputer des matchs

à la CAN. J'ai profité des minutes que j'ai eues pour me donner à

fond car j'avais à cœur d'avoir du temps de jeu avec le nouveau coach pour apporter quelque chose

à l'équipe. Je donne le maximum

sur le terrain. Ça a réussi lors des précédents matchs. C'est bien pour le groupe et le pays. Maintenant, il faut continuer sur les prochains matchs.

On a senti qu'entre le sélectionneur et les joueurs, ça s'est bien passé, que pouvez- vous nous dire là-dessus ?

Oui, cela s'est bien passé. Nous, on n'a pas réussi notre CAN, donc on avait envie d'effacer cela. Il y a eu un nouveau coach et on avait envie de nous relancer et d'y mettre du nôtre individuellement. Travailler avec le nouveau coach nous a permis de le connaître. On essaye d'amener l'équipe plus haut que lors des derniers mois.

L'organisation de la CAN 2019 au Cameroun n'est pas assurée et le président de la FAF se montre prêt à accueillir la compétition. Qu'en pensez-vous ?

Franchement, je n'ose pas imagi- ner ce que ce serait. Tout ce que je peux dire, c'est que ce serait extra- ordinaire. J'aimerais vraiment qu'on puisse réaliser ça en Algérie.

Ce serait vraiment fabuleux pour nous en tant qu'équipe.

I. Z.

J'avais à cœur d'avoir plus de temps de jeu avec les Verts

Il a impressionné les Héraultais aux tests techniques

Belaïli échoue aux tests physiques

Comme on le faisait savoir dans notre édition d'hier, Youcef Belaïli se trouve à Montpellier pour effectuer des tests en vue d'un éventuel enga- gement. Le joueur laisse une forte impression. Seul bémol, il est actuellement blessé au genou. Un peu moins de deux mois nous séparent du grand retour de Belaïli sur les ter- rains. L'enfant d'Oran et même après deux ans d'absence demeure un élément très convoité. Le MCA, l'USMA et le MCO l'ont courtisé mais c'est bien en France que l'ancien international pourrait trouver son bonheur. Depuis quelques jours, le joueur se trouve à Montpellier pour

effectuer des essais au MHSC, club de Ryad Boudebouz. Dans notre édi- tion d'hier, on relatait l'information et on faisait savoir que le joueur avait des chances de convaincre. Selon nos informations, les diri- geants héraultais ont tout simple- ment été ébahis par les qualités techniques de Belaïli qui les a tout bonnement impressionnés. Facile balle au pied, il a mis tout le monde d'accord. Cependant, lors des tests physiques, il y a eu un bémol puis- qu'il s'est avéré que le joueur souffre d'une blessure au genou.

Il s'est fait opérer du ménisque

Toujours d'après nos informations, le joueur a contracté cette blessure lors d'un tournoi de gala à Oran. Ayant constaté ce bobo, il s'est vite fait opérer du ménisque. Cependant,

il n'a pas pris le soin d'effectuer la rééducation qui va avec pour revenir en pleine forme. L'appel de Montpellier a tout chamboulé dans ses plans. C'est là que sur les tests médicaux, le joueur a échoué et sa blessure a été détectée. Toutefois, rien n'est remis en cause par rap- port à cette blessure du moment que les dirigeants du MHSC ont demandé à Belaïli d'aller se soigner et de revenir pour continuer les essais et peut-être signer un contrat avec la formation champion- ne de France en 2012.

Le mercato fermera le 31 août en France

Maintenant, les choses commencent à se décanter pour l'ancien de l'USMA. Il sait qu'il pourrait très vite entamer une carrière professionnel- le. Mais avant cela, il doit absolu-

ment se soigner et vite récupérer de sa blessure. Ce qui pourrait jouer en sa faveur, c'est le fait que le merca- to en Europe est bien différent de celui du pays. En effet, le marché des transferts fermera ses portes le 31 août en France et cela lui laisse une bonne chance de vite récupérer de sa blessure et de revenir pour valider ses tests et s'engager avec Ryad Boudebouz. C'est le vœu du joueur qui souhaite à tout prix reta- per dans un ballon à l'étranger. Ce qu'on peut dire, c'est que la balle est désormais dans son camp s'il souhaite réussir à décrocher un contrat à Montpellier. Dans le cas contraire, le Mouloudia semble prêt à satisfaire ses exigences et à le faire signer. Plus d'informations dans les tous prochains jours.

I. Z.

prêt à satisfaire ses exigences et à le faire signer. Plus d'informations dans les tous prochains

www.competition.dz

Mardi 25 juillet 2017

4

LIGUE 1 MOBILIS

Faute de temps et… d'argent

Un seul Africain seulement sera engagé

Les responsables de la formation de la ville des Genêts qui misaient beaucoup sur la venue de deux bons attaquants africains cet été ne devraient en fin de compte engager qu'un seul joueur africain. La crise financière qui secoue le club ces derniers temps est derrière cette décision. Hannachi qui a contacté plusieurs agents afin de lui dénicher deux bons attaquants étrangers s'est déplacé en personne à Paris afin de rencontrer quelques agents de joueurs. Le déplacement du numéro 1 de la JSK en France n'était pas fructueux en fin de compte puisque la formation de la ville des Genêts ne devrait engager cet été qu'un seul joueur étranger, Obassi, en l'occurrence. Ce dernier sera attendu jeudi ou vendredi à Alger. Pour ce qui concerne un deuxième joueur africain, la direction de la JSK n'a pas les moyens financiers pour recruter un bon joueur africain, et puis, le facteur temps ne joue pas en faveur de Hannachi et de ses proches collaborateurs, vu que le mercato estival fermera ses portes dans six jours.

A. H.



Hannachi a assisté à la réunion des présidents de club avec Zetchi

Mohand-Chérif Hannachi s'est déplacé hier matin à Alger pour assister à la réunion qui a regroupé les présidents des clubs professionnels avec le patron de la FAF. Fidèle à ses habitudes, Mohand- Chérif Hannachi n'a pas hésité à proposer quelques idées à l'assistance…



Il veut

une avance

concernant

l'argent des

droits TV

Hannachi n'a pas hésité à demander aux hauts responsables de notre football de lui avancer une bonne somme d'argent qui représente les droits TV, comme ce fut le cas avec Raouaraoua. La demande du doyen des présidents des clubs algériens serait, peut-être, examinée lors de la prochaine réunion du BF.

Le secrétaire devrait lui envoyer le billet d'avion aujourd'hui

OBASSI jeudi ou vendredi à Tizi

Selon une source fiable, l'attaquant congolais Obassi débarquera jeudi ou vendredi à Tizi Ouzou. Le secrétaire du club devrait envoyer aujourd'hui un billet d'avion à l'attaquant de l'AS Otoho.

PAR ABDELLAH HADDAD

Ce dernier qui devait récupérer son visa hier après- midi auprès de l'ambassade d'Algérie à Brazzaville devrait prendre jeudi après- midi un vol de la RAM à destination du Maroc d'abord avant d'arriver jeudi soir ou vendredi matin à Alger. Le premier responsable de la formation du Djurdjura qui a rencontré le manager d'Obassi à Paris ces derniers jours a abordé tous les détails qui concernent le contrat qui liera le meilleur buteur actuel du championnat congolais à la JSK. A son arrivée à la ville des Genêts, Obassi discutera une nouvelle fois sur le montant du salaire qu'il encaissera en signant un contrat professionnel au

profit du club le plus titré d'Algérie comme il parlera aussi avec les dirigeants des Jaune et Vert sur la durée du contrat. A la JSK, les dirigeants, à leur tête le président Hannachi, misent beaucoup sur la venue de cet attaquant africain pour sauver leur recrutement. Si Obassi ne débarque pas ce week-end à Tizi Ouzou, son recrutement tombera à l'eau. D'abord, l'équipe va entamer son deuxième stage de préparation dans quelques jours, et puis, le mercato estival fermera ses portes en Algérie le 31 de ce mois, c'est- à-dire lundi prochain. Les responsables des Canaris du Djurdjura n'auront pas le temps donc pour finaliser ce transfert.

A. H.

pas le temps donc pour finaliser ce transfert. A . H . MADJANE, l'homme qui veut

MADJANE, l'homme qui veut la place de Hannachi

redorer son blason. Il s'agit de Lakhdar Madjane, le patron de l'EROA, une entreprise spécialisée dans les grands travaux d'électricité et de l'éclairage public et aussi dans la fabrication de produits électriques. Cet industriel qui veut reprendre le club le plus titré d'Algérie est déjà passé par la JSK, à l'époque du CSA, comme membre du bureau exécutif. Madjane a eu plusieurs discussions ces derniers jours avec Hannachi, il a même

demandé de voir les bilans. Selon une source fiable, Madjane serait même prêt à payer toutes les dettes du club, à condition bien sûr de devenir le nouveau patron de la formation kabyle. Au moment où Mohand- Chérif Hannachi hésite, les proches de Madjane insistent sur sa venue au club le plus titré du pays.

Certains veulent introniser Azlef président En plus de Madjane, plusieurs proches du club

veulent introniser Malik Azlef comme président de la JSK. Azlef qui détient un bon nombre d'actions de la SSPA/JSK était un membre très influent du CA, il s'est retiré des affaires du club juste à la fin du championnat mais il est toujours membre du CA puisqu'il n'a pas vendu ses actions, en plus, il serait prêt selon son entourage de mettre plusieurs milliards rien que pour prendre la présidence du club.

A. H.



L'effectif scindé en deux groupes hier matin

Lors de la séance d'hier matin qui s'est déroulée sur le terrain du centre de Tikjda, les membres du staff technique ont scindé l'effectif en deux groupes pour un travail alternatif. Au moment où un groupe faisait de la musculation l'autre effectuait des tours de piste et vice-versa.



Du technico- tactique hier en fin d'après-midi

Pour la séance d'entraînement de la journée qui s'est déroulée en fin de journée, elle a été consacrée au volet technique. Rahmouni a même programmé quelques ateliers tactiques avant la fin de cette séance d'entraînement.



Boukhenchouche et Asselah pris en charge par Guillou

Deux joueurs n'étaient pas avec le groupe hier lors des deux séances d'entraînement de l'équipe. Il s'agit de Boukhenchouche et Asselah, toujours blessés, ces deux joueurs, ont travaillé avec Guillou.



Les joueurs

seront libérés

jeudi matin

C'est jeudi matin que les membres du staff technique libéreront les joueurs après plus de dix jours de stage à Tikjda, en attendant la reprise des entraînements ou bien le second stage qui devrait se dérouler à Gammarth en Tunisie…

stage qui devrait se dérouler à Gammarth en Tunisie… Ces derniers jours, la formation de la

Ces derniers jours, la formation de la ville des Genêts est secouée par une crise financière aiguë, c'est peut-être même une première dans les annales du club, puisque dans le compte du club il n'y a que cinq mille dinars seulement, juste une somme qui ne permettrait pas aux banquiers de solder le compte… Devant cette situation, un industriel de la région s'est montré très intéressé par l'idée de reprendre le club et d'essayer de lui

Depuis l'accrochage d'Yettou avec les supporters Les joueurs ne s'entraînent qu'au centre de Tikjda Comme

Depuis l'accrochage d'Yettou avec les supporters

Les joueurs ne s'entraînent qu'au centre de Tikjda

Comme nous l'avions rapporté dans nos précédentes éditons, le milieu de terrain chevronné de la JSK s'est accroché avec

un supporter, à l'issue de l'entraînement de l'équipe qui s'est déroulé sur le terrain de la ville de Mechdellah. Depuis cet incident, les responsables du staff technique ont jugé utile de ne programmer aucune séance d'entraînement en dehors du centre de Tikjda. Les joueurs s'entraînent donc matin et soir sur les terrains du centre, ils utilisent même la salle de musculation de ce complexe sportif situé dans les hauteurs

du Djurdjura.

A. H.

www.competition.dz

Mardi 25 juillet 2017

JSK

5

www.competition.dz Mardi 25 juillet 2017 JSK 5 DJABOUT, SAÂDOU ET CHETTI IMPRESSIONNENT déjà leur entraîneur PAR

DJABOUT, SAÂDOU ET CHETTI

IMPRESSIONNENT

déjà leur entraîneur

PAR N. BOUMALI

Même s'il est encore tôt pour porter un quelconque jugement sur les joueurs, notamment les nouvelles recrues, une source proche de la direction nous a confié que l'entraîneur Mourad Rahmouni ne rate aucune occa- sion pour encenser Djabout, Saâdou et le jeune arrière gauche Chetti. Au vu de ce qu'ils ont démontré aux entraînements et lors des sixtes, l'entraîneur kaby- le affirme à ses collaborateurs que ces trois joueurs sont d'un bon renfort pour la JSK.

Saâdou vaut largement son prix La forme qu'affiche actuellement l'ex-pensionnaire de l'O Médéa, Nabil Saâdou, n'est pas une sur- prise surtout lorsqu'on sait que le président Hannachi a déboursé pas moins de 700 millions de cen- times pour racheter son contrat sans parler du salaire mirobolant (180 millions de centimes par

mois) qu'il lui a offert pour le convaincre de porter le maillot des Jaune et Vert. Il compte beau- coup sur lui pour qu'il stabilise sa défense lors de la saison à venir. Saâdou donne entière satisfac- tion pour le moment, mais il doit confirmer lors des joutes ami- cales et particulièrement lors des matches du championnat.

Djabout, un poison L'attaquant Adil Djabout, lui aussi a séduit son entraîneur en ce premier stage d'intersaison. Rahmouni a en effet déclaré à ses dirigeants que c'est un attaquant vif et qu'il a le sens du but même s'il n'est pas un attaquant de pointe. Lors des sixtes joués entre les joueurs, l'ancien pensionnaire de l'US Biskra a confirmé tout le bien que les dirigeants pensaient de lui. Meilleur buteur de Ligue 2 Mobilis avec l'USB, Djabout n'a pas laissé indifférent son entraî- neur par sa vivacité, son sens du but et son sérieux.

Il ne faut surtout pas sous-estimer Chetti ! La troisième recrue, dont les dirigeants parlent beaucoup en ce moment, c'est l'arrière gauche Elies Chetti. Certains avaient remis en cause le recrutement de ce joueur ramené de l'US Chaouia, mais les responsables de la JSK confient qu'il les a épa- tés et qu'il sera un sérieux concur- rent pour Ferhani. Il n'est peut- être pas aussi puissant que l'inter- national Ferhani, mais technique- ment et surtout offensivement, ce Chetti est un bijou.

En attendant Boukhenchouche et Abdat Tout en encensant Chetti, Saâdou et Djabout, les dirigeants se sont abstenus de donner le moindre avis sur le milieu Salim Boukhenchouche et le défenseur Youcef Abdat. Ils expliquent que le premier souffre d'une blessure au pied qui l'a empêché de s'en- traîner avec le groupe depuis ven-

dredi dernier et le second n'a rejoint sa nouvelle équipe au CNLS de Tikjda que vendre- di dernier. Toutefois, les diri- geants déclarent qu'ils ne doutent pas des qualités de ces deux joueurs et qu'ils comptent beaucoup sur eux pour le prochain exercice. "Boukhenchouche et Abdat sont des joueurs connus. Ils ont beaucoup d'ex- périence et ils vont sans nul doute apporter le plus attendu d'eux. Ce sont des valeurs sûres et on compte beaucoup sur eux", affirment les dirigeants.

Ménagé depuis sa blessure, Boukhenchouche a été pris en charge par le staff médical. Sa blessure n'est pas méchante, mais les dirigeants avouent qu'il a échappé de justesse à une grave

blessure.

N. B.

a échappé de justesse à une grave blessure. N. B. DJABOUT : «Je me sens déjà

DJABOUT : «Je me sens déjà en forme»

Séduisant lors de ce premier stage d'intersaison, Adil Djabout, promet de faire de son mieux pour apporter le plus attendu de lui. Il affirme qu'il y a une grande solidarité entre les joueurs et que chacun est déterminé à donner le meilleur de lui-même pour que la JSK réalise un parcours honorable la saison prochaine.

Les dirigeants parlent beaucoup de vous en cette fin de stage en déclarant que vous êtes époustouflant aux entraînements et lors des sixtes… C'est vrai que je me sens déjà en forme, mais je dois continuer à tra- vailler surtout qu'on vient juste de débuter la préparation d'intersaison. C'est flattant que les dirigeants m'en- censent et cela me poussera à fournir plus d'efforts.

Vous n'êtes pas un attaquant de

pointe, mais les dirigeants disent que vous avez le sens du but… Comme je vous l'ai déjà dit à ma signature de mon contrat, je ne suis pas un attaquant de pointe, mais je sais marquer des buts. Comme tout atta- quant, je marque et je fais marquer mes partenaires. Le président Hannachi m'a fait appel pour que j'apporte un plus et je ne rechignerai pas sur l'effort pour être à la hauteur des attentes placées en moi.

On dit que l'entraîneur Rahmouni parle beaucoup avec vous… Oui, il n'arrête pas de me donner des conseils. Il me corrige à chaque fois et cela va me permettre de m'épanouir davantage.

Quel jugement portez-vous sur ce premier stage d'intersaison ? La préparation se déroule dans de bonnes conditions. Le programme du

staff technique est respecté à la lettre et tous les moyens de récupération ont été mis à notre disposition. Notre stage prendra fin ce jeudi et on n'a pas à se plaindre des conditions de son déroule- ment.

L'une des satisfactions de ce premier stage est la solidarité qui existe dans le groupe, n'est-ce pas ? Absolument, il y a une grande solida- rité entre nous. On travaille tous la main dans la main afin d'atteindre les objec- tifs du club.

Pensez-vous que la JSK dispose des moyens pour jouer les premiers rôles la saison à venir ? Ce qui est certain est qu'on fera le maximum pour réaliser le meilleur par- cours possible. On est tous déterminés à relever le défi et incha Allah, on sera à la hauteur des attentes de nos fans. N. B.

MEZIANE : «Je ferai tout pour gagner

la confiance de mon entraîneur»

Le jeune défenseur Meziane Smaïl veut faire parler de lui la saison à venir. Malgré la rude concurrence qui existe dans l'équipe notamment dans l'axe, ce jeune qui a été promu en cette intersaison en équipe senior fait tout pour gagner la confiance de son entraîneur.

Le stage de Tikjda tire à sa fin, pouvez-vous nous dire dans quelles conditions se déroule votre préparation ?

Sincèrement, notre préparation se déroule dans de bonnes conditions. Tout le groupe travaille sans relâche pour que ce premier stage soit une totale réussite.

La direction a recruté deux défenseurs centraux, Abdat et Saâdou, sans parler de Tizi-Bouali, ne pensez-vous pas que la concurrence sera très rude dans l'axe ?

Oui, les places seront très chères notamment dans l'axe, mais je ferai tout pour gagner la confiance de mon entraîneur. Je suis jeune, mais

cela ne m'empêchera pas de se montrer ambitieux.

L'entraîneur Mourad Rahmouni mise sur les jeunes, cela va sans nul doute vous motiver davantage…

Je ne vais pas griller les étapes. Je continuerai à travailler d'arrache- pied pour que mon entraîneur me

donne ma chance. Il y a une bonne ambiance dans le groupe et cela va sûrement nous aider à s'épanouir.

Les supporters souhaitent que leur équipe réalise un bon parcours la saison à venir, pensez-vous que vous avez les moyens pour être à la hauteur de leurs attentes ?

Bien sûr, on est tous déterminés pour réaliser le meilleur parcours possible. La saison dernière était un vrai cauchemar pour tout le monde et j'espère qu'on rendra le sourire à nos fans lors de l'exercice à venir. N. B.

 La JSK évite Bechloul

Depuis l'accrochage qui a eu lieu entre le milieu Nassim Yettou et un supporter sur le terrain de Bechoul, le staff technique évite de programmer les séances d'entraînement sur terrain, de peur que d'autres incidents soient enregistrés surtout que la plupart des supporters ne sont pas satisfaits du recrutement réalisé jusqu'à maintenant, l'entraîneur Rahmouni préfère programmer les entraînements au CNLS de Tikjda.



Les joueurs attendent leur argent pour la fin de la semaine

N'ayant pas été payés depuis plusieurs mois, les joueurs espèrent toucher leur argent au plus tard ce jeudi, jour de la fin de ce premier stage qui se déroule depuis le 14 juillet à Tikjda. Certains joueurs nous ont confié en effet dans la journée d'hier que le président Hannachi leur a promis de régulariser une partie de leurs arriérés avant la fin de ce stage de Tikjda. Il n'a toujours pas rendu visite aux joueurs pour éviter de parler avec eux de la régularisation de leur situation financière, mais s'il ne les paye pas d'ici le départ à Gammarth, prévu le 1 août, il aura du mal à les convaincre tous de prendre part au deuxième stage d'intersaison. A rappeler que les arrières latéraux Houari Ferhani et Saâdi Redouani avaient boudé l'équipe pendant quelques jours en signe de mécontentement contre la non- régularisation de leur situation financière. Ils n'ont réintégré le groupe qu'après que le président Hannachi leur ait assuré qu'il les payera bientôt.

www.competition.dz

Mardi 25 juillet 2017 LIGUE 1 MOBILIS

6

www.competition.dz Mardi 25 juillet 2017 LIGUE 1 MOBILIS 6 KACI-SAÏD “ TOUT POUR GAGNER LA COUPE

KACI-SAÏD

“

TOUT POUR GAGNER LA COUPE DE LA CAF”

Kamel Kaci-Saïd a tenu une conférence de presse dans l'après-midi d'hier afin de dévoiler tout devant la presse. Il évoque plusieurs points proposés dans ce qui suit. KSK ne cache pas son envie de gagner le trophée de la coupe de la CAF surtout que le Doyen a validé une place en quart de finale.

En effet, dans l'après-midi d'hier au siège d'El-Achour, Kamel Kaci-Saïd dont la Sonatrach lui a proposé un contrat de quatre ans, revient sur ce point mais avant cela, il a tenu à revenir sur son premier passage au Doyen comme manager général où il dit ceci :

" En 2014, j'étais venu au MCA pour tra- vailler avec Boumela et j'avais quitté le club suite à des accusations non fondées. D'ailleurs, le président Boumela avait dit toute la vérité sur l'histoire. Ceci dit, il faut savoir que jusque-là, je n'ai pas encore signé de contrat jusqu'à l'heure actuelle, mais on a parlé du fait qu'il faut travailler sur le long terme. On m'a proposé certes un contrat de quatre ans car il faut du temps pour construi- re sur des bases solides." KSK veut réaliser le rêve de tout un peuple, celui de voir le Doyen sur les sommets et surtout décrochant des titres qui lui permette de s'installer dans sa vraie place, la haut des sommets. D'ailleurs, il le fera savoir ainsi : " Il est venu le temps pour le Mouloudia d'Alger de pas- ser à une autre dimension. Le club est arrivé à 96 ans et on a une grande entreprise qui l'épaule et notre objectif c'est de voir le MCA sur les sommets. J'ai discuté de cela avec Bencheikh qui est le DTS des jeunes. D'ailleurs c'est lui qui dirigera l'équipe. Il a une grosse mission devant lui. Il a même entamé son travail. " Le MCA veut célébrer ses 100 ans avec de gros cadeaux, KSK pour- suit par dire : " L'objectif de Bencheikh c'est de revenir à la formation, mais pour le faire, il faut beaucoup de temps sans oublier les autres objectifs où on doit mettre sur pied une équipe qui joue pour les titres car le Doyen ne peut pas jouer autre chose que cela. Notre équipe est arrivée en quart de finale de la coupe de la CAF. On remercie toute personne qui a participé à ceci et on a repris les rênes avec la ferme intention d'avancer dans le bon sens et surtout faire tout ce qu'il faut pour aller très loin et pour- quoi ne pas s'offrir le sacre." Donc, le premier objectif à atteindre par KSK c'est de continuer l'aventure en coupe de la CAF et pour cela, il faudra commencer par gagner le Club Africain.

«Avant le centenaire, il faut avoir notre centre de formation» Le second objectif que veut atteindre KSK n'est autre que le centre de formation que le Doyen doit avoir et le fera comprendre ainsi :

" D'ici quatre ans, on arrive au centenaire et nous sommes parmi les anciens clubs algé- riens et en football, on est le Doyen des clubs. Il faudra avant d'atteindre 100 ans, avoir notre propre centre de formation." Pour réali- ser ce rêve, KSK sait que la tâche ne sera pas facile et il le dira d'ailleurs ainsi : " Depuis 48 heures, je n'ai pas quitté le siège et je ne le quitte que pour quatre heures. Car, on tra- vaille sur un temps très court. Le mercato se termine le 31 juillet." Il a raison, car pour réussir une saison grandiose, il faudra avoir les atouts qu'il faut et pour cela, il n'y a pas de temps à perdre, il faut assurer un recrute- ment de qualité.

«On a chipé Bendebka» Kamel Kaci-Saïd, content d'avoir assurer les services de Bendebka, n'omet pas de le signa- ler en disant : " Plusieurs clubs étaient sur les traces de Bendebka et on l'a chipé. C'est un bon renfort. C'est un international et il était l'une des cartes maîtresses sur l'échiquier du Nasria. " Comme tout le monde le sait, Hamar, le président sétifien insistait pour avoir Bendebka. D'ailleurs, il croyait qu'il allait le faire signer hier à Sétif, mais KSK le devance et le fait signer la veille. Ce qui a soulagé les Mouloudéens, car les supporters voulaient vraiment voir Bendebka dans les rangs mouloudéens.

«On recrutera 4 ou 5 joueurs» En parlant de Bendebka, le dossier recrute- ment est automatiquement abordé, Kaci-Saïd enchaîne sur ce point en disant : " On a de bons joueurs chez les réservistes et on va leur faire appel à l'image des Amachi, Kasdi et Mokrani. " Faire appel aux jeunes c'est bien, mais pour prétendre à une saison d'enfer où le Doyen peut jouer sur tous les fronts, il doit assurer des grosses pointures et dans ce sens, KSK dira : " On recrutera 4 ou 5 joueurs comme le veut le staff technique. " Mais, le

staff technique a été démis de ses fonctions et donc Kaci-Saïd va tout faire en solo et il va devoir bien choisir pour avoir un effectif capable de réaliser des merveilles. Car les supporters espèrent voir leur club de tou- jours faire mieux que la saison écoulée. En tous les cas, KSK arrive avec un sac plein d'espoir pour des jours encore meilleurs.

«Je me suis entendu avec le pré- sident du MOB pour avoir Sidibé» Toujours concernant le recrutement, comme on l'avait annoncé dernièrement, le MCA veut avoir Sidibé. Chose confirmée par KSK qui dira : "J'ai discuté avec le président du MOB avec lequel on s'est entendu sur le principe d'avoir Sidibé au MCA." Donc, il y aura un échange de deux joueurs pour avoir Sidibé. Ce sera Mokdad et un autre. Car, dans ce qui suit, KSK confirme aussi l'idée de prêter Mokdad au MOB. Il le fera savoir en déclarant ceci : " J'ai discuté avec Mokdad sur sa situation. Je lui ai demandé de prolonger son contrat à condi- tion qu'il parte sous forme de prêt au MOB. " Donc, Mokdad n'a pas été mis dans la liste des libérés, mais celle-ci sera constituée comme nous le dira KSK, "par Kacem, Gourmi, Zerdab, Seddiki et Bouguèche".

«Le stage à 80% en Italie, sinon ce sera le Maroc» Après avoir assuré que le stage se déroulera en Tunisie, les Mouloudéens ont changé de cap pour le Maroc et on a appris même que ce sera en vol spécial. Seulement, hier, une autre piste est annoncée. Celle-ci concerne le centre de formation de l'AS Rome. Donc, en Italie comme le dira Kaci-Saïd : " Le stage aura lieu soit en Italie, soit au Maroc. Mais, ce sera à 80% à Rome, au centre spécial de l'AS Rome. " Donc le Mouloudia d'Alger veut partir en Europe cet été, s'il ne parvient pas à le faire, car préparer les visas avant le 1er août serait difficile, mais si les Mouloudéens parviennent à le faire, ils iront en Italie. Sinon, ce sera le Maroc. Ce qui est sûr et selon les dires de KSK, rien n'est encore tran- ché dans cette affaire. On verra prochaine- ment où ira le Doyen cet été.

«On a entamé l'opération réduction des salaires» Par ailleurs un point qui préoccupe les Mouloudéens et qui concerne cette affaire de réduction des salaires, ce qui peut bien sûr

pousser les joueurs à chercher ailleurs. Mais KSK déclare ceci : "On a entamé l'opération réduction des salaires car la masse salariale est onéreuse." Effectivement, la masse salariale que devait payer chaque mois la direction s'élève à 7,8 milliards par mois. Un chiffre qui

a fait que la Sonatrach ferme les vannes et

exige la réduction des salaires. Seulement, cette opération ne touche pas tout le monde, car pour Kaci-Saïd, il y a des joueurs qui méri- tent une augmentation et le dira ainsi : " Il y a des joueurs qui méritent d'être revalorisés, à l'image de CEO, qu'il faut motiver. " Donc, il est clair que CEO sera augmenté. Cela ne peut que lui faire plaisir.

«La demande de domiciliation au 5-Juillet a été refusée, mais on fera tout pour arracher l'accord» Le Mouloudia d'Alger a envie de quitter Omar-Hamadi et retrouver son jardin fétiche à savoir le 5-Juillet. Seulement, il faudra avoir l'accord, mais ceci n'est pas évident. Kaci-Saïd en est conscient mais il rassure en disant : " La demande de domiciliation au 5-Juillet a été refusée. On va relancer ce dossier avec l'espoir d'avoir l'accord. " Donc, les Mouloudéens ne perdent pas espoir et croient dur comme fer qu'ils auront gain de cause. Avant de clore son intervention, KSK a fait comprendre à tout le monde qu'il ne sera pas disponible tout le temps pour répondre aux interrogations, mais

il va engager un chargé de communication qui

se chargera de répondre à toutes les questions.

Il explique : " On va engager un chargé de

communication, car je ne ferai pas de déclara- tions et ce sera une fois tous les deux mois une

conférence de presse. " KSK compte fixer le billet d'accès à Omar Hamadi à 500 dinars, ce

qui n'arrange pas les affaires des fans. Sur ce, KSK met fin à son intervention, espérant qu'il

a répondu à toutes les questions et il a montré

qu'il était venu pour apporter le plus attendu à ce club afin de le voir sur les sommets. M. Z.

DEMOU REMPILERA AUJOURD'HUI

Il s'est dit beaucoup de choses le concernant surtout que l'ESS s'est montré très intéressé à le récupérer, mais Demou attend la proposition des Mouloudéens avant de trancher, surtout qu'il voulait la stabilité et donc rempiler. Pour une augmentation sym- bolique, Demou accepte de renouveler. Il a un rendez vous avec les Mouloudéens aujour- d'hui pour officialiser. Interrogé par nos, Demou s'est contenté de dire : "

Hamid Latrèche (son agent) :

«On n'a pas compliqué la tâche à Kaci-Saïd»

abordé la prolongation avec Kaci-Saïd. Je peux vous dire qu'on a reçu des propositions plus alléchantes mais il n'y a pas que l'argent qui entre en compte. Il y a d'autres aspects plus importants comme la stabilité, aussi bien sportive que familiale. Il y a aussi le challenge

sportif. C'est pour toutes ces raisons que mon client a décidé de prolonger son contrat. En plus, il voulait vrai- ment rester au MCA. Tout cela pour dire que nous n'avons pas com- pliqué la tâche à Kaci- Saïd par rapport au nou- veau contrat de Demou." M. Z.

Saïd par rapport au nou- veau contrat de Demou." M. Z. Effectivement, mon manager a tout

Effectivement, mon manager a tout réglé. Je suis soulagé car je voulais régler ma situa- tion le plutôt possible et enta- mer les entraînements". Pourtant, il avait d'autres offres plus alléchantes, mais il a préféré rester au Mouloudia, car il a envie de réussir avec ce club des titres comme il l'avait fait avec l'ESS. Ce n'est pas à cause de l'argent, mais parce qu'il ne voulait pas changer d'air. M. Z.

Le manager d'Abdelghani Demou a géré les négociations de la prolongation de son client. Le joueur devrait prolonger ce matin avec le MCA pour les deux prochaines saisons. Contacté par nos soins, le concerné a tenu à faire savoir :

"Effectivement, on a

www.competition.dz Mardi 25 juillet 2017 MCA 7
www.competition.dz
Mardi 25 juillet 2017
MCA
7

MOUASSA :

«J'ai travaillé avec le cœur, je n'ai aucun regret»

Contacté par nos soins, l'entraî- neur Mouassa déclare ceci :

"C'est une séparation à l'amiable. Quand on m'a signifié que l'aventure s'arrête là, je n'ai trouvé aucun souci pour accepter de partir. Je n'ai aucun regret. J'ai travaillé durement avec un groupe. On a pu exaucer le vœu des suppor- ters en assurant la qualifica- tion à la Champions League. On

a failli passer en finale de la coupe d'Algérie mais c'est comme ça, l'aventure s'arrête

là. Je remercie les joueurs et toute personne qui a contribué

à atteindre les objectifs. Le

Mouloudia jouera sur quatre fronts la saison prochaine et sincèrement je souhaite de tout cœur que le Doyen réus- sisse. Je tiens, particulière- ment, à saluer ce merveilleux public qui m'a soutenu surtout dans les moments difficiles. J'aurais aimé gagner un titre avec le MCA, mais le destin en aura voulu autrement. C'est cela la vie d'un entraîneur un jour il est là, un autre ailleurs. Ceci dit, j'ai bossé dans diffé- rents clubs, mais le MCA est spécial par son public en or qui mérite les honneurs et surtout de jouer les titres. "

SHAHATA NOUVEL ENTRAINEUR DU MOULOUDIA
SHAHATA
NOUVEL
ENTRAINEUR
DU MOULOUDIA

Triple champion d'Afrique avec la sélection égyp- tienne et l'ex-entraîneur du club Arab Contractors, Hassan Shahata a tout réglé avec Kaci-Saïd et il attend le visa pour venir à Alger entamer ses fonc- tions et avant signer son contrat avec le Mouloudia d'Alger. En effet, lors de la conférence de presse tenue par Kaci-Saïd, ce dernier est resté vague quant à l'avenir de Mouassa. Mais dans l'après-midi, le nom de l'Egyptien Hassan Shahata a circulé en force. En fait, le directeur général sportif, Kamel Kaci-Saïd, avait conclu avec Shahata bien avant qu'il rencontre Mouassa. Le nouvel entraîneur attend son visa et dès qu'il l'aura, il sera à Alger. D'abord il offi-

cialisera sa venue au Mouloudia d'Alger avant

d'entamer la préparation de l'équipe le 27 juillet pro- chain, date fixée pour la reprise des entraînements avant de partir en stage de préparation d'intersai- son. Il faut dire que Shahata est un entraîneur expé- rimenté et gagneur qui se nourrit de titres et tout le monde a pu le constater quand il était le sélection- neur de l'équipe nationale égyptienne. A son époque les Pharaons pratiquaient le meilleur foot- ball en Afrique. Il a côtoyé de grands joueurs et a une grande expérience ans la gestion des stars. Il est aussi à cheval sur la discipline et supporte assez

bien la pression.

Ainsi, Shahata viendra avec de

multiples objectifs, d'abord finir la mission de Mouassa qui a permis au Mouloudia d'Alger d'at- teindre les quarts de finale de la coupe d'Algérie, réussir dans la Champions League et pourquoi ne pas voir le Doyen accrochant sa seconde étoile, sans oublier le championnat où il faudra faire encore

mieux que l'an dernier et cela en arrachant le titre de champion. Il faut dire que si KSK l'a choisi, c'est pour gagner les titres. Shahata ne peut pas se contenter de jouer les seconds rôles. Les Mouloudéens l'attendent avec impatience, avec l'es- poir de le voir s'adapter très vite pour que le Doyen

réussisse une saison de rêve.

A. Z.

Badji de retour dans le staff ?

Une rencontre est prévue ce jeudi entre le directeur général sportif du Mouloudia d'Alger, Kamel Kaci-Saïd, et Fayçal Badji. Selon notre source, Badji fera partie du staff technique du Doyen la saison prochaine afin d'apporter son aide au nouvel entraîneur qui devrait s'entourer de gens capables de l'aider pour mener le Mouloudia d'Alger à bon port. M. Z.

L’agent du joueur à Kaci-Saïd

«Si tu veux Chenihi, tu dois prendre Benbrahem !»

Kaci Saïd a émis le vœu d'avoir Chenihi et il a même contacté l’agent du joueur. Ce dernier avait une autre idée, celle de placer son poulain Ben Brahem si KSK veut avoir Chenihi. Est-ce que le fait de vouloir à tout prix Chenihi, KSK engagera Ben Brahem ? On verra. En effet, dans notre édi- tion d'hier, on avait annoncé que l'ex-joueur du MCA, Ben Brahem, qui est sans club depuis un bon moment, débarque au siège et selon des indiscrétions, il a demandé ses indemnités. On apprend que ce n'était pas la seule raison, il pourrait rejoindre les rangs du MCA. En fait, Kaci Saïd avait discuté avec le manager de Chenihi qui se trouve en France pour voir s'il y a possibilité d'avoir Chenihi au Mouloudia d'Alger. Le manager a informé l'entraîneur qu'il est vraiment prêt à tout faire tout pour que Chenihi défende les couleurs du MCA, mais à condition qu'il prenne avec lui Ben Brahem, qui est au chômage. Pour le moment, Kaci Saïd n'a pas encore tranché. Il faut attendre les prochains jours pour savoir ce que décidera KSK.

IL RETROUVE L'ALGÉRIE

ET CHAOUCHI

L'arrivée de Hasan Shahata au MCA va certainement faire couler beaucoup d'encre. Celui qui a été l'entraîneur des Pharaons lors du fameux match Algérie-Egypte de 2009 a été pendant quelques années l'un des hommes les plus détestés en Algérie pour des rai- sons que tout le monde connaît. Au- delà de son palmarès comme joueur et entraîneur, le vieux Chahata est un homme malin et extrêmement provo- cateur. Qui ne se souvient pas de son altercation avec Halliche à Benguela

lors de la ½ finale de la CAN 2010 ? Qui ne se souvient pas de ses mots échangés avec Chaouchi ce jour-là… à propos, il sera l'entraîneur de ce der- nier, ce même Chaouchi qui lui a enle- vé de la bouche une qualification his- torique à la Coupe du monde 2010. Quoi qu'il en soit, Shahata sera à la place de Mouassa. Il est vieux certes, mais on dit qu'il a gardé toutes ses dents et il sera très probablement secondé par l'un des héros d'Omdourman.

Chaouchi : «Shahata va apporter son expérience africaine au Mouloudia»

Le héros d'Oumdourman Faouzi Chaouchi va retrouver l'ancien sélectionneur des Pharaons, Hassan Shahata, mais cette fois-ci en tant que son entraîneur au Mouloudia après que la direction du MCA a pratiquement tout conclu avec le triple champion d'Afrique. L'enfant de Bordj Menaiel estime que Shahata va apporter son expé- rience au Mouloudia pour que le club retrouve sa place dans la cour des grands d'Afrique. " Tout d'abord, il faut rendre hommage à l'entraîneur Kamel Mouassa qui a fait du bon travail au Mouloudia et la preuve, on est qualifiés pour les quarts de finales de la coupe de la CAF et nous allons retrouver la C1 l'année pro- chaine. Maintenant, il y a Shahata, qui n'est plus à présenter, il a gagné beaucoup de titres et incha Allah, il va réussir au Mouloudia. J'ai eu la chance de le

croiser lors du fameux match d'Oumdourman et ça sera une occasion pour moi de parler enco- re et encore de ce match. Je pense que la direction a fait un bon choix et j'espère qu'on réali- sera de

belles choses avec lui la sai- son prochaine ", nous dira Faouzi Chaouchi. M. Z.
belles choses
avec lui la sai-
son prochaine ",
nous dira Faouzi
Chaouchi.
M. Z.

Il était hier au siège d'El Achour

Hadj Ahmed, nouveau directeur commercial

Dans la matinée d'hier, l'ex-directeur général par intérim du MCA, Rafik Hadj Ahmed, était au QG du Mouloudia d'Alger à la demande du directeur général sportif, Kamel Kaci Saïd. Les deux hommes ont dis- cuté dans le bureau de KSK au sujet du poste de directeur commercial.

KSK libère Gourmi, Zerdab, Seddiki, moukdad Bouguèche et Kacem non retenus

Le nouveau directeur, Kamel Kaci Saïd a tenu hier une conférence de presse où il a évoqué plusieurs points dont les joueurs libérés. Il y avait une surprise, celle de Khaled Gourmi, en plus de Kacem, Seddiki, Zerdab et Bouguèche. Maintenant que la liste est arrêtée, comment fera la direction pour payer les indemnités des concernés. En effet, hier, KSK a tenu une conférence de presse où il a évoqué la liste des libérés qu'il a arrêtée. Il se trouve que le MCA a décidé de se passer des services de Kacem Mehdi, de Hadj Bouguèche, de Seddiki, Zerdab, et la grosse surprise n'est autre que Khaled Gourmi dont le nom n'avait pas été évoqué jusque- là. D'ailleurs, même le joueur n'a pas été contacté pour connaitre sa situation. Maintenant que KSK a arrêté la liste des libérés, il sait que ce ne sera pas facile de le faire, surtout qu'il devra dépenser beau- coup d'argent pour résilier les contrats de tous ces joueurs.

Plus de 5 mois de salaire et des indemnités à payer, que fera la direction ? Kaci Saïd est conscient qu'avant tout, il faudra payer les arriérés des joueurs qui n'ont pas touché 5 mois de salaire, sans oublier les indemnités, chaque joueur ne s'en ira pas sans demander son du avant de rési- lier son contrat. Donc, ce sera vraiment difficile pour la direction de tenir les deux bouts, surtout que l'ar- gent ne coule pas à flots dans la maison moulou- déenne. En résumé, les dirigeants vont recevoir dans les prochains jours les joueurs concernés pour trou- ver la meilleure formule qui puisse arranger tout le monde. Toutefois, il faut admettre que cette liste a été annoncée un peu tard, il ne reste pas beaucoup de temps avant la fin du mercato. On reviendra sur ce sujet au moment opportun. A. Z.

Seguer repêché

Il était hier matin au siège d'El Achour, Mohamed Seguer, l'attaquant du MCA, qui avait été mis dans la liste des libérés, a été repêché après avoir discuté avec le directeur général sportif du MCA, Kamel Kaci Saïd avec lequel, il a tout réglé et il se dit même que son salaire a été revu à la baisse.

www.competition.dz Mardi 25 juillet 2017 8 COUPE ARABE DES CLUBS CHAMPIONS
www.competition.dz
Mardi 25 juillet 2017
8
COUPE ARABE DES CLUBS CHAMPIONS
Mardi 25 juillet 2017 8 COUPE ARABE DES CLUBS CHAMPIONS Ils ont pris l'avion du retour
Mardi 25 juillet 2017 8 COUPE ARABE DES CLUBS CHAMPIONS Ils ont pris l'avion du retour

Ils ont pris l'avion du retour hier

Bouzidi, Aït Abdelmalek, Azzouz, Zemiti et Ferhat plient bagage

Comme évoqué par nos soins depuis quelques jours déjà, la direction du club nahdiste songeait sérieusement à dégraisser quelque peu l'effectif de l'équipe, notamment après l'arrivée de nouvelles recrues venues renforcer les rangs du Nasria. Les noms des deux défenseurs centraux Ferhat Ibrahim et Ramzi Zemiti ont été évoqués à maintes fois comme étant les plus proches de la porte de sortie. Le prési- dent Bachir Ould Zmirli, qui s'est déplacé au Caire samedi dernier, a pris les choses en main, d'autant plus qu'il a pu constater que le groupe présent au Caire était un peu trop fourni, et que cela ne permet- tait pas au coach Neghiz d'accomplir son travail convenablement, surtout pas avec 31 éléments sous sa coupe. Le boss nahdiste a très vite pris une décision en invitant trois jeunes espoirs parmi les présents, à savoir Bouzidi, Ait Abdelmalek et Azzouz, en plus de Zemiti et Ferhat, à plier bagage pour rentrer au pays. Les cinq joueurs ont d'ailleurs pris l'avion hier matin à destination d'Alger ; la déception pouvait d'ailleurs se lire sur leurs visages.

Un prêt pour Zemiti et Ferhat, mais vers où ? Si pour les jeunes, leur retour au pays ne veut dire qu'une seule chose, à savoir qu'ils ont été relégués en équipe réserve pour entamer les préparatifs sous les commandes de leur nouveau coach Noureddine Maroc, Zemiti et Ferhat se trouvent, quant à eux, dans une tout autre situation puisque la direction du club leur a tout simplement fait la proposition de les prêter à un club où ils auront la chance de jouer et de prouver leurs qualités. Seulement, la proposition qui leur a été faite par les dirigeants nahdistes semble incohérente dans la mesure où ils leur ont promis de les placer dans des clubs de D3, alors que les prêts d'un club pro- fessionnel à un club amateur ne sont pas autorisés. Reste à savoir si la direction du club va réussir à les placer en Ligue 2 Mobilis ou bien finir par les libérer définitivement pour des clubs du troisième palier.

L'énigmatique éviction de Bouzidi L'autre question que l'on se pose, c'est de savoir com- ment la direction du club, à sa tête le président Ould Zmirli, a pu prendre la décision d'évincer le jeune Abdelghani Bouzidi en le renvoyant au bercail, alors qu'il fait officiellement partie des 23 éléments inscrits pour cette coupe arabe. Il aurait été plus compréhen- sible de renvoyer d'autres éléments non inscrits dans cette compétition, mais le faire pour un élément qui fait partie des 23 joueurs concernés par cette coupe arabe nous pousse à nous poser beaucoup de ques- tions, qui resteront sans nul doute sans réponse.

Oukkal a refusé la proposition de la direction

Faisant lui aussi partie des joueurs qui étaient dans le collimateur de la direction nahdiste, le défenseur central Lyes Oukkal a fini par résister tant bien que mal à la vague qui l'a frappé de plein fouet. L'enfant de Bordj Menail a d'ailleurs refusé catégo- riquement la proposition qui lui a été faite, à savoir aller en tant que prêt vers un autre club afin qu'il puisse gagner en temps de jeu, avant de reve- nir au NAHD dans une année. Le joueur a fait savoir à ses dirigeants qu'il continuera son aventu- re au NAHD et qu'il se battra pour gagner sa place, et ce, en dépit d'une concurrence qui s'an- nonce très rude avec la présence de joueurs de la trempe de Herida, Laribi, Cherfaoui, Khiat et

autres Maaziz.

M. A.

Cet après-midi à 17h au stade Essalem (Le Caire)

Les Sang et Or visent le dernier carré

PAR MOHAMED ADRAR

Trois jours après avoir livré un match héroïque en venant à bout de la for- mation émiratie d'El-Wihda, les Sang et Or seront de nouveau en appel cet après- midi à partir de 17h sur le terrain du stade Essalem du Caire, cette fois-ci face à une très coriace équipe d'El-Fayçali de Jordanie, surprenant vainqueur du grand Ahly du Caire sur le score d'un but à zéro. Une rencontre qui s'annonce donc difficile pour les coéquipiers de Gasmi, qui auront en face d'eux une formation jordanienne qui ne sera très certainement pas facile à manier. Un match compliqué donc pour des Nahdistes qui peuvent toutefois réali- ser un bon résultat s'ils réussissent à jouer soudés et bien appliqués sur le terrain.

Les Jordaniens partent favo- ris, mais… Il est clair qu'à l'abordage de ce match de la 2e journée de cette phase des poules de la Coupe arabe des clubs champions, la formation jordanienne d'El-Fayçali part favorite dans sa confrontation face à une formation du Nasria qui n'a que le talent et la détermination de ses joueurs pour

faire face à une équipe aussi affûtée que celle qui avait battu le grand Ahly du Caire, il y a de cela trois jours. Les Nahdistes ne partiront pas avec les faveurs des pronostics, mais il va bien fal- loir compter sur eux lors de cette ren- contre, d'autant plus que le joueur algé- rien a souvent surpris plus d'un au moment où on l'attend le moins. Le Nasria aura ses atouts lors de cette rencontre ; il va falloir juste les employer à bon escient pour espérer réaliser un bon résultat et pourquoi pas une victoire qui rapprochera le Nasria du dernier carré.

vation décuplée par rapport au dernier match. Le Nasria ne sera, certes, pas favori

à l'occasion de cette rencontre, mais l'état

d'esprit et la hargne des joueurs pour- raient bien faire la différence sur le terrain,

à condition que les joueurs ne se désunis-

sent pas sur le terrain en jouant en bloc

comme un seul homme.

M. A.

sur le terrain en jouant en bloc comme un seul homme. M. A. Un groupe ultra-motivé

Un groupe ultra-motivé Du côté des joueurs, on est bien évidemment ultra-moti- vés à l'idée de réussir un second bon coup dans cette compétition pour espérer réussir l'exploit de se qualifier au second tour. Les joueurs savent d'ailleurs à quoi s'en tenir à l'abordage de cette rencontre, eux qui pénétreront sur le terrain avec une moti-

Seul El-Orfi manquera à l'appel

Neghiz prône la continuité

Après une première sortie plutôt convaincante, le coach Nabil Neghiz ne devrait pas apporter le moindre change- ment à son onze de départ qu'il avait déjà lancé samedi dernier face à la formation d'El-Wihda ; à moins qu'il ne préfère ména- ger quelques joueurs qui se sont bien employés face aux Emiratis. Le coach nahdiste aurait d'ailleurs choisi de faire confiance au même onze aligné samedi dernier, sans le moindre changement. Seul changement qui sera opéré, il concernera le banc de touche puisque Hocine El-Orfi, sus- pendu, cédera sa place à Brahimi, à moins que la licence

de Cherfaoui soit prête et cela lui permettra de se faire une place dans les 18.

Boussouf pour la confirmation Sans surprise aucune, on devrait retrouver dans les bois nahdistes Khirredine Boussouf, auteur d'une belle prestation face à El-Wihda et qui sera reconduit à l'occasion de cette rencontre.

Le même quatuor en défense La défense ne connaîtra pas de changement non plus, puis- qu'il est prévu de voir le coach Neghiz aligner Allati et

Boutebba sur les côtés, alors que Herida et Laribi, excellents face aux Emiratis, formeront de nouveau la charnière centrale nahdiste à l'occasion de cette rencontre.

Confiance renouvelée à Addadi, Ouertani et Harrag Le milieu de terrain, qui a été la force du Nasria lors du der- nier match, sera une nouvelle fois reconduit. Auteur d'une prestation de haute facture samedi dernier, Mehdi Ouertani sera le patron du milieu nahdiste, aux côtés de l'ex-Harrachi Harrag. Quant à Addadi, il évoluera un cran en

dessous des deux autres milieux, en position de meneur de jeu.

Le rêve continue

pour Chekhrite Enfin, la ligne offensive nahdis- te ne verra pas, elle aussi, le moindre changement puisque le coach nahdiste fera de nou- veau confiance au jeune Mohamed-Amine Chekhrite, lequel occupera le flanc droit de l'attaque nahdiste, alors qu'Ardji sera, lui, à gauche. Enfin, Ahmed Gasmi devrait tenir sa place en pointe de l'at- taque, où il sera l'atout numéro 1 de son équipe lors de cette

rencontre.

M. A.

Ils ont dit en conférence de presse

Neghiz : «On jouera avec le cœur et la volonté algérienne»

"Après notre premier match bien négocié face à El-Wihda, nous nous sommes bien projetés dans cette rencontre face à El-Fayçali qui sera encore plus dure que la précédente. J'ai pu voir à l'œuvre le premier match des Jordaniens face au Ahly, et j'ai pu constater qu'ils se sont très bien préparés sur le plan physique. Il y a avait vraiment du répon- dant physiquement ; de plus, j'ai pu constater que les joueurs d'El- Fayçali étaient très disciplinés tactiquement. Ils étaient très bien pla- cés sur le terrain. Nous savons que ça sera un match très compliqué face à une équipe qui renferme l'ossature de l'équipe nationale jorda- nienne, en plus des joueurs internationaux qui la composent. Mais on jouera comme à nos habitudes avec le cœur et la volonté algérienne, en espérant que ça passera une seconde fois."

Gasmi : «Ça sera très dur face à une très bonne équipe d'El-Fayçali»

"Après notre premier succès face aux Emiratis, nous nous sommes bien projetés dans cette rencontre d'El- Fayçali. On est conscient que cette équipe jordanienne est plus affûtée et mieux préparée que nous, sachant qu'on n'a pas eu suf- fisamment de temps pour préparer cette coupe arabe. Ça sera forcé- ment un match très difficile face à une très bonne équipe d'El-Fayçali, mais ce n'est pas une raison d'être défaitiste. Nous allons nous battre sur le terrain. Nous allons le faire certes pour nous, pour nos suppor- ters, mais aussi et surtout pour tout le peuple algérien, car nous jouons pour honorer les couleurs du pays."

car nous jouons pour honorer les couleurs du pays." Louai El-Amaira (gardien d'El-Fayçali) : «Nous visons

Louai El-Amaira (gardien d'El-Fayçali) :

«Nous visons le titre»

"Après la belle victoire enregistrée face au Ahly du Caire, nous avons pris le soin de tourner la page pour nous concentrer sur cette rencontre face aux Algériens d'Hussein Dey. Nous savons pertinemment que ça ne sera pas un match facile face à une équi- pe qui a prouvé qu'elle n'était pas là pour faire de la figuration. Nous concernant, on visera bien évidemment la victoire, pour ten- ter de nous rapprocher du dernier carré, sachant que notre objec- tif n'est ni plus ni moins de remporter cette coupe arabe."

Niboucha (ent. d'El-Fayçali) :

«Ça ne sera pas un match facile»

"Nous visons à réaliser un gros match face à cette équipe du NAHD, et ce, en dépit du fait que nous n'avons pas eu suffisam- ment de temps pour préparer cette rencontre, après notre succès face au Ahly d'Egypte. Nous avons toutefois bien préparé notre match, nous avons également pris le soin de bien étudier notre adversaire. Ça ne sera pas un match facile face à un adversaire qui a réussi lui aussi son entrée en matière en cette compétition par une belle victoire face à El-Wihda. Nous avons pris les choses en main en tournant la page d'El-Ahly pour nous concentrer sur le match du NAHD. On ne cache pas nos ambitions, on veut aller très loin dans cette compétition pour procurer de la joie à nos suppor- ters qui nous soutiennent et qui attendent beaucoup de nous." M. A.

www.competition.dz Mardi 25 juillet 2017 USMA 9
www.competition.dz
Mardi 25 juillet 2017
USMA
9

Reprise ce matin à 10h à Bologhine

L'USMA REMET

LE BLEU DE CHAUFFE

Après avoir eu droit à deux semaines de repos bien méritées, c'est ce matin, à partir de 10h au stade Omar Hamadi de Bologhine, que les joueurs usmistes reprendront le chemin des entraînements pour entamer la préparation d'intersaison en prévision de la nouvelle saison.

PAR ANIS S.

Les choses sérieuses com- mencent donc à partir d'aujour- d'hui pour les coéquipiers du capi- taine Mohamed-Lamine Zemmamouche qui devront crava- cher dur durant la préparation afin d'être au top sur tous les plans avant de renouer avec la compéti- tion officielle à partir du 25 août prochain et ce vu la grande impor- tance des prochaines échéances. Ils devront entamer en force le cham- pionnat version 2017/2018 dans lequel ils seront appelés à jouer le titre, avant de renouer avec la Ligue des champions africaine à partir du 15 septembre prochain à l'occasion du match aller des ¼ de finale de la compétition face au représentant mozambicain Ferraoviario Da Beiria où ils seront dans l'obligation de valider le billet qualificatif pour le carré d'as de la prestigieuse compétition continen- tale. Ainsi, une bonne préparation d'intersaison s'impose pour les Rouge et Noir, surtout quand on sait qu'ils seront soumis à un calen- drier infernal en début de saison en disputant huit matchs en l'espa- ce de cinq semaines.

Le stage de la Turquie pour huiler la mécanique Meftah et consorts se prépareront pendant dix jours au stade Omar Hamadi, avant de s'envoler pour la Turquie, plus exactement à la ville de Kartepe, pour effectuer le stage d'intersaison. Ce stage s'éta- lera, rappelons-le, sur douze jours, soit du 4 au 16 août pro- chain et sera ponctué de trois ou quatre matchs amicaux. Il faut dire que ce stage est considéré comme une étape très importante dans la préparation d'intersaison car le premier responsable du staff technique du club Paul Put mise beaucoup sur lui pour recharger les batteries de ses joueurs mais aussi travailler convenablement les aspects phy- siques et technico-tactiques. Les joueurs usmistes devront bien en profiter afin de réaliser une très bonne entame de la nouvelle sai- son footballistique.

L'absence des internationaux, le grand souci de Paul Put Comme tout le monde le sait, Ayoub Abdellaoui, Mohamed Benkhemassa, Raouf Benguit,

Iaïche

renforce

la barre

technique

L'USMA a enga- gé le technicien algérien, Abdelkader Iaïche pour le poste d'assis- tant principal de l'entraîneur en chef, Paul Put. Il a signé hier un contrat de deux ans au profit du club algérois. Il vient ainsi renforcer le staff tech- nique des Rouge et Noir et il tra- vaillera en étroite collabo- ration avec l'en- traîneur Paul Put.

étroite collabo- ration avec l'en- traîneur Paul Put. Abderrahmane Meziane, Okacha Hamzaoui et Oussama Darfalou

Abderrahmane Meziane, Okacha Hamzaoui et Oussama Darfalou rateront l'intégralité de la prépara- tion d'intersaison après avoir été retenus par Lucas Alcaraz pour prendre part au prochain stage de la sélection nationale A' qui s'étale- ra du 30 juillet au 18 août. Le moins que l'on puisse dire est que l'absence de ces six joueurs risque de perturber la préparation vu leur grand poids au sein de l'équipe, au grand désarroi de l'entraîneur en chef Paul Put. Ce dernier devra trouver les solutions pour bien

gérer la situation afin que la prépa- ration d'intersaison soit réussie.

La reprise sera ouverte au public La reprise des entraînements qui aura lieu ce matin sera ouverte au public, a-t-on appris auprès de la direction de l'USMA. Les sup- porters usmistes pourront donc assister à tout l'entraînement où ils auront l'occasion de saluer les joueurs, notamment les nouvelles recrues.

A. S.

Il signera une licence senior incessamment

Benchikhoune officiellement promu senior

La direction de l'USMA a décidé de promou- voir le jeune défenseur Mehdi Benchikoune senior pour la prochaine saison. En effet, le manager général du club Rachid Malek ainsi que le premier respon- sable du staff technique du club Paul Put ont parlé au joueur il y a quelques jours et lui ont fait savoir qu'il fera bel et bien partie de l'effectif des seniors qui représentera l'USMA lors de la prochaine saison. Selon les informations en notre possession, Benchikhoune rencontrera le président Rebouh Haddad dans les prochains jours afin de régler quelques détails avant de signer une licence senior. Rappelons que Benchikhoune, 21 ans, est sous contrat avec l'USMA jusqu'en juin 2019.

Un sérieux concurrent pour Meftah Mehdi Benchikhoune a rejoint l'USMA l'été passé et a été recommandé par Mohamed Mekhazni. Le jeune défenseur a réussi à séduit l'entraîneur Paul Put lors du stage hivernal qui s'était déroulé en Tunisie en montrant de grandes qualités qui le qualifient à jouer en équipe fanion. Benchikhoune a été promu senior

pour être la doublure de Rabie Meftah au poste de latéral droit. Le moins que l'on puisse, c'est qu'il est capable de relancer la concurrence avec ce dernier vu son énorme potentiel et sa grande marge de progres- sion. Dans tous les cas de figure, Benchikhoune devra saisir sa première occasion afin de montrer ce dont il

est capable.

A. S.

La concurrence avec Meftah ne me fait par peur»

Contacté par nos soins, Mehdi Benchikhoune parle de ses ambitions avec l'équipe des seniors la saison prochaine.

Mekhazni. J'ai joué la saison écoulée avec l'équi- pe réserve.

Dans quel poste évoluez-vous exactement ?

Je suis un joueur polyvalent. Je peux jouer au centre de la défense, latéral droit et même milieu de terrain à vocation défensive, mon poste de prédilection. Je mesure 1m84, je peux jouer dans ces trois compartiments sans aucun problème.

N'appréhendez-vous pas la rude concurrence qui existe avec Meftah ?

Meftah est un joueur qui n'est plus à pré- senter. Il est expérimenté et j'avoue qu'il est l'un des meilleurs latéraux droits en Algérie et en Afrique. Je vais beaucoup apprendre avec lui. Je connais bien mes qualités, la concurrence ne me fait pas peut, je vais travailler d'ar- rache-pied pour m'imposer.

Vous avez été promu officiellement senior, le confirmez-vous ?

Oui, je le confirme. J'avais eu récemment une discussion avec le manager général du club et l'entraîneur Paul Put qui m'ont fait savoir que je ferai partie de l'effectif de l'équipe première la saison prochaine. Franchement, cette nouvelle m'a beaucoup réjoui. Je suis un joueur ambitieux et jouer avec les seniors la saison prochaine donnera certainement une autre envergure à ma carrière.

Vous allez signer quand votre licence senior ?

ma carrière. Vous allez signer quand votre licence senior ? Je dois tout d'abord voir avec

Je dois tout d'abord voir avec le pré- sident Haddad. Il reste quelques détails à régler avant de signer une licence senior parce que je suis lié avec le club jusqu'en 2019.

Quelles sont vos ambitions avec l'équipe première la saison prochaine ?

Présentez-vous au public usmiste…

Mehdi Benchikhoune, né le 3 avril 1996. J'ai fait ma formation à l'académie de la FAF, avant de rejoindre le Paradou et le MCA. J'ai rejoint l'USMA l'année passée par l'intermé- diaire de Mohamed

Je dois tout d'abord séduire mon entranîeur. Je saisirai ma première occa- sion pour montrer ce dont je suis capable. Je ferai de mon mieux pour contribuer aux diffé- rents succès de mon équi- pe la saison prochaine. A. S.

www.competition.dz

Mardi 25 juillet 2017 ESS

10

www.competition.dz Mardi 25 juillet 2017 ESS 10 Madoui et Hamar mettent en garde leurs joueurs «On

Madoui et Hamar mettent en garde leurs joueurs

ESS 10 Madoui et Hamar mettent en garde leurs joueurs «On veut tout le monde À

«On veut tout le monde

À LA REPRISE»

C’est la rentrée des classes pour l’Entente de Sétif qui sera appelée, la saison prochaine, à défendre ses chances sur plusieurs fronts.

De notre correspondant

SOFIANE H.

Après presque trois semaines de repos, les partenaires d’Abdelmoumen Djabou reprennent le chemin des entraînements aujourd’hui avec au menu d’abord un regroupement d’une semaine à l’Ecole des sports olympiques d’El-Bez. Cette reprise, à laquelle devait être présents l’ensemble des joueurs, enregistrera la venue de deux Gabonais, en l’occurrence l’avant- centre Lengoualama et le défenseur central Abambou qui officialiseront en principe leur transfert chez le club champion d’Algérie. Du coup, ils vont porter à sept le nombre des nouveaux joueurs ayant débarqué chez le club phare des Hauts Plateaux au cours de ce mercato estival après Sidhoum, Chibane,

Nessakh, Aïboud et le portier Zeghba. En revanche, de nombreux joueurs qui avaient l’habitude d’être là, mais qui ne le seront pas cette fois ; ils qui ont dû changer d’air pour diverses raisons. On citera le cas du gardien de but Khedaïria, Keniche, Mellouli, Tem Beng, Amada, Laâroussi, Lamri et autres Bouchar. Cela dit, cette reprise sera mise à profit également pour établir les dossiers médicaux des joueurs de l’effectif ententiste de la prochaine saison afin de compléter leurs dossiers de qualification auprès de la LFP ; elle sera aussi l’occasion pour le coach Kheïreddine Madoui de présenter au groupe le nouvel préparateur physique, Kamel Boudjenane, qui avait, pour rappel, succédé à Adel Laâbani ayant opté, lui, il y

a quelques semaines pour l’USMA. Le néo-technicien ententiste, qui a déjà travaillé dans un passé récent avec le club champion d’Algérie 2017 sous la direction de Madoui, et qui connaît certains joueurs de l’effectif actuel, présentera le plan de travail qui sera appliqué durant la période d’intersaison ; il comprend entre autres un stage d’une quinzaine de jours à Sousse, en Tunisie, qui débutera le 29 juillet prochain, lequel sera en grande partie consacré au travail foncier nécessaire pour une équipe qui s’apprête à défendre ses chances sur plusieurs fronts, particulièrement la Ligue des champions d’Afrique et la Coupe arabe des clubs champions.

Discipline Par ailleurs, dans le but d’instaurer une discipline

d’enfer et éviter certains écarts disciplinaires, comme ce fut le cas l’année dernière, dès l’entame des choses sérieuses, le staff technique et la direction du club ont décidé de sévir dès le premier jour, et ce, en mettant en garde tous les joueurs quant à leur absence aujourd’hui à la reprise. «On ne badinera pas avec la discipline. Tout manquement sera sanctionné. Nous comptons d’ailleurs sur la présence de tous les joueurs ce matin. On ne tolérera aucune absence», nous a déclaré à ce titre le boss ententiste Hassen Hamar à la veille du début de la préparation, lui qui a rallié hier la capitale pour assister à la réunion des présidents de club des Ligues 1 et 2 Mobilis avec le président de la FAF, Kheïreddine Zetchi. S. H.

Elle vient d’accéder en Super League du Qatar

AL-MARKHIYA VEUT MELLOULI

Comme rapporté par nos soins il y a quelques jours dans ces mêmes colonnes, Farid Mellouli avait des touches avec un club qatari.

C’est maintenant officiel puisque nous apprenons d’une sour- ce digne de foi que l’ex-libéro du CSC a reçu une offre de la formation d’Al-Markhiya, qui vient d’accéder en Super League du Qatar. Selon notre source, les discussions entre le manager du joueur et les respon- sables de l’équipe en question sont en bonne voie et il n’est pas à écarter que les deux parties trouveront un accord incessamment. Pour rappel, l’ex-capitaine ententiste, qui aurait décliné poliment la demande du pré- sident Hassen Hamar de réintégrer l’effectif sétifien en vue de la saison prochaine après le départ de Keniche, avait eu une expérience de six mois chez le club d’Al Qadissia d’Arabie saoudite. Contacté en outre par nos soins, le joueur a confirmé ces contacts avec cette équipe qatarie,

mais sans pour autant trancher son avenir. «Sincèrement, je n’ai pas encore décidé. J’ai plusieurs offres et je ne veux pas me précipiter. Je suis en train de prendre quelques jours de vacances car il faut reconnaître que j’ai passé une saison difficile l’année dernière où l’on n’a pas eu beaucoup de répit. Cela dit, il reste que je pren- drai incessamment une décision fina- le concernant ma prochaine destina- tion», nous a-t-il dit.

S. H.

ma prochaine destina- tion», nous a-t-il dit. S. H.  Le fils de Zorgane convoqué en

Le fils de Zorgane convoqué en EN U18

Le fils de Malik Zorgane, le coach adjoint de l’ESS, en l’occurrence Adem Zorgane, qui joue au Paradou AC a été retenu dans le groupe de l’équipe nationale des U18 en vue des prochains stages qui seront organisés au CTN de Sidi Moussa et à Tunis et ce, en vue de la CAN des U20 en 2019.

Tambeng fait déjà parler de lui à Tondela

Azongha Tambeng, l’ancien milieu relayeur de l’Entente de Sétif, n’a pas tardé à se distinguer avec sa nouvelle équipe de Tondela CD. Avant-hier le milieu relayeur camerounais a sorti un grand match lors d’une joute amicale face à l’équipe réserve du FC Porto. La partie s’étant soldée par un succès de l’équipe de Tambeng par deux buts à un. Notons que le premier match officiel de Tambeng avec Tondela est prévu le 30 juillet prochain dans le cadre du second tour de la coupe de la Ligue du Portugal face à Setubal.

Saâdi : «Place au travail !»

Vous allez reprendre le chemin du travail à partir d’aujourd’hui ; un commentaire ?

Effectivement. Après quelques semaines de repos bien mérité, nous allons reprendre les entraînements aujourd’hui. On est conscients de l’importance de la préparation à cette période de la saison, d’autant plus que nous allons jouer sur plu- sieurs fronts la saison prochaine. Avec le travail et le sérieux, on fera en sorte d’être prêts d’ici le jour J.

Sur le plan personnel, vous avez été retenu comme invité en équipe nationale A’ pour le prochain stage ; qu’avez-vous à nous dire ?

Sincèrement, j’étais très content d’apprendre que mon nom figure sur la liste des joueurs de l’équipe nationale des locaux. C’est une très bonne chose pour moi et intervient au bon moment. Cela va sans doute me motiver pour travailler davanta- ge et être à la hauteur de ceux qui m’ont fait cette confiance.

Justement, à l’ESS on compte beaucoup sur vous la saison prochaine…

Effectivement. Cela ne fait que me motiver un peu plus. C’est vrai que cela fait un peu plus de trois ans que je suis convoqué régulière- ment avec les seniors tout en jouant avec l’équipe réserve. Ça m’a per- mis de gagner plus de confiance et

de maturité. Je suis conscient de ce qu’on attend de moi et je vais faire tout mon possible pour réussir une bonne saison et aider mon équipe à obtenir les meilleurs résultats. S. H.

faire tout mon possible pour réussir une bonne saison et aider mon équipe à obtenir les

www.competition.dz

Mardi 25 juillet 2017

MCO

11

www.competition.dz Mardi 25 juillet 2017 MCO 11 Belaïli devait rentrer hier Youssef Belaïli, qui vient
Belaïli devait rentrer hier Youssef Belaïli, qui vient d'effectuer des essais à Montpellier, devait, d'après

Belaïli devait rentrer hier

Youssef Belaïli, qui vient d'effectuer des essais à Montpellier, devait, d'après l'un de ses proches, rentrer hier à Oran. Courtisé par plusieurs équipes du pays (MCA, USMBA, CSC…) et étrangères (Amiens, Angers, Montpellier ou des clubs tunisiens), Belaïli n'a pas beaucoup de temps

devant lui pour se caser dans un club, tandis que le président du MCO nous a confié qu'il est prêt à lui faire une offre intéressante. Selon une personne de l'entourage de Belaïli, ce dernier attend que le MCO lui fasse une offre concrè- te. En tout cas, Youssef aimerait bien signer au MCO plutôt que d'aller dans

un autre club du pays. Cependant une offre d'un club étranger remettrait tout en cause. "C'est normal, ajoute notre interlocuteur, il sait que les clubs étrangers payent mieux." Avec son retour à Oran, les discussions vont cer- tainement s'accélérer.

M. S.

Match contre le MCS ce vendredi

Alors que ce jeudi, l'équipe va livrer sa première rencontre amicale face au WAT au stade Ahmed-Zabana, le lendemain toujours au même stade, le MCO affrontera le MCS. Le coup d'envoi des deux rencontres est fixé à 17h30. D'après Moez Bouakez, il alignera deux équipes diffé- rentes lors de ces deux rencontres.

Une séance jeudi matin ?

Alors qu'aujourd'hui et demain, l'équipe fera deux entraînements dans la journée, le coach songe à program- mer une séance jeudi matin, soit quelques heures avant le match face au WAT.

Soudini sera

retenu

Soudini Rabah, le défenseur axial qui a joué la deuxième moitié de la saison dernière au GCM, et qui est venu tenter sa chance au MCO où il est à l'essai depuis quelques jours, a de fortes chances d'être rete- nu. En effet, d'après Bouakez, cet élément dispose de qualités qui répondent au profil recherché par le club. La décision sera prise après sa participation à l'un des deux matches amicaux prévus ce wee- kend.

Zeghli va

résilier son

contrat

A l'approche de la fin du délai des signatures, Kamel Zeghli, qui a saisi la CRL, craignant que cette Chambre le déboute a décidé de résilier son contrat afin de s'engager avec un autre club, une fois libéré par le MCO.

La piste Berchiche est- elle réellement abandonnée ?

Alors qu'en début de semaine, on a laissé entendre que Koceila Berchiche ne sera pas recruté par le club, il semblerait que, depuis, Baba aurait changé d'avis. " Il hésite encore à enrôler Berchiche ", nous souffla un de ses proches.

à enrôler Berchiche ", nous souffla un de ses proches. “ Il ne faut pas attiser

Il ne faut pas attiser la haine entre le Rapid et le MCO

transfert de Guebli, votre ancien poulain au RCR…

On m'a dit que Guebli souhaiterait venir jouer au MCO ; évidemment, j'ai émis un avis favorable, car c'est un élément qui peut nous être utile. Toutefois j'ouvre une petite parenthè- se. Je suis sidéré que des personnes au RCR m'accusent de vouloir vider le RCR, c'est faux ! Je ne me mêle pas du recrutement, je donne seulement un avis quand les responsables du MCO me sollicitent pour tel ou tel joueur. A propos de Guebli, c'est lui-même qui a émis le vœu de quitter le Rapid ; après il peut signer dans une autre équipe ou le MCO, c'est son choix.

Indirectement, vous répliquez à Hamri qui en veut au MCO de vous avoir recruté, vous et Mekkaoui ?

Parfois, il y a des gens qui cher- chent à faire du populisme en s'atta- quant gratuitement aux autres. Dans une équipe, tout le monde peut bou- ger durant l'intersaison : l'entraîneur, les joueurs… Je ne vois pas pourquoi ce président veut faire la guerre avec un club voisin. Pour avoir été mon ancien président, je ne vais trop polé-

miquer avec Hamri, les joueurs qui veulent quitter le RCR ont certaine- ment leurs raisons, car ils en ont marre certainement des fausses pro- messes.

On sent que vous avez été affecté par ses propos…

Il ne faut jamais cacher la vérité aux gens. Je me suis tué pour sauver le RCR, parfois jusqu'à risquer ma vie. Lorsque j'ai rejoint le club, j'ai promis à Hamri que je ferai l'impossible pour aider l'équipe à se maintenir. Seulement, il fallait régler le litige avec la LFP pour ce qui est des points qui ont été défalqués. Je ne parlerai pas de la démobilisation des joueurs, qui exigeaient leurs salaires pendant la saison. Malgré ces impondérables, j'estime avoir tenu ma promesse ; on devrait me remercier plutôt que de me critiquer ; cela ne sert à rien d'es- sayer d'attiser la haine entre le RCR et le MCO. Ce sont des propos irréflé- chis.

Est-il vrai que vous avez émis un avis défavorable pour le recrutement de Berchiche ?

On m'a montré une short-list, le nom de Berchiche y figurait. Evidemment, j'ai donné mon avis. Je précise toutefois que je n'ai rien contre Berchiche. D'ailleurs pour votre infor- mation, il est possible qu'on ne recrute pas de défenseur axial, car on dispose de plusieurs solutions. Par consé- quent, on n'est pas obligé de recruter un élément évoluant dans ce poste. M. S.

BOUAKEZ

Tout se passe bien pour le moment”

«Guebli peut nous être utile» «Je n'ai rien contre Berchiche, mais

«M'accuser de vouloir vider le RCR est insensé»

»

Après une première semaine de travail, le néo-coach du MCO nous parle du groupe qu'il a sous sa coupe et plein d'autres choses, notamment la préparation, le recrutement… Il réplique également à son ancien président au RCR.

Entretien réalisé par

M. STITOU

Il y a une semaine, vous avez entamé la préparation, comment se déroule-t-elle ?

Je tiens d'abord à signaler qu'avec les joueurs, le courant passe bien. J'ai noté une grosse envie chez eux pour réussir une bonne saison ; en plus il règne une bonne humeur à l'entraîne- ment. Si on garde cet état d'esprit, l'équipe fera à coup sûr bonne figure une fois en compétition officielle.

Selon les prévisions établies, quand l'équipe va-t-elle retrouver son rythme de croisière ?

Disons qu'on espère le plus tôt pos- sible. Généralement, cela met une dizaine de semaines pour que l'équipe soit bien en jambes. Sur le plan effec- tif, on doubler tous les postes. Ce qui me donne une bonne marge de manœuvre. Pour que la mayonnaise prenne, il faudrait se montrer patient, mais je suis convaincu que si on nous laisse travailler dans la sérénité, on parviendra avant les délais fixés à dégager l'équipe-type.

Il paraît que vous avez des difficultés à trouver des adversaires pendant le stage qui se déroulera en Tunisie (du 6 au 17 août)…

Le problème est qu'on a changé les dates de départ en Tunisie à trois reprises ; si l'on prend en considéra- tion que le championnat de D1 en Tunisie commence le 15 août, les clubs de ce palier tels que l'EST, n'ont pas envie de prendre de risque en livrant des matches amicaux, quelques jours seulement avant le coup d'envoi du championnat. Pour la D2 tunisienne, c'est différent puisque son championnat ne débute

que vers le mois de septembre. Donc c'est possible de trouver des adver- saires qui évoluent dans ce palier. Pas plus tard que ce matin (entretien réali- sé hier en milieu d'après-midi, ndlr), j'ai eu au bout du fil l'organisateur qui s'occupe de nous programmer des matches amicaux. Il m'a assuré qu'il est en contact avec des clubs et n'at- tend que leur confirmation.

Quel est le nombre de matches que vous espérez jouer durant cette phase de préparation ?

Déjà on va livrer deux rencontres ce weekend (contre le WAT jeudi et le lendemain le MCS). J'ai demandé à ce qu'on organise deux rencontres ici, la semaine prochaine. Après, on fera d'autres rencontres en Tunisie. Pour vous dire, le nombre exact, cela ne dépend pas de nous, même si on sou- haite livrer le maximum de rencontres durant cette phase de préparation.

Alignerez-vous deux équipes différentes pour les deux rencontres de ce week-end ?

C'est normal ; à 80%, l'équipe qui jouera face au WAT jeudi sera chan- gée pour la rencontre du lendemain.

Côté effectif, y a-t-il encore des postes à pourvoir ?

Dans la liste provisoire que j'ai sous mes yeux, on a 9 défenseurs, 7 milieux de terrain, 9 attaquants et 3 gardiens de but, si l'on ajoute les joueurs émigrés qui sont à l'essai, dont certains seront probablement retenus. Déjà, il y a un défenseur axial - je me souviens pas son nom - qui est bon (Soudini Rabah). Cela nous per- met d'arrêter l'effectif avec les élé- ments qui sont déjà avec nous. Après, si des opportunités se présentent, on ne dira pas non.

Vous faites allusion au probable

www.competition.dz

Mardi 25 juillet 2017

12

CRB

www.competition.dz Mardi 25 juillet 2017 12 CRB L'hypothèse du bus se confirme Après l'officialisation du

L'hypothèse du bus se confirme

Après l'officialisation du départ d'Yahia-Chérif, l'hypothèse du bus s'est confirmée. Celle-ci concerne des doutes à propos de la méthode sur laquelle Hadj Mohamed s'est basé pour se séparer des joueurs qui ont quitté le CRB cet été. On disait qu'il avait fait comme priorité au lendemain de la finale de la coupe d'Algérie d'évincer tous ces éléments qui l'ont critiqué d'une manière très osée. Il fallait donc attendre deux semaines environs pour confirmer que ces doutes concernant ce sujet étaient basés sur des faits avérés. Le président du Chabab s'est bel et bien basé sur la fameuse vidéo filmée le soir même de la finale où des joueurs n'ont pas manqué d'écorcher Hadj Mohamed. Ce fut une opportunité en or pour ce dernier puisque tous ces joueurs ont de gros salaires. D'une pierre deux coups, comme on dit. Notons que le seul rescapé de cette affaire c'est l'attaquant Sid-Ali Lakroum qui a été repêché grâce à l'intervention de quelques dirigeants qui ont convaincu le président de le garder.

L'avenir de Chebira reste incertain Une source proche de la direction du Chabab nous a indiqué hier que l'avenir de l'arrière latéral gauche, Abdallah Chebira, est incertain. Même si ce joueur est toujours lié par un contrat d'une saison encore avec le CRB, son nom figurerait toujours parmi ce groupe des joueurs du bus. Selon la même source, Chebira pourrait quitter le club à tout moment.

S. B.

toujours parmi ce groupe des joueurs du bus. Selon la même source, Chebira pourrait quitter le
Chebira pourrait quitter le club à tout moment. S. B. Il a retrouvé le 20-Août hier

Il a retrouvé le 20-Août hier

Et ses supporters

découvrent le Chabab

DE TODOROV

Hier à 18h, le Chabab a effectué sa première séance d'entraînement au 20-Août-1955 dans le cadre de la préparation de la saison 2016/2017.

PAR SOFIANE BOULAOUCHE

Un mois après, le CRB retrouve son stade emblématique, le 20-Août-1955. Beaucoup de choses ont changé depuis la dernière séance d'entraînement qui a eu lieu lors de la dernière semaine du mois de Ramadhan, sous les directives de Badou Zaki. D'abord, le CRB y retourne en tant que vainqueur de la coupe d'Algérie et désormais, il y a un

nouvel entraîneur qui s'appelle Todorov, six nouveaux joueurs, à savoir Labani, Selmi, Kacem, Bouchar, Zenasni et Bouraoui. Sept joueurs ne font plus partie du club et il s'agit d'Aïch, Yahia- Chérif, Feham, Niati, Nemdil, Cherfaoui et Boukacem. Un retour aux sources qui a pour but de reconquérir les cœurs des milliers d'amoureux de ce club qui ne sont pas très rassurés par ce qui a été fait pendant ce mercato. La responsabilité donc

du nouvel entraîneur sera énorme. Il sera le premier au front à expliquer aux inconditionnels du Chabab que la stratégie de son président est bel et bien efficace. La réponse sera connue d'ici quelques semaines. Le compte à rebours a commencé.

Todorov ne fait pas l'unanimité Après la confirmation du départ de Badou Zaki, les

supporters du Chabab s'attendaient à ce que Hadj Mohamed ramène un grand entraîneur qui a une assez bonne réputation. Tout le monde a été donc surpris en apprenant que Todorov est le nouvel entraîneur du CRB. Un nom qui ne sonne pas assez auprès des amoureux du club, mais cela ne devrait pas forcément être une référence.

S. B.

S. B.
S. B.

Les dirigeants par très optimistes pour Sayeh

Ayant signé un contrat de trois saisons depuis quelques jours seulement en faveur du CRB, le milieu de terrain Saïd Sayeh (28 ans) n'a toujours pas mis les pieds au club. Autrement dit, il n'a encore assisté à aucune des quatre séances que le CRB a effectuées depuis samedi. Cela rend les dirigeants et le staff technique pessimistes quant à la possibilité de le qualifier en tant que joueur du Chabab. Et pour cause, le contrat du joueur avec la JSS n'a pas pris fin et cela se fera au mois de juin 2018. Pour sa part, Zerouati, président de la JSS, ne veut pas lâcher prise. Selon nos informations, il aurait demandé bien plus cher par rapport aux aspirations des dirigeants du CRB. Tout naturellement, ces derniers tournent cette page. Ils sont donc à la recherche d'un autre meneur de jeu.

Banouh

se rapproche du CRB

Une source bien informée nous a indiqué hier que le président Hadj Mohamed a de nouveau pris attache avec l'attaquant de l'O Médéa, Banouh, et ce, après que Seguer ait été repêché par le Mouloudia. Ce n'est pas la première fois que le président du Chabab entre en contact avec Banouh, puisqu'il a déjà pris attache avec le joueur il y a une dizaine de jours et lui a exprimé son souhait de le recruter. Si les choses avancent bien avec Banouh, il ne restera au Chabab qu'un seul joueur à recruter afin de mettre fin au recrutement dans le cadre du mercato d'été.

www.competition.dz

Mardi 25 juillet 2017

USMH

13

www.competition.dz Mardi 25 juillet 2017 USMH 13 Younès insiste sur son argent pour renouveler En fin
www.competition.dz Mardi 25 juillet 2017 USMH 13 Younès insiste sur son argent pour renouveler En fin

Younès insiste sur son argent pour renouveler

En fin de contrat, le capitaine des Jaune et Noir, Sofiane Younès, n'a pas encore tranché sur son avenir. Le joueur n'écarte pas l'idée de renouveler son bail avec son club de cœur, mais pas à n'importe quel prix. Le joueur de 34 ans aurait exigé aux dirigeants harrachis de lui verser les salaires de la saison passée avant de parapher son nouveau contrat à l'USMH. A cinq jours de la fin du mercato estival, l'attaquant harrachi risque de quitter le club et opter pour une autre formation qui l'estimera à sa juste valeur.

Mellal et Debbari augmentés

Une source proche de l'actuelle direction nous a fait savoir que les dirigeants comptent récompenser les joueurs sous contrat qui n'ont pas saisi la CRL. Il s'agit de Mellal, Debbari, Chenoufi et Djeghbala. Ces trois éléments vont voir leurs salaires revus à la hausse dès l'entame de la nouvelle saison footballistique. Un geste qui fera certainement du bien à ces cadres qui veulent honorer leurs contrats avec

leur actuel club.

M. H.

CHOUBANI

exige 5 mois d'avance

POUR SIGNER

Attendu dimanche soir pour signer son contrat de deux ans, l'attaquant franco-algérien, Sofiane Choubani, ne l'a pas encore fait, comme convenu avec la direction du club.

deux parties n'ont pas trouvé un accord et le joueur a quitté les lieux sans parapher son contrat, faute de disponibilité de l'argent, selon notre source.

Second round de négociations Officiellement, le joueur n'est pas encore Harrachi, ce qui signifie que la direction de l'USMH n'a encore assuré les services d'au- cun attaquant, alors que tous les cadres ont quitté le club. Un second round de négo- ciations devra avoir lieu dans les pro- chaines heures entre les dirigeants harra- chis et l'agent de Choubani, pour tenter de

PAR MASSINISSA HACHOUR

Alors que les deux parties sont tom- bées d'accord sur le salaire et la durée du contrat, il reste à conclure l'avance que devra toucher le joueur. Ce dernier a, selon nos informations, exigé cinq salaires avant de signer son contrat. Il semble que l'argent n'est pas encore dis- ponible, ce qui a retardé la conclusion de la transaction avec l'ancien joueur du NAHD. En effet, Choubani avait rendez- vous dimanche, avec la direction du club pour la signature de son contrat, mais les

trouver un accord et convaincre le joueur d'opter pour Essefra. Selon une notre sour- ce, Sofiane Choubani ne fait pas l'unanimi- té chez des dirigeants et l'entraîneur en chef, Younès Ifticen, qui souhaite voir la ligne offensive, renforcée par des joueurs de qualité. Trois autres joueurs, à savoir le centre-avant Hadj Bouguèche et deux Africains, sont également attendus pour négocier leurs probables transferts chez les Jaune et Noir. La signature de ces trois élé- ments risque de buter également sur l'absen- ce de la somme représentant les avances sur salaire qu'ils devront percevoir. M. H.

Aïchi, Sayahi et Nekrouf libérés par la CRL

Après Abdat et Dahar, trois autres joueurs de l'USMH ont obtenu lundi gain de cause auprès de la Chambre de règlement des litiges (CRL) de la Fédération algérienne de football (FAF) et sont considérés comme libres de tout engagement, nous ont appris les concernés. Il s'agit de Mounir Aïchi, Yazid Sayahi et Mohamed Reda Nekrouf qui ont saisi la CRL pour n'avoir pas perçu leurs salaires. Du coup, ces joueurs sont libres de signer où ils veulent sans la lettre de libération lors de l'actuel mercato estival qui prendra fin dans cinq jours. Les trois joueurs s'ajoutent à la liste des joueurs qui ont quitté le club cet été. La direction doit s'activer pour leur trouver des remplaçants et renforcer l'équipe par des nouveaux joueurs capables d'apporter un plus.

Khelili, Harrachi pour 2 saisons

Le désormais ex-défenseur de la JS Kabylie, Sofiane Khelili, a officialisé son engagement avec l'USMH en signant hier en début de soirée un contrat de deux saisons au profit du club harrachi et il devient la 7e recrue de l'USMH, après Mazouzi, Bitam, Benaldjia, Benhocine, Daoud et Nemdil. La cérémonie a eu lieu hier, aux environs de 19h à Baraki, en présence du joueur, de son agent et des dirigeants de l'USMH avec, à leur tête, le président Abdelkader Mana. En stand-by depuis une semaine, l'ancien joueur du NAHD et du CRB qui s'entraïne avec l'équipe harrachie depuis la reprise a fini par avoir l'aval de Younès Ifticen qu'il a donné son accord pour l'engager. Pour rappel, le joueur a été libéré par les dirigeants de la JSK et il n'a pas bénéficié d'un temps de jeu conséquent depuis son arrivée au club kabyle. Ainsi, le départ d'Abdat est désormais comblé par cette venue de Khelili alors que les dirigeants harrachis attendent toujours à le faire pour combler ceux d'autres cadres qui ont quitté le club cet été, à l'image d'Aïchi. M. H.

Départ de Dehar, un non-événement à El-Harrach

Annoncé à l'Olympique Médéa, le centre-avant de l'USMH, Marouane Dahar, a opté finalement pour le CS Constantine en signant un contrat de deux saisons. Contrairement aux départs de Zeghba et Boulakhoua qui ont rejoint, respectivement, l'ESS et le MCA, le départ de Dahar est un

non-événement pour les Harrachis. Vu le modeste parcours de Dahar avec les Jaune et Noir la saison écoulée où il a inscrit quatre buts seulement, les amoureux d'Essefra n'ont pas regretté le départ de leur attaquant qui a raté son passage à l'USMH, selon eux.

Daoud intègre le groupe

La nouvelle recrue de l'USMH, Farid Daoud, a intégré officiellement sa nouvelle équipe, hier au stade de Semar. Cinq jours après avoir officialisé sa venue chez les Jaune et Noir, le natif de Tizi-Ouzou a retroussé les manches pour entamer la préparation d'intersaison avec les Harrachis. Toutes les nouvelles recrues, à savoir Mazouzi, Bitam, Benaldjia, Benhocine et Douad étaient présentes hier à l'entrainement, mis a part Nemdil. Ce dernier a signé dans la soirée de dimanche un contrat de deux saisons, il est attendu aujourd'hui au stade pour entamer la préparation avec sa nouvelle équipe.

NEMDIL :

«Les Harrachis

peuvent compter sur moi»

équipe. NEMDIL : «Les Harrachis peuvent compter sur moi» Vous avez signé officiellement un nouveau contrat

Vous avez signé officiellement un nouveau contrat avec l'USMH, vos impressions? Effectivement, j'ai signé mon contrat en faveur de l'USMH et je suis à cent pour cent Harrachi. C'est un plaisir pour moi de jouer pour un club comme l'USMH qui n'est pas à présenter, un grand club qui vise toujours haut.

Cependant, le contact avec les dirigeants ne remonte pas à très loin… C'est le cas de le dire. J'ai été en contact permanent avec les dirigeants de l'USMH depuis quelques jours et c'était très sérieux entre les deux parties. Je n'ai trouvé aucun problème lors des négociations et c'est pour cela que je suis aujourd'hui à l'USMH.

Qu'est-ce qui vous a motivé à choisir l'USMH plus exactement ? C'est vrai que j'ai été contacté dernièrement par beaucoup de clubs qui m'ont proposé de jouer

pour eux, mais vu que j'avais déjà donné mon accord de principe aux dirigeants de la l'USMH, je n'ai pas voulu les trahir. Aussi, le challenge de l'USMH qui ambitionne de jouer une place honorable en championnat dès la saison prochaine et aller le plus loin possible en coupe d'Algérie, m'ont poussé à choisir les Jaune et Noir.

En optant pour l'USMH, vous vous êtes fixé des objectifs personnels, n'est-ce pas ? Exactement, comme je viens de vous le dire, je suis très ambitieux, je veux réussir mon passage avec l'USMH. Cela veut dire qu'il faut s'investir au maximum dans le championnat afin d'atteindre l'objectif du club qui est de jouer les premiers rôles. Et puis, sur un plan personnel, je ferais tout pour retrouver le sommet de mon niveau afin d'apporter le plus escompté.

M. H.

Belarbi victime d'une intoxication

Le jeune milieu de terrain de l'USMH, Kamel Belarbi, qui a repris les entraînements samedi, a brillé hier par son absence. Contacté par nos soins, l'international des A', nous a fait savoir qu'il est victime d'une intoxication alimentaire et il devra reprendre le travail à l'occasion de la séance matinale prévue au stade de Semar. M. H.

Le stade du 1 er -Novembre risque de ne pas être homologué

Le 1 er -Novembre de Mohammadia représente mal une formation comme l'USMH. Comme nous l'avions déjà indiqué sur ces mêmes colonnes dans l'édition de dimanche, la commission d'homologation des stades s'est rendue avant-hier à Lavigerie pour inspecter le stade du 1er-Novembre de Mohamadia. En arrivant sur les lieux, les membres de la commission activés par la Ligue de football professionnel ont été surpris par l'absence des dirigeants et des autorités locales, en plus de l'état piteux du stade depuis le dernier match à domicile face au RCR (avant-dernière journée du championnat) où les supporters avaient saccagé la deuxième tribune du stade. À cet effet, les Jaune et Noir risquent de recevoir leurs adversaires sur une autre enceinte cette saison.

Biquotidien à partir d'aujourd'hui

La première semaine de travail a été caractérisée par l'absence de plusieurs joueurs qui ont choisi de faire l'impasse sur les entraînements jusqu'à la régularisation de leur situation financière. Par ailleurs, l'USMH passera aujourd'hui au biquotidien, les Harrachis vont entamer une course contre la montre pour

essayer de se rattraper. Lorsqu'on sait que l'équipe accuse un énorme retard en matière de préparation, ce n'est pas en l'espace d'un mois qu'on prépare une nouvelle saison, sachant que les joueurs étaient au repos depuis la fin du précédent exercice. Ainsi, les Jaune te Noir s'entraîneront dès aujourd'hui à raison de deux fois par jour au stade communal de Semmar, sous la houlette de l'entraîneur Younès Ifticène et ses trois collaborateurs, Nacer Bechouche, Hacen Benomar et Nouri Layachi. M. H.

Djeghbala, Mellal et Fekih ont repris

La séance effectuée hier au stade communal de Semar a été marquée par la présence de quelques cadres, à l'image de Djeghbala, Mellal et Fekih qui ont repris officiellement le travail. Une semaine après l'entame de la préparation de la saison prochaine, le groupe commence à se compléter. Selon notre source, un autre élément de la l'effectif de la saison écoulée, Chenoufi, devra reprendre aujourd'hui avec l'équipe, ce qui soulagera certainement le staff technique harrachi, à sa tête, Younès Ifticèn qui souhaite la présence de l'ensemble de l'effectif pour passer aux choses sérieuses.

www.competition.dz

Mardi 25 juillet 2017

www.competition.dz Mardi 25 juillet 2017 14 USMBA Seuls 3 joueurs de la saison dernière ont repris
14 USMBA
14
USMBA

Seuls 3 joueurs de la saison dernière ont repris

Les nouvelles recrues présentes à l'entraînement

Après une première séance caractéri- sée par l'absence de la quasi-totalité des éléments de la saison dernière, avant- hier, à la séance qui s'est déroulée sur la pelouse du 24-Février, étaient présents quelques joueurs de la saison dernière, à savoir le portier Athmen Toual, le défenseur axial Farés Benabderrahmane et l'attaquant Chetal Djamel-Eddine, ainsi que les nouvelles recrues Benamara Sinigra, Kherbache et Farhat, sans oublier les joueurs promus en seniors et d'autres pour essayer de se faire une place parmi l'équipe senior.

essayer de se faire une place parmi l'équipe senior. KHERBACHE : «Zouari m'a encouragé à venir

KHERBACHE :

«Zouari m'a encouragé

à venir à l'USMBA»

De notre correspondant

NASSIM R.

Comment trouvez-vous l'ambiance pour votre première séance d'entraînement ?

L'ambiance est bon enfant, nous avons effectué une bonne heure de travail avec les joueurs et le staff technique. J'attends avec impatience que le groupe se complè- te pour faire connaissance avec tout le reste.

Justement, que penser de la qualité du groupe actuel ?

Comme je viens de le dire, bien que le groupe ne soit pas au complet, je pense que nous avons de bons joueurs. Mais il est encore tôt pour porter un jugement sur l'équipe ; il faut au moins attendre les matchs amicaux et la préparation, puis le début de championnat pour pouvoir se prononcer. Sinon je dirais que chaque joueur va se donner à fond pour donner le meilleur de lui-même pour être à la hauteur des espérances.

Vous êtes, avec quatre autres joueurs, les nouvelles recrues ; quelle est votre impression ?

Comme nouveau coéquipier, je suis très content de rejoindre les entraîne- ments et d'entamer la préparation avec le club. Je ferai tout mon possible pour être à la hauteur et honorer mon contrat avec le club. Il nous reste une période de préparation dont je veux vraiment profiter pour être prêt pour le début du championnat et réjouir les Scorpions.

irrité les supporters du club phare de la ville de Bel-Abbès qui ne pensaient pas que des joueurs, pur produit de leur école, sont capables d'une telle manœuvre. Cependant une source très proche des deux joueurs nous a confié que Khali et Bounoua ont saisi la CRL avant d'apprendre que le président du club Hadj Hasnaoui allait prendre les commandes du club. Ils promettent de se rétracter et de rester avec leur club forma- teur.

N. R.

Justement, quel sera l'objectif du club la prochaine saison ?

Bien que je ne sois pas ici la saison dernière, je crois que c'est logique que le club devra faire mieux que la saison dernière où l'USMB a appris la 4e place et s'est qualifiée pour la demi-finale de la Coupe d'Algérie. Alors, il faut faire mieux cette saison. Cependant, on doit d'abord bien préparer afin de bien com- mencer le championnat ; on ne veut pas donner de faux espoirs, le plus impor- tant étant pour nous de réaliser une sai- son meilleure que la précédente.

Sur le plan personnel, on attend beaucoup de vous, surtout après que les éléments-clés de la saison dernière ont quitté le club…

Je veux bien évidemment donner le meilleur de moi-même la saison pro- chaine afin de permettre à mon équipe de décrocher une bonne place dans le championnat. Alors, disons que l'objec- tif est beaucoup plus collectif même si j'espère toujours réjouir les Scorpions.

Vous êtes avec Zouari les enfants de Saïda, est-ce que ce dernier vous a parlé de l'équipe ?

Bien sûr, en plus on est issu de la même ville ; Zouari est un ami très proche. D'ailleurs quand j'ai reçu le contact de la direction, je l'ai appelé aussi- tôt et m'a dit qu'il ne faut pas que je perde de temps. Je dois rallier la ville de Bel- Abbès pour signer mon contrat les yeux fermés car il connaît mes qualités et sait aussi que je pourrai faire une bonne saison

avec l'équipe.

N. R.

CEO en stage à Alger

CEO en stage à Alger De son côté, le premier responsable de la barre technique Si

De son côté, le premier responsable de la barre technique Si Taher Chérif El- Ouazzani n'a pas assisté à la séance d'entraînement. L'enfant d'El Bahia se trouvait à Alger pour le stage des entraîneurs.

Il a été retardé à Relizane

Cependant, l'ancien joueur de l'équipe nationale des années 90 fut retardé au niveau de la ville de Relizane car en prenant l'autoroute, le coach fut flashé par le radar. Ce qui lui a coûté le retrait de son permis de conduire.

Juste après la fin de la séance d'entraînement, Ismaïl Kherbèche avoue qu'il est content d'entamer les entraînements avec sa nouvelle équipe. L'enfant de Saïda se dit prêt à se sacrifier pour prendre une place de titulaire et réjouir les Scorpions.

Bouguelmouna :

«Je n'ai négocié avec aucune équipe»

Bien que son nom circule dans plusieurs clubs tels que le MCA, la JSK, le NAHD, l'Entente, le MCO et dernièrement l'USMH, l'attaquant Habib Bouguelmouna, qui est toujours sous contrat avec le club, a complètement nié ces informations. L'ancien du CABBA, de la JSS, de l'USMH et du Rapid nous a dit qu'il est toujours lié avec son club et ne pense pas le quitter en cette période. "Même si j'ai eu des contacts de présidents de plusieurs clubs ou de leurs intermédiaires, j'ai poliment décliné leur offre car dans ma tête, je suis toujours à l'USMBA et je ne compte pas changer de club. Il me reste une année dans mon contrat que je veux honorer. Cependant, je suis ravi et honoré que de grands clubs tels que le MCA, la JSK, l'USMH, le NAHD, le MCO et Sétif me contactent mais je ne peux pas quitter Bel-Abbès pour l'instant.

Zouari, c'est le statu quo

Même si on a entendu dire à plusieurs reprises que le prési- dent du club Hadj Hasnaoui a tout conclu avec le joueur, ainsi que le président du MCS afin d'acheter sa lettre de libéra- tion, jusqu'à maintenant, rien de concret n'a été fait car le joueur en question est toujours sous contrat avec le club. Il n'a pas encore régularisé sa situation avec son club formateur. Ce qui a beaucoup irrité les Scorpions qui veulent que cette affaire soit réglée dans les brefs délais.

Le MCA lui a proposé 240 millions et 4 mois d'avance

Cependant, bien que le joueur en question ait émis le vœu de continuer son aventure avec l'USMBA, Abdelkrim Zouari est sollicité par plusieurs clubs de la Ligue 1 Mobilis qui veulent le choper. Le plus chaud à le recru- ter est le MCA ; le manager géné- ral du club Nacer Bouiche, nous dit une source, a contacté le joueur et lui a proposé un salaire très important de 240 millions avec une avance de 4 mois. Ce qui pourra faire changer d'avis le joueur pour signer au Mouloudia.

N. R.

L'USMBA pourrait jouer la LdC

Suite à la dernière décision de la CAF d'ajouter un siège à l'Algérie en Ligue des champions africaine, cela voudrait dire que l'USMBA, qui s'est classée à la 4e place la saison dernière, pourrait jouer la Ligue des cham- pions la saison prochaine. Une source nous apprend que la CAF devrait envoyer une correspondance à la direction du club pour lui demander s'ils sont prêts à jouer cette compétition.

Elle a tranché en leur faveur

La CRL libère Khali et Bounoua

Parmi les joueurs qui ont saisi la Chambre de résolution des litiges pour réclamer leur argent, ainsi que leur lettre de libération, les deux joueurs pur produit de l'éco- le de l'USMBA, à savoir Khali Zakaria et Bounoua Abdelsamed qui viennent d'être officiellement libérés par cette structure. En effet, la CRL vient de trancher en leur faveur, ce qui veut dire que les joueurs en question seront libres de tout engagement et qu'ils pour- ront signer là où ils veulent. Cette mauvaise nouvelle a beaucoup

www.competition.dz

Mardi 25 juillet 2017

USMB

15

www.competition.dz Mardi 25 juillet 2017 USMB 15 Mankoura, 3 e recrue L'ancien attaquant du Widad de

Mankoura, 3 e recrue

L'ancien attaquant du Widad de Boufarik Islam Mankoura a signé avant-hier pour deux saisons à Blida, et ce, après l'accord trouvé avec la direction du club.

De notre correspondant

AMINE DJAÂFAR

Mankoura a été l'un des meilleurs joueurs du WAB, lors de la précédente saison où il a été contacté par plusieurs clubs de Ligue 1 Mobilis, entre autres le CRB/ Mais il a décidé d'opter pour l'USMB, car ce club renferme de jeunes joueurs. Ce qui va lui per- mettre de donner une autre dimension à sa carrière. Mankoura n'est pas venu tout seul à Blida, c'est l'ancien joueur du WAB, Karim

Mameri, qui l'a convaincu d'en- dosser le maillot du club et a été un intermédiaire entre le joueur et la direction blidéenne.

Il veut se faire un nom Mankoura n'est pas venu pour de la figuration, mais plutôt pour se faire un nom et pourquoi pas attirer l'attention du sélection- neur national Lucas Alcaraz. En tout cas, la désignation d'un entraîneur de la trempe de Zemiti à la tête du club n'a fait que motiver le joueur qui veut bosser à fond dans le un seul et

unique objectif de devenir le nou- veau baroudeur du club blidéen.

Il va susciter une rude concurrence La venue de l'attaquant Islam Mankoura à Blida va susciter une rude concurrence entre les joueurs du compartiment offen- sif, surtout avec les éléments qui ont le même profil à l'image d'Abed et d'Aliouet. Donc, les attaquants de l'USMB sont aver- tis et seul le mieux préparé va pouvoir s'imposer et prendre une place parmi le onze rentrant de cette équipe. A. Dj.

«A Blida pour donner une autre dimension à ma carrière»

Le nouvel attaquant de l'USMB Islam Mankoura nous a fait savoir qu'il a opté pour le club phare de la ville des Roses pour donner une autre dimension à sa carrière et pourquoi pas taper dans l'œil du sélectionneur national Lucas Alcaraz.

Pourquoi avez-vous opté pour le club phare de la ville des Roses ?

Les dirigeants de ce club m'ont contacté pour me proposer d'en- dosser le maillot de leur équipe. Au début, je n'étais pas chaud, mais après ma rencontre avec les responsables de cette équipe et surtout mon entrevue avec le président et le manager général, j'ai changé d'avis et j'ai décidé d'opter pour ce club.

On croit savoir que Karim Mameri, votre ancien coéquipier au WAB, vous a

conseillé d'opter pour le club blidéen, le confirmez-vous ?

Oui, Mameri a été pour beau- coup dans ma signature à Blida. Franchement, il m'a prodigué quelques conseils et m'a deman- dé de choisir le club blidéen, sur- tout que cette équipe va me per- mettre de donner une autre dimension à ma carrière.

Que pensez-vous du club et du choix de l'entraîneur Zemiti ?

L'entraîneur Zemiti n'est pas à présenter et je pense que son pas- sage avec une équipe jeune du RCA est un atout suffisant qui

reflète son savoir-faire.

Quelles sont vos ambitions avec le club blidéen ?

Notre objectif numéro 1 avec le club blidéen est le maintien ; je vais faire de mon mieux, avec mes coéquipiers, pour atteindre cet objectif.

Un dernier mot pour les supporters…

Je demande à nos supporters de nous aider à démarrer la sai- son en force pour pouvoir leur faire plaisir par la suite. A. Dj.

force pour pouvoir leur faire plaisir par la suite. A. Dj. Hamiti deman- de des explica-

Hamiti deman- de des explica- tions

L'attaquant Farès Hamiti a refusé de prendre sa lettre de libération et a demandé des explications à la direction de son club employeur. Il a deman- dé à la direction du club blidéen de lui payer ses arriérés, c'est- à-dire deux mois de salaire. Ainsi, Hamiti a demandé des indemni- tés pour résilier son contrat. Ceci dit, la direction blidéenne doit opter pour une solution à l'amiable afin d'éviter les différends coûteux.

Bouhaniche à la recherche d'un club

Le défenseur central Lyès Bouhaniche conti- nue à chercher un club employeur qui pourrait lui permettre de relan- cer sa carrière. Le joueur de l'USMB n'a pas encore récupéré sa lettre de libération ; il continue à chercher un club employeur qui pourrait lui permettre d'éviter le pire, c'est-à- dire une saison à blanc.

Tsamda attend

toujours

une réaction

du MCS

Zakaria Tsamda, l'en- fant du club, attend une réaction de la direction du club de la ville des Eaux minérales. Ce joueur a été libéré par la direction blidéenne et n'a pas encore récupéré sa lettre de libération, car il n'a pas reçu d'offre officielle. Donc, l'avenir de Tsamda s'annonce flou.

OM

Les joueurs songent (déjà) au stage tunisien

Après une journée de repos bien mérité, les joueurs médéens ont repris le boulot dans la seconde moitié de la journée avec une seule séance consacrée au volet technico-tactique.

De notre correspondant

M. GRINI.

Entouré de ses joueurs, l'entraîneur Slimani n'a pas manqué de tenir son speech habituel. Il a surtout insisté sur la discipline et la ponctualité. Il les a avertis qu'aucun écart disciplinaire ne sera toléré et son auteur se fera taper sur les doigts. Le non-respect des heures de travail par tout joueur exposera aussi celui-ci à de sévères sanctions. Il faut que tout marche dans le sens des aiguilles d'une montre, comme l'a raconté un jour l'ex-sélec- tionneur de l'équipe nationale, Vahid Halilhodzic, lorsqu'il était en stage en Italie pour soutenir son mémoire tout en ayant le privilège d'observer durant plusieurs semaines le fonctionnement du plus prestigieux club du football italien, la Juventus. " A l'entraînement, le joueur doit être dans les vestiaires à 15h30. Pas 31 ! J'ai vu Ferrara, qui a tout gagné, courir pour être à l'heure. Il exis- te un dévouement et un extraordinaire sentiment d'appartenance à un blason. Je n'ai jamais vu ça. " En effet, dans de tels clubs de renom, la discipline

collective et le respect des consignes passent avant le vedettariat. Lorsque le driver Slimani parlait à ses joueurs, il voulait leur dire qu'ils sont ensemble pour la première fois et qu'ils doivent défendre le même principe, à savoir l'intérêt général du club médéen. Les joueurs étaient, à vrai dire, réceptifs

et concentrés sur le discours de leur technicien de la première à la dernière minute. Seulement, ils avaient l'air rêveur comme s'ils songent d'ores et déjà au stage tunisien qui aura lieu à partir de la semaine prochaine.

M. G.

14 jours entre Hammam Bourguiba et Aïn Draham

C'est au niveau de ces deux merveilleux endroits touristiques que les Médéens vont passer quasiment une quinzaine de jours de stage. Une semaine au niveau du site de Hammam Bourguiba qui propose diverses cures. Ses eaux thermales sulfurées garantissent des vertus thérapeutiques élevées. Parlant infrastructures sportives, ce site possède quatre terrains gazonnés avec vestiaires, douches et tout l'équipement nécessaire à l'entraînement. Cest à Aïn Draham que les Olympiens passeront l'autre et la dernière semaine du stage. Un très beau site connu pour son complexe sportif international, une infrastructure pour le développement du sport d'élite et de performance. Un endroit idéal pour une préparation d'avant-saison adéquate et qui sied parfaitement aux ambitions du club médéen.

Retour au pays le 12 août

Selon une source proche de l'entourage du club titterien, la délégation médéenne regagnera le pays le 12 du mois prochain. Quatorze jours de stage à l'étranger est une durée estimée suffisante pour bien préparer une formation du football à l'orée d'un nouvel exercice. Mais une fois sur place, les joueurs médéens, sous la conduite de leur sagace technicien Slimani, vont aborder la dernière ligne droite au niveau d'un site local avant l'entame de la compétition officielle.

Départ ce samedi

Après avoir tout réservé, la délégation de l'Olympique de Médéa prendra la route vers le sol tunisien dès le premier jour de la semaine prochaine. D'ici là, la direction ainsi que le staff technique s'efforceront pour ne rien laisser au hasard, particulièrement exiger la présence de tout le contingent y compris les quatre joueurs qui restent à recruter.

Par avion jusqu'à Annaba

Donc, le 29 du mois courant, les Olympiens quitteront les monts du Titteri pour regagner l'aéroport Houari-Boumediene à Alger. A partir de là, la délégation de l'OM prendra l'avion en direction de la ville d'Annaba. Les Olympiens passeront une heure et dix minutes (1h10') dans les airs avant d'atterrir sur le sol annabi.

Par voie terrestre jusqu'à Hammam Bourguiba

La délégation titterienne a préféré gagner la Tunisie par voie terrestre. A Annaba, un bus attendra les Olympiens pour les amener au-delà des frontières du pays. Et c'est au niveau du site touristique de Hammam-Bourguiba que la délégation médéenne débarquera et s'y installera pour quelques jours.

www.competition.dz

Mardi 25 juillet 2017

16

CSC

www.competition.dz Mardi 25 juillet 2017 16 CSC En amical : CSC-US Monastir aujourd'hui à 17h 1

En amical : CSC-US Monastir aujourd'hui à 17h

1 res manœuvres

des Clubistes en Tunisie

Les Vert et Noir, qui préparent la nouvelle saison depuis le 15 juillet, vont jouer amicalement, ce soir, contre l'US Monastir, club qui évolue en Ligue 2 de Tunisie.

De notre correspondant

RABAH GATTOUCHE

Cette première manœuvre va per- mettre au coach du CSC Amrani d'avoir une idée sur la forme réelle de chacun de ses poulains. Amrani va évaluer tous ses poulains Contre l'US Monastir, l'entraîneur Amrani va faire jouer tous ses poulains qui sont disponibles, car il veut évaluer la forme physique de chacun d'eux. Et comme il connaît tous ses joueurs, y compris les nouveaux qu'il avait eus sous sa coupe par le passé, le coach clu- biste va, certainement, aligner en premiè- re mi-temps son meilleur onze. Et en seconde période de la rencontre, il va incorporer une toute autre équipe qui sera composée des seniors et des espoirs qu'il a promus en équipe première la sai- son écoulée.

Une défense new look Si, comme il l'a toujours fait, Amrani décide de contrer d'entrée l'US Monastir avec ses onze les plus en forme du moment, il va faire garder les bois par

les plus en forme du moment, il va faire garder les bois par son nouveau gardien

son nouveau gardien de but, Rahmani (ex-MOB) et va le protéger par une arriè- re-garde newlook qui, certainement, sera formée par les anciens Bencherifa et Zaâlani et les nouvelles recrues Khadir (ex-MOB) et Aroussi (ex-ESS). Cela dit, il se pourrait que le driver clubiste titulari- se l'arrière-droit Bahri ou le stopper

Boucheriha à la place de Khadir et Aroussi si ces deux joueurs, qui ont repris tardivement les entraînements avec leurs coéquipiers, ne sont pas prêts physiquement à jouer d'entrée la partie.

Un milieu sans patron Comme le milieu offensif Tayeb est

blessé et que la direction du CSC a déci- dé de ne pas retenir le maestro Meghni, dont le contrat a expiré le mois de juin passé, les Vert et Noir vont contrer l'USM avec une ligne médiane sans patron. Cela nous pousse à avancer que l'entraîneur Amrani va devoir composer le milieu de son équipe qui va affronter Monastir, ce soir, avec deux demi-défensifs, le Burkinabé Silla et Zerara ou Kebbal ou le jeune Kebaili, et deux demi-excentrés Lamri (ex-ESS) et Belkheir ou Rebih ou Bezzaz.

Abid, seul fer de lance En attendant que l'attaquant de l'USMH Dahar, qui a signé officiellement son contrat avec le CSC en catimini, avant-hier, retrouve sa forme optimale, et l'arrivée de l'avant-centre malien Mokhtar Sisi, qui, dit-on, va aujourd'hui atterrir à Constantine pour parapher sa licence et devenir sociétaire du club phare de la ville des Ponts, contre l'US Monastir, l'entraîneur Amrani va former, ce soir, son duo d'attaque avec le seul fer de lance qu'il a sous la main : Abid (ex- NAHD) et l'ailier Belameiri. R. G.

Dahar et Osmani 7 e recrue du CSC

Après avoir recruté le gardien de but Rahmani (MOB), les arrières Arroussi (ESS) et Khadir (MOB), le milieu excentré Lamri, le demi-défensif burkinabé Silla et le fer de lance Abid (NAHD, le manager et seul recruteur du CSC Tarek Arama a enrôlé, avant-hier, l'attaquant Dahar (USMH) et lui a fait signer un contrat de deux ans avec son club. Il a réussi à convaincre le président de l'ESS à prêter à son team le goal Osmani. Ces deux joueurs, les 7e et 8e recrues engagées cet été par le CSC, ont rejoint leurs nouveaux coéquipiers, qui suivent un stage à Hammam Bourguiba, dimanche soir, tard la soirée, et ont commencé avec eux à préparer la nouvelle saison. R. G.

commencé avec eux à préparer la nouvelle saison. R. G. DRBT L'équipe se dessine De notre

DRBT

L'équipe se dessine

De notre correspondant

AMAR T.

L'entraîneur du DRBT

a obtenu du président

Graïche le feu vert pour arrê-

ter l'effectif dont il a besoin.

Le club, qui vient de recruter une douzaine de joueurs, en plus des cadres sur place, a atteint un effectif de 22 joueurs qui est à un ou deux éléments près pour être défi- nitivement clos. L'entraîneur souhaite avoir un avant- centre pour donner un équi- libre au niveau des trois compartiments. Progressivement, le visage

de l'équipe commence à se dessiner, le coach mise sur les anciens qui constituent la charpente associés aux nou-

veaux pour monter un grou- pe à la hauteur des attentes. La recette semble bien donner comme cette concurrence qui incite tout le monde à se sur- passer pour une place dans l'équipe.

Un travail physique élevé Un bon choix peut-être du staff technique qui a décidé d'augmenter la charge au vu du retard de certains joueurs au bout de quelques jours

du stage bloqué. Le prépara- teur physique n'a pas hésité à imposer à ses joueurs une charge de travail supplé- mentaire afin de mettre tout le monde au même niveau. L'équipe du DRBT sait que le championnat, qui va débuter dans peu de temps, exige une bonne préparation pour répondre au défi phy- sique imposé par ses adver- saires. Les données sont à présent claires pour les Tadjenanetis, ils devront absolument prendre un ascendant sur la forme pour répondre favorablement au défi physique. A. T.

Aïb : «Notre vrai visage sur le terrain»

En attendant, le défenseur du DRBT profite de la préparation qui se poursuit sur cette dynamique.

Comment est l'ambiance au sein du groupe ?

On s'est dit qu'on ne veut plus vivre de sai- son comme celle de l'année dernière. Par conséquent, on travaille pour être au top à la reprise qu'on compte aborder avec force. Le groupe montre déjà du caractère et c'est le plus important.

Ne pensez-vous pas que la charge est un peu élevée ces derniers jours ?

Vu la tâche qui nous attend, je donne rai-

son au staff technique. L'échec de la saison der- nière est venu de la baisse de forme de l'équipe qui n'a pas bien préparé son championnat sur le plan physique particulièrement.

Quel regard portez-vous sur le groupe de cette saison ?

C'est un mélange d'anciens et de nou- veaux où chacun veut se distinguer pour gagner une place dans l'équipe. Sur le plan collectif, le groupe manque de cohésion, mais ça viendra progressivement avec les matchs amicaux durant le stage.

Le club met beaucoup d'espoir dans cette nouvelle équipe, qu'en dites-vous ?

Tout n'est pas parfait, mais sur le terrain, j'ai l'impression que l'équipe montrera un

visage séduisant.

A. T.

www.competition.dz Mardi 25 juillet 2017 RCR 17
www.competition.dz
Mardi 25 juillet 2017
RCR
17

Il s'est confié à Compétition

juillet 2017 RCR 17 Il s'est confié à Compétition Bouzidi : «Je ne veux pas payer

Bouzidi : «Je ne veux pas payer pour les erreurs des autres»

A la fin de la séance qui s'est déroulée avant-hier sur la pelouse du stade Zougari-Taher, le nouveau coach du Rapid, Youssef Bouzidi, a ouvert son cœur à Compétition.

De notre correspondant

B. BOUGUELMOUNA

«Les problèmes du Rapid sont très sérieux» Bouzidi a confié que même si toutes les équipes vivent des problèmes en début de sai- son, ceux du Rapid sont plus sérieux. "Je sais que la majo- rité des clubs, que ce soit en Ligue 1 ou 2 Mobilis, trou- vent des difficultés en début de saison, mais j'ai constaté qu'au RCR, cela dure depuis longtemps car à chaque fois depuis plus de 3 ans, on est confrontés à ce même genre de problèmes. Alors il faut que les gens se serrent les coudes pour éviter ces obs- tacles."

«Même avec 2 élé- ments, je fais l'entraî- nement» Concernant le début des entraînements où la quasi- totalité des joueurs n'ont pas répondu présent, Bouzidi nous a dit que même si deux seuls joueurs se déplacent, il les entraîne. "Par respect aux joueurs qui ont fait le dépla- cement jusqu'au stade pour s'entraîner je ne peux pas les renvoyer ; même si j'ai affaire à deux joueurs, je les entraî- ne. Mais cela ne veut pas dire que je me contenterai de ces joueurs-là, j'aimerais bien que tout le groupe soit pré- sent à la reprise."

«Il y a des joueurs qui ne veulent pas jouer en Ligue 2» Toujours dans le même contexte, l'ancien du RCK et du NAHD nous a dit que certains joueurs lui ont confié qu'ils ne veulent pas jouer en Ligue 2 Mobilis. "Bien que certains joueurs trouvent toujours des prétextes pour rater la reprise des entraîne- ments, ceux qui m'ont appelé m'ont directement dit qu'ils ne voulaient pas jouer en

Ligue 2 Mobilis. Alors j'ai transmis ce message au pré- sident et c'est à lui de voir comment les persuader de rester ou bien de les libérer."

«Les joueurs doi- vent honorer leur contrat» Partant du principe que le joueur est professionnel et doit respecter son club, le nouveau boss de la barre technique nous a affirmé que c'est inadmissible d'arriver à ce point où les joueurs font ce qu'ils veulent. "Je ne com- prends pas l'attitude de cer- tains joueurs qui se disent avoir un problème ou bien un empêchement ou tout autre prétexte pour rater les entraînements. Cela n'est pas acceptable car le joueur est un employé au club où il doit honorer son contrat ; il doit venir s'entraîner et après dis- cuter avec le président de son problème. Mais rester chez lui et dire qu'il a telle ou telle chose, ça je ne l'accepte pas."

«Je suis jaloux des autres clubs qui sont déjà à 15 séances d'entraînement» Côté technique, l'ex-coach du NAHD nous a dit qu'il est en retard par rapport aux autres équipes des Ligues 1 et 2 Mobilis qui sont déjà à 15 séances d'entraînement et qui vont entamer leur deuxième stage de prépara- tion. "Je n'arrive pas à com- prendre l'attitude de certains joueurs car au moment où nous nous entraînons avec 8 ou 9 joueurs pour une séance de 20 à 30 minutes, les autres clubs de Ligues 1 et 2 Mobilis sont à leur 15e séance d'en- traînement ; ils vont entamer leur deuxième stage de pré- paration. Alors je n'arrive pas à comprendre comment les joueurs pensent. Chacun doit assumer ses responsabi- lités, que ce soit du côté administratif où le président

doit mettre les points sur les i avec les joueurs, ou du côté de ces derniers qui devront respecter leur club et venir travailler pour préparer la prochaine saison."

«Il ne faut pas vider l'équipe» Répondant aux joueurs qui veulent quitter le club, Bouzidi nous a dit que cela est légitime, mais il ne faut quand même pas vider l'équipe de ses cadres. "Même si je comprends que les joueurs ne veulent pas jouer en Ligue 2 Mobilis ou bien changer d'air à cause d'un salaire plus élevé ou bien d'un autre challenge sportif, cela ne veut pas dire que tous leurs vœux seront exaucés car c'est illogique de vider le club de ses joueurs. Le Rapid a aussi des chal- lenges à relever, que ce soit pour garder sa place en Ligue 1 Mobilis s'il obtient gain cause ou bien pour accé- der en Ligue 1 Mobilis en fin de saison prochaine."

«Je décline toute responsabilité» Sur un ton de colère, Bouzidi nous a dit qu'il est venu ici pour travailler et il compte bien remplir sa part de contrat. Cependant, il refuse de payer pour les autres. "Quelques minutes après mon installation au club, j'ai établi ma feuille de route que j'ai remise au prési- dent. Tout d'abord, j'ai exigé que les dirigeants nous réser- vent en Tunisie pour le stage car je suis sûr qu'à Hammam Bourguiba, nous aurons de très bonnes conditions de travail. Ce sera moi à qu'on demandera des comptes lors du premier match suite à ma préparation, mais jusqu'à maintenant, rien n'a été fait pendant les autres clubs ont déjà réservé dans ce même hôtel. Par peur qu'il affichera complet et qu'on ne pourra

pas travailler là-bas, moi j'ai fait en tout cas ma part de contrat et je décline toute res- ponsabilité d'un éventuel échec de préparation.

«Les supporters, unique victime» Bouzidi a conclu son dis- cours en disant que cette situation n'arrange personne et que les supporters sont les seules victimes de ces événe- ments. "Du moment que chaque partie campe sur ses

positions, la seule victime dans tout cela, ce sont bel et bien les supporters car je sais que les fans relizanais aiment beaucoup leur club et sont très tristes de le voir dans cette situation. J'espère que cela se réglera au plus vite car ce club est un faux pro-

B. B.

blème."

au plus vite car ce club est un faux pro- B. B. blème." «Bras de fer
«Bras de fer entre Benayad et le président» Pour l'attaquant Mourad Benayad, Bouzidi, qui connaît

«Bras de fer entre Benayad et le président»

Pour l'attaquant Mourad Benayad, Bouzidi, qui connaît bien les joueurs, nous a rapporté que ce dernier lui a directement dit qu'il ne veut plus jouer au Rapid. "Dans le cas de Benayad, que je connais très bien pour l'avoir entraîné la saison dernière, ce dernier m'a dit qu'il ne voulait plus jouer à Relizane et qu'il valait mieux que le président le libère pour un autre club. J'espère que ce bras de fer entre les deux hommes trouvera une solu- tion."

www.competition.dz

Mardi 25 juillet 2017

18

MOB

www.competition.dz Mardi 25 juillet 2017 18 MOB BISKRI s'assure 3 matchs amicaux C'est donc hier que

BISKRI

s'assure

Mardi 25 juillet 2017 18 MOB BISKRI s'assure 3 matchs amicaux C'est donc hier que le

3 matchs amicaux

C'est donc hier que le groupe béjaoui a entamé les choses sérieuses lors de cette préparation estivale.

De notre correspondant

BADIS BESSAÏ

Après la séance de décrassage effec- tuée en fin d'après-midi du premier jour de stage, le technicien béjaoui a décidé d'entamer le travail très tôt hier matin à 6h30 plus exactement. Ce dernier a convo- qué son groupe pour prendre part à une première séance d'entraînement plutôt particulière ; les joueurs ont été forcés de suivre un intense travail physique sous une chaleur caniculaire et un très haut taux d'humidité. La prochaine saison s'annonce des plus difficiles pour les Vert et Noir de Béjaïa qui joueront sans aucun doute l'objectif de leur retour en Ligue 1 Mobilis. Le nouveau coach mobiste, en l'occurrence Mustapha Biskri, demande ainsi à ses poulains de tout faire pour réa- liser la meilleure préparation physique. " Seule une bonne préparation pourra nous permettre de tenir le rythme lors de la mission qu'on s'apprête à effectuer ", a déclaré le technicien à ses joueurs. Rahal et ses camarades sont donc aujourd'hui à leur troisième jour de stage de préparation à Hammam Bourguiba en Tunisie, avec au menu un biquotidien. Ce qui explique pourquoi le coach souhaite mettre les bouchées doubles pendant cette

trêve et commencer le championnat avec des joueurs en forme et prêts sur tous les plans à relever le défi qui les attend.

Il compte disputer le maxi- mum de matchs amicaux Le nouveau coach béjaoui souhaite, en effet, profiter de ce stage en Tunisie pour affronter le maximum d'adversaires afin que son équipe soit au top pour le début la compétition officielle, qui est program- mée pour le 25 août en testant la majorité de ses éléments. Ce qui lui permettra de dégager son équipe-type avant la fin de la préparation estivale. Le coach a ainsi fait savoir à l'ensemble des responsables du club présents sur les lieux qu'il souhaitait affronter le maximum d'adversaires pos- sibles durant ce stage ; il a donc demandé aux responsables béjaouis de chercher des formations qui seraient susceptibles d'af- fronter la bande à Biskri.

D'autres joutes seront programmées La direction du club ayant déjà entamé les recherches de quelques sparring-part- ners afin d'arrêter les dates des rencontres amicales, en Tunisie, le coach Biskri a éga- lement fait savoir qu'il souhaite disputer le maximum de rencontres amicales si cela est bien évidement faisable. Pour

l'instant, trois rencontres sont officielle- ment programmées pour les dates du 30 juillet, 1er et 3 août. Concernant les adversaires du MOB, on ignore toujours les noms des forma- tions qui affronteront les Vert et Noir lors des deux joutes. Cela dit, les respon- sables du MOB comptent program- mer d'autres empoi- gnades pour permettre au groupe la meilleure préparation sur tous les plans.

Le CSC pourrait être le 1 er adversaire des Crabes Bien que les noms des adversaires des Crabes durant ces joutes amicales restent toujours inconnus, quelques informations nous indiquent que le groupe du CS Constantine, qui se trouve lui aussi à l'hô- tel El Mouradi à Hammam Bourguiba, en Tunisie, pourrait bien affronter la forma- tion béjaouie dans une rencontre amicale lors des prochaines journées. On attend ainsi la confirmation et la date de cette empoignade amicale. B. B.

confirmation et la date de cette empoignade amicale. B. B. Mokdad sur le point d'être prêté

Mokdad sur le point d'être prêté au MOB

Cependant, le meneur de jeu manque toujours au groupe béjaoui et la direction du MOB ne souhaite rien déballer sur l'affaire Mokdad. Par ailleurs, une source nous a confié que ce meneur de jeu du MC Alger Abdelmalek Mokdad serait apparemment sur le point d'être prêté au MO Béjaia pour le prochain exercice sportif.

Les militaires manquent toujours à l'appel

Le groupe béjaoui, qui est à son troisième jour de stage en Tunisie, est en grande partie au complet, à l'exception des quatre militaires qui n'ont toujours pas rejoint leurs coéquipiers car soumis à quelques formalités vis-à-vis de leur engagement patriotique ; il s'agit donc de Rahal, Belkacemi, Maâmar Youcef et Naas Araba. D'après quelques informations, ces derniers sont parvenus hier à avoir leur laissez- passer pour franchir les frontières algéro-tunisienne.

Medour attendu aujourd'hui

Le nouveau gardien de but, qui a officialisé avant-hier son engagement avec les Vert et Noir de Béjaia, n'a en effet pas pu prendre part au voyage avec la délégation mobiste du moment que son bail n'a pas été signé. Néanmoins, le nouveau keeper des Crabes devrait rejoindre ses nouveaux camarades en Tunisie aujourd'hui.

CABBA

Une équipe délaissée par ses dirigeants

Lamine Bougherara, qui a reporté la reprise à dimanche car il n'y avait aucun responsable pour le recevoir, ainsi que le peu de joueurs présents jeudi au stade du 20-Août-1955, a fini par annuler son dépla- cement à Bordj Bou-Arréridj pour les mêmes raisons. En fait, aucun responsable du club ne s'est donné la peine d'assister à l'arrivée du coach. Bien pire, Bougherara n'a même pas eu droit à une réponse par téléphone, tous les dirigeants du CABBA, sans exception, avaient éteint leurs por- tables, confie l'entraîneur lui-même. Donc, en l'absence d'un interlocuteur, le techni- cien a préféré rester chez lui et a même évité le déplacement inutile des joueurs à la capitale des Bibans en l'absence d'une garantie concernant la restauration et l'hé- bergement des joueurs puisque Merzougui a décliné toutes responsabilités à ce sujet, en déclarant au patron de l'hôtel et du res- taurant qu'il ne paierait pas la moindre fac-

ture, rapporte Messaoudane, qui s'est porté garant de payer le temps de mettre l'équipe sur les rails.

Merzougui, quelle est sa responsabilité dans cette crise ?

Selon Messaoudane, le seul actionnaire aux côtés d'Efafsi qui se trouve à l'heure actuelle à Bordj Bou-Arréridj, car selon ses dires, les autres membres seraient tous à l'étranger pour des vacances, c'est Merzougui qui serait à l'origine de la crise actuelle du CABBA, il aurait pris l'argent du contribuable pour son propre argent en décidant de se faire justice lui-même. En d'autres termes, Merzougui aurait défalqué ses dus des subventions de l'Etat en lais- sant les comptes du club vides. Merzougui, lui, prend sa propre défense, en affirmant qu'il ne s'était pas servi des fonds de l'Etat et qu'il n'aurait pas encore touché son argent.

L. B.

qu'il n'aurait pas encore touché son argent. L. B. Bougherara ne s'y attendait pas Déçu par

Bougherara ne s'y attendait pas

Déçu par l'attitude de Merzougui, le premier homme du CABBA, qui a choisi ce moment précis pour subir une intervention chirurgicale, Bougherara n'a pas hésité à afficher ses regrets de ne pas pouvoir se charger du CABBA en tant qu'entraîneur en chef, d'autant qu'il avait de sérieux contacts avec des équipes renommées, à l'ins- tar de la JS Saoura et du CRB. Rappelons que les personnes qui étaient char- gées de faire patienter le coach, ont finalement fini par s'éclipser en l'absence d'une manifestation du nouveau chef de l'exécutif.

www.competition.dz

Mardi 25 juillet 2017

JSMB

19

www.competition.dz Mardi 25 juillet 2017 JSMB 19 LES FANS pensent déjà à l'accession Quelques jours après

LES FANS

pensent déjà à l'accession

Quelques jours après l'entame du premier stage de préparation estivale à Sétif, les supporters ont déjà les yeux rivés sur la prochaine saison où la JSMB sera dans l'obligation de tout donner pour retrouver l'élite.

De notre correspondant

BADIS BESSAÏ

Les fans considèrent aussi que le prochain exercice représente un tournant crucial dans l'avenir de leur club, car ces derniers estiment que le club ne doit pas refaire les erreurs de la saison passée, mais retrouver la première division le plus rapidement possible. Ils comptent ainsi passer à l'action pour réclamer le retour du club béjaoui parmi l'élite dès l'année prochaine. Ainsi, on entend dire que quelques fidèles amoureux des Vert et Rouge attendent la fin de la préparation estivale de leur équipe pour interpeller l'ensemble des responsables du club afin de bien mettre les points sur les i, en leur expliquant clairement que le scénario de l'année passée ne doit en

aucun cas se reproduire et qu'ils sont dans l'obligation de rectifier le tir en plaçant l'accession comme objectif prioritaire du club.

«Le club doit sortir de cette crise» Le fait que le club a raté l'objectif de l'accession la saison dernière a provoqué l'ire de ses supporters, en digérant mal le fait que le groupe, bien parti pourtant pour être favori, a laissé filer le retour du club en Ligue 1 durant les dernières journées de la compétition. D'ailleurs, ils souhaiteraient éviter ce scénario au prochain exercice. "La JSMB de la saison dernière ne nous a pas vraiment convaincus, surtout avec les nombreux faux pas concédés à domicile. Ce qui a coûté au club de rater l'accession tant attendue.

a coûté au club de rater l'accession tant attendue. Cette situation doit donc changer durant le

Cette situation doit donc changer durant le prochain exercice. Ainsi, on espère voir un autre meilleur visage pour la prochaine saison", affirment-ils.

«La JSMB ne mérite que la L1» Les supporters béjaouis persistent et signent quant à l'avenir de leur équipe : "Cette saison, nous avons été très déçus, car l'accession, qu'on visait depuis le début du championnat, a finalement été ratée, sans parler des problèmes internes qu'a vécus le club. Ces problèmes doivent être résolus au plus vite car l'avenir du club est en jeu. Cela ne devrait donc pas se reproduire pour une équipe comme la nôtre. Celle-ci devrait retrouver au plus vite sa place en Ligue 1, car un grand club tel que la JSMB ne peut évoluer ailleurs qu'en Ligue 1 Mobilis."

«L'heure est venue de se serrer les coudes» Même s'ils commencent à réclamer dès maintenant l'accession pour la saison prochaine, les supporters béjaouis savent que la mission ne sera pas une mince affaire pour leur équipe qui a raté son objectif plus d'une fois maintenant ces dernières années. "Certes, l'accession ne sera pas du tout facile, vu quelques problèmes qui existent au sein du club, mais avec la volonté de tous les dirigeants, le staff technique, les joueurs, la JSMB pourra relever ce défi. A une condition toutefois : tout le monde devrait s'y mettre et s'associer à ce projet, notamment les responsables, qui devront tout donner pour arriver à remettre le club à sa place et sortir de cette impasse pour concrétiser le rêve de tous les amoureux des Vert et Rouge", nous diront quelques fidèles amoureux du club béjaoui. B. B.

Moussi

et Belhani

le groupe,

Latrèche

toujours

absent

Les Vert et Rouge de la JSMB se trouvent depuis lundi dernier dans la ville de Sétif pour un stage en altitude d'une dizaine de jours. Après avoir entamé la préparation sans certains joueurs, notamment quelques éléments qui ont eu l'autorisation de prolonger leurs vacances, l'entraîneur du club Mounir Zeghdoud a constaté avant-hier l'arrivée du nouveau joueur de la JSMB, Moussi Abdessalam. Ce dernier, qui avait rallié la ville de Sétif dans la matinée, a intégré le groupe à la séance de l'après-midi. Belhani, l'ex-gardien de l'ESS, a lui aussi rejoint le groupe à Sétif pour entamer les préparatifs en vue de la prochaine saison. Un seul joueur manque donc à l'appel, il s'agit de Latrèche Mehddy, qui n'a toujours pas repris les entraînements avec le groupe, en raison de douleurs au ventre.

Compétition / PUB ANEP 519 009 du 25/07/2017
Compétition / PUB
ANEP 519 009 du 25/07/2017

www.competition.dz

Mardi 25 juillet 2017

20

DÉTENTE

JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE

20 DÉTENTE JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE Imaginer, c'est hausser le réel d'un ton.
Imaginer, c'est hausser le réel d'un ton. Michael Phelps battu dans une course contre un
Imaginer, c'est
hausser le réel
d'un ton.
Michael Phelps
battu dans une
course contre
un requin
[Gaston
Bachelard]
L'Air et les
songes
Au 100 m en natation, Michael
Phelps n'est pas encore plus fort
qu'un requin blanc. Le nageur améri-
cain, aux 23 médailles d'or olym-
piques, n'a - bien entendu - pas nagé
en même temps que le prédateur
marin, dans l'émission diffusée sur
Discovery Channel, ce dimanche aux
États-Unis. Le champion a été battu
d'un souffle par le squale. L'homme
le plus rapide au monde dans l'eau
sur 100?m ne fait pas encore le
poids face à un requin blanc, dans
son élément naturel. Cela paraît nor-
mal, et l'émission diffusée ce
dimanche aux États-Unis l'a confir-
mé. Le nageur américain Michael
Phelps, multiple champion olym-
pique, n'a pas battu le prédateur
marin sur 100?m. Les deux partici-
pants à cette course n'étaient bien
évidemment pas au même moment
dans l'eau, comme le champion
l'avait confirmé auparavant. "Nous
n'étions pas dans l'eau au même
moment, je pense que c'est la ques-
tion que tout le monde se posait,
j'étais en sécurité, ce qui était ma
priorité n°1", a-t-il notamment expli-
qué. Dans cette émission, dénom-
mée "Phelps contre le requin, le duel
pour la suprématie dans l'océan", le
requin a fait la différence en fin de
course, en voulant aller chercher
un… phoque. De son côté, l'homme
aux 23 breloques d'or était équipé
d'une monopalme pour accroître sa
vitesse. Ce dernier a par ailleurs
concédé que cette "course"?avait
été la plus difficile de sa carrière "à
cause de la température basse de
l'eau et de l'attente."
LLLLAAAA BBBBLLLLAAAAGGGGUUUUEEEE
LES FLÉCHÉS
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
Remplissez cette grille, puis reportez les lettres dans
les cases numérotées correspondantes. Vous décou-
vrirez les nom et prénom du personnage.
DUDU JOURJOUR
incidences
surface
conduit
supporteriez
côtier
bien calé sur
son séant
le pids de
Deux clochards discutent de tout et de
rien. Soudain, l’un demande à l’autre :
ingérences
édiles
autre nom du
Scamandre
cap
item
d’Espagne
- Au fait, tu ne fumes plus ?
3
- Non, fait l’autre. Ça me donnait mal aux reins !
Tiens, j’ignorais que le tabac était mauvais pour
les reins !
-
deviendras
visible
5
Mais si, à force de se baisser pour ramasser
les mégots !
-
atteint de
folie
pronom
11
lettre
grecque
SUDOKU
fin de verbe
propos
sélectionne
service
frivole
8
9
1
2
gagnant
1
attrapent
dorures
apparu
6
4
3
5
1
8
affirmation
3
1
7
8
agent de
liaison
1
9
4
6
9
attachaient
5
8
cours jaune
zinc
ventile
4
6
4
7
animal
aquatique
négation
nattes
8
7
3
7
copulative
7
5
2
9
4
1
venir au
tour
monde
10
symbolique
divinité
1
3
7
6
organe
stère
lisières
bateau de
Malaisie
SOLUTION
DU NUMERO PRECEDENT
défalque
REGLE DDU JJEU
Une ggrille eest ccomposée
de pplusieurs ccarrés.
Chaque ccarré ccontient
tous lles cchiffres dde 11 àà
9. Chaque lligne ccomme
chaque ccolonne ccontient
aussi ttous lles cchiffres dde
1 àà 99. CCertains cchiffres
vous ssont ddonnés, àà
vous dde ttrouver lles
autres. PPour ccela,
procédez ppar ddéduction
et éélimination.
attendues
soupers
5
2
3
7
1
8
4
6 9
fin de
participe
1
6
9
2
4
3
8
7 5
8
4
7
9
6
5
3
1 2
préposition
feuilleté
7
9
5
3
2
1
6
4
8
volcan
4
8
6
5
9
7
1
2
3
sicilien
2
personnel
3
1
2
6
8
4
5
9
7
plat de
berger
2
5
4
1
3
9
7
8
6
exprime la
vont avec
6
7
8
4
5
2
9
3
1
totalité
les coutumes
9
3
1
8
7
6
2
5
4
D
E
A
E
P
N
E
E
H
E
D
L
A
R
E
T
T
I
L
S
LES MELÉS
P
R
E
F
E
R
E
N
C
E
A
C
R
O
P
O
L
E
S
A
O
G
G
I
D
U
N
O
L
L
I
V
A
P
Biffez les mots de la liste ci-dessous. Les lettres
E
C
H
I
N
E
E
D
O
E
N
I
A
A
B
O
O
L
A
R
E
N
E
G
restantes vous serviront à composer les nom et
prénom du sportif caché.
O
U
T
G
A
V
E
A
N
H
E
L
E
N
T
I
A
N
T
R
S
O
M
R
E
N
R
C
N
E
AMNISTIER
ITOU
I
N
D
E
G
M
T
R
P
L
E
C
D
S
U
S
A
E
A
O
D
S
F
E
U
E
E
E
B
ANNEAU
LITTERAL
N
I
S
R
N
A
E
A
A
R
A
N
S
I
R
I
B
E
A
U
U
BAROUD
LIBELLULE
A
N
S
M
O
I
T
E
S
BRIMADE
MANETTE
T
R
I
U
A
U
A
G
T
R
L
M
C
O
N
E
I
R
E
E
N
S
CABRIOLE
MODE
I
S
B
A
L
O
T
E
H
T
C
D
D
L
U
S
I
C
I
C
T
T
A
COURTISAN
NARGUILE
L
U
D
I
Q
U
E
S
DIFFORMITE
NUCLEON
C
H
E
Q
U
E
T
S
P
I
A
E
A
I
I
O
U
R
I
I
E
O
S
DIPHTERIE
OLEODUC
U
S
U
R
E
T
E
E
I
E
L
F
L
N
L
N
B
O
R
R
T
L
I
L
E
E
S
S
O
R
E
S
EGARDS
ORDINAIRE
D
L
G
E
M
E
E
L
N
D
I
A
T
E
T
EMIR
PARTIEL
LES FLÉCHÉS
FALAISE
PAVILLON
F
I
N
A
L
I
T
E
E
J
M
M
E
O
R
1
2
3
4
5
FINALITE
RAMPE
LES MELÉS
A
H
M
E
D
E
L
U
L
L
E
B
I
L
G
E
P
N
D
U
GENERAL
RUDE
AHMED
GLACIAL
SANCTION
A
O
R
D
I
N
A
I
R
E
A
E
A
U
O
6
7
8
9
10
CHEHIMA
HIBOU
SUCCION
G
A
S
M
I
E
T
I
M
R
O
F
F
I
D
R
L
M
C
C
ILLEGAL
TISSAGE
Citation
INSOLITE
SOLUTIONS
DU NUMÉRO PRÉCÉDENT

     
www.competition.dz Mardi 25 juillet 2017 ASMO 21
www.competition.dz
Mardi 25 juillet 2017
ASMO
21

EL GHOMARI :

«J'exige de rencontrer les dirigeants d'abord»

Le jeune attaquant de l'ASMO n'a pas l'intention, selon lui, d'aller au bras de fer avec

son employeur ; il espère régler en douceur le différend.

Vous n'avez pas repris l'entraînement, pourquoi ?

C'est simple ; je ne reprendrai qu'une fois avoir rencontré les diri- geants afin de discuter de mes arriérés. Là dessus, je suis catégorique.

Avez-vous un espoir quant à un dénouement heureux ?

Je veux bien, car je ne souhaite en aucun cas polémiquer avec la direc- tion d'autant qu'il me reste une année de contrat à honorer encore. Seulement, je veux d'abord

régler ce litige financier. Je

pense qu'il est de mon droit de le faire.

Avez-vous sollicité l'arbitrage de la CRL ?

Non, je ne l'ai pas fait pour la simple raison que je préfère régler ce diffé- rend avec mes dirigeants sans passer par la CRL.

Entre nous, allez-vous demander vos papiers ?

Non, je ne pense pas faire une telle demande ; néan- moins d'ici le 31 juillet (fin du délai des signatures), on peut s'attendre à tout.

Y a-t-il des clubs qui vous ont sollicité ?

un club me

contacte, je l'oriente vers mon employeur, car je suis encore lié avec l'ASMO jus- qu'à juin 2018. M. S.

Même si

avec l'ASMO jus- qu'à juin 2018. M. S . Même si Boubakour n'a pas récupéré sa

Boubakour n'a pas récupéré sa lettre de libération

Bien qu'il soit mis sur la liste des libé- rés, Boubakour s'entraîne toujours avec le groupe. Aux dernières nouvelles, on apprend qu'il temporise à lui remettre sa lettre de libération.

Momoh a fait une virée au stade

Avant-hier dans l'après-midi, Mohamed Saadoun, l'un des quatre déci- deurs à l'ASMO, s'est déplacé au stade Habib-Bouakeul. Une visite qui n'est pas passée inaperçue étant donné que Momoh s'est fait un peu discret ces der- niers temps.

Les cadres reprennent

Depuis hier matin, le groupe s'est com- plété avec le retour de Ameur-Yahia, Mesmoudi et Haddad. A signaler que l'équipe est en regroupement à l'hôtel Fantazia (Oran- Est) depuis hier matin.

Beradja n'a pas rejoint le groupe

Bien qu'il ait affirmé qu'il n'envisage pas de quitter l'ASMO, Seddik Beradja n'a toujours pas rejoint le groupe, à l'ins- tar d'El Ghomari, qui exige de rencontrer ses dirigeants avant de reprendre du ser- vice.

Travail physique cette semaine

Cette semaine sera consacrée au travail physique, nous a confié le membre du staff technique Hadj Merine. Toutefois, à partir de la semaine prochaine, on essaie- ra de programmer des matches amicaux, nous a informé le jeune technicien asé- miste.

MCS

Bekhtaoui libéré

De notre correspondant

K. DJELLOUL

Le président du MCS veut assainir la situation concernant les joueurs qui ne devraient pas être dans l'effectif de la sai- son prochaine. Après avoir libéré certain éléments avant-hier, c'était au tour du défenseur Bekhtaoui qui était encore sous contrat avec le MCS. Comme ce dernier n'a

pas été retenu par le staff technique sous la conduite de Benchouia, il est venu à Saïda pour négocier sa libération et a pris un ren- dez-vous avec le président du club Bouzid. Au bout d'une heure de négociations, Bekhtaoui a trouvé un terrain d'entente avec les dirigeants du club et a pris sa lettre de libération avant de rejoindre son nou- veau club la JSMB.

K. Dj.

Bouzid

attend

Zahzouh

La direction du MCS veut que l'ensemble des joueurs, qui n'ont pas été retenus par le staff technique, viennent négocier leur lettre de libération. La majorité des éléments sur la liste des libérés, à l'instar de Saâdi, Bendjelloul, Hamidi, Soudani, Souar, Abdelli, sont venus à Saida pour

négocier leur lettre

de libération. Le président du MCS attend toujours le défenseur Zahzouh pour négocier lui aussi et résilier son contrat. K. Dj.

Préparation d'intersaison

Le staff technique satisfait

Au troisième jour de la prépara- tion, le staff technique du MCS enta- me son travail comme il l'a pro- grammé ; tout se déroule bien au sein de cette équipe de Saida. Cette préparation se poursuit dans la séré- nité, ce qui a réjoui les dirigeants et le staff technique du MCS. Depuis le début de la préparation de l'équipe du MCS, la discipline règne au sein de l'effectif ; toutes les séances d'en- traînement se déroulent dans de très bonnes conditions. Du moment que l'entraîneur de Saida a expliqué à tous les joueurs qu'il ne badine pas avec la discipline, les joueurs du MCS s'y sont très appliqués. Ce faci-

lite la tâche à tout le monde durant cette préparation. Le premier responsable de la barre technique est satisfait des conditions du travail puisqu'il a trouvé tous les moyens nécessaires pour entamer son travail avec sa nouvelle équipe ; il dispose d'un ter- rain en gazon et de trois en tartan, en plus d'une salle de musculation, sans parler des moyens de récupéra- tion avec sauna et jacuzzi. Autrement dit, toutes les conditions sont réunies pour que cette prépara- tion soit une réussite totale pour le MCS.

K. Dj.

MCS-MCO en amical vendredi à Oran

Le Mouloudia de Saïda va disputer vendredi soir, au stade Ahmed-Zabana d'Oran, leur première rencontre amicale. Ils entameront les choses sérieuses à partir d'Oran où ils vont affronter vendredi le MCO à 17h au stade Zabana. L'entraîneur Benchouia fera jouer la plupart des joueurs ; il va donc essayer pour ce premier match de donner la chance à tout le monde.

Bendahmane : «Je finirai par m'imposer»

D'abord, comment se passe votre préparation d'intersaison ?

Nous ne sommes qu'au début du chemin, le plus dur reste à faire. Il ne faut pas s'arrêter là, mais continuer à travailler très sérieusement. Avec l'ambiance qui règne au sein du groupe, on ne peut qu'être satisfaits.

En tant que nouvelle recrue, comment s'est déroulée votre intégration dans le groupe ?

J'ai été très bien accueilli Les joueurs m'ont facilité la tâche à l'image de Bouhedda, Kadous et Ammour. C'est pour vous dire que je ne me sens pas un étranger dans ce groupe, surtout que mes coéquipiers sont des fils de bonne famille, il n'y a eu aucun problème d'adapta-

tion.

C'est

vraiment

une

ambiance

de

famille

qui

règne au sein du MCS.

Comment voyez-vous la prochaine étape de votre préparation ?

C'est une phase très importante et nous devons la réussir coûte que coûte. Vous savez la préparation d'intersaison est la plus pénible, mais la plus impor- tante. C'est pour vous dire qu'on doit impérativement réussir cette étape ; en plus, on aura l'occasion de dispu- ter quelques matchs tests qui seront certainement très bénéfiques pour nous.

Sur un plan personnel, êtes-vous en mesure de vous imposer ?

Personnellement, je crois en mes capacités et je suis

convaincu que je finirai par m'imposer. J'estime qu'il y a toujours une place à prendre et je n'ai qu'à la mériter. En tout cas, je ne veux pas brû- ler les étapes ; je me concentre sur ma prépara- tion et rien d'autre.

Les supporters attendent beaucoup de vous ; qu'avez-vous à leur dire ?

Je les remercie pour la confiance qu'ils me font. De mon côté, je ferai tout mon possible pour les satisfaire et par là même honorer mon engagement envers le club. J'aimerais aussi dire que sans l'apport du public, l'équipe ne pourra rien faire. Donc, je saisis cette occasion pour demander aux supporters de soutenir leur club et de rester derrière leur équipe. K. Dj.

Messaâdi : «Avec 2 attaquants et 1 défenseur, on boucle notre recrutement»

Après avoir enrôlé 7 joueurs depuis l'ouverture du mercato estival, le président du CSA/MCS Messaâdi a affirmé que son club a l'intention de recruter encore trois autres joueurs, deux attaquants et un défenseur. "Après ça, on boucle l'opération recrutement", nous a-t-il dit. Le président du MCS a préféré rester discret sur les objectifs de son équipe pour la saison prochaine, se contentant de nous dire qu'il vise une place parmi les 5 pre- miers. "L'accession ? C'est trop tôt pour en parler. L'objectif avoué cette saison, c'est le main- tien pour arracher une place parmi les 5 premiers", a-t-il conclu K. Dj.

QUOTIDIEN SPORTIF ÉDITÉ PAR LA SARL «TOP SPORT» Directeur de la publication Djamel Guessoum Directeur
QUOTIDIEN
SPORTIF ÉDITÉ
PAR LA SARL
«TOP SPORT»
Directeur de la publication
Djamel Guessoum
Directeur de la rédaction
Rafik Abib
Rédacteurs en chef
Amirouche Boudjedou
Asma Halimi Taïbi
Rédacteur en chef adjoint : Kamel Hassani
Chef de rubrique : Nouredine Boumali
Rédaction
Abderrahmane Mimoun,
Maâmar Zerrouki, Amina Zerrouki,
Mohamed Amokrane Smaïl, Abdellah
Haddad, Hillal Aït Benali, Anis Sadoun,
Rachid Hamadi, Islam Zemam
Rédaction
87, B d Mohamed V
Tél. : (0770) 92 92 83
Fax : (023) 49 05 33
Site Internet
www.competition.dz
contact@competition.dz
Compte bancaire
CPA agence Didouche,
n° 101-400-24762-3
Impression
SIA
Diffusion
Compétition Tél : (0770) 92 92 82
Adressez votre courrier
à Compétition BP 331 - RP Alger

www.competition.dz

Mardi 25 juillet 2017

22 INTERNATIONALE  VAN NISTELROOY Manuel da Costa signe à l'Istanbul Basaksehir Manuel da Costa
22
INTERNATIONALE
VAN NISTELROOY
Manuel da Costa signe
à l'Istanbul Basaksehir
Manuel da Costa a signé hier un
contrat avec Istanbul Basaksehir.
Le défenseur de 31 ans, notamment
passé par Nancy, le PSV et la
Fiorentina, jouait depuis 2015 à
l'Olympiakos. Dans le club stambou-
liote, l'international marocain va
retrouver d'autres anciens de la
Ligue 1 comme Mevlut Erding,
Aurélien Chedjou ou Emmanuel
Adebayor. L'ancien Bleu Gaël Clichy
s'est également engagé avec le
vice-champion de la Turquie cet
été.
«Lukaku va briller à
Manchester United»
Maroc : Fouzi Lekjaa
réélu président de la
FRMF
Officiel
Tout baigne en ce moment pour
Fouzi Lekjaa. Désigné vendredi 3e
vice-président de la CAF, le diri-
geant a été réélu dimanche pour un
deuxième mandat de quatre ans
comme président de la Fédération
royale marocaine de football
(FRMF). Seul candidat en lice,
l'homme de 47 ans a récolté l'una-
nimité des votes des 39 délégués
présents sur les 48 que compte
l'assemblée. En vertu du règlement
qui limite à deux le nombre de
mandats, Lekjaa ne pourra en
revanche pas briguer sa propre
succession dans quatre ans.
MENDY
est transféré à
Manchester City
Benjamin Mendy n'est
plus un joueur de l'AS
Monaco. Ce lundi, le
champion de France a
officialisé le départ de
son latéral gauche de 23
ans pour Manchester
City pour un montant
avoisinant les 57 millions
d'euros : "Je suis sincère-
ment heureux de
rejoindre Manchester
City, a ainsi déclaré
l'international français
sur le site officiel des
Skyblues. Le club est un
des leaders en Europe et
avec Pep Guardiola, ils
ont un manager pour
jouer un football offensif.
Je suis sûr que nous
aurons du succès dans
les années à venir".
Benjamin Mendy, qui
devient donc le deuxiè-
me plus gros transfert de
l'histoire de l'AS Monaco
derrière James
Rodriguez, mais devant
Bernardo Silva, est atten-
du par ses nouveaux
coéquipiers à Los
Angeles afin d'entamer
la tournée de pré-saison.
Manchester City dispute-
ra son prochain match
de préparation face au
Real Madrid.
L'ancien attaquant néerlan-
dais des Red Devils s'est expri-
mé sur le nouveau buteur de
l'équipe de José Mourinho. Il
est confiant sur sa réussite.
Interrogé par Sky Sport sur
l'acquisition de Lukaku par
son ancienne équipe, Ruud
Van Nistelrooy s'est montré
optimiste sur ses chances de
réussir à Manchester. Lukaku
est la signature phare de l'in-
tersaison pour les Red Devils.
Il a ainsi signé pour cinq sai-
sons et son transfert est estimé
à 85 millions d'euros.
Van Nistelrooy présente
ainsi ce qui l'attend cette sai-
son : "Il s'est révélé lui-même à
Everton. Son défi est mainte-
nant de franchir un cap et de
montrer ce qu'il vaut dans son
nouveau club. C'est différent
de jouer à United par rapport à
Everton, donc ce sera égale-
ment un pas mental pour lui.
La pression est différente,
donc, s'il est capable d'y faire
face, je ne vois aucun problè-
me."
Un rôle de
conseiller ?
Si jamais Lukaku en ressent le
besoin, Van Nistelrooy, qui a
fini sa carrière en 2012, se dit
prêt à conseiller le buteur
formé à Anderlecht.
Aujourd'hui âgé de 41 ans, il
est l'entraîneur des jeunes du
PSV Eindhoven. Par rapport
au club, le joueur également
passé par le Real Madrid et
Malaga pense que l'attaquant
belge est un excellent investis-
sement pour l'avenir. "Du
point de vue de Manchester
United, c'était le moment idéal
pour le signer. Au cours des
six, sept ou huit prochaines
années, ils auront un excellent
joueur avec Romelu Lukaku."
Enfin, pour l'ancien interna-
tional néerlandais, José
Mourinho, le nouvel entraî-
neur de Lukaku, est un atout
majeur pour sa progression.
"Je ne pense pas qu'il puisse
jouer pour un meilleur mana-
ger que Jose Mourinho", a ainsi
déclaré Van Nistelrooy.
Aubameyang
pourrait
finalement
rester à
Dortmund
Di Maria négocierait
avec l'Inter Milan
Si l'arrivée de Neymar venait à se confirmer, Di Maria pourrait voir son temps de jeu réduit
de manière significative. Et à un an de la Coupe du monde, il veut s'assurer une place en
sélection argentine. Car Jorge Sampaoli ne lui assurerait pas une convocation d'office
malgré son statut. En Argentine on parle beaucoup de Di Maria à l'Inter. Selon Fox Sport,
Angel Di Maria aurait déjà entamé des discussions avec le club nerazzurri afin d'être
transféré dès cet été. Le PSG le laissera-t-il partir ? Même s'il a connu une deuxième
saison plus terne, Di Maria a été éblouissant lors du PSG-Barça (4-0) et reste tout de
même l'un des hommes forts de l'attaque parisienne. Évidemment, avec Neymar, ce n'est
plus la même chose. Peut-être qu'un revirement de situation pourrait inciter Di Maria à
rester. Mais pas sûr que le PSG, en cas d'échec avec Neymar, ne se tourne pas vers Alexis
Sanchez. Si l'un ou l'autre venait à être transféré, alors Di Maria pourrait voir d'un bon oeil
de s'offrir une place de titulaire à Milan.
Pierre-Emerick Aubameyang
devrait finalement rester au
Borussia Dortmund.
Courtisé par le PSG,
Chelsea, Manchester City
et même le Milan AC, le
Gabonais est désormais
bloqué par ses dirigeants.
Une annonce de Michael
Zorc, le patron du Borussia
: "La fenêtre de temps pour
son transfert est fermée. Le
temps a fait pencher la
balance." Il faut donc mainte-
nant trouver un nouvel atta-
quant pour les clubs intéres-
sés par le deuxième meilleur
buteur de la Bundesliga l'an
dernier
ZIDANE : «JE N'AI PAS
DEMANDÉ D'ATTAQUANT»
SÉVILLE VA DÉPOSER
UNE PLAINTE DANS LE CADRE
DU TRANSFERT DE VITOLO
Après le départ
d'Alvaro Morata à Chelsea,
le Real Madrid ne recrutera
pas de nouvel avant-centre.
Du moins, c'est Zinedine
Zidane qui l'a affirmé,
même s'il aime bien le pro-
fil de Kylian Mbappé.
Largement bénéficiaire
durant ce mercato après les
départs d'Alvaro Morata
(80 M€), Danilo (30 M€) ou
encore Mariano Diaz (8
M€) et James Rodriguez
(prêt de 10 M€ avec une
option d'achat à 35 M€), le
Real Madrid peut donc
faire des folies. Cela tombe
bien, l'AS Monaco deman-
derait désormais la somme
ahurissante de 190 millions
d'euros pour Kylian
Mbappé, qui est annoncé
depuis plusieurs mois déjà
du côté de la Casa Blanca.
Zinedine Zidane est séduit
par le nouveau prodige tri-
colore ("très bon joueur", a-
t-il récemment confié), mais
il a aussi assuré qu'il n'avait
pas besoin d'un nouvel
attaquant. "Je n'ai pas
demandé de numéro 9. Je
ne vais demander person-
ne, nous allons travailler
avec les 28 joueurs et j'en
suis content. On verra jus-
qu'au 31 août, mais je ne
demande rien. C'est ce que
je pense vraiment", a lancé
le coach des Merengues
dimanche soir en
Californie, après la ren-
contre amicale contre
Manchester United. Le
champion d'Espagne et
d'Europe peut effective-
ment se passer d'un autre
avant-centre. Karim
Benzema est certes le seul
9 de formation après les
départs d'Alvaro Morata et
Mariano Diaz, mais
Cristiano Ronaldo évolue
de plus en plus souvent en
pointe (même seul) et
Gareth Bale peut aussi
occuper ce rôle. "Zizou" fait
également confiance à Borja
Mayoral, son ancien atta-
quant de la Castilla, qui
revient d'un prêt à
Wolfsbourg (21 matches, 2
buts). Ceci dit, on en
conclut donc dans le même
temps que Kylian Mbappé
a le profil parfait pour l'ef-
fectif du Real.
Le comité directeur du Séville FC a
décidé de poursuivre les différentes
parties qui sont à l'origine du
départ de Vitolo. Le transfert de
Vitolo du Séville FC à l'Atletico
Madrid continue de faire débat.
Alors que le club madrilène n'a pas
le droit de recruter, les dirigeants
colchoneros ont prêté de l'argent
au joueur pour qu'il paye directe-
ment sa clause de départ. Un mon-
tage financier qui n'est pas du goût
des Sévillans. Les dirigeants du club
andalou ont publié un communiqué
de presse où ils annoncent leur
volonté d'entamer des poursuites :
"Le comité directeur du club s'est
réuni et a décidé d'entamer des
poursuites judiciaires contre les
différentes parties impliquées dans
le départ de Vitolo comme le joueur,
son père, son agent et les clubs de
l'Atletico Madrid et de Las Palmas."
La rupture unilatérale de la prolon-
gation du joueur de 27 ans est éga-
lement visée. Des avocats ont déjà
été engagés par le club.

www.competition.dz

Mardi 25 juillet 2017

 

INTERNATIONALE

23

CLASH : AULAS TAILLE LE PSG SUR LE DOSSIER NEYMAR
CLASH : AULAS
TAILLE LE PSG SUR
LE DOSSIER NEYMAR

Cassano

décide

(encore)

d'arrêter

Nouveau rebondisse- ment dans le feuilleton Antonio Cassano. Après s'être engagé avec le Hellas Vérone

Nouveau rebondisse- ment dans le feuilleton Antonio Cassano. Après s'être engagé avec le Hellas Vérone le 10 juillet dernier, "Fantantonio" décidait huit jours plus tard de mettre un terme à sa carrière, avant finale- ment de se rétracter quelques heures plus tard, expliquant "avoir eu un moment de fai- blesse". L'attaquant de 35 ans a alors poursuivi la préparation avec son club, mais nouveau tour- nant ce lundi. Sky Sport Italia nous apprend, en effet, que l'Italien aurait décidé de résilier son contrat avec l'équipe véronaise. L'éloignement de sa famille serait l'une des raisons qui pousse- rait l'homme aux 39 sélections avec la Squadra Azzurra à stop- per définitivement sa carrière débutée en 1999. Le média précise que le joueur doit main- tenant rencontrer ses dirigeants dans la semaine pour mettre les choses au point.

Leipzig :

Liverpool

renonce

à Keita

cet été

Cible prioritaire de Liverpool pour son milieu de terrain, Naby Keita (22 ans, 31 matchs et 8 buts en Bundesliga en 2016-2017) devrait rester au RB Leipzig cet été. Selon la presse britannique, les dirigeants des Reds ont décidé de laisser tomber ce dossier pour cet été et pourraient revenir à la charge à l'issue de la prochaine saison, lorsque la clause libératoire du Guinéen redescendra à 50 millions d'euros. Pour rappel, le dernier 4e de la Premier League a proposé 75 millions d'euros pour Keita, une offre refusée par le vice- champion d'Allemagne. Rendez-vous dans un an ?

Le président de l'Olympique Lyonnais, Jean-

effet, alors que le PSG est sur le point de payer la clau-

qui pourrait être le transfert du siècle. Il a entre autres

lions de fonds propres, c'est- à-dire 60 % de tous les fonds

WENGER

Michel Aulas, est connu pour ses sorties média-

tiques, mais la dernière en date risque de ne pas plaire aux supporters parisiens. En

se libératoire de Neymar par le biais d'un montage finan-

cier astucieux, le président lyonnais Jean-Michel Aulas n'a pas tardé à réagir sur ce

déclaré dans Le Progrès : "Si on peut investir encore ? On

n'a pas vendu pour garder l'argent. On se pérennise. Au 30 juin, on aura 260 mil-

propres du foot français. L'économie du foot, ce n'est

pas d'acheter des joueurs à 220 millions, nous on a une stratégie."

Inter : une offre en préparation pour Vidal

Dans l'ombre de l'autre club milanais depuis l'ouverture du mercato estival, l'Inter de Milan pourrait enfin passer à l'action. Si les arrivées de Baldé Keita (Lazio Rome), Matias Vecino (Fiorentina) ou encore Patrik Schick (Sampdoria) sont en bonne voie, le club lombard n'a pas abandonné l'idée de réaliser un gros coup sur le marché des transferts. Selon la Gazzetta dello Sport, les décideurs interistes prépareraient une enveloppe de 45 millions d'euros pour s'attacher les services d'Arturo Vidal. Un contrat de quatre ans serait proposé au milieu de terrain de 30 ans, assorti d'une prime à la signature de 7 millions d'euros. Le média transalpin ajoute que les pensionnaires de San Siro pourraient revoir leur offre à la hausse en cas de refus du Bayern Munich, mais ils ne dépasseront pas la barre des 50 millions d'euros.

ne dépasseront pas la barre des 50 millions d'euros. Samir Nasri part au clash avec ses

Samir Nasri part au clash avec ses coéquipiers de Manchester City

Citizens n'accepte- raient pas le com- portement de l'ancien Marseillais et le trouveraient trop arrogant. À tel point que le Français est tota- lement mis à l'écart du groupe, notam- ment à l'hôtel. L'histoire entre Samir Nasri et Manchester City semble prendre réellement fin. Les dirigeants des Skyblues ont considérablement baissé le prix demandé pour le libérer de ses deux dernières années de contrat. Le club mancu- nien ne réclamerait plus que 11 millions d'euros contre 23 quelques semaines aupara- vant. Âgé de 30 ans, on se demande quel club pourrait vouloir s'offrir Nasri, son talent, son comportement et surtout son salaire assez important.

Présent à la tournée de présaison aux Etats- Unis de Manchester City, Samir Nasri est pourtant poussé vers la sortie. Mis au ban par Pep Guardiola, le Français devient même indési- rable pour ses propres coéquipiers. Prêté la saison passée au FC Séville par Manchester City, Samir Nasri est revenu cet été au sein de l'effectif de Pep Guardiola avec l'ambition de se faire une place. Et ce, mal- gré la signature de Bernardo Silva chez les Skyblues. Même s'il est présent pour la tournée préparation de l'équipe aux Etats-Unis, l'in- ternational français est loin de faire l'unanimité. Nasri, qui ne plaît pas à Pep Guardiola, ne plaît plus non plus à ses coéquipiers selon les médias anglais. Les

ne plaît plus non plus à ses coéquipiers selon les médias anglais. Les Chelsea : Pedro

Chelsea : Pedro souffre de multiples fractures

accuse le PSG de se comporter salement

accuse le PSG de se comporter salement Arsène Wenger ne digère pas les approches du Paris

Arsène Wenger ne digère pas les approches du Paris Saint- Germain concernant Alexis Sanchez. Et l'entraîneur d'Arsenal l'a répété hier lundi, l'attaquant chilien ne partira pas cet été, même s'il arrive à un an de la fin de son contrat. Wenger semble avoir fait de cette position ferme une question de principe et il a tenu à souligner l'attitude qu'il estime indécente de la part du PSG dans ce dossier. Car pour lui, une fois qu'Arsenal a dit non à un transfert, alors Paris ne devrait pas insister : "Est- ce qu'Alexis Sanchez a demandé à partir ? Non. Le PSG ne peut pas avoir Sanchez, donc ils vont sur Neymar. Je me suis habitué à ça depuis un moment. Je crois que j'ai clarifié la situation plusieurs fois. Nous sommes dans une position de force sur le plan financier. Alexis Sanchez a encore un an de contrat et nous n'avons pas besoin de faire de profit. Il fera partie de l'équipe la saison prochaine. Nous nous sommes battus contre ce genre d'attitude pendant vingt ans, mais cela arrive toujours. Comment vérifier si un agent rencontre un directeur d'un autre club ou quel joueur parle à qui ? Cela arrive tous les jours. Je ne sais pas ce que nous devons faire car personne n'a trouvé la bonne solution. Nous sommes respectueux avec les clubs lorsque nous recrutons. Nous demandons ce qu'ils veulent, et s'ils ne veulent pas vendre, alors nous n'insistons pas. Pour certains, c'est là que la différence se fait ", constate Arsène Wenger, alors qu'a priori une rencontre a eu lieu vendredi dernier à Paris entre Antero Henrique et le clan Alexis Sanchez.

Chelsea a payé cher son succès face à Arsenal (3-0). Touché suite à un choc avec Ospina, Pedro a été rapatrié à Londres et souffre de multiples frac- tures au visage. Il devrait être absent une dizaine de jours. Les images ont de quoi marquer. Lors de la rencontre amicale disputée entre Arsenal et Chelsea samedi à Pékin, Pedro a subi un terrible choc. Sur une sortie les poings en avant, David Ospina, le portier d'Arsenal, percute violem- ment un Pedro qui reste au sol. Les médecins accourent afin de le soi- gner et c'est en se tenant le visage, le nez en sang et encore à moitié sonné, que l'international espagnol quitte le terrain. Antonio Conte vient alors

aux nouvelles, mais le staff médical lui fait immédiatement signe qu'il convient d'effectuer un changement. Une situa- tion jugée suffisamment importante pour que les médecins décident de le rapatrier à Londres afin de passer de

plus amples examens. Alors que le joueur a tenu à rassurer son entourage via un message posté sur Instagram - "Quelle frayeur !!! Mais heureusement, je vais bien. Merci à tous pour vos mes- sages"- il s'avère que ce choc n'est pas anodin pour autant. Hier lundi, son entraîneur dresse un tableau un peu plus sombre. "La situation est sérieu- se. Il a de multiples fractures, mais je pense qu'avec un masque dans 10 jours il reviendra travailler avec nous", a expliqué Antonio Conte à Sky Sports. Il espérait pouvoir compter sur lui pour la fin de la tournée en Asie (matches contre le Bayern le 25 et l'Inter le 29), mais le délai sera trop court.

pour la fin de la tournée en Asie (matches contre le Bayern le 25 et l'Inter
 

www.competition.dz

Mardi 25 juillet 2017

24

24

Guéguerre LFP Vs FAF

Interdiction de recrutement et nouveau calendrier de la FAF :

deux autres bras de fer engagés

Parmi les points sensibles traités lors de la réunion, l'interdiction de recruter pour les clubs endettés. Le président du MOB Rezki

a soulevé le problème et

demandé à ce que cette mesure soit retardée de 3

à 4 mois, pour laisser le

temps aux clubs de réagir.

Les notes d'interdiction seront envoyées aujourd'hui par la LFP

22 clubs sont en tout touchés, et d'une seule voix ils ont sollicité Zetchi pour faire cette faveur qui leur a été accordée à demi-mot, mais pas sans l'aval du BF qui sera consulté. Au même moment, Kerbadj qui est en Egypte a promis d'envoyer les notes pour ces clubs dès aujourd'hui, ce qui bloquera leur recrutement à une semaine de la fin du marché, un autre bras de fer engagé par la LFP contre la FAF, de quoi rendre le prochain BF de demain encore plus chaud.

Calendrier

du championnat

Kerbadj n'acceptera pas de changement

Alors qu'on croyait que les soucis avec le calendrier étaient seulement le RCR et son affaire toujours en suspens du côté du TAS, les présidents ont réclamé hier un nouveau calendrier contestant pour la plupart le fait qu'il favorise des clubs aux dépens d'autres, comme nous l'a déclaré Saou le patron de l'USB à sa sortie hier de la réunion. Si Zetchi a paru convaincu par les arguments des présidents, Kerbadj a de son côté pas du tout apprécié cela, il a juré de ne pas retoucher l'actuel calendrier que si le RCR est réintégré, il en fera même une affaire personnelle, il faut dire que si la FAF prenait une telle décision, ça serait un manque de respect flagrant envers la LFP, Kerbadj ne compte pas se taire. S. M. A.

Les présidents de club se sont réunis hier avec Zetchi

LE SERMENT

du président

PAR SMAÏL M. A.

Comme convenu, le président de la FAF Kheïreddine Zetchi a accueilli hier au CTN de Sidi Moussa

les présidents de club des Ligues 1et

2 Mobilis pour parler de différents sujets et problèmes soulevés récem- ment par ces derniers lors d'une ren-

contre avec le président de la LFP. C'est donc à un 2e round de négocia- tions que les patrons des clubs pro- fessionnels ont eu droit, en présence d'environ les 3/4 des clubs, des pré- sidents comme Hamar ou encore Ould-Zmirli (actuellement en Egypte) ont brillé par leur absence mais ce n'est pas cela qui a empêché Hannachi, Medouar et les autres à venir développer leurs revendica- tions tracées la veille lors d'une réunion qui s'est tenue à Alger. D'emblée, le président de la FAF a essayé de devancer ses invités et les prendre de vitesse, il savait bien à quoi il allait avoir droit comme sujets, il était donc bien préparé à répondre, il n'a pas attendu qu'on les lui expose et a expliqué certains points, histoire de calmer les ardeurs de ces présidents visiblement bien briefés pour ne pas dire autre chose.

Mauvaises intentions Visiblement, c'est avec une mauvaise intention que les présidents de club sont venus au CTN, sans arriver à être d'accord, vu le nombre d'ab- sents, c'est Medouar qui a été délé- gué par les présents pour parler en leurs noms et présenter les doléances.

Arbitrage : la promesse du boss L'un des points les plus sensibles aura été sans le moindre doute l'arbi- trage, il faut dire que les soucis de la CFA et le scénario du précédent exer- cice, ainsi que l'installation attendue d'Ould- Zmirli à la tête de la commis- sion fait peur aux présidents, Zetchi a donc fait le serment d'être le premier responsable de l'arbitrage, il a soule- vé le problème du cumul des fonc- tions qui lui interdit d'occuper 2 fonctions au sein de la FAF, mais il a promis de garder l'œil. " Finie l'injus- tice, finies les décisions qui faussent les résultats des matches, après je compte sur votre aide, évitez de réclamer pour une touche ou un penalty non sifflés, une chose est

sûre, les arbitres soupçonnés de cor- ruption seront sanctionnés, pour ma part donnez-moi une année pour assainir ce milieu, vous pourrez d'ailleurs constater le changement et me juger dès la première journée. "

CRL : les décisions ne seront plus irrévocables On savait que la CRL était gérée exclusivement par la FAF, ses déci- sions n'étaient pas soumises aux appels et aux recours, mais Zetchi a promis hier d y remédier dès le BF de demain, il faut dire qu'il y a eu beau- coup d'injustices, Rezki le patron du MOB a d'ailleurs exposé le cas de son club lésé après son conflit avec Sandjak, chose qui n'arrivera plus.

CNAS vs clubs :

Une réunion avait regroupé Zetchi et le patron de la CNAS récemment, cela a permis au boss de la FAF de constater que les précédents accords n'étaient en fait presque fictifs, des papiers et aucune ligne de conduite. La FAF a essayé de repartir sur d'autres bases plus solides. C'est ainsi que Zetchi a expliqué aux présidents qu'il a réclamé que les dettes soient effacées, il a aussi regretté l'absence de Kerbadj lors de ladite réunion Zetchi a informé ses invités qu'un accord de principe a été donné pour effacer les dettes et repartir à zéro, le point de départ sera janvier 2017, avec aussi de nouveaux rendez-vous à venir, qui vont être déterminants.

Présence massive des joueurs du PAC et de l'USMA en sélections Cela n'est pas passé inaperçu, Lucas Alcatraz a fait appel à 12 joueurs sur 29 convoqués pour le stage du 30, 12 tous venus des clubs du président de la FAF et de son premier adjoint, Zetchi a affirmé aux présents que cela l'a mis dans la gêne, en expli- quant qu'il ne s'est jamais immiscé dans le travail du staff, mettant même la pression sur ce dernier en leur affirmant qu'il assumera désor- mais ses choix, appelant l'ensemble des acteurs et des observateurs à le juger et juger son travail à partir de la prochaine date FIFA. Rappelons que Zerouati avait soulevé ce problème lors d'une interview qu'il nous a accordée récemment en affirmant que son club a été marginalisé au

récemment en affirmant que son club a été marginalisé au profit des clubs des deux hommes.
récemment en affirmant que son club a été marginalisé au profit des clubs des deux hommes.

profit des clubs des deux hommes.

Le dossier de l'hôtel de la FAF Visiblement, il n'y a pas que Raouraoua qui regrette l'annulation du fameux projet de l'hôtel de la FAF, puisque hier, Medouar et com- pagnie ont aussi demandé des expli- cations, Zetchi a tenté de raisonner tout le monde en donnant une pro- messe : " J'ai vu que 600 milliards pouvaient nous être utiles dans la constructions de 4 centres fédéraux, j'ai consulté le BF qui a donné son aval, maintenant je peux aller jusqu'à consulter les membres de l'AG dans une AGEX s'il le faut, s'ils ont un autre avis, on continuera le projet. "

Les nouveaux promus contestent leur statut Le RCK, l'ASAM ou encore le WAT auront un statut de club amateur même s'ils jouent chez les pros, Farès, le président du RCK, a bien résumé la doléance, Zetchi leur a demandé de prendre leur mal en patience, de faire signer des licences amateur aux joueurs puis de leur donner le statut pro en fin de saison avec des contrats en due et bonne forme, il leur a promis qu'il essayera de protéger leurs joueurs lors du pro- chain mercato pour leur éviter la sai- gnée.

Les étrangers en Ligue 2 et les prêts Medouar a demandé la possibilité d'autoriser le recrutement des joueurs étrangers en Ligue2, Zetchi lui a expliqué que cela était recevable comme demande, mais il lui a conseillé de ne pas trop y penser en lui répétant le cahier de charges imposé aux clubs de Ligue1 qui est déjà difficile à satisfaire à ce niveau et qui sera encore plus délicat en Ligue 2. Pour ce qui est des prêts des joueurs, il a été convenu pour qu'aucune équipe ne pourra placer plus de 2 élé- ments dans une équipe, cela est expliqué par la peur que certains fas- sent d'autres clubs que les leurs une équipe réserve par souci de préser- ver l'éthique.

Recours du RCR :

la FAF assumera Le calendrier pourrait être changé pour garantir les droits de tous les clubs, un autre changement, un 3e pourrait avoir lieu si Relizane aura gain de cause, Zetchi a promis d'as- sumer, dès que la décision du TAS va être annoncée, la date du début du championnat a été quant à elle confirmée pour les 25 et 26 août pro- chain.

S. M. A.

La FAF l'a ignoré, il a manqué la réunion

KERBADJ : «Je n'ai pas été invité»

la réunion KERBADJ : «Je n'ai pas été invité» L'absence de Kerbadj n'est pas passée inaperçue

L'absence de Kerbadj n'est pas passée inaperçue hier. Certes, il est actuellement en Egypte mais il nous a affirmé dans une déclaration du Caire que personne ne l'a contacté, il se considère lésé. " Personne ne m'a invité, les présidents sont sous ma tutelle et je ne suis pas là, allez comprendre, la logique veut que le président de la LFP soit présent pour défendre leurs intérêts, mais pas chez nous apparemment. " A noter qu'aucun représentant de la LFP n'a été convoqué même pas le SG, alors que Haddad était bien président en sa qualité de vice-président de la FAF lors de la réunion présidée par la LFP.

Pour sa part, le président Zetchi a regretté quand même l'absence de Kerbadj, pour lui il devait être présent, sans invitation, il a même dit aux présidents que les deux parties sont appelées à collaborer malgré les divergences entre les deux hommes.

Les présidents l'achèvent Aussi, les points traités lors de la réunion prouvent que les présidents n'ont pas pris en considération la dernière réunion avec la LFP, ils ont exposé les mêmes problèmes a la FAF et cela n'est pas pour plaire à Kerbadj, en guerre froide avec la FAF, il s'est senti piétiné et promet de réagir.

Laâdj et Rezki

laissent une bonne impression

Si la plupart des présidents sont intervenus énergiquement et que même certains étaient sur la défensive, d'autres ont eu des interventions à la hauteur du poste de responsabilité qu'ils occupent. Selon des échos en provenance du CTN, Laâdj le président du CA du MCA a eu les mots justes en soulevant le problème de la réglementation et les codes régissant le championnat et qui ne sont pas respectés, idem pour Rezki le nouveau patron du MOB qui a crânement défendu les intérêts de son club, même Farès le patron du RCK ainsi que le président du RCR ont eux aussi eu les mots qu'il faut, ce qui a quelque peu rassuré Zetchi. S. M. A.