Vous êtes sur la page 1sur 107

UNIVERSITÉ DE SHERBROOKE Faculté de génie Département de génie mécanique

CONCEPTION, FABRICATION ET VALIDATION D’UN BANC D’ESSAIS POUR LA CARACTÉRISATION DE CELLULES PHOTOVOLTAÏQUES SUR UNE LARGE PLAGE DE TEMPÉRATURE

Mémoire de maîtrise Spécialité : génie mécanique

Julien BERNIER OUELLET

Jury :

Prof. Richard ARÈS (directeur) Prof. Julien SYLVESTRE

Sherbrooke (Québec) Canada

Août 2016

L’énergie solaire est une source d’énergie renouvelable et naturellement disponible partout sur terre. Elle est donc tout indiquée pour remplacer à long terme une part importante des combustibles fossiles dans le portrait énergétique mondial. Comme toutes les formes d’énergie utilisées par la société, l’énergie solaire n’échappe pas aux lois économiques et son adoption dépend directement du coût par unité d’énergie produite. Plusieurs recherches et développements technologiques cherchent à réduire ce coût par différents moyens. Une de ces pistes est l’intégration de deux technologies solaires, la technologie photovoltaïque et la technologie thermique, au sein d’un même système.

La conception d’un tel système pose plusieurs défis technologiques, le plus important étant sans contredit la compétition entre la quantité d’électricité produite et la qualité de la chaleur. En effet, ces deux variables varient de manière opposée par rapport à la tempéra- ture : le rendement des cellules photovoltaïques a tendance à diminuer à haute température alors que la valeur utile de l’énergie thermique tend à augmenter. Une conception judicieuse d’un système photovoltaïque/thermique (PV/T) devra donc prendre en compte et connaître précisément le comportement d’une cellule à haute température.

Le présent projet propose de concevoir un système permettant la caractérisation de cellules photovoltaïques sur une large plage de température. Premièrement, une revue de littérature pose les bases nécessaires à la compréhension des phénomènes à l’origine de la variation de la performance en fonction de la température. On expose également différents concepts de système PV/T et leur fonctionnement, renforçant ainsi la raison d’être du projet.

Deuxièmement, une modélisation théorique d’une cellule photovoltaïque permet de définir grossièrement le comportement attendu à haute température et d’étudier l’importance re- lative de la variation du courant photogénéré et de la tension en circuit ouvert. Ce modèle sera plus tard comparé à des résultats expérimentaux.

Troisièmement, un banc d’essais est conçu et fabriqué d’après une liste de critères et de besoins. Ce banc permet d’illuminer une cellule, de faire varier sa température de -20 C à 200 C et de mesurer la courbe I-V associée. Le système est partiellement contrôlé par un PC et la température est asservie par un contrôleur de type PID. Le banc a été conçu de manière à ce que la source de lumière soit aisément échangeable si un spectre différent est désiré.

Finalement, le comportement du montage est validé en caractérisant une cellule au silicium et une autre à base de InGaP. Les résultats sont comparés aux prédictions du modèle et aux données de la littérature. Une étude d’incertitude permet également de cibler la source principale de bruit dans le système et propose des pistes d’améliorations à ce propos.

Mots-clés : photovoltaïque, caractérisation, performance, température, dégradation, éner- gie solaire

i

1 INTRODUCTION

1

1.1 Mise en contexte et problématique

 

1

1.1.1 Le coût de l’énergie

 

1

1.1.2 La conversion du rayonnement solaire

 

1

1.1.3 Le fonctionnement de cellules photovoltaïques à haute température .

 

3

1.2 Définition du projet de recherche

 

3

1.3 Objectifs du projet de recherche

 

4

1.4 Contributions originales

 

4

1.5 Plan du document

5

2 ÉTAT DE L’ART ET THÉORIE

 

6

2.1 Les cellules photovoltaïques

 

6

2.1.1 Les matériaux semi-conducteurs

 

6

2.1.2 La jonction P-N

 

7

2.1.3 Types de cellules photovoltaïques et performances

 

9

2.1.4 Caractérisation des cellules PV

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

11

2.2 Impact de la concentration et de la température

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

13

2.2.1 Limite intrinsèque du matériau

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

13

2.2.2 Études théoriques et expérimentales en température

 

.

.

13

2.2.3 Influence du type de matériau

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

15

2.2.4 Influence du niveau de concentration

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

15

2.3 Systèmes photovoltaïques/thermiques

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

16

2.3.1 La valeur de l’énergie .

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

17

2.3.2 Les systèmes PV/T existants .

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

18

3 MODÉLISATION D’UNE CELLULE

 

23

3.1 Choix du modèle

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

23

3.1.1 Équations de diffusion

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

23

3.1.2 Circuits équivalents simplifiés

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

23

3.2 Calcul du courant de court-circuit

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

25

3.2.1 Courant photogénété

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

25

3.2.2 Courant de court-circuit

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

26

3.3 Calcul du courant de saturation

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

27

3.4 Calcul de la tension de circuit ouvert

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

28

3.5 Effets attendus de la température

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

28

4 CONCEPTION DU BANC D’ESSAIS

 

30

4.1 Cahier des charges .

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

30

4.1.1 Identification des besoins .

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

30

4.1.2 Définition des fonctions .

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

31

4.2 Présentation du système

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

31

 

ii

4.3 Modélisation thermique

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

32

4.4 Système de contrôle de la température

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

36

 

4.4.1 Le refroidisseur liquide

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

39

4.4.2 La sonde de température et le contrôleur

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

41

4.4.3 Système d’étanchéité

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

43

4.5 Système de fixation des cellules et sondes électriques

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

44

 

4.5.1 Opération sans couvercle .

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

44

4.5.2 Opération avec couvercle .

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

46

4.6 Système d’illumination .

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

47

 

4.6.1

Source de courant

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

48

4.7 Système d’acquisition de données

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

48

5 CARACTÉRISATION DE CELLULES

 

50

5.1 Caractérisation d’une cellule c-Si

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

50

 

5.1.1 Courbe I-V sous obscurité

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

50

5.1.2 Courbes I-V sous illumination

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

52

5.2 Caractérisation d’une cellule InGaP

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

55

 

5.2.1

Courbes I-V sous illumination

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

56

6 VALIDATION DU BANC D’ESSAIS

 

60

6.1 Justesse de la mesure

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

60

6.2 Fidélité de la mesure

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

60

7 CONCLUSION

 

63

7.1

Recommandations

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

63

A CAHIER DES CHARGES : LES BESOINS

 

65

B CAHIER DES CHARGES FONCTIONNEL

66

C PROGRAMME DE CONTRÔLE LABVIEW

67

D DESSINS DE FABRICATION

 

73

LISTE DES RÉFÉRENCES

 

91

iii

1.1

1.2

2.1

2.2

2.3

2.4

2.5

2.6

2.7

2.8

2.9

2.10

2.11

2.12

2.13

2.14

3.1

3.2

3.3

3.4

4.1

4.2

4.3

4.4

4.5

4.6

Évolution du coût par unité de puissance de modules photovoltaïques au silicium en fonction du volume de production cumulatif

2

Courbe de rendement d’une cellule

4

Processus d’excitation d’un électron dans un matériau semi-conducteur par absorption d’un photon.

7

Schéma simplifié d’une jonction

8

Portions du spectre converti par effet photovoltaïque pour différentes cellules. 10

Courbe courant-tension type d’une cellule Schéma de la méthode de mesure par 4 pointes.

Variation de la tension de circuit ouvert V oc et du courant de court-circuit I sc en fonction de la température et pour différents

Coefficient de variation de la puissance maximale P max correspondant à β ref

dans l’équation 2.2 pour différentes cellules.

Influence du produit de la résistance en série R s avec la surface de la cellule

sur le rendement de conversion.

. Phénomène de concentration des rayons sur un miroir parabolique.

Irradiation d’une cellule photovoltaïque par un flux radiatif net G net . Ce flux est en partie réfléchi (G ref ), en partie absorbé sous forme d’énergie ther- mique (G abs ) et sous forme d’énergie électrique (G PV ) et en partie transmis sous forme de rayonnement électromagnétique (G tr ).

. Valeur relative de l’énergie pour le système CHAPS.

16

17

19

15

14

12

12

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

19

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Séparation du spectre en différentes longueurs Absorption sélective et transmission vers la

. Utilisation d’une lentille plan convexe pour séparer le spectre.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

21

21

22

Schéma du modèle de diode simple avec les effets résistifs (R p et R s Isolation des conduits entrants et sortants du

Effet calculé de la température sur l’énergie de bande interdite d’une cellule

.

silicium.

Effet calculé de la température sur l’énergie de bande interdite d’une cellule

.

InGaP.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

24

24

26

27

. Géométrie du modèle thermique.

.

Vue globale du

. Circuit électrique équivalent du modèle thermique.

Puissance de refroidissement en fonction de l’épaisseur d’isolant

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

(k = 0, 06 W · m 1 K 1 ) pour une cellule à -20

Température de la surface externe en fonction de l’épaisseur d’isolant (k = 0, 06 W · m 1 K 1 ) et puissance de réchauffement pour une cellule à

200

Vue de coupe du

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

 

iv

.

.

.

.

.

.

31

33

33

35

35

37

4.7

Vue rapprochée du système de contrôle de température. L’élément 1 est

l’échangeur de chaleur liquide (chiller), l’élément 2 est le support à éléments résistifs, l’élément 3 est le module à effet Peltier et l’élément 4 est le support

 

à cellules et de la sonde thermique.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

38

4.8

Flux de chaleur lorsque le système opère en refroidissement.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

38

4.9

Flux de chaleur lorsque le système opère en réchauffement.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

38

4.10

Circulateur JULABO F32-EH.

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

40

4.11

Isolation des conduits entrants et sortants du circulateur.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

40

4.12

Échangeur de chaleur.

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

40

4.13

Points d’ébulition et de solidification d’une solution aqueuse d’éthylène glycol. 41

4.14

Schéma des interactions entre le contrôleur (PID), l’ordinateur (PC ), l’am- plificateur de puissance (Ampli.) le module Peltier et la sonde de température. 42

4.15

Interface utilisateur de l’application

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

42

4.16

Zones distinctes de contrôle de

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

43

4.17

Vue de coupe du système. Les flèches indiquent les emplacements des joints

 

d’étanchéité.

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

44

4.18

Support de cellule.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.