Vous êtes sur la page 1sur 31
MASTER 1 MENTION PSYCHOLOGIE SPECIALITE : PSYCHOLOGIE CLINIQUE ET PSYCHOPATHOLOGIE INTEGRATIVE (PCPI) Responsable

MASTER 1 MENTION PSYCHOLOGIE SPECIALITE :

PSYCHOLOGIE CLINIQUE ET PSYCHOPATHOLOGIE INTEGRATIVE (PCPI)

Responsable spécialité : Catherine BUNGENER - PR Directrice des études : Aurélie UNTAS - MC

ANNEE UNIVERSITAIRE

2014-2015

CENTRE HENRI PIERON 71 avenue Edouard Vaillant 92774 Boulogne-Billancourt Cedex Site : www.psycho.univ-paris5.fr

PRESENTATION DE LA SPECIALITE PCPI

L’approche intégrative en psychologie clinique et psychopathologie est récente. Elle a été développée pour répondre aux limites d’un modèle unidimensionnel pour expliquer le fonctionnement et les troubles psychiques. Ainsi, la psychopathologie intégrative prend en compte les contributions et découvertes de la théorie psychanalytique, des sciences cognitives et comportementales, des influences émotionnelles, de la société et de la culture, de la génétique, des neurosciences et des facteurs développementaux.

sont

multidimensionnelles. Une approche intégrative de la compréhension des troubles et de leurs traitements est donc indispensable au psychologue clinicien, praticien-chercheur.

Les

recherches

montrent

que

les

causes

et

l’évolution

des

troubles

psychologiques

Cette spécialité a pour objectif de former les étudiants aux diverses approches théoriques et méthodologiques utilisées dans la prévention, la pratique clinique, l’évaluation et l’accompagnement des personnes aux différents âges de la vie (bébé, enfant, adolescent, adulte, personne âgée) présentant diverses pathologies (troubles anxieux, troubles de l’humeur, troubles psychotiques, addictions, troubles de la personnalité, etc.).

Les

méthodes

d’évaluations

et

les

approches

psychothérapeutiques

présentées

dans

cette

spécialité sont validées et reconnues internationalement.

Cette formation innovante répond à la réalité du marché de l’emploi et a pour objectif de former des psychologues cliniciens aptes à exercer dans tous les secteurs d'activité en psychologie clinique et psychopathologie.

Les étudiants diplômés psychologues auront les compétences nécessaires pour comprendre les difficultés et troubles psychiques dans leur diversité et pour répondre à la pluralité des demandes, tout en tenant compte de la singularité de chaque individu.

En plus de l’expertise clinique, ils seront en mesure de s’inscrire dans une démarche de recherche rigoureuse.

Les enseignements sont progressifs au cours des 4 semestres du master et se structurent en 5 grands domaines :

Psychopathologie aux différents âges de la vie

Formation aux troubles psychopathologiques :

(1) du bébé, de l’enfant et de la parentalité ; (2) de l’adolescent, de l’adulte et du sujet âgé

Bilan psychologique

Formation aux méthodes et instruments d’évaluation nécessaires à un bilan clinique complet

Stage et supervision

Formation à l’entretien clinique et aux aspects éthiques et déontologiques de la profession

Mémoire de recherche

Construire et réaliser une recherche en psychopathologie

Psychothérapies et interventions

Formation à l’accompagnement du patient et de sa famille :

évaluation et diagnostic, orientation et choix psychothérapeutiques, prise en charge psychologique

UE à choix : parcours professionnel ou recherche

Approfondissement de l’évaluation et de l’accompagnement thérapeutique dans différents domaines ou formation avancée à la construction et à la réalisation de protocoles de recherche clinique

A partir de la 2 ème année de master, les UE à choix permettent de s’orienter vers un parcours

professionnel ou recherche. Le nombre d’UE choisies dans chaque parcours est entièrement libre. Pour les étudiants qui envisagent déjà de poursuivre en Doctorat, il leur est conseillé de choisir des UE du

parcours recherche.

Cette formation s’inscrit dans le respect du code de déontologie des psychologues, et plus particulièrement du chapitre V (sur le psychologue et la diffusion de la psychologie), du titre II (sur la formation des psychologues), et de l’article 37 : « l’enseignement présente les différents champs d’étude de la psychologie, ainsi que la pluralité des cadres théoriques, des méthodes et des pratiques, dans un soucis de mise en perspective et de confrontation critique. Il bannit nécessairement l’endoctrinement et le sectarisme ».

Les enseignements sont assurés par une équipe d’enseignants-chercheurs psychologues cliniciens, membres titulaires du Laboratoire de Psychopathologie et Processus de Santé (EA4057, http://recherche.parisdescartes.fr/LPPS), renforcée par des chargés de cours, psychologues cliniciens, travaillant dans diverses structures de soins.

Le Tableau ci-dessous résume l’évolution des enseignements au cours du master :

diverses structures de soins. Le Tableau ci- dessous résume l’évolution des enseignements au cours du master

Rentrée premier semestre 22/09/2014

La réunion d’information aura lieu le jeudi 25 septembre 2014

à 10h00, en amphi Halbwachs

Rentrée deuxième semestre 26/01/2015

Semaines de travaux personnels :

Semaines sans enseignement en présentiel - ni cours ni TD - pour permettre l’avancement des travaux personnels des étudiants

- du lundi 27 octobre au vendredi 31 octobre 2014

- du lundi 23 février au vendredi 27 février 2015

VACANCES UNIVERSITAIRES

Noël : du samedi 20 décembre 2014 au soir au lundi 5 janvier 2015 au matin

Printemps : du samedi 18 avril 2015 au soir au lundi 4 mai 2015 au matin

SECRETARIAT PEDAGOGIQUE Madame Sahra Khobzi Bureau 2054 (2ème étage) Tel : 01 55 20 58 56

BUREAU DES STAGES Retrait des conventions de stage et consultation du fichier des stages Bureau 2048 (2ème étage) Tel. 01-55-20-57-55

BIBLIOTHEQUE Entrée dans la Galerie des Amphithéâtres - au sous-sol Lundi au vendredi : 9h-19h30 Samedi : 10h -17h

IMPORTANT : Si vous venez d’une autre université que Paris Descartes, des séances de formation à l’usage des ressources documentaires et bases de données informatisées sont organisées en début d’année. Pour prendre contact : bibliothequepieron@parisdescartes.fr

TESTOTHEQUE

Consultation

et

conseils

tél. 01-55-20-59-81

d’utilisation

au

sous-sol,

en

entrant

dans

la

bibliothèque

à

droite,

ENVIRONNEMENT NUMERIQUE DE TRAVAIL (ENT) L'Université Paris Descartes met à la disposition de ses étudiants un Environnement Numérique de Travail avec un compte informatique composé d'un identifiant et d'un mot de passe personnel.

Le master doit être réalisé en DEUX ans, c’est-à-dire que l’étudiant doit valider son M1 en un an.

Une dérogation est possible pour les étudiants : salariés à mi-temps au minimum, ayant de graves problèmes de santé et pour quelques cas particuliers. La demande et les justificatifs doivent être adressés à Mme Untas avant la fin novembre 2014.

Le redoublement du M1 n’est plus automatique et se fait uniquement sur autorisation du jury de master.

Pour obtenir le diplôme de Master 1, vous devez valider :

1 ER SEMESTRE

4 UE obligatoires

2 UE obligatoire à choix (à choisir parmi les 4 proposées)

l'UE obligatoire STAGE (STA1) :

stage, suivi de stage, formation à l’entretien clinique

2 journées d’Ethique

l'UE obligatoire Mémoire de recherche (TER1) :

mémoire de recherche (rapport intermédiaire)

2 EME SEMESTRE

4 UE obligatoires

l'UE obligatoire STAGE (STA2) :

stage, suivi de stage, formation à l’entretien clinique, rapport de stage

l'UE obligatoire Mémoire de recherche (TER2) :

mémoire de recherche et soutenance

Chaque semestre doit être validé (pas de compensation entre les semestres).

Les UE théoriques (toutes sauf STA1, STA2, TER1 et TER2) se compensent entre elles, à condition que leur note soit de 7/20 minimum ; et la moyenne à l’ensemble des UE théoriques doit être au minimum de

10/20.

Il faut avoir une note de 10/20 minimum pour valider les UE Stage (STA1 et STA2), ainsi que les UE mémoire de recherche (TER1 et TER2).

Si le M1 est validé, le passage est automatique en M2 (pas d’entrée conditionnelle en M2).

Les étudiants salariés peuvent obtenir une dispense pour les contrôles continus. Dans ce cas l’examen terminal compte pour 100% de la note. La demande doit être adressée à Mme Untas avant le 6 octobre.

Pour les étudiants ayant obtenu une dérogation pour faire le M1 en deux ans, TOUTE UE non validée doit être repassée.

Un étudiant peut accéder à la session spéciale de rattrapage s’il fournit dans un délai de 48h après l’examen auquel il ne s’est pas présenté un justificatif (certificat médical) à la scolarité.

STAGES AU COURS DU MASTER :

250h de stage obligatoire en M1, encadré par un(e) psychologue clinicien qui exerce depuis au moins 3 ans.

250h de stage obligatoire en M2, encadré par un(e) psychologue clinicien qui exerce depuis au moins 3 ans.

Pour obtenir le titre de psychologue (selon le décret), il faut avoir fait 500h de stage minimum, encadré par un(e) psychologue clinicien qui exerce depuis au moins 3 ans.

120h minimum de stage dans un service de psychiatrie adulte et encadré par un (e) psychologue. Ce stage peut être inclus dans un des deux stages obligatoires ou être un stage complémentaire ou éventuellement avoir été le stage découverte réalisé en L3. Pour réaliser ce stage à l’étranger, il faut obtenir l’autorisation préalable des responsables du master.

Les stages obligatoires doivent se faire au deux tiers pendant la période universitaire, c’est-à-dire entre octobre et juin.

Chaque attestation de stage doit comporter, le nombre d’heures réalisées, l’en-tête et le cachet de l’institution et doit être signée par le psychologue référent.

Les attestations de fin de stage sont à rendre au chargé d’enseignement de suivi de stage

L’attestation du stage de psychiatrie adulte est à transmettre à la scolarité du Master.

Listes des UE, de leurs volumes horaires et de leurs Modalités de Contrôle de Connaissances (MCC)

Master 1

   

Volume

 

S1

Intitulé UE

ECTS

horaire

MCC

     

CM

TD

CC%

CT%

UE1 PSE1

Psychopathologie de l’enfant 1

5

24

18

 

100%

UE2 PSA1

Psychopathologie adulte 1

5

24

18

 

100%

UE3 BEA1

Bilan psychologique de l’enfant et de l’adulte 1

5

24

18

25%

75%

UE4 METO

Méthodologie de la recherche

3

08

24

25%

75%

UE5 et UE6 (2/4) PDCA CAPD PSYG

Psychopathologie du développement Conduites addictives Méthodologie psychodynamique groupale Clinique et psychanalyse de l’enfant et l’adolescent

 

18

     

18

100%

2

18

CPE1

18

UE7 STA1

           

SSP1 /STP1

Suivi de stage /stage 2 journées éthique

4

24

100%

ETH1 ETH2

12

V

UE 8 TER1

Mémoire de recherche

4

 

24

100%

 
 

Totaux (ECTS / heures)

30

116

138

254

 
     

Volume

 

Master 1

Intitulé UE

ECTS

horaire

MCC

S2

CM

TD

CC%

CT%

UE1 PSE2

Psychopathologie du bébé et de la parentalité 2

5

24

18

 

100%

UE2 PSA2

Psychopathologie de l’adulte et du sujet âgé 2

5

24

18

 

100%

UE3 PSI1

Psychothérapies et interventions chez l’enfant et l’adulte 1

3

24

   

100%

UE4 AD1B

Analyse des données 1

4

18

18

50%

50%

UE5 STA2

Suivi de stage / stage / rapport de stage

2

 

24

100%

 

SSP2/ STP2/RSP2

3

UE6 TER2

Mémoire de recherche et soutenance

8

 

24

100%

 
 

Totaux (ECTS / heures)

30

84

108

192

 

Note pour la suite de la brochure :

PR pour Professeur des universités MC pour Maître de conférences MC-HDR pour Maître de conférences Habilité à Diriger des Recherches PAST pour Professeur Associé à Temps Partiel

Les cours sont prévus en fin de semaine : mercredi, jeudi et vendredi Les horaires et les salles seront fournis dès que le planning sera définitif

PREMIER SEMESTRE

UE OBLIGATOIRES

PSE1 - Psychopathologie enfant 1

Responsable : Jean Louis ADRIEN (PR)

COURS

Vendredi 15h15-17h15

Amphi Anzieu

TD 01

Mercredi 17h15-19h15

Salle 1015

A-E. Krieger

Attention : le TD 01 débutera la 2 ème semaine de cours

TD 02

Vendredi 17h15-19h15

Salle 1015

V. Latinier

TD 03

Vendredi 17h15-19h15

Salle 3014

C. Ben Dayan

TD 04

Vendredi 17h15-19h15

Salle 3016

B. Carrillo

L’enseignement de la psychologie clinique et de la psychopathologie intégrative de l’enfant de S1 comprend la présentation des troubles psychiques, d'apprentissage et de développement qui constituent les problématiques de l’enfance régulièrement rencontrées dans les services de consultation médico- psychologique et de psychothérapie. Il a pour objectifs de permettre à l’étudiant d’acquérir d’une part, des connaissances précises de ces troubles et d’autre part, une bonne compréhension du fonctionnement psychique de ces enfants, par une description sémiologique des différentes psychopathologies, une présentation des modèles théoriques, des hypothèses étiologiques, et des modes d’évaluations et de traitement psychologiques. Chacun de ces troubles est illustré, lors des TD, par la présentation de documents vidéoscopiques et/ou papier de plusieurs cas cliniques.

Ci-dessous le plan des CM qui seront assurés par Jean-Louis Adrien :

1. La psychopathologie et la psychologie clinique de l’enfant : approches théoriques et pratiques intégratives

2. Problématiques, dyssynchronies développementales et inadaptations sociales des enfants intellectuellement précoces

3. Troubles anxieux chez l’enfant : à propos du Trouble Obsessionnel Compulsif (TOC)

4. Les troubles de l’attention et l’hyperactivité chez l’enfant : aspects psychopathologiques et thérapeutiques

5. Les déficiences intellectuelles chez l’enfant et le retard global de développement

6. Le retard de langage chez l’enfant

7. Les dysphasies de développement chez l’enfant

8. Les dyslexies et les dysorthographies chez l’enfant

9. Les dyspraxies chez l’enfant : évaluations et interventions

10. Les troubles du calcul chez l’enfant

11. Les Troubles du Spectre de l’Autisme, forme clinique « troubles autistiques »

12. Les Troubles du Spectre de l’Autisme, forme clinique « syndrome d’Asperger »

Les TD seront assurés par Jean-Louis Adrien et des psychologues cliniciens.

PSA1 - Psychopathologie adulte 1

Responsable : Isabelle Varescon (PR)

COURS

Vendredi 10h45-12h45

Amphi Fraisse

TD 01

Mercredi 8h30-10h30

Salle 1042

L. Bellon-Champel

(Réservé pour Géronto)

TD 02

Mercredi 15h15-17h15

Salle 2029

A. Moscato

TD 03

Mercredi 17h15-19h15

Salle 1029

A. Moscato

(Priorité aux Neuro)

TD 04

Jeudi 15h15-17h15

Salle 1022

A. Ribadier

TD 05

Jeudi 17h15-19h15

Salle 1011

L. Bellon-Champel

L’objectif de cette UE est d’apporter d’une part, des connaissances solides sur les différentes approches théoriques de la psychopathologie en lien avec la pratique clinique et d’autre part, d’étudier la personnalité normale et pathologique.

Ci-dessous le plan des CM qui seront assurés par Isabelle Varescon :

1. Normal et Pathologique : continuité et discontinuité. Présentation et explication des différentes conceptions.

2. Définir la psychopathologie & éléments historiques de la psychopathologie

3. Contexte actuel d’application

4. Différentes approches théoriques de la psychopathologie

5. Différentes approches théoriques de la psychopathologie et impacts sur la prise en charge

6. La personnalité : approche dimensionnelle

7. La personnalité : approche catégorielle

8. Différents types de personnalité, les principaux troubles

9. Comorbidités : troubles de la personnalité et autres signes cliniques

10. Les mécanismes de défense : présentation et évaluation

11. Les stratégies d’adaptation : présentation et évaluation

12. Synthèse

Les TD porteront sur l’étude de textes et d’études de cas, assurés par des psychologues cliniciens.

BEA1 - Bilan psychologique enfant et adulte 1

Responsables : Emilie Cappe (MC) et Géraldine Dorard (MC)

 

COURS

Jeudi 13h00-15h00

Salle 1022

TD 01

Mercredi 13h00-15h00

Salle 3014

M. Boudard

TD 02

Jeudi 10h45-12h45

Salle 2035

E. Legrand

TD 03

Vendredi 13h00-15h00

Salle 1042

V. Amelot

Cet enseignement a pour objectif de permettre aux étudiants le développement des compétences indispensables au psychologue clinicien pour la pratique du bilan psychologique. Le contenu des cours magistraux est axé sur la présentation des instruments les plus utilisés actuellement à la fois en clinique

et en recherche. Le travail d’études de cas sera proposé dans les groupes de TD supervisés par des psychologues cliniciens experts.

1. Introduction au bilan : demande, déroulement, restitution ; Les différents types d'évaluation (matériel) ; Rappel sur les théories de l’intelligence (E. Cappe)

2. Efficience intellectuelle : les tests de facteur G (E. Cappe)

3. Efficience intellectuelle : les échelles de Wechsler : présentation du matériel et des substests, techniques de passation (E. Cappe)

4. Efficience intellectuelle : les échelles de Wechsler : cotation, profil, dispersion, interprétation (E. Cappe)

5. Dimensions adaptatives : estime de soi, coping enfant, ajustement social de l’adulte, soutien social (E. Cappe)

6. Brunet-Lézine : présentation du matériel, passation, cotation et interprétation (E. Cappe)

7. Personnalité : Modèle du big-5 (G. Dorard)

8. Personnalité : Modèle multidimensionnel (G. Dorard)

9. Troubles psychiatriques (CGI, MINI, PANSS, SCL-90) (G. Dorard)

10. Troubles émotionnels et comportementaux (Dépression, ralentissement, anhédonie, risque suicidaire) (G. Dorard)

11. Troubles émotionnels et comportementaux (Troubles anxieux, manie, alexithymie, CBCL) (G. Dorard)

12. Dimensions adaptatives environnementales : fonctionnement familial, style éducatif parental et attachement (G. Dorard)

METO - Méthodologie de la recherche

Responsable : Céline Bonnaire (MC)

COURS

Jeudi 8h30-10h30

Amphi Halbwachs

TD 01

Mercredi 8h30-10h30

Salle 1022

C. Bonnaire

TD 02

Mercredi 13h00-15h00

Salle 1029

E. Cappe

TD 03

Jeudi 15h15-17h15

Salle 3019

G. Dorard

L’objectif de cette UE est de sensibiliser les étudiants à la recherche en psychologie clinique et en psychopathologie, à en comprendre la pertinence, la démarche et la rigueur scientifique : sur quoi s’appuyer pour comprendre ? Dans quel référentiel s’inscrire ? Quelle méthodologie pour quel référentiel ? Quelles sont les étapes à suivre ? Dans le souci d’une démarche rigoureuse, l’accent sera mis sur la complémentarité des approches quantitatives et qualitatives. Durant les TD, une attention particulière sera portée sur la réalisation et la mise en application des différents outils et méthodes abordées.

Ci-dessous le plan des CM :

1.

Méthodologie de la recherche : historique de la psychométrie, diversité selon le référentiel, intérêts et limites selon les approches (C. Bonnaire)

2.

Création, adaptation et validation d’outils (A.Untas)

3.

Approche qualitative : analyse de contenu thématique et théorie ancrée (IPA et Grounded theory) (C.Flahault)

4.

Approche qualitative : analyse propositionnelle du discours (Alceste) (C.Flahault)

Ci-dessous le plan des TD qui seront assurés par Céline Bonnaire, Emilie Cappe et Géraldine Dorard :

1. Introduction : rappel des différentes étapes de la recherche. Considérations éthiques nécessaires à la recherche

2. Travail et réflexion sur la note d’information et le consentement libre et éclairé (consentement sujet majeur, mineur et parents/responsable légal, aidant)

3. Travail sur les articles de recherche/Critique d’article (exposés)

4. Les échelles de dépression et d’anxiété chez l’adulte

5. Les échelles d’évaluation chez l’enfant et l’adolescent (dépression, anxiété et autisme)

6. La vidéo comme méthode d’observation

7. Les échelles de qualité de vie et d’événements de vie

8. Contrôle continu

9. L’entretien de recherche et les méthodes d’analyse de contenu

10. L’évaluation des mécanismes de défense et de coping

11. Illustration par des recherches de l’utilisation des outils d’évaluation des mécanismes de défense et du coping

12. Révisions/Travail sur des annales

UE OBLIGATOIRES A CHOIX (2 SUR 4)

PDCA - Psychopathologie du développement

Responsable : Jean Louis Adrien (PR)

COURS

Vendredi 13h00-15h00

Salle 1022

Cette UE a pour objectifs de présenter, dans une approche de psychologie clinique intégrative, les connaissances fondamentales concernant les troubles du spectre de l’autisme : (1) les problématiques du repérage et du dépistage des dysfonctionnements autistiques chez le très jeune enfant dans ses relations avec son entourage physique et social (2) les modèles théoriques des troubles du spectre de l’autisme (3) les particularités des fonctionnements sensoriels, cognitifs, socio-émotionnels et communicatifs des enfants qui en sont porteurs (4) les principales méthodes d’évaluation psychologique et d’accompagnements psychothérapiques et psycho-éducatifs indispensables à connaître pour des pratiques psychologiques appropriées et qui sont recommandées par la Haute Autorité de Santé (HAS, 2010 et 2012).

1. Les évaluations diagnostiques des troubles du spectre de l’autisme (TSA) et la question des diagnostics différentiels : TSA et autres troubles neurodéveloppementaux et psychologiques.

2. Modèles de psychologie clinique intégrative des troubles du spectre de l’autisme (TSA)

3. Troubles et formes cliniques précoces des troubles du spectre de l’autisme (TSA)

4. Troubles et évaluations du développement cognitif et social du jeune enfant avec TSA et projets thérapeutiques individualisés (PTI)

5. Evaluations psycho-éducatives dans les TSA et programmes d’intervention éducatifs et thérapeutiques personnalisés (PEI)

6. L’intelligence et le fonctionnement cognitif des enfants avec retard et TSA

7. Le fonctionnement communicatif et émotionnel des enfants avec TSA

8. Le traitement de l’information, la théorie de l’esprit chez les enfants avec autisme et avec trouble de la communication

9. Neuropsychologie des TSA et autres troubles : les troubles des fonctions exécutives chez les enfants avec autisme et avec dysphasie et leurs prises en charge.

CAPD - Conduites addictives

Responsable : Isabelle Varescon (PR)

COURS

Vendredi 8h30-10h30

Salle 2029

L’objectif de cette UE est d’apporter des éléments théoriques appliqués à la pratique clinique dans le cadre des problématiques addictives

1. Définitions des addictions avec ou sans substances et cadres théoriques

2. De l’usage et à la consommation problématique

3. La dépendance pathologique : hypothèses étiologiques et manifestations cliniques

4. Facteurs de vulnérabilité au développement des conduites addictives

5. Facteurs de maintien des conduites addictives

6. Addictions aux substances licites : présentation, modèles explicatifs, prises en charge

7. Addictions aux substances illicites : présentation, modèles explicatifs, prises en charge

8. Addictions sans substances : présentation, modèles explicatifs, prises en charge

9. Les sorties de l’addiction

PSYG - Méthodologie psycho-dynamique groupale (spécialité PCCP)

Responsable : Philippe Robert (MC-HDR)

TD 01

Mercredi 8h30-10h30

Salle 1019

P. Robert

TD 02

Mercredi 13h00-15h00

Salle 1015

C. Vicente

TD 03

reserve pour PCPP

TD 04

Jeudi 10h45-12h45

Salle 1046

Précisé ultérieurement

TD 05

Vendredi 8h30-10h30

Salle 1020

P. Drewski

Les TD s’effectuent sous forme de jeux de rôle. Les mises en situation peuvent concerner un groupe de patients, de soignants et/ou d’intervenants, une famille ou un groupe de formation. L’objectif est de saisir les mécanismes et les processus en jeu dans un groupe, et de penser les cadres de travail et les modes d’intervention du psychologue.

CPE1 – Psychologie clinique et psychanalytique de l’enfant et l’adolescent (spécialité PCCP)

Responsable : Alberto Konicheckis (PR)

COURS

Jeudi 15h15-17h15

Amphi Halbwachs

L’enseignement proposé vise à l’acquisition d’un faisceau de connaissances concernant la clinique et la psychopathologie psychanalytiques de l’enfant et de l’adolescent. Partant de la période de latence, pour considérer ensuite les enjeux inhérents tant aux liens premiers, à la formation de l’infantile qu’à l’adolescence, le contenu pédagogique approfondit les caractéristiques de chacune de ces différents périodes de la vie. En les resituant dans une continuité il prendra pour fil rouge le rôle joué par la

formation du monde fantasmatique. Seront proposés de nombreux apports théoriques issus du champ de la psychanalyse à partir de travaux de différents auteurs intéressés par l’enfance et l’adolescence (S. Freud, A. Freud, Klein, Winnicott, Spitz, Mahler, Tustin, Haag, Lebovici, Soulé, Diatkine, Laufer, Gutton).

UE OBLIGATOIRES

STA1 - SUIVI DE STAGE

Responsable : Aurélie Untas (MC)

24h TD groupes de 15 étudiants maximum

TD 01

Mercredi 8h30-10h30

Salle 3013

A. Moscato

TD 02

Mercredi 10h45-12h45

Salle 3013

R. Bourgault

Attention le TD 02 aura lieu le mercredi à 8h30 au S2

TD 03

Jeudi 10h45-12h45

Salle 1017B

L. Fasse

TD 04

Jeudi 17h15-19h15

Salle 1015

T. Soulas

TD 05

Jeudi 17h15-19h15

Salle 3013

C. Ricignuolo

TD 06

Vendredi 08h30-10h30

Salle 1015

C. Dubois

TD 07

Vendredi 08h30-10h30

Salle 3020

S. Zimmers

La supervision des stages et la formation à l’entretien clinique occupent une place importante dans la formation du psychologue clinicien. Elle se fait en petits groupes (15 étudiants au maximum), à raison de 2 heures par semaine, tout au long des deux années de Master. En 1 ère année de master, chaque étudiant est amené à présenter son lieu de stage, les activités auxquelles il participe, ainsi que des situations cliniques rencontrées. Ces séances sont l’occasion d’aborder en groupe les différents cadres d’exercice et approches diagnostiques et thérapeutiques du psychologue clinicien. La diversité des terrains de stage permet également des échanges autour des particularités cliniques des populations auprès desquelles le psychologue est amené à intervenir (bébés, enfants, parents, adolescents, adultes, personnes âgées, couples, familles, groupes).

Outre l’analyse des pratiques, le cadre institutionnel, le positionnement évolutif du stagiaire en situation pré-professionnelle, la relation avec le maître de stage et l'insertion au sein de l’équipe pluridisciplinaire, ainsi que les aspects éthiques et déontologiques (en lien avec les deux journées d’éthique) sont également abordés tout au long de l’année.

En parallèle, une partie des séances de TD sont consacrées à la formation à l’entretien clinique. Elle se fait à travers des jeux de rôles au cours desquels chaque étudiant sera amené à prendre la place du psychologue et celle du patient. Les situations jouées pourront être des situations que l’étudiant aura rencontrées au cours de son stage et qu’il souhaite retravailler.

Tous les superviseurs de stage sont de psychologues cliniciens en activité, ce qui assure un partage avec le groupe de leur expérience des différents secteurs et approches de la psychologie clinique et de la psychopathologie.

Les noms des intervenants, les horaires et les salles seront fournis lorsque le planning sera définitif.

Remarques

L’assiduité est obligatoire à toutes les séances pour obtenir la validation de cet enseignement L’étudiant doit s’inscrire dans le même TD au 1 er et au 2e semestre et assister sur l’année aux TD, y compris s’il a déjà validé un semestre !

Il est recommandé de choisir des enseignants différents pour le TER et le suivi de stage. Il s’agit de groupe de 15 étudiants maximum.

TER1 Mémoire de recherche

Responsable : Céline Bonnaire (MC)

Les étudiants devront réaliser un mémoire de recherche en psychologie clinique et en psychopathologie. Pour ce faire, ils devront choisir parmi les thématiques de recherche proposées par les différents enseignants. La méthodologie utilisée sera à l’initiative de l’étudiant et pourra s’inscrire dans la pluralité des référentiels de la psychopathologie (psychanalytique, cognitivo-comportemental, systémique, développemental, biopsychosocial, etc.).

L’objectif des TER est d’encadrer tout au long de l’année le mémoire de recherche des étudiants. Les différentes étapes seront : des lectures en lien avec le thème choisi, l’élaboration de la problématique, la formulation des objectifs et des hypothèses, le choix de la méthodologie appropriée, la mise en place de la recherche sur un terrain clinique ou un milieu écologique, le recueil des données, l’analyses et la présentation des résultats, et finalement la rédaction du mémoire et la préparation de la soutenance.

Directeurs de recherche

BAZEA VELASCO Carolina

Mercredi 8h30-10h30

Salle 1017A

BLANC Romuald

Lundi 15h15-17h15

Salle 3013

BONNAIRE Céline

Mercredi 10h45-12h45

Salle 1030

BUNGENER Catherine

Mercredi 10h45-12h45

Salle 1017A

CAPPE Emilie

Mercerdi 8h30-10h30

Salle 1016

DORARD Géraldine

Jeudi 10h45-12h45

Salle 2036

FLAHAULT Cécile

Jeudi 17h30-19h30

Salle 3019

UNTAS Aurélie

Jeudi 15h15-17h15

Salle 3019

VARESCON Isabelle

Vendredi 17h30-19h30

Salle 1030

WENDLAND Jaqueline

Mercredi 10h45-12h45

Salle 1015

ATTENTION :

Les horaires de TER de R. Blanc, C. Bonnaire, C. Bungener et J. Wendland changent au 2ème semestre. Ainsi, si vous choisissez :

- le TER de C. Bonnaire : vous ne pouvez pas choisir de TD de suivi de stage du mercredi matin

- le TER de J. Wendland : vous ne pouvez pas choisir de TD de suivi de stage le vendredi matin

THEMES DE TER - Mémoire de recherche

BAZEA VELASCO Carolina (MC) : Psychopathologie et adaptation dans le contexte des maladies chroniques douloureuses. Etude de l’anxiété et des troubles anxieux. c.baezavelasco@gmail.com

Deux axes de recherche sont proposés. Le premier porte sur l’étude des aspects psychopathologiques et d’adaptation des personnes atteintes des maladies chroniques, notamment celles ayant la douleur comme symptôme principal (ex : fibromyalgie, arthrose, migraine, syndrome de l’intestin irritable…). D’autres thématiques concernant ces pathologies peuvent être proposés, comme l’étude des émotions négatives et des aspects d’adaptation de proches de patients, observance thérapeutique, évaluation des

interventions psychosociales (TCC, ETP…), relation soignant-soigné, etc. Le deuxième axe a pour objectif l’étude de l’anxiété et des troubles anxieux (trouble d’anxiété sociale, phobie simple, trouble panique/agoraphobie, trouble d’anxiété généralisée…). Les travaux dans ce domaine peuvent être menés auprès de populations diverses : enfants, adolescents, adultes, personnes âgées, population clinique et générale. Des exemples de thématiques : étude de facteurs de vulnérabilité aux troubles anxieux, anxiété comorbide à d’autres troubles mentaux (schizophrénie, troubles du développement, troubles de l’humeur…), anxiété et comportements à risque, efficacité des psychothérapies, etc.

BLANC Romuald

autismes, déficiences, troubles du comportement et dysfonctionnements cognitifs romuald.blanc@parisdescartes.fr

(MC) : Psychopathologie clinique et quantitative des troubles du développement :

Le séminaire concerne la psychopathologie du développement du nourrisson et de l’enfant abordée sous les angles théoriques psychologiques qui permettent d’expliquer le développement de l’être humain et ses anomalies. Il est ainsi suggéré à l’étudiant d’envisager l’ensemble des modèles actuels du fonctionnement et du développement cognitif, linguistique, praxique et affectif pour mener son travail de recherche. Les mémoires de recherche envisagés dans le cadre de ce séminaire (dont certains peuvent être proposés à l’étudiant) portent sur les différents troubles de l’enfance tel que l’autisme, l’hyperactivité, les dysphasies, la dyslexie, le retard mental, les troubles anxieux et dépressifs. Ils visent à explorer les dysfonctionnements des enfants qui en sont atteints, de comprendre les modalités de leur adaptation psychique et sociale, et leur évolution en fonction des prises en charge. La méthodologie proposée est de nature clinique et expérimentale : à partir d’une expérience clinique sur son lieu de stage, l’étudiant conçoit une problématique de recherche, formule des hypothèses, choisit ses méthodes de recueil et de traitement des données. Ce travail de recherche doit pouvoir constituer pour l’étudiant une approche compréhensive des dysfonctionnements psychologiques et des modes d’adaptation des enfants présentant des troubles du développement, sur la base de connaissances générales de leur psychopathologie et de leur connaissance singulière.

BONNAIRE Céline (MC) : Psychologie clinique et psychopathologie des addictions comportementales :

jeu pathologique, cyberdépendance, achats compulsifs, addiction au sexe, addiction à l’activité physique, addiction au travail, troubles des conduites alimentaires celine.bonnaire@parisdescartes.fr

De façon générale, la réflexion centrale et la recherche reposeront sur les phénomènes de dépendance comportementales quels que soient leur modalité d’expression et leur reconnaissance au sein de la littérature médicale et scientifique (ex : le DSM-IV-TR) : le jeu pathologique, la cyberdépendance, l’addiction au sexe, l’addiction au travail, les troubles des conduites alimentaires… Les axes de recherche proposés sont :

- La motivation au changement dans les démarches de soins des sujets présentant une addiction comportementale

- La différence de genre

- L’étude des facteurs de vulnérabilité dans les addictions

- L’étude de l’efficacité des psychothérapies

Tout sujet de recherche en lien avec le thème général peut être proposé par l’étudiant. Il s’agira de réaliser à la fois des exposés sur les lectures effectuées (ouvrages, articles scientifiques…), de conduire la recherche sur le terrain après avoir établi et choisi une méthodologie adaptée au sujet de recherche.

Organisation chronologique des séances : choix d’une thématique ; sélection d’ouvrages et/ou d’articles en lien avec la thématique et fiche de lecture ; mise en place de la problématique et de(s) l’hypothèse(s) ; choix des outils utilisés ; définition de la population étudiée ; recueil des données ; analyse des données ; interprétation et discussion des résultats. Méthodes utilisées : entretien de recherche et échelles d’évaluation. Il est fortement conseillé d’avoir un stage en lien avec les addictions.

BUNGENER Catherine (PR) : Psychopathologie de l’adulte et du sujet âgé : troubles émotionnels et adaptatifs dans les troubles de l’humeur, les troubles anxieux et les maladies chroniques catherine.bungener@parisdescartes.fr

Les thèmes de recherche peuvent s’inscrire soit dans le champ de la psychopathologie de l’adulte ou du sujet âgé, soit dans celui des maladies chroniques.

Psychopathologie de l’adulte et du sujet âgé : étudier dans les troubles de l’humeur (épisode dépressif majeur, trouble bipolaire, dysthymie, …) ou les troubles anxieux, les perturbations de la régulation émotionnelle (anhédonie, émoussement affectif, apathie, alexithymie, mais aussi hyperexpressivité, instabilité émotionnelle, irritabilité et impulsivité) et/ou les mécanismes adaptatifs (stratégies de coping).

Maladies chroniques : études des troubles psychopathologiques (dépression, anxiété), des troubles de la régulation émotionnelle (anhédonie, émoussement affectif, apathie, alexithymie, …) et/ou des mécanismes adaptatifs (stratégies de coping) chez des patients atteints d’une maladie chronique et/ou chez leur proche. Les maladies chroniques étudiées seront notamment les maladies infectieuses (VIH ou VHC), et les maladies neurologiques (sclérose en plaques, maladie de Parkinson, sclérose latérale amyotrophique, accident vasculaire cérébral, maladie d’Alzheimer ou autres démences dégénératives).

CAPPE Emilie (MC) : Psychopathologie de l'enfant et du développement : Qualité de vie et processus d'ajustement des proches, épuisement professionnel des intervenants, évaluations et prises en charge des enfants emilie.cappe@parisdescartes.fr

La thématique de ce TER s’inscrit dans les champs de la psychopathologie, de la psychologie clinique et de la psychologie de la santé. Le principal objectif sera de mieux décrire et comprendre la réalité quotidienne et les mécanismes psychologiques adaptatifs qui interviennent chez les proches d’un enfant ou adolescent ayant un handicap ou trouble mental (ex. : retard mental, syndromes génétiques, trouble envahissant du développement, IMC, schizophrénie, trouble anxieux, trouble de l’humeur, etc.), ou une maladie somatique chronique (ex. : asthme, diabète, épilepsie, etc.). Le modèle intégratif et multifactoriel en psychologie de la santé, proposé par Bruchon-Schweitzer (2002), pourra servir de référence conceptuelle puisqu’il repose sur une définition transactionnelle du stress stipulant qu’un individu confronté à une situation aversive ne subit pas passivement cette expérience, mais élabore de manière active des stratégies perceptivo-cognitives, émotionnelles et comportementales pour faire face au problème. Les travaux des étudiants pourront ainsi s’inscrire dans cette perspective multifactorielle, afin de mieux comprendre comment certains facteurs personnels et psychosociaux, notamment les processus transactionnels (stress perçu, contrôle perçu, soutien social perçu et stratégies de coping), interfèrent sur l’ajustement des aidants (parents, conjoints, enfants, fratrie ou autres personnes proches). Les étudiants pourront aussi s’intéresser aux programmes d’intervention de type psycho- éducatif (gestion du stress, éducation thérapeutique du patient, programme d’intervention développementale et comportementale, etc.) pour les patients et leurs aidants naturels, et à l’étude de leurs effets sur l’ajustement des personnes concernées. Ils auront aussi la possibilité d’étudier le

partenariat entre aidants et intervenants (cliniciens, éducateurs, enseignants, etc.) et/ou le syndrome d’épuisement professionnel. Enfin, les étudiants pourront également s’intéresser aux modalités de diagnostic, d’évaluation psychologique et de prise en charge des enfants, ainsi qu’à l’évaluation de leur qualité de vie et de leurs processus d’ajustement. Les plans de recherche pourront reposer sur des méthodes de recueil et d’analyse de données quantitatives (échelles de mesure ; statistiques bivariées et multivariées), mais aussi sur des méthodes plus qualitatives (analyse de contenu d’entretiens ou d’enquêtes).

Ce groupe de TER peut également accueillir des étudiants intéressés par ces différentes thématiques auprès de proches d’adultes handicapés mentaux ou psychiques, ou malades somatiques.

DORARD Géraldine (MC) : Psychopathologie de l’adolescent et du jeune adulte : étude en population générale et clinique geraldine.dorard@parisdescartes.fr

Dans le cadre de ce TER, les travaux de recherche seront conduits prioritairement chez l’adolescent et le jeune adulte, mais l’étudiant pourra proposer une étude chez l’adulte en lien avec les thèmes de recherche ci-dessous :

- Conduites alimentaires et pathologies du comportement alimentaire (i.e., habitudes alimentaires (végétarisme), anorexie, boulimie, hyperphagie, obésité) ou de l’image du corps (insatisfaction corporelle, dysmorphophobie) ;

- Usages de produits psychoactifs (ex : tabagisme électronique, cannabis, binge drinking) ;

- Problématique psychopathologique ou somatique en lien avec l’étude de la personnalité et de ses troubles, des émotions (i.e., alexithymie, intelligence émotionnelle, empathie, syndrome dépressif et anxieux), des stratégies d’ajustement intra- et inter-personnelles (i.e., coping, soutien social perçu), des styles et comportements d’attachement. L’investigation pourra se compléter d’une approche familiale des dysfonctionnements étudiés. Des validations psychométriques d’instruments d’évaluation standardisée peuvent également être envisagées. Enfin, en fonction des intérêts de l’étudiant, il pourra lui être proposé de collaborer à un projet de recherche mené au sein du Laboratoire de Psychopathologie et Processus de Santé. Le travail de recherche devra s’inscrire dans une perspective empirique suivant une méthodologie hypothético-déductive. La procédure d’évaluation devra être standardisée, quantitative (i.e., échelles, questionnaires, tests) et/ou qualitative (i.e., entretien). Les données pourront être recueillies en population tout-venant (indépendamment du lieu de stage clinique) ou sur le lieu de stage.

FLAHAULT Cécile (MC-HDR) : Troubles de l’adaptation et psychopathologie dans le cadre de la maladie chronique : étude du fonctionnement individuel et familial Evaluation des interventions individuelles et familiales dans le champ de la psychopathologie et des maladies somatiques cecile.flahault@parisdescartes.fr

Dans un premier axe, nous nous intéresserons aux troubles de l’adaptation (en particulier anxieux et dépressifs) et aux stratégies d’adaptation mises en place par les patients (adultes, adolescents) atteints

de maladies chroniques à potentiel létal (cancer, mucoviscidose, VIH…). Par ailleurs, nous nous proposons d’évaluer l’impact de la maladie chez les proches des patients (adultes, conjoints, enfants, frères et sœurs), et nous nous intéresserons aux remaniements engendrés par la maladie au niveau du système familial considéré dans son ensemble. Enfin, nous questionnerons l’adaptation et ses troubles dans le cadre de la période de deuil, l’organisation de ce processus, et tenterons de décrire ce phénomène chez les adultes et chez les enfants. Un second axe des travaux s’intéressera à l’évaluation de différentes modalités d’intervention psychologique dans le cadre à la fois de la psychopathologie que dans celui des maladies somatiques, notamment les approches familiales d’orientation systémique. Les travaux proposés utiliseront des méthodes d’évaluations quantitatives mais aussi qualitatives utilisant des méthodes d’analyse des contenus d’entretiens validées scientifiquement : analyse de discours par logiciel (Alceste, Iramuteq), Grounded Theory, Interpretative Phenoménological Analysis (IPA).

UNTAS Aurélie (MC) : Psychopathologie et maladies chroniques : approche individuelle et systémique aurelie.untas@parisdescartes.fr

L’objectif est de mieux comprendre comment les personnes (les patients et/ou les membres de l’entourage) s’adaptent à des problèmes de santé (physiques ou mentaux). De nombreux facteurs peuvent être étudiés : les troubles psychopathologiques (anxiété, dépression, etc.), la personnalité, la manière dont l’individu perçoit la situation (représentation de la maladie, stress perçu, contrôle perçu, soutien social) et y fait face (stratégies d’ajustement), sa capacité à suivre les recommandations médicales, etc. L’influence de l’environnement pourra également être investiguée (relations familiales, relations médecin-patient, etc.). Une approche innovante consiste à s’intéresser à la fois aux patients et aux proches (ou aux patients et aux professionnels de santé) pour mieux comprendre comment le vécu du patient influence le vécu du proche et inversement. Enfin, l’intérêt de certaines prises en charge pour le patient, son entourage ou encore les professionnels de santé peut faire l’objet d’évaluations. Par exemple, l’éducation thérapeutique et la psychoéducation sont des modalités d’accompagnement en pleine expansion actuellement. Elles ont pour objectif d’aider le patient (et parfois ses proches) à mieux gérer la maladie ainsi qu’à améliorer sa qualité de vie. D’autres interventions peuvent faire l’objet d’évaluation selon les possibilités offertes par le lieu de stage (hypnose, EMDR, prises en charge familiales, ateliers thérapeutiques, groupes de parole, etc.). Tout sujet de recherche en lien avec le thème général peut être proposé par l’étudiant. Il est souhaitable d’avoir un stage en lien avec la population étudiée. Enfin, en fonction des intérêts de l’étudiant, il pourra lui être proposé de collaborer à un projet de recherche mené au sein du Laboratoire de Psychopathologie et Processus de Santé.

VARESCON Isabelle (PR) : Psychologie Clinique et Psychopathologie des addictions isabelle.varescon@parisdescartes.fr

Le TER Psychologie Clinique et Psychopathologie des addictions a pour objectif d’encadrer les étudiants de master dans leurs travaux de recherche se rapportant à ce thème. De façon générale, la réflexion centrale et la recherche reposeront sur les phénomènes de dépendance aux substances psychoactives (alcool, tabac, drogues illicites…). Dans le cadre d’une méthodologie qualitative et/ou quantitative validée, l’étude des mécanismes d’installation, de maintien ou de sortie des addictions chez l’adolescent et l’adulte peut être réalisée. Mais, de façon plus large, l’étudiant est libre de proposer un sujet de recherche en lien avec le thème général des addictions. Il n’est pas obligatoire de réaliser un stage dans un centre spécialisé en addictologie.

WENDLAND Jaqueline (MC-HDR) : Clinique et Psychopathologie de la Périnatalité et de la Parentalité jaqueline.wendland@parisdescartes.fr

Ce TER propose un encadrement de mémoires de recherche portant sur l'étude du développement précoce, des interactions parents-bébé/jeune-enfant et de la parentalité. Sont étudiés plus particulièrement les troubles psychopathologiques présentés par le bébé et le jeune enfant (0 à 3 ans) (troubles du sommeil, de l’alimentation, du comportement, angoisse de séparation, etc), les difficultés liées à l'accès à la parentalité et, notamment, l'articulation entre la parentalité et le développement précoce. Dans ce TER, pourront être abordés aussi bien la démarche diagnostique que les modalités thérapeutiques appliquées aux bébés et jeunes enfants présentant des difficultés psychologiques et leurs parents. La parentalité sera considérée dans ses formes typiques et atypiques : monoparentalité, homoparentalité, adoption, familles recomposées, couples mixtes, parentalité et naissances multiples, parentalité et traitements pour infertilité, parentalité et addictions, parentalité et VIH, etc… Il est fortement recommandé que l'étudiant soit en stage dans une institution lui permettant d'avoir des contacts avec des bébés ou des jeunes enfants, des parents et des futurs parents (unités parents-bébé, services de pédiatrie ou de psychiatrie de l'enfant, maternités, centres de consultations pour parents et nourrissons, PMI, Aide Sociale à l'Enfance, centre d'aide médicale à la procréation, et éventuellement crèches). En fonction de ses thèmes de recherche et si l'étudiant le souhaite, il pourra réaliser son mémoire dans le cadre d'un des projets de recherche menés au sein de l'équipe Périnatalité, Petite Enfance et Parentalité du Laboratoire Psychopathologie et Processus de Santé (LPPS).

ETH1 et ETH2 JOURNEES D’ETHIQUE

ETH1

Responsables : M. Gargiulo, I. Gernet

« La psychologie doit se confronter à des possibilités de nuisance corrélative de son pouvoir et de ses missions. Les questions que pose sa pratique quotidienne ont des enjeux moraux forts et incontournables » Odile Bourguignon

Cet enseignement vise à sensibiliser les étudiants intégrant un Master 1 de Psychologie à la profondeur du questionnement éthique. En abordant les questions éthiques soulevées par la pratique des métiers de la psychologie l’objectif est de réfléchir à la complexité du métier du psychologue devant les problèmes cruciaux qui se posent à lui dans l’exercice de sa profession. Les enjeux éthiques sont en effet au cœur des activités professionnelles puisqu’ils touchent l’intimité de la personne, son corps, sa sexualité, ses rapports aux autres, au travail, à la réalité. Ainsi, ces journées sont destinées à approfondir les questions relatives aux conditions d’exercice professionnel et à leurs effets sur les usagers et patients, et engagent de ce fait la responsabilité des futurs professionnels.

Une partie de cet enseignement (6h) s’adresse à l’ensemble des étudiants du Master 1 quelle que soit leur spécialité. Les questionnements éthiques rencontrées par le psychologue et concernant notamment le respect de la personne, de la vie privée, de la liberté, la problématique de la demande et celle du consentement libre et éclairé etc. se retrouvent dans tous les champs d’exercice. Une autre partie de l’enseignement (6h) est organisée par chaque spécialité en privilégiant les questions propres à son champ d’exercice.

Enseignement général S’adressant à tous les étudiants du Master, regroupé sur une journée Le samedi 13 décembre 2014

Cours dans l’amphi Fraisse

9h30-11h

Conférence de Régine Scelles, Professeure de Psychologie (Université Paris X) :

« Ethique et recherche en psychologie »

11h15-13h

Conférence d’Emmanuel Hirsch, Professeur d’éthique médicale à la faculté de médecine (Université Paris Sud)

« Fins de vie, éthique et société »

13h30-16h30

Ateliers

Programme des ateliers Journée d’éthique M1 Un atelier de 3h au choix parmi les suivants 13 décembre 2015

1.

L'entretien

Conférences, salle 1012

psychologique

du

point

de

vue

de

l'éthique.

Karinne

Gueniche,

Maître

de

Dans le cadre de cet atelier seront abordées des questions relatives à l’éthique dans l'entretien clinique, en particulier les intérêts et limites dans la recherche clinique et dans le traitement psychique.

2. Questions d’éthique posées par les actions de prévention des risques psychosociaux en entreprise. Florence Bègue, psychologue du travail, salle 1013

De nombreuses entreprises se sont engagées dans une démarche de prévention des risques psychosociaux. La mise en œuvre pratique des démarches de prévention des risques psychosociaux nécessite un travail pluridisciplinaire qui s’intéresse tant aux problématiques collectives qu’individuelles. Dans ce contexte, les principes éthiques fondamentaux du psychologue sont mobilisés de manière tout-à-fait singulière, en particulier dans le cadre du travail avec les autres acteurs de la prévention. Une série de cas concrets fera l’objet d’une analyse partagée dans le cadre de cet atelier.

3. Enjeux des tests génétiques en oncogénétique Christilla Boucher,

1014

Psychologue clinicienne, salle

Les tests génétiques présymptomatiques en oncogénétique permettent à une personne en bonne santé d’accéder par une « simple » prise de sang à un savoir sur son statut génétique et de répondre ainsi à la question : « suis-je porteur ou non de l’anomalie génétique responsable de telle maladie qui affecte d’autres membres de ma famille ? » Mais la complexité du questionnement est majeure pour les personnes « à risque » lorsqu’il s’agit de demander un test présymptomatique d’une maladie pour laquelle il n’existe aucun traitement ni aucune prévention possible. Lors de cet atelier nous aborderons les questions éthiques que soulèvent ces types de pratiques en médecine prédictive auxquels les psychologues sont et seront de plus en plus confrontés dans les prochaines années.

4. Questions d’éthique et adolescence. Géraldine Dorard. Maitre de Conférences, salle 1015

Le travail clinique dans ses différentes dimensions auprès des populations adolescentes est source de nombreux questionnements pour les intervenants. Cet atelier sera l’occasion d’évoquer et de discuter diverses questions éthiques : origine de la demande, protection/respect de l’autonomie du jeune, place et rôle de l’entourage dans la prise en charge, enjeu du diagnostic, participation à des projets de recherche… Les points soulevés seront mis en lien avec les conceptions médicales, psychologiques et sociologiques et nos représentations personnelles de l’adolescence.

5. L'individuel et le collectif : éthique de l'action sociale. Eugenia Ratiu, Maitre de Conférences, salle

1019

Entre l'action sur les collectifs, qui mobilise inévitablement des valeurs d'engagement, et la nécessaire prise en compte de l'autonomie de l'individu, la psychologie sociale est sans cesse confrontée à des questions où se nouent éthique et politique.

6. Ethique et pratique du psychologue en institution. Céline Bonnaire, Maître de Conférences, salle

1029

La pratique du psychologue en institution s'exerce dans le cadre d'une collaboration avec des professionnels dont les compétences relèvent de différents champs disciplinaires. La nécessaire contribution du psychologue au travail en équipe le confronte ainsi directement à un questionnement éthique relatif à la transmission des informations.

7. L'investigation psychologique et la question de l'intime. Nadine Trocmé, Psychologue, salle 1011

Les enfants disent souvent « ça ne te regarde pas » pour se protéger d'une intrusion extérieure: est- ce que tout « regarde » le psychologue? Quand commence et finit « l'intime » du patient? A partir de cas cliniques rencontrés lors de consultations hospitalières, nous allons essayer de répondre par

petits groupes puis ensemble à cette question essentielle.

8. Pratiques en neuropsychologie et éthique. Julien Barra, Maître de Conférences, salle 1035

L’évaluation des capacités cognitives (demande, passation des épreuves, bilan) est une pratique en psychologie qui implique des enjeux complexes. A partir de plusieurs situations, nous nous interrogerons sur le positionnement éthique du psychologue dans le cadre du diagnostique et de la recherche en neuropsychologie.

9. Questions d’Ethique soulevées par la recherche en psychologie avec les sujets humains. Samuel Bertrand, salle 1039

Le but de l’atelier est d’exposer des principes éthiques, et les applications qui en découlent, à partir d’exemples de recherche réalisées en Master 1. Nous discuterons également les aspects éthiques liés aux activités de recherche qui peuvent faire partie du métier de psychologue en milieu professionnel.

10. Questions d’éthique en psychologie économique et en psychologie du marketing. (En anglais et en français), Joël Golder, Salle 1041

Nous discuterons des aspects éthiques liés à la comparaison entre la psychologie d’une part et l’économie d’autre part. Ainsi, nous mettrons en avant les aspects éthiques spécifiques à chacune de ces disciplines pour au final mettre en avant des valeurs communes aux deux approches.

ETH2

Responsable : Isabelle Varescon

Les ateliers d’Ethique se dérouleront le mardi de 17h30- 20h30 sur cinq semaines au premier semestre. L’étudiant choisit deux ateliers (différents de celui choisit à la première journée) parmi le programme suivant :

Le mardi 18 novembre 2014

Enjeux éthiques et conduites suicidaires. Cécile Flahault, Psychologue Clinicienne, Maitre de Conférences-HDR- Salle 3017

Cet atelier se propose de réfléchir, après un rappel sur l’évaluation du risque suicidaire, aux enjeux éthiques impliqués dans les conduites suicidaires selon trois axes :

1. Quelles sont les questions éthiques posées par l’évaluation du risque suicidaire chez le sujet ?

2. Quels sont les enjeux éthiques impliqués dans la prise en charge du patient?

3. Quels sont les questionnements éthiques engendrés par la prise en charge des proches du sujet suicidant ?

Des cas cliniques serviront de support à la réflexion par petits groupes.

L'investigation psychologique et la question de l'intime. Nadine Trocmé, Psychologue Clinicienne Salle

3018

Les enfants disent souvent « ça ne te regarde pas » pour se protéger d'une intrusion extérieure: est-ce que tout « regarde » le psychologue? Quand commence et finit « l'intime » du patient? A partir de cas cliniques rencontrés lors de consultations hospitalières, nous allons essayer de répondre par petits groupes puis ensemble à cette question essentielle

Le mardi 25 novembre 2014

Questions d’éthique et adolescence. Géraldine Dorard, Psychologue Clinicienne, Maitre de Conférences Salle 3017 Le travail clinique dans ses différentes dimensions auprès des populations adolescentes est source de nombreux questionnements pour les intervenants. Cet atelier sera l’occasion d’évoquer et de discuter diverses questions éthiques : origine de la demande, protection/respect de l’autonomie du jeune, place et rôle de l’entourage dans la prise en charge, enjeu du diagnostic, participation à des projets de recherche… Les points soulevés seront mis en lien avec les conceptions médicales, psychologiques et sociologiques et nos représentations personnelles de l’adolescence.

Ethique et soins palliatifs en cancérologie. Léonor Fasse, Psychologue Clinicienne, Docteur en Psychologie Salle 3018 Les soins palliatifs, soins actifs délivrés dans une approche globale de la personne atteinte d'une maladie grave, évolutive ou terminale, visent à placer le psychologue clinicien au cœur de cette prise en charge globale. Cet atelier sera l’occasion d’illustrer à l’aide de situations cliniques les principaux modèles éthiques dans le domaine de la santé et du deuil. Quel positionnement le psychologue clinicien peut-il adopter auprès du patient en phase palliative, de ses proches, des équipes soignantes ? Est-il possible, faut-il, « préparer la personne à mourir », comme cela est parfois demandé ? Le psychologue clinicien participe-t-il à l’annonce de mauvaises nouvelles médicales ? Le cadre des entretiens et l’attitude thérapeutique sont-ils nécessairement modifiés dans le contexte des soins palliatifs ? Autant de questionnements éthiques qui pourront être discutés pendant cet atelier.

Le mardi 2 décembre 2014

Questions d’Ethique soulevées par la recherche en psychologie. Isabelle Varescon, Psychologue Clinicienne, Professeur des Universités Salle 3017

Le but de l’atelier est d’exposer des principes éthiques, et les applications qui en découlent, à partir d’exemples de recherche réalisées en Master 1. Nous discuterons également les aspects éthiques liés aux activités de recherche qui peuvent faire partie du métier de psychologue en milieu professionnel.

Ethique et sida, secret professionnel et confidentialité. Nadine Trocmé, Psychologue Clinicienne Salle

3018

Les sentiments de honte et de culpabilité qui touchent les personnes contaminées par le virus du sida, maladie stigmatisante par excellence, sont à l'origine du secret dans lequel elles s'enferment. A partir de cas cliniques rencontrés lors de consultations hospitalières, nous allons, par petits groupes puis ensemble, réfléchir sur la question des limites du respect de ce secret.

Le mardi 9 décembre 2014

Le travail du psychologue en équipe pluridisciplinaire, Léonor Fasse, Psychologue Clinicienne, Docteur en Psychologie Salle 3017

Le travail du psychologue en institution, que ce soit dans le champ de la psychiatrie ou des maladies somatiques, implique très fréquemment une collaboration avec d’autres professionnels du soin. Cette capacité à travailler au sein d’une équipe pluridisciplinaire est de plus en plus valorisée au sein des établissements hospitaliers. Mais quel est le sens exact de cette activité, et surtout quels sont les implications éthiques de cette dernière ? En effet, dans ce cadre institutionnel, le psychologue peut être investi de missions collaboratives difficilement conciliables avec son éthique professionnelle. Au fil de cet atelier, nous nous interrogerons donc sur les notions de pluridisciplinarité et d’interdisciplinarité au regard des impératifs éthiques propres à notre profession ; nous réfléchirons à la contribution du psychologue clinicien au travail collectif en institution. Nous tenterons également de clarifier la notion de secret professionnel partagé.

Questions d’éthique et adolescence. Géraldine Dorard, Psychologue Clinicienne, Maitre de Conférences Salle 3018 Le travail clinique dans ses différentes dimensions auprès des populations adolescentes est source de nombreux questionnements pour les intervenants. Cet atelier sera l’occasion d’évoquer et de discuter diverses questions éthiques : origine de la demande, protection/respect de l’autonomie du jeune, place et rôle de l’entourage dans la prise en charge, enjeu du diagnostic, participation à des projets de recherche… Les points soulevés seront mis en lien avec les conceptions médicales, psychologiques et sociologiques et nos représentations personnelles de l’adolescence.

Le mardi 16 décembre 2014

L'entretien psychologique du point de vue de l'éthique. Cécile Flahault, Psychologue Clinicienne, Maitre de Conférences-HDR Salle 3017 La difficile question des limites à l'investigation psychologique ou au traitement psychique d'une personne sera posée et discutée à partir d'exemples.

Ethique et pratiques professionnelles du psychologue clinicien : questions et réflexions. Isabelle Varescon, Psychologue Clinicienne, Professeur des Universités Salle 3018 Après avoir précisé ce que représente le respect de la personne et la place qu'on lui accorde dans l'exercice du métier de psychologue, des situations courantes issues de la pratique clinique seront présentées et discutées. Par ailleurs, à partir de l'expérience acquise au cours de leur(s) stage(s), les étudiants seront amenés à échanger sur des situations où les aspects éthiques sont à questionner.

Validation : Assiduité obligatoire

Planning du S1

       

M1 PCPI 1 er semestre

 
 

Lundi

Mardi

Mercredi

Jeudi

Vendredi

TD

3017 et

3018

TD PSA1

2029

CM METO

Amphi Halbwachs

CM

PSA1

Amphi Fraisse

CM

PSE1

Amphi Anzieu

DEUXIEME SEMESTRE

(Salles à venir) UE OBLIGATOIRES

PSE2 - Psychopathologie du bébé et de la parentalité

Responsable : Jaqueline Wendland (MC-HDR)

24h CM horaire 18h TD horaire

COURS

Vendredi 10h45-12h45

Amphi ANZIEU

TD 01

Jeudi 8h30-10h30

Salle 1020

N. Didane

TD 02

Jeudi 15h15-17h15

Salle 1039

C. Olivier

TD 03

Vendredi 15h15-17h15

Salle 1041

I. Matos

Cet enseignement aborde les processus psycho-dynamiques impliqués dans l'accès à la parentalité ainsi que les transformations et réaménagements de la famille lors de la période périnatale. En partant du désir d'enfant, la transition à la parentalité chez l'homme et chez la femme est étudiée dans ses aspects normaux et pathologiques. L'évaluation de la parentalité, ses troubles et leurs conséquences pour le développement de l'enfant sont également présentés. Une attention particulière est donnée à l'évolution des modèles familiaux et aux parentalités atypiques ou à risques telles que la monoparentalité, l'homoparentalité, les procréations médicalement assistées, la parentalité adoptive, la parentalité des personnes souffrant d'addictions, la parentalité confrontée au deuil périnatal. Enfin, sont également abordées les modalités de prévention et de soutien à la parentalité. Chaque séance de TD sera étayée par la présentation et la discussion de documents vidéo et/ou des cas cliniques.

Ci-dessous le plan des CM qui seront assurés par Jaqueline Wendland :

1. La famille en période périnatale: transformations, vulnérabilité, ouverture à l'intervention

2. Désir d'enfant et transition à la parentalité

3. La parentalité et ses dimensions

4. La parentalité chez l’homme: les pères

5. Evaluation de la parentalité et troubles de la parentalité

6. Monoparentalité

7. Homoparentalité

8. Parentalité et aide médicale à la procréation

9. Parentalité et deuil périnatal

10.

Parentalité et addictions

11.

Parentalité et adoption

12.

Soutien à la parentalité: stratégies de prévention et d’intervention

Les TD seront assurés par des psychologues cliniciens.

PSA2 - Psychopathologie de l’adulte et du sujet âgé

Responsable : Catherine Bungener (PR)

24h CM horaire 18h TD horaire

 

COURS

Mercredi

10h45-12h45

Amphi HALBWACHS

TD 01

Mercredi 17h30-19h30

Salle 1012

A. Moscato

TD 02

Jeudi 8h30-10h30

Salle 1045

L. Fasse

TD 03

Jeudi 10h45-12h45

Salle 1045

S. Tereno

TD 04

Vendredi 15h15-17h15

Salle 1039

T. Hergueta

Ce cours présentera : les troubles de l’humeur (troubles bipolaires, dépression, dysthymie, suicide et tentative de suicide), et les troubles psychotiques (troubles psychotiques aigus et délires chroniques). Ces différentes pathologies seront présentées chez l’adulte et le sujet âgé. Ensuite, nous nous intéresserons au vieillissement normal et pathologique, aux troubles anxieux et aux états confusionnels rencontrés chez les sujets âgés, puis aux démences dégénératives et notamment à la maladie d’Alzheimer. Pour chaque pathologie, la sémiologie, les hypothèses étiologiques proposées par les différents courants théoriques, les modalités d’évaluation et les diverses prises en charge envisagées seront décrites. Dans les TD, des études de cas en lien avec les CM seront travaillées.

Ci-dessous le plan des CM qui seront assurés par Catherine Bungener :

1. Troubles de l’humeur : historique, épidémiologie, troubles bipolaires

2. Troubles de l’humeur : EDM, dysthymie, dépression dans différentes atteintes psychiques et somatiques

3. Troubles de l’humeur : hypothèses étiologiques

4. Suicide et tentative de suicide

5. Evaluations et prises en charge des troubles de l’humeur

6. Troubles psychotiques : sémiologie, états psychotiques aigus

7. Troubles psychotiques : délires paranoïaques, hypothèses étiologiques et prise en charge

8. Troubles psychotiques : psychose hallucinatoire chronique, paraphrénies

9. Psychopathologie du sujet âgé : vieillissement normal et pathologique

10. Psychopathologie du sujet âgé : troubles spécifiques : états confusionnels, troubles anxieux, douleurs et fatigue

11. Psychopathologie du sujet âgé : maladie d’Alzheimer et autres démences dégénératives

12. Psychopathologie du sujet âgé : prise en charges des sujets âgés et de leurs aidants

Les TD seront assurés par des psychologues cliniciens.

PSI1 - Psychothérapies et interventions chez l’enfant et l’adulte 1

Responsable : Aurélie Untas (MC)

24h CM horaire COURS

Vendredi 13h00-15h00

Amphi LAGACHE

L’objectif de cette première unité d’enseignement sur les interventions est d’aborder les approches actuelles et incontournables de la psychothérapie en psychopathologie. Chaque cours sera réalisé par un psychologue clinicien spécialisé dans l’approche psychothérapeutique qu’il présentera. Il s’agira de bien comprendre les objectifs de l’approche, ses principes et ses indications d’après l’état d’avancement des recherches. Les derniers cours porteront sur des psychothérapies dites « intégratives » puisqu’elles combinent plusieurs approches psychothérapeutiques.

Ci-dessous le plan des CM :

1. Qu’est-ce que la psychothérapie ? Définitions, indications, cadres d’intervention et évolution des

pratiques (A. Untas)

2. Les thérapies cognitives et comportementales : 1 ère et 2 ème vagues (psychologue clinicien)

3. Les thérapies cognitives et comportementales : 3 ème vague (psychologue clinicien)

4. La remédiation cognitive (R. Blanc)

5. La thérapie psychanalytique (psychologue clinicien)

6. Les thérapies familiales systémiques (A. Untas)

7. La psychoéducation (E. Cappe)

8. L’Eye Movement Desensitization and Reprocessing, EMDR (psychologue clinicien)

9. L’hypnose et l’hypnothérapie (A. Untas)

10. Les thérapies attachement informées (S. Tereno)

11. La thérapie familiale multidimensionnelle (C. Bonnaire)

12. Les groupes multifamiliaux (A. Untas)

AD1B - Analyse des données

Responsable de l’UE pour la spécialité PCPI : Emilie Cappe (MC) Responsables de l’UE : Théodore Alexopoulos (MC) et Frédéric Isel (MC)

18h CM horaire 18h TD horaire / (groupes de 24 étudiants maximum)

COURS

Mercredi 13h00-15h00

TD 01

Jeudi 10h45-12h45

Salle 3028

TD 02

Jeudi 15h15-17h15

salle 3028

Amphi FRAISSE

Contenu de l’UE Cette UE sera organisée en trois blocs théoriques. (1) Structure des données, choix de tests et ANOVA Structure et analyse de différents types de données ; Choix des tests adaptés selon les données (tests paramétriques versus non paramétriques) ; Inférence statistique et ANOVA en fonction de différents plans. (2) Régressions simple et multiple. Interprétation des paramètres ; Modèles à facteurs catégoriels ; Modèles à facteurs continus ; Modèles incluant une interaction ; ANCOVA ; Analyse de contrastes. (3) Analyses de données multidimensionnelles. Analyse de données multivariées numériques (ACP ; AFE) ; Analyse de données multivariées catégorisées (AFC ; ACM) ; Classification Ascendante Hierarchique. Compétences visées Connaissances théoriques et appliquées des tests inférentiels pour l’analyse des données en psychologie et application en fonction de données issues de la sous-discipline concernée. L’objectif étant de

mieux cibler les besoins pratiques des étudiants en termes d'analyses des données statistiques. Utilisation de logiciels statistiques (notamment STATISTICA, et mise en correspondance avec les modules SPSS).

STA2 - SUIVI DE STAGE

Responsable : Aurélie Untas (MC)

24h TD groupes de 15 étudiants maximum

Ces TD seront assurés en continuité avec ceux du premier semestre, par les mêmes chargés de cours psychologues cliniciens.

TER2 Mémoire de recherche

Responsable : Céline Bonnaire (MC)

BAZEA VELASCO Carolina BLANC Romuald BONNAIRE Céline BUNGENER Catherine CAPPE Emilie DORARD Géraldine FLAHAULT Cécile UNTAS Aurélie VARESCON Isabelle WENDLAND Jaqueline

Mercredi 8h30-10h30 Mardi 15h15-17h15 Mercredi 8h30-10h30 Jeudi 15h15-17h15 Mercerdi 8h30-10h30 Jeudi 10h45-12h45 Jeudi 17h30-19h30 Jeudi 15h15-17h15 Vendredi 17h30-19h30 Vendredi 8h30-10h30

Planning du S2

A titre indicatif

M1 PCPI – 2 ème semestre Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi 8h30 TER TER C.
M1 PCPI – 2 ème semestre
Lundi
Mardi
Mercredi
Jeudi
Vendredi
8h30
TER
TER C.
TER C.
TD
TD
TD PSA2
TD PSE2
TER J.
E.
TD Stage
TD Stage
Belasco
Bonnaire
Stage
Stage
Salle 1045
Salle 1020
Wendland
Cappe
10h30
10h45
TD
TD
CM PSA2
Catherine Bungener
Amphi Halbwachs
CM
PSE2
TER G.
TD
AD1
PSA2
Jaqueline Wendland
Dorard
Stage
Salle
Salle
Amphi ANZIEU
3028
1045
12h45
13h00
CM
PSI1
CM AD1
TD AD1
Aurélie Untas
Amphi FRAISSE
Salle 3027
Amphi LAGACHE
15h00
15h15
TD
TD
TER
TER
TD PSE2
TD PSA2
TER R.
AD1
PSE2
A.
C.
Salle 1041
Salle 1039
Blanc
Salle
Salle
Untas
Bungener
3028
1039
17h15
17h30
TD PSA2
TER
TER
Salle 1012
TD Stage
TD Stage
I. Varescon
C. Flahault
19h30