Vous êtes sur la page 1sur 44

Chapitre 2

Incertitude et information imparfaite


Proposition de Bernoulli: prendre lutilit du
gain: u=ln(g).
Cette valeur pourrait tre obtenue en proposant
de choisir entre une somme certaine X et un
billet ayant une chance p de gagner une
certaine somme (ex. 500 Fr). Indiffrence:
Si 70 ~ 500 avec p=0.14 gain espr
Si 70 ~ 500 avec p=0.32 aversion au risque
Si 200 ~ 500 avec p=0.40 gain espr
Si 200 ~ 500 avec p=0.64 aversion au risque
Si 400 ~ 500 avec p=0.80 gain espr
Si 400 ~ 500 avec p=0.91 aversion au risque
u(g), p

argent certain
u

aversion au risque

neutralit

prfrence pour le risque


En cas de certitude:
action consquence

achat dun jambon consommation


En cas dincertitude:

action tat de la nature consquence

achat dun billet gagnant consommation


billet pas de chance pas de jambon
Utilit dpendant des tats de la
nature
Dans certains cas lutilit nest pas
indpendante des tats de la nature. Par
exemple, supposons quen cas de rcession
une socit licencie une partie de son
personnel. Si un employ possde des
actions et est licenci, lutilit du dividende
en cas de rcession nest pas la mme que
celle en cas de haute conjoncture.
9.9 9.4335
=0.339
9.21 =avec assurance quitable
=sans assurance
prime de risque

prime maximale
EC

EC=quivalent certain
=10000
u(12500)=9.435
1
9.63 0.8

prime de risque

prime maximale
EC

0.8
5.3125

prime de risque ngative

u(12,500)=3.9063
6.25

prime quitable

u(12.500)=6.25
La prime de risque
quivalent certain (EC): somme sre qui
donne la mme utilit espre quun
vnement incertain
Prime de risque:
valeur espre quivalent certain
Exemple du graphique:
ue = 9.2103EC=10000 (e9.2103)
E(A)-EC=12500-10000=2500
baisse de 60%
=0.75

/(1-)
=obligations

=actions

hausse de 60%

C=10300
Utilit quadratique et courbe
rendement / risque
u=200+40A-0.5A2
ue=E(u)=200+40 E(A)-0.5(2 + 2)
ue=200+40-0.52-0.52
2-80-400+2+2ue=0

= 40 2000 2 2ue
ue=336
ue=325.9
Paradoxes dAllais
s1 prfr r1:
u(100) > 0.1 u(500) + 0.89 u(100)
0.11 u(100) > 0.1 u(500)
r2 prfr s2 : contradiction

0.11 u(100) < 0.1 u(500)


s1* prfr r1* : u(100) > 0.8 u(500)
r2* prfr s2* : 0.05 u(100) < 0.04 u(500)
X 20 : u(100) < 0.8 u(500)
Conclusion
Le modle de lutilit espre est trs
facile utiliser (il suffit de maximiser
lutilit espre) mais il ne permet pas de
tenir compte de nombreux comportements
des individus en situation dincertitude.