Vous êtes sur la page 1sur 24

SIDIBÉ REFUSE DE JOUER AU MOULOUDIA !

Le frère du joueur : «L'USMA ou une année blanche» Kaci-Saïd : «Le MOB ne
Le frère du joueur :
«L'USMA ou une année blanche»
Kaci-Saïd : «Le MOB ne peut pas encaisser le chèque»
 Rezki (p dt du MOB) : «Ce n'est plus mon problème»
Le Nigérian a signé pour 2 ans
MCA : Barnabas
pour oublier Ekedi
Condamnée à verser 1,1 milliard à Nsombo
L'USMA SOUS
LA MENACE DE LA FIFA
«Je marquerai
beaucoup de buts»

www.competition.dz DIMANCHE 30 JUILLET 2017 30 DA N°5072 ISSN 1111

DIMANCHE 30 JUILLET 2017 30 DA N°5072 ISSN 1111 KERBADJ CLASHE ZETCHI «C'EST UN MENTEUR» «Il

KERBADJ

CLASHE

ZETCHI

«C'EST UN MENTEUR»

«Il gère sa FAF, je gère ma Ligue, je ne veux plus avoir affaire à lui»

Chabane lui propose un contrat de 4 ans

BELAÏLI,

DIRECTION

ANGERS

propose un contrat de 4 ans BELAÏLI, DIRECTION ANGERS QUI A VOULU DÉTOURNER L'ARGENT DE SLIMANI
QUI A VOULU DÉTOURNER L'ARGENT DE SLIMANI ?
QUI A VOULU
DÉTOURNER
L'ARGENT DE
SLIMANI ?
ANGERS QUI A VOULU DÉTOURNER L'ARGENT DE SLIMANI ? QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT Rahmouni et Moussouni
QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT Rahmouni et Moussouni LIMOGÉS… PAR TÉLÉPHONE ! AMROUCHE DIT NON À
QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT
Rahmouni et Moussouni
LIMOGÉS… PAR TÉLÉPHONE !
AMROUCHE
DIT
NON
À LA JSK
«Par principe,
je n'entraînerai
pas la JSK»
«Moussouni et
Rahmouni ont
tout mon soutien»
Moussouni : «Hannachi est un fou et un ingrat»
MOUASSA
«On m'a
EKEDI
A SIGNÉ
sollicité,
mais
»
“Je sais ce
qui m’attend”
sollicité, mais » “Je sais ce qui m’attend” D E L H O U M ,

DELHOUM, BAÏTÈCHE ET BANOUH ONT SIGNÉ

m’attend” D E L H O U M , BAÏTÈCHE ET BANOUH ONT SIGNÉ IFTICEN REVIENT

IFTICEN

REVIENT

«Je le fais pour les supporters»

Des dirigeants du Spartak Moscou et de Hanover en Belgique LE DÉPART DE BELFODIL DU
Des dirigeants du
Spartak Moscou et de
Hanover en Belgique
LE DÉPART
DE BELFODIL
DU STANDARD
SE PRÉCISE
SLIMANI SE BLESSE EN AMICAL Le sort semble s'acharner sur l'attaquant international algérien, puisqu'il
SLIMANI
SE BLESSE
EN AMICAL
Le sort semble s'acharner sur l'attaquant
international algérien, puisqu'il s'est une fois
encore blessé. Islam Slimani a été titularisé
pour la rencontre d'hier en amical face à
Wolverhampton. Après seulement 30 minutes
il a été obligé de céder sa place après avoir
été blessé sur un choc avec un défenseur
adverse. L'international algérien a quitté le
terrain en boitant après que son entraîneur
n'ait pas voulu prendre de risque le concer-
nant. En tout cas, il ne devrait pas être absent
très longtemps et devrait reprendre dans les
prochains jours. Cette rencontre a finalement
été perdue par les Foxes sur le score d'un but
à zéro et Riyad Mahrez a pris part aux 90
minutes. Il a été l'auteur d'une bonne presta-
tion mais sans pour autant réussir à faire la
M. K.

L'attaquant international algérien est proche d'un départ du Standard de Liège et des diri- geants du Spartak Moscou et de Hanover 96 seront aujourd'hui en Belgique pour négocier avec lui. Ishak Belfodil est tout proche d'un départ lors de ce mercato d'intersaison. Ce dernier est ciblé par plusieurs clubs et certains font tout afin de l'avoir le plus tôt possible. Selon la presse belge, des dirigeants de deux clubs différents ont fait le déplacement jusqu'en Belgique où se trouve Ishak Belfodil en ce moment afin de négocier avec lui et tenter de le convaincre. Il s'agit du Spartak Moscou et Hanover 96 qui veulent absolument l'avoir avant la fin du mercato. Le club russe a déjà fait part de son intérêt pour l'in- ternational algérien afin de renforcer son compartiment offensif, mais reste à savoir si les dirigeants russes s'auront le convaincre de signer. Il faut dire que l'attaquant des Verts veut se relancer au plus haut niveau et attend qu'une offre viennent d'un grand club évoluant au sein d'un grand championnat. Belfodil ne veut pas perdre de temps avant de reve- nir au-devant de la scène footballis- tique et Spartak Moscou pourrait ne pas le satisfaire. D'un autre côté, le championnat allemand pourrait lui faire beaucoup de bien et Hanover 96 aura plus de chance de le faire signer que le club russe. Il faut savoir que les dirigeants allemands suivent de près l'international algérien depuis un long moment déjà. Ces derniers ont même tenté d'approcher le joueur, mais ils n'ont pas fait d'offre concrète. En tout cas, ils profi- teront de leur venue en Belgique aujourd'hui afin de débuter les négo- ciations avec Ishak Belfodil et ils ten- teront de le convaincre de signer un contrat avec eux avant le début de la Bundesliga. En tout cas, si les négo- ciations avancent bien, Ishak Belfodil devrait quitter son club lors des pro- chains jours.

Il est attendu comme titulaire face à Malines Après que le championnat belge n'est ouvert ses portes, l'attaquant international algérien se prépare à entrer dans l'arène aujourd'hui face au FC Malines, l'ex-club de Sofiane Hanni. Pour cette rencontre, Ishak Belfodil est attendu comme titulai- re et son coach espère de lui une bonne prestation et surtout de mar- quer des buts. Ishak Belfodil était l'un des joueurs les plus en forme du Standard de Liège et compte se donner à fond aujourd'hui, surtout que des recruteurs le suivent de très près et qu'ils seront présents au stade.

M. K.

www.competition.dz

Dimanche 30 juillet 2017

2

À LA UNE

K. www.competition.dz Dimanche 30 juillet 2017 2 À LA UNE L'AS Rome revient à la charge

L'AS Rome revient à la charge

LEICESTER

REFUSE

UNE NOUVELLE

OFFRE DE 35M

POUR MAHREZ

La direction des Foxes, qui ne compte pas brader Riyad Mahrez, vient de refuser une nouvelle offre de la part de l'AS Rome.

PAR MEHDI KABI

Leicester City ne semble pas vouloir lâcher Riyad Mahrez lors de ce mercato. Après une première offre à hauteur de 30 millions d'euros, l'AS Rome revient à la charge en augmen- tant son offre de 5 millions d'eu- ros en plus, mais rien y fait car selon skysports, les dirigeants thaïlandais de Leicester City refusent une nouvelle fois. Le club italien a pourtant fait un grand effort en revoyant sa pre- mière offre et en l'augmentant,

mais les Foxes semblent vouloir 40 millions d'euros ou rien. Une somme qui est au-dessus de ce que peut proposer le club italien. D'ailleurs, le directeur sportif de l'AS Rome s'est même dit prêt à abandonner cette piste si jamais une autre offre venait à être refusée. Il avait déclaré : " Nous avons fait deux offres, la secon- de est juste et nous nous sommes arrêtés. Il n'y a pas de pourcentage, la transaction ira à son terme ou elle ne le fera pas. Mahrez est l'une des options, pas la seule. Il est vrai que cela

pourrait être la dernière offre, nous évaluons d'autres options. Nous ne travaillons pas seule- ment sur un seul nom. C'est logique, nous avons différentes options. Dans le cas de Mahrez, il devient public, avec d'autres ce n'est pas le cas. " Ainsi, Monchi, pourrait maintenant

passer à autre chose et Riyad Mahrez risque fortement de res- ter à Leicester City une saison de plus, même s'il a fait part de son envie de changer d'air. Reste maintenant à savoir quelle sera

M. K.

la réaction de l'AS Rome.

Feghouli à Galatasaray

Visite médicale demain

Sofiane Feghouli devrait passer une visite médicale dès demain afin d'intégrer son nouveau club, Galatasaray. Le feuilleton de Sofiane Feghouli avec Galatasaray devrait prendre fin demain alors que ce dernier est attendu afin de passer l'ha- bituelle visite médicale avant de signer dans un nouveau club. L'international algérien aurait tout conclu et ce n'est plus qu'une ques- tion de temps avant de finaliser la transaction. Comme tout le monde le sait, cela fait un moment que Sofiane Feghouli est proche du club turc qui voudrait l'avoir afin de renforcer son compartiment offensif et ainsi faire une meilleure saison que la dernière. Il faut savoir que Galatasaray n'a pas été au top lors du der- nier exercice et a fini quatrième du champion- nat turc et la direction compte sur le milieu de terrain des Verts afin d'apporter un plus et ainsi pouvoir jouer les premiers rôles lors de la prochaine saison. En plus, les dirigeants turcs ce sont mis d'accord sur pratiquement tous les points avec leurs homologues de West Ham United. Ces derniers ne veulent pas retenir leur poulain, surtout que la saison n'a pas été bonne et qu'il n'est pas dans les plans de son entraîneur. Les Hammers se sont mis d'accord sur la somme de 4,5 millions d'euros, ce qui satisfait les deux parties. De son côté, Sofiane Feghouli nous avait fait part dans ses mêmes colonnes lors du début du mercato d'intersai- son, qu'il ne comptait pas quitter l'Angleterre et son club, West Ham United, cependant, il a dû changé d'avis entre-temps et l'intérêt de

plusieurs clubs a pesé sur sa décision. A prati- quement 28 ans, Sofiane Feghouli veut se relancer au plus haut niveau et compte sur Galatasaray afin de retrouver sa place en équipe nationale. En tout cas, tout devrait être conclu avant la fin de la semaine.

différence.
différence.

Simone

décidé à

garder Chenihi

et Belkheiter

Le nouvel entraîneur du Club Africain, Marco Simone, aurait décidé de garder Mokhtar Belkheiter et Ibrahim Chenihi. Ces derniers avaient été mis dans la liste des joueurs qui seront vendus durant ce mercato d'intersai- son, mais le technicien italien a fait part à sa direction de son envie de les voir rester selon la presse tunisienne. Il faut dire que les deux internationaux algé- riens sont des joueurs importants au sein de la formation tunisien- ne et étaient des titu- laires indiscutables lors de la dernière saison.

Cenk Ergun : «On a tout conclu avec lui» Le directeur sportif de Galatasaray, Cenk Ergun s'est exprimé dans la presse turque et a déclaré : " Maintenant on peut dire que nous avons tout conclu avec Sofiane Feghouli. On a fermé les négocia- tions et on a réussi à nous mettre d'accord sur tous les points. " Ainsi, les paroles du directeur sportif de Galatasaray confirment que ce n'est plus qu'une question de temps avant que l'inter- national algérien ne signe un nouveau contrat. Cenk Ergun aurait déjà convaincu Sofiane Feghouli pour qu'il aille jouer en Turquie. Il devrait d'ailleurs être accom- pagné d'un autre joueur de la Premier League, en l'oc- currence le milieu de ter- rain de Manchester City, Fernando. M. K.

www.competition.dz

Dimanche 30 juillet 2017

À LA UNE

3

www.competition.dz Dimanche 30 juillet 2017 À LA UNE 3 KERBADJ ENVOIE SES MISSILES “Zetchi est un
KERBADJ ENVOIE SES MISSILES “Zetchi est un menteur”
KERBADJ
ENVOIE SES
MISSILES
“Zetchi est un
menteur”

Cela fait plusieurs jours que la polémique entre Kerbadj et Zetchi alimente la rue. Cette fois, le président de la LFP a décidé de ne pas se laisser faire et adresse une cinglante réponse au président de la FAF, le traitant de menteur et l'invitant à s'occuper de la gestion de la FAF. La guerre est déclarée entre les deux hommes et rien ne dit qu'elle va s'arrêter pour le moment.

PAR KAMEL HASSANI

Au départ, ce n'était qu'une polémique entre les deux instances qui gèrent le football national. Cependant, au fil des jours cette même polémique est en train de se transfor- mer en guerre entre les deux présidents. Zetchi et Kerbadj ne s'entendent pas et cela est maintenant public puisque les deux hommes ne parviennent pas à collaborer ensemble. Le dernier communiqué en date de la FAF n'a fait que mettre de l'huile sur le feu car il a demandé des justifications au pré- sident de la ligue sur son absence. C'est à partir de ce moment que tout a commencé et que le conflit déjà existant a de nouveau écla- té au grand jour. Cependant, Mahfoud Kerbadj qu'on a réussi à joindre à partir d'Egypte n'a pas manqué d'apporter ses pré- cisions et de mettre la lumière sur ce qui se passe vraiment. Dans un premier temps, il a fait savoir : "Pour que tout le monde soit au courant de ce qui s'est réellement passé. Dans un premier temps, je suis surpris mais sur- tout indigné par le communiqué de la FAF à mon égard concernant la réunion avec les présidents de club. Ils ont dit que je n'ai pas répondu à l'invitation, mais cela est complè- tement faux. Il aurait fallu que je sois invité d'abord. La vérité, c'est ce que je n'ai jamais été invité pour la réunion en question et encore moins pour le BF du 26 juillet. Ni ma personne ni la LFP en tant que structure n'ont été conviées à ces réunions." Une décla- ration qui contredit clairement la sortie de Zetchi.

«Il a menti et continue de le faire» De par ses dires, Kerbadj rejette directement la faute sur le président de la FAF qui ne l'a pas invité personnellement encore moins l'instance qu'il gère. Le boss de la LFP envoie un missile et traite carrément Zetchi de men- teur : "Il a menti et il continue de le faire. Il ne m'a jamais contacté pour assister à cette réunion. Il n'a pas daigné m'envoyer une

un commis de l'Etat. Mon travail passe avant tout et je ne vais pas aller mendier. Le prési- dent de la FAF ferait mieux de s'occuper de ses affaires que d'aller semer la zizanie un peu partout. C'est un menteur car son com- muniqué est faux." L'intéressé appréciera cer- tainement.

«Je ne veux plus avoir affaire à lui» Cette guerre entre les deux présidents n'est pas prête à s'arrêter, car il y a des limites qui ont été franchies. Maintenant, une cohabita- tion semble très compromise et Kerbadj a tenu à marquer le coup : "Je ne veux plus avoir affaire à lui. De mon côté, je fais mon travail le plus normalement du monde. Ce qui m'a le plus déçu dans tout cela, ce sont les mensonges car rien de ce qui est écrit n'est la vérité. Il y a clairement beaucoup de mauvaise foi dans tout ce qui s'est passé."

«La CNAS ? J'ai envoyé Guelil qui est compétent» Le président de la Ligue n'a pas manqué de rappeler qu'il y a un point dans lequel il tient à rétablir les vérités et c'est celui de la CNAS. Dernièrement, Zetchi avait fait une réunion avec les responsables de cette dernière et les deux parties ont pris des engagements. Absent au cours de cette réunion et mis en cause par le communiqué de la FAF, notre interlocuteur a apporté ses précisions : "La première convention avec la CNAS a été signée lorsque Raouraoua était président et Zetchi était présent en tant que patron du Paradou. Concernant la dernière réunion, il m'a appelé mais comme j'avais un travail important à finir, j'ai envoyé le vice-pré- sident Guelil qui a assisté au concla- ve. Ce dernier connaît parfaitement le dossier et c'est quelqu'un de com- pétent qui maîtrise parfaitement ce sujet. La LFP était représentée au cours de cette réunion et donc, il ne devait pas y avoir de problèmes. Au départ, il était question que les clubs payent 1 milliard pour effacer les dettes. Cependant, il y a eu un problème avec les agences et cela a fait que tout le monde a fait marche arrière à ce sujet. Ça bloque sur des détails mais nous, on est toujours prêts à collaborer

invitation ou bien à la ligue en tant que struc- ture et acteur majeur du football. Si j'avais reçu une invitation et que je ne pouvais y aller, j'aurais envoyé quelqu'un à ma place. La réunion avec les présidents de club concerne avant tout la ligue, c'était notre idée. Les présidents ont demandé une audience au patron de la FAF et je leur ai dit que j'allais organiser tout ça en fonction de son calendrier. Ces mêmes présidents ont été étonnés de mon absence durant la réunion et ont demandé après moi. Ceci prouve les mauvaises intentions de Zetchi. Je suis vrai- ment sidéré qu'il veuille des explications. Il ne m'a même pas respecté et maintenant, il veut des éclaircissements. Je suis parti au Caire le 22 mais si on m'avait appelé, j'aurais reporté pour assister à la réunion. Je me demande pourquoi tout ce tapage et cette mauvaise foi de sa part."

«Et il se dit rassembleur !» Kerbadj ne s'est pas arrêté là. Il avait beau- coup de choses à dire concernant cette histoi- re et il n'a pas manqué de donner une posi- tion claire par rapport à ce qui se dit autour de lui comme étant un proche de Raouraoua. Sur ce point, il assure : "Je trouve que cette sortie est d'un niveau bas. Ça ne marche pas comme ça. Je me rappelle que lorsqu'il a été élu, il se disait rassembleur. Si c'était vraiment ses intentions, il l'aurait déjà fait. Cependant, regardez où nous en sommes. C'est un menteur et il ne veut pas s'arrêter. Moi, je suis

bénévo-

le à la ligue et je suis

Moi, je suis bénévo- le à la ligue et je suis dans cette affaire. Malheureusement, ils

dans cette affaire. Malheureusement, ils sont allés pondre un communiqué où un tissu de mensonges est écrit et ça parle de la CNAS. C'est faux, tout le monde me connaît et sait comment je travaille."

«Je gère mon championnat,

qu'il gère sa FAF» Pour beaucoup, ce nouveau couac entre les deux hommes va avoir ses répercussions sur

le bon déroulement du championnat et

notamment pour la saison prochaine. Pour sa part, Kerbadj tient à rassurer tout le monde car pour lui, il sait que la LFP va gérer son championnat le plus normalement du monde : "Non, je ne pense pas qu'il y ait des répercussions sur le bon déroulement du championnat. De mon côté, je vais faire ce qu'il faut pour gérer convenablement mon championnat et lui, il n'a qu'à gérer sa FAF. Ce qui m'a beaucoup plus touché, c'est le fait que dans le premier communiqué, rien n'ait été dit mais dans le second, on me demande des explications et des justifications ! Cela, je ne peux pas le cautionner."

«Le courrier envoyé à l'UAFA est une honte» Avant de conclure, l'intervenant a fait savoir que le président de la FAF avait envoyé un courrier à l'UAFA pour demander les raisons

qui ont poussé les dirigeants de cette instance

à inviter Hamid Haddadj et l'ancien SG de la

FAF, Yahiaoui. Ceci n'a pas manqué d'inter- peller Kerbadj qui était estomaqué par cette démarche. Il confie dans ce sens : "Le combe

dans tout ça, c'est que le président de la FAF

a envoyé à l'UAFA un courrier en français

pour demander des explications sur les invi- tations qui ont été envoyées à Hamid Haddadj et Yahiaoui. A cause de lui, à l'Union arabe de football on se moque de nous, après cette démarche. Ce qu'il faut savoir, c'est que j'ai été invité par Hani Abou Rida. En plus, Hamid Haddadj est ici en tant que président de la commission de discipline de l'instance. Quant à Yahiaoui, il a été invité

par Mohamed Raouraoua. J'ai dit que le niveau était bas et le courrier envoyé est une honte. Je le redis encore une fois, c'est un menteur et il s'enlise dans ses mensonges." Autant dire que la polémique est loin d'être terminée entre les deux hommes car on ima- gine bien que le président de la FAF va apporter lui aussi des réponses concernant tout ce qui se passe dans cette affaire. Au final, la guerre entre Kerbadj et Zetchi est maintenant bien entamée. K. H.

www.competition.dz

Dimanche 30 juillet 2017

4

À LA UNE

Centre de formation de Bastia

Boudebouz apporte sa contribution… financière

Le Sporting Club de Bastia veut faire de son centre de formation un modèle dans l'émergence de jeunes joueurs. C'est ainsi que le Socios Etoile Club Bastiais a ouvert hier un financement participatif du centre de formation du club. Plusieurs anciens joueurs du club dont l'Algérien Ryad Boudebouz ont mis la main à la proche pour apporter leur contribution symbolique à la réussite du projet. C'est ce qu'a annoncé hier Corse Matin qui écrit à ce sujet : "Après quelques heures, plus de 500 personnes avaient participé dont d'anciens joueurs comme Julian Palmieri ou Ryad Boudebouz, mais aussi des sportifs d'autres horizons, à l'image de Laurent Lokoli. A raison d'une participation unique fixée à 50 euros, plusieurs dizaines de milliers d'euros ont déjà été récoltés, pour, rappelons-le, un usage unique à destination du centre de formation du Sporting. La campagne de cotisation durera deux mois."

Après l'entrée ratée d'Anderlecht en championnat

HANNI :

Le football belge est entré en action. Le club d'Anderlecht où évolue l'Algérien Sofiane Hanni aura raté son entrée en lice. Les coéquipiers de Hanni se sont contentés, en effet, d'un match nul (0-0) face au club d'Antwerp.

«Il y a de la

DÉCEPTION

après ce nul»

Pour Anderlecht, c'est une déception. L'attaquant Hanni résume parfaitement la situation dans ses déclarations faites en fin de match. Tout en soulignant le caractère difficile de la mission de battre un adversaire qui refuse de jouer, l'international algérien ajou- tera que la déception est là au sein du groupe. Mais il refuse de ver- ser dans le pessimisme invitant tout le monde à se remettre en cause pour faire mieux dans les prochaines échéances. "Oui, il y a de la frustration ce soir. On savait toutefois que ce serait difficile de s'imposer. Il faut rester positif et un nul c'est mieux qu'une défaite. Aujourd'hui, on a péché dans le denier geste, les derniers mètres. On leur a mis la pression en seconde période mais cela n'a pas suffi. Quand on joue contre une équipe qui déjoue et joue avec le temps, ce n'est pas facile. Par contre, les nouveaux comme Sven se sont bien intégrés, c'est le point positif. On est déçus de ne pas avoir mar- qué mais il ne faut pas baisser les bras avec ce nul. On va travailler pour le prochain match. [Sur les choix tardifs de Weiler à faire entrer un second attaquant] Le

tardifs de Weiler à faire entrer un second attaquant] Le CAMEROUN : le Zamalek veut Broos

CAMEROUN :

le Zamalek veut Broos

L'entraîneur belge des Lions indomptables du Cameroun, Hugo Broos, sera-t-il sur le banc lors de la prochaine rencontre face à l'Algérie dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du monde 2018 ? Une question qui mérite bien d'être posée au Cameroun d'autant plus que le prestigieux et richissime club égyptien du Zamalek lui déroule le tapis rouge en vue d'un éventuel recrutement. L'information a été révélée hier par la presse égyptienne précisant que l'ancien patron du staff technique de la JS Kabylie et du NA Hussein Dey serait en négociations très avancées avec les dirigeants du club cairote. Un salaire astronomique serait proposé au vainque de la Coupe d'Afrique des nations 2017 avec le Cameroun. Broos devrait accepter l'offre surtout si l'on note les problèmes interminables qu'il ne cesse de rencontrer au Cameroun.

coach a essayé de mettre plus de présence avec Ganvoula en fin de match. Il
coach a essayé de mettre plus de
présence avec Ganvoula en fin de
match. Il était déjà tard, c'est vrai
mais ça n'a rien changé. Puis, ce
n'était pas facile de jouer contre
cette équipe qui déjoue beau-
coup", estime Sofiane Hanni qui
joue sa deuxième saison sous les
couleurs d'Anderlecht. Son séjour
belge devra durer visiblement
plus longtemps que prévu surtout
que le joueur en question a été
prolongé cet été jusqu'au mois de
juin de l'année 2022. Un investis-
sement d'avenir sur un joueur qui
s'impose bien dans le football
européen.
Il signera un contrat
de 4 ans
YOUCEF BELAÏLI
va jouer à Angers
Fin du suspense. L'international
A. D.
Un ancien joueur de la Lazio donne son quitus
Impressionnant en Autriche
Ghilas : «Une
aventure excitante
avec Göztepe»
ODDO : «Brahimi peut
remplacer Keita»
L'international algérien Nabil Ghilas a
marqué de bons points avec sa nouvelle
équipe turque de Göztepe qu'il a rejointe
cet été. Lors du stage effectué en Autriche,
le joueur en question a impressionné le
staff technique par sa présence offensive
remarquée marquant quatre buts et pas
des moindres dans les différents rendez-
vous amicaux disputés. Interrogé par la
presse turque, l'Algérien a reconnu avoir
été chaud pour rejoindre le club tout en
promettant de contribuer à son émergence.
"Dès que j'ai eu la proposition, j'ai été
excité par l'idée de rejoindre le club de
Göztepe. D'autant plus que j'ai appris que
c'est un club historique avec une grande
galerie. Je suis heureux d'être là, même si
je viens de quitter une autre équipe d'une
meilleure envergure. J'aime jouer à l'avant,
le plus proche des bois. Peu importe qui a
va marquer, l'essentiel pour moi est de
contribuer à l'émergence de Göztepe."
A. D.
Le débat enfle au sujet de l'Algérien
Yacine Brahimi fortement pressenti
pour rejoindre la Serie A italienne en
prévision du présent mercato estival.
Le joueur en question est convoité, en effet,
par le prestigieux club romain de la Lazio.
Une information que nous avons rapportée
dans notre dernière édition. La Lazio aura
ramassé quelque 13 millions d'euros pour
tenter d'acquérir les services de l'internatio-
nal algérien. Quand bien même la mission
des dirigeants de la Lazio s'annonce particuliè-
rement compliquée devant les exigences finan-
cières de Porto (la libération du joueur est fixé
à 30 millions d'euros), il n'en demeure pas
moins que du côté de la Lazio l'on s'enthou-
siasme pour le recrutement de l'ancien
pensionnaire du FC Grenade. L'ancien
joueur de la Lazio, Massimo Oddo,
voit en Brahimi le remplaçant
idéal du Sénégalais Keita
visiblement en
partance vers la
Juventus de
Turin ou l'Inter de Milan. " Si Keita venait à
quitter le club, je dirais que ce serait une grosse
perte pour la Lazio. Ce serait même un sérieux
problème pour l'entraîneur Inzaghi dans la
mesure où le joueur en question est doté d'un
important potentiel. Je crois aussi que Keita va
bien quitter la Lazio. Si vous voulez mon avis, je
vois Yacine Brahimi comme le succes-
seur idéal de Keita", déclare Oddo
soulignant également souhaiter
voir la Lazio recruter le
Monténégrin Stevan Jovetic.
Celui-ci a évolué la saison écou-
lée au FC Séville (Espagne)
qu'il a rejoint en prêt en pro-
venance de l'Inter de Milan.
En attendant l'évolution du
dossier de Brahimi avec la
Lazio, l'Algérien continue à
s'entraîner sérieusement
avec les Dragons en prévi-
sion du démarrage du
championnat portugais à
partir du 6 août pro-
chain.
algérien Youcef Belaïli, de retour
de suspension pour une affaire
de dopage, jouera finalement en
France à partir du mois de
septembre prochain. C'est ce que
nous avons appris de sources
généralement bien informées
d'après lesquelles l'ancien
joueur de l'USMA est attendu
cette semaine en France
pour signer un contrat de
quatre ans avec Angers
SCO, club évoluant en Ligue
1 française. D'après nos
sources, les dirigeants
d'Angers vont faire
signer directement le
joueur surtout que ce
dernier jouit d'un
potentiel fort
intéressant qui lui
permet d'apporter le
plus escompté.
Convoité par
plusieurs clubs en
Algérie et par des
écuries françaises
dont Montpellier
et Lorient, Belaïli
décide, donc, de
rejoindre son
compatriote Mehdi
Tahrat. Angers
devrait offrir le
terrain propice
pour l'enfant
d'Oran de relancer
sa carrière et prétendre,
par la même occasion,
décrocher une place en
A. D.
sélection.
A. D.
Eliminatoires CHAN 2018
CHERCHE
VENDEUR EN
PHARMACIE
FIN DE JOURNÉE
WEEK-END
GARDE DE NUIT
Les Verts dès aujourd'hui en regroupement
OFFICINE SITUÉE À AÏN BENIAN
Envoyer CV et photo à
mirapharmacie@gmail.com
La sélection nationale A' entame-
ra aujourd'hui son stage de préparation
au Centre technique national de Sidi
Moussa, et ce, en prévision de la double
confrontation contre la Libye dans le
cadre des éliminatoires du champion-
nat d'Afrique (CHAN 2018) dont la
phase finale se jouera au Kenya. 29
joueurs ont été sélectionnés par le tech-
nicien ibérique, Lucas Alcarz, pour ce
stage dont la première partie s'étalera
jusqu'au 3 août prochain. Du 4 au 8 du
même mois, les joueurs bénéficieront
d'un repos. Le 9 août, il sera question de
se rendre à Constantine où les Verts éli-
ront domicile à l'hôtel Marriott. Les
entraînements auront lieu sur le terrain
annexe de l'enceinte de Hamlaoui qui
devra abriter le match aller Algérie -
Libye le 12 août à 20 heures 45. Le len-
demain du match, les coéquipiers de
Boudebouda retourneront au CTN de
Sidi Moussa pour poursuivre la prépa-
ration du match retour prévu le 18 du
même mois à Sfax (Tunisie). Les Verts
se rendront en Tunisie, rappelle-on, le
16 août prochain. A. D.

www.competition.dz

Dimanche 30 juillet 2017

 

USMA

5

Afin d’exempter 3 ou 4 joueurs du stage de l’EN A’

 

Aujourd’hui,

L’USMA a officiellement

SAISI LA FAF

repos

Les joueurs usmistes bénéfi- cieront aujourd’hui d’une journée de repos accordée par le staff tech- nique du club. Ce qui leur permettra de reprendre leur souffle après cinq jours de travail intense.

PAR ANIS S.

7 joueurs usmistes entreront à partir d’aujourd’hui en stage avec la sélection nationale A’, qui s’étalera jus- qu’au 18 août prochain. Le sélection- neur national, Lucas Alcaraz, a, en effet, retenu Ayoub Abdellaoui, Amine Madani, Raouf Benguit, Mohamed Benkhemassa, Okacha Hamzaoui, Abderrahmane Meziane et Oussama Darfalou. Ces sept éléments rateront donc l’intégralité de la préparation d’in- tersaison, au grand dam du premier responsable de la barre technique du club Paul Put qui risque de voir son programme de préparation qu’il a tracé chamboulé. Mais la direction de l’USMA ne va pas rester les bras croisés puisqu’elle a officiellement saisi la Fédération algérienne de football afin d’exempter trois où quatre joueurs dudit stage, a-t-on appris d’une source proche du dossier. C’est d’ailleurs l’en- traîneur Paul Put qui a insisté auprès de la direction du club pour envoyer une requête à la première instance du foot- ball algérienne car l’absence de sept joueurs, considérés comme des pièces maîtresses au sein de l’équipe, risque

comme des pièces maîtresses au sein de l’équipe, risque Reprise demain C’est demain que les coéquipiers

Reprise

demain

C’est demain que les coéquipiers de Meftah repren- dront le chemin des entraînements pour poursuivre la préparation d’in- tersaison. La reprise du service aura lieu en fin de journée à 18h au stade Omar-

sérieusement de perturber une prépara- tion aussi importante sur laquelle le technicien belge mise beaucoup afin de parfaire les automatismes en vue d’en- tamer en force la nouvelle saison, notamment lors du stage d’intersaison

rejetée par la structure de Kheireddine Zetchi pour la simple raison que le sélectionneur national Lucas Alcaraz est contre l’idée de céder l’un des 23 joueurs qu’il a sélectionné car lui aussi mise sur le stage de préparation afin de préparer convenablement les pro-

autres, Yaiche, Sifour, Benhamouda et El-Orfi. Il faut dire que le coach Put devra dans ce cas bien maîtriser la situation, tout en espérant que l’absen- ce des internationaux ne va pas pertur- ber la préparation d’intersaison. L’équipe sera appelée à disputer d’im-

Hamadi de Bologhine.

qui se déroulera en Turquie du 4 au 16 août prochain.

Les réservistes pour pallier l’absence des internationaux Pour le moment, la direction de l’USMA attend une réponse favorable de la Fédération algérienne de football. Mais visiblement, il y a de fortes chances de voir la requête des Usmistes

chaines importantes échéances qui sont au menu de la sélection nationale A’. Dans le cas où la FAF répondrait défa- vorablement à l’USMA, le staff tech- nique du club n’aura d’autre choix que de retenir quelques joueurs de l’équipe réserve pour pallier l’absence des inter- nationaux pour le stage d’intersaison qui aura lieu en Turquie. Citant, entre

portants matchs en début du cham- pionnat, mais surtout la double confrontation des quarts de finale de la Ligue des champions africaine face au représentant mozambicain, le Ferroviario da Beira ; elle devra donc se préparer convenablement afin de réussir ses différents paris. A. S.

Cherifi : «Avoir un concurrent comme Benmoussa m’aidera à progresser»

L’une des nouvelles recrues de l’USMA cet été, Redouane Cherifi, affirme que la prépa- ration d’intersaison se pour- suit dans les meilleures condi- tions et que les joueurs sont déterminés à cravacher dur afin de bien entamer la nou- velle saison.

Dans quelles conditions se poursuit votre préparation d’intersaison ?

A merveille ! Une ambiance conviviale règne au sein du groupe, les joueurs répondent présent et les séances d’entraî- nement s’effectuent avec un moral gonflé à bloc. On est déterminés à cravacher dur afin de réussir notre prépara- tion d’intersaison.

En tant que nouvelle recrue, comment s’est déroulée votre intégration au sein du groupe ?

Franchement, je n’ai trouvé aucune difficulté pour intégrer le groupe dans la mesure où je connais la plupart des joueurs, notamment ceux avec lesquels j’ai joué en sélection nationale olympique. L’USMA est un club stable bien structuré et je crois que n’importe quel joueur peut s’y adapter sans aucun problème.

Alors, vous êtes déterminé à réussir une bonne préparation d’intersaison…

Oui, bien évidemment. La direction du club a mis tous les moyens à notre disposition

et c’est à nous de travailler. Une bonne saison passera par une bonne préparation d’inter- saison.

Vous serez soumis à un calendrier infernal au mois de septembre, comment allez-vous gérer la situation ?

Disputer huit matchs en cinq semaines, c’est un peu trop, mais que voulez-vous qu’on fasse, c’est ça la pro- grammation. Je crois qu’on a un effectif bien étoffé et des doublures dans tous les postes. Cela va nous permettre de bien gérer la programma- tion infernale qui nous attend.

Croyez-vous que l’absence des internationaux va perturber votre préparation ?

C’est vraiment dommage qu’ils ne soient pas avec nous ! J’espère que notre entraîneur trouvera les solutions pour pallier leur absence. Je souhai- te que la préparation ne soit pas perturbée par ces absences.

Vous aurez en face le représentant mozambicain Ferroviario da Beira en 1/4 de finale de la Ligue des champions africaine, que pouvez-vous nous dire à propos de votre adversaire ?

C’est un adversaire qui nous est méconnu et on doit le prendre très au sérieux. S’il a réussi à arriver à ce stade de la

au sérieux. S’il a réussi à arriver à ce stade de la compétition, c’est parce qu’il

compétition, c’est parce qu’il a certainement un bon niveau. Notre mission est claire, on doit arracher la qualification pour le carré d’as de la compé- tition. On doit bien négocier le match aller qui aura lieu au Mozambique afin de jouer le match retour plus à l’aise. Certes, on est les grands favo- ris sur papier, mais on doit tout de même se méfier de Ferroviario Da Beira.

La concurrence s’annonce rude dans votre poste avec Benmoussa, êtes vous déterminé à vous imposer ?

Benmoussa est un joueur qui n’est pas à présenter. La bonne saison qu’il a faite en est la preuve. Franchement, je suis content d’avoir un concur- rent sérieux comme lui car cela

va m’aider à progresser. Personnellement, je connais bien mes qualités et avec le sérieux et le travail, je finirai par m’imposer. J’espère que la concurrence sera loyale et que le meilleur jouera. Dans tous les cas, j’espère faire une bonne saison et apporter le plus escompté.

Quels sont vos objectifs personnels ?

J’ai opté pour l’USMA vu le grand challenge sportif de ce club. On jouera sur tous les fronts la saison prochaine et j’espère gagner des titres avec l’USMA. Je suis persuadé que cette nouvelle expérience don- nera une autre envergure à ma carrière sportive.

A. S.

Il a porté plainte à la FIFA

L’USMA condamnée

à verser 1,1 milliard

à Nsombo

Le 4 janvier 2016, l’at- taquant camerou- nais Ernest Nsombo, par le biais de son agent Christian Mbongo, a déposé une plainte à la FIFA contre l’USMA pour rupture unilatéra- le de contrat. Le joueur et le club algérois avaient signé un contrat de 3 ans (janvier 2014 - 1er janvier 2017). Or, en juillet 2015, l’USMA déci- de de mettre un terme à ce contrat sans indemni- ser le joueur. Le 15 juillet 2016, la CRL de la FIFA donne gain de cause au joueur et condamne l’USM Alger à verser à Ernest Nsombo la somme de 1,1 milliard de cen- times pour rupture unila- térale de contrat. Le 27 septembre 2016, l’USMA fait appel au TAS contre la décision de la CRL de la FIFA en demandant que la décision de cette der- nière soit annulée. Après avoir entendu les parties en litige dans le cadre d’une procédure qui a duré plusieurs mois, le TAS a rendu une décision le 21 juillet dernier qui rejette l’appel de l’USMA et confirme la décision de la CRL de la FIFA du 15 juillet 2016. Aucun recours n’étant possible

contre les décisions du TAS, l’USMA est tenu maintenant de payer son ancien joueur Ernest Nsombo.

Le club

risque de

lourdes

joueur Ernest Nsombo. Le club risque de lourdes sanctions Si l’USM Alger ne s’exécute pas d’ici

sanctions

Si l’USM Alger ne s’exécute pas d’ici le 20 août prochain, le club subira automatiquement les sanctions prévues à cet effet par la FIFA, à savoir : défalcation de points au classement du championnat ; interdiction de recrutement sur deux saisons ; relégation en division inférieure du championnat, etc. L’application de ces sanctions devra être exécutée et suivie par la Fédération algérienne de football. Si cette dernière ne le fait pas, elle sera elle-même passible de sanctions par la première instance du football international qui pourrait aller jusqu’à l’exclusion de cette Fédération des activités de la FIFA. En somme, le club algérois devra en finir avec cette affaire le plus vite possible afin d’éviter les lourdes sanctions de la FIFA. A. S.

www.competition.dz

Dimanche 30 juillet 2017

6

LIGUE 1 MOBILIS

Dimanche 30 juillet 2017 6 LIGUE 1 MOBILIS On le donnait, hier, comme le nouveau coach

On le donnait, hier, comme le nouveau coach des Canaris

Adel Amrouche ne viendra pas

«Mes principes et ma situation actuelle ne me le permettent pas»

principes et ma situation actuelle ne me le permettent pas» Le nom d'Adel Amrouche était sur

Le nom d'Adel Amrouche était

sur toutes les lèvres hier, on

l'annonçait même à coup sûr comme le nouvel entraîneur de la JS Kabylie. Le concerné nous a finalement appris que cela ne peut se faire actuellement, en expliquant les motivations de son

refus poli. Pour tirer au clair cette histoire, on a pris attache hier avec l'ancien sélectionneur du Kenya pour entendre, de sa bouche, de quoi il en retournait. "D'abord, je dois dire

que

par

MC

aussi la JS Saoura, le CR Belouizdad et le NA Hussein Dey. Je suis flatté cette saison de la même manière que je l'ai été la saison dernière quand j'ai été l'objet de tant de convoitises. Je tiens d'ailleurs à remercier tous ceux qui m'accordent leur confiance et souhaitent investir dans ma personne", a commencé par dire l'ex- joueur de la JSK aujourd'hui réclamé pour en devenir son entraîneur.

Alger et la JS Kabylie, mais

je suis honoré d'être sollicité

des clubs aussi grands que le

«J'agis aussi par solidarité avec Moussouni et Rahmouni» "Si je pouvais satisfaire tout le monde, je le ferais sans hésiter", a ajouté l'ancien sélectionneur du

Burundi, avant de livrer les raisons

qui lui imposent de décliner les

propositions des formations algériennes. "Malheureusement, j'ai des choses personnelles qui m'empêchent de répondre

favorablement. En outre, je me vois

mal prendre la place de quelqu'un

d'autre alors qu'il est encore en poste ou en partance depuis peu. Je me vois mal agir par traîtrise vis-à-vis de Mouassa au MCA ou avec Moussouni et Rahmouni à la JSK. On parle, là, de gens que

j'apprécie beaucoup. En plus, il ne

faut pas perdre de vue que

Moussouni et Rahmouni ont été

mes équipiers, j'ai joué avec eux et je veux les garder comme amis. Je n'envisage même pas de leur succéder. J'agis de la sorte par solidarité avec mes amis, mes collègues et anciens équipiers. En résumé, mes principes et ma situation actuelle ne me permettent pas, pour l'instant, de répondre favorablement aux offres qui me sont parvenues d'Algérie." Ainsi, Adel Amrouche ne sera pas le nouvel entraîneur de la JSK, du moins sans doute pas cette saison. Il préfère agir selon les principes qui doivent régir le métier d'entraîneur en toute circonstance. Une attitude qui devrait surtout donner à réfléchir à certains techniciens qui n'hésitent pas à comploter dans le dos de leurs pairs alors que ceux-ci sont encore

en poste…

H. D.

MOUASSA : «On pense à moi à chaque fois que la JSK se retrouve sans entraîneur»

Limogé par la direction du MCA après l'arrivée de Kamel Kaci-Saïd, Kamel Mouassa est sollicité de partout ces derniers jours. Son nom est évoqué dans l'entourage du club après le limogeage du duo

Rahmouni-

Moussouni. Contacté par nos soins, Mouassa affirme : "C'est un honneur qu'on pense à moi à chaque fois que la JSK se retrouve sans entraîneur. Mais jusqu'au moment où je vous parle, je n'ai reçu aucun contact officiel de la direction kabyle."

reçu aucun contact officiel de la direction kabyle." «Il ne s'agit que d'intermédiaires» Contraint de

«Il ne s'agit que d'intermédiaires» Contraint de jeter l'éponge la saison dernière après tout ce qui s'est passé à l'issue de la rencontre face au MOB, Mouassa n'a laissé que des amis à Tizi Ouzou. Son départ a plongé l'équipe dans la crise et les dirigeants n'ont pas tardé à le regretter. "Je n'ai que des amis à Tizi Ouzou. Le fait qu'on parle de moi prouve que j'ai fait un énorme travail avec la JSK. Pour le moment, il ne s'agit que d'intermédiaires, car au moment je

vous parle aucun dirigeant, je dis bien aucun, n'a pris attache avec moi",

souligne Mouassa.

A. H.

n'a pris attache avec moi", souligne Mouassa. A. H. Comme prévu, l'attaquant camerounais, Steve Ekedi, a

Comme prévu, l'attaquant camerounais, Steve Ekedi, a paraphé hier après-midi un contrat de deux saisons au profit de la JSK.

PAR N. BOUMALI

La signature de son contrat n'a été qu'une simple formalité puisqu'après avoir effectué une visite

médicale, il a été reçu au siège du club par le président Hannachi où il

a officialisé son transfert

en présence de son manager. Il est ainsi la 8e recrue après Saâdou,

Boukhenchouche, Djabout, Chetti, Si Salem, Haroun et Abdat. Son recrutement constitue une véritable surprise puisque la direction n'a à aucun moment évoqué le nom de ce joueur avant qu'il ne rallie Alger puis Tizi- Ouzou dans la discrétion la plus totale. Le Camerounais Steve Ekedi était convoité par le désormais ancien manager général du Doyen, Nacer Bouiche, qui lui a envoyé une invitation pour obtenir son visa d'entrée en Algérie et de peur que le nouveau homme fort du

MCA, Kaci-Saïd, ne le relance, le président Hannachi l'a fait venir en cachette à Alger. Il a été accueilli à l'aéroport Houari-Boumediène par son manager Abderaouf Zarabi, lequel l'a conduit

à l'hôtel Ibis avant de

l'emmener dans la journée de vendredi dernier à Tizi-Ouzou.

Ailier gauche La signature du Camerounais Steve Ekedi ne fait pas rêver les fans des Jaune et Vert. Et pour cause, ce n'est pas un attaquant de pointe, alors que la JSK a besoin d'un veritable chasseur de buts, notamment après le départ de l'attaquant L'Hadi Boulaouidet. Il n'aurait marqué que 8

EKEDI

8 e recrue

Il n'aurait marqué que 8 EKEDI 8 e recrue buts lors de ces cinq dernières années,

buts lors de ces cinq dernières années, mais son agent a confié au président Hannachi qu'Ekedi peut jouer en pointe. Il lui a ajouté qu'il est polyvalent et que ça ne pose aucun problème qu'il joue sur le côté gauche ou en pointe. Il a un gabarit impressionnant et il peut rendre beaucoup de services à l'équipe, s'il a le sens de buts. Vu

qu'Obassi est retenu par les responsables de l'équipe nationale congolaise à Brazzaville, le président Hannachi n'avait pas d'autre choix devant lui que de prendre Steve Ekedi, lequel avait déjà son visa d'entrée en Algérie.

Polémique Alors que le Camerounais a officialisé hier après-midi son transfert avec les Jaune et Vert, quelques proches du Doyen parlent d'ores et déjà de l'éventualité d'entamer

les démarches afin de faire capoter ce transfert. Ils expliquent que c'est la direction du MCA qui lui a envoyé une invitation pour se faire délivrer un visa d'entrée en Algérie et que les responsables de la JSK auraient pu informer leurs homologues du MCA de leurs intentions de s'attacher les services de ce joueur avant de l'inviter à Tizi-Ouzou. Les dirigeants du Doyen n'ont fait aucun commentaire pour le moment sur la signature de Steve Ekedi, mais ils ne pourront pas s'opposer au transfert du Camerounais puisqu'ils avaient abandonné sa piste, à négocier avec son agent. Il répond au profil que recherchent les responsables kabyles qui espèrent de tout leur cœur qu'Ekedi fera parler de lui sous le maillot de la JSK.

N. B.



«Je sais

ce qui

m'attend»

Quelques

heures après

sa signature,

la nouvelle

recrue

kabyle, Ekedi,

nous fera

cette brève

déclaration :

"Je suis là pour apporter le plus attendu de moi. Je sais ce qui m'attend, je ferai tout pour être à la hauteur des attentes placées en moi. Je crois au travail, je suis là pour bosser et procurer de la joie aux Kabyles."

L'association Kabylie Sport et Culture appelle à une réunion pour ce lundi

L'association Kabylie Sport et Culture soutenue notamment par les anciens joueurs appelle à une grande réunion pour ce lundi afin de demander au président Hannachi et au président du CSA Samy Idris d'ouvrir le capital.

www.competition.dz

Dimanche 30 juillet 2017

JSK

7

www.competition.dz Dimanche 30 juillet 2017 JSK 7 MOUSSOUNI : «Hannachi est UN INGRAT» Après avoir sauvé
www.competition.dz Dimanche 30 juillet 2017 JSK 7 MOUSSOUNI : «Hannachi est UN INGRAT» Après avoir sauvé

MOUSSOUNI :

«Hannachi est

UN INGRAT»

Après avoir sauvé l'équipe de la relégation et assuré le premier stage d'intersaison, Rahmouni et Moussouni s'attendaient à ce que le président Hannachi les remercie pour tout le travail qu'ils ont fait.

PAR ABDELLAH HADDAD

«Hannachi est un ingrat. La décision de mettre fin à nos fonc- tions est plus que surprenante. On a bien travaillé durant le stage effectué à Tikjda et notre récom- pense est de nous limoger 48 heures après la fin du stage. C'est une décision irréfléchie et anorma- le», dénonce de prime abord Moussouni.

«On est des entraîneurs professionnels et on ne nous limoge pas avec un coup de téléphone» Ce qui a fait très mal à Moussouni et Rahmouni, c'est le fait que le pré- sident Hannachi n'a même jugé utile de les inviter à la table des négociations pour tenter de trouver un accord avec eux concernant leur départ. "On est des entraîneurs professionnels et on ne nous limo- ge pas avec un coup de téléphone. Cette manière de faire est très grave", poursuit Moussouni.

«Il ne sait plus quoi faire» Le désormais ex-entraîneur adjoint des Jaune et Vert, Fawzi Moussouni, se dit consterné par la décision prise par le président Hannachi de mettre fin à ses fonctions et à celles de l'entraîneur en chef Mourad Rahmouni. "Le président Hannachi ne sait plus quoi faire, sinon comment expliquer notre limogeage en ce moment, alors qu'on a travaillé comme des forcenés lors du stage effectué à Tikjda", dénonce Moussouni qui ne compte pas se

taire surtout qu'il a le soutien des supporters.

«C'est son entourage qui lui dicte ce qu'il doit faire» Tout en affirmant que le président Hannachi est dépassé par les événements, l'ancien canonnier des Jaune et Vert avoue que le président de la JSK est victime de son entourage. "C'est son entourage qui lui dicte ce qu'il doit faire. On lui impose tout et il s'exécute. C'est grave ce qu'il a fait après tous les sacrifices que nous avons faits pour notre cher club."

«Toute la Kabylie est derrière nous» Au cours de la discussion que nous avons eue hier en fin d'après-midi avec lui, Moussouni révèle que lui et Rahmouni ont reçu plusieurs messages de soutien de la part des supporters de la JSK. "Toute la Kabylie est derrière nous. Depuis l'annonce de notre limogeage, les supporters ne cessent de nous apporter leur soutien. On a travaillé sans faire le moindre calcul et le soutien des fans est une fierté pour nous."

«On sera présents à la reprise des entraînements» Jugeant scandaleuse la manière avec laquelle le président Hannachi les a démis de leurs fonctions, Moussouni prévient qu'ils ne se laisseront pas faire. "On ne limoge pas des entraîneurs professionnels avec un coup de téléphone. On sera présents à la reprise des entraînements, car on ne va pas le lâcher."

«On veut notre argent jusqu'au dernier centime» Non seulement le duo Rahmouni- Moussouni exige le payement de ses arriérés, mais il réclame aussi des indemnités. Les deux entraî- neurs sont liés à la JSK par un contrat de 14 mois et ils ne vont pas se taire tant que le président Hannachi ne les indemnisera pas. "On veut notre argent jusqu'au der- nier centime. On a des contrats et on ne va pas se laisser faire."

«Ce n'est pas de notre faute si les joueurs réclament 8 salaires» Ayant tout fait pour que le stage de Tikjda se déroule dans de bonnes conditions, Rahmouni et Moussouni reconnaissent que c'est grâce à eux que les joueurs ont repris malgré la non-régularisation de leur situation financière. "Ce n'est pas de notre faute, si les joueurs réclament 8 mois de salaire. Ils n'ont pas été payés, mais comme on leur avait parlé, ils avaient donné le meilleur d'eux- mêmes pour réussir le premier stage d'intersaison."

«On a fait d'énormes sacrifices et il nous remercie de cette manière !» Même si la direction n'a pas mis les moyens à leur disposition lors du premier stage qui a eu lieu à Tikjda, Rahmouni et Moussouni n'ont pas rechigné sur l'effort pour bien préparer l'équipe en prévision de la saison prochaine. "On a fait d'énormes sacrifices et il nous remercie de cette manière. Malgré

le manque de moyens, on a tout fait pour que le stage de Tikjda soit une totale réussite", rappelle Moussouni.

«Il n'a pas osé venir à Tikjda, alors qu'il était allé voir deux fois un joueur la saison dernière» L'absence du président Hannachi durant tout le stage de Tikjda a été dénoncé et par les joueurs et par le staff technique. "Il n'a pas osé venir à Tikjda, alors que la sai- son dernière, il s'était déplacé deux fois pour encourager un joueur qu'il avait déjà recruté. Lorsqu'on veut que son équipe réussisse sa préparation d'intersaison, on ne se comporte pas ainsi."

«C'est nous qui avons sauvé l'équipe de la relégation» Acceptant une mission suicidaire la saison dernière après le départ de l'entraîneur tunisien Sofiane Hidoussi, Rahmouni et Moussouni ont fait le maximum pour sauver l'équipe de la relégation. Malgré ça, le président Hannachi voulait les limoger à l'issue de la ren- contre face au CRB comptant pour la dernière journée du champion- nat. "Je persiste et je signe, c'est Rahmouni et moi qui avons sauvé l'équipe de la relégation. On est des entraîneurs professionnels et on ne limoge pas de cette manière. Moi aussi j'ai un nom. Ma carrière est derrière moi. On ne va pas se taire, car c'est de l'ingratitu- de", conclut Moussouni. A. H.

Comment Hannachi a limogé Rahmouni et Moussouni

A. H. Comment Hannachi a limogé Rahmouni et Moussouni Le président Hannachi a pris une surprenante

Le président Hannachi a pris une surprenante décision hier en fin de matinée en limogeant son entraîneur Mourad Rahmouni et son adjoint Fawzi Moussouni sans leur fournir la moindre explication. Ce qui était dans l'air depuis plusieurs jours déjà est désormais officiel.

Le duo Rahmouni-Moussouni ne poursuivra pas sa mission avec les Jaune et Vert. Le président Hannachi n'a pas cessé de dire à ses responsables qu'il recrutera un autre entraîneur pour le deuxième stage, alors que l'équipe était en pleine préparation à Tikjda. Finalement, ce n'était pas des paroles en l'air puisqu'à la surpri- se générale, il a démis Rahmouni et Moussouni de leurs fonctions

48 heures seulement après la fin du stage de Tikjda. Mais à vrai dire, leur limogeage ne constitue pas vraiment une surprise lors- qu'on sait que déjà à la fin de la rencontre face au CRB comptant pour la dernière journée du cham- pionnat, il avait déclaré devant un parterre de journalistes qu'il recrutera un grand entraîneur pour la saison prochaine. Mais sous la pression du comité de sup- porters, il avait fait machine arriè- re avant de se rendre à l'aéroport pour les accueillir à leur retour de La Mecque. Tout le monde pen- sait alors que le président Hannachi allait accorder sa confiance à ses entraîneurs, mais ce n'est que partie remise puisqu'il a toujours confié à ses proches col- laborateurs qu'il doit changer d'entraîneur.

L'appel de l'émissaire Au lieu d'inviter ses deux entraî- neurs pour négocier avec eux leur

départ, le président Hannachi n'a pas trouvé mieux que de charger un émissaire connu à Tizi-Ouzou sous le nom de Smail Maréchal pour annoncer à Rahmouni et Moussouni leur fin de mission. Celui-ci les a immédiatement appelés pour les informer de leur limogeage. Cet émissaire entre- tient de bons rapports avec les deux entraîneurs, mais le prési- dent Hannachi aurait pu les infor- mer lui-même de leur limogeage ou charger l'un de ses respon- sables de dire à Ramouni et Moussouni qu'ils n'ont plus la confiance de la direction. La manière avec laquelle il leur a annoncé leur limogeage leur a fait très mal, surtout que cela inter- vient moins de 48 heures après la fin du premier stage effectué à Tikjda.

Le prétexte de la direction La seule explication donnée par le

président Hannachi à l'émissaire qu'il a chargé d'informer Rahmouni et Moussouni de leur renvoi est que la nouvelle direc- tion ne veut pas d'eux. "Dis à tes deux amis que la nouvelle direc- tion ne veut pas d'eux", aurait déclaré le président Hannachi à son émissaire. Il est utile de rappe- ler que le président Hannachi n'a pas associé ses deux entraîneurs au recrutement et qu'il n'a échan- gé aucun mot avec eux durant tout le stage qui s'est déroulé à Tikjda. Le fait de ne pas leur par- ler, alors que l'équipe était en plei- ne préparation à Tikjda prouvait déjà qu'il n'avait pas confiance en eux et qu'il pourrait les démettre de leurs fonctions à tout moment. C'est ce qu'il a fait dans la journée d'hier à moins de 48 heures de la reprise des entraînements à Alger en prévision du deuxième stage qui débutera au début du mois d'août.

N. B.

www.competition.dz

Dimanche 30 juillet 2017

8

LIGUE 1 MOBILIS

Dimanche 30 juillet 2017 8 LIGUE 1 MOBILIS Il a signé 2 ans pour un salaire

Il a signé 2 ans pour un salaire de 7500

BARNABAS IMENGER,

UN NIGÉRIAN

débarque au MCA

PAR AMINA Z.

Hier, après le flop de Sidibé et l'attaquant détourné par la JSK, Mekidèche, le manager, propose les services de son poulain, à savoir Barnabas Imenger Junior, qui a évo- lué à Kano Pillars. Un avant- centre âgé de 25 ans et avec une taille de 1m79. Tout a été vite fait, et cela même sans passer des tests médi- caux. Barnabas est désormais lié par un contrat de deux ans pour un salaire mensuel de 7500 euros. Après le départ de Sidibé, un joueur africain arrive au siège en compa-

gnie de son manager Mekidèche afin de négocier sa venue au Mouloudia d'Alger. C'est un Nigérian de 25 ans qui évoluait dans un club au Nigeria, le Kano Pillars. Un avant-centre dont on ne dit que du bien. Il fait 1m79. Il est en tout cas bien décidé à s'imposer. Il assure qu'avec lui le MCA marque- ra beaucoup de buts, car c'est son rôle de marquer. En tout cas, en fin d'après-midi d'hier, Barnabas a offi- cialisé sa venue. Les deux parties ont discuté et ont négocié. Elles ont trouvé un terrain d'entente sur un salaire de 7500 euros. Le joueur s'est engagé avec un contrat de deux

euros. Le joueur s'est engagé avec un contrat de deux ans. Il a été ensuite présenté

ans. Il a été ensuite présenté à la presse en présence de Kaci-Saïd, le manager général Nacer Bouiche et le DFC Djamel Merbout. Tout le monde espère que ce sera un bon renfort pour le Doyen et qu'avec lui le Mouloudia trouvera le chemin

des filets, car il faut le dire, face au Club Africain, il faudra marquer pour gagner, surtout que KSK a fait de cette compétition l'un de ses objectifs qu'il veut atteindre à tout prix.

A. Z.

«Je viens pour marquer des buts»

La nouvelle recrue du Mouloudia d'Alger, le Nigérian Barnabas Imenger Junior, a été présentée à la presse hier : "Je suis venu au MCA pour mar- quer des buts. Il faut savoir que c'est ma deuxième expérience hors Nigéria puisque j'ai évolué en Ligue 2 suédoi- se." Barnabas explique son choix :

"J'ai choisi cette expérience pour relancer ma carrière et surtout retrouver la sélection." Tout le monde, bien sûr, voulait savoir com- ment un Nigérian débarque au MCA, surtout que les Mouloudéens avaient envoyé une invitation à un Africain qui a choisi la JSK, Barnabas raconte : "En fait, quand mon agent m'a parlé du Mouloudia, j'ai surfé sur le net et j'ai constaté que ce club est un club ambitieux qui a envie d'atteindre les sommets. Un très bon projet sportif qui concorde avec mes attentions. Alors, j'ai accepté le deal." Barnabas va passer la visite médicale aujour- d'hui pour compléter son dossier avant de le remettre à la ligue pour le qualifier avant la date butoir. Le joueur sera sans le moindre doute présent à l'entraînement pour atta- quer les préparatifs avec sa nouvelle équipe. A. Z.

Un entraîneur et vite !

Alors que la plupart des autres formations ont bouclé leur seconde phase de préparation, du côté du Mouloudia, on se contente de footing et de pompes. La cause ? Pas d'entraîneur en chef et pas de staff technique. Pourtant, le Mouloudia d'Alger va jouer sur quatre fronts la saison prochaine et cela nécessite d'entamer la préparation en force. Mouassa avait tout préparé à l'avance, mais il a été remercié. Entre temps, les Mouloudéens ont misé sur un Shehata qui ne viendra pas. Plusieurs entraîneurs ont défilé et jusqu'à l'heure actuelle, le Doyen négocie toujours. Entre temps, il faut le dire, un staff technique très limite entame les préparatifs à la forêt Bouchaoui, se contentant de footing, de pompes et de quelques exercices. Sans un plan de travail, le MCA n'ira pas très loin. Hier, par exemple, il n'y avait ni entraîneur en chef ni entraîneur adjoint, mais juste Nouioua pour la séance. Il faudra vraiment que le MCA s'active et trouve le successeur de Mouassa sans oublier un préparateur physique pour arrêter le programme d'une bonne préparation. Car, il se peut que ce qui se passe actuellement au niveau de l'entraînement casse tout le travail du futur coach. Il est donc vraiment impératif pour les Mouloudéens de faire vite pour arrêter la mascarade… A. Z.

Bouhenna présent à l'entraînement d'hier

Comme tout le monde le sait, les Mouloudéens se sont retrouvés une nouvelle fois à Bouchaoui à partir de 18h pour travailler. Comme le défenseur axial du MCA, Bouhenna était absent à l'appel vendredi car sa femme a accouché. Mais, hier, il a repris le chemin des entraînements avec ses camarades pour conti- nuer la préparation.

Il a exigé 40 000 € COURBIS TROP CHER pour le Mouloudia Ces derniers temps,
Il a exigé 40 000 €
COURBIS TROP CHER
pour le Mouloudia
Ces derniers temps, le nom de
Rolland Courbis est associé au
Mouloudia d'Alger. Comme le
Doyen n'a pas encore choisi
son entraîneur en chef, plu-
sieurs noms ont circulé, dont
celui de Courbis, mais le
consultant de la Dream Team
sur RMC est trop cher, il a
demandé 40 000 euros pour
accepter de driver le MCA,
alors il est clair que les
Mouloudéens vont opter pour
un autre, sauf si Courbis revoit
sa demande à la baisse. En
effet, comme tout le monde le
sait, après la non-venue de
Shehata et le refus de
Bencheikha et Aït Djoudi, le
nom de Courbis est annoncé en
force dans l'entourage du MCA.
D'abord, il s'est dit que le
coach a demandé pas moins de
50 000 euros. Mais les
Mouloudéens ont continué les
négociations afin que le coach
revoie sa demande à la baisse,
car comme tout le monde le
sait, les dirigeants n'ont pas le
droit de proposer de gros
salaire, la Sonatrach le leur
interdit. Et donc, il fallait
insister auprès de Courbis
pour qu'il revoie encore et
encore ses exigences finan-
cières. Finalement, on apprend
de source proche de la direc-
tion que celle-ci aurait reçu la
dernière demande de Courbis
de 40 000 euros. Ce serait le
salaire que touche le coach
comme consultant sur RMC
dans l'émission Dream Team.
Alors, même si Courbis a dimi-
nué son offre de 10 000 euros,
les Mouloudéens ne peuvent
pas payer 40 000 euros.
Courbis est trop cher pour le
Mouloudia d'Alger. Et soit le
Doyen décide de réunir l'ar-
gent, soit il va voir ailleurs,
surtout que le nom de Victor
Munoz revient beaucoup dans
les discussions, sans oublier
d'autres coaches, comme
Jorge Costa. Mais pour le
moment, le Doyen est toujours
à la recherche de celui qui
succédera à Mouassa.
A. Z.

Il est l'ancien préparateur physique de Fabro

MAURO

pressenti

Alors que la direction du club n'a pas encore assuré le successeur de Kamel Mouassa, les respon- sables du MCA ont sollicité l'an- cien préparateur physique de l'ESS, Youssef, qui a refusé la proposition mouloudéenne, le DGS songe à une autre piste celle du préparateur physique italien qui était dans le staff de Fabro à la JSK en l'occurrence Mauro qui a fait du bon travail avec le club kabyle. Selon une source digne de fois, les dirigeants du Mouloudia d'Alger ont contacté le prépara- teur physique italien pour faire partie du staff technique du MCA, mais ce qui n'est pas normal dans le recrutement du nouvel entraineur, la direction du club a d'ores et déjà préparé l'entraî- neur adjoint et même l'entraîneur des gardiens de but, en l'occur- rence Tarek Nouioua.

Alors qu'ils ont envoyé une invitation à Ekedi

Les Mouloudéens en colère contre la JSK

Ce n'est un secret pour personne, les dirigeants du MCA étaient les premiers à avoir invité l'attaquant came- rounais Ekedi Soppo Stéve Thibault pour venir négocier son transfert au Mouloudia, mais le joueur était hier à Tizi, alors que les Mouloudéens ont fait tout pour qu'il soit là. Les dirigeants du MCA sont très en colère contre leurs homologues kabyles après avoir chipé leur joueur. Depuis quelques jours nous avons mentionné dans ces mêmes colonnes que le MCA a envoyé une invitation à l'avant-centre camerounais Ekedi Soppo Steve Thibault pour déposer la demande de visa au consultat d'Algérie à Yaoundé. Le joueur a fait le nécessaire en délivrant le visa, mais comme le MCA a connu ses jours-ci quelques

problèmes avec les joueurs à libérer, la JSK en a profité pour envoyer un billet d'avion pour le joueur afin qu'il débarque à Tizi. Kamel Kaci-Said, le DGS du MCA, qui suivait de prêt ce dossier a été choqué lorsqu'il a appris que le joueur se trouve actuel- lement à Tizi. Sur le plan règlement, nous avons appris que la JSK n'a pas le droit de recruter un joueur qui a été invité par un autre club. Ceci dit, nous avons obtenu une copie de l'invitation qu'a envoyée le Mouloudia à l'at- taquant camerounais. Selon une source sur, nous avons appris que les responsables du MCA comptent solliciter ceux de la JSK pour leur demander des explications sans oublier de contacter la FAF et même le SEF (service étrangers et frontières) pour

 L’invitation envoyée par le MCA à Ekedi
 L’invitation envoyée
par le MCA à Ekedi

bloquer la signature du joueur à la JSK. Ainsi donc, le Mouloudia a perdu un joueur de grande qualité et cela à cause du non-respect des règlements des transferts de joueurs et les dirigeants du MCA ne semblent pas près de laisser passer cette affaire du joueur Ekedi inaperçue. M. Z.

Bencheikh

mardi en

Espagne

La direction du vieux club algérois a auto- risé le DTS des jeunes Ali Bencheikh de prendre son congé annuel. L'ancien joueur du Mouloudia passera ses vacances dans la ville de Benidorm pendant une quinzaine de jours. Bencheikh se déplacera en suite en France pour des rai- sons personnelles avant de reprendre son travail à la fin du mois d'août.

Mokrani et Oudina n'iront pas à la JSMS

Pour leur première année en senior, le milieu de terrain défensif, Rabah Mokrani et le défen- seur axial, Youcef Oudina devaient jouer à Skikda, comme décidé par le direc- teur général sportif du MCA, Kamel Kaci Saïd. Cependant, les joueurs mouloudéens ont appris que le JSMS est un club amateur et qu'il ne peut pas avoir des joueurs profession- nels venant de clubs pros. Les deux joueurs n'ont pas encore réglé leur situation à quelques heures de la fin du mercato.

L'AGEx du CSA le 10 août à 15h à Bab El-Oued

Le président du CSA du MCA Torqui Messaoudi a décidé de programmé une AGEx le 10 août pro- chain à 15h dans le siège du club à Bab El-Oued. L'ordre du jour c'est les bilans moral et financier et d'autres points qui touchent le CSA du Mouloudia d'Alger.

www.competition.dz

Dimanche 30 juillet 2017

MCA

9

www.competition.dz Dimanche 30 juillet 2017 MCA 9 SIDIBÉ REFUSE MOB ne laisse pas partir à l'USMA

SIDIBÉ REFUSE

Dimanche 30 juillet 2017 MCA 9 SIDIBÉ REFUSE MOB ne laisse pas partir à l'USMA il

MOB ne laisse pas partir à l'USMA il est prêt à passer une année blanche", nous dira le frère de Sidibé. Ainsi donc, après avoir

perdu l'attaquant camerounais Ekedi qui a signé pour la JSK voilà que le MCA va perdre le défenseur malien Sidibé qui refuse de jouer

pour le Mouloudia d'Alger.

M. Z.

KACI-SAÏD

«Le MOB ne peut pas encaisser le chèque»

Tout un remue-ménage dans l'affaire Sidibé, le frère de ce dernier quand il a quitté le siège a fait une déclaration assurant qu'il a parlé de son frère et comment le MOB l'a lésé. Mais, KSK sort et éclaire tout le monde sur la question. "Tout ce que vous a dit Sidibé est un mensonge monté de toutes pièces. Il ne m'a rien dit. Il est venu juste pour deman- der les papiers de son frère qui veut jouer à l'USMA." Par ailleurs, si Sidibé refuse le Mouloudia, alors qu'en est-il du chèque donné au MOB ? Kaci-Saïd a déclaré dans ce sens : "Le MOB ne peut pas encaisser le chèque tant que le joueur n'a pas encore signé chez nous." Une façon de dire que la somme donnée aux Crabes pour le rachat du milieu défensif Sidibé revien- dra au Mouloudia.

REZKI

(p dt du club) :

«Le MOB a tenu ses engagements, au MCA de convaincre le joueur»

MOB a tenu ses engagements, au MCA de convaincre le joueur» Après le départ de Sidibé

Après le départ de Sidibé et de son frère, c'est le prési- dent du MOB, Rezki, qui arri- ve au siège pour rencontrer le directeur général sportif du MCA, Kamel Kaci-Saïd, afin de régler le souci. A sa sortie, on a contacté le concerné qui dira dans ce sens ceci : "Le MOB a tenu ses engagements jusqu'au bout. On avait donné notre parole au MCA pour donner les papiers de Sidibé aux Mouloudéens et on l'a fait. C'est au MCA maintenant de convaincre le joueur de rester chez lui. Cela ne nous concer- ne plus." Du côté béjaoui, les Mouloudéens doivent trouver la bonne formule pour convaincre le joueur à signer pour eux, car le MOB n'a rien à faire dans cette affaire dans la mesure où le MOB a remis les papiers du joueur aux Mouloudéens et donc, il ne fait plus partie de leurs préoccupa- tions. Donc, le MCA pourrait perdre en plus du joueur qui refuse de porter les couleurs du MCA, le 1,5 milliard, argent du transfert de Sidibé au MCA.

A. Z.

de jouer au MCA

PAR BADIS BESSAÏ

L'affaire du milieu de ter- rain malien Soumaila Sidibé qui semblait bouclée revient à l'ac- tualité et ceci après que les deux directions ont fini par tomber d'accord en trouvant un terrain d'entente qui arrange les deux camps, voilà que nous parvient une information disant que le joueur refuse catégori- quement de jouer au MC Alger, en effet une source générale- ment bien informée nous a confié que Sidibé a contacté hier les responsables béjaouis pour leur faire part de son refus d'évoluer au MCA.

L'USMA veut récupérer le joueur Nous avons également appris de source très proche des diri- geants béjaouis que ces derniers ont été contactés par la direc- tion usmiste pour tenter une nouvelle fois d'entrer en négo- ciation avec eux pour les rame- ner à reconsidérer le transfert du Malien Sidibé au profit du MCA et ce en offrant une meilleure offre financière. Il semblerait donc que la pression exercée par les supporters des Rouge et Noir pour récupérer Sidibé a poussé les respon- sables algérois à réessayer d'at- tirer le joueur qui avait en effet signé au profit de l'USMA dans

un premier temps avant d'être cédé au MCA par la direction du MOB contre une somme de 1,5 milliard de centimes.

Qui aura le dernier mot ? Il est vrai que le joueur a son mot à dire là-dessus, seule- ment c'est au club qui désire le prendre de payer plus cher et l'USMA semble plus que jamais déterminée à faire cet effort maintenant que les sup-

porters se sont impliqués et ne veulent aucunement voir le club rival leur chiper Sidibé. On s'attend donc à voir flamber les enchères entre les deux clubs

de la capitale.

B. B.

Le frère de Sidibé :

«Il jouera à l'USMA parce qu'il a pris de l'argent»

C'est une première dans l'his- toire du doyen des clubs algériens qu'un joueur africain refuse de por- ter les couleurs du Mouloudia. Le désormais ancien joueur du MOB Sidibé a déclaré qu'il ne veut pas jouer au MCA. Son frère qui était hier au siège du MCA pour rencon- trer le DGS Kamel Kaci-Saïd pour

trouver un terrain d'entente pour que son frère rejoigne les Rouge et Noir de Soustara n'y est pas allé par trente-six chemins pour dire que son frère ne jouera pas au Mouloudia : "C'est vrai que le MOB a tout conclu avec le Mouloudia, mais le joueur n'a rien gagné de cette transaction. Mon frère n'a pas

FAYÇAL GOURMI

frère et manager de Khaled :

«On est prêts à faire des concessions

si »

PAR AMINA Z.

Dans la matinée d'hier, les Vert et Rouge ont subi une prise de sang et d'autres tests médicaux, mais Gourmi a été prié de ne pas passer la visite médicale tant qu'il n'a pas enco- re régler sa situation avec la direction. Irrité par tout ce qu'il subit, le joueur a décidé de par- tir, mais avant, son frère est allé voir KSK s'enquérir de la situa- tion réelle. Finalement tout a été réglé puisque Gourmi a passé sa visite médicale et il est bien décidé à tout faire pour s'imposer. En effet, dans la matinée d'hier, les Vert et Rouge avaient rendez-vous au siège du club pour une prise de sang avant de se rendre à Chevalley chez le cardiologue Amrani pour les examens car- diaques. Khaled Gourmi, qui faisait partie du groupe de joueurs, était choqué, car avant de passer la visite médicale, il a été invité à rencontrer le direc- teur général KSK pour discuter de la diminution de son salaire. Le joueur était très remonté, il s'est senti directement visé, car les autres joueurs n'ont pas été autant sollicités pour la diminu- tion de leur salaire. Alors, dans

la foulée, Gourmi demande sa

libération, il en a marre de cette torture morale. Mais les diri- geants lui ont demandé de se calmer, ils ne voulaient le frois- ser, mais que la Sonatrach leur

a exigé de revoir tous les

salaires à la baisse. Alors, son frère Fayçal, qui est son mana- ger, a rencontré Kaci Saïd. En sortant du siège, il avait une attitude zen. On lui a demandé qu'elle était vraiment la situa- tion de Khaled Gourmi, le frère rassure : "Non, il n'y a aucun souci. J'ai discuté avec la direc- tion du MCA concernant mon

frère. Si le Doyen veut le libé- rer, il n'y a aucun souci, mais Kaci-Saïd a montré de l'intérêt pour garder mon frère au MCA. Il reste maintenant le montant du salaire. Pour mon- trer notre bonne foi, je lui ai dit que si la Sonatrach a décidé de diminuer tous les salaires, on est prêt à faire des concessions." Donc, si cette décision touche tous les joueurs, Khaled Gourmi est prêt à revoir son salaire à la baisse. Comme annoncé sur ces mêmes colonnes, la direction du MCA

a décidé de diminuer de 20 à 30% de salaire de chaque

joueur.

A. Z.

touché 8 mois de salaire lorsqu'il était au MOB et ils sont mentionnés sur le contrat avec le MCA que mon frère ne touchera aucun sou et qu'il signera au MCA sans négocier son salaire. Il faut savoir une chose que mon frère va jouer parce qu'il a pris de l'argent de l'USMA. Mon frère a choisi l'USMA par conviction et si le

Il part finir sa rééducation et laisse Braham Chaouch traiter son conflit avec KSK

Zerdab : «Je reviens le 15 août à l'entraînement»

Hier, Zerdab est parti en France. Il n'a rien réglé avec la direction, il a mandaté son manager, Braham Chaouch afin de continuer les pourparlers avec les dirigeants. Zahir Zerdab est plutôt concen-

tré sur sa rééducation

pour revenir très vite. L'attaquant du Mouloudia d'Alger, qui a contracté une rupture du tendon d'Achille, a été mis dans la liste des libérés. Il est venu pour voir sa situa- tion et surtout faire com- prendre au directeur général sportif qu'il n'a pas où partir, il s'est blessé au MCA et si ce dernier le liquider, il doit payer cher sa libération. Depuis, les deux parties n'ont pas trouvé de com- promis pour régler la situation. Hier, on a contacté le joueur pour savoir s'il y a du nouveau le concernant. Zerdab, avec son franc parlé habituel, dira : "Non, il n'y a rien de nouveau. Mais je ne vais pas me prendre la tête avec tout cela. J'ai mandaté mon manager pour régler la situation. Pour moi, le

plus important c'est de

me concentrer sur ma rééducation, je suis déci- dé à terminer le plus tôt

possible cette étape. Je vise en fait la mi-août pour reprendre les entraînements. Je vais tout faire pour y parve-

nir." Zerdab veut montrer

à tout le monde et sur-

tout aux dirigeants du MCA qu'il sera de retour en septembre et non pas en décembre comme le croient les dirigeants mouloudéens :

"Je reprend les entraîne- ments à la mi-août et je

serais prêt à la compéti- tion vers le 15 sep- tembre. Quand j'ai choisi le centre de rééducation d'Amiens, c'est pour gagner des mois de rééducation. Je me donne

à fond et quotidienne-

ment pour retrouver mes sensations. J'ai la rage pour retrouver toutes mes capacités afin de répondre à mes détrac- teurs sur le carré vert." Une façon de faire com- prendre à tout le monde que Zerdab n'est pas fini et ce n'est pas cette blessure au tendon d'Achille qui va le mettre au frigo. Est-ce que KSK va revoir son dossier et le repêcher comme il l'avait fait avec Gourmi,

où bien va-t-il lui faire comme à Kacem Mehdi et l'envoyer directement

chez les Réservistes. Cependant, concernant le paiement du joueur, il est clair que la direction de Ladj ne pourra pas lui payer ses indemnités qui

dépassent les deux mil- liards. A. Z.

il est clair que la direction de Ladj ne pourra pas lui payer ses indemnités qui

www.competition.dz

Dimanche 30 juillet 2017

10 NAHD  Défait et éliminé par le Ahly du Caire (2-1)  Musculation et
10
NAHD
Défait et éliminé par le Ahly du Caire (2-1)
Musculation
et récupération
au menu d’hier
matin
Comme à chaque
lendemain de match, les
coéquipiers de Boussouf
ont eu droit à une séance
de musculation suivie
d’une séance de
récupération avec sauna
et bain glacé, pour les
éléments qui ont disputé
la veille le match face au
Ahly.
LE NASRIA N’A
PAS DÉMÉRITÉ
Une virée aux
Pyramides au
programme
PAR MOHAMED ADRAR
4 jours de repos
Comme rapporté par nos
soins dans notre édition
d’hier, la délégation
nahdiste sera de retour
au pays demain après-
midi en prenant le vol de
14h30 du Caire. Une fois
arrivés en Algérie, les
coéquipiers de
Boulaouidet bénéficieront
de quatre jours de repos
et non des moindres,
puisque la séance de
reprise des
entraînements est
prévue samedi 5 août à
17h au complexe
Bensiam.
Défaits par le Ahly du
Caire dans une rencontre qui a
été malheureusement faussée
par un arbitrage qui n’a pas été
à la hauteur de l’événement, les
Sang et Or ont quitté cette
Coupe arabe des clubs cham-
pions avec les honneurs, en
ayant tenu tête aux meilleures
formations arabes. Le Nasria
n’a clairement pas démérité
dans cette compétition, encore
mieux lors du dernier match
livré face au Ahly d’Egypte, où
il aura fallu l’aide de l’arbitre
irakien pour que les Cairotes
réussissent à passer l’écueil
nahdiste. Une prestation plutôt
honorable pour les Nahdistes
qui quittent cette compétition
arabe la tête haute, en ayant
montré un visage séduisant.
d’aujourd’hui Après avoir signé
une campagne plutôt
réussi en cette
Coupe arabe des
clubs champions, les
coéquipiers de
Gasmi ont enfin eu
droit à un repos ou
plutôt au tourisme,
question de décom-
presser après avoir
vécu cette compéti-
tion sous pression.
La délégation nah-
diste ira ce matin à
10h visiter les pyra-
mides égyptiennes
pour une virée tou-
ristique bien
méritée.
Entraînement
l’après-midi
NAHD a évolué lors de cette
coupe arabe sans pas moins de
quatre éléments, potentielle-
ment titulaires, et qui auraient
apporté sans nul doute un vrai
plus à l’équipe. Il y a d’abord
lieu de relever l’absence de
Chouiter, un joueur qui faisait
partie des titulaires dans le 11
de Neghiz, et qui a dû renoncer
à cette coupe arabe pour un
souci administratif. Les deux
défenseurs centraux Cherfaoui
et Maâziz sont, eux aussi, des
éléments sur lesquels il va fal-
loir bien miser cette saison vu
leur expérience et leurs quali-
tés. Enfin Hichem Cherif est lui
aussi très attendu pour renfor-
cer le secteur offensif nahdiste,
qui a cruellement manqué de
solutions lors de cette coupe
arabe.
LA DÉCLARATION
DE RAOURAOUA A
VEXÉ LA DÉLÉGATION
NAHDISTE
Stage de
10 jours à
Gammarth
Sorties prometteuses
Trois matchs, une victoire et
deux défaites, voici donc le
bilan nahdiste lors de cette
Coupe arabe des clubs cham-
pions. Un bilan certes pas très
reluisant sur le plan comptable,
mais la réalité du terrain fut
tout autre, d’autant plus que
beaucoup de paramètres
jouaient en défaveur du club
nahdiste à l’abordage de cette
coupe arabe, comme l’absence
d’un certain nombre de
joueurs, ainsi que la très courte
préparation consacrée pour ce
rendez-vous aussi relevé. Le
Nasria aura rendu trois belles
copies ; que ce soit face aux
Emiratis d’El-Wihda, face aux
Jordaniens d’El-Fayçali ou bien
face aux Egyptiens du Ahly, le
NAHD a fait honneur à son
statut de représentant du foot-
ball algérien, faisant douter et
bouger ses trois adversaires.
Des prestations prometteuses
qui laissent augurer d’une sai-
son plus radieuse que la précé-
dente.
La déclaration de l’ex-président
de la Fédération algérienne de
football, Mohamed Raouraoua,
à la chaîne égyptienne ON
Sport, n’est pas passée inaper-
çue dans le camp nahdiste,
puisqu’en plus de Kamel Saoudi,
qui a réagi violemment en trai-
tant Raouraoua de vendu égyp-
tien, les joueurs et les officiels
nahdistes présents au Caire ont
été déçus et très vexés par la
déclaration de leur compatriote
qui leur a souhaité la défaite
face aux Egyptiens du Ahly. Les
Nahdistes ont d’ailleurs lié les
déclarations de Raouraoua à
l’arbitrage irakien pour dire que
tout était orchestré pour que
l’Ahly passe en demi-finale.
M. A.
Les joueurs repren-
dront les choses
sérieuses dès
l’après-midi avec la
séance prévue à 17h
sur le terrain des
forces aériennes.
Une séance qui verra
sans nul doute le
coach Neghiz pour-
suivre sa prépara-
tion estivale en vue
de la reprise du
championnat natio-
nal, prévu dans
moins d’un mois.
M. A.

Après quelques jours passés à Alger, avec des séances quotidiennes, les Sang et Or prendront, comme à leur habitude à cette période de l’année, la destination tunisienne, plus précisément vers Gammarth pour leur stage de préparation d’une dizaine de jours. Le départ des Nahdistes est prévu les 9, 10 ou 11 de ce mois d’août, cela dépendra de plusieurs paramètres. Le choix de la destination tunisienne est dicté par la disponibilité de sparring- partners sur place en Tunisie, contrairement à Alger où le NAHD aura du mal à caser des matchs amicaux.

Harrag

expulsé

La fin de match houleuse entre le Nasria et l’Ahly du Caire a vu l’arbitre de la rencontre brandir le carton rouge à la figure d’un joueur nahdiste, en l’occurrence Chemseddine Harrag. Très en colère envers le referee du match, les joueurs nahdistes sont allés protester énergiquement en faisant savoir à l’Irakien qu’il avait faussé la partie en accordant un penalty imaginaire au Ahly. C’est à ce moment- là que Harrag va pousser l’arbitre de la partie des deux mains ; ce qui lui a valu une expulsion qui n’est ni plus ni moins qu’anecdotique.

Avec Chouiter, Maâziz, Cherfaoui et Hichem Cherif, le Nasria sera encore plus fort Pour ceux qui suivent de très près l’évolution du Nasria, l’optimisme est bien de mise en vue des échéances futures, d’autant plus que l’équipe nah- diste sera renforcée par d’autres éléments qui apporte- ront sans nul doute un plus à l’équipe. Il faut dire que le

Comme après chaque match joué, nous revenons sur la prestation des joueurs et celle de

Comme après chaque match joué, nous revenons sur la prestation des joueurs et celle de l’équipe, qui s’est parfaitement bien comportée en contenant d’abord les assauts des Egyptiens, avant de porter l’estocade en seconde période, où le Nasria a man- qué de peu l’exploit. Le dispositif mis en place par le coach Neghiz était parfait, seuls les change- ments semblaient un peu tardifs. Retour sur la prestation des joueurs.

Boussouf : Match assez propre de la part du gardien nahdiste, qui a fait le boulot, hormis sur une erreur d’appréciation qui a failli lui coûter un but en première période.

Allati : Très bon défensivement, Walid Allati a péché lors de cette rencontre dans le jeu offensif. Très approximatif dans ses transmissions, il a eu beaucoup de déchets et de balles perdues, sans doute obnubilé par l’enjeu de la rencontre.

Khacef : Il a certes souffert face aux assauts des Egyptiens, mais le jeune Khacef a pu sortir son

match. Le n°39 nahdiste a prouvé qu’il restait un concurrent sérieux à Boutebba pour une place de titulaire sur ce couloir gauche de la défense.

Khiat : Match très compliqué pour l’enfant de Grarem. Le n°23 nahdiste a souffert le martyre lors de cette rencontre face à l’attaquant égyptien Azaro, qui a gagné de nombreux duels face à l’Algérien. Il était d’ailleurs derrière le penalty accordé au Ahly, même si la faute de Khiat était peu évidente.

Laribi : Pas le moindre doute, Laribi est un défenseur hors pair et son match de vendredi prou- ve que le NAHD tient là son homme de base de la défense. L’enfant de Sour El-Ghozlane a été encore une fois excellent et irréprochable.

Harrag : Très actif au milieu du terrain, Chemseddine Harrag a réussi une prestation plutôt correcte. L’ex-Harrachi a tout donné lors de cette partie ; son abattage est d’ailleurs très difficile- ment égalable, ses balles précises également. Un joueur désormais précieux.

Ouertani : Moins en vue que lors des deux précédents matchs, Mehdi Ouertani aura rendu une copie plutôt correcte lui aussi. Le n°17 nahdiste a fait de son mieux face à des joueurs plus frais phy- siquement. Pas grand-chose à lui reprocher.

Addadi : L’enfant de Saida a souffert encore une fois sur le plan physique, lui qui a réussi des coups d’éclat par moments avant de se perdre dans le match. Physiquement émoussé, Addadi n’a pu suivre le tempo du match.

Ouali : Match décevant de la part de Billel Ouali, qui a touché très peu de ballons, et lorsqu’il l’a fait, il a très souvent fait le mauvais choix. Totalement transparent lors des 60 minutes qu’il a passées sur le terrain, il n’a pas su justifier la confiance de son entraîneur.

Boulaouidet : Première titularisation et pre- mier but pour le Constantinois, qui a bien pesé sur la défense cairote. Le n°9 nahdiste a été à la hau- teur de la confiance de son entraîneur, lui qui aurait pu inscrire d’autres buts lors de cette partie.

Gasmi : Toujours aussi généreux dans l’effort, Ahmed Gasmi a eu cette fois-ci plus de mal face aux Egyptiens. Associé à Boulaouidet, Gasmi s’est battu comme il a pu, mais le physique ne suivait pas. Neghiz devait d’ailleurs le remplacer, mais il ne l’a inexplicablement pas fait.

Ouhadda : Passeur décisif sur le but de Boulaouidet, Zakaria Ouhadda a apporté un peu plus au secteur offensif nahdiste. Son incorporation a d’ailleurs donné plus de percussion et de présence au jeu offensif de son équipe.

Ardji : On se demande où est passé Ardji de la saison dernière ; l’ex-Usmiste n’a été que l’ombre de lui-même lors de cette Coupe arabe des clubs champions. Lui qui a eu la balle de la qualification, mais son tir n’était pas cadré alors qu’il se trouvait seul face au gardien égyptien. Décevant.

Haroune : Il n’a joué que les arrêts de jeu ; très peu pour pouvoir le juger.

M. A.

www.competition.dz

Dimanche 30 juillet 2017

MCO

11

www.competition.dz Dimanche 30 juillet 2017 MCO 11 Après la défaite de vendredi BOUAKEZ : «J'AI MIS
Après la défaite de vendredi BOUAKEZ : «J'AI MIS volontairement ma défense en difficulté» Le
Après la défaite de vendredi
BOUAKEZ : «J'AI MIS
volontairement ma défense
en difficulté»
Le MCO, qui disputait avant-hier
après-midi, son deuxième match
amical, en l'espace de 24 heures, a
été défait par une méritante équipe
du Mouloudia de Saïda.
PAR M. STITOU
En cette période de
préparation, le résultat n'a aucune
importance. D'ailleurs, Moez
Bouakez l'a déclaré à l'issue de la
rencontre. "Pour ce match, en
deuxième mi- temps, on a donné
la chance aux éléments dont
c'était le dernier jour pour les
essais", expliquera le coach
tunisien. Dans ce match, alors que
l'attaque ne s'est créée
pratiquement aucune occasion
franche, c'est le secteur défensif
qui montra des signes de
faiblesse. "Détrompez-vous, c'est
moi qui ai mis la défense en
difficultés en seconde mi- temps,
en alignant trois défenseurs
derrière, alors que nos latéraux
ont joué
pratiquement
comme ailiers",
répliquera le coach, qui ajoute :
"On est en train d'essayer toutes
les variantes, même si nous
savons pertinemment que
beaucoup de travail attend
l'équipe, mais comme je l'ai dit,
on est qu'à notre deuxième
semaine d'entraînement."
«On peut recruter même
après le 31 juillet»
Dans deux jours, le délai des
signatures va expirer, le MCO,
qui devrait enregistrer des
renforts avant ce délai, n'est pas
pressé, selon Moez Bouakez : "De
toute façon, on peut recruter
même après, on a jusqu'au 6 août
pour le faire tout en payant une
amende." Alors que des noms
circulent dans l'entourage du
club, tels que ceux de Mokdad
(MCA), Hamdadou ou Dahmane
(ASMO), d'ici demain, d'autres
noms vont certainement s'ajouter.
Quant aux éléments qui ont
montré pendant les essais qu'ils
ont du talent, Bouakez ne veut
pas prendre seul la responsabilité
de les recruter : "Pour Toumi, on
va discuter de son sort lors de la
réunion de ce samedi. En
revanche, pour Yaâkoub,
Benzahzouh et Souidini, d'ores et
déjà, je vous annonce qu'ils ne
seront pas retenus."
M. S.

Dahmane veut revenir
Hamza Dahmane, qui a quitté l'ASMO
cette intersaison, désire revenir au
MCO, sachant que ce club où il est
passé il y a quelques saisons, serait
à la recherche d'un gardien.
Toutefois, il attend un contact
officiel de la part du MCO pour
discuter éventuellement de sa venue
au club.
Lakhdari : «Ce n'était qu'un
match de préparation»

Le transfuge du MOB
reconnaît que l'équipe est
encore en rodage et qu'il va
falloir du temps pour que la
mayonnaise prenne.
Baba chez le wali
Accompagné de Haddou et Salem
Fodil, le premier responsable du
MCO avait rencontré hier en
milieu d'après-midi, M. Chérifi
Mouloud, le nouveau wali
d'Oran.
Quel constat faites-vous après
cette première sortie en
amical ?
Absolument, Saïda a été un bon
adversaire. Certes, une équipe du palier
inférieur lorsqu'elle croise une équipe
qui évolue dans un palier supérieur,
elle essaie toujours de lui mener la vie
dure. Comme je l'ai dit, il n'y a pas lieu
de s'inquiéter, il ne s'agissait que d'un
match amical où notre objectif est de
parfaire les automatismes, le résultat
n'était pas si important. Depuis l'enta-
me de la préparation, on fait un grand
travail physique. Evidement, les jambes
sont un peu lourdes, mais tous ces sacri-
fices qu'on fait, c'est pour arriver en
championnat dans une forme optimale.

Réunion dirigeants-
staff technique
Comme vous le savez, on est
en pleine préparation avec deux
entraînements par jour.
L'entraîneur est conscient de la
valeur de son groupe et peu importe les
résultats, on cherche surtout à amélio-
rer notre jeu. On va bien entendu
essayer de corriger nos lacunes, je suis
sûr qu'on va s'améliorer au fil des
matches.
Néanmoins, gagner même en amical
aura des effets psychologiques
positifs sur le groupe…
Hier, une réunion entre les
dirigeants et les membres du staff
technique devait se tenir ; l'objet de
cette réunion est d'arrêter la liste
des joueurs, ainsi que les conditions
de travail qui seront mises à la
disposition de l'équipe, notamment
durant le stage de Gamarth
(Tunisie). On y reviendra avec plus
de détails sur cette réunion, dans
notre prochaine livraison.
La défense, dont vous faites partie,
n'a pas montré des signes
rassurants…

On est encore à la recherche des
repères, ça va prendre un peu de
temps, mais nos supporters ne doivent
pas paniquer ; avec l'enchaînement des
matches, ça va venir.
On ne va tout de même pas collec-
tionner les revers dans cette phase de
préparation. On doit gagner des
matches, c'est surtout pour le moral et
en même temps, ça va donner confian-
ce. Les matches amicaux ne constituent
pas un bon baromètre pour situer le
niveau de l'équipe, on a vu des équipes
gagner tous leurs matches amicaux,
mais échouer après en compétition offi-
cielle. Je préfère de loin perdre en ami-
cal et gagner en championnat.
Hamdadou, l'unique
solution
Devant recruter absolument un
défenseur axial chevronné, la
direction n'a pas d'autre solution en
vue que celle de Hamza Hamdadou.
Ce dernier, qui n'a pas signé à l'USB
qui lui a proposé un bon contrat à
cause d'un différend concernant le
virement de l'avance de salaires
qu'il devait empocher, serait, dit-on,
avide de revanche, d'où sa
motivation à porter le maillot
du MCO.
Cherchez-vous à appâter les
supporters qui s'interrogent
vraiment sur le niveau de cette
équipe newlook ?
Comment avez-vous été accueilli par
le groupe ?
Je ne suis pas en train de vendre du
vent aux supporters. Franchement, il y
a de la qualité dans notre effectif, il suf-
fit d'être patient avec nous. Après, c'est
certain, tout le monde sera convaincu
du niveau de notre équipe.
De ce côté, il n'y a pas de problèmes,
au MCO, les joueurs sont des gars de
bonnes familles. Par ailleurs, je tiens à
vous rappeler que depuis que j'ai com-
mencé dans le haut niveau, le MCO est
mon 4e club, donc pour l'adaptation, je
sais comment m'y prendre afin de bien
m'intégrer à mon nouvel environne-
Il
faut reconnaitre que le MCS vous
ment.
a
donné du fil à retordre…
M. S.

Athmani dans le vestiaire

Fraîchement signataire au MCS, Walid Athmani, qui était présent au stade Ahmed Zabana avant- hier, est passé au vestiaire de son ancienne équipe pour saluer les joueurs et les membres du staff.



Guitarni écarté de l'effectif

Le gardien de but espoir, Guitarni, qui s'entraînait avec l'équipe première, a été informé ce vendredi de sa mise à l'écart, alors que Natèche aura comme doublure Della, promu en seniors cette saison. L'entraîneur des gardiens, Karim Saoula, a été chargé de superviser les gardiens de l'équipe réserve et de retenir le meilleur d'entre eux, a-t-on appris.



Hamidi dans un poste inédit

Avant-hier, Walid Hamidi, qui évolue habituellement en attaque, a été aligné en seconde mi- temps comme arrière latéral gauche. Cet élément sera, d'après nos informations, tester une autre fois dans ce poste pour voir s'il peut constituer une solution dans ce couloir.



Tiaïba se cherche encore

Mohamed Tiaïba, qui a été recruté pour marquer des buts, ce qui est sa spécialité, est resté muet pendant le match MCO-MCS (0-1), car privé de ballons négociables, d'après ce qu'on a constaté. Tiaïba est à la recherche de ses repères en attaque, une fois adapté au jeu de l'équipe de par ses qualités, Tiaïba fera sans doute parler la poudre. A noter qu'avec son concurrent direct au poste, à savoir Amin Souibaah, l'entraîneur a fait jouer chacun d'eux 65 minutes. Souibaah, qui a joué la veille contre le WAT, a inscrit un but de toute beauté d'ailleurs.



3 rencontres amicales en Tunisie

D'après Moez Bouakez, son équipe disputera trois matches amicaux, pendant le stage de Gamarth, d'après le néo-coach du MCO, il est possible que son équipe affrontera l'Espérance de Tunis et le Club Africain. En effet, on attend la confirmation de ces matches avec les deux géants du football tunisien.



MCO-CRT de jeudi confirmé

La rencontre entre le MCO et le Chabab Aïn Témouchent de ce jeudi est confirmée, le coup d'envoi de cette troisième joute amicale depuis l'entame de la préparation est fixé à 17h30.



Benamara exempté

Touché à l'œil (ouverture de l'arcade sourcilière) après un coup reçu la veille face au WAT, Hafid Benamara s'est contenté d'un entraînement en solo vendredi. A signaler que le défenseur axial, Bendjelloul, qui souffrait de douleurs dorsales, a joué avant-hier.

www.competition.dz

Dimanche 30 juillet 2017

 Un confrère anglais nous l'a indiqué ce week-end Tentative de détournement DE L'ARGENT DE

Un confrère anglais nous l'a indiqué ce week-end
Tentative de
détournement
DE L'ARGENT
DE SLIMANI ?
Un journaliste anglais proche de
Leicester City nous a indiqué ce
week-end qu'il y aurait une tentative
de détournement de la prime de
solidarité (300 000 €) du transfert
de Slimani du Sporting aux Foxes,
et ce, de la part d'un responsable
du CRB. Explication.

PAR SOFIANE BOULAOUCHE
Les
l'encaissement de cette importante
somme d'argent pour vice de
procédure.
Tel que nous l'avions indiqué
dans quelques-unes de nos
éditions du mois d'avril dernier, le
seul bénéfice que le Chabab Riadhi
de Belouizdad tirera du transfert
d'Islam Slimani du Sporting à
Leicester concerne la prime de
solidarité exigée par la FIFA.
Concernant donc ce transfert dont
Mais qu'est-ce qui
se passe au CRB ?
Selon notre source, ce n'est pas
une ou deux fois que les
correspondants algériens du club
anglais envoient des données
bancaires personnelles. Cela s'est
la valeur a été fixée à 30 M€, la
prime de solidarité s'élève à
300 000 € que le Chabab devait
encaisser en deux temps, la
première au mois d'avril dernier et
fait plusieurs fois depuis le début
de l'année en cours, chose qui est
considérée comme une tentative
de détournement de cette prime de
solidarité et qui est en soi,
la seconde au début du mois de
juillet en cours. Néanmoins, rien
de tel n'a eu lieu. Et pour cause,
selon un journaliste anglais avec
lequel nous avons pris attache ce
week-end, au lieu que la direction
du Chabab envoie à son
homologue de Leicester City un
code SWIFT correspondant aux
données bancaires du club lui-
même (c'est-à-dire du CRB), celui-
également, une infraction aux
réglementations de la FIFA, d'où le
refus des responsables financiers
de Leicester City de valider cette
transaction. Cela nous imposerait
donc à nous interroger sur la
manière avec laquelle le CRB est
géré depuis une certaine période.
Cette histoire de l'argent de
Slimani nous laisse soulever
beaucoup de doutes sur plusieurs
sujets.
ci (le code SWIFT) correspondant,
selon notre source, à un compte
bancaire personnel et il s'est avéré
qu'il s'agit d'un dirigeant
belouizdadi. Donc tout
naturellement, le club anglais a
tout rejeté, ce qui a donc retardé
Cela expliquerait
beaucoup de choses !
Tout le monde s'interroge par
rapport à ce qui est en train de se
préparer au CRB. Rien n'est
rassurant au sein de ce club qui
vient pourtant tout juste de
remporter la coupe d'Algérie suite
à quoi il a encaissé pas moins de
16 milliards de centimes en dehors
des 300 000€ qui restent toujours
bloqués. Le Chabab a beaucoup
d'argent, du moins assez pour
bâtir une équipe de rêve, mais rien
de cela n'a eu lieu puisqu'on a fait
le choix de construire une équipe
bon marché.
Pas très grave puisque dans le
football, l'argent ne fait pas
souvent des miracles et cela
pourrait donc être un choix
économique de la part de la
direction ? Mais cette histoire de
l'argent de Slimani nous fait
remonter à quelques semaines en
arrière pour nous offrir quelques
éléments de réponse sur certains
incidents qui ont émaillé la vie du
club, dont cette histoire des deux
amis qui bossaient en parfaite
harmonie pendant plus de six
mois avant qu'ils ne se séparent
pour des raisons (une raison en
réalité) que tout le monde connaît.
Néanmoins la vraie raison, celle
que les gens ignorent, est l'argent.
Affaire à suivre…
S. B.

Malek

12

CRB

l'argent. Affaire à suivre… S. B. Malek 12 CRB Le CRB en stage à Alger Depuis

Le CRB en stage à Alger

Depuis hier, le Chabab a commencé son premier stage bloqué dans le cadre de la préparation de la pré- saison. L'équipe est à l'hôtel New- Dey à Hussein-Dey. Le regroupement s'étalera sur une semaine au moins pendant lequel la préparation s'effectuera entre le stade du 20- Août, le matin, et le stade de la Protection civile à Dar El-Beïda le soir. Notons que le stade de la Protection civile a été doté d'une nouvelle pelouse synthétique qui a beaucoup plu au staff technique.

pelouse synthétique qui a beaucoup plu au staff technique. HAMIA n'a toujours pas repris L'attaquant Mohamed
pelouse synthétique qui a beaucoup plu au staff technique. HAMIA n'a toujours pas repris L'attaquant Mohamed

HAMIA

n'a toujours pas repris

L'attaquant Mohamed Amine Hamia n'a toujours pas repris les entraî- nements en raison de son problème au genou. Il se présente aux séances de tra- vail en tenue de ville sans pouvoir rien faire pendant que ses coéquipiers crava- chent pour gagner la confiance du coach. Une situation contraignante pour le joueur qui, notons-le, souffre d'une blessure au genou qu'il a contractée il y a deux mois, lors de la demi-finale de la coupe d'Algérie contre l'USMBA.

Il n'a pas le moral Selon ses proches, le moral de Hamia est au plus bas. D'une part il y a sa blessure et d'autre part il y a l'ambiance au club, dans laquelle, selon une source sûre, il ne s'identifie plus. Cela ne concerne pas le groupe de joueurs, mais c'est plutôt à cause de tout ce qui s'est passé au CRB depuis la finale de la coupe d'Algérie et notamment suite au départ de ses coéquipiers dont il est très proche ces trois dernières semaines. S. B.

sollicité pour

un stage

à Ifrane

Très surprenant comme histoire, la direction du Chabab a sollicité il y a quelques jours l'ancien président du CRB, à savoir Réda Malek, pour que ce dernier apporte une aide à l'équipe en lui finançant un stage à l'étranger. C'est une information officielle. En effet, des proches de Hadj Mohamed ont pris attache avec l'ancienne direction afin de lui demander de prendre en charge un stage bloqué d'au moins une semaine à Ifrane, au Maroc.

supporters

très inquiets

Pour leur part, les amoureux du Chabab sont très inquiets de la manière avec laquelle la direction en place gère la présente pré- saison. Ils craignent que la préparation de l'équipe pour la nouvelle soit catastrophique, et ce, en raison du manque flagrant de moyens que les responsables du CRB sont censés mettre à la disposition du staff technique d'Ivica Todorov.

Vers la résiliation du

CONTRAT DE SAYEH

Vers la résiliation du CONTRAT DE SAYEH

Tel que nous l'avions indiqué dans une de nos récentes livraisons, le président de la JSS, à savoir Zerouati, ne veut pas lâcher son joueur, Sayeh, qui a signé au CRB, même si son contrat avec son club n'a toujours pas pris effet.

Du côté de la Saoura, on ne lâche pas l'affaire et pour ne pas perdre de temps, les dirigeants du Chabab songe sérieusement à résilier le contrat du joueur en question et passer à la recherche d'un nouveau meneur de jeu. Selon nos informations, la résiliation avec Sayeh devait avoir lieu hier soir.

Il sera le 3 e L'arrivée de Bramki confirme les intentions de la direction du CRB à propos de Sayeh. Ce dernier devrait sans nul doute être le 3e joueur

que les dirigeants belouizdadis vont libérer moins de deux semaines seulement après qu'ils aient été recrutés. Sayeh donc pourrait s'ajouter à cette liste considérée comme étant longue, par les supporters, qu'il composera avec le défenseur Bouraoui et le milieu de terrain Labani qui vient d'ailleurs de signer à l'US Biskra.

Du bricolage ! Une direction de club, qui a terminé la saison avec un titre et

qui ambitionne faire mieux et jouer sur cinq fronts lors de la nouvelle saison, fera-t-il pire que ce que la direction du CRB est en en train de faire ? La réponse devrait sans doute être une négation, puisque très clairement ce qui se passe au Chabab continue de susciter l'inquiétude auprès des supporters qui se demandent quant à l'issue d'une aussi mauvaise gestion d'une période importante comme le mercato d'été. Rien ne rassure au CRB actuellement, et le fait de libérer trois joueurs quelques jours seulement après les avoir engagés prouve que ce qui est en train de se faire, c'est du

bricolage !

S. B.

Bramki prêté

au Chabab

Comme les joueurs de la liste des libérés ont refusé de partir, la direction du MCA a décidé de prêter les jeunes du club. Mohamed Amine Bramki qui est l'un des joueurs talentueux de l'équipe espoir la saison dernière a été prêté pour deux ans au Chabab de Belouizdad pour ensuite revenir au Mouloudia d'Alger. L'enfant d'El-Biar qui voulait rester au MCA était contraint de quitter le Mouloudia après le refus des joueurs à libérer de partir.

Il est en contact permanent avec les dirigeants du club

Le CRB insiste pour Mokdad

Abdelmalek Mokdad fait partie de la liste des joueurs mouloudéens à libérer, mais comme ses coéquipiers Kacem, Zerdab et Kacem , il a refusé de partir malgré ses contacts avec le club de Laâqiba qui insiste pour l'avoir parmi l'effectif des Rouge et Blanc. En effet, le meneur de jeu du MCA Abdelmalek Mokdad pourrait quitter le MCA avant la fin de ce mercato surtout que les dirigeants du CRB semblent décidés plus que jamais à l'avoir dans leur effectif.

Selon une source sûre, nous avons appris que le joueur a été encore une fois

contacté dans la soirée de vendredi pour le convaincre d'opter pour le CRB, mais le joueur continue à temporiser jusqu'à qu'il aura des garanties de toucher le même salaire qu'il touchait au MCA. Une chose est sûre, Abdelmalek Mokdad pourrait jouer pour le CRB surtout que le MCA ne veut pas le garder et cela sera confirmé d'ici le 31 juillet, date limite pour la fin du

mercato.

M. Z.

www.competition.dz

Dimanche 30 juillet 2017

USMH 13  IFTICEN Bonne ambiance dans le groupe revient à de meilleurs sentiments L'entraîneur
USMH
13
IFTICEN
Bonne ambiance
dans le groupe
revient à de meilleurs
sentiments
L'entraîneur de l'USMH Younès Ifticen est revenu à de meilleurs
sentiments 24 heures seulement après avoir démissionné,
en décidant de reprendre du service hier à la séance de reprise.
Après une journée de
repos qui leur a été
accordée vendredi, les
joueurs de l'USMH ont
repris hier les
entraînements à
Bouchaoui dans une très
bonne ambiance suite au
retour de l'entraîneur
Younès Ifticen qui est
revenu à de meilleurs
sentiments. Après une
pression insupportable
plusieurs jours durant, les
joueurs respirent enfin et
retrouvent la joie de
s'entraîner.
PAR MASSINISSA HACHOUR
Comme nous l'avions évoqué dans notre
édition précédente, le coach Ifticen s'est réuni
vendredi soir avec le président Abdelkader
Mana. Ce dernier a tout fait pour
convaincre son entraîneur de poursuivre
sa mission. Une bonne nouvelle qui ras-
sure les supporters harrachis et les
joueurs qui souhaitent voir leur équi-
pe préparer la nouvelle saison dans
de bonnes conditions.
mission. La direction du club a cependant
trouvé les mots justes pour le ramener à de
meilleurs sentiments, dès le lendemain de sa
démission, notamment, en lui expliquant
que cette frange de supporters ne représente
pas la totalité des fans harrahis.
Entraînement
le matin
à Bouchaoui,
le soir à Semmar
Il a reçu des garanties
Comme nous l'avons rapporté sur
ces mêmes colonnes, le président
Mana tient beaucoup à son entraî-
neur Younès Ifticen pour assurer
une bonne préparation d'intersai-
son. Connu par son amour pour
l'USMH, le champion du monde
militaire a reçu des garanties de
la part de son président qui lui a
promis de tout faire pour lui
assurer la sécurité et aussi per-
mettre au staff technique de pré-
parer l'équipe dans de bonnes
conditions. L'entraîneur Ifticen
avait expliqué sa démission par le
manque de moyens pédago-
giques et surtout le conflit
avec une frange de sup-
porters qui l'ont décou-
ragé à poursuivre sa
«Je n'ai pas pu rester insen-
sible à l'appel des supporters»
Dans ses déclarations à des proches, l'entraî-
neur Younès Ifticen leur a fait savoir qu'il ne
pouvait pas rester insensible à l'appel des
dirigeants et des supporters qui lui ont
demandé de rester à l'USMH. "Les respon-
sables du club étaient nombreux à m'appeler
après avoir appris la nouvelle. Des suppor-
ters s'étaient même déplacés chez moi pour
me dissuader de partir et je n'ai pas pu rester
insensible à leur appel. Donc, j'ai décidé de
reprendre mon travail", a déclaré Ifticen à
ses proches.
Il a dirigé hier
la séance à Bouchaoui
Le lendemain de sa réunion avec le président
Abdelkader Mana, l'entraîneur Younès
Ifticèn s'est rendu à Bouchaoui pour diriger
la séance de reprise. Sa présence à l'entraîne-
ment a soulagé les joueurs et les autres
membres du staff technique, Bechouche,
Benomar et Layachi. Le premier responsable
de la barre technique harrachie poursuivra
sa mission officiellement à l'USMH.
Après la séance
d'entraînement d'hier-
matin dans la forêt de
Bouchaoui, en présence de
la majorité des nouvelles
recrues, le staff technique
a donné rendez-vous à ses
poulains pour une seconde
séance au stade
communal de Semmar. La
séance était prévue à 18h
pour poursuivre le
programme de préparation
avant de se rendre en
Tunisie le 3 août prochain
pour un regroupement de
deux semaines.
Debbari et Mellal
ont repris
M.
H.
MEBARKI
BELARBI : «La direction
RÉCUPÉRERA
a fait un recrutement de qualité»
aujourd'hui sa lettre
de libération
En contacts avancés avec
l'USMH depuis plusieurs semaines,
le milieu de terrain offensif de la
JSK Bilal Mebarki aurait trouvé un
arrangement avec les responsables
de l'USMH pour parapher un
contrat chez les Harrachis. D'après
certaines indiscrétions, le joueur n'a
pas encore récupéré sa lettre libéra-
tion de la JSK ; il sera attendu
aujourd'hui au siège du club pour
négocier avec les dirigeants
kabyles. Si Bilal Mebarki réussit à
récupérer sa lettre de libération
aujourd'hui, il signera officielle-
ment son contrat avec l'USMH, le
club où il a déjà évolué par le passé.
Le milieu récupérateur des Jaune et Noir Kamel Belarbi estime
que les dirigeants harrachis ont réussi un bon recrutement jusque-
là en pliant le départ de plusieurs cadres. Le jeune de 20 ans
honorera sa première sélection chez les A' et souhaite taper dans
l'œil d'Alcaraz pour prendre part au CHAN-2018.
L'entraîneur Ifticen est revenu sur
sa décision de quitter l'USMH,
un commentaire ?
Une très bonne nouvelle. Ifticen
est un bon entraîneur qui n'est pas
Absents mercredi et jeudi
derniers, les deux cadres
harrachis Abdelhak
Debbari et Benamar Mellel
ont repris hier les
entraînements avec le
groupe. Ces deux
éléments, qui n'ont pas
saisi la Chambre de
résolution des litiges
contrairement aux autres
joueurs qui ont quitté le
club, s'inquiètent pour leur
situation financière, eux
qui n'ont pas perçu leur
argent depuis plus de six
mois.
à
présenter ; avec lui je suis
persuadé qu'on réalisera une bonne
Vous n'avez pas pris part à la
séance d'entraînement à
Bouchaoui, quelles sont les
raisons ?
J'ai eu l'accord du staff
technique pour faire
l'impasse sur les deux
séances d'entraînement
programmées aujourd'hui
(ndlr : l'entretien réalisé hier
après-midi) à Bouchaoui et
Semmar pour me reposer
avant de rejoindre la
sélection des A',
dimanche au CTN de
Sidi Moussa.
mais je suis appelé à
défendre les
couleurs nationales.
saison. C'est quelqu'un qui maîtrise
très bien son sujet, et les dirigeants
ont bien fait de le retenir. L'USMH
Benaldjia
et Belarbi
besoin de stabilité sur tous les
plans, notamment durant cette
période de préparation.
a
absents
«Je finaliserai
très bientôt»
Joint hier par nos soins au télépho-
ne, Mebarki a bel et bien confirmé
l'information. Il nous a révélé par la
même occasion que les choses avan-
cent parfaitement bien avec les res-
ponsables de l'USMH, mais son
seul souci est de récupérer sa lettre
de libération de la JSK. Il nous dira
à ce sujet : "Les choses avancent
dans le bon sens. Nous sommes en
pleines négociations. Il ne manque
que ma lettre de libération pour
rejoindre l'USMH. J'ai rendez-vous
demain (ndlr : entretien réalisé hier)
avec les responsables de la JSK et
j'espère qu'on trouvera un accord
pour récupérer mes papiers. Au
train où vont les choses, je finalise-
rai avec l'USMH avant lundi."
M. H.
Vous êtes
certainement
content de
figurer sur la
liste des joueurs
retenus en
sélection A' ;
comment avez-
vous appris
la nouvelle ?
Porter le maillot de
l'équipe nationale est un
rêve de tout joueur. J'ai
eu l'opportunité de
prendre part au
tournoi
d'Azerbaïdjan avec
les U23. Je suis très
heureux, mais je ne
dois pas
m'enflammer et je
dois redoubler
d'effort pour
garder ma place.
Mon objectif est de
décrocher une place
chez les A et je ferai
tout mon possible
pour taper dans
l'œil du
selectionneur.
Quels sont alors les objectifs du
club ?
Plusieurs joueurs ont quitté le
club cet été, et la direction a engagé
des joueurs qui pourraient, sans
l'ombre d'un doute, apporter le
plus escompté. Pour répondre à
votre question, notre objectif est de
décrocher une place honorable en
championnat et d'aller le plus loin
possible en Coupe d'Algérie.
Vous allez rater
officiellement le
prochain stage en
Tunisie…
Oui, comme je suis
retenu en équipe
nationale des joueurs
locaux, je ne pourrai
pas faire le voyage
avec l'équipe en
Tunisie.
Sincèrement,
j'aurais souhaité
accompagner mes
coéquipiers et
prendre part à ce
stage
d'intersaison,
Un mot sur les nouvelles
recrues…
En tant que joueur, je ne pourrai
que souhaiter la bienvenue à tous
les joueurs. Je sais que le
recrutement ne s'est pas fait
anarchiquement et que les joueurs
ciblés sont là pour donner un plus à
l'équipe. Toutes les nouvelles
recrues ont évolué en Ligue 1
Mobilis et nombre d'entre elles
avaient déjà porté les couleurs de
l'USMH par le passé. Donc, je ne
pense pas qu'il y aura le problème
d'intégration.
La séance d'hier matin
dans la forêt de Bouchaoui
a été marquée par
l'absence de deux joueurs.
Il s'agit de la nouvelle
recrue Bilal Benaldjia et du
jeune milieu de terrain
récupérateur Kamel
Belarbi. Benaldjia aurait
demandé l'autorisation aux
membres du staff
technique de faire
l'impasse sur cette séance
matinale pour régler un
souci familial. De son côté,
Kamel Belarbi est retenu
en sélection nationale des
A' ; il devra se rendre ce
matin au Centre technique
national de Sidi Moussa
pour entamer la
préparation avec la
sélection des joueurs
locaux et le prochain
CHAN, sous la houlette du
sélectionneur Lucas
Alcaraz.
M. H.
M.
H.

www.competition.dz

Dimanche 30 juillet 2017

14

USMBA

www.competition.dz Dimanche 30 juillet 2017 14 USMBA CEO affûte ses armes Finies les rigolades et place

CEO affûte ses armes

Finies les rigolades et place aux choses sérieuses pour les camarades de Toual, qui ont débuté leur deuxième partie du stage hier, tôt le matin.

débuté leur deuxième partie du stage hier, tôt le matin. PAR DJ. ADEM Conraint de laisser

PAR DJ. ADEM

Conraint de laisser ses joueurs pendant une semaine suite au stage des entraîneurs où le coach adjoint Redouane Haffaf a pris les commandes du groupe, CEO est rentré directement dans le vif du sujet après son retour de Sidi Moussa, en entamant la deuxième phase de travail physique et technique et la préparation de son équipe en perspective de la nouvelle saison. Les coéquipiers de Farès Benabderrahmane affi- chent déjà leurs ambitions. Pour ce qui est du plan de tra- vail pour cette semaine, le staff technique a programmé du biquotidien. Les Scorpions seront soumis à un travail physique le matin, alors que dans l'après-midi, la séance sera consacrée au technico- tactique. Le technicien ora- nais de l'USMBA compte bien affûter ses armes et ne devra ménager aucun effort pour mettre l'équipe sur la bonne voie.

«Laisser le temps aux nouveaux» Malgré le recrutement de plus de 9 joueurs sans oublier 6 éléments promus en seniors et le départ de 9 autres, le pre- mier responsable de la barre technique de l'USMBA, a tenu des propos loin d'être alarmistes pour encourager les joueurs à redoubler d'ef- fort : "Il ne faut pas oublier que les nouveaux ont des qualités immenses, mais ils ont besoin de s'adapter au jeu de l'équipe. De ce fait, le groupe a besoin d'avoir du temps de jeu pour retrouver les automatismes. Je suis per- suadé qu'avec la préparation

et plusieurs matchs amicaux, les nouveaux progresseront davantage."

Des séances de soins et de récupération quotidiennes Par ailleurs, le staff médical de l’USMBA, dirigé par le médecin chef Chakib, ne va pas rester les bras croisés pen- dant cette deuxième partie du stage, sachant qu'un pro- gramme de séances de soins et de récupération est aussi communiqué pour les joueurs. En effet, les séances de soins vont être assurées quotidiennement à raison de

deux séances par jour à 11h et à 21h dans les salles du com- plexe ou dans les chambres des joueurs.

Pesée pour tout le monde Avant l'entame du travail de la deuxième partie du stage d'avant-s ison, l'entraîneur chef de l'équipe Chérif El- Ouazzani ainsi que tout son

staff ont fait passer tous les joueurs sur la balance. L'ancien milieu de terrain de l'équipe nationale des années 90 veut prendre toutes ses précautions pour l'adaptation des joueurs à sa méthode tra- vail pour que ces derniers répondent bien à la charge des entraînements et des séances programmés durant

Dj. A.

ce stage.

Les anciens aux nouveaux :

«Avec Si Tahar, vous allez suer»

Juste avant le début du stage, quelques anciens joueurs, à leur tête Farès Benabderrahmane, ont com- mencé à chambrer les nouvelles recrues. En effet ceux qui ont travaillé avec Chérif El-Ouazzani la saison der- nière avouent d'emblée à ceux qui sont arrivés lors de ce mercato estival que l'entraîneur est connu pour sa rigueur dans le travail surtout physique et qu'il les fera travailler durement lors de ce stage.

BELHOUCINI :

«Je serai à la hauteur»

lors de ce stage. BELHOUCINI : «Je serai à la hauteur» Contacté par nos soins, le

Contacté par nos soins, le jeune attaquant de l'USMBA Iheb Belhoucini a exprimé sa joie après avoir été promu en senior. Le pur produit de l'école de l'USMBA a promis aux Scorpions de faire une bonne saison et de prouver qu'il est utile sur l'échiquier d'El-Khadra la saison prochaine.

Vous êtes parmi les 5 joueurs promus en équipe senior, quel est votre sentiment ?

Plusieurs nouveaux joueurs ont paraphé leur contrat avec l'USMBA ; cela perturber a-t-il la cohésion du

Cela fait toujours plaisir à un jeune joueur

groupe ?

d'être promu en équipe senior car on sait que dans notre championnat, les jeunes joueurs ont beaucoup de difficultés à mon- ter en équipe première. Mais grâce à notre

Je ne le pense pas, la cohésion viendra au fil des jours. Lors de ce stage le coach va travailler sans doute sur ce point. D'ailleurs, nous serons ensemble 24h/24.

travail qui a porté ses fruits, nous avons tapé dans l'œil du staff technique et de la direction qui nous ont promus en séniors en paraphant notre contrat avec l'USMBA.

En tant que jeune promu en senior, êtes-vous capable de rivaliser avec expérimenté que vous ?

Pensez-vous être à la hauteur des attentes ?

Nous sommes ici pour montrer à l'entraî- neur et à la direction qu'ils n'avaient pas tort de miser sur nous ; nous allons travailler dur pour être à la hauteur et essayer d'assu-

Ce n'est pas la première fois que je monte en sénior, j'ai passé la saison derniè- re toute la phase retour avec les séniors ; j'ai donc une expérience. Alors je ne crois pas que je trouverai des difficultés avec les grands.

rer une place dans le groupe.

On imagine que vous êtes déterminé à retrouver votre talent, n'est-ce pas ?

Après une semaine de travail, vous êtes rentrés en stage bloqué de deux semaines…

Je vais faire ce qu'il faut pour que le coach compte sur moi la saison prochaine.

La semaine dernière, on a travaillé avec l'entraîneur adjoint Radouane Haffaf. Maintenant, après l'arrivée de l'entraîneur en

En plus d'être à la hauteur des attentes du coach, il faudra réjouir aussi le public…

chef Si Tahar Chérif El-Ouazzani, on est ren-

Je promets aux supporters de me donner

tré dans le vif du sujet car dès le premier jour,

à

fond pour réussir une très belle saison.

il nous a programmé un travail biquotidien.

Alors on comprend que cela va être dur pour vous…

On va beaucoup travailler, certes, mais on sait aussi que cela nous sera utile pour réus- sir une très belle préparation qui nous per- mettra d'entamer en force la saison. Même si c'est difficile, on souhaite être au top physi- quement pour réussir à tenir lors de chaque rendez-vous.

Pensez-vous que les nouvelles recrues relanceront la concurrence ?

Je pense que le recrutement a été judi- cieux et bien réfléchi. On espère que ces éléments nouveaux vont apporter un plus

à l'équipe. Pour ce qui est de la concurren-

ce, je pense que celle-ci ne me dérange pas ; bien au contraire, elle me booste pour être meilleur.

Dj. A.

www.competition.dz

Dimanche 30 juillet 2017

ESS

15

www.competition.dz Dimanche 30 juillet 2017 ESS 15 Les recrues au scanner L’Entente de Sétif a fait
www.competition.dz Dimanche 30 juillet 2017 ESS 15 Les recrues au scanner L’Entente de Sétif a fait

Les recrues au scanner

L’Entente de Sétif a fait sa mue durant cet été en engageant 8 joueurs juste avant la clôture du mercato estival. Evoluant dans différents postes, on vous propose aujourd’hui un aperçu sur les nouveaux joueurs qui ont rejoint le club champion d’Algérie en titre et de ce qu’on attend d’eux à partir de la saison prochaine du côté d’Aïn El-Fouara.

De notre correspondant

SOFIANE H.

YOUSSEF CHIBANE un 9,5 par excellence

Il fut le second joueur à avoir opté pour l’ESS cet été. L’ancien joueur du Difaâ Tadjananet a été engagé pour renforcer le secteur offensif de l’équipe, qui fut, pour beaucoup d’observateurs, l’un des maillons faibles du onze sétifien durant l’exercice précédent. Doté d’une bonne vision de jeu, virevoltant et chasseur de buts, le joueur natif de Kouba sied en effet bien au jeu et à la stratégie du coach Kheïreddine Madoui qui aurait beaucoup insisté pour son engagement. Réputé en outre pour jouer juste derrière les attaquants, il est bien parti pour devenir un élément-clé de l’avant- garde sétifienne. Auteur de 7 buts avec le DRBT la saison précédente, on estime qu’avec la présence à ses côtés d’un certain Djabou ou encore Djahnit, il peut être plus efficace et apporter du coup beaucoup du bien à l’avant-garde ententiste.

ILYÈS SIDHOUM l’autre poumon de l’équipe

Après le départ du Camerounais Tem Beng, il fallait chercher un gars pour le suppléer. Le président Hassen Hamar n’a pas tardé à dénicher son successeur en engageant l’ancien joueur de l’USMBA, Ilyès Sidhoum. Sérieux et travailleur, le joueur formé dans la prestigieuse équipe du WAT est arrivé à un moment où il doit passer à autre chose. Auteur d’une grande saison avec le club de la Mekerra qui a été une véritable révélation du championnat de Ligue 1 Mobilis la saison passée, l’ancien sociétaire du CRB va sûrement constituer l’un des grands atouts du onze sétifien de la prochaine saison. Aux côtés d’Aït Ouameur, il sera sans doute le deuxième poumon de l’équipe grâce notamment à son talent et son gabarit. D’ailleurs, du côté d’Aïn El Fouara, on n’hésite pas à dire qu’il est l’une des meilleures affaires du mercato estival du club champion d’Algérie en titre.

SAMIR AÏBOUD un atout au milieu

Dès l’annonce de son départ de la JSK, le président Hassen Hamar a tout fait pour l’engager. Malgré les offres qu’il a reçues d’autres équipes voulant s’attacher ses services, l’ancien international espoir a

finalement décidé d’opter pour le club champion d’Algérie en titre. Un choix dicté notamment par les challenges que va lui offrir sa nouvelle équipe qui sera engagée sur plusieurs fronts tels que la Ligue des champions d’Afrique et la Coupe arabe des clubs champions. «Oui, j’ai opté pour les challenges que peut m’offrir l’ESS», a-t-il déclaré par ailleurs juste après avoir paraphé son contrat. Pouvant évoluer au niveau de plusieurs postes au milieu en 8 ou en 10, Samir, animé d’une grande volonté pour prouver qu’on s’est trompé sur lui du côté de la ville des Genêts, pourrait rendre d’énormes services au coach Madoui. Malgré son jeune âgé, le joueur pourrait en outre constituer un atout non négligeable pour le staff technique en vue des échéances internationales du moment que le joueur a déjà une expérience pour ses participations régulières avec l’équipe nationale olympique dans les différentes compétitions.

MUSTAPHA ZEGHBA le moment ou jamais

Bien qu’il fût auteur d’une saison satisfaisante, il reste cependant que le staff technique et les dirigeants sétifiens cherchaient tout de même un autre gardien de but pouvant succéder à tout moment à Sofiane Khedaïria. Cependant, les circonstances ont fait que le président Hassen Hamar a changé d’avis et ce, en misant sur un portier d’avenir qui pourrait rendre service à son équipe durant plusieurs années tout en décidant de se séparer de son désormais ex-portier. Il jette finalement son dévolu sur l’ancien keeper de l’USMH, Moustapha Zeghba. Ce dernier, qui avait pourtant reçu pas mal d’offres, a finalement choisi de porter les couleurs sétifiennes pour les 30 prochains mois. Considéré comme l’un des promoteurs gardiens de but sur le plan local, le joueur natif de M’sila est bien parti pour se faire une bonne place dans l’équipe dirigée par le coach Madoui et cela malgré la concurrence avec laquelle il va sûrement faire pour s’imposer au détriment de Bakri Khaïri, l’autre portier sétifien. À l’âge de 26, c’est le moment ou jamais pour lui, estime-t-on encore, de donner à sa carrière une autre dimension et l’ESS est la mieux placée pour le faire connaître davantage et avoir, pourquoi pas, une chance de briguer une place en équipe nationale de football A.

FRANCK ABAMBOU sur les traces de Ze Ondo

En quête de bons défenseurs pour suppléer le départ de certains joueurs, notamment au niveau de la charnière centrale tels Laâroussi et Bouchar, le président Hassen Hamar, qui tente d’explorer quelques pistes locales comme celles de Belkaroui ou Demmou, a fini par engager finalement le Gabonais Franck Abambou. Ce dernier, après ses passages en Afrique du Sud puis au Venezuela, espère relancer sa carrière à travers l’ESS dans l’espoir de gagner plus de confiance et d’attirer de nouveau le sélectionneur des Panthères pour un retour en équipe nationale du Gabon. Même si on n’a dit de lui que du bien, il reste néanmoins que le joueur se doit sortir le grand jeu pour pouvoir s’imposer et se faire une place de choix dans la stratégie du coach Madoui.

CHEMSSEDINE NESSAKH la solution du couloir gauche

Le couloir gauche de la défense sétifienne a connu une instabilité durant la saison précédente. Après le départ, en effet, de Farès Hachi en décembre dernier, qui a préféré tenter sa chance au club sud- africain du FC Mamelodi Sundowns, le staff technique ententiste a dû utiliser plusieurs joueurs pour le remplacer, en vain, et ceci malgré le recrutement de Boutebba et Ibouziden au mercato d’hiver. Outre également Lamri, le coach Madoui a finalement opté pour Haddouche pour terminer la saison. Sentant le besoin pressant d’un véritable arrière-gauche, le président Hamar a donc ciblé l’ex-numéro 3 du MCO qui a vite accepté son offre. Avec son expérience et son penchant offensif, il est la solution idéale pour le onze sétifien du coach Madoui qui pourra également compter sur lui sur la scène continentale vu que le joueur avait déjà eu l’occasion de participer à des coupes africaines lors de son passage à la JSK.

MOURAD BENAYAD le chasseur de buts tant recherché

Pour donner un plus à son compartiment offensif, le président Hamar voulait à tout prix un attaquant de bon calibre pouvant donner un plus à son team. Un oiseau rare pour lequel il a consenti bien des efforts pour le dénicher. Il a donc axé son viseur

sur l’ex-joueur du RCR Mourad Benayad. Auteur d’une grosse saison avec le Rapid malgré la relégation, le joueur qui a fini par obtenir sa lettre de libération à travers la CRL s’est engagé directement avec le club sétifien avec l’espoir de confirmer sa performance de l’année dernière en se plaçant dans le top 3 des meilleurs buteurs du championnat de Ligue 1 Mobilis. Âgé de 27 ans, le joueur, qui est passé par d’autres clubs, à savoir le NAHD et la JSS, espère passer à une autre étape de sa carrière en optant pour Sétif avec comme objectif premier d’avoir une chance en équipe nationale de football. Une ambition légitime par rapport à ce qu’il a fait jusque- là, mais le plus difficile reste à venir.

ALI BOUNADIR un attaquant d’avenir

Il est très jeune, mais ce qu’on dit de lui est rassurant. Issu de l’USMO, ce joueur a été proposé au président Hassen Hamar au milieu de la saison précédente. Il ne tarda pas à conclure avec lui. Malgré son jeune âge, cet attaquant qu’on compare à Baghdad Bounedjah, l’attaquant international et ancien joueur de l’ASMO et de l’USMH, pourrait constituer une solution supplémentaire en attaque.

S. H.

Kenniche ne reviendra pas à l’ESS

Benyahia, la surprise du chef ?

Ryad Kenniche ne reviendra pas à l’Entente de Sétif. Après avoir échoué aux tests qu’il avait subis avec le FC Toulouse, les informations qui ont circulé ces derniers jours font état du vœu de l’ex-Harrachi de reprendre avec l’ESS. Toutefois, le président Hassen Hamar n’a pas donné suite en écar- tant du coup l’idée de réintégrer son ex-libé- ro. Par ailleurs, nous apprenons qu’il n’est pas à écarter que le boss ententiste a conclu avec un autre joueur avant la fin du mercato prévu pour demain à minuit. Même si l’on ignore le nom de ce joueur, certaines sources ont évoqué le cas de Benyahia, le joueur de l’USMA dont on dit qu’il serait sur le point de quitter l’équipe usmiste. S. H.

www.competition.dz

Dimanche 30 juillet 2017

16

CSC

www.competition.dz Dimanche 30 juillet 2017 16 CSC CSC-MOB aujourd'hui à Hammam Bourguiba AMRANI VEUT

CSC-MOB aujourd'hui à Hammam Bourguiba

AMRANI VEUT

décanter son effectif

Le CSC va jouer ce soir contre le MOB son second match de préparation. Cette rencontre va permettre au coach clubiste Amrani de décanter son effectif et de dégager les onze les plus en forme qui vont affronter amicalement le club tunisien de Ligue 1, le CA Bizerte le 3 août 2017.

le club tunisien de Ligue 1, le CA Bizerte le 3 août 2017. l'autre récupérateur qui

l'autre récupérateur qui va l'aider à briser les attaques des Béjaouis.

De notre correspondant

RABAH GATTOUCHE

Une aubaine pour Limane Le gardien numéro 1 Rahmani, parti suivre un stage de l'EN A' à Alger, l'entraîneur Amrani va sans doute faire garder les bois contre le MOB, ce soir, par son suppléant Limane. Limane, qui, pour rappel, n'a pas joué le premier match amical que son équipe a disputé contre l'US Monastir mardi passé, va certainement sauter sur cette aubaine pour démontrer à son coach qu'il a bien fait de l'avoir retenu pour faire partie de l'effectif des Vert et Noir de la saison prochaine.

Aroussi jouera comme stopper Comme il ne peut compter sur Benayada, qui n'a repris les entraînements que vendredi passé, le coach Amrani va certainement ali- gner d'entrée, contre le MOB, une arrière- garde qui sera composée des latéraux Bencherifa et Khadir ou Bahri, de l'arrière axial Zaâlani et du polyvalent Aroussi, qui sera appelé à jouer comme stopper. Cela dit, il

qui sera appelé à jouer comme stopper. Cela dit, il se pourrait aussi que le driver

se pourrait aussi que le driver des Vert et Noir titularise les jeunes espoirs, l'arrière gauche Bourkeb et le libéro Boucheriha.

Silla doit confirmer contre le MOB Auteur d'une belle prestation lors du premier match amical qu'il a joué avec le CSC contre

l'US Monastir, la nouvelle recrue, le demi- défensif burkinabé Ousmane junior Silla, va devoir confirmer, cet après-midi, contre les Cabres et s'imposer comme titulaire à part entière sur l'échiquier des Vert et Noir. Au cas où Silla serait aligné comme rentrant contre le MOB, ce soir, Amrani va devoir choisir qui de Zerara, de Kebbal ou du jeune Kebaili sera

Bezzaz, meneur de jeu Vu que Tayeb, le seul meneur de jeu qu'il a sous la main, est convalescent et que la nou- velle recrue, le milieu offensif Lamri, est bles- sé, le coach clubiste va sans doute charger le chevronné Bezzaz de jouer comme animateur de jeu contre le MOB. Reste à savoir qui de Rebih ou de Belkheir sera choisi pour secon- der Bezzaz afin de bien tenir son rôle de cata- lyseur sur le terrain.

Une première pour Cissé ? Contre le MOB aujourd'hui, le coach du CSC Amrani va sûrement former son duo d'at- taque avec le lutin Belameiri, l'auteur du but qui a permis à son équipe de remporter la ren- contre amicale qui l'a opposé à l'US Monastir, mardi passé, et la nouvelle recrue Abid. Cela dit, il se pourrait que le ténor des Vert et Noir décide d'incorporer en seconde mi-temps le nouveau avant-centre, le Malien Cissé, qui vient de rejoindre son club mercredi passé si, bien sûr, ce dernier est prêt physiquement à jouer contre les Crabes. R. G.

Compétition / PUB ANEP 519 399 du 30/07/2017
Compétition / PUB
ANEP 519 399 du 30/07/2017

DRBT

Tadjenanet attaque la 2 e phase de préparation

De notre correspondant

AMAR T.

Après un repos de deux jours, l'équipe est appelée à enchaîner avec une deuxiè- me étape de préparation au début de cette semaine avant de prendre le départ pour la Tunisie. Durant cette phase, le staff technique continuera à travailler l'aspect physique en augmentant la charge pour mettre tout le monde à niveau. Les joueurs tente- ront de faire mieux que la semaine passée, car ce qui a été constaté lors du match amical les opposant à la JSMB, mercredi dernier, la différence de niveau était peu perceptible. Toutefois, il reste beaucoup de travail et si le résultat (1-0) de ce

match rassure les joueurs, il ne satisfait pas l'entraîneur et son staff qui estiment avoir une idée sur le niveau de chaque élément. La seconde phase de prépara-

tion est plus importante où tous les efforts seront réunis pour arriver à la phase pré- compétitive et les matchs amicaux.

A. T.

La liste des libérés risque de s'allonger

Ayant apparemment tranché sur le niveau des joueurs venus en renfort, on a appris que certains ne seront pas retenus. Le match amical disputé contre la JSMB a été l'oc- casion pour le coach d'avoir un aperçu sur le niveau de chaque recrue avant de procéder à l'établissement définitif de l'effectif. Après avoir libéré Noubli, El-Mouedden, Nezouani, Bouda, Meftahi, Si-Amar et Mahsas en juin der- nier, d'autres noms récemment évoqués feront partie de la liste des libérés parmi les joueurs qui ont été recrutés cet été, à l'image du défenseur Hikem de Beni-Thour, qui n'a pas convaincu le coach Ighi. Le Franco-Algérien aussi, mis à l'essai, devra plier bagage avec son compatriote Ibrahim qui devra mettre fin à son aventure avec le DRBT qui dispo- se de pas mal de défenseurs sur les deux flancs, comme Senoussi et Terbah.

Attendu depuis plusieurs jours

Le Malien a signé son contrat

Sans passer par des tests d'évaluation, le Malien Doci Kojou a, dès son arrivée ven- dredi après-midi, fourni tous les papiers pour signer de but en blanc son contrat por- tant sur deux ans. Le joueur, au palmarès satisfait, est vu par l'entraîneur, qui l'a supervisé par quelques vidéos, comme un élément qui peut apporter beaucoup au pro- blème de l'attaque. A ce niveau, le Malien, qui n'a pas été vu à l'œuvre pour le moment, a un bon gabarit qui lui permet de gagner les duels au poste d'avant-centre où il est habitué d'évoluer.

L'effectif se complètera avec un autre attaquant

L'effectif du DRBT, qui a atteint 22 éléments, devra se compléter, si possible, avec l'arri- vée d'un attaquant avant le stage de prépa- ration en Tunisie. La liste sera bouclée cette semaine. D'ici là, le staff technique aura l'en- semble de l'effectif à sa disposition. La direc- tion, qui se dépêche de boucler l'opération recrutement, a proposé un attaquant évo- luant dans le championnat national. Il est donc peu probable que l'un des deux atta- quants, Demene et Goumidi, puisse être maintenu dans le cas où le DRBT recrute le joueur pisté par les dirigeants.

www.competition.dz Dimanche 30 juillet 2017 USMB 17
www.competition.dz
Dimanche 30 juillet 2017
USMB
17

Brakni non homologué

La commission d'homologation des stades a rendu son verdict avant-hier concernant le stade Brakni. Beaucoup de réserves ont été formulées et l'USMB devra jouer ailleurs.

De notre correspondant

AMINE DJAÂFAR

La commission en question a souli- gné l'état des vestiaires qui ne sont pas conformes aux normes que la LFP a exi- gées, surtout ceux de l'équipe visiteuse et celui des arbitres. L'absence d'une tribune de presse conforme aux normes de la FIFA a poussé la commission d'homolo- gation à rejeter le dossier de Brakni. En outre, cette dernière n'a pas manqué de mentionner l'absence d'éclairage qui peut permettre au club blidéen de jouer les premiers matchs en nocturne.

Les plans de la direction faussés Le changement de domiciliation du club phare de la ville des Roses a faussé les plans de la direction qui devra, encore une fois, opter pour un autre stade. En effet, cette mauvaise nouvelle a affecté le moral de la direction du club et va mettre la pression sur l'entraîneur Zemiti.

Tchaker, la seule solution La direction blidéenne n'aura aucun autre

solution La direction blidéenne n'aura aucun autre choix, elle doit impérativement opter pour le stade

choix, elle doit impérativement opter pour le stade Tchaker qui demeure la seule et unique solution pour l'instant. Le choix de Tchaker sera une arme à double tranchant pour cette équipe blidéenne, car ce petit jardin va permettre aux équipes visiteuses de jouer à l'aise et sans le moindre souci. La seconde contrainte concernant ce stade demeure au niveau du plan financier, car la recette du stade lors des matchs officiels sera partagée entre l'OPOW, qui prendra 40%, et la direction du club qui aura les 60% res- tants. Comme l'affluence à Tchaker n'est pas forte ces derniers temps, la recette sera dérisoire et le club ne pourra pas compter sur cette rentrée d'argent.

Berdaoui et ses collaborateurs doivent donc se débrouiller pour trouver une solution à ce sérieux problème qui va cer- tainement mettre leur équipe dans une situation embarrassante.

Les joueurs désorientés Les joueurs n'ont pas accepté la décision

de la commission d'homologation des stades, car ils veulent jouer dans leur jar- din qui leur a porté chance et leur a permis de revenir parmi l'élite au bout d'une année seulement. Cette nouvelle donne va donc pousser Meziane et les autres à travailler d'arrache-pied durant le stage de prépara- tion pour pouvoir entamer leur parcours a

Tchaker en force.

A. Dj.

Meziane : «Le changement de domiciliation tombe mal»

Le portier numéro 1 de l'USMB Lyès Meziane nous a fait savoir que le changement de domiciliation du stade Brakni vers Tchaker a faussé les plans des joueurs moins d'un mois avant le début du championnat. "On vient de m'informer de la nouvelle concernant le changement de domiciliation. Ça sera vraiment frustrant de quitter le stade qui nous a porté bonheur et nous a permis de revenir en Ligue 1. En tout cas, cette nouvelle tombe mal pour nous, mais on va essayer d'affûter nos armes en Tunisie pour pouvoir débuter le championnat en force", nous a déclaré Meziane.

OM

Younès : «Le challenge médéen est intéressant»

De notre correspondant

M. GRINI

Le maestro et animateur de jeu harrachi Sofiane Younès, 35 ans, a paraphé un contrat pour deux saisons avec l'Olympique de Médéa. "J'ai choisi l'équipe de Médéa par conviction car le challenge ne se refuse pas. Je souhaite bonne chance à l'USM Harrach." Tels sont ses propos après avoir opté officiellement pour son nou- veau club, l'O Médéa. Il y a lieu de noter que les contacts avec ce joueur remontent loin dans le temps et à chaque fois ça capote pour une raison ou une autre. Cette fois-ci, c'était la bonne, mais grâce au concours pré- cieux de l'entraîneur des gar- diens Mohamed Ousserir qui a réussi à le convaincre de signer, car une solide amitié lie ces deux hommes qui se connais- sent bien. Un recrutement judi- cieux effectué par les dirigeants médéens aux tout derniers jours du mercato estival car la formation du Titteri avait besoin d'un meneur d'hommes doté d'une longue expérience et d'un fort caractère. Sofiane Younes en est un. Ce sera lui le Totti de l'OM. Tout reposera sur lui et les joueurs vont se réunir autour de lui. Qu'on le veuille ou non, Sofiane est un gentil garçon, mais un sévère com-

ou non, Sofiane est un gentil garçon, mais un sévère com- mandant de bord. "J'espère que

mandant de bord. "J'espère que je serai à la hauteur de la confiance qui a été placée en moi par les Médéens. Je vais

tout donner sur le terrain pour que les supporters soient satis- faits de mon rendement", a-t-il ajouté dans le même contexte. Le président médéen l'a présen- té aux médias avec le maillot numéro 10, le même numéro qu'il portait lorsqu'il était harra- chi. Après la ratification de son bail, Younes est le 25e joueur que l'OM officialise lors de ce mercato d'été ; il ne lui reste que deux éléments à recruter pour que la boucle soit bouclée. Enfin, on doit signaler que le joueur Younès sera du voyage avec l'équipe pour la Tunisie afin d'y participer à la prépara- tion d'avant-saison. Etant donné qu'il a raté le stage qui a eu lieu à Médéa, il sera soumis sur place à un plan de rattrapa- ge qui s'appliquera d'une façon progressive parallèlement à la préparation d'intersaison. M. G.

Le volume de travail sera progressivement baissé en Tunisie

Selon les dires de l'entraîneur en chef Sid-Ahmed Slimani, le stage tunisien est le prolongement du travail que le groupe a effectué tout au long de cet été au niveau local. Il a même parlé du volume de travail qu'il compte baisser progressivement à quelques jours du retour de l'équipe de l'OM au pays. " Même si les joueurs ne sont pas au top sur le plan physique, cela ne nous permettra pas de continuer à les soumettre à une telle charge de travail qui pourra leur porter préjudice dès les premières journées de la compétition. Nous sommes en train de faire un travail scientifique dont la base est bel et bien solide ", a précisé le sagace tacticien Slimani d'un air plein d'assurance et de certitude.

Le nouveau wali s'est rendu au siège du club

Le nouveau premier magistrat de la ville a fait une visite inopinée avant-hier au siège du club de football de l'Olympique de Médéa. Une visite surprise du wali à la délégation médéenne avant qu'elle ne parte en direction de la Tunisie pour préparer la nouvelle saison. Les joueurs ainsi que tous les dirigeants ont appré- cié énormément cette visite du premier respon- sable de la wilaya qui leur a beaucoup parlé, les encourageant à bien faire la saison à venir. Il leur a même promis qu'il sera derrière eux et les aidera. Cela a vraiment réjoui toute la délégation médéenne qui se dépla- cera en terres tuni- siennes avec un moral au beau fixe. Le président Boukhelekhel n'a pas manqué de dire : "Le wali nous a vraiment surpris par sa visite et nous a honorés aussi. Nous sou- haitons que cette visite d'aujourd'hui nous porte bonheur à l'avenir et nous stimule pour bien travailler et redoubler d'effort. Nous dirons encore merci à notre wali et nous lui souhaitons nous aussi la réussite dans ses fonctions." M. G.

Les droits d'engagement, l'autre souci

La direction de l'USMB continue à nager dans les problèmes durant cette phase de préparation. Berdaoui, le président de ce prestigieux club de la ville des Roses, n'est pas davantage préoccupé par le problème des salaires des joueurs ou la décision de la commission d'homologation des stades, mais bien par les droits d'engagement qui demeurent son plus gros souci. En effet, la LFP a fixé la date du 15 août comme un ultimatum aux clubs endettés pour payer les droits d'engagement, entre autres l'USMB. Cependant, ce club n'a aucun centime dans les caisses qui pourrait lui permettre de prendre en charge les droits et d'éviter le forfait .Le montant fixé par la LFP est de 250 millions de centimes et le compte à rebours pour le début du championnat a commencé, au moment où les industriels plongent dans leur silence et refusent toujours de tendre la main au club. Ceci dit, le seul club qui représente la wilaya de Blida en L1 Mobilis est dans la détresse sous le regard des hommes d'affaires et surtout du wali qui n'a pas même organisé de cérémonie à l'occasion du retour de ce club parmi l'élite.

LE POINT SUR

LE MERCATO

LIGUE 1 MOBILIS

CLUBS

DÉPARTS

ARRIVÉES

JSK

Aïboud, Rial, Khelili Boulaouidet, Izerghouf, Baïteche, Zerguine, Mebarki, Berchiche, Sebie, Medjkane

Saâdou, Chetti, Boukhenchouche, Djabout, Abdat, Haroune, Si Salem, Ekedi

USMA

Abel, Zeghdane,

Hamzaoui, Yaya,

Bouderbal, Guessan

Cherifi, Chita

ESS

Tambeng, Lamri,

Sidhoum, Chibane,

Bouchar, Arroussi

Nessakh, Aïboud,

Zeghba, Abambou,

Benayad, Bounadir

CSC

Cédric, Meghni,

Rahmani, Abid, Sylla, Laroussi, Lamri, Khadir, Cissé

Seddiki, Gherbi,

 

Mazari, Manucho,

Aoudia

 

NAHD

Doukha, Abid, Mokhtar, Ghazi, Chekhmam, Benamara, Benhocine, Fergane, Bendebka, Attia, Chadi, Zeddam, Satli, Daouadji

Chouiter, Harrag, Oukkal, Cherfaoui Brahimi, Roudine, Azzouz, Addadi, Boussouf, Chekhrit, Boutebba, Goudjil, Boulaouidet, Maâziz, Hichem Cherif, Allati

MCA

Chita, Boussouf,

Balegh, Boulekhoua,

Djemaouni, Bouguèche

El-Mouaden, Souyed,

 

Mansouri, Barnabas

USMH

Harrag, Dahar,

Mazouzi, Bitam, Benaldjia B., Daoud, Benhocine, Nemdil, Khelili, Bouguèche, Mazari, Kherbache

Zeghba, Abdat,

 

Ouadja, Lakdja,

Boulekhoua, Benamra,

Fekih, Chenoufi

CRB

Aïch, Feham, Niati, Cherfaoui, Boukacem, Nemdil, Yahia-Cherif

Kherbache, Zenasni,

Sayeh, Sameur,

 

Labani, Selmi,

 

Bouchar, Kacem,

Hmida

OM

Saâdou, Addadi,

Khaldi, Zalami,

Roudine, Gharbi

Dahar, Dif,

 

Boukhenchouch,

Bouabdellah,

Rachedi, Herida,

Chekmam, Bahi,

Zerroual, Ghelleb

Mesfar, Midoun

Bouchouk, Gherbi

PAC

Benrabah, Boufnache,

Daouadji (RP)

Kherifi, Chaoui

DRBT

Chibane, Boutebba

Meddahi, Hamra, Benmessaoud, Bezaz Hakim, Boufnache, Berrabah, Meddak, Hakkas, Merriche, Hamouche, Mohamed Yacine, Abel, Cherif, Hakem

MCO

Nessakh, Aguid,

Mekkaoui, Tiaïba,

Moussi, Bencheikh

Elamali, Lakhdari,

 

Ouchen, Gherbi

JSS

Sayeh, Maziz, Bencherif, Salah, Ghazali, Maâziz, Legraâ, Laouti, Younès

Kabari, Benkouider,

Bencherifa, Meddour,

Djemaouni, Barka,

Boukacem,

 

Yahia Cherif

USMB

Bendiaf, Tsamda, Fortas, Achiche, Hamiti

Zerrouki, Dib, Si Ammar, Mankoura

USB

Benchaïra, Allati, Aklil, Djabout, Belgherbi, Aloui, Kabari, Seghier, Bouldiab, Abdelli, Benhamla

Hamidi, Bencheikh, Chaouti, Djoghma, Ouallah, Si Mohamed Belkerrouche, Djabou, Yaghni, Semahi, Maânser, Kherifi

USMBA

Cherifi, Elamali,

Ferhat, Belahouel, Lamara, Seniguer, Kherbache, Zeroual, Legraâ, Nagra, Zouari

Sidhoum, Balegh,

 

Yaghni, Koribia

www.competition.dz

Dimanche 30 juillet 2017

18

JSMB

www.competition.dz Dimanche 30 juillet 2017 18 JSMB Reprise aujourd'hui Problème de matches amicaux pour

Reprise aujourd'hui

Problème de matches amicaux pour Zeghdoud

Après avoir bénéficié de deux jours de repos pour permettre aux joueurs béjaouis de récupérer des efforts fournis à Sétif et de se ressourcer auprès des leurs, c'est donc cet après-midi que le nouveau coach de la JSMB, Mounir Zeghdoud, a convoqué ses poulains au stade de l'Unité maghrébine pour entamer la troisième étape de préparation de la prochaine saison.

la troisième étape de préparation de la prochaine saison. De notre correspondant BADIS BESSAÏ La JSM

De notre correspondant

BADIS BESSAÏ

La JSM Béjaïa effectuera ainsi une semaine d'entraînement à Béjaia avant de prendre la route en direction de la Tunisie pour une quatrième partie de préparation. Le groupe béjaoui séjournera sera donc appa- remment à Ain Draham à partir de la

semaine prochaine et cela pendant 10 jours. Le groupe, après avoir effectué son stage à Sétif, sera donc appelé cet après-midi à revêtir les crampons à la reprise des entraînements. De son côté, le coach Zeghdoud, qui reste satisfait du stage de préparation à Sétif, compte continuer à bien tra- vailler les lacunes du groupe à Bajaia

à bien tra- vailler les lacunes du groupe à Bajaia afin d'être prêt pour entamer les

afin d'être prêt pour entamer les joutes amicales durant le mois de pré- paration dont dispose encore la JSMB. Si le coach béjaoui a été satis- fait des conditions de séjour au com- plexe El-Hidab à Sétif, il faut dire que le manque de matches amicaux a eu pour effet de gâcher le travail de l'en- traîneur en chef. En effet, Mounir Zeghdoud a misé sur au moins trois

rencontres amicales durant ce pre- mier stage de préparation, lui qui n'a pas livré le moindre match aupara- vant. Ayant constaté qu'un grand chantier l'attend en matière de cohé- sion après la première empoignade livrée face au DRBT, le coach a appa- remment réclamé quelques joutes amicales avant d'entamer le second stage de préparation. B. B.

Le 2 e stage toujours dans le doute

Après le stage d'El-Bez qui avait duré une dizaine de jours, le staff tech- nique de la JSMB a expri- mé le vœu d'effectuer un second stage qui sera essentiellement consacré au travail technico-tac- tique. Ce deuxième regroupement, qui devrait avoir lieu durant la pre- mière quinzaine du mois d'août, risque de ne pas avoir lieu car on vient en effet d'apprendre que le second stage de prépara- tion que s'apprête à effectuer la JSMB en Tunisie a été quelque peu chamboulé et serait apparemment retardé de quelques jours. En effet l'agence de voyage char- gée de la réservation de l'hôtel, qui abritera la délégation béjaouie au cours de son séjour en Tunisie, a fait savoir qu'il était impératif de verser un acompte équivalant la moitié de la somme tota- le de l'hébergement. La JSMB, qui ne dispose pas de personnes habilitées à signer les chèques au nom du club, se retrouve ainsi bloqué et ceci jus- qu'au retour du président Tiab de son voyage en France. La direction du club, qui reste confronté à des difficultés finan- cières, risque également d'annuler ce regroupe- ment en terres tuni- siennes et de se rabattre sur une préparation à Béjaïa. B. B.

WAT

Une défaite et des enseignements

Après deux semaines de préparation, la formation des Zianides a disputé jeudi, en fin d'après-midi, sur la pelouse du stade Ahmed Zabana, une première rencontre amicale face aux voisins oranais du MCO.

PAR ABDELKRIM ZOUBIR

Au terme d'une partie jouée sous une chaleur accablante, la victoire est revenue au Mouloudia d'Oran dont les joueurs étaient sans doute plus volontaires qui, faut-il le souli- gner, a évolué devant ses sup- porters. Cependant, au-delà du résultat qui n'était pas recherché dans cette rencontre, l'entraîneur tlemcénien a tiré beaucoup d'en- seignements. "Ce qui m'intéres- sait, c'était d'évaluer la forme physique de chaque élément après quinze jours de travail. Je ne pouvais demander plus, sur- tout que l'équipe était composée de plusieurs nouveaux joueurs. Mais cette rencontre a été très utile aussi bien pour moi que pour les joueurs." Il est vrai qu'en dépit de la bonne tenue du grou- pe, beaucoup de lacunes ont été décelées, que ce soit au niveau du compartiment offensif que

celui de l'attaque. Les deux buts inscrits par le MCO sont dus à des erreurs de la défense. Tandis que le but du Widad a été réalisé grâce à un penalty superbement tiré par Khatir. C'est pour dire que l'entraîneur Kerris a encore du pain sur la planche pour cor- riger les erreurs et préparer une équipe compétitive. De toute évi- dence, le prochain stage bloqué prévu cette semaine permettra au staff technique de peaufiner davantage la préparation. Aussi, Kerris mise beaucoup sur le stage de Sousse pour parfaire le travail entamé le 15 juillet dernier à Tlemcen. Afin de faire tourner l'ensemble de l'effectif, le coach widadi table sur au moins trois joutes amicales en Tunisie pour procéder aux réglages nécessaires avant le début de la compétition officielle. Par ailleurs, sur le plan finan- cier, la direction du WAT s'est

montrée soulagée après la visite du nouveau responsable de l'exécutif de la wilaya de Tlemcen. Une visite hautement appréciée par la direction du WAT d'autant que le wali a décidé de lui octroyer 1 milliard 500 millions. Une bouffée d'oxy- gène qui permettra de régler les joueurs qui n'ont pas encore perçu leurs dus. Il est à souli- gner aussi que l'intervention du comité de supporters du WAT auprès du wali est pour beau- coup dans le geste de ce dernier. Les inconditionnels des Bleu et Blanc ont donné une véritable preuve d'amour à leur équipe favorite qui ambitionne de jouer les premiers rôles, même si l'ob- jectif assigné au staff technique par le président Souleyman est le maintien. Il est évident que ce dernier ne veut pas mettre la pression sur les joueurs avant le début du championnat. A. Z.

CABBA

Berchiche remplace Zidane

Le défenseur central Zidane, qui ne voulait pas jouer au CABBA, même après avoir signé un contrat de deux ans, a été remplacé par l'ex-pensionnai- re de la JSK, qui évolue dans le même poste. Il faut donc retenir que le choix de Berchice relève surtout d'une l'obli- gation, confie une source technique qui estime, néanmoins, que le l'enfant de la Grande Kabylie est titulaire d'un pal- marès qui lui permet d'évoluer aisé- ment en L2 Mobilis.

Niati se sent bien à Bordj

Bien que le contact ait été établi avec lui avant la finale de la Coupe d'Algérie, l'ex-pensionnaire du CRB, Niati, qui vient de signer au CABBA, a mis du temps avant d'accepter de por- ter le maillot des Jaune et Noir, rappor- te un dirigeant du Ahly. Quoi qu'il en soit, le joueur a affiché de l'optimisme à représenter le club des Bibans, en déclarant se sentir bien au sein de sa nouvelle équipe.

Bougueroua proche du CABBA

Selon Merzougui, c'est l'ex-attaquant de l'ESS, Bougueroua, qui serait le plus proche du CABBA. Donc, même si Brahmia et Berbache gardent l'espoir d'intégrer la formation bordjienne de par les contacts qu'ils maintiennent avec son administration, Bougueroua

est largement préféré par le coach, confie une source autorisée. Autrement dit, Bougherara préfère Bougueroua.

Le recrutement de force, une coutume au Ahly

Les jeunes joueurs, qui n'ont pas pu s'imposer même dans des équipes de divisions inférieures, se sont imposés de force dans le club des Bibans, sous l'influence tribale et au nom du voyou- tisme. Ce fut le cas d'un attaquant espoir dont les frères et les cousins sont nombreux, s'est imposé par la force des bras devant une administration "faible" et soumise. Pas plus tard que jeudi, un autre joueur, un keeper, soutenu par un groupe de jeunes dont la majorité sont des membres de sa famille ou des habitants de son quartier, a réussi à s'imposer en tant que 3e portier. Jusqu'à cela va-t-il durer ?

L'équipe soumise à du biquotidien

Depuis le début des applications, l'équipe est soumise à un rythme assez soutenu, sous la coupe de Bougherara, avec du biquotidien. Ainsi, les joueurs s'entraînent régulièrement vers 9h30 et l'après-midi à partir de 18h en présence de peu de fans qui viennent découvrir leur nouvelle équipe. Bougherara, qui sait pertinemment que l'équipe manque surtout de temps de travail vu le retard dans le début de la prépara- tion, mise sur le stage de Tunisie pour se rattraper.

L. B.

www.competition.dz Dimanche 30 juillet 2017 MOB 19
www.competition.dz
Dimanche 30 juillet 2017
MOB
19

Le MOB affrontera le CSC aujourd'hui

BISKRI VA FAIRE

tourner son effectif

Le MOB affûte ses armes à quelques jours de la reprise de la Ligue 2 Mobilis qui aura lieu à la fin du mois d'août pour les Vert et Noir avec comme premier adversaire l'ASM Oran.

De notre correspondant

BADIS BESSAÏ

Le MOB opérera sûrement aujourd'hui quelques premiers réglages avant de clôturer son premier stage d'intersaison, en se produi- sant en amical face au CS Constantine dans l'après-midi à Hammam Bourguiba, où les deux formations effectuent leur préparation. Cette joute amicale est la première de ce stage de préparation et sera donc le premier test amical des Crabes qui aspirent réaliser une belle entame au prochain exercice sportif, bien différente de la saison dernière où le club a failli à sa mission principale qui était le main- tien. Pour le match d'aujourd'hui, le premier responsable de la barre technique du MO Béjaia Mustapha Biskri va sans doute faire tourner son effectif en se produisant avec deux équipes différentes durant les deux mi- temps. En effet, avec un grand nombre d'élé- ments béjaouis présents à ce premier stage de préparation, on peut dire que Biskri aura le

choix parmi une multitude de joueurs. Le coach compte ainsi voir l'ensemble des élé- ments qui n'a jusqu'à présent pas pu voir à l'œuvre. Selon les informations en notre pos- session, l'entraîneur mobiste compte déjà commencer à préparer son onze.

Les joueurs prendront la rencontre au sérieux Le driver béjaoui a beaucoup insisté auprès de ses poulains sur le fait de prendre ce match amical très au sérieux, car le match d'aujour- d'hui sera l'occasion pour certains éléments de prouver ce dont ils sont capables en gagnant des points. D'ailleurs, Biskri avait expliqué à ses troupes que cette première confrontation sera d'une grande importance et lui permettra de se fixer sur quelques choix avant que les choses sérieuses ne commencent. C'est ainsi que les joueurs, tels que les nouvelles recrues, joueront gros aujourd'hui puisqu'ils devront convaincre le coach.

B. B.

Le coach satisfait du stage

Les Vert et Noir sont depuis quelques jours déjà à Hammam Bourguiba en Tunisie afin de peaufiner leur préparation d'intersai- son. Le coach Mustapha Biskri demeure assez optimiste de voir son équipe jouer les premiers rôles et d'atteindre l'objectif de l'accession lors du prochain exercice qui débutera le 25 août prochain, surtout avec les nouvelles recrues dont dispose maintenant le club béjaoui. Il faut dire que les responsables béjaouis ont ratissé large pour trouver des joueurs de qualité capables d'être à la hauteur du challenge et également répondre aux exigences des fans

qui attendent de voir leur club briller la saison prochaine. Le mercato bien étudié effectué par la MO Béjaia pourra bien être la clé du succès pour atteindre l'objectif du retour en Ligue 1 Mobilis. Pour le coach, le MOB fera cette sai- son un très bon parcours, en tout cas meilleur que celui de l'exercice précédent où le club n'a pas réussi à se maintenir. Il est globalement satisfait par les nouvelles recrues qu'il connaît désormais assez bien. En Tunisie, où l'équipe se trouve pour un premier stage de prépara- tion pour l'intersaison, Biskri se montre assez content du comportement de l'équipe. B. B.

7 e jour à Hammam Bourguiba

Le MO Béjaia a donc effectué hier son septième jour de stage à Hammam Bourguiba en Tunisie ; le groupe béjaoui a eu droit à du biquotidien et le groupe a encore travaillé l'aspect physique.

et le groupe a encore travaillé l'aspect physique. 2 e match amical lundi prochain Comme rapporté

2 e match amical lundi prochain

Comme rapporté par nos soins le responsable de la barre tech- nique du MO Béjaia compte, durant ce premier stage de pré- paration estival, affronter au minimum deux à trois formations. Les Vert et Noir joueront donc lundi prochain leur deuxième match amical. Le nom de l'adver- saire des Béjaouis reste pour le moment toujours inconnu. Si Biskri a décidé de programmer cette rencontre amicale, c'est surtout pour voir une nouvelle fois à l'œuvre les nouvelles recrues béjaouies. Une rencontre qui devrait permettre au driver du MOB d'avoir un meilleur juge- ment sur les nouveaux et leurs capacités à apporter un plus à l'équipe. Les joueurs effectueront donc leur deuxième test sous les yeux de leur entraîneur. Autrement dit, les camarades de Rahal doivent confirmer leurs qualités et leur talent durant ces tests amicaux.

Bencherif à Tabarka pour consulter un médecin

Le nouveau gardien de but béjaoui, à savoir Bencherif, souf- frait du problème de constipa- tion et ceci depuis son arrivée en Tunisie. Le staff médical a donc jugé nécessaire de prendre attache avec un spécialiste pour ausculter le joueur. Le keeper s'est donc rendu chez un médecin spécialisé hier à Tabarka.

Boucherit victime d'une angine

De son côté, le milieu de terrain

béjaoui Antar Boucherit s'est contenté hier de quelques tours de piste et n'a pas suivi le pro- gramme de travail administré au groupe. Une angine contractée avant-hier a empêché Boucherit de suivre la charge de travail. D'après les dernières informa- tions, Boucherit va beaucoup mieux et réintégrera aujourd'hui le groupe avant de prendre part cet après-midi à la joute amicale.

ASMO

La réunion staff-dirigeants à nouveau reportée

PAR M. STITOU

A l'approche du premier stage, l'une des priorités du club de M'dina J'dida, est d'arrêter la liste des joueurs, cela passera évidemment par une réunion entre les dirigeants et le duo Hadj Merine-Laoufi, toutefois un problème, cette réunion est reportée pour la troisième fois, en raison d'indisponibilité des dirigeants, cepen- dant ces reports semblent indisposer les entraîneurs qui souhaiteraient êtres fixés, le plus tôt possible à propos de la liste des joueurs qui devront composer l'effectif pour le nouvel exercice.

Boubakour en attente Devant donc filtrer l'effectif, avant la fin du stage d'Oran, le staff technique récla- me la tenue de cette réunion avant la sor- tie de stage prévue ce mardi. Alors qu'on n'a pas tranché le cas Boubakour, le jeune ailier de l'ASMO qui a été mis, dans un premier temps, dans la liste des libérés, s'entraîne depuis la reprise avec l'équipe. Il attend en effet qu'on statue sur son cas, tandis que le délai des signatures prend fin demain, Boubakour vit une situation délicate, son seul espoir est qu'il sera gardé dans l'effectif. M. S.

Le WAT s'est excusé…

L'ASMO souhaiterait livrer un match amical ce mardi, soit à l'occasion du dernier du stage d'Oran, a sollicité le WAT pour organiser une rencontre ce jour-là, malheureusement le club de la capitale des Zianides va se déplacer en Tunisie pour le stage estival, s'est excusé auprès de l'ASMO de ne pouvoir répondre à cette sollicitation.

… Le MCS réserve sa réponse

Une autre équipe de L2 a été également sollicitée pour affronter l'ASMO, il s'agit du MCS. Selon nos informations, le club de la ville des Eaux a promis de rendre une réponse d'ici le début de semaine.

Youcef n'a pas encore signé

Bien qu'il soit présent au stage avec l'équipe, Youcef Yacine (ESM), qui a été retenu dans l'effectif, devrait signer incessamment son contrat, a-t-on appris.

Il s'agissait du frère de Belaïli

En fin de semaine, la rumeur d'un probable transfert de Youssef Belaïli à l'ASMO a fait le tour de la ville. D'ailleurs nombreux n'étaient pas convaincus que Belaïli dont les aspirations financières sont énormes, opterait pour l'ASMO, après renseignements, il s'agissait du frère de Youssef qui

évolue à Medioni, qui a été proposé à l'ASMO, précisera un dirigeant du club.

Amri libéré

Souvent blessé, Amri Mahfoud qui a joué à la JSS et l'UST auparavant, a été libéré par l'ASMO, ce qui est vraiment dommage pour cet élément talentueux, trahi par ses soucis de santé.

Cherchar a signé son contrat

Finalement Cherchar (ASO) a été engagé par l'ASMO, ce dernier vient de parapher un contrat qui va le lier avec le club de M'dina J'dida pour les deux prochaines saisons.

El-Morro était hier chez le wali

Le dirigeant de l'ASMO, Mohamed El-Morro, était convié hier après-midi à une réception chez le wali d'Oran. L'occasion pour le responsable de l'ASMO de solliciter des aides financières, notamment dans cette période de crise que vit le club.

Le soigneur Abdat est malade

L'ancien soigneur du club, Halim Abdat serait sérieusement malade, nous a révélé un de ses proches, nous profitons de l'occasion, pour lui souhaiter un prompt rétablissement.

M. S.

www.competition.dz

Dimanche 30 juillet 2017

20

DÉTENTE

JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE

20 DÉTENTE JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE Le zoo d'Amnéville accueille les deux plus grands
Le zoo d'Amnéville accueille les deux plus grands pythons d'Europe Pour un critique, la première
Le zoo d'Amnéville accueille les deux plus grands pythons d'Europe
Pour un critique,
la première
impression
est toujours la
bonne, surtout
quand elle est
mauvaise.
Henri Jeanson
Les serpents, qui pèsent 80 kg,
sont les deux plus grands actuel-
lement présentés en Europe. C'est
ce qu'on appelle de belles bêtes.
Le zoo d'Amnéville a accueilli ven-
dredi deux pythons réticulés.
Venus du Burger's Zoo à Arnhem
(Pays-Bas), les deux serpents
"sont les plus grands actuelle-
ment présentés en Europe : leur
longueur est évaluée à près de 7
mètres, pour un poids avoisinant
les 80kg", est-il précisé dans un
communiqué. Originaire du sud-
est de l'Asie, le python réticulé,
l'un plus grands serpents au
monde, est "menacé de dispari-
tion à cause du trafic et de la
déforestation", ajoute le zoo dans
son communiqué. L'espèce doit
son nom "à ses dessins sombres
en forme de filets, sur un fond
jaune à ocre clair". Rendue
célèbre par le personnage de Kaa
dans "Le livre de la jungle", l'es-
pèce se nourrit d'oiseaux et de
mammifères, plus ou moins gros.
En mars, un homme avait été
ainsi avalé en entier par un
python géant en Indonésie. En
2013 à Bali, un vigile avait été tué
par un autre python dans l'en-
ceinte d'un hôtel en bord de plage
de l'île la plus touristique de ce
pays.
LES FLÉCHÉS
LLLLAAAA BBBBLLLLAAAAGGGGUUUUEEEE
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
Remplissez cette grille, puis reportez les lettres dans
les cases numérotées correspondantes. Vous décou-
vrirez les nom et prénom du personnage.
DUDU JOURJOUR
employé aux
doigt du pied
anc. monnaie
toubib
crochet d’étal
écritures
de Chine
capitale des
ville de
d’humeur
Un homme met des petits chiffons blancs dans
son jardin. Alors son voisin arrive et dit :
désagréable
acides
mille-pattes
Zianides
Belgique
Pourquoi mets-tu des petits chiffons blancs ?
L'homme répond alors :
-
2
-
C'est pour faire fuir les girafes.
relatives à
Le voisin répond interloqué
une cérémonie
12
-
Mais il n'y a pas de girafes dans le coin.
L'homme répondit tout en continuant à accrocher des chiffons.
plante à fleurs
bleues
-
C'est normal, vu que je mets des chiffons blancs.
début de
kermesse
8
action
d’arrêter
fromage
douleur
SUDOKU
famille de
fête
agent de
l’ours
liturgique
liaison
1
4
2
10
pièce
mécanique
9
5
8
3
américain
défalquer
6
note
2
9
8
3
paresseux
altière
3
9
5
7
6
se poser sur
la terre
7
1
6
4
petit poème
bateaux
à voile
gâtait
5
7
1
6
2
diprera
3
capucin
4
7
2
6
foyer
bassin de
port
3
4
7
8
donnerait
le jour à
fleuve côtier
9
6
1
patrie de
Zénon
REGLE DDU JJEU
Une ggrille eest ccomposée
de pplusieurs ccarrés.
Chaque ccarré ccontient
tous lles cchiffres dde 11 àà
9. Chaque lligne ccomme
chaque ccolonne ccontient
aussi ttous lles cchiffres dde
1 àà 99. CCertains cchiffres
vous ssont ddonnés, àà
vous dde ttrouver lles
autres. PPour ccela,
procédez ppar ddéduction
et éélimination.
SOLUTION
DU NUMERO PRECEDENT
titre en abrégé
transport
parisien
lentille
8
6
5
7 2
4
3
9
1
confident
lieu de
retraite
continent
9
7
4
1 3
5
2
6
8
sacré
2
1
3
8
6
9
5
4
7
souffleur
4
7
2
9
5
8
3
4
1
6
chef d’oeuvre
3
5
1
4
7
6
9
8
2
mena
privatif
5
parer
11
4
8
6
9
1
2
7
3
5
6
4
2
3
5
8
1
7
9
1
3
8
2
9
7
6
5
4
9
préposition
5
9
7
6
4
1
8
2
3
R
T
E
A
D
M
R
E
T
I
P
A
C
E
D
F
P
T
D
E
LES MELÉS
M
E
T
H
O
D
I
Q
U
E
P
R
O
D
I
G
U
E
R
R
U
S
C
O
L
A
I
R
E
E
R
E
U
G
Biffez les mots de la liste ci-dessous. Les lettres
C
R
A
N
E
N
E
I
U
E
I
R
E
U
G
E
L
R
O
M
G
P
E
restantes vous serviront à composer les nom et
prénom du sportif caché.
O
C
O
D
E
U
R
S
O
B
T
I
N
S
S
A
O
A
A
L
N
A
P
P
E
R
P
I
U
A
L
L
AEROPORT
LEGUER
A
S
O
T
H
E
I
T
C
E
A
A
E
R
U
O
O
A
N
N
I
I
S
T
N
E
C
R
AVARICE
LIGNAGE
I
O
S
M
A
R
E
N
O
E
R
C
R
C
R
A
U
R
I
G
C
T
BERMUDA
MIME
F
O
U
P
R
I
S
E
BOUTON
MUNIR
E
R
N
T
R
H
E
T
S
V
V
R
I
A
R
N
I
L
E
P
I
N
E
CARREAU
NAPPE
E
S
S
E
N
L
E
E
M
R
G
E
E
A
E
G
O
E
A
G
L
T
O
CORROMPRE
T
U
I
L
E
L
E
PERRUCHE
DECAPITER
S
P
I
R
E
G
U
E
S
E
O
O
M
K
B
C
I
A
P
R
R
O
A
S
PROGRES
DUPLICATA
A
T
R
E
I
N
E
S
RELACHE
I
M
R
P
E
N
S
D
L
K
L
G
I
U
A
P
L
I
E
C
E
S
S
E
ECTOCLASME
RENIEMENT
N
P
V
E
O
I
U
E
M
I
M
A
O
C
T
FLASH
LES FLÉCHÉS
SCOLAIRE
GERANIUM
E
R
I
T
N
M
H
F
L
A
S
H
S
R
E
1
2
3
4
5
6
SORTILEGE
GOUT
LES MELÉS
C
H
A
D
L
I
R
E
U
A
R
A
E
T
I
N
A
N
I
M
P
TAMBOURIN
HAIR
MOHAMED
HEMIPLEGIE
TEMPE
DERRAG
I
O
G
E
I
T
A
M
B
O
U
R
I
N
E
7
8
9
10
INANITE
VOISINAGE
A
M
R
I
B
E
B
R
E
I
G
E
L
P
I
M
E
H
D
IVROGNE
VRAI
Citation
INSOLITE
SOLUTIONS
DU NUMÉRO PRÉCÉDENT
www.competition.dz Dimanche 30 juillet 2017 RCR 21
www.competition.dz
Dimanche 30 juillet 2017
RCR
21

Bouzidi, une absence et des interrogations

De notre correspondant

B. BOUGUELMOUNA

Bien qu'il ait déclaré qu'il allait rattra- per le retard du début de saison lorsqu'il s'est retrouvé avec quatre joueurs seule- ment aux deux premières séances d'en- traînement, Bouzidi a assuré deux séances la journée de mercredi avant de repasser à une seule séance matinale à la salle omnisport de Bermadia, annulant celle de l'après-midi programmée au stade Zougari-Taher. Cette fois-ci, il s'est carrément absenté à la séance d'entraîne- ment d'avant-hier pour des raisons que l'on ignore pour le moment. Une absence qui a fait couler beaucoup d'encre aux quatre coins de la ville de Relizane. Certains disent que Bouzidi, n'ayant pas pu supporter tous les problèmes qui minent le club, a envisagé de jeter l'épon- ge et d'autres avancent que c'est juste un programme adapté par l'entraîneur pour bien entamer la saison. B. B.

par l'entraîneur pour bien entamer la saison. B. B. A g g o u n e

Aggoune

attendu

aujourd'hui

pour signer

Le défenseur latéral gauche de la JS Saoura a été prêté lors de la deuxième phase du championnat la saison dernière au Rapid où il a joué les deux derniers matchs et donné une bonne impression. Farés Aggoun, qui vient de récupérer sa lettre de libération du club sudiste, devrait regagner la ville de Relizane aujourd'hui pour négocier avec le président et parapher son contrat avec le Rapid.

Un autre joueur viendra aussi

En plus de Farès Aggoun, un autre joueur est entendu aujourd'hui à Relizane pour signer son contrat avec le club. L'identité de ce joueur n'est toujours pas dévoilée car le président Hamri attend que tout soit réglé avec lui avant de le présenter à la presse

Pas de stage en Tunisie

Alors qu'il était le premier à avoir appelé l'administration du complexe d'Aïn Draham en Tunisie pour une réservation de 15 jours, bien que celle-ci ait envoyé le pro-forma, le président Hamri a pris beaucoup de retard pour confirmer la réservation. Ce qui a obligé la direction de l'hôtel à accueillir d'autres équipes. En effet, la demande du président du club a été refusée quand il a appelé la direction de l'hôtel, en lui disant que les réservations sont complètes car en plus de l'équipe de Médéa, qui va séjourner à l'hôtel à la même période programmée par le Rapid, deux équipes nationales, celles de la Tunisie et de l'Arabie saoudite, seront dans le même hôtel. Alors suite au manque de chambres et de personnel, ils ne pourront pas accueillir d'autres délégations. Cette nouvelle a beaucoup irrité l'entraîneur Youssouf Bouzidi qui, lors de sa signature de son contrat, a insisté pour que le stage soit effectué en Tunisie, là où tous les moyens sont réunis pour faire un bon travail, sinon il ne pourra rien faire.

Après le départ de Djaoued Bouabdellah

Qui va s'occuper de la qualification des joueurs ?

C'est vraiment inquiétant ce qui se passe au Rapid car après l'annonce du secrétaire général du club Djaoued Bouabdellah de sa décision de démissionner et le refus total du président Hamri de l'approuver, un autre problème s'ajoute au quotidien du club : selon les termes de la nouvelle réglementation, les équipes doivent déposer les dossiers des joueurs pour être qualifiés à jouer la saison prochaine par e-mail. Jusqu'ici, c'étaient les secrétaires de club qui étaient chargés de réunir toutes les pièces nécessaires des joueurs ainsi que leur contrat avant de se déplacer à Alger pour déposer les 25 dossiers au niveau de la Ligue. Cette fois-ci, comme tout est informatisé, on sait que la seule personne capable de tenir cette tâche est bien Djaoued. Mais après l'annonce de son départ, qui pourrait remplir cette tâche ? B. B.

DIVISION NATIONALE AMATEUR

ASK

Le nouveau coach des Rouges à Compétition

Zemamta : «Je suis contraint de monter une ASK new-look»

Rencontré hier à la cité 1600-Logements, où il réside, le nouveau coach de l'ASK Rabah Zemamta nous a confié que le président des Rouges, Maâmar Dib, lui a donné carte blanche pour recomposer l'effectif de son club qui, dit-il, ne compte plus dans ses rangs que quatre joueurs de l'exercice écoulé.

De notre correspondant

RABAH GATTOUCHE

Pourquoi avez-vous accepté de prendre en main l'ASK, dont presque tous les joueurs sont partis sous d'autres cieux ?

Comme je suis un enfant de l'ASK, dès que son nouveau président, Maâmar Dib, m'a proposé de prendre en main l'équipe senior de son club, je n'ai point hésité à lui donner mon accord final car je ne pouvais pas, comme je l'ai fait par le passé, refuser de tour- ner le dos à mon team de cœur.

Ne pensez-vous pas que vous pourriez passer pour le pompier de l'ASK car on ne fait appel à vous pour coacher l'équipe senior que lorsqu'elle vit des moments difficiles ?

Je vous le concède, le destin a voulu que ce n'est que lorsque l'ASK est dans le marasme qu'on m'appelle pour coacher l'équipe pre- mière. Mais, je ne peux vous dire que je méri- te de passer pour le pompier. Tout ce que je peux vous dire est que je ne pouvais pas dire non à mon club de cœur lorsque ses diri- geants ont besoin de moi. Et j'espère bien remplir la mission qui m'a été confiée : mon- ter une ASK newlook qui jouera un football moderne et, surtout, rendra le sourire à ses fans qui sont désemparés depuis que leur

équipe a rétrogradé en Division nationale amateur.

Pensez-vous vraiment que l'ASK pourra jouer les premiers rôles ou si possible l'accession, alors que presque tous ses joueurs sont partis sous d'autres cieux ?

Oui, je suis certain que l'ASK pourra jouer les premiers rôles si nous parvenons à recons- tituer son effectif, dont il ne reste que trois joueurs : le gardien Aissani, l'arrière Abbes et l'attaquant Menacer. Mais aussi, et surtout, ceux qui aiment l'ASK restent patients et nous laissent travailler tranquillement car il nous faut du temps pour monter un team dont l'effectif va être remanié à 90%.

Peut-on connaître les noms des nouveaux joueurs que votre club a recrutés en ce mercato d'été ?

A ce jour, nous avons recruté 13 nouveaux joueurs : les arrières Zeghnlani (US Tébessa), Amari (Hamra), Bensam (WRB M'sila) Tikouk (MCA) et Aribi (NRB Téleghma) ; les milieux Cheniguer (Asam), Bourkartous (ASAM), Zebiri (USMAn) et Derbal (USC), et les attaquants Oultache (HB Chelghoum Laid), Gribaâ (US Chaouia), Eulmi (US Tébessa) et Bendouma (ASAM). On va enco- re engager un goal et un autre joueur de champ et compléter notre effectif par au

moins 5 des espoirs de notre club.

Qu'avez-vous à dire aux supporters de l'ASK qui espèrent voir leur club retrouver sa place en Ligue 2 Mobilis l'été prochain ?

Personnellement, comme tous les amou- reux de l'ASK, je voudrais que notre club retrouve sa place en Ligue 2 le plus tôt pos- sible. Mais, je voudrais que nos fans sachent que, pour le moment, je ne m'attelle qu'à monter une nouvelle équipe qui, à moyen terme si Dieu le veut, jouera les premiers rôles en Division nationale amateur. En atten- dant, je souhaite que tous ceux qui aiment l'ASK oublient leurs divergences, s'unissent et ne pensent qu'à nous aider à redorer le bla- son de notre club, car sans leur soutien, nous ne pourrons rien faire. R. G.

car sans leur soutien, nous ne pourrons rien faire. R. G . MOC Samir Benaderahmane, nouveau

MOC

Samir Benaderahmane, nouveau président

MOC Samir Benaderahmane, nouveau président L'AG du MOC a élu un nouveau président, à savoir Samir

L'AG du MOC a élu un nouveau président, à savoir Samir Benaderahmane. Il succède à Haichour démissionnaire. Samir, pour ceux qui ne le connaissent pas, était un journaliste de la radio locale Cirta FM où il avait longtemps animé son émission sportive hebdomadaire chaque dimanche, avant de prendre sa retraite. Il a aussi été commentateur pour la radio nationale Chaîne 1 des matches du CSC, du MOC et de

l'ASK. Samir, qui n'a pas brigué le poste de boss du Mouloudia, a été convaincu par des membres de l'AG d'accepter le poste de président des Blancs après que le seul

postulant avait décidé de retirer sa candidature.

R. G.

QUOTIDIEN SPORTIF ÉDITÉ PAR LA SARL «TOP SPORT» Directeur de la publication Djamel Guessoum Directeur
QUOTIDIEN
SPORTIF ÉDITÉ
PAR LA SARL
«TOP SPORT»
Directeur de la publication
Djamel Guessoum
Directeur de la rédaction
Rafik Abib
Rédacteurs en chef
Amirouche Boudjedou
Asma Halimi Taïbi
Rédacteur en chef adjoint : Kamel Hassani
Chef de rubrique : Nouredine Boumali
Rédaction
Abderrahmane Mimoun,
Maâmar Zerrouki, Amina Zerrouki,
Mohamed Amokrane Smaïl, Abdellah
Haddad, Hillal Aït Benali, Anis Sadoun,
Rachid Hamadi, Islam Zemam
Rédaction
87, B d Mohamed V
Tél. : (0770) 92 92 83
Fax : (023) 49 05 33
Site Internet
www.competition.dz
contact@competition.dz
Compte bancaire
CPA agence Didouche,
n° 101-400-24762-3
Impression
SIA
Diffusion
Compétition Tél : (0770) 92 92 82
Adressez votre courrier
à Compétition BP 331 - RP Alger

www.competition.dz

Dimanche 30 juillet 2017

22

INTERNATIONALE

Dimanche 30 juillet 2017 22 INTERNATIONALE RONALDO ENTAME SA SAISON AU TRIBUNAL Retour à Madrid
RONALDO ENTAME SA SAISON AU TRIBUNAL Retour à Madrid brutal pour Cristiano Ronaldo : avant
RONALDO
ENTAME
SA SAISON
AU TRIBUNAL
Retour à Madrid brutal
pour Cristiano Ronaldo :
avant de reprendre
l'entraînement avec le
Real le 5 août, la star
portugaise va devoir
répondre aux questions
de la justice espagnole
dans une affaire
retentissante de fraude
fiscale présumée.

Le Portugais de 32 ans est convoqué lundi à 11h30 au tribu- nal de Pozuelo de Alarcon, ban- lieue cossue de Madrid et ville la plus riche d'Espagne, où il habi- te. Lors de cette audition, la juge en charge du dossier doit lui notifier sa mise en examen pour une fraude fiscale présumée de 14,7 millions d'euros. "Il ira déclarer normalement", a simple- ment dit à l'AFP un porte-parole de sa défense, sans vouloir com- menter le fond du dossier. Le parquet de Madrid l'accuse d'avoir, entre 2011 et 2014, utilisé un montage de sociétés en Irlande et aux îles Vierges britan- niques pour dissimuler au fisc des revenus générés en Espagne par ses contrats publicitaires et autres droits à l'image. Selon le parquet, le Portugais, sportif le mieux payé au monde selon Forbes, aurait en 2014 déclaré 11,5 millions d'euros de revenus d'origine espagnole pour la période comprise entre 2011 et 2014, alors qu'ils se seraient en réalité élevés à quelque 43 mil- lions. S'y ajoutent selon le minis- tère public 28,4 millions d'euros

qu'il aurait dissimulés au fisc,

tirés des revenus liés à ses droits

à l'image pour la période 2015-

2020. Au total, cela représenterait 14,7 millions d'euros d'ardoise fiscale impayée. Le nom du Portugais était déjà apparu en décembre dans les "Football Leaks", investigation de médias européens sur les pra- tiques d'évasion ou d'optimisa- tion fiscale dans le monde du ballon rond. Selon El Mundo, partenaire en Espagne de l'inves- tigation, Ronaldo aurait fait tran- siter presque 150 millions de droits à l'image par un montage de sociétés offshore, aux îles Vierges britanniques et en Irlande. Depuis ces révélations, la star de la sélection portugaise

a régulièrement montré, plus ou

moins ouvertement, son ras-le- bol. Jusqu'à donner des sueurs froides aux supporters du Real, l'hypothèse d'un départ de "CR7", arrivé au club en 2009 et devenu depuis le meilleur buteur de son histoire, ayant un temps flotté. Une fois mis en examen, Ronaldo viendra grossir les rangs, déjà bien garnis, des per-

sonnalités du ballon rond en délicatesse avec la justice espa-

gnole pour des raisons fiscales. Après les Barcelonais Lionel Messi et Javier Mascherano, tous deux condamnés en 2016 pour

fraude fiscale, ce sont dorénavant plutôt des personnalités liées au Real qui sont visées par l'offensi- ve juridique du fisc espagnol. Ronaldo, Angel di Maria, José

Mourinho, Fabio Coentrao

surtout leur agent à tous, le puis- sant Portugais Jorge Mendes, déjà mis en examen fin juin par une juge du même tribunal de Pozuelo. La société de Jorge Mendes, Gestifute, avait d'ailleurs diffusé un communi- qué au moment de l'annonce de la convocation de Ronaldo, affir-

mant: "Il n'y a aucun montage fiscal" et "Le joueur n'a rien occulté". S'il était condamné, "CR7" risquerait selon un syndi- cat d'employés du fisc de devoir payer au minimum 28,1 millions d'euros d'amende. Soit environ le tiers de son revenu la saison der- nière, 93 millions de dollars (environ 80 millions d'euros), selon Forbes.

et

dollars (environ 80 millions d'euros), selon Forbes. et MOURINHO «LA CAN EN ÉTÉ, C'EST FANTASTIQUE» La

MOURINHO

«LA CAN EN ÉTÉ, C'EST FANTASTIQUE»

La Confédération africaine de football a annoncé la semai- ne dernière que la CAN se disputerait désormais en été (de l'hémisphère Nord) et non plus en janvier-février, pour évi- ter l'absence des stars africaines, qui préfèrent signer un contrat dans de grands clubs européens, à l'appel de leur sélection. " C'est parfait pour nous, évidemment. Parce que c'est dur de perdre des joueurs au milieu de la saison comme c'est le cas actuellement ", a indiqué José Mourinho, le coach portugais de Manchester United, soulignant que le calendrier actuel " n'est pas bon pour les clubs, n'est pas bon pour la compétition, n'est pas bon pour les joueurs " et que " donc, si l'on peut faire cela, c'est un changement fantastique ".

peut faire cela, c'est un changement fantastique ". GRIEZMANN SE RETROUVE LIÉ À NEYMAR Si Neymar

GRIEZMANN

SE RETROUVE

LIÉ À NEYMAR

Si Neymar quittait le Camp Nou, afin de signer au PSG, alors les dirigeants du Barça recruteraient sans doute un nouvel attaquant de classe mondiale.

Le nom d'Antoine Griezmann sort du lot ! D'après le site du journal Marca, les décideurs du FC Barcelone ont choisi d'ajouter le nom de l'atta- quant polyvalent de l'Atletico Madrid " à la liste des candidats " sus- ceptibles de succéder à Neymar en Catalogne ! Tandis que le PSG envisa- ge de faire sauter la clause libératoire de " La Joya ", les Blaugrana songent à faire la même chose pour Antoine Griezmann. Le montant de la clause de l'international français est fixé à " 100 millions d'eu- ros ". Rappelons qu'à l'is- sue de la saison dernière, l'ancien joueur de la Real Sociedad avait songé sérieusement à quitter les Rojiblancos. A l'époque, Antoine Griezmann envi- sageait de filer à Manchester United pour jouer aux côtés de son pote Paul Pogba. Après mûre réflexion, le gaucher avait changé son fusil d'épaule.

se libératoire ? A 26 ans, le natif de Mâcon pourrait vraiment se régaler aux côtés de Lionel Messi, Luis Suarez et consorts. Le départ de Neymar au PSG lui permettrait de bénéfi- cier d'une place de titulaire au sein de la ligne d'at- taque du FC Barcelone. Notez qu'en plus d'Antoine Griezmann, le président barcelonais, Josep Maria Bartomeu, et la cellule de recrutement ont des vues sur Paulo Dybala (Juventus Turin) ou encore Philippe Coutinho (Liverpool) cet été.

Bartomeu joue la discrétion pour Coutinho Questionné par ESPN au sujet de Philippe Coutinho, Josep Maria Bartomeu a paru confir- mer son intérêt pour Philippe Coutinho (Liverpool), mais a refusé d'en dire trop. "Coutinho est un super joueur. Mais nous ne pouvons rien dire. Nous devons être dis- crets", aurait confié le pré- sident catalan (propos relayés par le journaliste Kaveh Slhekol). Pour rap- pel, les Reds demande- raient 150 millions d'euros afin de laisser partir le Brésilien. - Source:

Topmercato.com

Craquerait-il pour le Barça ? Il ne voulait pas tourner le dos à l'Atlético à partir du moment où l'écurie conti- nuait à être interdite de recrutement jusqu'au 1er janvier 2018. Mais que se passerait-il si le Barça fai- sait voler en éclats sa clau-

POCHETTINO

RÉPOND À CONTE !

Dernièrement, Antonio Conte avait évoqué une possible nou- velle saison sans titre pour Tottenham. Rapporté par Goal, Mauricio Pochettino a répondu à l'entraineur de Chelsea, avouant : "Je ne suis pas un entraîneur qui aime parler des autres clubs, des autres entraî- neurs. J'aime faire preuve de respect. J'attends la même chose des gens avec qui nous sommes en compétition. Pour des clubs qui ont dépensé beaucoup d'argent, les attentes et la pression sont énormes. Pour nous c'est la même chose. C'est notre propre pression et notre ambition".

et la pression sont énormes. Pour nous c'est la même chose. C'est notre propre pression et

www.competition.dz

Dimanche 30 juillet 2017

INTERNATIONALE

23

Dimanche 30 juillet 2017 INTERNATIONALE 23 Ousmane Dembélé, dossier classé !  Cette grosse
Ousmane Dembélé, dossier classé !  Cette grosse précision sur l'offi- cialisation de son transfert
Ousmane
Dembélé,
dossier
classé !
Cette
grosse
précision
sur l'offi-
cialisation
de son
transfert
au PSG
Alors que l'arri-
vée de Neymar
au PSG se préci-
serait toujours
un peu plus, le
Brésilien pour-
rait ne pas arri-
ver avant mardi
prochain.
Explications.
Neymar au PSG,
dénouement
proche ? Si cer-
tains doutes
peuvent subsis-
ter, les derniers
propos tenus par
Josep Maria
Bartomeu lais-
sent à penser
que le Barça
s'est fait une
raison pour le
Brésilien. Et
alors que Mundo
Deportivo assure
que l'officialisa-
tion du transfert
de Neymar au
PSG pourrait se
produire lundi,
un autre média
catalan émet des
doutes quant à
la date de son
éventuelle
arrivée…
Annoncé dans le viseur du FC
Barcelone en tant que possible succes-
seur de Neymar, Ousmane Dembélé a
scellé son avenir. L'ailier français n'a pas
l'intention de quitter Dortmund un an
après son arrivée. Dembélé veut rester à
Dortmund cet été "hors de question !"
Interrogé il y a quelques semaines au
sujet d'un éventuel départ d'Ousmane
Dembélé (20 ans) cet été, le directeur
sportif de Dortmund, Michael Zorc,
s'était montré très clair. Officieusement,
il se murmurait qu'une offre de 90 mil-
lions d'euros pouvait toutefois faire
changer d'avis les dirigeants du club de
la Ruhr. Ces derniers jours, le retour
d'un intérêt du FC Barcelone a fait res-
surgir les rumeurs d'un départ. Déjà
intéressé par le passé, le club catalan a
été séduit par la première saison de l'ai-
lier français en Allemagne. Son profil de
dynamiteur de défense a tout pour plai-
re au Barça qui a coché son nom en cas
de départ de Neymar au Paris Saint-
Germain. Mais le club catalan peut déjà
oublier cette piste.
Une prime de
26 M € du Barça
le 31 juillet ?
«Je veux remporter
d'autres titres avec le BVB»
Même si une vente du Brésilien fait
entrer 222 millions d'euros dans les
caisses, rendant un tel transfert pos-
sible, il aurait fallu l'accord du
joueur. Et ce dernier a scellé son ave-
nir. "Pour être honnête, ces spécula-
tions ne m'intéressent pas du tout. Je
suis content d'être ici, a assuré l'an-
cien Rennais dans un entretien accor-
dé à Bild. Je veux gagner la Ligue
des Champions. Je veux devenir
champion du monde avec la
France, bien sûr, et je veux rem-
porter d'autres titres avec le
BVB." A priori, une éventuelle
approche du Barça ne fera donc
pas changer d'avis un Dembélé
épanoui en Bundesliga. Une
très bonne nouvelle pour le
Borussia qui va ainsi conser-
ver l'un de ses éléments les
plus talentueux, auteur
de 10 buts et 21 passes
décisives toutes com-
pétitions confondues
avec Dortmund la
saison passée. Des
statistiques très
séduisantes pour
une deuxième
saison chez les
professionnels
seulement.

Sport dévoile des clauses incluses dans le dernier contrat signé par Neymar au Barça, en octobre 2016, qui pourraient repousser l'éven- tuelle arrivée de l'attaquant auriverde à Paris. L'une d'elle prévoirait en effet que si le Brésilien est toujours un joueur du club catalan le 31 juillet, il toucherait alors une prime de 26M . Dès lors, on imagine mal le père du joueur, qui gère ses affaires, priver son fils d'une telle somme d'argent… Neymar Senior pourrait quant à lui bénéficier de primes similaires au cas où l'attaquant du Barça venait à rejoindre le PSG, sûrement pas avant mardi, donc

NEYMAR

SORT ENFIN DE SON SILENCE !

Le transfert éven- tuel de Neymar du FC Barcelone au PSG agite l'actualité du mercato estival depuis plusieurs jours. Les rumeurs sur la prochaine destination de la star brésilienne vont et viennent sans aucune confirmation officielle pour le moment. Silencieux depuis le début de ce feuilleton sur son avenir, le joueur de 25 ans s'est enfin exprimé publiquement vendredi à Miami.

Il n'a répondu qu'à 2 questions Très attendu à chaque apparition depuis son probable transfert au Paris Saint-Germain, Neymar a effectué un acte publicitaire pour son

équipementier Nike. Arrivé avec une bonne heure de retard sur le programme, l'attaquant du FC Barcelone a parti- cipé à la présentation de ses nouvelles chaussures. De nombreux journalistes étaient accrédités pour cet évènement très atten- du qui devait permettre à l'ancien buteur de Santos de s'expliquer sur la suite de sa carrière. Quelques heures après un accro- chage avec Nelson Semedo, son nouveau coéquipier au Barça, l'in- ternational brésilien était donc attendu au tour- nant. Mais l'enfant de Mogi das Cruzes n'a évo- qué ni cette bagarre sur le terrain ni le Paris Saint- Germain. Tout avait été bouclé en amont si bien

qu'il a seulement répon- du à deux questions du présentateur de l'évène- ment. Au programme, ce qu'il pense de Miami et comment il se sent dans ses nouvelles chaussures. Accompagné par plu- sieurs dirigeants du Barça, accueilli par des centaines des fans, Neymar s'est exprimé pour évoquer sa nouvelle chaussure, avec laquelle il espère "marquer beau- coup de buts", sans toute- fois préciser avec quel maillot. Il faudra donc encore patienter avant de connaître le prochain point de chute de la vedette auriverde. Même si tous les feux semblent désormais au vert en ce qui concerne son atterris- sage à Paris. À suivre…

INIESTA :

«Je ne pense pas que 200 ou 300 M soient plus bénéfiques pour le club que Neymar»

Le capitaine du Barça a valori- sé l'importance de Neymar. Il aimerait que son coéquipier s'exprime sur ses désirs. Le cas Neymar semble durer un peu trop longtemps à en croi- re les propos d'Andrés Iniesta. Avant de défier le Real Madrid dans la nuit de ce samedi à dimanche (2h), le capitaine du club catalan s'est exprimé en conférence de presse. Le silence de son partenaire est un problème, selon Iniesta, qui espère que le joueur va rester au Camp Nou. "Nous aimerions tous que la situa- tion soit différente. Mais la seule solution est que Neymar parle. Nous voulons qu'il continue, mais que tout ce bruit cesse, que ça soit grâce au joueur ou au club. Avoir de la tranquillité serait béné-

fique pour nous. [

pense pas que 200 ou 300 mil- lions d'euros soient plus bénéfiques pour le club que de pouvoir compter sur lui. Je veux les meilleurs dans mon équipe et lui fait partie des meilleurs", a-t-il assuré.

]

Je ne

Nouvelle révélation sur son altercation avec Semedo

Alors que Neslon Semedo et Neymar en sont venus aux mains à l'entraînement, la presse espa- gnole révèle certains détails de cet accrochage. Les nerfs sont tendus à Barcelone. Neymar semble plus proche que jamais de s'engager avec le Paris Saint- Germain, mais son silence assourdissant crée un malaise dans haute sphère catalane. Une tension qui s'est ressentie à l'entraînement puisque l'internatio- nal brésilien a eu une vive altercation avec Nelson Semedo, la dernière recrue catalane. Et la presse espagnole apporte des précisions après cette affaire.

Valverde l'aurait expulsé de l'entraînement

Ainsi, selon les informations de AS, si Neymar a quitté l'entraînement suite à l'altercation, ce n'est pas parce que le Brésilien l'a décidé, mais bel et bien parce qu'Ernesto Valverde n'a pas du tout apprécié le comportement de son numéro 11. Une situation qui ne manque pas d'être commentée compte tenu de l'actualité de Neymar dont le transfert au PSG serait imminent.

QUOTIDIEN SPORTIF ÉDITÉ PAR LA SARL «TOP SPORT» Directeur de la publication Djamel Guessoum Directeur
QUOTIDIEN
SPORTIF ÉDITÉ
PAR LA SARL
«TOP SPORT»
Directeur de la publication
Djamel Guessoum
Directeur de la rédaction
Rafik Abib
Rédacteurs en chef
Amirouche Boudjedou
Asma Halimi Taïbi
Rédacteur en chef adjoint : Kamel Hassani
Chef de rubrique : Nouredine Boumali
Rédaction
Abderrahmane Mimoun,
Maâmar Zerrouki, Amina Zerrouki,
Mohamed Amokrane Smaïl, Abdellah
Haddad, Hillal Aït Benali, An