Vous êtes sur la page 1sur 24
Fernando Vasquez, nouvel entraîneur LE MCA S'OFFRE UN «POIDS MOYEN» IL A ENTRAÎNÉ MAJORQUE, LA

Fernando Vasquez, nouvel entraîneur

LE MCA S'OFFRE

Fernando Vasquez, nouvel entraîneur LE MCA S'OFFRE UN «POIDS MOYEN» IL A ENTRAÎNÉ MAJORQUE, LA COROGNE,

UN «POIDS MOYEN»

IL A ENTRAÎNÉ MAJORQUE, LA COROGNE, CELTA VIGO, VALLADOLID, RAYO VALLECANO, LAS PALMAS ET LE REAL BETIS

VALLADOLID, RAYO VALLECANO, LAS PALMAS ET LE REAL BETIS Vers la résiliation des contrats de Gourmi

Vers la résiliation des contrats de Gourmi et Karaoui

KSK : «Ils doivent faire un effort»

www.competition.dz JEUDI 3 AOÛT 2017 30 DA N°5076 ISSN 1111

JEUDI 3 AOÛT 2017 30 DA N°5076 ISSN 1111 QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT  Moussouni et

QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT

Moussouni et Rahmouni débarquent prennent le contrôle de l'équipe prient Fabbro de faire ses bagages et annulent sa réunion avec les joueurs

JSK : SCANDALE

À GAMMARTH

sa réunion avec les joueurs JSK : SCANDALE À GAMMARTH Choqué, Fabbro s'isole dans sa chambre

Choqué, Fabbro s'isole dans sa chambre

Moussouni :

«Rahmouni et moi assurerons la séance de ce matin»

Azlef : «Ils seront payés, ils doivent laisser l'équipe tranquille»

L'AG maintenue, mais elle sera présidée par Azlef

Hannachi-CSA : qui gagnera la bataille du 7 août ?

Azlef Hannachi-CSA : qui gagnera la bataille du 7 août ? GUESSAN, C'EST FINI «LAVIGERIE» NON
GUESSAN, C'EST FINI «LAVIGERIE» NON «Je le reconnais, je n'ai pas apporté le plus escompté»
GUESSAN,
C'EST FINI
«LAVIGERIE»
NON
«Je le reconnais, je n'ai pas
apporté le plus escompté»
HADJ
MOHAMED
SE LA JOUE
EN SOLO
HOMOLOGUÉ
USMA
CRB
USMH

www.competition.dz

Jeudi 3 août 2017

2

À LA UNE

www.competition.dz Jeudi 3 août 2017 2 À LA UNE CONSTANTINE PRÊTE À ACCUEILLIR Match d'appli- cation

CONSTANTINE

PRÊTE

À ACCUEILLIR

Match

d'appli-

cation

Après quatre séances d'entraî- nement exclusi- vement consa- crées au volet physique pour remettre les joueurs en forme, Lucas Alcaraz a programmé un match d'applica- tion dans la soi- rée de mardi. Tous les joueurs ont pris part à ce match qui a été riche en ensei- gnements. Les joueurs ont bien répondu présent et aucun blessé n'est à déplorer. La sélection nationale A des locaux poursuit le biquotidien jus- qu'à vendredi, date de la libéra- tion des joueurs avant de les récupérer dans la journée du 7 août.

Les joueurs sont soumis à du bioquotidien

Alcaraz libérera ses poulains demain

Le stage des Verts arrive aujourd'hui à son 5e jour, soit une journée avant un break programmé par le staff. Les joueurs, qui sont soumis à une charge de travail conséquente sous la houlette du staff emmené par Alcaraz, avec les séances biquotidiennes programmées au CTN, seront libérés demain matin du Centre technique afin que cha- cun d'eux rejoigne les siens. C'est donc au terme d'une légère séance qui aura lieu demain matin que Boulaouidet et consorts seront libérés. Le retour au CTN était initialement prévu pour la journée de mardi 8 août pro- chain, mais Alcaraz en a décidé autre- ment. En effet, constatant un défi- cit et surtout un déséquilibre dans la préparation des uns et des autres, l'Espagnol a com- pris qu'i fallait ajou- ter un jour de travail en plus et c'est lundi

prochain que les joueurs vont rentrer au CTN au lieu de mardi.

Effectif dégraissé

La fin de la première étape de travail demain matin permettra au coach de choisir les 23 meilleurs éléments, d'un groupe fort de ses 29 joueurs qui s'exercent actuellement au CTN. Sans Attal mais avec les

deux invités LES VERTS A J-10 de la rencontre contre la Libye et du grand
deux invités
LES VERTS
A J-10 de la rencontre contre la Libye et du grand retour
de la sélection au stade Hamlaoui de Constantine après
3 décennies d'absence, les préparatifs battent leur plein
du côté de la ville des Ponts suspendus.
PAR SMAÏL M. A.
Une délégation de la
Fédération algérienne de football a
inspecté hier à Constantine les instal-
lations prévues pour le match officiel
entre les sélections locales d'Algérie
et de Libye, comptant pour les élimi-
natoires du CHAN 2018. Après une
visite du stade Hamlaoui, lieu de
déroulement du match, et une
réunion avec les autorités locales, il a
été constaté de grandes avancées
dans la préparation du séjour des
délégations et du match après les
remarques et réserves faites lors des
précédentes visites des représentants
de la FAF. Grâce à la contribution et
au concours précieux des services de
la wilaya de Constantine, à leur tête
le wali, de la Direction de la jeunesse
et des sports (de Constantine et de la
Ligue régionale de Constantine, tout
est désormais réuni pour que l'or-
ganisation du match Algérie -
Libye du 12 août à 20h45 soit
une réussite. Rappelons que
c'est le 9 août prochain que
l'EN ralliera Constantine, elle
élira domicile dans le
luxueux hôtel
Marriott.
S. M. A.
L'attaquant du Nasria a rejoint
le groupe lundi, juste après son
retour du Caire où il a pris part
aux matches de la coupe arabe
des clubs champions. Avec
un peu de retard dans la
préparation, l'ancien
buteur de la JSK affirme
qu'il est en train de reve-
nir au niveau de ses
équipiers. Il évoque le
match contre la Libye
et les conditions de
préparation du grou-
pe. Entretien.
Comment se
déroule la
préparation ?
Pas mal, on avance
bien. Les conditions sont
bien aussi, malgré la chaleur de ces der-
niers jours qui nous a u7n peu gênés et qui
nous a poussés à retarder l'entraînement
jusque tard le soir en plus de la reprise qui
a dû être un peu lourde à supporter pour
certains, mais je peux vous dire qu'on est à
fond dedans.
Ça vous fait quoi d'être convoqué
parmi ces joueurs ?
Toujours content de porter le maillot
national, mais ma joie ne s'arrête pas sur
ça, je veux encore plus, je veux jouer et être
titulaire.
Comment ça se passe avec le nouveau
coach ?
On comprend bien son boulot, on sait ce
qu'il veut, on essaye de se concentrer pour
être à la hauteur de ses espérances.
Y a-t-il eu un problème de langue entre
les joueurs et le coach ?
Non ça va, ils nous ont ramené un tra-
tous.

Saâdi Smaïl, milieu

de terrain de l'ESS, et Merouani M'hamed, milieu de l'ASO, les

joueurs rallieront Constantine le 9 août pour attaquer le dernier virage de prépara- tion. L'entraîneur Alcaraz, qui insiste sur le côté phy- sique durant ce premier stage qui se déroule à Alger, changera de métho- de une fois à Constantine puisqu'il y travaillera le côté technico-tactique avec des séances programmées entre le stade principal et celui du CREPS local.

S. M. A.

BOULAOUIDET

ON ESPÈRE QUE HAMLAOUI NOUS PORTERA CHANCE”

ducteur qui transmet bien le message.

Vous avez été l'un des derniers à entamer la préparation cet été car vous avez signé au NAHD tardivement, comment vous vivez cela ?

Oui, effectivement, j'ai signé en retard, mais le fait d'avoir rejoint le groupe en coupe arabe et d'avoir pris part à quelques matches, j'ai pu me rattraper, sans oublier la volonté qui m'aide à surmonter les diffi- cultés.

Avez-vous une idée sur la sélection libyenne ?

Non, aucune, on sait qu'ils ont une bonne expérience, mais ce qui nous inté- resse c'est de se préparer et appliquer les consignes du coach, lui on sait qu'il en sait quelque chose.

L'Algérie s'apprête à rejouer après plus de 30 ans à Hamlaoui, ça vous fait quoi ?

C'est vrai que cela fait longtemps que l'EN n'a pas joué dans ce stade, on espère qu'on lui portera chance et qu'il nous por- tera lui aussi chance.

Vous connaissez bien ce stade puisque c'est là-bas que vous avez reçu votre formation (NDLR, il était au CSC)…

Oui, exactement, je connais ce stade, j'es- père que ce facteur m'aidera pour faire une bonne prestation.

Est-ce que le coach Alcaraz a essayé de vous encourager en promettant aux meilleurs des places en sélection A ?

On n'a pas besoin d'être encouragés pour faire le maximum pour être à la hau- teur et plaire, chacun de nous fera de son mieux pour être au top et pourquoi ne pas

atteindre l'équipe première, c'est le but de

S. M. A.

www.competition.dz Jeudi 3 août 2017 À LA UNE 3 BOUDEBOUDA : «GARE À L'AGRESSIVITÉ DES

www.competition.dz

Jeudi 3 août 2017

À LA UNE

3

www.competition.dz Jeudi 3 août 2017 À LA UNE 3 BOUDEBOUDA : «GARE À L'AGRESSIVITÉ DES LIBYENS»

BOUDEBOUDA :

«GARE À L'AGRESSIVITÉ DES LIBYENS»

Faisant partie de l'effec- tif des A et maintenant des locaux, Boudebouda est consi- déré comme l'un des piliers de cette nouvelle équipe. Alcaraz le connaît bien, et lui aussi semble bien le connaître. Il nous parle de ce stage et de la sélection libyenne qu'il connaît visiblement assez bien.

Cela fait 4 jours que vous êtes au CTN, parlez-nous un peu de ce qui se fait ici ?

On travaille bien, on fait du biquotidien, c'est très dur, mais les conditions sont bonne, mais le plus important c'est d'être prêt pour le jour J, je pense qu'on a 10 jours devant nous, ce qui veut dire assez de temps pour recharger les batteries sur le plan phy- sique puis perfectionner l'as- pect tactique.

Le message passe bien entre le coach et le groupe ?

Très bien, on a la chance d'avoir un traducteur qui nous explique tout, on essaye de s'habituer à la méthode, quant au travail, on cherche encore une bonne tactique qui nous aidera, car avec 29 joueurs dans le groupe c'est clair que le coach aura du mal à s'habi- tuer, c'est notre cas aussi, mais on essayera de le faire.

Toujours à propos du coach, avez-vous ressenti vous qui êtes aussi chez les A une différence entre le comportement du coach avec ce groupe ou avec les autres ?

connaissez cette équipe ?

Pour le moment, tout ce qui nous a été demandé c'est d'ap- prendre à être bien en place sur la pelouse et de répondre physiquement et tactique- ment.

Vous avez tout de même une idée sur les capacités de cette formation, avouez- le…

Ça ne sera pas facile, ça on

le sait, car on aura en face une

équipe première, en plus du fait que ça soit un derby maghrébin. Nous, en tout cas, nous visons un bon résultat à l'aller pour aller disputer la seconde manche tranquille- ment.

Vous allez jouer la rencontre aller à Hamlaoui, qu'avez- vous à dire sur ce point ?

C'est un grand stade, un public très chaud, il fallait

donc qu'on leur rende visite, on espère qu'ils nous porte- ront chance. Vous êtes joueur de l'équipe

A et des locaux, quel rôle

jouez-vous dans cette équipe ? Normal, on est tous des joueurs qui ont le même but, notre groupe est plein de jeunes talent, en plus on se connaît, donc ça va, l'ambiance est bonne.

Vous devez être en stage avec le MCA, mais vous allez le manquer…

J'aurais aimé y être, car c'est une période cruciale quand même, je leur souhaite bonne chance et je leur fixe rendez- vous dans une vingtaine de jours.

Non, absolument pas. Il donne de l'im- portance même aux locaux, d'ailleurs les joueurs se
Non, absolument
pas. Il donne de l'im-
portance même aux
locaux, d'ailleurs les
joueurs se donnent à
fond, de bon augu-
re pour l'avenir.
S. M. A.
Vous préparez
deux matches face à
la Libye, vous

Meziane Zeroual blessé à la cheville

L'attaquant de l'OM, Meziane Zeroual, s'est blessé hier à la che- ville, il ne s'est d'ailleurs pas exercé t s'est dirigé vers l'infirmerie, on en saura davantage sur la nature de sa blessure incessamment.

«Il faut assurer la qualification à Constantine»

Le joueur de l'USMA est clair, la qualification se jouera à Constantine. L'ailier usmiste était très bref dans ses déclarations, mais il a quand même parlé de tout : "On travaille bien, mais c'est dur après le repos, on est soumis a du biquotidien." Et d'évoquer l'adversaire : "Ils ont 8 dans la même équipe, ils ont une certaine cohésion, de notre côté on ne pense qu'à la victoire, il faut assurer la qualification à Constantine, ça tombe bien le peuple de cette ville et de l'Est du pays a hâte de revoir l'EN chez lui." Pour termi- ner, l'ailier usmsiste souhaite bonne chance à ceux qui ne seront pas retenus dans le groupe. Une énième visite d'inspection a eu lieu hier.

Il a repris les entraînements hier

MBOLHI

APTE POUR LA ZAMBIE

Grosse panique chez Lucas Alcaraz et tout son staff technique il y a plusieurs jours de cela, lorsque le club de Rennes annonça sur son site officiel la blessure à la cheville du capitaine des Verts, Raïs Mbolhi.

Soulagement chez Alcaraz Et bien, bonnes nouvelles hier émanant de Rennes, puisque on apprend sur le site officiel du club que Raïs Mbolhi, qui se contentait jusque-là et durant toute la phase de préparation

de séances de soins au niveau de l'infirmerie du club breton, a repris hier le chemin des entraî- nements. Pour l'instant, le gardien algé- rien n'a toujours pas rejoint le groupe puisqu'il se contente de séances spécifiques avec l'en- traîneur des gardiens. Du coup, et pour le plus grand bonheur de Lucas Alcaraz, Raïs Mbolho disposera de suffisamment de temps pour retrouver sa forme et donc être prêt pour la première rencontre face à la Zambie à Lusaka.

A. H. A.

PAR ASMA H. A.

Une blessure qui l'a d'ailleurs empêché de prendre part au stage de préparation avec le reste du groupe à Carnac. Depuis, le staff médical de l'EN suit de manière quoti- dienne l'évolution de l'état de kepeer de l'équipe nationale, car en cas de forfait de ce dernier, il est impératif de lui trouver déjà son remplaçant pour la double confrontation décisive face à la Zambie les 2 et 5 septembre pro- chain dans le cadre des élimina- toires de la Coupe du monde 2018 en Russie, qui, pour rappel, ont très mal débuté pour les capés de l'ancien coach de Grenade avec seulement un seul point en deux matches (match nul face au Cameroun à domici- le et une défaite contre le Nigéria à Ayew).

Blessés au cours de ces derniers jours

RIEN DE GRAVE

POUR SLIMANI, OUNAS ET ATTAL

Le moins qu'on puisse dire, c'est que cette phase de préparation pour nos internationaux avec leurs diffé- rents clubs a laissé des traces chez eux. D'abord, Raïs Mbolhi qui a dû faire l'impasse sur le stage de prépa- ration de son équipe. Ensuite, Islam Slimani, sorti blessé lors d'une ren- contre amicale la semaine dernière, à la suite à une blessure au niveau de

la cuisse. Et, enfin, avant-hier, c'était au tour d'Adam Ounas, la nouvelle recrue de Naples, qui lui aussi n'a pas pu terminer la rencontre, car c'est en boitant qu'il a quitté la pelouse. Et pour clore cette série de blessures yant touché nos internationaux, il y a Youcef Attal qui a signé un contrat de prêt avec le club beige de Courtrai, mais qui n'est tou- jours pas rétabli de son

sure contractée lors de la rencontre face ai Togo comptant pour les éli- minatoires de la CAN 2019 prévue au Cameroun. Renseignement pris hier sur l'état de santé des joueurs auprès d'une source proche du staff médical des Verts, et bien nous avons appris que finalement plus de peur que de mal pour les trois joueurs. En effet, Islam Slimani devrait reprendre le chemin des entraînements très prochainement. Adam Ounas, quant à lui, qui était déjà forfait pour le premier stage sous les ordres de Lucas Alcaraz souffre juste d'un petit bobo au niveau de la cheville, il devrait même être pré- sent à la séance d'en- traînement de demain. Youcef Attal, quant à lui et toujours d'après la même source, dispo- sera de suffisamment de temps pour être présent lors de la double confrontation contre la Zambie.

présent lors de la double confrontation contre la Zambie. épau- le, une bles- Trop juste pour

épau-

le,

une

bles-

Trop juste pour Boudebouz Concernant Ryad Boudebouz qui souffre d'une blessure au niveau du genou, une blessure qui l'a contraint à s'arrêter plusieurs jours, et bien le staff technique national des Verts pré- fère ne pas se prononcer de manière définitive quant à son forfait face à la Zambie, même si ce dernier et tou- jours d'après la même source estime que ça sera trop juste pour le milieu de terrain de Montpellier de revenir à temps. Toutefois, Ryad Boudebouz en pleine forme la saison dernière et tout proche de signer avec le Bétis Séville a repris le vélo il y a trois jours. Et si tout se passe bien comme

c'est le cas a priori quant à l'évolution de l'état de son genou, et bien Ryad Boudebouz reprendra la course dimanche ou au plus tard lundi. Ainsi donc, et du fait que les convoca- tions ne seront envoyées qu'au mini- mum dans une dizaine de jours, et bien Lucas Alcaraz prendra le temps pour voir et décider s'il fera ou non appel aux services du meilleur joueur de Montpellier de la saison passée.

A. H. A.

www.competition.dz

www.competition.dz Jeudi 3 août 2017 4 LIGUE 1 MOBILIS Raïah et Redouani toujours bloqués à Tizi

Jeudi 3 août 2017

4

LIGUE 1 MOBILIS

Raïah et Redouani toujours bloqués à Tizi Ouzou Le milieu Malik Raïah et l'arrière droit
Raïah et Redouani
toujours bloqués
à Tizi Ouzou
Le milieu Malik Raïah et
l'arrière droit Saâdi Redouani
n'ont pas rejoint hier l'équipe à
Gammarth comme prévu. Faute
d'une autorisation de la hiérarchie
militaire qui leur permettra de
quitter le territoire national, les
deux joueurs sont bloqués à Tizi
Ouzou. Les dirigeants nous ont
affirmé dans la journée de mardi
dernier que Raïah et Redouani
récupéreront leur autorisation
mercredi matin avant de se rendre
en Tunisie dans l'après-midi, mais
comme la demande n'a pas été
formulée par les responsables
kabyles aux autorités concernées,
les deux joueurs n'ont pas obtenu
les fameux documents qui leur
permettront de rejoindre la
Tunisie. D'après une source
autorisée, ce n'est qu'hier que les
deux joueurs ont demandé à leurs
responsables militaires de les
autorisés à quitter le territoire
national pour rejoindre leur
équipe à Gammarth. Ils vont
certainement rater plusieurs
séances d'entraînement,
car les autorités
militaires n'ont
commencé à étudier
leur requête
qu'hier. Si le
président
Hannachi avait
pris ses
précautions,
Raïah et
Redouani
seraient déjà
avec l'équipe à
Gammarth.
Raïah :
«On ne
va pas
rater ce
stage»
Contacté par
nos soins dans
l'après-midi d'hier
pour voir si lui et
Redouani ne vont
pas rater ce
deuxième stage à
cause de l'absence
d'une autorisation
militaire qui leur permettra de
quitter le territoire national, Malik
Raïah se montre très confiant.
"Non, on ne va pas rater ce
deuxième stage de Gammarth. On
s'est déplacés ce matin chez les
autorités militaires pour
demander l'autorisation de quitter
le territoire et on l'aura
normalement incessamment",
déclare l'enfant de Mirabeau.
«On réglera le problème
de l'autorisation militaire
incessamment»
Si certaines sources confient qu'il
faudra plusieurs jours pour le duo
Raïah-Redouani pour obtenir
l'autorisation de quitter le
territoire national, Raïah n'est pas
du tout inquiet. "On réglera le
problème de l'autorisation
incessamment. Il n'y a aucun
risque pour qu'on rate ce stage de
Gammarth. On a fait notre
demande et on attend la réponse
des autorités militaires pour les
prochaines heures", explique
Raïah.
N. B.

CSA-Hannachi :

QUI GAGNERA

la bataille du 7 août ?

Madjene et Zouaoui pas invités Cette ultime manœuvre de Hannachi est loin d'être innocente, surtout quand on sait que les deux personnes les plus importantes ne sont pas conviées à ce rendez-vous. Oui, on parle de Zouaoui et Madjene. Ces deux derniers devaient, avec l'aide du CSA, obliger Hannachi à ouvrir le capital pour pouvoir intégrer le CA. De l'argent devait être injecté pour renflouer les caisses, et au-delà de tout, la plupart des actionnaires comptaient proposer le retrait de confiance à Hannachi et l'installation d'un nouveau président qui sera choisi entre Azlef, Madjene et Zouaoui.

Azlef doit prendre ses responsabilités En sa qualité de président par inté- rim, Azlef Malik a un rôle important à jouer lors de cette AG. Azlef a la res- ponsabilité de mettre l'intérêt de la JSK au-dessus de toute autre considé- ration. En plus du fait que son vote soit important, officiellement, Malik

Azlef est le 2e homme à la JSK. C'est écrit sur le registre du commerce du club. Il a dépensé des milliards la sai- son passée et celle d'avant et il peut largement assurer une bonne assise financière au club cette année. Le 7 août prochain, Azlef ne doit surtout pas se tromper de priorité. L'ouverture du capital doit être à l'ordre du jour. C'est la priorité des priorités. Les supporters de la JSK qui suivront de très près cette réunion sont attentifs à ce qui se passera ce jour-là. Lui qui est présidentiable devra faire en sorte de s'assurer à ce que la transition se fasse de manière pacifiste et calme dans le respect des lois de la République. La situation est grave, et il le sait. En acceptant d'être président par intérim, Azlef a accepté la responsabilité de faire sortir la JSK de cette crise et cela ne peut pas se faire sans que le capital soit ouvert pour lui permettre ainsi qu'à d'autres investisseurs à l'instar de Madjene et Zouaoui d'acheter des actions et d'en finir une bonne fois pour toutes avec le bricolage et l'amateurisme. A. H.

Pas de médecin, pas de kiné, pas d'administration, pas d'argent… Mais 2 staffs techniques !

Est-il vraiment le moment pour Hannachi pour prendre ses vacances, lui qui ne ratait jamais les préparations d'intersaison de son équipe première ? Le boss de la JSIK se déplaçait même à l'étranger pour assister aux séances d'entraînement de l'équipe et veillait à ce qu'elle ne manque de rien ! Et encore ! La situation était bonne à ce moment-là. Aujourd'hui que la JSK est sans argent, sans staff médical, sans kinés, sans staff technique et sans aucune administration, il choisit d'abandonner son team pour aller bronzer à Casablanca. Aussi, et c'est important de le signaler, Nassim Benabderrahmane, le der- nier dirigeants de la JSK, ne peut pas tout faire seul. Comment pour- ra-t-il gérer le stage tout seul et surtout que fera-t-il lorsque Fabbro et Scarpellino, deux étrangers trou- veront Moussouni et Rahmouni au stade pour assurer l'entraînement ? Que fera Nassim Benabderrahmane si un joueur venait à se blesser ? Que fera Nassim Benabderrahmane seul, si un problème d'ordre administratif survenait 'comme celui de Raïah et Guemroud…. C'est pour dire que la JSK est à l'abandon et que la seule chose qui pourrait la sauver est la tenue de cette AG durant laquelle de vraies décisions devraient être prises.

PAR ABDELLAH HADDAD

club et quelques proches à lui avant de plier bagage. Hannachi a pris le soin de signer une procuration à Malik Azlef pour le représenter lors de l'AG des actionnaires de mardi prochain. Autrement dit, Mohand-Chérif Hannachi ne sera pas présent lors de cette réunion, qui sera plus qu'impor- tante pour l'avenir de la JSK. Malik Azlef qu'on pensait démissionnaire présidera cette réunion. A-t-il fait cela dans le but de faire de cette réunion un non-événement et gagner un peu de temps, au moins jusqu'au début du championnat ? Un membre de l'AG pense que non. Selon lui, Hannachi a décidé de ne pas assister à cette AG parce que pour la premiè- re fois depuis 1993 il ne sait pas ce qu'il l'attend. Selon la même personne, Hannachi, "par fierté ou lâcheté", ne veut pas assister à sa mise à mort. Même si beaucoup ne croient pas à ce scéna- rio, le CSA, soutenu par beaucoup d'actionnaires, semble décidé plus que jamais à mettre fin au règne de Hannachi.

Hannachi a tenté hier sa dernière manœuvre. Forcé par le CSA de maintenir l'AG des actionnaires du 7 août prochain, il décide contre toute attente de ne pas y assister. Hannachi croit par cette décision éviter d'af- fronter les actionnaires dont la plupart souhaitent son départ et prolonger son règne de quelques semaines ou quelques mois, néanmoins et selon les échos qu'on a eus auprès des concernés, cette AG, avec ou sans Hannachi, devrait être historique… A condi- tion bien sûr que le quo- rum soit atteint le jour J.

Hannachi veut-il éviter d'assister à sa mise à mort ? Le président de la for- mation du Djurdjura s'est déplacé hier matin au siège du club. Il est resté un petit moment avec le secrétaire du

Idrès et les membres de l'AG leur ont signé le PV d'installation

Meftah et Zeghdoud prennent le pouvoir et promettent…

membres de l'AG. D'ailleurs, Zeghdoud et Meftah sont passés comme nous l'avions rapporté dans notre édition d'hier chez Hannachi pour lui demander de maintenir l'AG de mardi prochain. Hier, les responsables du CSA étaient au siège du club, ils ont déposé le PV d'installation de Meftah et Zeghdoud comme ils ont récupéré une copie de l'accusé de réception. Hannachi a même félicité les nouveaux responsables du CSA en leur souhaitant par la même occasion une bonne chance dans leur nouvelle aventure.

«Notre priorité est L'ouverture du capital» "La première chose qu'on devra faire dans nos démarches est d'ouvrir le capital de la SSPA/JSK et dans les règles de l'art, c'est-à-dire, en respectant les lois de la République, celui qui veut investir dans la société sportive est le bienvenu, les portes sont ouvertes pour tout le monde", déclaraient Zeghdoud et Meftah, le premier cité n'est autre que le fils de l'ancien

joueur de la JSK, Rachid Zeghdoud, et le second est le président de la section handball de la JSK.

«Désormais c'est le CSA qui désignera le président» Concernant le futur président de la JSK, les deux nouveaux responsables du CSA précisent :

" D'abord, nous allons ouvrir le capital, celui qui veut investir à la JSK sera le bienvenu, par la suite, c'est le plus costaud qui prendra automatiquement les commandes, les choses sont très claires sur ce plan. "

«On refuse de voir notre JSK mourir à petit feu» Pour conclure, Zeghdoud et Meftah avouent : "On ne s'est jamais mêlés dans les affaires du club professionnel mais trop, c'est trop, on ne pouvait pas rester les bras croisés, se contenter juste de voir notre grand et cher club mourir à petit feu."

Comme nous l'avions rapporté dans nos précédentes éditions, les membres de l'assemblée générale du club sportif amateur, actionnaire majoritaire dans la SSPA/JSK, se sont réunis plusieurs fois ces derniers jours pour aborder plusieurs sujets, y compris celui du club professionnel, la SSPA/JSK. Pour des raisons de santé, Samy Idrès a jugé utile de rendre le tablier et de rentrer chez lui, les membres de l'AG ont salué le courage du désormais ancien président du CSA et lui ont souhaité un prompt rétablissement, néanmoins, ils ont préféré désigner deux responsables du club amateur pour prendre les rênes du CSA et qui seront aussi les représentants du club amateur au niveau du conseil d'administration. Il s'agit de Meftah Hanine et Mohamed Zeghdoud. Ils sont les nouveaux responsables du CSA d'une manière officielle puisque le PV d'installation a été signé par le président sortant, Samy Idrès, et aussi par les autres

A. H.

Guillou n'a pas été payé depuis 9 mois

Bien que les responsables kabyles aient affirmé la veille du départ de l'équipe en Tunisie que le kiné Rachid Abdeldjebar connu sous le nom de Guillou qu'il sera à Gammarth au plus tard mercredi soir, mais le concerné

se trouve ici en Algérie. D'après une source sûre, Guillou n'a pas été retenu par ses obligations professionnelles, mais il n'a pas fait le déplacement en

mais il n'a pas fait le déplacement en Tunisie à cause de la non- régularisation de

Tunisie à cause de la non- régularisation de sa situation financière. Il n'a pas été payé depuis 9 mois et le président Hannachi ne l'a même pas rassuré quant

à ses arriérés. Aucune garantie ne lui

a été donnée pour qu'il touche ses 9 salaires, ce qui l'aurait poussé à

rester chez lui en attendant que ses dirigeants l'appellent pour discuter

de ses arriérés.

N. B.

www.competition.dz Jeudi 3 août 2017 JSK 5  Scarpellino sera aujourd'hui à Carthage Thalasso
www.competition.dz
Jeudi 3 août 2017
JSK
5

Scarpellino
sera aujourd'hui
à Carthage Thalasso

Le préparateur physique Renato Scarpellino ralliera l'aéroport international de Tunis à 17h. Il ne rejoindra l'hôtel Carthage Thalasso que vers la fin de l'après-midi. On ne sait pas s'il va rester avec tout ce qui se passe, on ne sait même pas si Fabbro qui l'a recruté va continuer à la JSK.



Azlef : «Rahmouni et Moussouni sont limogés et ils seront payés»

Moussouni débarque à Gammarth

ET FAIT UN SCANDALE

PAR AMIROUCHE B.

Ce que redoutaient tous les fans kabyles s'est produit. En plus du fait que la JSK se soit retrouvée avec deux staffs techniques à Gammarth, Moussouni et Rahmouni ont débarqué à l'hôtel Carthage Thalasso et ont fait un scandale sans précédant. La JSK de Hannachi est tombée vraiment très bas. C'est un scandale. Voilà le film des événements.

14h : Fabbro, le premier à l'hôtel Il était 14h lorsque le nouvel entraîneur des Jaune et Vert a rallié l'hôtel Carthage Thalasso, où la JSK a pris ses quartiers pour ce second stage d'intersaison. A son arrivée à l'aéroport international de Tunis, il a été accueilli par l'organisateur du stage, lequel l'a conduit à Carthage Thalasso. L'entraîneur italien était satisfait des conditions d'hébergement qu'offre cet établissement. Il devait inspecter les infrastructures où se déroulera la préparation durant tout le séjour de l'équipe à Gammarth.

16h, il accueille les joueurs en personne Pour que leur équipe ne se retrouve pas sans entraîneur à Gammarth, les dirigeants ont demandé à Fabbro de

rallier la Tunisie hier après-midi. C'est ce qu'il a fait puisqu'il a été le premier à arriver à Carthage Thalasso. A l'arrivée des joueurs à l'hôtel, Fabbro a tenu à avoir une discussion avec eux. Il a discuté avec certains d'entre eux et avec le chef de la délégation, Nassim Benabderrahmane. Il les a interrogés sur les conditions du voyage avant de leur ajouter que chacun doit tirer dans le même sens pour que la JSK réalise le meilleur parcours possible

la saison prochaine.

20h, Moussouni et Rahmouni débarquent… Moussouni et Rahmouni sont arrivés comme ils l'ont promis. Ils ont cherché et trouvé Fabbro avec lequel ils ont eu une discussion

animée. "Tu n'es pas l'entraîneur de

JSK, as-tu un contrat ? Nous, on

la

l'a…", lui a lancé Moussouni. Choqué, Fabbro lui a répondu :

"Oui, je n'ai pas de contrat, mais ton problème n'est pas avec moi, mais avec l'administration."

20h10, choqué, Fabbro s'isole dans sa chambre Face aux menaces de Moussouni, Fabbro n'a pas trouvé mieux que de quitter le hall et d'aller s'isoler dans sa chambre. "OK, OK, c'est votre équipe", lancera-t-il en partant suivi de quelques murmures en italien. Les joueurs qui venaient de quitter le restaurant étaient tous choqués. Dégoûtés, certains sont sortis prendre de l'air, d'autres ont préféré monter dans leur chambres.

La réunion de 22h Fabbro- joueurs annulée Fabbro avait prévu une réunion de travail avec les joueurs après le

dîner. Il leur avait donné ce RDV lorsque l'équipe était à table. Après ces événements, l'entraîneur italien a été contraint d'annuler cette réunion. Regrettant d'être venu sans signer son contrat, Fabbro a pensé très sérieusement à prendre ses bagages et à rentrer chez lui à Rome.

Moussouni et Rahmouni ont parlé à quelques joueurs à 21h30 Profitant de la présence de quelques joueurs dans le hall, Moussouni et Rahmouni ont improvisé une

réunion. Ils ont expliqué aux joueurs qu'ils étaient là pour poursuivre le travail effectué à Tikjda. Perdus, les joueurs n'ont fait qu'écouter, même si certains ont manifesté leur désarroi par rapport à tout ce qui se passe dans l'équipe.

22h, Azlef appelle Fabbro Azlef a essayé d'appeler Moussouni et Rahmouni à Tunis, sans succès. Il a donc appelé Benabderrahmane qui lui a fait un résumé de la situation. Le président par intérim de la JSK a appelé tout de suite Fabbro pour le rassurer, sans succès. Il refuse même d'entraîner l'équipe le lendemain tant que Moussouni et Rahmouni sont sur place.

Fabbro compte partir Par ailleurs, nous avons appris que Fabbro pourrait quitter Tunis aujourd'hui. Il l'a confié à l'un de ses proches. Venu à la JSK pour travailler, il ne veut pas de problèmes avec qui que se soit. Il a reconnu qu'il n'a pas signé de contrat. La direction lui a signifié qu'il le fera dans une semaine, chose que Fabbro a refusée.

A. B.

Il a signé hier un contrat de 2 ans

 

Benhaha succède à Gaouaoui

La direction de la JS Kabylie n'a pas mis beaucoup de temps pour trouver un successeur à Lounès Gaouaoui limogé injuste- ment en compagnie de Mourad Rahmouni et Fawzi Moussouni. En effet, moins de 24 heures après le départ de l'équipe en Tunisie, les dirigeants ont jeté leur dévolu sur Lyès Benhaha pour intégrer le staff de l'Italien Enrico Fabbro en tant qu'entraîneur des gardiens de but. Ils ont négocié hier avec lui et ils n'ont pas tardé à trouver un accord. Il succédera à Lounès Gaouaoui qui n'a même pas été informé par ses dirigeants de son limogeage. La décision de se sépa- rer de lui a été prise par le prési- dent Hannachi le lendemain de la

fin du stage de Tikjda. Son contrat

fin du stage de Tikjda. Son contrat

L'ancien entraîneur des gardiens de but du MOB a signé un contrat de deux saisons au profit de la JSK. Les dirigeants le voulaient déjà au mois de janvier dernier, mais les contacts avec lui n'avaient pas abouti. C'était un ancien collaborateur de l'entraîneur tunisien Sofiane Hidoussi qui l'avait proposé au président Hannachi, mais ce der- nier avait renoncé à la dernière

avec laquelle la direction a relevé Gaouaoui de ses fonctions restera certainement dans les annales.

Départ aujourd'hui Ayant rejoint officiellement le staff de Fabbro, Benhaha va rejoindre la formation du Djurdjura aujour- d'hui en Tunisie. Il débutera direc- tement sa mission avec Asselah, Boultif et Saidoune à Gammarth. Vu le travail titanesque qu'il a réa- lisé avec les gardiens du MOB, à savoir Rahmouni et Daif, les diri- geants lui ont demandé de créer une certaine concurrence dans les bois et de tout faire pour que Malik Asselah et Abderrahmane Boultif retrouvent leur forme optimale. A. H.

a

expiré au mois de juin dernier,

minute de mettre fin aux fonctions de Lounès Gaouaoui. Mais ce n'était que partie remise puisqu'à la fin du stage de Tikjda, le prési- dent de la JSK a limogé son entraî- neur des gardiens de but avant de faire appel à Benhaha. Ce dernier a de l'expérience, mais la manière

mais les dirigeants lui avaient demandé de rejoindre l'équipe à Tikjda par SMS, mais au lieu de l'inviter à renouveler son contrat, le président Hannachi l'a limogé sans lui fournir la moindre explica- tion.

«Je ferai tout pour qu'Asselah redevienne LE MEILLEUR GARDIEN D'ALGÉRIE»

Le nouvel entraîneur des gardiens de but la JS Kabylie, Lyès Benhaha, promet de faire le maxi- mum pour apporter le plus attendu de lui. Il affirme qu'il mettra son expérience au service d'Asselah, Boultif et Saidoune pour les aider à retrouver leur niveau. Avec lui, la concurrence sera certainement féro- ce dans les bois. "A l'USMA, j'avais aidé Zemmamouche à retrouver sa forme optimale. Il était l'un des meilleurs gardiens d'Algérie. Au

MOB aussi j'ai aidé Rahmouni et Daif pour être parmi les meilleurs gardiens d'Algérie et à la JSK, je ferai tout pour aider Asselah pour qu'il redevienne le meilleur gardien d'Algérie", a indiqué Benhaha après la signature de son contrat.

Jaune et Vert depuis plusieurs jours de cela, Benhaha ne s'est pas empressé à signer son contrat par respect à Lounès Gaouaoui. "Les dirigeants m'ont contacté il y a de cela plusieurs jours, mais j'ai temporisé, car j'ai beaucoup de respect pour Gaouaoui. On ne peut pas piétiner ce dernier vu qu'il était un international. J'ai attendu jusqu'à ce que son départ soit officiel pour signer mon contrat."

«Je rejoindrai l'équipe aujourd'hui en Tunisie» Le nouvel entraîneur des gardiens de but des Jaune et Vert est attendu aujourd'hui à Gammarth pour enta- mer sa mission avec l'équipe. "Je rejoindrai l'équipe ce jeudi à Gammarth. Je sais qu'on attend beaucoup de moi et je ne rechigne- rai pas sur l'effort pour que les gar- diens de la JSK retrouvent leur niveau", conclut le successeur de lounès Gaouaoui. A. S.

«Je n'ai signé mon contrat qu'après l'officialisation du départ de Gaouaoui» Sollicité par les responsables des

départ de Gaouaoui» Sollicité par les responsables des Contacté par nos soins, Azlef nous dira :

Contacté par nos soins, Azlef nous dira :

"Oui, j'ai eu vent de ce qui s'est passé. C'est malheureux, d'autant plus que Moussouni et Rahmouni sont des enfants du club. Le président les a limogés et ils seront payés jusqu'au dernier centime, qu'ils laissent l'équipe travailler sereinement. Fabbro est notre nouvel entraîneur et c'est un étranger, pourquoi ils s'en prennent à lui de la sorte."



Moussouni : «Je le dis et je le répète, on dirigera la séance d'aujourd'hui»

"Je le dis et je le répète, on dirigera la séance de la reprise prévue pour ce jeudi matin. On ne se laissera pas faire, car on ne limoge jamais des entraîneurs professionnels avec un coup de téléphone", nous a réaffirmé Moussouni hier.



Asli :

«C'est scandaleux ce qui se passe»

Le président du comité de supporters, Sid-Ali Asli, n'est pas resté indifférent à ce qui se passe actuellement à la JSK. "Jamais dans l'histoire de la JSK elle ne s'est retrouvée dans cette situation. C'est scandaleux ce qui se passe et on ne peut pas rester indifférent par rapport à cela. En tant que supporter du club, je suis inquiet par rapport à tout ce qui se passe", a déclaré Sid-Ali Asli.

cela. En tant que supporter du club, je suis inquiet par rapport à tout ce qui

www.competition.dz

Jeudi 3 août 2017

6

LIGUE 1 MOBILIS

www.competition.dz Jeudi 3 août 2017 6 LIGUE 1 MOBILIS S'ils ne vont pas en stage KARAOUI
www.competition.dz Jeudi 3 août 2017 6 LIGUE 1 MOBILIS S'ils ne vont pas en stage KARAOUI

S'ils ne vont pas en stage

KARAOUI ET GOURMI

RÉSILIERONT

leurs contrats

C'est vendredi que le Doyen devrait partir en stage de préparation. Comme Karaoui et Gourmi ont été affectés chez les espoirs, ils attendent demain pour prendre une décision radicale. S'ils ne sont pas concernés par le déplacement en France, ils résilieront leur contrat.

Stage de France :

KSK attend la validation du coach

Kamel Kaci-Saïd, le boss du MCA, a tout réglé concernant le stage de France. Tout est préparé comme il faut dans le Lac des Tignes. Il reste juste l'accord du coach qui viendra aujourd'hui avec lequel, KSK aura une discussion pour savoir si ce lieu lui convient ou pas. Si Vázquez donne son accord, le MCA s'envolera demain à 14h pour la France afin de passer deux semaines dans les Pyrénées. Pour les membres de la délégation qui n'ont pas de visas, ils rejoindront le groupe en début de semaine. En effet, comme tout le monde le sait, le Mouloudia d'Alger a choisi comme lieu de stage le Lac des Tignes dans les frontières franco- suisses. Kamel Kaci-Saïd, le direc- teur général sportif a tout prépa- ré. Que se soit le vol spécial qui va être assuré dans un avion de Tassili Airlines ou le lieu du stage qui se déroulera sur les hauteurs de Tignes avec deux matches ami- caux à la clé ou tout ce qui concer- ne ce stage de préparation. Rien n'a été laissé au hasard. Il reste certes certains membres de la délégation qui n'ont pas eu leur visa, ils rejoindront selon nos informations le groupe dès qu'ils auront réglé ce souci. Il faudra compter au grand max le début de semaine. Malgré tout, Kaci-Saïd ne veut pas prendre seul la décision de partir en France, il attend la venue du nouvel entraîneur Vázquez qui est attendu aujour- d'hui afin de discuter avec lui si le lieu est bon pour lui, où c'est ailleurs, qu'il faudra aller. Il laisse en fait carte blanche au coach, mais à condition bien sûr de réali- ser une très bonne préparation afin de permettre au Mouloudia de faire une grande saison. Donc, pour savoir si le Doyen ira en France ou pas, cela dépend du nou- vel entraîneur qui prendra sa déci- sion aujourd'hui dès qu'il arrivera à Alger.

A. Z.

PAR AMINA Z.

Dans la soirée de lundi dernier vers les coups de minuit, Amir Karaoui et son frère Karim arrivent au siège du club, sur invitation de Kamel Kaci-Saïd. Ce dernier évoque devant les Karaoui la décision de Sonatrach de baisser les salaires de tous les joueurs. Amir Karaoui a fait comprendre à son interlocuteur qu'il ne trouve aucun problème pour réduire son salaire, mais à condition de prolonger d'une année, car il a fait comprendre à KSK qu'il se sent bien au MCA et il n'a vraiment plus envie de changer de nid. Le directeur sportif invite les Karaoui à rentrer chez eux, car il se faisait tard et qu'ils continueront la discussion plus tard. Le lendemain, Amir

Karaoui qui était dans

dernier a rencontré à

employeur veut cela et

son dernier jour dans le

maintes reprises KSK et

se sont entraînés avec les

stage des entraîneurs à

à chaque fois il a montré

espoirs. Pas avec le

Sidi Moussa reçoit un

à son interlocuteur qu'il

groupe, mais avec les

à fond l'an dernier où il

sms qu'il ne consulte pas, car il était pris par le temps, puisqu'il voulait arriver à l'entraînement de l'après-midi, mardi passé. Arrivé à l'entraînement, le staff technique fera comprendre à Karaoui qu'il est interdit d'entraînement avec les seniors mais puisqu'il est venu, il s'entraîne seul, il doit régler son souci avec la direction. A la fin de l'entraînement, Karaoui qui venait de

est prêt à revoir son salaire à la baisse étant donné que tout le monde passe. Avec Omar Ghrib, il avait conclu qu'il touche ses deux mois de salaire de la saison 2015-16 et il a demandé cela à la direction du club afin de régler ce souci avant de lui réduire le salaire, mais la direction a décidé autrement, étant donné que lui aussi a reçu le même document que son pote Amir qui lui interdit

Kacem, Mokdad et Seddiki qui ont bossé avec Benali. Les deux joueurs attendent que KSK les convoquent pour discuter de leur problème. En tout cas, une chose est sûre, c'est que si Karaoui et Gourmi ne vont pas en France, ils iront voir la direction pour récupérer leurs papiers. Touchés dans leur amour-propre, les deux internationaux se sentent froissés. Karaoui qui s'est donné

quitter le terrain se voit

l'entraînement avec les

a terminé meilleur

remettre un document

seniors.

joueur ne s'attendait pas

qui lui interdit

à

vivre ce cauchemar et

désormais de s'entraîner

Ils se sont

il

est bien décidé à partir

avec les seniors et qu'il

entraînés avec

voir ailleurs s'il ne fera

doit à partir de mercredi s'entraîner avec les espoirs. Par contre en ce qui concerne Gourmi, ce

Benali Hier, les deux joueurs ont décidé de s'exécuter étant donné que leur

pas partie du stage qui se déroulera en France. A. Z.

LE STAFF TECHNIQUE COMPTERA

SUR LES JEUNES

PAR MEHDI KABI

L'équipe mouloudéenne comptera sur ses jeunes talents lors de la prochaine saison et quelques-uns ont déjà été promus avec les séniors. En attendant de trouver un nouvel entraîneur, l'équipe mouloudéenne tente de se préparer tant bien que mal afin d'être au top avant le début de la prochaine saison. Les Vert et Rouge, ont de gros objectifs et le groupe aura besoin de tous ses éléments afin d'être dans les meilleures conditions possibles. La raison pour laquelle la direction mouloudéenne a pris les devants et a donné la chance à

plusieurs jeunes joueurs afin d'évoluer avec l'équipe première. Pour le moment, trois jeunes joueurs s'entraînent avec les séniors et il s'agit de Yayssi Aniss, Kirioui Naim et Arezki Tarek, sans oublier bien sûr, le talentueux Amachi. Ces derniers vont continuer à se préparer avec le reste du groupe en attendant l'arrivée d'un nouveau coach. Ils travailleront avec leurs aînés mais pour le moment ils devraient jouer avec l'équipe réserve, mais s'ils arrivent à convaincre, ils pourraient rester afin de renforcer l'effectif mouloudéen en prévision du prochain exercice. Il faut dire que les Vert et Rouge auront

beaucoup de matchs à jouer lors de la prochaine saison et auront ainsi besoin de chaque élément afin de faire une bonne saison. En tout cas, les jeunes joueurs entrent dans les plans de la direction qui ne compte pas se passer d'eux. Reste à savoir maintenant, si ces jeunes joueurs réussiront à s'imposer au sein du groupe et s'ils resteront avec les séniors. En tout cas, le dernier mot reviendra au nouvel entraîneur qui devra choisir son groupe avant le début de la saison et ainsi débuter le travail lors du stage de préparation.

M. K.

Kaci Saïd : «Ils sont sommés de faire un effort comme leurs camarades»

Karaoui et Gourmi ont été relé- gués chez l'équipe réserve. Kamel Kaci- Saïd, le directeur sportif du Mouloudia Club d'Alger, explique que Sonatrach a décidé de revoir les salaires à la baisse, plusieurs joueurs ont donné leur accord, il faudra donc que tout le monde suive la même voie, car il n'est pas normal que certains acceptent de revoir leur salaire à la baisse alors que d'autres refusent. "Certains joueurs ont fait l'effort de revoir leur salaire à la baisse car ils ont voulu montrer qu'ils étaient prêts à aider leur club et c'est tout à leur honneur. Il faudra

que tout le monde fasse cet effort

et on ne compte léser personne. Tout le monde doit être sur un pied

d'égalité", dira KSK Le directeur

sportif du MCA compte rencontrer Karaoui et Gourmi pour discuter de tout cela. Pour lui, ils doivent suivre les autres. A. Z.

Vers le retour de Kadri

On apprend de source proche de la direction que l'ex-dirigeant des jeunes, à savoir Kadri avec lequel les U20 et les U21 sont arrivés aux demi-finales de la coupe d'Algérie va bientôt refaire surface dans les affaires des jeunes. Ce serait une bonne nouvelle, car l'ancien gardien de but du MCA a beaucoup donné au MCA et son retour ne peut qu'être que bénéfique pour les jeunes.

Les internationaux, Gourmi, Karaoui et Hachoud n'ont pas passé l'épreuve physique

Hier matin, les Vert et Rouge sont passés comme prévue au CNMS pour passer l'épreuve de l'effort physique. Tout le monde est passé sauf les internationaux qui sont en stage avec les Vert, tout comme Gourmi et Karaoui qui ont été relé- gués chez les espoirs sans oublier Hachoud qui n'est pas venu passer cette épreuve.

www.competition.dz

Jeudi 3 août 2017

MCA 7 Entraînement hier après-midi Il arrive à Alger en début d'après-midi  Comme nous
MCA
7
Entraînement
hier après-midi
Il arrive à Alger en début d'après-midi
Comme nous l'avons indiqué
lors de notre dernière édition,
les Vert et Rouge ont eu des
tests médicaux lors de la jour-
née d'hier et n'ont fait ainsi
qu'une seule séance d'entraîne-
ment. C'est à 18h30
qu'Abderrahmane Hachoud et
ses coéquipiers ont débuté le
travail à l'Ecole supérieure d'hô-
tellerie et de restauration
d'Alger.
VAZQUEZ
Idris
Labane a
signé un
contrat de 2
mois et va
revenir en
décembre
nouvel entraîneur
Le groupe
au complet
Tous les joueurs ont pris part à
la séance d'entraînement d'hier
après-midi à Aïn Benian mis à
part bien sûr, Karaoui et Gourmi
qui s'entraînent avec la réserve
en compagnie de Kacem,
Mokdad et Seddiki. Le groupe
était au complet et l'équipe a
ainsi réussi à faire une bonne
séance d'entraînement.
Rappelons aussi que les élé-
ments qui étaient en prépara-
tion avec l'équipe nationale des
locaux, étaient eux aussi
absents. En tout cas, le groupe
était composé de 22 joueurs
dont trois gardiens de but.
DU MCA
PAR AMINA Z.
FICHE TECHNIQUE
Travail physique
au menu
Nom
Fernando Vázquez Pena
La séance d'entraînement d'hier
après-midi était dédiée entière-
ment au travail physique. En
effet, les Vert et Rouge ont
débuté la séance de travail avec
quelques exercices balle au pied
et ont poursuivi avec un rythme
plus élevé. Il faut dire que le
staff technique veut d'abord
faire retrouver une bonne forme
aux joueurs avant de débuter le
travail technico-tactique. En
plus, tout le monde attend l'arri-
vée du nouvel entraîneur afin de
pouvoir débuter le travail de la
meilleure façon. En tout cas, la
séance s'est déroulée dans une
bonne ambiance et les Vert et
Rouge se sont donnés à fond
dans le travail.
Le directeur général
sportif du Mouloudia
d'Alger, Kamel Kaci-Saïd, a
frappé un gros coup en s'of-
frant les services d'un
entraîneur de qualité connu
pour sa forte personnalité et
sa rigueur. Il s'agit de
l'Espagnol Fernando
Vazquez Pena. Il a entraîné
de gros calibres espagnols, à
l'image du Deportivo la
Corogne, Celta Vigo et le
Real Betis pour ne citer que
ceux-là. Il a accepté de dri-
ver le MCA et il arrivera
aujourd'hui à 14h avec une
seule idée en tête, gagner les
titres avec ce grand club.
C'est un bon entraîneur et
un bon tacticien. Kamel
Kaci-Saïd qui n'avait pas le
droit de dépasser les 18.000
euros pour le salaire de l'en-
traîneur n'a pas baissé les
bras et a tout fait pour avoir
un grand entraîneur. KSK
veut le meilleur pour le
Doyen et il l'a trouvé en la
personne de Fernando
Vazquez. Un entraîneur
dont la devise est : "Le foot
c'est le spectacle et le sup-
porter doit être satisfait à
chaque match." Et c'est ce
que cherche KSK. Cet
entraîneur a bossé avec le
sélectionneur algérien
Alcaraz au RCD Majorque.
Fernando Vazquez Pena a
été contacté avant-hier par
KSK et ce dernier a décidé
de cacher son nom jusqu'à
ce que tout soit réglé pour
éviter de voir tout tomber à
l'eau. Les pourparlers se
sont poursuivis dans la
journée d'hier et finalement,
tout a été bien étudié et les
deux parties se sont enten-
dues sur tous les points
étant donné que l'invitation
et le billet d'avion ont été
envoyés au concerné qui
arrive de Madrid aujour-
d'hui. Il n'a même
pas besoin de faire sa
demande de visa, puisque
Kaci-Saïd a tout prévu dans
la mesure où c'est à l'aéro-
port d'Alger que le coach
aura son visa d'entrée en
Algérie. Après avoir étudié
plusieurs CV, à l'image ceux
de Munoz, Carteron et
Courbis, Kamel Kaci-Saïd a
réussi son coup en s'offrant
les services d'un entraîneur
de renom qui est capable de
mener comme il se doit le
navire mouloudéen. Un
Espagnol qui a pris la tête
de la barre technique de
grands clubs espagnols et
qui va vivre sa première
aventure en Algérie. Il est
en tous les cas bien attendu
aujourd'hui à Alger vers
14h. KSK aura tenu sa pro-
messe d'avoir un grand
entraîneur avant jeudi
puisque Fernando Vazquez
arrive aujourd'hui
d'Espagne.
Date de naissance
24/10/1954
Comme l'équipe a
besoin d'un prépa-
rateur physique
lors de cette
période de prépa-
ration estivale, les
dirigeants moulou-
déens ont jugé
utile de faire
signer au prépara-
teur physique Idris
Labane un contrat
de deux mois, pour
qu'il assure une
très bonne prépa-
ration. Cette déci-
sion convient
aussi à Idris
Labane et donc,
tout a été réglé
sans souci. Les
deux parties se
sont donc enten-
dues sur un
contrat de deux
mois et le prépa-
rateur physique
reviendra lors du
prochain mercato
afin d'assurer la
préparation
hivernale.
Lieu de Naissance
Castrofeito (Espagne)
Formation préférentielle
4-4-2 double pivot
Clubs entrainés
RCD Majorque, Deportivo la Corogne,
Celta Vigo, Real Valladolid, Rayo
Vallecano, UD Las Palmas, Real
Betis.
A. Z.
Amada toujours
en solo
BOUHENNA
La nouvelle recrue du Mouloudia
d'Alger, Amada, n'a toujours pas
commencé les entraînements
avec le reste du groupe. Ce der-
nier a pris part à la séance
d'entraînement d'hier matin
mais a dû travailler en solo
puisqu'il n'est pas encore à cent
pour cent de sa forme. En tout
cas, Amada devrait reprendre
dans les prochains jours avec le
reste de ses coéquipiers.
Concurrence ou pas,
je ferai tout pour
“garder ma place”
Kaci-Saïd présent
à l'entraînement
Le directeur sportif du
Mouloudia d'Alger a marqué
l'entraînement d'hier par sa pré-
sence. Ce dernier a suivi la
séance du début à la fin pour
voir où en étaient ses poulains
et comment se déroulait la pré-
paration.
Longtemps écarté du onze de départ, Rachid Bouhenna n'a jamais
abandonné et a su retrouver une place de titulaire lors de la seconde moitié
de la saison passée. Une place qu'il ne compte pas lâcher malgré l'arrivée
d'un nouvel entraîneur.
Entretien réalisé par
MEHDI KABI
nouvelles recrues et ça s'est encore
une fois très bien passé. On a tenté
de faire de notre mieux afin de leur
faciliter leur intégration et je pense
qu'ils n'ont pas eu de mal à s'inté-
grer. En tout cas, la bonne ambiance
est au rendez-vous et c'est une bonne
chose pour le groupe.
avancer. En tout cas, personnelle-
ment, je le remercie et j'espère qu'il
trouvera un bon club où il pourra
continuer à exercer son métier.
Il a tenu un
discours devant
les joueurs
Comment se déroule la
préparation ?
changement avec l'arrivée d'un nou-
veau coach, mais personnellement je
ne crains pas la concurrence. C'est
une très bonne chose pour le groupe
et de mon côté je me donnerai à fond
afin de garder une place de titulaire.
Kamel Kaci-Saïd a longuement
parlé aux joueurs avant le début
de la rencontre. Il s'est entrete-
nu avec ses poulains et leur a
montré la marche à suivre lors
de cette préparation. Le direc-
teur sportif mouloudéen a en
tout cas, pris son temps afin de
discuter avec ses joueurs et les
a ensuite laissés débuter leur
travail. Ce qui est sûr, c'est
qu'Abderrahman Hachoud et ses
coéquipiers semblaient avoir
reçu le message de la part de
leur patron et sont restés
attentifs jusqu'à la fin.
Très bien, on a débuté les entraîne-
ments et tout le monde se donne à
fond sur le travail. Pour le moment
on fait surtout du travail physique
afin de nous remettre en forme après
nos vacances.
Que pensez-vous du recrutement
qui a été fait ?
Beaucoup de noms circulent pour
le poste d'entraîneur, qu'en
pensez-vous ?
On parle d'un entraîneur
espagnol, êtes-vous pour la piste
étrangère ?
Comment est l'ambiance au sein
du groupe ?
Elle est très bonne, tout le monde
se met sérieusement au travail et il
n'y a aucun problème au sein du
groupe. Maintenant, on va continuer
la préparation afin de nous tenir prêt
pour la prochaine saison.
La direction a décidé de bien ren-
forcer l'équipe et ainsi la mettre dans
de bonnes conditions avant le début
de la saison. Je pense que le recrute-
ment a été ciblé et les nouveaux
joueurs ne sont plus à présenter.
J'espère qu'ils apporteront un plus à
l'équipe.
J'ai vu que l'on a parlé de plusieurs
entraîneurs, mais reste à savoir quel
choix fera la direction. Nous, en tant
que joueurs, on attend qu'un entraî-
neur soit désigné afin de débuter le
travail avec lui et ainsi pouvoir se
préparer dans les meilleures condi-
tions avant le début de la saison.
Sincèrement, je ne pense pas trop à
ça. Je préfère me concentrer sur mon
travail et que ce soit un entraîneur
étranger ou algérien ce ne sera pas
important, il faut juste que l'on fasse
du bon travail et qu'on se tienne
prêts à entamer la prochaine saison.
Quels sont vos objectifs ?
Justement, comment avez-vous
reçu le limogeage de Mouassa ?
Pour le moment on tente de bien
nous préparer afin d'être à cent pour
cent de notre forme lors du début de
la saison. En plus, il ne faut pas
M. K.
Il y a quelques nouveaux au sein
du groupe, comment s'est
déroulée leur intégration ?
Avec l'arrivée d'un nouveau coach,
les cartes seront redistribuées,
ne craignez-vous pas la
concurrence ?
Franchement, ça m'a beaucoup
surpris, car je ne m'attendais pas à
ça. Je pense qu'il a fait du très bon
travail avec nous et il nous a aidés à
oublier qu'on devra aussi tout
donner lors des quarts de finale de la
Coupe de la CAF où on s'est
Comme chaque année, il y a de
Il est vrai qu'il y aura sûrement du
qualifiés.
M. K.

www.competition.dz

Jeudi 3 août 2017

8

MCO

www.competition.dz Jeudi 3 août 2017 8 MCO  MCO-CRT cet après-midi Après avoir affronté la semaine

MCO-CRT cet

après-midi

Après avoir affronté la semaine écoulée le WAT et le MCS, la formation oranaise, qui poursuit sa préparation, va disputer une troisième rencontre amicale cet après-midi, toujours au stade Ahmed-Zabana ; cette fois, l'adversaire se nomme le Chabab Ain Témouchent. Le coup

d'envoi du match est fixé

à 17h30.

Réunion pour parler du stage

Avant-hier, après l'entraî- nement, le président a tenu une réunion à l'hôtel le Phoenix avec l'entraî- neur et le manager du club. Il a été surtout question des préparatifs du stage de Gammarth, en Tunisie, qui débute ce dimanche. Le président a promis de réunir toutes les conditions néces- saires pour la réussite du stage.

Ultime

entraînement

demain

Ce vendredi matin, l'équi- pe s'entraînera pour la dernière fois, avant le départ pour la Tunisie. Après cette séance, le repos d'un jour sera accordé aux joueurs.

Départ à 2h du matin

Devant embarquer à bord d'un avion de la compa- gnie tunsienne Nouvel- Air dimanche à 8h du matin, la délégation ora- naise prendra la route samedi soir à 2h ; rendez vous a été fixé aux joueurs et leurs accom- pagnateurs à l'hôtel le Phoenix pour prendre la route à bord du bus du club en direction de l'aé- roport Houari- Boumediene. A signaler que les joueurs résidant dans l'Algérois rejoin- dront leurs camarades directement à l'aéroport.

Le président

rejoindra

l'équipe après

Baba n'accompagnera pas l'équipe dimanche ; toutefois le premier res- ponsable du club a pro- mis de se déplacer vers la fin du stage à Tunis.

Cissé, piste

abandonnée

L'attaquant sénégalais,

dont on disait qu'il allait débarquer à Oran avant- hier après-midi, n'est finalement pas venu. En effet, la direction n'a pas jugé utile de faire appel

à Cissé qui devait, il faut le préciser, passer par des tests.

Tandis que l'équipe a recruté 9 nouveaux joueurs cet été, le moins que l'on puisse dire, la direction a décidé de promouvoir en équipe première plus de jeunes pousses issus de l'équipe réserve, fraîchement sacré vainqueur de la

Coupe d'Algérie, alors qu'il a perdu Bencheikh parti à l'USB et Koulkheir, un espoir qui frappait aux portes de l'équipe première et qui a préféré rejoindre l'Olympique de Médéa, plutôt que d'espérer se frayer une place au soleil dans un effectif truffé de joueurs chevronnés.

PAR M. STITOU

L'opération rajeunissement, que le MCO a amorcée depuis presque deux ans, a permis aux jeunes élé- ments issus de l'antichambre de l'équipe de réaliser leur rêve, celui de faire partie de l'effectif de l'équi- pe première. Alors que le gardien Della sera le suppléant de l'indébou- lonnable Natèche en défense, Helaimia, qui malgré son jeune âge, est à sa troisième saison avec les séniors. Une promotion dont bénéfi- cie aussi le défenseur axial Bendjelloul. Toujours dans le sec- teur défensif, bien qu'ils soient signataires d'une licence avec l'équi- pe réserve, Blaha et Kouache sont mis à la disposition de l'équipe pre- mière, avec laquelle ils s'entraînent

LES JEUNES

veulent plus

tous les jours. Promu en senior en même temps que Helaimia, le milieu récupérateur Hafid

Benamara, que plusieurs équipes convoitaient cet été, plus particuliè- rement l'ASMO, ne revendique qu'une chose, à savoir bénéficier d'un temps de jeu plus conséquent.

A l'instar de Helaimia, la direction a

pris la décision d'augmenter son salaire cette saison, mais pour Benamara à son âge (21 ans), jouer plus de matches est plus important. Mais c'est devant que l'effectif ren-

ferme plus de jeunes espoirs : Frifer, Bilal, Hamidi, Mimoun ou Hassani aspirent tous à montrer leur valeur, pour peu qu'on leur donne la chan-

ce de s'exprimer, car c'est bien beau d'intégrer en équipe première une

dizaine de jeunes espoirs, mais il faudrait leur faire confiance en les faisant jouer durant la saison car si

le MCO a perdu plusieurs éléments

ces dernières années, c'est justement à cause du peu de confiance qu'on

leur accorde. Il ne faut pas que la direction fasse la politique du tape- à-l'œil. Dans un championnat où le niveau des joueurs est presque le même, on se demande pourquoi au MCO, on ne donne pas réellement

la chance aux jeunes espoirs. Certes

un grand club tel que le MCO ne peut se permettre de lancer d'un seul coup toute une pléiade de jeunes, avec le risque de les ''griller''. Mais parmi la dizaine d'éléments retenus en équipe première, quelques-uns peuvent facilement

en équipe première, quelques-uns peuvent facilement s'imposer au vu de leur talent, à l'image de

s'imposer au vu de leur talent, à l'image de l'attaquant Bilal auteur d'un but somptueux face au WAT la semaine passée.

Par le passé…

L'une des rares fois où le club phare de l'Ouest s'est appuyé sur les jeunes qu'il a formés, c'était au milieu des années 80 lors d'une grande opération rajeunissement. Les fruits de cette politique ne se sont pas fait attendre avec les deux coupes d'Algérie remportées (84 et 85), le titre de champion en 88 et

remportées (84 et 85), le titre de champion en 88 et enfin la qualification à la

enfin la qualification à la finale de la Coupe d'Afrique des clubs champions. Meziane, Lebbah, Mecheri (Baby), Chérif El Ouazzani ou Foussi, formaient l'ossature de l'équipe renforcée par le génial Lakhdar Belloumi qui contribua par son talent fou aux nombreux exploits de l'équipe durant cette décennie. Cela pour rappeler à certains que le MCO ne doit pas négliger ses jeunes "pousses", car tout simplement, l'avenir leur appartient.

M. S.

MECHERI : «ILS DOIVENT SE FIXER DES OBJECTIFS PERSONNELS»

Baby fait partie de la génération qui a été lancée par le club au milieu des années 80. Une génération qui marqua de son empreinte l'histoire du MCO avec les nombreux titres remportés durant cette décennie par le prestigieux club oranais.

On a remarqué que dans le nouvel effectif du MCO, on a promu plusieurs espoirs, comment l'expliquez-vous ?

La saison dernière, chaque mardi, on organisait un match face à la réserve. Cela nous a permis de mieux observer nos espoirs et d'avoir une idée plus précise sur le niveau de chacun d'eux. Par ailleurs, il y avait des éléments qui s'entraî- naient dans la semaine avec l'équipe première ; donc c'était plus facile pour nous que de choisir les éléments qu'on a jugés aptes à évoluer

en séniors.

Les belles performances de l'équipe réserve les ont aidés à franchir ce palier,

non ?

Exact ! Cette équipe a rem- porté la coupe d'Algérie et a fini dans son championnat à la 2e place avec la meilleure attaque. Ce sont autant de données qui démontrent que cette équipe regorgeait de joueurs talentueux. Aidés par la confiance du public et la direction, ces jeunes joueurs ont logiquement pris du galon.

Cela fait belle lurette qu'on n'a pas vu un tel phénomène au MCO…

Si vous faites allusion à ma génération, je vous réponds directement. Avant, c'est-à-dire dans les années 80, le public suivait l'évolu- tion des jeunes formés par le club. Par ailleurs ces der-

niers, une fois en séniors, vouaient un énorme respect à leurs aînés. Ce qui n'est pas le cas maintenant ; les men- talités ne sont plus les mêmes avec des jeunes qui s'amusent à taquiner leurs aînés. A mon époque, c'était inimaginable. En outre, le danger pour les jeunes main- tenant est l'argent ; avant il fallait gagner des titres pour bénéficier des avantages tels que le logement ou une inté- gration dans une société nationale. Hélas, aujour- d'hui, dès qu'un jeune fait un ou deux matches en équipe première, il est entouré de loubards qui cherchent à profiter de lui. Après quand sa carrière est foutue, per- sonne ne vient à son secours. Un jeune doit, pour faire une

bonne carrière, fixer des objectifs personnels, l'argent et la gloire viendront après.

Au milieu des années 80, le club avait rapidement tiré profit de sa politique de rajeunissement…

Si je vous parle de moi, la saison où j'ai été promu en équipe première, j'avais mar- qué avec les juniors 40 buts. Chérif El Ouazzani, avant même qu'il joue en sénior, on lui a prédit une grande car- rière, Foussi ou Zerrouki, c'était pareil. Seulement si on avait fait la carrière que tout le monde connaît, on ne doit pas non plus nier que les anciens de l'équipe nous ont aidés et soutenus dans nos premiers pas en séniors. M. S.

pas non plus nier que les anciens de l'équipe nous ont aidés et soutenus dans nos

www.competition.dz

Jeudi 3 août 2017

USMH

9

www.competition.dz Jeudi 3 août 2017 USMH 9 BAGHDADI SOLLICITE LA SONATRACH “ Entraînement hier matin Après

BAGHDADI SOLLICITE LA SONATRACH

Entraînement

hier matin

Après deux semaines de préparation au stade communal de Semmar, les harra- chis ont bouclé hier leur premier cycle de préparation à Alger. Les camarades de Mellel ont effectué hier leur dernière séance à 10h au stade de Semmar sous une forte cha- leur. Le staff tech- nique de l'USMH, diri- gé par l'entraîneur Younès Ifticen, a apporté ses derniers réglages avant le stage en Tunisie où un grand travail sera effectué au centre de Hammam Bourguiba.

Match

d'application

le soir

centre de Hammam Bourguiba. Match d'application le soir Le stade du 1 e r -Novembre non

Le stade du 1 er -Novembre non homologué

La Commission d'homologation des stades n'a pas homologué celui du 1er- Novembre de Mohammadia, formu- lant des réserves à son encontre. Du coup, l'USMH risque de recevoir ses adversaires en dehors de Lavigerie. C'est à cause de l'état catastrophique où se trouvent les tribunes et vestiaires du stade qui ont été saccagés par les supporters lors du dernier match de la saison à domicile face au RCR que la commission d'homologation des stades refuse d'homologuer le stade du 1er-Novembre cette saison.

Bras de fer entre les dirigeants et l'APC de Mohammadia

Alors que le championnat de Ligue 1 Mobilis débutera dans trois semaines, les travaux d'aménagement et de rénovation au stade Lavigerie ne sont pas encore entamés. Les membres de l'APC de Mohammadia refusent de s'occuper des travaux et réclament 100 millions de centimes de la direction harrachie pour la rénovation des tri- bunes et des vestiaires. Ce qui n'est pas fait pour faciliter l'homologation du stade Lavigerie par la commission de la LFP. Soucieux de l'intérêt et de l'avenir de leur équipe qui pourrait se retrouver SDF si le stade Lavigerie n'est toujours pas homologué, les diri- geants harrachis, à leur tête Abdelkader Mana, sont en train de mettre la pression sur la direction du stade et sur l'APC de Mohammadia. M. H.

L'USMH

est aussi un club algérien”

Le nouvel actionnaire de l'USMH, Nasreddine Baghdadi, espère que son club sera pris en charge par l'une des filiales de la Sonatrach à partir de cette saison.

PAR MASSINISSA HACHOUR

L'ancien membre de Bureau fédéral, avec lequel on a pris attache, nous a dévoilés qu'il s'est engagé personnellement à sollici- ter les responsables de Sonatrach pour qu'une filiale de cette derniè- re prenne en charge le club harra- chi la saison prochaine. Baghdadi a affirmé qu'il va rencontrer les responsables de Sonatrach dans les prochaines heures. Il a précisé qu'il va donner les documents nécessaires du club et attendre la réponse des responsables du groupe pétrolier. "On va tenir pro- chainement une réunion avec les responsables de Sonatrach pour nous donner une filiale qui pren- dra en main l'USMH. Comme les autres clubs ont le droit, nous aussi, on est un club algérien et c'est notre droit de réclamer et de

bénéficier d'une filiale du groupe pétrolier. Si une filiale de Sonatrach prend le club, ce sera une bonne chose, car l'USMH est un grand club qui mérite plus de considération", nous déclare Nasreddine Baghdadi.

«J'ai envoyé une lettre à Tebboune» Pour défendre clairement les inté- rêts de son club, Nasreddine Baghdadi s'est même adressé au Premier ministre algérien, Abdelmadjid Tebboune : "J'ai même adressé une lettre au Premier ministre, Abdelmadjid Tebboune où j'ai évoqué plusieurs points. Tebboune est un homme de justice, donc on veut de la justi- ce pour tous les clubs algériens ; ce n'est pas normal que des clubs bénéficient de l'argent de l'Etat et d'autres se noient dans la crise financière."

Le nouvel

équipement

est arrivé

L'USMH a reçu mardi soir le premier arri- vage de son équipe- mentier Sarson. C'est le porte-parole du club, Mohamed Ameziane Lefki, qui l'a récupéré depuis Oran. Cet arrivage contient des t-shirts et des pantacourts d'été. Tandis que le second, qui sera récupéré bientôt, contient des équipements pour la période automnale avec des t-shirts manches longues et des survêtements. A rappeler que les diri- geants harrachis ont pris la décision de résilier le contrat avec l'équipementier Umbro après une réunion tenue avec le président Mana et ils se sont engagés avec la marque américai- ne, Sarson.

M. H.

sont engagés avec la marque américai- ne, Sarson. M. H. Après une première séance la matinée

Après une première séance la matinée consacrée au travail physique, tactique et technique, le staff technique de l'USMH a décidé d'organiser un match d'opposi- tion entre joueurs dans la soirée d'hier, à 18h. Le but de cette rencontre était sans aucun doute de voir où en sont ses joueurs et de pouvoir surtout évaluer l'ap- port de chacun avant le départ en Tunisie. Profitant donc de cette occasion, le coach Ifticen a donné sa chance à tout le monde. Le staff tech- nique a aligné deux équipes lors de cette rencontre, ce qui lui a permis de faire tourner son effectif.

Debbari le

seul absent

La séance effectuée hier matin au stade de Semmar a connu la présence de l'en- semble de l'effectif de la saison prochai- ne, mis à part le défenseur Abdelhak Debbari, qui a perdu son père avant-hier. Le joueur, autorisé à s'absenter, sera en principe du voyage avec le reste de l'équipe samedi pro- chain pour la Tunisie pour un stage de deux semaines au centre de Hammam Bourguiba.

Le match face à la JSHD annulé

Ayant programmé une rencontre de préparation aujour- d'hui face à la JS Haï El-Djebel, le staff technique harrachi a finalement décider de l'annuler et s'est contenté d'un match d'application hier soir. Selon le pro- gramme établi par le staff technique, l'équipe harrachie jouera au minimum cinq matchs amicaux avant l'entame de nouvel exercice foot- ballistique. M. H.

«Nous allons signer une convention d'amitié avec le MCA» L'ancien président du RCA ne laisse rien au hasard pour défendre les intérêts de l'USMH. Baghdadi a été invité par le nouveau directeur général sportif du MCA, Kamel Kaci-Saïd, au siège de la Sonatrach où ils ont décidé de signer un accord d'amitié entre les deux clubs algérois :

"Effectivement, j'ai rencontré Kaci-Saïd au siège de la Sonatrach et nous avons décidé de signer dans les jours à venir un protocole d'amitié entre l'USMH et le MCA." Une bonne initiative de la part des dirigeants de deux vieux clubs algérois. M. H.

Lefki : «Notre recrutement est étudié»

Le lendemain de la clôture du mercato estival, on a pris attache avec le porte-parole de l'USMH et membre du conseil d'administration, Mohamed Ameziane Lefki. L'ancien prési- dent de l'USMH nous assurera que l'USMH a réussi son opé- ration recrutement en déclarant : "Nous avons recruté de bons éléments qui apporteront un plus à l'équipe lors du prochain exercice. Je suis personnellement persuadé que l'USMH, avec ses nouvelles recrues, sera plus forte."

M. H.

2 jours de repos pour les joueurs

Après le match d'application programmé hier soir, le staff technique des Jaune et Noir a libéré les joueurs pour deux jours de repos (jeudi et vendredi), et ce, après deux semaines de préparation à Alger. C'est l'occasion pour tout le monde de profiter de ces 48 heures de repos et de rejoindre leurs familles.

A partir de samedi matin,

les camarades de Mokrani s'envoleront pour la Tunisie pour effectuer leur stage de préparation de deux semaines. Le choix des Harrachis est porté sur Hammam Bourguiba, l'équipe séjournera dans un centre que Lefki a déjà inspecté en faisant savoir à

la direction qu'il offre

toutes les commodités qu'il faut pour la réussite de ce stage d'intersaison. Ainsi, les Harrachis se sont donné rendez-vous samedi à 7h du matin à l'aéroport Houari Boumediene pour rejoindre la ville d'Annaba avant de prendre le bus pour Hammam Bourguiba. M. H.

www.competition.dz

Jeudi 3 août 2017 NAHD

10

La direction

s'attelle

à régulariser

la situation

de Chouiter

Alors qu'il avait manqué la coupe arabe des clubs champions à cause d'un problème administratif, le milieu de terrain nahdiste Abderaouf Chouiter pourrait bien effectuer le déplacement avec le groupe à Sousse, à partir du 9 août prochain. La direction du club est en train de tout mettre en œuvre pour régulariser la situation du joueur vis-à-vis du service militaire, et ce, afin qu'il puisse quitter le territoire national, sans avoir des soucis au niveau de la PAF. Le joueur pourrait bien être intégré sous les drapeaux dans les jours à venir afin de pouvoir prendre part par la suite au stage de Sousse.

C'est réglé pour Harrag et Ardji

Pour leur part, Chemseddine Harrag et Walid Ardji ont tous les deux obtenu leur autorisation de la part de l'institution militaire pour quitter le pays et prendre part au stage de préparation de Sousse. La direction du club s'est pris à temps, en envoyant des demandes d'autorisation au nom des deux joueurs, qui faut-il le rappeler sont toujours sous les drapeaux.

Le mercato plutôt réussi et la coupe arabe y sont pour beaucoup

L'optimisme gagne HUSSEIN-DEY

PAR MOHAMED ADRAR

Le mercato estival ayant fermé ses portes lundi dernier, avec l'arrivée d'une 18e recrue au Nasria, en la per- sonne de l'attaquant de l'US Béni Douala, Mustapha Zerghoune, la direction du club a parfaitement mené cette opération recrutement, en ren- forçant l'ensemble des com- partiments par des joueurs de qualité, entre jeunes et moins jeunes. Il n'en demeure pas moins qu'avec 15 nouveaux joueurs séniors, l'effectif nah- diste a été remanié à hauteur de 60%, un ratio assez élevé qui fait que le risque de voir la mayonnaise ne pas prendre soit élevé. Malgré tout cela, les choses se sont plutôt bien pas- sées pour les Sang et Or lors de leur périple égyptien, puis- qu'ils ont été les auteurs de belles prestations, tenant tête à des formations pourtant plus aguerries et mieux préparées sur le plan physique. La parti- cipation bien honorable du Nasria lors de la coupe arabe des clubs champions ainsi que la qualité des recrues qui ont été engagées cet été par la direction du club a fait régner un optimisme béat chez les supporters du club qui croient plus que jamais en leur équipe pour une grande saison.

plus que jamais en leur équipe pour une grande saison. On rêve déjà d'un titre L'optimisme

On rêve déjà d'un titre L'optimisme est de mise à Hussein Dey, où l'on croit dur comme fer aux chances de leur équipe de titiller les grands cette saison. Nombreux sont parmi les supporters nah- distes qui espèrent voir leur équipe mettre fin à cette très longue période de disette sans titres, estimant que la compo- sante actuelle de l'équipe avait largement les qualités et les moyens de batailler pour l'un des deux titres qui seront mis en jeu lors de la saison 2017/2018. Les supporters nahdistes estiment que leur équipe avait l'effectif pour batailler avec les grands, d'au- tant plus que l'équipe a été renforcée par des éléments de

qualité qui peuvent aisément faire la différence. Pour de nombreux fans du Nasria, l'ef- fectif du NAHD n'a rien à envier à ceux des autres for- mations qui prétendent jouer le titre, estimant qu'avec l'ap- port du public et une bonne communion joueurs-direc- tion-supporters, le Nasria a les moyens d'aller chercher quelque chose cette saison.

Une minorité de sceptiques Il n'en demeure pas moins qu'il existe une minorité de supporters qui n'ont été convaincus ni par l'opération recrutement ni même par la campagne nahdiste en Egypte, estimant que le NAHD aurait pu mieux faire

face à des adversaires qui étaient à la portée de leur équi- pe. Ils sont certes minoritaires, mais certains pensent que le recrutement réalisé par la direction du club ne répondait à aucune logique, utilisant des arguments, tels que l'abon- dance de choix à certains postes (défense central et milieu de terrain), alors que d'autres postes n'ont pas été bien pourvus (couloirs défen- sifs, milieux offensifs). A Hussein-Dey, chacun use de ses argument pour dire que le mercato nahdiste a été à la hauteur ou pas, mais il est cer- tain que la majorité semble enthousiaste pour une saison exceptionnelle du NAHD, alors que d'autres, beaucoup moins nombreux, pensent que

le NAHD ne fera pas mieux que la saison précédente.

L'objectif avoué des joueurs :

le titre Et contrairement à la direction du club qui parle plutôt de premiers rôles et de coupe d'Algérie, où il sera question d'aller pourquoi pas au bout du rêve husseindéen, du côté du joueur c'est un tout autre langage qui est utilisé, puisque les coéquipiers de Kheireddine Boussouf sont plutôt ambitieux, eux qui veu- lent tout bonnement et simple- ment disputer le titre de cham- pion d'Algérie aux trois favo- ris de la compétition, à savoir le champion sortant, l'Entente de Sétif, son dauphin, le Mouloudia d'Alger, mais aussi et surtout l'USM Alger, qui se présente cette saison comme le grand favori pour le titre final, et ce, au vu de la très grande qualité du mercato réalisé par le président Rebouh Haddad. Les propos tenus par le capi- taine Gasmi qui estime que le NAHD doit jouer le titre cette saison en disent long sur les objectifs avoués des joueurs, qui veulent à tout prix offrir un titre à leurs valeureux sup- porters.

M. A.

Il est en absence irrégulière depuis plus d'un mois

COUMBASSA ATTENDU aujourd'hui à Alger

d'entrée en terres algériennes, chose que la direction du club réfute catégoriquement, dans la mesure où l'envoie a été fait par DHL, et de surcroît avec un accu- sé de réception de la partie récep- trice du document. Le conflit a certes continué, mais rien de nou- veau dans cette histoire, si ce n'est que le joueur aurait fait savoir à certains proches suppor- ters du NAHD, qu'il sera à Alger à partir d'aujourd'hui, afin de reprendre le chemin des entraîne- ments.

Il sera traduit en conseil de discipline, avant… Du côté de la direction du club, on est bien évidemment détermi- nés à ne pas laisser passer cette absence irrégulière, que l'on considère d'ailleurs comme un abandon de poste sous silence. Les dirigeants nahdistes auraient pris la décision de faire compa- raître le joueur en conseil de dis- cipline, avant de prendre des mesures qui s'imposent. Rien n'a été encore décidé quant à l'avenir de Coumbassa au Nasria, mais une chose est certaine, le joueur sera lourdement sanctionné par les dirigeants du club, qui lui

infligeront au minimum, une très lourde amende qui pourrait bien atteindre une retenue de trois mensualités.

Il fait partie des 26 licenciés, mais… Ce qu'il faut toutefois savoir du cas Coumbassa est que le joueur fait partie des 26 joueurs qui pos- sèdent une licence sous les cou- leurs du NAHD, et qui peuvent de ce fait prendre part à la nou- velle saison 2017/2018. La quali- fication de Coumbassa ne se pose même pas, puisqu'en tant que joueur nahdiste lors de la précé- dente saison, il avait bénéficié d'une licence qui restera valide jusqu'à la fin de la saison pro- chaine. Reste maintenant à savoir si le joueur va être réellement maintenu dans l'effectif nahdiste ou pas, car étant en abandon de poste, il est possible de voir la direction du club le virer, en rési- liant unilatéralement son contrat, tout en lui demandant des dédommagements, par rapport aux torts qu'il a pu causer à son équipe, d'autant plus que le Nasria avait bien besoin de ses services lors de la dernière coupe arabe des clubs champions.

M. A.

Ferhat et Zemiti vers le championnat amateur

Libérés au tout dernier moment par la direction du club, et plus précisément 72 heures seulement avant la clôture du mercato estival, les deux ex-Nahdistes Ferhat Ibrahim et Zemiti Ramzi ne joueront finalement ni en Ligue 1 ni en Ligue 2 Mobilis. Les deux joueurs n'ont pas eu suffisamment de temps pour trouver un point de chute dans les deux championnats professionnels, et ce, en dépit du fait qu'ils avaient quelques touches. Ferhat avait même tenté sa chance au CRB, mais il n'a finalement pas été retenu par le coach Todorov. Les deux joueurs évolueront fort probablement au 3e pallier dans le championnat national amateur, là où ils possèdent quelques contacts, et ou le mercato n'est pas encore bouclé.

Plus de peur que de mal pour Boutebba

Ayant manqué la 3e rencontre de poule de la coupe arabe des clubs champions face au Ahly du Caire à cause d'une blessure qu'il avait contractée face au Fayçali de Jordanie, le latéral gauche nahdiste Boutebba Sofiane ne souffrait finalement que d'une légère blessure. Le joueur qui a vu son coude enflé dangereusement après la rencontre face au Fayçali a préféré faire l'impasse sur le match du Ahly. Mais plus de peur que de mal pour l'enfant d'El-Eulma qui a vu sa blessure guérir rapidement, lui qui sera présent le plus normalement du monde à la reprise, samedi prochain.

le plus normalement du monde à la reprise, samedi prochain. En absence irrégulière depuis la reprise

En absence irrégulière depuis la reprise des entraîne- ments du 30 juin dernier, le milieu de terrain Mohamed Coumbassa a irrité les diri- geants nahdistes qui n'ont pas du tout apprécié l'attitude d'un joueur qui a coûté les yeux de la tête à la direction du club, qui a dû mettre pas moins de 900 mil- lions de centimes sur la table pour l'arracher de son ancien club l'USMH, et qui s'est avéré être un joueur qui n'a que très peu apporté au club. la direction du club a d'ailleurs mis en demeure le joueur il y a de cela plus de deux semaines, lorsqu'elle a eu à constater son absence par un huis- sier de justice, avant d'envoyer la mise en demeure au joueur via DHL. Entre-temps, il y a eu une brève dis- cussion avec l'avocat du joueur qui aurait signifié aux Nahdistes qu'il n'avait pas reçu la fameuse invitation lui permettant d'établir son visa

CRB Malheureusement c'est possible oui, mais ce n'est pas encore confirmé, parce que il y
CRB
Malheureusement
c'est possible oui, mais
ce n'est pas encore
confirmé, parce que
il y a encore un petit
espoir pour que je
règle ma situation
et de faire partie
du groupe qui
se déplacera
au Maroc.
D'ailleurs
j'ai discuté
Comment vous
faites ?

récemment avec quelqu'un qui est très bien placé qui m'a promis de m'aider pour faire ce voyage sans aucun souci.

Quel est votre problème avec les déplacements à l'étranger ?

C'est parce que je suis toujours lié par un contrat avec les militaires et ce n'est pas la première saison que je vais connaïtre cela. J'ai déjà raté plusieurs stages depuis que je suis au CRB, mais ça finit toujours par bien se passer pour moi au cours de la saison.

Tout simple- ment parce que je m'entraîne très sérieusement et je ne reste jamais ici sans rien faire pendant que mes coéquipiers se préparent très inten- sément à l'étranger. Par exemple l'hiver dernier lorsque l'équipe était au Maroc avec Badou Zaki, moi je bossais avec les U21 et j'ai fini par reprendre ma place de titulaire. Au début c'est un peu difficile, mais après deux matchs officiels, je reprends vite ma fraîcheur physique.

S. B.
S. B.

qui a comme premier but d'informer les amoureux du club puis l'opinion sportive avant qui que ce soit ? Est-ce une stratégie ? Si ce n'en est une, et bien le silence ne privilégie que les doutes et les mauvaises interprétations. Pourquoi se cacher si on n'a peur de personne ? Le temps nous livrera tous les éléments de réponse que journalistes et supporters veulent avoir ?

S. B.

www.competition.dz

Jeudi 3 août 2017

11

avoir ? S. B. www.competition.dz Jeudi 3 août 2017 11 BELAÏLI : Todorov termine son stage

BELAÏLI :

Todorov termine son stage avec un match d'application

Pour terminer son stage, l'entraîneur en chef du Chabab a programmé un match d'application contre l'équipe réserve du club, et ce, dans le but d'évaluer le niveau physique de ses joueurs. En première période il a aligné son onze-type, composé de Kacem dans les bois, Namani, Bouchar, Belaïli et Chebira en défense, Izghouti, Heriat et Tariket au milieu ainsi que Lamhene, Lakroum et Aribi en attaque. C'est ce même onze qui a marqué le plus de buts. Trois buts ont été inscrits en première période par Aribi à la 22e minute, Lamhene à la 31eminute et Lakroum à la 40e minute. Les hommes de Todorov ont battu les U21 4 à 1. Le 4e but a été marqué par le jeune Bechou à la 54e minute de jeu. L'équipe alignée en seconde période est Soufi dans les bois, Ahmida, Zenasni, Namani et Khoudi en défense, Heriat, Tariket et Selmi au milieu, ainsi que Aïchi, Bechou et Betouche en attaque.

Herchaoui fait partie des recrues

Un des nouveaux joueurs qui a été aperçu lors du match d'hier est le jeune Herchaoui. Selon nos informations, il s'est engagé avec le CRB en tant que U21. Il fait donc partie des recrues de Hadj Mohamed mais il n'a pas été présenté officiellement sur le site officiel du club, à l'instar de Bouamrane et Aouamri.

Lui et Bouamrane n'iront pas au Maroc

Une source officielle nous a affirmé hier que deux joueurs ne seront pas du voyage au Maroc. Il s'agit du jeune arrière latéral droit Harchaoui (22 ans) ainsi que Bouamrane. Pour ce qui est des raisons de leur absence pendant le stage du Maroc, aucune précision n'a été donnée.

Bouamrane ne fait pas l'unanimité

Arrivé il y a deux jours au CRB, le défenseur franco-algérien Bouamrane ne convainc pas le staff technique. Ce qui ne plaît pas au coach chez ce joueur est son surpoids qu'il doit vite régler. Il y a également le fait que le joueur n'ait pas disputé la moindre minute avec l'USMH la saison passée. Un vrai problème pour le staff technique.

Sameur et Hamia toujours en solo

Les deux attaquants Hamia et Sameur s'entraînent encore en dehors du groupe. Hier les deux joueurs n'étaient pas concernés par le match d'application puisque tel que nous l'avions indiqué dans nos précédentes livraisons, Hamia souffre du genou et Sameur a encore mal au dos.

Les jumeaux ont 23 ans

Ce jeudi 3 août 2017, les jumeaux H'sen et Hocine Charef auront 23 ans. En cette heureuse circonstance, leur père Rachid et leur mère Zahira, leur sœur Fatima, journaliste à la radio Chaîne III, et leurs frères Nadir et Ameur leur souhaitent un joyeux anniversaire et une vie pleine de bonheur et de santé. Les jumeaux méritent d'être doublement fêtés, H'sen venant de décrocher sa licence en journalisme, Hocine sa licence en sciences politiques. Bravo aux deux compères que seuls le CRB et le NAHD, dont ils sont respectivement fans, séparent le temps d'un match.

aux deux compères que seuls le CRB et le NAHD, dont ils sont respectivement fans, séparent

«On est capables DE FAIRE UNE GRANDE SAISON»

Amir Belaïli indique qu'il n'est nullement perturbé par l'incertitude qui tourne autour de sa participation au prochain stage qui aura lieu au Maroc. Ce joueur, qui fait désormais partie des cadres de l'équipe, affirme que le premier stage qui vient de se terminer a été une réussite totale.

Entretien réalisé par

SOFIANE BOULAOUCHE

Comment se sont passées les choses pour vous après plus d'une semaine d'entraînement ?

Tout s'est très bien passé. L'ambiance à l'entraînement est très agréable. Il y aussi une parfaite harmonie entre les nouveaux joueurs et les anciens. Le courant passe très bien entre nous. Aussi le programme de travail qui nous a été fait nous a donné davan- tage d'énergie avant de passer à la prochaine étape.

Donc ce premier stage a été une réussite, n'est-ce pas ?

Il a été une réussite totale. On a repris nos forces. Pour ce qui est des anciens joueurs, il n'y a aucun pro- blème pour ce qui est du volet phy- sique puisque comme vous le savez on a terminé la saison très tard. Donc on a encore du jus. Et pour les nouveaux, je pense que ça a été bien aussi.

Et comment ça a été avec le nouvel entraîneur ?

Même si on ne parle pas la même langue, on se comprend très bien. Todorov est très sérieux et rigou-

reux dans son travail et il est en même temps très souple avec nous, ce qui nous facilite énormément les choses. Pour résumer, je vais tout simplement dire que tout va bien au sein de l'équipe.

simplement dire que tout va bien au sein de l'équipe. En tant que joueur cadre, comment

En tant que joueur cadre, comment trouvez-vous le niveau de l'équipe après le départ massif des anciens et l'arrivée de plusieurs nouveaux joueurs ?

Ce que je peux vous dire est qu'entre anciens et nouveaux on s'entend très bien que ce soit dans les vestiaires ou sur le terrain. Et pour ce qui est du niveau de l'équi- pe je pense qu'il n'y a aucune crainte à avoir puisque le onze ne devrait pas connaître beau- coup de changements. Il n'y aura que trois à quatre éléments qui seront nouveaux. L'équipe devrait garder son esprit puisqu'il y aura tout le reste du onze qui sont des anciens et qui savent comment gérer les situations. Ainsi donc, par rapport à tout ce qu'on a comme qualités, on est capables de faire une grande saison. On travaille pour ça d'ailleurs.

Est-ce vrai que vous allez rater le prochain stage ?

HADJ MOHAMED

ne communique avec personne

Le président du CRB, Hadj Mohamed, instaure le black-out depuis le début du mercato. Il ne communique avec aucun journaliste ni même avec les managers dont plusieurs lui ont proposé de très bons joueurs à des prix imbattables.

Pourquoi verrouiller tous les canaux de communication quand on est quelqu'un d'honnête et qui vient réaliser du beau boulot dans le club. C'est la question que beaucoup de personnes se posent à propos de Hadj Mohamed qui ne communique avec personne, notamment depuis que le CRB a remporté la coupe d'Algérie. Une attitude qui n'honore point ce club qui a toujours su travailler son image auprès de la presse avant que Mohamed Bouhafs ne prenne

les commandes. Avec lui le Chabab devient comme une île mystérieuse. Mais une île mystérieuse inquiète généralement les étrangers, mais jamais ses propres habitants et pourtant c'est bel et bien le cas des supporters belouizdadis qui sont à bout de nerfs par rapport à ce qui se passe au sein de leur cher club. Ils craignent le pire avec ce black- out qu'a instauré la direction. Pourquoi cette dernière ne veut pas organiser un point de presse

www.competition.dz

Jeudi 3 août 2017

12

USMA

www.competition.dz Jeudi 3 août 2017 12 USMA Match d’application : blancs 5 - noirs 3 Les

Match d’application :

blancs 5 - noirs 3

Les recrues

sous

la loupe

Comme prévu, le staff technique de l’USMA a programmé hier matin un match d’application au stade Omar Hamadi de Bologhine où l’effectif usmiste a été scindé en deux groupes, à savoir les Blancs et les Noirs. Cette opposition amicale s’est soldée sur le score de cinq buts à trois en faveur des Blancs. Les buts ont été inscrits par Boukhena, auteur d’un triplé, Mellih et Cherifi pour les Blancs, tandis que Beldjilali, Benkablia et Benhamouda ont marqué pour les Noirs. Ce fut donc un galop d’entraînement riche en enseignements. Le premier responsable du staff technique a eu l’occasion pour voir à l’œuvre les trois nouvelles recrues Sidibé, Chita et Cherifi. Les trois joueurs ont joué tout le match et ont tout fait pour séduire le coach, mais ils restent encore loin de leur niveau habituel. C’est tout à fait logique dans la mesure où ils souffrent d’un manque flagrant de compétition. Ils devront cravacher dur lors de la préparation d’intersaison pour espérer convaincre Paul Put et gagner ainsi une place de titulaire.

Boukhena envoie un signal fort à Put

S’il y a un joueur qui s’est distingué lors du match d’application d’hier, c’est incontestablement Boukhena. Le jeune attaquant qui évolue dans l’équipe réserve a été l’auteur d’un triplé et a fourni une belle prestation, à la grande satisfaction de l’entraîneur en chef Paul Put. Boukhena envoie donc un signal fort au technicien belge qu’il peut compter sur lui lors des prochaines échéances, mais le jeune attaquant doit encore prouver lors des prochains matchs amicaux.

Hammar n’a pas joué

En plus de Faouzi Yaya, blessé, Ziri Hammar n’a pas pris part au match d’application d’hier. Et pour cause, l’attaquant usmiste est victime d’une angine et a été donc autorisé à s’absenter. A noter que Hammar ne s’est pas entraîné cette semaine à cause de sa maladie et devra réintégrer le groupe à l’occasion du stage d’intersaison qui se déroulera en Turquie à partir de vendredi.

Equipes alignées Les noirs

Zemmamouche, Khoualed, Chafaï, Meftah, Benmoussa, Bellahcène, Koudri, Beldjilali, Yaiche, Benkablia, Benhamouda

Les blancs

Mansouri (Berrefane), Semane, Boumechra, Benchikhoune, Cherifi, Chita, Sidibé, Sayoud, Bourenane (El-Orfi), Boukhena, Mellih

PAR ANIS S. a le
PAR ANIS S.
a
le

L’attaquant franco-ivoirien

rencontré hier matin le mana-

ger général du club, Rachid Malek, pour procéder à la rési- liation de son contrat. La sépa-

ration s’est faite à l’amiable, car

joueur avait déjà trouvé un

accord qui arrange les deux par- ties avec le président Rebouh Haddad, il y a quelques jours de cela. Présent au stade Omar Hamadi, Guessan a eu l’occa- sion de faire ses adieux à ses désormais ex-coéquipiers. Ces derniers étaient déçus de le voir quitter le club, tout en lui sou- haitant bon courage avec son prochain club. Ghislain Guessan est donc le quatrième joueur qui quitte l’USMA après Rafik Bouderbal, Khaled Abel et Toufik Zeghdane.

Il retournera en France La direction de l’USMA n’était pas du tout chaude pour garder Ghislain Guessan car il n’a pas

Il a résilié hier son contrat

GUESSAN

c’est fini !

C’était dans l’air, c’est désormais officiel. Ghislain Guessan ne fera pas partie de l’effectif qui représentera l’USMA lors du prochain exercice. Son contrat a été résilié hier.

apporté le plus escompté la sai- son écoulée, se contentant d’ins- crire six buts seulement, mais le

joueur lui aussi à réclamé sa libération pour la simple raison qu’il a des soucis familiaux et préfère se rapprocher de sa famille en France. Le désormais

ex-attaquant usmiste devrait donc s’engager avec un club français. Il a des touches avec quelques équipes et devrait trancher quant à sa prochaine destination dans les prochains jours.

«Je reconnais ne pas avoir apporté le plus attendu de moi» Ghislain Guessan affirme que c’est lui-même qui a demandé de partir cet été car il veut se rapprocher de sa famille en Franche. Il a tenu à souhaiter bon courage à l’USMA pour la saison prochaine. «C’est un départ prévisible. J’ai émis le vœu de partir parce que j’ai des problèmes familiaux. Je recon-

nais de ne pas avoir apporté le plus attendu de moi la saison écoulée. J’ai marqué six buts seulement, j’aurais pu beaucoup mieux faire, mais je crois que certaines critiques m’ont abattu. Je quitte l’USMA la conscience tranquille, j’ai eu de bons souve- nirs dans ce club et je souhaite bonne chance pour mes amis la saison prochaine. J’espère qu’ils pourront décrocher le titre du championnat», dira-t-il.

Malek : «Il voulait partir, on a exaucé son vœu» Le manager général du club Rachid Malek parle de la résilia- tion du contrat de Ghislain Guessan. «Le joueur voulait partir pour se rapprocher de sa famille en Franche, on a exaucé son vœu. La résiliation du contrat s’est faite aujourd’hui (hier, ndlr), on lui souhaite un avenir radieux», dira-t-il. A. S.

on lui souhaite un avenir radieux», dira-t-il. A. S. «La préparation se poursuit dans de bonnes

«La préparation se poursuit dans de bonnes conditions» Enfin, Paul Put rassure tout le monde que la préparation d’intersaison se poursuit dans de très bonnes condi- tions. «Après avoir terminé la saison écoulée sur une bonne note, les joueurs se préparent en prévision de la nouvelle saison avec un moral gonflé à bloc.

D’ailleurs, même le président

a parlé aux joueurs, il les a

motivés pour cravacher dur durant la préparation afin qu’ils soient au top sur tous

les volets avant de renouer avec la compétition officielle car ils seront appelés à dis- puter d’importants matchs. En tout cas, tout se déroule

à merveille, de bon augure», a-t-il conclu. A. S.

PAUL PUT

C'est dommage qu'on soit privés des internationaux”

« MAIS ON DOIT S’ADAPTER À CETTE SITUATION»

A l’issue du match

d’application d’hier matin,

le premier responsable du

staff technique de l’USMA Paul Put a fait le point sur la préparation d’intersaison.

Le coach usmiste a d’emblée livré ses impres- sions à propos du match d’application disputé entre ses joueurs. Il se dit ample- ment satisfait de la prestation fournie par les jeunes. «Le match d’application que j’ai programmé fut un test riche en enseignements. J’ai eu l’occasion de voir à l’œuvre les jeunes joueurs qui s’en- traînent avec nous et qui ont été promus seniors pour pal- lier les absences des six inter- nationaux. Franchement, ils

ont montré de belles choses lors du match d’applications. Ils ont aussi montré une grande détermination pour travailler d’arrache-pied avec nous. Je suis amplement satisfait de leur prestation, je suis content», a-t-il commenté.

«J’espère qu’il n’y aura pas de blessés lors du stage de Turquie» Poursuivant sa déclaration, le technicien belge se dit une fois de plus déçu de l’absen- ce des six internationaux, en l’occurrence, Ayoub Abdellaoui, Mohamed Benkhemassa, Raouf Benguit, Abderrahmane Meziane, Okacha Hamzaoui et Oussama Darfalou qui vont rater l’intégralité de la

préparation d’intersaison. Il souhaite que le stage de la Turquie ne soit pas perturbé par leur absence. «Comme vous le savez, je mise beau- coup sur le stage d’intersai- son qui se déroulera en Turquie car il sera important en vue des prochaines échéances qui nous atten- dent, c’est la raison pour laquelle je regrette l’absence des internationaux. C’est vraiment dommage qu’on soit privés d’eux et j’espère que leur absence ne va per- turber le stage. Que voulez- vous qu’on fasse, on doit s’adapter à une telle situa- tion. Je souhaite aussi qu’il n’y aura pas de blessés durant le stage et je mise sur les jeunes joueurs pour pal- lier l’absence des internatio- naux», a-t-il ajouté.

www.competition.dz Jeudi 3 août 2017 AUTOMOBILE 13 BAISSE DES IMPORTATIONS DE VÉHICULES NEUFS L'annonce de

www.competition.dz

Jeudi 3 août 2017

AUTOMOBILE

13

www.competition.dz Jeudi 3 août 2017 AUTOMOBILE 13 BAISSE DES IMPORTATIONS DE VÉHICULES NEUFS L'annonce de la

BAISSE

DES IMPORTATIONS DE VÉHICULES NEUFS

L'annonce de la facture des importations de véhicules neufs, qui a été rendue publique le mois dernier sur les que premiers mois de l'année en cours, avait soulevé un tollé sans pareil. Inexpliqué surtout. Les gens avaient l'impression que les 422,53 millions d'importation de véhicules neufs étaient à l'actif des seuls concessionnaires automobiles, alors que les licences des importations pour 2017 n'ont toujours pas encore été délivrées. Avec la publication des statistiques détaillées du 1er semestre 2017, les choses se clarifient un peu plus. La facture d'importation par les concessionnaires automobiles de véhicules de tourisme (cadre commercial) s'est chiffrée à 111,33 millions de dollars pour la période allant de janvier à la fin juin 2017, contre 382,52 millions de dollars pour la période 2016. Cela représente une baisse de 71% en termes de valeur. Quant au nombre des véhicules de tourisme importés, il a été de 7.787 unités, seulement, contre 35.571 unités importées au 1er semestre 2016, soit une diminution de 78,11% en termes de volume. Selon l'APS qui s'est référée à une source du Centre national des statistiques (CNIS) relevant des douanes algériennes, ces 7.787 véhicules représentent le reliquat des commandes effectuées par les concessionnaires en 2016. En outre, ce haut responsable des Douanes fait savoir qu'en dehors de ce cadre commercial de l'importation des véhicules neufs, "il est observé que l'importation des véhicules réalisés directement par les particuliers eux- mêmes ont plus que doublé en valeur et en nombre au 1er semestre 2017, comparativement au même semestre de 2016". Plus précis, il révèle que l'importation des véhicules par les particuliers est passée de 6.950 véhicules pour un montant de 170 millions de dollars au 1er semestre 2016 à 13.918 véhicules pour 373 millions de dollars au 1er semestre 2017, soit une hausse de 100,26% en nombre et de 118,73% en valeur.

La facture des importations en CKD s'emballe

Par ailleurs, outre les véhicules de tourisme (classés dans le groupe des biens de consommation non alimentaires), la facture d'importation des véhicules de transport de personnes et de marchandises et des collections CKD de ce type de véhicules (classés dans le groupe des biens d'équipement) a reculé à 240 millions de dollars au 1 er semestre 2017 contre 379 millions de dollars au même semestre 2016, soit une baisse de 37%. Ainsi, la facture des collections CKD importées par les concessionnaires dans le cadre du montage industriel des véhicules de tourisme en Algérie s'est chiffrée à 540 millions de dollars au 1er semestre 2017, contre 268 millions de dollars au même semestre 2016. De la sorte, la facture globale d'importation des véhicules de tourisme et des collections CKD s'est établie à 651,45 millions de dollars au 1er semestre 2017 contre 650,5 millions de dollars au même semestre 2016. Pour rappel, la facture d`importation des véhicules de tourisme et des collections CKD s'est établie à près de 1,3 milliard de dollars en 2016, contre 2,04 milliards de dollars en 2015 et 5,7 milliards de dollars en 2014. Il est utile de préciser que plusieurs entités activent dans l'assemblage en Algérie.

Page coordonnée par Brahim Aziez
Page coordonnée par Brahim Aziez

GEL DE L'ÉTUDE DES PROJETS

D'INDUSTRIE AUTOMOBILE

Quelques jours après l'inauguration de l'usine Sovac Production à laquelle le groupe allemand Volkswagen AG s'est associé, le Premier ministre sort de sa réserve et instruit son ministre de l'Industrie de geler le traitement des projets de montage en instance.

C'est au cours d'un Conseil interministériel tenu dimanche que Abdelmadjid Tebboune a, ainsi, demandé au ministère de l'Industrie de " dif- férer l'étude des projets de mon- tage industriel nouveaux", annonce un communiqué du Premier Ministère publié hier. Ce Conseil interministériel s'est tenu en présence notamment des ministres, respectivement, des Finances, de l'Industrie et des Mines et du Commerce, ainsi que du représentant du ministè- re de la Défense nationale, du gouverneur de la Banque d'Algérie et du représentant de l'Association des banques et des établissements financiers (ABEF). Lors de cette réunion, " le ministre de l'Industrie et des Mines a présenté un exposé por- tant sur les conditions réglemen- taires, techniques et organisa- tionnelles régissant actuellement la réalisation des chaînes indus- trielles de montage des véhicules automobiles. Les principaux acteurs et intervenants dans cette sphère d'activité ont, ensuite, relevé les failles et autres incohé- rences qui la caractérisent ", pré-

cise le communiqué. Au terme de ce Conseil interministériel, le Premier Ministre a instruit les secteurs directement concernés en vue "de différer l'étude des projets de montage industriels nouveaux et de procéder à l'éla- boration d'un nouveau cahier des charges par le ministère de l'Industrie et des Mines en concertation avec l'ensemble des parties impliquées, à l'exemple des secteurs des Finances, du Commerce, des Douanes et des Banques", note le communiqué qui ne précise pas si les entre- prises, qui activent déjà dans l'assemblage des véhicules, béné- ficieront ou pas d'un délai pour se conformer au nouveau cahier des charges. En outre, A. Tebboune a souligné la nécessité de parvenir à la conception d'un instrument juridique qui soit susceptible de susciter l'émer- gence, dans l'environnement économique national, de struc- tures productives aptes à garan- tir et à favoriser " la création d'un véritable marché de la sous- traitance nationale à même d'as- surer un niveau d'intégration qui soit satisfaisant, la réduction de

la facture des importations, la création d'emplois et l'introduc- tion de la notion d'équilibre et de proportionnalité d'exonération des taxes et impôts et du taux d'intégration", ajoute le commu- niqué.

Le cahier des charges à moitié finalisé Par ailleurs, un communiqué du ministère de l'Industrie et des Mines annonce qu'une première phase d'élaboration du nouveau cahier des charges régissant l'in- dustrie automobile en Algérie a été finalisée. Au cours de cette première phase, plusieurs réunions, regroupant des cadres de ce ministère et des experts du domaine, ont eu lieu " afin d'ap- porter des modifications et de rectifier le texte en vigueur qui n'a pas permis d'atteindre les objectifs escomptés par les pou- voirs publics ", lit-on. Le com- muniqué qui a été rapporté par l'APS précise que " les princi- pales conclusions de cette pre- mière étape portent, principale- ment, sur l'exigence, à moyen terme, d'exporter une partie de la production et d'exiger une

participation minimale du parte- naire étranger dans le capital des sociétés algériennes créées". Le projet de texte exige aussi des constructeurs de mobiliser leurs sous-traitants et équipementiers afin d'aider les entreprises natio- nales à augmenter le taux d'inté- gration et d'encourager la créa- tion d'une industrie de sous-trai- tance, souligne-t-il. Les proposi- tions prévoient certaines mesures transitoires pour per- mettre l'application de mesures qui seront arrêtées par le nou- veau cahier des charges, pour- suit le ministère qui avance que d'autres réunions se tiendront dans les prochains jours avec les opérateurs concernés par cette activité. L'objectif de ces consul- tations est de "parvenir à un texte consensuel qui implique, sans exclusion, toutes les parties prenantes concernées par cette activité", ajoute le communiqué. Et de conclure que le ministre de l'Industrie et des Mines, Mahdjoub Bedda, "veillera à ce que ce cahier des charges, qui va être finalisé incessamment, tien- ne compte des intérêts de toutes les parties".

NEUVILLE REJOINT

NEUVILLE REJOINT

OGIER AU CLASSEMENT

Le Belge Thierry rejoint Sébastien Ogier la tête du championnat du monde WRC pour la saison 2017.

A égalité de points, Neuville profite d'un léger avantage, celui d'avoir gagné trois rallyes cette saison, contre deux pour Ogier. Mais ce n'est pas en remportant le dernier ral- lye en date (Finlande) que le pilote Hyundai se retrouve propulsé en tête du classement, puisque c'est un nouveau venu, le Finlandais Esapekka Lappi (Toyota), qui a gagné en Finlande, enregistrant le premier succès de sa jeune carrière. Ainsi, l'abandon

de Sébastien Ogier au pre- mier jour (vendredi 28 juillet), après une sortie de route qui a nécessité un jour de repos pour son copilote (Ingrassia), a per- mis à Neuville de revenir au classement. À quatre rallyes du terme de la sai- son, le classement n'a jamais été aussi serré depuis bien longtemps. Pour l'anecdote, lors de la dernière course, au Rallye de Finlande, un autre pilo- te est venu élargir la liste des vainqueurs de la pré-

sente saison. Il s'agit du pilote Toyota, le Finlandais Esapekka Lappi (26 ans) qui monte sur la plus haute marche du podium pour la première fois de sa carrière. Lappi qui devan- çait ses compatriotes Jari- Matti Latvala (Toyota) et Teemu Suninen (Ford M- Sport) devient le 6e pilote à gagner une course en 9 rallyes cette saison (Sébastien Ogier, Thierry Neuville, Jari-Marti Latvala, Ott Tannak et Khris Meeke).

Neuville, Jari-Marti Latvala, Ott Tannak et Khris Meeke). CLASSEMENT GÉNÉRAL PILOTES 1. Thierry Neuville 160

CLASSEMENT GÉNÉRAL PILOTES

1. Thierry Neuville

160

points

2. Sébastien Ogier

160

pts

3. Ott Tänak

119

pts

4. Jari-Matti Latvala

114

pts

5. Dani Sordo

84 pts

CLASSEMENT GÉNÉRAL ÉCURIES

 

1. Ford M-Sport World Rally Team

285

2. Hyundai Motorsport

251

3. Toyota Gazoo Racing WRT

193

4. Citroën Total Abu Dhabi WRT

135

www.competition.dz

Jeudi 3 août 2017

14

USMB

www.competition.dz Jeudi 3 août 2017 14 USMB Ils réclament la démission collective des actionnaires Les supporters

Ils réclament la démission collective des actionnaires

Les supporters se fâchent

La situation critique que vit le club blidéen a poussé les fidèles supporters à sortir de leur réserve pour réclamer une démission collective des actionnaires, et surtout celle des membres du conseil d'administration.

De notre correspondant

AMINE DJAÂFAR

Les fans ont jugé urgent le départ des actionnaires puisqu'ils ont été incapables de trouver une solution au problème financier ayant privé le club d'un bon recrute- ment et contraint le nouveau prési- dent d'annuler le stage de prépara- tion programmé au complexe d'Aïn Draham, en Tunisie. En effet, les actionnaires, depuis la création de la société par actions de

depuis la création de la société par actions de l'USMB, attendent toujours la charité des deux

l'USMB, attendent toujours la charité des deux actionnaires majoritaires ou la subvention de l'Etat. Cette situation a duré trois années, mais après le départ du maire et la démis- sion du directeur

après le départ du maire et la démis- sion du directeur Ahmed Boumaza, c'est une fois

Ahmed Boumaza, c'est une fois encore l'impasse, le club est en détresse.

rappeler aux supporters le scénario cauchemardesque vécu par le RCA lors de la précédente saison. Le club blidéen va vivre certainement la même situation et va finir par quit- ter la Ligue 1 Mobilis avant la fin de la saison, surtout avec le mutisme et le laisser-aller des hommes d'af-

Le scénario du RCA refait surface La crise financière que vit le club blidéen a fait

L'attaquant de l'USMB Azeddine Abed nous confie que la situation à Blida est critique à cause de la crise financière qui a faussé les plans de la direction.

Comment s'annonce l'avenir de votre équipe ?

Franchement, je n'ai pas le moral. Je n'aurais jamais cru que le club allait

faires et des industriels qui ne veu-

lent plus aider le club. La situation à Blida est plus qu'alarmante et le club

a plus que jamais besoin de ses

enfants pour pouvoir débuter la sai- son en puissance et sans contrainte.

Recrutement non convaincant L'autre fait qui renseigne sur la

situation que vit le club blidéen est

le recrutement qui n'a pas été fait

selon les normes. La preuve, les pro-

fils exigés par l'entraîneur Farid Zemiti n'ont pas été respectés par la direction qui a opté pour d'autres choix moins convaincants, par rap- port aux équipes qui veulent jouer le maintien. En effet, le recrutement fait par la direction blidéenne est valable pour les équipes de Ligue 2 Mobilis qui veulent jouer les pre- miers rôles, et non pour les équipes

de Ligue 1 qui veulent jouer le main-

tien. Donc, la nouvelle saison s'an- nonce assez dure pour le club. A. Dj.

Abed : «Rien ne va plus à Blida»

vivre un tel scénario et que le stage de préparation allait être annulé. Rien ne va plus à Blida et si les industriels ne bougent pas, le club va vivre l'enfer.

Ne pensez-vous pas que le facteur majeur de cette crise est la grève que vous avez déclenchée ?

Pas du tout. La grève qu'on a déclenchée, c'est à cause de la crise que vit le club et je pense que n'importe quel joueur à

notre place aurait refusé de vivre cette situation.

Quelle est la meilleure solution, selon vous, pour sauver le club de cette situation catastrophique ?

Notre message a été clair, on a donné notre priorité au stage pour éviter le mauvais démarrage du club, et concernant nos salaires, on aura le temps de régler les comptes.

A. Dj.

LES JOUEURS UNANIMES : «Le stage d'abord, les salaires après»

Les joueurs de l'USMB étaient unanimes à demander la programmation d'un stage de préparation en Tunisie. Meziane et les autres nous ont fait savoir qu'ils sont prêts à ne pas percevoir les salaires dans l'intérêt du club. Les coéquipiers du capitaine Laïfaoui nous ont fait savoir aussi que la direction doit accorder la priorité au stage pour sauver les meubles, surtout que le compte à rebours pour le début du championnat a commencé.

Blida a besoin d'un meneur d'hommes

L'USMB a besoin d'un meneur d'hommes avec une forte personnalité et qui pourrait avec son savoir-faire remettre les pendules à l'heure et permettre à cette équipe d'entamer la préparation. En effet, les supporters de l'USMB regrettent déjà l'ancien président Zaïm, et ce n'est qu'après le départ de ce dernier qu'ils se sont rendu compte que les hommes de sa trempe aptes à présider un club, on les compte sur les doigts d'une seule main.

CSC

En amical : CSC-CA Bizerte ce soir à Hammam Bourguiba

Un vrai examen pour LES VERT ET NOIR

De notre correspondant

RABAH GATTOUCHE

Les joueurs du CSC vont clore, ce soir, le stage qu'ils effectuent au complexe tuni- sien Hammam Bourguiba par un match amical contre le CA Bizerte. Cette troisième ren- contre de préparation que les Vert et Noir vont jouer, cet après-midi, sera un vrai exa- men car leur coach va sans doute évaluer la forme réelle de chacun d'eux.

Amrani alignera son meilleur onze Après avoir supervisé et jaugé tous ses joueurs, anciens et nouveaux, aux deux précédents matches amicaux qu'ils ont joués contre l'US Monastir et le MOB, le coach Amrani va, cer- tainement ce soir, composer son onze qui va affronter le club tunisien de Ligue 1, le CA Bizerte, avec ses onze meilleurs du moment. Si cette hypothèse se confirme, comme il ne peut

du moment. Si cette hypothèse se confirme, comme il ne peut compter sur son gardien de

compter sur son gardien de but numéro 1 Rahmani, qui est en stage avec l'EN A', et sur Lamri et Tayeb, blessés, l'entraîneur du CSC va faire garder la cage par l'un de ses deux portiers suppléants, Limane ou Osmani ; en défense ce sera avec les latéraux Bencherifa et Bahri ou Khadir et les axiaux Zaâlani et Aroussi ou Benayada. Au milieu, Amrani va sûrement titulariser d'entrée les récupéra- teurs, le Burkinabé Silla et Zerara ou Kebbal et les demi- excentrés Bezzaz et Rebih ou Belkheir. Enfin, en attaque, il va aligner Belameiri et Dahar ou Cissé ou Abid.

Les jeunes espoirs à l'affût Cet après-midi contre le CA Bizerte, le driver Amrani va, en seconde mi-temps, incorporer comme suppléants les cinq espoirs en stage de préparation avec les seniors à Hammam Bourguiba, le goal Siouane, les défenseurs Bourkeb et Boucheriha, et les attaquants Redjem et Khentit ; tous piaffent d'impatience de prouver qu'ils ont de la classe à en revendre. A eux de sauter sur cette aubaine qui s'offrent à eux pour démontrer

qu'ils ont les capacités de s'impo- ser sur l'échiquier des Vert et

Noir.

R. G.

Retour ce soir à Constantine

Après avoir joué le troisième et dernier match de préparation contre le CA Bizerte, ce soir, les joueurs du CSC vont rejoindre l'hôtel où ils séjournent depuis le 20 juillet 2017. Juste après avoir dîné, ils vont plier bagage et rentrer à Constantine par route.

Reprise des entraînements le 6 août

Après ce stage bloqué à Hammam Bourguiba durant 14 jours, le coach Amrani a accordé trois jours de repos à ses poulains et leur a fixé la reprise des entraînements à Constantine pour le 6 août 2017.

Second stage bloqué à Blida

Selon les échos qui nous parviennent parcimonieusement de la maison du CSC, qui ne communique qu'avec un seul média, pour on ne sait quelle raison, les Vert et Noir vont effectuer le second stage de préparation à Blida à partir du 10 août 2017. Lors de leur séjour dans la ville des Roses, le coach Amrani voudrait que les coéquipiers de Bezzaz jouent au moins trois matches amicaux contre des clubs qui restent à déterminer. Trois matches durant lesquels il espère leur inculquer le système de jeu avec lequel ils vont disputer le premier match de championnat contre le NAHD le 26 août 2017 au stade Hamlaoui.

Le CSC ne jouera pas à Benabdelmalek

Prié par nos soins de nous dire si le CSC va être autorisé ou non à jouer ses matches, la saison prochaine, au stade Benabdelmalek, le directeur de la vieille arène de Constantine nous a répondu : "Vu les réserves que la commission d'homologation des stades a émises et qui vient dernièrement de nous rendre visite, le CSC ne va pas être autorisé à recevoir à Benabdelmalek parce que, à ce jour, aucune entreprise n'a été chargée par l'APC de Constantine de mettre en place l'éclairage, un tableau d'affichage et de construire une tribune officielle comme l'exige la LFP pour tous les clubs de Ligues 1 et 2 Mobilis."

Cherfa a signé un nouveau contrat

Joint par nos soins, avant-hier, pour nous confirmer ou infirmer l'information selon laquelle la direction de son club avait renoncé à libérer l'arrière Cherfa, le secrétaire général du CSC Ahmed Milat nous a confié : "Oui, je vous confirme que l'arrière Cherfa n'a pas été libéré parce qu'il a signé un nouveau bail avec notre club avec un salaire plus bas que celui qu'il percevait les deux saisons précédentes."

www.competition.dz

Jeudi 3 août 2017

ESS

15

www.competition.dz Jeudi 3 août 2017 ESS 15 Leur polyvalence rendra d’énormes services à l’équipe REBIAÏ ET

Leur polyvalence rendra d’énormes services à l’équipe

REBIAÏ ET AÏBOUD

LES AUTRES ATOUTS

DE MADOUI

Pour certains observateurs du côté d’Aïn El-Fouara, le recrutement de cet été a été de loin une grande réussite par rapport aux saisons précédentes.

une grande réussite par rapport aux saisons précédentes. De notre correspondant SOFIANE H. On estime, cepen-

De notre correspondant

SOFIANE H.

On estime, cepen- dant qu’au niveau de cer- tains compartiments, il reste encore quelques insuffisances. C’est le cas de la charnière centrale et de l’entrejeu avec la pré- sence d’un nombre réduit de joueurs pouvant évo- luer au niveau de ces postes. Cela dit, pour ceux qui l’ignorent peut- être, le coach Kheïreddine Madoui a déjà pris ses dispositions au sujet de ces manques en optant pour d’autres alternatives. D’ailleurs, il a annoncé la couleur en confirmant son intention de reconvertir le défen- seur polyvalent Miloud Rebiaï comme arrière- central. Une hypothèse que nous avons évoquée dans l’une de nos précé- dentes éditions et qui pourrait bien se concréti- ser d’ici le début de la

compétition officielle. Après l’avoir utilisé comme latéral droit puis milieu relayeur suite au départ du Camerounais Tambeng, le natif de Tlemcen est bien parti pour être aligné dans l’axe central et sera asso- cié à Bedrane, d’autant plus que le joueur en question avait déjà joué au niveau de ce poste, notamment lors de son passage à l’équipe natio- nale olympique. Une opportunité que ne va sûrement pas refuser le joueur qui aura ainsi l’oc- casion de jouer et d’avoir du temps de jeu dans ses jambes, comme ce fut le cas la saison passée avec Haddouche après que ce dernier a joué comme latéral gauche au moment où il ne jouait que rarement. Bien qu’il soit concurrencé par le Gabonais Abambou et le jeune espoir Saâd pour le poste de titulaire, l’ex- pensionnaire du WAT est

de toute manière le mieux placé pour se faire une place de choix dans le onze du coach Madoui, lequel va tenter de mettre à profit les matches ami- caux que compte livrer son équipe, au cours de cette intersaison, pour évaluer les aptitudes de chaque joueur avant de trancher.

Les matches amicaux comme baromètre Idem dans l’entrejeu avec la présence d’une autre solution pour le staff technique. Bien qu’il ne dispose pas de véritable joueur pouvant rempla- cer Aït Ouameur et Sidhoum, il reste que la solution peut venir de Samir Aïboud. Pouvant évoluer dans plusieurs postes au milieu du ter- rain, l’ancien joueur de la JSK devait constituer, en effet, une solution sup- plémentaire dans la récu- pération et la relance. En

bon gestionnaire de l’ef- fectif comme il l’a si bien démontré durant la sai- son précédente, le coach Kheïrredine Madoui va certainement essayer de tirer le maximum d’en- seignements à l’issue du stage de Sousse, notam- ment à travers les joutes amicales, seul baromètre pouvant lui permettre de jauger les capacités des uns et des autres. En attendant, le groupe poursuit ses préparatifs en livrant hier sa premiè- re joute amicale face à l’équipe de l’Étoile du Sahel entraînée par le Français Hubert Velud. Un premier test qui va constituer une première étape pour former le onze sétifien qui débute- ra la compétition officiel- le à partir du 26 août pro- chain, date du déroule- ment de la première jour- née du championnat de Ligue 1 Mobilis de l’exer- cice 2017-2018.

S. H.

En amical :

Etoile du Sahel 3- ESS 0

L'Entente de Sétif s'est inclinée, hier, en amical face à l'Etoile Sportive du Sahel sur le score de trois buts à zéro. A la mi-temps, les Tunisiens menaient par deux buts à zéro. Les réalisations de la partie ont été l'œuvre de Jack Mbe 21', Wajdi Kechrida 45' et Hamdi Neguez 65'.

Khedaïria emboîte le pas à Mellouli et Barbèche

Un contingent

d’ex-Sétifiens

à l’USB

C’est tout un contingent d’ex- joueurs de l’ESS qui défendra la saison prochaine les couleurs du nouveau pensionnaire de Ligue 1 Mobilis. En effet, plusieurs éléments, qui ont été pour une raison ou une autre contraints de rompre leur collaboration avec le club champion d’Algérie en titre, ont été engagés par la direction du club des Zibans. C’est le cas, entre autres, du portier Khedaïria, du défenseur central Mellouli et du jeune espoir Barbèche.

AMOKRANE,

la surprise d’Alcaraz face à la Libye

AMOKRANE, la surprise d’Alcaraz face à la Libye Retenus en équipe nationale A’ sous la direction

Retenus en équipe nationale A’ sous la direction du sélection- neur national Lucas Alcaraz, les joueurs de l’Entente de Sétif, en l’occurrence Ziti, Bedrane, Djahnit, Amokrane et Saâdi, ont laissé une bonne impres- sion au technicien espagnol, d’après les échos qui nous sont parvenus du Centre technique national de Sidi Moussa où ils sont actuellement en stage pour préparer la double confrontation face à la Libye, dans le cadre des éliminatoires pour la phase finale du CHAN 2018, qui aura lieu, sauf change- ment, au Kenya. Toutefois, parmi les joueurs sétifiens qui se sont distingués et ont séduit l’ancien entraîneur de Grenade, l’attaquant Abdelhakim Amokrane. Comme nous l’avons mentionné sur ces mêmes colonnes dans notre édition d’hier, le natif d’Aïn Beïda, qui affiche une surprenante régularité dans les différentes sélections nationales, et qui reste sur une bonne saison avec l’ESS avec à la clé le titre de second meilleur buteur du onze de l’Aigle noir, pourrait en effet constituer l’une des surprises du onze des Verts qui affrontera la Libye. Ayant une expérience appréciable sur le plan continen- tal pour ses différentes participations, que ce soit avec l’ESS ou l’équipe nationale olym- pique dans sa campagne qualificative aux Jeux olympiques de Rio, le jeune attaquant ententiste aura la chance de prouver que sa présence avec l’EN A’ n’est pas le fait du hasard, lui qui aspire à aller encore loin et pourquoi pas avoir sa chance avec l’équipe A et cela, malgré la présence d’autres atta- quants plus expérimentés et qui ont le savoir-faire et le talent tels que Slimani, Soudani et autres Hanni. «Sincèrement, j’étais très content de savoir que j’étais rete- nu pour le stage de l’équipe nationale A’. Cela me motive davantage et me pousse à travailler encore plus afin d’être à la hauteur de cette confiance. Moi, de toute manière, je compte faire de mon mieux pour donner le plus escompté», nous a-t-il dit avant de ral- lier le CTN de Sidi Moussa. Aussi, pour beaucoup d’observateurs du côté d’Aïn El Fouara, la convocation d’Amokrane avec les locaux sera sans doute un autre atout sup- plémentaire pour le joueur afin de gagner une place dans le onze sétifien, d’autant plus qu’il aura à se frotter à de redoutables concurrents tels que Benayad et Chibane. S. H.

Clôture en apothéose du tournoi Radieuse «Bahia-Foot» El-Hadi Ould-Ali, le wali Cherifi, Belloumi et Betrouni honorent les champions

C’est dans une ambiance de grande fête et en présence d’un très nombreux public que s’est achevé en apothéose le traditionnel tour- noi «Bahia-Foot». Les équipes d’Aïn Témouchent, du quartier des Amandiers d’Oran et de Médéa ont été les lauréats de ce grand challen- ge, et ce, après 72 jours de saine et très disputée compétition. Ces équipes ont eu l’honneur de rece- voir leurs médailles, leurs coupes et des cadeaux de valeur des mains du ministre de la Jeunesse et des Sports, M. El-Hadi Ould-Ali, M. Cherifi Mouloud, wali d’Oran, du président de la Radieuse, M. Kada Chafi, du président de l’APW, M.

Marouf, des représentants de Mobilis et Condor et des amis de Belloumi. D’autres distinctions ont été remises aux deux lauréats du bac 2017 Balaska Khaoula de Skikda et Benyamina Mohamed de Mascara. Tout comme aux familles des artistes qui viennent de nous quitter, les regrettés Blaoui Houari, Rachid Zehini, Houari Aouinet et Ahmed Saïdi, comme a été honoré, à titre de reconnaissance, l’artiste et parolier Mekki Nounha. Les mar- tyrs du devoir national ont été honorés à titre posthume à travers leurs familles. La Radieuse n’a pas manqué de rendre aussi un vibrant hommage aux contrôleurs de la

police, Hadj Nouasri Salah et à Amhaned Saïd, pour les efforts que fournissent les différents services de la DGSN pour la sécurité des citoyens et de leurs biens, ainsi qu’au colonel de la Gendarmerie nationale Aouedj Abdesslam et le directeur de la Protection civile d’Oran, M. Ferroukhi. Le public présent a suivi avec une grande attention le match de gala des artistes du football algérien en pré- sence du ministre de la Jeunesse et Sports, El-Hadi Ould-Ali et le wali d’Oran, Cherifi Mouloud. Belloumi, Betrouni, Megharia, Kouici, Hadj Adlane, Haddou Moulay, Foussi, Driouche,

Kouici, Hadj Adlane, Haddou Moulay, Foussi, Driouche, Benchiha, dirigés par l’arbitre Hansal Mohamed, ont

Benchiha, dirigés par l’arbitre Hansal Mohamed, ont montré que leur talent était toujours intact, à la grande joie des spectateurs. Ce grand évènement «Bahia- Foot», qui a regroupé 92 équipes

dans un climat de fraternité et de fair-play avec comme objectif la lutte contre les maux sociaux, a été, de l’avis de la plupart de ceux qui l’ont suivi, une réussite totale sur tous les plans.

www.competition.dz

Jeudi 3 août 2017 USMBA

16

www.competition.dz Jeudi 3 août 2017 USMBA 16 LA DÉMISSION DE HASNAOUI DIVISE LES SUPPORTERS Depuis l'annonce

LA DÉMISSION

DE HASNAOUI DIVISE LES SUPPORTERS

Depuis l'annonce de la démission de l'actuel président Hadj Okacha Hasnaoui, la ville de Sidi Bel-Abbès bouillonne. On ne parle que de cela aux quatre coins de la ville, surtout quand on sait le poids du grand promoteur immobilier qui a toujours été derrière son club.

PAR DJ. ADEM

L'annonce de son départ du club après quelques semaines

de travail divise les Scorpions. Il

y

a ceux qui disent qu'il n'a pas

le

droit de faire ça, surtout en ce

moment car le club est en train de se préparer pour une pro- chaine saison ; donc il n'a pas besoin de ce genre de pro- blèmes. Ils voyaient aussi en sa personne le sauveur de l'équipe surtout après tout ce qui s'est déroulé comme problèmes administratifs la saison derniè- re, quand les joueurs ont boy- cotté à plusieurs reprises les

entraînements pour réclamer leur argent. D'autres personnes sont allés, en revanche, plus loin en accusant Hasnaoui d'avoir barré la route à Zoubir quand il

a voulu prendre les commandes

du club et que celui-ci a fait des

mains et des pieds pour écarter Hadj Zoubir de la tête du club. Ce qu'a déclaré, nous disent quelques supporters, par Hadj Zoubir juste après la nomina- tion de Hasnaoui à la tête du

club en soulignant que le seul but de Hasnaoui " était de me barrer la route ; quand il termi- nera le recrutement, il va annoncer sa démission ". Le temps lui a donné raison aujourd'hui après l'annonce du départ de Hassnaoui. De l'autre côté, quelques supporters étaient d'accord avec Hassnaoui en affirmant que depuis des dizaines d'années, celui-ci aide le club en cachette. D'ailleurs la saison dernière, il a versé à plu- sieurs reprises les primes de match. Suite aux problèmes qu'a vécus le club après la fin du

championnat, il s'est retrouvé obligé d'être aux commandes. Mais il a franchement déclaré

d'être aux commandes. Mais il a franchement déclaré que sa tâche se terminera quand il finira

que sa tâche se terminera quand il finira le recrutement et assure- ra le stage de préparation pour la nouvelle saison. Ce qui a été fait car le jour de la clôture du mercato et quand le club a pris place dans le nouveau complexe pour les équipes nationales, la mission de Hassnaoui est termi- née. C'est pour cela qu'il a déci- dé de reculer.

Il n'a rien annoncé officiellement Refusant de parler à la presse, se contentant uniquement de publier des communiqués, Hassnaoui, qui vient d'annoncer son départ du club, n'a jusqu'à maintenant rien publié. Ce qui a ouvert la porte à de nombreuses spéculations ; certains disent qu'il est sérieux dans sa démarche et qu'il veut vraiment quitter le club et d'autres affir- ment que ce sont juste des

rumeurs, surtout quand on sait que des détracteurs veulent nuire au club.

Les joueurs inquiets La décision de quitter le poste de président de l'USMBA prise par Hasnaoui n'a pas choqué que les supporters ; les joueurs aussi n'ont pas cru à cette nou- velle. D'ailleurs, lors de la deuxième séance prévue le jour où il a annoncé son départ, le climat était tendu et les cama-

rades de Bouguelmouna n'avaient pas la tête aux entraî- nements ; ils ne parlaient que de la mauvaise nouvelle qu'ils viennent d'entendre, surtout que la majorité des joueurs considèrent que Hasnaoui est le sauveur de l'équipe et l'homme en qui ils ont une confiance aveugle. C'est pour cela qu'ils n'ont pas accepté de croire ce

Dj. A.

qu'ils ont entendu.

Zemouli

de retour

Absent depuis le début de la préparation, l'entraîneur des gardiens Zemouli a décidé de revenir à son poste d'en- traîneur des gardiens. Zemouli était à deux doigts de revenir à son ancien club, à savoir le PAC avant de se rétrac- ter. D'ailleurs, il vient de reprendre son poste d'en- traîneur des gardiens de l'USMBA. Il a dirigé la séan- ce d'entraîne- ment d'hier en entamant son travail avec Ghoul, Toual et Zaarat.

Les joueurs découvrent le nouveau complexe

Après quelques jours, depuis l'entame du stage, passés à l'hôtel du Stade, la direction du club vient de changer le lieu de leur résidence ; les camarades de Benabderrahmen ont démé- nagé au nouveau complexe des équipes nationales se trouvant à proximité du lac. Un lieu que découvrent les joueurs de l'USMBA qui sont vraiment épatés par les infrastructures de ce com- plexe qui possède tous les moyens de commodités de

travail et de récupération. Le premier responsable de la barre technique, à savoir Si Tahar Chérif El-Ouazzani, a décidé donc de finir le stage de préparation dans ce com- plexe. D'ailleurs, il envisage même un autre stage sur ces lieux même si la direction ainsi que le staff technique ont décidé de le faire à l'étranger. Mais après avoir vu ce complexe, CEO aurait changé d'avis car on vient d'apprendre que l'entraîneur envisage de continuer le tra- vail sur les mêmes lieux jus- qu'au début du championnat. Autrement dit, annuler le voyage à l'étranger et rester

à Sidi-Bel-Abbès.

Benadla rejoint l'équipe réserve

Annoncé au club, l'entraîneur des gardiens Ali Benadla, qui

a pris les commandes du RCR

la saison dernière avec le coach Bouakez, vient d'être nommé entraîneur des gar- diens de l'équipe réserve. L'enfant du club, après avoir négocié avec les dirigeants de l'USMBA, a entamé aussi- tôt son travail. Dj. A.

DRBT 1 er match de Doci Kajou Effectif En amical : DRBT 2 - MCEE
DRBT
1 er match
de Doci Kajou
Effectif
En amical : DRBT 2 - MCEE 1
du DRBT
2017/2018
Attouche affiche ses ambitions
GARDIENS
Litim, Boudebza,
Boufenache, Merriche
Le DRBT a disputé son 2 e match amical depuis le début du stage bloqué face
au voisins d'El-Eulma où les Tadjenanetis l'ont emporté 2-1.
DÉFENSEURS
Aïb, Guitoun, Terbal,
Senoussi, Meddahi,
Hakkas, Hamouche
De notre correspondant
AMAR T.
une belle prestation durant ce match, mais
ses joueurs ne sont pas encore bien prépa-
rés. C'était une occasion pour lui de tester
l'ensemble de ses joueurs et leur permettre
de gagner en cohésion qui continuera à être
travaillée. Il reste néanmoins satisfait de la
MILIEUX
DE TERRAIN
Les camarades de Guitoun ont
annoncé la couleur dès le coup d'envoi par
Attouche (3') qui s'est affirmé comme
buteur de l'équipe. Très vite menés au
réaction de son attaque qui fut la saison
passée pointée du doigt pour son manque
d'efficacité. Une bonne chose pour le grou-
pe qui a eu l'avantage d'être renforcé préci-
sément dans ce secteur de jeu.
A. T.
Haddad, Guerabis, Maroci,
Attouche, Benmessoud,
Chérif Kaddour
score, les joueurs de Madjid Taleb n'ont pas
réussi à revenir dans la partie durant la pre-
mière manche. Kaddour Chérif a alourdi la
marque en seconde mi-temps (72') d'une
reprise opportuniste, puis c'est au tour des
Eulmis de réduire le score deux minutes
plus tard par Youcef Zakaria, qui a profité
d'une erreur défensive de l'adversaire.
Durant cette rencontre, le coach Ighil a ali-
gné deux groupes différents en ménageant
Profitant donc de ce
match amical, le
coach Ighil a donné
une chance au
Malien Doci Kajou
pour se faire une
idée sur ce joueur.
Le nouvel attaquant
a été aligné à son
poste de prédilec-
tion comme avant
de pointe où il s'est
retrouvé quelque
peu isolé pour par-
tager son jeu avec
ses camarades.
Toutefois, il a mon-
tré un niveau appré-
ciable pour son pre-
mier essai en atten-
dant de confirmer
lors des prochaines
joutes amicales.
ATTAQUANTS
Djahel, Demane, Benrabah,
Bezaz, Mohamed Yacine,
Hamra, Doci Kajou,
Belmokhtar
Pour une raison de salaire
le duo Kaddour-Maroci pour blessures.
Le Mauritanien
Badjili non retenu
Aujourd'hui, les deux équipes ont rendez-
vous pour une 2e confrontation au stade M.
Zeghar.
L'attaque rassure Ighil
Le coach nous a fait savoir que son équipe
est en construction avec l'important rema-
niement de cet été. Il estime qu'elle a fourni
C'est officiel, le Mauritanien Badjili Aboubaker
venu en renfort dernièrement ne pourra pas jouer
en Algérie avec le DRBT. Le joueur avait demandé
une révision à la hausse de son salaire. N'ayant
pas trouvé d'accord sur ce point avec les diri-
geants, le joueur a été obligé de résilier son
contrat que n'a duré que quelques heures pour
aller monnayer ses services ailleurs.

www.competition.dz

Jeudi 3 août 2017

JSS

17

www.competition.dz Jeudi 3 août 2017 JSS 17 9 RECRUES pour commencer la préparation PAR L. M.

9 RECRUES

pour commencer la préparation

PAR L. M. AZZI

La direction de la JS Saoura a finale- ment engagé 9 recrues cet été. Il s'agit en effet de Barka (ASM Oran), Benkouider (US Biskra), Bencherifa (MO Béjaia), Kabari (US Biskra), Djemaouni (MC Alger), Boukacem ainsi que Yahia Chérif (CR Belouizdad ), Bourahla (US Chaouia) et Madani (USM Alger ). Au total, le club bechari a recruté neuf 9 joueurs qui ont paraphé un contrat dont le montant men- suel est des plus considérables. Ils ont rejoint l'effectif de l'équipe fanion du club des Aiglons de la Saoura pour l'exercice 2017-2018. Dans l'entourage du club, le recrutement paraît convenable avec des éléments qui ont prouvé leurs valeurs res- pectives. Des valeurs indéniables pour une formation qui a souffert la saison pas- sée faute de doublures dans certains postes. Les dirigeants sont persuadés qu'avec un recrutement judicieux, leur team est bien parti pour se lancer à la

judicieux, leur team est bien parti pour se lancer à la conquête de son premier titre

conquête de son premier titre national. Les responsables du club semblent sereins quant à voir leur équipe montrer un visa- ge séduisant le prochain rendez-vous de la compétition officielle. Reste la réalité du

terrain qui déterminera si la JSS sera en mesure de faire un parcours somptueux et finir la saison à un rang qui lui sied à mer- veille, une place sur le podium à défaut

d'un titre.

L. M. A.

Bourahla

et Madani,

dernières

recrues

La dernière

semaine du

mois de juillet,

le club bechari

a engagé deux nouveaux joueurs. Ce sont, en effet, Mohamed Saïd Bourahla et Mohamed Amine Madani. Agés respectivement de 26 et 24 ans, les deux joueurs ont paraphé un contrat de trois ans avec le club des Vert et Jaune. D'après nos informations, ces derniers sont en fait les dernières recrues du club béchari de l'été.

Match d'application

Djemili et Boukacem se neutralisent

L'équipe de la JS Saoura, qui se prépare à El-Khroub, poursuit son stage sous la houlette de Fouad Bouali. Ce dernier a programmé

un match d'application dans la

journée de ce mercredi. Il a scindé son groupe en deux équipes qui se sont donné une réplique servant de préparation. Une équipe menée par Djemili contre une autre avec dans les bois la recrue Boukacem. La joute s'est soldée par un nul pléthorique de quatre buts partout (4-4). Hamia, Benkouider et Guidoum, auteur d'un doublé, ont marqué pour la première contre un but de Yahia Chérif, un autre du jeune Maichi des U21 et un doublé de Bousmaha. Dans l'entourage de la délégation becharie dans la cité de Massinissa, ce match a été marqué par un bel engagement physique. L'équipe a besoin toutefois de quelques matches amicaux afin de permettre à l'entraîneur d'avoir une première idée sur la forme individuelle de ses poulains.

OM

Lors du match amical contre le Club Africain

Une défense en béton

Au cours de cette rencontre officieuse entre l'Olympique et le Club Africain, la défense médéenne s'est montrée opiniâtre et en béton.

De notre correspondant

M. GRINI

Cette arrière-garde que le sagace tacticien Slimani a préféré aligner face à l'une des meilleures formations du football du continent était composée de deux latéraux Bousalem et Benamara, et de deux axiaux Boucherit et Bouchiba (joueur polyvalent). Mais ce qui a intrigué les observateurs, c'est cette absence énigmatique de ces joueurs

c'est cette absence énigmatique de ces joueurs qui ont été recrutés spécialement pour occuper des

qui ont été recrutés spécialement pour occuper des postes dans l'arrière- garde du club médéen et pour lesquels la direction a mis le paquet pour les avoir, à l'image de Baouche, Chekmam, Hadj Cheikh Boucherit, Tebbal et Salah (la dernière recrue en date). De toute façon, le quatuor

de la défense, qui a pris place lors de cette joute amicale disputée contre les Tunisiens, a bien tenu face aux incessants rushes offensifs des camarades de l'Algérien Chenihi ; il les a presque tous annihilés hormis le but qui est arrivé soudainement dans toutes les premières minutes du

premier acte de la rencontre. A partir de la troisième minute de jeu, le compartiment défensif médéen a souffert, mais n'a pas cédé devant les mouvements offensifs de son adversaire du jour. Aussi, le nouveau portier Morsli était pour beaucoup dans le résultat final de la rencontre où il a constitué, tout au long de la partie, un vrai et solide rempart devant les actions dangereuses des Tunisiens qui voulaient à tout prix gagner cette confrontation amicale, question de prestige surtout pour leur driver l'Italien Marco Simoné qui n'a pas, en fin de match, daigné saluer les joueurs médéens. Un geste qualifié par les présents d'antisportif et d'inacceptable.

M. G.

Bahi entre et marque son 1 er but

Le néo- attaquant médéen Badr-Eddine Bahi, qui est venu de la formation de l'Arba, n'a pas été aligné d'entrée lors de cette rencontre amicale face au Club Africain de Tunisie. Cette mise sur le banc de l'attaquant Bahi était tout simplement un choix tactique de la part de l'entraîneur Sid- Ahmed Slimani qui l'a incorporé juste dans les premières minutes du second acte de la partie, plus précisément à la 48e minute de jeu à la place de Merchala. Après exactement une vingtaine de minutes de jeu et à la suite d'un bon mouvement offensif des Médéens, la défense adverse

prise de panique met le cuir en catastrophe en corner. Zalami s'en charge et d'un tir bien enveloppé du pied droit, envoie le ballon dans un paquet de joueurs. Bahi saute plus haut que tout le monde et reprend magistralement le cuir de la tête pour le mettre en pleine lucarne du gardien tunisien Dehabli (68'). Par ce but, l'enfant de Baraki venait non seulement d'ouvrir son compteur buts bien qu'il s'agisse d'un match amical, mais a également permis à sa nouvelle équipe d'éviter la défaite et de sortir avec un résultat encourageant.

M. G.

LIGUE 2 MOBILIS

MCEE

Merazga en renfort

A la veille de la clôture du marché des transferts, le MCEE s'est activé pour engager un attaquant qui a signé un contrat de trois ans. Le joueur en question, qui vient renforcer les rangs du MCEE, est un ancien attaquant de l'US Biskra, Merazga Hichem, attendu plus tôt pour passer sa visite médicale et négocier son contrat. Avec l'engagement de ce joueur, le contingent eulmi a grossi aujourd'hui pour atteindre 23 éléments dont deux réservistes. En même temps, le MCEE a obtenu la signature du milieu de l'OM Arzew qui s'est engagé pour cinq ans. Il a participé la saison passée dans la catégorie réserve et a joué aux derniers matches avec les seniors.

Taleb sceptique pour l'accession

L'ancien entraîneur du MCEE des années 2010/11 où le club évoluait en L1 Mobilis, Madjid Taleb a vécu une première expérience d'entraîneur dans son pays. Sa carrière l'avait mené à l'étranger avant de débarquer à El- Eulma où il n'a pas tardé à faire passer ses idées. A cette époque, le coach ne semblait pas être impressionné pour prolonger sa carrière qui s'est interrompue en pleine saison. Il revient six ans plus tard pour reprendre en main l'équipe qu'il a laissée en L1 et qui vient de descendre en L2 après sept ans parmi l'élite. Il a fait passer son message aux responsables du club assurant qu'il est en mesure de tout donner à son équipe pour franchir ce palier, mais il n'a pas caché que ce sera très difficile.

Les infrastructures du stade en démolition

Voila près de 30 ans que la pelouse du stade en gazon naturel n'a pas été restaurée. Aucune perspective sérieuse n'est lancée pour un projet de revêtement pour s'entraîner et jouer. L'ensemble des infrastructures lancées ces derniers temps étaient destiné à l'amélioration des vestiaires et à la couverture des tribunes, mais le terrain est relégué à chaque fois à plus tard. Son état se dégrade à cause des pluies et devient impraticable, les matchs programmés en cette période sont souvent reportés. Aussi, l'éclairage du stade qui assure quand même les rencontres en nocturne n'est pas utilisé. La question est de savoir quand l'aménagement de cet équipement sera décidé pour le rendre utile.

Une série de matches amicaux au menu

Le 3e match amical durant la préparation se jouera face au DRBT qui a déjà affronté le MCEE, ce mardi. C'est Tadjenanet qui l'avait emporté (2-1). Ce ne sera que partie remise, dès le lendemain, les Eulmis iront disputer un autre amical face au CSC, cette fois, sur le terrain de ce dernier, avant de tester leurs capacités au tour suivant contre l'USM Annaba. Cette série de matchs peut profiter au staff technique pour installer ses bases de jeu, mais cela risque de rendre la tâche difficile aux joueurs où durant cette période, il faut avant tout éviter les blessures.

A. T.

www.competition.dz

Jeudi 3 août 2017

18

JSMB

www.competition.dz Jeudi 3 août 2017 18 JSMB Le stage aura finalement LIEU À ZÉRALDA De notre

Le stage aura finalement

LIEU À ZÉRALDA

2017 18 JSMB Le stage aura finalement LIEU À ZÉRALDA De notre correspondant BADR-EDDINE ZAOUCHE C'est

De notre correspondant

BADR-EDDINE ZAOUCHE

C'est finalement dans la paisible localité de Zéralda qu'aura lieu le second stage des Vert et Rouge de Béjaïa. Après avoir annoncé l'annulation du second stage qui était prévu à Aïn Draham, en Tunisie, la direction du doyen des clubs kabyles s'est rabattue sur l'option locale et qui est le com- plexe du Mas des Planteurs. Un hôtel qui avait déjà abrité la forma- tion kabyle, il y a de cela trois années. Alors que les responsables du club vou- laient dans un premier temps décaler ce stage de quelques jours, l'entraî- neur Mounir Zeghdoud avait refusé cette idée et

cela dans le but de respec- ter à la lettre le program- me qui avait été établi. Ainsi, c'est dans la capitale que les Béjaouis effectue- ront leur deuxième stage de préparation et cela en prévision de la saison pro- chaine. Ce regroupement, qui débutera ce jeudi après-midi, s'étalera sur 10 jours, avec notamment plusieurs rencontres au programme.

Le staff technique avait insisté pour Aïn Drahem Nous avons appris de sources proches du club que l'entraîneur Mounir Zeghdoud avait beaucoup insisté auprès des respon- sables du club pour que ces derniers puissent trou- ver une solution qui per- mettra aux joueurs de se

préparer à Aïn Draham. Le coach de la JSMB vou- lait bénéficier de tous les moyens nécessaires pour la réussite de la prépara- tion. Néanmoins, la solu- tion proposée par la direc- tion du club a été acceptée dans la mesure où l'en- droit choisi dispose lui aussi de toutes les commo- dités pour la réalisation d'une préparation à la hauteur des ambitions du club.

Plusieurs matches au programme Nous avons appris qu'au moins trois rencontres amicales sont program- mées pour le regroupe- ment de Zéralda. L'entraîneur de la JSM Béjaïa, Mounir Zeghdoud, avait d'ailleurs program- mé ce stage afin de per-

mettre à ses poulains de disputer plusieurs ren- contres dans le but de trouver la bonne formule pour le championnat. Ainsi, après avoir réussi à se fixer sur le lieu où se déroulera ce stage prépa- ratoire, les entraîneurs ont convenu de l'organisation d'au moins 3 rencontres amicales sur place. A l'heure actuelle, aucune information n'a filtré au sujet de l'identité des trois clubs que rencontrera la JSM Béjaïa, mais au vu du nombre important de clubs se trouvant actuelle- ment dans la capitale, ces derniers n'auront sans doute pas trop de mal à trouver des sparring- partners.

B. E. Z.

Une délégation forte de 35 personnes

C'est une délégation forte de 35 per- sonnes qui se dépla- cera à Zeralda pour ce second stage de préparation. En plus des 27 joueurs qui composent actuelle- ment l'effectif de la saison et les 4 membres du staff technique, la déléga- tion comprendra aussi plusieurs accompagnateurs qui travaillent dans l'ombre.

Départ à 8h

Les responsables du club de la capitale des Hammadites ont programmé le départ pour la capitale à 8h. Les joueurs auront rendez-vous au niveau du stade de l'Unité maghrébi- ne de Béjaia dans la matinée de ce jeudi pour prendre la route en direction de Zeralda. Le staff technique prévoit aussi de program- mer une séance de décrassage sur place avant d'entrer directement dans le vif du sujet pour la journée de vendredi.

Ounnas a repris avec le groupe

Ayant raté la séance d'entraînement de mardi dans la matinée, Hamza Ounnas a finalement repris avec le groupe dans l'après-midi. Le milieu de terrain de la JSM Béjaia fut contraint de faire l'impasse sur cette séance matinale pour des raisons de santé.

Match

d'application

Afin d'avoir une idée plus précise sur le niveau de préparation de l'ensemble des joueurs, l'entraîneur de la formation des Vert et Rouge, Mounir Zeghdoud, a programmé une rencontre d'application entre les joueurs. Cette opposition, qui a eu lieu à la fin de la séance d'entraîne- ment de mardi, a opposé les camarades de Merbah à ceux de Bekhtaoui. Le score avait d'ailleurs été en faveur de Merbah en l'emportant par 2 buts à 1.

Tiab Boualem de retour ce samedi

Après plusieurs semaines de conva- lescence en France, le président du conseil d'administration de la JSM Béjaia Tiab Boualem sera de retour à Béjaia ce samedi au plus tard. Selon une source proche de la maison des Vert et Rouge, ce dernier fut contraint de pro- longer son séjour dans l'Hexagone pour des raisons de santé. Le retour de l'hom- me fort du club de Yemma Gouraya permettra de régler plusieurs situations qui restent en suspens.

La subvention de l'APC dans les caisses

Après avoir perçu une subvention supplémentaire de 5 milliards de cen- times, nous avons appris que la direc- tion du club vient tout juste de toucher cette rallonge budgétaire de la part de l'APC de Béjaia. Cette somme d'argent importante va permettre au club de res- pirer quelque peu, surtout après la crise financière qu'il traverse et le manque de pourvoyeurs de fonds.

ASMO

Ouamamar lâche le recrutement

«Fin de mission pour moi»

Larbi Ouamamar a mis fin à ses fonctions de respon- sable du recrutement. "Je tiens à vous informer de ma décision

de laisser la responsabilité du recrutement. A partir de cet ins- tant, je renonce à cette respon- sabilité, donc fin de mission

pour moi", a-t-il insisté au bout du fil. On y reviendra. L. M. A.

9 départs, 21 recrues, 19 retenus

A quoi jouent les dirigeants ?

De notre correspondant

L. M. AZZI

La direction du club de M'dina J'dida a recruté pas moins de 18 joueurs dans un intervalle d'une quinzaine de jours. En fait, les dirigeants asémistes ont fait signer successivement Benmerah (SA Mohammadia), Atti et Nehari (SCM Oran), Benhamou (SA Mohammadia ), Noura (US Béni Douala), Amirouche (GC Mascara), Slimani (sans club finalement), Youcef Khodja

(CRB Ain Fakroun), Benouis (MB Hassasna), Methezem (MC El-Eulma), Allaoui (CABBA), Khalfallah (USMH), Cherchar (ASK), Zahzouh (MCS), Benbraham (CSC) Youcef Y. (ESM), M. Belaili, Seguini (USB), Hendou (USMH), Amri (US Tébessa) et Djebaili (USM Khenchela). D'après nos informations, ces deux derniers ont été libérés quelques jours après le début de la préparation. Au total, le club aura engagé 16 joueurs ; un chiffre record certainement

unique dans les annales du football algérien. Cette fois, il faut l'affirmer, les dirigeants donnent l'impression de se chercher tellement les avis divergent. Ils ont beau le démentir, chacun tire de son côté. En parallèle, 9 joueurs sont partis après avoir été poussés à résilier leur contrat, en l'occurrence Ziaya, Kherbche, Tchiko, Naamane, Baleh Chlaoua, Berradja, Baanoun et Hamdadou. L. M. A.

Hendou et

Belaïli Jr

ont signé

aussi

La manière avec laquelle le club fonctionne empêche tout moyen de savoir ce qui se passe. D'ailleurs, deux joueurs ont signé dans l'anonymat le plus absolu, affir- me une source fiable. "Savez-vous que Hendou et le frère de Belaili ont signé à l'ASMO ?" nous demande-t-il. Selon lui, ces deux éléments ont para- phé un contrat de deux ans dans la soirée de lundi dernier.

4 matches amicaux en une semaine

La formation de M'dina J'dida aura l'occasion de disputer 4 matches amicaux dans un intervalle d'une semaine. D'après une source fiable, le club a program- mé ces matches entre le 7 et le 14 août courant. La bande asémiste affrontera l'USM Bel-Abbes lundi pro- chain coïncidant avec la date du 7 août. Le rendez-vous est pris sur le terrain du stade Habib-Bouakeul même si les dirigeants souhaiteraient jouer dans l'antre Ahmed- Zabana. Le deuxième se jouera quatre jours plus tard face au CR Témouchent sur le terrain de l'adversaire qui évolue en Division nationale amateur. La troisième joute et la quatrième se tiendront le 14 août, précise la même source. "Ce sera contre l'OMA à Oran avec une équipe et contre le SAM en déplacement avec une autre", indique notre interlocuteur. Soit deux équipes qui vont devoir permettre au staff technique de voir la forme des joueurs composés essentiellement de recrues. L. M. A.

TABLEAU DES MATCHES

7 août à Oran : ASM Oran - USM Bel-Abbès

11

août à Témouchent : CR Témouchent - ASM Oran

14 août à Oran : ASM Oran - OM Arzew

14

août à Mohammadia : SA Mohammadia - ASM Oran

MOB

MOB Victoire rassurante pour les Crabes LES PLACES seront chères Après avoir accroché le CSC, les

Victoire rassurante pour les Crabes

LES PLACES seront chères

rassurante pour les Crabes LES PLACES seront chères Après avoir accroché le CSC, les Vert et

Après avoir accroché le CSC, les Vert et Noir n'ont pas fait dans le détail face à l'OM.

De notre correspondant

BADR-EDDINE ZAOUCHE

Les hommes de Biskri ont offert du spectacle lors du match contre Médéa. Une vic- toire nette et sans bavure sur le score de trois buts à zéro. Les camarades de Belkacemi, ont démontré de belles disposi- tions lors de cette deuxième rencontre amicale. Chose qui laisse présager une campagne pour la saison 2017/2018, pal- pitante. Après avoir réalisé une belle performance lors de la première rencontre face à une équipe de première divi- sion, les poulains de Mustapha Biskri, ont cette

fois-si pris le dessus face à un autre pensionnaire de la Ligue 1. Cette victoire a certaine- ment pris à l'entraîneur des Crabes, d'avoir une idée plus précise, sur les points forts de son équipe. Néanmoins, sachant que les rencontres de préparation ne sont pas des indices très justes, il va falloir aux Crabes poursuivre les efforts nécessaires pour être fin prêts pour le retour à la compétition.

Biskri a fait tourner l'effectif L'entraîneur du MOB a voulu profiter de cette confrontation face à l'O Médéa pour avoir une idée sur l'ensemble des joueurs qui composent l'effec- tif du club pour la saison pro- chaine. En effet, ce dernier a incorporé deux formations différentes lors des deux mi- temps, donnant ainsi l'oppor- tunité à la totalité des joueurs

Biskri : «Le groupe est en nette progression» L'entraîneur du MOB a déclaré en marge

Biskri : «Le groupe est en nette progression»

L'entraîneur du MOB a déclaré en marge de la rencontre qui avait opposé son équipe à l'OM, que l'ensemble des joueurs progressent à vue d'œil : "L'équipe est en nette progression depuis notre présence ici en Tunisie. Les joueurs ont appliqué nos consignes. Ces derniers sont d'ailleurs à féliciter pour les efforts qu'ils fournissent depuis le début de la préparation."

Noubli, 1 er but sous les couleurs béjaouies

Arrivé en grande pompe lors de ce mercato estival, l'ex- attaquant du DRB Tadjenanet, Noubli Fethi, aura marqué des points aux yeux de son coach. Auteur d'un doublé, ce dernier aura inscrit ses premiers buts sous les couleurs du MOB. Des réalisations qui laissent présager une saison marquée pour cet attaquant qui dispose de grandes qualités. En dépit de sa moitié de saison quelque peu ratée à Tadjenanet. Noubli souhaiterait prendre sa revanche dans un championnat qu'il affectionne tant. Cet attaquant de 29 ans, annonce désormais la couleur.

Match contre le CABBA

Alors que le stage de Hammam Bourguiba prendra fin aujourd'hui, les Crabes affronteront le CA Bordj Bou-Arréridj. Après avoir disputé deux rencontres de préparation, les Vert et Noir du MOB, disputeront une dernière opposition face à la formation du CABBA. Les camarades de Baaouali, débuteront cette rencontre à partir de 17h30 au niveau du centre d'entraînement d'El-Mouradi à Hammam Bourguiba.

d'avoir du temps de jeu et de démontrer encore une fois lors niveau de préparation. Le but aura été aussi de permettre à certains éléments de jouer leur première rencontre sous les couleurs du MOB cette saison à l'image de Herida. En offrant l'opportunité à l'en- semble des joueurs de mon- trer de quoi ils sont capables, l'entraîneur du MOB a relancé la concurrence au sein de son effectif. Tout le monde aura besoin de se donner à fond afin de pouvoir décrocher une place de titulaire, qui ne sera en fin de compte que précaire au vue de la richesse de l'effec- tif actuel. Avec ces deux ren- contres de préparation que viennent de disputer les gars d'Yemma Gouraya, c'est l'en- semble des joueurs qui devront cravacher afin de taper dans l'œil du coach. B. B. Z.



Une belle paire avec Belkacemi

Un autre élément s'est distingué lors de cette rencontre, il s'agit de Belkacemi Ismail. Ce dernier, qui reste sur une fin de saison remarquable et cela en dépit du parcours de son équipe, affiche une grande forme et rassure beaucoup son entraîneur. Belkacemi a aussi montré une grande entente, entre lui et Noubli.



Les joueurs ont eu droit à une séance en piscine

Après la rencontre qui a vu les Vert et Noir l'emporter sur le score de 3 à 0 face à l'OM, le staff technique du MOB a offert une matinée de relaxation à l'ensemble des joueurs. À l'approche de la fin du stage qui aura été bénéfique à plus d'un titre, Biskri, a ainsi permis aux joueurs de faire un saut au niveau de la piscine couverte du complexe oùl ils se trouvent depuis le 22 juillet.

du complexe oùl ils se trouvent depuis le 22 juillet. A vendre carcasse 175 m 2

A vendre

carcasse 175 m 2 R+1

Acte + permis de construire

Ben Chaabane Centre Tel : 06 64 08 20 70

PUBLICITÉ

www.competition.dz

Jeudi 3 août 2017

19

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

WILAYA DE BLIDA DAIRA DE OULED YAICH COMMUNE DE CHREA Identification fiscale : 098409089174702

 

APPEL D'OFFRES NATIONAL OUVERT

 
 

AVEC EXIGENCE DE CAPACITES

MINIMALES N°02/2017

POUR

2 e FOIS

Suit au rejet de la commission des marchés communale

Le président de l'assemblée populaire de la commune de Chrea wilaya de Blida dont le siège social à place Klouaze Moussa Chrea wilaya de Blida lance un appel d'offres national ouvert avec exigence de capacités minimales pour objet de :

REFECTION DE LA CITE KERRACHE 1 re TRANCHE POUR 2 e FOIS

Le présent avis d'appel d'offres national ouvert avec exigence de capacités minimales est destiné aux candidats soumissionnaires ayant un certificat de qualification et de classification professionnelle en bâtiment comme activité principale catégorie trois (03) et plus peuvent retirer le cahier des charges auprès de la commune de Chrea "bureau des marchés" adresse : place Klouaze Moussa centre Chrea contre paiement fixé à mille cinq cent (1 500.00 DA) non remboursable.

Les offres accompagnées des pièces et documents et en cours de validité, tels qu'exigé par le cahier des charges, doivent être présentées dans trois (03) enveloppes distinctes :

Une

enveloppe

contenant

"dossier

candidature"

avec

l'ensemble des documents exigés dans le cahier des charges.

Une enveloppe contenant "offre technique" avec l'ensemble des documents exigés dans le cahier des charges

Une enveloppe contenant "offre financière" comprenant les pièces requises par le cahier des charges.

Les documents et les pièces requises sont ceux exigés dans l'article N°12 des instructions aux soumissionnaires du cahier des charges.

Les trois enveloppes doivent parvenir sous pli anonyme et fermé à l'adresse suivante :

 

A Monsieur le président de l'assemblée populaire de la commune de Chrea

 

A n'ouvrir que par commission d'ouverture des plis et d'évaluation des offres

Appel d'offres national ouvert avec exigence de capacités minimales

REFECTION DE LA CITE KERRACHE 1 re TRANCHE POUR 2 e FOIS

La date de dépôt des offres est fixée au 21 e jour à compter de la date de la première parution de l'avis d'appel d'offres national ouvert publié dans les journaux nationaux plus BOMOP avant

12h00.

Si la date de dépôt et d'ouverture des offres coïncide avec un jour férié ou un jour de week-end celle-ci est reportée au jour ouvrable suivant aux mêmes horaires. Les entreprises soumissionnaires sont invitées à la réunion de la séance d'ouverture des plis programmée le jour de dépôt des offres à 14h00. L'ouverture des plis est prévue le même jour de dépôt des offres à 14h00. Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant une période égale à la durée de préparation des offres augmentée de 03 mois des offres qui est spécifié ci-dessus.

   

ANEP 519 879 du 03/08/2017

Compétition / PUB

   

INSOLITE

www.competition.dz

Jeudi 3 août 2017

20

DÉTENTE

JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE

20 DÉTENTE JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE On a d'abord les femmes dans ses bras, puis
On a d'abord les femmes dans ses bras, puis un jour sur les bras, et
On a d'abord les
femmes dans ses
bras, puis un jour
sur les bras,
et bientôt
sur le dos.
Sacha Guitry
Citation

Les interdictions les plus absurdes du monde

La Sierra Leone vient de prendre un arrêté pour interdire les groupes de coureurs. La cause ? Ils menacent la sécurité du pays, obstruent le trafic routier et écoutent leur musique trop fort. Mais ce pays n'est pas le seul à créer des lois incongrues pour interdire toutes sortes de choses. Tour du monde des interdictions les plus absurdes.

Pas de flatulences en public

Au Malawi, il est interdit d'avoir des flatulences en public. Il s'agit d'une ancienne loi qui remonte au temps des colonies, le gouvernement a déci- dé de la remettre au goût du jour en 2011. La loi semble claire : "Toute per- sonne viciant l'atmosphère en tout endroit où telle activité s'avérant nocive pour le public ou pour la santé des occupants du domicile ou des per- sonnes commerçant dans le voisinage ou bien empruntant une voie publique, se rend coupable d'un délit."

Pas de douche tout nu

Dans l'Arkansas, prendre sa douche nu est passible d'une amende. Par contre, aucune information ne dit comment les policiers de cet État du sud des Etats-Unis verbalisent les malfaiteurs.

Napoléon n'est pas un nom pour un cochon

Il est interdit d'appeler son cochon Napoléon, en France. Cette loi remonte au XIXe siècle. Les historiens ne

datent pas précisément cette inter- diction. En revanche, aucune trace de cette loi dans le Code Napoléon de 1855. Mais l'animal est associé aux déchets et à la ferme, il ne faudrait donc pas ternir l'image de l'Empereur.

Pas de chasses d'eau nocturnes

En Suisse, il est interdit de tirer la chasse d'eau après 22h. Cette loi qui n'est plus appliquée visait à "préser- ver le calme et la quiétude" des soi- rées suisses.

LES FLÉCHÉS 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 LLLLAAAA BBBBLLLLAAAAGGGGUUUUEEEE Remplissez
LES FLÉCHÉS
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
LLLLAAAA BBBBLLLLAAAAGGGGUUUUEEEE
Remplissez cette grille, puis reportez les lettres dans
les cases numérotées correspondantes. Vous décou-
vrirez les nom et prénom du personnage.
aveux
serpent
ôte la peau
haute tension
divinités
de verre
féminines
DUDU JOURJOUR
atteint de
troubles
enfant mal
dame
psychiques
élevé
entrée d’oasis
ventile
néerlandaise
-
Moi, quand je bois une tasse de café,
9
je ne peux pas dormir.
- Moi, c'est le contraire.
les troupes à
cheval
- Ah bon ?
8
appelée
Oui, quand je dors, je ne peux pas boire une tasse
de café.
-
à siéger
déchets
organiques
SUDOKU
ingéniosité
démonstratif
pronom
paresseux
canton suisse
de nature
4
7
5
interjection
heureuse élue
rapetissées
2
9 3
par l’âge
clair
relatif aux
plat de berger
avions
9
1
lettre
volcan
quelconque
mèche rebelle
3
4
2
7
2
3
dormira
7
8
9
5
6
3
1 2
thallium
poteau
être à moto
sacré
1
3
4
9
parties dures
cri de
charretier
3
1
7
monuments
funéraires
remarquais
adverbe
6
3
2
de lieu
4
appréciation
à demi rond
5
9
7
5
REGLE DDU JJEU
Une ggrille eest ccomposée
de pplusieurs ccarrés.
Chaque ccarré ccontient
tous lles cchiffres dde 11 àà
9. Chaque lligne ccomme
chaque ccolonne ccontient
aussi ttous lles cchiffres dde
1 àà 99. CCertains cchiffres
vous ssont ddonnés, àà
vous dde ttrouver lles
autres. PPour ccela,
procédez ppar ddéduction
et éélimination.
SOLUTION
DU NUMERO PRECEDENT
grande école
pagaya
en douce
toute femme
1
2
8
9
3
4
7
6
5
service sans
mélodie
retour
idem
4
5
7
6
2
8
1
3
9
cloué au pieu
3
6
9
1
7
5
2
4
8
10
6
4
5
7
8
3
9
2
1
xénon
9
7
3
2
1
6
8
5
4
dépasser la
1
cassées
8
1
2
5
4
9
6
7
3
limite fixée
7
9
6
4
5
1
3
8
2
2
3
4
8
9
7
5
1
6
6
possessif
5
8
1
3
6
2
4
9
7
D
N
I
C
E
E
T
U
H
C
A
R
A
P
S
N
E
S
E
R
LES MELÉS
R
E
B
E
L
L
I
O
N
S
C
R
O
I
S
A
D
E
S
L
D
E
G
I
V
R
E
R
E
H
A
L
E
E
Biffez les mots de la liste ci-dessous. Les lettres
C
H
A
N
T
M
E
I
L
E
U
T
I
B
A
H
G
C
L
U
G
M
R
restantes vous serviront à composer les nom et
prénom du sportif caché.
A
S
I
M
B
I
B
E
P
I
S
G
E
N
U
E
V
A
S
I
O
N
A
U
U
O
I
E
A
E
ACCABLANT
HEROISME
N
E
P
E
S
E
T
E
M
S
I
R
I
T
O
T
P
M
G
L
T
I
D
E
A
B
I
N
AMPOULE
IRIS
M
A
C
A
E
R
E
S
H
B
S
I
I
B
A
M
E
M
A
L
E
N
BABOUCHE
LEGEREMENT
D
E
C
H
E
A
N
C
E
BROCARD
MATERIEL
S
E
N
O
O
A
I
A
T
O
A
M
I
R
I
N
Y
S
C
H
U
T
CAILLE
MORSURE
S
T
A
D
E
S
O
R
E
E
R
I
N
B
R
C
R
F
N
R
A
A
I
P
R
E
R
O
S
N
CREPUSCULE
NEGATION
P
O
I
R
I
E
R
E
T
R
O
T
O
E
I
B
C
E
A
A
S
C
E
E
DEGIVRER
NOTICE
D
A
M
N
E
A
V
E
DESTIN
ODORANT
E
I
S
T
N
R
N
I
A
I
C
R
U
L
P
L
E
S
E
E
C
H
E
R
EVASION
ONCTION
T
S
E
I
O
E
R
E
E
B
R
T
O
R
A
LES FLÉCHÉS
EMBOBINER
PARACHUTE
R
M
D
C
G
A
N
G
R
R
L
U
E
D
E
1
2
3 5
4
FACTEUR
PEPINIERE
LES MELÉS
C
L
I T
N
O
E
A
E
N
O
I
T
C
N
O
A
T
U
O
FORTERESSE
REGIME
NABIL
GAMA
ROTURIER
MAZARI
F
R
C
R
E
P
U
S
C
U
L
E
N
O
R
6
7
8
9
10
11
12
GANG
SALUTAIRE
D
E
M
P
S
E
Y
D
H
T
N
E
M
E
R
E
G
E
L
O
T
R
HABITUEL
SORBIER
SOLUTIONS
DU NUMÉRO PRÉCÉDENT

www.competition.dz

Jeudi 3 août 2017

RCR

21

www.competition.dz Jeudi 3 août 2017 RCR 21 GUEBLI : «C'est Hamri qui m'a dit de ne
www.competition.dz Jeudi 3 août 2017 RCR 21 GUEBLI : «C'est Hamri qui m'a dit de ne

GUEBLI : «C'est Hamri

qui m'a dit de ne pas venir aux entraînements»

avec le président Hamri qui n'ar- rête pas de mentir et de dire de fausses déclarations sur ma per- sonne.

Ce sont des accusations graves que vous portez là… Bien sûr, car tout le monde sait que je me suis sacrifié tout au long de la saison avec tous mes camarades pour remettre le train du Rapid sur les bons rails ; maintenant il dit qu'on ne mérite pas ceci ou cela. C'est grave, et je veux ajouter quelques mots…

Allez-y… Avec la mentalité du président Hamri, je peux vous garantir que le Rapid file directement vers l'enfer et pourquoi pas descendre en division amateur. Il faut qu'il se ressaisisse en ayant en tête qu'il est le président d'un grand club comme le Rapid. Il ne doit pas jouer avec les sentiments des supporters.

Justement, les supporters ne connaissent pas les dessous de votre affaire, quel message adressez-vous aux Mina Boys ? Nos supporters sont des connaisseurs qui aiment leur club du fond de leur cœur. Ils l'ont défendu pendant les tristes moments. Je suis sûr qu'ils savent que je n'ai jamais fait de chantage à mon équipe ; ils ont tout mon respect. Je leur dis de ne pas écouter les détracteurs et de res- ter toujours derrière le club. B. B.

«Je n'ai aucun problème avec Bouzidi» «Je regrette de ne pas avoir saisi la CRL»

c'est lui qui m'a dit de ne pas venir, car quand je lui ai deman- dé de me verser mon salaire ou bien je ne reprendrai pas les entraînements, il m'a directement dit de ne pas venir. Ce que j'ai fait, je suis resté chez moi en attendant qu'il m'appelle pour mettre ma situation au clair.

On vient d'entendre que vous avez saisi la CRL… Non, je ne l'ai pas fait mais je le regrette car ceux qui ont saisi la CRL ont été tous libérés. Moi par respect au club, je n'ai pas voulu la saisir. Mais en voyant ce qui m'est arrivé, je le regrette du fond du cœur.

On dit aussi que vous refusez de revenir à l'entraînement à cause de l'entraîneur Bouzidi qui vous a eu comme joueur au NAHD… Pas du tout, je n'ai aucun pro- blème avec Bouzidi. Certes, il y a eu une mésentente entre nous lorsqu'il était mon entraîneur à Hussein Dey, mais cela ne veut pas dire que je refuse de travailler avec lui. Mon seul problème est

Joint par nos soins au téléphone, le défenseur axial des Lions de la Mina, qui n'a pas encore repris les entraînements, nous confie que c'est à cause de Hamri qu'il a décidé de boycotter la reprise.

rester en Ligue 1 Mobilis, ce que j'ai accepté même si j'ai passé le mois de Ramadan ainsi que mes vacances sans aucun dinar. Au vu de la situation du club, je n'ai pas voulu faire des problèmes, mais après cela il m'a choqué par sa réponse.

Soyez explicite… Je l'ai appelé à maintes reprises, mais il ne répondait pas à mes appels et quand il l'a fait, il m'a dit qu'il n'a pas d'argent et qu'il ne me versera rien. Alors je lui ai demandé de me laisser par- tir s'il ne peut pas me payer, mais il m'a dit aussi qu'il ne le fera pas. Je lui ai demandé de le rencon- trer, ce qui a été fait, mais quand je suis arrivé à son bureau, alors que j'ai parcouru plus de 700 km allez et retour, il ne m'a accordé que cinq minutes avant qu'il ne décide de partir en me fixant un autre rendez-vous. Mais fidèle à ses habitudes, il n'a plus donné de suite à mes appels.

Mais vous n'avez pas rejoint les entraînements… Tout simplement parce que

De notre correspondant B. BOUGUELMOUNA

Tout d'abord, quelles sont vos nouvelles ? Je suis toujours à Alger avec la famille et les amis en train de passer les journées à penser à mon avenir.

Justement, vous êtes parmi les quatre joueurs qui n'ont jusqu'à maintenant pas repris les entraînements, on peut savoir vos raisons ? Comme tout le monde le sait, on a souffert la saison dernière, on a vécu l'enfer dans plusieurs stades. Quand le championnat fut terminé, on s'est retrouvé avec trois mois de salaire non payés par la direction. Alors j'ai contacté le président pour les réclamer.

Et quelle était sa réponse ? Tout d'abord, il m'a dit que je dois patienter car il est en train de frapper à toutes les portes pour essayer de faire valoir le droit du Rapid de

MCS

Le stage d'Aïn Draham DÉBUTE DEMAIN

du Rapid de MCS Le stage d'Aïn Draham DÉBUTE DEMAIN Les Vert et Rouge de Saïda

Les Vert et Rouge de Saïda vont rallier par route aujourd'hui la Tunisie où ils effectueront un stage bloqué à partir de demain.

De notre correspondant

K. DJELLOUL

Le groupe mettra à profit ce regroupement pour bien se préparer pour l'avant-dernière ligne droite de la saison. Après avoir repris les entraîne- ments à Saida, les camarades d'Ammour attaqueront les choses sérieuses dès demain à Ain Draham, en Tunisie, où l'équipe se regroupera pendant douze jours. Ce stage permet- tra au coach Benchouia de bien prépa- rer ses joueurs. Aussi, en se regrou- pant pendant quelques jours, les joueurs auront un meilleur esprit de groupe, surtout qu'il faudra beaucoup de solidarité entre les joueurs pour atteindre les objectifs tracés. Avec un programme bien chargé, l'entraîneur Mohamed Benchouia mise beaucoup

sur ce regroupement. Les joueurs ne devront pas rechigner à l'effort pour réussir un bon travail qui leur garanti- ra de tenir bon lors du prochain exer- cice.

12 jours pour se préparer Durant ce séjour, le staff technique aura comme objectif de faire travailler l'équipe qui sera, à partir du 26 août prochain, appelée à fournir plus d'ef- forts physiquement pour faire valoir ses qualités sur ce plan à l'entame de la compétition. Aussi, le staff technique devra, en premier lieu, préparer convenablement la reprise de l'équipe à la compétition. En effet, une préparation de qualité s'impose d'elle-même afin que l'équipe atteigne son objectif, à savoir l'acces- sion. Pour y arriver, il faut des perfor- mances dès l'entame du championnat. Durant le stage, l'entraîneur Benchouia accentuera son travail sur le volet tactico-tactique. Des matchs amicaux sont prévus pour peaufiner la préparation et travailler les automa-

tismes afin que l'ossature soit en mesu- re de faire face aux différents aléas. Cependant, pour qu'il y ait équilibre, Benchouia et ses assistants ne sem- blent pas négliger l'aspect physique, durant les biquotidiens, pour per- mettre au groupe de se refaire une santé et d'entamer la première phase du championnat en force.

Matchs amicaux, c'est encore le flou Pour ce qui est des matchs amicaux, aucune confirmation n'est venue de la part d'un quelconque club, que ce soit algérien ou tunisien. Il faut dire que les dirigeants actuels du Mouloudia n'ont pas vraiment des contacts avec les res- ponsables tunisiens. C'est pourquoi les espoirs reposent sur la personne qui a organisé le voyage et qui leur a promis de dénicher pas moins de cinq matchs amicaux. En tout cas, les dirigeants du Mouloudia comptent trancher cette question une fois qu'ils poseront les pieds à Ain Draham.

K. Dj.

BENOUIS :

«La concurrence me stimule»

Etes-vous satisfaits de la première phase de préparation effectuée à Saïda ? Absolument, je pense que nous avons très bien travaillé au cours des 10 jours de notre regroupement à Saida. Après s'être entraînés une fois le premier jour, on a eu droit à du biquotidien par la suite. C'est dire que nous sommes rentrés dans le vif du sujet dès le début. Tous les moyens étaient réunis pour une bonne préparation et l'ensemble des joueurs a adhéré à la méthode du staff technique. Sincèrement, ce premier stage était une réussite totale.

Les choses sérieuses devront continuer dès le second stage à Ain Draham… Les choses sérieuses ont débuté au moment où nous avons repris le chemin des entraînements, cela fait plus de 20 jours. A Ain Draham, nous effectuerons une autre partie du travail, surtout avec la programmation des matchs amicaux. C'est là que tout se dessinera et le coach aura une idée précise sur chaque joueur. Nous allons entamer la période précompétitive avec tout le sérieux voulu.

Donc, on peut dire que tout marche bien pour vous ? Oui, la préparation commence sur les chapeaux de roues. Nous sommes obligés de réussir une bonne préparation, car nous avons un bon coup à jouer même si notre principal objectif reste les premiers rôles. On doit absolument réussir une saison pleine et défendre crânement nos chances pour une place sur le podium. On doit absolument faire mieux que le précédent exercice.

Le milieu de terrain a été renforcé avec l'arrivée de plusieurs joueurs ; cela ne vous dérange pas puisque la concurrence s'annonce ardue… Croyez-moi, je veux d'abord travailler et progresser. Je ne veux nullement brûler les étapes. J'espère être utile et surtout rendre service à mon club. Quel que soit le degré de la concurrence, je ferai de mon mieux pour être à la hauteur de la confiance placée en moi. Personnellement, la concurrence me stimule beaucoup plus et chacun de nous doit cravacher dur pour gagner sa place.

K. Dj.

www.competition.dz Jeudi 3 août 2017 22 INTERNATIONALE «Les insectes attaquent les lampes» ZÉNITH : MANCINI
www.competition.dz
Jeudi 3 août 2017
22
INTERNATIONALE
«Les insectes attaquent les lampes»
ZÉNITH :
MANCINI
VOULAIT
LA RÉPONSE
CINGLANTE
DE RONALDO
FAIRE
VENIR
NEYMAR
Cristiano Ronaldo est un footballeur de grande classe,
c'est indiscutable. Mais le moins que l'on puisse dire
est que CR7 n'est pas d'une modestie qui l'étouffe.
Au milieu d'une intense activité
commerciale, et avant de retrouver le
chemin de la compétition avec son
club, la star portugaise du Real
Madrid est sortie de son mutisme
après son passage lundi devant un
juge, lequel l'a mis en examen pour
fraude fiscale. S'exprimant pour les
millions de personnes qui le suivent
sur les réseaux sociaux, Cristiano
Ronaldo a lancé : "Ce qui dérange les
gens, c'est mon génie. Les insectes
attaquent seulement les lampes qui
brillent !!!" Un message qui, ce mer-
credi matin, était déjà liké par 2,5
millions de personnes sur
Instragram. Les fans de CR7 étant
évidemment du même avis que leur
football préféré. Et pour en remettre
une couche, la presse espagnole affir-
me que devant le juge qui lui rappe-
lait la manière dont il avait mis en
place un dispositif dans des paradis
fiscaux afin de ne pas payer une
grosse partie de ses impôts en
Espagne, Cristiano Ronaldo lui
aurait rétorqué : "Si je suis ici, c'est
uniquement parce que je m'appelle
Cristiano Ronaldo." Sacré CR7.
OL :
Diakhaby
prolonge
Roberto Mancini, le coach
du Zénith Saint-
Pétersbourg, a réagi avec
humour au futur transfert
de Neymar au PSG. Le
technicien transalpin a
confié, lors d'une conféren-
ce de presse, qu'il souhaitait
aussi enrôler la star brési-
lienne du FC Barcelone. "
Nous voulions également
acheter Neymar. Mais mal-
heureusement, le PSG nous
a devancé." Il aurait été dif-
ficile pour le club russe de
rivaliser financièrement.
Quand
Morata
refusait
Tottenham
Mauricio
Pochettino a
La FA
blanchit
MBAPPÉ
CONFIRME
SON ENVIE
DE DÉPART
John
Terry
LE MILAN AC
CONFIANT POUR
DIEGO COSTA
QUAND
SARKOZY
FAIT
L'ÉLOGE DE
PASTORE
Il y a quelques
semaines, John
Terry a disputé
son dernier
match sous les
couleurs des
Blues.
Remplacé à la
26e minute
(comme son
numéro de
maillot). À la
suite de ça, la
Fédération
anglaise a
ouvert une
enquête pour
savoir s'il avait
influencé les
parieurs à
miser sur ce
remplacement.
John Terry n'au-
ra pas de pro-
blème avec la
FA.
Comme le révè-
le SFR Sport,
l'enquête
menée par la FA
n'a finalement
rien donné
après près de
deux mois d'in-
vestigation. "
Les enquêteurs
n'ont pas trou-
vé la moindre
trace d'un
contact entre
John Terry, un
membre du per-
sonnel de
Chelsea, et les
heureux
parieurs. "
déclaré aujour-
d'hui qu'Alvaro
Morata avait
refusé de
signer à
Tottenham il y
C'était dans l'air ces dernières
semaines, cela se confirme aujourd'hui :
a
deux ans de
Nous entamons le
dernier mois du mercato
estival et le cas Diego
Costa est toujours en stag-
nation ; cependant, un
cela. " Morata
Kylian Mbappé est désormais clairement
dans l'état d'esprit de quitter l'AS
a
parlé de moi
club se prétend confiant
pour s'attacher les services
du
Guv'nor : le Milan AC.
dans les
médias, il a dit
'Mauricio m'a
appelé' c'était
il y a deux ans
ou plus ", a
déclaré le
technicien
argentin.
L'attaquant
espagnol de 24
ans lui aurait
dit : " Pourquoi
tu me veux
alors que tu as
déjà Harry
Kane ? Tu sais,
si tu tentes de
signer un atta-
quant, il te
répondra 'eh,
c'est pour ça
que tu me veux
? Pour être sur
le banc ? Je ne
peux pas rivali-
ser avec Harry
Kane ou
d'autres
joueurs du
genre'. "
L'entraîneur
des Spurs a
conclu en
Monaco à l'occasion de ce mercato esti-
val. Kylian Mbappé se rapproche lente-
ment mais sûrement du départ à l'occa-
sion de ce mercato estival. Le 10 Sport
l'avait révélé, le jeune attaquant de l'ASM
penchait de plus en plus vers le départ.
Cela se confirme aujourd'hui. Il semble
bien que la décision soit prise dans le
clan Mbappé qu'un départ est désormais
la meilleure solution. Désormais, il reste
à voir quelle sera la destination du
joueur. Le PSG, un temps distancé, pour-
rait revenir dans la course. Le club de la
capitale, comme Le 10 Sport l'a révélé,
envisage toujours de faire signer un
grand attaquant en plus de Neymar.
Mbappe et Alexis Sanchez sont notam-
ment toujours ciblés. Et il est clair que la
perspective d'évoluer aux côtés
de Neymar à Paris a de quoi
séduire Kylian Mbappé.
D'autre part, le Real et
Manchester City restent
fortement positionnés.
Comme révélé par
Le 10 Sport, le FC
Barcelone, qui
cherche désormais
un successeur à
Neymar, est éga-
lement concrè-
tement entré
dans la
danse ces
dernières
heures.
L'effectif de l'OL,
en particulier sa
défense, prend
forme. Après le
départ
d'Emmanuel
Mammana pour le
Zénith Saint-
Pétersbourg, le
club rhodanien a
annoncé mercredi
la prolongation de
Mouctar Diakhaby
(33 matches la
saison passée). Le
défenseur de 21
ans a prolongé de
trois ans, et se
trouve désormais
lié avec son club
formateur jus-
qu'en 2022.
C'est ce qu'on peut lire
aujourd'hui dans les
colonnes du London
Evening Standard, le
pas la première fois que le
club milanais manifeste
un intérêt pour le golea-
dor espagnol, ses diri-
geants et l'agent portugais
avaient déjà émis l'hypo-
thèse de le faire venir en
Italie pour un prêt de 6
mois avant un transfert
définitif vers l'Atletico en
janvier 2018 (fin de leur
interdiction de recrute-
ment).
Juventus :
Gomes
plutôt que
Milan AC, auteur d'un
excellent mercato, semble
vouloir continuer sa raz-
Matuidi
dans
zia
en faisant signer l'atta-
quant de 28 ans pour un
montant avoisinant les 55
millions d'euros. Les
Rossoneri comptent sur
l'agent du joueur, Jorge
Mendes, pour accélérer et
conclure les négociations
avec Chelsea. Ce dernier
serait déjà en train d'y tra-
vailler selon le très fiable
Marzio. On peut égale-
ment rappeler que ça n'est
Et l'Atletico
dans tout ça ?
Si les Madrilènes ne par-
viennent pas à rapatrier
Diego Costa, ils ne pour-
ront s'en prendre qu'à
eux-mêmes. En effet, le
club n'a pas souhaité offrir
plus de 30 millions d'eu-
ros jusqu'à présent et
même si le joueur semble
préférer cette option,
l'offre apparaît bien trop
faible pour Chelsea.
l'entrejeu ?
Outre Neymar, un
autre joueur au
nom bien moins
ronflant pourrait
quitter le FC
Barcelone cet été.
Selon le quotidien
Tuttosport, la
Juventus Turin
aurait l'intention
de revenir à la
charge pour le
milieu portugais
André Gomes, pas
à son avantage en
Catalogne. Le
joueur de 24 ans,
qui constitue une
alternative à
Blaise Matuidi et
Steven N'Zonzi,
coûterait autour
de 30 millions
d'euros à l'écurie
du Piémont.
Ce n'est pas un secret,
Nicolas Sarkozy est fan de
foot et du Paris-Saint-
Germain. L'ancien prési-
dent français ne rate pas un
match au Parc des Princes.
Et un joueur obtient parti-
culièrement ses faveurs,
Javier Pastore. " La question
n'est pas pourquoi j'aime
Pastore, la question est :
Di
reconnaissant
qu'il était " dif-
ficile de
convaincre des
bons joueurs
de venir pour
rester sur le
banc ".
comment ne pas aimer
Pastore ? Il n'y a pas un
joueur comme lui dans le
monde. Il n'a aucun systè-
me de jeu, il est imprévi-
sible et dès qu'il touche le
ballon, il se passe quelque
chose ", s'enthousiasme
Nicolas Sarkozy dans les
colonnes de France
Football. " ll a d'abord une
qualité extraordinaire, c'est
l'intelligence de jeu. Il voit
avant les autres. Tout le
monde parle de son pied,
moi je parle de son œil, ou
de son cerveau. Après il a
une deuxième qualité, c'est
que ce qu'il voit, il est
capable de le faire. "
QUOTIDIEN SPORTIF ÉDITÉ PAR LA SARL «TOP SPORT» Directeur de la publication Djamel Guessoum Directeur
QUOTIDIEN
SPORTIF ÉDITÉ
PAR LA SARL
«TOP SPORT»
Directeur de la publication
Djamel Guessoum
Directeur de la rédaction
Rafik Abib
Rédacteurs en chef
Amirouche Boudjedou
Asma Halimi Taïbi
Rédacteur en chef adjoint : Kamel Hassani
Chef de rubrique : Nouredine Boumali
Rédaction
Abderrahmane Mimoun,
Maâmar Zerrouki, Amina Zerrouki,
Mohamed Amokrane Smaïl, Abdellah
Haddad, Hillal Aït Benali, Anis Sadoun,
Rachid Hamadi, Islam Zemam
Rédaction
87, B d Mohamed V
Tél. : (0770) 92 92 83
Fax : (023) 49 05 33
Site Internet
www.competition.dz
contact@competition.dz
Compte bancaire
CPA agence Didouche,
n° 101-400-24762-3
Impression
SIA
Diffusion
Compétition Tél : (0770) 92 92 82
Adressez votre courrier
à Compétition BP 331 - RP Alger

www.competition.dz

Jeudi 3 août 2017

INTERNATIONALE

23

www.competition.dz Jeudi 3 août 2017 INTERNATIONALE 23 Le communiqué TOUT SUR LE DOSSIER NEYMAR du Barça
Le communiqué TOUT SUR LE DOSSIER NEYMAR du Barça COMMENT LE PSG VA S'OFFRIR NEYMAR
Le communiqué
TOUT SUR LE DOSSIER NEYMAR
du Barça
COMMENT LE PSG
VA S'OFFRIR
NEYMAR

Quelques minutes plus tard, le FC Barcelone a officialisé clairement la situation en publiant un communiqué. " Neymar, accompagné de son père et représentant, a informé le Barça ce matin de sa décision de quitter le club lors d'une réunion ", écrit le club blaugrana. " Le club leur a dit de s'en remettre à la clause de son contrat en vigueur, qui est actuellement de 222 millions d'euros ", ajoutent les Catalans avant de conclure : " Le joueur poursuit avec son contrat en vigueur, mais avec la permission temporaire de ne plus s'entraîner avec le club. " Selon L'Equipe, le Brésilien viendra à Paris vendredi pour passer sa visite médicale. Il devrait être présenté en début de semaine prochaine. Mais le journal précise que le PSG a toujours peur de voir la star changer d'avis. L'autre petite bombe de mercredi vient d'ailleurs de la Ligue espagnole.

La Liga : «Nous n'accepterons pas l'argent du PSG pour Neymar» La Liga est décidément prête à tout pour conser- ver Neymar à Barcelone. Selon le quotidien catalan Sport, la Ligue espagnole serait ainsi prête à refuser le paiement de la clause libératoire du Brésilien. Les raisons selon Sport ? Les soucis de contrat de Neymar avec notamment la prime de 26 millions d'euros qui a été bloquée par le Barça. Et le flou autour du non-respect du fair-play financier.

ET SA CLAUSE À 222 M

du fair-play financier. ET SA CLAUSE À 222 M € PRÉSENTÉ PAR LE PSG «CETTE SEMAINE»,

PRÉSENTÉ PAR LE PSG «CETTE SEMAINE», SELON SON AGENT

Le club parisien a réfléchi à plusieurs montages financiers extrêmement complexes pour payer la clause
Le club parisien a réfléchi à plusieurs montages financiers
extrêmement complexes pour payer la clause de départ
de 222 M€ de Neymar à Barcelone.
Messi lui
souhaite
"bonne
chance"
Mercredi matin, Neymar
était bien présent au centre d'en-
traînement du FC Barcelone.
L'attaquant brésilien n'est pas
venu pour jouer, mais pour dire
au revoir à ses coéquipiers.
Après 42 minutes précisément
passées à la Ciutat Esportiva, le
joueur a plié les Gaules. Sa pro-
chaine destination, Paris où il
devrait s'engager contre une
somme record de 222 M€. Une
enveloppe qui effacera des
tablettes la transaction jus-
qu'alors de référence de Paul
Pogba l'été dernier à Manchester
United pour 105 M€. Les avo-
cats fiscalistes du PSG ont
retourné dans tous les sens le
problème du paiement de la
clause de départ du Sud-
Américain car le club parisien
ne peut pas inonder le marché
des transferts sans limite. L'UE-
FA et le fair-play financier
veillent au respect d'une règle
d'or avec un principe simple :
«Le montage
est atypique, mais
juridiquement il
n'est pas si exotique
que cela»
Le Paris SG a aussi planché sur
une opération très subtile pour
s'affranchir des contraintes du
fair-play et de certaines taxes. Le
journal catalan Sport a même
qualifié ce montage "d'œuvre
d'art". Le Qatar, propriétaire du
PSG, a eu l'idée de proposer à
Neymar un contrat via un fonds
d'investissement qatari. Un pro-
cédé qui change tout ou
presque. "Neymar bénéficierait
d'un contrat de prestation de
service avec le Qatar pour
vendre son droit à l'image. On
s'oriente vers un montage aty-
pique mais juridiquement pas si
exotique que cela", explique
l'avocat. En passant par une tier-
ce partie, le PSG économisera
beaucoup d'argent.
Nous ne sommes plus du tout
sur le territoire français. Ce
montage avec une tierce partie
échappera donc à toute imposi-
tion sociale et fiscale française",
précise Thierry Granturco.
Selon son conseiller, Neymar devrait
être présenté "cette semaine", après
le paiement de sa clause de 222 mil-
lions d'euros par le PSG, "dans les
prochaines heures". Le transfert de
Neymar au PSG devrait être officialisé
d'ici à la fin de la semaine. Selon
Wagner Ribeiro, l'agent historique du
joueur, le club de la capitale va payer
la clause du joueur - 222 millions
d'euros - au FC Barcelone "dans le
prochaines heures". Le joueur sera
ensuite présenté par le club de la
capitale "cette semaine". Même s'il a
été mis hors jeu par le clan Neymar
et ne tire plus les ficelles,depuis qu'il
a été condamné en mai dernier par le
tribunal de Sao Paulo à cinq ans et
quatre mois de prison avec sursis
pour évasion fiscale, Ribeiro reste
très proche de la famille. L'agent his-
torique du joueur a fait cette déclara-
tion à la presse alors qu'il arrivait à
l'aéroport de Barcelone, en même
temps que Neymar et le père de ce
dernier, pour prendre l'avion, selon
une vidéo diffusée par plusieurs
médias espagnols.
on ne peut dépenser plus d'ar-
gent qu'on en gagne.
Opération diabolique,
le Barça furieux
Une opération diabolique qui a
provoqué la colère du FC
Barcelone depuis quelques
jours. Dans leur communiqué,
les Catalans n'ont d'ailleurs pas
mentionné une seule fois le club
français mercredi en annonçant
qu'ils prenaient acte de la déci-
sion de Neymar de quitter le
club en s'acquittant de sa clause
de départ. Ils ont déjà fait savoir
qu'ils allaient jouer de tout leur
poids auprès du fair-play finan-
cier pour dénoncer cette dépen-
se pharaonique qu'ils estiment
déguisée. Car au final, le Paris
SG recruterait Neymar sans
avoir eu à dépenser un seul
euro de sa poche et sans être
entré non plus en négociations
avec le Barça. Le joueur a tout
géré seul. Les vice-champions
de France n'auraient plus qu'à
assurer le salaire du joueur, esti-
mé à 30 millions d'euros net par
an. Une broutille dans un océan
de liquidités.
Après la
confirmation
par le FC
Barcelone que
Neymar avait
demandé à
quitter le club,
Lionel Messi a
posté une
vidéo d'adieu
sur Instagram
à l'attention
de son futur
ex-coéquipier.
"Ce fut un
grand plaisir
de partager
toutes ces
années avec
toi, mon ami.
Je te souhaite
bonne chance
dans cette
nouvelle étape
de ta vie",
écrit le quin-
tuple Ballon
d'Or. Ce mer-
credi
matin,
Neymar
est passé
au centre d'en-
traînement
pour faire ses
adieux à ses
coéquipiers.

Un 1 er montage très cher évalué entre 350 et 400 MSi le Paris SG décidait de finan- cer l'opération de sa poche, il devra rajouter aux 222 M€ de la clause de départ l'équivalent de 40% de cette somme au fisc espagnol (soit 88 millions), une prime à la signature et le paie- ment de commissions aux inter- médiaires. "C'est une opération qui coûterait entre 350 et 400 M€", analyse Thierry Granturco, avocat spécialisé dans le droit du sport. Ce montage, s'il n'est pas validé, exposerait le club pari- sien à une sanction de l'UEFA pouvant aller jusqu'à l'exclusion des coupes européennes.

Qatar 2022 Concrètement, le Brésilien deviendrait un ambassadeur de la Coupe du monde de football 2022 au Qatar contre une somme colossale