Vous êtes sur la page 1sur 16

Note de calcul Structure Bâtiment R+3 sur radier général. Situé à ELIG ESSONO Rue CEPER

NOTE DE CALCUL DU RADIER GENERAL

a) Epaisseur du radier (Nervure):

L’épaisseur (h r ) du radier doit satisfaire les conditions suivantes :

Formule

:

La nervure du radier doit avoir une hauteur ht égale à : h  L max

16

       30cm

Avec L max = entre axes maximal des poteaux parallèlement aux nervures

Condition de l’épaisseur minimale:

La hauteur du radier doit avoir au minimum 25 cm (hmin 25 cm)

Condition forfaitaire :

L max

8

hrL max

5

;

L max = 4,80 m

60cm hr 96cm

Condition de la longueur élastique :

Le = [4EI / Kb ] 1/4 2 L max / 

Avec :

Le : Longueur élastique.

Lmax : entre axes maximal des poteaux parallèlement aux nervures

Evj : L e module de Young. Contrainte normale appliquée est de longue durée (Evj

10819MPa)

b : Largeur de la nervure du radier (largeur du poteau : 40cm)

I : Inertie de la section du radier. (I=bhr 3 /12)

K : Coefficient de raideur du sol, rapporté à l’unité de surface. ( K = 40MPa) .

De la condition précédente, nous tirons h :

1

Note de calcul Structure Bâtiment R+3 sur radier général. Situé à ELIG ESSONO Rue CEPER

sur radier général. Situé à ELIG ESSONO Rue CEPER 2 Calcul de h avec Lmax=4,80 m

2

Calcul de h

avec Lmax=4,80 m

. 4,80 .

,

=0,686 m

Choix final : L’épaisseur minimale normalisée qui correspond aux quatre conditions citées ci

haut est hr= 70 cm ; la largeur est celle du plus gros poteau : b=30 cm

Epaisseur de la dalle du radier

La dalle du radier doit répondre à la condition suivante :

- .α= Lx/Ly soit 4,00/4,80=0,83> à 0,4. La dalle est continue et α>0,4 h d > ou = lmax/20 pour une dalle continue. h 0 = 480/20 =24 cm pour assurer la résistance au poinçonnement, nous gardons une épaisseur de h d =30 cm

Avec L max = entre axes maximal des poteaux perpendiculairement aux nervures.

Choix : On retient une épaisseur de hd = 30cm pour la dalle du radier

Surface du radier :

ELS :

2

Note de calcul Structure Bâtiment R+3 sur radier général. Situé à ELIG ESSONO Rue CEPER

1,33

Avec Nser = 18 023 KN (Voir fiche descente des charges) Et σsol après reconstitution (substitution) du sol d’assise =0,5 bars soit 50 KN/m²

18 023 10^2 1,33 0,5

, ²

On a surface du radier S radier < Surface du bâtiment (244,8225m²), on prévoit un

débord bâtiment

Calcul du débordement :

Largeur minimale de débord Ld (h/2 ; 30cm)

Ld (30/2 ; 30cm)

Dans le but d’avoir une assise suffisante, nous

optons pour une section de 13,50x23,00 m²

Choix : Ldy = 1,425 m et Ldx=0,70 m ; S radier = S batiment + S debord = 244,8225

+66,8275 =311,65 m²

Choix de la surface du radier =311,65 m² >271,0235 m² OK

Vérification de la contrainte de cisaillement :

On vérifie la condition suivante : u V u / b.d 0,05 f c28 1,25MPa

V u : L'effort tranchant ultime V u quL max / 2

3

Note de calcul Structure Bâtiment R+3 sur radier général. Situé à ELIG ESSONO Rue CEPER

Avec N u = N u1 + 1,35xPoids radier =28,826 MN

L : la longueur maximal d'une bande de 1m, L=4,80m

V U

,

= , x ,

= 0,2219MPa<1,25 Mpa ;

pas de risque de cisaillement.

Vérification de l’effet de sous pression :

Elle est jugée nécessaire pour justifier le non soulèvement du bâtiment sous l’effet de la

pression hydrostatique .On doit vérifier :

W h

S r Avec :

W : Poids total du bâtiment à la base du radier = G T + G rad =13,571 MN

: Coefficient de sécurité vis-à-vis du soulèvement (=1.5). : Poids volumique de l’eau (= 10KN/m 3 ).

h : Profondeur de l’infrastructure (h =1 m).

S r : Surface du radier (Sr = 311,65m²)

  h S r = 1,5101311,65 = 4674,75KN =4, 6747MN < W = 13,571 MN Aucun de

risque de soulèvement du bâtiment sous l’effet de la pression hydrostatique.

Vérification au non poinçonnement :(Art A.5.24 BAEL 91)

Il s’agit de vérifier que : Nu , .

avec

µc : Périmètre du contour projeté sur le plan moyen du radier [µc=(a +b+2h).2 =

Nu : Charge de calcul à l’ELU sous les poteaux (Nu = KN)

h : Epaisseur totale du radier (30cm)

Donc pas poinçonnement

c) Calcul des ferraillages du radier

m]

Ferraillage de la dalle

Le radier fonctionne comme un plancher renversé dont les appuis sont constitués par les

paliers de l’ossature. Il est sollicité par la réaction du sol diminué du poids propre du radier.

Ces panneaux seront calculés comme des dalles appuyées sur 4 cotés et chargées par la

4

Note de calcul Structure Bâtiment R+3 sur radier général. Situé à ELIG ESSONO Rue CEPER

contrainte du sol en tenant compte des ventilations de moments selon les conditions

composées par le BAEL91. Les sollicitations de calcul sont donc les suivantes

, , = , ,

,

69,537 KN/ml

=

,

49,963 KN/ml

Sollicitations:

Le dimensionnement de la dalle va se faire à l’ELU avec vérification à l’ELS sur le panneau

le plus défavorisé (4x6) et ensuite généraliser les résultats sur l’ensemble du radier.

α= Lx  4 0,83 > 0,4 donc le panneau porte suivant les deux sens

Ly

4,8

Détermination des coefficients µx et µy à l’ELU (ν = 0)

1 1

α = 0,83 µx =

8(12,4 3 ) 8(12,4(0,83) 3

)

0,052 ; µy = α 2 [1-0,95(1-α) 2 ]=0,669

Determination des moments isostatiques

Sens lx : M 0x = µx P u l x

2

M 0x = 0,052 x 69,537 x4² = 57,854KN.m

5

Note de calcul Structure Bâtiment R+3 sur radier général. Situé à ELIG ESSONO Rue CEPER

Sens ly : M 0y = µy M 0x M 0y = 0,669 x 57,854 = 38,704KN.m

Pour tenir compte de la continuité des panneaux, on les considère partiellement encastrés sur leurs appuis, et on affecte les moments sur appuis et en travée par :

et on affecte les moments sur appuis et en travée par : Apres calcul des moments

Apres calcul des moments avec les formules ci dessus on a :

M a1 = M a4 17,356 KN.m/ml

M a2 = M a3 28,927 KN.m/ml

M t1 = M t3 49,175 KN.m/ml

M t2 43,3905 KN.m/ml

Sections d’acier

En rappel, la dalle a les caractéristiques suivantes :

Epaisseur (hauteur) : 30cm ; soit donc d=0,9h =27cm ;

On prend un enrobage de 5 cm donc d=25 cm

Largeur b o =1m (le calcul se fait sur 1m)

1)

Sens xx’

En trav é e (M =49,175 KN.m)

= ,

= ,

=1,39

Par conséquent, pour toutes les bandes et pour FeE500HA, fc2830Mpa et Ɵ=1 :

10 4 µlu =3 220 +51.fc28-3 100

(Mpa)

µlu =3 220x1,39+51x25-3 100=0,265 Mpa

Calcul des sections d’aciers

6

Note de calcul Structure Bâtiment R+3 sur radier général. Situé à ELIG ESSONO Rue CEPER

1)

Aciers en travée (sens lx)

μbu

= ,

= 0,0554 Mpa

μbu μlu pas de nécessité des aciers A’=0

zb=d(1-0,6 μbu) Formule simplifiées

Zb=0,25(1-0,6x0,0554)=0,2416 m

Atx=

= ,

. ,

x10 4 =4,679 cm²/m

Dans le souci de sécurité, la section en travée et conservées pour les appuis, en lit supérieur et inferieur.

Choix des aciers A=A’=7 HA 10 e=15 cm/m

2)

Aciers en travée (Sens Ly)

M a1 = M a4 11,61 KN.m/ml

M a2 = M a3 19,25 KN.m/ml

M t1 = M t3 32,898 KN.m/ml

M t2 29,028 KN.m/ml

En trav é e (M =32,898 KN.m)

= ,

= ,

=1,39

Par conséquent, pour toutes les bandes et pour FeE500HA, fc2830Mpa et Ɵ=1 :

10 4 µlu =3 220 +51.fc28-3 100

(Mpa)

µlu =3 220x1,39+51x25-3 100=0,265 Mpa

7

Note de calcul Structure Bâtiment R+3 sur radier général. Situé à ELIG ESSONO Rue CEPER

Calcul des sections d’aciers

μbu

= ,

= 0,037 Mpa

μbu μlu pas de nécessité des aciers A’=0

zb=d(1-0,6 μbu) Formule simplifiées

Zb=0,25(1-0,6x0,037)=0,244 m

Aty=

= ,

. ,

x10 4 =3,094 cm²/m

Dans le souci de sécurité, la section en travée et conservées pour les appuis, en lit supérieur et inferieur.

Choix des aciers A=A’=6 HA 10 e=16 cm/m

SECTIONS D’ACIERS MINIMALES D’ARMATURES

a) Bandes suivant « ly »

Aymin=

12.ho : ronds lisses

8ho : FeE400

6ho : FeE500

Nous travaillons avec le FeE500 Aymin=6x0,30 = 1,8 cm²/m

Ay=3,094 cm²/m >1,8 cm²/m ok

b) Bandes suivant « lx »

Axmin

. = , . 1,8 1,950cm²/m

8

Note de calcul Structure Bâtiment R+3 sur radier général. Situé à ELIG ESSONO Rue CEPER

Atx=4,679 cm²/m >1,90 cm²/m ok

CHOIX DES ACIERS

Dispositions constructives

Ɵ≤

. Ɵ≤

30

a) En travées « sens lx »

prendre plus de Ø30 mm

Atx = 4,679 cm²/m

StMin (3.ho ou 33 cm) =33 cm =Min (3x30=90 cm ; 33 cm)

A tx =4,679 cm²/m soit 7 HA 10 pm et St=100/7=14,285 14,5 cm A=5 ,495 cm²

b) En travées « sens ly »

Aty= 3,094 cm²/m

StMin (4.ho ou 45 cm) =45 cm =Min (4x30=120 cm; 33 cm)

Aty=3,094 cm²/m soit 6 HA 10 pm et St=100/6=16,66 16,5 cm

A=4,710 cm²

c)

En chapeau

Aa=Atx

EFFORT TRANCHANT

1)

Sollicitations Ultimes

Au milieu du grand coté (p répartie)

.

.

=

,

.

,

Au milieu du petit coté

196,789 /

9

Note de calcul Structure Bâtiment R+3 sur radier général. Situé à ELIG ESSONO Rue CEPER

.

,

VERIFICATION

τu

Vu

d

> <0,07.

92,716 /

196,789x10^ 3

τu

0.3

0,6559

bo= 1,00 m

τu > <τlim τu 0,6559 1,17

ARRET DES BARES

En travées sens lx, on alterne:

3Ø10 HA pm filants

2Ø10 HA pm filants arrêtés à 0,1 .4,00=0,4 m de rive

En travées sens ly, on alterne:

3Ø10 HA pm filants

2Ø10 HA pm filants arrêtés à 0,1 .4,00=0,4 m de rive

Synthèse

Données

XX’

YY’

DIMENSIONS DU RADIER

13 ,55 X23, 00 X0,30 en m ou 1355 x2300x30 en cm

 

Appuis

Travées

Appuis

Travées

Moment (KN.m)

28,927

49,175

19,25

32,898

Effort tranch Max Vu (KN)

196,789

0

92,716

0

Aciers Théoriques (Cm²)

4,679

4,679

3,094

3,094

As mini

1,95

1,95

1,8

1,8

Choix

7HA10

7HA10

6HA10

6HA10

Escapements St(cm)

14,5

14,5

16,5

16,5

Contrainte cisaillement (Mpa)

0,6559

0,6559

Contrainte limite (Mpa)

 

1,17

 

1,17

Conclusion

Vérifié

Vérifié

Vérifié

Vérifié

10

Note de calcul Structure Bâtiment R+3 sur radier général. Situé à ELIG ESSONO Rue CEPER

ÉTUDE DE LA NERVURE

Les nervures sont considérées comme des poutres doublement encastrées.

h = 70 cm

b = 30 cm

c = 6 cm

, d = 63 cm

,

L = 4.8 m

a) Calcul les charges revenant à la nervure

qu

qser

= ,

=80,16 KN/m²

= ,

=57,83 KN/m²

b) Ferraillage de la nervure

Pour détermination des efforts, on utilise le logiciel de RDM6. Les moments fléchissant et les efforts tranchants sont donnés ci-après :

Dans le sens de XX’ Moments Flechissants à l’ELU et efforts tranchants

Moments Flechissants à l’EL U et efforts tranchants Moment max en travée Mmax=163,71 KN.m Moment Max

Moment max en travée Mmax=163,71 KN.m Moment Max en appui Mmax=149,41 KN.m

11

Note de calcul Structure Bâtiment R+3 sur radier général. Situé à ELIG ESSONO Rue CEPER

sur radier général. Situé à ELIG ESSONO Rue CEPER Effort tranchant Vumax=224,8 KN Moments Flechissants à

Effort tranchant Vumax=224,8 KN

Moments Flechissants à l’ELS et efforts tranchants

KN Moments Flechissants à l’ELS et efforts tranchants Moment max en travée Mmax=116,49 KN.m Moment Max

Moment max en travée Mmax=116,49 KN.m Moment Max en appui Mmax=107,07 KN.m

12

Note de calcul Structure Bâtiment R+3 sur radier général. Situé à ELIG ESSONO Rue CEPER

sur radier général. Situé à ELIG ESSONO Rue CEPER Effort tranchant Vumax=161,11 KN Dans le sens

Effort tranchant Vumax=161,11 KN

Dans le sens de YY’ Moments Flechissants à l’ELU et efforts tranchants

Moments Flechissants à l’EL U et efforts tranchants Moment max en travée Mmax=101,25 KN.m Moment Max

Moment max en travée Mmax=101,25 KN.m Moment Max en appui Mmax=135 KN.m

13

Note de calcul Structure Bâtiment R+3 sur radier général. Situé à ELIG ESSONO Rue CEPER

sur radier général. Situé à ELIG ESSONO Rue CEPER Effort tranchant Vumax=194,1 KN Moments Flechissants à

Effort tranchant Vumax=194,1 KN

Moments Flechissants à l’ELS et efforts tranchants

Moment max en travée Mmax=73,05 KN.m Moment Max en appui Mmax=97,40 KN.m

Apres calcul, nous capitulons les résultats dans le tableau ci-dessous

Sens

 

Mu

Mser

µlu

Obser

Amin

A

S

Choix

As

St

(KN.m)

(KN.m)

cm²

adopté

XX

Appuis

149,41

107,07

1,39

0,088

   

5,72

6HA12

6,786

 

Travées

163,71

116,49

1,40

0,096

   

6,30

5HA14

7,695

 

YY

Appuis

135

97,4

1,38

0,079

   

5,14

5HA14

7,695

 

Travées

101,25

73,05

1,38

0,059

   

3,81

4HA14

6,156

 

c) Vérifications à l’ELU

1)

Condition de non fragilité

Amin 0,23

avec f tj =0,6+0,06xf cj ; f t28 = 0,6+0,06*25=2,1

,

Amin 0,23 30 63 =1,825 cm²

Ømin(

2)

;

Armatures transversales minimales

; Ø min 20; 30; 14 14

On prend Ø =8 mm

3)

Armatures transversales minimales

14

Note de calcul Structure Bâtiment R+3 sur radier général. Situé à ELIG ESSONO Rue CEPER

A t =0,003 x St x b A t =0,003*20*30=1,8 cm² Choix 4HA 10 A t = 3,14 cm²

4)

Espacement des armatures transversales

S t min(

En zone nodale:

; 12Ø min 17,5; 16,8 16,8

S t 16,8

En zone courante :

S t

35

Nous prenons :

St=15 cm en zone nodale St=20 cm en zone courante

Vérification de l’effort tranchant Sens XX’

u

lim =min(0,13f c28 ; 5Mpa)

u

,

1189,41 / 1,189 lim =min(3,25; 5Mpa)

, ,

u 1,189 lim =3,25Mpa) ok

Ancrage des barres Longueur de scellement droit Ls=(Ø*fe)/(4τs) avec τs=0,6*ψ²*ft28

Ferraillage du débord

Le débord peut constituer une zone d’ancrage pour les armatures longitudinales de la dalle et des poutres, donc son ferraillage sera le prolongement de ces armatures au-delà des appuis.

Récapitulatif

Sens

 

Mu

Mser

µlu

Obser

Amin

A

S

Choix

As

St

(KN.m)

(KN.m)

cm²

adopté

(cm)

XX

Appuis

149,41

107,07

1,39

0,088

   

5,72

6HA12

6,786

15

Travées

163,71

116,49

1,40

0,096

 

3,14

6,30

5HA14

7,695

20

YY

Appuis

135

97,4

1,38

0,079

 

5,14

5HA14

7,695

15

Travées

101,25

73,05

1,38

0,059

 

3,81

4HA14

6,156

20

15

Descente des charges de l'immeuble

 

Désignations

Valeure

Unité

 

A

Plancher Toiture térrasse

 

1

Gravionsde protection (5 cm)

 

0,85

KN/m²

 

2

Etancheité multicouche (2 cm)

 

0,12

KN/m²

3

Forme de Pente (10 cm)

 

2,2

KN/m²

4

Chape flottants asphalte (2,5 cm)

 

0,5

KN/m²

5

Isolation thermique en liege (4 cm)

 

0,16

KN/m²

6

Enduit sous face (e =2cm)

 

0,36

KN/m²

7

Plancher à dalle peine de 15 cm

 

3,75

KN/m²

 

Total charge permanente

 

7,94 KN/m²

 

0,15

25

 

Total charge d'exploitation

 

1,5 KN/m²

 

B

Plancher courant et du Rez de chaussée

 

1

Brique creuse (e =15cm) :

 

1,3

KN/m²

 

2

Carrelage+ mortier (e =2cm) :

 

0,9

KN/m²

3

Lit de sable(e =2cm) :

 

0,36

KN/m²

4

dalle pleine (15 cm)

 

3,75

KN/m²

5

Enduit sous face (e =2cm) :

 

0,36

KN/m²

 

Total charge permanente

 

6,67

KN/m²

 

Total charge d'exploitation

 

4

KN/m²

 

Descente des charges avec poids du radier corrigé

 

Charges Permanente

Charge d'exploitation

     

L

 

lh

   

1

Toiture terrasse

 

21

13

8

2

222

 
 

Etage 3Etage2Etage1

     

21

13

2

   

420

2

Poutres

 

153,6

0,15

0,4

 

230

 

3

Poteaux

 

0,15

0,3

3,4

 

92

 
 

Plancher

 

20,15

12,15

 

1

633

 
     

20,15

12,15

     

979

 

Poutres

 

153,5

0,15

0,4

 

230

 
 

Poteaux

 

0,15

0,3

3,4

 

92

 
 

Plancher

 

20,15

12,15

 

1

633

 
   

20,15

12,15

     

979

Poutres

 

153,5

0,15

0,4

 

230

 
 

Poteaux

 

0,15

0,3

3,4

 

92

 
 

chaussée

Plancher

 

20,15

12,15

 

1

633

 

Rez de

   

20,15

12,15

     

979

Poutres

 

153,5

0,15

0,4

 

230

 
 

Poteaux

 

0,2

0,3

3,4

 

122

 

Soubassement et

   

Plancher sur vide sanitaire

 

20,15

12,15

 

1

633

 
     

20,15

12,15

     

979

radier

 

Poutres

 

153,5

0,2

0,5

 

384

 
 

Poteaux

 

0,3

0,4

1,2

 

86

 
   

Longrines

 

153,5

0,3

0,7

 

805,875

 
 

Radier

 

13,55

23

0,3

2337,375

 
 

Total

13 686

 

4 337

 

Nser=

       

18

023

Nul=

       

24

982

Contrinte sol δ = Sradier > ou =

   

0,5

bar

3 756 643 2 710 235

 

311,65

 

Soit

1,150

271

 

14,99%

375,664