Vous êtes sur la page 1sur 69
Imagerie des condensations Imagerie des condensations osseuses focalisées osseuses focalisées A. OUAZZANI, S. ALADLOUNI, FZ. SENNARIA,
Imagerie des condensations
Imagerie des condensations
osseuses focalisées
osseuses focalisées
A. OUAZZANI, S. ALADLOUNI, FZ. SENNARIA, M. MAHI, S. AKJOUJ,
S. SHAOUIR, M HANINE, T AMIL
Service d’imagerie médicale.
Hôpital militaire d’Instruction
Mohammed V. Rabat. Maroc.
INTRODUCTION INTRODUCTION L'ostéocondensation L'ostéocondensation est est une augmentation dede lala densité une augmentation densité dede l'os,
INTRODUCTION
INTRODUCTION
L'ostéocondensation
L'ostéocondensation est
est une augmentation dede lala densité
une augmentation
densité
dede l'os,
l'os, c'est
c'est--àà--dire
dire dede son
son opacité
opacité radiologique
radiologique (1).
(1).
Les objectifs de
Les objectifs de cece travail sont de
travail sont de ::
-- Montrer
Montrer ll´´importance
importance des
des radiographies
radiographies standards
standards qui
qui
associées
associées àà lala clinique,
clinique, orientent
orientent lele diagnostic
diagnostic et
et guident
guident lala
suite
suite des
des examens
examens complémentaires.
complémentaires.
--
Illustrer
Illustrer
l’essentiel
l’essentiel
des
des
pathologies
pathologies
entraînant
entraînant
une
une
condensation
condensation osseuse
osseuse focalisée
focalisée (tumorale,
(tumorale, réactionnelle
réactionnelle àà
une
une
agression
agression
tumorale,
tumorale,
ischémique,
ischémique,
infectieuse,
infectieuse,
mécanique
mécanique et
et dégénérative).
dégénérative).
PLAN PLAN Introduction Introduction :: Moyens d’imagerie Moyens d’imagerie :: Diagnostic étiologique Diagnostic étiologique :: Les
PLAN
PLAN
Introduction
Introduction ::
Moyens d’imagerie
Moyens d’imagerie ::
Diagnostic étiologique
Diagnostic étiologique ::
Les condensations osseuses localisées d’origine tumorale ::
Les condensations osseuses localisées d’origine tumorale
-- Tumeurs
Tumeurs osseuses
osseuses
-- Tumeurs
Tumeurs cartilagineuses
cartilagineuses
-- Tumeurs
Tumeurs fibreuses
fibreuses
Les condensations osseuses localisées associées àà une tumeur ::
Les condensations osseuses localisées associées
une tumeur
-- Ostéome
Ostéome ostéoïde
ostéoïde
-- Ostéoblastome
Ostéoblastome
-- Hémangiome
Hémangiome
-- Sarcome
Sarcome d’éwing
d’éwing
-- Métastase
Métastase condensante
condensante
Les condensations osseuses non tumorales
Les condensations osseuses non tumorales ::
--Causes
Causes ischémiques
ischémiques
--Causes
Causes infectieuses
infectieuses
--Causes
Causes mécanique
mécanique et
et dégénérative
dégénérative
--Causes
Causes dystrophiques
dystrophiques
--Maladie

Maladie dede Paget

Paget

Conclusion ::

Conclusion

PLAN PLAN Introduction Introduction :: Moyens d’imagerie Moyens d’imagerie :: Diagnostic étiologique Diagnostic étiologique :: Les
Moyens d’imagerie Moyens d’imagerie Radiologie conventionnelle : -- Dans Dans lala majorité des cas ,, majorité
Moyens d’imagerie
Moyens d’imagerie
Radiologie conventionnelle :
-- Dans
Dans lala majorité des cas ,,
majorité des cas lele diagnostic des condensations osseuses
diagnostic des condensations osseuses
localisées relève dede lala radiographie classique.
localisées relève
radiographie classique.
-- Les projections simples
Les projections
simples dede face,
face, dede profil, parfois complétées
profil, parfois
complétées par
par des
des
clichés ou/et tangentiels sont suffi santes pour identifier l’anomalie.
clichés ou/et tangentiels sont suffi santes pour identifier l’anomalie.
TDM :
- Bonne résolution spatiale et dede contraste.
Bonne résolution spatiale et
contraste.
-- Analyse fine dede lala corticale, des appositions périostées et
Analyse fine
corticale, des appositions périostées et dede lala
spongieuse.
spongieuse.
-- Examen
Examen clé
clé pour
pour l'étude
l'étude des
des calcifications.
calcifications.
-- Permet
Permet mieux
mieux que
que lala radiologie
radiologie conventionnelle
conventionnelle l’étude
l’étude des
des lésions
lésions
costales, thoracique et vertébrale.
costales, thoracique et vertébrale.

-- Grand

Grand intérêt

intérêt dans

dans lala radiologie

radiologie interventionnelle.

interventionnelle.

Moyens d’imagerie Moyens d’imagerie Radiologie conventionnelle : -- Dans Dans lala majorité des cas ,, majorité

(6)

IRM --LaLa réalisation réalisation des des coupes coupes dans dans les les trois trois plans plans
IRM
--LaLa réalisation
réalisation des
des coupes
coupes dans
dans les
les trois
trois plans
plans dede l'espace
l'espace
permet l'exploration dede zones anatomiques difficiles.
permet l'exploration
zones anatomiques difficiles.
--T1
T1 étudie
étudie lele mieux
mieux lala moelle osseuse.
moelle osseuse.
--LaLa séquence d'inversion--récupération
séquence d'inversion
récupération (STIR)
(STIR) identifie
identifie lele mieux
mieux
les plages d'œdème.
les plages d'œdème.
-- T2 permet une étude discriminante entre les différents tissus.
T2 permet une étude discriminante entre les différents tissus.
-- L'administration
L'administration dede gadolinium dans l'étude des tumeurs
gadolinium dans l'étude des tumeurs
osseuses permet
osseuses permet dede distinguer
distinguer lele contingent tissulaire des
contingent tissulaire des
contingents kystiques
contingents kystiques ouou dede rechercher une synovite
rechercher une synovite enen cas
cas
d'atteinte articulaire .
d'atteinte articulaire
(6)
Scintigraphie osseuse: --LeLe traceur utilisé est traceur utilisé est unun bisphosphonate bisphosphonate marqué marqué auau technétium
Scintigraphie osseuse:
--LeLe traceur utilisé est
traceur utilisé est unun bisphosphonate
bisphosphonate
marqué
marqué auau technétium
technétium 9999
--Une
Une hyperfixation
hyperfixation scintigraphique
scintigraphique est
est lele reflet,
reflet,
enen phase précoce, d'une hypervascularisation
phase précoce, d'une hypervascularisation
osseuse, ouou enen phase tardive, d'une
osseuse,
phase tardive, d'une
hyperostéoformation.
hyperostéoformation.
--LaLa grande
grande sensibilité
sensibilité dede lala SOSO permet
permet donc
donc lala
détection précoce
détection précoce dede lésions non vues sur lala
lésions non vues sur
radiographie
radiographie

(6)

Scintigraphie osseuse: --LeLe traceur utilisé est traceur utilisé est unun bisphosphonate bisphosphonate marqué marqué auau technétium
PLAN PLAN Introduction: Introduction: Moyens d’imagerie: Moyens d’imagerie: Diagnostic étiologique: Diagnostic étiologique: Les condensations osseuses localisées
PLAN
PLAN
Introduction:
Introduction:
Moyens d’imagerie:
Moyens d’imagerie:
Diagnostic étiologique:
Diagnostic étiologique:
Les condensations osseuses localisées d’origine tumorale:
Les condensations osseuses localisées d’origine tumorale:
-- Tumeurs
Tumeurs osseuses
osseuses
-- Tumeurs
Tumeurs cartilagineuses
cartilagineuses
-- Tumeurs
Tumeurs fibreuses
fibreuses
Les condensations osseuses localisées associées àà une tumeur:
Les condensations osseuses localisées associées
une tumeur:
-- Ostéome
Ostéome ostéoïde
ostéoïde
-- Ostéoblastome
Ostéoblastome
-- Hémangiome
Hémangiome
-- Sarcome
Sarcome d’éwing
d’éwing
-- Métastase
Métastase condensante
condensante
Les condensations osseuses non tumorales:
Les condensations osseuses non tumorales:
--Causes
Causes ischémiques
ischémiques
--Causes
Causes infectieuses
infectieuses
--Causes
Causes mécaniques
mécaniques et
et dégénérative
dégénérative
--Causes
Causes dystrophiques
dystrophiques
--Maladie

Maladie dede Paget

Paget

Conclusion:

Conclusion:

PLAN PLAN Introduction: Introduction: Moyens d’imagerie: Moyens d’imagerie: Diagnostic étiologique: Diagnostic étiologique: Les condensations osseuses localisées
Diagnostic étiologique Diagnostic étiologique On distingue 3 principaux types de condensations osseuses Condensation osseuse localisée Condensations
Diagnostic étiologique
Diagnostic étiologique
On distingue 3 principaux types de condensations
osseuses
Condensation osseuse
localisée
Condensations tumorales
Condensation associée
à une tumeur
Condensations
non tumorales
Mécanique
Dégénérative
Osseuse
Ostéome ostéoïde
Inflammatoire
Infectieuse
Cartilagineuse
Hémangiome
ischémique
Fibreuse
Métastase condensante
Maladie de paget
PLAN PLAN Introduction :: Introduction Moyens d’imagerie Moyens d’imagerie :: Diagnostic étiologique Diagnostic étiologique :: Les
PLAN
PLAN
Introduction ::
Introduction
Moyens d’imagerie
Moyens d’imagerie ::
Diagnostic étiologique
Diagnostic étiologique ::
Les condensations osseuses localisées d’origine tumorale ::
Les condensations osseuses localisées d’origine tumorale
-- TTumeurs
umeurs osseuses
osseuses
-- Tumeurs
Tumeurs cartilagineuses
cartilagineuses
-- Tumeurs
Tumeurs fibreuses
fibreuses
Les condensations osseuses localisées associées
Les condensations osseuses localisées associées àà une tumeur ::
une tumeur
-- Ostéome
Ostéome ostéoïde
ostéoïde
-- Ostéoblastome
Ostéoblastome
-- Hémangiome
Hémangiome
-- Sarcome
Sarcome d’éwing
d’éwing
-- Métastase condensante
Métastase condensante
Les condensations osseuses localisées non tumorales
Les condensations osseuses localisées non tumorales ::
--Causes
Causes ischémiques
ischémiques
--Causes
Causes infectieuses
infectieuses
--Causes
Causes mécaniques
mécaniques et
et dégénérative
dégénérative
--Causes
Causes dystrophiques
dystrophiques
--Maladie

Maladie dede Paget

Paget

Les condensations osseuses localisées Les condensations osseuses localisées d’origine tumorale d’origine tumorale • Processus naissant d’un
Les condensations osseuses localisées
Les condensations osseuses localisées
d’origine tumorale
d’origine tumorale
Processus naissant d’un ou de plusieurs constituants du tissu
osseux.
Le diagnostic
clinique
+
radiologie
+
biopsie
• Le rôle de l´imagerie est fondamentale ■■ Rechercher des critères Rechercher des critères dede bénignité,
• Le rôle de l´imagerie est fondamentale
■■ Rechercher des critères
Rechercher des critères dede bénignité, malignité.
bénignité, malignité.
■■ Préciser
Préciser lala topographie
topographie dede lala tumeur.
tumeur.
■■ Rechercher
Rechercher d’autres
d’autres loca
localisations
lisations et faire lele
et faire
bilan d’extension.
bilan d’extension.
■■ Proposer parfois unun diagnostic
Proposer parfois
diagnostic dede certitude.
certitude.

(2)

• Le rôle de l´imagerie est fondamentale ■■ Rechercher des critères Rechercher des critères dede bénignité,
Sémiologie radiologique L’aspect des calcifications est un bon indicateur de l’origine de la tumeur. Cartilagineuse Fibreuse
Sémiologie radiologique
L’aspect des calcifications est un bon indicateur de l’origine
de la tumeur.
Cartilagineuse
Fibreuse
Osseuse
. Punctiformes
. Condensation en
. pleines
. Floconneuses
verre dépoli
. denses
. En couronne
. Arciformes
Étiologies Cellule Cellule dd´´origine origine Tissu Tissu Tumeur Tumeur bénigne bénigne Tumeur Tumeur maligne maligne fondamental
Étiologies
Cellule
Cellule dd´´origine
origine
Tissu
Tissu
Tumeur
Tumeur bénigne
bénigne
Tumeur
Tumeur maligne
maligne
fondamental
fondamental
Ostéoblaste
Ostéoblaste
Tissu osseux
Tissu osseux
--Ostéome Ostéome
Ostéosarcome
Ostéosarcome
Chondroblaste
Chondroblaste
Tissu
Tissu
--Exostose
Exostose
Chondrosarcome
Chondrosarcome
cartilagineux
cartilagineux
--Chondrome
Chondrome
--Chondroblastome
Chondroblastome
Fibroblaste
Fibroblaste
Tissu
Tissu fibreux
fibreux
Dysplasie
Dysplasie fibreuse
fibreuse
Ostéome Ostéome Histologie :: --Élaboration Histologie Élaboration d'os d'os dense dense àà partir partir dudu périoste
Ostéome
Ostéome
Histologie :: --Élaboration
Histologie
Élaboration d'os
d'os dense
dense àà partir
partir dudu périoste
périoste
--Pas
Pas dede cape
cape cartilagineuse.
cartilagineuse.
Fréquence
Fréquence :: 0,4%
0,4% dede lala population.
population.
Age :: Quatrième et cinquième décennies.
Age
Quatrième et cinquième décennies.
Sexe :: 22 hommes
Sexe
hommes // 11 femme.
femme.
Clinique :: Asymptomatique, parfois céphalée, tuméfaction,
Clinique
Asymptomatique, parfois céphalée, tuméfaction,
sinusite àà répétition
sinusite
répétition ouou mucocèle.
mucocèle.
Siège
Siège :: Sinus frontal (50%), cellules ethmoïdales (40%), sinus
Sinus frontal (50%), cellules ethmoïdales (40%), sinus
maxillaire
maxillaire ouou sphénoïdal
sphénoïdal ;; voûte
voûte dudu crâne (os frontal),
crâne (os frontal),

maxillaires.

maxillaires.

Ostéome Ostéome Histologie :: --Élaboration Histologie Élaboration d'os d'os dense dense àà partir partir dudu périoste

(4)

Imagerie: Imagerie: Opacité très dense, homogène, bien Opacité très dense, homogène, bien limitée, ronde ouou polylobée,
Imagerie:
Imagerie:
Opacité très dense, homogène, bien
Opacité très dense, homogène, bien
limitée, ronde ouou polylobée,
limitée, ronde
polylobée,
mesurant moins
mesurant moins dede 22 cm, située
cm, située
dans
dans unun sinus
sinus ouou lala table externe dede
table externe
lala voûte
voûte dudu crâne
crâne ..
Os
Os longs
longs :: épaississement cortical
épaississement cortical
Si
Si aspect typique :: pas
aspect typique
pas dede biopsie ni
biopsie ni
d’autres investigations.
d’autres investigations.
(4)
a b Blondeau (a), radiographie du crâne profil (b) Géant ostéome ethmoïdal gauche étendu en endo-orbitaire
a
b
Blondeau (a), radiographie du crâne profil (b)
Géant ostéome ethmoïdal gauche étendu en endo-orbitaire et en intra-buccal
Ostéosarcome Ostéosarcome LaLa plus fréquente des plus fréquente des tumeurs osseuses malignes chez tumeurs osseuses malignes
Ostéosarcome
Ostéosarcome
LaLa plus fréquente des
plus fréquente des tumeurs osseuses malignes chez
tumeurs osseuses malignes chez
l’enfant.
l’enfant.
Age :: 50% entre 1010 et
Age
50% entre
et 2020 ans.
ans.
Sexe ratio :: 22 HH //F.
Sexe ratio
F.
Topographie:
Topographie:
--Os
Os longs+++: Fémur (45%), Tibia (20%),
longs+++: Fémur (45%), Tibia (20%),
humérus(10%).
humérus(10%).
--Atteinte
Atteinte métaphysaire
métaphysaire aavec
vec extension
extension épiphysaire.
épiphysaire.
Clinique+++:
Clinique+++:

Douleur, masse

--Douleur,

masse palpable,

palpable, atteinte

atteinte inflammatoire

inflammatoire locale,

locale,

Ostéosarcome Ostéosarcome LaLa plus fréquente des plus fréquente des tumeurs osseuses malignes chez tumeurs osseuses malignes

rarement lala fracture

rarement

fracture ouou lala compression neurologique. (5)

compression neurologique.

Imagerie :: Imagerie Radiographie standard +TDM Analyse structurale Réaction périostée Calcifications de la matrice tumorale Extension
Imagerie ::
Imagerie
Radiographie standard +TDM
Analyse structurale
Réaction périostée
Calcifications de la
matrice tumorale
Extension aux
parties molles
√ Ostéocondensant
√ Lamellaire
√ Nuageuses
(45%)
√ Spiculaire
√ Ostéolytique
√ Homogènes
(30%
√ Epéron de
√ Ver dépoli
√ Mixte(25%)
codman
La TDM est plus précise que la radiologie standard

(5)

IRM+++ = Indispensable Surveillance Bilan d’extension Diriger la biopsie sous-traitement -Volume tumoral Extension peri- Extension intra-
IRM+++
=
Indispensable
Surveillance
Bilan d’extension
Diriger la biopsie
sous-traitement
-Volume tumoral
Extension peri-
Extension intra-
osseuse
osseuse
-Signal tumoral
-Étendue en hauteur :
*cartilage de croissance.
*Articulation sus et sous-
-Loges musculaires
jacente.
-Infiltrations
vasculaires

-Atteinte intra-médullaire

T1 ab c Radiographie du genou de face (a) : -Condensation osseuse tibiale métaphysaire externe. -Réaction
T1
ab
c
Radiographie du genou de face (a) :
-Condensation osseuse tibiale métaphysaire externe.
-Réaction périostée avec envahissement des parties molles.
IRM en T1 (b), T1 injecté (c)
-Processus en hypo-signal T1, se rehaussant en arc après
injection du produit de contraste.
-Apprécie mieux l’envahissement des parties molles.
Scintigraphie (d) :
-Foyer d’hyperfixation tibial droit.
d
Exostose solitaire Exostose solitaire Tumeur osseuse bénigne lala plus fréquente :: Excroissance Tumeur osseuse bénigne plus
Exostose solitaire
Exostose solitaire
Tumeur osseuse bénigne lala plus fréquente :: Excroissance
Tumeur osseuse bénigne
plus fréquente
Excroissance
osseuse recouverte d'une coiffe cartilagineuse.
osseuse recouverte d'une coiffe cartilagineuse.
AAggee :: avant
avant 2020 ans
ans..
Topographie :: Os long (femur
Topographie
Os long (femur--tibia),
tibia), os
os plat
plat (omoplate),
(omoplate),
Os
Os dudu squelette axial.
squelette axial.
Clinique :: Asymptomatique+++
Clinique
Asymptomatique+++
--Tuméfaction
Tuméfaction découverte
découverte àà l’occasion d’une
l’occasion d’une
complication (compression neurovasculaire, musculaire,
complication (compression neurovasculaire, musculaire,
bursite).
bursite).
-- Si
Si douleur,
douleur, suspecter
suspecter unun chondrosarcome+++
chondrosarcome+++
(Environ
(Environ 1%1% dede dégénérescence).
dégénérescence).
Imagerie :: Imagerie Radiographies standards+ TDM :: Radiographies standards+ TDM - Excroissance osseuse avec une base
Imagerie ::
Imagerie
Radiographies standards+ TDM ::
Radiographies standards+ TDM
-
Excroissance osseuse avec une base sessile ou pédiculée.
-
Continuité entre la corticale et la médullaire de la lésions et celle de l’os
porteur+++
-
Fuit l’articulation++
-
Recouverte d’une coiffe cartilagineuse pouvant présenter des
calcifications caractéristiques (pop corn, annulaire).
Radiographie du genou face (a), TDM-Coupe axiale en fenêtre osseuse Exostose du péroné, noter la présence
Radiographie du genou face (a), TDM-Coupe axiale en fenêtre osseuse
Exostose du péroné, noter la présence de calcifications témoignant d’une
matrice cartilagineuse plus marquées au scanner.
chondrome chondrome Tumeur fréquente :: 13% des tumeurs bénignes. Elle est plus souvent Tumeur fréquente 13%
chondrome
chondrome
Tumeur fréquente :: 13% des tumeurs bénignes. Elle est plus souvent
Tumeur fréquente
13% des tumeurs bénignes. Elle est plus souvent
découverte
découverte àà l’age adulte (pic
l’age adulte (pic dede fréquence entre 1616 et
fréquence entre
et 4040 ans) car elle
ans) car elle
estt asymp
es
asympttoma
omati tique. que.
Topographie
Topographie :: 50%
50% :: Les
Les extrémités,
extrémités, 50%
50% :: Métaphyse
Métaphyse des
des os
os longs.
longs.
22 types
types ::
-- Enchondrome
Enchondrome :: développé dans lala médullaire.
développé dans
médullaire.
-- Chondrome
Chondrome :: juxta cortical développé sous lele périoste (représente que
juxta cortical développé sous
périoste (représente que
55 àà 10%
10% ddes
es cchhononddromes).
romes).
Clinique
Clinique :: Souvent asymptomatique, ouou fracture (mains+++).
Souvent asymptomatique,
fracture (mains+++).
Si douleur, suspecter
Si douleur, suspecter unun chondrosarcome.
chondrosarcome.
(7)
Imagerie Imagerie Radiographie standard Radiographie standard :: -- Ostéolyse Ostéolyse géographique géographique contenant contenant des des
Imagerie
Imagerie
Radiographie standard
Radiographie standard ::
-- Ostéolyse
Ostéolyse géographique
géographique contenant
contenant des
des
calcifications
calcifications dede type cartilagineuses.
type cartilagineuses.
--Soufflure
Soufflure dede lala corticale.
corticale.
TDM
TDM ::
-- Lésion
Lésion tissulaire
tissulaire àà développement
développement
excentré // os.
excentré
os.
-- Contours
Contours lobulés
lobulés respectant
respectant ouou soufflant
soufflant lala
corticale.
corticale.
-- Calcifications
Calcifications punctiformes
punctiformes ouou enen anneau.
anneau.
IRM
IRM ::
-- Image
Image lobulée
lobulée enen hypo
hypo signal
signal T1
T1 et
et enen
hyper signal T2.
hyper signal T2.
Fracture pathologique
-- Calcifications
Calcifications enen hyposignal
hyposignal sur
sur toutes
toutes les
les
séquences.
séquences.
-- Prise
Prise dede contraste
contraste annulaire
annulaire arciforme.
arciforme.

(7)

Imagerie Imagerie Radiographie standard Radiographie standard :: -- Ostéolyse Ostéolyse géographique géographique contenant contenant des des
Chondroblastome Chondroblastome Rare :: Moins Rare Moins dede 2,5 2,5 %% des tumeurs bénignes. des tumeurs
Chondroblastome
Chondroblastome
Rare :: Moins
Rare
Moins dede 2,5
2,5 %% des tumeurs bénignes.
des tumeurs bénignes.
Age :: 75% des cas avant 2020 ans.
Age
75% des cas avant
ans. ♀♀<<♂♂..
Topographie :: Os longs (80% des cas), localisation
Topographie
Os longs (80% des cas), localisation
épiphysaire
épiphysaire ouou une apophyse àà proximité
une apophyse
proximité dudu cartilage
cartilage dede
croissance (( plus
croissance
plus dede 60% des cas) avant fermeture
60% des cas) avant fermeture dudu
cartilage dede croissance+++.
cartilage
croissance+++.
Clinique
Clinique ::--Asymptomatique.
Asymptomatique.

Parfois douleur

--Parfois

douleur locale

locale ouou fracture

fracture pathologique.

pathologique.

(8)

Chondroblastome Chondroblastome Rare :: Moins Rare Moins dede 2,5 2,5 %% des tumeurs bénignes. des tumeurs
Imagerie :: Imagerie Radiographie standard Radiographie standard -- Lacune Lacune bien bien limitée, limitée, cernée cernée
Imagerie ::
Imagerie
Radiographie standard
Radiographie standard
-- Lacune
Lacune bien
bien limitée,
limitée, cernée
cernée d'un
d'un finfin liseré
liseré
dense, calcifications :50%.
dense, calcifications :50%.
-- Apposition
Apposition périostée
périostée solide
solide dans
dans 30%.
30%.
-- Elle peut souffler
Elle peut souffler lala corticale et ss''étendre
corticale et
étendre vers
vers
lala métaphyse.
métaphyse.
Radiographie du genou face
TDM
TDM
-- Montre
Montre les
les calcifications
calcifications intra
intra--lésionnelles.
lésionnelles.
-- L'état
L'état des
des corticales
corticales amincies.
amincies.
-- LeLe siège
siège dede lala tumeur par rapport
tumeur par rapport auau cartilage
cartilage
dede croissance.
croissance.
IRM
IRM
-- Signal
Signal intermédiaire
intermédiaire T1,
T1, Hypersignal
Hypersignal T2.
T2.
-- Entouré
Entouré d’un
d’un liseré
liseré hypo
hypo T1
T1 et
et T2.
T2.

-- Œdème

Œdème métaphyso

métaphyso épiphysaire.

épiphysaire.

TDM en reconstructions sagittales

Imagerie :: Imagerie Radiographie standard Radiographie standard -- Lacune Lacune bien bien limitée, limitée, cernée cernée
Chondrosarcome Chondrosarcome LeLe chondrosarcome est lala tumeur primitive maligne chondrosarcome est tumeur primitive maligne lala plus
Chondrosarcome
Chondrosarcome
LeLe chondrosarcome est lala tumeur primitive maligne
chondrosarcome est
tumeur primitive maligne lala plus fréquente
plus fréquente
chez l’adulte.
chez l’adulte.
ÂÂ ge
ge :: Entre
Entre 3535 et
et 4545 ans.
ans.
Topographie
Topographie :: Métaphysaire
Métaphysaire ouou métaphyso-
métaphyso-diaphysaire,
diaphysaire,
essentiellement
essentiellement auau niveau des ceintures par ordre
niveau des ceintures par ordre dede fréquence
fréquence :: lele
bassin,
bassin, lele fémur proximal, lele genou (fémur distal et tibia proximal).
fémur proximal,
genou (fémur distal et tibia proximal).
Clinique
Clinique :: -- LaLa symptomatologie dépend dede sasa localisation.
symptomatologie dépend
localisation.
-- LaLa découverte
découverte lors
lors d’une
d’une fracture
fracture pathologique
pathologique est
est
possible
possible
Étiologies :: 99 fois
Étiologies
fois sur
sur 1010 est primitif
est primitif
Rarement
Rarement ,, ilil peut être secondaire
peut être secondaire àà lala dégénérescence d’un
dégénérescence d’un

chondrome ouou d’une exostose.

chondrome

d’une exostose.

Imagerie Imagerie :: Radiographies standard+TDM Radiographies standard+TDM :: Lésions de bas grade :: Proche d’un chondrome
Imagerie
Imagerie ::
Radiographies standard+TDM
Radiographies standard+TDM ::
Lésions de bas grade :: Proche d’un chondrome
Lésions de bas grade
Proche d’un chondrome
Lésions de haut grade ::
Lésions de haut grade
-- L’ostéolyse
L’ostéolyse aa unun aspect plus agressif,
aspect plus agressif, dede type vermoulu,
type vermoulu,
lyse corticale.
lyse corticale.
-- LaLa matrice
matrice comporte
comporte des
des calcifications
calcifications irrégulières.
irrégulières.
-- Envahissement
Envahissement des
des parties
parties molles.
molles.
Radiographie de l’épaule de face :
-
Calcifications irrégulières.
-
Rupture de la corticale.
-
Envahissement des parties molles.
-
Réaction périostée spiculaire.
Chondrosarcome de haut grade de
malignité
(9)
IRM: IRM: -- Hyper Hyper signal signal global global enen pondération pondération T2, T2, des des
IRM:
IRM:
-- Hyper
Hyper signal
signal global
global enen pondération
pondération T2,
T2, des
des
septas
septas
enen hypo signal et des calcifications
hypo signal et des calcifications enen aa--signal.
signal.
-- Après
Après injection
injection dede Gadolinium,
Gadolinium, rehaussement
rehaussement enen
«arc et anneaux »» des septas et
«arc et anneaux
des septas et dede lala périphérie
périphérie
dede lala lésion.
lésion.
-- Ceci
Ceci est
est mieux
mieux visualisé
visualisé sur
sur lala séquence
séquence avec
avec
saturation dede graisse.
saturation
graisse.
-- Permet
Permet d’apprécier
d’apprécier l’extension
l’extension aux
aux parties
parties
molles.
molles.
(9)
Radiographie de la hanche gauche+ TDM -Ostéolyse du trochanter et du col fémoraux gauches ,contenant des
Radiographie de la hanche gauche+ TDM
-Ostéolyse du trochanter et du col
fémoraux gauches ,contenant des
calcifications irrégulières.
- Rupture de la corticale par endroits
Calcifications
Rupture de la corticale
a b IRM en T1 (a), T2 après suppression de la graisse en coronale (b) et
a
b
IRM en T1 (a), T2 après suppression de
la graisse en coronale (b) et axiale (c )
-Processus céphalo-trochanterien et du
col fémoral gauche en hypo-signal T1,
hyper-signal T2.
-Rupture de la corticale.
-Envahissement des parties molles.
c
Dysplasie fibreuse Dysplasie fibreuse -- Affection non héréditaire. Affection non héréditaire. -- Présence Présence dede tissu
Dysplasie fibreuse
Dysplasie fibreuse
-- Affection non héréditaire.
Affection non héréditaire.
-- Présence
Présence dede tissu fibreux, cartilage hyalin et kystes auau sein
tissu fibreux, cartilage hyalin et kystes
sein dede l’os
l’os
70% dede formes monostotiques, 30% polystotiques.
70%
formes monostotiques, 30% polystotiques.
Age
Age :: inférieur
inférieur àà 3030 ans.
ans. ♂♂ == ♀♀
Topographie
Topographie :: --Métaphysaire
Métaphysaire ouou diaphysaire,
diaphysaire, jamais
jamais épiphysaire++.
épiphysaire++.
--Formes
Formes monostotique
monostotique :: côtes (45%), fémur (15%) tibia (15%).
côtes (45%), fémur (15%) tibia (15%).
--Formes
Formes polyostotique
polyostotique :: Atteinte
Atteinte uunnilatérale
ilatérale dans 90% des cas.
dans 90% des cas.
Clinique:
Clinique:
-- Monostotique
Monostotique == découverte tardive car longtemps
découverte tardive car longtemps
asymptomatique
asymptomatique
--Polyostotique
Polyostotique == découverte précoce àà l’occasion
découverte précoce
l’occasion dede
complications (fracture), déformations osseuses (face ,crâne), inégalité dede
complications (fracture), déformations osseuses (face ,crâne), inégalité
longueur des membres.
longueur des membres.
== Associée
Associée àà des anomalies de pigmentation ouou àà des anomalies
des anomalies de pigmentation
des anomalies

endocriniennes.

endocriniennes.

Imagerie Imagerie :: Radiographie standard Radiographie standard :: -- Lacune avec aspect Lacune avec aspect enen
Imagerie
Imagerie ::
Radiographie standard
Radiographie standard ::
-- Lacune avec aspect
Lacune avec
aspect enen «« verre dépoli », souvent bordée
verre dépoli », souvent
bordée
d'ostéosclérose, contenant souvent des travées osseuses.
d'ostéosclérose, contenant souvent des travées osseuses.
-- lala corticale
corticale adjacente
adjacente peut
peut être
être épaissie
épaissie ouou auau contraire
contraire érodée
érodée àà sasa
face interne avec soufflure corticale (côtes)
face interne avec soufflure corticale (côtes)..
-- Sur
Sur lele crâne,
crâne, onon note
note une
une condensation
condensation dede lala base
base et
et des
des parois
parois des
des
sinus, parfois associée àà des lacunes.
sinus, parfois associée
des lacunes.
TDM :: Si doute
TDM
-
Verre dépoli+++
-
Liseré ostéocondensé périphérique++.
-
Calcifications de type cartilagineuse.
Scintigraphie ::
Scintigraphie
Utile dans le bilan d’extension (hyperfixation).
PLAN PLAN Introduction Introduction :: Moyens d’imagerie Moyens d’imagerie :: Diagnostic étiologique :: Diagnostic étiologique Les
PLAN
PLAN
Introduction
Introduction ::
Moyens d’imagerie
Moyens d’imagerie ::
Diagnostic étiologique ::
Diagnostic étiologique
Les condensations osseuses localisées d’origine tumorale ::
Les condensations osseuses localisées d’origine tumorale
-- TTumeurs
umeurs osseuses
osseuses
-- Tumeurs
Tumeurs cartilagineuses
cartilagineuses
-- Tumeurs
Tumeurs fibreuses
fibreuses
Les condensations osseuses localisées associées àà une tumeur ::
Les condensations osseuses localisées associées
une tumeur
-- Ostéome
Ostéome ostéoïde
ostéoïde
-- Ostéoblastome
Ostéoblastome
-- Hémangiome
Hémangiome
-- Sarcome
Sarcome d’éwing
d’éwing
-- Métastase condensante
Métastase condensante
Les condensations osseuses non tumorales ::
Les condensations osseuses non tumorales
--Causes
Causes ischémiques
ischémiques
--Causes
Causes infectieuses
infectieuses
--Causes
Causes mécaniques
mécaniques et
et dégénérative
dégénérative
--Causes
Causes dystrophiques
dystrophiques
--Maladie

Maladie dede Paget

Paget

Les Condensations osseuses localisées Les Condensations osseuses localisées associées associées àà une tumeur une tumeur LaLa
Les Condensations osseuses localisées
Les Condensations osseuses localisées
associées
associées àà une tumeur
une tumeur
LaLa condensation osseuse est due àà une agression tumorale
condensation osseuse
est due
une agression tumorale
La réaction de reconstruction visant à encapsuler le foyer lésionnel, et peut
être + ou – compacte et continue ce qui orienterait vers la bénignité ou la
malignité.
Type de reconstruction
- Appositions périostées lamellaire
- Compacte et continue.
(bulbe d’oignon).
- Soulèvement du périoste.
- Incomplète (éperon de codman)

Processus expansif à

Processus expansif agressif

Les Condensations osseuses localisées Les Condensations osseuses localisées associées associées àà une tumeur une tumeur LaLa

croissance lente

Ostéome ostéoïde Ostéome ostéoïde -- Histologie Histologie :: Nidus central très vascularisé avec une Nidus central
Ostéome ostéoïde
Ostéome ostéoïde
-- Histologie
Histologie :: Nidus central très vascularisé avec une
Nidus central très vascularisé avec une
réaction d’ostéocondensation.
réaction d’ostéocondensation.
-- Fréquent
Fréquent :: 4%4% des tumeurs osseuses primitives.
des tumeurs osseuses primitives.
-- Âge
Âge :: DDécouverte
écouverte avant
avant 3030 ans.
ans. ♂♂>>♀♀..
-- Topographie
Topographie :: Os long 80%: fémur et tibia (50%), rachis
Os long 80%: fémur et tibia (50%), rachis
(10%)
(10%)..
-- Clinique
Clinique :: DDouleur
ouleur très intense, localisée,
très intense, localisée, àà
recrudescence nocturne, calmée par lala prise
recrudescence nocturne, calmée par
prise dede
salicylates.
salicylates.

(11)

Ostéome ostéoïde Ostéome ostéoïde -- Histologie Histologie :: Nidus central très vascularisé avec une Nidus central
calcifications nidus Imagerie Imagerie Radiographie standard Radiographie standard :: -- Lacune intra Lacune intra--corticale corticale (nidus)
calcifications
nidus
Imagerie
Imagerie
Radiographie standard
Radiographie standard ::
--
Lacune intra
Lacune
intra--corticale
corticale (nidus)
(nidus)
homogène àà bords nets,
homogène
bords nets,
ronde ouou ovale, parfois
ronde
ovale, parfois
calcifiée, inférieure àà 1cm,
calcifiée, inférieure
1cm,
associée
associée àà une
une
ostéosclérose plus
ostéosclérose plus ouou moins
moins
étendue.
étendue.
--
Réaction périostée possible..
Réaction périostée possible
--
Cet examen est suffisant
Cet examen est suffisant
dans les formes typiques.
dans les formes typiques.
(11)
TDM TDM :: -- Indiquée Indiquée surtout surtout dans dans les les cas cas difficiles difficiles
TDM
TDM ::
-- Indiquée
Indiquée surtout
surtout dans
dans les
les cas
cas difficiles
difficiles qui
qui posent
posent unun problème
problème dede
diagnostic différentiel.
diagnostic différentiel.
-- LeLe nidus
nidus sese présente
présente sous
sous forme
forme d’une
d’une hypodensité
hypodensité àà bords
bords nets
nets
contenant des
contenant
des calcifications
calcifications punctiformes,
punctiformes, bordé
bordé par
par une
une ostéo-
ostéo-
condensation périphérique homogène.
condensation périphérique homogène.
IRM
IRM ::
-- Indiquée
Indiquée uniquement
uniquement dans
dans les
les formes
formes inhabituelles,
inhabituelles, comme
comme l’atteinte
l’atteinte
juxta
juxta--articulaires
articulaires ouou intra-
intra-médullaire.
médullaire.
-- LeLe nidus est enen hyposignal
nidus est
hyposignal sur
sur toutes
toutes les
les séquences.
séquences.
-- L’injection
L’injection est
est essentielle
essentielle pour
pour montrer
montrer lele caractère
caractère hyper
hyper-- vasculaire.
vasculaire.
Scintigraphie ::
Scintigraphie
-- Très sensible mais
Très sensible mais sasa spécificité est médiocre, montre unun spot hyper --
spécificité est médiocre, montre
spot hyper
fixant précoce très spécifique d’un nidus.
fixant précoce très spécifique d’un nidus.
(11)
Ostéome ostéoide a b c Radiographie de la hanche de face +TDM-Coupe axial,FO (a,b) : Image
Ostéome ostéoide
a
b
c
Radiographie de la hanche de face +TDM-Coupe
axial,FO (a,b) : Image lacunaire entourée
d´ostéocondensation
d
IRM-En séquence pondérée T1 (c) , le nidus est en
hyposignal
Scintigraphie (d) : Foyer d’hyperfixation
Ablation per Ablation per--cutanée cutanée dudu nidus nidus sous sous guidage scannographique guidage scannographique
Ablation per
Ablation
per--cutanée
cutanée dudu nidus
nidus sous
sous
guidage scannographique
guidage scannographique
Ostéoblastome Ostéoblastome Histologie Histologie :: Très Très proche proche dede l’O.O mais taille l’O.O mais taille
Ostéoblastome
Ostéoblastome
Histologie
Histologie :: Très
Très proche
proche dede l’O.O mais taille
l’O.O mais
taille supérieure
supérieure àà
22 cm.
cm.
Fréquence
Fréquence :: 3%3% des
des tumeurs bénignes.
tumeurs bénignes.
Âge
Âge :: 2ème
2ème et 3ème décennies.
et 3ème décennies.
Sexe :: 22 hommes
Sexe
hommes // 11 femme.
femme.
Clinique :: Moins
Clinique
Moins douloureux que l'ostéome ostéoïde et
douloureux que l'ostéome ostéoïde et lala
scoliose est plus rare.
scoliose est plus rare.
Siège :: Rachis
Siège
Rachis (arc postérieur dudu rachis lombaire surtout), os
(arc postérieur
rachis lombaire surtout), os

longs,voûte dudu crâne, face, mandibule

longs,voûte

crâne, face, mandibule ……

Imagerie: Imagerie: -- Rachis Rachis :: Ostéolyse Ostéolyse ouou condensation condensation -- Os Os longs longs
Imagerie:
Imagerie:
-- Rachis
Rachis :: Ostéolyse
Ostéolyse ouou condensation
condensation
-- Os
Os longs
longs :: Ostéolyse
Ostéolyse bien
bien limitée,
limitée, entourée
entourée d'une
d'une condensation
condensation osseuse.
osseuse.
-- Voûte
Voûte dudu crâne
crâne :: lacune
lacune contenant
contenant une
une calcification
calcification centrale.
centrale.

(11)

Hémangiome bénin Hémangiome bénin LaLa plus fréquente des tumeurs dudu rachis. plus fréquente des tumeurs rachis.
Hémangiome bénin
Hémangiome bénin
LaLa plus fréquente des tumeurs dudu rachis.
plus fréquente des tumeurs
rachis.
Age :: 4040––6060 ans.
Age
ans.
Sex ratio :: H=F.
Sex ratio
H=F.
Origine :: Capillaire, Caverneux ouou veineux
Origine
Capillaire, Caverneux
veineux
Clinique ::
Clinique
-- Découverte fortuite dans
Découverte fortuite dans lala grande majorité des cas.
grande majorité des cas.
-- Les
Les hémangiomes
hémangiomes agressifs
agressifs peuvent
peuvent être
être àà l’origine
l’origine dede ::
□□ Rachialgies horaires mixtes.
Rachialgies horaires mixtes.
□□ Compression médullaire avec paraparésie ouou paraplégie,
Compression médullaire avec paraparésie
paraplégie,
syndrome
syndrome dede lala queue
queue dede cheval.
cheval.
□□ Tassement vertébral.
Tassement vertébral.
Imagerie: Imagerie: Radiographie standard ++ TDM Radiographie standard TDM :: -- Accentuation des travées verticales dede
Imagerie:
Imagerie:
Radiographie standard ++ TDM
Radiographie standard
TDM ::
-- Accentuation des travées verticales dede l’os spongieux.
Accentuation des travées verticales
l’os spongieux.
-- EEnn reconstruction sagittale ouou frontale
reconstruction sagittale
frontale :: vertèbre
vertèbre
striée verticalement, aspect
striée verticalement,
aspect enen velours côtelé.
velours côtelé.
-- En coupes axiales
En coupes axiales :: Condensation piquetée aspect
Condensation piquetée aspect enen
têtes d’épingles.
têtes d’épingles.
IRM ::
IRM
-- Contenu graisseux (hyper signal T1
Contenu graisseux (hyper signal
T1 et T2).
et T2).
-- Prise
Prise dede contraste
contraste faible
faible ouou modérée.
modérée.
TDM-Coupe axiale Radiographie du rachis face (a) et profil (b) fenêtre osseuse (c) Condensation piquetée Condensation
TDM-Coupe axiale
Radiographie du rachis face (a) et profil (b)
fenêtre osseuse (c)
Condensation piquetée
Condensation piquetée
Épaissisment des travées osseuses
enen «« têtes d’épingles ».
têtes d’épingles ».
«aspect grillagé».
Sarcome d’éwing Sarcome d’éwing -- 22 tumeur tumeur maligne maligne osseuse osseuse enen fréquence chez l’enfant.
Sarcome d’éwing
Sarcome d’éwing
-- 22
tumeur
tumeur maligne
maligne osseuse
osseuse enen fréquence chez l’enfant.
fréquence chez l’enfant.
-- Fait partie des tumeurs neuroectodermiques primitives..
Fait partie des tumeurs neuroectodermiques primitives
Age :: Pic
Age
Pic dede fréquence entr ee 1010 et
fréquence entr
et 1515 ans.
ans. ♂♂>>♀♀..
Topographie :: --Os
Topographie
Os longs
longs :: (diaphysaire) fémur (25%), tibia
(diaphysaire) fémur (25%), tibia
(20%), humérus (10%).
(20%), humérus (10%).
--Os
Os pplats
lats :: bassin+++
bassin+++,, cotes
cotes..
Clinique :: -- DDouleur.
Clinique
ouleur.
-- Tuméfaction,
Tuméfaction, signe
signe dede compression.
compression.

(12)

Sarcome d’éwing Sarcome d’éwing -- 22 tumeur tumeur maligne maligne osseuse osseuse enen fréquence chez l’enfant.
Imagerie Imagerie :: -- Condensation Condensation osseuse osseuse qui qui est est réactionnelle réactionnelle àà l’infiltration
Imagerie
Imagerie ::
-- Condensation
Condensation osseuse
osseuse qui
qui est
est réactionnelle
réactionnelle àà l’infiltration
l’infiltration des
des
espaces médullaires.
espaces médullaires.
-- LaLa condensation osseuse peut être homogène
condensation osseuse peut être homogène ouou creusée
creusée dede
lacunes.
lacunes.
-- Réaction périostée :: lamellaire
Réaction périostée
lamellaire++++,, spiculaire
spiculaire..
-- Important envahissement des
Important envahissement
des parties
parties molles
molles
Réaction périostée spiculaire
en «rayon de miel»
Réaction périostée lamellaire en
«bulbe d’oignon»
(12)
Métastase condensante Métastase condensante Fréquence Fréquence :: Les Les métastases métastases condensant condensantes es représentent 15%
Métastase condensante
Métastase condensante
Fréquence
Fréquence :: Les
Les métastases
métastases condensant
condensantes
es représentent 15%
représentent 15%
dede l’ensemble des métastases osseuses.
l’ensemble des métastases osseuses.
Étiologies
Étiologies ::
Adénocarcinome dede lala prostate
Adénocarcinome
prostate +++,
+++, Cancer
Cancer dudu sein.
sein.
Topographie ::
Topographie
Comme les métastases ostéolytiques,, elles
Comme les métastases ostéolytiques
elles sese localisent
localisent dede
préférence auau niveau
préférence
niveau dudu squelette axial (rachis dorso--
squelette axial (rachis dorso
lombaire, bassin) et
lombaire, bassin) et dede lala racine des membres, riches enen
racine des membres, riches
moelle hématopoïétique.
moelle
hématopoïétique.
Imagerie Imagerie :: Radiographie standard TDM :: Radiographie standard TDM -- Zone Zone dede densification densification
Imagerie
Imagerie ::
Radiographie standard TDM ::
Radiographie standard TDM
-- Zone
Zone dede densification
densification osseuse
osseuse plus
plus ouou
moins homogène, aux contours
moins
homogène, aux contours
géographiques, sans
géographiques, sans épaississement
épaississement
cortical, sans aspect fibrillaire des travées
cortical, sans aspect fibrillaire des travées
osseuses.
osseuses.
-- Plage
Plage dede condensation
condensation dede densité
densité élevée,
élevée,
mais
mais toujours inférieure àà celle
toujours inférieure
celle dede lala
corticale
corticale osseuse.
osseuse.
-- Limites
Limites mal
mal définies
définies
TDM-Coupe axiale FO
IRM
IRM ::
-- Zone
Zone enen hyposignal
hyposignal T1,
T1, dede signal
signal variable
variable
Métastase rachidienne
enen T2
T2
et
et sese rehaussant
rehaussant après injection dede
après injection
corporéale
produit
produit dede contraste.
contraste.
Scintigraphie
Scintigraphie ::
-- Il Il existe
existe unun foyer
foyer d’hyperfixation
d’hyperfixation dudu

radiotraceur.

radiotraceur.

PLAN PLAN Introduction :: Introduction Moyens d’imagerie Moyens d’imagerie :: Diagnostic étiologique :: Diagnostic étiologique Les
PLAN
PLAN
Introduction ::
Introduction
Moyens d’imagerie
Moyens d’imagerie ::
Diagnostic étiologique ::
Diagnostic étiologique
Les condensations osseuses localisées d’origine tumorale ::
Les condensations osseuses localisées d’origine tumorale
-- TTumeurs
umeurs osseuses
osseuses
-- Tumeurs
Tumeurs cartilagineuses
cartilagineuses
-- Tumeurs
Tumeurs fibreuse
fibreuse
Les condensations osseuses localisées associées
Les condensations osseuses localisées associées àà une tumeur ::
une tumeur
-- Ostéome
Ostéome ostéoïde
ostéoïde
-- Ostéoblastome
Ostéoblastome
-- Hémangiome
Hémangiome
-- Sarcome
Sarcome d’éwing
d’éwing
-- Métastase condensante
Métastase condensante
Les condensations osseuses non tumorales:
Les condensations osseuses non tumorales:
--Causes
Causes ischémiques
ischémiques
--Causes
Causes infectieuses
infectieuses
--Causes
Causes mécaniques
mécaniques et
et dégénérative
dégénérative
--Causes
Causes dystrophiques
dystrophiques
--Maladie
Maladie dede Paget
Paget
Infarctus osseux Infarctus osseux Définition Définition :: -- On appelle infarctus osseux les ostéonécroses aseptiques On
Infarctus osseux
Infarctus osseux
Définition
Définition ::
-- On appelle infarctus osseux les ostéonécroses aseptiques
On appelle infarctus osseux les ostéonécroses aseptiques
des métaphyses
des métaphyses ouou diaphyses des os longs et des os plats
diaphyses des os longs et des os plats
excluant les épiphyses.
excluant les épiphyses.
Topographie ::
Topographie
-- Métaphysaire
Métaphysaire ouou métaphyso-
métaphyso-diaphysaire
diaphysaire,, essentiellement
essentiellement
auau niveau des membres inférieurs. L’atteinte des os plats
niveau des membres inférieurs. L’atteinte des os plats
est l’apanage des maladies hématologiques
est l’apanage des maladies hématologiques
«drépanocytose»,
«drépanocytose»,
«maladie dede gaucher».
«maladie
gaucher».

Clinique ::

Clinique

-- Souvent

Souvent asymptomatique,

asymptomatique, découvert

découvert fortuitement.

fortuitement.

(15)

Infarctus osseux Infarctus osseux Définition Définition :: -- On appelle infarctus osseux les ostéonécroses aseptiques On
Imagerie Imagerie :: -- Lésion bien centrée respectant lala corticale et Lésion bien centrée respectant corticale
Imagerie
Imagerie ::
-- Lésion bien centrée respectant lala corticale et
Lésion bien centrée respectant
corticale et
lele contour
contour dede l’os.
l’os.
-- les
les calcifications
calcifications sont
sont surtout
surtout périphériques
périphériques
mais aussi centrales,
mais aussi centrales, cece qui donne unun aspect
qui donne
aspect
encapsulé
encapsulé enen «« voûte
voûte dede fumée ».
fumée ».
-- LaLa recherche
recherche dudu liseré périphérique dense
liseré périphérique dense
permet
permet dede différencier les infarctus osseux des
différencier les infarctus osseux des
chondromes.
chondromes.
(15)
Ostéonécrose Ostéonécrose --L’ L’ OSTEONÉCROSE est une OSTEONÉCROSE est une aaffection ffection définie par lala mort
Ostéonécrose
Ostéonécrose
--L’
L’ OSTEONÉCROSE est une
OSTEONÉCROSE est une aaffection
ffection définie par lala mort des cellules
définie par
mort des cellules dudu tissu
tissu
osseux.
osseux.
--Âge
Âge :: Entre
Entre 3030 et
et 6060 ans
ans
--Homme
Homme >> femme
femme
--Les
Les ostéonécroses
ostéonécroses peuvent
peuvent être
être idiopathiques
idiopathiques ouou secondaires.
secondaires.
--Principales
Principales ostéonecroses
ostéonecroses secondaires
secondaires :: Traumatisme
Traumatisme ,, éthylisme
éthylisme ,, Lupus
Lupus ,,
polyglobulie,
polyglobulie, drépanocytose
drépanocytose ,, pancréatite aiguë ,, dyslipidémie,
pancréatite aiguë
dyslipidémie,
corticothérapie
corticothérapie ,maladie
,maladie dede Gaucher,
Gaucher, radiothérapie
radiothérapie locale
locale ..
--Principales
Principales localisations
localisations :: Tête
Tête ffémorale,
émorale, condyles
condyles ffémoraux,
émoraux, tête humérale,
tête humérale,
semi
semi--lunaire,
lunaire, têtes
têtes métatarsiennes.
métatarsiennes.
--Clinique
Clinique :: Douleur mécanique d'apparition rapidement progressive, parfois
Douleur mécanique d'apparition rapidement progressive, parfois
douleurs nocturnes
douleurs nocturnes enen cas d'épanchement articulaire abondant ouou dede
cas d'épanchement articulaire abondant
survenue rapide.
survenue rapide.
Imagerie Imagerie :: Radiographie standard ++ TDM Radiographie standard TDM :: -- Stade Stade 00 ::
Imagerie
Imagerie ::
Radiographie standard ++ TDM
Radiographie standard
TDM ::
-- Stade
Stade 00 :: Absence
Absence dede signes cliniques et radiologiques, image
signes cliniques et radiologiques, image
anormale enen scintigraphie osseuse ouou enen IRM
anormale
scintigraphie osseuse
IRM
-- SStataddee 11 :: PPrréésence
sence ddee ssiignes
gnes cclilinniiques
ques ma
maiiss aabbsence
sence ddee ssiignes
gnes
radiologiques
radiologiques
-- Stade
Stade 22 :: Apparition d'une condensation épiphysaire, parfois avec unun
Apparition d'une condensation épiphysaire, parfois avec
liseré
liseré clair
clair sous
sous--chondral
chondral réalisant
réalisant l'image
l'image enen «coquille
«coquille d'œuf
d'œuf ».
».
-- Stade
Stade 33 :: Déformation
Déformation dede lala surface articulaire avec image dede
surface articulaire avec image
décrochage correspondant
décrochage correspondant àà l'affaissement
l'affaissement dede lala zone nécrosée ..
zone nécrosée
-- Stade
Stade 44 :: Apparition d'une arthrose secondaire àà lala nécrose
Apparition d'une arthrose secondaire
nécrose ,, àà
l'exception dudu stade 4, ilil n'y
l'exception
stade 4,
n'y aa pas
pas dede pincement articulaire.
pincement articulaire.
IRM
IRM ::
T1: hyposignal bien limité par unun liseré
T1: hyposignal bien limité par
liseré enen hyposignal linéaire plus
hyposignal linéaire plus
marqué
marqué enen T2 selon l'ancienneté
T2 selon l'ancienneté dede lala nécrose
nécrose ..
Scintigraphie :: Foyer
Scintigraphie
Foyer d'hyperfixation intense auau site
d'hyperfixation intense
site dede lala nécrose
nécrose

(non spécifique)

(non spécifique)

Imagerie Imagerie :: Radiographie standard ++ TDM Radiographie standard TDM :: -- Stade Stade 00 ::

(16)

IRM en coupes coronales T1 Liseré en hyposignal délimitant la zone necrosée du tissu osseux sain
IRM en coupes coronales T1
Liseré en hyposignal délimitant la
zone necrosée du tissu osseux sain
PLAN PLAN Introduction: Introduction: Moyens d’imagerie: Moyens d’imagerie: Diagnostic étiologique: Diagnostic étiologique: Les condensations osseuses localisées
PLAN
PLAN
Introduction:
Introduction:
Moyens d’imagerie:
Moyens d’imagerie:
Diagnostic étiologique:
Diagnostic étiologique:
Les condensations osseuses localisées d’origine tumorale ::
Les condensations osseuses localisées d’origine tumorale
-- TTumeurs
umeurs osseuses
osseuses
-- Tumeurs
Tumeurs cartilagineuses
cartilagineuses
-- Tumeurs
Tumeurs fibreuse
fibreuse
Les condensations osseuses localisées associées àà une tumeur ::
Les condensations osseuses localisées associées
une tumeur
-- Ostéome
Ostéome ostéoïde
ostéoïde
-- Ostéoblastome
Ostéoblastome
-- Hémangiome
Hémangiome
-- Sarcome
Sarcome d’éwing
d’éwing
-- Métastase condensante
Métastase condensante
Les condensations osseuses non tumorales:
Les condensations osseuses non tumorales:
--Causes
Causes ischémiques
ischémiques
--Causes
Causes infectieuses
infectieuses
--Causes
Causes mécaniques
mécaniques et
et dégénérative
dégénérative
--Causes
Causes dystrophiques
dystrophiques
--Maladie

Maladie dede Paget

Paget

Ostéomyélite chronique Ostéomyélite chronique Définition :: Définition -- Infection Infection osseuse osseuse hématogène hématogène évoluant évoluant
Ostéomyélite chronique
Ostéomyélite chronique
Définition ::
Définition
-- Infection
Infection osseuse
osseuse hématogène
hématogène évoluant
évoluant depuis
depuis plus
plus d’un
d’un mois.
mois.
Étiologies
Étiologies ::
-- Affection
Affection dudu squelette
squelette due
due àà des
des germes
germes pathogènes
pathogènes dede nature
nature
microbienne, parasitaire
microbienne, parasitaire ouou mycosique.
mycosique.
Âge
Âge ::
-- Peut
Peut sese voir
voir àà n’importe
n’importe quel
quel âge
âge mais
mais sese rencontre
rencontre plus
plus fréquemment
fréquemment
chez l’enfant et l’adolescent.
chez l’enfant et l’adolescent.
Clinique
Clinique ::
-- Impotence
Impotence fonctionnelle,
fonctionnelle, les
les signes
signes inflammatoires
inflammatoires locaux
locaux sont
sont
discrets, fébricule.
discrets, fébricule.

(17)

Ostéomyélite chronique Ostéomyélite chronique Définition :: Définition -- Infection Infection osseuse osseuse hématogène hématogène évoluant évoluant
Imagerie: Imagerie: Rx Standard +TDM : -- Condensation Condensation hétérogène hétérogène dede lala métaphyse et métaphyse
Imagerie:
Imagerie:
Rx Standard +TDM :
-- Condensation
Condensation hétérogène
hétérogène dede lala
métaphyse et
métaphyse et dede lala diaphyse
diaphyse dd ´´unun os
os
long
long
-- Associée
Associée àà une lésion lytique
une lésion lytique
entourée
entourée d’ostéo-
d’ostéo-condensation
condensation
«abcés dede brodie».
«abcés
brodie».
-- Avec
Avec ouou sans
sans séquestre.
séquestre.
IRM :
-- Met
Met enen évidence des anomalies
évidence des anomalies dede
ssiigna
gnall ddee l’l’os
os ((hhypos
yposiigna
gnall T1
T1 eett
hyper
hyper--signal
signal T2).
T2).
Radiographie de la jambe de face
-- Après
Après injection
injection dede Gadolinium.
Gadolinium. On
On
note
note unun rehaussement des parties
rehaussement des parties
-Condensation osseuse
hétérogène
molles
molles ..
-Réaction périostée
PLAN PLAN Introduction Introduction :: Moyens d’imagerie Moyens d’imagerie :: Diagnostic étiologique :: Diagnostic étiologique Les
PLAN
PLAN
Introduction
Introduction ::
Moyens d’imagerie
Moyens d’imagerie ::
Diagnostic étiologique ::
Diagnostic étiologique
Les condensations osseuses localisées d’origine tumorale:
Les condensations osseuses localisées d’origine tumorale:
-- TTumeurs
umeurs osseuses
osseuses
-- Tumeurs
Tumeurs cartilagineuses
cartilagineuses
-- Tumeurs
Tumeurs fibreuse
fibreuse
Les condensations osseuses localisées associées àà une tumeur ::
Les condensations osseuses localisées associées
une tumeur
-- Ostéome
Ostéome ostéoïde
ostéoïde
-- Ostéoblastome
Ostéoblastome
-- Hémangiome
Hémangiome
-- Sarcome
Sarcome d’éwing
d’éwing
-- Métastase condensante
Métastase condensante
Les condensations osseuses non tumorales ::
Les condensations osseuses non tumorales
--Causes
Causes ischémiques
ischémiques
--Causes
Causes infectieuses
infectieuses
--Causes
Causes mécaniques
mécaniques et
et dégénérative
dégénérative
--Causes
Causes dystrophiques
dystrophiques
--Maladie

Maladie dede Paget

Paget

Causes mécaniques et dégénératives Causes mécaniques et dégénératives Anisocorie vertébrale :: Anisocorie vertébrale Condensation Condensation dd
Causes mécaniques et dégénératives
Causes mécaniques et dégénératives
Anisocorie vertébrale ::
Anisocorie vertébrale
Condensation
Condensation dd unun pédicule par auaugmentation
pédicule par
gmentation des
des
contraintes mécaniques due àà lala présence
contraintes mécaniques due
présence dd´´une
une lyse
lyse
isthmique contro--latérale.
isthmique contro
latérale.
Siège principalement auau niveau
Siège principalement
niveau dede L5.
L5.
Condensation vertébrale discogénique
Condensation vertébrale discogénique enen dôme
dôme ::
Condensation
Condensation dudu corps vertébral réalisant une image
corps vertébral réalisant une image enen
miroir
miroir dede part et dd´´autre
part et
autre dudu disque dégénéré.
disque dégénéré.
PLAN PLAN Introduction Introduction :: Moyens d’imagerie :: Moyens d’imagerie Diagnostic étiologique Diagnostic étiologique :: Les
PLAN
PLAN
Introduction
Introduction ::
Moyens d’imagerie ::
Moyens d’imagerie
Diagnostic étiologique
Diagnostic étiologique ::
Les condensations osseuses localisées d’origine tumorale ::
Les condensations osseuses localisées d’origine tumorale
-- Tumeurs
Tumeurs osseuses
osseuses
-- Tumeurs
Tumeurs cartilagineuses
cartilagineuses
-- Tumeurs
Tumeurs fibreuse
fibreuse
Les condensations osseuses localisées associées àà une tumeur ::
Les condensations osseuses localisées associées
une tumeur
-- Ostéome
Ostéome ostéoïde
ostéoïde
-- Ostéoblastome
Ostéoblastome
-- Hémangiome
Hémangiome
-- Sarcome
Sarcome d’éwing
d’éwing
-- Métastase
Métastase condensante
condensante
Les condensations osseuses non tumorales
Les condensations osseuses non tumorales ::
--Causes
Causes ischémiques
ischémiques
--Causes
Causes infectieuses
infectieuses
--Causes
Causes mécaniques
mécaniques et
et dégénérative
dégénérative
--Causes
Causes dystrophiques
dystrophiques
--Maladie

Maladie dede Paget

Paget

Conclusion ::

Conclusion

PLAN PLAN Introduction Introduction :: Moyens d’imagerie :: Moyens d’imagerie Diagnostic étiologique Diagnostic étiologique :: Les
Îlot condensant bénin Îlot condensant bénin --Lésion Lésion pseudo pseudo--tumorale tumorale constituée constituée dd os os
Îlot condensant bénin
Îlot condensant bénin
--Lésion
Lésion pseudo
pseudo--tumorale
tumorale constituée
constituée dd os
os compact
compact et
et dd os
os
spong ii eux.
spong eux.
Clinique :: Asymptomatique
Clinique
Asymptomatique ,, dede découverte fortuite.
découverte fortuite.
Siège
Siège :: Bassin, côtes, fémur, os plats, rachis.
Bassin, côtes, fémur, os plats, rachis.
Topographie :: Épiphysaire
Topographie
Épiphysaire ouou métaphysaire, souvent près
métaphysaire, souvent près
dede lala corticale.
corticale.
Imagerie: Imagerie: -- Condensation Condensation osseuse osseuse ronde ronde ouou ovalaire, ovalaire, avec avec des des
Imagerie:
Imagerie:
-- Condensation
Condensation osseuse
osseuse ronde
ronde ouou ovalaire,
ovalaire, avec
avec des
des
prolongements spiculaires sese continuant avec lala
prolongements spiculaires
continuant avec
spongieuse, unique, parfois multiple,
spongieuse, unique, parfois multiple, lele plus souvent dede
plus souvent
petite taille
petite taille ..
-- Stable
Stable dans
dans lele temps.
temps.
ab
c
Radiographie du bassin face (a), TDM-Coupes axiales (b) et reconstructions coronales (c)

(18)

Imagerie: Imagerie: -- Condensation Condensation osseuse osseuse ronde ronde ouou ovalaire, ovalaire, avec avec des des
PLAN PLAN Introduction Introduction :: Moyens d’imagerie Moyens d’imagerie :: Diagnostic étiologique :: Diagnostic étiologique Les
PLAN
PLAN
Introduction
Introduction ::
Moyens d’imagerie
Moyens d’imagerie ::
Diagnostic étiologique ::
Diagnostic étiologique
Les condensations osseuses localisées d’origine tumorale ::
Les condensations osseuses localisées d’origine tumorale
-- Tumeurs
Tumeurs osseuses
osseuses
-- Tumeurs
Tumeurs cartilagineuses
cartilagineuses
-- Tumeurs
Tumeurs fibreuse
fibreuse
Les condensations osseuses localisées associées àà une tumeur ::
Les condensations osseuses localisées associées
une tumeur
-- Ostéome
Ostéome ostéoide
ostéoide
-- Ostéoblastome
Ostéoblastome
-- Hémangiome
Hémangiome
-- Sarcome
Sarcome d’éwing
d’éwing
-- Métastase
Métastase condensante
condensante
Les condensations osseuses non tumorales ::
Les condensations osseuses non tumorales
--Causes
Causes ischémiques
ischémiques
--Causes
Causes infectieuses
infectieuses
--Causes
Causes mécaniques
mécaniques et
et dégénérative
dégénérative
--Causes
Causes dystrophiques
dystrophiques
--Maladie
Maladie dede Paget
Paget

Conclusion ::

Conclusion

PLAN PLAN Introduction Introduction :: Moyens d’imagerie Moyens d’imagerie :: Diagnostic étiologique :: Diagnostic étiologique Les
Maladie de paget Maladie de paget Définition: -- LaLa maladie maladie dede Paget Paget osseuse osseuse
Maladie de paget
Maladie de paget
Définition:
-- LaLa maladie
maladie dede Paget
Paget osseuse
osseuse est
est une
une ostéodystrophie
ostéodystrophie
béniggnene,, ppouvant
béni
ouvant affecter
affecter unun ouou pplusieurs
lusieurs os
os..
Elle
Elle sese
caractérise
caractérise par un trouble focal du remodelage osseux.
Âge :
60 ans
Clinique :
-- Douleurs
Douleurs osseuses
osseuses permanentes,
permanentes, lancinantes
lancinantes
-- Augmentation
Augmentation dede lala température
température locale
locale
-- Déformation
Déformation osseuse
osseuse souvent
souvent tardivement
tardivement

(19)

Maladie de paget Maladie de paget Définition: -- LaLa maladie maladie dede Paget Paget osseuse osseuse
Imagerie: -- Peut Peut sese manifester manifester par par une une localisation localisation unique unique condensante
Imagerie:
-- Peut
Peut sese manifester
manifester par
par une
une localisation
localisation unique
unique condensante
condensante
notamment
notamment
« une vertèbre ivoire ».
Il faut rechercher
Il faut rechercher ::
√√ Une ostéomégalie.
Une ostéomégalie.
√√ Une
Une dédifférenciation
dédifférenciation cortico-
cortico-médullaire.
médullaire.
√√ Une condensation osseuse trabéculaire.
Une condensation osseuse trabéculaire.
Vértèbre ivoire
CONCLUSION CONCLUSION LaLa découverte d'une lésion radiographique découverte d'une lésion radiographique ostéocondensante est fréquente dans l'exercice
CONCLUSION
CONCLUSION
LaLa découverte d'une lésion radiographique
découverte d'une lésion radiographique
ostéocondensante est fréquente dans l'exercice médical
ostéocondensante est fréquente dans l'exercice médical
quotidien.
quotidien.
Il
Il convient
convient dede toujours garder àà l'esprit l'hypothèse d'une
toujours garder
l'esprit l'hypothèse d'une
tumeur maligne (primitive
tumeur maligne (primitive ouou secondaire) qui peut
secondaire) qui peut
nécessiter une prise
nécessiter une prise enen charge rapide et spécialisée.
charge rapide et spécialisée.
Il
Il faut toujours analyser
faut toujours analyser lala radiographie dans son contexte
radiographie dans son contexte
anamnestique, clinique et biologique afin d'éviter lala
anamnestique, clinique et biologique afin d'éviter
réalisation excessive d'examens inutiles, voire invasifs
réalisation excessive d'examens inutiles, voire invasifs ouou
àà l'inverse
l'inverse lala sous
sous--estimation
estimation d'une lésion grave.
d'une lésion grave.
Du
Du fait des limites et pièges tendus par l'imagerie,
fait des limites et pièges tendus par l'imagerie,

l'approche d'une lésion osseuse doit toujours être

l'approche d'une lésion osseuse doit toujours être

CONCLUSION CONCLUSION LaLa découverte d'une lésion radiographique découverte d'une lésion radiographique ostéocondensante est fréquente dans l'exercice

pluridisciplinaire,, même dans les cas les plus rassurants.

pluridisciplinaire

même dans les cas les plus rassurants.

Références : 1) AKOS (traité dede médecine) Diagnostic d’une condensation osseuse diffuse [7[7--0695] 1) AKOS (traité
Références :
1) AKOS (traité dede médecine) Diagnostic d’une condensation osseuse diffuse [7[7--0695]
1) AKOS (traité
médecine) Diagnostic d’une condensation osseuse diffuse
0695] ]]
2) Bonnes pratiques
2) Bonnes pratiques enen imagerie dans les
imagerie dans
les tumeurs
tumeurs osseuses
osseuses
L.leflot
L.leflot ;; h.ducou
h.ducou .le.le pointe.
pointe. M.Lenoir
M.Lenoir ;S.Ariche
;S.Ariche maman;
maman; JJ--
P.Montagne
P.Montagne 4040--703]
703]
3) Diagnostic des ostéocondensations et des hyperostoses crâniennes
3) Diagnostic des ostéocondensations et des hyperostoses crâniennes
4) RADIOLOGIE ET IMIMAGERIE
4) RADIOLOGIE ET
AGERIE MÉDICALE
MÉDICALE :: Musculosquelettique
Musculosquelettique -- Neurologique
Neurologique -- Maxillofaciale
Maxillofaciale
[31--483
[31
483--AA--10]
10] Ostéome
Ostéome
5)
5) RADIOLOGIE ET IMIMAGERIE
RADIOLOGIE ET
AGERIE MÉDICALE
MÉDICALE :: Musculosquelettique
Musculosquelettique -- Neurologique
Neurologique -- Maxillofaciale
Maxillofaciale
[31--529
[31
529--AA--20]
20] Ostéosarcome
Ostéosarcome MH.Marty;
MH.Marty; JJ.Raihak;
JJ.Raihak; P.
P.Bonevialle;
Bonevialle; H.Lucot;
H.Lucot; H.Roche;
H.Roche; JL.Clement
JL.Clement
6) Démarche diagnostique face
6) Démarche diagnostique face àà une lésion osseuse ostéolytique et/ou condensante
une lésion osseuse ostéolytique et/ou condensante
E.
E. Hoppé
Hoppé
,, B.
B. Bouvard,
Bouvard, E.
E. Legrand,
Legrand, D.
D. Chappard,
Chappard, M.
M. Audran
Audran AKOS
AKOS (Traité
(Traité dede Médecine)[7
Médecine)[7--0703];
0703];
7) RADIOLOGIE ET IMIMAGERIE
7) RADIOLOGIE ET
AGERIE MÉDICALE
MÉDICALE :: Musculosquelettique
Musculosquelettique -- Neurologique
Neurologique -- Maxillofaciale
Maxillofaciale
[31
[31--485
485--AA--1O1O ]] Chondrome
Chondrome
8) RADIOLOGIE ET IMIMAGERIE
8) RADIOLOGIE ET
AGERIE MÉDICALE
MÉDICALE :: Musculosquelettique
Musculosquelettique -- Neurologique
Neurologique -- Maxillofaciale
Maxillofaciale
[31
[31--468
468--AA--20]
20] chondroblastome
chondroblastome
9) Imagerie des chondros
9) Imagerie des chondrosarcomes,
arcomes, journal
journal dede radiologie, vol 4242 Num
radiologie, vol
Num 66-- novembre
novembre 2002
2002-- p451
p451--461
461
10)RADIOLOGIE
10)RADIOLOGIE ET
ET IMAG
IMAGERIE
ERIE MÉDICALE
MÉDICALE :: Musculosquelettique
Musculosquelettique -- Neurologique
Neurologique -- Maxillofaciale
Maxillofaciale
[31
[31--133
133--DD--1O1O ]] Dysplasie
Dysplasie fibreuse.
fibreuse. Laurence
Laurence pittet
pittet--Barbier;Sylvie.GRANS;
Barbier;Sylvie.GRANS; CChantal.
hantal. Durand;
Durand; Max
Max coulomb
coulomb
11) Ostéome ostéoide
11) Ostéome ostéoide ,, ostéoblastome
ostéoblastome ,, Appareil locomoteur. Paul.Baunevialle; jean--jacque
Appareil locomoteur. Paul.Baunevialle; jean
jacque Railhac
Railhac
[14
[14--712]
712]
12) RADIOLOGIE ET IMIMAGERIE
12) RADIOLOGIE ET
AGERIE MÉDICALE
MÉDICALE :: Musculosquelettique
Musculosquelettique -- Neurologique
Neurologique -- Maxillofaciale
Maxillofaciale
[31
[31--520
520--AA--5050 ]] sarcome
sarcome d’ewing
d’ewing ..
13) Tumeurs vasculaires
13) Tumeurs vasculaires dede l’os :APPAREIL LOCOMOTEUR
l’os :APPAREIL LOCOMOTEUR ,, Ismat. Ghanem, Antoine. Chekrallah, Fermand. Dagher,
Ismat. Ghanem, Antoine. Chekrallah, Fermand. Dagher,
Khalil
Khalil..Kharat
Kharat [14
[14--789]
789]
14)Métastases osseuses: APPAREIL LOCOMOTEUR ,, Vincent.Pointillard; Thierry Fabre; Jean .Palussière
14)Métastases osseuses: APPAREIL LOCOMOTEUR
Vincent.Pointillard; Thierry Fabre; Jean .Palussière--
15) Infarctus osseux
15) Infarctus osseux ;; APPAREIL LOCOMOTEUR ,, P.Laforgue
APPAREIL LOCOMOTEUR
P.Laforgue [[ 1414--029
029--AA--40]
40] 2007
2007
16) RADIOLOGIE ET
16) RADIOLOGIE ET IMIMAGERIE
AGERIE MÉDICALE
MÉDICALE :: Musculosquelettique
Musculosquelettique -- Neurologique
Neurologique –– Maxillofaciale
Maxillofaciale ;; Osteonecrose
Osteonecrose
épiphysaire
épiphysaire dede l’adulte; Alain.Blum; Bruni.Grignon; Frank.Bresler;Michelle. Deneuville; Patrice.Perre [[ 3131--361
l’adulte; Alain.Blum; Bruni.Grignon; Frank.Bresler;Michelle. Deneuville; Patrice.Perre
361--AA--1010
17) RADIOLOGIE ET IMIMAGERIE
17) RADIOLOGIE ET
AGERIE MÉDICALE
MÉDICALE :: Musculosquelettique
Musculosquelettique -- Neurologique
Neurologique –– Maxillofaciale,
Maxillofaciale, Infections
Infections ostéo
ostéo--
articulaires; Laurence .Pittet
articulaires; Laurence .Pittet--Barbier
Barbier [[ 3131--218
218--AA--1O1O ]] .2000
.2000
18) RADIOLOGIE ET
18) RADIOLOGIE ET IMIMAGERIE
AGERIE MÉDICALE
MÉDICALE :: Musculosquelettique
Musculosquelettique -- Neurologique
Neurologique –– Maxillofaciale
Maxillofaciale :: Affections
Affections pouvant
pouvant
simuler une tumeur osseuse: Sophie.Chagnon; Christian.Vall
simuler une tumeur osseuse: Sophie.Chagnon; Christian.Vallée.Anita.
ée.Anita. Chevalier. Salah .Qanadli. Robert.Carlier,
Chevalier. Salah .Qanadli. Robert.Carlier,
P.Lacombe [[ 3131--493
P.Lacombe
493--AA--1O1O ]]
19) RADIOLOGIE ET
19) RADIOLOGIE ET IMIMAGERIE
AGERIE MÉDICALE
MÉDICALE :: Musculosquelettique
Musculosquelettique -- Neurologique
Neurologique –– Maxillofaciale
Maxillofaciale :Maladie
:Maladie dede Paget
Paget ..
J.Malghem,B. Vande.Berg, F.Lecouvet. ,p.Maldague.2005
J.Malghem,B.
Vande.Berg, F.Lecouvet. ,p.Maldague.2005