Vous êtes sur la page 1sur 3

TUESDAY, 10 AUGUST, 2010

Sexualité, cancer du sein et qualité de vie

J'ai toujours eu une vie sexuelle satisfaisante avec mon partenaire avant d'être diagnostiqué
avec le cancer du sein. Pendant mes traitements, j'étais malade et très fatiguée et je n'avais
pas d'intérêt pour des contacts sexuels. Ça fait déjà quelques mois depuis mon opération et je
commence à retrouver de l'énergie. Depuis quelque temps j'ai l'impression que mon copain est
intéressé à reprendre des relations sexuelles. J'évite d'aborder le sujet avec lui parce que j'ai
de la difficulté de me voir comme sexy et désirable. Je suis bouleversée et je ne sais pas
comment m'y prendre.

Il est vrai que les traitements pour le cancer du sein ont des effets secondaires physiques qui freinent le
désir sexuel tels que la fatigue, les douleurs, la sécheresse vaginale, les vaginites, des nausées, etc. La
bonne nouvelle est que la plupart de ces effets disparaîtront avec la fin des traitements. Cependant,
s'ajuster aux changements liés à l'apparence du corps (réels ou perçus) et à leur l'impact sur son image
corporelle et son estime de soi peut prendre du temps.

Image corporelle

Si le traitement a causé la perte des cheveux, la perte de poids ou des changements à l'apparence du
sein, il se peut que vous vous sentiez moins féminine et moins désirable, peut-être êtes-vous-même
envahie par des sentiments de honte, de dégoût, d'embarras ou de colère. Ces réactions sont normales. Il
est d'abord important de prendre le temps nécessaire et d'utilisez vos ressources pour vous recréer une
nouvelle image de soi et trouver une nouvelle façon d'être bien dans votre féminité. Dites-vous que votre
corps, bien qu'il soit différent, conserve toute sa beauté fondamentale d'être femme!

Pour plusieurs femmes, accepter sa nouvelle image corporelle est la clé pour arriver à réapprivoiser sa
sexualité. Inspirez-vous du vécu et des réussites d'autres femmes en participant à un groupe de soutien
pour les survivantes du cancer du sein. Partager ses sentiments avec d'autres femmes qui vivent une
situation similaire peuvent s'avérer très encourageant et valorisant. Il existe également plusieurs
ressources en-ligne.
Communication

Pendant cette période d'adaptation, bien communiquer avec votre partenaire est essentielle. Partagez
ouvertement et honnêtement vos craintes, vos sentiments et vos besoins par rapport à la reprise de votre
vie sexuelle. Même si c'est difficile, il vaut mieux s'exprimer que de s'isoler avec ses sentiments.

Est-ce possible que vous évitez le contact sexuel avec votre partenaire par peur du regard qu'il portera sur
votre corps? Craignez-vous qu'il vous trouve moins attirante, endommagée, déformée, etc.? Cessez de
tenter de lire dans ses pensées! Il ne ressent pas nécessairement les mêmes sentiments que vous par
rapport à votre corps. Faites-lui connaître vos préoccupations et vos craintes et laissez-le exprimer les
siennes sans jugement. Souvent, les deux personnes du couple ont besoin d'être rassurées sur leur
pouvoir de séduction et leur niveau de désirabilité.

Reprendre les activités sexuelles

L'activité sexuelle et sensuelle peuvent favorisées l'acceptation de soi. Parmi les bienfaits, elle aide à
affirmer sa désirabilité, à reconnecter avec son corps et à vivre le plaisir d'un moment privilégié avec son
partenaire.

Voici quelques suggestions pour réapprivoiser votre sexualité (et par sexualité, ce peut être simplement
des caresses, des touchers et de l'affection avec ou sans la génitalité).

` Choisissez des moments où vous vous sentez proche de votre partenaire (peut être après une activité
de loisir, un souper romantique, etc.).

` Utilisez votre imagination : qu'est ce qui vous allume? Qu'est ce qui vous fait sentir séduisante?

` Créez un ambiance de détente et de confort en ajustant l'éclairage (lumières tamisées ou éteintes,


musique, chandelles, etc.)

` Déshabillez-vous partiellement jusqu'à ce que le malaise soit atténué. Vous pouvez choisir de porter la
lingerie, un soutien-gorge rembourré, une camisole en soie, etc.

` Expérimentez avec les différentes modes de stimulation et soyez à l'écoute de tout ce qui est agréable.
Il est possible que les sensations de plaisir physique liées au sein ne soient plus les mêmes.

` Favorisez des activités où les seins sont moins sollicités sur le plan visuel ou tactile. Mettez l'accent sur
les autres zones érogènes (tels que le cou, le dos, l'arrière des genoux, les fesses, etc.) ou trouvez-en
des nouvelles.

` Explorez de nouvelles positions et utilisez des coussins pour vous rendre plus confortable. Ainsi, la
pression serait moins accentuée sur les cicatrices, l'épaule ou sur le côté opéré si vous avez encore des
douleurs à ces régions.

` Utilisez un lubrifiant artificiel pour des problèmes de sécheresse vaginale.

2
` Communiquez de façon verbale ou gestuelle vos désirs, vos sentiments, et tout ce que vous trouvez
agréable lorsque vous faites l'amour. Il est également important de signaler à votre partenaire lorsque
vous êtes inconfortable, ressentez des douleurs ou si vous voulez arrêter, quelle qu'en soit la raison.

` Laissez-vous aller dans le moment présent, dans la chaleur de vos corps et de vos cœurs; savourez ce
contact intime avec votre amoureux.

Les défis sexuels sont aussi des occasions de croissance personnelle et d'approfondissement de l'intimité
d'un couple. Si vous trouvez ces épreuves très difficiles à surmonter, vous pouvez consulter un(e)
sexologue, qui pourrait vous aider à atteindre l'acceptation de soi et à redéfinir votre vie sexuelle en
couple.

Voici quelques ressources :

` GyneWeb : Sexualité après le cancer

` Société canadienne du cancer : Après le traitement pour le cancer du sein

` Action cancer du sein de Montréal : www.bcam.qc.ca

` Après le cancer du sein. Un féminin à reconstruire de Élise Ricadat et Lydia Taïeb, Édition Albin Michel.
2009.

Lisa Henry, B.A., M.A.


Sexologue clinicienne et psychothérapeute
Psychologues Consultants Y2

Vous avez aimé cet article ? En voici d'autres (même auteure) :

Sexual Pain And Discomfort During Sex