Vous êtes sur la page 1sur 42
EGE 0 . LA WEHRMACHT SUR LA DEFENSIVE ATLANTIKWALL ET STRATEGIE DE L’ 08 WEST BEECH ; a LES PREPARATIFS DU DEBARQUEMENT UNE NUIT EN ENFER LASSAUT AEROPOATE ALLIE DANS LA NUIT DUS AUG JUIN Isae z = JOUR J, LE DEBARQUEMENT Les PaEMIERES 24 HEURES SUR Les PLAGES 0 . iB LES TRESORS DE L’ ESPACE HISTORIGUE DE NORMAND IE Le ouiDE NUMERO REALISE EN COORDINATION AVEC STEPHANE DELOGU ~— Gun 1944 Jour-] ET ; in gratuit en Vigne Histomag4 48 ans, est fond reédacteur en chef du maga at historian la ORY Academy, ee HAPITRE o € sur ja def. FE aie | So reine MU WMT mel, 3 la fin If Hitler, Le | os | idée du choe & affronter sans pour autant résoudre Méquation_posée par Te formidable potentiel mil & : nie adverse. Pour confer « Le débarquement/sera certainement : i ‘ allies, deux facteurs doivent ér pote bates) e ERR a i pee gence attaques aérienngs et exécuté Des 4 “eplique de nature sous la proteo#ion d’un intense : Ee ee bombardemen$# auxquels participerdmm ? : mmandement la plus grande Cs aC ee : moins oulalent des esg@dres de bombardiers lourd De m@Me, il est vraisemblable CUO RE ret Cane Meee CML tr d’un rideau de nuages artificiels. ! ‘ se étendant de Pyrénées tent Incohérences et contradictions eee CT eRe eS) ri Dune part cet Sa eee Sa) Sa te ee a Palle magne 8 aa Vinitiative CCM SELES SST Bees J cc dot de eft composer ae eo pe pee tate tt mC tt eee Meee) pee eet ee eet ta eee eee Ty des défenses cétiéres. BS ea qui etait présenté ant et infranchissabe ‘Nenfueoutrement. | un trs lourd handicap. ublions pas les effets indirects de la telle incohérence qu'elle va se révéler politique d’expansion voulue par Hitler ili maintenant trois ans que Staline 1 tient bon et que la résistance acharnée