Vous êtes sur la page 1sur 1

Recommandation :

Pour pouvoir amliorer le processus de gestion des risques, et renforcer les dfaillances de celui au
sein de la TGR, nous avons prpar une liste de recommandations tir base de la norme iso 31000,
susceptibles minimiser les failles, nous citons :

- Dfinir des critres de risques tels que la nature du risque, les causes et les consquences du
risque, et spcialement lavis des parties prenante dans ce risque
- Appliquer une surveillance et une rvaluation permanente des facteurs de risques lis
lactivit pour pouvoir rduire le caractre alatoire de la probabilit des risques
- Assurer lvaluation du risque rsiduel par une chelle de cote prcise et assurer lvaluation
permanente du contrle interne
- Assurer un suivi global via des contrles periodiques couvrant lensemble des niveaux
- Pour pouvoir tre en compatibilit avec la norme, nous recommandons que le processus de
gestion des risque intgre laspect du cadre organisationnel dans son processus de gestion
des risques.

Rsultat de lvaluation du processus TGR

Aprs avoir tudi et analys le processus du management des risque de la TGR, nous avons en tir
les conclusions suivantes

Points forts :

- La dmarche adopte par la TGR est presque en cohrence avec celle de la Norme ISO 31000.
Elle est galement inspire des diverses pratiques en matire de gestion des risques
financiers.
- Le processus de management des risques voit limplication de tous les acteurs concerns.
Une communication permanente est maintenue entre tous les acteurs durant le processus.
- Le processus couvre tous les risques aussi bien les risques financiers prise seule, que la
combinaison de risques sur une zone bien dfinie : on parle leffet domino la TGR.
- La dmarche est progressive et itrative. Lensemble du processus est en cohrence avec
lactivit exerce.

Points faibles :

- Le processus ne met pas laccent sur le cadre organisationnel comme le prconise la Norme
ISO 31000. Un manque de formalisation de la dmarche est un risque, car dpendante ainsi
de personnes cls de lorganisme.
- Carence de concertation dans lapproche mthodologique de management des risques
adopte.
- Absence de mthode dvaluation de la consquence et de la vraisemblance des risques
combins