Vous êtes sur la page 1sur 24
SADMI «Rahmouni et Moussouni ont ma confiance» «J'espère qu'Ekedi sera qualifié cette semaine»
SADMI «Rahmouni et Moussouni ont ma confiance» «J'espère qu'Ekedi sera qualifié cette semaine»
SADMI
«Rahmouni et
Moussouni ont
ma confiance»
«J'espère qu'Ekedi sera
qualifié cette semaine»
HANNACHI BLOQUE
5,6 MILLIARDS
Yettou mécontent
semaine» HANNACHI BLOQUE 5,6 MILLIARDS Yettou mécontent Il s'est accroché avec Bensemra IFTICEN JETTE
Il s'est accroché avec Bensemra
Il s'est
accroché
avec
Bensemra

IFTICEN JETTE

L'ÉPONGE

BOUZIDI PRESSENTI

De notre envoyé spécial au Mozambique L DROIT VERS LE D C DERNIER CARRÉ 1-1
De notre envoyé spécial au Mozambique
L
DROIT VERS LE
D
C
DERNIER CARRÉ
1-1
Put : «On a raté la victoire»
«Je salue le courage de mes joueurs»
GONÇALVES : «ON N'EST
PAS ENCORE ÉLIMINÉS»
HAMZAOUI
BLESSÉ AU DOS

www.competition.dz DIMANCHE 17 SEPTEMBRE 2017 30 DA N°5119 ISSN 1111

QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT CAF 1-0 IL FAUDRA ALLER LA CHERCHER À TUNIS Casoni :
QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT
CAF
1-0
IL FAUDRA ALLER
LA CHERCHER
À TUNIS
Casoni : «On fera
tout pour passer»
Nekkache «On a
réussi l’essentiel»
CHENIHI
«On peut renverser
la vapeur au retour»
UN BON POINT DE PRIS  Neghiz : «Je ne suis pas satisfait» BELAÏLI :

UN BON

POINT DE PRIS

Neghiz : «Je ne suis pas satisfait»

UN BON POINT DE PRIS  Neghiz : «Je ne suis pas satisfait» BELAÏLI : «ON

BELAÏLI :

«ON MÉRITE NOTRE 1 re PLACE»

0-0
0-0
www.competition.dz Dimanche 17 septembre 2017 2 COUPE DE LA CAF  IL FAUDRA ALLER Casoni
www.competition.dz
Dimanche 17 septembre 2017
2
COUPE DE LA CAF

IL FAUDRA ALLER
Casoni opte pour
le 4-4-2
MCA
1
CLUB AFRICAIN
0
la chercher à Tunis
Stade du 5-Juillet
But :
Nekkache 9'
Chaouchi
Azzi
Boulekhoua
(Boudebouda
87')
Bouhenna
Demou
CEO
Karaoui
Amada
(Bendebka 83')
Balegh
(Seguer78')
Tekhili
Khelil
Nicolas
(Khelifi 90'+4)
Habbed
Benyahia
(Zemzimi 69')
Dekhili
Aguerbi
Abdi
Chenihi
Touka
Khalifa
Pour le rendez-vous de la
phase aller de ces 1/4 de
finale de la coupe de la CAF,
l'entraîneur en chef du
Mouloudia d'Alger, Bernard
Casoni, a opté pour le schéma
tactique du 4-4-2. Une défense
qui a vu le retour d'Azzi. L'axe
est resté le même comme
Boulekhoua qui a été maintenu
à gauche. Au milieu, le retour
de Karaoui et CEO. Le coach n'a
fait appel ni à Derrardja, ni à
Mouaden, ni encore moins à
Mansouri. Il a préféré faire
appel à Amada dans
l'animation. Pour ce qui est de
l'attaque, celle-ci verra Aouedj,
Balegh et Nekkache.

Aouedj
Ent. : Simone
Nekkache
Ent. : Casoni
Hachoud relégué
sur le banc
Terrain en mauvais état, temps frais,
affluence moyenne, arbitrage du trio
marocain Nouredine El-Jaâfari - Yahia
Nouali- Lahcen Azgaou
Averts :
CA : Benyahia 37', Khelil 62',
Tekhili 90'+3
MCA : Amada 75'
Le coach s'est exprimé à son
sujet et cela en assurant que
son capitaine était vraiment
loin du compte. Et donc, il était
normal de voir Hachoud
relégué au banc des
remplaçants contre le Club
Africain. C'est Azzi qui reprend
sa place sur le côté droit.

«May the force
be with you»,
le tifo des Chnaoua
partie de la demi-heure de jeu, le jeu
baisse de ton et à la 34', Khalifa a failli
marquer s'il n'avait pas été freiné par
Bouhenna. D'ailleurs, le joueur a
obtenu un coup franc dangereux à la
limite de la zone de réparation, mais
qui ne donnera rien au grand bon-
heur des Mouloudéens. Les Vert et
Rouge ont tenté à maintes reprise de
marquer, mais ils ne sont pas arrivés
assurer une seconde mi-temps bien
meilleure que la première qui a fait
tout de même vibrer les gradins du 5-
Juillet. Les Tunisiens ont tenté de
remonter la pente et ils ont failli le
faire. Mais, les Mouloudéens se sont
secoués et ils ont repris les rênes du
match et Balegh tente à la 52' un tir de
loin qui passe au-dessus de la trans-
versale. Azzi aurait pu ajouter le
Balegh reconduit…
Hier, les ultras du MCA ont
proposé un très joli tifo pour
envoyer ce message : " May the
force be with you, " voulant dire
Le MCA a assuré la gagne
hier soir au 5-Juillet. Le
MCA a montré un visage
rassurant pour la manche
retour. Un bon résultat qu'il
faudra préserver en allant
chercher la qualification lors
du match retour.

à le faire, et cela même avec beaucoup
: que la force soit avec toi. Les
Chnaoua ont montré leur soutien
PAR M. ZERROUKI
à leur équipe fétiche afin que
celle-ci fasse le nécessaire pour
réussir son match et surtout
valider son billet pour les demi-
finales.
d'occasions qu'ils ont ratées. Il faut
dire qu'au contraire du derby contre
le CRB, les Vert et Rouge sont rentrés
directement dans les choses sérieuses
et que ce soit Amada, Balegh,
Nekkache et même tout le groupe,
tout le monde était bien en place, bien
second et cela sur un tir qui touche le
poteau avant d'atterrir sur la tête de
Balegh qui rate le coche. A la 74',
Nekkache face au gardien a été rattra-
pé par un défenseur clubiste,
Nekkache est fauché mais l'arbitre ne
bronche pas. Le dernier quart d'heu-
re, Chaouchi sauve en deux temps sa
cage et demande aux Chnaoua de
hausser la voix pour ajouter le second
Malgré la défaite contre le
CRB, Balegh a montré de belles
choses sur le terrain du 20-
Août, ce qui a convaincu le
coach Casoni de lui faire appel
face au Club Africain hier soir.
Balegh, qui a joué un derby
algérois, a vécu aussi un derby
maghrébin entre deux clubs
voisins, le MCA d'Algérie et le
CA de Tunisie.
Le Mouloudia Club d'Alger est
rentré directement dans le vif du sujet
et a imposé son rythme aux
Tunisiens. D'ailleurs, à la 3', un centre
d'Aouedj sur Nekkache, mais le
défenseur dégage en corner. Le
Doyen donne le tempo et oblige les
Tunisiens à suivre la cadence, et ce fut
difficilement. La preuve arrive à la 9'.
Un centre de Balegh qui trouve ce
même Nekkache qui du plat du pied
met le cuir au fond des filets. Un but
qui fait vibrer les tribunes et les
Chnaoua poussent encore plus leur
équipe. Les Vert et Rouge à la
recherche du second but mettent les
bouchées doubles, mais en vain. A

… Amada aussi

décidé à mettre le feu s'il le faut pour
avoir le dernier mot. Même Chaouchi
Les Tunisiens
a répondu présent étant donné qu'il a
impressionnés
Hier au stade du 5-Juillet, les
Chnaoua ont préparé un tifo afin
de marquer leur présence en
force. Devant la beauté du tifo,
les Tunisiens sont restés bouche
bée. Ils étaient vraiment surpris
de voir le grand art des ultras du
Mouloudia Club d'Alger.
été sur deux arrêts décisifs comme ce
face-à-face à la 45'+1 où il a sauvé son
équipe d'un but tout fait. Une minute
plus tard, l'homme en noir renvoie les
22 acteurs aux vestiaires. Il était bien
sûr évident que Casoni allait deman-
der à ses capés de faire en sorte
d'ajouter le second but afin de se
mettre à l'abri. La pause citron finie, le
décor planté et revoilà les 22 acteurs
qui reviennent sur le terrain pour
but. Chenihi abattu par Chaouchi.
Cinq minutes dans le temps régle-
mentaire et Chaouchi toujours pré-
sent pour contrer les tirs des Aguerbi
et consorts. Les Mouloudéens tentent
à la 87' par un centre-tir instantané
d'Aouedj, Nekkache rate l'essentiel.
Un but de Nekkache mais refusé
pour position d'hors-jeu dans le
temps additionnel. M. Z.
Lui aussi avait été titulaire
contre le CRB et il s'est donné
à fond pour montrer à son
entraîneur qu'il est prêt à
relever le défi africain. Alors,
hier soir, le Corse a reconduit
Amada contre le Club Africain
puisqu'il a débuté la rencontre
dans la peau de titulaire.

Barnabas
sur le banc

Bagarre générale
entre le service
d'ordre et les
Tunisiens
NEKKACHE :
OULD-ALI rend visite au Doyen
Le service d'ordre algérien a
trouvé du mal pour calmer les
ardeurs des supporters
tunisiens qui étaient hors d'eux
«Le plus important,
c'est de gagner»
L'attaquant du
Mouloudia Club d'Alger,
Alors que tout le monde a
songé qu'il était possible que
le coach lui fasse confiance
contre le Club Africain et cela
même s'il n'a pas montré
grand- chose contre le Chabab,
l'entraîneur en chef du MCA n'a
pas voulu s'aventurer et
Barnabas a commencé la
rencontre sur le banc des
remplaçants.
et qui ont fait un gros tapage. Il
a fallu un long moment pour les
remettre à l'ordre.

KSK a tenu
un discours
avant le match
Au milieu du terrain, Kamel Kaci-
Saïd, le directeur sportif du MCA,
Nekkache, revient sur cette
belle victoire et ce joli but
qui a permis au Doyen
de prendre ce petit
avantage pour croire
encore et plus fort en
ses chances de passer
en demi-finales.
Nekkache a malmené la
défense du Club Africain
qui a beaucoup souffert pour
le retenir. Le joueur revient

a tenu un discours devant ses
sur cette rencontre pour dire
ceci : "Ce fut un match
difficile. Sincèrement, l'état du
terrain nous a beaucoup
affectés. On aurait pu donner
plus que ça. Ceci dit, on a
gagné et c'est le plus
important. En fait, après la
défaite concédée devant le
CRB, on n'avait pas d'autres
choix que de rectifier le tir. On
Dans la soirée de vendredi,
le ministre de la Jeunesse
et des Sports El-Hadi Ould-
Ali a rendu visite à l'équipe
mouloudéenne pour
l'encourager et la motiver
à réaliser un bon résultat
face au Club Africain, dans
le match des quarts de
finale de la coupe de la
CAF. C'est vers les coups
de 19h30 que le ministre
de la Jeunesse et des
Sports est arrivé au lieu
d'hébergement de l'équipe
mouloudéenne au
complexe sportif d'Ain
Benian. Le président Zaid
Ladj et le directeur général
sportif étaient à l'acceuil
du ministre. Avant de dîner
avec l'équipe du MCA, Hadi
Ould Ali s'est adressé aux
joueurs pour les
encourager et les motiver
pour réussir leur match :
joie et du plaisir à la fin du
match", dira le ministre de
la Jeunesse et des Sports
aux camarades du
capitaine Faouzi Chaouchi.
Hadi Ould Ali a eu une
discussion avec le
président Ladj, Kaci-Said
et même avec l'entraîneur
Bernard Casoni.
Avant de quitter les lieux,
les responsables du MCA
ont invité le ministre à
dîner avec eux dans une
bonne ambiance ; les
joueurs semblaient hyper-
motivés pour réussir leur
match face au Club
Africain. Il faut signaler
que ce n'est pas la
première fois qu'Ould Ali
rend visite à la délégation
mouloudéenne ; à chaque
fois que l'équipe joue un
match international à
Alger et même lorsque
l'équipe se déplace à
l'étranger, il est toujours
présent à l'aéroport
international d'Alger.
500 fans du Club
Africain présents
joueurs avant le coupe d'envoi,
histoire de les sensibiliser et les
motiver afin qu'ils sortent le
grand jeu pour faire le pas qu'il
faut dans cette quête des demi-
finales.
ne pouvait pas rater l'occasion
pour gagner pour notre public
et hamdoulah, on a pu réussir
même si c'est avec un seul
but, le plus important
c'est qu'on n'a pas
encaissé. Je ne cache
pas qu'il y avait
vraiment la possibilité
de marquer encore
plus, mais bon, ça reste
un bon score et Incha Allah
on assurera lors du match
retour." Donc, pour Nekkache,
gagner par un but à zéro est
mieux que de faire un 2 à 1.
Pour lui, le plus important
c'était de gagner et il faudra
maintenant faire le nécessaire
pour assurer en Tunisie.
Il y avait environ 500
supporters du Club Africain
qui ont fait le déplacement à
Alger pour suivre le match
aller de leur équipe
préférée. Ils ont pris place
dans les gradins qui leur ont
été réservés. Il faut dire que
les Tunisiens du CA ont voulu
faire le déplacement avec
l'espoir de voir leur club
faire l'essentiel à Alger.
D'ailleurs, il dira dans ce sens :
"On doit avoir la même
hargne et la même
détermination pour réussir le
"Vous n'allez pas
représenter le MCA, mais
l'Algérie. Le peuple attend
beaucoup de vous. Vous
allez nous procurer de la
M. Z.
pari."
M. Z.
www.competition.dz Dimanche 17 septembre 2017 COUPE DE LA CAF 3 Casoni : «On fera tout

www.competition.dz

Dimanche 17 septembre 2017

COUPE DE LA CAF

3

COUPE DE LA CAF 3
Dimanche 17 septembre 2017 COUPE DE LA CAF 3 Casoni : «On fera tout POUR SE
Dimanche 17 septembre 2017 COUPE DE LA CAF 3 Casoni : «On fera tout POUR SE
Dimanche 17 septembre 2017 COUPE DE LA CAF 3 Casoni : «On fera tout POUR SE

Casoni : «On fera tout POUR SE QUALIFIER»

DE LA CAF 3 Casoni : «On fera tout POUR SE QUALIFIER»  Chaouchi dans son



Chaouchi dans son jour

Dans la soirée d'hier, le gardien de but Faouzi Chaouchi qui a hérité du brassard de capitaine a été exemplaire, que ce soit dans son rôle de gardien ou celui de capitaine. Hier, Chaouchi était dans son grand jour et a participé à cette victoire de son équipe.

PAR M. ZERROUKI

«Aujourd'hui, on a assisté à un beau match. On a étouffé l'adversaire dans la première demi-heure du match où on aurait pu marquer un second but. Ceci dit, 1 à 0 reste un bon score. Cela va nous permettre de croire très fort en nos chances de réussite. Ce qui est sûr, c'est qu'on ira à Tunis avec des ambitions. Après la défaite contre le CRB, il fallait réagir et on l'a fait. On a procédé avec le 4-4-2 qui s'est transformé par la suite en 4-3-3. On a fait ce qu'il fallait devant un Club Africain qui reste une bonne équipe. Maintenant, on va se concentrer sur notre match de mardi contre l'O Médéa pour bien le négocier. On n'apportera pas beaucoup de changements comme ce fut le cas contre le CRB, mais on laissera au repos quelques joueurs pour qu'ils soient au top lors de la seconde manche. Ce qui m'a fait grand plaisir, c'est ce public formidable que je viens de découvrir, car ce fut la première fois qu'on évolue devant nos supporters. C'est un atout majeur pour nous pour la suite des débats. En tout cas, pour ce qui est du match retour, je dirais que ce ne sera pas facile, mais on fera tout pour revenir avec la qualification. Je salue les Chnaoua pour ce grand soutien, c'est formidable."

M. Z.

Il a trouvé son onze

A la recherche de son équipe-type,

l'entraîneur du MCA Bernard Casoni a

aligné une équipe qui a fait mal d'entrée et tout le monde est confiant concernant le rendez-vous de la phase retour. Car, vu le rendement proposé par ce Mouloudia, il a toutes les chances pour assurer la qualification chez les Tunisiens. Hier, Casoni a demandé onze guerriers et

il a eu plein les yeux. D'abord, avec un

Chaouchi des grands jours qui a été au

top du top de sa forme et a poussé son équipe à mettre le feu sur le carré vert. La défense, malgré quelques erreurs, comparativement aux derniers rendez- vous, Bouhenna, Demou, Azzi et Boulekhoua ont assuré un maximum. Au milieu, CEO a assuré dans son rôle de sentinelle, alors que Karaoui et Amada ont apporté beaucoup dans la récupération et aussi en attaque. Tout le

monde a joué le jeu et assuré dans son rôle. Il faut dire que l'attaque a été au

CHENIHI : «On peut renverser la vapeur au retour»

L'attaquant algérien du Club Africain, Brahimi Chenihi, lors des déclarations qu'il nous a accordées en marge de la rencontre face au MCA, semble confiant quant à décrocher le billet qualification aux demi- finales de la coupe de la CAF, lors de la deuxième manche qui aura lieu le 26 septembre à Tunis. "On a mal entamé le match où nous avions encaissé un but très tôt dans la partie. One ne s'attendait pas à ce scénario. Malgré les nombreuses occasions que nous avons créées, on n'a pas su les concrétiser pour remettre les pendules à l'heure. Il nous reste encore le match retour qui se jouera à Tunis dans moins de dix jours. On va se préparer comme il se doit pour cette rencontre décisive et on compte sur l'apport de nos supporters pour décrocher notre qualification pour les demi- finales de cette compétition continentale. Les stades

algériens me manquent énormément et cela fait un grand plaisir que je retrouve l'ambiance du stade du 5- Juillet. Je profite de cette occasion pour remercier et saluer les supporters du Mouloudia Club d'Alger pour l'ambiance qu'ils ont créée dans les gradins et aussi pour leur fair-play", a déclaré Brahim Chenihi. Interrogé sur son avenir avec le Club Africain, l'ancien joueur du MC El- Eulma nous a fait savoir qu'il a reçu des contacts de clubs européens notamment de la Ligue 1 française. "J'ai des contacts avec des clubs européens et précisément avec des clubs de la Ligue 1 française dont je ne peux pas dévoiler les noms. J'ai chargé mon manager de s'occuper des négociations et en principe, je rejoindrai un club de Ligue 1 française lors du prochain mercato", a-t-il conclu.

M. Z.

lors du prochain mercato", a-t-il conclu. M. Z. SIMONE : «Casoni m'a surpris avec sa tactique»

SIMONE :

«Casoni m'a surpris avec sa tactique»

L'entraîneur du Club Africain, Marco Simone, s'est dit surpris par le schéma tactique adopté par le coach du Mouloudia, Casoni. "Je suis surpris par la tactique de jeu de Casoni. J'ai visionné les matchs du Mouloudia en championnat et je ne m'attendais vraiment pas à un tel schéma tactique. Le MCA possède de très bons attaquants qui peuvent faire la différence à n'importe quel moment, sans oublier le gardien Chaouchi qui a réalisé un grand match et qui a sauvé son équipe de plusieurs buts. Perdre sur un score d'un but à zéro au match aller, je pense que c'est un bon résultat et rien n'est encore perdu pour nous. Maintenant, on doit oublier cette rencontre et bien préparer la manche retour. Avec l'apport de notre public, je suis persuadé qu'on réalisera un grand match à Tunis", a-t-il déclaré. Concernant son avenir à la tête du Club Africain, Simone n'a pas manqué d'afficher son souhait de poursuive l'aventure avec les Clubistes. "Je suis sur la sellette comme tous les entraîneurs du monde, mais je veux bien rester au CA et réaliser un bon parcours avec cette équipe."

M. Z.



Boulekhoua

sort blessé

Avant la fin du match, Boulekhoua s'est trouvé contraint de céder sa place à Boudebouda car il boitait sur le terrain. Boudebouda jouait ses premières minutes avec le MCA cette saison. Car, depuis l'entame de la saison, Boulekhoua a su préserver sa place au chaud.



Derradji dans

les tribunes

L'ex-star de la sélection tunisienne, Oussama Derradji, qui est le meneur de jeu du Club Africain, était vraiment déçu, car il était dans les vestiaires pour suivre le match entre son équipe du Club Africain et le MCA.

top aussi et n'était l'état de la pelouse, Balegh, Aouedj et Nekkache auraient pu faire encore mieux. En tout cas, à partir du match d'hier soir, on peut dire que Casoni tient son onze et c'est avec lui qu'il va se montrer la semaine prochaine à Tunis pour valider son billet pour les demi-finales. Ce qui est sûr, c'est que le Doyen a fait son boulot hier et les Chnaoua vont tous être derrière cette équipe pour passer au carré d'as.

M. Z.



19h30, les joueurs du CA foulent la pelouse sous les sifflets

Avant le coup d'envoi de la rencontre entre le MCA et le Club Africain, plus précisément à 19h30, les Tunisiens sont rentrés sur le carré vert du 5- Juillet pour prendre la température. Les joueurs du Club Africain sont rentrés sous les sifflets. Les Chnaoua ont tenu à montrer qu'ils étaient bien là pour soutenir leur équipe de toujours afin que celle-ci prenne le dessus dans ce match aller des 1/4 de finale de la coupe de la CAF.



Les Mouloudéens ont promis à Merbouha de gagner le match

Avant l'entame de la rencontre entre le MCA et le Club Africain, la petite Merbouha, qui est une grande fan du Mouloudia d'Alger, a rendu visite aux joueurs sur le terrain pour leur souhaiter bonne chance. Les camarades du capitaine Hachoud ont promis à la petite de faire tout ce qu'il faut afin de gagner la rencontre.

BALEGH :

«On a fait l'essentiel»

Personne ne sera surpris

s'il devient le chouchou des Chnaoua. Après le beau visage proposé hier soir au 5-Juillet, les Mouloudéens croient désormais très fort en les qualités de Balegh qui peut être d'une grande aide au Doyen. Pour ce qui est du match contre le Club Africain, Balegh déclare :

"Dommage que l'état du ter- rain a été catastrophique. Cela nous a vraiment handi- capés. Ceci dit, on a réussi

à gagner ce match et c'est

le plus important. Le Club Africain est une bonne équi- pe, mais elle n'est pas invincible. On peut passer au prochain tour. Pour le

faire, il faut assurer lors de la prochaine confrontation. Maintenant, il faut marquer

à Tunis. Ce n'est pas parce

qu'on a marqué qu'on va y aller pour subir le jeu. Bien au contraire, on va se don- ner à fond, attaquer et mar- quer pour revenir avec le billet qualificatif au pro- chain tour. Ce sera compli- qué, mais on peut le faire et incha Allah on va le faire."

EL-MOUEDEN:

«Je respecte le choix

du coach»

L'attaquant du MCA Abdallah El-Moueden n'a pas été retenu dans les 18 convoqués face au Club Africain.

Bernard Casoni et même les autres membres du staff technique n'ont pas été convaincu par la

prestation du joueur du PAC lors du derby algérois face au CRB. C'est la raison pour laquelle El Moueden n'a pas été convoqué par le technicien français qui a préféré Aouedj et Mansouri évoluant au même poste.

Même s'il était déçu de ne pas jouer son premier match international avec le Mouloudia d'Alger, Abdallah El Moueden reste optimiste quant à son avenir pour s'imposer dans l'équipe de Casoni. Avant le coup d'envoi du match contre le Club Africain, nous avons eu une

discussion avec l'attaquant mouloudéen qui nous dira à propos de sa mise à l'écart par son entraîneur :

"C'est vrai que j'aurais aimé jouer ce match de coupe de la CAF, mais le coach en a décidé autrement. Je dois respecter son choix et travailler durement pour montrer que je mérite une place dans l'équipe. Je dois prendre cette non- convocation dans le bon sens, car il y a beaucoup de matches qu'on va jouer cette saison ; je sais que tôt au tard je serai parmi les onze et je ferai tout pour gagner une place de titulaire. Donc, c'est à moi de travailler durement à l'entraînement et de m'imposer. Je profite de cette occasion pour souhaiter bonne chance à mon équipe pour arracher la qualif avant le match retour à Tunis."

M. Z.

www.competition.dz Dimanche 17 septembre 2017 4 LIGUE DES CHAMPIONS AFRICAINE De notre envoyé spécial au
www.competition.dz
Dimanche 17 septembre 2017
4
LIGUE DES CHAMPIONS AFRICAINE
De notre envoyé spécial au Mozambique : Anis S.
Paul Put
a écarté
3 joueurs
Ferroviario de Beira
USMA
1
1
Stade Estadio Ferroviario
(Mozambique)
Buts :
USMA : Darfalou (63')
Ferroviario de Beira : Chellito (90')
Manyatera
Morais
(Feremba 81')
Cufa
Agida
Sebastiao
Antonio
Nyirenda
Kanda
Ugwu
(Chelitto 61')
Fernandes
Jose Correira
Ent. : Gonçalves
Zemmamouche
Chafaï
Abdellaoui
Meftah
Benmoussa
Benkhemassa
Benguit
Koudri
Hamzaoui
(Hammar 38')
Meziane
(Cherifi 90+2')
Darfalou
(Sidibe 78')
Ent. : Put
Afin de composer son
groupe de 18 joueurs,
le premier respon-
sable de la barre tech-
nique usmiste était
obligé d'écarté trois
joueurs. Paul Put s'est
ainsi passé des ser-
vices d'Ismaïl
Mansouri, Ilyes Yaïche
et Mohamed
Benkablia. Ces der-
niers ont été sacrifiés
et se sont contentés
de suivre la rencontre
du début jusqu'à la fin.
Trois
L'USMA FONCE VERS
Averts :
Ferroviario de Beira : Agida (19')
USMA : Abdellaoui (4')
LE CARRÉ D’AS
Affluence nombreuse, temps chaud,
pelouse en mauvaise état.
Arbitres : MM. Nampiandraza,
Andrianantenaina et Mahamadou.
changements Afin d'aligner ses
joueurs les plus en
forme, l'entraîneur
usmiste, Paul Put a
effectué trois change-
ments au sein de son
onze de départ par
rapport à l'équipe qui
a joué le dernier
match de championnat
face à Tadjenanet.
Chérifi, Beldjilali et
Benkablia ont cédé
leurs places à
Benmoussa, Koudri et
Derfelou.
Affluence
Film du match
Les Rouge et Noir ont réussi à revenir avec un point précieux du
nombreuse
5' Coup franc de Nyirenda des
20
mètres, mais la balle finit dans
les bras de Zemmamouche.
27' Darfalou, bien servi d'une
balle en profondeur, rate l'occa-
sion d'ouvrir le score.
33' Fernandes reprend un
centre de la tête, mais
Zemmamouche s'est interposé.
47' Contre-attaque rapide
menée par Darfalou qui trompe
le gardien et sert Meftah. Ce der-
Mozambique et se mettent ainsi dans les meilleures conditions avant le
match retour. La première mi-temps était équilibrée. Les deux équipes ont
eu des occasions, mais l'USMA aurait pu faire la différence.
Les Rouge et Noir ont
eu les occasions les plus dan-
gereuses, mais n'ont pas su
faire la différence face à une
bonne défense adverse. Ce
nier se rate et touche le poteau.
61' Contre-attaque de
l'USMA, Koudri se retrouve seul
face au gardien, mais ne cadre
pas son tir.
62' Darfalou tente un tir des
sont les joueurs de
Ferroviario de Beira qui lan-
cent les hostilités à la 5’ où
Nyirenda obtient un coup
franc intéressant à 20 mètres
des buts. Le joueur tente un
tir direct, mais
Cette situation a obligé Paul
Put à revoir ses plans et à
faire entrer Ziri Hammar. Les
Rouge et Noir ont fait une
bonne mi-temps, même si le
jeu s'est surtout concentré au
milieu de terrain et qu'il y a
eu quelques déchets dans le
jeu. Les joueurs ont ainsi
rejoint les vestiaires sur le
score de zéro partout.
La rencontre d'hier a
connu une grande
affluence de la part
des supporters de
Ferroviario de Beira. Le
stade était plein et
tout le monde voulait
suivre cette rencontre
des quarts de finale
de la Ligue des cham-
pions africaine face à
l'USMA. En tout cas,
une bonne ambiance
régnait au Estadio
Ferroviario.
Une poignée
de supporters
usmistes
25
mètres qui est finalement
repoussé par le gardien.
63' Darfalou accélère, dépasse
les défenseurs adverses et trom-
pe le gardien. Il marque le pre-
mier but de la rencontre.
90' Chellito égalise grâce à
une tête.
Zemmamouche s'interpose.
Les Rouge et Noir ont riposté
vingt minutes plus tard grâce
Surpris à la dernière
minute
Le discours du coach dans les
à Darfalou, qui rata l'ouvertu-
vestiaires semble avoir moti-
re du score après avoir bien
Arrivée au stade
à 13h
été lancé en profondeur. La
première mi-temps a surtout
été marquée par la sortie
d'Okacha Hamzaoui qui n'a
pas pu aller au terme du
match à cause de douleurs
ressenties au dos après un
contact avec un adversaire.
vé les joueurs, puisqu'en
seconde période, les Usmistes
ont montré un meilleur visa-
ge et ont réussi une belle
prestation. Dès la 47e minute,
Darfalou lance rapidement
une contre-attaque et sert
Meftah qui touche le poteau.
Le gardien est battu, mais
Mohamed Rabie a raté son
tir. Un quart d'heure plus
tard, c'est Koudri qui se rate
aussi. Finalement, la solution
est venue d'une inspiration
d'Oussama Darfalou, qui a
pris de vitesse la défense
adverse (63') et a ouvert le
score. Un but mérité pour
l'USMA qui arrive à trouver
la faille après une heure de
jeu. Il faut dire que les Rouge
et Noir étaient motivés pour
faire la différence lors de ce
match aller et ainsi être dans
les meilleures conditions
avant le retour qui se dérou-
lera à Alger. Cependant,
après avoir marqué le pre-
mier but, les Rouge et Noir
ont beaucoup reculé, ce qui a
mis une grosse pression sur
Mohamed Amine
Zemmamouche. Les défen-
seurs usmistes ont tenté de
faire face aux assauts des
attaquants de Ferroviario. Et
finalement, à la 90e minute
de jeu, le joueur entré en
seconde période, Chellito,
inscrit l'égalisation. Un scéna-
rio difficile pour Paul Put et
ses hommes qui voient les
trois points leur échapper à la
dernière minute, alors que
tout semblait réglé. Toutefois,
le point arraché hier sera
important avant le match
retour. Signalons, enfin, que
l'USMA a eu la tâche difficile
en Mozambique, surtout avec
l'état de la pelouse et les
Algérois devront maintenant
réussir le minimum au pro-
chain match afin de se quali-
fier pour les demi-finales et
mettre toutes les chances de
leurs côtés pour jouer le titre.
A. S.
Ils étaient quelques
supporters de l'USM
Alger à avoir fait le
déplacement hier au
Estadio Ferroviario
afin d'encourager leur
équipe de cœur. Les
joueurs étaient
d'ailleurs heureux de
les voir au stade.
Le
thermomètre
affichait 27°
Les Rouge et Noir sont arrivés au
Estadio Ferroviario, lieu de la ren-
contre d'hier, à 13h. Ils ont pris
toutes les précautions afin d'être
en avance pour le match et se
concentrer uniquement sur leur
prestation.
GONÇALVES :
La délégation
escortée jusqu'au
terrain
«Le but nous a
perturbés, mais
on a su revenir»
Le temps était idéal
hier au Mozambique.
Le ciel était dégagé et
il faisait beau, le ther-
momètre affichait 27
degrés et il faisait un
peu chaud. Les joueurs
étaient soulagés de
voir que le temps était
idéal pour jouer cette
rencontre.
Afin d'assurer la sécurité de l'équi-
pe usmiste, les autorités locales
ont escorté Oussama Darfelou et
ses co-équipiers jusqu'au stade et
ne les ont pas lâchés avant leur
entrée sur le terrain. Le trajet
s'est déroulé dans de très bonnes
conditions, au plus grand plaisir
de la délégation.
Hamzaoui sort
L'entraîneur de Ferroviario de Beira, le
Portugais, Rogerio Gonçalves, s'est exprimé sur le
sur blessure
match nul d'hier : "Il est vrais que l'on a mal enta-
mé le match. On était en difficulté au début et on
a eu beaucoup de mal. Cependant, on a réussi à
Échauffements
45 minutes avant
le match
se relancer au fur et à mesure. Ensuite est venu le
but de l'USMA qui nous a perturbés. On a conti-
nué à se battre et ça a finalement porté ses fruits,
puisqu'on a réussi à marquer un but. Je pense que
les changements que j'ai faits étaient judicieux et
je suis satisfait du rendement de l'équipe. Les
Arrivée au stade une heure avant
le début de la rencontre, l'équipe
usmiste est restée un quart d'heu-
re dans les vestiaires pour se pré-
parer avant de se diriger vers le
terrain où l'échauffement a débuté
45 minutes avant la rencontre.
joueurs étaient bons sur le terrain, mais on a du
travail à faire. Maintenant, on doit penser au
match retour où on devra se donner à fond afin
de réussir à arracher la qualification."
Aligné en titulaire lors
de la rencontre d'hier,
Okacha Hamzaoui a dû
céder sa place à la
38e minute de jeu.
Victime d'un choc avec
un défenseur adverse,
le joueur a ressenti
des douleurs au dos et
le premier respon-
sable de la barre tech-
nique usmiste a déci-
dé de le faire sortir en
le remplaçant par
Hammar.
A. S.

www.competition.dz Dimanche 17 septembre 2017 LIGUE DES CHAMPIONS AFRICAINE 5  De notre envoyé spécial

www.competition.dz

Dimanche 17 septembre 2017

LIGUE DES CHAMPIONS AFRICAINE

5

Dimanche 17 septembre 2017 LIGUE DES CHAMPIONS AFRICAINE 5  De notre envoyé spécial au Mozambique

De notre envoyé spécial au Mozambique : Anis S.

5  De notre envoyé spécial au Mozambique : Anis S. PAUL PUT : “ demi-finale

PAUL PUT :

demi-finale de la prestigieuse com- pétition continentale, mais l'entraî- neur Paul Put reste vigilant en
demi-finale de la prestigieuse com-
pétition continentale, mais l'entraî-
neur Paul Put reste vigilant en affir-
mant que la qualification n'est pas
encore acquise. "Il est vrai qu'on a
pris une bonne option pour la quali-
fication, mais elle n'est pas encore
acquise. Ainsi, on doit être vigilants
au match retour et surtout ne pas
tomber dans le piège de la facilité
pour éviter une mauvaise surprise.
Je suis persuadé que cette équipe du
Ferroviario de Beira est capable de
nous créer des difficultés à Alger, on
devra donc ne pas la sous-estimer
pour valider notre billet qualificatif
pour la demi-finale de la Ligue des
champions africaine", a-t-il conclu.
A. S.

C'EST UN RÉSULTAT

PROBANT

Lors de la conférence de presse à l'issue de la rencontre face au Ferroviario, Paul Put s’est dit satisfait du résultat vu les conditions dans lesquelles ont évolué ses joueurs, entre autres le très mauvais état de la pelouse d'Estadio do Ferroviario.

«Je crois qu'on a raté la victoi- re vu la physionomie de la ren- contre. On aurait pu gagner, mal- heureusement, on n'a pas su profiter des nombreuses occasions franches qu'on a eues durant la rencontre, notamment en première mi-temps où on aurait pu facilement plier le match. Il n'en demeure pas moins que c'est un résultat probant. Ce n'est pas évident d'imposer le nul à une bonne équipe du Ferroviario de Beira qui négocie bien ses matchs dans son antre. Je suis satisfait du résultat et je crois qu'on a pris une très bonne option pour la qualifica- tion en demi-finale de la Ligue des champions africaine", dira le coach usmiste.

«Je salue le courage de mes hommes» Le technicien belge a salué le coura- ge de ses joueurs qui ont fait un match solide : "Franchement, mes joueurs sont à saluer parce qu'ils ont fait un match solide. Ils ont défié toutes les conditions, notamment la mauvaise pelouse du stade et ont pu relever le défi face à une bonne équipe du Ferroviario. Je suis satis- fait de leur prestation. Je suis aussi content parce qu'ils ont fait un match d'hommes."

«On devra être vigilants au match retour» Certes, son équipe a franchi un grand pas vers la qualification en

La LFP a répondu favorablement à la direction du club

USMBA-USMA reporté au 26 septembre

à la direction du club USMBA-USMA reporté au 26 septembre La direction de l'USMA a envoyé

La direction de l'USMA a envoyé une correspondance à la Ligue de football profes- sionnel pour lui deman- der de reporter le match de la 4e journée de la Ligue 1 Mobilis face à l'USM Bel-Abbès, prévu ce mardi 19 septembre, comme nous l'a d'ailleurs révélé le manager général Rachid Malek à l'issue du der- nier match du cham- pionnat face au DRB Tadjenanet. Si les res- ponsables du club algé- rois ont envoyé cette requête à la LFP, c'est parce qu'il est pratique- ment impossible pour les joueurs d'enchaîner un autre match et un

déplacement à la ville de Bel-Abbès après avoir disputé hier un match d'une grande intensité face à Ferroviario Beira, sur- tout quand on sait que la délégation usmiste regagnera ce matin le pays après un long voyage de plusieurs heures. Finalement, la structure de Mahfoud Kerbadj a répondu favo- rablement à la direction de l'USMA puisque ladite confrontation a été bel et bien reportée. Elle aura lieu la semaine prochaine le mardi 26 septembre, a-t-on appris auprès du site officiel de la Ligue de football pro- fessionnel. Une bonne

nouvelle qui ne pourra que réjouir les Rouge et Noir, notamment le staff technique du club, à sa tête l'entraîneur Paul Put. Il est à noter que le coup d'envoi du match opposant l'USM Bel- Abbès à l'USMA est fixé à 17h et aura lieu au stade 24-Février de Bel- Abbès.

Les joueurs resteront concentrés sur Ferroviario Beira Maintenant qu'ils ne disputeront pas de match de championnat au milieu de la semaine en cours, les joueurs pourront donc rester concentrés sur le match

retour des ¼ de finale de la Ligue des cham- pions africaine face à Ferroviario Beira, prévu le 23 septembre au stade 5-Juillet. Cela permettra également au staff tech- nique du club de pro- grammer un mini-stage en fin de semaine qui devrait avoir lieu au Centre technique natio- nal de Sidi Moussa afin de préparer l'important rendez-vous de samedi dans les meilleures conditions, tout en espé- rant que les coéquipiers de Benmoussa valide- ront le billet qualificatif pour la demi-finale de la prestigieuse compéti- tion continentale.

A. S.

Balade la matinée

Pour se changer les idées, le premier responsable de la barre technique usmiste a décidé de laisser un peu de temps à ses poulains. Oussama Darfalou et ses coéquipiers enn ont profité pour faire une balade à l'hôtel Golden Peackok. Il y régnait une bonne ambiance et les joueurs ont ainsi pu décom- presser avant la rencontre de l'après-midi.

Mamelodi Sundowns-Wydad Athletic Club, aujourd'hui à 15h

Les regards braqués sur Pretoria

En cas de qualification à la demi-finale de la Ligue des champions africaine, les Rouge et Noir de l'USMA affronteront le vainqueur du match opposant le représentant sud-africain Mamelodi Sundowns à son homologue marocain Wydad Athletic Club. Le match aller des 1/4 de finale de la compétition entre ces deux équipes aura lieu cet après-midi à 15h, soit 14h heure algérienne, au stade Lucas- Masterpieces-Moripe de Pretoria. C'est donc avec un grand intérêt que les Usmistes suivront ledit match. Quant à l'entraîneur Paul Put, il ne devrait pas rater l'occasion de le suivre lui aussi car l'une des deux équipes serait le prochain adversaire de l'USMA lors de l'épreuve africaine en cas de qualification.

Les Usmistes souhaitent affronter le Wydad Les Usmistes, que ce soit le staff technique du club, les joueurs, les dirigeants ou les supporters, souhaitent affronter le Wydad Athletic Club en demi-finale de la Ligue des champions africaine. Les raisons sont simples : les joueurs éviteront un long voyage en Afrique du Sud, la direction du club aura moins de dépenses financières et les supporters pourront se déplacer en masse au royaume chérifien pour assister à la confrontation. Dans tous les cas, les deux clubs voisins - l'USMA et le Wydad Athletic Club - devront se qualifier aux dépens de Ferroviario Beira et Mamelodi Sundowns pour donner lieu à un grand derby maghrébin, comme le souhaite tout le monde. Rappelons que l'USMA jouera la double confrontation de la demi- finale de la Ligue des champions africaine, en cas de qualification, le 30 septembre et le 20 octobre prochains.

A. S.

www.competition.dz

Dimanche 17 septembre 2017

6

LIGUE 1 MOBILIS

Dimanche 17 septembre 2017 6 LIGUE 1 MOBILIS 750 millions Entrée de 5,6 milliards dans le
Dimanche 17 septembre 2017 6 LIGUE 1 MOBILIS 750 millions Entrée de 5,6 milliards dans le

750 millions

Entrée de 5,6 milliards dans le compte du club

Hannachi refuse toujours de restituer le chéquier

Oukaci, Raïah et Yettou peuvent-ils continuer à jouer ensemble ?

L'entraîneur Mourad Rahmouni va certainement revoir le placement de certains de ses joueurs lors des rencontres à venir. Il n'y a pas que la défense qui n'a pas bien fonctionné en ce début du championnat, mais même le milieu de terrain des Jaune et Vert n'a pas été à la hauteur. Oukaci, Raïah et Yettou ont d'énormes potentialités, mais ils sont beaucoup plus défensifs qu'offensifs, ce qui obligera le staff technique des Canaris à apporter des changements notamment lorsque l'équipe évolue à domicile. Il ne pourra pas continuer à jouer avec trois milieux défensifs à domicile surtout qu'il ne dispose pas d'un véritable meneur de jeu. Boukhenchouche a donné entière satisfaction à ce poste, mais il ne fait que dépanner en attendant que la direction recrute un vrai meneur de jeu au prochain mercato hivernal.

recrute un vrai meneur de jeu au prochain mercato hivernal. Yettou déçu par son changement Remplacé

Yettou déçu par son changement

Remplacé par le jeune Renai au début de la deuxième mi- temps, Nassim Yettou n'a pas du tout apprécié son changement. Il l'a fait savoir à sa manière en gesticulant au moment où il rejoignait les vestiaires. Son mécontentement est dû à son souhait d'aider ses partenaires sur le terrain. Il faut dire que Yettou a toujours fait preuve de discipline et de sérieux depuis qu'il a rejoint l'équipe kabyle au mois de juin 2016. Il faut dire que son remplacement face au PAC n'a pas arrangé les affaires de son équipe étant donné que le jeune Renai n'a pas apporté le plus attendu de lui. La saison dernière, il était remplaçant lors des premières journées du championnat, mais il a réussi à devenir par la suite une pièce maîtresse sur l'échiquier des Canaris. Il a été régulier et c'est grâce à lui que l'équipe est revenue avec les trois points de la victoire de son déplacement à Blida en inscrivant le troisième but quelques minutes seulement après l'égalisation de Frioui. N. B.

PAR N. BOUMALI
PAR N. BOUMALI

pour qualifier

EKEDI

Plus d'un mois après sa destitution, l'ancien président Mohand-Chérif Hannachi continue à faire parler de lui. Non seulement il a interjeté un appel pour annuler les décisions prises par l'assemblée des actionnaires le 7 août dernier, mais il refuse aussi de restituer le chéquier du club à la nouvelle direction.

centimes chacun après leur précieuse victoire face à l'USMB.

Blocage En refusant de restituer le chéquier du club, l'ancien prési- dent ne fait que mettre les bâtons dans les roues aux nouveaux diri- geants. Il a du mal à se remettre de la manière avec laquelle il a été éjecté de son poste après un règne de 24 ans sans partage, ce qui l'a poussé à interjeter un appel en justice pour annuler le PV de l'assemblée des actionnaires tenue le 07 août dernier et a refusé de restituer le chéquier du club. Mais cela risque de perturber la bonne marche de l'équipe surtout que les joueurs attendent depuis plu- sieurs mois pour toucher leur argent. Le président du directoire les a ras- surés la veille de la rencontre face au PAC, mais si Hannachi ne restitue pas le chéquier du club, ils devront patienter encore pour toucher leur argent. Sa plainte sera traitée par la Chambre de commerce du tribunal de Tizi Ouzou le 4 octobre prochain et les dirigeants ne peuvent même pas l'obliger à rendre le chéquier du club avant cette date puisque l'affaire de sa destitution est toujours en justi- ce. En attendant d'avoir accès au compte du club, les dirigeants doi- vent se montrer convaincants avec les joueurs concernant leur argent. N. B.

Selon une source proche de la direction, les dirigeants doivent déposer au moins une caution de 750 millions de centimes pour qualifier le Camerounais Steve Ekedi. Il a touché deux mensualités à la signature de son contrat et les dirigeants doivent présenter une caution de 4 salaires (750 millions de centimes) au lieu de 6 comme l'exigent les règlements étant donné qu'il a déjà perçu deux salaires. Sa mensualité est de 192 millions de centimes et cela sans parler des autres primes. Le championnat a commencé depuis près d'un mois et il n'a fait aucune apparition officielle à cause de sa non- qualification. La faute ne lui incombe pas puisque l'ancienne direction n'a rien fait pour le qualifier dans les délais.

Bien que le prési- dent du directoire Hamid Sadmi ait appelé les sup- porters à le lais- ser tranquille tout en lui demandant de laisser la JSK tranquille, celui-ci tente par tous les moyens de bloquer les nouveaux diri- geants. La preuve, d'après une source digne de foi, les caisses du club ont été renflouées par une somme importan- te qui est de 5,6 milliards de centimes de la part de l'un de ses sponsors, mais faute de chèque, les dirigeants ne peuvent pas retirer cet argent pour le moment. S'ils avaient accès au compte du club, ils auraient pu payer les joueurs dont la plupart la direction leur doit 5 mensualités. Pour les motiver la veille de la ren- contre face au Paradou AC, Sadmi était obligé de mettre la main à la poche pour leur offrir 10 millions de

Assurances Vu que les dirigeants ne disposent d'aucun chèque au nom du club, ils sont en pourparlers avec les responsables de la Ligue de football professionnel pour qualifier leur attaquant camerounais en attendant d'avoir un nouveau chéquier. Ils ont reçu des garanties pour qu'il soit qualifié cette semaine, mais pour éviter toute mauvaise surprise, ils n'ont pas voulu s'étaler sur le sujet. D'après eux, Ekedi sera en principe présent face au NAHD pour le compte de la quatrième journée du championnat. Il n'est pas en possession de tous ses moyens physiques puisqu'il ne s'est pas entraîné avec le groupe pendant près d'un mois, mais il promet de donner le meilleur de lui- même pour apporter le plus attendu de lui.

Légalisation Si les dirigeants affirment qu'il ne manque qu'un chèque de garantie au dossier d'Ekedi pour qu'il soit qualifié, une source proche du dossier nous a confié que le club portugais avec lequel a joué la saison dernière doit envoyer une attestation à la direction de la JSK prouvant qu'il ne fait plus partie de son effectif et que celle-ci doit être légalisée au niveau du consulat du Portugal en Algérie avant d'être déposée au niveau de la Ligue de football professionnel.

N. B.

GUEMROUD : «On doit se racheter face au NAHD»

N. B. GUEMROUD : «On doit se racheter face au NAHD» Titulaire lors du dernier match

Titulaire lors du dernier match face au PAC, Mohand Guemroud se dit déçu par le deuxième semi-échec concédé à domicile. Il montre la voie à ses partenaires en déclarant que l'équipe doit récupérer les points perdus face au PAC dès la prochaine rencontre devant le NAHD.

Vous êtes sans nul doute frustré par le deuxième semi-échec concédé à domicile devant le PAC…

Oui, on aurait aimé enchaîner avec une vic- toire pour faire plaisir à nos fans. Ils n'étaient pas là à cause de la sanction du huis clos, mais on a fait de notre mieux pour avoir les trois points. C'est tout à fait normal qu'on soit déçus par le résultat final même si notre pres- tation n'a pas été mauvaise.

Vous estimez donc que vous avez bien joué face au PAC…

Bien sûr, on a bien joué et on s'est créé une multitude d'occasions, malheureusement on n'a pas su les concrétiser. Au vu de la physio- nomie de la rencontre, on méritait les trois points même si le PAC pratique un beau foot- ball et est un adversaire très coriace.

On a constaté qu'il y a beaucoup de défaillances dans l'équipe…

La cohésion viendra avec la multiplication des rencontres. On n'a pas été mauvais face au PAC et on aurait pu glaner les trois points sans que personne crie au scandale.

Ne pensez-vous pas qu'avec ce deuxième semi-échec à domicile vous êtes déjà sous pression surtout que les supporters craignent que leur équipe soit confrontée à la même situation que l'an dernier…

Certes, on n'a pas encore eu la chance de gagner sur notre terrain, mais le scé- nario de la saison dernière ne va pas se reproduire. On est conscients de la situa- tion dans laquelle on se trouve et on fera tout pour redresser la barre dans les matches à venir.

Vous êtes dans l'obligation de réagir face au NAHD pour que le doute ne s'installe pas…

Comme je vous l'ai déjà dit, on donne- ra tout pour se racheter de notre semi-échec face au PAC. On a beaucoup de respect pour le NAHD, mais on ira au 20-Août pour reve- nir avec le meilleur résultat possible. Nos sup- porters doivent croire en nous, car on est déci- dés plus que jamais à redresser la barre. N. B.

www.competition.dz Dimanche 17 septembre 2017 JSK 7  SADMI : Renaï pas encore au top
www.competition.dz
Dimanche 17 septembre 2017
JSK
7

SADMI :
Renaï pas encore
au top
«Rahmouni et Moussouni
ONT MA CONFIANCE»
Le président du directoire,
Hamid Sadmi, apporte son
soutien indéfectible à
l'entraîneur Mourad
Rahmouni et à son adjoint
Fawzi Moussouni.
Je suis là pour protéger tout le
monde", a-t-il réaffirmé.
Le jeune Renaï a du mal à se
mettre en valeur en ce début
du championnat. La saison
dernière, il avait ébloui plus
d'un y compris son entraîneur
Kamel Mouassa qui avait
déclaré que Renai est une
perle, mais il n'arrive pas à
rééditer les prestations de
l'exercice écoulé en ce début
de saison. Il n'a fait que de
brèves apparitions et comme il
n'a pas apporté le plus attendu
de lui, l'entraîneur Mourad
Rahmouni ne lui a pas accordé
sa confiance. Renaï a
d'énormes qualités, mais il
doit être mis en confiance
pour qu'il puisse s'imposer sur
l'échiquier des Jaune et Vert.
«J'espère qu'Ekedi sera
qualifié cette semaine»
Près d'un mois après le début du
championnat, le Camerounais Steve
Ekedi n'est toujours pas qualifié
avec les Canaris. Le président du
directoire Hamid Sadmi et le mana-
ger général Karim Doudane font
tout pour régler son cas le plus vite
possible. L'ancienne direction
n'avait pas pris le dossier d'Ekedi au
sérieux, ce qui a obligé Sadmi et
Doudane à l'aider pour avoir son
visa d'entrée en Algérie et à lui
envoyer un billet d'avion pour qu'il
réintègre le groupe. Interrogé au
sujet de cet attaquant qui continue à
défrayer la chronique, Sadmi dira :

Ferhani confiant
PAR N. BOUMALI
Si sur les réseaux sociaux ces
deux derniers ont essuyé quelques
critiques après le deuxième nul
consécutif concédé à domicile
devant le Paradou AC, le président
du directoire voit les choses autre-
ment. "Rahmouni et Moussouni ont
toute ma confiance. J'ai parlé avec
eux et ils le savent. Comme je vous
l'ai déjà dit auparavant, je suis là
pour protéger le club que ce soit les
joueurs ou les entraîneurs", nous a
déclaré Sadmi dans l'après-midi
d'hier.
"J'espère qu'Ekedi sera qualifié cette
semaine."
«L'équipe a bien joué
face au PAC»
Malgré le deuxième semi-
échec consécutif concédé à
domicile devant le PAC, Houari
Ferhani n'est pas inquiet pour
l'avenir de son équipe. Il
présente ses excuses aux
supporters et leur promet des
résultats meilleurs dans les
semaines à venir. "On a tout
donné, mais on a été
accrochés par une bonne
équipe du PAC. On n'a pas pu
enchaîner avec une victoire,
mais notre prestation a été à
la hauteur. On s'est créé
plusieurs occasions, mais on
n'a pas su les exploiter.
Maintenant, on doit oublier ce
match pour ne penser qu'aux
rencontres à venir. On fera tout
pour se racheter lors de la
prochaine journée afin de faire
plaisir à nos fans", déclare
Ferhani.
En dépit du semi-échec concédé
vendredi dernier devant le PAC,
Sadmi estime que son équipe a réa-
lisé un bon match. "Sincèrement,
c'était un bon match de football. On

a
raté plus d'occasions que le PAC
qui, pour moi, est un adversaire
coriace. Les joueurs ont donné le
meilleur d'eux-mêmes pour glaner
les trois points, mais l'absence du
public ne leur a pas facilité la tâche."
«C'est un joueur
professionnel»
Impatient de faire sa première appa-
rition officielle sous le maillot des
Jaune et Vert, Steve Ekedi s'est
entretenu avec le président du
directoire. Il lui a déclaré qu'il fera
tout pour apporter le plus attendu
de lui. "J'ai parlé avec Ekedi. C'est
un joueur professionnel qui sait ce
qu'il veut. J'espère qu'il sera d'un
bon apport pour l'équipe", affirme
Sadmi.
Boukhenchouche
sera fixé sur
sa blessure
aujourd'hui
«Il y a de la pâte
dans l'effectif actuel»
Alors que certains pensent que l'ef-
fectif de la JSK est très limité, Sadmi
se montre optimiste. "Il y a de la
estime Sadmi qui sait de quoi il
parle. Il avait porté le maillot de la
JSK lorsque cette dernière écrasait
tout sur son passage et même s'il
sait qu'il y a des manques dans
l'équipe, il est convaincu que les
joueurs parviendront à relever le
défi dans les matches à venir.
pâte dans l'effectif actuel. J'ai assisté
«La priorité est
à
une bonne partie de football, mais
on doit continuer à travailler afin de
remettre l'équipe sur les bons rails",
de mettre l'équipe dans
de bonnes conditions»
Héritant d'un club qui se trouve
dans une situation très critique,
l'homme fort de la JSK en ce
moment fait le maximum pour
mettre les joueurs dans les
meilleures conditions possibles. Il
leur a offert une prime de 10 mil-
lions de centimes après leur victoire
face à l'USMB et malgré toutes les
embûches auxquelles il doit faire
face en son début de règne, il est
décidé à rendre à la JSK son lustre
d'antan. "La priorité est de mettre
l'équipe dans de bonnes conditions.
«On doit être prêts pour
conclure avec les Italiens»
En contact permanent avec l'homme
d'affaires italien Cavallo Rocco,
Sadmi explique que pour que le
contrat de partenariat soit signé, il
faudra que la direction soit prête sur
tous les plans. "Les Italiens sont
impatients pour venir, mais on doit
être prêts pour conclure avec eux",
assure-t-il.
N. B.
RAHMOUNI S'EXPLIQUE SUR TIZI-BOUALI

Baisse de forme
inexpliquée de
certains joueurs
Victime d'une blessure au
mollet qui l'a obligé à céder sa
place à la fin de la première
mi-temps, Salim
Boukhenchouche sera fixé sur
sa blessure aujourd'hui. Le
staff médical affirme que sa
blessure n'est pas méchante,
mais sa participation au
prochain match face au NAHD
ne sera tranchée que cette
semaine. N'ayant pas participé
au deuxième stage qui a eu
lieu à Gammarth à cause de sa
convocation en équipe
nationale A' pour la double
confrontation face à la
sélection libyenne, l'ancien
pensionnaire de l'O Médéa
n'est pas à 100% de ses
moyens physiques mais il
reste néanmoins l'un des
meilleurs joueurs de la JSK en
ce début du championnat.
La prestation de certains joueurs
face au Paradou AC n'a pas été à la
hauteur. Pour ne pas mettre la
pression sur eux ou leur faire
porter le chapeau du semi-échec,
on ne citera aucun nom surtout
que la responsabilité du faux pas
est partagée. Toutefois, il faut dire
néanmoins que des joueurs qui ont
réalisé un match plein face à
l'USMB par exemple sont passés à
côté de la plaque face au PAC.
L'entraîneur Rahmouni doit trouver
les mots qu'il faut pour les
motiver, car ils ont des qualités et
ils peuvent rendre beaucoup de
services à l'équipe. Par ailleurs,
les Benaldjia, Djabout et
Boukhenchouche pour ne citer que
ceux-là ont eu un rendement
satisfaisant lors du dernier match
face au PAC.
«Lui et les autres joueurs
doivent travailler pour
avoir leur place»
Match amical
au menu
A
la fin de la rencontre
PAR MOHAMED A.
L'entraîneur
Mourad Rahmouni
s'est exprimé sur les
joueurs non
convoqués
notamment le
défenseur Tizi-Bouali
qui n'a jamais été
convoqué dans la
liste des 18 en ce
début du
championnat. "Lui et
les autres joueurs non
convoqués doivent
continuer à travailler
d'arrache-pied pour
avoir leur place.
Aucun joueur ne sera
lésé et c'est à eux de
prouver qu'ils
méritent leur placé", a
déclaré Rahmouni à
la fin de la rencontre
face au Paradou AC.
Victime de la
concurrence qui
existe au sein de la
défense, Tizi- Bouali
attend avec
impatience que son
entraîneur lui accorde
sa chance. Il a
d'énormes qualités et
il doit être mis en
confiance par son
staff technique pour
pouvoir se frayer une
place sur l'échiquier
des Jaune et Vert. M. A.
face au PAC, l'entraîneur
Mourad Rahmouni a
déclaré qu'il programmera
un match amical au
courant de cette
semaine contre une
équipe de la région ou contre
les espoirs. Le match amical
se
jouera certainement
ce mardi.

www.competition.dz

Dimanche 17 septembre 2017

8

USMB

www.competition.dz Dimanche 17 septembre 2017 8 USMB 8 buts en 3 matchs Une défense passoire La

8 buts en 3 matchs

Une défense passoire

La défaite de l'USMB avant-hier en déplacement face à la JSS a confirmé, encore une fois, la fébrilité du compartiment défensif de ce club qui a encaissé 8 buts au bout de trois matchs seulement.

De notre correspondant

AMINE DJAÂFAR

Le travail accompli jusqu'à pré- sent par les membres du staff tech- nique, à leur tête l'entraîneur Boudjaarane, n'a pas servi l'équipe de Blida qui a encore une fois concé- dé une défaite amère en déplacement. Il faut reconnaître que la situation devient de plus en plus inquiétante et compliquée et si elle perdure, l'USM Blida perdra sa place parmi l'élite.

Zemiti avait raison Les trois défaites concédées par la formation de la ville des Roses dans trois matches joués ont donné raison à Zemiti qui a refusé d'entraîner le club, préférant un club de division inférieure que de payer les pots cas- sés suite aux erreurs de gestion des dirigeants. En effet, le mal du club blidéen demeure au niveau de la ges-

tion et surtout l'absence d'hommes sages qui pouvaient ramener pen- dant le mercato des défenseurs expé- rimentés et chevronnés, mais hélas.

L'absence de résultat condamnera Boudjaârane L'entraîneur blidéen Samir Boudjaârane n'a aucune part de res- ponsabilité dans les défaites concé- dées jusqu'à présent par le club bli- déen, que ce soit en déplacement ou à domicile. L'ancien coach d'El Eulma gère un groupe de joueurs qui manquent de motivation, c'est-à-diredes joueurs démo- tivés qui n'ont pas perçu leur salaire depuis longtemps. Donc, même le meilleur entraîneur du monde ne pourra pas gérer un groupe pareil ni engranger de bons résultats avec une équipe en crise. Ceci dit, si la direction ne réagit pas pour payer les arriérés des joueurs, le club fera sans doute une chute libre et sera le premier reléguable. A. Dj.

une chute libre et sera le premier reléguable. A. Dj. Tayeb Slimane : «On a eu

Tayeb Slimane : «On a eu affaire à une bonne équipe de la JSS»

Le joueur du milieu de terrain de l'USMB Tayeb Slimane a souligné, pour sa part, que son équipe n'a pas à rougir de la défaite qu'elle a concédée en déplacement avant-hier face à la JSS : "Franchement, on a fait de notre mieux pour revenir avec un bon résultat de Bechar, mais on a eu affaire à une équipe très bien préparée et libérée sur le plan mental. Malgré les pro- blèmes qu'on avait, on a essayé de provoquer le déclic, mais le miracle n'a pas eu lieu, surtout contre la JSS qui joue bien chez elle et renferme de bons joueurs." Avant d'ajouter : "La situation du club devient de plus en plus compliquée ; si elle ne s'améliore pas, que ce soit sur le plan résultat ou financier, le club trouvera du mal à assurer son maintien."

Belaïd souffre d'une blessure à la cuisse

Le latéral gauche de l'USMB Belaïd a eu du mal à terminer le match d'avant-hier face à la JSS, et ce, à cause de la blessure qu'il a contractée en seconde période. D'ailleurs, il voulait quitter le terrain et a même réclamé le changement après cette action, mais l'entraîneur Boudjaârane n'a pas voulu prendre le risque de le remplacer par un autre défenseur puisqu'il n'avait pas le bon remplaçant sur le banc de touche.

Retour hier à Blida

La formation de la ville des Roses fut obligée de passer une autre nuit à Bechar par manque de vols à destination d'Alger ; elle est arrivée hier en fin d'après-midi à Blida.

Reprise demain à Tchaker

L'entraîneur de l'USMB Samir Boudjaârane a programmé la séance de reprise demain en début d'après-midi à l'annexe du stade Tchaker, et ce, en prévision du prochain match du championnat face au PAC. Boudjaârane va consacrer la séance de la reprise pour le travail psychologique, et ce, en tenant une réunion avec les joueurs en présence du président pour trouver une solution à ce problème de salaires et à la crise financière que vit le club. Ceci dit, la sonnette d'alarme a été tirée à Bechar et le président Chouaib doit impérativement assurer un mois de salaire aux joueurs avant le match contre le Paradou.

OM

Après la dernière victoire face à l'USMH

Médéa retrouve sa verve

En prenant l'avantage sur une équipe harrachie mal dans sa peau, le club de Médéa retrouve, avouons-le, toute sa plénitude et sa verve.

De notre correspondant

M. GRINI

Au cours de cette rencontre face aux Jaune et Noir de Lavigerie, les gars du Titteri ont fourni une bonne prestation et leur succès est mérité. Leur point fort, ce jour-là, résidait dans la rapidité de la récupération du ballon et la condition physique tout au long du match. Tactiquement, les Médéens étaient bien en place et ont démontré un bon visage foot- ballistique. Un système de jeu a été appliqué à merveille sur le rec- tangle vert par les camarades de Younes qui se reconvertissent lors- qu'ils attaquent en un 4-2-4, voire 3-2-5. L'attaque à outrance, quoi. Le driver Slimani a bien analysé le jeu des Harrachis lors des deux premiers rounds de l'exercice actuel. Il a tiré une seule conclu- sion, et la plus importante, à savoir instruire ses capés de presser haut

importante, à savoir instruire ses capés de presser haut et fort l'arrière-garde des Jaune et Noir.

et fort l'arrière-garde des Jaune et Noir. Il a déjà repéré que la forma- tion de Lavigerie ne possédait pas assez de force et de résistance au niveau de sa citadelle. Il savait qu'à force d'exercer une constante domination dans le camp des 'Kaouassir, ceux-ci finiront par céder d'un moment à l'autre. C'est ce qui s'est produit à la 59e minute de jeu lorsque le nouveau patron de cette équipe médéenne Sofiane Younes a botté admirablement un coup de coin (de nombreux au profit des Olympiens dans ce match) ; le cuir trouve la tête de l'arrière Benamara qui le loge de la

plus belle façon dans les bois du gardien Mokrani qui n'y a vu que du feu. Après cette réalisation, les poulains d'Ifticène ont tenté quelques escarmouches, mais sans pour autant arriver à mettre vrai- ment en péril le portier Chiker, très lucide dans ses interventions. Ce sont les partenaires du capitai- ne d'Imad Boubekeur qui ont failli doubler la mise, mais l'inexpérien- ce de quelques éléments n'a pu changer quoi que ce soit au tableau d'affichage jusqu'au coup de sifflet final de l'arbitre de la ren- contre.

M. G.

Boucherit comme récupérateur

En préférant Boucherit à Bouchiba, le coach Slimani a modifié ainsi sa méthode de jeu. Il a aligné trois défenseurs au lieu de quatre avec Boucherit en récupération et Younes dans l'animation de jeu. Un schéma tactique qui a porté ses fruits puisque l'OM a dominé son adversaire du jour de la tête et des épaules en le battant de la plus belle manière.

PAC

Après le nul contre la JSK

L'équipe en progression

PAR KAMEL HASSANI

Le PAC a imposé le nul à la JSK dans une rencontre équilibrée. Les Pacistes auraient même pu l'emporter s'ils avaient fait preuve d'efficacité devant. Ceci dit ce nul est venu confirmer la première victoire acquise contre le MCO lors de la secon- de journée. Avec 4 points, le nouveau promu va maintenant préparer son prochain match contre l'USMB prévu le 22 septembre à Omar-Hamadi avec sérénité et confiance. Le coach du PAC, l'Espagnol José-Maria Noguès, a été satisfait de la prestation de son équipe et du nul arraché à Tizi-Ouzou : "Le match n'a pas été facile contre un bon adversai- re. On a su revenir au score et décrocher un point mérité. Je sens mon équipe en progres-

un point mérité. Je sens mon équipe en progres- sion. On doit à présent penser à

sion. On doit à présent penser à notre prochai- ne rencontre face à l'USMB", a assuré le dri- ver du PAC. Du côté des joueurs, il faut dire que l'attaquant El-Mellali a confirmé son bon début de saison où il a été sans conteste le joueur le plus dangereux en attaque grâce à ses déboulées et sa vitesse de pointe. Même s'il n'a pas encore ouvert son compteur buts l'international A' est bien parti pour réali- ser une grande saison. De son côté, le gardien Moussaoui reste une

valeur sûre où il a su donner beaucoup d'as- surance à sa défense par ses interventions éner- giques et son placement. Les Pacistes sont en train de trouver leurs marques en L1 Mobilis malgré l'inexpérience de la plupart des joueurs. Ces derniers veulent relever le défi malgré tout. Ils devront redou- bler d'efforts pour bien négocier les prochaines empoignades, à com- mencer par le RDV du 22 septembre contre l'USMB. K. H.

Benouadah souffre de la cuisse

Touché à la cuisse contre la JSK vendredi passé, l'attaquant du PAC, Benouadah, qui a remplacé Daouadji, a eu du mal à terminer la rencontre. Le joueur devrait effectuer des radios approfondis aujourd'hui pour être fixé sur la nature de sa blessure. Par ailleurs, l'autre attaquant Benayad, qui a manqué les trois premiers matches de championnat en raison d'une blessure à la cheville, est sur point d'être rétabli. Il a de fortes chances de faire partie des 18 pour le RDV de vendredi prochain contre Blida.

Aujourd'hui, repos

L'équipe a effectué un décrassage hier à l'académie du Paradou à Tessala El-Merdja. Les joueurs bénéficieront aujourd'hui d'une journée de repos avant la reprise prévue lundi.

www.competition.dz

Dimanche 17 septembre 2017

USMH

9

www.competition.dz Dimanche 17 septembre 2017 USMH 9 IFTICEN l'éponge réunion avec l'entraîneur en chef afin

IFTICEN

l'éponge

réunion avec l'entraîneur en chef afin de déterminer avec exactitude les raisons qui ont conduit à cette débâcle. Selon notre source, le coach Younès Ifticen n'avait pas apprécié les critiques du président Bensemra qui a demandé des explications, ce qui a provoqué une altercation entre les deux hommes qui se sont accusés mutuellement. L'ex- désormais entraîneur de l'USMH a remis en cause le mercato effectué par les dirigeants. "A part Khelili, je n'ai ramené aucun autre joueur et c'est vous qui avez ramené des joueurs dont la majorité en fin de carrière", a accusé Ifticen les responsables de l'USMH, selon notre source.

Bouzidi en pole position pour lui succéder Dès l'annonce de la démission de Younès Ifticen, les spéculations vont bon train sur le futur entraîneur de l'USMH. Plusieurs noms ont circulé dans l'entourage du club, mais d'après une source, la piste Youcef Bouzidi aurait été évoquée. Ce dernier fait l'unanimité au sein des dirigeants, lesquels espèrent que l'ancien entraîneur des Sang et Or acceptera de succéder à Ifticen à la tête du staff technique des Jaune et Noir. Il répond parfaitement au profil qu'ils recherchent. Les dirigeants harrachis estiment qu'il possède les compétences requises lui permettant de tirer l'équipe vers le haut. Bouzidi, qui vient de quitter la barre technique du RC Relizane, avait été approché par les responsables du club de Maison Carrée à la fin de la saison avec qui il a avait trouvé un accord avant de se retirer pour les raisons que tout le monde connaît. M. H.

jette

organisant une
organisant une

Le climat est très tendu à l'USMH ces deux derniers jours. En effet, la défaite inattendue face à l'Olympique Médéa au stade Imam-Lyès, la 3 e de suite depuis le début du championnat a complètement perturbé la maison harrachie provoquant le départ du désormais ex- entraîneur de l'USMH, Younès Ifticen, qui a quitté ses fonctions hier après-midi.

PAR MASSINISSA HACHOUR

Cela s'est passé lors de la réunion tenue hier entre les dirigeants et l'entraîneur Ifticen où le président Fayçal Bensemra a demandé des explications suite à cette série de trois défaites d'affilée. Ce qui n'a pas été du goût de l'ancien milieu de terrain récupérateur des Jaune et Noir qui a décidé de se retirer de la barre technique des Jaune et Noir, en annonçant sa démission verbalement.

Ifticen a remis en cause le mercato effectué par les diri- geants. "A part Khelili, je n'ai ramené aucun autre joueur. C'est vous qui avez recruté des joueurs dont une majorité en fin de car- rière", a-t-il accusé les responsables de l'USMH

Altercation verbale entre le coach et Bensemra Les choses sont claires et les dirigeants ont très vite réagi le lendemain de la rencontre en

Bechouche

et Benomar

assurent

l'intérim

Selon une source autorisée, ce sont les deux entraîneurs adjoints, Nacer Bechouche et Hacen Benomar qui assureront la reprise des entraînements, en attendant d'engager un entraîneur qui succédera à Younès Ifticen. Pour rappel, Benomar et Bechouche ont déjà assuré l'intérim lors du départ de Boualem Charef la saison écoulée, lequel a été contraint d'abandonner son poste le lendemain du retour de l'ex- président Abdelkader Mana à la tête du club. Ce sera une occasion pour ce duo de démontrer qu'il a les compétences lui permettant de bien gérer l'équipe durant cette période.

Reprise

aujourd'hui

à 17h

Après le match joué vendredi face à l'Olympique de Médéa, le staff technique de l'USMH a libéré les joueurs pour une journée de repos. La reprise est fixée pour aujourd'hui à partir de 17h au stade du 1er-Novembre de Mohammadia. Cette séance sera dirigée par le duo Bechouche-Benomar, qui devra assurer l'intérim avant d'engager un entraîneur en chef qui succédera à Younès Ifticen.



La commission d'homologation attendue mardi

La commission d'homologation du stade du 1er-Novembre est attendue pour mardi à El-Harrach. Cette dernière qui sera dépêchée par la Ligue de football professionnel aura pour mission, après inspection de l'état des lieux, de livrer son visa pour la mise en service du stade du 1er-Novembre de Mohammadia, dont les travaux de réhabilition ont été achevés depuis quelques jours. Ainsi à moins d'un revirement de dernière minute, l'USMH accueillera le CS Constantine pour le match comptant pour la 4e journée du championnat, le week-end prochain sur la pelouse du stade du 1er- Novembre de Mohammadia.

Khelili : «C'est amer d'encaisser encore sur balle arrêtée»

Le défenseur axial Sofiane Khelili, avec lequel on s'est entretenu le lendemain de la défaite de son équipe à Médéa, estime que lui et ses coéquipiers ne méritaient pas de perdre ce match. "Nous avons encore une fois encaissé sur une balle arrêtée et sur une erreur de marquage. Le joueur de l'OM a été laissé seul dans la surface et c'est ce qu'il lui a permis de marquer facilement. Tous les joueurs sont concernés quand il s'agit de défendre sur un coup franc ou un corner et pas seulement les défenseurs. Nous avons beaucoup encaissé sur des balles arrêtées en ce début de saison. Il faut se remettre au travail et chercher à trouver des solutions", nous a déclaré Sofiane Khelili.

«Face au CSC, la victoire et rien que la victoire» Interrogé sur le prochain match qui mettra aux prises l'USMH avec le CSC, probablement au stade du 1er-Novembre de Mohammadia, le solide défenseur harrachi semble conscient que la situation devient de plus en plus compliquée et il n'y a que la victoire qui permettra à ses coéquipiers et lui de sortir de cette crise. " Je pense que c'est encore tôt de parler du match face au CSC. On doit vite oublier cette 3e défaite et penser à l'avenir. Il faut bien préparer notre prochain match à domicile qu'on devra remporter coûte que coûte, pour provoquer le déclic et mettre fin à cette série des défaites", nous a déclaré Sofiane Khelili. M. H.

des défaites", nous a déclaré Sofiane Khelili. M. H. 5 buts encaissés en 3 matchs !

5 buts encaissés

en 3 matchs !

La défense harrachie est le maillon faible de l'équipe en ce début de saison. Les camarades de Kherbache ont encaissé avant-hier leur 5e but de la saison, après les quatre buts encaissés à Sétif face à l'ESS et face au CRB. Les supporters harrachis ainsi que les joueurs sont sous la déception de la défaite amère concédée samedi dernier face à l'Olympique Médéa, pour la simple raison que l'équipe aurait pu revenir avec au moins un point du match nul.

4 sur des balles arrêtées Sur ces cinq buts que la défense des Jaune et Noir a pris, quatre réalisations ont étés encaissés sur des balles arrêtés. Malgré le travail effectué la semaine passée par le staff technique qui a tenu à régler ce problème de marquage dans les balles arrêtées, les camarades de Delhoum ont manqué de concentration sur l'action de but de l'Olympique Médéa, inscrit par Benamar à la 59e minute de jeu. Le futur entraîneur de l'USMH sera appelé à résoudre ce problème défensif et trouver des solutions en prévision des prochaines échéances qui attendent les coéquipiers de Nemdil.

M. H.

 L'attaque ne démarre pas

L'autre défaillance qui inquiète les membres du staff technique est, sans conteste, le manque de réalisme de compartiment offensif qui reste toujours muet. Les attaquants harrachis ont réussi à marquer deux buts seulement en trois matchs, un de défenseur de l'ESS, contre son camp et le second a été inscrit par Banouh sur penalty face au CRB. Devant cette situation, le staff technique doit trouver les solutions afin que l'animation de jeu soit plus performante et que le compartiment offensif retrouve son efficacité. En somme, un grand travail attend le futur entraîneur de l'USMH afin de combler les lacunes constatées. Du pain sur la planche pour les membres du staff technique qui doivent parfaire les réglages qui s'imposent avant de donner la réplique au CSC, le week-end prochain.

M. H.

ANNIVERSAIRE La princesse ABBOUD AYDA souffre aujourd'hui 17 septembre sa 6 e bougie. En cette
ANNIVERSAIRE
La princesse
ABBOUD AYDA
souffre aujourd'hui 17
septembre sa 6 e bougie.
En cette heureuse circonstance,
ses parents Mohamed et
Massila, ses grands-parents
maternels Mouloud et Ouiza,
ses sœurs Kynda, Aya et Liya,
ses oncles Mouh, Massi
et Ghilas, ses tantes
Lynda et Melissa,
ainsi que ses deux cousines
Lyna et Thiziri lui souhaitent
un joyeux anniversaire et une
longue vie pleine de bonheur.

www.competition.dz

Dimanche 17 septembre 2017

10

LIGUE 1 MOBILIS 3 e JOURNÉE

17 septembre 2017 10 LIGUE 1 MOBILIS 3 e JOURNÉE ESS 1 USB 0 Stade du

ESS

1

USB

0

Stade du 8-Mai-1945.

But :

Djabou 23', sp

Zeghba 4 Ziti 3 Haddouche 3 Saâd 3 Bedrane 3 Aït-Ouamar 3 (Obambou 90'+2) Sidhoum 3 Bakir 4 (Aïboud 68') Rebiaï 3 Djabou 4 Amokrane 3 (Benayad 75') Ent. : Madoui

Cédric 3 Hamidi 3 Mellouli 4 Djabou 3 Bencheikh 3 Djaghma 3 Labani 3 Chaouti 3 (Bouda 75') Abdellah Sy 4 Babacar 3 (Hadji 60') Rachedi 3 Ent. : Belatoui

Temps nuageux, pelouse en bon état, affluence faible, arbitrage de M. Arab assisté par MM. Baiod et Benamira.

Averts :

ESS : Haddouche, Benayad

Film du match

4' Bakir sur un service d'Aït Ouamar ouvre la marque mais son but est refusé pour une position d'hors-jeu. 22' Bakir s'infiltre dans les 18 mètres avant d'être fauché par Hamidi. L'arbitre Arab désigne le point de penalty que se charge d'exécuter Djabou qui ouvre la marque. 36' Corner de Bencheikh sur la tête de Hamidi qui rate complètement sa reprise de la tête alors qu'il était bien placé. 38' Abdallah Sy récupère le cuir avant d'exécuter une frappe qui passe non loin des bois gardés par Zeghba. 42' Centre de Chaouti. Boubacar bien embusqué reprend d'un heading hors- cadre. 47' Rachedi après avoir dribblé un défenseur sétifien tente sa chance d'un tir qui passe légèrement à côté des bois de Zeghba. 66' Une frappe lointaine de Bakir dans les bras de Cédric. 67' Sur le contre qui suit, Abdoullah Sy met une tête, mais le portier Zeghba est à la parade. 72' Bien servi par Djabou, Amokrane pourtant bien placé tire complètement dans les airs. 78' Djabou envoie une frappe que le portier Cédric parvint à éloigner difficilement.

Djabou par-ci,

Djabou par-là

Hier, il y avait deux Djabou sur le terrain. Abdelmoumen du côté sétifien et Amar du côté biskri. Cela dit, les deux joueurs n'ont aucun lien de parenté.

Barbèche remplaçant

Contrairement aux deux premières sorties, le coach Omar Belatoui a préféré laisser sur le banc de touche son avant-centre et ex-Sétifien, Barbèche. L'ancien technicien du MCO à préféré aligner Rachedi en pointe de l'attaque.

Rebiaï plutôt

que Djahnit

Comme face au MCA, le coach Madoui a laissé sur le banc de touche Djahnit et a préféré aligner d'entrée Rebiaï pour épauler le duo de la récupération et la relance, en l'occurrence, Sidhoum et Aït-Ouamar.

Les Sétifiens au forceps

Comme il fallait s'y attendre, l'Entente de Sétif a éprouvé quelques soucis pour venir à bout de l'US Biskra.

De notre correspondant

tants plus tard, Boubacar à la réception d'un bon centre de Chaouti est tout près d'égaliser, cependant son heading est allé dans les décors (42'). C'était la dernière action de la première mi-temps. Au retour des vestiaires, les Biskris revien-



Réserve :

ESS 2 - USB 0

SOFIANE H.

La partie s'étant soldée par une vic- toire d'un but à zéro au profit des Ententistes qui se hissent grâce à cette victoire à la deuxième place juste derriè- re le CRB avec sept points, soit deux lon- gueurs de retard sur le leader. A l'oppo- sé, le nouveau promu de la Ligue 1 Mobilis continue de manger son pain noir en ce début de la compétition en enchaînant avec une troisième défaite en autant de matches. Une performance qui place les gars des Ziban dans les profon- deurs du classement du championnat avec zéro point au compteur. Sans passer par le round d'observation, les Sétifiens mettent la pression sur le camp biskri. A la 4', Bakri bien servi par Aït-Ouamar ouvre la marque mais l'arbitre assistant refuse le but pour une position d'hors- jeu. Continuant leurs assauts offensifs, les locaux bénéficient d'un penalty après le fauchage de Bakir dans les 18 yards. C'est Djabou qui se charge d'exécuter la sentence et donner l'avantage à son équi- pe à la 23'. Croyant peut-être avoir fait le

plus difficile, les partenaires de Haddouche tombent dans le piège de la facilité. Une situation

plus difficile, les partenaires de Haddouche tombent dans le piège de la facilité. Une situation qui permet aux joueurs du coach Omar Belatoui de reve- nir dans le match. Mieux encore, mono- polisant le ballon, les visiteurs vont se crées quelques bonnes occasions de but. Abdoullah Sy exécute une frappe qui a failli faire mouche (38'). Quelques ins-

nent à la charge. Rachedi après avoir fait le plus difficile tire mollement dans les bras du portier Zeghba (47'). Il a fallu attendre l'heure de jeu pour voir les Noir et Blanc revenir dans le match et rater quelques bonnes occasions de doubler la mise et se mettre à l'abri. Bakir à la 66' tente sa chance d'une frappe lointaine qui ne dérange pas beaucoup le portier Cédric. Toutefois, c'est Djabou qui a failli réussir le doublé. En effet, après avoir fait le plus difficile en driblant son vis-à- vis, le meneur de jeu ententiste envoie un tir terrible que le portier biskri dégage difficilement alors qu'on jouait la 78'. Avant lui, c'était Amokrane qui rate une autre occasion pour plier le match pour son équipe. Bien servi par Djabou, l'attaquant ententiste reprend d'un tir complètement dans les décors alors que tout le monde croyait au second but sétifien (72'). Dans les der- nières minutes de la partie, le jeu se concentre au milieu de terrain avant que l'arbitre Arab ne siffle la fin du match sur une petite victoire sétifienne, mais ô com- bien précieuse en ce début du champion- nat.

S. H.

Sur un doublé de Boussif

L'équipe réserve de l'Entente de Sétif a pris le meilleur hier sur son homologue de l'USB par le score de deux buts à zéro. Les réalisations sétifiennes ont été l'œuvre de Boussif qui a réussi le doublé. C'est la deuxième victoire des joueurs du coach Fayçal Safih après celle obtenue contre l'USMH lors du match d'ouverture du championnat de cette saison.

Plusieurs fans biskris présents

Ils étaient entre 200 et 300 fans biskris qui ont pris leurs places dans la partie des gradins qui leur a été réservée au stade du 8-Mai- 1945 de Sétif. Pourtant, on attendait un déplacement en masse des fans de club de la ville des Ziban.

BEDRANE

un autre patron

Kheireddine Madoui veut confier d'autres tâches à son défenseur Abdelkader Bedrane.

Bien que celui-ci ait mis à rude épreuve lors de ses pre- miers matches en attendant que Saâd son complice de la char- nière centrale s'habitue et acquiert l'expérience, il reste cependant que le technicien ententiste veut au plus vite que son libero puisse gagner de la confiance et du coup apporter le plus qu'il veut de lui. En effet, il n'est un secret pour per- sonne que l'ancien driver d'Al- Wihda comptait beaucoup sur l'apport de Keniche. Toutefois après l'exil de ce dernier en Arabie saoudite, il fallait trou- ver quelqu'un pour suppléer le rôle de ce dernier et ce n'est que logiquement que tous les espoirs soient mis sur l'interna- tional ententiste. La preuve, face à l'USMH tout comme contre le MCA et l'USB hier, le numéro 5 du club champion d'Algérie en titre a tenté à plu-

sieurs fois de prendre le relais au milieu et aller même porter un coup de main à l'attaque. D'ailleurs, c'est lui qui a eu l'honneur d'inscrire le premier but de l'ESS hors de ses bases en égalisant face aux Mouloudéens lors de la précé- dente journée, permettant ainsi à son team de repartir avec un précieux point du match nul. Cela dit, tout le monde s'accor- de à dire que le match d'hier face à l'USB et celui contre la JSS samedi prochain au stade du 8-Mai-1945 seront à coup sûr une opportunité pour Bedrane de s'habituer aux nou- velles tâches qu'il doit désor- mais tenir, lui qui est devenu maintenant un élément indiscu- table dans le onze de l'Aigle noir et qui est en passe de deve- nir l'autre patron de l'équipe derrière l'incontestable meneur de jeu Abdelmoumen Djabou. Idem pour Saâd qui aura de son côté l'occasion d'avoir d'autres matches officiels dans les jambes et se parer pour le plus difficile en vue du restant du parcours de cette saison. S. H.

Affluence

moyenne

Contre toute attente, il y a une assistance très moyenne des supporters locaux. Pourtant, on s'attendait à un grand engouement vers le stade du 8-Mai-1945 d'autant plus que les fans n'ont pas pu assister aux deux premières sorties de leur team face à l'USMH et le MCA qui se sont jouées à huis clos. Même si certains ont expliqué cette absence par le fait que la rencontre était télévisée. D'autres par contre ont lié cette situation par rapport à l'augmentation des prix du billet d'accès au stade qui ont été augmentés de cent dinars cette saison.

Amokrane

préféré

à Benayad

Comme nous l'avons indiqué dans nos précédentes éditions, le coach Kheireddine Madoui a finalement préféré titulariser Abdelhakim Amokrane en pointe de l'attaque. Il a été préféré à Benayad qui a débuté la partie sur le banc de touche.

Les supporters

contre l'augmentation du prix du billet

Les supporters ententistes n'ont pas manqué durant le match d'hier à afficher le mécontentent contre

l'augmentation des prix du billet qui est passé cette année à 100 DA de plus par rapport à la saison

précédente. Les

affiché leur mécontentement à travers une banderole où on pouvait comprendre qu'ils sont complètement contre cette idée.

fans ont en effet

Voilà enfin Aïboud

Il a fallu attendre le troisième match de l'ESS pour voir enfin Samir Aïboud, l'ancien joueur de la JSK faire sa première apparition avec le onze sétifien. Il devient ainsi le 17 joueurs utilisé par le coach Kheïreddine Madoui au cours des trois premiers matches du cham- pionnat de cette saison.

Saâd élu meilleur joueur

C'est le défenseur central Anes Saâd qui a eu l'honneur de recevoir le trophée du meilleur joueur de la LFP à l'issue du match ESS-USB. C'est au fait le premier joueur sétifien à rece- voir cette distinction après trois matches joués. Une bonne chose pour ce jeune espoir sur lequel on compte beaucoup cette saison du côté d'Aïn El-Fouara.

RÉSULTATS

3 e journée

USMA

1-1

DRBT

CRB

2-0

MCA

JSK

1-1

PAC

CSC

1-0

USMBA

MCO

0-0

NAHD

OM

1-0

USMH

ESS

1-0

USB

JSS

2-0

USMB

CLASSEMENT DE LA LIGUE 1 MOBILIS

CLUBS

 

MATCHS

   

BUTS

Pts

J.

G.

N.

P.

P.

C.

Diff.

1.

CRB

09

03

03

00

00

06

01

+05

2.

JSS

07

03

02

01

00

05

01

+04

3.

ESS

07

03

02

01

00

04

02

+02

4.

CSC

06

03

02

00

01

05

03

+02

5.

JSK

05

03

01

02

00

05

04

+01

6.

DRBT

05

03

01

02

00

04

03

+01

.

USMA

05

03

01

02

00

04

03

+01

8.

MCO

04

03

01

01

01

03

01

+02

9.

OM

04

03

01

01

01

03

03

00

.

PAC

04

03

01

01

01

03

03

00

11. MCA

04

03

01

01

01

02

03

-01

12. USMBA

03

03

01

00

02

02

04

-02

13. NAHD

02

03

00

02

01

02

04

-02

14. USMH

00

03

00

00

03

02

05

-03

15. USB

00

03

00

00

03

00

04

-04

16. USMB

00

03

00

00

03

02

08

-06

4 e JOURNÉE

5 e JOURNÉE

NAHD-JSK

JSK-DRBT

DRBT-MCO

MCO-USMBA

USMBA-USMA

USMA-USMH

USMH-CSC

CSC-MCA

MCA-OM

OM-USB

USB-CRB

CRB-ESS

ESS-JSS

JSS-PAC

PAC-USMB

USMB-NAHD

www.competition.dz

Dimanche 17 septembre 2017

 

3 e JOURNÉE LIGUE 1 MOBILIS

 

11

MCO

0

Le NAHD



NAHD

0

Le wali et le maire d'Oran présents

Stade Ahmed-Zabana

à

Zabana

accroche le MCO

Le wali d'Oran Mouloud Chérifi ainsi que le président de l'APC d'Oran Noreddine Boukhatem ont honoré de leur présence lors de la rencontre d'hier qui a opposé le MC Oran au NA Hussein Dey lors de cette troisième journée de la Ligue 1 Mobilis. Mouloud Cherif a quitté l'enceinte d'Ahmde-Zabana à la fin de la première période.



Natèche 3 Mekkaoui 3 Allali 3 Sebbah 4 Ferrahi 3 Al Amali 3 (Mustapha Said 78') Boudoumi (Belel 68') 2 Tiaiba 2 Gharbi (Bentiba 57') 2 Helaïmia 2 Heriat 2 Ent. : Bouokez

Boussouf 3 Laribi 3 Cherfaoui 3 Khiat 3 Allati 3 El Orfi 4 Ouali (Brahmi 65') 2 Addadi 2 Hichem Cherif (Chouiter 45') 3 Ardji 2 (Haroune 86') Boulaouidet 2 Ent. : Neghiz

3 Ardji 2 (Haroune 86') Boulaouidet 2 Ent. : Neghiz Réserve : Temps chaud, affluence moyenne,

Réserve :

Temps chaud, affluence moyenne, Arbitrage de M. Brahim assisté de MM. Slaouadji, Semsoune

Averts :

 

MCO 3- NAHD 4

Chez les équipes réserves des deux clubs qui se sont également affrontées hier avant la rencontre des séniors, c'est les visiteurs qui ont pu s'imposer sur le score de quatre buts à trois face aux locaux, les jeunes réservistes du NAHD ont ainsi pu enregistrer une victoire à l'extérieur. Rappelons le fait que les jeunes Algérois ont fini la rencontre avec seulement neuf éléments sur le terrain.



MCO : Mekkaoui 83' NAHD : Hichem Cherif 21', Cheurfaoui 83'

Film du match

4' Boulaouidet, bien servi, déclenche une frappe arrêtée facilement par Natèche.

30' Boulaouidet se retrouve encore une fois face au gardien de but Natèche, l'attaquant tente sa chance et voit sa frappe arrêtée par le keeper oranais.

Bouokez effectue 3 changements

37' Khiat, sur le côté

gauche, lève son ballon pour son coéquipier bien placé dans la surface, ce dernier n'a pas pu reprendre la balle qui sort directement en six mètres.

42' Tiaiba élimine deux joueurs sur le couloir droit et pénètre dans la surface nahdiste, le joueur tire directement dans les bras de Boussouf.

Le coach du MC Oran a en

effet décidé d'apporter quelques correctifs dans son équipe par rapport à la rencontre précédente face au Paradou AC. Gherbi a ainsi pris place parmi le onze entrant à la place d'Aoued, Hariet a, quant à lui, remplacé Bentiba, Soubaa suspendu n'a donc pas pris part à la rencontre d'hier et s'est fait remplacer par Tiaiba.

PAR M. STITOU

C'est hier au stade Ahmed- Zabana que le MC Oran a reçu le NA Hussein- Dey ceci pour le compte de la troisième journée de la Ligue 1 Mobilis, on a ainsi vu une première mi-temps plutôt moyenne où le ballon a tourné beaucoup en milieu de

 

terrain sans beaucoup d'occasions nettes, bien que les visiteurs était plus volontaires à aller de l'avant en essayant à deux ou trois reprises de faire vibrer les filets oranais sans y arriver. La seconde période a vu les joueurs du MC Oran revenir un peu plus frais des vestiaires, où

on a remarqué que la volonté était du côté des Hamraoua avec une équipe du NA Hussein Day

qui semblait satisfaite du point du match nul et qui a désiré garder ce point durant la seconde période, chose faite, le NA Hussein Dey est reparti d'Oran avec un précieux point

en poche.

M. S.



 

L'ŒIL DU COACH

 



51' Mekkaoui se voit adresser un centre bien

précis, ce dernier manque de timing et laisse la balle sortir en six mètres.

59' Bentiba effectue un corner direct qui a failli tromper Boussouf.

74' Bentiba tire cette fois-ci un coup franc sur la ligne de la surface nahdiste, le défenseur du NAHD intervient et dégage en corner.

80' Heriet sur le côté droit

Neghiz écarte

3 joueurs pour raison disciplinaire

L'entraîneur du NA Hussein Dey a en effet écarté trois joueurs de la liste des joueurs convoqués pour cette rencontre pour des causes disciplinaires, ainsi Gasmi et Ouhadda après l'altercation entre les deux joueurs lors de la séance d'entraînement ont été carrément écartés et n'ont pu être convoqués pour ce choc, Harrag n'a quant à lui pas pris part à cette

BOUOKEZ :

BOUOKEZ : «On a raté notre 1 r e mi-temps» "On a entamé la rencontre avec

«On a raté notre 1 re mi-temps»

"On a entamé la rencontre avec une équipe qui avait pour objectif de jouer l'offensive à outrance, finalement on a vu le contraire, chose qui m'a déçu au vu du rendement de mon équipe durant la première période, on est sortis des vestiaires avec quelques réglages tactique, ce qui a amélioré le rendement, mais le côté physique nous a joué un mauvais tour, Les joueurs était exténués après les efforts fournis, ajoutez à cela le manque de lucidité devant les bois, ce qui nous a coûté deux points, surtout qu'on avait devant nous une équipe du NAHD qui a bien défendu jusqu'au bout."

équipe du NAHD qui a bien défendu jusqu'au bout." NEGHIZ : «Je ne suis satisfait ni

NEGHIZ :

«Je ne suis satisfait ni du rendement ni du résultat»

"Certes, arracher un point à l'extérieur est bien mais quand on regarde la manière on reste quand même déçu, surtout en première mi-temps où on avait eu beaucoup d'occasions pour prendre l'avantage et qu'on n'a malheureusement pas su concrétiser. Quant à la sortie de Hichem-Chérif à la mi-temps, c'était un choix tactique car on voulait remporter les trois points de la rencontre et rentrer avec à Alger."

Heriet de nouveau dans le onze

L'attaquant oranais Hamza Heriet qui n'a pas été aligné lors de la dernière rencontre de son équipe face à Paradou, a profité du choc d'hier pour retrouver sa place parmi les onze entrants du MC Oran, le coach Bouokez a ainsi fait appel aux services de son attaquant.



adresse un centre pour Helaïmia qui reprend d'une tête facile arrêtée par Natèche.

86' Belal déclenche une reprise de volée à l'entrée de la surface de réparation qui passe à côté des bois gardés par Boussouf.

rencontre vu ses deux absences non justifiées.



Dziri et Haddou toujours aussi proches

En effet les deux anciens coéquipiers de l'équipe nationale algérienne et l'USM Alger, à savoir Dziri Bilel et Hadou Moulay restent toujours aussi proches l'un de l'autre, chose qu'on a déjà constatée lors du dernier stage de préparation où les deux hommes se sont retrouvés en Tunisie l'un avec le MC Oran et l'autre avec le NA Hussein Dey, hier on a pu voir Dziri et Haddou encore une fois côte à côte à discuter durant de longues minutes.

1 re titularisation pour Gharbi

La nouvelle recrue du MC Oran Sabri Gherbi a quant à lui honoré hier sa première titularisation, le milieu offensif a donc effectué hier

sa première apparition dans le onze entrant oranais.



89' Ferahi exécute un coup franc bien placé mais le ballon frôle la transversale.

Hichem Cherif sifflé

à

Zabana

90' Boulaouidet bien lancé en profondeur manque son contrôle et laisse la balle pour Natèche.

90'+2 Mekkaoui manque l'immanquable avec une tête qui passe au- dessus des bois.

Le retour de Hichem Cherif à Oran, cette fois-si pour jouer contre son ancienne équipe a apparemment était mal pris par les supporters oranais qui n'ont pas raté l'occasion de faire savoir au joueur qu'il n'est pas le bienvenu à Zabana.

www.competition.dz

Dimanche 17 septembre 2017

12

CRB

www.competition.dz Dimanche 17 septembre 2017 12 CRB Tous les regards sont tournés vers l'aéroport d'Alger

Tous les regards sont tournés vers l'aéroport d'Alger

Pour ce qui est de l'actualité du Chabab, ce qui intéresse les supporters du Chabab, c'est le retour du président Hadj Mohamed au pays et on s'impatiente même, tout comme les joueurs, de le revoir reprendre les commandes du club. Une absence qui a duré plus d'un mois et commence à peser très lourd sur les Belouizdadis, notamment après l'excellent début de saison que Todorov et ses joueurs viennent de réaliser. Son retour à Alger qui a été annoncé par un de ses proches pour cette semaine a un tant soit peu calmer les esprits. Les supporters ne veulent pas que leur fête soit gâchée et veulent que tous les soucis de l'équipe soient réglés dans les plus brefs délais pour que le CRB puisse continuer sur sa lancée. Pour les amoureux du club, Todorov a les moyens humains pour dominer le championnat cette saison, pas question donc de ne pas mettre ce groupe dans de bonnes conditions.

Grosse pression Sans avoir recours à une grève, les joueurs ont su mettre la direction sous une pression terrible et d'une manière très intelligente. En faisant preuve de patience vis-à- vis de leurs problèmes avec la direction et répondre par de très bons résultats en ce début de saison, Aribi et ses coéquipiers mettent Hadj Mohamed devant le fait accompli après avoir réussi à gagner trois matchs de suite et surtout de gagner la confiance de leurs supporters qui vont sans nul doute se mettre de leur côté afin que Hadj Mohamed les mette dans des conditions optimales et qu'ils puissent réaliser leurs objectifs. Si donc le président ne parvient pas à trouver des solutions rapides, il aura une grosse pression sur ses épaules.

rapides, il aura une grosse pression sur ses épaules. En prévision du match face à Biskra

En prévision du match face à Biskra

Les Belouizdadis

PRUDENTS

PAR SOFIANE BOULAOUCHE

Le staff technique du Chabab a pu décortiquer le jeu de son prochain adversaire, l'US Biskra, se basant sur son match de la première journée face au MCA. Malgré leur défaite à domicile, les Belouizdadis considèrent que c'est une équipe redoutable offensivement.

En prévision du match de la 4e journée en déplacement face à l'US Biskra, le message que l'entraîneur en chef passera à ses joueurs est de jouer prudemment. D'après les premiers visionnages vidéo, le prochain adversai- re du CRB est une équipe redoutable, notamment offensivement. Elle a des attaquants qui osent et face au Mouloudia lors de leur première ren- contre il ne lui manquait que la chance pour gagner. Ainsi donc, Ivica Todorov prendra en considération ce match de la première journée afin de mettre en place un plan tactique qui permettra à ses joueurs de jouer sereinement et d'éviter notamment les surprises insurmon- tables.

Le staff technique pense que pour réus- sir lors de la 4e journée, il faut être très bien organisé défensivement.

On comptera sur le même onze Pour ce qui est des joueurs qui seront ali- gnés face à l'US Biskra, l'entraîneur en chef ne compte pas effectuer de change- ments. Il va reconduire le même onze puisque c'est grâce à cette stabilité que le CRB a pu gagner lors des deux dernières journées. Le coach va donc se baser, principalement, cette semaine sur l'orga- nisation tactique et le replacement rapi- de des joueurs en défense et faire en sorte également que le jeu soit plus

fluide.

S. B.

BELAÏLI : «Nos performances

jeu soit plus fluide. S. B. BELAÏLI : «Nos performances ne sont pas le fait du

ne sont pas le fait du hasard»

performances de votre part ?

Au sein de l'équipe, on consi- dère que nos performances ne sont nullement pas le fait du hasard parce qu'on a beaucoup travaillé pendant la préparation d'intersaison. Même si les choses n'étaient pas parfaites, mais on a pu quand même faire le nécessaire. Donc cela n'est qu'une suite logique de ce qu'on a voulu avoir et Dieu merci il n'y a pas eu de mau- vaises surprises.

Le CRB a-t-il de quoi être meilleur lors des prochaines journées ?

Sans prétention aucune, je pense qu'on a de quoi faire de bonnes choses cette saison et ce qu'on a de plus important est notre groupe. On est tous soli- daires entre nous. C'est ce qui fait notre force. Donc si on par- vient à travailler dans la séréni- té, on fera de meilleurs résultats lors de nos prochains matchs.

Quand vous évoquez la sérénité, vous pensez aux problèmes financiers que la direction n'a pas encore réglés, n'est-ce pas ?

Oui exactement, parce que qu'on le veuille ou non, le foot- ball actuellement est ainsi fait. On doit mettre les moyens pour que l'équipe puisse avoir de meilleures performances. Les joueurs ont des salaires et ils doivent les prendre, et si de ce côté-ci ça ne marche pas bien, ça risque de perturber le bon déroulement des choses. Concernant ce problème on reste optimistes et on voit les choses d'une manière positive. On fait confiance au président, la preuve on se donne à fond. On espère donc qu'on aura ce qu'on mérite.

Que pensez-vous de votre prochain déplacement ?

Ça ne sera pas un match faci- le, ça c'est sûr, mais le fait déjà de jouer en déplacement à huis clos pourrait être un avantage pour nous. Donc il y a un contexte dont on doit absolu- ment profiter puisque de telles chances ne vont jamais se répé- ter cette saison. C'est avec cet esprit-là qu'on va jouer ce match. On ira là-bas pour le gagner.

S. B.

L'arrière latéral droit du Chabab, Amir Belaïli, nous a parlé hier de l'excellent début de saison que lui et ses coéquipiers viennent de faire. Il affirme que le CRB progressera davantage.

S. B.

Reprise cet après-midi à Aïn Benian

Quel sentiment avez-vous après ce beau début de saison ?

La formation du Chabab Riadhi de Belouizdad reprendra du service cet après-midi. Une séance d'entraînement est prévue à partir de 16h au niveau du nouvel institut du sport. Le staff technique entamera ainsi la préparation du prochain match face à l'US Biskra qui s'étalera sur cinq jours. Il ne devrait pas y avoir de programme d'entraînement spécial. Au cours de la semaine donc les Belouizdadis se prépareront au rythme d'une séance par jour.

On est très satisfaits parce que tout s'est bien passé pour nous et ça s'est déroulé tel qu'on l'attendait. Je dis cela parce que on a tout mis en œuvre pour que nos perfor- mances soient assez bonnes. Donc en atteignant ce petit objectif, on se retrouve motivés davantage et assez rassurés pour la suite de notre parcours.

Donc au sein de l'équipe, vous n'avez pas été surpris, contrairement aux supporters et à l'opinion sportive qui ne s'attendait pas à de telles

L'absence d'un vrai meneur irrite le coach

Malgré trois succès de suite lors des trois premières journées, Ivica Todorov a plusieurs soucis du point de vue tactique qu'il veut vite régler.

Un de ses soucis est le manque de fraîcheur physique pour des remplaçants comme Sameur, Aïch et Sayeh. Pour lui ces joueurs sont censés faire partie des titulaires ou au moins avoir un volume de jeu beaucoup plus important mais il ne se permet pas de les faires jouer assez puisque, selon lui, ils sont encore loin de leur niveau. Cela fait que Todorov ait un manque et cela concerne le poste de meneur de jeu dont Sayeh est celui à qui il convient le mieux puisque c'est son poste de prédilection. Néanmoins il semblerait qu'il faudrait encore du temps pour qu'il puisse compter sur lui puisque lors du récent match amical disputé face à Boumerdès sa performance n'a pas été telle que Todorov

a voulu qu'elle soit.

Cela l'a déçu et surtout ça le préoccupe lui qui veut vite avoir un meneur de jeu de métier afin de faire tourner son onze comme les aiguilles d'une montre. Il est convaincu que si ce problème sera réglé dans les plus brefs délais, le CRB sera

irrésistible, que ce soit

à domicile ou à l'extérieur.

Aucune inquiétude pour le reste

Mis à part le poste de meneur de jeu, l'entraîneur en chef n'a aucune inquiétude que ce soit pour le compartiment offensif ou défensif. D'un point de vue technique, il pense qu'il a un effectif assez riche pour ne pas avoir le moindre souci pour ces deux compartiments, mais

il reste à ce que la

forme physique, des remplaçants notamment, soit au top d'ici deux à trois semaines au plus tard. S. B.

www.competition.dz

Dimanche 17 septembre 2017

EQUIPE NATIONALE

13

Dimanche 17 septembre 2017 EQUIPE NATIONALE 13 Le président de la FAF a rencontré Infantino vendredi
Le président de la FAF a rencontré Infantino vendredi ZETCHI “ Voici mon plan de
Le président de la FAF
a rencontré Infantino vendredi
ZETCHI
“ Voici mon plan
de refondation du
football algérien”

En dépit de ses débuts difficiles à la tête de la Fédération algérienne de football, le président Kheireddine Zetchi n'a pas l'intention de baisser les bras.

PAR RAFIK K.

Il est fortement décidé de mener à bien et à terme son projet de refondation du football algérien. Une refon- dation qui se fait à la base et non pas se contenter de la "consommation" de la pro- duction étrangère des binatio- naux. Pour avoir l'approba- tion et le soutien de la toute puissante Fédération interna- tionale de football (FIFA), le locataire de la maison de Dély Ibrahim est allé à la ren- contre de l'homme fort de la bâtisse de Zurich qu'est Gianni Infantino. La FAF a rendu public hier un commu- niqué où elle revient sur la réunion entre Zetchi et Infantino où le dirigeant algé- rien a présenté les principaux axes de sa stratégie pour la refondation du football natio- nal. "Le président de la

Fédération algérienne de foot- ball, M. Kheireddine Zetchi, a effectué une visite de travail à la Fédération internationale de football (FIFA). Il a été notamment reçu vendredi par le président de l'instance internationale de football, M. Gianni Infantino, pour une entrevue qui a duré environ une heure et vingt minutes, en présidence du chef de cabinet du président de la FIFA et du directeur du bureau régional de dévelop- pement de la zone Afrique et Caraïbes, Veron Mosengo- Omba. Il a été question, dans

cette entrevue, de dresser un constat de la réalité du foot- ball africain et des défis qu'il doit relever dans le contexte actuel du développement du football mondial, ainsi que de l'aspiration de l'Algérie, à tra- vers la FAF, à s'inscrire dans un plan global de développe- ment dont la formation sera le point d'orgue, mettant l'ac- cent sur le programme de développement et l'ambitieux plan de réforme du football algérien adoptés par le Bureau fédéral", fait ressortir le communiqué de l'instance de Zetchi.

Un maillot des Verts offert à l'Italien Au terme de sa rencontre avec le président de la FIFA, le dirigeant algérien a tenu à offrir à l'Italien un maillot de la sélection nationale de foot- ball. C'est du moins ce qu'ajoute le communiqué de la Fédération. C'est dire toute la marque d'amitié et la parfaite entente qui existe entre le président de la FAF et son homologue de la FIFA.

R. K.

Il a aussi rencontré la SG de la FIFA

Le président de la FAF, Kheireddine Zetchi, a eu une feuille de route bien chargée pendant sa visite en Suisse. Après avoir rencontré le patron de la toute puissante FIFA, le premier responsable de la

FAF est allé, en effet, à la rencontre de la secrétaire générale de l'instance mondiale de la discipli- ne, à savoir M me Diouf Samoura. "Le président de la FAF a été reçu par Mme Fatma Samba Diouf Samoura, secrétaire général de la FIFA, en présence de M. Veron Mosengo-Omba, dans une audien- ce d'une demi-heure. Une audience marquée par un débat sur les perspectives de coopération entre la FAF et la FIFA dans différents domaines, notamment celui de la formation", précise encore

le communiqué de la FAF.

R. K.

A 3 semaines du match contre l'Algérie

LE CAMEROUN S'ENTEND

SUR L'ÉVICTION DE BROOS

Les jours de l'entraîneur belge Hugo Broos sont-ils comptés avec les Lions indomptables camerounais ?

C'est du moins ce que laisse croire l'ambiance ten- due qui marque les relations entre le technicien en ques- tion, ses joueurs, les médias et les responsables de la fédé- ration locale (Fecafoot). Signataire d'un contrat jus- qu'au mois de février de l'an- née prochaine, l'ancien coach de la JS Kabylie et du NA Hussein Dey a émis le vœu de poursuivre l'aventure jus- qu'à la CAN 2019 afin de défendre son trophée rem- porté lors de l'édition précé- dente (2017) au Gabon. Une aspiration qui a visiblement peu de chances d'aboutir dans la mesure où les griefs retenus contre le technicien belge sont innombrables dont notamment l'élimina- tion du Mondial 2018 et le refus de plusieurs joueurs talentueux de travailler sous sa coupe. Les techniciens

camerounais se mettent en action appelant également au changement immédiat au niveau de la barre technique des champions d'Afrique en titre. Le célèbre cite Camfoot publie un article où il met en exergues les carences de Broos dont en particulier ses relations avec certains joueurs. "C'est un peu de sa faute si Joël et Marvin Matip, deux défenseurs centraux

hors pair ont décidé de ne plus jamais jouer pour le Cameroun. C'est de sa faute si Eric-Maxim Choupo- Moting a souvent hésité, par- fois décliné les convocations en sélection. C'est de sa faute si le jeune André Onana (Ajax Amsterdam, Pays-Bas), Nicolas Nkoulou (Torino, Italie) et Allan Nyom (Watford, Angleterre) ont décidé de prendre une pause,

(Watford, Angleterre) ont décidé de prendre une pause, de s'éloigner de l'équipe nationale. C'est de

de s'éloigner de l'équipe nationale. C'est de sa faute, si Clinton Njie (Olympique de Marseille, France) ne souhai- te plus, lui aussi, défendre les couleurs de son pays. Non seulement parce que, lors- qu'ils répondent aux sollicita- tions de l'entraîneur, ils doi- vent parfois rester sur le banc de touche pendant que des joueurs moins talentueux qu'eux, étaient alignés", énu- mère Camfoot qui souligne, par ailleurs, les appels des techniciens locaux de mettre fin aux fonctions du Belge. Une situation tendue dans la maison camerounais, et ce, à trois semaines des retrou- vailles algéro-camerounaises prévues le 6 octobre prochain à Yaoundé dans le cadre de la cinquième journée des éli- minatoires du Mondial russe. R. K.

Huddersfield

1

Leicester City

1

90' POUR MAHREZ

SLIMANI

REMPLAÇANT

Leicester City 1 90' POUR MAHREZ SLIMANI REMPLAÇANT L'attaquant algérien Riyad Mahrez poursuit ses

L'attaquant algérien Riyad Mahrez poursuit ses apparitions régulières avec son club de Leicester City. Dans le cadre du championnat local de la Premier League, l'Algérien a été aligné d'entrée pour le match en déplacement contre Huddersfield. Les coéquipiers de Mahrez sont allés ramener un précieux nul (1-1) et ce, grâce à Vardy qui a marqué le but de l'égalisation à la 50e minute sur penalty répondant ainsi au but de l'équipe adverse signé Dépotre quatre minutes plus tôt. Pour sa part, l'autre Algérien Islam Slimani a débuté la rencontre sur le banc des remplaçants avant de prendre la place de Vardy (82').

Ghezzal joue et gagne

L'attaquant internatio- nal algérien Rachid Ghezzal gagne graduellement sa place de titulaire à part entière sur l'échiquier de l'AS Monaco. Le joueur en question a été aligné dans le onze de départ à l'occasion de la réception hier de Starsbourg en match de la 6e journée de la Ligue 1. L'ancien lyonnais a dis- puté l'ensemble de la rencontre sanc- tionnée par la victoire des Monégasques sur le score net de 3 buts à 0. A la faveur de cette victoire, les Ghezzal et consorts partagent temporairement la première place avec le PSG (15 points). Pour son coéquipier de Strasbourg, Saâdi, celui- ci a joué d'entrée et l'ensemble de la rencontre.

Daham tombe contre Reims

Le milieu de terrain de FC Sochaux, Daham, n'est pas sorti indemne de son match hier à domicile contre Reims dans le cadre de la Ligue 2 française. Les joueurs de Reims ont dominé les débats l'emportant par 4 buts à 2. Daham qui a enregistré sa première convocation avec les Verts contre la Zambie, a joué d'entrée avant de céder sa place à Robinet à moins de dix minutes de la fin. Une défaite qui condamne les Sochaliens dans une peu enviable 12e place au classement général du championnat.

R. K.

Une défaite qui condamne les Sochaliens dans une peu enviable 12e place au classement général du
Une défaite qui condamne les Sochaliens dans une peu enviable 12e place au classement général du

www.competition.dz

Dimanche 17 septembre 2017

14

JSS

www.competition.dz Dimanche 17 septembre 2017 14 JSS HAMLILI RÉAGIT AU SUJET DE BAPIDI «Il avait peur

HAMLILI RÉAGIT AU SUJET DE BAPIDI

«Il avait peur de comparaître devant la justice»

Les dirigeants de la JS Saoura ont tenu à apporter plus de précisions sur l'affaire Jules Bapidi.

apporter plus de précisions sur l'affaire Jules Bapidi. Amiri Benhamadi honoré Le club bechari a pris

Amiri Benhamadi honoré

Le club bechari a pris le soin de reconnaître les mérites d'Amiri Benhamadi, ancien avant-centre et buteur des Becharis des années 70. Mohamed Zerouati, en sa qualité de patron de la JSS, lui a remis un cadeau symbolique avant le coup d'envoi de la rencontre JS Saoura - USM Blida (2-0). Un geste de reconnaissance envers cet homme qui a été un des grands joueurs de la JSS et de la région du Sud-Ouest

PAR L. M. AZZI

Interrogé avant-hier soir pour donner son avis à ce sujet, Mamoune Hamlil, président du conseil d'administration du club bechari, a accepté de se livrer, affirmant que le joueur a quitté Bechar et le pays pour la raison sui- vante : "Il est parti de son propre gré, mais de peur d'être arrêté parce qu'il a reçu une convocation de la police d'Alger pour conduite en état d'ivresse qui date de quelques mois. Il devait comparaître devant un juge pour répondre de son acte. Il avait peur parce que l'af- faire est sérieuse car le taux d'alcool était élevé. Je suppose qu'il a eu peur de d'être incarcéré. C'est ce qui explique son départ hâtif et sans prévenir qui que ce soit. Donc, je ne vois pas le harcèlement dont il parle", a-t-il répon- du. Selon lui, le club, après l'avoir mis à l'amen- de, n'était pas au courant de son départ. "Nous l'avons appris à travers les réseaux sociaux, sur son

compte Facebook notam- ment. Maintenant, il pré- tend être au Cameroun. Ce qui nous a poussés à engager un huissier de justice pour défendre les intérêts de notre club. Il a un contrat avec la JSS, il n'avait pas à agir de la sorte", a précisé notre interlocuteur.

«Il y a des procédures à faire envers les instances concernées» Prié de savoir de quelle manière la direction du club compte régler ce pro- blème, Hamlili, en sa qua- lité de responsable de la gestion de l'équipe pre- mière, a répondu :

"Naturellement, il y a des procédures à faire. Nous l'avons convoqué pour revenir tout sagement étant un joueur du club. Evidemment, l'huissier de justice fera son travail. On verra pour le reste puis- qu'il y aura un rapport que nous comptons envoyer à la Ligue natio- nale puis à la Fédération, les instances concernées." L. M. A.

2 e avec 7 points

La Saoura affiche ses ambitions

M. A. 2 e avec 7 points La Saoura affiche ses ambitions La formation de la

La formation de la JS Saoura n'a pas raté le match face à l'USM Blida en l'emportant aisément avant-hier soir chez elle (2-0).

Cette victoire, la deuxième d'af- filée, lui permet de préserver sa place de dauphin avec un total de sept (7) points. Sur son terrain du stade du 20- Août de Bechar, la bande becharie a fait l'essentiel grâce à une domination terri- toriale. Certes, l'adversaire accusant un

retard sur le plan physique a subi pen- dant la quasi- totalité du temps de ce match, mais il est certain que les Vert et Jaune ont du répondant. La bande à Fouad Bouali ne manque pas d'atouts à même de la mener à faire plier ses pro- chains adversaires. Même si le calen- drier du championnat lui a donné l'oc- casion de jouer deux fois de suite à la maison, la JSS version 2017-2018 a de quoi faire rêver ses supporters. Le par- cours actuel plaide en sa faveur et ne peut par là même que booster Bousmaha et ses coéquipiers pour une saison prometteuse. Pour eux et pour leur team, le plus dur reste à faire, à savoir tâcher de rester dans la continui- té de ce qu'ils ont acquis en ce début de la compétition. L. M. A.

2 buts déjà pour Yahia-Chérif

L'attaquant Sid-Ali Yahia-Chérif est en train de remplir son contrat. Le nou- veau capitaine de l'équipe compte déjà deux buts à son actif. Il a eu l'hon- neur de marquer le premier but de la saison des Bechrais face à la JS Kabylie en déplacement. Ce vendredi, il a planté une banderille à la forma- tion blidéenne d'un tir puissant sur balle arrêtée. Du coup, le transfuge du CR Belouizdad devient le meilleur buteur des Aiglons de la Saoura.

CSC

Malgré la victoire contre l'USMBA

Les joueurs déçoivent Amrani et les Sanafir

Avant-hier, les Sanafir n'ont pas jubilé à la fin de la rencontre que leur équipe a remportée face à l'USMBA. Et pour cause, les joueurs, qui n'ont pas eu le rendement attendu par leur coach Amrani, les ont déçus.

De notre correspondant

RABAH GATTOUCHE

Victoire à la Pyrrhus A la fin de la rencontre gagnée par 1 but à 0 contre l'USMBA, le coach du CSC, Amrani, a décidé de rentrer directement aux vestiaires car il avait été écœuré par la piètre pro- duction de ses joueurs. Il avait rai- son de ne pas jubiler parce que son équipe a remporté une victoire à la Pyrrhus, le roi grec, qui, pour rap- pel, avait gagné une bataille contre les Romains, mais en perdant beau- coup de soldats. En effet, tirant les enseignements du revers subi par son team, le weekend précédent, Amrani a décidé de revoir la com- posante de son échiquier qui a affronté l'USMBA. Mais bien qu'il ait changé de système de jeu et insufflé du sang neuf à son onze en

titularisant le gardien Rahmani et les joueurs de champ Khadir, Sylla et Belkheir à la place de Limane, Bahri, Benayada et Lamri, le driver des Vert et Noir a été très déçu par la prestation de son équipe, même si elle a battu l'USMBA.

Milieu, le maillon faible Tous les observateurs ayant suivi la rencontre CSC-USMBA pensent que les Vert et Noir n'ont pas été très entreprenants, car leur ligne médiane n'a pas su rivaliser avec celle des Scorpions. Ils ont raison de le souligner parce que le CSC a affronté l'USMBA avec un milieu composé de deux demi-défensifs, Sylla et Zerara, et de deux demi- excentrés, Bezzaz et Belkheir. Mais si Zerara et Sylla ont su assez bien remplir leur tâche en aidant leur défense à annihiler toutes les

attaques des poulains de Cherif El Ouazani, Bezzaz et Belkheir n'ont pas accompli leur rôle d'alimenter les attaquants de leur team Belameiri et Cissé, car ils ne sont pas des meneurs de jeu de prédilection.

Lamri, un joker de luxe Le milieu Lamri, qui a rejoint le CSC cet été, a démontré vendredi passé contre l'USMBA, dès son incorpora- tion, qu'il mérite sa place sur l'échi- quier des Vert et Noir. En effet, durant le laps de temps qu'il a joué, le joker de luxe Lamri a su apporter un plus à la ligne médiane de son équipe qui, avant son entrée, était amorphe face à celle de Bel-Abbès.

Cissé, le sauveur L'attaquant malien des Vert et Noir Moktar Mohamed Cissé a été un poison pour la défense bordjie le

Mohamed Cissé a été un poison pour la défense bordjie le weekend dernier. En effet, non

weekend dernier. En effet, non seu- lement, il a bien rempli son rôle d'avant de pointe, mais a été l'arti- san de la victoire de son équipe en marquant magistralement le penal- ty que le referee de la partie lui a accordé après avoir été bousculé par un joueur de l'USMBA dans la surface de vérité.

Rahmani, première réussie Après avoir été relégué au banc les

deux premiers matches de cham- pionnat que son club a joués contre le NAHD et le DRBT, le gardien de but Rahmani a été ali- gné d'entrée contre l'USMBA, le week-end passé, à la place de Limane. Selon tous les observa- teurs qui ont suivi la partie, l'ex- goal du MOB a réussi sa première sortie officielle avec le CSC car il a su garder sa cage vierge. R. G.

       
 

www.competition.dz

Dimanche 17 septembre 2017

 

USMBA

15

Kherbache : «Le report du match

Arrivée à 5h du matin

de l'USMA ne nous arrange pas»

Juste après la fin de la rencontre d'avant-hier entre le CS Constantine et l'USMBA dans le cadre de la 3e journée de Ligue une Mobilis, qui s'est terminée par la victoire des Sanafir sur le score de 1-0 inscrit par Cissé sur penalty, les camarades de Bounoua sont rentrés directement à Sidi- Bel-Abbès par route. Les Scorpions ont dîné au niveau de la ville de Yachir avant de continuer leur long chemin puisqu'ils sont arrivés à Sidi- Bel-Abbès vers 5h du matin.

Contacté par nos soins après la deuxième défaite des Scorpions, l'attaquant bel-abbésien Ismaïl Kherbache a confié que son équipe aurait pu revenir au moins avec le point du match nul. Mais le manque de réussite et la déconcentration l'ont déstabilisée.

 «Le penalty accordé au CSC est douteux» Deux défaites depuis le début du championnat,

«Le penalty accordé au CSC est douteux»

Deux défaites depuis le début du championnat, ne craignez-vous pas que cela influe négativement sur le moral du groupe ?

De notre correspondant

Vous avez dit que le penalty était douteux…

Dj. ADAM

Il est vrai que ça peut être inquiétant, surtout qu'on est passé à côté d'une occasion de revenir avec un bon résul- tat, mais cela est derrière nous et on doit vite mettre ces deux défaites aux oubliettes et se concentrer sur notre match de l'USMA.

L'ancien du CAB, du RCR, du CABBA et du CRB a profité de l'occasion pour présenter ses excuses aux suppor- ters qui ont fait le déplacement au stade Hamlaoui pour les soutenir ; il leur a promis de se ressaisir aux prochains matchs à commencer par celui de l'USMA.

Un mot sur la défaite contre le CSC ?

Même si j'étais un peu loin sur le banc pour bien le voir, je pense que nos défen- seurs étaient dans un duel légitime sur le ballon ; l'arbitre a vu autre chose. De toute façon, je laisse les connaisseurs juger l'action.

Vous avez signé votre première apparition avec votre nouvelle équipe, comment jugez-vous votre rendement ?

Justement, dans quelles conditions allez-vous préparer ce match ?

Le match s'est joué sur un coup de sort ; nous avions l'occasion d'inscrire le pre- mier but dès les premières minutes de la rencontre, mais cela n'a pas été fait. Après cela, notre adversaire nous a pressés pour ouvrir le score, mais nous étions solides derrière. Malheureusement à deux minutes de la fin de la première mi-temps, l'arbitre a sifflé un penalty douteux qui a per- mis aux Constantinois de prendre l'avantage. En seconde mi-temps, le coach a fait quelques changements pour essayer de remettre les pendules à l'heure, mais notre adversaire s'est replié derrière et a fermé toutes les issues pour nous, attaquants, jusqu'au sif- flet final. Ce qui lui a permis de garder le gain de la rencontre.

J'aurais bien aimé que ma première participation avec l'USMBA se termine avec un bon résultat, mais malheureuse- ment, cela n'a pas été fait. On a perdu notre match ; j'espère que cela se fera lors de la prochaine rencontre contre l'USMA.

Justement, le match a été reporté pour le 26 septembre, cela vous arrange-t-il ?

Peut-être que oui, peut-être que non. Personnellement, j'aurais aimé jouer la partie le week-end comme c'était prévu parce que le report arrange plus l'adver- saire qui va se reposer après son dépla- cement au Mozambique.

Tout d'abord, on doit se reposer de ce long trajet de Constantine jusqu'à Sidi-Bel-Abbès ; après on rentrera dans le vif du sujet pour le match de l'USMA qui est un gros morceau du champion- nat.

Vos supporters ont fait un long déplacement jusqu'à Constantine pour vous soutenir, mais ils étaient déçus du résultat…

Justement, et je compatis avec eux, car ce n'est pas facile de faire plus de 1.600 km pour nous encourager. Je tiens à présenter mes excuses au nom de mes coéquipiers ; on leur promet de rectifier le tir aux prochaines journées. Dj. A.

2 jours

de repos

Après leur défaite à Constantine, les Bel-Abbésiens, bénéficieront de deux jours de repos avant de reprendre le chemin de la préparation pour les prochains challenges, à commencer par celui contre l'USMA sur la pelouse du

24-Février-1956

reporté au 26 septembre.

ANEP 523 297 du 17/09/2017 Compétition / PUB
ANEP 523 297 du 17/09/2017
Compétition / PUB
sur la pelouse du 24-Février-1956 reporté au 26 septembre.  ANEP 523 297 du 17/09/2017 Compétition
www.competition.dz Dimanche 17 septembre 2017 16 MOB
www.competition.dz
Dimanche 17 septembre 2017
16
MOB

Les Crabes confirment leur grande forme

Les Béjaouis ont signé vendredi au stade Messaoud- Zougar, à El-Eulma, leur seconde victoire de suite en championnat.

De notre correspondant

BADIS B.

Les Crabes ont ainsi confirmé leur grande forme tout en affichant clairement leur objectif durant l'exercice sportif actuel, ceci en réali- sant une grande prestation vendre- di. Ils ont prouvé que la dernière victoire face au RC Kouba était plus que méritée et qu'ils valaient plus qu'on ne le croyait, tout en insistant que la première contre-performance à domicile n'était qu'un accident. Les camarades de Belkacemi conti- nuent donc sur leur lancée en allant chercher trois précieux points à El- Eulma. Il faut dire que la mission des Vert et Noir lors de cette troisiè- me journée du championnat n'était guère facile avec des supporters eulmis prêts à tout pour voir leur équipe empocher les trois points, et peu importe la manière. C'est ainsi

trois points, et peu importe la manière. C'est ainsi qu'une pluie de projectiles n'a pas cessé

qu'une pluie de projectiles n'a pas cessé de s'abattre sur la pelouse du stade Messaoud-Zougar tout au long de la rencontre. Sur le plan physique, on peut dire que les pou- lains de Biskri n'ont pas démérité ; ils ont tenu tête à leur adversaire du jour, le MCEE, avec un but inscrit la 36' par Belkacemi, et aussi une multi- tude d'actions gâchés où les Crabes ont raté l'occasion de corser la mise.

L'équipe a sorti le grand jeu C'est donc à l'extérieur, et pour la

deuxième fois de suite, que les camarades de Belkacemi ont joué cette rencontre entrant dans le cadre de la troisième journée de Ligue 2 Mobilis. Bien que la compétition ne soit encore qu'à l'entame, l'enjeu était quand même de taille après le dernier succès à l'extérieur face au RC Kouba. Les Crabes étaient dans l'obligation de confirmer en essayant de revenir à Béjaia avec les points de la victoire ; ils ont affiché clairement la couleur pour cette sai- son. C'était donc la rencontre qu'il ne fallait surtout pas rater et ceci

pour déjà prendre le large au niveau du classement général et montrer leur respect aux fidèles supporters qui n'ont pas raté l'occa- sion de se déplacer à El-Eulma pour suivre la rencontre malgré le risque qui a pesé sur eux. Ce que les joueurs mobistes ont bien compris et n'ont pas tardé à le faire com- prendre au MC El Eulma dès les premières occasions de la rencontre qui n'ont pas été fructueuses avant qu'Ismail Belkacemi ne réussisse à faire la différence à la 36'. B. B.

Belkacemi

s'illustre

L'attaquant béjaoui Ismail Belkacemi, qui a eu l'occasion de porter le brassard de capitai- ne d'équipe durant cette ren- contre suite à l'absence de Faouzi Rahal - suspendu pour contestation de décision lors de la dernière rencontre face au RC Kouba - n'a pas, en effet, raté l'occasion de s'illustrer en ouvrant à la 36' ainsi le score de la rencontre en faveur du MO Béjaia et signant par la même occasion son premier but de la saison.

Kadri sur sa lancée

C'est à l'occasion de sa deuxiè- me titularisation que le joueur, fraîchement débarqué au club béjaoui au dernier mercato estival, a profité pour prouver son mérite de porter le maillot béjaoui et faire partie des plans de Mustapha Biskri. Le jeune Kadri a ainsi profité de l'occasion pour montrer l'éten- due de son tallent en accom- plissant parfaitement la tâche qui lui a été confiée sur le ter- rain, ceci en commençant par fournir la balle du premier but à son camarade Belkacemi, pour ensuite continuer à distri- buer une multitude de balles à ses camarades qu'ils n'ont malheureusement pas réussi à transformer. Le jeune talent mobiste continue donc de mon- ter en puissance. Kadri a en effet confirmé vendredi que sa titularisation était indiscu- table, ne ménageant aucun effort pour aider ses cama- rades sur le terrain.

Compétition / PUB ANEP 25105219 du 17/09/2017
Compétition / PUB
ANEP 25105219 du 17/09/2017

Les supporters reprennent espoir

ANEP 25105219 du 17/09/2017 Les supporters reprennent espoir Aucun supporter n'espérait mieux que ce scénario qui

Aucun supporter n'espérait mieux que ce scénario qui permet à l'équipe de glaner trois précieux points à l'extérieur et face à un dur à cuire, dans son arène et devant son public.

Cette victoire sera ainsi un élément motivateur au moral du groupe ; le driver béjaoui a espé- ré une telle réaction des joueurs qui ont fait un match exemplaire sur le plan tactique, en étant un vrai poison pour l'adversaire. Ce qui a permis au MOB de récolter les trois points de la victoire. Le groupe a donc fait le plein durant ces deux rencontres à l'extérieur qui permettront aux Béjaouis de poursuivre leur parcours avec une énorme volonté, la seule clé pour arriver à atteindre l'objectif de l'accession.

Ils ont vécu l'enfer à El-Eulma Mis à part le fait que les suppor- ters béjaouis ont étés très satis- faits du rendement de leur équi- pe sur le terrain, l'accueil réservé à ces derniers par les supporters eulmis a quelque peut gâché la joie de ces fidèles qui ont effectué le déplacement pour suivre la rencontre. Les supporters mobistes ont donc vécu l'enfer au stade Messaoud-Zougar tout au long de la rencontre ayant oppo- sé leur équipe à celle du MC El Eulma avec des jets de projectiles allant des cailloux aux fumigènes enflammés, et ceci sous les yeux des forces de l'ordre impuis- santes face à cette situation. En effet, personne n'a été épargné puisque même les 22 acteurs sur le terrain, ainsi que leur staff ont était touchés surtout à la fin de la partie. Le coach béjaoui ainsi que quelques joueurs ont fait les frais de ce geste qui n'honore guère la gale- rie eulmie et qu'on devrait honnir dans les stades algériens. B. B.

www.competition.dz Dimanche 17 septembre 2017 JSMB 17
www.competition.dz
Dimanche 17 septembre 2017
JSMB
17

Après sa victoire face au RCK

La JSMB maintient la cadence

Après sa victoire face au RCK La JSMB maintient la cadence Les Vert et Rouge de

Les Vert et Rouge de Béjaïa ont empoché 3 précieux points lors de leur déplacement dans la capitale.

De notre correspondant

BADR-EDDINE ZAOUCHE

Une rencontre qui était difficile, surtout qu'en face, la formation du RC Kouba voulait à tout prix se racheter de sa défaite une semaine plus tôt face à un autre club béjaoui. La bande à Zeghdoud a d'ailleurs abordé ce ren- dez-vous avec un ascendant psycholo-

gique du fait que les gars de Yemma Gouraya n'ont toujours pas goûté à la défaite depuis l'ouverture de la saison. Ces derniers ont confirmé leur bon début de saison en allant dompter les Vert et Blanc du RC Kouba au stade du 20-Août. Avec un bilan positif de deux victoires et un match nul, la JSMB main- tient ainsi la cadence et se place dans le haut du tableau avec plusieurs équipes qui ont affiché très tôt leurs prétentions dans ce championnat.

Zeghdoud : «Je retiens 3 points» Le coach de la JSMB avait d'ailleurs tenu à féliciter ses joueurs pour l'état d'esprit affiché durant la rencontre, même si, d'après le premier responsable de la barre technique du club, la presta-

Moussi inscrit son 3 e but

L'auteur de l'unique réalisation durant la rencontre de vendredi Abdessalam Moussi a ajouté un troisième but à son actif depuis le début du championnat. L'ex- Hamraoua, qui a signé en faveur de la JSMB, ne déçoit pas en ce début de saison. Auteur de trois réalisations jusqu'à présent, Moussi s'est imposé comme le buteur de l'équipe aux côtés de Benchaira. Les deux joueurs ont à leur actif 3 réalisations chacun .

tion n'a pas été à la hauteur : "Nous ne sommes pas encore tout à fait au point. Nous nous sommes déplacés à Alger dans le but de réaliser le meilleur résul- tat. Nous savions que la tâche n'allait pas être facile face à un adversaire qui se devait de réagir. Je retiens les trois points qui seront importants pour nous. Mais mon équipe aura encore besoin de travailler pour espérer réaliser l'objectif tracé en début de saison." B. E. Z.

Un autre déplacement périlleux attend les Béjaouis

Après s'être rendue chez une forma- tion en difficulté dans le classement, la formation de la JSMB devra se déplacer pour la seconde fois de suite chez un club qui joue les premiers rôles dans le championnat. Les Béjaouis se concentrent d'ailleurs déjà sur le prochain déplacement qui ne s'annonce pas facile face au leader du championnat, à savoir l'AS Aïn Mlila. Une rencontre qui sera sans doute l'affiche de la 4e journée.

Belmessaoud

s'affirme

l'affiche de la 4e journée. Belmessaoud s'affirme Etant derrière l'unique réalisation durant la ren-

Etant derrière l'unique réalisation durant la ren- contre de vendredi, Kamel Belmessaoud est en train de s'imposer au sein de la for- mation kabyle. Auteur d'une prestation honorable pour ce second déplacement de la saison, Belmessaoud est en train de devenir une pièce maîtresse chez les Vert et Rouge de la JSMB. Ce jeune joueur, qui vient de l'US Beni Douala, était un pari risqué pour les dirigeants du club, qui ont décidé de lan- cer un élément qui aura tout à prouver dans un cham- pionnat connu pour son engagement physique.

Très bon Djeribiaâ

Djeribiaa a produit une belle prestation vendredi. Le milieu de terrain de la JSMB, qui avait les clés du jeu durant cette ren- contre, n'a pas déçu les nombreux présents au stade du 20- Août-1955. Arrivé durant le mercato du CA Batna, Djeribiaâ est en train de réaliser un début de saison prometteur. Aligné à la récupération en compagnie de Belmessaoud, le duo aura réalisé une grosse partie.

Les défenseurs rassurent

Pour la seconde rencontre de suite, la défense de la JSM Béjaia n'a pas encaissé de buts, contrairement à la rencontre disputée la première journée du championnat, où les Béjaouis ont encaissé trois buts. La défense de la JSMB s'est bien rattrapée lors des deux dernières sorties. L'entraîneur de la JSM Béjaia Zeghdoud Mounir avait d'ailleurs rappelé à quel point il était très important pour le staff technique et les joueurs, aussi, de rester concentrés durant la rencontre, surtout en défense.

Belhani, auteur de 2 arrêts décisifs

Le portier des Vert et Rouge Belhani Abderraouf a été l'auteur de deux arrêts décisifs en fin de match. Alors que son équipe était en train de mener au score face au RC Kouba, face à la pression exercée durant la seconde période par la formation adverse, l'ex-portier de l'ES Sétif s'est montré décisif à deux reprises. Ce dernier n'a pas tremblé devant l'attaquant Amrane qui était d'ailleurs tout près d'égaliser à deux reprises n'était la réactivité de Belhani qui aura per- mis à son équipe de repartir avec les trois points de la victoire.

équipe de repartir avec les trois points de la victoire. Belle ambiance des supporters Ils étaient

Belle ambiance des supporters

Ils étaient plus d'un millier de supporters de la JSM Béjaia à s'être déplacés dans la capitale pour soutenir leurs protégés. Les fans du doyen des clubs kabyles ont d'ailleurs créé une très belle ambiance dans les travées du stade du 20-Août-1955 de Ruisseau. Les amoureux des Vert et Rouge ont donné de la voix durant la rencontre et joué leur rôle de 12 e homme en encourageant les joueurs.

Reprise demain

Après avoir bénéficié de 24 heures de repos, les camarades de Bekhtaoui reprendront le chemin des entraînements ce dimanche après-midi. Le staff technique a ainsi arrêté l'heure de la reprise à 17 heures ce dimanche après-midi au stade de l'Unité maghrébine. B. E. Z.

RCK

L'équipe a concédé sa seconde défaite d'affilée

Des Koubéens trop fébriles

Le RC Kouba n'a pas encore trouvé ses repères en L2 Mobilis comme en témoigne sa seconde défaite consécutive concédée en championnat après trois journées.

PAR KAMEL HASSANI

Les Vert et Blanc se sont incli- nés avant-hier au stade du 20-Août face à la JSMB par 1-0 dans une ren- contre dominée par le RCK, surtout en seconde mi-temps. Mais le manque d'efficacité devant n'a pas permis au club banlieusard de concrétiser les nombreuses occasions qu'il s'est créées. Le RCK aurait méri-

té au moins de décrocher le nul au vu de la physionomie de la partie, mais l'équipe a manqué de réussite. Certains joueurs sont à la recherche de leurs marques depuis l'entame de la saison, ce qui a d'ailleurs influé sur le rendement collectif de la formation koubéenne. Avec un seul point dans leur escarcelle après 3 matches dispu- tés, le RCK a mal entamé son cham- pionnat. Mais le visage montré par

l'équipe contre la JSMB laisse augurer une meilleure suite, pourvu que les supporters n'exercent pas de grosse pression sur elle. Les fans koubéens se sont montrés mécontents par ce début de saison décevant, eux qui misaient beaucoup sur leur team pour assurer un bon démarrage en L2. Malgré cette entame de saison en dents de scie, l'entraîneur roumain Anghelescu n'est pas trop inquiet,

comme il l'a fait savoir à l'issue de la défaite contre la JSMB : "J'ai relevé un léger mieux de la part de mon équipe qui a montré beaucoup d'envie, sur- tout en seconde période. On a man- qué d'efficacité devant, sinon on aurait pu aspirer à un meilleur score. Il ne faut pas se décourager car je suis convaincu que l'équipe va se ressaisir aux prochaines rencontres", a assuré le technicien roumain. K. H.

MCEE-RCK probablement à huis clos

Le prochain match du RCK, prévu le 22 septembre au stade Messaoud-Zeggar contre le MCEE, se jouera probablement à huis clos en raison du comportement anti- sportif du public d'El Eulma .Furieux de l'échec de leur équipe, les supporters du MCEE ont jeté des pierres et des bouteilles en plastique sur le terrain pendant et après le match. L'arbitre du match a tout mentionné sur la feuille de match. La CD de la LFP rendra son verdict ce lundi à l'issue de sa réunion hebdomadaire. K. H.

www.competition.dz

Dimanche 17 septembre 2017

18

MCS

Dimanche 17 septembre 2017 18 MCS Le doute s'installe Le MCS a montré ses limites devant

Le doute s'installe

Le MCS a montré ses limites devant le CABBA

De notre correspondant

K. DJELLOUL

Une défaite 4-0 qui fera désordre dans la maison du MCS. Alors que le Mouloudia voulait retourner à Saida avec un bon résultat, les Vert et Rouge ont trou- vé du mal à rentrer dans la partie. Ce qui profité à l'équipe locale qui a marqué deux buts très rapide- ment étant donné qu'ils ont été ins- crits à la 7' et le second cinq minutes avant la fin de la première période. Ce qui a perturbé les Mouloudéens qui n'ont pas été gâtés, surtout que les supporters présents les ont largement arrosés d'insultes. Depuis vendredi, on ne cesse, dans les différents fiefs de la ville, de dis- cuter de cette amère défaite face à une équipe du CABBA sur un score de 4 à 0 ; pourtant, cette équipe bordjie, loin d'être un foudre de guerre a su se défendre très intelli- gemment grâce à un système adé- quat prôné par le coach de BBA, en l'occurrence Boughrara, pour contrecarrer les desseins de son vis- à-vis Benchouia. En première période notamment, le MCS était passé complètement à côté de la plaque.

Un coaching pas du tout judicieux Les Mouloudéens n'ont pas réalisé un grand match, le dispositif mis en place par Benchouia n'a pas fonctionné face à une équipe du

par Benchouia n'a pas fonctionné face à une équipe du CABBA bien organisée qui joue bien

CABBA bien organisée qui joue bien les contres. Profitant du manque de coordination dans le jeu de leurs adversaires, les Bordjis ont su arracher une précieuse vic- toire. Les changements opérés en seconde période par le coach saidi n'ont pas été judicieux. Quelques supporters présents se sont interro- gés sur les remplacements effectués qui n'ont rien apporté à l'équipe sur le plan du jeu. Les changements n'ont pas apporté le plus escompté et tout le monde a vu le manque de cohésion de l'équipe en attaque et l'absence d'un buteur racé capable de concrétiser les occasions créées. En conclusion, le Mouloudia a montré un visage pas du tout séduisant. Les avis des supporters divergent :

une partie pointe un doigt accusa- teur sur le coach Benchouia, alors que d'autres estiment que ce sont

les joueurs qui ne se donnent pas à fond, leur reprochant d'être "froids" sur le terrain. La stratégie prônée par Benchouia était quasiment inef- ficace, car tout le monde était sur- pris de voir le coach reconduire un onze new-look. Il faut dire que dans son onze de départ, Benchouia s'est basé encore une fois sur deux milieux récupérateurs (Garrich et Aibout), deux milieux excentrés offensifs (Hamidi et Ammour), et un seul attaquant de pointe (Hani) complètement isolé, sans aucun soutien des attaquants de couloir très rapides, vifs et effi- caces, pour épauler et servir l'atta- quant saidi de façon à créer le dan- ger, alors qu'il se retrouvait sou- vent devant un surnombre des défenseurs du CABBA présents quand il était en possession de la balle.

K. Dj.

HEKKAR :

«Beaucoup d'erreurs défensives»

Vous avez mal digéré cette défaite contre le CABBA, n'est-ce pas ?

Vous avez mal digéré cette défaite contre le CABBA, n'est-ce pas ?

Oui, c'est une défaite qui nous est resté au travers de la gorge, car nous

voulons confirmer la victoire contre l'ABS et aussi améliorer notre classe- ment. Mais le fait de laisser filer des points dans une confrontation qui fut à notre portée laisse toujours des regrets après le match ; crois-moi, on

a

mal digéré cette défaite.

Qu'est-ce qui a manqué à votre équipe pour réaliser un bon résultat ?

Nous avons fait des erreurs en défense qui nous ont coûté très cher

;

je pourrais même dire que nous

Ça sera une rencontre entre deux

avons offert le succès à notre adver- saire et en même temps et aussi des occasions nettes de but. De note côté, on a raté des occasions, on a fait des erreurs dans notre surface de répara- tion et on l'a payé. C'est pour cette raison que nous avons perdu ce match.

équipes qui n'ont pas le droit à l'er- reur. L'équipe de Mascara, qui vou- dra se racheter après la défaite à domicile, misera sur un bon résultat. En ce qui nous concerne après notre dernière défaite, nous sommes dos au mur et on doit réagir ; donc on doit se racheter face au GCM.

Un échec avec un résultat très

lourd, cela va sûrement vous saper le moral…

C'est sûr, mais j'espère seulement que les supporters ne vont pas nous tenir rigueur. On leur demande de nous laisser cette semaine afin de corriger nos lacunes et de se prépa- rer dans de bonnes conditions pour nos prochains rendez-vous.

Vous allez chercher une victoire face à Mascara…

Nous sommes tenus d'arracher les trois points contre Mascara ; nous sommes en pleine préparation pour cette rencontre et d'ici vendredi pro- chain, notre groupe sera prêt pour ce rendez-vous. Nous allons fouler le terrain avec un seul objectif, à savoir arracher les trois points face au Ghali. Notre groupe est déterminé à

Vous allez affronter le Ghali, comment se présente cette confrontation ?

faire un grand match pour se rache- ter après la défaite face au CABBA. Dj. K.

CABBA

BOUGHERARA : «J'espère que c'est le bon départ de l'équipe»

Bougherara, qui a insisté longuement pour dire qu'il respecte l'adversaire du jour, le Mouloudia de Saïda, a souligné, néanmoins, que son équipe aurait pu remporter le duel de la 3 e journée de L2 Mobilis avec un score plus lourd.

la 3 e journée de L2 Mobilis avec un score plus lourd. De notre correspondant LARBI

De notre correspondant

LARBI BABOUCHE

En ce sens, il note que certains joueurs sont tombés dans la facilité en s'offrant en spec- tacle au lieu de faire l'essentiel, c'est-à-dire mar- quer des buts à chaque fois que l'occasion se présen- tait : "C'est un point positif que nous prendrons en considération dorénavant", souligne-t-il.

«On s'attendait à un bon rendement» En réponse à la question : "Vous attendiez- vous à cette appréciable prestation des joueurs ?", Bougherara réplique qu'il s'attendait à un bon rendement de sa troupe compte tenu de la fiabilité du stage en Tunisie.

«On a présenté de beaux tableaux de jeu» Dans la foulée, le driver fera remarquer qu'il a été agréablement surpris par ce qu'il qualifie de beaux tableaux de jeu, en faisant allusion aux différentes combinaisons des phases de jeu de l'équipe face au public.

«Pour nous, c'est un match référence» L'entraîneur du club des Bibans a émis l'espoir que le match contre le MCS soit une référence pour le vrai départ de l'équipe dans ce redou-

table championnat de L2 Mobilis, qui s'annon- ce extrêmement disputé, d'autant que cer- taines équipes ont déjà affiché leurs intentions en réalisant cartons pleins, à l'instar de la JSMS, l'ASAM, le MOB et l'ASMO, ainsi que deux autres formations qui n'ont pas encore goûté à l'amertume d'une défaite. L. B.

Kouriba signe sa 3 e réalisation

En inscrivant deux buts face au MCS, Kouriba signe sa 3 e réalisation après celle de Skikda lors de la 2e journée de L2 Mobilis.

Athmani, 2 passes décisives

Auteur de deux passes décisives, et quelles passes !, qui ont permis à Kouriba de signer deux beaux buts, Athmani était l'homme de la situation, voire l'homme du match, comme ce fut le cas contre le CAB et la JSMS. Bravo !

Alaoui n'a pas été sollicité par l'adversaire

Alaoui n'a touché que quelques balles négli- geables tout au long du duel, car l'adversai- re était presque totalement absent.

CLASSEMENT DE LA LIGUE 2 MOBILIS

CLUBS

 

MATCHS

   

BUTS

Pts

J.

G.

N.

P.

P.

C.

Diff.

1. ASAM

09

03

03

00

00

05

01

+04

2. JSMS

09

03

03

00

00

05

02

+03

3. JSMB

07

03

02

01

00

06

03

+03

4. MOB

07

03

02

01

00

02

00

+02

5. ASO

05

03

01

02

00

04

02

+02

6. CAB

05

03

01

02

00

02

00

+02

7. ASMO

05

03

01

02

00

02

01

+01

8. CABBA

04

03

01

01

01

05

02

+03

9. MCEE

03

03

01

00

02

03

04

-01

10. MCS

03

03

01

00

02

03

06

-03

11. RCR

02

03

00

02

01

03

05

-02

12. RCK

01

03

00

01

02

01

03

-02

13. GCM

01

03

00

01

02

03

06

-03

14. CRBAF

01

03

00

01

02

02

05

-03

15. ABS

01

03

00

01

02

00

03

-03

16. WAT

01

03

00

01

02

00

03

-03

4 e JOURNÉE

ASO

CRBAF

CAB

RCR

JSMS

WAT

MCS

GCM

ASMO

CABBA

MOB

ABS

MCEE

RCK

ASAM

JSMB

www.competition.dz Dimanche 17 septembre 2017 ASMO 19
www.competition.dz
Dimanche 17 septembre 2017
ASMO
19

Malgré le point ramené de Bousaâda

LAOUFI :

«Un terrain dur, il n'y avait pratiquement pas de tartan»

L'entraîneur Salem Laoufi assure que son équipe a fait l'essentiel en ramenant un point de Bousaâda.

De notre correspondant

L. M. AZZI

Un troisième résultat positif d'affilée pour votre équipe, ça commence bien …

On peut le dire, mais ce match diffè- re des deux premiers pour deux rai- sons. La première se rapporte aux conditions climatiques sachant que nous avons joué sous une température très chaude puisque le match a débuté à 16h. La seconde est la pire puisqu'il s'agit de l'état de la pelouse du stade. Franchement, nous avons joué sur un terrain dur, il n'y avait pratiquement pas de tartan couvrant ce terrain. C'est ce qui a influé sur notre manière de jouer puisque nous n'avons pas pu

développer notre propre jeu comme nous l'avons fait à Béjaïa, par exemple, même si nous sommes arrivés à avoir deux occasions de but, notamment celle de Youcef Khodja, qui a raté un face-à-face avec le gardien adverse. Juste après, on a concédé ce penalty sif- flé contre nous ; heureusement que Allaoui était à la parade pour empê- cher l'adversaire de marquer.

Comment avez-vous réussi à contrer l'adversaire, alors ?

Nous l'avons attendu au niveau de notre zone où nous avons formé un bloc. Nous avons réussi à les bloquer d'autant plus qu'ils venaient de récu- pérer quelques joueurs dont c'était le premier match à l'image de Fellah et Messaoudene. Ils manquaient de ryth- me, et c'est sur ce point que nous avons joué. Vu le climat, c'était difficile pour eux. Il faut dire qu'en face, nous étions solidaires, on a su bien gérer ce match qui n'était pas facile du tout. En tout cas, on a fait l'essentiel en ramenant un point de Bousaâda, et c'est mieux que rien.

Vous êtes satisfait du rendement des joueurs…

Disons qu'ils progressent bien. Depuis le début de la préparation, ils travaillent dur, ils font beaucoup d'ef- forts comme Amer Yahia qui a été bon et a créé beaucoup de dangers devant la zone adverse. Il était présent menta- lement à l'instar de ses coéquipiers.

Vous êtes sur une bonne courbe avec trois résultats positifs en autant de matches…

C'est le troisième résultat positif pour nous, on va essayer de rester sur la dynamique actuelle. On tentera d'enchaîner ; on sait qu'on a beaucoup de travail à faire, ce n'est que le début.

Il faut confirmer ce que vous avez fait jusqu'ici…

Justement, on travaille dur afin d'at- teindre la former souhaitée pour pou- voir assurer le maintien le plus tôt pos- sible. Pour l'instant, nous avons un match difficile qui nous attend la semaine prochaine contre l'Ahly de Bordj. Ce match, il faut bien le prépa- rer. Nous allons affronter un adversai-

re qui veut jouer l'accession ; il a fait un bon recrutement et veut retrouver la Ligue 1. Donc, on va bien préparer ce

match.

L. M. A.

la Ligue 1. Donc, on va bien préparer ce match. L. M. A. Primes du MOB

Primes du MOB et de MCEE perçues

La prime des matches du MOB en déplacement (0-0) et du MCEE à domicile (2-1) a été perçue. D'après nos informations, les joueurs ont été payés la veille de la rencontre de l'A Bousaâda à l'hô- tel. Le montant total s'élève à 60.000 dinars chacun. Il est utile de noter que la direction du club avait prévu de payer la prime d'un match, mais les joueurs ont refusé. Larbi Oumamar chargé de la gestion de l'équipe s'est donc plié aux exi- gences de ses proté- gés.

Entraînement en forêt et sauna hier, repos aujourd'hui

Les joueurs n'ont pas eu de repos malgré le long trajet effectué avant-hier soir entre Bousaâda et Oran. D'après une source autorisée, le staff tech- nique a prévu hier en fin d'après-midi une séance d'entraînement basée sur l'oxygénation à la forêt de Canastel puis un sauna. Les pou- lains de Salem Laoufi auront l'occasion de se reposer aujourd'hui. La préparation du match contre le CABB Arréridj commence ce lundi à 10h au stade Habib- Bouakeul.

MCEE

commence ce lundi à 10h au stade Habib- Bouakeul. MCEE Taleb n'est pas certain de rester

Taleb n'est pas certain de rester

Ces derniers temps, certains paramètres ont fait changer d'avis à l'entraîneur Taleb, qui postule pour un départ.

de résultat, le driver du MCEE n'a pas l'intention de continuer sa mission. Les prochains jours définiront à coup sûr sa décision de rester ou pas à la tête de l'équipe D'ailleurs, il a évité de les saluer comme d'habitude en fin de partie, leur reprochant de n'avoir rien fait pour prétendre à un bon résultat. Tout n'a pas été parfait et il le sait, sentant qu'il n'y avait pas l'intention. C'est nor- mal de ne pas réussir quand on sait que l'équipe n'a pas effectué une pré- paration sérieuse pour entamer le championnat sur de bonnes bases. A ce propos, les joueurs ont raté pas mal d'occasions pour essayer d'être effi- caces. En constatant beaucoup de carences, aujourd'hui, avec les nou- veaux joueurs qui n'ont pas encore véritablement prouvé ce qu'ils savent faire, tout est remis à zéro. A. T.

De notre correspondant

AMAR T.

Le coach cherchait à s'entourer de joueurs qui le comprennent, mais ces derniers ont commencé à le fuir dès lors où ils n'appliquaient plus ses consignes sur le terrain. Il a avoué vivre un début de désobéissance au sein du groupe qui montre de l'indisci- pline. Sur ce point, en plus de l'absence

C'est la déroute

Le début de saison des Eulmis est chaotique, ils enchaînent une seconde défaite d'affilée en per- dant sur leur terrain cette fois-ci. La crise, en plus d'être financière, se répercute sur le ter- rain. Pour la 3e journée de L2 Mobilis, les Vert et Rouge ont connu un nouveau revers. C'est le MOB qui les a fait tomber chez eux sur le score de 1-0 grâce à un travail collectif. Malgré de nombreux changements par rapport au match précédent perdu face à l'ASMO, le fameux électrochoc n'a pas eu lieu. L'entraîneur Taleb n'a visiblement pas encore trouvé la solution au sein de son groupe, toujours en manque de travail.

Panique au stade Zeghar

Le stade Zeghar risque une suspension à la suite des incidents survenus durant après le match MCEE-MOB (3e journée de L2 Mobilis). La faute est à mettre au crédit des organisateurs eulmis, selon les observateurs, qui n'ont pas suffisam- ment préparé l'événement. Ce qui a conduit l'ir- rémédiable débordement de leurs supporters. Car, non seulement, ils s'en sont pris à l'équipe visiteuse, mais également à leurs propres joueurs en les empêchant de rejoindre les ves- tiaires en fin de partie. Cela a affecté les rela- tions entre les deux équipes dans un match qui promettait un beau spectacle sur le terrain. Et avec ce qui s'est passé, désormais, peu de spec- tateurs vont se déplacer au stade qui leur fait peur. Avec ce genre de rencontres, il est parfois juste d'infliger des sanctions méritoires, même si c'est parfois cruel, mais pour le football qu'on aimerait voir, il y a une grande déception.

A. T.

QUOTIDIEN SPORTIF ÉDITÉ PAR LA SARL «TOP SPORT» Directeur de la publication Djamel Guessoum Directeur
QUOTIDIEN
SPORTIF ÉDITÉ
PAR LA SARL
«TOP SPORT»
Directeur de la publication
Djamel Guessoum
Directeur de la rédaction
Rafik Abib
Rédacteurs en chef
Amirouche Boudjedou
Asma Halimi Taïbi
Rédacteur en chef adjoint : Kamel Hassani
Chef de rubrique : Nouredine Boumali
Rédaction
Abderrahmane Mimoun,
Maâmar Zerrouki, Amina Zerrouki,
Mohamed Amokrane Smaïl,
Abdellah Haddad, Anis Sadoun,
Islam Zemam
Rédaction
87, B d Mohamed V
Tél. : (0770) 92 92 83
Fax : (023) 49 05 33
Site Internet
www.competition.dz
contact@competition.dz
Compte bancaire
CPA agence Didouche,
n° 101-400-24762-3
Impression
SIA
Diffusion
Compétition Tél : (0770) 92 92 82
Adressez votre courrier
à Compétition BP 331 - RP Alger
www.competition.dz Dimanche 17 septembre 2017 20 DÉTENTE JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE A 13 ans,
www.competition.dz
Dimanche 17 septembre 2017
20
DÉTENTE
JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE
A 13 ans, elle débarque déjà à l'université
Vieillir est
ennuyeux, mais
c'est le seul moyen
que l'on ait trouvé
de vivre
longtemps
Sainte-Beuve
Elle a 13 ans, elle vient de Guadeloupe
et elle s'apprête à faire son entrée à
l'université de Montpellier, section
cinéma. Plus jeune bachelière de
France, Elsa est une surdouée.
Tout va très vite pour Elsa Verhoye.
Elle est devenue la plus jeune
bachelière de France en juillet dernier
et elle vient de rejoindre les bancs de
la faculté Paul-Valéry à Montpellier.
"Beaucoup de mes amis ne savent pas
que j'ai 13 ans", sourit-elle. "Ils
pensent que j'en ai 18. Mais ce n'est
pas très important pour moi."
Avec un QI de 146, elle a sauté de
nombreuses classes. "J'ai suivi
quelques cours en 5e, puis en 4e,
mais j'ai fini par passer directement
en 1re. Je m'ennuyais. Le
raisonnement était trop simple",
affirme-t-elle.
Sa mère Zoubida explique dans Midi
Libre que ça n'a pas toujours été
facile pour sa fille. "Elsa parlait à huit
mois, raisonnait à treize. À la
maternelle, je la voyais en souffrance,
je la comprenais car j'avais vécu la
même chose petite", explique-t-elle.
Passionnée de cinéma, c'est donc très
logiquement qu'Elsa s'est dirigée vers
cette matière pour poursuivre ses
études. "Je souhaite faire une licence
jusqu'à mes 16 ans, car l'école est
obligatoire jusque-là. Et si cela
marche pour moi, je me lancerai dans
cet univers", conclut-elle.
Citation
INSOLITE

LES FLÉCHÉS 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 LLLLAAAA
LES FLÉCHÉS
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
LLLLAAAA BBBBLLLLAAAAGGGGUUUUEEEE
Remplissez cette grille, puis reportez les lettres dans
les cases numérotées correspondantes. Vous décou-
vrirez les nom et prénom du personnage.
considérables
imitation
accompagne
tableau de
continent
la mariée
DUDU
JJJJ OUROUR
2
maître
soliloques
ligne saillante
sur une surface
terme de
tennis
ville fortifiée
cavités
Très agité, un homme entre dans
un commissariat :
3
-
Aidez-moi, j'ai reçu des lettres de menaces !
labiacée à
lettre grecque
-
Connaissez-vous l'identité de leur auteur ?
demande le policier.
odeur forte
génie
malfaisant
pige
-
Oui
elles viennent du percepteur !
sous-espèce
5
lentilles
ornement
ville de Sicile
SUDOKU
architectural
contracté
moitié du
rejeton
cuivre
6
3
8
9
5
le dernier est
le plus prisé
sied
chères
fabuliste grec
1
8
5
7
ensemble de
vêtements
4
4
6
8
ville de
France
vieux camp
6
5
8
3
4
obscur
4
6
lueur
6
poignée
12
éphémère
3
7
4
6
2
insecte
parasite
1
2
3
8
unité de
poids
prince troyen
race
8
7
2
5
10
garantir
trouble
note
7
3
269
8
suivent la
théorie
REGLE DDU JJEU
Une ggrille eest ccomposée
de pplusieurs ccarrés.
Chaque ccarré ccontient
tous lles cchiffres dde 11 àà
9. Chaque lligne ccomme
chaque ccolonne ccontient
aussi ttous lles cchiffres dde
1 àà 99. CCertains cchiffres
vous ssont ddonnés, àà
vous dde ttrouver lles
autres. PPour ccela,
procédez ppar ddéduction
et éélimination.
SOLUTION
DU NUMERO PRECEDENT
préposition
rappel
d’un rouge
11
éclatant
richesse
6
7
4
9 5
8
2
1
3
support de
coupé court
voilures
assassina
9
8
3
1 2
7
6
4
5
dispensa
1
5
2
6
3
4
7
8
9
d’une charge
7
7
2
1
5
4
9
3
6
8
c’est-à-dire
planchette
3
4
6
8
1
2
5
9
7
de relieur
coeur de
premier
5
9
8
7
6
3
1
2
4
sumo
impair
ferment
2
6
7
4
8
5
9
3
1
4
1
9
3
7
6
8
5
2
cubât
9
8
3
5
2
9
1
4
7
6
D
P R
L
I
E
R
E
N
D
E
U
Q
I
N
A
T
O
B
M
LES MELÉS
M
E
D
I A
T
T
I