Vous êtes sur la page 1sur 327
La méthode intuitive - 100 legons completes et progressives - 200 exercices et leurs corrigés - un lexique et une synthese grammaticale COLLECTION SANS PEINE @_ La méthode intuitive Vous voulez apprendre sans peine le latin. La méthode Assimil est faite pour vous ! Qu’est-ce que la méthode Assimil ? Assimil applique dans ses méthodes un principe exclusif, tres simple mais efficace, assimilation intuitive®. Ce principe reprend, en l'adaptant, le processus naturel grace auquel chacun d’entre nous a appris sa langue maternelle. Trés progressivement, au moyen de dialogues vivants, de notes simples et d'exercices, Assimil vous améne au niveau de la pratique courante du latin. e Durant la premiére partie de votre étude, la phase passive, vous vous laissez imprégner par la langue en lisant et en répétant chaque legon. e@ Dans la seconde partie, vous abordez la phase active qui vous permet d’appliquer les structures et les automatismes assimilés tout en continuant a progresser. Que trouvez-vous dans cette méthode ? des dialogues vivants et utiles qui vous garantissent une maitrise rapide de la langue @ une progression grammaticale soigneusement étudiée, pour un appren- tissage intuitif e des révisions systématiques pour consolider vos acquis e des commentaires culturels passionnants e un style unique plein d’humour pour apprendre avec plaisir exercices de traduction sont disponibles séparément. Interprétés par des latinistes professionnels, ils seront un atout 4D audio oo pour votre apprentissage. Ils portent le titre Lingua Niveau : DEBUTANTS AS ISBN : 978-2-7005-0369-2 et FAUX-DEBUTANTS | WI | I { 05 . 00 9 "782700"503692 S Les enregistrements de |’ensemble des lecons et des COLLECTION SANS PEINE Comment uti Dans un premier temps v v Découvrez les dialogues en vous aidant de la transcription phonétique et écoutez-les si vous disposez des enregistrements. Reprenez chaque phrase a haute voix. Lisez la traduction en vis-a-vis. Aidez-vous des notes pour comprendre les particularités de la langue. Contrélez et validez vos connaissances a chaque legon a l'aide des deux exercices et de leurs corrigés. Faites un bilan hebdomadaire de vos acquis grace aux legons de révision Ensuite A la moitié de la méthode, vos connaissances sont suffisantes pour passer a la phase active : vous reprenez les legons une a une — selon nos indications — et traduisez en latin le dialogue francais. Vos résultats vous surprendront ! Soyez régulier... Vous avez tous les atouts pour réussir | par Isabelle Ducos-Fiuipri Agrégée de Lettres Classiques illustrations de J.-L. Goussé by UMMOM MALI © ASSIMIL 2007 Nos methodes sont accompagnées d’enregistrements sur CD audio ou mps. Sans Peine LAllemand - Américain - UAnglais Lu - LArménien - Le Brésilien - Le Bulgare - Le Chinois (tome 1) {Le Chris (tome 2) - LEcriture chinoise - Le a Le Dgrfois - LEspagnol - LEspéranto Sera nouveau Grec - Le Grec anci Hebfeu - Le Hindi -Le Hongrois - Lindonésien - Litalien - Le Japdnais (tome 1) - Le Japorfais (tome 2) - ~ Le Jag6nais : Vécriture kanji - Le latin - Le nouveau Néerlandais - Le Norvégien - Le Persan - Le Polonais - Le nouveau Portugais - Le Roumain - Le 74 - Le Serbo-Croate - Le Suédois (tome *) Ue le Si (tome 2) - Le Swahili - Le Tamoul - Le Ti ie - Introduction au Thai Le Le Yh irc - Le Vietnami rire Oe Allemand - Anglais - Ponds = ah N (a pratique Bi PANO sole cS wen yn unifié (initiation) s dive LOccitan -“Attaires Le nouvel Anglais des Affaires LEspagnol des Affaires. ‘Anglais par humour Plus Anglais que ga... Plus Espagnol que ga... ae S et se traduit de deux facons : soit et, comme en frangais, entre 3 les deux mots coordonnés ; soit -que, accroché au deuxiéme : Mot de l’expression coordonnée domina ancillaque, /a mai- * tresse et la servante. Corrigé de Vexercice 1 : ® Je suis ici. @ La jeune fille est prés de la porte. @ La maitresse est } dehors. @ Maitresse, ot es-tu ? @ La boutique est prés du forum. decem X * 10 hen 3 Exercitatio secunda - Comple (éxérkitatio sékou'nda Corrigé de Pexercice 2 ko’mpié] Exercice 2 - Complétez @ -est@ —puella—@ — que - @ — es @ — foris — © Terentia est la maitresse. Terentia domina ... . Rome et nous . 7 oo hesi . . . Pour terminer cette lecon, faisons un peu d’étymologie (science qui Qe Cynthia est une jeune fille. étudie l'histoire et la filiation des mots). La formation du vocabu- Cynthia ...... est. laire francais a suivi deux voies : le premier procédé est celui de la e . . dégradation du latin oral ; c’est la "formation vulgaire". Mais des La maitresse et la jeune fille se proménent. formes correctes ont été conservées et réintroduites tardivement en Domina ancilla ... ambulant. leur état original : c'est la "formation savante". © Otes-tu? Liemprunt de mots au latin a donc produit de nombreux doublets : °s-fu 9 ainsi, fragilem a donné fréle et fragile, hospitalem a donné hétel Ubi ..? et hépital ; quant au mot de notre legon taberna, son dérivé popu- @ La jeune fille est dehors pras de la boutique. laire est taverne, tandis que son dérivé savant est tabernacle. Arrétons-nous aussi un instant sur le mot janua, porte, a mettre en Puella prope tabernam ..... est. relation avec le dieu Janus, dieu du passage dont le temple avait deux portes opposées. On a consacré a cette divinité le premier mois de l’année, Januarius, janvier, le mois du passage d’une année & l'autre. Voila pourquoi on dit d’une personne qui hésite entre deux voies & prendre qu’elle est un janus... 4 Lectio quarta jraktio kwarta] Quatriéme legon 4 Tandis que Térentia et sa servante sont au forum, Lucius est chez lui... A la maison 1— Lucius est-il 14 (Lucius-est-ce-que la-est) ? Domi 2- Oui, le maitre est ala maison (Oui, maitre a- maison est). 1—- Luciusne ® adest @ ? 2— Ita, dominus domi est. Notes 1 © neest une particule que l’on ajoute a la fin du mot sur lequel on désire faire porter une interrogation. On la traduit par est-ce que ? ou par l’inversion du sujet et du verbe. ae Dans adest, i/elle est la, vous reconnaissez la forme verbale Pr ‘ononciation | est, iVelle est, 4 laquelle on a ajouté un préfixe (ad) pour en domi 1 loukiousné adést ? 2 fta, dominouss domi ést. Modifier légérement le sens. I + XI undecim duodecim XII + 12 4 3. Servus vero © abest @. 3. Mais l’esclave est absent (Esclave mais est- 4 — Servus enim foris est. absent). 5 Nunc dominus servusque domi sunt ©. ol 4 Eneffet, I’esclave est dehors (Esclave en-effet dehors est). 3 sérwouss wéro abést. 4 sérwouss éni’m foriss ést. 5 nou'nk 5 Maintenant, le maitre et l’esclave sont a la dominouss sérwouskwé domi sou'nt. maison (maitre esclave-et a-maison sont). Notes ® vero, quant a, est une particule de liaison marquant une légére ' @ abest, il/elle est absente, s'oppose a adest, iWelle est 1a. Les opposition ; elle occupe toujours la seconde position dans la b> verbes formés d'un préfixe et du verbe "tre" sont appelés phrase. Ces particules, comme enim, en effet - que vous avez |, “Composés de sum". déja rencontré ~, sont extrémement fréquentes en latin : elles sie sunt, ils/elles sont, est donc la 3° personne du pluriel du verbe servent a lier logiquement les phrases entre elles. } -) “8tre" au présent. w Exercitatio prima - Converte [éxérkitatio prima - Corrigé de Pexercice 1 ko'nwerté] @ La bonne maitresse est a la maison. @ Est-ce que la servante est Exercice 1 - Traduisez absente ? @ L’esclave et le maitre habitent 4 Rome. @ Le maitre @ Bona domina domi est. @ Ancillane abest? — &st prés de la porte. @ Jeune fille, of es-tu ? © Servus dominusque Romae habitant.@ Dominus prope januam est. @ Puella, ubi es ? Exercitatio secunda - Comple foxérkitatio sékou’nda- @ Eneffet, elle est dehors. ko’mplé] Exercice 2 - Complétez Foris .... est. © Maintenant le maitre est 1a. Luci ta ison. i © Lucius est 4 1a maison. . dominus adest. Lucius .... est. @ Est-ce que Lucius est 4 la maison ? Lucius .. domi est ? © La servante est absente. r Corrigé de Pexercice 2 Ancilla ..... . ®~ domi — @ - ne — @ — abest © — enim - ® Nunc — 13 * XIII tredecim quattuordecim XIV * 14 Rome et nous La société romaine était fortement hiérarchisée et reposait sur de fortes inégalités sociales. Tout au bas de I'échelle se trouvent les femmes et les hommes non libres, les esclaves. A Rome, on est esclave de naissance, ou bien parce qu’on est prisonnier de guerre, ou encore parce qu'on a été déchu de sa condition d’homme libre par une décision de justice. Les esclaves sont extrémement nombreux et accomplissent les taj ches les plus diverses, selon leur degré d’éducation ou leur savoir-\ faire : ouvrier agricole, employé de maison, gladiateur, médecin, comptable, répétiteur, favori... Les esclaves, parfois rétribués par\ des gratifications, pouvaient au fil du temps se constituer un pécule grdce auquel ils avaient la possibilité de racheter leur liberté : ainsi du statut d'esclave, ils passaient a celui d’affranchi, libertus. Les conditions de vie des esclaves sont trés variables selon les mai-\ tres. La loi ne leur reconnait aucun droit et ils sont considérés com-\ me des simples choses, de simples outils (instrumentum genus. vocale, c’est-a-dire une espéce d'outil doté de la parole - Varron, Economie rurale). Dépourvus de tout droit civil, ils ne peuvent pas se marier et vivent donc en concubinage. Pour autant, les maitres n'ont pas le droit de les traiter n'importe comment, selon leur bon plaisir : les censeurs peuvent noter d'infamie les maitres coupables 5 Lectio quinta srektio kwi'nta] Lucius a quitté la chaleur de Rome pour gagner sa propriété a | campagne... Ruri © 1 Lucius non jam @ Romae est. Prononciation rouri 1 loukiouss no’n ya’m romaé ést. Notes @ ruri signifie 4 /a campagne. Encore une fois, notez l’absence| de mots pour traduire la préposition "a" et l'article. Pour vous} épauler, dans les dialogues frangais de ce premier groupe dé 15 * XV quindecim /® de mauvais traitements. Si ceux-ci disposent du droit de vie et de mort sur leurs esclaves, ils ne peuvent l'exercer, du moins en théo- rie, que dans le cadre des lois. Les esclaves sont dépourvus de nom : un surnom indique parfois leur origine, Afer, Africain, Syrus, Syrien, un peu comme, dans le temps, un domestique portait, parfois, le nom de sa province (Pi- card, Lenormand...). L'ensemble des esclaves que posséde un maitre - qui peut aller jusqu'a plusieurs milliers ! — s‘appelle la familia, famille. On estime que les esclaves ont pu représenter, d certaines époques, les deux tiers de la population totale de Rome... Cinquiéme legon = 5 Ala campagne 1 Lucius n’est plus 4 Rome (ne plus d-Rome est). » lecons, nous faisons figurer entre crochets les prépositions qui ne figurent pas en latin. Mais dés la legon 8, cette "béquille" Ne vous sera plus nécessaire. Petit a petit, vous constaterez que le mot a mot s'allége, compte tenu de vos acquis. Ruri, 4 la Campagne, aux champs, s’oppose 4 domi, a la maison. Rap- Prochez ruri de "rustique" et de "rural". A Rome, on qualifiait de rusticus un individu campagnard, grossier, par opposition 4 4Vhabitant de la ville urbanus, urbain, poli. Pour former une phrase négative, il suffit d’ ‘ajouter non, qui Signifie ne... pas, devant le verbe. On peut aussi utiliser, com- Me ici, non jam, ne... plus. sedecim XVI + 16 Nunc ruri in villa manet. Villa romana magnifica est. Itaque Lucii ® vita jucunda ruri est. Dominus a © Roma otium © habet. Qo Ahwn 2 nou’nk rouri i'n wila manét. 3 wila romana mag'nifika ést. 4 itakwé loukii wita youkou'nda rouri ést. § dominouss a roma otioum abet. Notes @® Vous pouvez constater une fois de plus que les mots changent parfois de terminaison. Ainsi Lucius devient ici Lucii. Vous aviez le méme procédé dans la deuxiéme legon, Terentia devenait Terentiae (phrase 3). En latin, les noms changent de terminaison selon la fonction qu’ils occupent dans Ia phrase. Nous y reviendrons. mot qui suit a commence par une voyelle, a devient ab. @® a indique la provenance (de) ou l’éloignement (loin de). Si le | ® otium, /oisir: c’est la tranquillité, Vinaction, en opposition 4 son contraire negotium, occupation, embarras. Otium a donné "oisif" et "oiseux" en frangais. L’otium est une des | valeurs fondamentales de la civilisation romaine. Exercitatio prima - Converte {éxérkitatio prima - ko’nwerté] Exercice 1 - Traduisez @ Dominus ruri non est. @ Domina Romae manet. ® Ancilla domi non jam est. @ Luciine villa Romae est ? @ Domina Romae otium habet. 17 * XVII septemdecim 2 Maintenant il demeure a la campagne dans sa propriété (Maintenant d-campagne dans propriété demeure). 3 [Sa] propriété romaine est superbe. 4 La vie de Lucius est donc agréable [a la] campagne (De-Lucius donc vie agréable a- campagne est). 5 Loin de Rome le maitre est en vacances (Maitre loin-de Rome repos a). Corrigé de Pexercice 1 @ Le maitre n’est pas a la campagne. @ La maitresse demeure a Rome. @ La servante n'est plus 4 la maison. @ La propriété de Lucius est-elle a Rome ? @ La maitresse est en vacances Rome. duodeviginti XVIII + 18 Exercitatio secunda - Comple [exérkitatio sékou'nda - ko'mpié] Exercice 2 - Complétez @ Je ne suis plus dans la propriété de Lucius. In Lucii villanon ... sum. @ Lesclave est-il dans l’immeuble ? Servus .. in insula est ? © Laservante demeure 4 Rome. Ancilla Romae ..... . Rome et nous Les Romains les plus riches possédaient des "résidences secondai- res", villae, dans lesquelles ils allaiemt, |’été, pour échapper a la chaleur étouffante de Rome. Situées a la campagne ou au bord de la mer, ces propriétés se distinguaient par leur luxe et leur raffinement : statues, mosaiques, fresques ornaient les intérieurs, tandis que les jardins s'embellissaient de fontaines, d'allées et de bassins. Les Romains affectionnaient tout particuliérement la Campanie, région de Naples, mais aussi la campagne @ proximité de Rome, Tivoli ou Ostie. Le grand écrivain Cicéron possédait, a lui seul, 6 = Lectio sexta srektio sexta) Lucius nous a invités dans sa résidence d’été : pénétrons avec lui dans sa propriété... In Lucii villa 1. In Lucii villa, quae in Campania est, manemus Q. Prononciation i'n loukii wila 1 i'n loukii wila, kwaé i'n ka’mpania ést, manémouss. 19 * XIX undeviginti © Le maitre et la maitresse vivent 4 la campagne. Dominus dominaque .... vitam agunt. @ La jeune fille est loin de l’immeuble. Puella .. insula est. Corrigé de l’exercice 2 © — jam — @ — ne - @ — manet © — ruri — @ — ab— enter neuf résidences secondaires. Le mot "maison" dérive de la famille de la forme verbale manet, il reste, il demeure. La racine -man se retrouve dans de nombreux dérivés : tout d'abord dans le nom “permanence”, le fait de rester Jusqu’au bout ; on la retrouve aussi dans le "manoir", la "manse” (petit domaine féodal), la "masure" (un pauvre logis) et enfin le “mesnil", un terme vieilli qui signifiait une habitation, un village. C'est la méme racine que l'on devine dans le nom "Ménilmontant" (village en hauteur...). ed Sixiéme legon = 6 Dans la propriété de Lucius 1 Nous demeurons dans 1a propriété de Lucius, qui est en Campanie (Dans de-Lucius Propriété, qui dans Campanie est, séjournons). Notes ® Retenez que la terminaison -mus 4 la fin d’un verbe marque la In Personne du pluriel (nous). Ainsi possumus, a la phrase 5, Signifie nous pouvons. viginti XX * 20 Villa pulcherrima @ maximaque est. Sunt © rosae in horto. Tesselae januam ornant. Ibi “cave canem” legere possumus @! nNawn 2 wila poulkérima maximakweé ést. 3 sou’nt rossaé i'n orto. 4 téssélaé yanoua'm orna'nt. 5 ibi kawé kané'm léguéré possoumouss. Notes @® En latin, te superlatif est marqué par l’ajout d’un suffixe : pulchra, belle, pulcherrima, trés belle. Nous reviendrons sur cette notion plus tard. @® On peut traduire le verbe "étre" par l’expression "il y a", quand il n’est pas complété par un attribut : rosa pulchra (attribut) est signifie /a rose est belle, mais on traduira rosae sunt (pas d’attribut) par i/ y @ des roses. Exercitatio prima - Converte [éxérkitatio prima - ko’nwerté] Exercice 1 - Traduisez @Insula maxima est. @In pulcherrima insula habitant. © In villa quae Romae est manemus. © Sunt tesselae in janua. ® Ancilla in horto est. Exercitatio secunda - Comple fexérkitatio sékou’nda - ko’mpié] Exercice 2 - Complétez @ La servante est trés belle. Ancilla ........00. @ lly aunesclave dans le jardin. Servus inhorto .... est. @ La propriété est trés grande. Villa est. 21 ¢ XX] viginti unus 2 [Sa] propriété est trés belle et trés grande (Propriété trés-belle trés-grande-et est). Il y a (Sont) des roses dans le jardin. Des mosaiques ornent la porte (porte ornent). La, nous pouvons lire "attention [au] chien” (prends-garde au-chien lire pouvons) | Un bmw »® possumus, nous pouvons, est un verbe composé de sum, étre. Vous avez rencontré précédemment abest, i//elle n'est pas la et adest, il/elle est Id. Le préfixe ajouté ici est po- et le verbe signifie alors pouvoir. Corrigé de l’exercice 1 @ Vimmeuble est trés grand. @ Ils habitent dans un trés bel immeu- ble. @ Nous séjournons dans une propriété qui est 4 Rome. @ Il y a des mosaiques sur la porte. @ La servante est dans le jardin. @ Nous pouvons lire. Legere @u propriété est-elle en Campanie ? Villa .. in Campania est ? Corrigé de Pexercice 2 ~ Pulcherrima - @ — est @ — maxima - @ - possumus ® — ne - viginti duo XXII + 22 Rome et nous Vous avez sans doute rapproché le prénom Maxime du superlatif maxima. A Rome, maximus érait utilisé comme cognomen, sur- nom. /I exista un célébre général, Quintus Fabius Maximus, qui avait gagné ce surnom par ses exploits guerriers. II est aussi inté- ressant de voir qu’une des formes de cet adjectif est passée direc- tement en francais : c'est notre "maximum". Maxima a également donné le nom commun maxime. En fait, au Moyen Age, on utilisait expression latine maxima sententia pour signifier un avis gé- néral. Progressivement, le mot maxima fut utilisé seul et finit par devenir le synonyme de sententia : c'est ainsi que "sentence" et "maxime" ont maintenant quasiment le méme sens. Un autre mot doit retenir toute votre attention : c'est canem, une forme du mot "chien". Nous retrouvons la racine can- dans le mot "canaille". Ce dernier est un terme de mépris, qui a glissé du do- maine animal @ la sphére humaine. On retrouve encore cette ra- cine dans le nom "canine" (dent de chien) et dans "canicule". Le mot "canicule” vient du latin canicula, diminutif de canis, petit chien. Canicula, qui signifie donc petite chienne en latin, a été le nom donné a l'étoile Sirius, principale étoile de la constellation du Grand Chien, et la plus brillante du ciel. A l'origine, "canicule” a désigné la période de chaleur pendant laquelle cette étoile se léve 7 — Lectio septima jrektio saptimay Révision Au terme de cette premiére semaine d’étude, qu'avons-nous décou- vert ? 1 La prononciation La prononciation du latin ne présente aucune difficulté majeure. Retenez que toutes les lettres se prononcent, et toujours de fagon identique. En ce qui concerne l’accent tonique, gardez en mémoire que la plupart des mots sont accentués sur lavant-derniére syl- labe, que l’on appelle aussi pénulti¢me. Pour l’instant, fiez-vous 4 la présentation graphique et prononcez plus fortement les syllabes en gras. 23 * XXIII viginti tres hon et se couche en méme temps que le soleil, du 24 juillet au 24 aout en anglais, l'expression "dog days" (jours de chien) évoque la méme image. Par extension, "canicule” a maintenant le sens général de "tres forte chaleur”... La prochaine lecon sera différente : une fois par semaine, nous marquons une pause pour récapituler les nouveautés vues au cours des jours précédents. Demain, nous ferons donc un pre- mier point ! Septiéme legon 7 2 La phrase " ietin, Yordre des mots est libre mais obéit cependant a quelques regles : Le sujet (S) se trouve généralement en début de phrase, le verbe (V) ala fin: Servus (S) in insula est (V), L’esclave est dans I'immeuble. luand une phrase comporte plusieurs propositions, le sujet est Placé au début de chacune et le verbe a la fin de chacune : Servus (S) foris ambulat (V), anciila (S) in insula est (V), L’es- Clave se proméne dehors, la servante est dans l’immeuble. © complément de nom (CDN) se place généralement devant le om qu’il complete : Lucij (CDN) villa, /a propriété de Lucius ; Terentiae (CDN) Ancilla, fa servante de Térentia. viginti quattuor XXIV + 24 7 La phrase négative comporte un adverbe (adv.) de négation placé devant le verbe : Dominus in villa non (adv.) est (V), Le maitre n'est pas dans sa propriété. Pour former une phrase interrogative, on ajoute la particule ne a la fin du mot sur lequel porte l’interrogation : Dominusne adest ?, Est-ce que le maitre est la ? Le latin est une langue "économique" qui utilise moins de mots que le frangais. Vous avez pu constater que le latin n’a pas de mots équivalents aux : + déterminants (un, une, le , la, sa...) ; * prépositions (a, de...) ; * pronoms personnels sujets (je, tu, il...). Vous devez donc rétablir les mots qui manquent. Ne vous inquié- tez pas, nous sommes 1a, 4 vos cétés, pour vous les souffler de facon trés progressive. 3 Les verbes Vous avez fait connaissance tout naturellement avec le verbe "étre" au présent de l’indicatif, dont les formes sont trés proches de celles du frangais : sum, je suis es, tues est, il /elle est sumus, nous sommes (voir possumus, legon 6, phrase 5) estis, vous étes (forme non vue jusqu'a maintenant) sunt, i/s /elles sont On peut ajouter des préfixes au verbe sum pour en modifier le sens. Nous avons déja vu: absum, je suis absent /loin adsum, je suis la / prés / présent possum, je peux Il existe d’autres préfixes que nous verrons au fur et 4 mesure de notre apprentissage. Les verbes ainsi formés sont appelés "com- posés de sum". Lorsque le verbe étre n’est pas complété par un attribut du sujet, il peut se traduire par "il y a": Romae ancillae sunt, // y a des servantes 4 Rome. 25 + XXV viginti quinque En ce qui concerne les autres verbes, vous avez pu remarquer les terminaisons : -0, je (valeo, disco) +t, i /elle (agit) -mus, “ous (manemus) -nt, ils/ elles (ornant, habitant) En latin, la présentation traditionnelle du verbe est la suivante : sum, es, esse, étre. 4 Les noms et les adjectifs Le latin connait trois genres (masculin, féminin et neutre) que l’on identific généralement grace a la terminaison des noms : ‘noms en-us : masculin (dominus, servus, Lucius...) “noms en -a : féminin (ancilla, domina, villa, insula...) * noms en -um : neutre (forum, otium) Les noms n'ont pas forcément le méme genre qu’en francais. Dorénavant, nous ferons suivre les noms des signes suivants : (m.) (f) (n.). En outre, le nom sera présenté de la facon suivante : rosa, ae (nominatif sing., génitif sing.). Nous en verrons la raison la semaine prochaine. Les noms changent de terminaison selon la fonction qu’ils occu- Pent dans la phrase : aux différentes fonctions correspondent dif- férentes terminaisons appelées "cas". L’ensemble des formes que Peut prendre un nom s’‘appelle sa “déclinaison". Cette semaine, nous avons fait connaissance avec les terminaisons Sujet, apostrophe ou interpellation, complément d'objet direct, com- plément du nom et complément circonstanciel. Le cas du sujet est le “nominatif", celui de I "apostrophe est le "vocatif", celui du complé- ment dobjet direct est I’"accusatif", celui du complément de nom est le "génitif" et celui du complément circonstanciel est I’"ablatif”. ‘Ous connaissons donc les terminaisons suivantes : au féminin : Tos-a (nominatif sing.) Tos-a (vocatif sing.) 's-am (accusatif sing.) Tos-ae (génitif sing.) viginti sex XXVI ¢ 26 7 ros-a (ablatif sing.) ros-ae (nominatif pluriel) au masculin : domin-us (nominatif sing.) domin-i (génitif sing.) au neutre : for-um (nominatif sing.) for-um (accusatif sing.) Pour vous permetire de mettre en pratique le vocabulaire et les connaissances que vous avez déjé acquis, voici un dialogue dit "de Sujet” revision” que vous allez vous efforcer de comprendre pour conso- lider cet acquis. Dialogue de révision Recognosce ! [rékog'noské] (Révisez !) I- Ave ! Sum Claudia. 2— Romaene manes ? 3— Ita ! Dominus vero ruri manet. 4— Domina in pulchra villa manet. $5 Romae non est. 6— Ambulasne prope forum ? 7— Ita! Sunt pulchrae tabernae. 27° XXVII viginti septem v_ Il est a noter que l’accusatif est obligatoire derriére certaines pré- positions, indépendamment de la fonction du groupe nominal : prope januam, prés de /a porte ; prope Viam Sacram, prés de la Voie Sacrée ; prope forum, prés du forum. Nous avons rencontré d’autres terminaisons : domi, 4 /a maison, ruri, a /a campagne, Romae, a Rome. II s’agit d’un autre cas, le *Jocatif”, dont nous reparlerons plus tard. Les adjectifs qualificatifs (adj.) s’‘accordent en nombre, en genre et en cas avec les noms qu’ils complétent : pulchra (adj.) ancilla, /a belle servante ; pulchrae (adj.) rosae, /es belles roses. me Traduction 1 Bonjour ! Je suis Claudia. 2 Tu demeures 4 Rome ?3 Oui ! Mais mon maitre demeure a la campagne. 4 Ma maitresse demeure dans une belle résidence de campagne. 5 Elle n'est pas 4 Rome. 6 Tu te proménes prés du forum ?7 Qui ! Il y a de belles boutiques. Pour clore cette lecon récapitulative, nous vous proposons une ci- tation latine : Non possumus. Sous |’Empire, les premiers chré- liens étaient encouragés a abjurer leur religion. Quand on voulait les forcer, ils répondaient : Non possumus, Nous ne pouvons pas. Cette expression a traversé les siécles et est encore utilisée de nos Jours. Quand on veut forcer quelqu’un a faire ce que sa conscience téprouve. il peut répondre non possumus. Cette expression latine exprime donc un refus absolu. Vous rendez-vous compte de la fagon dont vous avez progressé €n une semaine ? Vous voyez que le latin n'est pas si difficile ! Continuez a travailler trés réguliérement en voyant une legon Par jour et lassimilation se fera en douceur. Ne cherchez pas 4 apprendre par ceur ! Les régles de base se mettront en place Progressivement. viginti octo XXVIII * 28 8 — Lectio octava praktio oxtawa} Entrons dans une maison romaine : toute la famille est réunie dans V'atrium, la cour intérieure de la demeure... De © familia romana 1 Marcus et Julia duos @ filios et unam @ filiam habent, Fabia, filia, maxima natu est. Quintus Titusque filii sunt. Marcus Juliaque tres ® pueros © adhuc habent. 5 Altera autem © filia heri mane nata est. 6 Nunc quattuor @ pueros domi videre possumus. o hwWN Prononciation dé familia romana 1 markouss @t youlia douoss filioss ounam filiam abé’nt. 2 fabia, filia, maxima natou ést. 3 kwi'ntouss titouskwé filii sou'nt. 4 markouss youliakwé tréss pouéross adouk abé'nt. 5 altéra aotém filia: éri mané nata ést. 6 nounk kwatouor pouéross domi widéré Possoumouss. Notes ® Utilisée au début d’un titre, la préposition de, au sujet de, a propos de, ne se traduit pas. @ La terminaison -os est celle du masculin pluriel 4 V’accusatif (complément d'objet direct). ® Les adjectifs cardinaux sont invariables Jusqu’a cent, sauf unus, un, duo, deux, et tres, trois, qui se déclinent : unus filius, un fils, una filia, une fille. ' 29 * XXIX viginti novem er ———— eee Huitiéme legon = 8 Nous estimons que vous étes désormais familiarisé avec r ‘absence darticles définis et indéfinis en latin, ainsi qu'avec certaines pré- positions. Nous ne ferons donc plus figurer ces éléments entre cro- chets. Vous avez également acquis I'habitude du suffixe -que qui traduit le "et" francais. Vous trouverez done, a partir de cette legon, un mot a mot réduit, out ne figureront que des connaissances non encore acquises. Une famille romaine (Au-sujet-de famille romaine) 1 Marcus et Julia ont deux fils et une fille. Fabia, la fille, est la plus 4gée (plus-grande par-dge). Quintus et Titus sont les fils. : Marcus et Julia ont jusqu’a présent trois enfants (trois enfants jusques-d-présent ont.) 5 Or, une seconde fille est née hier matin (seconde or fille hier matin née est). 6 Maintenant nous pouvons voir quatre enfants ala maison (quatre enfants a-la-maison voir pouvons). aw *® tres est identique au masculin et au féminin: tres filiae, trois filles, tres filii, trois fils. 9 Puer signifie aussi bien enfant (fille ou garcon) que garcon. En cas de doute, préférez la premiére signification, plus générale. ® autem, or, toujours en seconde position, est une particule de liaison marquant une trés légére opposition. quattuor, quatre, est indéclinable : quattuor filiae, quatre Jilles, quattuor filii, quatre fils. triginta XXX * 30 Exercitatio prima - Converte Corrigé de l’exercice 1 @ Domina unam ancillam habet. @ Dominus J eLa maltvesse 2 une (oenle) servanic, @Le me a auatre i esclaves. enfant est né hier. larcus et Quintus sont O Marsus: Ourntucnce @ fuer et @ Romen romains, @ Les Romains se proménent dehors le matin. foris mane ambulant. Exercitatio secunda - Comple Corrigé de l’exercice 2 @ —tres— @ - unam—- ® — duos - @ Romani -—@ — videre — @® Chez lui, Marcus a trois esclaves. Marcus .... servos domi habet. i ~ : | | | ‘PUER HERI NATUS EST. @ Liimmeuble a une seule porte. | Insula .... januam habet. Ma © La maitresse a deux grands enfants. Domina .... magnos pueros habet. @ Les Romains ont beaucoup d’enfants. bene . multos pueros habent. @ Nous pouvons voir une famille romaine. Familiam romanam ...... possumus. are or Rome et nous qui s'occupe de l'éducation de ses fils, les filles étant a la charge La famille est l'un des piliers de la société romaine. Sous ce terme | _4e leur mére, Progressivement toutefois, les parents se dessaisiront de familia, il faut comprendre l'ensemble des personnes qui vivent de leurs responsabilités éducatives pour confier leurs enfants a des sous le méme toit : les esclaves font donc partie de la famille... Le maitres d'école, voire des précepteurs particuliers pour les plus paterfamilias, pére de famille, dispose d'une autorité absolue sur aisés. De toute facon, on est adulte trés jeune & Rome : les filles sa femme, ses enfants et ses esclaves. Et cette autorité va jusqu'au Peuvent étre mariées vers 15 ans et les garcons deviennent citoyens droit de vie et de mort, du moins dans les textes ! A Rome, la femme ¢t ont droit de porter la toge virile a 17 ans... est une éternelle mineure : avant son mariage, elle dépend de son Pere ; ensuite, elle passe sous la coupe de son mari. Si, dans les débuts de Rome, la femme sort peu de chez elle et s‘occupe surtout de I’intendance de la maison, sa condition ira s'assouplissant : sous |'Empire, ses droits s'élargiront et elle aura méme la possi- bilité de divorcer. Qualis pater, talis filius !, "Tel pére, tel fils", dit le célébre adage latin ; il faut dire qu’a Rome, du moins primitivement, c'est le pére Vous étes en train dacquérir les mécanismes de base. Entrai- n€z-vous chaque jour, réguliérement : c'est en forgeant qu'on devieny | forgeron... triginta duo XXXII ¢ 32 31 * XXXI triginta unus 9 — Lectio nona frektio nonay C'est la fin de Vaprés-midi : toute la famille va se réunir pour diner... In atrio © Marci et Juliae @ pueri jucundi sunt. Pueri in atrio ludunt. Interea servi domini cenam © parant. Deinde paucae ancillae dominorum © | mensam ornant. 5 Magna ancillarum © pars in culina laborat. | 6 Mox tota © familia cenabit. Oo} . bWnNe Prononciation 1 i'n atrio 1 marki ét youliaé pouéri youkou'ndi sou'nt. | 2 pouéri i'n atrio loudou'nt. 3 i’ntéréa sérwi domini kénam para'nt. 4 dél’ndé paokaé a’nkilaé orna'n{ domineroum me'nsa'm. 5 mag'na a'nkilaroum parss i'n koulina laborat. 6 mox tota familia kénabit. Notes ® atrium : le mot est utilisé tel quel en frangais, car il désigne | une spécificité de la civilisation latine. Il s’agit d'une grande ' cour intérieure carrée comportant au centre un bassin, impluvium. L’atrium est couvert d’un toit 4 pente intérieure vers une ouverture carrée, compluvium, qui recueille l’eau de pluie pour les besoins de la maison. @® N’oubliez pas : le complément de nom, introduit généralement ; par la préposition de en frangais, se met au génitif en latin, c'est-4-dire avec la terminaison -i pour le masculin, la termi- naison -ae pour le féminin. @® Ontraduit traditionnellement cena par diner, mais le terme la tin ne correspond pas totalement au sens du frangais ; la cena | est en effet le repas principal des Romains, pris au milieu de y 33 + XXXIII triginta tres EN ‘ Neuviéme legon 9 Dans !’atrium 1 Les enfants de Marc et de Julia sont agréables (De-Marc et de-Julia enfants agréables soni). 2 Les enfants jouent dans l’atrium (Enfants dans atrium jouent). 3. Pendant ce temps les esclaves préparent le diner du maitre (esclaves du-maitre diner préparent). Ensuite quelques servantes ornent la table des maitres (des-maitres table ornenv). 5 Une grande partie des servantes (Grande des- servantes partie) travaille dans la cuisine. 6 Bientét toute la famille dinera. > Paprés-midi, lorsque sont terminées les occupations et activi- tés de chacun. @ dominorum, des maitres, est un génitif masculin pluriel. © Observez la place de ancillarum, des servantes (génitif fémi- nin pluriel) enclavé entre ladjectif magna, grand, et le nom Pars, partie : c’est Vordre habituel quand un complément du nom compléte un groupe nominal composé d'un nom et d'un adjectif. ® tota signifie toute, dans le sens de "Ia totalité” ; le latin — sou- vent plus précis que le frangais — ne comporte pas moins de six termes pour signifier fout ou fous ! Nous les verrons au fur et a mesure de notre progression. triginta quattuor XXXIV * 34 Exercitatio prima - Converte y corrigé de l’exercice 1 sledans atrium. @ Pendant : : it . ‘ene © Magna servorum pars in atrio laborat. @ Interca | @ Une grande partie des esclaves travaille ais inerest apréable i fori bulant. @ Cena jucundaest. @ Deind ce temps les enfants se proménent dehors. @ Le diner est ag le. puers foris ambulant. naj aest. ume @ Ensuite la maitresse prépare un bon diner. @ Le maitre est loin domina bonam cenam parat. @ Dominus ab atrio | 4¢ ratrium. abest. Exercitatio secunda - Comple | Corrigé de Vexercice 2 , , @ — pucrorum — @ Dominorum — @ Paucae- © Juliae — @ villae — @ Une grande partie des enfants joue. Magna ........ pars ludit. @ La table des maitres est agréable. see e ee ee mensa jucunda est. © Quelques maitresses se proménent sur le forum. ...... dominae in foro ambulant. @ Les enfants de Julia sont agréables. seeeee pueri jucundi sunt. ® La porte de la maison est trés grande. { Loses janua maxima est. ' Rome et nous Portons notre attention sur l’étymologie du verbe ludere, joucr. La racine \ud- se retrouve dans le nom ludus, qui signifie aussi bien le jeu que l’école. A Rome, on considére en effet que l'on apprend en imitant par le jeu. On retrouve cette racine dans de nombreux ter- mes frangais : une "allusion" (le fait de toucher comme en jouant), une "collusion" (une entente perfide avant de jouer), une "illusion" (Vaction de se jouer soi-méme), le verbe "éluder" (mettre fin au jeu), et, bien sir, l’incontournable "ludique”... Yous voyez que la connaissance du latin permet de saisir toutes les nuances de notre propre vocabulaire : apprendre le latin, C'est redécouvrir le francais ! Persévérez et continuez donc chaque jour a faire de nouvelles découvertes dans votre legon quotidienne. triginta sex XXXVI + 36 35 * XXXV triginta quinque ee 10 Lectio decima jrektio dékimaj Aujourd'hui, on attend des invités a la maison... De convivis 1 Hodie puerorum laetitia maxima est O quia multi amici domi sunt. | 2 Convivae in palmarum umbra sedent et: verba jucunde @ faciunt ©. 3— "Serve ®, vinum oleasque nobis adfer ©" inquit © domina. 4 Puerorum ludi convivarum conventum @ delectant. 5 Alii pila ludunt, alii claras deorum fabulas © narrant. 6 Alii alea ludere malunt. q Prononciation dé ko'nwiwiss 1 odié pouéroroum laétitia maxima ést kwia mouttiamiki domi sou'nt. 2 ko'nwiwaé i'n palmaroum ou'mbra séde'‘nt ét wérba youkou'ndé fakiou'nt. 3 sérwé winoum oléaskwé nobiss adfér, i'nkwit domina. 4 pouéroroum loudi , ko'nwiwaroum ko'nwé‘ntoum délékta'nt. 5 alii pila loudou'nt, alii klarass déoroum faboulass nara‘nt. 6 alii aléa loudéré mailoun't. Notes @ Vous constatez qu'une fois de plus, le verbe est se trouve en fin| de proposition. @® jucunde, agréablement, est un adverbe. On forme souvent! l'adverbe en ajoutant au radical de l'adjectif la voyelle e: jucundus, agréable > jucunde, agréablement. ® verba facere (litt. "mots faire") : c'est lexpression habituellé pour dire parler. ' 37° XXXVII triginta septem | ee —————= Dixiéme lecon 10 Les invités (Au-sujet-des invités) 1 Aujourd'hui, la joie des enfants est trés grande (des-enfants joie trés-grande est) parce que de nombreux amis sont 4 la maison (a-maison sont). 2 Les invités s'assoient 4 I'ombre des palmiers (dans des-palmiers ombre s‘assoient) et bavardent agréablement (mots agréablement font). 3- “Esclave, apporte-nous (d-nous apporte) du vin et des olives”, dit la maitresse. 4 Les jeux des enfants charment I'assemblée des invités (Des-enfants jeux des-invités assemblée charment). 5 Les uns jouent au ballon (Les-uns avec-ballon jouent), d'autres racontent des histoires célébres de dieux (d-autres célébres des-dieux histoires racontent). 6 Dvautres préférent jouer aux dés (D-autres avec-dé jouer préférent). ® Remarquez la terminaison en -e de servus, esc/ave : on luti- lise pour l'interpellation. Celle-ci s'exprime, comme nous Yavons vu en lecon 7, par le cas vocatif. © adfer est l'impératif présent du verbe adfero, apporter, qui est un composé de fero, porter. & inquit est un verbe qui ne s'utilise que dans le dialogue et nexiste qu'd certaines formes, comme par exemple inquam, dis-je, inquis, dis-tu, inquit, dit-il / dit-elle. conventus, réunion, assembiée, est souvent utilisé dans un Contexte politique, social ou judiciaire. fabula, au sens premier, c'est la conversation. Mais ce mot Signifie aussi histoire, récit, piéce de thédtre, conte et fable. triginta octo XXXVIII * 38 rT 10 Exercitatio prima - Converte @ Marci laetitia magna est quia pueri jucunde ludunt. @ Marcus cum amicis verba facit, @ Ancillae in atrii umbra laborant. @ "Ancilla, vinum adfer", inquit dominus. @ Hodie sunt convivae domi. Exercitatio secunda - Comple @® Les nombreux amis du maitre sont la maison. Multi amici domi sunt. @ La servante raconte de belles histoires. Ancilla pulchras ....... narrat. © Marc, apporte du vin ! vinum adfer. eee Rome et nous Pour finir, penchons-nous sur un trait caractéristique de la civili-| sation romaine : les Romains appréciaient tout particuliérement le' vin, au point qu'ils avaient été jusqu'a lui consacrer une divinité, Bacchus, On a méme retrouvé intactes des amphores de Falerne! ou de Passum. Mais aujourd'hui, aucun d'entre nous ne pourrait! boire ce breuvage sucré-salé ! Les techniques antiques de vinifi- cation donnaient en effet un vin tres épais que l'on diluait, souvent! avec de l'eau de mer. D'aprés 'historien Pline l'Ancien, le Falerne' — l'un des plus grands crus de I'époque ~, était "si fort qu'on pow vait I'enflammer, mélé de miel, de myrrhe, d'absinthe, de poix et dé résine"... Tout un programme ! Les Romains, eux, buvaient le Fa lerne en dégustant des langoustes et des calamars, dont ils étaient particuliérement friands. Laetitia, joie, se rattache a l'adjectif \aet-us qui signifie primitive: ment gras, plantureux, en parlant des animaux, des champs, du lait. Puis le sens a glissé : on est passé de "gras" & "riant" (des champs gras, donc d'un aspect riant), et & "joyeux". Le premier sens de. laetitia est donc fertilité, puis joie, d’ot le joli prénom féminin Laeti-| tia... et le nom "liesse”, utilisé dans l'expression "liesse populaire”. | 39 © XXXIX triginta novem \ Corrigé de l’exercice 1 10 @ La joic de Marc est grande parce que les enfants jouent de facon agréable. @ Marc bavarde avec des amis. @ Les servantes travaillent 4 !ombre de l'atrium. @ “Servante, apporte du vin”, dit le maitre. ® Aujourd'hui, il y a (sont) des invités a la maison. @ Esclave, apporte-nous des olives ! Serve, oleas adfer ! @ Les uns jouent, d'autres travaillent. .... ludunt, .... laborant. Corrigé de lexercice 2 . @— domini — @ ~ fabulas - © Marce — © — nobis — @ Alii — alii - mgm Vous rencontrez dans ce texte un autre mot intéressant sur le plan éty- mologique : hodie, aujourd'hui ; celui-ci se retrouve transformé—mais bien reconnaissable cependant — grace au h, dans "aujourd'hui", qui Signifie donc littéralement "au jour d'aujourd’hui"... Observez aussi fe mot pila, balion. On forme son diminutif en ajoutant le suffixe -ula, Pilula... er le "petit ballon” devient en francais la "pilule" ! CANCILLA Mae AOR i. Soyez attentif @ tous les changements de terminaisons, mais "apprenez surtout rien par ceeur ! Pour le moment, contentez- vous de comprendre le pourquoi de ces modifications en com- Qgrant le latin au francais. quadraginta XL * 40 —————— 11 Lectio undecima fiaktio ounaékimay Dans laprés-midi, les convives se réunissent dans la salle & man. ger et s‘allongent pour diner... In triclinio 1 Convivae in lectis ® circa mensam extenduntur @. 2 Servi vinum mulsum convivis @ adferunt. 3 Servus aquam pueris quoque dat. 4 Puella dominae @ paret et convivis ameenas ostreas dat. 5 Amici domino @ gratias agunt ©. a Prononciation i'n triklinio 1 ko'nwiwaé i'n Iéktiss kirka mé'nsam 6xté'ndou'ntour. 2 sérwi winoum moulsoum ko'nwiwiss adférou'nt. 3 sérwouss akouam pouériss kwokwé dat. 4 pouéla dominaé parét ét ko'nwiwiss amoénass ostréass dat. 5 amiki domino gratiass agou'nt. Notes ® lectus désigne autant le Jit pour dormir que la banquette sut laquelle on s‘allonge pour manger. Les lits de table comportent trois places ; on en dispose trois autour de chaque table, qui peut done accueillir neuf convives. @® extenduntur, sont étendu(e)s est une forme passive. Pout linstant, contentez-vous de reconnaitre dans la terminaison le nt qui marque la 3¢ personne du pluriel — déja vue a plusieurs teprises. ® Soyez attentif a cette nouvelle terminaison de conviva : -is est la terminaison du cas datif (complément d'attribution, d'intérét ou complément d'objet indirect - COI) au pluriel. Ainsi puellis signifie aux jeunes filles, filiis, aux fils, servis, aux esclaves, etc. ' 41 * XLI quadraginta unus Tf | Onziéme legon 11 Dans la salle 4 manger Les invités sont allongés sur des banquettes autour de la table (sur banquettes autour table sont-allongés). : Les esclaves apportent du vin miellé aux invités (aux-invités apportent). Un esclave donne aussi de l'eau aux enfants (aux-enfants aussi donne). La jeune fille obéit a [sa] maitresse et donne de délicieuses huitres aux invités (aux-invités délicieuses huitres donne). [Ses] amis expriment leurs remerciements au maitre (au-maitre remerciements font). ‘Se dominae, 4 /a maitresse, et domino, au maitre, sont au datif Singulier. ago est un verbe trés fréquent et a sens multiples : mettre en smouvement, faire, exprimer, passer... Avec gratias, grace, reconnaissance, il signifie mot 4 mot “exprimer des remercie- Ments a quelqu'un", "remercier" et se construit avec le datif. quadraginta duo XLII + 42 ia 12. Exercitatio prima - Converte ® Marcus pilam filio dat. @ Ancilla pulchras rosas, dominae adfert. @ Serve, pueris pilam adfer! ® Mali servi domino non parent. @ Quintus amicis, gratias agit. Exercitatio secunda - Comple @ Les servantes obéissent a leurs maitresses. Ancillae ...... . parent. @ Lenfant n'obéit pas a son esclave. Puer ..... non paret. ® Apporte le ballon 4 Quintus ! sees pilam adfer ! @ Apporte-nous du vin ! sees nobis adfer ! @ Ilya des tables dans la salle 4 manger. Sunt mensae in ......... . 12 —_ Lectio duodecima frektio coucdékimaj Le maitre de maison a fait préparer un somptueux diner pour ses amis. Tous ont pris place autour de ta table carrée sur de confor- tables banquettes... Cum © multis amicis 1 Cum multis amicis dominus in triclinio cenat. Prononciation koum moultiss amikiss 1 koum moultiss amikiss dominouss i'n triklinio kénat. 43 + XLIII quadraginta tres Corrigé de lexercice 1 12 @ Marcus donne le ballon 4 son (au) fils. @ La servante apporte de belles roses 4 sa (la) maitresse. @ Esclave, apporte le ballon aux enfants ! @ Les mauvais esclaves n'obéissent pas 4 leur (au) maitre. @ Quintus exprime ses remerciements a ses (aux) amis. Corrigé de l’exercice 2 — @- dominis - @ — servo — @ Quinto — @ Vinum - ® - triclinio Rome et nous Comment les Romains disaient-ils "merci"? En utilisant des variantes du mot gratia. On disait ainsi dis gratias pour grace aux dieux. dieu merci, ou encore plus simplement gratias ou gratiis, dou "grazie" en italien et "gracias" en espagnol. . I faut rattacher a cette racine notre "gratis" qui, a l'origine, signi- fie "sans exiger de salaire", "rien qu'un merci" ... Douziéme legon 12 Avec de nombreux amis 1 Le maitre dine dans la salle 4 manger avec de nombreux amis (maitre dans salle-G-manger dine). Notes L cum, avec, est toujours suivi de l'ablatif (leon 7, § 4). quadraginta quattuor XLIV ° 44 12 2 Gustatio ®@ ab © ancilla magna diligentia @ adfertur : Primum ova sunt. Ante primam cenam servi saltant cantantque. 5 Deinde ancilla in vasis ex © auro aves et crustata apponit. 6 Altera cena est coctus agnus. 7 Tandem dulcia et pira a servis apponuntur. q aw 2 goustatio ab a‘nkila mag'na diligué'ntia adfértour: 3 primoum owa sou'nt. 4 a'nté primam kénam sérwi salta'nt ka'nta'ntkwé. 5 déi'ndé a'nkila i'n wassiss 6x aoro awéss @t kroustata aponit. 6 altéra kéna @st koktouss ag'nouss. 7 ta'ndém doutkia ét pira a sérwiss aponou'ntour. t Notes | 2 Lentrée est apportée avec grand empressement par une servante (avec-grand empressement est-apportée) : 3 Enpremier, il y a des ceufs (D'abord ceufs sony). 4 Avant le premier service, des esclaves dansent ntent. oente la servante sert des volailles et des langoustes sur des plats d'or (a-partir-de plats d'or volailles et langoustes). _ 6 Ensecond plat, il y a de l'agneau réti (Second ice est réti agneau). . Enfin, des gateaux et des poires sont servis par des esclaves (par esclaves sont-servis). io dési s éposition dans cette phrase pour traduire ® gustatio désigne Ventrée, le hors-d'eeuvre ; souvent, ce sont’ ’ © Notez l'absence de prépositior P des ceufs, dont les Romains étaient trés friands. ® ab est une Préposition toujours suivie de I'ablatif. Son sens] premier est celui du "point de départ". Ses traductions sont multiples en fonction du complément qui la suit (compléments | circonstanciels de lieu et de temps, complément d'agent...). On peut traduire ab par de, d'aprés, du cété de, depuis, loin de, Par... Ici le verbe est au passif et le complément d'agent est in- troduit par ab, par. Si ab est suivi d'un mot qui commence pat une consonne, le b tombe : ab ancilla, par la servante, mais 3 , servis, par des esclaves (voir phrase 7). Exercitatio prima - Converte © Servus diligentia pira apponit. @ Puella cum amicis in Via Sacra ambulat. @ Domina e foro ambulat. @ Primum ova, deinde crustata, tandem dulcia sunt. ® Prima cena a servo adfertur. 45 * XLV quadraginta quinque avec. En latin, le complément de maniére se construit al abe: tif sans préposition. En revanche, dans le cas dun comple: ment qui exprime l'accompagnement, avec se traduit par cum (phrase 1). La préposition ex a pour sens premier hors de : on peut done fa traduire par de, a partir de, a la suite de, en, etc., selon le c ) plément qui suit (de temps, de lieu, de matiére, de cause.) Si ex est suivi par un mot commengant par une consonne, | ex tombe le plus souvent ; ainsi nous aurons ex auro, e7 or, € foro, hors du forum. nee Corrigé de Vexercice 1 ; e Leselave sert des poires avec empressement. @La jeune file S€ proméne sur la Voie Sacrée avec des amis. e La maitresse ‘ Proméne en dehors du forum. @ Il y a (sont) d'abord des a ss Ensuite des langoustes, enfin des gateaux. @ Le premier plat es 8Pporteé par un esclave. quadraginta sex XLVI + 46 12 12 Exercitatio secunda - Comple @ Marcus habite loin du forum. Marcus . foro habitat. @ Les enfants travaillent avec empressement. Pueri .......... laborant. © Unagneau réti est apporté par la jeune fille. Agnus coctus . puella apponitur. @ Sur la table, il y a des ceufs et des volailles, In mensa ova avesque .... . © Les enfants sont en dehors de l'atrium. Pueri .. atrio sunt. Rome et nous Lacena est le repas principal de la journée : on le prenddans Vaprés- midi, quand les activités du jour sont terminées, et il s'achéve @ la nuit tombée. Dans la haute société romaine, I'habitude est de s‘allonger i sur des lits placés autour d'une table. Les convives sont débarrassés de leurs chaussures, les esclaves les parfument et les couronnent de Aleurs. Au début du repas, chacun invoque les dieux ‘par une libation, en jetant dans le feu quelques miettes de nourriture. Les esclaves apportent les mets au son d'instruments de musique. Quatre services se succédent : la gustatio, entrée composée d'ceufs ou de fruits de mer, la prima cena, en général des patés de viande, du gibier roti puis vient l'altera cena, d'autres plats de viande, comme des tétines de truie en ragéut ou un gratin de saucisses et d'escargots aux ‘prunes et aux poireaux, et pour finir, le dessert a base de fruits, gdteaux ot créme ! Dou le proverbe de ovo usque mala : "de I'ceuf jusqu'aux pommes", qui signifie du début a la fin. 47+ XLVII quadraginta septem “1, , 2 Corrigé de lexercice @ -a-@ — diligentia - © —a—@ — sunt © - ex— IMUM OMA, DEINDE CRUSTATA, TANDEM Dutcga SUNT. ) Vous voyez que la gastronomie romaine, Parvenue. jusqu'a nous par les traités du grand cuisinier Apicius, était trés originale ! | Les Romains aimaient beaucoup les plats épicés et les mélanges Sucrés-salés... La plupart des mets étaient arrosés de garum, une Sauce a base de poissons séchés et fortement salés. Essayez cette recette sucrée simple, mais néanmoins délicieuse d'Apicius, la "pa- tina de poires” : . Pelez I kg de poires bien miires, faites-les cuire @ couvert dans un verre de vin blanc doux, avec 3 a 4 cuilléres de miel, 1 petite cuillére de nuoc nam et une grosse pincée de cumin en poudre. Puis batter 6 aeufs, mélangez-les aux poires grossiérement écrasées et Gjoutez éventuellement un peu de miel si cela ne vous parait pas ssez sucré. Donnez quelques tours de moulin a poivre et ajoutez Une cuillére d’huile d’olive. Enfournez dans un plat 4 gratin huilé Pendant 40 minutes environ. quadraginta octo XLVIII * 48 hw 12 VY | a, as een 13 Lectio tertia decima frextio tartia dékima Treiziéme lecon = 13 Aprés les agapes de la veille, le réveil est bien difficile pour leg] Levez-vous ! enfants... 1- Les enfants, levez-vous ! Sortez de votre chambre (De chambre sortez) ! , 2 De tous cétés chantent les cogs (De-tous-cétés Surgite ! © 1— Pueri, surgite ! De @ cubiculo exite @ ! sonnent a-créte oiseaux). 2 Undique sonant cristatae aves. 3 Déja le boulanger vend des patés chauds pour 3 Jam pistor adipata ad @ jentaculum vendit. le petit déjeuner (pdatés-chauds pour petit- 4 Itaque ludere vobis otium non est. « déjeuner vend). ; 5 Cum @ prima hora est, in ludum ire 4} Vous n'avez donc pas le loisir de jouer (Donec oportet ©. jouer d-vous loisir ne-pas est). 5 ' Quand c'est la premiére heure, il faut aller a { lécole (dans école aller il-faut). Prononciation sourguité ! 1 pouéri, sourguité! dé koubikoulo éxité! 2 ou‘ndikwé sona‘nt kristataé awéss. 3 yam pistor adipata ad yé'ntakouloum we'ndit. 4 itakwé loudéré wobiss otioum no’'n ést. § koum prima ora ést i'n loudoum iré oportet. Notes ® surgite, fevez-vous, est 'impératif du verbe surgere, qui si . ; q | gnifie se mettre debout, se lever, s‘élever. : @ Comme ab et ex, de se construit toujours avec I'ablatif. De marque la séparation, I'éloignement, l'origine, et peut se tr! duire par de, a partir de, d'aprés, a propos de, au sujet de, selon le contexte. ® exite, sortez, est limpératif du verbe exire, sortir. Exire est], ® La Préposition ad se construit toujours avec Taccusatif et si- un composé du verbe ire, aller (voir phrase 5) auquel on 4 ' &nifie vers, pour, chez, a, selon le complément qui la suit. ajouté le préfixe ex pour affiner le sens. Nous avons déja renl 5 Vous connaissez déja cum, qui signifie avec (legon |, phra- contré ce procédé avec fero, porter, adfero, apporter, et sum. se 1), Ici cum veut dire quand, lorsque. Attention, donc : i] ne étre, adsum, étre présent. Notez dés maintenant que les ver! s'agit as du méme mot, ’ bes latins sont généralement présentés dans l'ordre suivant : |* BP | : . 1 qui ime lidée Personne, puis 2° personne du présent de l'indicatif, infiniti Sportet, il faut, est un verbe impersonnel qui exprime Midée passé simple, participe passé. Nous y reviendrons largemest , d'un devoir absolu, qd une obligation. Il est souvent con: dans les prochaines lecons. avec un verbe a l'infinitif, ici ire, aller. ‘ 49 * XLIX quadraginta novem | quinquaginta L * SO 13 Exercitatio prima - Converte © Pistor dulcia ad jentaculum adfert. @ Servi, de atrio exite ! @ Ambulare nobis otium est. @ In ludo bene laborare oportet. @ Cum prima hora est, exire oportet. Exercitatio secunda - Comple @® Servantes, sortez de la cuisine. Ancillae, . culina exite. @ Esclaves, levez-vous ! Servi, ....... . © I! faut bien apprendre. Bene discere ........ onsen Rome et nous Comment les Romains mesuraient-ils le temps ? Pour se repéren on utilisait le cadran solaire ou la clepsydre (sorte d'horloge 4 eau). Quoi qu'il en soit, le repérage était souvent bien approxima tif. La journée se divisait en douze heures de jour et douze de nuit.; Les heures de la journée étaient comptées du lever au coucher di soleil ; aussi leur durée variait-elle avec la saison... Pas trés pra-| tique ! Ainsi la premiére heure était vers 8h15 en hiver, 7h au pri} temps et a l'automne, et 5h45 en été ! On se levait avec le soleil, of | Jaisait une toilette rapide de chat, on prenait le jentaculum, petit déjeuner de pain, de fromage, de biscuit ~ que l'on achetait souvent sur le trajet de l'école pour les enfants -, puis les activités de |! Journée commengaient. 51 + LI quinquaginta unus TT" Corrigé de V’exercice 1 — 13 @ Le boulanger apporte des gteaux pour le petit déjeuner. @ Es- claves, sortez de l'atrium ! @ Nous avons le loisir de nous Prome- ner. @ I! faut bien travailler a I'école. @ Lorsque c'est la premiére heure, il faut sortir. © Quand le chien est prés de la porte, il faut prendre garde. . canis prope januam adest, cavere oportet. @ 1! faut aller vers le forum. .. forum ire oportet. Corrigé de l’exercice 2 @-e¢- @-surgite ® — oportet @ Cum - @ Ad— Pour terminer la lecon d'aujourd'hui, faisons un peu d’étymolo- Sie et intéressons-nous au verbe ire, aller, dont la racine i a été extrémement feconde. Avec le préfixe ex, exire signifie sortir, d’ow exit (sortie) en anglais. inire veut dire commencer, d'oit les mots “initier", "initiale", "initiative"... Avec le suffixe per, ire devient Perire, d'ou “périr”. Si l'on ajoute le préfixe amb, autour, ire devient ambire, aller autour, rechercher, d’oit le terme "ambition". racine i du verbe ire se retrouve aussi dans "itinéraire”. Que de Progrés en deux semaines ! Ne vous inquiétez pas si Vous ne mémorisez pas encore tous les changements de termi- Naisons, Liessentiel est d’écouter, de comparer et de répéter... 8 Structures de base se mettent en place et c'est le principal. 'emain, nous ferons une pause pour récapituler les acquis de '@ semaine. quinquaginta duo LII * 52 14 Lectio quarta decima fiextio kwarta dékima] Révision Cette révision va nous permettre de faire la synthése de nos deux premiéres semaines d'étude. Reprenons maintenant les rubriques qui vous sont déja familiéres. 1 La prononciation Vous avez pu remarquer que dans les mots latins de plusieurs syl- labes, l'une est prononcée plus fortement que les autres : c'est celle qui porte l'accent tonique. Comment savoir quelle syllabe est ac- centuée ? Dans les mots de deux syllabes, l'accent tonique est sur la premiére : bonus, rosae (la diphtongue compte pour une seule syllabe). Dans les mots de plus de deux syllabes, I'accent tonique se trouve : + sur la pénultiéme (avant-derniére syllabe) si elle est "longue" ; + sur I'antépénultiéme (avant-avant-derniére syllabe) si la pénul- tiéme est "bréve". Il faut donc connaitre la quantité de syllabes pour pouvoir accen- tuer les mots. Or, tout dépend des voyelles que contiennent les syllabes, Si la syllabe contient une voyelle bréve, elle sera bréve. Si la syllabe contient une voyelle longue, elle sera longue. Pour connaitre la quantité de voyelles, il faut avoir acquis que!- ques régles simples que nous verrons progressivement. Pour aujourd'hui, retenez que : + les diphtongues (ae, au, eu, oe) sont toujours longues ; * une voyelle suivie d'une autre voyelle est toujours bréve ; * une syllabe comportant une voyelle suivie de deux consonnes est forcément longue : taberna, boutique : on accentue l'avant-derniére parce qu'elle est longue (voyelle + 2 consonnes) ; Campania, Campanie : on accentue l'avant-avant-derniére parce que I'avant-derniére est bréve (i suivi d'une voyelle). 53 « LIT quinquaginta tres Quatorziéme lecon 14 2 La phrase Une des différences entre le latin et le francais concerne l'ordre des mots. Ne vous laissez pas décontenancer par ces dissemblan- ces de structure et retenez les principes suivants : Lordre habituel : * le sujet est en téte de proposition, le verbe est a la fin. Servus (S) domi laborat (V), dominus (S) foris ambulat (V), Lesclave travaille a la maison, le maitre se proméne dehors. +Le mot déterminant précéde le mot déterminé : ainsi l'adjectif qualificatif, l'adjectif numéral et le complément de nom précédent lenom : bonus servus, un bon esclave ; quattuor servi, quatre esclaves ; Marci servus, 'esclave de Marc. + Ladverbe précéde le mot qu'il modifie : Servus bene (adv. laborat, L’esclave travaille bien. * Les compléments s'ordonnent par rapport au verbe du moins au plus important. Liordre habituel est donc : 1. compléments circonstanciels : au début de la phrase ; 2. complément d'attribution (COS — 2° complément d’objet) et Somplément d'agent : en milieu de phrase ; 3. COD (complément d’objet direct), COI (complément d’objet in- direct) ou attribut : en fin de phrase, juste avant le verbe. * Le complément de nom s'enclave : ~entre la préposition et le nom: in tecti atrio, dans l'atrium de ison ; ~€ntre l'adjectif qualificatif et le nom : magna ancillarum pars, une grande partie des servantes. Mais Vordre habituel des mots peut étre modifié pour de multiples Taisons : désir de variété, surprise, symétrie, etc. En voici un exem- Ple: Undique sonant cristatae aves, De tous cdtés chantent les 0qs : on veut faire porter l'attention sur undique, de fous cétés. quinquaginta quattuor LIV * 54 14 3 Les verbes Mettons un peu d'ordre dans nos nouvelles acquisitions sur les verbes, A linfinitif, les verbes se terminent par -re : videre, voir, ludere, jouer, ire, aller. A l'impératif, 4 la 2° personne du pluriel, les verbes se terminent par -te : surgite !, /evez-vous /, exite !, sortez ! Au présent actif : + 4 la 3° personne du singulier, les verbes peuvent se terminer par -at, -et, -it ; +a la 3° personne du pluriel, les verbes peuvent se terminer par -ant, -ent, -unt, -iunt. Au présent passif : + la 3° personne du singulicr, on trouve -tur ; + la 3° personne du pluriel, on trouve -ntur. Ces différentes terminaisons permettent de ranger les verbes dans plusieurs catégories qui portent chacune un numéro : I conjugai- son, 2° conjugaison, etc. Il existe cinq modéles de conjugaisons avec lesquelles nous ferons bientét connaissance. Le latin compte quelques verbes irréguliers qui n'entrent pas dans l'une de ces cing catégories. Parmi ces verbes, vous avez déja ren- contré le verbe sum, é¢re, mais aussi adfero, apporter et eo, aller. Comme vous pouvez le constater, on utilise en latin la 1* personne ta ou en frangais on utilise l'infinitif (legon 13, note 3). 4 Les noms La semaine derniére, nous avons abordé la notion de cas, c'est-a- dire une terminaison spécifique indiquant une fonction : + le nominatif : cas du sujet et de l'attribut du sujet ; + le vocatif : cas de l'apostrophe ; + l'accusatif : cas du complément d'objet direct (COD) ; + le génitif : cas du complément de nom (CDN) ; + l'ablatif : cas du complément circonstanciel et du complément d'agent ; * le locatif : cas du complément circonstanciel de lieu pour quel ques noms. Ajoutons un dernier cas a cette liste : «le datif, utilisé pour le complément d'objet second (COS) et lé complément d'objet indirect (COI). 55 + LV quinquaginta quinque Récapitulons avec quelques exemples : Marci ancillae mensam ornant, CDN sujet COD verbe génitif nominatif accusatif verbe Les servantes de Marc ornent la table. Ancillae Marco vinum dant. sujet cos CoD verbe nominatif datif accusatif verbe Les servantes donnent du vin @ Mare. Cena ab ancillis apponitur. sujet complément d'agent verbe (passif) nominatif’ ablatif verbe Le repas est apporté par les servantes. Les cas sont toujours donnés dans I'ordre conventionnel suivant : nominatif, vocatif, accusatif, génitif, datif, ablatif, locatif (quand il existe), On les indique souvent de fagon abrégée : Nom., Voc., Acc., Gén., Dat., Abl., Loc. On présente toujours les noms ainsi : rosa, ae (f.), ce qui corres- Pond respectivement a son nominatif singulier, son génitif singu- lier et son genre. La mention du génitif singulier aprés la virgule Permet de reconnaitre la déclinaison. Ainsi, un génitif singulier €n -ae indique que le nom appartient a la premiére déclinaison ; un génitif singulier en -i indique que le nom appartient a la 2° déclinaison. Chaque déclinaison comporte un ou plusieurs mots modeéles auxquels il est bien pratique de se référer ! Ie déclinaison : rosa, ae (f.), /a rose La qre déclinaison comporte de trés nombreux noms féminins et elques noms masculins qui se déclinent de fagon identique. quinquaginta sex LVI + 56 14 14 La 2° déclinaison comporte deux modéles de noms masculins et un modéle de nom neutre : 2° déclinaison : dominus, i (m.), /e maitre domini dominos dominorum pueri pueros Au locatif, nous avons vu : ruri, 4 la campagne, domi, 4 la mai- son, Romae, a Rome. N'essayez absolument pas d'apprendre ces tableaux par coeur. En revanche, prenez I'habitude de vous y référer réguliérement. Ce sont des outils bien pratiques pour vous aider en cas d'hésitation ! 5 Les adjectifs Ils sont toujours présentés ainsi: bonus, a, um, bon, bonne, bon. La I" forme est celle du masculin (bonus) ; la seconde est celle du 57 + LVII quinquaginta septem féminin (bona) ; la troisiéme est celle du neutre (bonum). Le mas- culin se décline sur le modéle de dominus, /e maitre, le féminin sur celui de rosa, /a rose, et le neutre sur celui de forum, /e forum. Déclinaison de bonus : 6 Les nombres Nous avons commencé a apprendre a compter : unus, duo, tres, quattuor. Ajoutez a cela quinque (5), sex (6), septem (7), octo (8), novem (9), decem (10), ainsi que quinquaginta (50) centum (100), quingenti (500) et mille (1 000). Pour exprimer les nombres, les Romains utilisaient des lettres en Suise de chiffres : Vy 6:VI 50:L 2:11 7: Vu 100:C 31 8: VII $00 :D 4cIv 9: 1X 1000:M S:v 10:X Référez-vous a l'appendice grammatical (page 505) pour avoir une Vue d'ensemble des numéraux. quinquaginta octo LVIII * 58 14 14 7 Les mots invariables La phrase latine est aussi ponctuée de mots-outils qui sont fort utiles pour mieux comprendre le sens général. Les prépositions qui introduisent des compléments circonstan- ciels : cum, avec, ad, prés, prope, 4 cété, in, dans, Sur)... Les conjonctions de coordination, qui unissent des mots ou des groupes de mots : l'union : et, -que, er lopposition : autem, or, vero, quant a la cause : nam, car, enim, en effet la conséquence : igitur, donc Dialogue de révision Recognosce ! 1 - Servi, surgite ! In forum ire oportet. Multos convivas domi videre potestis. Bonam cenam hodie parare oportet. Mulsum vinum, ova, aves ostreasque adferte ! Ancillae, convivis aquam dare oportet. Cena convivarum conventum jucunde delectat. AAW AWY nee: Terminons cette révision par quelques citations latines dont nous vous donnons la traduction : vous serez ainsi a méme de mesurer Vextréme sagesse des Romains, leur lucidité, et parfois leur cruelle ironie ! Errare humanum est, L ‘erreur est humaine. On employait cette expression quand on voulait expliquer, pallier ou excuser une erreur, une faute. In cauda venenum, C'est dans la queue qu'est le venin (cauda = queue ; venenum = venin ; le verbe est sous-entendu). Les Romains connaissaient trés bien les scorpions, redoutables in- sectes dont la queue est munie d'un crochet contenant du venin. 59 * LIX quinquaginta novem vv, Les conjonctions de subordination, qui enchainent les propositions 14 de temps : cum, quand de cause : quia, parce que verbes, qui apportent des précisions ; ie ae : mon, bends, interea, pendant ce temps, deinde, en- suite, nunc, maintenant, hodie, aujourd'hui, mane, le matin, heri, hier, primum, tandem, enfin, jam, déja... de lieu : ibi, /4, undique, partout... de négation : non, ne... pas, non jam, ne... plus... de maniére : bene, bien, jucunde, agréablement... de liaison : itaque, c'est pourquoi. Traduction , 1 Esclaves, levez-vous ! 2 I! faut aller au forum. 3 Vous pouvez voir de nombreux invités 4 la maison. 4 Aujourd’hui, il faut préparer un bon repas. 5 Apportez du vin miellé, des ceufs, des volailles et des huitres ! 6 Servantes, il faut donner de l'eau aux invités. 7 Le repas charme agréablement l'assemblée des invités. eee Cette expression s'emploie uniquement dans un sens figuré et fait allusion 4 des paroles ou un discours, qui, débutant par des com- Pliments, se clét, en fait, sur des mots ironiques ou blessants. C'est encore souvent en usage, n'est-ce pas ? Verba volant, scripta manent, Les paroles s‘envolent, les écrits restent. . | Cet adage conseille la prudence dans les circonstances oi il serait dan- Bereux de laisser une preuve écrite ! Attention aussi a n’écrire que des Suvrages de qualité, car ils resteront comme un témoignage de ce que Vous avez été, alors que vos paroles seront depuis longtemps oubliées ! sexaginta LX * 60 ee 15 Lectio quinta decima jtektio kwi'nta dékimay T6t le matin, les petits Romains se préparent pour aller a l'école. non sans quelques grincements de dents ! “ Nolo! @ 1- In@ ludum ire nolo, inquit puer. 2- Cur non vis ? Apud @ magistrum seriberc et legere potes. 3— Cum magistro © Homeri carmina © studemus : 4 Graeca lingua difficilis est ! 5- In ceris © verba scribere quoque discitis, inquit mater. 6— Cum sententias scribo, stilum @ cura et studio teneo. Prononciation nolo 1 i'n foudoum iré nolo, i'nkwit pouér. 2 kour no'n wit J : no’ apoud maguistroum skribéré ét léguéré potéss. toa maguistro oméri karmina stoudémouss : 4 graéka li'ngwa Notes @ Le verbe irrégulier nolo, je ne veux pas, comporte une bizar- Terie : la négation fait partie intégrante du verbe ; il n'est pas besoin d’ajouter nen, ne... pas. Vous retrouverez ce procédé a la 1" et a la 3° personne du pluriel (voyez la lecon de révision). ® in est suivi de l'accusatif: iti : quand la préposition marque a vement : in ludum, vers /’école. aque Ie mou @ apud, auprés, chez, est toujours suivi de l'accusatif. ® magister, maitre d'école. Il assure Venseignement primaire. tandis que le grammaticus, professeur, enseigne aux adoles- cents entre II et 15 ans. Les enfants des familles riches sont ? 61 * LXI sexaginta unus Tr Quinziéme legon 15 Je ne veux pas ! “Je ne veux pas aller a l'école” (aller ne-veux- pas), dit l'enfant. 2- Pourquoi ne veux-tu pas ? Auprés du maitre, tu peux écrire et lire. 3— Avec le maitre, nous étudions les poémes d'Homére : 4 La langue grecque est difficile ! 5— “Vous apprenez aussi a écrire des mots sur vos tablettes de cire” (Sur tablettes-de-cire mots écrire aussi apprenez), dit la mére. 6— Quand j'écris des phrases, je tiens mon stylet [avec] soin et application. difikiliss ést ! 5 i'n kériss werba skribéré kwokwé diskitiss, i'nkwit mater. 6 koum sé'nté'ntiass skribo, stiloum koura ét Stoudio ténéo. > accompagnés dans leurs études par un esclave, le paedagogus, répétiteur particulier. ® carmina, chants, poémes : ici, il s'agit de I'Iliade et de l'Odys- sée, les épopées du poete grec Homére. L'Tliade relate la fin de la guerre de Troie, tandis que I'Odyssée narre le retour du roi Ulysse dans son ile Ithaque, 4 la fin de la guerre. © Quand in est suivi de I'ablatif, la préposition marque absence de mouvement : in ceris, sur des tablettes de cire. Les écoliers écrivent en gravant finement les caractéres sur des tablettes de bois recouvertes d'une couche de cire. @ Le stylet est un poingon utilisé pour graver. sexaginta duo LXII + 62 peo 7— Bonus discipulus es quod ® multos libros etiam legis. a 7 bonouss diskipoulouss éss kwod moultoss libross étiam léguiss. Notes quod, parce que, équivaut a quia. ee Exercitatio prima - Converte @In ludo cum magistro studeo. @ Linguam graecam cum magistro discitis. ® Discipuli stilum cura tenent. @ Homeri carmina legere nolo. @ Foris ambulare nolo. Exercitatio secunda - Comple © Pourquoi étudies-tu la langue latine ? ... linguam latinam studes ? @ Les éléves discutent avec le maitre. Discipulicum ........ verba faciunt. @® Une grande partie des éléves étudient avec soin. Magna discipulorum pars .... studet. 63 * LXIII sexaginta tres 7— Tues un bon éléve parce que tu lis aussi de 15 nombreux livres (parce-que nombreux livres aussi lis). Corrigé de Pexercice 1 @ J'étudie a I'école avec le maitre. @ Vous apprenez la langue Brecque avec le maitre. @ Les éléves tiennent le stylet avec soin. @ Je ne veux pas lire les poémes d'Homére. @ Je ne veux pas me Promener dehors. 0 Virgile est un poéte romain : il écrit des poémes. Virgilius poeta romanus est: ....... scribit. © Veux tu aller a 'école ? Visne in ..... ire? Con Tigé de exercice 2 ‘Ur ~ @ ~ magistro ~ @ — cura — @ — carmina - @ ~ ludum - sexaginta quattuor LXIV * 64 Rome et nous A Rome, tous les enfants ou presque apprennent 4 lire, écrire et compter ! Filles et garcons vont a I'école primaire a partir de sept ans et suivent l'enseignement du maitre. Les écoles, toutes privées, souvent situées prés du Forum, ressemblent a de petites boutiques oit les enfants assis sur des chaises ou des bancs écoutent le maitre, récitent des lecons, écrivent sur leurs tablettes, Gare @ celui qui n'est pas attentif ! Le maitre n'hésitera pas & lui donner un coup de baguette ou de fouet ! Les enfants apprennent a écrire en gravant les lettres sur des tablet- tes recouvertes d'une pellicule de cire. L'apprentissage de la lecture se fait dans les "petits classiques" de I'époque, et en particulier ES 16 —Lectio sexta decima /rektio sexta dékima] Entrons dans la salle de classe : aujourd'hui les enfants dnonnent les premiers vers de l'Enéide, une épopée du poete Virgile... Lectio recitationis D 1- Iterate illum @ clarum Virgilii versum "arma virumque @ cano...", inquit magister. Prononciation léktio rékitationiss 1 itératé iloum klaroum wirguilii warsoum arma wiroumkwé kano, i'nkwit maguistér. Notes ® recitationis (litt. "de-lecture") : le génitif est en -is car il s'agit d'une autre déclinaison, que nous verrons en détail ultérieure- ment. @ illum. ce, est un adjectif démonstratif 4 sens emphatique. Ain- si ille poeta signifie ce grand poéte. Reportez-vous a l'appen- dice grammatical pour prendre connaissance de ta déclinaison ) de ille. 65 * LXV sexaginta quinque dans Homére... Le grec, comme l'anglais aujourd'hui, est la langue étrangére que l'on se doit de pratiquer. D’ailleurs, les enfants des riches familles ont a leur disposition un répétiteur d'origine grec- que qui les fait travailler et les accompagne méme a I’école en leur portant leur boite de travail et leur déjeuner... Attention, a Rome, on ne plaisante pas avec la réussite scolaire ! \N'apprenez rien par ceur! En revanche, il est essentiel de |comparer attentivement la traduction "mot a mot" avec le texte latin. Vous allez ainsi vous imprégner tout naturellement de la structure et des particularités de la phrase latine. LUE EER Seiziéme legon 16 Legon de lecture 1~ “Répétez ce célébre vers de Virgile «Je chante les armes et le héros...»”, dit le maitre d'école. . 3 Le nom vir, i (m.) signifie homme, en opposition a femme. Vir peut signifier aussi époux, personnage, héros, ou encore Soldat, selon le contexte. Pour désigner ['étre humain, le latin dit homo. , Ce Vers est le premier d'une ceuvre majeure du poéte Virgile, Néide ; il €voque le héros Enée, ancétre troyen de Romulus et Rémus, fondateurs de Rome. sexaginta sex LX VI * 66 16 16 2 Cum Virgilii eum ® versum legis, Tite, vocem tuam © numquam satis audio ! 3 Sine nimia celeritate ©, ingenio vero legere oportet ! 4 Cum pueri poetarum libros legunt, animos exercent. 5— “In magistri nostri @ bibliotheca multa volumina videmus”, inquit discipulus. 6 Clarorum auctorum carmina legere amamus. q 2 koum wirgullii éoum wérsoum léguiss, tité, wokém touam nou'mkwam sSatiss aodio ! 3 siné nimia kéléritaté, i'nguénio wéro Jéguéré oportéet ! 4 koum pouéri poétaroum Hbross légou'nt animoss éxérké'nt. 5 i'n magulstri nostri bibliotéka moulta_ woloumina widémouss, I’nkwit diskipoulouss. 6 klaroroum aoktoroum karmina léguéré amamouss. Notes ® eum, ce, est un adjectif démonstratif de rappel, qui sert a dési- i ppel, qui s gner ce dont on vient de parler : eum versum signifie ce vers (celui dont il vient d'étre question a la ligne précédente). ® tuam, ta, est un adjectif possessif. Notez sa place, aprés le nom : vocem tuam, fa voix. Sachez que le possessif est utilisé pour préciser le sens : servus dominae paret, 'esclave obéit 4 Ja maitresse, mais servus dominae tuae paret, /'esclave obéil " eee Exercitatio prima - Converte © Discipuli multos clarorum poetarum libros legunt. @ Cum legimus, magister studio audit. @ Magister noster in bibliotheca tua laborat. @ Virgilius clarus poeta est. ® Romani Virgilii carmina amant. 67 * LXVII sexaginta septem 2 Lorsque tu lis ce vers de Virgile, Titus, je n'entends jamais suffisamment ta voix (voix ta jamais assez entends) | 3 II faut lire sans vitesse excessive, mais [avec] talent (Sans excessive vitesse, talent mais lire faut)! 4 Lorsque les enfants lisent les livres des poétes, ils exercent leurs esprits. 5- “Nous voyons de nombreux rouleaux dans la bibliothéque de notre maitre” (Dans du-maitre notre bibliothéque nombreux rouleaux voyons), dit l'éléve. 6 Nous aimons lire les poémes des auteurs célébres. > 41a maitresse. On présente les adjectifs possessifs comme les adjectifs qualificatifs, c'est-a-dire masculin-féminin-neutre ; on a donc tuus, fon, tua, fa, tuum, éon (neutre). © La préposition sine, sans, est toujours suivie de l'ablatif. Le nom féminin celeritate a un ablatif en -e : sa déclinaison n'est donc pas celle du modéle rosa. Nous reviendrons sur cette no- tion dans la legon récapitulative. @ Notez cet autre adjectif possessi: agistri nostri, notre mai- tre. On le présente de la fagon suivante : noster, -tra, -trum. ae Corrigé de Pexercice 1 @ Les élaves lisent les nombreux livres des célébres poetes. © Quand nous lisons, le maitre écoute [avec] application. ® Notre Maitre travaille dans ta bibliothéque. @ Virgile est un célébre poéte. Les Romains aiment les poémes de Virgile. sexaginta octo LX VIII * 68 7 Exercitatio secunda - Comple @ Il faut écouter le maitre avec soin. Cura audire oportet. @ Nous lisons dans la bibliothéque du maitre. Indomini ........... legimus. @® Ily ade nombreux livres a la maison. Sunt domi multi ..... . Rome et nous Attardons-nous quelques instants sur le nom vir, homme. Si homo désigne l'homme en général, vir signifie d'abord l'homme en tant que doué de qualités masculines, d'out les dérivés “viril’, "virilité", ainsi que le terme "virago", femme de grande taille, robuste, d'al- lure masculine. Vir s‘oppose 4 mulier et a uxor, deux synonymes qui désignent Ja femme en tant qu'épouse. Pour dire l'homme en tant qu’étre humain, on utilise homo, qui a donné notre pronom “on”, dont on pergoit le rapport avec son ancétre linguistique par l'idée com- mune de généralité. Plus directement dérivent du terme homo [es 17 __Lectio septima decima jtektio septima aékimal La lecture de I'Enéide est l'occasion pour le maitre d'expliquer aut enfants comment est née la ville de Rome... De Aeneae familia 1 Hodie discipuli discunt qaomodo Roma condita sit ©. Prononciation a6 aénéaé familia 1 odié diskipouli diskoun't kwomodo roma ko'ndita sit. 69 * LXIX sexaginta novem © Notre maison est 4 Rome, la tienne aussi. 17 Domus ...... Romae, tua quoque est. @ La lecture de Virgile est agréable. Virgilii ......... jucunda est. Corrigé de Pexercice 2 @ - dominum ~ @ - bibliotheca — @ — libri @ — nostra - @ — re- citatio - noms "hommage", "bonhomme”, "homicide", “hominidé” ou encore "bonhomie". En revanche, de trés nombreux termes commencant par homo ne dérivent pas du latin, mais d'un mot grec “homos" qui signi- fie semblable, comme par exemple dans "homéopathie" (thérapie employant a dose infinitésimale certaines substances susceptibles de provoquer chez un sujet sain des symptémes semblables a ceux de la maladie que l'on veut traiter). De méme formation, on trouve aussi "homonyme" (des mots de prononciation identique) ou encore “homodente" (qui posséde un seul type de dents)... Dix-septi¢me legon 17 La famille d'Enée (Au-sujet-de Enée famille) 1 Aujourd'hui, les éléves apprennent comment Rome a été fondée (fondée soit). Notes v sit, Soit : notez cette nouvelle forme de lauxiliaire “étre” : il Sagit du subjonctif, utilisé ici parce que la proposition est une Interrogative indirecte. septuaginta LXX + 70 17 2 Post Trojae bellum, princeps Aeneas patriam suam @ relinquit. 3 Deorum auxilio, vir Italiam petit et Laviniam, filiam Latini, uxorem @ ducit. 4 Post Aeneae mortem, ejus @ filius, Iulius, regnat et Albam Longam condit. 5 Deinde Proca, rex Albanorum, duos filios Numitorem et Amulium habet. . 6 Proca Numitori © qui natu major @ est regnum relinquit. g 2 post troyaé béloum, pri'nképss aénéass patriam souam réli’nkwit. 3 déoroum aoxilio, wir italiam pétit ét lawiniam, filiam tatini, ouxorém doukit. 4 post aénéaé mortem, éyouss filiouss, youliouss, rég'nat ét albam lo‘ngam ko'ndit. Notes ® Voici 'adjectif possessif suus, a, um : il est réfiéchi, c'est-a- dire qu'il renvoie au sujet de la phrase. Comme tuus, suus s¢ place derriére le nom. ® uxorem, épouse: observez la forme de laccusatif en -em. uxor ne se décline ni sur rosa ni sur dominus. Il s'agit d'une autre déclinaison, la 3°. Observez la méme terminaison aux phrases suivantes mortem et Numitorem. @ ejus, de celui-ci, est le génitif singulier de l'adjectif démons- tratif que vous avez déja rencontré sous la forme eum. On uti-! Exercitatio prima - Converte © Magister dicit quomodo Alba Longa condita sit. @ Aeneas filium suum, lulium, spectat eumque audit. ® Post Procae mortem, ejus filius in Italia regnat. @ Magister Aeneae fabulam pueris legit. @ lulio filio suo regnum Aeneas relinquit. 71 ¢ LXXI septuaginta unus 2 Aprés la guerre de Troie, le prince Enée quitte sa patrie. 3 Avec l'aide des dieux (Des-dieux par-aide), le héros gagne I'Italie et prend [pour] épouse (épouse conduit) Lavinia, la fille de Latinus. 4 Aprés la mort d'Enée, son fils (de-celui-ci fils), lule, régne et fonde Albe[-la] Longue. § Ensuite Proca, le roi des Albains, a deux fils, Numitor et Amulius. 6 Proca laisse le royaume 4 Numitor qui est l'ainé (par-l'age plus-grand est). 5déi'ndé proka, réx albanoroum, douoss filioss noumitorém @t amoulioum abét. 6 proka noumitori kwi natou mayor ést rég'noum réli'nkwit. > lise ejus pour traduire son quand I'expression ne renvoie pas au sujet de la phrase. Ici ejus renvoie 4 Enée et non a lule. ‘S Numitori, 4 Numitor : la terminaison -i marque le datif singu- lier de la 3° déclinaison. © Vous connaissez déja magnus, grand, et son superlatif maximus, ¢rés grand. Voici son comparatif, major, plus grand. re Corrigé de lexercice 1 ® Le maitre d'école dit comment Albe la Longue a été (soit) fon- dée. © Enée regarde son fils, Iule, et I'écoute. ® Aprés la mort de Proca, son fils régne en Italie. @ Le maitre d'école lit aux enfants ’ légende d'Enée. ® Enée laisse le royaume 4 son fils Iule. septuaginta duo LXXII + 72 17 Exercitatio secunda - Comple © Le maitre d'école est dans sa bibliothéque. Magister in bibliotheca ... est. @ Avec l'aide de ses esclaves, le maitre prépare le banquet. Servorum ...... . ,dominus cenam parat. ® Les enfants écoutent comment Rome a été fondée. Pueri audiunt quomodo Roma condita ... . @ Aujoud'hui, nous désirons lire la légende d'Enée. Hodie ...... fabulam legere cupimus. @® Aprés la mort de lule, sa famille régne sur Albe la Longue. Post Julii mortem, .... familia in Alba Longa regnat. Rome et nous . L'Enéide raconte les exploits du héros troyen Enée. Prince né d'un mortel, Anchise, et d'une déesse, Vénus, Enée quitte sa patrie aprés la chute de Troie, incendiée par les Grecs ; guidé par les dieux, il parvient en Italie, aprés avoir échappé a de multiples dangers. Débarquant & Cumes, il interroge la prophétesse d'Apollon, |a Sibylle, sur son avenir, et descend aux Enfers out san destin lui est. révélé par son pére : sa descendance sera 4 l'origine d'une cité. Rome, qui régnera sur le monde, lui apportant paix et sagess¢. Revenu des Enfers, Enée débarque enfin sur les rivages du Latium, 4 Vembouchure du Tibre, oit il fonde Lavinium, du nom de son épousé | Lavinia. Douze générations aprés Enée, Romulus, son descendant, fondera Rome, en 753 avant J.-C., selon la tradition. 73 + LXXIII septuaginta tres Corrigé de l’exercice 2 @ — sua — @ — auxilio — © — sit © — Aeneae - @ — ejus — Lenom bellum, la guerre, s‘écrivait primitivement duellum, ce qui adonné en francais le terme "duel", que l'on a faussement rattaché 4 la racine de duo qui signifie "deux" : attention, donc, aux faux amis lexicaux ! Ainsi le véritable sens de "duel" est “combat” et non pas affrontement de deux personnes. Progressivement duellum Sst transformé en bellum, guerre, qui a fourni une riche famille €tymologique. Ainsi le nom de la déesse gauloise de la guerre est Bellona. On retrouve aussi la racine de bellum dans de nombreux fermes en rapport avec la guerre: "rébellion", "rebelle”, “belli- queux", "belligérant"... a septuaginta quattuor LXXIV + 74 17 18 Lectio duodevicesima srektio coucdéwikéssimaj Plusieurs générations succédent au fils d'Enée, Iule. Les fils de Proca se disputent dprement le pouvoir. Qui l'emportera ? De Amulio et Numitore © 1 Amutlius regnare cupit et fratrem Numitorem e civitate @ pellit ©. 2 = ‘Iste @ filiam fratris 6, Rheam Silviam, Vestae sacerdotem © facit. 3 Fratrem enim subole privare vult @. 4 Rhea Silvia tamen gemellos, a Marte genitos, edit. Prononciation dé amoulio 6t noumitoré 1 amouliouss rég'naré koupit ét fratrém noumitorém 6 kiwitaté pélit. 2 isté filiam fratriss, réam silwiam, wéstae sakérdotém fakit. 3 fratrém énim soubolé priwaré woult. 4 réa silwia tamé'n guémél-ioss, a marté guénitoss, édit. Notes @® Les noms masculins et féminins de la 3¢ déclinaison ont un ablatif singulier en -e. @ Le nom civitas, atis désigne a lorigine l'ensemble des ci- toyens, d'oii cité ou Etat. Mais c'est aussi le droit des citoyens, le droit de cité. @® Le verbe pello a pour sens premier mettre en mouvement. II signifie ainsi "remuer I'ame”, c'est-a-dire émouvoir, mais aussi pousser, lancer et chasser. Pour renforcer cette derniére ac- ception, on peut adjoindre le préfixe ex, ce qui donne expello, pousser hors de, repousser, bannir. ® Comme ille, iste est un pronom-adjectif démonstratif. Son sens est généralement péjoratif ; il marque aussi une certaine proximité : iste dominus, ce (mauvais) maitre, ou alors cé’ 75 « LXXV septuaginta quinque ——<—<—<—< Dix-huitiéme legon 18 Amulius et Numitor 1 Amulius désire régner et chasse de la cité (hors cité chasse) son frére Numitor. 2 ~~ Cet [individu] (Celui-ci) fait de la fille de [son] frére, Rhéa Sylvia, une Vestale (fille de-frére, Rhéa Sylvia, de-Vesta prétresse fait). 3 Eneffet, il veut priver [son] frére de descendance (Frére en-effet de-descendance priver veut). 4 Cependant Rhéa Sylvia met au monde des jumeaux, issus de Mars (jumeaux, par Mars engendrés, enfante). MANE DiccreuLUG int LuDUN IRE. ware aitre-ci (celui qui n'est pas trés éloigné de moi). Nous ne Connaissons pas ce genre de subtilités en frangais ! C'est tout Tart de la traduction que d'essayer de rendre ces nuances... © fratris (litt. "de-frére"). Le génitif singulier des noms de la 3° déclinaison est en -is. ®& Les prétresses de la déesse Vesta, appelées aussi "Vestales", _ @taient tenues par un veeu de chasteté. oa : . we Vult, i/ veut. Le verbe volo est irrégulier. septuaginta sex LXXVI + 76 18 5 Amulius ira accensus Romulum et Remum in Tiberim ® jacit ©. ia 5 amouliouss ira aké'nsouss romouloum ét rémoum i'n tibérim yakit. reper Exercitatio prima - Converte © Dominus ira accensus jentaculo servum privat. | @ Iste domino non bene parere cupit. ® Mane discipulus in ludum ire vult. @ Mars belli deus est. @ Vestae sacerdotes deae dulcia apponunt. Exercitatio secunda - Comple © Cet individu est un mauvais maitre. ..+ malus dominus est. @ lule est le roi des Albains. lulius Albanorum ... est. @ Enfammeée par la colére, la maitresse prive sa servante de ga- teaux. Domina ... @ Cette mauvaise maitresse ne remercie jamais ses esclaves. Ista domina servis gratias ....... agit. accensa dulciis ancillam privat. @ Laservante met au monde de beaux jumeaux. Ancilla pulchros gemellos .... . 77+ LXXVII septuaginta septem 5 Amulius{,] enflammé de colére (Amulius par- colére enflammé){,] fait jeter (jette) Romulus et Rémus dans le Tibre. Notes @ Le Tibre est le fleuve qui traverse la ville de Rome. L'accusatif, en -im, est irrégulier. ® Ce n'est pas Amulius lui-méme qui jette Remus et Romulus dans le Tibre, mais ses soldats. Le sens du verbe est donc fac- titif : non pas "jeter", mais faire jeter. renee Corrigé de l’exercice 1 @ Le maitre, enflammé [de] colére, prive un esclave de son petit déjeuner. @ Cet individu ne désire pas obéir correctement a son maitre. @ Le matin, I'éléve veut aller a I'école. @ Mars est le dieu de la guerre. @ Les Vestales (prétresses de Vesta) apportent des gateaux a la déesse. Corrigé de Vexercice 2 @ Iste — @ — rex — @ — ir: nunquam — @ - edit Servius Tullius rr © Pont sublicius La Rome royale septuaginta octo LXXVIII + 78 18 19 Rome et nous A Rome les Vestales, prétresses de Vesta, la déesse du feu et du foyer domestique, étaient particuliérement sacrées. C'était le Grand Pon. tife — le chef religieux de Rome -, qui choisissait les petites filles qui allaient devenir Vestales. Elles devaient avoir entre 6 et 10 ans r et étre exemptes de tout défaut corporel. Leur service auprés de la ' déesse durait trente ans : 10 ans d'apprentissage, 10 ans d'exercice et enfin 10 ans d'enseignement. Au terme de ces trente années, elles pouvaient retourner a la vie civile et se marier, mais la plupart n'usaient pas de cette possibilité ! Leur principale fonction consistait a surveiller sans relache le feu qui brilait sur l'autel de Vesta, le foyer sacré de Rome dont l'extinction était considérée comme un présage extrémement funeste pour la cité. Les Vestales se soumettaient a un veeu de chasteté trés strict : celle qui le violait était punie de mort : on l'enterrait vivante, dans un endroit nommé campus sceleratus, plaine criminelle ; il y avait /a un petit caveau dans lequel on avait placé un lit et déposé une lampe et de la nourriture ; elle était ensuite abandonnée et mourait de soif et de faim ! Les Vestales occupaient une place de tout premier rang : les finan- ces publiques prenaient en charge leurs frais ; elles avaient le droit 19 Lectio undevicesima fektio oundéwikéssimal Romulus et Remus ont été jetés dans le fleuve par les soldats de Proca : les eaux du Tibre déposent la corbeille d'osier sur la rive. Que vont devenir les jumeaux ? Lupa romana 1 Lupa, ut fama traditum © est, ad infantium vagitum accurrit. Prononciation loupa romana 1 loupa, out fama traditoum ést, ad i'nfa‘ntoum waguitoum akourit. 79 * LXXIX septuaginta novem de témoigner sans préter serment, et se faisaient précéder dans leurs déplacements par un "licteur", officier public chargé d’escor- ter les personnages importants et de leur ouvrir la route : méme les consuls, les plus hauts magistrats de Rome, devaient leur céder le pas. Une autre de leurs prérogatives, et non des moindres, était quelles étaient affranchies de l'autorité paternelle. Leur personne élait inviolable et beaucoup de riches Romains leur confiaient leur testament afin de le protéger contre toute malversation ! Penchons-nous aujourd'hui dans notre rubrique d'étymologie sur le verbe pello, chasser. On retrouve sa racine dans un verbe comme "appeler" qui, 4 l'origine, signifie "pousser vers", c'est-a-dire "s'adresser &" et donc "nommer"... On retrouve le méme radical, qui, a Vorigine signifie “repousser par des mouvements rapides”, "frapper", dans les termes "pulsion" et "pouls”. Observons aussi le nom sacerdos, prétre ou prétresse. L'élément sacer signifie qui ne peut étre touché, souillé, et donc sacré, tandis que do a le sens de “faire”. Le prétre est donc celui qui "accomplit les actes sacrés". La racine sacer se retrouve bien évidemment dans des termes comme "sacrilege" ou "sacrement". Dix-neuviéme lecon 19 La louve romaine 1 Une louve, comme il est raconté par la tradition (comme par-renommée raconté est), accourt vers le vagissement des bébés. Notes Us Le Participe passé traditum, raconté, vient du verbe trado, dont le sens premier est transmettre, livrer. traditum est Signifie généralement /a tradition est que, on rapporte que. traditum est a l'origine du nom "tradition". octoginta LXXX + 80 19 19 2 Eos lingua lambit, eorum © ori @ ubera admovit, matremque se gerit. 3 Faustulus, pastor quidam @, rem @ illam animadvertit et parvulos domum fert. 4 Pueri augescunt et Faustulus Romulo indicat qui sit © ejus avus, quae ejus mater. 5 Romulus statim Albam properat, Amulium interficit, et ayum Numitorem in regnum restituit. 6 Deinde Romulus et Remus urbem in iisdem @ locis ubi expositi educatique erant condunt. oO 2 éoss li'ngwa Ja'mbit, éoroum ori oubéra admowit, matrémkwé sé guérit. 3 faostoulouss, pastor kwidam, rem llam animadwertit ét parwouloss i'n domoum feért. 4 pouéri aoguéskoun't ét faostoulouss romoulo i'ndikat kwi sit éyouss awouss kwaé éyouss matér. 5 romoulouss statim albam propérat, amoulioum i‘ntérfikit, ét avoum noumitorém i'n rég'noum réstitouit. 6 déi'ndé romoulouss ét rémouss ourbém i'n iisdém lokiss oubi éxpossiti édoukatikwé éra'nt ko'ndou'nt. Notes @ Vous avez déja rencontré eorum, de-ceux-ci, au singulier sous la forme ejus. C'est le mot dont on se sert comme possessif non réfiéchi : eorum dominus, /e maitre de ceux-ci / leur maitre. ® ori, a /a bouche, est le datif singulier du nom os. C'est un mot de la 3° déclinaison comme Numitor, frater, ou encore Mars. os signifie bouche, mais aussi voix, visage, ou physionomie, selon le contexte. Comme en frangais, les mots, en latin, ont fréquemment plusieurs sens, souvent proches, comme ici. @ quidam, un certain; il s'agit d'un pronom adjectif indéfini utilisé pour désigner une personne ou une chose imprécise : quidam venit, un certain homme vient / un homme (sous- , entendu "que je ne connais pas") vient. 81 * LXXXI octoginta unus 8 ® Elle les léche avec sa langue (Eux avec-langue léche), présenta a leur bouche ses mamelles (mamelles de-ceux-ci a-bouche présente), et se comporte [en] mére. Faustulus, un berger (berger un-certain), remarque cette prouesse (chose) et emméne les petits chez lui. Les enfants grandissent et Faustulus apprend (indique) 4 Romulus qui sont son grand-pére et samére (qui soit de-lui grand-pére, qui de-lui mere). Romulus aussitét se rend 4 Albe, tue Amulius et rétablit [son] grand-pére Numitor en [son] royaume (Amulius tue et grand-pére Numitor dans royaume rétablit). Ensuite Romulus et Rémus fondent une ville dans les lieux mémes (/es-mémes lieux) ot ils avaient été abandonnés et élevés. rem, chose : c'est !'un des mots les plus courants du latin. Nous en verrons la déclinaison ultérieurement (legon 28). I] est trés maladroit de laisser "chose" dans la traduction. II faut donc trouver un équivalent plus élégant, ici prouesse. sit, soit. Observez le mode et la place du verbe “étre". II est au subjonctif car il s'agit de propositions interrogatives indi- rectes. D'autre part, le verbe est en facteur commun pour ces deux propositions. Le latin sous-entend souvent des mots pour éviter les répétitions. iisdem est le datif pluriel du pronom adjectif idem, le méme. idem est composé de i(s), dont vous connaissez déja les for- mes eum, ejus, eos, eorum, et de la particule -dem. Seule la Premiére partie du mot se décline : idem, eumdem, ejusdem, etc. Reportez-vous a I'appendice grammatical pour avoir une vue d'ensemble de sa déclinaison (page 511). octoginta duo LXXXII + 82 19 19 Exercitatio prima - Converte © Faustulus, ut fama traditum est, prope Tiberim vitam agit. @ Puer in eodem loco ubi servi laborant ludit. ® Puella pilam in Tiberim jacit. @ Romulus fratri indicat qui avus sit. @ Illa lupa magnas res agere potest. Exercitatio secunda - Comple @ La louve léche les bébés avec sa langue. Lupa ........ lingua lambit. @ Les enfants grandissent dans la maison de leur grand-pére. Pueri in ... domo augescunt. @ Romulus et Rémus sont des jumeaux. Romulus Remusque ....... sunt. @ Romulus veut tuer Amulius. Romulus Amulium interficere .... . @ Lenfant approche sa balle prés de la louve. Puer pilam prope ..... admovit. Rome et nous La famille étymologique du nom os, bouche, visage, est particu liérement riche et intéressante sur le plan du vocabulaire. Voye2 par exemple le terme oscillum : il s‘agissait d'un petit masque du dieu Bacchus (dieu du vin) qu'on suspendait dans les vignobles au sommet des arbres ; celui-ci tournait au gré du vent, de facon @ cé que le dieu porte ses regards sur tous les points et multiplie ainsi les fruits. Bien siir, vous aurez reconnu dans oscillum son dérivé "osciller" qui signifie "se balancer". 83 + LXXXIII octoginta tres r Corrigé de l’exercice 1 @ Faustulus, comme il est raconté par ja tradition, vit prés [du] Tibre. @ Lenfant joue a l'endroit méme ot les esclaves travaillent. @ La jeune fille jette [sa] balle dans le Tibre. @ Romulus indique a [son] frére qui est [leur] grand-pére. @ Cette louve peut accomplir (faire) de grandes choses. Corrigé de Pexercice 2 @ - infantes — @ — avi - @ — gemelli — @ — vult @ - lupam - On retrouve aussi la racine os dans le nom du port de Rome, Ostie, dont le nom est issu de l'expression Ostia Tiberina, Bouches du Tibre. De os, vient aussi 'huis (litt. la "bouche de la maison"), et !"huissier", celui qui "se tient 4 la porte”. On metira enfin en relation avec 0s les termes d’orée ("la bouche de la forét”), et aussi ourlet (le bord d'un vétement). octoginta quattuor LXXXIV ° 84 20 Lectio vicesima /tektio wikéssima] Quomodo Roma condita est ? 1 Contentio @ inter @ gemellos orta est : quod nomen novae urbi erit ? Tum adhibere auspicia decernunt @. Remus primum sex vultures, Romulus postea, sed duodecim, videt ®. 4 Sic Romulus augurio ® victor Romam urbem vocat et aratro fines © designat. 5 Remus sulcum sacrum transilit et Romulus, religione ejus @ iratus, fratrem interficit. 6 — Ita Romulus primus Romae rex fit. Oo wr Prononciation kwomodo roma ko‘ndita ést ? 1 ko'nté'ntio i‘ntér guéméloss orta 6st: kwod nomé'n nowaé ourbi érit ? 2 toum adibéré aospikia dékérnou'nt. 3 rémouss primoum séx woulturéss, romoulouss postéa, séd douodéki'm, widét. 4 sik romoulouss aogourio wiktor romam ourbé’m wokat ét aratro finéss déssig'nat. 5 rémouss soulkoum sakroum tra‘nssilit 6f romoulouss, réliguioné éyouss iratouss, fratrém i'ntérfikit. 6 ita romoulouss primouss romaé réx fit. Notes @® contentio, querelle. Au sens premier, contentio signifie "action de tendre", tension. Au sens large, c'est donc la /utte, ta rivalité. Contentio a aussi le sens d'éloquence (tension de la voix). @ inter, entre : cette préposition, toujours suivie de l'accusatif, peut vouloir dire aussi pendant ou parmi, selon le contexte. @® adhibere auspicia, consulter les auspices, C'est une méthode qui consiste 4 consulter la volonté des dieux en observant le vol des oiseaux. Voyez a la fin de la lecon la rubrique "Rome et nous". ' 85 « LXXXV octoginta quinque Vingtiéme legon 20 Comment Rome a-t-elle été créée ? 1 Une querelle est née entre les jumeaux : Quel nom aura la nouvelle ville (a-nouvelle ville sera) ? 2 Ils décident alors de consulter les auspices (Alors consulter auspices décident). 3. Rémus, tout d'abord (premier), voit six rapaces, mais Romulus, ensuite, en voit douze (ensuite, mais douze, voit). 4 Ainsi Romulus, vainqueur grace 4 l'augure (avec-augure vainqueur), nomme la ville Rome et il en trace les contours avec une charrue (et avec-charrue limites trace). 5 Rémus saute par-dessus le sillon sacré et Romulus, irrité par son sacrilége (sacrilége de- celui-ci irrité), tue [son] frére. 6 Ainsi Romulus devient le premier roi de Rome. *® Observez l'expressivité de l'ordre des mots : la phrase met en paralléle Remus avec Romulus, primum avec postea. II s‘agit ici de mettre en valeur la rivalité des deux fréres. Le latin est Particuliérement sensible a l'ordre expressif des mots. ® augurio, grace @ l‘augure : l'augure est un présage. © fines, contours : le sens premier du terme est limite, fin. Par ex- tension, il signifie aussi ferritoire, frontiére. Finis est un nom de la 3¢ déclinaison : la terminaison -es marque l'accusatif pluriel. @ religione. sacrilége. A origine, la religio signifie scrupule, conscience. Le terme est surtout utilisé dans le domaine de la religion, d'ou les sens scrupule religieux, croyance religieuse, culte, sacrilége. octoginta sex LXXXVI * 86 20 Exercitatio prima - Converte @ Romulus Romae fines designat. @ Servi de auguriis verba faciunt. © Tiberis urbis fines designat. @ Contentio inter uxorem virumque orta est. @ Magister Romuli fabulam tradere decernit, Exercitatio secunda - Comple @ Le sacrilége de Rémus enflamme la colére de Romulus. Remi religio ..... . iram accendit. @ La rivalité entre éléves est trés grande. inter discipulos maxima est. @ Titus habite loin du territoire romain. Titus a finibus habitat. @ Le culte des Romains consiste d'abord dans les auspices. Romanorum in auspiciis primum est. @ Rémis ne sera jamais roi de Rome. Remus Romae ... nunquam erit. Rome et nous La religion romaine, religion polythéiste, comportait un ensemble! complexe de rites, croyances et superstitions. Aux actes du culté, comme les priéres, les offrandes et les sacrifices, il faut adjoit-. dre la consultation des auspices. De quoi s‘agissait-il ? D'un acte important, privé ou public, grace auquel les Romains cherchaient 4 connaitre la volonté des dieux pour obtenir leur agrément. Il ¥ avait donc des prétres appelés "augures" qui observaient le vol des oiseaux dans le ciel. L'augure délimitait avec son baton un espace! sacré dans \e ciel, templum. S'i! voyait un oiseau dans la partié gauche, sinistra, c’était un mauvais présage, un oiseau de "mate | vais augure". Dans le cas contraire, a droite, c'était un signe dé bonne volonté de la part des dieux. Le terme auspicium, auspice, est construit autour de la racine -spec- qui signifie regarder. L ‘auspice (au-spex pour av(i)s-spec-5) 87 * LXXXVII octoginta septem igé de Pexercice 1 ; ceomelus marque les frontiéres de Rome. @ Les esclaves dis- cutent & propos des présages. @ Le Tibre marque les frontiéres (contours) de la ville. @ Une querelle est née (s'est levée) entre Tépouse et son mari. @ Le maitre décide de raconter la légende de Romulus. Corrigé de Pexercice 2 @ - Romuli - @ Contentio - © - romano — @ Religio — @ — rex - CONENTIO ITER UXOREM VIRUHQUE ORTA ES €st celui qui examine les oiseaux dans leur vol. La racine -spec- @ servi & former de nombreux mots en rapport avec la divination Cscience” qui consiste & prédire l'avenir). On la retrouve notam- ment dans le mot "haruspice", devin chargé de connaitre la volonté des dieux, qui examinait le foie et les entrailles des animaux que "on tuait lors des sacrifices. Selon la taille, la couleur et la forme Joie, Vharuspice concluait si les dieux agréaient ou non l'action Pour laquelle ils étaient consultés. ; 'S dérivés francais de la racine -spec- sont extrémement nom- veux: pensez notamment @ "spectacle", “spectaculaire”, mais Uussi @ "épier", "espion”, "aspect", "perspicace", "circonspect", et méme "suspect". octoginta octo LXXXVIII + 88 20 CE ey 21 Lectio vicesima prima [léktio wikéssima prima] Révision Nous voici au terme de notre troisiéme semaine d'étude. Nous allons marquer une pause et revoir les nouvelles notions en les regroupant afin de vous faciliter le travail de compréhension et de mémorisa- tion. Nous aurons recours @ quelques tableaux, car ils proposent une vision claire et synthétique des phénoménes abordés de facon intuitive au cours des jours passés. Les mécanismes de base vont ainsi se mettre en place tout naturellement. Allez, lancez-vous ! 1 Les noms Nous avons rencontré, cette semaine, des noms qui ne se décli- nent pas sur les modéles que nous connaissons déja : rosa, rose, dominus, maitre, et forum, forum. Ainsi nous avons pu observer Numitor, contentio, dispute, frater, frére, canis. chien, celeritas, rapidité, avis, oiseau, ou encore uxor, épouse... Tous ces noms, caractérisés par un génitif singulier se terminant en -is, sont ran- gés dans une autre catégorie, la 3¢ déclinaison, qui ne présente pas de terminaison spécifique au nominatif et au vocatif singuliers. La 3¢ déclinaison comporte des noms masculins, féminins et neu- tres, Elle se subdivise en deux sous-catégories : noms "impairs" (une syllabe de plus au génitif singulier qu'au nominatif singulier : uxor, uxoris, épouse), et noms "pairs" (méme nombre de syllabes au génitif et au nominatif singuliers : avis, avis, oiseau). a) Noms “impairs” *Masculins et féminins sont identiques. Mot modéle: uxor, uxoris (f.), épouse 89 * LXXXIX octoginta novem —_—_—_—— ee Vingtiéme et uniéme lecon 21 « Neutre. Mot modéle : uber, uberis (n.), mamelle, sein ubera ubera ubera uberum uberibus De trés nombreux noms changent de radical a partir de laccusatif singulier comme infans, antis (m.), enfant: nous avons infans aux deux premiers cas, puis infantem, infantis, infanti, etc. : un t se substitue au s. De méme, nous avons contentio, onis (f), dispute : contentio, contentio, puis contentionem, contentionis, contentioni, etc. La, un n apparait. Soyez attentif a la forme qui est donnée dans le lexique ; par exemple, pastor, oris, berger : pas de changement de radical, mais dans mors, mortis, mort, le s est remplacé par un t, donc le radical change ! b) Noms "pairs" , Masculins et féminins sont identiques. Mot modéle : avis, is (f.), oiseau Nous verrons les noms neutres "pairs" ultérieurement. , Certains noms de la 3¢ déclinaison comportent des bizarreries. Ainsi Tiberis, is, le Tibre, a un accusatif en -im et un ablatif en -i. Nous nous contenterons de vous les signaler au fur et 4 mesure, Mais ne cherchez surtout pas a les apprendre par coeur ! nonaginta XC + 90 2 Les pronoms-adjectifs Comme les noms, les pronoms et les adjectifs se déclinent. On trouvera ainsi eas rosas, ces roses (accusatif pluriel), servo tuo, ton esclave (ablatif singulier), iisdem locis, /es lieux mémes (da- tif ou ablatif pluriel), etc. Récapitulons maintenant tous ceux que nous avons croisés jusqu'a maintenant. + is, ea, id (m., f., n.) C'est un mot trés fréquent qui n'a pas vraiment d’équivalent en frangais. On l'utilise en latin dans les cas suivants : - comme pronom de rappel, car il sert 4 rappeler la personne ou la chose dont on vient de parler : Servus magnus est. Eum video, L’esclave est grand. Je le vois. - Comme adjectif démonstratif : Eos libros lego, Je lis ces livres. - Comme adjectif possessif non réfléchi : Paulus servum habet. Titus ejus servum non amat, Paul a un esclave. Titus n'aime pas son esclave (celui de Paul). N'hésitez pas a vous reporter 4 l'appendice grammatical pour prendre connaissance de sa déclinaison (page 510). + iste, ista, istud (m., f., n.) C'est un pronom-adjectif démonstratif qui désigne une personne ou un objet un peu éloigné de celui qui parle. iste a souvent aussi un sens péjoratif : Iste servus domino non paret, Ce mauvais esclave n'obéit pas au maitre. Iste non paret, Celui-ci n'obéit pas. * ile, illa, iltud (m., f., n.) C'est aussi un pronom-adjectif, mais qui désigne une personne ou un objet assez distant de celui qui parle. ille a souvent un sens emphatique : Arma illi regi parent, Les troupes obéissent a ce grand roi. ile Romae non manet, Celui-la ne séjourne pas a Rome. ¢ tuus, tua, tuum (m., f., n.) C'est l'adjectif possessif ton, ta. On le place habituellement der- tiére le nom : pater tuus, ton pére. * suus, sua, suum (m., f., n.) C'est l'adjectif possessif son, sa. On le place aussi derriére le nom : mater sua, sa mére. 91 + XCI nonaginta unus «noster, nostra, nostrum (m., f., n.) . Crest l'adjectif possessif notre, placé également derriére le nom : gervus moster, notre esclave. + idem, eadem, idem . - idem est composé de is et de 1a particule -dem. Seule la premiére partie du mot se décline. a - C'est un pronom ou un adjectif qui marque une identité : pronom : Librum habes, eumdem habeo, Tu as un livre, j'ai le méme. adjectif : Eosdem libros lego ac magister, Je lis les mémes livres que le maitre. Tous ces pronoms-adjectifs se déclinent et se mettent au cas voulu par leur fonction dans la phrase. Il n'est cependant pas question d'apprendre par cceur de fastidieux tableaux. Nous vous con- seillons tout simplement de vous reporter a l'appendice grammati- cal en fin de volume, si vous en sentez le besoin. 3 Les verbes Depuis le début de notre étude, nous avons rencontré de trés nom- breuses formes verbales. Il est maintenant temps d’y mettre un peu dordre. Ne vous inquiétez pas, la conjugaison latine est l'une des plus simples et des plus logiques qui soit. , Voyons de plus prés les verbes réguliers qui constituent l'immense majorité des verbes latins ! ~ On les classe en 5 conjugaisons auxquelles on a attribué un nu- Méro : I", 2°, 3¢, 4¢ et 3¢ mixte, appelée ainsi parce que c'est un mélange entre la 3 et la 4°. - On peut distinguer les 5 conjugaisons 4 l'aide de 1a terminaison de l'infinitif : 1 conjugaison : infinitif en -are : cenare, diner 2° conjugaison : infinitif en -ere : habere, avoir 3° conjugaison : infinitif en -ere : condere, fonder 3* conjugaison mixte : infinitif en -ere : facere, faire 4° conjugaison : infinitif en -ire : audire, écouter Comment distinguer alors la 2*, la 3 et la 3° mixte, puisque l'infini- tif est le méme ? II faut regarder la 1"* personne du présent : 2° conjugaison : I" personne en -eo : habeo, avoir 3° conjugaison : I personne en consonne + 0: condo, fonder, nonaginta duo XCII + 92 21 21 FF surgo, se lever, trado, transmettre, ou u + 0: metuo, craindre 3° conjugaison mixte : I'* personne en -io : facio, faire - Comment connaitre l'infinitif et la 1" personne du présent d'un verbe ? Tout simplement, en regardant dans le lexique a la fin de ce volume. Les verbes y sont présentés ainsi : amo, as, are, avi, atum = aimer. - Lensemble de ces formes s'appelle les temps primitifs, parce quiils permettent de conjuguer le verbe a tous les temps et 4 tous les modes. Nous verrons comment ultérieurement. Pour I'instant, retenez que la 1* forme est la I personne du présent, la 2° forme est la 2° personne du présent, la 3° forme est I'infinitif présent. - Nous allons maintenant apprendre comment conjuguer le présent de l'indicatif. Pour cela, nous allons utiliser des verbes modéles : 3¢ conj. mixte lego audio monere_|legere audire avertir lire entendre moneo lego audio audis legit capit audit legimus |capimus [audimus | | legitis lees auditis | monet monemus monetis monent [legunt [capiunt |audiunt Vous voyez, c'est trés simple ! Le verbe est composé d'une partie qui ne change pas — le radical -, et d'une partie qui change, la terminaison ; la conjugaison latine ressemble a un jeu de construc- tion : sur le bloc du radical, on empile le bloc de la terminaison... Observons maintenant les verbes irréguliers. Ils sont trés peu nom- breux, moins d'une dizaine. Nous avons déja rencontré, a la plupart des personnes, ceux que nous vous présentons ici. Nous vous propo- sons donc maintenant de les découvrir de facon plus systématique : Le verbe étre indicatif présent : sum, es, est, sumus, estis, sunt Subjonctif présent : sim, sis, sit, simus, sitis, sint 93 * XCIII nonaginta tres Le verbe pouvoir ; indicatif présent: possum, potes, potest, possumus, potestis, possunt Le verbe aller 7 indicatif présent : eo, is, it, imus, itis, eunt Le verbe vouloir . indicatif présent : volo, vis, vult, volumus, vultis, volunt Le verbe ne pas vouloir indicatif présent : nolo, non vis, non vult, nolumus, non vultis, nolunt Le verbe porter indicatif présent : fero, fers, fert, ferimus, fertis, ferunt La encore, il est inutile d'apprendre ces verbes par coeur : ils sont en effet trés fréquents, et c'est en pratiquant tous les jours qu'ils vous deviendront familiers. ; . Retenez aussi la fagon de présenter un verbe latin dans le diction- naire ; amo, aimer. On donne la 1* forme, mais on traduit par linfinitif. C'est une bizarrerie des grammairiens ! 4 Les mots outils Récapitulons pour finir les mots invariables qui servent de base a la construction des phrases : a) Les mots pour poser des questions : quomodo, comment ? cur, pourquoi ? quod, quel ? b) Les mots pour lier les propositions : cum, lorsque, quand quod, parce que quia, parce que Ut, comme qui, qui (m.) quae, qui (f) Ubi, ot ©) Les adverbes deinde, ensuite nonaginta quattuor XCIV ° 94 21 21 tum, alors sic, ainsi ita, ainsi quoque, aussi etiam, aussi, encore, méme satis, assez, suffisamment d) Les prépositions ad + Acc., vers —ernenere Dialogue de révision Recognosce ! Sunt multi fabularum libri in bibliotheca tua. In ludo multos libros legere possumus. Magister noster ad istum discipulum quamdam epistulam scribit. Martis filii fratres gemelli sunt. "Maximi dei filius sum", inquit Romulus. Magno studio legere scribereque oportet. Troja clara urbs est : ejus regis fama maxima est. Vestae sacerdotes jucundam vitam agunt. Romulus fratrem suum interficit qui ei parere non vult. 10 Cur ad Tiberim properas ? wna OOAAMA 95 * XCV nonaginta quinque I apud + Acc., chez, aupres , cum + Abl., avec e(x) + Abl., hors de in + Abl., dans, sur in+ Acc., vers inter + Acc., entre post + Acc., apres sine + AblL., sans Tous ces mots sont invariables. aeingmerr Traduction . 1 Il y ade nombreux livres de légendes dans ta bibliothéque. 2 A Técole, nous pouvons lire de nombreux livres. 3 Notre maitre écrit une lettre 4 ce mauvais éléve. 4 Les fils de Mars sont des fréres jumeaux. 5 “Je suis le fils d'un trés grand dieu”, dit Romulus. 6 Il faut lire et écrire avec un grand zéle. 7 Troie est une ville célébre : la renommée de son roi est trés grande. 8 Les prétresses de Vesta ménent une vie agréable. 9 Romulus tue son frére qui ne veut pas lui obéir. 10 Pourquoi te hates-tu vers le Tibre 7 Pour terminer cette legon, nous vous proposons deux adages que vous n‘aurez pas de difficultés 4 comprendre : Homo homini lupus, L’homme est un loup pour l'homme. (Asinaria, PLaute) U s'agit d'une célébre pensée d'un auteur dramatique romain, Plaute. Il signifie que l'homme fait beaucoup de mal a ses semblables.... Doctus cum libro, Savant avec le livre Voici une expression latine qu'on utilise a propos de ceux qui, inca- Pables de penser par eux-mémes, étalent une science d'emprunt, et Puisent leurs idées dans les ouvrages des autres. Nhésitez pas a revenir souvent sur cette legon : elle met en place des éléments essentiels, notamment pour bien comprendre la classification des verbes. Ne vous inquiétez pas si les déclinai- Sons vous paraissent encore difficiles a saisir : c'est tout a fait normal ! Les petits Romains aussi commettaient des erreurs en Parlant... Laissez-vous du temps pour assimiler ! nonaginta sex XCVI * 96 21 22 Lectio vicesima altera Vingt-deuxiéme lecon 22 [lektio wikéssima altéra] ‘ Rome est une société de loisirs ; sous l’Empire, on compte jusqu’a Les jours de féte 175 jours de féte dans l'année ! Les empereurs multiplient les spec- tacles, plus magnifiques les uns que les autres... 1 A Rome, les fétes étaient trés nombreuses. De festis diebus © 2 Acette époque-la (Alors), les empereurs organisaient de merveilleux spectacles pour le 1 Romae feriae plurimae @ erant ®. 3 peuple romain. arder les chars et les 2 Tum imperatores populo romano mira a foule pouvait regarde spectacula constituebant ® chevaux au Circus Maximus (chars chevaux-et ‘. .. . . it . 3 Vulgus © in Circo Maximo currus © regarder pouvait) 4 Les Romains assistaient a des combats de gladiateurs dans l’amphithéatre du Colisée (des-gladiateurs a-des-combats assistaieni). equosque spectare poterat. 4 Romani in Colossaeo amphitheatro gladiatorum certaminibus aderant ©. 5 Ils aimaient fréquenter aussi les théatres de 5 Urbis theatra quoque celebrare ® la ville (De-ville thédtres aussi fréquenter amabant. Oo aimaient). Prononciation 6kwoskwé spéktaré potérat. 4 romani i'n kolossaéo a6 féstiss diébouss 1 romaé fériaé plourimaé éra'nt. a'mfitéatro gladiatoroum kértaminibouss adéra'nt. 5 ourbiss 2 toum i’mpératoréss popoulo romano mira spéktakoula téatra kwokwé kélébraré amaba‘nt. ko'nstitouéba'nt. 3 woulgouss i'n kirko maximo kourouss Notes @ diebus est lablatif pluriel de dies, jour. Ce mot appartient 6 vulgus, la masse, le commun des mortels, la Joule 3 ce terme a une déciinaison que vous ne connaissez pas encore, la 5¢ est 4 Porigine des mots "vulgaire" et "vulgarité". déctinaison. Comme vous pouvez le constater en observant la ®© Attention a cette forme en -us : il s’agit de l'accusatif pluriel forme diebus, la 5* est trés proche de la 3°. Nous reviendrons @un mot d’une autre déclinaison, la 4, qui ressemble beau- en fin de semaine sur cette nouvelle déclinaison. coup a la 3°. Nous y reviendrons plus tard. ® aderant, ils / elles assistaient, est aussi un composé du verbe sum, étre, 4 ’imparfait : ad + erant. Ce verbe se construit avec le datif. ® Le premier sens de celebrare est fréquenter. Ce verbe signifie aussi “assister en foule a une féte", d’ou célébrer. @ plurimae, trés nombreuses, est le superlatif de multae, nom- breuses. ® erant, étaient, est la 3° personne du pluriel du verbe sum, étre, a l’imparfait. ® constituebant, ils / elles organisaient. Au sens propre, ce verbe signifie dresser, établir, d’oti au sens figuré, fixer, cons- tituer, Il s’agit ici de la 3° personne du pluriel 4 Pimparfait. |) 97 * XCVII nonaginta septem nonaginta octo XCVIII + 98 22 Exercitatio prima - Converte @ Servi spectaculis non aderant. @ Tum erant multi dies festi. ® In amphitheatro gladiatorum certamina erant. @ Romae otia plurima erant. © Gladiatores vulgum certaminibus accendebant, Exercitatio secunda - Comple @ Les servantes ne pouvaient pas assister aux combats de gladia- teurs. Ancillae gladiatorum certaminibus adesse non @ A Rome, les esclaves étaient trés nombreux. Romae, servi ....... erant. ® Les gladiateurs étaient souvent des esclaves. Gladiatores servi saepe @ La rivalité des gladiateurs était trés grande. . contentio maxima erat. © Les maitres préparaient de beaux diners pour leurs invités. Domini convivis pulchras parabant. Rome et nous Sous |'Empire, les jours fériés sont tres nombreux. Le Grand Pon- tife, Maximus Pontifex, /’un des principaux acteurs de la vie reli- gieuse romaine, en fixe la date. Les jours fériés sont appelés "néfas- tes", car les tribunaux et les assemblées n'ont pas la possibilité de siéger (non fas est, il n’est pas permis). Ces journées sont I'oc- casion de fétes religieuses et de grandes réjouissances publiques. C'est a cette occasion aussi qu'ont lieu les spectacles. Ces derniers 99 + IXC nonaginta novem v Corrigé de l’exercice 1 ; @ Les esclaves n’assistaient pas aux spectacles. @ A cette époque- 1a, il y avait de nombreux jours fériés. @ Il y avait des combats de gladiateurs 4 l'amphithéatre. @ A Rome, les loisirs étaient trés nombreux. @ Les gladiateurs enflammaient la foule par leurs (/es) combats. Corrigé de l’exercice 2 @ — poterant @ — plurimi— @ — erant @ Gladiatorum — @ - cenas — GLADIATORES VALGUM CERTAMINIBUS ACLENDEBANT SPD 8p gee Te = a Se ae commencent parfois tt le matin et occupent souvent la journée entiére. L’origine du mot pontifex, pontife, est particuliérement intéressante : ce terme doit étre mis en relation avec le mot pons qui signifie pont. En effet, il existait a Rome, sur le Tibre, un tres vieux pont dont la construction et l'entretien furent, al ‘origine, des actes sacrés. Quand, progressivement, cette charge devint civile, le titre pontifex (litt, "constructeur de ponts") resta aux prétres de rang élevé qui avaient la surveillance du culte public de Rome. centum C + 100 22 ——— 23 Lectio vicesima tertia jtektio wikéssima tertiay Glissons-nous sur les traces de deux citoyens romains. Aujourd hui, ils vont aux courses parier sur leurs chevaux favoris. De circensibus ludis 1- Veni mecum @, mi @ Attice ! Noli me relinquere solum ! 2 Una non longe a Circo Maximo ambulabimus @. 3 Magna pompa vias urbis transibit ©. 4 In Circo currus quadrigarum © spectare poterimus. 5— De cursibus sponsionem faciamus © ! Prononciation de kirké'nsibouss loudiss 1 wéni mékoum, mi atiké! noli mé réli'nkwéré soloum ! 2 ouna no'n lo‘ngué a kirko Notes ® mecum, avec moi : la préposition cum, avec, se place aprés le Pronom personnel et se soude a lui. On a donc ainsi mecum, avec moi, tecum, avec toi, secum, avec lui / elle / eux / elles, nobiscum, avec nous, vobiscum, avec vous. @® mi, mon, est le vocatif du possessif meus, a, um, mon, ma. Utilisé avec un nom propre, le possessif exprime souvent l’af- fection. @ Ambulabimus, nous nous proménerons : C'est votre premicre rencontre avec le futur. Comparez avec ambulamus, nows nous promenons. On intercale simplement la syllabe -bi- entre le radical et la terminaison. 101 ¢ Cl centum unus ST Vingt-troisiéme lecon 23 Les jeux du cirque 1- Viens avec moi, mon [cher] Atticus ! Ne me laisse pas seul (Ne-pas moi laisser seul) ! 2. Nous nous proménerons ensemble aux abords du Grand Cirque (non loin loin-du-Cirque Trés- grand proménerons). 3 Une grande procession traversera les rues de la ville. 4 Dans le Cirque nous pourrons voir des chars a quatre chevaux (de-quatre-chevaux voir pourrons). . 5— Faisons un pari sur les courses (A4-propos courses pari fassions) ! maximo a’mboulabimouss. 3 mag'na po‘mpa wiass ourbiss tra'nssibit. 4 i'n kirko kourouss kwadrigaroum spéktaré hpotérimouss. 5 dé koursibouss spo‘nsioné'm fakiamouss ! ® transibit, traversera, est un composé du verbe eo, aller, au futur. Trans signifie 4 travers, d'oi transeo, aller a travers, C'est-a-dire traverser. Observez la encore la syllabe -bi- qui marque le futur. © Les chars de course étaient tirés par quatre chevaux ("quadri- ges”) ou par deux chevaux ("biges"). Pour exprimer !’ordre a la 1'* personne, le latin utilise le sub- jonctif présent, car l'impératif n’existe qu’a la 2° personne. Comparez facimus, vous faisons, 4 faciamus, nous fassions, que I’on traduit ici par faisons ! centum duo CII + 102 23° 6— Utra @ factio vincet ® ? Albata aut 6— Laquelle des deux équipes vaincra ? La blanche russata... Qo ou la rouge... 6 outra faktio wi'nkét ? albata aot roussata ? Notes @ On emploie l’interrogatif uter, utra, utrum quand il s’agit de poser une question concernant deux personnes ou deux cho- ses. Observez la différence entre Quae factio vincet ?, Quelle équipe vaincra ? et Utra factio vincet ?, Laquelle des deux équipes vaincra ? @ vincet, i! /elle vaincra : encore un verbe au futur ! Vous pou- vez cependant constater que la syliabe -bi- en est absente. Comparez vincit, i! vainc, 4 vincet, i! vaincra. Une voyelle suffit 4 marquer le changement de temps. Nous verrons dans la legon récapitulative de fin de semaine les principes de conju- gaison du futur. Pour I’instant, contentez-vous d’observer et de répéter ! ern Exercitatio prima - Converte @ Mox plurimos libros legere poterimus. @ Mi Tite, cursum faciamus! © Magister noster non longe a ludo erat. @ Serve, ad forum mecum veni. © Utram puellam amas, mi Marce ? Corrigé de Pexercice 1 @ Bientét, nous pourrons lire de trés nombreux livres. @ Mon [cher] Titus, faisons une course ! @ Notre maitre n’était pas loin de l’école. @ Esclave, viens avec moi au forum. @ Laquelle des deux jeunes filles aimes-tu, mon [cher] Marc ? Exercitatio secunda - Comple © La bibliothéque n’est pas loin du forum. @ Le peuple pouvait voir lempereur au Cirque. Bibliotheca non ..... a foro est. Populus in Circo .......... . spectare ® La servante préparait de délicieux gateaux. poterat. Ancillaamoena ...... parabat. @ Les enfants aussi assistaient aux combats. Pueri ........ +... quoque aderant. ® Viens avec moi a la maison ! Domum ..... veni! Corrigé de l’exercice 2 @~ imperatorem - @ ~ certaminibus — @ — mecum ~— @ — longe - @ ~ dulcia- 103 + CHI centum tres centum quattuor CIV » 104 rr OOO . ee