Vous êtes sur la page 1sur 1

Chapitre N Mise en oeu,vre numrique - application

nous permettent d'apprhender et de solliciter le cot tendu de la poutre et de camctriser


ainsi la

partie taction du modle. Des essais purement "matriau" sur bton en Eaction sont trs
plus grande
diffrciles raliser (Terrien 1980), I'approche du comportement par me sEtrcture de
en compression
stabilit est donc plus simple. La phase ultirne met en lumire le comportement
du bton coupl la plastification des armatures tendues'

IV-5.2 DescriPtion des essais

N'5.2. I CorPs d'Preuve

Afin d'vir tout problme li aux effets d'chelle classiquernent rcncons dans les structure
en bton (Bazant et at. 1gg7 - Lgg7, carpinteri lggf),les dimensions des prouvettes
ont t
choisies les plus proches possibles des ralisations industielles classiques
(voir frgrrre IV.lO).

2HA8
Ir 2ll/^ 14

0.22m

0.L5 m

Fig N.I0 Gomtrie des Poutres

Le dimensionnement des poutres a t effectu suivant la procdure habituelle du B.A.E'L'


pour une hauteur de 22 cm' Des cadres de 6
@eusan Lgg).Laporte entre nus est de 1,4 m
mm de diamue ont t disposs tout le long de la pouhe pour reprendre les contraintes de
cisaillement. [.es armatures principales longitudinales sont en acier hautes
adhrences de

14 mm de diamtre en partie infrieure et de 8 fllm en partie suprieure.

pemettant
Le bton employ pour la ralisation des poutres est de factuie tout fait classique
ainsi de valider le modle pour des structules courantes et principalement CAMUS. Afin
gnralement utilis
d,augrnenter la rptabilit des essais, nous n'avons pas emp le ciment
pour du B ZS (25 MPa de rsistance la compression simple 28 iours) car la viabilit sur
sa
qualit dont la
composition est top importante. Nous avons donc prfr un cimeut de bonne
ce type de
constitution est plus surveille (CEM 52.5). Pour diminuer la rsistance obtenue ave'c
de bton, les
ciment des fillers calcaires ont rajoutes dans la cornposition. Pour lm3
quantits mettre en oeuvre sont donc :

115