Vous êtes sur la page 1sur 3

1

Institut des Techniciens Spécialisés en Mécanique Agricole et Equipement Rural de Bouknadel

Exercices d’ Irrigation

Bniaiche E. A

Exercice 1 :

On veut irriguer 1 plante ayant une profondeur radiculaire Z= 85 cm installée dans un sol présentant 3 couches

de caractéritiques suivantes :

Si le taux d’extraction de l’eau par la plante ne doit pas dépasser 45 % de la réserve utile, calculer la dose nette à apporter ?

Z(cm)

Hccp(%)

Hpfp(%)

Da(T/m 3 )

0-25

15

 
  • 7 1,3

25-48

10

 
  • 5 1,4

48-88

20

10

1,2

Exercice 2 :

Soit un périmètre irrigué de 450 ha

comprenant l’assolement suivant :

Si on considère que l’efficience à la

parcelle Ea= 75 % et l’efficience du réseau Er= 85 %, déterminer le volume d’eau total

nécessaire à livrer en tête du périmètre ?

Culture

Etc (mm/an)

Pe (mm/an)

FL

Blé (80ha)

420

  • 150 0,3

 

Luzerne(100 ha)

610

  • 130 0,21

 
 

910

60

0,35

Maïs (110ha) Canne à sucre (160ha)

1200

180

0,18

Exercice 3 :

On veut irriguer une culture de luzerne qui nécessite une consommation journalière de ETcj= 7,5 mm/j.

L’intervalle entre 2 arrosages est T= 6 j et durant cette période les précipitations efficaces Pe= 12 mm . L’eau d’irrigation a une salinité de ECe= 3 mmhos/cm à 25 °C. Le sol est de texture limoneuse.

  • a. Déterminer la dose brute Db pour obtenir à la récolte les rendements suivants : 100 % ; 90 % et 75 %. Le système d’irrigation utilisé est l’aspersion (Ea= 75 %) .

  • b. Si l’arrosage est réalisé avec un système d’irrigation localisée (Ea= 90%) avec un tour d’eau de 1j et dans des conditions où les précipitations sont considérées nulles, déterminer alors la dose brute ?

Exercice 4 :

Pour arroser en goutte à goutte une culture emblavant une superficie de 50 ha, on a collecté les données suivantes :

Hccp= 27 % ; Hpfp= 13 % ; da= 1,25 T/m 3 ; e= 40 % ; Z= 1 m ; 6 mm/j= 20 h/j ; Bnj= 7 mm/j ; P(%)= 70 % ; Nombre de jours de repos par rapport à la périodicité Njr/T= 2j ; la source d’eau a un débit de 250 m 3 /h. En prenant pour efficience Ea= 90 %, vérifier si le débit de la source est suffisant ?

Exercice 5 :

Soit une rampe de 150 m. Le goutteur utilisé est de 4 l/h et son équation caractéristique est donnée comme suit :

q = 0,644

H 0,8

q(l/h)

;

H(m)

Les tuyaux disponibles sur la marché local sont les diamètres intérieurs suivants : 8,8 mm 12,4 mm 15,2 mm 19 mm., Les distributeurs sont espacés de 5 m

Déterminer le diamètre convenable ? (2 pts)

Formule de Hazen-Williams :

h

( m )

10,67

    Q

( m

3

/

s

)

C

1,852

L

(

m

)

D

(

m

)

4,87

;

C = 150

2

Exercice 6 :

On projette d’irriguer par aspersion en couverture partielle avec rampes rigides en alliage d’aluminium une parcelle à pente nulle de dimension 216 m * 186 m (voir figure) :

DONNEES :

Dose brute à apporter

(Db)

: 23,88 mm

Besoins bruts mensuels de pointe (Bb)

: 207 mm/mois

Perméabilité du sol (k)

: 10 mm/h

Nombre de jours d’arrosage par mois (Nji) Durée journalière d’arrosage ()

: 26 j : 7,5 h/j

Temps mort pour le déplacement de matériel (tm) : 45 mn

Ecartements des asperseurs

(er*el)

: 12*12m

  • a- Déterminer le tour d’eau (Te) ?

186 m Porte-rampes 216 m Pompe
186 m
Porte-rampes
216 m
Pompe
  • b- Calculer le temps d’arrosage d’un poste sachant que la pluviométrie d’arrosage   (2/3)k ?

    • c- Déterminer le nombre de postes à effectuer par jour (Np/j) et nombre total de postes pour l’arrosage de la parcelle (Np) ?

      • d- De combien d’asperseurs aura-t-on besoin par poste sachant que, par rapport à la porte rampes, le premier asperseur sera placé à moitié de l’écartement entre les asperseurs. La première rampe sera également placée à moitié ?

        • e- Calculer le débit d’équipement nécessaire (Q) à fournir par la pompe et le débit moyen par asperseur ?

  • f- A partir du tableau des caractéristiques des asperseurs fourni (voir joint), choisir lequel sera convenable au projet (Diamètre buse, débit, pression etc

..

)

?

  • g- Calculer la variation de pression maximale à tolérer (h) entre les asperseurs favorisé et défavorisé ?

    • h- En considérant que la rampe et la porte rampes vont consommer respectivement 60 % et 40 % de h, calculer les diamètres de rampe et de porte rampes ? on vous donne la formule de Scoby appliquée à l’alliage d’aluminium et tenant compte des pertes de charge linéaires et singulières ?

j ( m / m
j
(
m
/
m

Exercice 7:

 0,286 * Q 1,9 * D  4,9 ) ( l / h ) (
 0,286 * Q
1,9
* D
 4,9
)
(
l
/
h
)
(
mm
)

3

On désire irriguer en goutte à goutte 1,28 ha d’oignon. La distance entre chacune des deux lignes des plants est de 0,40 m. Topographie du terrain : terrain plat. Le réseau d’irrigation à la parcelle sera desservi par l’eau d’un puits localisé dans l’exploitation.

Distributeurs et écartements :

o Type : Gaine avec goutteurs intégrés ; Débit d’un goutteur : 1.25 l/h ; Ecartement entre les goutteurs sur la rampe: 0.25 m ; Nombre de rampes par ligne de culture : 1 ; Pression nominale de service du goutteur : 10 mce ; loi débit-pression indiquée sur bulletin d’essais: Q = 2,201 x H 0,597 Besoins en eau journaliers bruts en période de pointe B bj = 6,82 mm/j

o

o

o

o

o

o

La parcelle irriguée est divisée en 4 postes de même surface à arroser successivement . Chaque poste est composé de 2 sous- postes alimentés simultanément par 2 vannes (voir figure). Un sous poste d’arrosage est constitué d’un porte rampes de longueur Lpr= 32 m et des rampes de longueur Lr=50 m .

  • 1- Calculer le nombre total de goutteurs nécessaire par poste et le débit d’équipement Q (débit d’un poste ) ?

3 On désire irriguer en goutte à goutte 1,28 ha d’oignon. La distance entre chacune des
  • 2- Calculer la pluviométrie etla durée d’arrosage d’un poste en période de pointe, sachant que l’arrosage sera

effectué journalière ment ? en déduire la durée journalière d’arrosage ? On exprime la perte de charge linéaire dans les rampes (Jr) et porte rampes (Jpr) par les formules ci-dessous. On majorera ces pertes de 10 % pour prendre en considération les pertes singulières.

La répartition des pertes de charge dans la rampe et porte rampes sera appliquée de telle sorte qu’elle soit respectivement de 55 % et 45 % de la variation de pression (H) tolérée dans un sous poste.

J

r

0,478 Q

1,75

r

D

4,75

r

L

r

2,75

(tuyau en PE)

J

pr

0,452 Q

1,75

pr

D

4,75

pr

L

pr

2,75

(tuyau en PVC)

Q(l/h) ; D(mm)

; L(m)

;

J(m)

  • 3- En appliquant la règle de Christiansen, calculer la variation de pression à tolérer dans un sous poste (H) ?

    • 4- Quels diamètres faut-il donner aux rampes et porte rampe. Sélectionner ces diamètres à partir du tableau ci-dessous

3 On désire irriguer en goutte à goutte 1,28 ha d’oignon. La distance entre chacune des