Vous êtes sur la page 1sur 48
www.u-picardie.fr MANAGEMENT DE PROJET EN CONTEXTE INTERNATIONAL Professeur M. Alain Deppe Séquence 2 - Le

MANAGEMENT DE PROJET EN CONTEXTE INTERNATIONAL

MANAGEMENT DE PROJET EN CONTEXTE INTERNATIONAL Professeur M. Alain Deppe Séquence 2 - Le montage

Séquence 2 - Le montage électronique du projet

Objectif général :

- Connaître les règles pour bien gérer le projet internet

Objectifs intermédiaires :

- Etre capable d'identifier et d'évaluer les moyens matériels, humains et

financiers nécessaires

- Etre capable de bâtir et manager l'équipe projet

- Etre capable de formaliser et de planifier la stratégie

- Etre capable de rédiger le cahier de charges

- Etre capable de créer et sécuriser une plate-forme technologique

- Etre capable d'optimiser le fonctionnement d'une plate-forme technologique

SOMMAIRE

INTRODUCTION

I. LA CONCEPTION DU SITE

1.1. L'analyse préalable

1.2. La formalisation du projet

II. LA REALISATION DU SITE

2.1. La création du site

2.2. L'optimisation du site

III. LE LANCEMENT ET LA GESTION DU SITE

3.1. Le lancement du site

3.2. La gestion du site

CONCLUSION

BIBLIOGRAPHIE

SITOGRAPHIE

INTRODUCTION

L'internet est un réseau hétérogène, à la fois structuré et ouvert, doté d'une culture et de règles propres, qui croît et change en permanence. Les organisations, du secteur marchand ou du secteur non marchand, quel que soit leur secteur d'activité et quelle que

soit leur taille, doivent entrer dans ce monde virtuel et tirer profit de ce village mondial pour développer leurs activités. L'intégration du web dans leur stratégie impose une réflexion de fond sur les contraintes du medium (limites matérielles, disparités

logicielles, types de visiteurs, état du réseau, compatibilité des langages web,

),

sur

leur activité (production/distribution, produit/service, industrielle/commerciale,

),

leurs partenaires (Pouvoirs Publics, fournisseurs, clients, banques, sous-traitants,

),

leur

offre commerciale et leurs objectifs (mieux communiquer, accroître sa réactivité, vendre

à distance, réduire les coûts, assurer une présence permanente,

de l'internet remet en cause les modes de fonctionnement, les avantages concurrentiels, et par voie de conséquence la stratégie marketing (Complément 1). Elle doit donc être

).

Cette prise en compte

conçue dans le cadre de la stratégie globale de l'entreprise.

Cela commence évidemment par la création d'un site (internet/intranet/extranet), projet qui doit conduire les étudiants à mettre en place successivement toutes les étapes, depuis la conception du site (I) jusqu'à sa gestion (III) en passant par sa réalisation (II).

I.- LA CONCEPTION DU SITE

Après avoir mené à bien la réflexion relative à la mise en place du projet internet, le créateur devra formaliser sa stratégie internet

1.1.- L'analyse préalable

1.1.1. Réaliser le projet en interne ou le sous-traiter

Plusieurs solutions sont possibles :

- réaliser soi-même le site avec une solution logicielle gratuite

- réaliser soi-même le site avec une solution logicielle payante

- sous-traiter la réalisation du site à un prestataire

1.1.1.1. Faire soi-même le site avec une solution logicielle gratuite

Cette solution permet de faire soi-même et de gérer un site relativement simple. Dans ce cas, il est possible d'utiliser :

- un éditeur html gratuit (NVU, Front Page express, Namo editor,

la préparation et la modification de documents écrits en HTML

- une solution open source de publication de contenu (Spip, Mayetic de Oodrive,

),

conçu pour faciliter

).

Cette solution économique suppose une maîtrise de l'outil et un investissement important en capital humain. De nombreux sites (didacticiels) offrent une aide en ligne comme Webyo. La constitution d'un groupe projet s'avère nécessaire pour mener à bien la création du site web. Celle ci devra réunir un cocktail de savoir faire spécifiques intégrant des éléments techniques, graphiques, marketing et rédactionnels, auxquels doit s'ajouter une

très bonne connaissance du réseau internet. On considère que trois types de compétences sont nécessaires :

- la gestion du contenu

- les images et l'habillage graphique

- la création et la gestion du site

Le groupe projet devra donc être piloté par un responsable projet qui aura pour tâches de manager le projet internet en déterminant les ressources nécessaires et en assurant la planification et le suivi de toutes les étapes jusqu'au bilan final. Parmi les membres de l'équipe figureront aussi un webmaster (chargé du fonctionnement du site après sa création), un technicien chargé du développement (élaboration de la solution technique, création et mise en ligne des fichiers textes, sons, image et vidéo, interactivité, tests,) un créatif (webdesigner chargé de concevoir l'ergonomie du site, un environnement graphique agréable et un système de navigation rapide et convivial).

1.1.1.2. Faire soi-même son site avec des solutions logicielles payantes

La deuxième hypothèse consiste à acquérir une solution logicielle (Amen,

Ce type de solution, complète, est payé à l'année. Le coût, qui varie selon les

offres commerciales entre 200 et 2000 HT, comprend l'hébergement (50 Mo à illimité), un nom de domaine, la maintenance et la licence du logiciel. De nombreuses fonctionnalités supplémentaires (catalogue, gestion de stock, techniques de

paiement intégrées, référencement,

) qui permet de concevoir, réaliser et gérer le site seul.

) sont proposées.

1.1.1.3. Sous-traiter la réalisation du site à un prestataire

Le prestataire est un sous-traitant qui propose une solution "clés en mains". Il effectue les développements spécifiques à la demande du client sur la base du cahier des charges préalablement rédigé.

Les tarifs pratiqués sont naturellement très élevés et ne concernent que la livraison du produit. Il faut ajouter les frais de maintenance, d'amélioration, et l'hébergement. Le coût augmente proportionnellement à la fréquentation du site.

Dans ce cas, l'entreprise doit disposer d'un service "back office" pour actualiser le site elle-même.

1.1.2. Etude de marché comparative

Les mutations profondes de l'environnement économique et social provoquées par l'internet obligent l'entreprise à être toujours plus efficace et performante. Le besoin d'interactivité exprimé par les internautes (notamment en matière de commerce électronique) a poussé le Web à évoluer en exploitant la capacité « dynamique » du protocole HTTP. Jusqu'à ce moment, les serveurs web répondaient aux requêtes en envoyant des pages HTML dont le contenu est fixe (Tous les internautes requérant une page donnée recevront exactement la même chose aussi longtemps que le concepteur ne modifiera pas sa page sur le site). Un site fonctionnant ainsi est dit statique, parce que les pages ne changent pas par elles-mêmes. Pour gérer un site transactionnel (marchand), l'entreprise retiendra alors le principe d'un site dynamique (site web dont le contenu des pages affichées au format HTML se construit lors de la consultation par un client à partir de bases de données filtrées des logiciels de mise en forme). Un serveur Web peut aussi, outre les documents HTML, recevoir et traiter des requêtes pour des fichiers exécutables, c'est-à-dire des programmes (dans ce cas, le serveur lance l'exécution du programme sous ASP ou PHP qui consulte des bases de données, réunit les documents qui lui sont nécessaires, prend les décisions qui s'imposent et finit par générer une page HTML qu'il transmet au serveur en réponse à sa requête). La page est ensuite transmise au client pour répondre à sa requête.

Pour se lancer dans le commerce électronique, les entreprises se doivent d'acquérir un serveur web dans lequel elles vont garder leur comptabilité et les bases de données

(clients, inventaire, catalogue produits,

serveur, pour utiliser les bases de données (un formulaire, par exemple une commande, complété par l'internaute, est redirigé sur un programme PHP ou ASP dont ladresse est associée au formulaire pour être traité suivant les instructions qui le compose, subir des tests de validité, servir à des calculs, être classé et stocké dans les bases de données de lordinateur de l'entreprise). Les visiteurs, grâce à ces outils, peuvent ainsi consulter le catalogue, les tarifs, les conditions commerciales, le niveau des stocks et acheter les produits qu'ils souhaitent en payant avec leur carte de crédit. La sécurité de la transaction est assurée par le cryptage des données.

) et héberger le site web, programmé, côté

Dans certains cas (site institutionnel), lorsque les contraintes de rapidité de mise en oeuvre, de volumétrie, de fréquence de mise à jour, de compétences à mobiliser ne sont pas d'un niveau d'exigence trop élevé, un site statique peut s'avérer une solution pertinente du fait de son coût de revient initial peu élevé. L'étude comparative va donc permettre d'explorer le champ concurrentiel et les différents types de sites utilisés qui vont du site personnel à la place de marché électronique la plus sophistiquée :

- site vitrine qui a pour but de présenter un produit, ou décrire une entreprise. Il ne

permet aucune interaction avec le visiteur. Même s'il est statique, ils doit évoluer,

bénéficier d'une mise à jour régulière et diffuser de l'information intéressante. Il est généralement utilisé par des sociétés qui ne peuvent pratiquer le commerce électronique pour ne pas court-circuiter leur réseau de revendeur.

- site d'informations spécialisées (horaires de train, spectacles, sites touristiques, D'un accès généralement gratuits, ce sites offre des services qui sont payants.

- site média (quotidiens, magazines, chaîne de radio ou de télévision,

ou partie des informations transmises par leur support d'origine soit gratuitement, soit en payant.

- site financier qui est en liaison avec une banque ou avec la bourse et qui propose contre rémunération d'effectuer toutes transactions boursières ou bancaires

- site de commerce électronique à l'intérieur duquel il est possible d'effectuer des achats, à partir d'un catalogue interactif sur lequel on peut effectuer, grâce à des agents intelligents, un certain nombre de requêtes

- site portail (communautaire, d'entreprise, publics,

de recherche ou un annuaire, un ensemble d'informations dans un domaine bien précis pour permettre aux internautes de mieux cibler leurs recherches

- place de marché électronique qui confronte, grâce à des algorithmes complexes, dans

un même secteur d'activité, les offres et les demandes de communautés d'acheteurs et de vendeurs qui partagent les mêmes intérêts économiques

).

) qui propose tout

) qui agrège, comme un moteur

Le panel est donc large et le type de site qui sera choisi doit servir la stratégie de l'entreprise et son modèle économique. Un produit haut de gamme peut être présenté dans un site vitrine de prestige. Des produits numérisables seront proposés par l'intermédiaire d'une cyberboutique.

Cette étude du champ concurrentiel sera complétée par un diagnostic spécifique des ressources disponibles dans le domaine informatique. Le calcul du quotient internet

de CISCO (mesure qualitative pour déterminer le potentiel d'une entreprise et la valoriser qui se fait par une série de questions pour évaluer le niveau webisation de l'écosystème opérationnel et celui de l'écosystème marché) résume bien les chances de l'entreprise de réussir dans des activités de commerce électronique.

1.1.3. Choix de la stratégie d'entreprise

Pour réussir la mise en place d'une plate-forme électronique, il faut prendre en compte un certain nombre de points fondamentaux. Se lancer dans une stratégie web ne se résume pas au simple choix d'une solution technique. Le but est de déterminer les chances de succès et les efforts à réaliser pour intégrer le web comme outil de vente dans l'entreprise.

La création du site doit s'intégrer dans un schéma d'ensemble (figure 1) prenant en

compte l'existant qu'il faut évaluer en prenant du recul (il est nécessaire de lister tous les points qui constituent des avantages ou des inconvénients pour le projet internet) et la vision du futur (valorisation la plus forte et la plus rapide de votre activité

internet, introduction en bourse, revente de l'entreprise,

nécessaire de faire des investissements et d'engranger des revenus conséquents. Différentes solutions sont possibles :

).

Pour réussir, il sera

- décliner un certain nombre d'actions commerciales payantes tout en offrant des

services complémentaires pour compenser, au départ, le nombre limité de clients

- valoriser l'expérience acquise en développant des extensions de services liés à

l'internet avec des accords de partenariat

- mettre en place des programmes d'affiliation ou créer un réseau de vente indirecte

en proposant à d'autres sites de vendre vos propres produits

- capitaliser l'audience de votre site en le valorisant par une communication spécifique en ligne

- Qualifier vos bases de données en collectant de l'information sur vos visiteurs

Les moyens ne manquent donc pas. Ils devront être assimilés par l'ensemble des personnes intéressées au projet. Le business model déclinera donc :

- des objectifs stratégiques

- des choix marketing

- des critères techniques

- des solutions organisationnelles

Figure 1 - Trajectoire stratégique d'une e-organisation (source Gartner group)

stratégique d'une e-organisation (source Gartner group) 1.1.4. Définition éditoriale L'entreprise, après

1.1.4. Définition éditoriale

L'entreprise, après avoir publié les contenus de son site web, doit le mettre à jour régulièrement si elle veut que son site reste attractif. Le webmaster délègue le plus souvent cette fonction éditoriale à l'un de ses collaborateurs. Celui-ci ne sera pas nécessairement un informaticien. En effet, le choix technique d'une application de gestion de contenu efficace est une condition nécessaire mais non suffisante pour atteindre le niveau de performance souhaité. La dimension humaine de la politique éditoriale de l'entreprise sur l'internet est tout aussi importante pour minimiser les

risques d'incompréhension. Le gestionnaire de site sensibilisera le top management aux règles de la communication par le web (exemple de la netiquette), à la valeur de linformation froide, aux attentes spécifiques des communautés de pratique,

Trois types de cas seront à envisager par l'éditorialiste :

- la communication de personne à personne (courrier électronique,

communication instantanée,

) qui implique, pour le gestionnaire, de prendre les requêtes

en charge de manière opportune et de répondre avec diligence au plus tard au cours du jour ouvrable suivant, de préciser aux utilisateurs chacune des règles du système, d'avoir

un répondant (quelqu'un qui lit bien ces courriers et qui résout les problèmes) pour les problèmes de type Postmaster ou Root,

- la communication d'une personne à plusieurs (listes de diffusion et Newsletters) qui

reprend les règles de communication ci-dessus auxquelles s'ajoute la clarification des lignes de conduite de l'entreprise quant aux abonnements aux listes de diffusion et aux

Newsletters, et quant à la politique d'archive, à la mise à jour et à la qualification des bases de données. Ceci permet d'éviter les rebonds de courrier sur les sources de vos informations, sur le traitement des demandes des utilisateurs qui souhaitent que leurs articles soient supprimés, sur les pseudonymes utilisés pour les News, sur la gestion de la Foire aux Questions (FAQ),

- les services d'information, qui comprennent entre autres les services FTP, WWW,

Wais, Gopher, MUD (Multi-User Dimensions) et MOO (Multi-User Dimensions Orientés Objet) et qui obligent le webmaster à décrire ce qui est accessible sur le site, à préciser les conditions de ce qui est copiable et utilisable, à tenir l'information à jour, particulièrement les README (fournis sous forme de sous forme de documents texte ou sous format PDF), à présenter la liste des sites miroirs, à utiliser des conventions pour les suffixes des fichiers (txt pour les textes; .html ou .htm pour HTML; .ps pour Postscript; .pdf pour Portable Document Format; .sgml ou .sgm pour SGML; .exe pour

les programmes exécutables non-Unix,

à transférer, à publier de l'information à valeur ajoutée, à ne pas utiliser des liens sur un autre site sans l'autorisation du webmaster, à éviter d'intégrer dans les contenus des applications qui nécessites des interfaces graphiques sophistiquées, à veiller à ce que l'aspect et la perception de l'information restent identiques quels que soient les clients et quelles que soient les applications, à vérifier la robustesse de l'information dans sa durée,

),

à donner des noms explicites pour les fichiers

La dynamique éditoriale de l'entreprise sera définie conformément aux

orientations stratégiques de l'entreprise en matière de communication et de marketing.

1.2. Formalisation du projet

Il faut rédiger, planifier, budgéter et organiser le projet le projet web.

1.2.1. Cahier de charges

Un cahier des charges a pour vocation de faciliter la formalisation de la réalisation du site internet.web. Cela consiste donc à décrire de façon détaillée chacune des étapes du projet électronique de l'entreprise (analyse préalable, conception, pré- production, réalisation du site, lancement et animation). Il comprendra :

- la présentation de l'entreprise et de ses produits

- les objectifs recherchés : logique de communication (site-vitrine) ou d'information (site-service)

- la cible visée : grand public, professionnels, clientèle française, étrangère

- les éléments qui doivent être mis en avant : information, produits, services

- les responsables de la sélection des informations, de la rédaction, de la relecture et de la correction

- les généralités de la charte graphique (largeur totale en pixels, largeur/hauteur des zones de l'écran ; couleurs de fonds d'écran, du texte, des liens actifs ou visités ; éléments et réalisation de la page d'accueil

- les circuits de vente : renvoi sur des agences, vente en ligne

- la logistique : emplacement des stocks, du serveur, répartition géographique des clients

- les fonctions du site

- politique de catalogage et de rangement des dossiers, des fichiers textes ou images

- plan informatique du site : rubriques dynamiques, politique de nommage et de rangement des futurs fichiers, archivage des anciens

- les applications nécessaires

- l'arborescence et le nom des principales rubriques

- actions effectuées pour le lancement du site

- les modalités de mise à jour (coordonnées du webmestre, des membres de l'équipe de

suivi, du fournisseur d'hébergement, procédure et mot de passe pour le téléchargement

des nouvelles pages, procédure d'obtention des statistiques, numéro et contact pour la

-

,

1.2.2. Planification des tâches

Les délais pour réaliser un projet de type e-business sont en général très courts (de l'ordre de 5 à 6 mois). Le planning peut être présenté comme suit (Tableau 1 ci-dessous). Certaines étapes de ce qui serait un projet classique sont écourtées (phase étude par exemple).

Tableau 1 - exemple de planning

(phase étude par exemple). Tableau 1 - exemple de planning Il est possible, grâce aux outils

Il est possible, grâce aux outils collaboratifs existants, de planifier le projet et de le suivre à distance, avec des outils spécifiques (figure 2) en :

- décomposant les différentes phases, sous-phases et tâches du projet : création de la page d'accueil, pages web internes au site, contenu, liens, messages véhiculés,

- déterminant tous les travaux nécessaires à la réalisation d'une tâche

- estimant la durée de chaque phase, sous-phase et tâche

- précisant les dates de début et de fin de tâche

- construisant le schéma approprié et en mettant en évidence le chemin critique

- en affectant les ressources

Figure 2 - Outils de planification

DIAGRAMME DE GANTT

DIAGRAMME DE GANTT SCHEMA PERT La nécessité de planifier est démontrée quelle que soit l'importance du

SCHEMA PERT

DIAGRAMME DE GANTT SCHEMA PERT La nécessité de planifier est démontrée quelle que soit l'importance du

La nécessité de planifier est démontrée quelle que soit l'importance du projet. Les étudiants devront donc présenter un Pert ou un GANTT dans leur dossier.

1.2.3. Budgétisation

Le développement d'un site web peut coûter, s'il s'agit d'un simple site vitrine avec une dizaine de pages HTML, entre deux et cinq mille euros. L'investissement à consentir pour un site transactionnel dédié au commerce électronique (étude

comparative, développement du site, mise en place du back office,

la plupart des cas, à dix mille euros. Encore n'a t-il pas été question de l'infrastructure

qui doit accompagner le site pour satisfaire les clients et traiter leurs commandes

(logistique, distribution, promotion, fidélisation,

) sera supérieur, dans

).

Aussi est-il nécessaire de lister et d'évaluer les moyens qui seront nécessaires. Ce chiffrage sera réalisé en prenant en compte les trois options du départ (faire le site soi- même avec des outils open source, faire le site soi-même avec des outils payants, sous-traiter).

Le budget de création d'un site Internet peut être présenté au travers quatre grands postes :

- tarif de conception et de réalisation du site Internet qui correspond à l'intégration

des pages de votre site et à sa finalisation ainsi que sa mise en ligne et qui dépend du volume du contenu informationnel, du nombre de pages du site, de la mise en place de versions en langues étrangères, du travail préalable de numérisation du contenu (photos,

saisie de textes) du site, de la mise en place de pages dynamiques reliées à une base de données du site, de la mise en place et de la saisie de la base de donnée du site, de la mise en place d'une solution de gestion autonome du contenu du site, de la présence d'animations Flash, de bruitages, de sonorisation, de vidéos, de la mise en place d'un système de paiement sécurisé en ligne,

- tarif de l'hébergement du nom de domaine de votre Internet qui dépendra de

l'espace disponible, du système d'exploitation du serveur (Windows ou Linux), du nombre de requêtes possibles par jour, du nombre de comptes de messagerie, du nombre de connexions maximum simultanées à la base de donnée, du nombre de noms de domaines associés au site,

- tarif de référencement de votre site Internet qui dépend de la fréquence du suivi

du référencement du site, de la fréquence des actions engagées pour améliorer le positionnement du site, du choix d'inscription du site dans des annuaires gratuits ou payants,

- tarif de mise à jour de votre site Internet qui dépend de la fréquence des mises à jour du site, de l'importance des mises à jour: textes, photos, ajouts de pages événementielles, modification de l'actualité,

Le responsable de projet aura alors à réfléchir aux possibilités de financement

des investissements à réaliser (capitaux propres, emprunt, autofinancement,

).

1.2.4. Pré-production

1.2.4.1. Charte graphique, ergonomie et architecture

La charte graphique définit l'identité visuelle du site, définit les règles de composition des pages, et comprend l'ensemble des codes graphiques, colorés et formels créés pour la communication visuelle d'un site web.

Ces règles sont appliquées aux déclinaisons du logo, aux mises en page des plaquettes,

aux affiches

d'entreprises, vêtements professionnels et aussi à l'architecture. Ces recommandations contribuent à renforcer la politique de communication de l'entreprise,

Elles peuvent s'étendre aux emballages, signalétique, voitures

et doit être la plus homogène possible pour rendre le site ergonomique, facile et agréable

à consulter.

Le site doit répondre aux questions que se posent inconsciemment les visiteurs quand ils arrivent sur un site (tableau 2) :

Tableau 2 - Règles à observer pour accroître l'efficacité du site

QUESTION

 

REPONSES

Où suis-je ?

En-tête (titre du site, nom de l'entreprise, logo, pages

)

identique sur toutes les

Où puis-je aller ?

barre de navigation simple et claire toujours au même endroit pour permettre au visiteur de savoir à tout moment où il se trouve et d'aller là où il veut en moins de trois clics

Quelles informations puis je obtenir ?

zone de lecture qui doit présenter le titre de la page puis le texte, court et structuré, avec des intertitres en affichant un style (austère, sérieux,

humoristique,

)

selon l'image que vous voulez donner de votre organisation

Quelques précautions sont à observer en matière de durée de chargement des pages (50 Ko par page et le temps de chargement le plus rapide possible), de structuration du site (architecture qui consiste à définir les grandes rubriques, à les nommer, puis

à hiérarchiser les informations à l'intérieur de celles-ci) de sécurisation du client

potentiel pendant toute la durée de la transaction en lui apportant toute l'aide possible, de différenciation entre les rubriques qui proposent une information (qui vous êtes, ce

que vous faites, où vous le faites,

l'articulation des informations

browser interne ou externe, liens sur les autres sites,

qui n'est pas linéaire et qui doit permettre à l'internaute de visualiser, dès la page

d'accueil, les thèmes abordés et leur articulation, tant horizontale (découpage de l'information en rubriques) que verticale (développement de chaque rubrique en sous- sections) et mémoriser les informations fournies,

) et celles qui proposent un service (plan du site,

),

Ainsi, votre site retiendra l'attention de l'internaute et aura de bonnes chances d'être sélectionné dans ses favoris. Les internautes ont des attentes précises :

l'information doit être rapidement trouvée et les réponses clairement définies. Le contenu ne suffit pas. Le graphisme, l'ergonomie et l'architecture jouent un rôle majeur dans un

site Web, et tout particulièrement pour les sites de commerce électronique.

1.2.4.2. Choix des logiciels

Avant de se lancer dans la réalisation proprement dite du site web, et après avoir choisi

les logiciels d'édition HTML gratuits (NVU, Front Page express,

(Dreamweaver, Namo editor, d'image (Gimp, Photoshop,

faire des statistiques, il est nécessaire de s'interroger, après avoir effectué un diagnostic de l'existant au sein de l'entreprise (équipement informatique, connexions, ressources logicielles et compétences), sur les types d'outils qui seront nécessaires pour créer et gérer le site web, et notamment :

) ou payants

),

les logiciels graphiques de création ou de retouche

),

les scripts pour dynamiser le site, établir des contacts ou

- Progiciels standards e-commerce : des solutions packagées permettent de créer

rapidement des sites marchands avec une architecture matérielle qui nécessitera probablement, à terme, l'acquisition d'un serveur web marchand (Microsoft

Broadvision, Intershop, IBM net commerce,

de données produits classique, et une base de données clients

- la suite bureautique : outils gratuits (OpenOffice) ou payants (Office)

- l'OS système et les outils afférents : le choix d'un OS libre peut générer des problèmes

de comptabilité avec les applications utilisées. Le débat entre Microsoft et Apple n'est pas tranché, pas plus que celui qui opposent les partisans des ressources libres à ceux du quasi monopole nord américain (Windows Vista Business de Microsoft est relativement onéreux mais utilisé par 95 % des acteurs du marché). Quelques outils complémentaires sont indispensables pour travailler sur le web (lecteur de fichiers compressés ou lecteur multimédia).

- messagerie électronique ou messagerie instantanée : les logiciels de messagerie

instantanée (Yahoo, MSN,

connexes (messagerie électronique, gestion de contacts, envoi de pièces jointes, téléphonie web intégrée, conférence ).

- logiciels de scripts (pour lancer des traitements du coté client) ou objets (applets java

ou contrôles Active X pour réaliser des calculs sophistiqués, des graphiques,

- logiciels de sécurité : le webmaster devra choisir des solutions qui préservent l'intégrité des données sur le site (antivirus comme AVG, Clamwin, Avira AntiVir, logiciels

) auquel viendront se greffer une base

)sont

gratuits et disposent de fonctionnalités

)

antispywares comme spyboot, ad-aware, des pare-feux comme Zone Alarm, des

nettoyeurs comme CCcleaner,

- progiciel de gestion intégrés (PGI) : il existe dorénavant des solutions ASP (en mode

locatif) qui proposent des suites de gestion complètes à des prix abordables: par exemple Ciel, EBP, Sage, QuickBook

- logiciels de relation client : de nombreuses ressources sont disponibles sur le marché à

des prix souvent excessifs (Salesforce.com en propose à partir de 10 euros par utilisateur

et par mois)

),

Il existe bien entendu des logiciels qui proposent des solutions clés en main gratuites

), en démonstration pour une durée

1.2.4.3. Choix du système de paiement sécurisé

Pour accepter les paiements en ligne, un système de paiement sécurisé en ligne est nécessaire (utilisation des cartes de crédit avec cryptage du numéro de carte bancaire du client grâce aux protocoles SSL, SET et C-SET) . Il existe deux solutions :

- avoir recours à un organisme financier avec lequel l'entreprise conclut un

partenariat spécifique pour un système de paiement en ligne (Sogenactif de la Société Générale) dont le coût comprend la mise en service (150 euros environ), l'abonnement (10 à 15 euros par mois), une commission bancaire (centimes d'euros par carte et 1.5% sur la transaction). La création de modules de paiement de ce type, assez complexe, suppose de solides connaissances en programmation. - avoir recours à un intermédiaire spécialisé, qui assumera également la sécurisation et l'enregistrement des transactions en mettant en place un module de paiement plus simple dutilisation et dinstallation (comme Paypal, Payline d'Experian ou SIPS du

groupe ATOS).

Un nombre peu élevé de transactions conduira le porteur de projet à retenir la deuxième solution (frais sur transaction plus importants mais coût de mise en service moins élevés). Au contraire, si le site enregistre un grand nombre de transactions, le module de paiement dune banque (frais sur transaction plus faibles et service crédibilisé par une grand enseigne bancaire).

Des concepts de porte-monnaie virtuelle (alimenté de façon ponctuelle à partir d'une carte bancaire type Moneo par exemple) se développent aussi sur Internet.

Le responsable de projet devra vérifier que la solution retenue assure une interopérabilité au niveau international, lauthentification des interlocuteurs, la confidentialité et l'intégrité des données, la non-répudiation de lachat par le client.

données, la non-répudiation de l ‛ achat par le client. II. La réalisation du site Il

II. La réalisation du site

Il s'agit en l'occurrence de passer à la phase concrète de construction du site et de mise en ligne.

2.1. La création du site

2.1.1. Création des contenus

L'internet est à la fois un Push et un Pull média. Dans la seconde hypothèse, le visiteur va lui-même à la rencontre de l'information en choisissant les pages qu'il souhaite consulter

à l'aide de la barre de navigation. L'un des principes de base sur l'Internet consiste donc

à fournir de l'information à partir de laquelle les clients potentiels pourront se procurer les services ou les produits en vente.

En ce sens, la bonne démarche consiste à attirer les visiteurs sur le site, établir avec eux une relation de confiance puis les inciter à l'achat. Pour cela, la page d'accueil doit être suffisamment attractive pour retenir les internautes (lutilisateur doit comprendre rapidement ce que vend le site et se sentir en confiance). En règle générale, le site doit permettre une navigation fluide, même pour les pages les plus éloignées. Les textes seront concis et efficaces. Les images s'afficheront rapidement.

Le contenu de votre site sera probablement composé d'une combinaison d'informations que vous possédez déjà et d'informations que vous devrez concevoir. Il faut évidemment mettre en ligne ce que les clients souhaitent savoir. Pour cela, il convient :

- de reprendre les questions les plus fréquemment posées sur les produits ou

services proposés (catalogue des produits avec une description de vos produits ou services qui valorise leurs avantages, rubrique qui décrit la marche à suivre pour commander vos produits, promotion du mois, fins de stocks, conditions de vente et de livraison,

- de différencier l'information en rubriques spécialisées par cible en adaptant les options de recherche à chacun des publics visés (internaute qui vient en curieux pour la première fois, celui qui revient périodiquement pour consulter vos mises à jour, celui enfin qui recherche une information précise).

- d'utiliser les techniques du e-marketing (témoignages de clients, conseils consommateurs en rapport avec votre secteur d'activité, magazine mis à jour régulièrement avec de nouvelles informations, formulaire d'envoi de commentaires, liens vers d'autres sites complémentaires au votre, jeux, enquêtes, concours, liste d'évènements en rapport

avec votre activité,

)

)

Quand la relation avec le client commence de façon virtuelle sur le web, tout doit être mis en oeuvre pour apporter au client les éléments susceptibles de le rassurer et lui permettre d'avoir confiance (localisation, coordonnées et descriptif de l'entreprise,

devise utilisée pour la transaction, restriction liées à l'âge de l'acheteur, conditions de retour des achats et de renvoi, de remboursement ou d'échange, charte sur la vie privée et non divulgation des coordonnées personnelles aux tiers, indication de ce que le site

n'offre pas ,

).

Le volume des informations mises en ligne doit être adapté aux moyens dont

l'entreprise dispose pour en assurer la mise à jour périodique,

un premier temps, si l'entreprise n'est pas en capacité de faire face à cette contrainte, de prévoir une version courte mais complète du site. Cette option d'un site restreint mais opérationnel permettra de consolider ou d'élargir l'équipe responsable du suivi.

Il est plus pertinent, dans

2.1.2 Mise en place des outils statistiques

Il faut apprendre à analyser et mesurer le trafic sur votre serveur au travers

différents indicateurs (nombre de visiteurs, nombre de "clics", nombre de pages

visitées, nombre de bandeaux publicitaires vus ou lus,

suivre l'évolution de votre activité commerciale sur Internet :

) qui vous permettront de

- L'indicateur le plus simple est le nombre de visiteurs (ou prospect). Un visiteur consulte

en moyenne 5 ou 6 pages sur chaque site. Le nombre de pages vues par visiteur peut également être intéressant à surveiller dans la mesure où il reflète relativement bien la capacité de votre site à susciter et maintenir l'intérêt de vos visiteurs (le nombre de hits, qui correspond au nombre total de fichiers téléchargés sur le serveur, n'est

d'aucune utilité dans l'évaluation de l'activité commerciale, et n'est cité que par les sites peu visités pour masquer leur faible succès).

- l'interactivité du site est aussi un indicateur intéressant pour savoir si les visiteurs

sont simplement de passage sur votre site ou bien s'ils deviennent de véritables acteurs en vous envoyant un message électronique, en signant votre livre d'or, en sollicitant

des informations commerciales, en passant une commande sur le site,

- l'analyse des ventes (nombre d'articles vendus chaque semaine, chiffre d'affaires

généré, panier moyen par client, nombre d'achats effectués par un client donné sur une période d'un an, articles qui se vendent le mieux, clients les plus rentables,

- le nombre de sites web qui mentionnent l'adresse de votre propre site (voir sur Google et Altavista)

- les statistiques, sur une période donnée, de votre fournisseur d'hébergement quant au nombre de pages consultées (le même prospect visite plusieurs pages),

l'origine géographique de l'appel, les rubriques les plus visitées, le chemin et la méthode (question posée sur un moteur de recherche) grâce auxquels les internautes

sont arrivés sur votre site,

les visiteurs ne pénètrent peut-être pas à l'intérieur du site et se contentent simplement

de surfer dans le menu de navigation sur les liens les plus populaires (page de liens, sera probablement alors nécessaire de revoir l'architecture du site qui n'incite

pas suffisamment l'internaute à en découvrir les contenus (l'analyse statistique des origines et des pratiques du lectorat a permis, par exemple, de constater qu'une rubrique très consultée est difficilement accessible et doit être repositionnée dans l'arborescence,

-

)

Il sera possible ainsi de remarquer, par exemple, que

). Il

)

Toutes ces informations vous permettront peu à peu de réorganiser votre site et de le rendre encore plus efficace et attractif.

2.2. L'optimisation du site

Il faut préserver l'entreprise et les outils qu'elle utilise de problèmes futurs (protection

des données, protection juridique,

)

2.2.1. La sécurisation technique du site

Il est souvent nécessaire de réserver l'accès à un répertoire uniquement aux personnes munies d'un droit d'accès. Ce contrôle de l'accès aux zones que vous souhaitez sécuriser sur votre site s'effectue avec la méthode de protection HTaccess qui se compose de deux fichiers nommés ".htaccess" et ".htpasswd". Une fois enregistrés dans le répertoire du site, ces deux fichiers entraînent lapparition dune fenêtre dautorisation d'accès sur le site.

2.2.1.1. le fichier ".htaccess"

Le fichier ".htaccess" conduit à la création d'une fenêtre dautorisation de demande de Login et de Mot de Passe. Ce fichier est toujours complété par le fichier .htpasswd qui permet de définir un login correspondant à un mot de passe. Ces fichiers doivent apparaître dans le répertoire sur lequel un droit d'accès restreint est envisagé. (Si je veux restreindre l'accès au module D01 sur mon site e-learning http://alain.deppe.free.fr, je dois mettre les deux fichiers dans le répertoire : http://alain.deppe.free.fr/D01).

2.2.1.2. le fichier ".htpasswd"

Ce fichier, très simple à créer, permet de préciser le login et le mot de passe correspondant.

Si vous souhaitez utiliser le nom comme login et le prénom comme mot de passe, vous devrez entrer "nom:prenom" et utiliser un logiciel de cryptage approprié pour le mot de passe

2.2.2. La sécurisation juridique du site

Certaines démarches préalables dans le domaine juridique sont nécessaire avant la publication du site sur le web.

2.2.2.1. la déclaration à la CNIL

Certains sites web (sites ou blogs personnels) n'ont plus à être déclarés à la Commission nationale informatique et libertés (Cnil) depuis le 10 juillet 2006.

Certaines formalités relatives aux données personnelles doivent toutefois encore être remplies par les webmasters (voir livret d'information de la CNIL "Je monte un site internet, guide pratique") sous la forme d'une :

- dispense de déclaration pour les sites vitrines,

- déclaration simplifiée pour les sites de e-commerce,

- télédéclaration normale.

La diffusion, sur un blog personnel, d'une information sur une personne ne peut se faire sans son accord. Toute personne peut s'opposer, ultérieurement, à une telle diffusion.

Les défauts de déclaration, le détournement de finalité, l'absence d'information des personnes sont lourdes de conséquences. Ces manquements sont passibles de sanctions pénales (jusqu'à 5 ans de prison et 300 000 d'amende).

2.2.2.2. le statut juridique

Un statut juridique n'est pas nécessaire pour exploiter un site personnel sur lequel il n'y

a aucun acte de commerce et qui ne génère aucun revenu. Par contre, si celui-ci est utilisé pour réaliser des opérations commerciales (ventes de produits ou de prestations

de services,

choisir la structure juridique appropriée (voir séquence 4 - II sur le choix d'une structure judique). Dans ce cas, le cybercommerçant est tenu de respecter le droit de la propriété, le droit de la consommation, la loi sur l'audiovisuel, la loi informatique et libertés, les règles en matière de fiscalité,

),

il convient alors d'engager un processus de création d'entreprise et de

Un particulier qui utilise régulièrement un site de vente aux enchères (e-Bay,

PriceMinister,

doit créer une entreprise. Il n'existe pas de seuil minimum ou maximum de chiffre d'affaires

à partir duquel le particulier sera considéré comme un commerçant au titre de la loi. Ce sont les tribunaux qui apprécient, au cas par cas, la régularité de l'activité et son caractère lucratif .

) pour acheter et vendre des produits et qui en tire des revenus réguliers

En France et en Europe, les échanges sur le Web sont régis par les conventions de Rome, de Bruxelles et de Lugano. Depuis le 13 mars 2000, la signature électronique est considérée comme un moyen de preuve par la loi.

En cas de conflit, la loi applicable est le plus souvent celle du fournisseur d'hébergement ou celle du siège social du vendeur. Si un délit est commis, la loi du lieu où le délit a été commis sera applicable.

2.2.2.3. les obligations pour les éditeurs de contenus informationnels en ligne

La loi du 21 juin 2004 impose certaines obligations :

- informations générales (nom du responsable de la rédaction, raison sociale, coordonnées de l'hébergeur

- informations spécifiques pour les personnes physiques (coordonnées, numéro registre

du commerce ou registre des métiers)

- informations spécifiques pour les personnes morales (raison sociale, siège social, montant du capital social, numéro de téléphone, numéro RCS ou RM)

A défaut de mise à disposition de ces informations au public, les sanctions prévues sont très lourdes.

2.2.2.4. les obligations pour les sites de e-commerce

Les informations relatives au cybercommerçant ci-dessous doivent être publiées :

- coordonnées

- montant du capital s'il s'agit d'une personne morale,

- numéro d'inscription au RCS ou au RM

- numéro individuel d'identification.au régime de la TVA (article 286 ter du code général des impôts)

- si l'activité est soumise à un régime d'autorisation (casino virtuel, jeux, loteries, et adresse de l'autorité ayant délivré l'autorisation

- si la profession est réglementée (notaire, avocat

de l'organisme professionnel, pays dans lequel il a été octroyé

- prix, indiqué de manière claire et non ambiguë (taxes et les frais inclus)

) nom

),

titre professionnel, nom de l'ordre ou

Les contrats électroniques d'un montant supérieur à 120 doivent être conservés pendant une durée de 10 ans.

2.2.2.5. les autres obligations juridiques

Elles consistent à effectuer certaines démarches en fonction des informations proposées sur son site :

- auprès des personnes mentionnées sur le site pour obtenir leur autorisation

- auprès des créateurs d'œuvres intellectuelles pour le téléchargement des fichiers

- auprès d'autres organisations pour l'utilisation de matériaux (logos, dessins, par des droits d'auteurs

) protégés

2.2.3. l'obtention d'un nom de domaine

Quand l'on souhaite avoir une présence sur le web, il est très important d'avoir une adresse électronique qui permettra aux clients internautes de retrouver très vite, grâce aux moteurs de recherche, le site de l'entreprise sur Internet. L'entreprise souhaite évidemment utiliser, pour être plus facilement reconnue, le nom commercial ou celui de la marque. On parle de nom de domaine. Or, la règle d'attribution des noms de domaine utilisés comme adresse électronique en la matière est celle du « premier arrivé, premier servi » ( même si la jurisprudence récente tend à démontrer une supériorité du droit de la marque sur le droit du nom de domaine). Un nom donné ne peut servir que pour identifier un seul site. C'est donc une ressource rare qu'il faut se procurer au plus tôt et qui est devenue l'un des vecteurs fondamentaux des futures stratégies de communication et de commerce par internet.

Le nom de domaine constitue donc la partie la plus importante de l'adresse électronique du site internet d'une entreprise. Il est composé de deux parties :

- le « mot-clef » qui identifie le site (il doit être le plus intuitif possible, construit autour du nom de l'entreprise ou de la marque et couvrir le maximum de variantes)

- un suffixe précisant la nature du nom (.com pour les structures commerciales

ou internationales, .org pour les structures non commerciales, .net pour les structures liées au fonctionnement de lInternet, .edu structures dédiées à lEducation et lenseignement, .

des noms de domaines dans tous les pays où elle est présente commercialement.

Le nom de domaine « pointe » généralement vers une « adresse IP » (celle de lordinateur hébergeant le site de lentreprise).

Les prestataires qui proposent des services internet (hébergement, accès internet, création de site) se chargent aussi de vérifier la disponibilité et d'effectuer la réservation des noms de domaine, sous l'autorité de l'Afnic (association française pour le nommage internet en coopération), organisme qui gère les noms de domaine en suffixe .fr.

organisme qui gère les noms de domaine en suffixe .fr. III. Le lancement et la gestion

III. Le lancement et la gestion du site

Le site est maintenant presque finalisé. Le créateur doit le mettre en ligne et en assurer la maintenance.

3.1. Lancement

Il faut choisir un mode d'hébergement et référencer le site

3.1.1. Choix de l'hébergeur

Le choix du mode d'hébergement (voir le comparateur de sites Tophost) dépend des capacités et des compétences de l'entreprise. Le plus souvent, l'entreprise sous-traite à

un prestataire choisi en raison des avantages procurés (coût, disponibilité, mutualisation

ou service dédié,

)

En matière d'hébergement, la prestation doit être accompagnée, comme étudiée précédemment, d'un outil statistique permettant au minimum :

- de connaître le trafic,

- de déterminer par quel biais les internautes arrivent sur le site (les sites de référence),

- d'identifier les pages les plus consultées.

3.1.2. Référencement

Pour être facilement repéré par les clients, un site doit être correctement référencé. Le référencement regroupe l'ensemble des techniques (de la simple définition de mots-clés

à la création de pages spéciales facilitant le repérage des sites par les moteurs) qui visent

à optimiser la visibilité d'un site (et donc à augmenter le trafic sur votre site web) dans les différents outils de recherche disponibles sur Internet :

- annuaires (sur lesquels les sites sont indexés manuellement)

- moteurs (sur lesquels des robots indexent les sites automatiquement)

Un bon référencement (apparaître dans les premières pages citées) n'est que provisoire. Aussi faut-il être vigilant pour maintenir le résultat au niveau des exigences requis. Pour cela, le webmaster peut faire appel à des prestataires payants (Nuxit,

de référencement automatiques gratuites mais peu efficaces (les annuaires de Bon

).

Le plus souvent, celui-ci se contentera de solutions

en respectant

- faire un diagnostic de référencement (moteurs de recherche et mots-clés utilisés par

les internautes pour vos produits ou services, positionnement de vos concurrents dans

les outils de recherche, positionnement de votre,

- optimiser le référencement (inventaire des annuaires et moteurs ou doit apparaître le site, liste des mots clés importants pour vos produits ou votre société, corrections

techniques à apporter au serveur pour qu'il apparaisse rapidement lors d'une requête sur un mot-clé spécifique dans un moteur de recherche avec insertion de méta-tags ou sur

une image, création de pages satellites, modification du texte des pages,

les outils de recherche à l'aide des formulaires appropriés, contrôle des résultats en vérifiant l'inscription, en testant le classement sur les mots-clés les plus importants et en analysant les fichiers de connexion de votre serveur pour vérifier à partir de quels outils de recherche les internautes se connectent sur votre site, veille et mise à niveau du référencement en raison de la volatilité des outils de recherche.

)

inscription dans

Le référencement sur Google est primordial car il apporte la majorité des visiteurs et permet d'accroître sensiblement le Pagerank de votre site. Il faudra donc introduire le plus de mots clés possible dans le contenu, travailler avec d'autres sites pour des échanges de liens, soigner vos titres de pages avec le maximum de mots-clés, apparaître dans

les annuaires particulièrement visités (Yahoo, DMOZ, MSN,

),

Il est encore possible, en outre, d'améliorer en permanence, la place du site dans les outils de recherche grâce à des logiciels spécialisés comme Vumetrix qui travaille sur une analyse sémantique des mots clés.

Il est bon de savoir toutefois que le référencement n'est pas le seul moyen d'assurer la promotion du site et qu'il faudra mobiliser d'autres techniques.

3.1.3. Promotion

Différents outils et technique (répondeur automatique pour les messages électroniques, diffusion de dossiers de presse ou de notices de produits par les moteurs de recherche, encarts publicitaires sur des sites fréquentés par vos clients potentiels, trafic croisé avec liens hypertextes réciproques sur d'autres sites complémentaires,

sont disponibles pour faire la promotion du site et générer du trafic à forte valeur ajoutée sur le site web.

)

Cependant, le premiers réflexe à avoir est de communiquer sur votre adresse URL

en l'insérant dans tous vos documents quels qu'ils soient (facture, papier à en-tête,

mailing, publicité,

)

et en informant la Presse (spécialisée, locale, web,

)

Deux autres méthodes, complémentaires du référencement, sont l'affiliation (sélection des sites partenaires en fonction de leur affinité avec la cible visée) et le marketing viral (utiliser le client comme prescripteur par le bouche à oreille). Plus coûteuses que le référencement (respectivement 1.5 euros et 3 euros contre 15 centimes pour le référencement), elles permettent cependant d'avoir immédiatement accès à une cible qualifiée pour un coût qui reste relativement peu onéreux compte tenu du coût d'acquisition d'un client (concept de Life Time Value ou Cycle de Vie du Client).

Comme pour le marketing classique, la différenciation est une orientation stratégique à ne pas négliger pour construire un avantage compétitif et se démarquer de la concurrence.

Sur internet, différentes actions peuvent être mises en oeuvre pour attirer et fidéliser les clients (merchandising en ligne, bannières, jeux concours par tirage au sort d'adresses email, e-coupons, échantillons gratuits proposés sur le web et expédiés par la voie postale sur demande du prospect, versions "freeware ou shareware " des produits proposés, abonnement à des newsgroups, des newsletters, mise en place d'un eCRM (service gestion électronique de la relation client) dynamique, offre de produits ou services gratuits pour l'achat du produit initial,

Les listes de diffusion contribuent, elles aussi, à la fidélisation des clients qualifiés et à conforter le trafic récurrent en créant un lien permanent avec des cibles réceptives aux sujets traités. Dans ce cadre, la construction d'une e-communauté est un moyen d'agréger autour de votre marque un cœur de cible à forte valeur ajoutée.

La mesure de l'impact et des résultats des outils et techniques employées est incontournable. Des outils comme Webalizer ou PHPOpenTracker effectuent ces analyses gratuitement en mettant en évidence les mots clés qui génèrent le plus de trafic sur les pages de votre site.

3.2. Gestion du site

Le fonctionnement du site impose au webmaster un suivi de tous les instants.

3.2.1. Mise à jour des contenus

Le site aura été conçu, dès le départ, avec des pages dont le contenu changera peu ou rarement et des pages sur lesquelles il faudra renouveler le contenu informationnel, soit régulièrement (évaluer la fréquence), soit selon l'actualité (indiquer la réactivité).

Pour ce faire, le webmaster aura fait l'inventaire de toutes les rubriques à mettre à jour ainsi que des mécanismes de maintenance afférents (périodicité de mise à jour de certaines pages et des liens, processus de mise à jour, méthode d'archivage, responsable des opérations de sélection, rédaction, conversion,

En cas d'interruption des activités web, il est judicieux de prévoir, en prévenant les internautes par une information appropriée en page d'accueil, une version minimale qui restera en ligne, avec vos coordonnées et des contenus informationnels intemporels.

3.2.2. Gestion des messages, des commandes,

3.2.2.1. gestion des messages

Deux moyens existent principalement :

- le courrier électronique qui reste l'outil privilégié pour communiquer (lien "mailto", adresse électronique à copier/coller, formulaire à remplir qui propose des

thèmes présélectionnés,

qui devient vite chronophage

- la foire aux questions (FAQ ou Frequently Asked Questions), page reprenant les

questions les plus fréquemment posées par les lecteurs et les réponses appropriées, doit

aussi être proposée sur le site. Les questions sont généralement classées par ordre décroissant de fréquence

). Le suivi du courrier électronique est une tâche quotidienne

32.2.2. gestion des commandes

Pour que les clients puissent acheter en ligne, il faut prévoir :

- un panier d'achat qui regroupe les produits sélectionnés (avec possibilité de supprimer

un produit du chariot)

- un bon de commande qui indique clairement le montant de chaque produit et le montant total

- les frais de livraison et les zones géographiques couvertes

- un formulaire d'encodage des données nécessaires au paiement (numéro de carte de crédit

- un formulaire final de confirmation avant la passation définitive de la commande

- une page de confirmation à imprimer et éventuellement l'envoi d'un courrier électronique de conformation.

3.2.3. Refonte, améliorations,

La durée de vie d'un site est estimée à environ deux ans du fait des évolutions technologiques, des évolutions de marché, voire tout simplement l'envie de

changer,

habitudes des internautes dans l'utilisation de votre site, la refonte du site (effectuée par exemple à partir des remarques effectuées par les clients ou des mesures

Nonobstant le risque que fait courir à l'entreprise le changement des

d'impact transmises par l'hébergeur ou effectuées par vos propres soins,

)

ne doit

pas déboucher sur une transformation radicale trop coûteuse ou trop longue à mettre en oeuvre. Le webmaster opérera par exemple plutôt à des améliorations en matière de graphisme (le changement de graphisme ne doit pas donner l'impression à l'internaute qu'il a changé de site) ou de navigation (tout changement dans la navigation, qui entraîne des opérations de reroutage peu judicieuses et compliquées à mettre en oeuvre, sera conduit méthodiquement et contrôlé, ex post, avec des logiciels de vérification de liens et de recherche de fichiers hors arborescence).

Cette refonte du site doit permettre la cohabitation entre les nouvelles pages et les anciennes et implique de travailler à la fois à la nouvelle version tout en continuant d'alimenter l'ancienne. Ce travail ne se fait pas à la légère mais est programmé et planifié dans le temps.

Vérifions les savoirs

et planifié dans le temps. Vérifions les savoirs Vérifions les savoir faire CONCLUSION Pour conclure, vous

Vérifions les savoir faire

le temps. Vérifions les savoirs Vérifions les savoir faire CONCLUSION Pour conclure, vous trouverez ci-dessous un

CONCLUSION

Pour conclure, vous trouverez ci-dessous un tableau récapitulatif (tableau 3) de ce qu'il

ne faut pas oublier

Tableau 3 - Récapitulatif

Créer Dynamiser Ajouter des fonctionnalités Choisir un nom de domaine le site le site Créer
Créer
Dynamiser
Ajouter des fonctionnalités
Choisir un nom de domaine
le site
le site
Créer une
Créer un
Réserver
page
livre d'or
Mettre
un nom
La page
d'accueil doit
Vos
un
de
visiteurs
domaine
être très
attractive
vont vous
compteur
donner leur
compteur
avis
de visite,
de
Structurer
Créer un
visiteurs,
le site
Flux RSS
etc
L'architecture
doit faciliter
la navigation
un nom de
domaine bien
choisi permet
au client de
retrouver le
site plus
facilement
un flux RSS
rend le
site
internet
plus vivant
Créer un
Acheter
forum
son nom
un lieu
Mobiliser
pour
de
les outils
trouver
domaine
Un grand
Diffuser
des
nombre
une
réponses ou
d'outils
tout
gratuits est
simplement
Newsletter
disponible sur
discuter
l
le web
L'hébergeur se
charge en
général aussi
des formalités
relatives au
nom de domaine
Utiliser
Mettre des
les
i mages
Scripts
Les images
un outil
améliorent le
pour
graphisme du
rendre le
site
a liste de
diffusion
permet
d'actualiser
votre site
internet
et de
générer du
trafic
site plus
attractif
Choisir un Utiliser un Référencer Promouvoir hébergeur logiciel Ftp le site le site Trois Deux
Choisir un
Utiliser un
Référencer
Promouvoir
hébergeur
logiciel Ftp
le site
le site
Trois
Deux
solutions
solutions
Utiliser
Communiquer
les
l'adresse
gratuits
Logiciel
payants
gratuit
URL
Logiciel
serveur
payant
personnel
annuaires
Utiliser
U tiliser
l'affiliation
les
moteurs
Utiliser
de
le
recherche
marketing
viral

Le webmaster devra en outre prendre en compte les évolutions qui risquent d'impacter le monde internet :

- les matériels permettant l'accès à internet

- l'infrastructure de télécommunications

- le couplage téléphonie/internet

- les langages et logiciels

BIBLIOGRAPHIE

- Aimetti J.P., (sous la direction de ), L'internet et la vente, Les Editions d'Organisation, 1997

- Alba J. et al., Achat interactif à domicile : quels avantages pour les consommateurs,

les distributeurs et les producteurs présents sur le marché du commerce électronique ?, Recherche et Applications en Marketing, N° 13, pp. 79-102, 1998

- Benavent Ch., Les NTIC, le marketing stratégique et le jeu concurrentiel, Revue Française

de Gestion, N°129, juin-juillet-août 2000, pp. 91-100.

- Bondois M. et Ricouart-Maillet M., La vente sur internet, article disponible sur les sites www.declic.net et www.brmavocats.com, 2000

- Cahen M., Comment intégrer les réseaux de distribution exclusive et Internet ?,

article disponible sur le site www.declic.net - Cazals,. Domis, Votre projet internet,

Micro Application, 2001

- Enlart-Michel S., Facteur-clés de succès des produits multimédia interactifs, éditions INA, 1997

- Goto K., Cotler E., Redesign de sites Web, conduite de projet, Eyrolles, 2002

- Isaac H., L'entreprise numérique, Revue Française de Gestion, N°129, juin-juillet-aôut

2000, pp.75-79

- Kalika M., Le management est mort, vive le e-management !, Revue Française de Gestion, N

°129, juin-juillet-août 2000, pp. 68-74.

- Lapassoude-Madrid C., Monnoyer-Longé M-Ch., Intégration d'un site web dans la

stratégie marketing, Décisions Marketing, N°19, Janvier-Avril 2000, pp.21-27.

- Le Guelvouit A., Comment concevoir un service web, de la théorie à la pratique, éditions ADBS , 1999

- Milon A., Cormerais F., Gestion et management de projet multimédia, L'Harmattan, 1999

- Siegel D., Secrets des sites Web qui réussissent, éditions S&SM, 1998

- Siegel T.M. et House P., Cyberrules. Stratégies pour exceller dans l'E- commerce, Maxima, 1999

Sites généralistes

SITOGRAPHIE

http://www.agoris.com (site des entreprises qui offre toute une gamme de services)

http://www.decideur.com (site de tous les responsables d'entreprise)

http://www.e-marketing.fr (portail des professionnels du marketing)

http://www.infosmd.com (site des éditions du marketing opérationnel)

http://www.abc-netmarketing.com (site spécialisé dans le webmarketing)

http://www.econumerique.pme.gouv.fr (18 modules d'initiation gratuits aux outils et usages numériques)

http://www.oscommerce-fr.info (tous les outils nécessaires à la création dune boutique en ligne sont disponibles)

Sites d'hébergement payant

Infomaniak (Hébergement professionnel en php, mysql, perl )

Ovh (Hebergements sur serveur Linux)

Alfonsi Web Hosting (Solutions hébergement et e-business)

Xelacom (Spécialisé dans le domaine de lhébergement de sites web professionnel dynamiques avec nom de domaine inclus)

Oxito (Hébergement discount de sites Internet à partir de 0.95 euros par mois)

Sites d'hébergement gratuit

90Megs.com (100 Mo avec publicité)

100WEBSPACE (100 Mo avec publicité)

123.fr (Hébergement de noms de domaines en partenariat, domaines et sous domaines hébergés gratuitement avec publicité)

AMKAN (Site dhébergement gratuit sans pub et sans aucune contre-partie)

ANGELFIRE (Un des plus anciens)

ANNUAIRE-HEBERGEMENT (Guide des offres dhébergements web, comparatifs hébergeurs, avis clients )

ARCHIVE-HOST (hébergeur de fichiers personnels gratuit sur Internet)

AXDIAL (Site en français pour trouver un hébergeur adapté à votre projet)

CHTIHOSTING (300 Mo)

DIBOO (hébergeur gratuit + nom de domaine) t

EUROWER (Hébergement gratuit associatif)

Sites de création de forum

Phorum (Forum libre et flexible)

PunBB ( Forum simple dutilisation et rapide dinstallation)

phpBB (Forum avec toutes les fonctionnalités possédant une communauté impressionnant.)

Sites de création de diaporamas

Coppermine (Diaporama communautaire très complet)

Gallery2 (Pour organiser et diffuser vos images, videos et sessions de webcam)

Sites de création de blogs

Systèmes de gestion de contenu (de langlais Content Management System ou CMS)

www.u-picardie.fr MANAGEMENT DE PROJET EN CONTEXTE INTERNATIONAL Professeur M. Alain Deppe Séquence 2 Document 1

MANAGEMENT DE PROJET EN CONTEXTE INTERNATIONAL

MANAGEMENT DE PROJET EN CONTEXTE INTERNATIONAL Professeur M. Alain Deppe Séquence 2 Document 1

Séquence 2

Document 1

EVOLUTION DES SECTEURS D'ACTIVITE DANS INTERNET (Gartner group)

MANAGEMENT DE PROJET EN CONTEXTE INTERNATIONAL www.u-picardie.fr Séquence 2 Professeur M. Alain Deppe Application 1
MANAGEMENT DE PROJET EN CONTEXTE INTERNATIONAL www.u-picardie.fr Séquence 2
MANAGEMENT DE PROJET EN
CONTEXTE INTERNATIONAL
www.u-picardie.fr
Séquence 2
Application 1 - Sans corrigé
Application 1 - Sans corrigé
2 Professeur M. Alain Deppe Application 1 - Sans corrigé Vous devrez, tout au long de

Vous devrez, tout au long de cette année, dans le cadre du module, utiliser un grand nombre d'outils logiciels et travailler au sein d'une équipe dans un cadre détemporalisé et déspatialisé.

1°/ Cherchez une plate-forme de téléchargement (telechargez.com par exemple), et rapatriez, sur votre disque dur, tous les logiciels dont vous pourrez avoir besoin au cours de cette année après les avoir classé par rubriques.

2°/ Vous devez apprendre à mobiliser les outils de travail collaboratif assisté par ordinateur proposés sur internet. Parmi ceux existe la plate-forme collaborative de Mayetic (actuellement disponible en freeware).

Si vous ne l'avez pas encore fait, vous devrez donc créer votre espace collaboratif à partir des indications fournies ci-dessous. Vous réfléchirez ensuite aux moyens de pouvoir capitaliser les avantages de cette solution collaborative pour travailler en groupware et en workflow.

METHODOLOGIE DE CREATION D'UN ESPACE COLLABORATIF

Pour créer votre espace de travail, rendez-vous sur le site Mayeticvillage à ladresse suivante

http://www.mayetic.fr/v5/mayetic/

Sur la page daccueil, double-cliquez dans la partie LES OFFRES Mayetic Free sur sinscrire

Vous parvenez sur la page ci-dessous. Vous parvenez sur le formulaire de création ci-dessous que

Vous parvenez sur la page ci-dessous.

Vous parvenez sur la page ci-dessous. Vous parvenez sur le formulaire de création ci-dessous que vous

Vous parvenez sur le formulaire de création ci-dessous que vous devez compléter

Mayetic va vous envoyer, sur la boite à lettre électronique que vous lui avez indiquée,

Mayetic va vous envoyer, sur la boite à lettre électronique que vous lui avez indiquée, un courrier avec un mot de passe. Sauvegardez ce courrier électronique.

En même temps apparaîtra dans votre navigateur une page dinvite sur lespace que vous venez de créer avec un lien direct daccès sur lequel vous double-cliquez.

Vous verrez alors apparaître une fenêtre d ‛ accès au site dans laquelle vous devrez

Vous verrez alors apparaître une fenêtre daccès au site dans laquelle vous devrez rentrez votre adresse électronique et le mot de passe envoyé par Mayetic

adresse électronique et le mot de passe envoyé par Mayetic Cliquez sur OK pour accéder à

Cliquez sur OK pour accéder à votre espace de travail

Bravo. Vous avez terminé la création de votre espace. La page suivante doit apparaître. Vous allez pouvoir maintenant travailler.

Vous changez la charte graphique et utilisez toutes les possibilités que vous offre la plate-forme

Vous changez la charte graphique et utilisez toutes les possibilités que vous offre la plate-forme Mayetic pour intégrer un logo personnalisé

Vous intégrez dans votre e-communauté vos équipiers (5 maximum pour la version free ware). Vous mettez votre site en accès libre (mode internet anonyme) pour les visiteurs qui accèderont à vote site

Vous structurez l'espace en fonction de vos objectifs et besoins (création dautres espaces reliés par des pages de liens, création de salles, de dossiers dans les salles, et de pages dans les dossiers)

www.u-picardie.fr MANAGEMENT DE PROJET EN CONTEXTE INTERNATIONAL Professeur M. Alain Deppe Séquence 2 Application 2

MANAGEMENT DE PROJET EN CONTEXTE INTERNATIONAL

MANAGEMENT DE PROJET EN CONTEXTE INTERNATIONAL Professeur M. Alain Deppe Séquence 2 Application 2 -

Séquence 2

Application 2 - Sans corrigé

Recherchez toutes les possibilités d'obtention d'un nom de domaine. Indiquez la solution la moins coûteuse. Adressez cette liste à alain.deppe@u-picardie.fr aux fins de mise à jour de la séquence

LE MONTAGE ELECTRONIQUE DU PROJET

1 - NVU est un logiciel

tableur

   

traitement de texte

collaboratif

   

editeur de texte

   

gestionnaire de bases de données

2

- SPIP est une solution logicielle open source

de travail collaboratif

   

de publication de contenus

peer to peer

   

de veille

   

bureautique

3

- Quelle est la tâche qui n'appartient pas à la phase de lancement ?

choix de l'hébergeur

   

intégration des contenus

   

mise en ligne

référencement du site

   

déclaration à la cnil

4

- Open Office est une suite bureautique

Payante

   

Gratuite

SSL

 
       

STT

 
       

SET

 

SEL

 
       

C-SET

 

6

- L'internet est considéré comme

un pull media

 
 

un push media

 

les deux

7

- Le nombre de pages moyen consulté par un internaute sur un site est de

2

pages

 
     

3

pages

 
     

6

pages

 

10

pages

 
       

50

pages

 

8

- le fichier '.htaccess' permet de préciser le login et le mot de passe correspondant

VRAI

 
       

FAUX

 

9

- Le site web doit être déclaré à la CNIL

VRAI

 

FAUX

 

10 - La signature électronique est considérée comme un moyen de preuve

VRAI

 

FAUX

 
       
     
www.u-picardie.fr MANAGEMENT DE PROJET EN CONTEXTE INTERNATIONAL Professeur M. Alain Deppe Séquence 2 Application 3

MANAGEMENT DE PROJET EN CONTEXTE INTERNATIONAL

MANAGEMENT DE PROJET EN CONTEXTE INTERNATIONAL Professeur M. Alain Deppe Séquence 2 Application 3 -

Séquence 2

Application 3 - Sans corrigé

Répondez aux deux questions suivantes

1°/ Lister les hébergeurs potentiels en précisant leurs caractéristiques. Adressez cette liste à alain.deppe@u-picardie.fr aux fins de mise à jour de la séquence

2°/ Définissez le référencement. Citez des métamoteurs qui permettent le référencement. Pourquoi et comment faire un référencement à la main ?