Vous êtes sur la page 1sur 26

COMMANDES DE PHOTOSHOP DÉCEMBRE 2013

BOÎTE À OUTILS

Il suffit de cliquer sur l’icône d’un outil pour l’activer.

de cliquer sur l’icône d’un outil pour l’activer. Certaines icônes possèdent dans leur coin inférieur

Certaines icônes possèdent dans leur coin inférieur droit un petit triangle. Quand vous cliquez sur celui-ci et que vous maintenez le bouton de la souris enfoncé, une palette d’outils supplémentaires apparaît.

OUTILS DE SÉLECTION

d’outils supplémentaires apparaît. OUTILS DE SÉLECTION Rectangle et elli pse de sélection : servant à

Rectangle et ellipse de sélection : servant à sélectionner des zones rectangulaires ou ovales.

à sélectionner des zones rectangulaires ou ovales. Déplacement : permets de faire glisser un élément dans

Déplacement : permets de faire glisser un élément dans une image.

: permets de faire glisser un élément dans une image. Lassos : servant à sélectionner des

Lassos : servant à sélectionner des zones de forme irrégulière.

servant à sélectionner des zones de forme irrégulière. Baguette magique : sers à sélectionner des pixels

Baguette magique : sers à sélectionner des pixels en fonction de leur couleur. Tolérance : règle la sensibilité de la baguette Lissé : (anti-aliased) cocher cette option pour lisser les bords de la sélection. Pixels contigus : (contiguous) cochez cette option pour limiter la sélection aux pixels contigus de couleur similaire. Utiliser tous les calques : (use all layers) par défaut, la baguette magique effectue la sélection uniquement dans le calque actif. Cochez cette case pour étendre la sélection à tous les calques de l’image.

COMMANDES DE PHOTOSHOP DÉCEMBRE 2013

Affiner la sélection

- maintenez enfoncée la touche Maj et cliquez sur les zones à ajouter.

- La baguette magique néglige des pixels contigus à la sélection en raison d’une subtile différence de couleur : cliquez sur Sélect – grow.

- Pour inclure dans la sélection des pixels de couleur similaire, mais non contiguë : cliquez sur Select – simular.

- La sélection est trop étendue : baissez la valeur de l’option tolérance en maintenant enfoncée la touche Alt, cliquez sur la zone à soustraire.

la touche Alt , cliquez sur la zone à soustraire. Sous-menu de sélection : 1 e

Sous-menu de sélection :

1 er : option par défaut, remplace toute sélection existante par une nouvelle sélection. 2ièm : permets d’ajouter une sélection nouvelle à la sélection existante. 3ièm : soustrais la nouvelle sélection de la sélection existante. 4ièm : seuls les pixels communs à la nouvelle et à l’ancienne sélection restent sélectionnés.

Ctrl D : désélectionner

Maj + Cltr + I : inverser la sélection

OUTILS DE CRÉATION

Maj + Cltr + I : inverser la sélection OUTILS DE CRÉATION Recadrage : permets d’éliminer

Recadrage : permets d’éliminer des zones périphériques d’une image.

d’éliminer des zones périphériques d’une image. Tranche : sers à découper une image en plusieurs zones,

Tranche : sers à découper une image en plusieurs zones, utilisées pour le Web.

une image en plusieurs zones, utilisées pour le Web. Outils de retouche : permettre de corriger

Outils de retouche : permettre de corriger et d’améliorer une image. Outil correcteur : ( healing brush tool) prélève les pixels d’une partie de l’image et s’en sert pour réparer une autre zone. Souvent utilisé pour la restauration et la réparation d’images. À utiliser avec la touche Alt lors de la sélection de la zone intacte.

COMMANDES DE PHOTOSHOP DÉCEMBRE 2013

Outil pièce (patch tool ) fonctionne comme le correcteur, mais il est plus adapté à la réparation de surfaces importantes. Sélectionner la portion intacte de l’image et faire glisser la sélection sur la zone à réparer. Remplacement de couleur : (color remplacement tool ) permet de faire la correction des yeux rouges

tool ) permet de faire la correction des yeux rouges Pinceaux : permettre d’appliquer de la

Pinceaux : permettre d’appliquer de la couleur et de réaliser divers effets lorsqu’ils sont employés conjointement à d’autres outils. Pour tracer une ligne droite, cliquez là où la ligne devra commencer, maintenez la touche Maj enfoncée et cliquez là où elle devra terminer. F5 : permets de faire apparaître la palette de forme de pinceaux.

de faire apparaître la palette de forme de pinceaux. Tampon de duplication : (clone stamp tool)

Tampon de duplication : (clone stamp tool) permet d’appliquer sur une zone d’une image des pixels prélevés ailleurs dans l’illustration. À utiliser avec la touche Alt enfoncée lors de la sélection de limage à reproduire. Cliquez et faites glisser le pointeur sur l’objet à effacer. La croix indique le pixel dupliqué. Tampon de motif : (pattern stamp tool) copie un patron prédéterminé. À utiliser de la même manière que le tampon de duplication.

utiliser de la même manière que le tampon de duplication. Formes d’historique : c’est un pinceau

Formes d’historique : c’est un pinceau qui applique comme une peinture non pas une couleur, mais une ancienne version de l’image en cours, stockée comme état historique.

de l’image en cours, stockée comme état historique. Gommes : servant à effacer des zones d’images.

Gommes : servant à effacer des zones d’images. Gomme magique : (magic eraser tool) efface tous les pixels de même couleur

eraser tool) efface tous les pixels de même couleur Sous-menu : Forme : (brush) la gomme

Sous-menu :

Forme : (brush) la gomme adopte la forme d’outil actuellement sélectionnée et tous les attributs de celle-ci. Crayon : (pencil) la gomme adopte la forme d’outil actuellement sélectionné et avec une dureté de 100%.

COMMANDES DE PHOTOSHOP DÉCEMBRE 2013

Carré : (block) la gomme adopte la forme d’un carré de 15 pixels de côté avec des contours nets.

carré de 15 pixels de côté avec des contours nets. Outils de remplissage : permettre d’appliquer

Outils de remplissage : permettre d’appliquer une couleur unie ou dégradée à une zone d’image.

une couleur unie ou dégradée à une zone d’image. Goutte d’eau et de netteté : permettre

Goutte d’eau et de netteté : permettre d’accentuer le flou ou la netteté d’une zone d’image, convenant en cela très bien à la correction de photos et à la création d’effets spéciaux. Doigt : (smudge tool) produit un effet identique à celui obtenu lorsque vous faites glisser un objet ou votre doigt dans de la peinture encore humide. Outil netteté : (sharpen tool) accentue la netteté de toutes les zones sur lesquelles passe le pointeur. Goutte d’eau : (blur tool ) produit l’effet inverse à l’outil netteté.

tool ) produit l’effet inverse à l’outil netteté. Outils densité : servent à éclaircir des zones

Outils densité : servent à éclaircir des zones d’images. Outil densité moins : (dodge tool ) sert à éclaircir certaines zones. Outil densité plus : ( burn tool ) sert à assombrir certaines zones. Éponge : (sponge tool) permet de changer la saturation (la qualité de l’image).

OUTILS VECTORIELS

la saturation (la qualité de l’image). OUTILS VECTORIELS Outils de sélection de tracés : servant à

Outils de sélection de tracés : servant à sélectionner, manipuler et modifier des tracés. Sélection de tracés : (path selection tool) permet de sélectionner un tracé, à des fins de déplacement, de copie et de suppression. Sélection directe : (direct selection tool) permet de sélectionner des points d’ancrage, en vue de reconfigurer le tracé.

COMMANDES DE PHOTOSHOP DÉCEMBRE 2013

COMMANDES DE PHOTOSHOP DÉCEMBRE 2013 Outils de texte : permets d’ajouter du texte. Plumes : permettre

Outils de texte : permets d’ajouter du texte.

2013 Outils de texte : permets d’ajouter du texte. Plumes : permettre de créer des tracés.

Plumes : permettre de créer des tracés. Outil plume : (pen tôle) pour des lignes droites. Outil plume libre : (freeform pen tool) pour des lignes à main levée. Ajout de points d’ancrage : (add anchor point) Suppression de point d’ancrage : (delete anchor point) Conversion de point : (convert point) déplace les points d’ancrage.

de point : (convert point) déplace les points d’ancrage. Outils de forme : servent à créer

Outils de forme : servent à créer des tracés et à dessiner des formes prédéfinies telles que : rectangle (rectangle), rectangle arrondi (rounded rectangle), ellipse (ellipse), polygone (polygon), trait (line) et des formes personnalisées (custom shape).

OUTILS DE NAVIGATION ET D’INFORMATION

(custom shape). OUTILS DE NAVIGATIO N ET D’INFORMATION Outils d’annotation : permettre d’associer des notes

Outils d’annotation : permettre d’associer des notes écrites ou audio à une image. Ces notes sont intégrées au fichier graphique, mais pas imprimé.

sont intégrées au fi chier graphique, mais pas imprimé. Outils pipette : sers à prélever des

Outils pipette : sers à prélever des couleurs et d’autres informations dans une image. Pipette : (eyedropper tool) prélève des couleurs Outil d’échantillonnage de couleur : (color sample tool) permet de créer 4 échantillons de couleur.

COMMANDES DE PHOTOSHOP DÉCEMBRE 2013

Outil de mesure : (measure tool) permet de prendre des mesures.

de mesure : (measure tool) permet de prendre des mesures. Main : permets de déplacer une

Main : permets de déplacer une image.

prendre des mesures. Main : permets de déplacer une image. Loupe : permet de changer le

Loupe : permet de changer le facteur de zoom et, donc, d’agrandir ou de réduire l’affichage.

AUTRES OUTILS

d’agrandir ou de réduire l’affichage. AUTRES OUTILS Case de sélection de couleur : permettre de choisir

Case de sélection de couleur : permettre de choisir une couleur de premier plan et d’arrière-plan.

- La grosse case du haut correspond à la couleur de premier plan

- La grosse case du bas correspond à la couleur de l’arrière-plan.

- La double flèche permet d’inverser les couleurs de premier et d’arrière- plan. Ou X au clavier

- Les deux petits carrés permettent de rétablir les couleurs de premier et d’arrière-plan. Ou D au clavier

couleurs de premier et d’arrière-plan. Ou D au clavier Mode masque : permets de réaliser une

Mode masque : permets de réaliser une sélection avec un pinceau et de lui appliquer des filtres. Il crée un masque de sélection temporaire, matérialisé par un cache rouge semi-opaque, que vous appliquez avec les outils de peinture et de dessin. Lorsque vous désactivez le mode masque, toutes les zones non protégées par le cache sont sélectionnées.

les zones non protégées par le cache sont sélectionnées. Boutons d’affichage : servant à changer le

Boutons d’affichage : servant à changer le mode d’affichage et à basculer en plein écran avec ou sans menu. Touche F au clavier

en plein écran avec ou sans menu. Touche F au clavier Passer à ImageReady : démarre

Passer à ImageReady : démarre Adobe ImageReady, programme d’animation et de création Web fourni avec Photoshop.

COMMANDES DE PHOTOSHOP DÉCEMBRE 2013

CRÉER UN NOUVEAU DOCUMENT

Fichier Nouveau

( File New )

UN NOUVEAU DOCUMENT Fichier → Nouveau ( File → New ) Nom : (name) Taper le

Nom : (name) Taper le nom du document Format prédéfini : (pressai) choisissez le format de document prédéfini à utiliser. Sinon entrez une hauteur et une largeur dans la section suivante et inscrivez format Photoshop par défaut (clibord). Largeur et hauteur : ( width et height ) si aucun format prédéfini ne vous convient, spécifiez les hauteurs et largeurs dans l’unité de votre choix, comme des points, des centimètres ou des pixels. Résolution : tapez une résolution adaptée à la finalité de l’image. 72 pixels par pouces (ppp) pour les exploitations à l’écran et 300 ppp pour les illustrations à imprimer. Mode : (color mode) sélectionnez RVB (RGB) pour les images couleurs et le mode Niveau de gris (grayscale) pour les images en noir et blanc. Choisir 8 bits. Remplir : (background contents ) indiquez le type d’arrière-plan à créer. Avancer : ( advanced) utiliser seulement avec des images qui serviront à créer des vidéos. Choisir 16 bits.

COMMANDES DE PHOTOSHOP DÉCEMBRE 2013

FORMATS DE FICHIERS COURANTS

Chaque ouverture ou enregistrement d’une image vous confronte à un format de fichier spécifique. Il est important d’enregistrer vos illustrations dans le format le mieux adapté. La liste suivante vous aidera à faire le bon choix.

TIFF ( Tagged Image File Format ) N’entraîne aucune perte de qualité, ce format est le plus couramment employé pour l’impression et l’enregistrement d’images aplanies, même s’il accepte les calques et les couches.

EPS ( Encapsulated Postscript ) Corresponds au langage conçu par Adobe pour l’impression, ce format s’impose quand vous sortez une image sur une imprimante Postcript.

PSD ( Photoshop Document) Vous aurez tout intérêt à utiliser le format de Photoshop pour tous vos travaux en cours, car il préserve à la fois les calques, les couches, les annotations et les profils de couleur.

PSB ( Photoshop Big) Ce format permet d’enregistrer une image constituée au maximum de 300 000 pixels, convient bien aux illustrations de plus de 2 Go.

GIF ( Graphical Interchange Format ) Crée par CompuServe pour l’enregistrement d’images destinées au Web, ce format limité à 256 couleurs accepte les pixels transparents et les animations. C’est celui qui convient le mieux aux illustrations constituées de grandes zones de couleurs unies ou de motifs répétitifs. Le format GIF fait partie des formats avec perte, car il compresse les images en illuminant des couleurs et en répétant des motifs simples.

JPEG OU JPG ( Joint Photographic Expert Group ) Format le plus utilisé pour les images en circulation sur le Web, JPEG altère légèrement la qualité des illustrations (souvent indécelable à l’œil) en réalisant une compression avec perte qui permet de réduire considérablement la taille du fichier.

PNG ( Portable network Graphics) Format sans perte conçu pour le Web accepte au maximum 16 millions de couleurs et 256 niveaux de transparence. Censé au départ constituer une véritable révolution, il n’a pas remporté le succès escompté, car il génère des fichiers plus gros que les JPG et les GIF et n’est pas reconnu par les anciens navigateurs.

COMMANDES DE PHOTOSHOP DÉCEMBRE 2013

CALQUES (LAYERS)

COMMANDES DE PHOTOSHOP DÉCEMBRE 2013 CALQUES (LAYERS) Accès au menu Transparence du calque et des effets
COMMANDES DE PHOTOSHOP DÉCEMBRE 2013 CALQUES (LAYERS) Accès au menu Transparence du calque et des effets
COMMANDES DE PHOTOSHOP DÉCEMBRE 2013 CALQUES (LAYERS) Accès au menu Transparence du calque et des effets

Accès au menu

Transparence du calque et des effets

Transparence du calque

Calque actif

(sélectionné)

Calque verrouillé

Supprimer le calque

Mode de fusion

Verrouillage

Verrouillage Vignette Indicateur de visibilité

Vignette

Verrouillage Vignette Indicateur de visibilité

Indicateur de

visibilité

Effets de calques

Créer un masque

de visibilité Effets de calques Créer un masque Nouveau groupe de calque Calque de réglage Nouveau
de visibilité Effets de calques Créer un masque Nouveau groupe de calque Calque de réglage Nouveau
de visibilité Effets de calques Créer un masque Nouveau groupe de calque Calque de réglage Nouveau
de visibilité Effets de calques Créer un masque Nouveau groupe de calque Calque de réglage Nouveau
de visibilité Effets de calques Créer un masque Nouveau groupe de calque Calque de réglage Nouveau

Nouveau groupe de calque

Calque de réglage

Nouveau calque

Créer et supprimer des calques

Il y a plusieurs méthodes, mais les plus rapides sont les 2 suivantes:

- Cliquer sur le bouton créé un nouveau calque au bas de la palette de calque

- Appuyer sur les touches Ctlr + Maj + N

Pour supprimer un calque, il suffit de le glisser-déposer sur le bouton supprimé le calque au bas de la palette de calques.

Renommer et copier des calques

Il est très important de renommer un calque pour nous faciliter la tâche. Double cliquez sur le nom du calque à renommer et tapez le nouveau nom souhaité et appuyez sur Entrée.

Pour faire une copie d’un calque il y a plusieurs méthodes, les 2 plus rapides sont les suivantes :

- Glisser-déposer le calque à copier sur le bouton créé un nouveau calque au bas de la palette de calques.

COMMANDES DE PHOTOSHOP DÉCEMBRE 2013

- Appuyer sur les touches Ctlr + J

Renommer le nouveau calque qui porte le nom de l’ancien suivi du mot copie.

Changer l’ordre des calques

Pour changer l’ordre d’un calque, faites-le simplement glisser à l’endroit souhaité. Changer la position d’un calque dans la pile modifie également l’ordre de son contenu dans l’image. Par exemple, si vous déplacez un calque tout en haut, son contenu se retrouve au premier plan dans l’illustration.

Convertir un calque d’arrière-plan en calque normal

Un calque d’arrière-plan est toujours barré. Pour pouvoir l’utiliser, vous avez 2 choix :

- Double-cliquez sur le calque et renommez-le.

- Si vous voulez conserver le calque original, faites une copie de l’arrière-plan.

Afficher et masquer des calques

Vous pouvez masquer temporairement le contenu de certains calques. Cela offre une grande souplesse de création, car cela permet d’afficher seulement ceux sur lesquels nous voulons travailler. La visibilité d’un calque se contrôle par le biais de l’icône d’œil.

Rendre un calque semi-transparent

Le contrôle Opacité de la palette de calques permet de masquer partiellement le contenu d’un calque en le rendant semi-transparent.

L’opacité est le concept exactement opposé de la transparence : une opacité de 100 % équivaut à une transparence de 0 %.

Lier et fusionner des calques

Pour lier des calques ensemble, il s’agit juste de faire apparaître le symbole de maillon devant chaque calque que l’on veut lier. Cela nous permet de faire des changements à un groupe de calques en même temps. En n’importe quel temps, vous pourrez rompre un lien entre les calques en cliquant sur l’icône du maillon devant le calque.

COMMANDES DE PHOTOSHOP DÉCEMBRE 2013

Quand vous êtes certain de vouloir manipuler toujours certains calques

simultanément, fusionnez-les : vous réduirez la taille du fichier et accélérerez le traitement de l’image.

- Menu déroulant Layer – Merge

Attention vous ne pourrez pas revenir en arrière. N’hésitez pas à conserver une version non aplatie de celle-ci à titre de sauvegarde.

Créer des groupes de calques

Les calques peuvent être classés. Il suffit de créer des groupes de calques, sortes de dossiers dans lesquels vous rangez des calques de même famille.

- Commencer un nouveau dossier en cliquant sur le bouton nouveau groupe au bas de la palette de calques.

- Glisser les calques de la même famille sur le nouveau dossier.

Créer un calque de texte

Il y a 3 principaux avantages à créer des calques de texte. Le texte reste parfaitement net et lisible, les caractères peuvent être redimensionnés sans que leur qualité visuelle en pâtisse et les attributs (police, couleur, styles, etc.) peuvent être modifiés à tout moment.

Créer un calque de texte :

- Sélectionner l’icône T de la boîte d’outil

- Cliquer dans l’image

- Depuis la barre d’options, sélectionnez l’apparence souhaitée

- Taper le texte et cliquer sur la touche Entrée

Retoucher et corriger des photos

Lors d’une prise de vue, les photos ne correspondent pas toujours à ce que nous recherchions. Elles peuvent être trop sombres, trop floues ou inclure des objets indésirables. Photoshop propose un large éventail d’outil pour corriger les problèmes.

Menu déroulant : Image – Ajustements –

Niveaux : (lever) ajuste les tonalités de l’image. Pour aider à corriger les images avec des tons trop clair, trop moyen ou trop foncé.

COMMANDES DE PHOTOSHOP DÉCEMBRE 2013

Niveau automatique : (auto lever) corrige automatiquement l’image. Très efficace sur certaines images, cette option ne fonctionne pas sur d’autres.

Contraste automatique : (auto contrast) corrige automatiquement l’image. Très efficace sur certaines images, cette option ne fonctionne pas sur d’autres.

Couleur automatique : (auto colo ) corrige automatiquement l’image. Très efficace sur certaines images, cette option ne fonctionne pas sur d’autres.

Courbes : (curve) ajuste les tonalités de l’image, en offrant néanmoins un contrôle beaucoup plus poussé que la commande Niveaux. Cette commande est sans doute l’outil le plus puissant et le plus précis pour régler les tonalités d’une image. C’est aussi un outil complexe dont la maîtrise nécessite un certain entraînement.

Balance des couleurs : (color balance) corrige les couleurs et permet d’éliminer une couleur dominante.

Luminosité / Contraste : (brightness / contrast) corrige globalement la luminosité et le contraste d’une image. Commande simple et rapide à utiliser, pèche toutefois par son manque de souplesse. Lorsque vous corrigez avec cette commande, tous les niveaux de gris sont affectés dans la même proportion.

Teinte / Saturation : (hue / saturation) corrige la teinte et la saturation des couleurs et permet d’éliminer une couleur dominante et de créer des effets chromatiques particuliers.

Désaturation : (desaturate) rend la photo noir et blanc.

Assortir les couleurs : (match color) assortit des couleurs entre les images multiples, entre les couches multiples, ou entre les sélections des couleurs multiples.

Couleur de remplacement : (replace color) vous laisse créer un masque pour choisir des couleurs spécifiques dans une image et puis pour remplacer ces couleurs. Vous pouvez placer la tonalité, la saturation, et la légèreté des secteurs choisis.

Sélection de couleur : (selective color) change les couleurs du dessin.

Mélangeur de canal : (channel mixer) le mélangeur vous laisse créer les images de haute qualité de tonalités de gris en choisissant la contribution de pourcentage de chaque canal de couleur.

COMMANDES DE PHOTOSHOP DÉCEMBRE 2013

Courbe de transfert de dégradé : (gradient map) remplace les couleurs d’une image par un dégradé.

Filtre photo : (photo filter) crée un effet de coloration photo semblable à ceux obtenus avec un véritable filtre pour objectif.

Ombre / point culminant : (Shadow/Highlight) sert à corriger des photos avec des images silhouettées dues au contre-jour fort ou à corriger les sujets qui ont été légèrement effacés parce qu'ils étaient trop près du flash d'appareil photo.

Inverser : (invert) inverse les couleurs, créant ainsi un négatif.

Égaliser : (equalize) redistribue les valeurs d'éclat des pixels dans une image de sorte qu'elles représentent plus également la gamme entière des niveaux d'éclat.

Seuil : (threshold) convertit les pixels colorés en noir et blanc en fonction d’un seuil que vous définissez.

Isohélie : (posterise) réduit le nombre de couleurs dans chaque couche.

Variable : (variations) vous laisse ajuster l'équilibre, le contraste, et la saturation de couleur d'une image en vous montrant des solutions de rechange.

Fonctions de transformation

Rotations et retournements

Toutes les options dédiées à la rotation et au retournement d’une image figurent dans le sous-menu ImageRotation de la zone de travail (rotate canvas)

180°, 90° CW dans le sens des aiguilles d’une montre, 90° CCW dans le sens inverse d’une aiguille d’une montre et Paramétrée (arbitraty), qui permet de définir l’angle et le sens de rotation.

Les commandes Symétrie horizontales (flip canvas horizontal) et Symétrie verticale (flip canvas vertical) permettent de retourner l’image par rapport à l’axe vertical ou horizontal.

COMMANDES DE PHOTOSHOP DÉCEMBRE 2013

Transformation libre (free transform)

Cette commande offre des possibilités beaucoup plus souples et poussées. Au clavier Ctrl + T Au menu Édition (edit) Transformation libre (free transform)

Édition (edit) → Transformation libre (free transform) Positionnement Redimensi onnent Rotation Inclinaison

Positionnement

Redimensionnent

Rotation

Inclinaison

Positionnement : égale à la commande « Trim ».

Redimensionnent : change la hauteur et la largeur de la sélection. Pour préserver les proportions, cliquez sur l’icône de chaîne.

Rotation : inscrivez l’angle de rotation.

Inclinaison : penche l’image.

Ces commandes sont aussi accessibles individuellement dans le menu déroulant : Edition (edit) Transformation (transform)

: Edition (edit) → Transformation (transform) Torsion : (skew) déforme l’objet. Redimensionnement

Torsion : (skew) déforme l’objet.

Redimensionnement

Rotation

Inclinaison

Torsion

Perspective

Rotation 180° Rotation 90° CW Rotation 90° CCW

Symétrie horizontale Symétrie verticale

Perspective : génère une impression de perspective.

Utiliser des motifs

Au lieu de remplir un objet ou une sélection par une couleur, vous pouvez appliquer un motif.

COMMANDES DE PHOTOSHOP DÉCEMBRE 2013

Appliquer un motif

Bibliothèque de motifs

DÉCEMBRE 2013 Appliquer un motif Bibliothèque de motifs - Edition (edit) → Remplir (fill) - Cliquez

- Edition (edit) Remplir (fill)

- Cliquez sur Motif personnalisé (custom pattern), puis sur le motif à appliquer.

- Cliquez sur OK.

Créer un motif

Vous pouvez aussi créer vos propres motifs.

- Créer un nouveau document.

- Créer ou importer votre motif

- Sélectionnez tout le document Ctrl + A

- Cliquez sur Édition (edit) Utiliser comme motif (define pattern )

- tapez un nom et cliquez sur OK

- Fermez le document sans l’enregistrer. Votre motif se retrouve dans la boîte de dialogue remplir.

COMMANDES DE PHOTOSHOP DÉCEMBRE 2013

Charger des motifs

COMMANDES DE PHOTOSHOP DÉCEMBRE 2013 Charger des motifs - Édition (edit) gestionnaire des paramètres prédéfinis

- Édition (edit) gestionnaire des paramètres prédéfinis (preset manager)

- Dans Type (preset type), sélectionnez Motifs (pattern).

- Choisissez la bibliothèque souhaitée.

- Cliquez sur le motif souhaité et sur donnée (done)

COMMANDES DE PHOTOSHOP DÉCEMBRE 2013

Modes de fusion des calques

Permettre de créer de l’interactivité et des effets artistiques très impressionnants.

- Placez votre curseur sur le calque

- Bouton droit de la souris

- Modes de fusion (blending options)

droit de la souris - Modes de fusion (blending options) Normal : les images sont fusionnées

Normal : les images sont fusionnées sans effet spécial.

Fondu : (dissolve) lorsque vous réduisez l’opacité du calque, les pixels conservent leur couleur ou adoptent celle du calque fusionné.

Obscurcie : (darken) les zones foncées restent visibles, tandis que les parties claires laissent apparaître le calque sous-jacent.

Produit : (multiply) les zones blanches deviennent transparentes, tandis que les parties sombres affectent la couleur de base.

Densité couleur + : (color burn) le contraste du calque de base est accentué par la coloration plus foncée des zones sombres.

Densité linéaire + : (linear burn) la luminosité est réduite, ce qui assombrit la couleur de base.

COMMANDES DE PHOTOSHOP DÉCEMBRE 2013

Éclaircir : (lighten) toutes les zones claires du calque reste visible, tandis que les parties sombres laissent apparaître le calque sous-jacent.

Superposition : (screen) les zones foncées du calque deviennent transparentes, tandis que les parties claires affectent la couleur de base.

Densité couleur - : (color dodge) le contraste du calque de base est réduit par l’éclaircissement des zones sombres.

Densité linéaire - : (linear dodge) la luminosité est accentuée.

Incrustation : (overlay) fusionne les couleurs.

Lumière tamisée : (soft light) moins de 50% de gris, les couleurs sont éclaircies; plus de 50%, les couleurs sont foncées.

Lumière crue : (hard light) les pixels dotés d’un gris 50% disparaissent, tandis que les noirs et blancs restent intacts.

Lumière vive : (vivid light) même principe que le mode crut, à ceci près que les couleurs sont éclaircies ou assombries en fonction du pourcentage de gris qu’elles renferment.

Lumière linéaire : (linear light) les pixels d’un gris 50% disparaissent, tandis que les noirs et blancs restent intacts.

Lumière ponctuelle : (pin light) les pixels sont éclaircis quand la couleur de fusion renferme plus de 50 de gris.

Mélange maximal : (hard mix) réduis l’ensemble des couleurs à huit

Différence : les couleurs des zones qui se chevauchent sont inversées, mais le noir ne subit aucune modification.

Exclusion : les couleurs des zones qui se chevauchent sont inversées, mais l’effet est moins prononcé qu’avec le mode différence.

Teinte : (hue) seules les couleurs de l’image sous-jacente sont affectées.

Saturation : seule la qualité de couleur dans l’image sous-jacente est affectée.

Couleur : (color) la teinte et la saturation des couleurs sont fusionnées.

Luminosité : (luminosity) les couleurs sont préservées, mais les niveaux de gris peuvent subir des modifications.

COMMANDES DE PHOTOSHOP DÉCEMBRE 2013

Filtres

Les filtres servent à modifier les images : leurs textures, leur forme ou leur couleur. En raison du nombre de filtres proposés par Photoshop, seuls les plus importants seront traités. Pour les autres, expérimentez.

Liste de sites d’exemples :

http://msdgmedia.free.fr/Multimedia/01SommairePhotoshop.htm

http://www.photoshop-school.org/tutoriaux/trucage-photomontage

http://www.dada-concept.com/formation/

http://www.ressourceweb.com/

http://www.adobe.com/cfusion/search/index.cfm?loc=fr_fr&term=filtre

Artistiques : (artistic) groupe de filtres créatifs qui

Artistiques : (artistic) groupe de filtres créatifs qui imitent l’effet de technique traditionnelle, comme l’aquarelle ou le pastel.

Atténuation : (blur) groupe de filtres créatifs et de productions qui appliquent des effets de flou aux pixels.

Bruit : (noise) groupe de filtres créatifs et de productions qui créent, accentuent ou atténuent les grains d’une photo.

Contour : (brush strokes) groupe de filtres créatifs qui imitent les coups de pinceau.

COMMANDES DE PHOTOSHOP DÉCEMBRE 2013

Déformation : (distort) groupe de filtres créatifs qui déforment les images.

Esquisse : (sketch) groupe de filtres qui appliquent des motifs ou des textures à l’image en s’appuyant sur la couleur de premier et d’arrière-plan.

Esthétiques : (stylise) groupe de filtres qui créent des effets spéciaux, certains en s’appuyant sur les contours des images.

Pixellisation : (pixelate) groupe de filtres créatifs qui appliquent un motif régulier sur l’image pour mettre en évidence les points qui la composent.

Rendu : (render) ajoutent de nouveaux objets ou des effets de relief à l’image.

Renforcement : (sharpen) filtres de production qui permettent d’accentuer la netteté des images. Le sous filtre Accentuation (unsharp mask) est le meilleur outil pour renforcer la netteté d’une image, mais ne peut pas remédier au flou dû à une erreur de mise au point ou au bougé de l;’appareil lors de la prise de vue.

Texture : filtres créatifs qui imitent des textures réelles.

Vidéo : filtres de production destinés à la vidéo.

Divers : (other) filtres créatifs et de production qui n’entrent pas dans le groupe de filtres vidéo.

COMMANDES DE PHOTOSHOP DÉCEMBRE 2013

Effets de calque

Les effets de calques donnent aux images du relief en quelques clics. Les effets de calque ne fonctionnent pas avec le calque d’arrière-plan et les images fusionnées. Vous pouvez mélanger plusieurs styles pour former d’autres effets.

mélanger plusieurs styles pour former d’autres effets. Ouvrir avec l’icône boîte d’outils des calques. et
mélanger plusieurs styles pour former d’autres effets. Ouvrir avec l’icône boîte d’outils des calques. et

Ouvrir avec l’icône

boîte d’outils des calques.

et biseautage et estompage (blending options) de la

Image originale

Ombre portée : (drop shadow) ajoute une ombre sous le calque.

portée : (drop shadow) ajoute une ombre sous le calque. Ombre interne : (inner shadow) ajoute
portée : (drop shadow) ajoute une ombre sous le calque. Ombre interne : (inner shadow) ajoute

Ombre interne : (inner shadow) ajoute une ombre qui donne l’impression que le calque est découpé dans l’arrière-plan.

: (inner shadow) ajoute une ombre qui donne l’impression que le calque est découpé dans l’arrière-plan.

COMMANDES DE PHOTOSHOP DÉCEMBRE 2013

Lueur externe : (outer glow) ajoute un halo lumineux autour du calque.

Lueur interne : (inner glow) ajoute une lueur à l’intérieur du calque.

Biseautage et estompage : (bevel and emboss) donne un relief 3D au calque.

Satin : donne un aspect satiné au calque.

Incrustation de dégradé : (gradient overlay) applique un dégradé de votre choix.

Incrustation de motif :

(pattern overlay) applique un motif ou une texture au calque.

Contour : (stroice) ajoute un contour coloré au calque.

Incrustation de couleur : (color overlay) applique une couleur de votre choix aux calques.

coloré au calque. Incrustation de couleur : (color overlay) applique une couleur de votre choix aux
coloré au calque. Incrustation de couleur : (color overlay) applique une couleur de votre choix aux
coloré au calque. Incrustation de couleur : (color overlay) applique une couleur de votre choix aux
coloré au calque. Incrustation de couleur : (color overlay) applique une couleur de votre choix aux
coloré au calque. Incrustation de couleur : (color overlay) applique une couleur de votre choix aux
coloré au calque. Incrustation de couleur : (color overlay) applique une couleur de votre choix aux
coloré au calque. Incrustation de couleur : (color overlay) applique une couleur de votre choix aux
coloré au calque. Incrustation de couleur : (color overlay) applique une couleur de votre choix aux

COMMANDES DE PHOTOSHOP DÉCEMBRE 2013

Remplacement du ciel

Obtenir un ciel bleu en photo s’avère souvent difficile, à moins d’installer un filtre polarisant sur l’appareil photo. Voici trois méthodes pour remplacer le ciel gris d’une photo par un ciel bleu.

Commencez par sélectionner le ciel.

Méthode 1 : ciel clair

1-

Définissez la couleur de premier plan selon les paramètres suivants :

- R = 80

- V = 120

- B = 234

2-

Choisissez-le blanc comme couleur d’arrière-plan.

3-

Cliquez sur dégradé.

4-

Dans la barre d’options, déroulez la liste des styles de dégradés choisir la première option premier plan – arrière-plan.

5-

Définissez l’option d’application (mode) du degré en choisissant l’icône dégradée linéaire (linear gradient).

6-

Dans la palette de calques, créez un nouveau calque.

7-

Cliquez dans l’image et faites glisser le pointeur du haut en bas.

8-

Résultat, ciel bleu sans nuages.

Méthode 2 : ciel nuageux

1-

Dans la palette, calque, créez un nouveau calque.

2-

Définissez le blanc comme couleur de premier plan et un bleu clair comme couleur d’arrière-plan.

3-

Cliquez dur Filtre (filter) Rendu (render) Nuages (cloud)

COMMANDES DE PHOTOSHOP DÉCEMBRE 2013

Méthode 3 : un résultat plus réaliste

Cette méthode combine les deux premières.

1-

Créez un ciel suivant la méthode 1.

2-

Créez un nouveau calque.

3-

Créez un ciel en suivant la méthode 2.

4-

Veillez placer le calque du ciel nuageux sur le dessus et sélectionnez-le.

5-

Sélectionnez le mode de fusion (blending option) Éclaircir (lighten).

6-

Pour atténuer les nuages, diminuez l’opacité du calque du dessus.

Configurer une impression

Après avoir passé beaucoup de temps à concevoir et à peaufiner une illustration, vous aurez besoin de l’imprimer. Le plus judicieux est de cliquer sur :

Fichier (file) Imprimer avec aperçu (print with preview)

l’im primer. Le plus judicieu x est de cliquer sur : Fichier (file) → Imprimer avec

COMMANDES DE PHOTOSHOP DÉCEMBRE 2013

Configurer la page

1- Dans la boîte de dialogue imprimer (print), cliquez sur le bouton Format d’impression (page setup)

cliquez sur le bouton Format d’impression (page setup) 2- Dans la liste Taille , sélectionnez le

2-

Dans la liste Taille, sélectionnez le format du papier à utiliser.

3-

Choisissez l’orientation de la feuille.

4-

Choisissez l’imprimante.

5-

Cliquez sur OK.

Ajuster la taille de sortie et la position de l’image

Dans la boîte de dialogue imprimer (print)

1-

Dans la rubrique Zone d’impression mise à l’échelle (scaled print size), cochez la case Afficher le cadre de sélection (show bounding box).

2-

Dans la zone d’aperçu, faites glisser une ou plusieurs poignées de redimensionnable, jusqu’à la taille qui vous convient. Pour un redimensionnable très précis, spécifiez un pourcentage dans la zone Échelle (scale).

COMMANDES DE PHOTOSHOP DÉCEMBRE 2013

3- Si vous ne voulez pas imprimer au centre de la feuille, décochez la case Centrer l’image (center image) et glissez déposez l’image à l’endroit voulu sur la feuille.

Si vous voulez imprimer à la plus grande taille possible sur le papier choisi, vous n’avez qu’à cocher la case Ajuster au support (scale to fit media) dans la rubrique Zone d’impression mise à l’échelle (scaled print size)

4- Une fois, prête, cliquez sur Imprimer (print).

Enrichir l’impression

Pour accéder aux paramètres avancés d’impression, cochez la case Afficher plus d’options (show more options) et sélectionnez Sortie (output) dans le menu déroulant.

Arrière-plan : (background) pour appliquer un fond coloré à toutes les zones de la page non couverte.

Frange : (border) pour ajouter une bordure au pourtour de l’image, entrez l’épaisseur de 0 à 3.5mm.

Marge : (bleed) les imprimantes de bureau sont incapables d’imprimer jusqu’au bord de la feuille. En utilisant la commande marge avec une marge de 3mm, vous réglerez généralement le problème. Attention, ne placez pas d’informations importantes dans la zone de 3mm autour de la feuille, car elles risquent de disparaître après le rognage de l’illustration.

Repères et traits de coupe (marks and crops) sont des repères pour l’imprimeur.

Description : permets d’ajouter des informations sur l’image.

Nom : (labels) ajoute le nom du fichier.