Vous êtes sur la page 1sur 91
Ensavoirplussurcetexte JORFn°0022du27janvier2016 texten°1

JORFn°0022du27janvier2016

texten°1

LOIn°2016­41du26janvier2016demodernisationdenotresystèmedesanté(1)

NOR:AFSX1418355L

ELI:https://www.legifrance.gouv.fr/eli/loi/2016/1/26/AFSX1418355L/jo/texte

Alias:https://www.legifrance.gouv.fr/eli/loi/2016/1/26/2016­41/jo/texte

L'AssembléenationaleetleSénatontdélibéré, L'Assembléenationaleaadop,

LePrésidentdelaRépubliquepromulguelaloidontlateneursuit:

TitreLIMINAIRERASSEMBLERLESACTEURSDELASANTÉAUTOURD'UNE

STRATÉGIEPARTAGÉE

Article1

I.­LechapitreIVdutitreIerdulivreIerdelapremièrepartieducodedelasantépubliqueestcomplétépardes

articlesL.1114­6etL.1114­7ainsirédigés:

«Art.L.1114­6.­IlpeutêtrecrééuneUnionnationaledesassociationsagrééesd'usagersdusystèmedesanté,

composéedesassociationsd'usagersdusystèmedesantéagrééesauplannationalquiapportentàl'unionleur adhésion.

«Cetteunionestconstituéesouslerégimedelaloidu1erjuillet1901relativeaucontratd'association.Sesstatuts

etsonrèglementsontsoumisàl'agrémentduministrechargédelasanté.

«L'Unionnationaledesassociationsagrééesd'usagersdusystèmedesantéesthabilitéeà:

«1°Donnersesavisauxpouvoirspublicssurlesquestionsrelativesaufonctionnementdusystèmedesantéetleur

proposerlesmesuresquiparaissentconformesauxintérêtsmatérielsetmorauxdesesmembres;

«2°Animerunréseaudesassociationsagrééesd'usagersauxniveauxnationaletrégional;

«3°Agirenjusticepourladéfensedesespropresintérêtsmorauxetmatérielscommedeceuxdesusagersdu

systèmedesanté;

«4°Représenterlesusagersauprèsdespouvoirspublics,notammentenvuedeladésignationdesdéléguésdans

lesconseils,assembléesetorganismesinstituésparlespouvoirspublics;

«5°Proposerauministrechargédelasantéunelistedesassociationsmentionnéesàl'articleL.1114­1.

«Chaqueassociationd'usagersdusystèmedesanté,danslalimitedesesstatuts,conserveledroitdereprésenter

auprèsdespouvoirspublicslesintérêtsdontellealacharge.

«Art.L.1114­7.­L'Unionnationaledesassociationsagrééesd'usagersdusystèmedesantéestadministréeparun

conseildontlesmembressontélusselonlesconditionsdéfiniesdanssesstatuts.

«Nepeuventêtremembresduconseild'administrationlespersonnesfrappéesparunemesured'interdictiondes

droitsciviques,civilsetdefamille.

«UndécretenConseild'Etatdéterminelesmodalitésdemiseenœuvredesmissionsetlefonctionnementdel'union

nationaledesassociationsagrééesd'usagersdusystèmedesanté,notammentsonorganisationsousformede

délégationsterritoriales.»

II.­LelivreIVdelapremièrepartieducodedelasantépubliqueestainsimodifié:

1°Alafindel'intituléduchapitreIerdutitreIer,lemot:«publique»estsupprimé;

2°L'articleL.1411­1estainsirédigé:

«Art.L.1411­1.­LaNationdéfinitsapolitiquedesantéafindegarantirledroitàlaprotectiondelasantédechacun.

«Lapolitiquedesantérelèvedelaresponsabilitédel'Etat.

«Elletendàassurerlapromotiondeconditionsdeviefavorablesàlasanté,l'améliorationdel'étatdesantédela

population,laréductiondesinégalitéssocialesetterritorialesetl'égalitéentrelesfemmesetleshommesetà

garantirlameilleuresécuritésanitairepossibleetl'accèseffectifdelapopulationàlapréventionetauxsoins.

«Lapolitiquedesantécomprend:

«1°Lasurveillanceetl'observationdel'étatdesantédelapopulationetl'identificationdesesprincipaux

déterminants,notammentceuxliésàl'éducationetauxconditionsdevieetdetravail.L'identificationdeces déterminantss'appuiesurleconceptd'exposome,entenducommel'intégrationsurlavieentièredel'ensembledes expositionsquipeuventinfluencerlasantéhumaine;

«2°Lapromotiondelasantédanstouslesmilieuxdevie,notammentdanslesétablissementsd'enseignementet

surlelieudetravail,etlaréductiondesrisquespourlasantéliésàl'alimentation,àdesfacteursenvironnementaux

etauxconditionsdeviesusceptiblesdel'altérer;

«3°Lapréventioncollectiveetindividuelle,toutaulongdelavie,desmaladiesetdeladouleur,destraumatismes

etdespertesd'autonomie,notammentparladéfinitiond'unparcourséducatifdesantédel'enfant,parl'éducation pourlasanté,parlaluttecontrelasédentaritéetparledéveloppementdelapratiquerégulièred'activitésphysiques etsportivesàtouslesâges;

«4°L'animationnationaledesactionsconduitesdanslecadredelaprotectionetdelapromotiondelasanté

maternelleetinfantilementionnéeàl'articleL.2111­1;

«5°L'organisationdesparcoursdesanté.Cesparcoursvisent,parlacoordinationdesacteurssanitaires,sociauxet

médico­sociaux,enlienaveclesusagersetlescollectivitésterritoriales,àgarantirlacontinuité,l'accessibilité,la qualité,lasécuritéetl'efficiencedelapriseenchargedelapopulation,entenantcomptedesspécificités géographiques,démographiquesetsaisonnièresdechaqueterritoire,afindeconcouriràl'équitéterritoriale;

«6°Lapriseenchargecollectiveetsolidairedesconséquencesfinancièresetsocialesdelamaladie,del'accidentet

duhandicapparlesystèmedeprotectionsociale;

«7°Lapréparationetlaréponseauxalertesetauxcrisessanitaires;

«8°Laproduction,l'utilisationetladiffusiondesconnaissancesutilesàsonélaborationetàsamiseenœuvre;

«9°Lapromotiondesactivitésdeformation,derechercheetd'innovationdansledomainedelasanté;

«10°L'adéquationentrelaformationinitialedesprofessionnelsdesantéetl'exerciceultérieurdeleurs

responsabilités;

«11°L'informationdelapopulationetsaparticipation,directeouparl'intermédiaired'associations,auxdébats

publicssurlesquestionsdesantéetsurlesrisquessanitairesetauxprocessusd'élaborationetdemiseenœuvre delapolitiquedesanté. «Lapolitiquedesantéestadaptéeauxbesoinsdespersonnesensituationdehandicapetdeleursaidants familiaux. «Toutprojetdeloiportantsurlapolitiquedesanté,àl'exclusiondesprojetsdeloidefinancementdelasécurité socialeetdeloidefinances,faitl'objetd'uneconcertationpréalableavecl'Unionnationaledescaissesd'assurance maladie,lesorganismesprofessionnelsreprésentantlesmutuellesetunionsdemutuellesrégiesparlecodedela mutualité,lesinstitutionsdeprévoyanceetunionsd'institutionsdeprévoyancerégiesparlecodedelasécurité

leremboursementetl'indemnisationdesfraisoccasionnésparunemaladie,unematernitéouunaccident,l'Union nationaledesprofessionnelsdesanté,lesreprésentantsdescollectivitésterritorialesetl'Unionnationaledes

associationsd'usagersdusystèmedesantéagrééesenapplicationdel'articleL.1114­1.»;

3°L'articleL.1411­1­1estainsirédigé:

«Art.L.1411­1­1.­Lapolitiquedesantéestconduitedanslecadred'unestratégienationaledesantédéfinieparle

Gouvernement,dansdesconditionsfixéespardécretenConseild'Etat.Lastratégienationaledesantédétermine,

demanièrepluriannuelle,desdomainesd'actionprioritairesetdesobjectifsd'améliorationdelasantéetdela

protectionsocialecontrelamaladie.Unvoletdelastratégienationaledesantédéterminelesprioritésdelapolitique

desantédel'enfant.

«Préalablementàsonadoptionouàsarévision,leGouvernementprocèdeàuneconsultationpubliquesurles

objectifsetlesprioritésduprojetdestratégienationaledesanté.

«Lamiseenœuvredelastratégienationaledesantéfaitl'objetd'unsuiviannueletd'uneévaluationpluriannuelle,

dontlesrésultatssontrenduspublics.

«UndécretenConseild'Etatdéfinitlesconditionsd'applicationduprésentarticle.»;

4°L'articleL.1411­1­2estainsirétabli:

«Art.L.1411­1­2.­Lesactionsdepromotiondelasantéreposentsurlaconcertationetlacoordinationdel'ensemble

despolitiquespubliquespourfavoriseràlafoisledéveloppementdescompétencesindividuellesetlacréation

d'environnementsphysiques,sociauxetéconomiquesfavorablesàlasanté.Desactionstendantàrendrelespublics

ciblesacteursdeleurpropresantésontfavorisées.Ellesvisent,dansunedémarchederesponsabilisation,à

permettrel'appropriationdesoutilsdepréventionetd'éducationàlasanté.»;

5°L'articleL.1411­2estainsirédigé:

«Art.L.1411­2.­Danslecadredeleurscompétencesetdanslerespectdesconventionslesliantàl'Etat,les

organismesgestionnairesdesrégimesd'assurancemaladieconcourentàlamiseenœuvredelapolitiquedesanté

etdesplansetprogrammesdesantéquienrésultent.

«Ilspoursuiventlesobjectifs,définisparl'Etatetdéclinésparlesagencesrégionalesdesanté,visantàgarantirla

continuité,lacoordinationetlaqualitédessoinsoffertsauxassurés,ainsiqu'unerépartitionterritorialehomogène

del'offredeservicesdepréventionetdesoins.»

6°Aprèslemot:«lors»,lafindeladeuxièmephrasedupremieralinéadel'articleL.1411­3estainsirédigée:«

del'élaborationdelastratégienationaledesanté.»;

7°L'articleL.1411­4estainsimodifié:

a)Le1°estainsirédigé:

«1°Decontribueràl'élaboration,ausuiviannueletàl'évaluationpluriannuelledelastratégienationaledesanté;

»

b)Aprèsle3°,ilestinséréun4°ainsirédigé:

«4°Decontribueràl'élaborationd'unepolitiquedesantédel'enfantglobaleetconcertée.»;

8°LechapitreIerdutitreIerestcomplétéparunarticleL.1411­9ainsirétabli:

«Art.L.1411­9.­Lesservicesdesantémentionnésàl'articleL.1411­8contribuent,chacundanslecadredes

missionsquiluisontimparties,àlapolitiquedesantédéfinieauxarticlesL.1411­1etL.1411­1­1.»;

9°Aupremieralinéadu1°del'articleL.1431­2,lesmots:«publiquedéfinieenapplicationdesarticlesL.1411­1­1

etL.1411­2»sontremplacésparlesmots:«définieenapplicationdesarticlesL.1411­1etL.1411­1­1».

III.­L'articleL.2111­1dumêmecodeestcomplétéparun5°ainsirédigé:

«5°Desactionsdepréventionetd'informationsurlesrisquespourlasantéliésàdesfacteursenvironnementaux,

surlabaseduconceptd'exposome.»

IV.­Lecodedelasécuritésocialeestainsimodifié:

1°LequatrièmealinéaduIdel'articleL.111­2­1estainsirédigé:

«Enpartenariataveclesorganisationsreprésentativesdesprofessionnelsdesantéetlesassociationsagrééesen

applicationdel'articleL.1114­1ducodedelasantépublique,lesorganismesgestionnairesdesrégimesd'assurance

maladieconcourent,danslesconditionsprévuesàl'articleL.1411­2dumêmecode,àlamiseenœuvredela

politiquenationaledesantédéfinieparl'Etat.»;

2°Aprèslemot:«des»,lafindutreizièmealinéadel'articleL.161­37estainsirédigée:«domainesd'action

3°Aupremieralinéadel'articleL.182­2,lesmots:«publiqueet»sontremplacésparlesmots:«etdesplanset

programmesdesantéquienrésultentainsique». Article2

LechapitreIerdutitreIerdulivreIVdelapremièrepartieducodedelasantépubliqueestcomplétéparunarticle

L.1411­10ainsirétabli:

«Art.L.1411­10.­Lastratégienationaledesantémentionnéeàl'articleL.1411­1­1fixedesobjectifspropresaux

outre­meràpartird'uneévaluationdesdonnéesépidémiologiquesetdesrisquessanitairesspécifiquesaux

collectivitésmentionnéesàl'article73delaConstitutionainsiqu'auxcollectivitésdeSaint­Barthélemy,deSaint­

Martin,deSaint­Pierre­et­MiquelonetdesîlesWallisetFutuna.

«Elleprendencompteledéveloppementdelacoopérationrégionaleenoutre­merdansledomainedelasanté.

«L'EtatpeutproposeràlaPolynésiefrançaiseetàlaNouvelle­Calédoniedes'associerparconvention,dansle

respectdeleurscompétences,àlamiseenœuvredesplansetdesprogrammesquirésultentdelamiseenœuvre

delastratégienationaledesanté.»

TitreIer:RENFORCERLAPRÉVENTIONETLAPROMOTIONDELASANTÉ

ChapitreIer:Soutenirlesjeunespourl'égalitédeschancesensanté

Article3

I.­Lecodedel'éducationestainsimodifié:

1°LeIIdel'articleL.121­4­1estainsimodifié:

a)Le2°estcomplétéparlesmots:«etàl'égarddesservicesdesanté»;

b)Le3°estcomplétéparlesmots:«,etlapromotiondesliensentreservicesdesantéscolaire,servicesde

préventionterritorialisée,servicesdesantéambulatoireetserviceshospitaliers»;

c)Aprèslemême3°,ilestinséréun3°bisainsirédigé:

«3°bisLacoordinationdesactionsconduitesdanslecadredelaprotectionetdelapromotiondelasanté

maternelleetinfantileaveclesmissionsconduitesdanslesécolesélémentairesetmaternelles;»

d)Ilestajoutéunalinéaainsirédigé:

«Elleestconduite,danstouslesétablissementsd'enseignement,ycomprislesinstitutsmédico­éducatifs,

delasantépublique,parlesautoritésacadémiquesenlienaveclesagencesrégionalesdesanté,lescollectivités territorialesetlesorganismesd'assurancemaladieconcernés.Elleveilleégalementàsensibiliser l'environnementfamilialdesélèvesafind'assureruneappropriationlargedesproblématiquesdesantépublique. »;

2°Aprèslatroisièmephrasedupremieralinéadel'articleL.541­1,estinséréeunephraseainsirédigée:

«Lesélèvesbénéficientégalementd'actionsdepromotiondelasantéconstituantunparcourséducatifdesanté

conduitdanslesconditionsprévuesàl'avant­dernieralinéaduIIdel'articleL.121­4­1.»

II.­Aprèslatroisièmephrasedudeuxièmealinéadel'articleL.2325­1ducodedelasantépublique,estinsérée

unephraseainsirédigée:

«Lesélèvesbénéficientégalementd'actionsdepromotiondelasantéconstituantunparcourséducatifdesanté

Article4

LeIIdel'articleL.121­4­1ducodedel'éducationestcomplétéparunalinéaainsirédigé:

«Desacteursdeproximiténonprofessionnelsdesantéconcourentégalementàlapromotiondelasantéà

l'école.Desactionstendantàrendrelespublicsciblesacteursdeleurpropresantésontfavorisées.Ellesvisent,

dansunedémarchederesponsabilisation,àpermettrel'appropriationdesoutilsdepréventionetd'éducationàla

santé.»

Article5

L'articleL.831­1ducodedel'éducationestcomplétéparunalinéaainsirédigé:

l'établissementauquelilssontrattacs.»

Article6

Aprèsletroisièmealinéadel'articleL.5314­2ducodedutravail,ilestinséréunalinéaainsirédigé:

«Acetitre,lesmissionslocalessontreconnuescommeparticipantaurepéragedessituationsquinécessitentun

accèsauxdroitssociaux,àlapréventionetauxsoins,etcommemettantainsienœuvrelesactionsetorientant

lesjeunesversdesservicescompétentsquipermettentlapriseenchargedujeuneconcernéparlesystèmede

santédedroitcommunetlapriseencompteparlejeunelui­mêmedesoncapitalsanté.»

Article7

I.­Lasection1duchapitreIerdutitreIerdulivreIerdelapremièrepartieducodedelasantépubliqueestainsi

modifiée:

1°Lepremieralinéadel'articleL.1111­5estainsimodifié:

a)Alapremièrephrase,laréférence:«371­2»estremplacéeparlaréférence:«371­1»;

b)Auxtroispremièresphrases,aprèslemot:«médecin»,sontinséréslesmots:«oulasage­femme»; c)Auxpremièreettroisièmephrases,lesmots:«letraitement»sontremplacésparlesmots:«l'actionde prévention,ledépistage,lediagnostic,letraitement»;

2°AprèslemêmearticleL.1111­5,ilestinséréunarticleL.1111­5­1ainsirédigé:

«Art.L.1111­5­1.­Pardérogationàl'article371­1ducodecivil,l'infirmierpeutsedispenserd'obtenirle

consentementduoudestitulairesdel'autoritéparentalesurlesdécisionsàprendrelorsquel'actionde

prévention,ledépistageouletraitements'imposepoursauvegarderlasantésexuelleetreproductived'une

personnemineure,danslecasoùcettedernières'opposeexpressémentàlaconsultationduoudestitulairesde

l'autoritéparentaleafindegarderlesecretsursonétatdesanté.Toutefois,l'infirmierdoit,dansunpremier

temps,s'efforcerd'obtenirleconsentementdumineuràcetteconsultation.Danslecasoùlemineurmaintient

sonopposition,l'infirmierpeutmettreenœuvrel'actiondeprévention,ledépistageouletraitement.Dansce

cas,lemineursefaitaccompagnerd'unepersonnemajeuredesonchoix.»;

3°Aladeuxièmephraseducinquièmealinéadel'articleL.1111­2,lesmots:«desdispositionsdel'articleL.

1111­5»sontremplacésparlesréférences:«desarticlesL.1111­5etL.1111­5­1»;

4°Alapremièrephraseducinquièmealinéadel'articleL.1111­7,laréférence:«àl'articleL.1111­5»est

remplacéeparlesréférences:«auxarticlesL.1111­5etL.1111­5­1».

II.­Au2°del'article49delaloin°2009­1436du24novembre2009pénitentiaire,laréférence:«àl'articleL.

1111­5»estremplacéeparlesréférences:«auxarticlesL.1111­5etL.1111­5­1».

Article8

Ledeuxièmealinéadel'articleL.114­3ducodeduservicenationalestcomplétéparunephraseainsirédigée:

«Parailleurs,uneinformationestdispenséesurlapréventiondesconduitesàrisquepourlasanté,notamment

cellessusceptiblesdecauserdesaddictionsetdestroublesdel'audition.»

Article9

L'articleL.321­3ducodedelasécuritésocialeestcomplétéparunalinéaainsirédigé:

militaireadaptémentionnésàl'articleL.4132­12ducodedeladéfenseetlestitulairesd'uncontratde

professionnalisationmentionnésau1°del'articleL.6325­1ducodedutravailsontinformés,dansdesconditions

définiesparvoieréglementaire,delapossibilitéd'effectuerl'examenprévuaupremieralinéa.»

Article10

I.­Al'intitulédeladeuxièmepartieducodedelasantépublique,aprèslapremièreoccurrencedumot:«santé »,sontinséréslesmots:«sexuelleet».

II.­LedernieralinéaduIdel'articleL.5134­1ducodedelasantépubliqueestainsimodifié:

1°Aladeuxièmephrase,lesmots:«siunmédecin,unesage­femmeouuncentredeplanificationou

d'éducationfamilialen'estpasimmédiatementaccessible,»,lesmots:«àtitreexceptionnelet»etlesmots:« etdedétressecaractérisés»sontsupprimés;

2°Ladernièrephraseestcomplétéeparlesmots:«,notammentenorientantl'élèveversuncentrede

planificationoud'éducationfamiliale».

III.­Auadu2°del'articleL.5521­7dumêmecode,lesmots:«ouuncentredeplanificationoud'éducation

familialen'estpasimmédiatementaccessible»sontremplacésparlesmots:«,notammentenorientantl'élève

versuncentredeplanificationoud'éducationfamiliale».

Article11

Audébutdel'articleL.5134­1ducodedelasantépublique,ilestajoutéunIAainsirédigé:

«IA.­EnapplicationdesarticlesL.1111­2etL.1111­4,toutepersonnealedroitd'êtreinforméesurl'ensemble

desméthodescontraceptivesetd'enchoisirunelibrement.

«Cetteinformationincombeàtoutprofessionneldesantédanslecadredesescompétencesetdanslerespect

desrèglesprofessionnellesquiluisontapplicables.Seulesl'urgenceoul'impossibilitéd'informerpeuventl'en

dispenser.»

Article12

I.­LelivreIIducodepénalestainsimodifié:

1°Al'article225­16­1,aprèslemot:«dégradants»,sontinséréslesmots:«ouàconsommerdel'alcoolde

manièreexcessive,»;

2°L'article227­19estainsimodifié:

a)Lepremieralinéaestremplacépardeuxalinéasainsirédigés:

«Lefaitdeprovoquerdirectementunmineuràlaconsommationexcessived'alcoolestpunid'unan

d'emprisonnementetde15000€d'amende.

«Lefaitdeprovoquerdirectementunmineuràlaconsommationhabituelled'alcoolestpunidedeuxans

d'emprisonnementetde45000€d'amende.»;

b)Aprèslasecondeoccurrencedumot:«locaux»,lafindusecondalinéaestainsirédigée:«lefaitdese

rendrecoupabledel'unedesinfractionsdéfiniesauprésentarticleporteaudoublelemaximumdespeines

encourues.»

II.­LelivreIIIdelatroisièmepartieducodedelasantépubliqueestainsimodifié:

1°L'articleL.3311­3estcomplétéparunalinéaainsirédigé:

«Cescampagnesdoiventaussiportersurlapréventiondel'alcoolismedesjeunesafindeluttercontreleur consommationexcessived'alcool.»;

a)Aladernièrephrase,lesmots:«peutexiger»sontremplacésparlemot:«exige»;

b)Ilestajoutéunalinéaainsirédigé:

«L'offre,àtitregratuitouonéreux,àunmineurdetoutobjetincitantdirectementàlaconsommationexcessive

d'alcoolestégalementinterdite.UndécretenConseild'Etatfixelestypesetlescaractéristiquesdecesobjets.»

;

3°L'articleL.3353­3estainsimodifié:

a)Aprèslemot:«publics,»,lafindelasecondephrasedupremieralinéaestainsirédigée:«oul'offre,àtitre gratuitouonéreux,àunmineurdetoutobjetincitantdirectementàlaconsommationexcessived'alcooldansles

conditionsfixéesàl'articleL.3342­1sontpuniesdelamêmepeine.»;

b)Aprèslemot:«chapitre»,lafindudeuxièmealinéaestainsirédigée:«porteaudoublelemaximumdes peinesencourues.»;

4°L'articleL.3353­4estainsirédigé:

«Art.L.3353­4.­Lefaitdeprovoquerdirectementunmineuràlaconsommationexcessived'alcooletlefaitde

Article13

Aprèsl'articleL.3323­3ducodedelasantépublique,ilestinséréunarticleL.3323­3­1ainsirédigé:

«Art.L.3323­3­1.­Nesontpasconsidéréscommeunepublicitéouunepropagande,ausensduprésentchapitre,

lescontenus,images,représentations,descriptions,commentairesouréférencesrelatifsàunerégionde production,àunetoponymie,àuneréférenceouàuneindicationgéographique,àunterroir,àunitinéraire,à unezonedeproduction,ausavoir­faire,àl'histoireouaupatrimoineculturel,gastronomiqueoupaysagerliésà uneboissonalcooliquedisposantd'uneidentificationdelaqualitéoudel'origine,ouprotégéeautitredel'article L.665­6ducoderuraletdelapêchemaritime.» Article14

I.­Al'avant­dernieralinéadel'articleL.2133­1ducodedelasantépublique,aprèslemot:«conditions»,sont

inséréslesmots:«derévisionrégulièredel'informationàcaractèresanitaireet». II.­LechapitreIIdutitreuniquedulivreIIbisdelatroisièmepartieducodedelasantépubliqueestcomplété

parunarticleL.3232­8ainsirédigé:

«Art.L.3232­8.­Afindefaciliterlechoixduconsommateurauregarddel'apportenénergieetennutrimentsà

sonrégimealimentaire,sanspréjudicedesarticles9,16et30durèglement(UE)n°1169/2011duParlement

européenetduConseildu25octobre2011concernantl'informationdesconsommateurssurlesdenrées

alimentaires,modifiantlesrèglements(CE)n°1924/2006et(CE)n°1925/2006duParlementeuropéenetdu

Conseiletabrogeantladirective87/250/CEEdelaCommission,ladirective90/496/CEEduConseil,ladirective

1999/10/CEdelaCommission,ladirective2000/13/CEduParlementeuropéenetduConseil,lesdirectives

2002/67/CEet2008/5/CEdelaCommissionetlerèglement(CE)n°608/2004delaCommission,ladéclaration

nutritionnelleobligatoireprévueparlemêmerèglementpeutêtreaccompagnéed'uneprésentationoud'une

expressioncomplémentaireaumoyendegraphiquesoudesymboles,danslesconditionsprévuesàl'article35

duditrèglement.

«Lesmodalitésselonlesquelleslesrecommandationsdel'autoritéadministrativeprévuesau2dumêmearticle

35sontétabliesetfontl'objetd'uneévaluationsontdéfinies,aprèsavisdel'Agencenationaledesécurité

sanitairedel'alimentation,del'environnementetdutravail,pardécretenConseild'Etat.»

III.­LechapitreIIdutitreIerdulivreIerducodedelaconsommationestcomplétéparunarticleL.112­13ainsi

rédigé:

«Art.L.112­13.­Lesconditionsdanslesquellesladéclarationnutritionnelleobligatoireprévueparlerèglement

(UE)n°1169/2011duParlementeuropéenetduConseil,du25octobre2011,concernantl'informationdes

consommateurssurlesdenréesalimentaires,modifiantlesrèglements(CE)n°1924/2006et(CE)n°1925/2006

duParlementeuropéenetduConseiletabrogeantladirective87/250/CEEdelaCommission,ladirective

90/496/CEEduConseil,ladirective1999/10/CEdelaCommission,ladirective2000/13/CEduParlement

européenetduConseil,lesdirectives2002/67/CEet2008/5/CEdelaCommissionetlerèglement(CE)n°

608/2004delaCommissionpeutêtreaccompagnéed'uneprésentationoud'uneexpressioncomplémentairesont

fixéesàl'articleL.3232­8ducodedelasantépublique.»

Article15

LeGouvernementremetauParlement,dansundélaidesixmoisàcompterdelapromulgationdelaprésente

loi,unrapportsurl'améliorationdel'informationnutritionnelledanslarestaurationcollective.Cettemesure

s'intègredansunprojetdesantépubliquequiarticulelaqualitéd'accueildanslesrestaurationscollectivesavec

unprojetd'éducationàlasantépermettantauxusagersdelarestaurationcollective,enpremierlieulesélèves

desétablissementscolairesfréquentantlacantine,defairedeschoixnutritionnelsadaptésàleursantéetàleur

activitéphysique.

Article16

I.­LechapitreIIdutitreuniquedulivreIIbisdelatroisièmepartieducodedelasantépubliqueestcomplété

parunarticleL.3232­9ainsirédigé:

«Art.L.3232­9.­Lamiseàdisposition,enaccèslibre,sousformed'offreàvolontégratuiteoupourunprix

forfaitaire,deboissonsavecajoutdesucresoud'édulcorantsdesynthèseestinterditedanstousleslieuxde

restaurationouvertsaupublic,lesétablissementsscolairesetlesétablissementsdestinésàl'accueil,àla

formationetàl'hébergementdesmineurs.

«Unarrêtédesministreschargésdelasanté,del'agricultureetdelaconsommationfixelalistedescatégories

deboissonsmentionnéesaupremieralinéa.»

II.­Leprésentarticleentreenvigueurdouzemoisaprèslapromulgationdelaprésenteloi.

Article17

L'articleL.2133­1ducodedelasantépubliqueestainsimodifié:

1°Aladeuxièmephrasedupremieralinéa,aprèslemot:«publicitaires»,sontinséréslesmots:«sur

internet,»;

2°Alasecondephrasedutroisièmealinéaetàladernièrephraseduquatrièmealinéa,letaux:«1,5%»est

remplacéparletaux:«5%».

Article18

Avantl'articleL.3231­1ducodedelasantépublique,ilestinséréunarticleL.3231­1Aainsirédigé:

«Art.L.3231­1A.­Lapolitiquedesantécontribueàlapréventionetaudiagnosticprécocedestroublesdu

comportementalimentaire.»

Article19

LechapitreIIIdutitreIIIdulivreIerdeladeuxièmepartieducodedelasantépubliqueestcomplétéparun

articleL.2133­2ainsirédigé:

travail,dontl'apparencecorporelleaétémodifiéeparunlogicieldetraitementd'imageafind'affinerou d'épaissirlasilhouettedumannequindoiventêtreaccompagnéesdelamention:“Photographieretouce. «Lesmodalitésd'applicationetdecontrôlepermettantlamiseenœuvredupremieralinéaduprésentarticle sontdéterminéespardécretenConseild'Etat,prisaprèsconsultationdel'autoritéderégulationprofessionnelle delapublicitéetdel'Institutnationaldepréventionetd'éducationpourlasanté. «Leprésentarticleentreenvigueuràladatedepublicationdudécretmentionnéaudeuxièmealinéa,etauplus

tardle1erjanvier2017.

«Lenon­respectduprésentarticleestpunide37500€d'amende,lemontantdecetteamendepouvantêtre

portéà30%desdépensesconsacréesàlapublicité.»

Article20

LechapitreIIIdutitreIIdulivreIerdelaseptièmepartieducodedutravailestainsimodifié:

1°Lasous­section2delasection1estcomplétéeparunarticleL.7123­2­1ainsirédigé:

«Art.L.7123­2­1.­L'exercicedel'activitédemannequinestconditionnéàladélivranced'uncertificatmédical.Ce

certificatattestequel'évaluationglobaledel'étatdesantédumannequin,évaluénotammentauregarddeson

indicedemassecorporelle,estcompatibleavecl'exercicedesonmétier.

«Unarrêtédesministreschargésdelasantéetdutravail,prisaprèsavisdelaHauteAutoritédesanté,définit

lesmodalitésd'applicationdupremieralinéa.»;

2°L'articleL.7123­27estainsirétabli:

«Art.L.7123­27.­Lefait,pourtoutepersonneexploitantuneagencedemannequinsous'assurant,moyennant

rémunération,leconcoursd'unmannequin,denepasrespecterl'obligationprévueàl'articleL.7123­2­1estpuni

desixmoisd'emprisonnementetde75000€d'amende.»

Article21

I.­Leprésentarticleestapplicableauxappareilsémettantdesrayonnementsultravioletsdestinésàexercerune

actionsurlapeauàdesfinsesthétiques,dénommés«appareilsdebronzage».

II.­Sontinterdites:

1°Lamised'unappareildebronzageàladispositiond'unepersonneâgéedemoinsdedix­huitans.Lapersonne

mettantunappareildebronzageàladispositiondupublicexigequel'intéresséétablisselapreuvedesa majoritéparlaproductiond'unepièced'identité;

2°Toutepratiquecommercialevisantàpromouvoirouàproposeruneoffredeprestationdeservicesincluant

l'utilisation,àvolontéougratuite,d'unappareildebronzage;

3°Toutepratiquecommercialevisantàpromouvoirouàproposerdestarifspréférentielsoudesoffres

promotionnellesdeprestationdeservicesincluantl'utilisationd'unappareildebronzage;

4°Toutepratiquecommercialevisantàfairecroirequel'expositionauxrayonnementsultravioletsémisparun

appareildebronzageauneffetbénéfiquepourlasanté;

5°Laventeoulacession,ycomprisàtitregratuit,d'unappareildebronzagepourunusageautreque

professionnel.LedécretenConseild'EtatmentionnéauIVduprésentarticledéterminelesmodalités d'applicationdecetteinterdiction. III.­Toutepratiquecommercialevisantàpromouvoirouàproposerlavented'unappareildebronzageouune offredeprestationdeservicesincluantl'utilisationd'unappareildebronzageestaccompagnéed'uneinformation clairesurlesrisquespourlasantéliésaubronzageartificiel.Cetteinformationestdélivréeoralementetau moyend'unsupportécrit,selondesmodalitésdéfiniespardécretenConseild'Etat.

IV.­UndécretenConseild'Etat,prisenapplicationdesarticlesL.221­1etL.221­3ducodedela

consommation,fixenotamment:

1°Lescatégoriesd'appareilsdebronzagequipeuventêtreutilisésàdesfinsesthétiquesetleursspécifications

techniques;

2°Lesconditionsdemiseàladispositiondupublicd'unappareildebronzage,notammentlerégime

d'autorisationoudedéclarationdesappareilsoudesétablissementsquilesmettentàdisposition;

3°Lecontenuetlesmodalitésd'informationetd'attestationdedélivrancedecetteinformation,ainsique

l'avertissementdel'utilisateur,surlesrisquespourlasantéliésàl'utilisationd'unappareildebronzage;

4°Lesmodalitésdecontrôledel'appareiletdel'établissementdanslequelilestmisàladispositiondupublic.

V.­Toutprofessionnelquimetunappareildebronzageàladispositiondupublicouparticipeàcettemiseà dispositionattesteaupréalabled'uneformation,selondesmodalitésfixéesparundécretenConseild'Etat.

VI.­A.­Lenon­respectdel'interdictionprévueau1°duIIestpunid'uneamendede7500€.

Lefaitdeserendrecoupabledel'infractionprévueaumême1°enayantétécondamnédepuismoinsdecinq

anspourunetelleinfractionestpunid'unand'emprisonnementetde15000€d'amende.

Lespersonnesmoralescoupablesdel'infractionprévueaudit1°encourentlespeinescomplémentairesprévues

B.­Lenon­respectdesinterdictionsprévuesaux,3°,4°et5°duIIduprésentarticleestpunide100000€

d'amende.

Lemaximumdel'amendepeutêtreportéà50%dumontantdesdépensesconsacréesàl'opérationillégale.

Encasderécidive,letribunalpeutinterdirependantuneduréedeunàcinqanslaventedesproduitsquiontfait l'objetdel'opérationillégale. Letribunalpeut,comptetenudescirconstances,déciderquelespersonnesmoralessontentotalitéouenpartie solidairementresponsablesdupaiementdesamendesetdesfraisdejusticemisàlachargedeleursdirigeants oudeleurspréposés.

VII.­Lesagentsmentionnésau1°duIdel'articleL.215­1ducodedelaconsommationontqualitépour

rechercheretconstaterlesinfractionsauxIIàVduprésentarticleainsiqu'auxmesuresprisespourleur

application.

Aceteffet,ilsdisposentdespouvoirsprévusaulivreIIducodedelaconsommation.

ChapitreII:Luttercontreletabagisme

Article22

I.­LechapitreIerdutitreIerdulivreVdelatroisièmepartieducodedelasantépubliqueestainsimodifié:

1°Ledernieralinéadel'articleL.3511­2estsupprimé;

2°Aprèsl'articleL.3511­2­2,ilestinséréunarticleL.3511­2­3ainsirédigé:

«Art.L.3511­2­3.­Sontinterditeslavente,ladistributionoul'offreàtitregratuitdecigarettesetdetabacà

rouler:

«1°Aromatisésayantuneodeurouungoûtclairementidentifiableavantoupendantlaconsommation,autre

queceuxdutabac;

«2°Dontlesfiltres,lepapier,lescapsules,leconditionnementoutoutautrecomposantcontiennentdutabac,de

lanicotineoudesarômes;

«3°Contenanttoutdispositiftechniquepermettantdemodifierl'odeuroulegoûtdesproduitsdutabacouleur

intensitédecombustion;

«4°Contenantdesvitaminesoud'autresadditifslaissantentendrequ'unproduitdutabacadeseffets

bénéfiquessurlasantéouquelesrisquesqu'ilprésentepourlasantéontétéréduits;

«5°Contenantdelacaféine,delataurineoud'autresadditifsetstimulantsassociésàl'énergieetàlavitalité;

«6°Contenantdesadditifsquiconfèrentdespropriétéscolorantesauxémissionsdefumée;

«7°Contenantdesadditifsquifacilitentl'inhalationoul'absorptiondenicotine;

«8°Contenantdesadditifsqui,sanscombustion,ontdespropriétéscancérogènes,mutagènesoutoxiquespour

lareproductionhumaine.

«Les2°et3°s'appliquentégalementauxpapiersetauxfiltresvendus,distribuésouoffertsséparément.

«Undécretpréciselesconditionsd'applicationduprésentarticle.»

II.­LeIentreenvigueurle20mai2016,àl'exceptiondu1°del'articleL.3511­2­3ducodedelasantépublique

quientreenvigueurle20mai2020pourlesproduitsdutabaccontenantunarômeclairementidentifiabledontle

volumedesventesreprésente,auseindel'Unioneuropéenne,àladatedu20mai2016,3%ouplusd'une

catégoriedeproduitsdutabacdéterminée.

Article23

I.­L'articleL.3511­3ducodedelasantépubliqueestainsimodifié:

1°Aupremieralinéa,lesmots:«oudesingrédientsdéfinisaudeuxièmealinéadel'articleL.3511­1»sont

remplacésparlesmots:«,desingrédientsdéfinisaudeuxièmealinéadel'articleL.3511­1,desdispositifs

électroniquesdevapotageetdesflaconsderechargequileursontassociés,»;

2°Audeuxièmealinéa,lesmots:«niauxaffichettesdisposéesàl'intérieurdecesétablissements,nonvisibles

del'extérieur»etlesmots:«oucesaffichettes»sontsupprimés;

3°Aprèsle2°,ilestinséréun3°ainsirédigé:

«3°Auxaffichettesrelativesauxdispositifsélectroniquesdevapotageetauxflaconsderechargequileursont

associés,disposéesàl'intérieurdesétablissementslescommercialisantetnonvisiblesdel'extérieur.»;

4°Ledernieralinéaestainsimodifié:

a)Aprèslemot:«parrainage»,sontinséréslesmots:«oudemécénat»; b)Aprèslemot:«interdite»,sontinséréslesmots:«lorsqu'elleesteffectuéeparlesfabricants,les importateursoulesdistributeursdeproduitsdutabacou»; c)Aprèslasecondeoccurrencedumot:«tabac»,lafinestainsirédigée:«,desingrédientsdéfinisau

deuxièmealinéadel'articleL.3511­1,desdispositifsélectroniquesdevapotageoudesflaconsderechargequi

leursontassociés.»;

5°Au1°,aprèslesdeuxoccurrencesdumot:«tabac»,sontinséréslesmots:«etdesdispositifs

électroniquesdevapotageoudesflaconsderechargequileursontassociés».

II.­Alasecondephrasedupremieralinéadel'articleL.3512­2etaudeuxièmealinéadel'articleL.3512­3du

mêmecode,lesmots:«oudepublicitéinterdite»sontremplacésparlesmots:«,deparrainage,depublicité oudemécénatinterdits».

III.­L'article573ducodegénéraldesimpôtsestabrogé.

IV.­Les1°et5°duIentrentenvigueurle20mai2016.

Article24

L'articleL.3511­2­1ducodedelasantépubliqueestainsimodifié:

1°Le2°estainsirédigé:

«2°Desdispositifsélectroniquesdevapotageoudesflaconsderechargequileursontassociés.»;

2°Ilestajoutéunalinéaainsirédigé:

«Lapersonnequidélivrel'undecesproduitsexigeduclientqu'ilétablisselapreuvedesamajorité.»

Article25

Aprèsl'articleL.3511­2­2ducodedelasantépublique,ilestinséréunarticleL.3511­2­4ainsirédigé:

«Art.L.3511­2­4.­Pardérogationàl'articleL.3335­1etsanspréjudicedesdroitsacquis,undébitdetabacne

peutêtreétabliautourd'unétablissementd'instructionpublique,d'unétablissementscolaireprivéoud'un établissementdeformationoudeloisirsdelajeunesseàunedistanceinférieureàunseuilfixépararrêtédu représentantdel'Etatdansledépartement.» Article26

I.­Aprèsl'articleL.3511­4ducodedelasantépublique,ilestinséréunarticleL.3511­4­1ainsirédigé:

«Art.L.3511­4­1.­I.­Lesfabricants,lesimportateursetlesdistributeursdeproduitsdutabacainsiqueles

entreprises,lesorganisationsprofessionnellesoulesassociationslesreprésentantsadressentchaqueannéeau

ministrechargédelasantéunrapportdétaillantl'ensembledesdépensesliéesàdesactivitésd'influenceoude

représentationd'intérêts.

«II.­Sontconsidéréescommedesdépensesliéesàdesactivitésd'influenceoudereprésentationd'intérêts:

«1°Lesrémunérationsdepersonnelsemployésentotalitéouenpartiepourexercerdesactivitésd'influenceou

dereprésentationd'intérêts;

«2°Lesachatsdeprestationsauprèsdesociétésdeconseilenactivitésd'influenceoudereprésentation

d'intérêts;

«3°Lesavantagesennatureouenespèces,sousquelqueformequecesoit,d'unefaçondirecteouindirecte,

dontlavaleurdépasse10€,procurésà:

«a)DesmembresduGouvernement;

«b)DesmembresdescabinetsministérielsouàdescollaborateursduPrésidentdelaRépublique;

«c)DescollaborateursduPrésidentdel'AssembléenationaleouduPrésidentduSénat;

«d)Desparlementaires;

«e)Despersonneschargéesd'unemissiondeservicepublicqueleurmissionoulanaturedeleurfonction

appelleàprendreouàpréparerlesdécisionsetlesavisdesautoritéspubliquesrelatifsauxproduitsdutabac;

«f)Desexperts,personnesphysiquesoumorales,chargés,parconventionavecunepersonnepublique,d'une

missiondeconseilpourlecompted'unepersonnepubliquequiapourmissiondeprendreoudepréparerles

décisionsetlesavisdesautoritéspubliquesrelatifsauxproduitsdutabac.

«III.­LerapportmentionnéauIindique,pourchaqueentreprisetenuedel'établir:

«1°Lemontanttotaldesrémunérationsmentionnéesau1°duIIetlenombredespersonnesconcernées;

«2°Lemontanttotaletl'identitédesbénéficiairesdesdépensesmentionnéesau2°dumêmeII;

«3°Lanatureetl'identitédubénéficiairedechaquedépensementionnéeau3°duditII.

«IV.­UndécretenConseild'Etatfixelesconditionsd'applicationduprésentarticle,notammentlemodèledu

rapport,sesmodalitésdetransmission,lanaturedesinformationsquisontrenduespubliquesetlesmodalités

selonlesquelleselleslesont.»

II.­Aprèsl'articleL.3512­2dumêmecode,ilestinséréunarticleL.3512­2­1ainsirédigé:

«Art.L.3512­2­1.­Estpunide45000€d'amendelefaitpourlesfabricants,lesimportateursetlesdistributeurs

deproduitsdutabac,ainsiquelesentreprises,lesorganisationsprofessionnellesoulesassociationsles

représentantdenepasadresserauministrechargédelasantélerapportprévuàl'articleL.3511­4­1ou

d'omettresciemmentderendrepubliqueslesdépensesquidoiventyêtreinclusesenapplicationdumême article.»

III.­Alafindupremieralinéadel'articleL.3512­3dumêmecode,laréférence:«àl'articleL.3512­2»est

remplacéeparlesréférences:«desarticlesL.3512­2etL.3512­2­1».

Article27

I.­Aprèsl'articleL.3511­6ducodedelasantépublique,ilestinséréunarticleL.3511­6­1ainsirédigé:

«Art.L.3511­6­1.­Lesunitésdeconditionnement,lesemballagesextérieursetlessuremballagesdescigarettes

etdutabacàrouler,lepapieràcigaretteetlepapieràroulerlescigarettessontneutresetuniformisés.

«UndécretenConseild'Etatfixeleursconditionsdeneutralitéetd'uniformisation,notammentdeforme,de

taille,detextureetdecouleur,etlesmodalitésd'inscriptiondesmarquesetdesdénominationscommercialessur

cessupports.»

II.­LeIentreenvigueurle20mai2016.

Article28

Aprèsl'articleL.3511­7ducodedelasantépublique,ilestinséréunarticleL.3511­7­1ainsirédigé:

«Art.L.3511­7­1.­Ilestinterditdevapoterdans:

«1°Lesétablissementsscolairesetlesétablissementsdestinésàl'accueil,àlaformationetàl'hébergementdes

mineurs;

«2°Lesmoyensdetransportcollectiffermés;

«3°Leslieuxdetravailfermésetcouvertsàusagecollectif.

«UndécretenConseild'Etatfixelesconditionsd'applicationduprésentarticle.»

Article29

AprèslemêmearticleL.3511­7,ilestinséréunarticleL.3511­7­2ainsirédigé:

«Art.L.3511­7­2.­Ilestinterditàtouslesoccupantsd'unvéhiculedefumerenprésenced'unenfantdemoins

dedix­huitans.»

Article30

I.­Alapremièrephrasedupremieralinéadel'articleL.3512­2ducodedelasantépublique,laréférence:«et

L.3511­6»estremplacéeparlesréférences:«,L.3511­6etL.3511­6­1».

II.­LeIentreenvigueurle20mai2016.

Article31

L'articleL.3512­4ducodedelasantépubliqueestainsimodifié:

1°Aupremieralinéa,laréférence:«desdispositionsdel'articleL.3511­7»estremplacéeparlesréférences:

«desarticlesL.3511­2­1,L.3511­7etL.3511­7­1»;

2°Sontajoutésdeuxalinéasainsirédigés:

«Lesagentsdepolicemunicipale,lesgardeschampêtres,lesagentsdesurveillancedeParisainsiqueles

agentsdelavilledeParischargésd'unservicedepolicementionnés,respectivement,auxarticlesL.511­1,L.

521­1,L.523­1etL.531­1ducodedelasécuritéintérieurepeuventconstaterparprocès­verbauxlesinfractions

auxarticlesL.3511­2­1,L.3511­7etL.3511­7­1duprésentcodeetauxrèglementsprispourleurapplication,

lorsqu'ellessontcommisessurleterritoirecommunal,surleterritoiredelavilledeParisousurleterritoirepour lequelilssontassermentésetlorsqu'ellesnenécessitentpasdeleurpartd'actesd'enquête.

«Cesagentspeuvent,pourconstateruneinfractionàl'articleL.3511­2­1,exigerqueleclientétablissela

preuvedesamajorité,parlaproductiondetoutdocumentofficielmunid'unephotographie.»

Article32

Audernieralinéadel'article414ducodedesdouanes,lemot:«cinq»estremplacéparlemot:«dix».

Article33

LeIdel'article569ducodegénéraldesimpôtsestcomplétéparunalinéaainsirédigé:

«L'enregistrementetlatraçabilitédesdonnéesliéesauxopérationsd'importationetdecommercialisationde

produitsdutabacsontcontrôlésparuntiersindépendant,selondesmodalitésfixéespardécret.»

Article34

Lecodegénéraldesimpôtsestainsimodifié:

1°Lasecondephrasedupremieralinéadel'article572estainsirédigée:

«Ilestapplicableaprèsavoirétéhomologuépararrêtéconjointdesministreschargésdelasantéetdubudget, dansdesconditionsdéfiniespardécretenConseild'Etat.»;

2°Auxsixième,avant­dernieretdernieralinéasdel'article575,lesmots:«duministrechargé»sont

remplacésparlesmots:«conjointdesministreschargésdelasantéet».

Article35

LeGouvernementremetauParlement,avantle31décembre2018,unrapportprésentantlesaméliorationsdela

situationsanitairepermisesparlamiseenapplicationdesdispositionsdeluttecontreletabagismeprévuespar

laprésenteloi.

ChapitreIII:Soutenirlesservicesdesantéautravail

Article36

L'articleL.4623­1ducodedutravailestcomplétéparunalinéaainsirédigé:

«Pardérogationaupremieralinéa,undécretfixelesconditionsdanslesquellesuncollaborateurmédecin,

médecinnonspécialisteenmédecinedutravailetengagédansuneformationenvuedel'obtentiondecette

qualificationauprèsdel'ordredesmédecins,exerce,sousl'autoritéd'unmédecindutravaild'unservicedesanté

autravailetdanslecadred'unprotocoleécritetvalidéparcedernier,lesfonctionsdévoluesauxmédecinsdu

travail.»

Article37

Au1°del'articleL.4612­1ducodedutravail,aprèslapremièreoccurrencedumot:«à»,sontinsérésles

mots:«lapréventionetà».

Article38

L'articleL.4624­1ducodedutravailestcomplétéparunalinéaainsirédigé:

«Lerapportannueld'activité,établiparlemédecindutravail,pourlesentreprisesdontilalacharge,comporte

desdonnéesselonlesexe.Unarrêtéduministrechargédutravailfixelesmodèlesderapportannueld'activité

dumédecindutravailetdesynthèseannuelledel'activitéduservicedesantéautravail.»

ChapitreIV:Souteniretvaloriserlesinitiativesdesacteurspourfaciliter

l'accèsdechacunàlapréventionetàlapromotiondelasanté

Article39

I.­L'articleL.6211­3ducodedelasantépubliqueestcomplétépardeuxalinéasainsirédigés:

«Cetarrêtédéfinitnotammentlesconditionsdanslesquellesdestestsrapidesd'orientationdiagnostique, effectuésparunprofessionneldesantéoupardupersonnelayantreçuuneformationadaptéeetrelevantde structuresdepréventionetassociatives,contribuentaudépistagedemaladiesinfectieusestransmissibles. «Cetarrêtépréciseégalementlesconditionsparticulièresderéalisationdecestestsainsiquelesmodalitésdans lesquelleslapersonneestinforméedecesconditionsetdesconséquencesdutest.»

II.­Aprèsl'articleL.6211­3ducodedelasantépublique,ilestinséréunarticleL.6211­3­1ainsirédigé:

«Art.L.6211­3­1.­Ledépistagedemaladiesinfectieusestransmissiblesaumoyend'untestrapided'orientation

diagnostiquepeutêtreréalisésurunepersonnemineurepardupersonneldesstructuresmentionnéesau

troisièmealinéadel'articleL.6211­3.

«Pardérogationàl'article371­1ducodecivil,lepersonnelmentionnéaupremieralinéaduprésentarticlepeut

sedispenserd'obtenirleconsentementduoudestitulairesdel'autoritéparentalelorsquecedépistages'impose

poursauvegarderlasantéd'unepersonnemineureetquis'opposeexpressémentàlaconsultationduoudes

titulairesdel'autoritéparentaleafindegarderlesecretsursonétatdesanté.Toutefois,cepersonneldoit,dans

unpremiertemps,s'efforcerd'obtenirleconsentementdumineuràcetteconsultation.Danslecasoùlemineur

maintientsonopposition,cepersonnelpeutmettreenœuvreledépistage.Danscecas,lemineursefait

accompagnerd'unepersonnemajeuredesonchoix.»

III.­LetitreIIdulivreIerdelatroisièmepartieducodedelasantépubliqueestainsimodifié:

1°Al'intitulé,lemot:«le»estremplacéparlemot:«les»;

2°Aupremieralinéadel'articleL.3121­1,lemot:«le»estremplacéeparlemot:«les»;

3°Au1°duIdel'articleL.3121­2,danssarédactionrésultantdelaloin°2014­1554du22décembre2014de

financementdelasécuritésocialepour2015,aprèslemot:«hépatites»,sontinséréslesmots:«virales,leurs

traitementspréventifsfigurantsurunelistefixéepararrêtéduministrechargédelasanté»;

4°Aprèsl'articleL.3121­2­1,ilestinséréunarticleL.3121­2­2ainsirédigé:

«Art.L.3121­2­2.­Pardérogationau8°del'articleL.4211­1,lesdispositifsmédicauxdediagnosticinvitro

destinésàréaliserdesautotestsdedétectiondemaladiesinfectieusestransmissiblesmissurlemarché

conformémentautitreIIdulivreIIdelacinquièmepartieduprésentcodeetàladirective98/79/CEdu

ParlementeuropéenetduConseildu27octobre1988relativeauxdispositifsmédicauxdediagnosticinvitroet

dontlalisteestfixéepararrêtéduministrechargédelasantéprisaprèsavisdel'Agencenationaledesécurité

dumédicamentetdesproduitsdesantépeuventêtredélivréspar:

«1°Lescentresgratuitsd'information,dedépistageetdediagnostichabilitésenapplicationdel'articleL.3121­2

;

«2°Lesorganismesdepréventionsanitairehabilités,dansdesconditionsfixéespararrêtéduministrechargé

delasanté,àréaliserdestestsrapidesd'orientationdiagnostiquedétectantl'infectionauxvirusde l'immunodéficiencehumaine;

«3°Lescentresdesoins,d'accompagnementetdepréventionenaddictologie,lescentresd'accueilet

d'accompagnementàlaréductiondesrisquespourusagersdedrogueetlesappartementsdecoordination

«Cetarrêtépréciseégalementlesconditionsparticulièresdeladélivrancedecesautotestsainsiqueles

modalitésselonlesquelleslapersonneestconseillée,accompagnéeetinforméedesconditionsderéalisationdu

testetdesesconséquencesetpriseencharge.»

IV.­AupremieralinéaduIetauIIdel'articleL.4211­2­1ducodedelasantépublique,aprèslemot:«auto­

traitement»,sontinséréslesmots:«etlesutilisateursdesautotestsmentionnésàl'articleL.3121­2­2».

V.­Aprèsl'articleL.162­1­18ducodedelasécuritésociale,ilestinséréunarticleL.162­1­18­1ainsirédigé:

«Art.L.162­1­18­1.­Lorsqu'unayantdroitmineurafaitusage,pourcertainsactesetprestations,dudroitdéfini

aupremieralinéadel'articleL.1111­5etàl'articleL.1111­5­1ducodedelasantépublique,lapriseencharge

parlesorganismesd'assurancemaladiedecertainesdépensesestprotégéeparlesecret.Lalistedecesactes

etprestationsetdecesdépensesestdéfiniepararrêtéconjointdesministreschargésdelasantéetdela

sécuritésociale.

«Cesecretestégalementprotégé,danslesmêmesconditions,pourl'ayantdroitmajeurquiledemande.»

Article40

L'articleL.1211­6­1ducodedelasantépubliqueestcomplétéparunalinéaainsirédigé:

«Nulnepeutêtreexclududondesangenraisondesonorientationsexuelle.»

Article41

Latroisièmepartieducodedelasantépubliqueestainsimodifiée:

1°L'articleL.3121­3devientl'articleL.3411­7et,aprèslemot:«risques»,sontinséréslesmots:«etdes

dommages»;

2°L'articleL.3121­4estabrogé;

3°Aprèsl'articleL.3411­7,telqu'ilrésultedu1°duprésentarticle,ilestinséréunarticleL.3411­8ainsirédigé

:

«Art.L.3411­8.­I.­Lapolitiquederéductiondesrisquesetdesdommagesendirectiondesusagersdedrogue

viseàprévenirlesdommagessanitaires,psychologiquesetsociaux,latransmissiondesinfectionsetlamortalité

parsurdoseliésàlaconsommationdesubstancespsychoactivesouclasséescommestupéfiants.

«II.­Samiseenœuvrecomprendetpermetlesactionsvisantà:

«1°Délivrerdesinformationssurlesrisquesetlesdommagesassociésàlaconsommationdesubstances

psychoactivesouclasséescommestupéfiants;

«2°Orienterlesusagersdedrogueverslesservicessociauxetlesservicesdesoinsgénérauxoudesoins

spécialisés,afindemettreenœuvreunparcoursdesantéadaptéàleursituationspécifiqueetd'améliorerleur étatdesantéphysiqueetpsychiqueetleurinsertionsociale;

«3°Promouvoiretdistribuerdesmatérielsetproduitsdesantédestinésàlaréductiondesrisques;

«4°Promouvoiretsuperviserlescomportements,lesgestesetlesprocéduresdepréventiondesrisques.La

supervisionconsisteàmettreengardelesusagerscontrelespratiquesàrisques,àlesaccompagneretàleur prodiguerdesconseilsrelatifsauxmodalitésdeconsommationdessubstancesmentionnéesauIafindeprévenir ouderéduirelesrisquesdetransmissiondesinfectionsetlesautrescomplicationssanitaires.Ellenecomporte aucuneparticipationactiveauxgestesdeconsommation;

«5°Participeràl'analyse,àlaveilleetàl'information,àdestinationdespouvoirspublicsetdesusagers,surla

composition,surlesusagesenmatièredetransformationetdeconsommationetsurladangerositédes substancesconsommées. «III.­L'intervenantagissantconformémentàsamissionderéductiondesrisquesetdesdommagesbénéficie,à

cetitre,delaprotectionmentionnéeàl'article122­4ducodepénal.

«IV.­Lapolitiquederéductiondesrisquesetdesdommagess'appliqueégalementauxpersonnesdétenues,

selondesmodalitésadaptéesaumilieucarcéral.»;

4°L'articleL.3121­5devientl'articleL.3411­9etestainsimodifié:

a)Lapremièrephrasedupremieralinéaestcomplétéeparlesmots:«etdesdommages»; b)Autroisièmealinéa,aprèslemot:«risques»,sontinséréslesmots:«etdesdommages»;

5°LetitreIerdulivreIVestainsimodifié:

a)Aprèsleneuvièmealinéadel'articleL.3411­3,ilestinséréunalinéaainsirédigé:

«­lapolitiquederéductiondesrisquesetdesdommagesendirectiondesusagersdedroguementionnéeà

l'articleL.3411­8;»

b)AprèslechapitreIer,ilestinséréunchapitreIerbisintitulé:«Réductiondesrisquesetdesdommages»et

comprenantlesarticlesL.3411­7àL.3411­9,telsqu'ilsrésultentdes1°,3°et4°duprésentarticle;

c)LemêmechapitreIerbisestcomplétéparunarticleL.3411­10ainsirédigé:

«Art.L.3411­10.­Saufdispositionscontraires,lesmodalitésd'applicationduprésentchapitresontdéterminées

pardécretenConseild'Etat.»

Article42

LechapitreIerdutitreIerdulivreIVdelatroisièmepartieducodedelasantépubliqueestcomplétéparun

articleL.3411­6ainsirédigé:

«Art.L.3411­6.­Lescentresdesoins,d'accompagnementetdepréventionenaddictologieassurent

obligatoirementdesmissionsd'accompagnementmédico­psycho­social,desoins,deréductiondesrisquesetdes

dommagesetdepréventionindividuelleetcollective.»

Article43

I.­Atitreexpérimentaletpouruneduréemaximaledesixansàcompterdeladated'ouverturedupremier espace,lescentresd'accueiletd'accompagnementàlaréductiondesrisquesetdesdommagespourusagersde

droguementionnésàl'articleL.3411­8L.3411­9ducodedelasantépublique,désignéspararrêtéduministre

chargédelasantéaprèsavisdudirecteurgénéraldel'agencerégionaledesantéetenconcertationavecle mairedelacommuneconcernéeet,àParis,LyonetMarseille,enconcertationaveclemaired'arrondissement oudesecteurconcerné,ouvrent,dansdeslocauxdistinctsdeceuxhabituellementutilisésdanslecadredes autresmissions,unesalledeconsommationàmoindrerisque,quiestunespacederéductiondesrisquespar usagesupervisé,danslerespectd'uncahierdeschargesnationalarrêtéparleministrechargédelasanté. II.­Cesespacessontdestinésàaccueillirdespersonnesmajeuresusagersdesubstancespsychoactivesou classéescommestupéfiantsquisouhaitentbénéficierdeconseilsenréductionderisquesdanslecadred'usages

supervisésmentionnésàl'articleL.3411­8dumêmecode.Danscesespaces,cesusagerssontuniquement

autorisésàdétenirlesproduitsdestinésàleurconsommationpersonnelleetàlesconsommersurplacedansle respectdesconditionsfixéesdanslecahierdeschargesmentionnéauIduprésentarticleetsouslasupervision d'uneéquipepluridisciplinairecomprenantdesprofessionnelsdesantéetdusecteurmédico­social,également chargéedefaciliterleuraccèsauxsoins. Lapersonnequidétientpoursonseulusagepersonneletconsommedesstupéfiantsàl'intérieurd'unesallede consommationàmoindrerisquecrééeenapplicationduprésentarticlenepeutêtrepoursuiviepourusageillicite etdétentionillicitedestupéfiants. Leprofessionnelintervenantàl'intérieurdelasalledeconsommationàmoindrerisqueetquiagitconformément àsamissiondesupervisionnepeutêtrepoursuivipourcomplicitéd'usageillicitedestupéfiantsetpour facilitationdel'usageillicitedestupéfiants. III.­Lescentresd'accueiletd'accompagnementàlaréductiondesrisquespourusagersdedroguementionnés auIadressentchaqueannéeunrapportsurledéroulementdel'expérimentationaudirecteurgénéralde l'agencerégionaledesantédansleressortdelaquelleilssontimplantés,aumairedelacommuneetauministre chargédelasanté. IV.­Dansundélaidesixmoisavantletermedel'expérimentation,leGouvernementadresseauParlementun rapportd'évaluationdel'expérimentation,portantnotammentsursonimpactsurlasantépubliqueetsurla réductiondesnuisancesdansl'espacepublic.

V.­LesarticlesL.313­1­1etL.313­3àL.313­6ducodedel'actionsocialeetdesfamillesnes'appliquentpas

auxprojetsdemiseenplaced'unesalledeconsommationàmoindrerisquementionnéeauI.

Article44

L'article51delaloin°2009­1436du24novembre2009pénitentiaireestainsimodifié:

1°Lapremièrephraseestainsirédigée:

«Audébutdesonincarcération,ilestproposéàtoutepersonnedétenueunbilandesantérelatifàsa consommationdeproduitsstupéfiants,demédicamentspsychotropes,d'alcooletdetabac.»;

2°Ilestajoutéunalinéaainsirédigé:

«Atitreexpérimentaletjusqu'au1erjanvier2018,dansdesconditionsfixéespararrêtéministériel,l'Etatpeut

autoriseruneévaluationdel'étatdentairedelapersonnedétenueaudébutdesonincarcération,dansun nombrelimitéd'établissementspénitentiaires.» Article45

I.­Au3°desarticles221­6­1,222­19­1et222­20­1ducodepénal,aprèslemot:«sanguine»,sontinsérésles

mots:«ousalivaire».

II.­Lecodedelarouteestainsimodifié:

1°Alafindusecondalinéadel'articleL.234­3,lesmots:«relativesàlavitessedesvéhiculesetauportdela

ceinturedesécuritéouducasque»sontremplacésparlesmots:«autresquecellesmentionnéesaupremier alinéa»;

2°AupremieralinéaduIdel'articleL.235­1,aprèslemot:«sanguine»,sontinséréslesmots:«ousalivaire

»;

«Lesofficiersdepolicejudiciairedelagendarmerieoudelapolicenationalesterritorialementcompétentsàleur initiativeet,surl'ordreetsouslaresponsabilitédeceux­ci,lesagentsdepolicejudiciaireetlesagentsdepolice judiciaireadjoints,peuventégalement,mêmeenl'absenced'accidentdelacirculation,d'infractionouderaisons plausiblesdesoupçonnerunusagedestupéfiants,procéderoufaireprocéder,surtoutconducteuroutout accompagnateurd'élèveconducteur,àdesépreuvesdedépistageenvued'établirsicettepersonneconduisait enayantfaitusagedesubstancesouplantesclasséescommestupéfiants.»

III.­Alapremièrephraseducinquièmealinéadel'articleL.3421­5ducodedelasantépublique,lesmots:«et

examens»sontremplacésparlesmots:«ouexamens».

IV.­Alafinduneuvièmealinéadel'article1018Aducodegénéraldesimpôts,lesmots:«danslesang»sont

supprimés.

ChapitreV:Informeretprotégerlespopulationsfaceauxrisquessanitaires

liésàl'environnement

Article46

I.­Lecodedel'environnementestainsimodifié:

1°L'articleL.221­1estainsimodifié:

a)LeIestcomplétéparunalinéaainsirédigé:

«Unobjectifpluriannueldediminutiondelamoyenneannuelledesconcentrationsjournalièresdeparticules

atmosphériquesestfixépararrêtédesministreschargésdel'environnementetdelasanté,prisaprèsavisde

l'Agencenationalechargéedelasécuritésanitairedel'alimentation,del'environnementetdutravail.»;

b)LeIIestainsirétabli:

«II.­Afindeprévenirleurseffetssurlasanté,unesurveillancedespollensetdesmoisissuresdel'airambiant estcoordonnéepardesorganismesdésignéspararrêtédesministreschargésdel'environnementetdelasanté. Lesrésultatsdecettesurveillancefontl'objetd'uneinformationdupublicetdesacteursconcernés.»;

2°L'articleL.221­6estainsimodifié:

a)Aprèslepremieralinéa,ilestinséréunalinéaainsirédigé:

«Lesrésultatsd'étudesépidémiologiquesetd'étudessurl'environnementliéesauxrayonnementsionisantsfont

l'objetd'unepublicationparl'Institutderadioprotectionetdesûreténucléaireetl'Institutdeveillesanitaire,en

fonctiondesmissionsquileursontrespectivementattribuées.»;

b)Ledeuxièmealinéaestainsimodifié:

­ladeuxièmephraseestcomplétéeparlesmots:«etlesrisquesquienrésultent»;

­àladernièrephrase,lesmots:«lerapportsurlaqualitédel'air,sonévolutionpossibleetseseffetssurla

santéetl'environnement»sontremplacésparlesmots:«cerapport»;

c)Aladeuxièmephrasedudernieralinéa,aprèslemot:«polluants,»,sontinséréslesmots:«lesrisquessur lasantéetl'environnement,»etlemot:«réglementaires»estsupprimé;

3°Alapremièrephrasedu2°duIdel'articleL.222­1,lemot:«mentionnées»estremplacéparlesmots:«

etl'objectifpluriannueldediminutiondelamoyenneannuelledesconcentrationsjournalièresdeparticules atmosphériquesmentionnés».

II.­[DispositionsdéclaréesnonconformesàlaConstitutionparladécisionduConseilconstitutionneln°2015­727

DCdu21janvier2016.]

Article47

L'articleL.1331­28ducodedelasantépubliqueestainsimodifié:

1°AprèslepremieralinéaduI,ilestinséréunalinéaainsirédigé:

«Unimmeubleouunlogementinoccupéetlibredelocationneconstituantpasdedangerpourlasantéetla sécuritédesvoisinspeutêtreinterditàl'habitationpararrêtédureprésentantdel'Etatdansledépartement. L'arrêté,lecaséchéant,préciselesmesuresnécessairespourempêchertoutaccèsoutouteoccupationdeslieux auxfinsd'habitation.Ilpréciseégalementlestravauxàréaliserpourquepuisseêtrelevéecetteinterdiction.

L'arrêtédemainlevéeestprisdanslesformespréciséesàl'articleL.1331­28­3.»;

2°LeIIestcomplétéparunalinéaainsirédigé:

«Lorsquel'immeubledevientinoccupéetlibredelocationaprèsladatedel'arrêtéprévuaupremieralinéadu présentII,dèslorsqu'ilestsécuriséetneconstituepasundangerpourlasantéoulasécuritédesvoisins,le propriétairen'estplustenuderéaliserlesmesuresprescritesdansledélaifixéparl'arrêté.L'autorité administrativepeutprescrireoufaireexécuterd'officetoutesmesuresnécessairespourempêcherl'accèset l'usagedulogement,fautepourlepropriétaired'yavoirprocédé.Lesmesuresprescritespourremédierà l'insalubritédoivent,entoutétatdecause,êtreexécutéesavanttoutenouvelleoccupation,remiseàdisposition

ouremiseenlocation,souspeinedessanctionsprévuesauIIIdel'articleL.1337­4,etlamainlevéedel'arrêté

estprononcéeselonlaprocédureprévueàl'articleL.1331­28­3.»

Article48

I.­LechapitreIVdutitreIIIdulivreIIIdelapremièrepartieducodedelasantépubliqueestainsimodifié:

1°Estajoutéeunesection1intitulée:«Luttecontrelaprésencedeplomb»etcomprenantlesarticlesL.1334­1

àL.1334­12;

2°Aprèslemot:«concernés»,lafindelapremièrephrasedel'avant­dernieralinéadel'articleL.1334­1est

remplacéeparlesmotsetunephraseainsirédigée:«,desfamilleset,lecaséchéant,desfemmesenceintes.Il incitelesparentsoulestitulairesdel'autoritéparentaled'enfantsmineursàadressercesderniersen consultationauprèsd'unmédecin.»;

3°Aupremieralinéadel'articleL.1334­12,laréférence:«duprésentchapitre»estremplacéeparlaréférence

:«delaprésentesection»;

4°Estajoutéeunesection2intitulée:«Luttecontrelaprésenced'amiante»etcomprenantlesarticlesL.1334­

12­1àL.1334­17;

«Art.L.1334­14.­Lesorganismesréalisantlesrepéragesetlesopérationsdecontrôlecommuniquentaux

ministreschargésdelasantéetdelaconstructionetaureprésentantdel'Etatdansledépartementles

informationsnécessairesàl'observationdel'étatduparcimmobilieretlesinformationsnécessairesàlagestion

desrisques.

«Lesrésultatsdel'exploitationdesdonnéesrecueilliesenvuedel'observationduparcimmobiliersontmisàla

dispositiondupublic,parleministrechargédelasanté,sousformatdématérialisé.

«Lesinformationsrecueilliesenvuedelagestiondesrisquessontmisesàladispositiondesmairesconcernés.

»;

6°L'articleL.1334­15estainsimodifié:

a)Aupremieralinéa,lesmots:«prescrireau»sontremplacésparlesmots:«mettreendemeurele»etla secondeoccurrencedumot:«à»estsupprimée;

b)Au1°,lesmots:«Lamise»sontremplacésparlesmots:«Demettre»et,aprèslemot:«œuvre»,sont

inséréslesmots:«,dansundélaiqu'ilfixe,»;

c)Audébutdu2°,lesmots:«Laréalisationd'une»sontremplacésparlesmots:«Defaireréaliser,dansun

délaiqu'ilfixe,une»;

7°Aprèsl'articleL.1334­16,sontinsérésdesarticlesL.1334­16­1etL.1334­16­2ainsirédigés:

«Art.L.1334­16­1.­Si,àl'expirationdudélaifixédanslamiseendemeureenapplicationdel'articleL.1334­15,

lepropriétaireoul'exploitantdel'immeublebâtin'apasmisenœuvrelesmesuresprescritesoun'apasfait

réaliserl'expertisevisantàdéterminerlesmesuresnécessairesouàlesvérifier,lereprésentantdel'Etatdansle

départementpeut,encasdedangergravepourlasanté,suspendrel'accèsetl'exercicedetouteactivitédans

leslocauxconcernésetprendretoutesmesurespourlimiterl'accèsauxlocauxdansl'attentedeleurmiseen

conformité.

«Art.L.1334­16­2.­Silapopulationestexposéeàdesfibresd'amianterésultantd'uneactivitéhumaine,le

représentantdel'Etatdansledépartementpeut,encasdedangergravepourlasanté,ordonner,dansdes

délaisqu'ilfixe,lamiseenœuvredesmesurespropresàévalueretàfairecesserl'exposition.Fauted'exécution

parlapersonneresponsabledel'activitéémettrice,lereprésentantdel'Etatdansledépartementyprocède

d'officeauxfraisdecelle­ci.

«Lacréancepubliqueestrecouvréecommeenmatièredecontributionsdirectes.»;

8°L'articleL.1334­17estainsimodifié:

a)Aupremieralinéa,lesréférences:«desarticlesL.1334­12­1àL.1334­16»sontremplacéesparla

référence:«delaprésentesection»;

b)Le5°estainsirédigé:

«5°Lesconditionsdanslesquelleslesorganismesréalisantlesrepéragesetlesopérationsdecontrôle

communiquent:

«a)Auxministreschargésdelasantéetdelaconstructionetaureprésentantdel'Etatdansledépartementles informationsnécessairesàl'observationdel'étatduparcimmobilieretlesinformationsnécessairesàlagestion

desrisquesmentionnéesàl'articleL.1334­14;

«b)Audirecteurgénéraldel'agencerégionaledesanté,sursademande,lesinformationsnécessairesà

l'exercicedesmissionsprévuesau1°del'articleL.1431­2etàl'articleL.1435­7.»

II.­L'articleL.541­30­1ducodedel'environnementestainsirétabli:

«Art.L.541­30­1.­Lalistedesinstallationsdestockagedesdéchetspouvantaccueillirdel'amianteainsiqueles

informationsrelativesàlacollectedesdéchetsamiantésauprèsdesparticulierssontrenduespubliquesparle

ministrechargédel'environnement.»

Article49

Lecodedel'environnementestainsimodifié:

1°L'articleL.221­7estcomplétépartroisalinéasainsirédigés:

«Desvaleurs­guidespourl'airintérieursontdéfiniespardécretenConseild'Etat,aprèsavisdel'Agence nationalechargéedelasécuritésanitairedel'alimentation,del'environnementetdutravail. «DesniveauxderéférencepourleradonsontdéfinispardécretenConseild'Etat,aprèsavisdel'Autoritéde sûreténucléaire. «Cesvaleurs­guidesetcesniveauxderéférencesontfixésenconformitéavecceuxdéfinisparl'Union européenneet,lecaséchéant,parl'Organisationmondialedelasanté.Cesnormessontrégulièrement réévaluéespourprendreencomptelesrésultatsdesétudesmédicalesetépidémiologiques.»;

2°L'articleL.227­1estainsirédigé:

«Art.L.227­1.­Nesontpassoumisesauprésenttitrelespollutionsdetousordrescauséespardessubstances

radioactives,autresqueleradonetsesdescendants,lorsqu'ilssontd'originegéologique,ainsiquelesconditions decréation,defonctionnementetdesurveillancedesinstallationsnucléairesdebasementionnéesàl'articleL.

593­1.»

Article50

LechapitreIerdutitreIIdulivreIIIdelapremièrepartieducodedelasantépubliqueestainsimodifié:

1°L'articleL.1321­4estainsimodifié:

a)Aprèslemot:«distribution»,lafindu1°duIestsupprimée;

b)LeIIIestainsirédigé:

«III.­Le2ºduInes'appliquepasauxeauxdestinéesàlaconsommationhumaineprovenantd'unesource

individuellefournissantmoinsde10mètrescubesparjourenmoyenneouapprovisionnantmoinsdecinquante

personnes,saufsiceseauxsontfourniesdanslecadred'uneactivitécommercialeoupublique.»;

2°L'articleL.1321­7estainsimodifié:

a)Au2°duI,laréférence:«3°duII»estremplacéeparlaréférence:«III»;

b)LeIIbisdevientleIV.

Article51

LetitreIIIdulivreIIIdelapremièrepartieducodedelasantépubliqueestainsimodifié:

1°LechapitreVestainsimodifié:

a)Al'intitulé,lesmots:«Pollutionsatmosphériques»sontremplacésparlemot:«Air»;

b)SontajoutésdesarticlesL.1335­3àL.1335­5ainsirédigés:

«Art.L.1335­3.­Toutpropriétaired'uneinstallationnerelevantpasdelalégislationsurlesinstallationsclassées

pourlaprotectiondel'environnementmentionnéesàl'articleL.511­1ducodedel'environnementetgénérant

desaérosolsd'eauesttenudemettreàladispositiondupublicdesinstallationssatisfaisantauxrèglesd'hygiène

etdeconceptionfixéesparledécretmentionnéàl'articleL.1335­5duprésentcode.

«Art.L.1335­4.­L'utilisationd'uneinstallationmentionnéeàl'articleL.1335­3peutêtreinterditeparle

représentantdel'Etatdansledépartement,surpropositiondudirecteurgénéraldel'agencerégionaledesanté,

silesconditionsd'aménagementoudefonctionnementsontsusceptiblesd'entraînerunrisquepourlasanté

publiqueousil'installationn'estpasconformeauxnormesprévuesoun'apasétémiseenconformitédansle

délaifixéparl'autoritéadministrativecompétente.

«Art.L.1335­5.­SontdéterminéespardécretenConseild'Etatlesmodalitésd'applicationdesarticlesL.1335­3

etL.1335­4,notamment:

«1°Lesrèglesd'hygièneetdeconceptionauxquellesdoiventseconformerlesinstallationsmentionnéesà

l'articleL.1335­3;

«2°Lesmodalitésdecontrôleetdesurveillance,lesconditionsd'interdictiond'utilisationdesinstallations

mentionnéesàl'articleL.1335­4,ainsiquelesconditionsdanslesquelleslesdépensesdecontrôlesontmisesà

lachargedupropriétairedecesinstallations.»;

2°LechapitreVIIestcomplétéparunarticleL.1337­10ainsirédigé:

«Art.L.1337­10.­Estpunide15000€d'amendelefaitdenepasseconformerauxmesuresd'interdiction

mentionnéesàl'articleL.1335­4.»

Article52

LechapitreVIIdutitreIIIdulivreIIIdelapremièrepartieducodedelasantépubliqueestainsimodifié:

1°L'intituléestainsirédigé:«Sanctions»;

2°Audébut,estajoutéeunesection1ainsirédigée:

«Section1

«Sanctionsadministratives

«Art.L.1337­1A.­Encasd'inobservationdesarticlesL.1332­1àL.1332­4etdesarticlesL.1332­6àL.1332­9,

l'autoritéadministrativemetendemeurel'exploitantou,àdéfaut,lepropriétaired'ysatisfairedansundélai

déterminé.Ellepeutprescriretouscontrôles,expertisesouanalysesnécessaires,lesdépensesétantàlacharge

del'exploitantoudupropriétaire.

«Si,àl'expirationdudélaifixé,l'intéressén'apasobtempéréàcetteinjonction,l'autoritéadministrativepeut:

«1°L'obligeràconsigner,entrelesmainsd'uncomptablepublic,unesommecorrespondantàl'estimationdu

montantdestravauxàréaliser,laquelleestrestituéeaufuretàmesuredeleurexécution.Adéfautde réalisationdestravauxavantl'échéancefixéeparl'autoritéadministrative,lasommeconsignéeest définitivementacquiseàl'Etatafinderéglerlesdépensesentraînéesparl'exécutiondestravauxenlieuetplace del'intéressé.Ilestprocédéàsonrecouvrementcommeenmatièredecréancesdel'Etatétrangèresàl'impôtet audomaine;

«2°Faireprocéderd'office,enlieuetplacedel'exploitantou,àdéfaut,dupropriétaireetàsesfrais,à

l'exécutiondesmesuresprescrites;

«3°Suspendre,s'ilyalieu,l'exploitationdesinstallationsoudesouvrages,l'exercicedesactivitésjusqu'à

exécutiondesconditionsimposées.»;

3°Estinséréeunesection2intitulée:«Sanctionspénales»etcomprenantlesarticlesL.1337­1àL.1337­10.

Article53

I.­L'article13delaloin°2013­619du16juillet2013portantdiversesdispositionsd'adaptationaudroitde

l'Unioneuropéennedansledomainedudéveloppementdurableestabrogé.

II.­L'article13delaloin°2013­619du16juillet2013portantdiversesdispositionsd'adaptationaudroitde

l'Unioneuropéennedansledomaineduveloppementdurablecontinueàs'appliquerauxproduitspourlesquels

unedemanded'autorisationtransitoireaétédéposée,autitredu2duIIdumêmearticle13,avantle12

novembre2014etquin'ontpasfaitl'objetd'unedécisionavantl'entréeenvigueurdelaprésenteloi.

Article54

L'articleL.1311­7ducodedelasantépubliqueestcomplétéparunalinéaainsirédigé:

«Leplannationaldepréventiondesrisquespourlasantéliésàl'environnementestdéclinéauniveaurégional

sousformedeplansrégionaux“santéenvironnement”.Cesplansontpourobjectiflaterritorialisationdes

politiquesdéfiniesdanslesdomainesdelasantéetdel'environnement.Cesplansrégionauxs'appuientsurles

enjeuxprioritairesdéfinisdansleplannationaltoutenveillantàprendreencomptelesfacteursderisques

spécifiquesauxrégions.Ilssontmisenœuvreparlesservicesdéconcentrésdel'Etat,lesagencesrégionalesde

santéetlesconseilsrégionaux,enassociationaveclesautrescollectivitésterritoriales,notammentparlebiais

descontratslocauxdesanté.»

Article55

Ledeuxièmealinéadel'articleL.111­6ducodedelarechercheestcomplétéparunephraseainsirédigée:

«Ilveilleégalementàlacohérencedelastratégienationalederechercheaveclastratégienationaledesanté

définieàl'articleL.1411­1­1ducodedelasantépublique,notammentenmatièrederisquespourlasantéliésà

l'environnement.»

Article56

I.­LechapitreVIdutitreIIIdulivreIIIdelapremièrepartieducodedelasantépubliqueestainsirétabli:

«ChapitreVI

«Préventiondesrisquesliésaubruit

«Art.L.1336­1.­Lesactivitésimpliquantladiffusiondesonsàunniveausonoreélevé,danstoutlieupublicou

recevantdupublic,closououvert,sontexercéesdefaçonàprotégerl'auditiondupublicetlasantédes

riverains.

«Lesmodalitésd'applicationduprésentarticlesontfixéespardécretenConseild'Etat.»

II.­Alafindusecondalinéadel'articleL.211­11ducodedel'environnement,laréférence:«etarticleL.

1336­1»estsupprimée.

Article57

LelivreIIIdelapremièrepartieducodedelasantépubliqueestainsimodifié:

1°Aupremieralinéadel'articleL.1312­1,aprèslaréférence:«L.1337­1­1»,estinséréelaréférence:«,L.

1338­4»;

2°LetitreIIIestcomplétéparunchapitreVIIIainsirédigé:

«ChapitreVIII

«Luttecontrelesespècesvégétalesetanimalesnuisiblesàlasantéhumaine

«Art.L.1338­1.­SousréservedesarticlesL.3114­5etL.3114­7,undécret,prisaprèsavisduHautConseilde

lasantépublique,duConseilnationaldelaprotectiondelanatureetduConseilnationald'orientationdela

politiquesanitaireanimaleetvégétale,fixelalistedesespècesvégétalesetanimalesdontlaprolifération

constitueunemenacepourlasantéhumaineetdéfinitlesmesuressusceptiblesd'êtreprisespourprévenirleur

apparitionouluttercontreleurprolifération.

«Art.L.1338­2.­Unarrêtédesministreschargésdelasanté,del'environnementetdel'agriculturepeutlimiter

ouinterdirel'introduction,letransport,l'utilisation,lamiseenvente,laventeoul'achat,sousquelqueformeque

cesoit,d'uneespècefigurantdanslalistefixéeparledécretmentionnéàl'articleL.1338­1.

«Art.L.1338­3.­Toutdistributeurouvendeurdevégétauxsusceptiblesdeporteratteinteàlasantéhumaineest

tenud'informer,préalablementàlaconclusiondelavente,l'acquéreurdesrisquespourlasantéhumaineet,le

caséchéant,desmoyensdes'enprémunir.Unarrêtédesministreschargésdelasantéetdelaconsommation,

prisaprèsavisduHautConseildelasantépubliqueetduConseilnationaldelaconsommation,fixelalistedes

végétauxconcernésparcesdispositionsetdétermine,pourchacund'eux,lanaturedecesinformations,le

contenuetleformatdesmentionsdevantfigurersurlesdocumentsd'accompagnementdesvégétauxconcernés.

«Art.L.1338­4.­I.­LesinfractionsauxrèglementsprisenapplicationdesarticlesL.1338­1etL.1338­2sont

l'environnementetlesagentsdescollectivitésterritorialeshabilitésetassermentésdansdesconditionsfixées parcretenConseild'Etat.Lesprocès­verbauxdressésparcesofficiersetcesagentsfontfoijusqupreuve ducontraire.Aceteffet,cesderniersdisposentdespouvoirsdéfinisaulivreIIducodedelaconsommation.

«II.­Lesagentsmentionnésau1°duIdel'articleL.215­1ducodedelaconsommationontqualitépour

rechercheretconstaterlesinfractionsauxrèglementsprisenapplicationdesarticlesL.1338­2etL.1338­3.A

ceteffet,ilsdisposentdespouvoirsdéfinisaulivreIIducodedelaconsommation.

présentchapitre.Aceteffet,ilsdisposentdespouvoirsdéfinisaulivreIIducodedelaconsommation.

«Art.L.1338­5.­Entantquedebesoin,lesconditionsd'applicationduprésentchapitresontdéterminéespar

décretenConseild'Etat.»

Article58

Dansundélaid'unanàcompterdelapromulgationdelaprésenteloi,leGouvernementremetauParlementun

rapportsurlesperturbateursendocriniensetleurseffetssurlasantéhumaine.

Article59

I.­L'articleL.5231­2ducodedelasantépubliqueestcomplétéparun3°ainsirédigé:

«3°DesjouetsouamusettescomportantdubisphénolAnerespectantpaslalimitedeconcentrationoulalimite

demigrationpourcettesubstancedéfiniespararrêtédesministreschargésdelasanté,delaconsommation,de l'industrieetdel'environnement.»

II.­[DispositionsdéclaréesnonconformesàlaConstitutionparladécisionduConseilconstitutionneln°2015­727

DCdu21janvier2016.]

Article60

Dansundélaidedix­huitmoisàcompterdelapromulgationdelaprésenteloi,leGouvernementremetau

Parlementunrapportsurlesnanomatériauxdanslesmédicamentsetdispositifsmédicaux.

Article61

I.­L'articleL.5232­1ducodedelasantépubliqueestainsirédigé:

«Art.L.5232­1.­Toutappareilportablepermettantl'écoutedesonsparl'intermédiaired'undispositifd'écoute

ainsiquetoutdispositifd'écoutemissurlemarché,détenusenvuedelavente,vendusoudistribuésàtitre

gratuitsontconçusdefaçonàêtresansdangerpourl'auditiondel'utilisateurdansdesconditionsnormales

d'utilisationoud'utilisationraisonnablementprévisibles.

«Cesappareilsportablessontaccompagnésdemessagesàcaractèresanitairesurlesrisquesliésàleur

utilisationetsurlamanièredeprévenircesrisques.

«Lesappareilsportablesetdispositifsd'écoutequinesontpasconformesàcesobligationsnepeuventêtre

commercialisés.

«Lesmodalitésd'applicationduprésentarticlesontdéfiniespararrêté.»

II.­Lepremieralinéadel'articleL.5232­1­1dumêmecodeestainsimodifié:

1°Alapremièrephrase,aprèslemot:«dispositif»,sontinséréslesmots:«d'écoute»;

2°Audébutdelasecondephrase,lesmots:«L'accessoire»sontremplacésparlesmots:«Ledispositif

d'écoute».

III.­L'articleL.5232­1­3dumêmecodedevientl'articleL.5231­3­1etlemot:«accessoire»estremplacépar

lesmots:«dispositifd'écoute».

Article62

L'avant­dernieralinéadel'articleL.1311­1ducodedelasantépubliqueestainsirédigé:

«­deluttecontrelesnuisancessonoresetlapollutionatmosphérique;»

ChapitreVI:Informeretprotégerlespopulationsfaceauxrisquesliésaux

accidentsdelaviecourante

Article63

LechapitreuniquedutitreVIIdulivreIerdelapremièrepartieducodedelasantépubliqueestcomplétéparun

articleL.1171­2ainsirédigé:

«Art.L.1171­2.­Lesaccidentsdelaviecourantesedéfinissentcommel'ensembledestraumatismesnon

intentionnels,àl'exceptiondesaccidentsdecirculationetdesaccidentsdutravail.»

TitreII:FACILITERAUQUOTIDIENLESPARCOURSDESANTÉ

ChapitreIer:Promouvoirlessoinsprimairesetfavoriserlastructuration

desparcoursdesanté

Article64

Aprèsl'articleL.1411­11ducodedelasantépublique,ilestinséréunarticleL.1411­11­1ainsirédigé:

«Art.L.1411­11­1.­Uneéquipedesoinsprimairesestunensembledeprofessionnelsdesantéconstituéautour

demédecinsgénéralistesdepremierrecours,choisissantd'assurerleursactivitésdesoinsdepremierrecours

définisàl'articleL.1411­11surlabased'unprojetdesantéqu'ilsélaborent.Ellepeutprendrelaformed'un

centredesantéoud'unemaisondesanté.

«L'équipedesoinsprimairescontribueàlastructurationdesparcoursdesanté.Sonprojetdesantéapour

objet,parunemeilleurecoordinationdesacteurs,laprévention,l'améliorationetlaprotectiondel'étatdesanté

delapopulation,ainsiquelaréductiondesinégalitéssocialesetterritorialesdesanté.»

Article65

I.­Lecodedelasantépubliqueestainsimodifié:

1°LetitreIIIdulivreIVdelapremièrepartieestainsimodifié:

a)Lapremièrephraseducdu2°del'articleL.1431­2estcomplétéeparlesmots:«,ellescontribuentàla

constitutiondecommunautésprofessionnellesterritorialesdesantémentionnéesàl'articleL.1434­12»;

b)LechapitreIV,telqu'ilrésultedel'article15838delaprésenteloi,estcomplétéparunesection4ainsi

rédigée:

«Section4

«Communautésprofessionnellesterritorialesdesanté

«Art.L.1434­12.­Afind'assurerunemeilleurecoordinationdeleuractionetainsiconcouriràlastructurationdes

parcoursdesantémentionnésàl'articleL.1411­1etàlaréalisationdesobjectifsduprojetrégionaldesanté

mentionnéàl'articleL.1434­1,desprofessionnelsdesantépeuventdéciderdeseconstituerencommunauté

professionnelleterritorialedesanté. «Lacommunautéprofessionnelleterritorialedesantéestcomposéedeprofessionnelsdesantéregroupés,le caséchéant,souslaformed'uneoudeplusieurséquipesdesoinsprimaires,d'acteursassurantdessoinsde

premieroudedeuxièmerecours,définis,respectivement,auxarticlesL.1411­11etL.1411­12etd'acteurs

médico­sociauxetsociauxconcourantàlaréalisationdesobjectifsduprojetrégionaldesanté.

«Lesmembresdelacommunautéprofessionnelleterritorialedesantéformalisent,àceteffet,unprojetde

santé,qu'ilstransmettentàl'agencerégionaledesanté.

«Leprojetdesantépréciseenparticulierleterritoired'actiondelacommunautéprofessionnelleterritorialede

santé.

«Adéfautd'initiativedesprofessionnels,l'agencerégionaledesantéprend,enconcertationaveclesunions

régionalesdesprofessionnelsdesantéetlesreprésentantsdescentresdesanté,lesinitiativesnécessairesàla

constitutiondecommunautésprofessionnellesterritorialesdesanté.

«Art.L.1434­13.­Pourrépondreauxbesoinsidentifiésdanslecadredesdiagnosticsterritoriauxmentionnésau

IIIdel'articleL.1434­10etsurlabasedesprojetsdesantédeséquipesdesoinsprimairesetdescommunautés

professionnellesterritorialesdesanté,l'agencerégionaledesantépeutconcluredescontratsterritoriauxde santé. «Lecontratterritorialdesantédéfinitl'actionassuréeparsessignataires,leursmissionsetleursengagements, lesmoyensqu'ilsyconsacrentetlesmodalitésdefinancement,desuivietd'évaluation.Aceteffet,ledirecteur généraldel'agencerégionaledesantépeutattribuerdescréditsdufondsd'interventionrégionalmentionnéà

l'articleL.1435­8.

«Lecontratterritorialdesantéestpubliésurlesiteinternetdel'agencerégionaledesantéafindepermettre auxétablissementsdesantépublicsetprivés,auxstructuresmédico­sociales,auxprofessionslibéralesdela santéetauxreprésentantsd'associationsd'usagersagrééesdeprendreconnaissancedesactionsetdesmoyens financiersduprojet. «Leséquipesdesoinsprimairesetlesacteursdescommunautésprofessionnellesterritorialesdesantépeuvent bénéficierdesfonctionsdesplates­formesterritorialesd'appuiàlacoordinationdesparcoursdesanté

complexesprévuesàl'articleL.6327­2.»;

2°LechapitreIIIterdutitreIIdulivreIIIdelasixièmepartieestabrogé.

II.­Lesregroupementsdeprofessionnelsqui,avantlapublicationdelaprésenteloi,répondaientàladéfinition

despôlesdesantéausensdel'articleL.6323­4ducodedelasantépubliquedeviennent,saufoppositiondeleur

part,descommunautésprofessionnellesterritorialesdesantéausensdel'articleL.1434­12dumêmecode,

danssarédactionrésultantdelaprésenteloi. Article66

I.­Al'articleL.1411­12ducodedelasantépublique,lemot:«second»estremplacéparlemot:«deuxième».

II.­LechapitrepréliminairedutitreIIIdulivrepremierdelaquatrièmepartiedumêmecodeestainsimodifié:

1°L'intituléestainsirédigé:«Médecingénéralistedepremierrecoursetmédecinsspécialistesdepremierou

deuxièmerecours»;

2°IlestajoutéunarticleL.4130­2ainsirédigé:

«Art.L.4130­2.­Lesmissionsdumédecinspécialistedepremieroudedeuxièmerecourscomprennentles

actionssuivantes:

«1°Compléterlapriseenchargedupatientparlaréalisationd'uneanalysediagnostiqueetthérapeutique

d'expertise,lamiseenœuvredutraitementappropriéainsiquelesuividespatients,selondesmodalités propresauxcompétencesdechaquediscipline;

«2°Contribueràlapréventionetàl'éducationpourlasanté;

«3°Participeràlamissiondeservicepublicdepermanencedessoins;

«4°Contribueràl'accueiletàlaformationdesstagiairesdedeuxièmeettroisièmecyclesd'étudesmédicales.

«Lemédecinspécialistededeuxièmerecourspeutintervenirentantquemédecincorrespondant,enlienavecle

médecingénéraliste,pourlesuiviconjointdupatientetl'élaborationduprojetdesoins.

«Lemédecinspécialistedepremieroudedeuxièmerecoursintervientencoopérationaveclesétablissements

desantéetcontribueàlapréventiondeshospitalisationsinutilesouévitables.»

Article67

LechapitreIVdutitreIIIdulivreIVdelapremièrepartieducodedelasantépublique,telqu'ilrésultede

l'article38158delaprésenteloi,estcomplétéparunesection5ainsirédigée:

«Section5

«Pacteterritoire­santé

«Art.L.1434­14.­Lepacteterritoire­santéapourobjetd'améliorerl'accèsauxsoinsdeproximité,entoutpoint

duterritoire.

«Cepactecomportedesdispositionsvisantnotammentà:

«1°Promouvoirlaformationetl'installationdesprofessionnelsdesantéetdescentresdesantéenfonctiondes

besoinsdesterritoires;

«2°Accompagnerl'évolutiondesconditionsd'exercicedesprofessionnelsdesanté,notammentdanslecadre

deséquipesdesoinsprimairesmentionnéesàl'articleL.1411­11­1etdescommunautésprofessionnelles

mentionnéesàl'articleL.1434­12.

«Lepactepeutprévoirdesactionsspécifiquementdestinéesauxterritoiresparticulièrementisolésetaux quartiersprioritairesdelapolitiquedelavilleainsiquedesdispositionsparticulièrespourlescollectivités d'outre­mer. «Cepacteestarrêtéparleministrechargédelasanté.Lesagencesrégionalesdesantélemettentenœuvre aprèsconcertationaveclesacteursconcernésetassocientlesconseilsterritoriauxdesantémentionnésà

l'articleL.1434­10.

«Uncomiténationalestchargéd'élaboreretd'assurerlesuividelamiseenœuvredecepacteetd'établirun bilanannueldesactionsengagées.Ilestcomposé,notamment,dereprésentantsdesprofessionnelsdesantéet d'élus,selondesmodalitésdéfiniespardécret.» Article68

Aprèsle5°del'articleL.4130­1ducodedelasantépublique,ilestinséréun5°bisainsirédigé:

«5°bisAdministreretcoordonnerlessoinsvisantàsoulagerladouleur.Encasdenécessité,lemédecintraitant

assurelelienaveclesstructuresspécialiséesdanslapriseenchargedeladouleur;».

Article69

I.­Lecodedelasantépubliqueestainsimodifié:

complétéeparlesmots:«etassurentlamiseenplaceduprojetterritorialdesantémentalementionnéà

l'articleL.3221­2»;

2°Alapremièrephrasedel'articleL.3211­2­3,lesmots:«n'exercepaslamissiondeservicepublic

mentionnéeau11°del'articleL.6112­1»sontremplacésparlesmots:«n'assurepas,enapplicationde

l'articleL.3222­1,lapriseenchargedespersonnesfaisantl'objetdesoinspsychiatriquesautitredeschapitres

IIàIVduprésenttitreoudel'article706­135ducodedeprocédurepénale»;

3°Aladeuxièmephrasedel'avant­dernieralinéadel'articleL.3211­11­1,aprèslemot:«écrite»,sontinsérés

lesmots:«etmotivée»;

4°L'articleL.3212­5estainsimodifié:

a)LeIestainsirédigé:

«I.­Ledirecteurdel'établissementd'accueiltransmetsansdélaiaureprésentantdel'Etatdansledépartement ou,àParis,aupréfetdepolice,etàlacommissiondépartementaledessoinspsychiatriquesmentionnéeà

l'articleL.3222­5toutedécisiond'admissiond'unepersonneensoinspsychiatriquesenapplicationduprésent

chapitre.Iltransmetégalementsansdélaiàcettecommissionunecopieducertificatmédicald'admission,du bulletind'entréeetdechacundescertificatsmédicauxmentionnésauxdeuxièmeettroisièmealinéasdel'article

L.3211­2­2.»;

b)LeIIestabrogé;

5°Audernieralinéadel'articleL.3212­7,lesmots:«aureprésentantdel'Etatdansledépartementou,àParis,

aupréfetdepolice,et»sontsupprimés;

6°L'articleL.3212­8estainsimodifié:

a)Audeuxièmealinéa,lesmots:«,lesprocureursdelaRépubliquementionnésauIIdel'articleL.3212­5»

sontsupprimés; b)Ledernieralinéaestsupprimé;

7°AladeuxièmephraseduIIdel'articleL.3214­1,laréférence:«II»estremplacéeparlaréférence:«I»;

8°Au1°del'articleL.3215­1,laréférence:«dudernieralinéadel'articleL.3212­8ou»estsupprimée;

9°Au4°del'articleL.3215­2,laréférence:«del'articleL.3212­7,»estsupprimée;

10°LechapitreIerdutitreIIdulivreIIdelatroisièmepartieestainsimodifié:

a)L'intituléestainsirédigé:«Politiquedesantémentaleetorganisationdelapsychiatrie»;

b)LesarticlesL.3221­1àL.3221­4sontainsirédigés:

«Art.L.3221­1.­Lapolitiquedesantémentalecomprenddesactionsdeprévention,dediagnostic,desoins,de

réadaptationetderéinsertionsociale.Elleestmiseenœuvrepardesacteursdiversifiésintervenantdansces

domaines,notammentlesétablissementsdesantéautorisésenpsychiatrie,desmédecinslibéraux,des

psychologuesetl'ensembledesacteursdelaprévention,dulogement,del'hébergementetdel'insertion.

«Art.L.3221­2.­I.­Unprojetterritorialdesantémentale,dontl'objetestl'améliorationcontinuedel'accèsdes

personnesconcernéesàdesparcoursdesantéetdeviedequalité,sécurisésetsansrupture,estélaboréetmis enœuvreàl'initiativedesprofessionnelsetétablissementstravaillantdanslechampdelasantémentaleàun

niveauterritorialsuffisantpourpermettrel'associationdel'ensembledesacteursmentionnésàl'articleL.3221­1

etl'accèsàdesmodalitésettechniquesdepriseenchargediversifiées. «Iltientcomptedescaractéristiquessocio­démographiquesdelapopulation,descaractéristiquesgéographiques desterritoiresetdel'offredesoinsetdeservicescontribuantàlaréponseauxbesoinsdespersonnessouffrant detroublespsychiques. «Enl'absenced'initiativedesprofessionnels,ledirecteurgénéraldel'agencerégionaledesantéprendles dispositionsnécessairespourquel'ensembleduterritoiredelarégionbénéficied'unprojetterritorialdesanté mentale. «II.­Leprojetterritorialestdéfinisurlabased'undiagnosticterritorialpartagéensantémentaleétabliparles acteursdesantéduterritoire.Leprojetterritorialassocienotammentlesreprésentantsdesusagers,les professionnelsetlesétablissementsdesanté,lesétablissementsetlesservicessociauxetmédico­sociaux,les organismeslocauxd'assurancemaladieetlesservicesetlesétablissementspublicsdel'Etatconcernés,les collectivitésterritoriales,ainsiquelesconseilslocauxdesanté,lesconseilslocauxdesantémentaleoutoute autrecommissioncrééeparlescollectivitésterritorialespourtraiterdessujetsdesantémentale,dèslorsqu'ils comprennentenleurseinlesreprésentantsdesusagersetlesprofessionnelsdesanté,sociauxetmédico­ sociaux. «Lesdiagnosticsetlesprojetsterritoriauxtiennentcomptedesprojetsdeséquipesdesoinsprimaires

mentionnéesàl'articleL.1411­11­1etdescommunautésprofessionnellesterritorialesdesantémentionnéesà

l'articleL.1434­12.

«Lediagnostic,quicomprendunétatdesressourcesdisponibles,apourobjetd'identifierlesinsuffisancesdans

l'offredepréventionetdeservicessanitaires,sociauxetmédico­sociauxetdansl'accessibilité,lacoordinationet

lacontinuitédecesservices,etdepréconiserdesactionspouryremédier.

«III.­Leprojetterritorialdesantémentaleorganiselacoordinationterritorialedesecondniveau.Ildéfinitles

actionsàentreprendreafinderépondreauxbesoinsidentifiésparlediagnosticterritorialpartagé.

«Ilorganiselesconditionsd'accèsdelapopulation:

«1°Alapréventionetenparticulieraurepérage,audiagnosticetàl'interventionprécocesurlestroubles;

«2°Al'ensembledesmodalitésettechniquesdesoinsetdeprisesenchargespécifiques;

«3°Auxmodalitésd'accompagnementetd'insertionsociale.

«Aceteffet,ilorganisel'accèsdelapopulationàunensemblededispositifsetdeservicesrépondantàdes prioritésdéfiniesparvoieréglementaire. «Ilpréciselesobjectifspoursuivis,lesévolutionsdel'offredesoinsetdeservicesetdesorganisations nécessairesainsiquelesindicateursdesuividuprojet.Ils'appuiesurlatransmissionetlepartagedessavoirs acquisetdesbonnespratiquesprofessionnelles,surledéveloppementprofessionnelcontinuetsurle développementdelarechercheclinique. «Unprogrammerelatifaumaintiendanslelogementetd'accèsaulogementetàl'hébergementaccompagné estdéveloppépourlespersonnesensouffrancepsychiquequienontbesoin. «Lacoordinationterritorialedesecondniveauestdéclinéedansl'organisationdesparcoursdeproximitépour assureràchaquepatient,notammentauxpatientsprisenchargedanslecadredelamissiondepsychiatriede secteur,l'accèsàcetensemblededispositifsetdeservices. «IV.­Lediagnosticterritorialpartagéetleprojetterritorialdesantémentalesontarrêtésparledirecteurgénéral del'agencerégionaledesantéaprèsavisdesconseilslocauxdesantéoudesconseilslocauxdesantémentale

etduconseilterritorialdesantémentionnéàl'articleL.1434­10.Lediagnosticetleprojetterritorialdesanté

mentalepeuventêtrerévisésoucomplétésàtoutmoment. «Ledirecteurgénéraldel'agencerégionaledesantéinformedesdiagnosticsetdesprojetsterritoriauxdesanté laconférencerégionaledelasantéetdel'autonomieetassureleurpublication. «V.­Lesactionstendantàmettreenœuvreleprojetterritorialdesantémentalefontl'objetd'uncontrat territorialdesantémentaleconcluentrel'agencerégionaledesantéetlesacteursduterritoireparticipantàla miseenœuvredecesactions. «Lecontratterritorialdesantémentaledéfinitl'actionassuréeparsessignataires,leursmissionset engagements,lesmoyensqu'ilsyconsacrentetlesmodalitésdefinancement,desuivietd'évaluation. «Selonleurterritoired'application,cesactionspeuventêtredéclinéesauseindeconseilslocauxdesanté

mentale.Leconseilterritorialdesantémentionnéàl'articleL.1434­10comprendunecommissionspécialiséeen

santémentale.

«VI.­Lesétablissementsdeservicepublichospitaliersignatairesd'unmêmecontratterritorialdesantémentale

peuventconstituerentreeuxunecommunautépsychiatriquedeterritoirepourladéfinitionetlamiseenœuvre

deleurprojetmédicald'établissement,selondesmodalitésdéfiniespardécret.

«Art.L.3221­3.­I.­L'activitédepsychiatriepeutêtreexercéeparl'ensembledesétablissementsdesanté,

universitairesounon,indépendammentdeleurstatutjuridique.Auseindecetteactivité,lamissionde

psychiatriedesecteur,quiconcourtàlapolitiquedesantémentaledéfinieàl'articleL.3221­1,consisteà

garantiràl'ensembledelapopulation:

«1°Unrecoursdeproximitéensoinspsychiatriques,notammentparl'organisationdesoinsambulatoiresde

proximité,ycomprissousformed'interventionàdomicile,assurépardeséquipespluriprofessionnelles,en

coopérationavecleséquipesdesoinsprimairesmentionnéesàl'articleL.1411­11­1etlescommunautés

professionnellesterritorialesdesantémentionnéesàl'articleL.1434­12;

«2°L'accessibilitéterritorialeetfinancièredessoinspsychiatriques;

«3°Lacontinuitédessoinspsychiatriques,notammentpourlespatientsdontlesparcoursdesantésont

particulièrementcomplexes,ycomprisparrecoursàl'hospitalisation,avecousansconsentement,enassurantsi nécessairel'orientationversd'autresacteursafindegarantirl'accèsàdesprisesenchargenondisponiblesau seindesétablissementsassurantlamissiondepsychiatriedesecteur. «Lamissiondepsychiatriedesecteursedéclinedefaçonspécifiquepourlesenfantsetlesadolescents. «II.­Lesétablissementsdesantéassurantlamissiondepsychiatriedesecteurparticipentauxactionsmenées enmatièredeprévention,desoinsetd'insertiondanslecadreduprojetterritorialdesantémentaleetparles équipesdesoinsprimairesetcommunautésprofessionnellesterritorialesdesantémentionnéesàl'articleL.

1434­12.

«Art.L.3221­4.­Ledirecteurgénéraldel'agencerégionaledesantédésigne,parmilesétablissementsdesanté

autorisésenpsychiatrieetassurantleservicepublichospitalierdéfiniàl'articleL.6112­1,lesétablissementsde

santéassurantlamissiondepsychiatriedesecteuretsadéclinaisonpourlesenfantsetlesadolescents.Afinque l'ensembledelarégionsoitcouvert,ilaffecteàchaqueétablissementainsidésignéunezoned'intervention.Sur cettezone,l'établissements'engageàtravaillerenpartenariataveclesautresacteurs. «Ledirecteurgénéraldel'agencerégionaledesantéorganiseégalementaveccesétablissementslesmodalités deréponseauxbesoinsdespersonnesensituationdeprécariténedisposantpasd'unedomiciliationstabledans lazoned'interventionconsidérée.

«Chaqueétablissementdétermine,dansleprojetd'établissementmentionnéàl'articleL.6143­2oudansles

documentsdéfinissantlapolitiquemédicalementionnéeàl'articleL.6161­2­2,lesmodalitésd'organisationetde

fonctionnementdecetteactivitédanslazonequiluiaétéaffectéeetsadéclinaisonpourlesenfantsetles

adolescents,qu'ildéclineenterritoiresdeproximitéappeléssecteursdepsychiatrie.»;

11°Aprèsl'articleL.3221­4,ilestinséréunarticleL.3221­4­1Aainsirédigé:

«Art.L.3221­4­1A.­L'établissementpeutconclureavecuneassociationdesoins,deprévention,deréadaptation

etderéhabilitationuneconventionpourlamiseenœuvred'unedémarchethérapeutiquequ'elledéfinit. «Laconventionprécisenotammentlesmodalitésdemiseàdispositionparl'établissementd'équipementsetde moyensmatérielsetfinanciersetlesconditionsdeleurutilisationparl'association.Elleindiquelesconditions danslesquelleslepersonnelhospitalierpeutcontribueraufonctionnementetauxactivitésdel'association.Elle déterminelesmodalitésdecontrôlemédicaldesonexécution. «L'associationrendannuellementcompteparécritàl'établissementdesagestionetdel'utilisationdesmoyens misàsadisposition.»;

12°Al'articleL.3221­4­1,laréférence:«ausecondalinéadel'articleL.3221­1»estremplacéeparla

référence:«àl'articleL.3221­1»;

13°LechapitreIIdutitreIIdulivreIIdelatroisièmepartieestainsimodifié:

a)L'intituléestainsirédigé:«Etablissementsdesantéchargésd'assurerlessoinspsychiatriquessans consentement»;

b)L'articleL.3222­1estainsirédigé:

«Art.L.3222­1.­I.­Ledirecteurgénéraldel'agencerégionaledesantédésigne,aprèsavisdureprésentantde

l'Etatdansledépartementconcerné,unouplusieursétablissementsautorisésenpsychiatriechargésd'assurer lessoinspsychiatriquessansconsentement,enapplicationdeschapitresIIàIVdutitreIerduprésentlivreou

«II.­Lazonegéographiquedanslaquellel'établissementdesantéainsidésignéexercecesmissionsestdéfinie,

entenantcomptedesmodalitésd'organisationensecteursdepsychiatriementionnésàl'articleL.3221­4dansle

contratpluriannueld'objectifsetdemoyensmentionnéàl'articleL.6114­1.

«III.­Lesmoyensmisenœuvrepourl'exercicedecesmissionsetlesmodalitésdecoordinationavecl'activité

depsychiatriedesecteurmentionnéeàl'articleL.3221­3sontprécisésdansleprojetd'établissementmentionné

àl'articleL.6143­2oudanslesdocumentsfixantlapolitiquemédicalementionnéeàl'articleL.6161­2­2.

«Lorsquel'établissementdesantédésignéenapplicationduIduprésentarticlen'estpaschargédelamission depsychiatriedesecteurdanslamêmezonegéographique,lesmodalitésdecoordinationfontl'objetd'une conventiontripartiteentrel'établissementdesantédésignéenapplicationdumêmeI,l'établissementdesanté

désignéautitredel'articleL.3221­4etledirecteurgénéraldel'agencerégionaledesanté.

«IV.­Danslesétablissementsn'assurantpasleservicepublichospitalier,toutpatientfaisantl'objetdesoins

c)L'articleL.3222­1­1Adevientl'articleL.3221­5­1;

14°Alafindupremieralinéadel'articleL.3311­1,lesmots:«,sanspréjudicedudispositifprévuàl'articleL.

3221­1»sontsupprimés;

15°AlapremièrephrasedesarticlesL.3251­2etL.3824­2,lesmots:«ou,àdéfaut,parlanotoriétépublique

»sontsupprimés;

16°Lepremieralinéadel'articleL.6143­2estcomplétéparunephraseainsirédigée:

«Danslesétablissementsdésignéspourassurerlamissiondepsychiatriedesecteurenapplicationdel'articleL.

3221­4,ilpréciselesmodalitésd'organisationdecettemissionauseindelazoned'interventionquiluiaété

affectée.»

II.­Dansundélaidetroisansàcompterdelapromulgationdelaprésenteloi,leGouvernementremetau

Parlementunrapportsurlamiseenœuvredelapolitiquedesantémentale.

Article70

Auxdeuxpremièresphrasesdu3°duIdel'articleL.3211­12­1ducodedelasantépublique,aprèslaréférence

:«L.3211­12»,sontinséréeslesréférences:«,L.3213­3,L.3213­8».

Article71

LedernieralinéaduIdel'articleL.3211­12­2ducodedelasantépubliqueestcomplétéparunephraseainsi

rédigée:

«Encasdetransfertdelapersonnefaisantl'objetdesoinspsychiatriquesdansunautreétablissementdesanté,

aprèsquelasaisinedujugedeslibertésetdeladétentionaétéeffectuée,l'établissementd'accueilestcelui

danslequellapriseenchargedupatientétaitassuréeaumomentdelasaisine.»

Article72

Aprèsl'articleL.3222­5ducodedelasantépublique,ilestinséréunarticleL.3222­5­1ainsirédigé:

«Art.L.3222­5­1.­L'isolementetlacontentionsontdespratiquesdedernierrecours.Ilnepeutyêtreprocédé

quepourprévenirundommageimmédiatouimminentpourlepatientouautrui,surdécisiond'unpsychiatre, prisepouruneduréelimitée.Leurmiseenœuvredoitfairel'objetd'unesurveillancestricteconfiéepar l'établissementàdesprofessionnelsdesantédésignésàcettefin. «Unregistreesttenudanschaqueétablissementdesantéautoriséenpsychiatrieetdésignéparledirecteur généraldel'agencerégionaledesantépourassurerdessoinspsychiatriquessansconsentementenapplication

duIdel'articleL.3222­1.Pourchaquemesured'isolementoudecontention,ceregistrementionnelenomdu

psychiatreayantdécidécettemesure,sadateetsonheure,saduréeetlenomdesprofessionnelsdesanté l'ayantsurveillée.Leregistre,quipeutêtreétablisousformenumérique,doitêtreprésenté,surleurdemande,à lacommissiondépartementaledessoinspsychiatriques,auContrôleurgénéraldeslieuxdeprivationdeliberté ouàsesdéléguésetauxparlementaires. «L'établissementétablitannuellementunrapportrendantcomptedespratiquesd'admissionenchambre d'isolementetdecontention,lapolitiquedéfiniepourlimiterlerecoursàcespratiquesetl'évaluationdesamise

enœuvre.Cerapportesttransmispouravisàlacommissiondesusagersprévueàl'articleL.1112­3etau

conseildesurveillanceprévuàl'articleL.6143­1.»

Article73

Dansundélaidesixmoisàcompterdelapromulgationdelaprésenteloi,leGouvernementprésenteau

Parlementunrapportsurl'évolutiondel'organisationdel'infirmeriepsychiatriquedelapréfecturedepolicede

Parispoursamiseenconformitéaveclerégimedeprotectiondespersonnesprésentantdestroublespsychiques

etrelevantdesoinspsychiatriquessansconsentement.

Article74

Lecodedelasantépubliqueestainsimodifié:

1°LetitreIIdulivreIIIdelasixièmepartieestcomplétéparunchapitreVIIainsirédigé:

«ChapitreVII

«Fonctionsd'appuiauxprofessionnelspourlacoordinationdesparcoursdesantécomplexes

«Art.L.6327­1.­Desfonctionsd'appuiàlapriseenchargedespatientsrelevantdeparcoursdesanté

complexessontorganiséesensoutiendesprofessionnelsdesanté,sociauxetmédico­sociauxparlesagences

régionalesdesanté,enconcertationaveclesreprésentantsdesprofessionnelsetdesusagers.Ellescontribuent

àprévenirleshospitalisationsinutilesouévitablesainsiquelesrupturesdeparcours.

«Leparcoursdesantéestditcomplexelorsquel'étatdesanté,lehandicapoulasituationsocialedupatientrend

nécessairel'interventiondeplusieurscatégoriesdeprofessionnelsdesanté,sociauxoumédico­sociaux.

«Lerecoursauxfonctionsd'appuiestdéclenchéparlemédecintraitantouunmédecinenlienaveccedernier,

enveillantàleurintégrationdanslapriseenchargeglobaledupatient.

«Lesfonctionsd'appuipeuventêtremisesenœuvreparuneéquipedesoinsprimairesouunecommunauté

professionnelleterritorialedesanté.

«Lesfonctionsd'appuifontl'objetd'uneévaluationannuelleenconcertationaveclesreprésentantsdes

professionnelsetdesusagers.

«Art.L.6327­2.­Pourassurerl'organisationdesfonctionsd'appuidéfiniesàl'articleL.6327­1,l'agencerégionale

desantépeutconstituer,parconventionavecunouplusieursacteursdusystèmedesanté,uneouplusieurs

plates­formesterritorialesd'appuiàlacoordinationdesparcoursdesantécomplexes.Lesétablissements

autorisésàexercersouslaformed'hospitalisationàdomicilepeuventparticiperaufonctionnementd'uneoude

plusieursplates­formesterritorialesd'appuiàlacoordinationdesparcoursdesantécomplexes.

«Laconventiondéfinitlesmissions,lesengagementsetlesapportsdesdifférentssignataires.

«Art.L.6327­3.­Lesmodalitésd'applicationduprésentchapitresontfixéespardécret.»;

«j)Ellessontchargéesd'organiserlesfonctionsd'appuiauxprofessionnelspourlacoordinationdesparcoursde

santécomplexes,danslesconditionsprévuesauxarticlesL.6327­1etL.6327­2;».

Article75

Letroisièmealinéadel'articleL.6314­1ducodedelasantépubliqueestremplacépardeuxalinéasainsirédigés

:

«Larégulationtéléphoniquedel'activitédepermanencedessoinsambulatoiresestaccessiblegratuitementpar

unnuméronationaldepermanencedessoinsouparlenuméronationald'aidemédicaleurgente.Enapplication

del'articleL.1435­5,ledirecteurgénéraldel'agencerégionaledesantédétermine,pourlarégion,lequeldes

deuxnumérosestutilisépourlapermanencedessoinsambulatoires.Lorsqu'ilchoisitlenumérod'aidemédicale

urgente,l'accèsàlarégulationtéléphoniquedepermanencedessoinsambulatoiresrestetoutefoisaccessible

parlenuméronationaldepermanencedessoins.Cettepermanenceestcoordonnéeaveclesdispositifsde

psychiatried'interventionenurgence.

«Larégulationtéléphoniqueestégalementaccessibleparlesnumérosdesassociationsdepermanencedes

soinsdisposantdeplates­formesd'appelsinterconnectéesaveclenumérod'accèsàlarégulationdel'aide

médicaleurgente,dèslorsquecesplates­formesassurentunerégulationmédicaledesappels.»

Article76

I.­L'avant­dernieralinéadel'articleL.541­1ducodedel'éducationestcomplétéparlesmots:«,ainsiqueles

IILe2°del'articleL.2112­2ducodedelasantépubliqueestcomplétéparlesmots:«,entenantcomptedes

».

III.­LechapitreIIdutitreVIdulivreIerducodedelasécuritésocialeestainsimodifié:

1°L'articleL.162­5estainsimodifié:

a)Le17°estcomplétéparunephraseainsirédigée:

«Cesmissionsetmodalitésd'organisationsontdistinctesdecellesprévuesau23°;»

b)Le18°estcomplétéparunephraseainsirédigée:

«Cesmodalitésnesontpasapplicablesauxpatientsâgésdemoinsdeseizeans;»

c)Aprèsladeuxièmephrasedu22°,estinséréeunephraseainsirédigée:

«Cesengagementssontdistinctsdeceuxprévusau23.»;

d)Sontajoutésdes23°et24°ainsirédigés:

«23°Lesmissionsparticulièresdesmédecinstraitantsdespatientsdemoinsdeseizeansmentionnésàl'article

L.162­5­3etlesmodalitésdel'organisationdelacoordinationdessoinsspécifiqueàcespatients,lecas

échéant,aveclesmédecinsd'autresspécialités,notammentencequiconcerneleparcoursdesoinsdesenfants atteintsd'unemaladiechroniqueetlatransitionversleparcoursdesoinsdel'adulte;

«24°Lecaséchéant,lesmodesderémunérationautresquelepaiementàl'acte,ycomprisceuxintervenanten

contrepartied'engagementsindividualisésdéfinisau22°relatifsauxmissionsetauxmodalitésd'organisation

prévuesau23°.»;

2°L'articleL.162­5­3estainsimodifié:

a)Aprèslepremieralinéa,ilestinséréunalinéaainsirédigé:

«Pourlesayantsdroitâgésdemoinsdeseizeans,l'unaumoinsdesdeuxparentsouletitulairedel'autorité parentalechoisitlemédecintraitantetl'indiqueàl'organismegestionnaire.»; b)Ledébutdelapremièrephrasedel'avant­dernieralinéaestainsirédigé:«Saufpourlespatientsâgésde moinsdeseizeans,laparticipation (lerestesanschangement).»;

3°Alapremièrephrasedel'articleL.162­5­4,lesmots:«ducinquième»sontremplacésparlesmots:«de

l'avant­dernier»;

4°Alapremièrephrasedutroisièmealinéadel'articleL.162­26,aprèslemot:«patients»,sontinsérésles

mots:«âgésdeplusdeseizeans».

Article77

Aprèslemot:«grossesse»,lafindeladernièrephrasedupremieralinéadel'articleL.6323­1ducodedela

santépubliqueestainsirédigée:«danslesconditionsprévuesauxarticlesL.2212­1àL.2212­10duprésent

code,selondesmodalitésdéfiniesparuncahierdeschargesétabliparlaHauteAutoritédesanté,danslecadre

d'uneconventionconclueautitredel'articleL.2212­2.»

Article78

I.­Le2°del'articleL.162­32­1ducodedelasécuritésocialeestcomplétéparunephraseainsirédigée:

«Cesconditionsprévoientquelesmodesderémunérationdéfinisparcesconventions,autresquelepaiementà l'acte,fontl'objet,auplustardsixmoisaprèslaconclusiondecesconventionsoud'avenantsàcesconventions, d'unexamendanslesconditionsprévuesparl'accordenvuedeleurintégrationauseindecelui­ci,

conformémentaupremieralinéadel'articleL.162­32­2;».

II.­Ledeuxièmealinéadel'articleL.162­32­2dumêmecodeestremplacéparseptalinéasainsirédigés:

«L'oppositionformée,dansdesconditionsprévuespardécret,àl'encontred'unaccordnationalparaumoinsla moitiédesorganisationsreprésentativesdescentresdesoinsinfirmiersouaumoinslamoitiédesorganisations représentativesdescentresdesantémédicaux,dentairesetpolyvalentsfaitobstacleàsamiseenœuvre. «L'accordnational,sesannexes,sesavenantsetlerèglementarbitralsontapplicablesauxcentresdesantétant qu'ilsn'ontpasfaitconnaîtreàlacaisseprimaired'assurancemaladiequ'ilsnesouhaitentpasêtrerégisparces dispositions. «Enl'absenced'oppositionàsareconductionformée,danslesconditionsréglementairesprévuesàl'articleL.

162­15­2,parl'unaumoinsdessignatairesouparuneouplusieursorganisationsreprésentativesdescentresde

santé,l'accordnationalestrenouvelépartacitereconduction. «L'accordnationalarrivéàéchéanceourésiliécontinuedeproduireseseffetsjusqu'àlapublicationauJournal officieldunouvelaccordnationaloudurèglementarbitralquileremplace.

«Lorsqu'unaccordestconcluetapprouvédanslesconditionsprévuesàl'articleL.162­15,l'accordprécédent

estréputécaduc.

«Encasderupturedesnégociationspréalablesàl'élaborationdel'accordnationaloud'oppositionaunouvel

accordnationalouàl'issued'undélaidesixmoisàcompterdudébutdesnégociations,unarbitrearrêteun projetd'accorddanslerespectducadrefinancierpluriannueldesdépensesdesantéetdanslesconditions

prévuesauxquatrederniersalinéasduIdel'articleL.162­14­2.

«L'arbitreestdésignéparl'Unionnationaledescaissesd'assurancemaladieetaumoinsuneorganisation

représentativedescentresdesanté.Adéfautouencasd'oppositionàcettedésignationparlamajoritédes

organisationsreprésentativesdescentresdesanté,ilestdésignéparleprésidentduHautConseilpourl'avenir

del'assurancemaladie.»

Article79

L'articleL.2311­5ducodedelasantépubliqueestainsimodifié:

1°Lepremieralinéaestainsimodifié:

a)Alapremièrephrase,aprèslemot:«assurer,»,sontinséréslesmots:«laprévention,»; b)Aladernièrephrase,aprèslapremièreoccurrencedumot:«relatives»,sontinséréslesmots:«àla prévention,»;

2°Aprèslemêmealinéa,ilestinséréunalinéaainsirédigé:

«Autitredeleurmissiondeprévention,lescentresdeplanificationoud'éducationfamilialeréalisentles vaccinationsprévuesparlecalendrierdesvaccinations.Lesdispositionsrelativesaurespectdel'anonymatne s'appliquentpas.»;

3°Alasecondephrasedudeuxièmealinéa,aprèslemot:«afférentes»,sontinséréslesmots:«àcette

prévention,».

Article80

Autroisièmealinéadel'articleL.3111­1ducodedelasantépublique,aprèslemot:«communes»,sont

Article81

L'Unionnationaledescaissesd'assurancemaladieetlesorganisationsreprésentativesdescentresdesanté disposentd'undélaidesixmoisàcompterdelapromulgationdelaprésenteloipourréviserl'accordconcluen

applicationdel'articleL.162­32­1ducodedelasécuritésociale,afind'yintégrerlesmodificationsrésultantde

l'applicationdelaprésenteloi.

Article82

L'articleL.2212­5ducodedelasantépubliqueestainsimodifié:

1°Aprèslemot:«écrite»,lafindelapremièrephraseestsupprimée;

2°Aprèslaréférence:«L.2212­4»,lafindelasecondephraseestsupprimée.

ChapitreII:Garantirl'accèsauxsoins

Article83

I.­Ledéploiementdumécanismedutierspayant,permettantdepratiquerladispensed'avancedefraispourles

bénéficiairesdel'assurancemaladie,s'effectue,souslesconditionsetgarantiesfixéesauprésentarticle,selon

lesmodalitéssuivantes:

1°Acompterdu1erjuillet2016,lesprofessionnelsdesantéexerçantenvillepeuventappliquerletierspayant

qu'auxnéficiairesdel'assurancematernité,surlapartdespensespriseenchargeparl'assurancemaladie obligatoire.L'ensembledesorganismesd'assurancemaladieesttenudemettreenœuvreletierspayanteffectué parcesprofessionnels;

2°Acompterdu31décembre2016,lesprofessionnelsdesantéexerçantenvilleappliquentletierspayantaux

bénéficiairesdel'assurancemaladieatteintsd'uneaffectiondelongueduréementionnéeaux3°et4°dumême

articleL.160­14,pourlessoinsenrelationavecl'affectionconcernée,ainsiqu'auxbénéficiairesdel'assurance

maternité,surlapartdesdépensespriseenchargeparl'assurancemaladieobligatoire;

3°Lescaissesnationalesd'assurancemaladie,lesmutuelles,lesinstitutionsdeprévoyanceetlessociétés

d'assurancetransmettentconjointementauministrechargédelasécuritésocialeunrapportprésentantles solutionstechniquespermettantlamiseenplaceauprofitdel'ensembledesbénéficiairesdel'assurancemaladie dumécanismedutierspayantsimultanémentsurlespartscouvertesparlesrégimesobligatoiresd'assurance maladieetsurcellescouvertesparlesorganismesd'assurancemaladiecomplémentaire.Ilinclut nécessairementledéploiementd'unesolutiontechniquecommunepermettantd'adresserauxprofessionnelsde santéayantfaitcechoixunfluxuniquedepaiement.Cerapportestétablinotammentauvudesattentes expriméesparlesprofessionnelsdesanté.Ildétermineetévaluelafaisabilitéopérationnelleetfinancièredes solutionstechniquespermettantd'assurerauxprofessionnelsdesantélasimplicitédel'utilisation,lalisibilitédes droitsetlagarantiedupaiement.Ilmentionnelescalendriersetlesmodalitésdetestdessolutionsenvisagées

aucoursdel'année2016,envuedeparveniràouvriràtouslebénéficeeffectifdutierspayantàcompterdu1er

janvier2017.Lerapportestremisauplustarddansundélaid'unmoisàcompterdelapromulgationdela

présenteloi;

4°Acompterdu1erjanvier2017,lesprofessionnelsdesantéexerçantenvillepeuventappliquerletierspayant

auxbénéficiairesdel'assurancemaladiesurlapartdesdépensespriseenchargeparl'assurancemaladie obligatoire[DispositionsdéclaréesnonconformesàlaConstitutionparladécisionduConseilconstitutionneln°

2015­727DCdu21janvier2016.]L'ensembledesorganismesd'assurancemaladie[Dispositionsdéclaréesnon

conformesàlaConstitutionparladécisionduConseilconstitutionneln°2015­727DCdu21janvier2016.]sont

tenusdemettreenœuvreletierspayanteffectuéparcesprofessionnels;

5°Acompterdu30novembre2017,lesprofessionnelsdesantéexerçantenvilleappliquentletierspayantà

l'ensembledesbénéficiairesdel'assurancemaladiesurlesdépensesmentionnéesau4°.

II.­Ledéploiementdutierspayantfaitl'objetderapportssurlesconditionsdesonapplication,quisonttransmis

auministrechargédelasécuritésociale:

1°Au30novembre2016,unrapportparlaCaissenationaledel'assurancemaladiedestravailleurssalariés,en

lienaveclesorganismesnationauxdesautresrégimesd'assurancemaladie,poursonapplicationaux

bénéficiairesmentionnésau1°duI;

2°Avantle30septembre2017,unrapportparlescaissesnationalesd'assurancemaladie,lesmutuelles,les

institutionsdeprévoyanceetlessociétésd'assurancepourledéploiementmentionnéau4°dumêmeI.

III.­Lecodedelasécuritésocialeestainsimodifié:

1°L'articleL.133­4estainsimodifié:

a)Aprèsleseptièmealinéa,ilestinséréunalinéaainsirédigé:

«Sileprofessionneloul'établissementn'anipayélemontantréclamé,niproduitd'observationsetsousréserve qu'iln'encontestepaslecaractèreindu,l'organismedepriseenchargepeutrécupérercemontantparretenue surlesversementsdetoutenatureàvenir.»; b)Audernieralinéa,lemot:«trois»estremplacéparlemot:«quatre»;

2°L'articleL.161­1­4estcomplétéparunalinéaainsirédigé:

«Leprésentarticlenepeut,conformémentàl'articleL.161­15­1,avoirdeconséquencessurleservicedes

prestationsennaturedel'assurancemaladiequepourlesseulessituationstouchantaunon­respectdela

conditionderésidencementionnéeàl'articleL.160­1.»;

3°L'articleL.315­1estcomplétéparunVIainsirédigé:

«VI.­Leserviceducontrôlemédicaltransmet,saufoppositiondubénéficiaire,lesinformationsdenature

médicalequ'ildétient,notammentleprotocoledesoinsmentionnéàl'articleL.324­1,encasdechangement

d'organismeouderégimed'assurancemaladie,aunouveauservicechargéducontrôlemédicaldontrelève l'assuré.»;

4°L'articleL.160­13,danssarédactionrésultantdelaloin°2015­1702du21décembre2015definancement

delasécuritésocialepour2016,estainsimodifié:

a)LedernieralinéaduIIestainsimodifié:

­aprèslapremièreoccurrencedumot:«être»,lafindelapremièrephraseestainsirédigée:«payée

directementparl'assuréàl'organismed'assurancemaladie,prélevéesurlecomptebancairedel'assuréaprès

autorisationdecedernierouencorerécupéréeparl'organismed'assurancemaladiesurlesprestationsdetoute

natureàvenir.»;

­aprèslamêmephrase,estinséréeunephraseainsirédigée:

«Cedécretfixeégalementlesmodalitésderecueildel'autorisationdel'assurédeprélèvementsursoncompte bancaireetderenoncementàcetteautorisation.»; b)Aprèslapremièreoccurrencedumot:«être»,lafindelapremièrephrasedusixièmealinéaduIIIestainsi rédigée:«payées,prélevéesourécupéréesselonlesmodalitésprévuesaudernieralinéaduII.»;

5°Lasection4duchapitreIerdutitreVIdulivreIerestcomplétéepardesarticlesL.161­36­3etL.161­36­4

ainsirétablis:

«Art.L.161­36­3.­Lorsqueleprofessionneldesantéappliqueletierspayant,lepaiementdelapartpriseen

chargeparl'assurancemaladieestgaranti,dèslorsqu'ilutiliselacarteélectroniquedel'assurémentionnéeà

l'articleL.161­31etqu'ellenefigurepassurlalisted'oppositionprévueaumêmearticle.Cepaiementintervient

dansundélaimaximalfixépardécret.Cedécretfixeégalementlescasdanslesquelslepaiementpeutêtre

garantiauprofessionnels'ilestamenéexceptionnellementàpratiquerletierspayantauvud'autresjustificatifs

dedroits.

«Lenon­respectdudélaimentionnéaupremieralinéaduprésentarticleouvredroit,pourleprofessionnelde

santéconcerné,sanspréjudicedessommesdues,auversementd'unepénalité,selondesmodalitésfixéespar

décret.

«Lesdélaisdepaiementdechaqueorganismed'assurancemaladiefontl'objetd'unepublicationpériodique,

dansdesconditionsdéfiniespardécret.

«Lesorganismesd'assurancemaladiefournissentauprofessionneldesantélesinformationsnécessairesau

suividupaiementdechaqueacteouconsultationpourlequelilapratiquéletierspayant.

«Art.L.161­36­4.­Pourbénéficierdutierspayantchezunprofessionneldesantéexerçantenville,l'assurédoit

remplirlesconditionssuivantes:

«1°Présenterauprofessionneldesantélacarteélectroniquementionnéeàl'articleL.161­31;

«2°Avoirdonnél'autorisationprévueauIIdel'articleL.160­13lorsquelemontantdûparlebénéficiaireau

titredesIIetIIIdumêmearticleexcèdeunseuilfixépardécretetn'apasétéacquitté;

«3°S'agissantdesactesetdesprestationsdispensésparlesmédecins,nepassetrouverdansl'unedes

situationsprévuesàl'avant­dernieralinéadel'articleL.162­5­3;

«4°S'agissantdeladélivrancedemédicaments,respecterlesconditionsfixéesautroisièmealinéadel'articleL.

162­16­7.»;

6°Al'articleL.162­21­1,aprèslemot:«hospitalisation»,sontinséréslesmots:«etdesfraisrelatifsaux

actesetconsultationsexternesmentionnésauxarticlesL.162­26etL.162­26­1».

IV.­Al'articleL.725­3­1ducoderuraletdelapêchemaritime,lemot:«huitième»estremplacéparlemot:«

neuvième»etlesmots:«duneuvième»sontremplacésparlesmots:«del'avant­dernier».

V.­L'articleL.871­1ducodedelasécuritésocialeestainsimodifié:

1°Alapremièrephrasedupremieralinéa,aprèsladernièreoccurrencedumot:«code»,sontinséréslesmots

:«,qu'ellespermettentàl'assurédebénéficierdumécanismedetierspayantsurlesprestationsfaisantl'objet decesgaranties,aumoinsàhauteurdestarifsderesponsabilité,»;

2°Audeuxièmealinéa,lesmots:«etdesactesetprestationspourlesquelslepatientn'apasaccordé

l'autorisationmentionnéeàl'articleL.1111­15ducodedelasantépublique.Ellesprévoientégalement

l'exclusiontotaleoupartielle»sontremplacésparlesmots:«ainsique».

VI.­Le1°duVentreenvigueurle1erjanvier2017.

VII.­L'assurancemaladieassumelamissiongénéraledepilotagedudéploiementetdel'applicationdutiers

payant.Elleassure,enliaisonaveclesorganismesd'assurancemaladiecomplémentaire,lacohérenceetla

performancedesdispositifspermettantauxprofessionnelsdesantédemettreenœuvrecemécanismeauprofit

desbénéficiairesdel'assurancemaladie.Undécretdéfinitlesconditionsdanslesquellesuncomitédepilotage,

composédereprésentantsdel'Etat,desorganismesd'assurancemaladie,desorganismesd'assurancemaladie

complémentaire,desprofessionnelsdesantéetdesusagersdusystèmedesanté,évalueledéploiementet

l'applicationdutierspayant,identifielesdifficultésrencontréesparlesprofessionnelsdesantéetformule,lecas

échéant,lespréconisationsd'amélioration.

Article84

LeGouvernementprésenteunrapportauParlement,avantlafindel'année2016,indiquantlesmodalitésselon

lesquellesilestpossibled'instaurerlacouverturemaladieuniversellecomplémentaireàMayotte.

Article85

Aprèsladeuxièmephrasedupremieralinéadel'articleL.4122­1ducodedelasantépublique,sontinsérées

deuxphrasesainsirédigées:

«Ilévalue,enlienavecdesassociationsdepatientsagrééesenapplicationdel'articleL.1114­1etselondes

modalitéspréciséespardécret,lerespectduprincipedenon­discriminationdansl'accèsàlapréventionouaux

soins,mentionnéàl'articleL.1110­3,parlesmembresdel'ordre.Illuirevientdemesurerl'importanceetla

naturedespratiquesderefusdesoinsparlesmoyensqu'iljugeappropriés.»

Article86

I.­Audernieralinéadel'articleL.162­9ducodedelasécuritésociale,aprèslemot:«santé»,sontinsérésles

mots:«etauxbénéficiairesdel'aideaupaiementd'uneassurancecomplémentairedesanté»et,aprèsles mots:«cetteprotection»,sontinséréslesmots:«oudecetteaide».

II.­L'articleL.165­6ducodedelasécuritésocialeestainsimodifié:

1°Lepremieralinéaestainsirédigé:

«L'Unionnationaledescaissesd'assurancemaladie,lesorganismesd'assurancemaladie,ainsiqueles mutuelles,lesinstitutionsdeprévoyanceetlessociétésd'assurance,peuventconcluredesaccords,àl'échelon

localounational,aveclesdistributeursdeproduitsetprestationsdesantémentionnésàl'articleL.165­1,

notammentencequiconcernelaqualité,lesprixmaximauxpratiqués,sousréservequecesproduitsou

prestationsnefassentpasl'objetd'unedécisionpriseenapplicationduIdel'articleL.165­3,etlesmodalitésdu

mécanismedetierspayant.»;

2°Ledeuxièmealinéaestainsimodifié:

a)Lapremièrephraseestainsirédigée:

«Desaccordspeuventégalementêtreconclusauniveaunationalpourprévoirdesdispositionsadaptéesàla situationdesbénéficiairesdudroitàlaprotectioncomplémentaireenmatièredesantéetdesbénéficiairesde

l'aideaupaiementd'uneassurancecomplémentairedesantémentionnésauxarticlesL.861­3etL.863­2.»;

b)Lasecondephraseestcomplétéeparlesmots:«etauxbénéficiairesdel'aideaupaiementd'uneassurance complémentairedesanté»;

3°Alapremièrephrasedudernieralinéa,lesmots:«lesorganismesnationaux»sontremplacésparlesmots:

«l'Unionnationaledescaisses».

Article87

I.­Lecodedutravailestainsimodifié:

1°Aprèsl'articleL.1225­3,ilestinséréunarticleL.1225­3­1ainsiréd