Vous êtes sur la page 1sur 32
| ty 5D) iDeux P Operette en un Acte ——negffon Paroles de , DUPEUTY & BOURGET — Gps. aad Musique de J. OFFENBACH ee Partition Chant & Piano ANCHE Paris. PH. MAQUET & crema Les Baéiteurs-propristaircs de cot ouvrage sé rivervent tous droits dexécution publique, de reproduction, de copie, de traduction et arrangement, conformément ‘ux fois frangeises et aux traits internationaux. — Les Autours dudit ouvrage, et les faiteurs leurs mandataires,eninterdisent formellement 1a représeatation au théstro ‘avec aecompagnement do plano remplagant lorchestro, ou avee une orchestration qui tno serait pos colo da compositeur. — I ext rappelé aux Directions théatrales de tout ordre que les trails pusaés per elles avec. In Société des Auteurs et Compositeurs dramatiques, ou avee Ia Société dos Auteurs, Compositeurs et faiteurs de moxique, ‘no las affeanchisseat pas do obligation de traiter aves tes Eaiteurs pour le matériel rusical. 8 DEUX PECHEURS LE LEVER DU SOLEIL. Wav EFONNERIE MCSICALE, Paroles de MM. Ch. Dupeuty et E. Bourget. Musique de d. OFFENBACH Représentée pour la premiive fois,’ Paris, le 16 Novembre 1857, sur le theatre P Ps P BOUFFES PARISIENS. PERSONNAGES. ACTERRS, GROS-MINET, Garde du Commerce m. PRADEAL POLISSARD, von nevew M. GERPRE: La scéne se passe 2 Charenton. CATALOGUE DES MORCEAUX. Pe INTHODECTION 7 -t ND DHETTO Vener, cene, ame, vener, - No.2. LA GHENOVILEE aU CAMELLIA Dans Vintciewr dune citeusitle NI 3. CASLILBBTA, BALLADE otitis Je phew tte att Nr 4 LEVER OF Somer AKT OME ab! Oh! a ND RINAL Si nves pote ssems, fil Souris f LES DEUX PECHEURS. Rouffonnerie musicale. 705387 Paroles de Musique de CH. DUPEUTY.: E. BOURGET. d. OFFENBACH. ANTRODUCTION. Andante non troppo. PIANO. » fe Thédtre repedconte: une herge Sr ta pointe dune tle sir tr Marne, ot fuisunt fee Ata maison de Charenton. tt Berge est en talus, prexgun I pie, of conromde do suttes et ade poupliers. Cu eseittior erense duns la horyo par tox péchoure (i tigne, descent itcpelans fond de Count, A ta gntehic dtu sprotateur Ia rivibrs tisne of je la pointe de 60 tanenant se tron wn faite, Fy Save do votre porte, Cinetre' rive yee dow roxmne,see Domi iner it ta ramp SCENE 47 POLISSARD, GROS-MINET. Ave lever di Fide Potisard ont i droite duns Vows jusgul mi-jomben, ot poe 5 ta Aareite de le, Son yaoton eat retrouard; oa Lite & vera eat sunpendue & son sou. fn wir to puissin est également suspend do Vautre ete. Mt a son petit ponien pour pince-net. tu este opposd ot tournant le dus, est Grve-Minet, Sysloment avee un deceit trement arotocgite, tous dove jettont la Ligne et la retinent, pendant te moreeau suivint: nut DUETTO. Allegretto. GRos-mINET. PLANO. venez,¥enez,venez,venez,venez, vener, pe — tits poissons! sshion)petity, petite, petite, petite, petits, petits, : ae = a pe = tits poisons! SS—= TG" sane. = ner, venez,__vewnen, peatits pois — sonst Venez, ve - = nez, venez, Yeaner, peatits pois sens! Vener, ve ~ “cner mordre 3 mes ha- me — gons! 7 A nex mordre & mes heme — cons! Je guettes je guette la fizne ablette, Le gou — jon, le barhil- | vers samaison aux volets verts! nos-MINEr. Gl rorvie des baisers) agi | Regar-donst Et pour tromper le ber. chon! * Obt amour, voi IS ite = Se — Poutssaun. eee eeeeeee Tu te ris, tute ris dungrand grand cour! Ks tre né pour tre neve =. = Pe = tits poisons! Venez, yener,venez, venez,vener, venez, 7 venez, venez, afobienpetite,’ petites petites’ petit petits petits, = tits pois. SS —————_| = =— = sons! Ve = net, ve~nex mordr>'a mes haome — A SSS SS Ve - mez, ve-nez mordre 3 mes ha-me — cons! = Vener, _nex mordre & mes hame — cous! ye-nex, petits pois ~ sons, ve-ner, pe-tils pois “nex mordre b mes hame cons! _enez mordre & mes hame cons! Yenez.yenez,venez, ve - nex! von = ee a SE — ve-nez,ye—ney,ve-nez, ve — ne, > -¥ener, veer, ye nex, ¥e- pada aa ~ nez,nenezvenez, venc7,vener,rene2, Ye ————— ttetre fee > NaH farrungeant $4 Cigne) tne touche ‘gubres je ervis que je pas mis assez de fond,tapercerimt Polissard) que yois-je dans la péaom. bre? un vival! vouissen. (le voyent) si 1» pecheur sérieux...diable! mauvaise affaive!..mon Octavie qui ne miattend pour Tenlever quvau lever du soleil, quand son tigre sera partil(if se remet fen erois mon pince-nez, cest 1 pécher) continuons a avoie Yair dun imbécile. nos mser Nom dun goujon!: mass il va troubler Te courant de mon onde pure... (herent to wis) dites done, eb! vous, I-bas! potaseanp (venant en scene) Bonjour Mossieu...ca va bien ce matin? enos—wint Vous vous éles done leve’ trois, heures? vous étes donc somnambule? Saime a voir naitre Paurove, Je vous préviens que vous @les sur ma propriété. Cotte ‘le est solve imevble? Non, mais bien ce remou que depuis trois jours, plus dun d¢ ‘ai amoreés jy ai. jete tee de Die Ab! sous jeter du blédans Ia ei ous eroyer que ca pousser enos-miver Du blé evitsravee des boules de.terne aluise et de chenesis. des feses de nia hui La earpes -dispies pour faire: enie Potassian Mevei, homme intelli fa Se ray edes carpestac mol qui en sis “sma promiore ablette prendre "1 oxos-miner.(Carrétant Quest ce que ca vous fait Caller pecher plus I rouissann Cr port) TL parait qu il tient & rester ie. diavolo! si Cest un voisin du tyran aux volets verts, i verea le signal que doit me faive Octavie mec son foulard...il me vendra au Bartholo... ‘comment le mettre en fuite? onos-miner Tenezs je vas vous dire une chose, Ta~bas, au bout de Vile, je connais un petit endroit ou Yon en prend @ tout coup; des gardons, des vendaises des ablettes, des goujons. Ie na que mps de jeter sa ligne e! ca hiche: elle et toc! ea biche! PorisstRp, Veai? eh! bien, je me veux pas vous en priver...allez-y si ea bich Gusemisen (it purty Ab! tu ne veux pas y alletsn eh! bien, attends; j'ai une petites non patriotique, qui_ne manque ja. son effet. je men vas te be servire.Voyons laquelle. (1 frr~ anne) Cir Tor qui conn tox hussain deta garde) ton ght vonnais Ia ue de mee gts tu a comnais pas la couleur de mes bas, avai tu conan Ta contour de mee gation 1 eounaitrais to onteny de mes Bas; sts pas La elon non, ca Tamuserait! ab! “Jen tiewy une In Grenouille ou €Camélia (eriinn sever chaud! biwan! Quiestie qui vous prend done? ‘ene enyie de yous J Ti me prend.. chanter quelque chove daze Nig. LA -GRENOUILLE AU CAMELLIA. 2 Ghos-MINET fier = eae + 5 Dans. -térieur du — ne Le crapaud dit bel _ le tre, Voi- Ta un heau ca No-tre crapaud di - mour sue.com- be, 1 A- vec son ca mé- ‘© ci sous prow. ve, jou-ven_cel Jes, Que lursquon a pat a ST = —-s : — —S iB St a pand vo - lant, Fort a= moucreux dau. ne gre-novil - Ie mé- i al Mais la gre-nouille au gros’ fo - Ja ~ tre a, Ta, Ft la gre_nouil — Je sur sa tom - he ac — i dent Le malheur da voir des dents tel _ Tes, i m2 Qua vait tin tres fort mal de Aie aie aie Chante en fai- sant ce ges - te ‘BRé - po-teendanssant — la pol ~ ha ) On se trouse paso mal ded. Ja gueuse de dent, te coqui - aie aie aie aie aie aie Ia dent, GHOS-MINET ~ ne de dent! Aie aie aie ARD. Nie aie aie qi ny, aie aie aie aie ladent! aie aie aie aie aie ai aie feeet pe crete EE Ponassanp. Tiens! Cest trés gentit cette balan. Ah! hah. et moi qui voulais le faive ler... quelle veste! (it tire son étui 1 eigures. pour se donner une eontenance) vonsssaxn(prenant sens facom dans Wi) Tiens! iS sont bea rnez-vous, vos cigares? + aly done pre. onos-1 os Dites done, il’ me semble que cest sens qui pe ~ ppay attention, ea se fait dans aivaiv aie In dent! les meilleures societs. Gnos—mxer.(@ part) Aveo ca il ne Sen va pas,cet ani mal-Ia.i.si je pouvais lui faire peur. (reqardant au-dehors, et jetont un eri) ab! le foul... le fou, Ia-bus! le fou par amour. Portssann, Qui ca. ce fou furicux, échappé de Ja maison de Charenton qui est en face, et qui evve depuis trois jours dans les environs? non se Lui-méme... sauver-vous, malheureur! ontssann Pourquoi ex? Yous ne saree done pas que fort a horreur des chapeaur pointus, VG que, dans le temps.il a été distanced de son épouse par un Monsieur quien avait un. juste comme le votre outsan Ab! buh! je me trompe... il y a une chose peur de vien, moi. ua express... Gnos—miner Quoi done? Les Gxos-miner (foisnt un sit en arribre) Ne parlex pas de ca devant moi (i prt) je tiens une autre Finesse! Quiest-ce done qui vous prend? Gxos-miner. On ala bien dit que fétais guéri ra. dicalement... mais quand on wagace, voyer-vous. cberve...breer!.. dire que la morsure dun petit roquet yous met dans des états pareils. (retroussant a manche et Sapprockant de tui:)'Tenez une petite cicatrice,a peine si on la voit, vouassann.(reentont) Je fen rapportes je mien rapporte! un¥E (durement; le pronend parte bras) Mais regardex don Je vois parfuitement.Gt chercke & se érgerd causomnen (le retennt j'ai tort de venir aupres de rien que Ia vue de Tea la péche, cest une t dans ce moment, ca mord! ca mord! Pousssxn Ca mord! merci! bonjour, Monsieur! il se sawve) SCENE IL GROS-MINET, POLISSARD. ROS MINER. Seu eC Hen Enfonce le jobard!.. ab! je ot Desoin de calmer mai cage (it burt) nngsawn-(repareisnent) Ah! guewsard! tu es hydrophobe et ois!.Ja moi pose t mon tut pen Quon dise ence tun insteument qui a une béte ® cha bow qu'une Ligne et -non,mais quvon le disé...soyons!.- Gl tes disyne) ce grotesque ma fait perdre un temps préciew. \u lever du soleil, il faut que je décampeycar si je suis. pécheur, je suis également garde du com. merce et ily a surtout un nome Polissard, contre lequ un bon pet serais hemea d je possede set que je veh Clichy jugeme ter non pas que je sois méchant, temei Tinnocence de ‘mes plaisirs; ou re hs péche 3 la Higne, je cultive le vcbus ie calembourg, le Togogriphe, et au. tres niaiseries divertissantes: soil aux douces teintes du crépuscule; mais aux premiers mon caractere. rayons de Tastve du jour, homme pacifique et spivituel disparatt, Ie blond Phoebus fai les atomes sensibless je repre fondre en moi ls In peau do renard, et toute Ta seve qui distingue Thomme de... Toi.Dh toil qui est prit..comme je donnerl.. comme je vais en rir de ces amours de poissons dr ces amours de petits poissons (se dirige very ta vinieres ms a mime mament, Potiswd, tex chereue el risate of fi effurd anus de racher devant Ii he on autre. re eusronne de tte ete rosea, Hest tt err le feiles a nemaephor SCRE MI, GROS. MINET. POLISSARD Couie! Quest-ce que Gest que ga? Jututa.chapeae pointutoh est ma femme ‘exos—mmNer Nom dim barhillon, gest te fu! Poutssann Vous me Paver volée! Gxos-mrnsr, Moi, jo vo ai valé votre femme? fouillez moi plutit! Poussin Ah! ce nect dine pas vons? ‘ons min. gardex mon chapeau. (Cost vrai. chapeau plat (it pe sw son chupeate de pate) Figure. plate.il est pointa..(it Iwi pinee te nea) Couict wy aque fe nex qui exoscamnry.(grimagant) de vous trouve trés gai. Pourssanp EL tras laid anssignlestoe pas?ra atest vs Honnant...abl M? voild qui est déplo stable. jivais un amicM un jour il me 4it:, Antinows, je voux me marierstu e julie tte; pedte-moi ta (ite puur 24 houres..je la lui préte, et comme: elle, wét pas mal. lo filow aw ha garde ot voila Ia binetie Gwil aia Lacssée,, (it tui take tenes) ner() Quel vilain trait! ‘® Abt si fon ne my nil: volé que ma nme! mais eroirie vous, gros papa, quon ma encore vault ma voix,..mon galoubet? oui, mossieu, je devais débu, ator & Topéra, javais la parole du Ma cestro, mais voila qu’s Tau on,dans mon grand air, au Liew de faire couie, Je fais couac..et alors, va te promo. _ner mon engagement, troiscentamille francs par semaine, et treize mois de congé par ant.n enos-ainse lohemtnttrbsfurt) Abt quel mathourt rotsssann le prenant & ta yorge) Ah! brigand! je reconnais mon orga. Cost toi qui mas volé mon do. snos-ane(trembtint) Eh! hien oui, eb! bien oui.mais je menvais vous le rendre.tenez,attra. -pea-le au vol. (it ohonte) ditabtquel sol do! (méme jew) ul Jew) dot dot.. peu ! quel sale ut! (néme sn (comme St etrappait une moucke) Jo le tiens}je Lo tienstah! jai re _vé mon do! jétais eanard;. je rede rossignol..ta ta ta tal (i linee des ne ates criardes et de téte) nos-ameee Crest un raccommodeur de robinets. uassanD f ‘astibelza? ©) csnnaissex-vous ‘Tres bien,trés bient(chantant sur air conn) Castibelza, homme’ la canardiére. Poutssann: Cest’mon cousin.» la mode de Charen Conie! (2) 1a vepréventation ow panne tot on. qui se { tonset voild ma lamentable histoire: w+) trouve ster Les deux ai 7 NS CASTILBETA, BALLADE. Prana, POLISSARI Cas til be. tas be pes cheur a la di = gne, Wai, la Ge. an . uaprs dill wétnit gue — re @ ten - dreAde-xon. dei. gne Pleu-rez,pleu — th nemurd pas On la mon —traiv 3 be Me vo la toutynies ba Ale xan. dri ~ gues all” est en - fais Saipourchas- fe- te dNs_nit_ re pour de Var - gents Ell* rele. -mecons ett oma lignejus - qua mon erin, Et pour al. 2 Ie. 4 pour 4 £ eS = {Ai === Sa cser_ le chagrin qui me ga gne, Bu vant sa_den - tel le d’Allma— gne Jus um trou! ge - naa! cler faireun" partie d’com-pa—gne Mit___luut ay clout! = SSS + a = = ' Te vin qui mouse tra vers to Cham. pas eye Me ee e222 t¢e2 2 F & Be == = =F i rs = SEE Bom bi di bom bom bi dibom = £ h bom bi di hom “ 7 7 om bi di bidi bom bi dihom ta bom hi di bi di bom bi dibom yt fe bom hi di bi di bom bi di bom ma t \ fou, 1 bi dibom — bum bi di bom Past ft “a = a —<——— fon Nom hi di hom IS Sa —— Sarai Som UE bom bi di hom yess ee o£ t 2 ee ; bom hi di Bi di hom ara rendu fou, fou, bi di hi di bom bom bi bi bi di ded _ pis mra rena fou! Pour finiv ig = Ete: ong Ione de tirasminet) “Tiemeisons porhex aussi.vaisaivus fib? Oui,quand je peu timais ne easses rien Noyes. pas penrsje suis tres dour.tres hon enfant..a preuve.je vais vous direom. me pecheur, un grand secret pour a. morcer.Je Mai lu dans Bibitellus auteur lutingivre 3,chapitve 12,de gardonis,an. guillibus et carpibus. eosin Te wus Ceonte de toutes mes oreil lit Vous prenez un homny Cn homme! pourssaxn, Ouijun homme entre deux-ages, un gros gris potelécomme vous. ei WoL sani (les defuisunt pow & pew se erarute) Vous te d uerasser de ses v Ab! vous eroyez comme ea.quendins Po ntysanDt lui Aehontnaand songitet que tros-minet renet pendant ta ré& wliquey Quondilest completement nu sous lui at. lachex une pierre au cou, une grosse pierre; vous le balancer ducement sur la plaine liquideset yous le di‘pusez volup. tueusement pendant 43 heures dans le sein Amphitrite nose aansen (0 faverit He vey Etch! ohtaerneusement dela runes votasyann. (eves fore) Allons,déshahillex. vous! Min tminute! jrai aflaine chez moi... joi dos slau cepiquer Gt ee nes 2 NE IV. uassann (okentunt sr «v Altos! eile ofr comme une omhre) Hl se La easseail se ba brise Galata. Mercigvivas. baleinie,3 moi be champ de hataille..je peur attembre le siznal du fonlard qui doit paraitre au lever du soleil ablle Iurgrave a laissd sa ligne toute fendué,ahusons de sa confiance et tiens!on dlirait que le bea maissca mord done quelyuefvis?ea est dune pas un bruit que font courie les martins pe- cheurs? (it quote) de sun amurce.. bouchon remue SCENE V. GROS-MINET, POLISSARD auvs-mrvee ( rontrants & part) AbD y est... Ma nidee ma foul a Youga.e Fut insensé qui la paursist est Polissaru eest le délutour que: je oursuis moi méme...oh!dauce. et frur. tucuse vengeance! PoLissand (oe referent et evuramt tur) Conic! ‘Trop tard le couic! plus fom que, moi... ces attribute; faux Seamandre,je mapped four, fleuve! quitter le Gros-minet et voila mon domicile). has, la maison derricre les peupliers, Pantssaun (part) Malédiction!etst mon tyraneaux vo lets verts... et ce nrest quiau soleil levant que ma Léda doit me faire signe. -si jr pourais le retenir jusqu'a Vpparite ni Mond Phoebus Impossible de Parquepuncer sans Via tervention de Vastre du jour..sije pov. vais gagner quelques minutes. je serais dans la Iéealite Vovons Mousieue Gros aration... Gros-minet Monsieur! uicmon gros chalexpliquons-nous tranguillement Crest cas tranquillement, tou chant ensemble, comme deux PoLtssamp, Crest (hin huntont) + Martins pichours, peuple de fréres:.. ‘Velque vous me voyers j'ai Pair £6. roce... eb bien,nan: je suis hongquejin suis bitc!.. croyer vous que mow hon. hour, crest de deviner des charadveses réhuss je devine tout. M’ tout teat tout an esprit de chien! Posissann(a part) Qué chance de tcmnher sur un azor pareil! Cepeudant i y en a un qui me trotte dans Ia tle depuis: sept ans..ft waitoee un evi) Abt Quoi dune? @& nerd? Fignees puis prusei de la tiens! done Qu carpe? Non,la sol-uiion de mon probléme. pourssaxn. A chit done hien difficile eeluila? Venezelisez c@ réhus quia jeté la pertubation danstous fee corvesik assez spiriturls pour. bleme évangesce ener. juger-en vous mime! Poxassann tisent) « Ktant donnd un navire de 67 metres «de, tong snoseminas. flisunt) Aver un niat de misaine de sembiable hauteur; rorassunn. tLe navire jauzeant 550 tonneaux «Parti de Suyrne pour Marseille sELayant 3 hord 65 jours de vivres enos-urnir, sCnze passagers,huit hommes déqui ‘page..trouver Fe du capitaine, ab! ah! vourssamn. Eb! bien! Eth vire aura paracheré sa petite traversén.. Je dis que lorsque le ditms. lorsque le capitaine sera devant Mar. seille,il vous auca dans les $8 3 39 ans. Pourquoi ea? Parceque lorsque le dit eapitaine sera fen vue du Iazaret,il approchera dela qua. rants ‘ous ates pas ups. Je le savaisucil y a heautempis, Nous en faisons’ bien autres... ah vous ai- hétises carahinées? On ma surnomm le gros Sphinx, Pontssamn, mez ce genre de ObLalorsynous sommes matelots,nous sommes copins! onos-miner. vous seriez aussi godiche que porissann A prenve... eeouter! cnos-mivey. Comme pacheur je vous préte mes outs, vouissann. | Quelle diffrence y a-til edtre un bro ‘et mon paletot? Ggos-nises Diablet quelle differenc Attendez... n'a foi Gros-minet doone sa langue aux chats! Voila Ja difference..crest que le bro. chet se mange au bleu et que mon pa letut{hélastse mange aux vers. Aenosctsn (bud tape aun Le vente) Boumt.. abtvous le prenez comme ca! hon pour le poisson dem doucesmais pour le poisson de mer... counairsez ~ rans fe procédé pour donner dela esi- W aux barengs? poutssann (reftéchiseant) De ta gaité aux harengs? VYuiaux harengs..sors de 1 sit peux Ponissane Je demande Ia perche Eh! bien, vous pucttez le passage pas du sammon.du hareng et qua ade vous en apercever un han vous de voussy asseoir, Comprends- pas! Yous profiter div cassemblement. von preacr Ia paroleswous leur Tong,un tres long discours; ¢3 le heteset pourtant vous obtener des suo harengs..gais! Mais vous Shea tres fork. joitons! datos feu ee moment rovastles wots wi président Auagitur Milo Sule we parteut om om chaatent ad Tibituw potssann. Ff nose PIANO. ise Ive levoiccil levoilal levoicil abt Lee DPD SO D6 2] 22 ee L -loill bonjourminsieurleSo-teil! -leil! bonjougmonsieurle Su teil! ott Pouassann. A présent, mon peut vieux, bien le bonjours fai un rendez-vous. nos-arner. Haltelal.comme débiteur, vousset com. me garde du commerce,moi, je vous arréte (riant) de pois Pas de mauvaise fare passer. . laissez-moi anos lu jetant son & puisette sur ta téte) Ohtvous ne m'échap. perer routssann (oe déharasmint du port fitet) Mais vous me prenez pour un autre! enos-ainer. Alije vous prends pour un autre! « Poutssann. Grossizrement! EL cette petite lettre de change? Moi, feire des lettres de change! “vee digniié) apprenea que je msi pas tide crédit pour ca! Nierez vous votre signature? I3..au_ Das: + possssanns Fourssann. Ceo nest pas mon seing... Polissantest un nom que jai empruntéva queda ne nos-aunay. Ob!connu, connu! Pouissann. Mettez vous 3 ma placesjavais eve de mes auteurs un num impassibl sraque! Une craque?..ek bien, lisex plutit mon passeport, oxos-manne, Cest_ une de veux bien, montrez; mais jenevous Tache pas..fil le tient parun bros sque vois-je? vous vous nommex Palys Ana. xis Polisson? Poutssann, Oui ,Polisson...allez done salliciter a. ne place,avve un nom pateil...on vous rcpondra: je ne veux pas de vous,vous Je marisge, quelle serait Ia beauté qui consenusait a dire: je suis la femme d'un... Mes en. Stes un Polisson.et po fans seraient donc tous des petits... et dans Mge mur,on dirait done queje ne suis qu'un vi xwil8 pourquoi j'ai dupté la variante, a Mais attendez doncsplus je vous re— garde,vous que je t'ai jamais va... vous és mon neveu. ‘Ab bob! Et moi sotre oncle,par la mame rai son, Je aitappelle Gros-minetsmais 5.1 ce nom de Gros-minet.jo cache auss: tin Polisson, je suis un Polisson per ms femme Crinoline. Pouissann, Quoi?vous seriez cet oncte si tendve qui m-a abandonné dé mon enfance? Entendons-nous...je fai abandonue quand tu! n'avais rien, va que jravuis ta cousine sur les bras... mais maiatenant que je sais que tu hérites, je te cherche partout pour te la faire Spoaner. Pouiysan, Comme ca se trouve,nioi qui Iai enlevéel Comment tu as enlevé ta cousine? Poliss...sard! Calmez-vous: elle avest pas perdu. elle mvatiend Tabas sous Forme 2a Aloes ta Ve jauses sak dot? Pursque jbérite. Gos mises. Quon dices encore que lesmartins. Perheurs sont de la famille des Grice & ce délassement inoffensif, Pontssan, Donetoutes mes esperances ne sont pas.détruites, cosine, Mhis notre poche nest pas terminge, (ite vont prendre teur Ligne) il vapit maintenant pour tous deax de trie ompher sur toute la ligne. Sai peed um neveu et tsi one jon lie fomme. Nb. Aus, FINAL, = = tee ‘sg Efe Prana, Sinousvous avons fait sou-ri-re, Sans calembourgyméme en pechant ; Gnosaser. 4 i t i Donnez-nous, ~ aise ladeiit, la gueuse de dent. la co.quine de dent! onnez-nous, ie - don nes-nous ce bau.me char — mant, charmant.charmanty don_nez-nous ts charmantscharmant, TE eo £ hon on-guent, est ui bon onguent pour ne-tre, fe "nat aaae cst un bon, bon on-guent, c'est un bon onguent pourno-tre, £ ‘s 2 ts no -tremal de dent! + notre mal de dent ss 890