Vous êtes sur la page 1sur 8
Volume 4, numéro 4 Hiver 2006-2007

Volume 4, numéro 4 Hiver 2006-2007

Le nuage est sombre mais ce qui en tombe est de l'eau pure. Proverbe afghan
Le nuage est sombre
mais ce qui en tombe
est de l'eau pure.
Proverbe afghan
DANSDANS CECE BULLETINBULLETIN ::

L’activité physique : un autre outil pour améliorer la gestion des symptômes de la FM

3-5

Les 3 lois de l’activité physique

 

5

La thérapie cognitive comportementale

6

Activités à venir

7

  5 La thérapie cognitive comportementale 6 Activités à venir 7

Dans ce bulletin, le mot fibromyalgie est remplacé par FM afin d’économiser de l’espace.

Le bulletin de liaison et d’information de l’Association de la fibromyalgie de l’Estrie
Le bulletin de liaison et d’information de
l’Association de la fibromyalgie de l’Estrie

L’information contenue dans ce journal ne remplace en rien l’avis d’un spécialiste reconnu.

Mot de la présidente

l’avis d’un spécialiste reconnu. Mot de la présidente L’hiver est à nos portes. J’espère que vous

L’hiver est à nos portes. J’espère que vous avez profité de septembre et octobre pour remplir votre mémoire des belles couleurs automnales et que vous avez fait le plein de soleil. Avec ce journal de fin d’année, je veux remercier toutes les personnes qui se sont impliquées de quelque façon que ce soit pour assurer la bonne marche de notre association, principalement notre chère Diane, adjointe à la direction, car, je dois le dire, sans elle nous aurions bien des difficultés à fonctionner. Je profite aussi de cette occasion pour vous souhaiter à tous et à toutes de passer une belle période du temps des fêtes. Que ce temps vous

apporte joie, bonheur, santé et amour. Amusez- vous et réjouissez-vous de ce temps qui vous est donné et profitez-en pour rencontrer parents et amis sans oublier les personnes que vous ne voyez pas souvent. Au plaisir de vous rencontrer.

À tous et à toutes Joyeux Noël et Bonne Année!

Armande Faucher, présidente

CliniqueCliniqueCliniqueClinique PsychoPsycho-PsychoPsycho--physio-physiophysiophysio :::: uneuneuneune étudeétudeétudeétude rétrospectiverétrospectiverétrospectiverétrospective auxauxauxaux résultatsrésultatsrésultatsrésultats positivementpositivementpositivementpositivement surprenantssurprenantssurprenantssurprenants

Dans le journal de l’hiver dernier, j’ai publié un article intitulé Guérisons à vendre dans lequel je parlais, entre autre, de la clinique Psycho-physio et de leur approche pour traiter la FM. Comme je le mentionnais en page 4 du volume 3, numéro 4 de l’Info-fibro estrien, « … semble-t-il qu’une nouvelle étude faite sur 150 personnes atteintes de FM paraîtra sous peu dans une revue américaine et sera éventuellement disponible sur Internet. Je vous aviserai donc de celle-ci et des résultats dans le prochain journal ». Cet article faisant l’analyse rétrospective de 159 dossiers de patients ayant été traités pour la FM dans cette clinique a bel et bien été publié par le groupe Elsevier en juin

dernier 1 . Hélas, il faut débourser 30 $ pour l’obtenir, mais j’ai réussi à mettre la main sur une copie.

L’article passe en revue 159 dossiers de patients qui ont complété le questionnaire FIQ (Fibromyalgia Impact Questionnaire) 2 à différentes étapes du traitement par résonance sonore, lequel, je vous le rappelle, se déroule en trois phases : traitement par résonance sonore, psycoaching et intégration.

Avant la première phase, les résultats du questionnaire des 159 patients (âgés entre 15 et 68 ans) donnaient une moyenne de 58 de

(Suite page 2)

1 Cogan, Jennifer, Camus, Michel, Saucier, Jean-François, Arsenault, Pierre et Jocelyn Demers. new application of sound resonance technology therapy for the treatment of fibromyalgia :

retrospective analysis, Complementary Therapies in Clinical Practice, 2006, 12, p. 206-212. 2 Ce questionnaire mesure l’impact de la FM sur la vie des gens. Plus le chiffre est bas, moins la FM affecte négativement leur vie.

A

A

PAGE 2

LINFO-FIBRO ESTRIEN

PAGE 2 L ’ INFO - FIBRO ESTRIEN

(Suite de la page 1)

valeur de FIQ (résultats variant entre 24

et 80). Puis, après la phase 1 (c’est-à-dire

après un mois), les résultats du FIQ de

128 d’entre eux ont été recueillis et ceux-

ci avaient diminué en moyenne de 26

points par rapport aux résultats initiaux

individuels. La phase 3 terminée (après un an), 53 patients ont répondu au questionnaire FIQ et la diminution des résultats avait atteint 38.

Plus spécifiquement, l’impact du traitement de la phase 1, qui été évalué après un mois, suggère que 50 % des patients ont vu leurs résultats du FIQ diminuer de 50 % ou plus, alors qu’un autre 23 % d’entre eux l’ont vu baisser d’au moins 25 %. Ceci constitue un résultat significatif en regard des niveaux d’efficacité suggérés par Worrel et al. qui sont estimés à 30 %.

Comme dans la plupart des études du genre en FM, cette étude met l’accent sur l’amélioration des symptômes après une période d’un mois. Toutefois, des données après 6 mois et un an sur un petit nombre de patients (56 puis 53) démontrent que l’amélioration obtenue

persiste et se stabilise.

LacunesLacunesLacunesLacunes dededede l’étudel’étudel’étudel’étude

Les patients de cette étude n’ont pas eu une évaluation formelle de leur FM, basée sur les critères du Collège américain de rhumatologie, lors de l’ouverture de leur dossier à la clinique. Mais comme les résultats initiaux du questionnaire FIQ étaient comparables à ceux obtenus dans une autre étude (Worrel et al.), il est probable que les patients avaient bel et bien la FM.

De plus, la cueillette de données peut être remise en question dans les études rétrospectives. Pour pallier ce problème, les chercheurs ont contre-vérifié les données de 30 patients et ont obtenu une concordance de presque 100 % avec celles recueillies par la clinique. On peut donc estimer que les données de base étaient valables.

Demeure la sélection des patients, laquelle peut favoriser ceux qui ont une réponse positive et ainsi biaiser les résultats. Toutefois, des 159 patients du début, seulement 28 n’ont pas entamé le traitement. Il est difficile d’imaginer que ces 28 personnes auraient renversé la tendance des résultats obtenus.

ConclusionConclusionConclusionConclusion desdesdesdes auteursauteursauteursauteurs

« En conclusion, cette analyse rétrospective du traitement par résonance sonore en trois phases met en évidence deux événements majeurs qui n’ont jamais été rapportés dans la docu- mentation existant sur le traitement médical ou non-médical de la FM. Non seulement y a-t-il une diminution des résultats du FIQ durant le premier mois qui soit cliniquement et statistiquement significative, mais cette diminution se poursuit durant la première année suivant le traitement pour ensuite se maintenir durant une longue période de suivi qui s’étale sur huit ans. Bien qu’il y ait raison de croire que le traitement par résonance sonore agisse en activant le mécanisme endogène d’inhibition de la douleur, dû aux limitations intrinsèques du design, ceci demeure une hypothèse à explorer. Les résultats sont quand même suffisamment intéressants pour justifier une investigation scientifique rigou- reuse. » 3

En termes plus courants, je pourrais vous dire que les résultats sont assez surprenants et positifs pour qu’il vaille la peine de mener une étude scientifique contre placebo. Une telle étude pros- pective pourrait sans doute confirmer les résultats de l’étude rétrospective : à savoir que cette approche peut en effet valoir le coût pour certains d’entre nous.

J’aimerais par ailleurs ajouter que le traitement est seulement disponible à Montréal et que lorsqu’il est mené à terme, il coûte entre 4 000 $ et 5 500 $. Ceci peut paraître élevé, mais pour les personnes qui ont obtenu une amé- lioration substantielle, et qui persiste en plus durant des années, cet effort finan- cier en a probablement valu la peine. Toutefois, il n’est pas à la portée de toutes les bourses et de tous les horaires à cause de la disponibilité que le traitement demande à ses débuts, lors de la phase par résonance sonore.

Ce traitement n’est pas actuellement recommandé par les médecins en général; il revient donc à chacun et chacune d’entre nous d’évaluer la pertinence de l’entreprendre en s’informant le mieux possible et en examinant les pour et les contre tels qu’ils se présentent dans notre contexte personnel. Ou encore, d’attendre une étude prospective pour confirmer les résultats de cette étude-ci.

Diane Leroux

confirmer les résultats de cette étude-ci. Diane Leroux 3 Traduction de la conclusion en page 211,

3 Traduction de la conclusion en page 211, formulée comme suit : In conclusion this retrospective analysis of the use of SRTT shows two major events which have not been documented previously in relation to either medical or non-medical treatments of FM. Not only is there a clinically and statistically significant decrease in FIQ scores in the first month after treatment but there is a continued decrease over the first year following treatment which is sustained over a lengthy follow-up period of 8 years. Although there may be reason to believe that SRTT acts by activating the endogenous pain inhibitory mechanism, due to the intrinsic limitation of the design, this remains a hypothesis to be explored. The results are, nevertheless, sufficiently intriguing to warrant further rigorous scientific investigation.

LINFO-FIBRO ESTRIEN

PAGE 3

L ’ INFO - FIBRO ESTRIEN PAGE 3 Chronique de l’École interactionnelle de la fibromyalgie (CHUS)

Chronique de l’École interactionnelle de la fibromyalgie (CHUS)

de l’École interactionnelle de la fibromyalgie (CHUS) L’activité physique : un autre outil pour améliorer la

L’activité physique : un autre outil pour améliorer la gestion des symptômes de la FM

Juliana Barcellos de Souza, Pht, Ph.D et Patricia Bourgault, inf. Ph.D.

Dans la précédente chronique, nous avons appris que la gestion des limites est essentielle à la prise en charge des symptômes associés à la FM. Dans cette seconde chronique, nous traiterons de l’exercice physique afin de contrôler le plus adéquatement ces symptômes. À première vue, il peut sembler étrange de prétendre que l’exercice puisse améliorer la condition de personnes déjà aux prises avec des douleurs musculaires. C’est pourquoi, dans la première partie, nous expliquerons les motifs permettant de considérer l’exercice comme un élément clé dans la gestion de la FM. Nous insisterons sur les effets positifs de l’introduction de l’exercice dans le quotidien. Par la suite, nous discuterons des exercices les plus utiles aux personnes fibromyalgiques. Nous terminerons en précisant les principes à ne pas oublier pour atteindre le succès en matière d’exercice.

PourquoiPourquoiPourquoiPourquoi fairefairefairefaire dededede l’l’exercicel’l’exerciceexerciceexercice alorsalorsalorsalors quequequeque j’aij’aij’aij’ai déjàdéjàdéjàdéjà malmalmalmal partout?partout?partout?partout?

Cette question est tout à fait pertinente et explique probablement pourquoi on a longtemps pensé que la FM signifiait « arrêter de bouger ». Or, nous savons que le simple fait de ne pas bouger entraîne très rapidement des conséquences négatives, notamment l’apparition de douleurs. À titre d’exemple, pensons à un enfant qui, suite à une fracture au bras, se retrouve avec un plâtre. Rapidement, des modifications à la morphologie (forme) musculaire apparaîtront en raison de l’immobilité du bras. Une fois la fracture consolidée, l’enfant recommencera à utiliser son bras et il ne sera pas surprenant de constater de la raideur et de la douleur ainsi qu’une perte au niveau de la force musculaire et

de la mobilité. Un phénomène similaire se produit lorsque nous nous arrêtons de bouger. Un simple petit test comme le fait de ne pas bouger notre petit doigt pendant quelques heures démontre que l’immobilité produit très rapidement de la raideur et de la douleur. De plus, nous avons eu l’occasion d’observer dans le cadre de

l’École interactionnelle de FM que, chez les

fibromyalgiques, cette immobilité du petit doigt provoque non seulement de la douleur au niveau du doigt mais aussi ailleurs car elle a tendance à irradier. Ceci démontre, sans aucun doute, l’effet né- faste de ne pas bouger, effet ressenti avec beaucoup plus d’intensité chez les fibromyalgiques.

Que ce soit à la suite à d’une fracture ou en raison de la FM, il est normal que la reprise de l’activité physique provoque de la douleur, de la raideur et un manque d’énergie traduit par une diminution de la force ainsi qu’une fatigue rapide. Toutefois, ces symptômes ne devraient aucunement entraîner l’arrêt d’une nouvelle activité physique. La stratégie à adopter au regard d’une nouvelle activité physique rejoint l’idée présentée à la chronique précédente, soit celle de lalalala gestiongestiongestiongestion dededede nosnosnosnos limiteslimites.limiteslimites Pour ce faire, il faut introduire cette activité progressivement et respecter nos limites personnelles qui, comme nous l’avons vu, varient d’une journée à l’autre et même au courant d’une même journée. Par exemple, après une mauvaise nuit, il est fort possible qu’une personne ne puisse fournir la même performance en effectuant son activité habituelle. Ceci ne signifie cependant pas qu’il faut laisser tomber l’activité, mais plutôt qu’il faut l’adapter à nos propres limites; nous gérons ainsi nos capacités dans le cadre de l’activité physique.

Une façon simple de déterminer si l’exercice respecte vos capacités est de

viser une intensité modérée. En plus de favoriser le respect de vos capacités, cette intensité favorise l’amélioration de votre condition physique. Ainsi, si l’exercice est trop léger, les bienfaits (physiologiques) seront beaucoup plus longs avant de se faire sentir. À l’opposé, si l’exercice est excessif, il s’accom- pagnera rapidement d’épuisement et de douleur. Afin de déterminer si le niveau d’exercice est modéré, certains signes peuvent être observés, notamment un léger essoufflement (capable de parler mais non de chanter) et une augmen- tation de la fréquence cardiaque (entre 40 et 60 %). Pour déterminer la fréquence cardiaque visée, il faut premièrement trouver votre fréquence cardiaque au repos en prenant votre pouls au niveau du poignet ou du cou pendant 15 secondes et multiplier ce chiffre par 4 pour obtenir votre fréquence par minute. Par exemple, si votre rythme au repos est de 18 battements par 15 secondes, ceci vous donne un rythme de 72 battements par minute. Vous atteindrez donc une intensité modérée si vous faites un exercice où votre fréquence se situe entre 100 et 115 battements par minute.

L’exerciceL’exerciceL’exerciceL’exercice physiquephysiquephysiquephysique etetetet llallaaa FMFMFMFM

Nous venons de voir que l’exercice physique doit être introduit progres- sivement et avec une intensité modérée afin de favoriser une meilleure capacité physique. Or, cette façon de procéder convient à toute personne qui recom- mence à bouger tout comme nous l’avons démontré avec l’enfant à qui l’on enlève un plâtre. Chez les fibromyalgiques, il semble que la pratique de l’exercice physique, tout en respectant les règles précédentes, soit particulièrement

(Suite page 4)

PAGE 4

LINFO-FIBRO ESTRIEN

PAGE 4 L ’ INFO - FIBRO ESTRIEN

(Suite de la page 3)

efficace. De nombreuses études 1, 2 ont démontré que la pratique d’une activité physique quelconque permet de diminuer la douleur associée à la FM. Elle agit également sur le stress en diminuant ses effets nocifs. De plus, elle permet une meilleure humeur, pouvant même aller jusqu’à améliorer un état dépressif et à réduire l’anxiété. Enfin, elle favorise le sommeil et contribue à diminuer la sensation de fatigue.

Cet effet observé dans de nombreuses études s’explique princi- palement par deux mécanismes. Le premier se produit parce que, lors d’un exercice, il y a augmentation de la fréquence cardiaque qui provoque une plus grande circulation sanguine, ce qui permet au système de se débarrasser de substances pouvant causer de la douleur (l’acide lactique par exemple). Attention toutefois de ne pas intégrer l’activité trop rapidement et à une intensité trop élevée car il se produira alors une accumulation de déchets tel l’acide lactique, ce qui augmentera alors le risque de douleur. Le second mécanisme en jeu est également en lien avec la circulation sanguine mais cette fois-ci, plutôt que d’éliminer les mauvaises substances, la circulation amènera aux muscles les bons nutri- ments permettant de régénérer les tissus. Parmi ces bons nutriments citons l’oxygène, le fer, les glucides et les protéines.

Maintenant que vous connaissez les règles de base pour débuter une activité physique ainsi que les effets de cette activité sur les symptômes de la FM, il est temps de penser aux types d’exercices qui peuvent être entrepris.

LesLesLesLes exercicesexercicesexercicesexercices àààà privilégierprivilégierprivilégierprivilégier

Il existe une très grande variété d’activités physiques. La première règle à respecter dans le choix d’une activité est celle de la préférence personnelle. Une personne qui aime nager en ressentira davantage les bienfaits physiques, physio- logiques et même psychologiques qu’une personne qui est mal à l’aise dans l’eau.

qu’une personne qui est mal à l’aise dans l’eau. De plus, choisir une activité qui vous

De plus, choisir une activité qui vous plaît favorise la poursuite de l’activité et diminue grandement les chances d’aban- don. Il faut aussi analyser comment cette activité peut être intégrée à votre horaire. Par exemple, une activité qui se tient loin de chez vous peut difficilement cadrer avec un horaire chargé ou encore avec le climat québécois. Il est également essentiel de considérer et surtout de respecter votre condition physique. Par exemple, si les symptômes de la FM sont exacerbés en soirée, ce n’est peut-être pas un bon moment pour intégrer une activité physique. De surcroît, l’activité effectuée en soirée peut nuire au sommeil. La même règle s’applique pour une personne qui présente par exemple une douleur à la hanche. Il est alors évident que certaines activités telle la bicyclette ou la marche pourraient augmenter cette douleur. Au contraire, la natation, où le poids du corps est porté par l’eau, pourrait être beaucoup plus adaptée et bénéfique. Ce respect de votre condition est primordial. C’est pourquoi il est très fortement recom-

mandé de discuter avec votre médecin traitant avant de débuter une activité afin de vous assurer que celle-ci vous convient bien. Il existe aussi des spécialistes de l’activité physique qui peuvent vous soutenir dans le choix d’un programme d’exercices. Un autre élément à considérer est la modalité de l’activité. Par exemple, est-elle en groupe ou individuelle, ou encore est-elle adaptée à des personnes fibromyalgiques? Là encore, il faut suivre vos préférences. Ainsi, si vous aimez le contact avec les autres et que cela est une motivation, le choix d’une activité comme l’aquaforme peut être positif. Une personne qui préfère la tranquillité pourrait bénéficier davantage d’une activité comme le yoga.

bénéficier davantage d’une activité comme le yoga. Enfin, certains centres offrent des cours adaptés aux
bénéficier davantage d’une activité comme le yoga. Enfin, certains centres offrent des cours adaptés aux

Enfin, certains centres offrent des cours adaptés aux personnes fibromyalgiques. Il peut être très bien de vous joindre à un tel groupe. Toutefois, si ces activités ne respectent pas votre préférence, votre horaire et votre condition physique, les chances qu’elles répondent à vos besoins sont bien minces.

Il est impossible, à la lumière des informations précédentes, de dire quelles activités conviennent le mieux aux fibromyalgiques puisqu’il s’agit d’un choix personnel. Néanmoins, quelle que soit l’activité choisie, cette dernière devrait toujours inclure les quatre éléments suivants :

(Suite page 5)

1 Jones, KD., Adams, D., Winters-Stone, K., Burckhardt, CS. A comprehensive review of 46 exercise treatment studies in fibromyalgia (1988-2005), Health Qual Life Outcomes, 2006, p. 4-67. 2 Mannerkorpi, K., Iversen, MD. Physical exercise in fibromyalgia and related syndromes. Best Pract Res Clin Rheumatol., 2003, p. 629-647.

LINFO-FIBRO ESTRIEN

PAGE 5

L ’ INFO - FIBRO ESTRIEN PAGE 5

(Suite de la page 4)

des réchauffementsréchauffementsréchauffementsréchauffements pour réveiller le corps,

des étirementsétirementsétirementsétirements pour augmenter la flexibilité et la mobilité,

des renforcementsrenforcementsrenforcementsrenforcements pour augmenter la force et

une partie cardiocardio-cardiocardio--respiratoire-respiratoirerespiratoirerespiratoire (comme la marche ou l’aquaforme) pour accroître la résistance et l’endurance.

pour accroître la résistance et l’endurance. Il faut également vous rappeler qu’une simple marche de

Il faut également vous rappeler qu’une simple marche de quelques minutes à l’extérieur est déjà un bon pas et donnera assurément de bons effets!

est déjà un bon pas et donnera assurément de bons effets! En terminant, nous souhaitons que

En terminant, nous souhaitons que cette chronique vous ait donné l’envie de débuter un programme d’activité physique. Il y a toutefois quelques prin- cipes à ne jamais oublier afin de s’assurer du succès d’une telle stratégie qui se répercutera assurément par une meilleure gestion de vos symptômes de FM :

L’exerciceL’exerciceL’exerciceL’exercice physiquephysiquephysiquephysique bienbienbienbien faitfaitfaitfait entraîneentraîneentraîneentraîne toujourstoujourstoujourstoujours lelelele succèssuccèssuccèssuccès etetetet ce,ce,ce,ce, d’autantd’autantd’autantd’autant ppluspplusluslus s’ils’ils’ils’il estestestest d’intensitéd’intensitéd’intensitéd’intensité modérée.modérée.modérée.modérée. LesLesLesLes bienfaitsbienfaitsbienfaitsbienfaits sesesese fontfontfontfont sentirsentirsentirsentir rapidementrapidementrapidementrapidement maismaismaismais demandent,demandent,demandent,demandent, pourpourpourpour atteindreatteindreatteindreatteindre leurleurleurleur pleinpleinpleinplein potentiel,potentiel,potentiel,potentiel, qqueqqueueue l’exercicel’exercicel’exercicel’exercice deviendevien-deviendevien--- nenenene partiepartiepartiepartie prenanteprenanteprenanteprenante dededede vosvosvosvos activitésactivitésactivitésactivités quotidiennes.quotidiennes.quotidiennes.quotidiennes.

IlIlIlIl estestestest primordialprimordialprimordialprimordial d’accepterd’accepterd’accepterd’accepter qu’ilqu’ilqu’ilqu’il peutpeutpeutpeut êtreêtreêtreêtre difficiledifficiledifficiledifficile auauauau débutdébutdébutdébut dededede fairefairefairefaire vosvosvosvos exercicesexercicesexercicesexercices etetetet surtoutsurtoutsurtoutsurtout qu’ilqu’ilqu’ilqu’il peutpeutpeutpeut yyyy avoiravoiravoiravoir uneuneuneune recrurecru-recrurecru--- descencedescencedescencedescence desdesdesdes symptômes.symptômes.symptômes.symptômes. CeciCeciCeciCeci estestestest cependantcependantcependantcependant touttouttouttout àààà faitfaitfaitfait normalnormalnormalnormal carcarcarcar lelelele corpscorpscorpscorps procèdeprocèdeprocèdeprocède àààà unununun nettoyagenettoyagenettoyagenettoyage desdesdesdes substancessubstancessubstancessubstances causantcausantcausantcausant dededede lalalala douleur.douleur.douleur.douleur. ÀÀÀÀ moyenmoyenmoyenmoyen terme,terme,terme,terme, uneuneuneune améliorationaméliorationaméliorationamélioration dededede votrevotrevotrevotre conditconditionconditconditionionion estestestest assurée.assurée.assurée.assurée.

LesLesLesLes personnespersonnespersonnespersonnes quiquiquiqui ressententressententressententressentent lelelele plusplusplusplus dededede bienfaitsbienfaitsbienfaitsbienfaits dededede l’exercicel’exercicel’exercicel’exercice physiquephysiquephysiquephysique sontsontsontsont cellescellescellescelles quiquiquiqui ontontontont respectérespectérespectérespecté leurleurleurleur rythmerythmerythmerythme etetetet quiquiquiqui ontontontont persévéré.persévéré.persévéré.persévéré.

Nous vous souhaitons beaucoup de plaisir dans l’activité que vous entreprendrez et nous sommes convain- cues que vous en ressentirez rapidement les bienfaits!

Dans notre prochaine chronique, nous discuterons de l’importance de l’alimen- tation et du lien entre celle-ci et l’activité physique que vous aurez débutée.

D’ici là, nous vous souhaitons un agréable temps des Fêtes et surtout, n’oubliez pas vos activités physiques et tentez de bien respecter vos limites et vos capacités. Donc,

AVANCEZ LENTEMENT !

vos limites et vos capacités. Donc, AVANCEZ LENTEMENT ! Les 3 lois de l’activité physique «

Les 3 lois de l’activité physique

« La première loi en activité physique dicte d’augmenter la quan- tité et l’intensité des exercices progressivement. La deuxième loi est celle de la réversibilité, c’est-à-dire que si l’activité physique est arrêtée pendant plus de quelques semaines, vous perdez son effet. L’organisme s’étant adapté à un niveau d’effort donné perd cette adaptation progressivement si l’activité physique cesse. Il est donc capital d’être constant dans cet effort. La troisième loi fait intervenir le principe de surcompensation, c’est-à-dire qu’après une activité physique, le repos doit être suffisant pour permettre à l’organisme de se réparer. Si le repos entre chaque séance d’activités physiques est suffisant, le principe de la surcompensation amène une adaptation de l’organisme, qui se prépare au prochain effort en renforçant le cœur, les muscles, les mécanismes enzymatiques nécessaires à l’effort. Il en résulte

une adaptation à cet effort qui permet de rendre les activités quotidiennes plus faciles et mieux tolérées. L’activité physique bien dosée finit également par favoriser la production d’endorphines par le système nerveux de la personne atteinte de FM ou de fatigue chronique. Les endorphi- nes sont des substances naturelles qui réduisent la perception de la douleur. L’excès de substance P (qui augmente la perception de la douleur) produite par les victimes de FM peut être contré par la production d’endorphines naturelles. Deux études récentes ont par ailleurs établi qu’une activité physique régulière permettait d’améliorer l’effet de la sérotonine sur le cerveau d’une façon comparable à la prise d’antidépres- seurs. Or, on sait que la sérotonine est déficiente dans son activité sur le tissu nerveux des victimes de FM ou de SFC. »

Source: Chaput, Mario. Les solutions naturelles à la FM et au SFC. Outremont, 2006, Éd. Québécor, 136 p.

PAGE 6

LINFO-FIBRO ESTRIEN

PAGE 6 L ’ INFO - FIBRO ESTRIEN

LaLaLaLa thérapiethérapiethérapiethérapie cognitivecognitivecognitivecognitive comportementalecomportementalecomportementalecomportementale

Aujourd’hui, j’ai le goût de vous parler de Bienveillance! La bienveillance envers soi-même d’abord et entre nous les membres de l’Association, mais aussi envers tous ceux et celles qui n’arrivent plus à retrouver leur bien-être. Ceci parce que l’on manque d’outils essentiels pour retrouver un certain état de confort. Surtout lorsque l’on vit un état de maladie chronique comme le nôtre ou encore, tout autre état de stress qui dépasse la capacité acceptable à l’être humain.

Et c’est là qu’entre en jeu la thérapie cognitive comportementale (TCC) en tant que démarche de bienveillance. Ça peut sembler curieux d’utiliser ce mot bien- veillance, mais c’est le seul qui me vient à l’esprit. D’abord parce que je la reçois du D r Luc Lupien et de son épouse M me Carole Delisle, spécialisée dans le domaine; et parce que leur contact nous fait du bien. Mais ensuite parce que ce n’est pas une thérapie conventionnelle où nous racontons nos problèmes. C’est un lieu où, en petits groupes, nous recevons une formation qui nous outille pour reprendre un peu de pouvoir sur nos pensées et les émotions qui en découlent. Et ce, avec des

professionnels accueillants, expérimentés et à l’écoute de nos besoins et surtout bien informés de nos réalités en tant que fibromyalgiques. De plus, ils savent nous aiguiller dans la bonne direction afin d’éviter les impasses lorsque tout s’embrouille.

La dynamique de groupe en est affectée positivement de telle sorte que l’on est entraîné vers une pratique toujours plus profonde et adéquate des outils reçus, qui s’avèrent de plus en plus efficaces à mesure que l’on s’investit avec assiduité aux rencontres.

Nous pouvons ensuite rencontrer individuellement le D r Lupien. C’est dans le cadre de telles rencontres que j’ai compris jusqu’à quel point il maîtrisait le concept de la FM et qu’il pouvait être une ressource précieuse pour chacun et chacune de nous. J’ai pu m’abandonner à un cheminement sans résistance de plus en plus en profondeur.

La réussite d’une bonne thérapie ne dépend pas seulement de la technique utilisée; elle dépend de la qualité de

l’intervention et du lien de confiance que l’on établit avec l’intervenant!

Certains se demanderont peut-être :

pourquoi une thérapie pour les fibro- myalgiques? Parce que si, comme moi, ce syndrome vous a conduit jusqu’à la

dépression clinique majeure ou si vous êtes affecté par un état de stress avancé, un état d’angoisse, d’anxiété ou peut-être même de crise de panique à cause de tout ce que cela comporte de vivre avec

la FM

boîte à outils qui, selon mon expérience, permet de réduire de façon significative ces états néfastes et de retrouver progressivement un niveau de bien-être essentiel au confort humain s’avère fort utile. De plus, cette thérapie de qualité supérieure est offerte ici même à Sherbrooke et lorsque vous êtes référé par un médecin, elle est couverte par l’assurance-maladie.

alors une démarche qui offre une

Pour ceux et celles qui seraient intéressés à avoir plus d’information, j’ai laissé quelques dépliants à l’Association.

Marc Bourgault

Souffrez-vous de fibromyalgie? Le Centre de recherche clinique du CHUS fait actuellement l’essai clinique d’un
Souffrez-vous de fibromyalgie?
Le Centre de recherche clinique du CHUS fait actuellement l’essai clinique d’un médicament expérimental pour le
traitement des douleurs associées à la FM. Vous pourriez être admissible pour participer à cette étude si :
vous avez plus de 18 ans;
vous souffrez de douleurs musculaires, de fatigue et vous avez de nombreux points sensibles;
votre douleur est d’intensité 4/10 et présente depuis plus de 3 mois;
vous ne prenez aucun ou peu de médicament(s) pour soulager les douleurs associées à la FM et, s’il y a lieu,
pour corriger l’insomnie;
votre santé mentale est stable.
Cette étude est sous la supervision du D r Christian Cloutier, neurochirurgien.
INFORMATIONS
Véronique Dagenais
346-1110 poste 12854

LINFO-FIBRO ESTRIEN

PAGE 7

L ’ INFO - FIBRO ESTRIEN PAGE 7

CONFÉRENCES

L ’ INFO - FIBRO ESTRIEN PAGE 7 CONFÉRENCES Salle 3 de la bibliothèque Eva-Senécal, 420,
L ’ INFO - FIBRO ESTRIEN PAGE 7 CONFÉRENCES Salle 3 de la bibliothèque Eva-Senécal, 420,
L ’ INFO - FIBRO ESTRIEN PAGE 7 CONFÉRENCES Salle 3 de la bibliothèque Eva-Senécal, 420,
L ’ INFO - FIBRO ESTRIEN PAGE 7 CONFÉRENCES Salle 3 de la bibliothèque Eva-Senécal, 420,
L ’ INFO - FIBRO ESTRIEN PAGE 7 CONFÉRENCES Salle 3 de la bibliothèque Eva-Senécal, 420,
L ’ INFO - FIBRO ESTRIEN PAGE 7 CONFÉRENCES Salle 3 de la bibliothèque Eva-Senécal, 420,
L ’ INFO - FIBRO ESTRIEN PAGE 7 CONFÉRENCES Salle 3 de la bibliothèque Eva-Senécal, 420,
L ’ INFO - FIBRO ESTRIEN PAGE 7 CONFÉRENCES Salle 3 de la bibliothèque Eva-Senécal, 420,
L ’ INFO - FIBRO ESTRIEN PAGE 7 CONFÉRENCES Salle 3 de la bibliothèque Eva-Senécal, 420,
L ’ INFO - FIBRO ESTRIEN PAGE 7 CONFÉRENCES Salle 3 de la bibliothèque Eva-Senécal, 420,
L ’ INFO - FIBRO ESTRIEN PAGE 7 CONFÉRENCES Salle 3 de la bibliothèque Eva-Senécal, 420,
L ’ INFO - FIBRO ESTRIEN PAGE 7 CONFÉRENCES Salle 3 de la bibliothèque Eva-Senécal, 420,
L ’ INFO - FIBRO ESTRIEN PAGE 7 CONFÉRENCES Salle 3 de la bibliothèque Eva-Senécal, 420,
L ’ INFO - FIBRO ESTRIEN PAGE 7 CONFÉRENCES Salle 3 de la bibliothèque Eva-Senécal, 420,

Salle 3 de la bibliothèque Eva-Senécal, 420, rue Marquette àààà 19191919 h.h.h.h. DroitDroitDroitDroit d’entrée:d’entrée:d’entrée:d’entrée: 2222 $/$/$/$/ gratuitgratuitgratuitgratuit pourpourpourpour lesleslesles membresmembresmembresmembres

21 février : Témoignages de participants à l’École de la FM

Animatrice : Francine Lacroix M.Éd. et secrétaire de l’AFE

Plusieurs membres de notre association et de d’autres régions ont eu le privilège d’être choisis pour suivre l’École interactionnelle de FM en 2005 au CHUS. Des participantes ont accepté de venir vous livrer leurs expériences et leur vécu à la suite de cette formation. Sont-elles mieux informées sur la maladie et ses symptômes? L’École leur a-t-elle enseigné des façons de faire et des moyens pour mieux vivre avec la FM? Qu’est-ce qui a été le plus aidant pour elles et qu’elles utilisent encore dans leur quotidien? Qu’est-ce que l’École leur a apporté de plus important et qui a été déterminant dans leur cheminement? Venez nous rencontrer et partager votre réalité avec nous. Nous vous attendons en grand nombre.

LAC-MÉGANTIC

RencontresRencontresRencontresRencontres causeriescauseriescauseriescauseries

23232323 janvier,janvier,janvier,janvier, 20202020 février,février,février,février, 20202020 mars,mars,mars,mars, 24242424 avrilavrilavrilavril etetetet 22222222 maimaimaimai àààà 14141414 hhhh

21 mars : Mouvement

Gaétan Dubuc, masseur-kinésithérapeute et orthothérapeute depuis 24 ans

Tout dans l’univers, infiniment petit et infiniment grand, est mouvement. Électrons, circulations diverses chez les êtres vivants, planètes, galaxies… tout bouge tout le temps.

Ce qui limite le mouvement demande de l’énergie. Alors voyons la place du mouvement dans notre corps, notre vie, notre pensée, notre cœur.

dans notre corps, notre vie, notre pensée, notre cœur. C AFÉS RENCONTRES MAGOG 19191919

CAFÉS RENCONTRES

MAGOG

vie, notre pensée, notre cœur. C AFÉS RENCONTRES MAGOG 19191919 janvier,janvier,janvier,janvier, 16161616

19191919 janvier,janvier,janvier,janvier, 16161616 févrierfévrierfévrierfévrier etetetet 16161616 marsmarsmarsmars

À 9 h 30 à la Pizzeria Johnny, 66, rue St-Patrice Est

SHERBROOKE

3333 janvier,janvier,janvier,janvier, 7777 févrierfévrierfévrierfévrier etetetet 7777 marsmarsmarsmars À 9 h 30 chez Mikes, 1665, rue King Ouest

5527, rue Frontenac à Lac-Mégantic (au sous-sol à l’arrière de l’édifice de l’hôtel de ville)

Contact : Carole Dumont au (819) 583-2917

COATICOOK

26262626 janvier,janvier,janvier,janvier, 23232323 févrierfévrierfévrierfévrier etetetet 23232323 marsmarsmarsmars

À 9 h 30 au Jack-O, 385, rue Child

TAI CHI ADAPTÉ AQUA-FIBRO HabituésHabituésHabituésHabitués : début mardi 16 janvier de 11 h à 12
TAI CHI ADAPTÉ
AQUA-FIBRO
HabituésHabituésHabituésHabitués : début mardi 16 janvier de 11 h à 12 h
BesoinsBesoinsBesoinsBesoins spéciaux*spéciaux*spéciaux*spéciaux* : début mercredi 17 janvier à 13 h avec
Isabelle St-Jean, jeudi 11 janvier avec Claude Cadieux et
samedi 13 janvier à 13 h
LieuLieuLieuLieu : Local de la Société au 815, rue Short
CoûtCoûtCoûtCoût : 20 $ par année pour les membres de l’AFE
*Horaire sous réserves, à confirmer avec la Société au (819) 821-4002
Activité rendue possible grâce à la Société de tai chi taoïste de
Sherbrooke
Du 8888 marsmarsmarsmars auauauau 24242424 maimaimaimai 2007200720072007
Le jeudi à 17 h 30 ou 18 h 30
Deux fois par semaine : le lundi* (5 mars) et le jeudi à 17 h 30
LieuLieuLieuLieu : CRE, 300 King Est, porte 22 ou 25
CoûtCoûtCoûtCoût : 40 $ ou 80 $ pour deux fois par semaine
Inscriptions au (819) 566-1067
Note : le stationnement est désormais payant. Vous pouvez
vous procurer un permis. Contactez Jean-François Denis au
(819) 346-8411, poste 43063.
*Minimum de 10 inscriptions pour qu’ait lieu le cours du lundi.
Activité partiellement financée par L’ARLPPHE
Veuillez noter que le bureau sera fermé du 22 décembre au 5 janvier inclusivement.

AssociationAssociation de de la la fibromyalgie fibromyalgie de de l’Estrie l’Estrie Association dede lala fibromyalgiefibromyalgie dede l’Estriel’Estrie

la fibromyalgie fibromyalgie de de l’Estrie l’Estrie AidezAidez-AidezAidez--nous-nousnousnous àààà
la fibromyalgie fibromyalgie de de l’Estrie l’Estrie AidezAidez-AidezAidez--nous-nousnousnous àààà
la fibromyalgie fibromyalgie de de l’Estrie l’Estrie AidezAidez-AidezAidez--nous-nousnousnous àààà
la fibromyalgie fibromyalgie de de l’Estrie l’Estrie AidezAidez-AidezAidez--nous-nousnousnous àààà
la fibromyalgie fibromyalgie de de l’Estrie l’Estrie AidezAidez-AidezAidez--nous-nousnousnous àààà
la fibromyalgie fibromyalgie de de l’Estrie l’Estrie AidezAidez-AidezAidez--nous-nousnousnous àààà
la fibromyalgie fibromyalgie de de l’Estrie l’Estrie AidezAidez-AidezAidez--nous-nousnousnous àààà
la fibromyalgie fibromyalgie de de l’Estrie l’Estrie AidezAidez-AidezAidez--nous-nousnousnous àààà
la fibromyalgie fibromyalgie de de l’Estrie l’Estrie AidezAidez-AidezAidez--nous-nousnousnous àààà
la fibromyalgie fibromyalgie de de l’Estrie l’Estrie AidezAidez-AidezAidez--nous-nousnousnous àààà
la fibromyalgie fibromyalgie de de l’Estrie l’Estrie AidezAidez-AidezAidez--nous-nousnousnous àààà
la fibromyalgie fibromyalgie de de l’Estrie l’Estrie AidezAidez-AidezAidez--nous-nousnousnous àààà
la fibromyalgie fibromyalgie de de l’Estrie l’Estrie AidezAidez-AidezAidez--nous-nousnousnous àààà
la fibromyalgie fibromyalgie de de l’Estrie l’Estrie AidezAidez-AidezAidez--nous-nousnousnous àààà
la fibromyalgie fibromyalgie de de l’Estrie l’Estrie AidezAidez-AidezAidez--nous-nousnousnous àààà
la fibromyalgie fibromyalgie de de l’Estrie l’Estrie AidezAidez-AidezAidez--nous-nousnousnous àààà
la fibromyalgie fibromyalgie de de l’Estrie l’Estrie AidezAidez-AidezAidez--nous-nousnousnous àààà
la fibromyalgie fibromyalgie de de l’Estrie l’Estrie AidezAidez-AidezAidez--nous-nousnousnous àààà
la fibromyalgie fibromyalgie de de l’Estrie l’Estrie AidezAidez-AidezAidez--nous-nousnousnous àààà
la fibromyalgie fibromyalgie de de l’Estrie l’Estrie AidezAidez-AidezAidez--nous-nousnousnous àààà
la fibromyalgie fibromyalgie de de l’Estrie l’Estrie AidezAidez-AidezAidez--nous-nousnousnous àààà
la fibromyalgie fibromyalgie de de l’Estrie l’Estrie AidezAidez-AidezAidez--nous-nousnousnous àààà
la fibromyalgie fibromyalgie de de l’Estrie l’Estrie AidezAidez-AidezAidez--nous-nousnousnous àààà
la fibromyalgie fibromyalgie de de l’Estrie l’Estrie AidezAidez-AidezAidez--nous-nousnousnous àààà
la fibromyalgie fibromyalgie de de l’Estrie l’Estrie AidezAidez-AidezAidez--nous-nousnousnous àààà
la fibromyalgie fibromyalgie de de l’Estrie l’Estrie AidezAidez-AidezAidez--nous-nousnousnous àààà
la fibromyalgie fibromyalgie de de l’Estrie l’Estrie AidezAidez-AidezAidez--nous-nousnousnous àààà
la fibromyalgie fibromyalgie de de l’Estrie l’Estrie AidezAidez-AidezAidez--nous-nousnousnous àààà
la fibromyalgie fibromyalgie de de l’Estrie l’Estrie AidezAidez-AidezAidez--nous-nousnousnous àààà
la fibromyalgie fibromyalgie de de l’Estrie l’Estrie AidezAidez-AidezAidez--nous-nousnousnous àààà
la fibromyalgie fibromyalgie de de l’Estrie l’Estrie AidezAidez-AidezAidez--nous-nousnousnous àààà
la fibromyalgie fibromyalgie de de l’Estrie l’Estrie AidezAidez-AidezAidez--nous-nousnousnous àààà
la fibromyalgie fibromyalgie de de l’Estrie l’Estrie AidezAidez-AidezAidez--nous-nousnousnous àààà
la fibromyalgie fibromyalgie de de l’Estrie l’Estrie AidezAidez-AidezAidez--nous-nousnousnous àààà
la fibromyalgie fibromyalgie de de l’Estrie l’Estrie AidezAidez-AidezAidez--nous-nousnousnous àààà
la fibromyalgie fibromyalgie de de l’Estrie l’Estrie AidezAidez-AidezAidez--nous-nousnousnous àààà
la fibromyalgie fibromyalgie de de l’Estrie l’Estrie AidezAidez-AidezAidez--nous-nousnousnous àààà
la fibromyalgie fibromyalgie de de l’Estrie l’Estrie AidezAidez-AidezAidez--nous-nousnousnous àààà
la fibromyalgie fibromyalgie de de l’Estrie l’Estrie AidezAidez-AidezAidez--nous-nousnousnous àààà
la fibromyalgie fibromyalgie de de l’Estrie l’Estrie AidezAidez-AidezAidez--nous-nousnousnous àààà
la fibromyalgie fibromyalgie de de l’Estrie l’Estrie AidezAidez-AidezAidez--nous-nousnousnous àààà
la fibromyalgie fibromyalgie de de l’Estrie l’Estrie AidezAidez-AidezAidez--nous-nousnousnous àààà
la fibromyalgie fibromyalgie de de l’Estrie l’Estrie AidezAidez-AidezAidez--nous-nousnousnous àààà
la fibromyalgie fibromyalgie de de l’Estrie l’Estrie AidezAidez-AidezAidez--nous-nousnousnous àààà
la fibromyalgie fibromyalgie de de l’Estrie l’Estrie AidezAidez-AidezAidez--nous-nousnousnous àààà
la fibromyalgie fibromyalgie de de l’Estrie l’Estrie AidezAidez-AidezAidez--nous-nousnousnous àààà
la fibromyalgie fibromyalgie de de l’Estrie l’Estrie AidezAidez-AidezAidez--nous-nousnousnous àààà
la fibromyalgie fibromyalgie de de l’Estrie l’Estrie AidezAidez-AidezAidez--nous-nousnousnous àààà
la fibromyalgie fibromyalgie de de l’Estrie l’Estrie AidezAidez-AidezAidez--nous-nousnousnous àààà
la fibromyalgie fibromyalgie de de l’Estrie l’Estrie AidezAidez-AidezAidez--nous-nousnousnous àààà
la fibromyalgie fibromyalgie de de l’Estrie l’Estrie AidezAidez-AidezAidez--nous-nousnousnous àààà
la fibromyalgie fibromyalgie de de l’Estrie l’Estrie AidezAidez-AidezAidez--nous-nousnousnous àààà
la fibromyalgie fibromyalgie de de l’Estrie l’Estrie AidezAidez-AidezAidez--nous-nousnousnous àààà
la fibromyalgie fibromyalgie de de l’Estrie l’Estrie AidezAidez-AidezAidez--nous-nousnousnous àààà
la fibromyalgie fibromyalgie de de l’Estrie l’Estrie AidezAidez-AidezAidez--nous-nousnousnous àààà

AidezAidez-AidezAidez--nous-nousnousnous àààà vousvousvousvous aider!aider!aider!aider!

VousVousVousVous pourriezpourriezpourriezpourriez yyyy gagner!gagner!gagner!gagner!

Vous êtes invité à participer à notre levée de fonds

« Nappe en fête ». Vous pouvez acheter des billets et

vous êtes invité à en vendre à votre entourage

(vous pouvez les obtenir au bureau :(819) 566-1067).

Pour vous remercier de votre participation, nous

vous offrons la chance de gagner une nappe

crochetée à la main (blanche, rectangulaire 72 po

X 56 po).Chaque don de 2 $ vous offrira une chance

de gagner et chaque 5 $, trois chances.

La personne chanceuse sera dévoilée

Lors de l’assemblée générale annuelle.

sera dévoilée Lors de l’assemblée générale annuelle. Votre alliée dans la recherche d’une meilleure qualité
sera dévoilée Lors de l’assemblée générale annuelle. Votre alliée dans la recherche d’une meilleure qualité
sera dévoilée Lors de l’assemblée générale annuelle. Votre alliée dans la recherche d’une meilleure qualité
sera dévoilée Lors de l’assemblée générale annuelle. Votre alliée dans la recherche d’une meilleure qualité
sera dévoilée Lors de l’assemblée générale annuelle. Votre alliée dans la recherche d’une meilleure qualité
sera dévoilée Lors de l’assemblée générale annuelle. Votre alliée dans la recherche d’une meilleure qualité
sera dévoilée Lors de l’assemblée générale annuelle. Votre alliée dans la recherche d’une meilleure qualité
sera dévoilée Lors de l’assemblée générale annuelle. Votre alliée dans la recherche d’une meilleure qualité
sera dévoilée Lors de l’assemblée générale annuelle. Votre alliée dans la recherche d’une meilleure qualité
sera dévoilée Lors de l’assemblée générale annuelle. Votre alliée dans la recherche d’une meilleure qualité
sera dévoilée Lors de l’assemblée générale annuelle. Votre alliée dans la recherche d’une meilleure qualité
sera dévoilée Lors de l’assemblée générale annuelle. Votre alliée dans la recherche d’une meilleure qualité
sera dévoilée Lors de l’assemblée générale annuelle. Votre alliée dans la recherche d’une meilleure qualité
sera dévoilée Lors de l’assemblée générale annuelle. Votre alliée dans la recherche d’une meilleure qualité
sera dévoilée Lors de l’assemblée générale annuelle. Votre alliée dans la recherche d’une meilleure qualité
sera dévoilée Lors de l’assemblée générale annuelle. Votre alliée dans la recherche d’une meilleure qualité
sera dévoilée Lors de l’assemblée générale annuelle. Votre alliée dans la recherche d’une meilleure qualité
sera dévoilée Lors de l’assemblée générale annuelle. Votre alliée dans la recherche d’une meilleure qualité
sera dévoilée Lors de l’assemblée générale annuelle. Votre alliée dans la recherche d’une meilleure qualité
sera dévoilée Lors de l’assemblée générale annuelle. Votre alliée dans la recherche d’une meilleure qualité
sera dévoilée Lors de l’assemblée générale annuelle. Votre alliée dans la recherche d’une meilleure qualité
sera dévoilée Lors de l’assemblée générale annuelle. Votre alliée dans la recherche d’une meilleure qualité
sera dévoilée Lors de l’assemblée générale annuelle. Votre alliée dans la recherche d’une meilleure qualité
sera dévoilée Lors de l’assemblée générale annuelle. Votre alliée dans la recherche d’une meilleure qualité
sera dévoilée Lors de l’assemblée générale annuelle. Votre alliée dans la recherche d’une meilleure qualité
sera dévoilée Lors de l’assemblée générale annuelle. Votre alliée dans la recherche d’une meilleure qualité
sera dévoilée Lors de l’assemblée générale annuelle. Votre alliée dans la recherche d’une meilleure qualité
sera dévoilée Lors de l’assemblée générale annuelle. Votre alliée dans la recherche d’une meilleure qualité
sera dévoilée Lors de l’assemblée générale annuelle. Votre alliée dans la recherche d’une meilleure qualité
sera dévoilée Lors de l’assemblée générale annuelle. Votre alliée dans la recherche d’une meilleure qualité
sera dévoilée Lors de l’assemblée générale annuelle. Votre alliée dans la recherche d’une meilleure qualité
sera dévoilée Lors de l’assemblée générale annuelle. Votre alliée dans la recherche d’une meilleure qualité
sera dévoilée Lors de l’assemblée générale annuelle. Votre alliée dans la recherche d’une meilleure qualité
sera dévoilée Lors de l’assemblée générale annuelle. Votre alliée dans la recherche d’une meilleure qualité
sera dévoilée Lors de l’assemblée générale annuelle. Votre alliée dans la recherche d’une meilleure qualité
sera dévoilée Lors de l’assemblée générale annuelle. Votre alliée dans la recherche d’une meilleure qualité
sera dévoilée Lors de l’assemblée générale annuelle. Votre alliée dans la recherche d’une meilleure qualité
sera dévoilée Lors de l’assemblée générale annuelle. Votre alliée dans la recherche d’une meilleure qualité
sera dévoilée Lors de l’assemblée générale annuelle. Votre alliée dans la recherche d’une meilleure qualité
sera dévoilée Lors de l’assemblée générale annuelle. Votre alliée dans la recherche d’une meilleure qualité
sera dévoilée Lors de l’assemblée générale annuelle. Votre alliée dans la recherche d’une meilleure qualité
sera dévoilée Lors de l’assemblée générale annuelle. Votre alliée dans la recherche d’une meilleure qualité
sera dévoilée Lors de l’assemblée générale annuelle. Votre alliée dans la recherche d’une meilleure qualité
sera dévoilée Lors de l’assemblée générale annuelle. Votre alliée dans la recherche d’une meilleure qualité
sera dévoilée Lors de l’assemblée générale annuelle. Votre alliée dans la recherche d’une meilleure qualité
sera dévoilée Lors de l’assemblée générale annuelle. Votre alliée dans la recherche d’une meilleure qualité
sera dévoilée Lors de l’assemblée générale annuelle. Votre alliée dans la recherche d’une meilleure qualité

Votre alliée dans la recherche d’une meilleure qualité de vie

1335, rue King Ouest, bureau 230 Sherbrooke (Québec) J1J 2B8 Téléphone : (819) 566-1067 Courriel : fmestrie@aide-internet.org

NOTRE SITE WEB HTTP:// WWW. FIBROMYALGIE. CA

N OTRE SITE WEB HTTP :// WWW . FIBROMYALGIE . CA Le bureau est habituellement ouvert

Le bureau est habituellement ouvert de 9 h à 12 h et de 13 h à 16 h 30 les lundi, mardi et jeudi et de 13 h à 16 h 30 le mercredi. Toutefois, appelez avant de vous y présenter car le bureau peut être fermé lorsque le personnel doit être à l’extérieur.

fermé lorsque le personnel doit être à l’extérieur. Rédaction : Juliana Barcelos de Souza, Patricia Bourgault,

Rédaction : Juliana Barcelos de Souza, Patricia Bourgault, Marc Bourgault, Diane Leroux Révision et mise en page : Diane Leroux

Diane Leroux Révision et mise en page : Diane Leroux Petites devinettes 1. Je suis ce

Petites devinettes

1. Je suis ce que je suis mais je ne suis pas ce que je suis car si j'étais ce que je suis je ne serais pas ce que je suis. Qui suis-je?

2. Je commence par un «e», je finis par un «e» et je contiens une lettre. Qui suis-je?

3.

J'ai un chapeau et pas de tête, un pied et pas de souliers. Qui suis-je?

4. Quelle est la différence entre Windows et un clou? 5. Quelle est la différence
4. Quelle est la différence entre Windows et un clou?
5. Quelle est la différence entre un horloger et une girouette?
vent.lemontregirouettelaquealors

cham-Le3.enveloppe.Une2.moutons.sessuitquibergerUn1.Réponses:

montres,desvendlogerhorUn5.plantent.sedeuxles:Aucune4.pignon!

ISSN 1708-3311 Dépôt légal – Bibliothèque nationale du Canada, 2006 Dépôt légal – Bibliothèque nationale du Québec, 2006

Vous désirez soutenir les personnes atteintes de fibromyalgie? Devenez membre ou faites un don.

Association de la fibromyalgie de l’Estrie 1335, King Ouest, bureau 230 Don Adhésion Renouvellement Sherbrooke
Association de la fibromyalgie de l’Estrie
1335, King Ouest, bureau 230
Don
Adhésion
Renouvellement
Sherbrooke (Québec) J1J 2B8
NOM ET PRÉNOM :
:
ADRESSE :
VILLE :
MRC :
CODE POSTAL :
ADRESSE ÉLECTRONIQUE :
NOM DU MEMBRE AUXILIAIRE :
Membre actif : 20,00 $ Membre auxiliaire : 10,00 $
Membre soutien : 20,00 $
DON :
$
Je suis prêt (e) à faire du bénévolat à l’occasion
oui
non