Vous êtes sur la page 1sur 1

Master_12-13:Master_CSH 24/06/09 14:09 Page13

KHMERS ROUGES

Robert Petit,
un départ lourd de questions
Le coprocureur canadien a annoncé sa instructionsd’unmembredugouvernement. » « Lamême
sourcem’aindiquéqueRobertPetitseraitaucourantde
démission, mardi 23 juin, pour « raisons cetétatdefait,etsic’estlecas,ilestnécessaired’enin-
personnelles ». En désaccord ouvert avec formerlesparties », avait ajouté l’avocat néerlandais.
De fait, il est hautement improbable que la Chambre
sa collègue cambodgienne, il n’avait eu de de première instance, composée de trois juges cambod-
cesse d’exiger de nouvelles poursuites des giens sur cinq, ne donne raison à Robert Petit en autori-
ex-dirigeants Khmers rouges. sant de nouvelles poursuites. D’autant que le Premier
ministre lui-même s’est publiquement prononcé à l’en-

C
’est un nouveau coup dur pour la crédibilité contre de telles initiatives, qui, selon lui, pourraient pro-
des Chambres extraordinaires au sein des voquer « uneguerrequitueradescentainesdemilliers
Tribunaux cambodgiens (CETC) : Robert depersonnes ».
Petit, co-procureur international, a annoncé son dé- La nouvelle du départ de Robert Petit tombe mal, alors

AdriEn lE gAl
part du Tribunal, après trois ans de bons et loyaux que les CETC étaient à court d’arguments prouvant leur
services. Son communiqué, diffusé mardi, est sibyllin : indépendance. Au début du mois, une polémique avait
tout juste évoque-t-il des « circonstancespersonnelles éclaté après l’annonce du parachutage à la tête de l’Unité
etfamiliales », tout en indiquant être parvenu à cette Robert Petit, contrarié par sa collègue Chea Leang. des victimes d’Helen Jarvis, réputée proche du vice-Pre-
décision « aprèsdesmoisderéflexionetdeconsulta- mier ministre Sok An. La semaine dernière, l’équipe de
tion ». Symptomatique des difficultés des CETC, le désaccord défense de Nuon Chea dénonçait, documents à l’appui,
Ses rapports orageux avec sa collègue cambod- a donné du grain à moudre à tous ceux qui ont fait leur le processus de sélection des juges et procureurs cam-
gienne, Chea Leang, étaient connus de tous. Le 1er fonds de commerce de la dénonciation du système judi- bodgiens des CETC. Ceux-ci auraient été directement
décembre 2008, les deux coprocureurs avaient même ciaire cambodgien. Le 14 février, l’ONG Human Rights choisis par Hun Sen et Sok An, et non par le Conseil su-
officialisé leur désaccord, demandant à ce qu’il soit Watch s’en était prise avec vigueur à Chea Leang, dé- prême de la magistrature comme cela devait être le cas.
tranché par la Chambre préliminaire : Robert Petit nonçant des « interférencespolitiques » et affirmant que Certains, néanmoins, semblent convaincus que la dé-
demandait l’ouverture de nouvelles poursuites au-delà « fautedenouvellespoursuites,lesCETCéchoueraientà mission est bien motivée par des «raisons personnelles.
des cinq accusés déjà sous les verrous, alors que Chea rendrelajusticeaupeupleduCambodge. » Le 4 juin der- « Des gens arrivent, des gens partent, c’est comme ça »,
Leang s’y opposait pour des raisons d’ordre public, nier, l’avocat international de Nuon Chea, Michiel Pest- s’est ainsi contenté de réagir Youk Chhang, respon-
estimant que cela n’était pas « dans l’intérêt de la man, en rajoutait, disant détenir des informations selon sable de l’ONG DC-Cam.
Cour ». lesquelles « la co-procureur cambodgienne prenait ses Benjamin Vokar et Adrien Le Gal

DUCH

Les larmes de l’accusé lors de la reconstitution à Tuol Sleng en


février 2008 faisaient débat.
Pool CETC

Duch a bien pleuré


à S-21
U
n court extrait vidéo de la reconstitu- français, seules les personnes travaillant
tion de S-21 a été diffusé mardi 23 pour le Tribunal avaient pu y assister. D’où
juin devant la chambre de première un débat, après l’événement, sur l’attitude
instance, alors que les débats se poursui- de Duch pendant cette reconstitution :
vaient sur le fonctionnement du centre de l’équipe de défense affirmait que l’accusé
détention et de torture dont Duch était le avait pleuré, version confirmée par le porte-
responsable. parole des CETC Reach Sambath. En re-
La reconstitution, organisée les 26 et 27 vanche, ni Robert Petit ni le co-juge d’ins-
février 2008, s’était déroulée à huis clos. À truction cambodgien You Bunleng n’avaient
l’exception d’une équipe de documentaristes remarqué ces larmes. B.V. et A.L.G.

Cambodge Soir Hebdo n˚ 88 – 2e année, 25 juin au 1er juillet 2009 13

Vous aimerez peut-être aussi