Vous êtes sur la page 1sur 56
-——— Toot to oSh¥ BARBARA LIVRE D’OR VAIGLE NOIR AMOURS INCESTUEUSES AU BOIS DE SAINT-AMAND DIS ! QUAND REVIENDRAS-TU ? LV’ENFANT LABOUREUR L'HOMME EN HABIT ROUGE LES INSOMNIES LE MAL DE VIVRE MA PLUS BELLE HISTOIRE D'AMOUR MARIENBAD MES HOMMES LA MUSIQUE PIERRE REMUSAT SI LA PHOTO EST BONNE UNE PETITE CANTATE VIENNE Y’AURA DU MONDE 34 Rae DIS! QUAND REVIENDRAS-TU ? Paroles et Musique de: BARBARA TO di VALSE Moderato Adim, 1. Wore th gambia de at ® Jous, vol 12 com bien de mults.. Vis come ion de temps que 2 Tw "ee pus tong temps Ue- Ha,” Grae quent Re feu te a 3) Teor, fal Beau ‘Tae ‘mer tou- jours, Par “beau eae mer que F git; Cee fois, est te dere mer voy= age, Pour nos curs d= hr Pons si bouu en cee te ie itue tome, Sout dain Je ma tare me com prende "pas quit te faut tee ee ie fe wi nous ™ © 1062 by Francois LLENAS Tous droits réseres Editions PAUL BEUSCHER - 27, bd Beaumarchais, 75004 Paris Editions PAUL BEUS PB 9372/EF.LLa03 ‘pour tous pays Eb7 Ab Adi 7 stds, est Ie ders ner yeu fags, AU pie temp wer see sh doe Tete ey ee sonnel “gue Je cha wee, comme rear ites lus bend four Nee ht J ree fede ust Ue” tour, ke Stone Seca fr ‘ WEI ow temps, est Jo par sept er d'un: Nous Je ers, je wuss fe tous ae, me uaise.. Ton tre “ree” ett er Nite fe Se “Tee” Be" Fm Bbm7 Eb? ygmble es Jar nn ges ewe Bg ame ty a kre hanes, te ‘puree tout bas. EP Temata our et fare Seg Qui meus rent Ge thas ann” Jet ise udos Gate aes f # wera r “ Ab Fm Bbm mind tes viene rasta? F ra 72 LL03 ER ree eR eR Bom 1eb? Ab Fm se tate tape pe gure ve tout Ke temps. por Bhm Eb? Ab Adim. 1 Oe v wt strate tap us 2 Le prinetemps seston erate (rupee os neon SoRk Bau rule mor ene a rE tout He te0ips por PB OS72/EF. L403 PIERRE Paroles & Musique de. BARBARA Moderato lem Ram? Sel? aM Fo ; Rémé Rem Rémi a CHANT lalallala ala la la laa In I pleut 2 Lalala— lalala lah blab bhhkhiak khisik hh be 11 pleat 2 2 rf Lom Roman Soi? si? Mi Sur les jardins — a.languis Sur les roses de lanuit Il pleut des larmes de pluie At pleut, ‘oa for Sol? 0e bomen s7 ow? ‘Etjentendsle clapo.tis___--Dubassin qui se remplit — OhmonDieugpecest joi La pluie... © 1364 by Seiees Nouvelle des Eoftions Musicales TUT International Copy ght secre LARNER CHAPPELL MUSIC France’ itimatn ap ant 12, rue de penthiBve 75008 PARIS SNET. 7006 cr Des que Pierre rentre.ra Tiens,- il faut queje hii di vse lak k— a Lh kb w RoHm_ Ms Oh Pierre, la la si? ow Mon Pierre La la Que Te toit de ta remise A fui SL It fautquill rentre du bois Car il commenced faire froid Do™ 2 Soi? “ fala fa lala la la la ta ob lb fala Ia ae da a Ia la lh fa a fa la 2 2 2 2 a ta kk Fos x Lala Ia Tala a lata la kk la. ta In la Ie la Ja In — & bh bla Is laa In tala Ia aka lela a ee 4 Ser la campagne en, dor.mie La Ta SNET. 7005 lem FN Si? Mi baat FS Rem De ‘up ciseattde nuit Quectestheaucet.te pé-nombre Le ciel.le fee et Tombre vem si? mi? Qui se glis.se jusqu'd moi CODA toa R67 Sot? Do tom si? 7 Une odeur de foin cou.pé Monte dela terre mouillée descend lal. Wée, Crest Tui. en 2 tm Ma be Ra? 6 m7 a Be Fon ay Reems Réfaia Me Lam ae Lata la— fa fale falalala ls lala Ja ha Ia la Ia la Oh Pierre Lalala— lala la 2 5, 3 2 Sol? FA Do Fan Remési7 mi tom ap Feo hte la latslala—ta la Ob Pierre Talala— lalala_ dala Ta Ia Ta la. 2 4 a FP SNE.7006 AU BOIS DE SAINT-AMAND Poroles & Musique de BARBARA CHANT Ya un ar. bre, je my cot-le bois de Saist -A. rand, CHANT e Je fat tape tu ty col. les Je me cache, A toimainte.nant. Reb Reb bab bab Reb Mb? Lab? Ya un arbre pi. geou vo. le Dans le pe. tit bois deSsint-A.mand Reb sib? ibm? Fom Sob tas? Reb la? Od tourmaient nos ron des fol_les Pigeon vo _ le, vo_le, vole an vent. © 1964 by Societe Nouvelle oes Editions Musicales TLTT! WARNER CHAPPELL MUSIC France 12, Fu de Penthiovre 008 PARIS International Copyrant secured Tous drate reserve per kts poy SNET. 7007 10 Re be? Re la? Re i? bo? Dessustrar.bre loi. seau vo. le -Et s'en. vo. le, voi. Ia le printemps. Re si? Mim? Re Sol Solm Re be? Re Sib? ‘Ya nos quinzeans qui s'af . fo . lent Dans le petit bois deSaint-A.mand B ms sib mb sib Mik Fo? sib? Et sons ar bre, $% —-Bossiour arbre, Ta Je me ber. ces, a,mou.ren-se-ment, re. viens, j'ai le ceeur content, sans pa. 10. les. mon bel ar. bre, i Mb Do? Fom? Mb lab Lobm Mib sb? mb Si? Et dans Iher-be, jn. pon yo. le, Et s'en.vo-lent nos ré.ves d'enfants. Sous tes branches qui se penchent Je re. trouve mes ré.ves d' enfant. SNET, 7007 i ™ sit Mi si? Mi Foi? si? Mais un bean jour, (2. te fol. le Loin du pe. tit bois de Saint-A mand, Ya un ar.bee, si je meu-eurs Je veux qu'on m'y — cau.che dou.cement. “i Dog? —Fotm? — S17 SolfmDotm tam Mi - Si? wi % Etloin du temps de T€ .co. le, Je suis partie yo. le vole au vent Quilsoit ma der .miére de.meu_eure Dans te pe. tit 7 Dot Fatm? Solm Deimtam Mi $i? bois de Saint-Amand Qu'll soit ma der nitredemeu.eure Dans le petit bois de Saiot-Amand... a tempo ‘Ya un arbre, pigeon vale, Monccurvole, pigeon vole et s’en.vo.le, Ya un arbre, pigeon vo-le.. diminnant SM.ET.200 12 UNE doigts i que nous jouions au-tre-fois heucreuses au bout te tes doigts PETITE CANTATE Paroles et Musique de BARBARA te can-ta.te du bout des te fa sol do Une pei te canta te Ley notes qu'on fait fa Sei oe a Seu! je Ia joue re soldo “Moi fe-tais' lao mulcha-br—— te re sol do Mais tues par — tie © 1965 by societe Noyvelle dos Editians Musicales TUrTt Jntermational Copyright secured LUANG? CHAPEL: MUSIC France "2, rue de Penthieure 75006 PARIS "Tous droltsriservés tous pays 1.7.569 dif fi -~ci- Ie te 13 Zz Je te re_vois sou.rican— te z zz Disantbon je jou, toi chante, Chan - te chante 1& pourmoi sthma7 © mon a-mie 0 ma dou-ce Les anges avec leurstrompetites al Coda cette canta - te sans toi ‘canta - te que nous joui-ons laeb ed mi ret ni Mon Dieuquellvest O ma si pe-tite a moi Cette pe- ti — Ig Jousront joue-ront pour toi Une pe-ti-te pri-@-re Ia la ia 14 ae Aveemonewurpourla faire eb mes dix doigts Une pee ti mais sans un si~gne de croix Quelle of-ten-se Diewle pe— re ill mee par-don.ne.re § me 3 Pe Lesanges a vee leurs trom. pet-tes Ja joue-rumt lajoueront pour toi Zz CODA! Cette peti-te cam—ta — te qui mon — te vers toi Cette pe -ti qui mon-te vers toi SNE, 7.569 15 SI LA PHOTO EST BONNE Paroles et Musique de BARBARA Alle Mod? Do Law. én? Salt Do Lam. Kemi Sot Rémi Sott Do ham, Rémi Solé Lam. Lama ES = | ve DS te est bon ne — ‘gn ———— ne Ft te voy — Ste Gt bon — hast hen st persin oo Na pas pas to est bon te Qu'anm’amen’. ce jeunehum ——— Ce fils de iF Solt Do =o tow fours Quis_um'p'tit” gueute d'4 tour Dans te mu —hri-que dey vi — cv — Vair d'un as_ sas — sit Que le fil de mon voi— sin Ce gim-bier “de po-ten — ee — ret! ce tot et pire Cerate era — pwc au doux sou — rire Cogrand gars auceeur ten— Are — re? Do Rémi Sot7 Lam. Rém. Lam. Sol? Do _ Yaa l'as.sas—sin d’ser-vi —— ee Quin’a pas du tovtPairmé-chant — Qui pl — Pas sor-ti de Venfan — ce — Vatsir' sa ernie pristre — Powe avoir = Quon & pas su compren — dre — Jesens que je vais le con-duire— Sur le che — a i a tf iF {© 195 bg Socéte Nowell dos Estions Msicaies TUTTI WANNER CHAPEL FUSTC Fronce Intemational Cepyright. secured S.NET. 7368 Tous droits réservés pour tous Ds 16 3° at coda 2 Fa Sol? Veil “n—téres sant — Coupablenu sion cou-pa — ble — Sil doit se mettre A ta — bie— trop ai-mé sa. mere — Bref on va_peudreun matheureux — Quiavait le ceeur trop 3 —Aé-reux =min du repent Pourl'avnir de le Contre Ja dé—lin—quan — ce iF “Lam. Fa Sol? Do Sot Lam. Rém? Sol Que jaime — rais ‘il view —— ne Pourse mettre a ta mien EE C Do Lam. Rem. Sot? “po Rehr Sot? 2 Si te pho Mot qui suis fem-me de Reb Som SoPBEM Soi Reb Mivm7 bab Reb Sen al pas moinsde cer pour autant — De voirtomaber des te—tes — Soth Labi Re REM Sot’ Reb Sort a m'epebt— te —— Etmonma—ri te prési—dent — QUfnvaine bien qui m'aime- tant-— rer aa SINE. 7568 "7 Rev Mia7 Lab7soP _Sibm. Mitun? Lav? Reb Sort? — Quand j'ai te coeuryui fiance — Tripote ha — lance Creston Je fais le premier ges —te Que la jus —tic' fas se fe res —te Do_Lam. Fa tout — qu'ltsoit fi-d8 — le Surtout je vous rappel — le — nage deson por-trait Qu’il se res— tt Fo | Pee Te iF Si Mi Rémi Sot Do Fa Sol? Lam. —sem—_bletrait pour trait C'est monul—ti-me Wndi—tion Pour lui ac—cor—dermonparden—— Quen m'a— Remi Sol? Do SotLam. Rém7 Sol? __ Do SofDo Fab Sot Fa_Dot™Fa PS = men ce jeune hom — me Si la photo est hon —ne Si la photo est bon — ng it Tr F ote Plt lal FIFE FF 18 LE MAL DE VIVRE Paroles et Mustaue de BARBARA Moderato Rém7 Sot! DeiM_Hém? Sot? Do cane prévientpas.ya ar — ri ve peut lemelireen handou -lié > Fe oucommiemn Sot Mim Lam Rem Sot? De hietictor —casvarionme owen nse FDTD Dasma DL. Jou X fa maine Comme tne fieur vn houtan — nie—re au juste Aa pointe du sein Duis ut matin au cé ell Gest presque sien Mls. c'est la, gt vous en-sum — pas for-eé-ment 14 ml - strve'estpasValay Cest pas Verdun Mais. c'est les larames. ux pad ~ Rémi Miz Lam Kem Réhdim. Do Kem rape OTT Ekta se mt a me em © 1965 by Sociée® Nouvelle des Eaitions Musicalea TUTT! SINALT 7549 ARVER CHAPPELL MUSIC France Tntermstionat Coneeutht Secured 12, nue de Pentnievne 75008 PARIS ‘Toul ings sioervin pour Sor Pare 19 Reis reme_UGf stim nem i Quill faut bien vivre valle que Que Yon doit, = vivre vaille—que re Mir Quon soit de Romeoud'Amé - ri-uenqu'onsoitde Londres bu de Pé~ Quon ‘ont bean vouloirnouscam prendreceux quinous viennentlesmains nues Nous soit d’E-gypteou bien dA —frique ou de Ya Por-te Saint-Mar-tin On faittous fa _m@—me pel - ‘Me pou.vons pas les en —tendre on ne peutpas unven peut plus A-- lors seul dans le si Fa 7 Der Do Dor Rem | = 8 =re om taittous te meme che min Qu'l_estlongquandil faut le fai rea -vee son slen ee d'une nuit qui n’enfi-ait plus Vos 1a que soudain on y pens se eeuxgui S.NP.T 1549 Ane Que Rem Sol?__Do_Lam La Rim mal —_awereuxdes reine Ils -mus, Bu mat de vivre nen sont pas Fev". Red Mir Lam Rém Sot? Do dam Rémy Du malde vt awils de Vaile que vie =~ et sans prévenir ¢a ar — 1 Ga vientde Join ga. s'est prom’nd de rive em. et puis un ma-tin au xé - vell Crest presque SMET 7549 2 rien maisc’est IA, ga vous € mer - veil-te Aucreux des reins La jole Réfdim. Do Rim Réddim. = Mi7 Lam Rém® Lam Sot viens la vi Iam Rim Sit Lam Ia Joie de vi- Mala la— le la a a. SNET 7549 22 Y'AURA DU MONDE (L ENTERREMENT ) Paroles et Musique de BARBARA St on en ‘Av om ai ies pas bot Ping, foe cam-cay . le ros 5 Re mes.da ues’ les sousipre fe tes Tole Pq.tils foun of Boe f - SmI 07 F tim, Bin BT rim. Tore que 48tois al @ Coda Fem, nt er re ang NOS Ti) devBon w_ pho ae. © $366 2» Soclue Nowell des Eatlons Msicaies TTT! Internation Coneten WARMER EWAPPELL MUSIC France eee Je renee eee SNeT 8457 Tas dros rated tate 23 o iment ABD jo Woa - eruis.ienguva on-tant avoir sur Ta dal Iv frolie A_ap-noal.ls et nar.mon wmoud'a Verscr¥ment et Theale Tadouce Machi ta sip Gaicle Ia de passer noo copa, Am7 07 atm cam 487 fam, chat vant pour Ta marck . rade Celxgulvieneeat ot font erm. tant BffauLinet d'a_ue male tls. Ace[vte dane Ta ao 1 ta de deensquiu dernier render - woot Nom je, ae ot tapas seu Be. Ap or a am Am OF o esi te Du bout da coeur du bout dex Tet te Qailevignnent cr aera] Te. givtste Un peuybesutoup pas.sion a - gxow® Ge eney-an.the me, 0 Je Quileviemnen ce ee ta vi aot oar” be ‘wenen.tore?. ent 22 fois at Coag tN im. Am oe Be km DT Am. 07 féste Le jourdeladernia.te (ite Anjourde monderalerma.tin Aa Jour Jour dy mon en tet Am7 DT 7 egm7 a7 je me Toarat ‘Aujour de sa.lut les co. pains Je pare poor li-bas of map. Theat evl. Uever mon jar. 2 btm ohms rive Ane ot 8 team a Sir volrtiowtitimgs Tongs DeVavtre 60.t¢ au chemin, | De | Yautredaé ducbe-mio, Ca fradu SNE 8487 24 Ay Hm de Wa belt 1a mid. re Je veurmien ca de veusque ceaolt au prin.temps —AThen coDA, 0 Ay Pn . Ay dim. ym? _ a7 ‘ton. vennie longtemps Del'bea.re, re Rt lorsque je serait Po Fam wr ty Ema. Ay Pn. Svootiows que si at ai oda Du. ranteatteviotouren He.re Sivoumen Bom ty ayn ig Bt byt @7 man nz 67 ctendee la tele (tk Tala la fa ta a. Maderaiér’ petite chanson Surtouts’ ayer pasde Pa a ee Chet pour dir* Adieu jo vous aim’ Rx jem'on vats lecotar cop. tent, cst pour dir’ a.ieuje vous atm’ Le Bom Pm Bom “7 rarall. +4 a Le jour de moo en. tare’. . ment SePressy 25 MA PLUS BELLE HISTOIRE D’AMOUR Paroles et worsique de BARBARA Lent tat Du plus tein que ine re—vien= te Liom-tee de mies azmouss an cin — nes Db plas tain di Elle fut longue la route Mass je Vai faite Ta ru te Kellen 1 Qui A wit tah rab ibm ier revdex vous menait jas avins Dutempadespresmid—res pel nes Lars j@-vaisquinzeans & Et jf ne svispas par — ju — ce Si ce sir je vous sido. hod 7 eh sim, ibe Cwurtouthtancet yr fee aux genau Que oe fut, [Etaie pr co ce Me tendres anmursde Que pourvaus je Feustaite A geen —————— Ten ett Falaltn ion @auctrve Que quelynesmaiviis a tab ne kam, sit, uy Fyn sie, sos se 0 les nor — sa-ceed'an amour fou — loin quitmren sn viewne ph — tree Quelhiver' aula neige mon coy ———————__Pauirque je perce pa —tience au inh 2 lab wt Si depuis jai it je rake Mapluchelle histoir' @'acamiur—— est yong, ————— Et Yarcabmé ia vig-len=ce — > Maphisele hisloird'a-avur — est vous, © 1966 by Socibee Noualo se Editions Musicales TUTTI a LUARVER CHAPPELL MUSIC Frarce International Copyright secuted "2, rue oe Penthievee 5008 PARIS SNET, 58 “Tons dren reserves oUF Louk PAVE 26 Fat m. ta zgint Cleat vral fe ne tus pas aa — ae Et [a tour-né bien dee pa —yes Sans ‘es Veshnches Mais tant @hi-vers et dau~iom= tes De nuits de ours et per— son — ne Vout ete fa Ge fut un soir en sepa tem bre Your #atiee ve sus Baka ten dre (2 mlevour Crest veal Je ne fu pas sa— ge Et mes auerviens de pat — Et “de vous per-dant cou —ra— £6 Soudain me pre~nait ‘Ia ‘A nous re—yar-der sou rh — re ‘AC sous al—mer sans rien Sim “ar ta Lat Sott ta? Re A penne ww dt — [a dis-pa rs MenDieu. que J'a—vals besoin de vous Crest a que j'ai com—prie tout A col Sta mer le sit ft — ia vote i — ma € etait vous gk fet Ne cur sont ou-vert leur por te Feureus “je men al~ tis loin “oe post mes ba 9 me Vous tee ue Fem, m7 gh, aia o Je re= tak eals mes ba — gages —— Et pour-sui~ vais man mi— dui je vous fs in— fi — db le Mais vous te — ve ~ ais quand Qwimport” ce quien peut en di-re —— Je te-mals d vous le SNET. 458 27 Sia ait sib ‘Ma plus elle Rist ais ‘Sur la lon-gue Ma plas hele Nite Sa plewaré mes rom te qui ne-nait were vos ‘sur ta fon-wue fom — te fatatais le earur — fare mes Maisga'me fut_dony OW gurl me for owe, ce _precriler smu —— Fi — re _ de Kg vent de dé-eein— te me ye-bit au cou Qwipor— te de Et pour une ter me ao vecnait de vous Tal plew-re te pe TP, 1 ty ae fast ba Si cE-tait pour Libra) ler — wae? Ce sam jevous Fee merece de vis ———— ‘Garimeport ce aan pe Ln Libre Sti ta gm Je suis ve-nuepour vows dh — te Mapius halle hisauir d'ssmnir est yous . ar {Saivre) SNET. tape y 28 L’AIGLE NOIR (DEDIE A LAURENCE) stow “UARHARA, a Un beau jour ou peut ftre une fl Présd'uniae je m'étaisen.dermie UW a.vait les yeux cou-teur ru. bis Etdes plu mes couleur de sa nuit Dis Veiseau em mene moi Retournuus au pays d'su.trefois p> ff tr ror rrr Quand soudain —semblantere_ver le ciel Et venant de nulle part Surgit um ar. gle noi ‘A sonfront brillant de mille feux L’oi,seau roi cou.rou_né—‘Por.tait un di. a. mant dieu. Comme avant dansmes r8. ves enfants Pourcueillir en tremblant Des ¢.toi . tes des &- ioiles. Len.te.ment les ai. les v Len-tement je te vis_tour.noyer De sou bee it 2 tou-ché ma joue Dansmamain ‘il a_gits - s€ son cou Comme avant dans mies ré « ves d’enfants Comme avant suum nu - age blanc fret | ft rr PTT © 1970 by tes EorT20N5 waRQUAN! UEARKER CHAPPELL MUSIC France 12, rue de Penthieure 75008 PARIS International Copyright seeurea Tous droite vcerveen ponr Tove ave 29 rz hr hh = SS pres derhor dans hhans.sewentdal — jes Conme tombe da ciel oiseau Vint se "D0 7 sGr~ cee Sae “Heer cone ean gece PRR NE ae ea Se athe on LE RE A mt aletumer fe so-ieil /, comme : Pritsumvol pour re-xa-xner te ciel. Liu. gle noir dans un bruis.sement d'aites tr wes coweur de fa nuit Une larme ou peutétre unt cubis Peasdun jae jetn'étais endormie Quatre pla — Be nik Unbeaut jour ou €-taitect f F rr cha - sin, = eSeulea vee nin noir. uiseau nravaut lnig.sé part Suregit un ai gle Havas owt me me restait sen be venant de indte Quiatd soudain semplane cre.ver_le ciel (Reprise a voloncé pour jintr en diminuant) Umeau jour wane nuit (hu eau jour ame amuit EM. 327 MES HOMMES Oi purotes et musique de BARBARA & 4, Tismarchent le, regord. fie”! mes 21 Mol qui suis filale des ‘bruines en 3~ Tout diamour et de. tendresse, MES sib mes Moi devant et eux derriére, MES Hom, MES Ee Si Potlon-ge le me De la rwit & de la lune” tout com———me- Quand jlarrive “le teint MES Wontfaitune for-te-resse, MES Hom. MES Non, wus ne pas-se.re3 RE? Sofm Las Re7 Dom? Je te leur é-chap.pe pes, MES HOMES, mes HOMMES, de comprends bien ape les gens sé-=tonamt, s’¢~ tonnent, ‘ls sont violents quelque-fois Cesk eux,n'y Couche, pas, MES NOMMES, MES HoMMEs, Sib ohne Lat | Dom REZ Bi ge je wile cnt Car ifs viennert-deTuni . sie, MES HOM Tse sont faite Senki -nelles, MES Hom Mes Hom =. mes, de n'ai qu’s tendre les bras en somme : Marseille, Toulon, le midi, MES Hommes “ls pourraient tre cruaels, MES HOMMES ‘Dom sib Fam Fay Far 1971 by ues gasTiONs maRQUAN! ‘wus dneils nisewies © meh Crarreuc mune sree Te 12 rue de Penthiévre 7008 PARES Apeovn Love pap Lem. 4a2 3 Gt Fels AL Coda - Je tes ‘re-gorde ve~ nin, fide de leur ap-par-be- rir ‘Cesk beau de les voir gov. Tis marchent avec in-$0-lence ton peti¢rien dons la harehe Ga. ressemble d Une Tis me'veillent comme moi je les veille queique-fois ‘Moi pour eux et eux pour , Sofmé dm? | sot? Far set? = Lis ne mappellent pas Nadcme., MES ‘Ds reviennent. au matin, mes, Mais,grovement, ils me nomment Pa . tronne Avec des tleursdansles main, mes HOMMES ‘Tis se soumettent dma. loi de me soumets d leur loi Que cest dour dicbeir Mes BE restent ld sislen-cieux, Ti+ mi.des, baiscant les yaux Bn attendant queje leur par Rem? setmg LEM 482 32 age S$. Quand, descend la nuit furtive, Mes HOMMES. A pas de toup ils s’esqpivent, personne. Tis vont. chasser dans la nuit, bergers! gardeg vos brebis Qui ont: le godt et Venvie des hommes, des hommes Car dela blonde & la rousse, MES HOMES, Lis vont: coucher leur peau dovce, mes Hommes Et repartent dans lanuit, courtois, mais pas attendris Quand ils ont croqué le fruit, la pomme. Tis reviennent au matin, MES KOMmES. Avec des Fleurs dans les mains, mes nommes Et restent: la, silencieux, timides, baissant. les yeox En atkendant. que je leur pardonne. Quand naissent ies premigres fevilles d’avtomne 6. Tis ont installe mon lit, Mes HOMMES. Quand. le chagrin se fait lourd, mes Hommes Au calme d'une prairie, MES HOMMES Voritse mettre. sans un mot, debout’s autour du piano de peux miendoresir d Vombre, ils y ereuseront. ma. tombe Et me disent. tendrement, patronne, patronne, Tour la longue mits profonde des hommes, des hommes, Cest. fou comme its sont heureux, MES Hommes Tas de Fleurs, pas une larme, MES HOMMES Quand le son du piano noir nésonne. de wai pas le gost du drame, MES ROMMES Tis vont. faire leurs bagages et on reprend le voyage Continues le regard. fier, je serai lt, comme hier Faut quiils voient du paysage, MES HomMEs. Vous devant et moi derrigre, MES Hommes, Lem. 482 AMOURS INCESTUEUSES Paroles & Musique de BARBARA AE AT: 4-Non Rit... 2 Et Hon enafont que pal ‘Bri - sant mes fron- beau, mon moun, mon Gn ma doi ou = chant beay, lel Toes Tes © 1972 by Los EDITIONS MARQUAN! UARRER CHAPPELL MUSIC France: {rue de Pontaievre 75008 PARIS 33 mon der. der mon Tous droits réservés our tous pays. LEM. 623 34 # Dieu canme je Javais deja faitma rov . be Je marchais versle si ian - ce Avec. u-ne belle in- so. Jai Loujours pensé que les -mours a les amours es pls bet - les — Etaientles amouns iN.ces— Je ne voulais pls per — san= ne Javangsisdarsonci Ly avait’ dans Eon Tl y a-witdonston Mon dernier av. tomne é dene de si-rais pls U-ne lumi . nev.se ten To vovlaie vere ot. vee- LEM. 623 35 Mais comme un fos bel Les RIT - oe mie bel les. $ 87 -_ eI ce. Ceci est ma. 4 ams 3. Jlai réowvert: ma maison ponds mes fenitees EE jai courannd tan front J'ai baisé ta bouche Tol mon adolescent Toi ma. déchirure Tuas couehé tes vingt ans Fima quarantine. Mais & paine soot-eles ndes uielles sont. 26. condamnces Les amours de la de'sespérance y Pour que ne kernisae jamais Et cacher sa pein Ce diamant gui naus fut donnd Mon amour, mon enfant roi J'ai drole notre eathedrale Je pars et je t'aime Les amours les plus belles Ceci est. ma. véritd Les plus belies ameurs Dy car de moi-méme, Sont les AMGURS INCESTUEUSES. 4. Adieu mon enfant, mon roi Mon. amour que jaime Plos tard tu me comprendras TI faut, quand on s'aime Parbie av plos beau je ercis LEM.623 36 VIENNE cartes Musique de aroles de BARBARA & BARBARA — Roland ROMANELLI Si je Vecris ce soir de Vienne ‘S'ai-me.raisbien que tu comprem’s Que fai choi- si Yabsence — Com-me dler-nié-rechance No-tre ciel de-ve-nait si lourd Si je té-cris ce soirde Vieane Oh quec’est bequ Iautomne a Vienne © 1972 by Lee EDITIONS MAROUANL UARNER CHAPPELL MUSIC France ‘Tous droite carves 1, roe de pentievre 75008 PARIS ‘pour tous pays LEM. 511 7 ve P ey o Crest quesans 16-16 chir ji_pré-fé-ré par—tir Et je suis a Vienne sanstoi Je ® AA fy je ré-ve dans Vien-ne ‘Sur trois temps de val- se Toin-tai— ne—— 51 sem-ble que des ombresTourn'ntet se con-fon-dent Qu’ils étaientbeaux lessoirs de Vienne Talettre @ dit eroi-ser la mien~ ne. je ne veux pas que tu vien - nes Dm A be a SSS Jesuisseule et puis j'ame E-tre libre Oquejaime Cet e=xil_ a Vienne sans toi 4 3 LEM, 511 38 => we Mh etdansmachambr'Tombentdepourprectd’ambre Delouedes tenctu-res de soie travers les pet-sien — nes Je vois 1é— gli~ se Saint -E-tien~ ne—. we Ftquandlesoir se po-seC'estbleuctestgristestmauve EL Ia nuit pardes-sus les toits ot a, ME Ggda G5 Feu. QuectestbeauVienne Quec’est beau Vienne TT LEM. 511 39 VIENNE Musique de Paroles de BARBARA & BARBARA Roland ROMANELL} Cela va faire une semaine Deja que je vis seule & Vienne Crost curieux le hasard J'ai eroisé Fautre soir Nos amis de Lountat Cela vs faire une semaine is étaient de passage a Vienne Ts ont rien demandé Mais se sont étonnés De me voir & Vienne sans toi Moi moi Je me proméne Je suis bien Je suis bien La la Ia Ia Ta etc... Je suis bien... si bien, Et puis de semaine en semaine Voila que je vis seule 4 Vienne Tes lettres se font rares Pent dire qu’autre part Tu as trouvé Youbli de moi Je lis jécris mais quand méme Oh quill est long Fautorane @ Vienne Dans ce lit & deux places Oi Ia nuit je me glace Tout & coup jtai le mal de toi Que e’est Jong Vienne ‘Que c'est loin Vienne Si je t’éoris ce soir de Vienne Chéri cest qu'il faut que tu viennes Jrétais partie Pardonne moi Notre ciel devenait si lourd Et toi de Paris jusqu’a Vienne Au bout d'une invisible chaine Tu guettais je pense Jouant Vindiftérence Et tu mas gardée malgré moi {est minuit ce soir A Vienne ‘Mon amour il faut que tu viennes Tu vois je m’abandonne Test si besu Fautomne Oui je veux le vivre avec toi Que e’est beau Vienne Avec toi Vienne, LEM, SU 40 REMUSAT Paroles & Musique de BARBARA Tot et Le jour ab vas 2. tes par Avene ms = ey pos qut-tée—_ we ine Mais a= vee un chagrin din ci “he Sans ptlerine 2 "Lbs se flesritsent_— Dang _ve- Ere pans rs Bbn7 7 ‘BOT Vous. Je suis Rox sen - SS SS SSS oe oP" Tree a =o SF = puis que vous thes Far. tie EE pas un jour ne se pas. se. Fas une bate & qa rante ans Gest. dale jamais— Von ne pence Ge'sudes. fieor de This mos te Gue_wtre “hiver— send chouffe fy ean 27 &b Fn? ‘Bom? 67 Nb Fm rd si EE zo -——js— fil dotemps— i passe pul Ere meas. the Tine les saitons von stints davces Bon? © (nine Grapes muste Proce Tous dis réservés Terra o@ Sonnet rk PAS vor wut gave LEM. 635 41 ; a, 7 ; De - puis que wos Eas par . tie ‘était = ris te REND OF Ee NewS pre 7 cant Rive wore” fomme'ne > fe jour’ 08 je wy se-rai plus Eb cest poor vas que je SS : Papal on Depuis que vous n’é.tieg Fs €b jit re. pris me vanli— Tmade, Wouswoy-'o - gey dats ‘le bemps Et “lorsque ks Saiesons pas chante Pour vos que je con ki. nue Pour. tant quand je me fais lour_ Rg Fim 37 € Fem? Bm7 e7 = pam +i — Mes ly _ nektes at mes chan — sons, Et joi re = feremé la porte et Connais.. se, - vous Je prin. kemps Vous qui ai = mies, tant. In grice de Oh que fai. merais po . ser Mon cha. gyn & wokre é-paole— A Fim 37 e Fim ‘Bn? ®7 LEM. 635, 42 ae re, 2. Sans bot. Sgt cman 4H ne ‘ a = SS fo tei oe ay fait on phe — line Le jour a6 vous Gates par. bie Et je LEM. 635 4B LENFANT-LABOUREUR Paroles de Musique de Francois WERTHEIMER BARBARA = _ == aS j 42 Qu'onne bovehe jamais aux folies avs orages— 2 Que jamaison é-coute— derrigee mes volets— ee ae - am = eee SS SS Be ee eee y FP FER A ~ moi naiss’atetmevrent entre passion ot rade Egueles grande dices "Poor eiliiron piano ‘cuvotleran secret, secrets sont pour vous eee Seer == Fos Fovtzi se te me fascent toujours escorte La raison est vere — jai demandé qu'elle sorte— mon piano vous es porte— Maisquand a rumear passe je re ferme. ma porte — ‘ np 1 + re s 3 =e Am > Am Em am fF SS SS = Se 2 2 - ee ee et © 1973 by es comin warousns WARNER CHAPPELL PUSIC France Tous droits réservés 32, Tue de Penthidvee 25008 PARIS pour tous pas tem.720 Guonne decide pas de mes joies demeslarmes— A chacun s2s soleils oton ne wordonne as jesvisteincenmonile— Jesuisfermecnmenlit, : , et & chacun ses drames Eb si le noir pourmoi— est couleurde lumigre Je suis folle en vos villes— Et jaichoisi meshommes ‘Vai Babi mes empi-res— Lansison que minporbe— et qieheailleamen . fers Av diable la raison at vivent les dd - — lires oi > Am én Am Comment: voudries.- vous, QU'UN ENFANT: LABOU - REUR— Sion lui prend sa. Comment: voudrie3,- vous qu'on grand. Pierrot de lu ~ ne Vous Sasse des chan, LeM.720 45 Ae fas_-se pousser ses fleurs__ sts fleors__~ Sin. on lviprendsa plume. sa— Bom vannekouche jamais quimneddcide pas he jamais on cote Bom eee = simile A, at je serai pour vous qplonnembrdonne pas 2.2 vous viendrag demain Bom a 4.5 sini =e SE8E simile Wy eyeant-Lazou - REUR— dui fait vivre sa terre. Tooal 7 Fr P Vous re.po- ser,tran- quil- les Comme ondonne une fleur rnc Te Ge Db SS pour Faire pousser ses fleurs ses po Je fais vivre ma ‘terre jevouslaissemon 7 we pour vousottrirdes Fleurs, cbr E LeM.720 Paroles de MARIENBAD i ausinue ae Francois WERTHEIMER BARBARA $F t-Sorle grand bassin du chitesu de Piedole — @) portals en ces temps €. tole Wenadpulvent_—_ (G)atoit un drand chateau au pare lord — et sombre — Tost Aen Ungrand.eygpe noir porkant_ rubis av col Dessingit surPew defolles a-ra-bes—ques Les (#) F) Vous avieg les allures dun dicade lone inch En chontaitau soleil ok dan sait dans ’etang les sorciers je ercis y battaient lors sabbats— duels, propice aunesprits qui ha—— bitent: les onbres, Et o re *E 4p-pollon so. laitede porphyre et d’ébi.ne AL. gargovilles pleuraient de leursri___res grates ques Vn LFF’ A_#_#) cas fitvres en cesliaxences— ¢-poques. i Ek moi pawvre vestale aurventsde- vos en-vies Ru eurieux Sacri-ficesen___cestemps ik J’2. tis un peu sauvage tumevoy— als cB line J. q7 al? rail. -_-__ -- atendait Rrdmalion assis av pied dln chi oe Je me_sovviens de § caur de vos dé adales je n’étais qu'0- phe li - e Je me souviens de Je me souviens de atais un peu soretire to voulais mé. lo si ene Dé © 157) by Les coMTIONG HarOAND . raver CHAPPELL MUSIC France Tous diaits réservés "2. ve de Penanlaure 78008 PARIS pout tous pays. Lem. 47 vous et de vos yeux de jade Lesbos & Mn RIENBAD dy bemps de ces oy. ba MA_RIENBAD de tes sou.pirs ma. ix 7 MARIENBRD— ‘La - bas_ & MA_RIENBAD__ Mais, 0% done ates y & MA_RIENBAD— of done Stes- & Ma-RieNBAD— re souviens de $i loin de MA_RIENBAD svous vous chantey wos av~ ba. 3 de MA_RIENBAD_ & Mp_aienpan— 8 sont vos yeux de ja a. vee vos yeur deja. eb de MA_RIENBAD — 5[ de MA_RIENBAD — La-bss_ d MA_RiengaD_ & MA_aueNBAD__ LEM, 716 Pog ‘me souviens de vous de me souviens de toi Mais quand. re-viendeos - tu tes yeux de vos yeox de chikeay de (Reprise. ‘ad libitum) A. Mais si vous mappelieg un deces temps prochaing Je serai d vokse heure,au ggand. chBeav de jade ‘Pour parler un instant aux croix de nos chemins Ay carurde vos dédales Id-bas & MARIENBAD ai change, sacheg--le, mais je suis comme avant Nous danserons encore dans ces folles parades, Comme me font,melaissent et me défont les temps. aril dans vos yeux de jade, |d-bas a MARIENBAD Sai dardd prés de moi etole dengoulvent ‘Les drands gants de soie noir et Panneay de diamant (Ai Coda) LEM. 716 49 LHOMME EN HABIT ROUGE Paroles de Musique de BARBARA ,,, Gérard BOURGEOIS ci [Rebus de rrimporte 08, de null part Et defeu Come on cil é. cla. je, com.me (sucre & ‘ia lu.mire Fe. buleox I marchait Cod viens-tu? MM. rascu.iau.sement ap . pau disemndis-mas disso; rau tre part, == Delle part En. vou.tée Sai suiviThomme, cesiut- iB en habit rou. ge = Je” marchais «Pres de. is. _ par ‘Ma . gicien du matin, sur . gi de la tune. te Ren. der-moi Chom. me oui bs Sa. vancant dans fe 0. homme en abit tau. ge Je avai rancontie. 3% dons GE a qelet im pecye homme cr tacbt wou > ge madiivensye te fe. Re Em ne sais, i Ci, lasbas de vimporte od de nulle part Fai. sait ma vie en fleursde fev et pa,vo's rou. ges ral. - - lent accélérer. [CHOMMEEN HABIT ROU.GE CHOMMEENHABTTROU. QU. Ge, orch.ad lib. LEM. 978 Tem 52 LES INSOMNIES Paroles & musique ® de BARBARA SS A. Avoirtont de gens quidorment et dendorment & la nuit Ag. sJeles voie ddjs rive de leu fine plaisante — rie Bb F7 Bb A wir bant deyeux qui se ferment couches Un médeecin pour mes nuits j'y aua's pensé Ja finimai clock fatal & pouvoir mendor. Coux qi prétendent connattre un reméde dimes in.som- nies — Gn? dans un Ke fi-ni-rai par com. prendre qu'il faut que je mendorme aussi Moi abs ~ Mais cest contre lui que je couche mes plus belles in- som. nies— Gm7 Be Zdenaiconny des grands des beaux, des bien batis, des dentils— mebercerct combate mes Sans compterlesobsents quimereviennent dans mes nvits— des vivants qui me donnent des m7 Dm? G? © 19% by Les EITIONS APOUANE UsiNER CHAPPEL MUSIC France 12, rue do Panthigure 75006 PAS LEM, 908 33 Tn. som. nies Mais aamatin je les retrowvais endormis dans mon tit Pandan. que je baillais insgom. nies. Et Je gravis mon calvairesurlesescaliers de la nuit Jai déjd conny en. seule en combatant mes in. som — — —3-_A force de compter les moutons qui sautent dans mon =fer conmaitrai-je le pa-ra ~ di, ,5- Le paradis ce serait pourmoi dem’endormic ta Fin? Bn7 Ve, Ibiumimmense Lroupeaw qui seproméne dans mes nvits Quilsaillent brouter ailleurs parexempledans, nuic_ Mais jeréve que je réve qu'on atud mes in_som- nies Et quedle en robe blanche on les a couches Fem7 Fem? Bm7 code g/-3 vos prai Labourades et patv. rages nesont pasmestravaxde nuit, dans un i Atant réver que jfen réve les revoild: mes in. som. Lem. 908 SS Faserd &. Je réde comme les chats jeglisse comme les souris— Et Dieu lvi-mémenesait pas ce que je (peur faire — = = # Ts A F a7 fe F = —— de mes nuits q7 ce SE =SSeeetl Si sendormir clest mor + (lettre ¢) Mourir ou siendormir Cen'est pas dutout laméme chose Pourtant c'est pareillement Se coucher les poupiéres closes. Une longue nuit of jeles avais. Tous deux confondus eu senfallut av matin que jene me réveille plus G. (lettre B) Mais avciel de monlit, Tiyavait les pompiens de Paris Ru pied demon lt, les ad judants De la gendarmerie , cht messieurs Dites-mol ce que vous faites de vous prie . Madame navs sommes l& four veiller sur vos insomnies 4. (lettre C) Enun cortége chagrin Viennent mes parents, mes amis Gravement av nom du pére, Du fils et puis du Saint - Esprit Si aprés Vheure cest plus Pheore Avant cene Vest pas non plus Cen’est. pas Vheure entout cas Mais grandmerci d’étre venus. LEM, 908 fou( reprendre lettre A) tt. (Lettre B + Coda 2) A voir tant. de gens qui dorment. E¢ vendorment a la nuit Yaurais fini, cest fatal A pouvoir mendormir aussi Mais si s'endormir c'est. mourir Ah! laisseg-moi mes insomnies Jaime mieux vivre en enfer Que de dormir en paradis [Al Coda. 2) LA MUSIQUE Paroles et musique de BARBARA rir’, Te aovviens-tu de cette nuit De cette belle nuit d’automne de bavais foit jemPensouviens Ebm & 2 b Une chanson detroisfoisrien Si les mots sesonk envolés ‘Par notre fenétre erkrovuerbe ‘Bb? D 7 Rall, = La musique la musique, la, musique novsest restee __. aid © 1978 by Loe EDITIONS MAROLAN rare alle ranen Tous deoits réservés rte Gn Pantie 7 PARIS . LEM, 1547 pour tous pays. 36 Ales Je croiaqutlene reviendeont plus Et le rwibreestasseche | Lk 2. Dans taceliole de béton gris OGtu as grillagé bes jours Jimagine ta solitude Et 3.Clest vrai que jetlavais premis Lorsque nous noussommes quittés LA ou tuviveaistavie Ma. ot nous.allions nousbaigres Dans lesaliées du grand cencl Les arbres sont ddeaités Je connais ton desarroi— Peak -atre que sur ten transistor I] Parrive d'entendre maveix musique t’accompagnerai: fy lond de ee briste caulefe @yand Eumarches taviechagrin Ab bb Tene cea plus tien, pls rien Clase’ le seulmeyenapiilme reste Fourque pavienne Jusayra boi Fi di-le comes mémoire. ‘Be cats qu'elle ina fusqu’d toi f Daim Drvs— Db 7 95, Ai fois teten avdessous, en Ab 4.doe lsmusique— cette musique. Ces quelques nates, ces brvis us rien.. 2 Cette musique. Lamusique Ces queigues notes, ces Erste fois rien 2og.Clesttamusique monamsure Je chante tamusiave Ces quelaves nates, Levis tois rien \eM.1847 37 foe je Cavals fait ce soir é Ty digaie ma mosique gusty aimais gue by aimais Ty disais ma musique ier que pout toi_rien que pourtol— Et dans ton hives Al Coda 6a] A\Vhoureot jen’zurai plusrien Bille seracommeum soletl, Th Fras mamusiqhe 1 is quel ne reste rien rig elle De reste encore Et ce stir ta musique, Et donsee “ak gert {line 4 +on au dessous) Gor Gy'elle te soitcommevasoleil quelle be scit comme ur sleit Tamu_siove Ta, musique Comme an go ~ teil, Lem. 3947