Vous êtes sur la page 1sur 7

Les obligations du mari envers son épouse

I. Introduction
Nous remercions Allah qui a fait de nous des êtres humains et non autre
chose, qui a fait de nous des musulmans et non des mécréants. Nous
remercions Allah qui nous a donné le temps, la santé, la raison et la
disponibilité nécessaires pour nous retrouver ensemble et nous rappeler
les uns les autres sa parole. « Nous remercions Allah qui nous a guidés
car nous ne saurions nous guider sans qu’il ne nous ait guidés ».

Nous souhaitons qu’Allah nous mentionne parmi les anges qui se


trouvent avent lui comme ils nous apprend la bonne nouvelle à travers
son messager qui dit : « des gens ne se sont jamais réuni dans une
maison parmi les maisons d’Allah….. ».

Pour le sujet d’aujourd’hui, il s’agit de voir les obligations du mari envers


son épouse. Cet exposé ne sera pas seulement une liste d’obligations du
mari, il s’agira aussi et surtout de rappeler à la femme sa position en
islam.

Qu’Allah nous donne le Paradis


- tout celui qui désire entrer au Paradis
- toute ma communauté entrera au paradis sauf celui qui refus
- 7 obstacles (mort, questions et séjour dans la tombe, résurrection,
rassemblement, la tenue debout, la balance, le sirat)
- donc nous n’avons pas encore de garante. Il faut seulement se préparer
pour avoir cette garantie à l’image de Ousman [1°le coran avec le
Prophète, 2° jamais volé avant et après, 3° jamais forniqué avant et
après, 4°achat du puits du juif, 5°charge de la sorite sur Tabouk,
6°épousé 2 filles du prophète, 7°nourriture aux pauvres pendant disette,
8° Paradis promis, 9° réfection mosquée.

1
Obligations : Contrainte, devoir qu’imposent la loi, la morale, les conventions
sociales, les circonstances, etc. Lien de droit par lequel une personne est
tenue de faire ou de ne pas faire quelque chose.
Devoirs : Ce à quoi on est par la Loi, la morale, etc.
Droits : faculté d’accomplir ou non quelque chose, d’exiger quelque chose
d’autre, en vertu de règles reconnues, individuelles ou collectives.

La question de droits de l'homme

La question de droits de l'homme représentent aujourd’hui un enjeu politique


très important. Chacun se croit être le premier à les avoir inventés.

- Les Occidentaux se croient être le berceau de ces droits et ceux qui les
appliquent le mieux.

Pour nous les musulmans le Coran dit à cet effet: "Aujourd'hui, j'ai rendu
votre religion parfaite; j'ai parachevé ma grâce sur vous; j'agrée l'Islam
comme étant votre religion" (5:3).

L'Islam a donné à l'humanité un code idéal des droits de l'homme il y a


quatorze siècles. Ces droits ont pour objet de conférer honneur et dignité à
l'humanité et d'éliminer l'exploitation, l'oppression et l'injustice.

Les Sources des droits de l'homme :

- Pour les Occidentaux, les documents des Nations Unies et autres


organismes internationaux constituent la source des droits de l'homme.
Le rôle important de l'ONU en matière des droits de l'homme ne doit pas
conduire à une idolâtrie de cette institution. En effet, cette organisation
constitue aujourd'hui le principal responsable des violations des droits
de l'homme dans le monde en raison des conflits qu'elle génère au
bénéfice des grandes puissances. Il n’est peut-être pas nécessaire de
parler de la situation actuelle en Iraq pour s’en rendre compte. La

2
situation de les femmes irakiennes « prisonnières » vivent est pire que
c’elle de la femme avant l’islam. A cet égard, l'ONU ressemble aux
scribes et aux pharisiens du temps du Christ. Tout en étant la référence
de la loi, ils étaient les derniers à l'appliquer. Ce qui leur a valu les
critiques les plus sévères de la part du Christ (Mathieu 23:1-7 et 27).

Et quand on leur dit ne semez pas la corruption sur la terre, ils disent :
nous ne sommes que de réformateurs »

Certes ce sont eux les véritables corrupteurs, mais il ne s’en rendent pas
compte.

- Pour les musulmans, les deux sources principales de référence en


matière des droits de l'homme restent le Coran et la Tradition du
Prophète (Sunnah), auxquelles il faut ajouter les écrits des légistes, les
législations nationales en vigueur et les projets de législation, les
Déclarations relatives aux droits de l'homme, la doctrine et les recueils
de fatwas.

Exemples :
• Proverbe chinois : « écoute ta femme et ne la crois pas »
• Proverbe russe : « parmi dix femmes, tu ne trouves qu’une seule âme »
• Proverbe italien : « l’éperon est fait pour le cheval de race et le cheval
indomptable, tandis que le bâton est consacré à la femme vertueuse et à la
femme méchante »
• Proverbe espagnol : « prenez garde de la femme perverse et ne fiez-
vous jamais à la femme vertueuse »

3
• dans les lois indiennes : «l’épidémie, la mort, l’enfer, le poison, les
serpents et le feu sont meilleurs que la femme » ;

Nous n’avons peut-être pas besoin de citer des proverbes nigériens. Nous
nous contenterons de voir la situation actuelle de la femme au Niger. Nous
sommes une population à près de 100% musulmane. Même si l’ignorance des
lois islamiques est à presque tous les niveaux, nous remercions Allah puisque,
dans la pratique, la femme joie de presque tous ses droits, ce qui est très bien,
du moins pour une population, qui du reste a besoin de plus d’encadrement.
Cela est le bienfait de l’Islam, une religion de droits et devoirs de tous :

Nous sommes une communauté du juste milieu comme le dit Allah : « C’est comme
cela nous avons fait de vous une communauté du juste milieu pour que vous soyez
témoins des hommes et que le Prophète soit témoin de contre vous ».

- Notre devise : Notre seigneur donne-nous bonne part ici-bas, bonne part à
l’au-delà et préserve nous des tortures de l’Enfer ».
- Entre trois situation, le Prophète choisit toujours la médiane et de deux
situations il prend la moins difficile.
- Œuvre pour ce bas-monde comme si tu n’allais pas mourir et œuvre
pour l’au-delà comme su mourra demain.

Ainsi, comme nous avons parlé des devoirs de la femme envers son mari
pendant le séminaire passé, Allah dans son équité suprême a aussi imposé au
mari certaines obligations envers la femme .

Je tiens cependant à préciser que certains de ces devoirs ont un caractère


obligatoire c’est-à-dire que s’ils manquent ils peuvent conduire à annuler le
mariage. Par contre, d’autres relèves de la bienfaisance envers l’épouse.

4
En effet le Coran dit : «Les femmes sont un habillement pour vous [les
hommes] et vous êtes un habillement pour elles.»
(Sourate al-Baqarah, 2 : 187)

«Parmi les Signes d'Allah : IL a créé pour vous [...] des épouses, afin que vous
reposiez auprès d'elles, et IL a établi l'amour et la bonté entre vous.» (Rûm, 30
: 21)

«O gens ! Nous vous avons créés d'un mâle et d'une femelle [...] Le plus noble
d'entre vous, auprès d'Allah, est le plus pieux d'entre vous...» (Hujurât, 49 :
13). Il établit ainsi l'égalité entre l'homme te la femme quant à leur position. Il
l'a fait dans les différentes déclarations adressées aux hommes et aux
femmes, et en différents endroits, ce qui a fini par l'éradication du préjugé
mentionné ci-dessus et qui prévalait chez les peuples qui ont épousé l'Islam.

Les obligations du mari envers son épouse :

« Les femmes ont des droits équivalents à leurs obligations, et


conformément à l’usage. Les hommes ont cependant une prééminence sur
elles » (S2, V228).

« Comportez-vous envers elles suivant la coutume. Si vous éprouvez de


l’aversion pour elles, il se peut que vous éprouviez de l’aversion contre une
chose en laquelle Dieu a placé un grand bien ».

« Et donne à ton proche ses droits

5
C’est nous qui avons réparti leur subsistance dans la vie présente et qui les
avons élevé en grandes les uns sur les autres, afin que les uns prennent les
autres à leur service. Mais la miséricorde de ton Seigneur vaut mieux,
cependant, que ce qu’ils amassent (zoukhrouf 32)

Les hadiths :
Un des compagnons a demandé au prophète : quels sont les droits de nos
épouses sur nous ? Et le prophète de répondre : c’est la nourrir quand tu te
nourris, l’habiller quand tu t’habilles, éviter de toucher le visage quand tu la
corriges, ne jamais lui dire « que Dieu t’enlaidisse » et ne pas la fuir que dans
le foyer.

Les obligations du mari envers son épouse :

En dehors des obligations communes aux maris et femmes (tels que


l’éducation des enfants, le secret familial), il incombe au mari certaines
obligations spécifiques :

L’homme doit être juste et équitable envers sa femme. Le mari et la femme


sont complémentaires. Leurs agissements doivent plutôt se faire dans
l’esprit de ces lois.

La prise en charge au niveau de l’alimentation, de l’habillage, du logement,


de la santé et de toute chose traditionnellement requise pour une femme et
conforme à la loi islamique.

6
Le mari doit être présentable à sa femme, il doit être toujours propre de
corps et d’habit comme il voudrait que sa femme le soit à son égard.

Il doit traiter sa femme avec douceur l’aimer, être généreux envers elle, de
préserver sa dignité

L’équité entre les épouses (pour les nuits et les biens matériels)

Avoir confiance à sa femme tout en étant jaloux d’elle, ne pas l’espionner

La satisfaction des besoins sexuels : L’Islam indique qu’il est important pour
un homme de ne pas délaisser l’intimité du couple durant une période de
quatre mois ou plus. Il lui est donc interdit au mari de s’absenter longtemps
de son épouse : Vous vous rappelez lorsque Umar Bn Khattab faisait la nuit
une tournée à Médine, il passa près d’une maison et entendit une femme
chantonner et citer les vers dont le sens est le suivant : la nuit se prolonge et
moi je ne trouve pas le sommeil car je n’ai pas d’amant que je pourrai cajoler
de temps en temps, un amant dont les sourcils paraissent semblables à un
croissant de lune dans les ténèbres de la nuit, il fera plaisir à celui qui le
cajole, est gentil et n’est pas sous la domination de ses parents. Je jure par
le Seigneur, s’il n’y avait Lui, ce lit se serait secoué. Mais je crains un
observateur, chargé de noces garder à l’œil et enregistre nos actes tout au
long de notre vie