Vous êtes sur la page 1sur 23
Un transfuge juif met en garde l'Amérique: Benjamin Freedman parle du sionisme

Un transfuge juif met en garde l'Amérique:

Benjamin Freedman parle du sionisme

Article à relier avec

celui de linformateur Benjamin Fulford du 30 octobre 2017:

31-10-2017-Donald Trump a-t-il Trop Peur de Nommer George Bush Sr. Et La P2 Franc-Maçons Comme Étant Les Assassins de Kennedy

Cela devrait le faire! Pour la deuxième et dernière fois, nous mettons à jour la transcription du discours

de Ben Freedman

en 1961 à l'hôtel Willard.

La pièce a été postée depuis plus d'un an maintenant. Il y a quelques mois, une personne a contesté l'authenticité de la transcription, car sa version affirmait que Samuel Untermeyer avait utilisé les studios de Columbia Broadcasting lorsqu'il a déclaré un boycott mondial contre l'Allemagne - dans ses mots: 'A Holy War'. Nous ne pouvions pas débattre de la question, n'ayant jamais entendu l'enregistrement du discours de M. Freedman. Aujourd'hui, j'ai découvert que nous avions une cassette du discours, alors j'ai écouté l'intégralité de la bande en lisant le compte rendu. Selon M. Freedman, la station de radio utilisée par Untermeyer était, en fait, ABC.

Il y avait aussi quelques réarrangements simples de la structure des phrases dans cette transcription, et une ou deux lignes omises dans les lieux. Pour des raisons d'authenticité, les corrections ont été faites. La transcription est maintenant mot pour mot du discours de M. Freedman.

Le transcripteur original avait «rangé» les réponses de M. Freedman pendant la période de questions et réponses, en omettant les mots superflus et répétitifs. Pour l'essentiel, nous avons laissé la version mise en ordre telle qu'elle était, car elle n'a pas changé la réponse, et a effectivement aidé à clarifier les réponses de M. Freedman. Si les noms avaient été changés, il aurait pu faire ce discours hier. - Jackie - 8 avril 2003

Voici notre premier avis de mise à jour, il y a environ un an:

L'affichage original de ce discours a été pris à partir d'un site Web existant. En parcourant nos dossiers, nous avons récemment découvert une transcription complète du discours et nous nous sommes rendu compte que l'affichage original n'était pas complet. Voici la transcription de nos fichiers, avec un texte supplémentaire au début - certains dans le corps du discours - et une section de questions et réponses à la fin qui n'avait pas été inclus dans l'affichage original. Il y aura d'autres commentaires d'autres auteurs et des citations qui confirmeront une grande partie de ce que M. Freedman a dit ici. Beaucoup d'entre vous verront la vérité telle qu'elle est. - Jackie -

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

La vérité reposera sur son propre mérite

Un transfuge juif met en garde l'Amérique:

Benjamin Freedman Parle

par Benjamin H. Freedman

Note introductive - Benjamin H. Freedman était l'un des individus les plus intrigants et les plus étonnants du 20ème siècle.

M. Freedman, né en 1890, était un homme d'affaires juif prospère de New York, qui était autrefois le

principal propriétaire de la Woodbury Soap Company. Il rompit avec la communauté juive organisée après

la victoire judéo-communiste de 1945 et dépensa le reste de sa vie et la grande prépondérance de sa

fortune considérable, au moins 2,5 millions de dollars, exposant la tyrannie juive qui a enveloppé les États-

Unis.

M. Freedman savait de quoi il parlait parce qu'il avait été un initié au plus haut niveau des organisations

juives et des machinations juives pour prendre le pouvoir sur notre nation. M. Freedman connaissait

personnellement Bernard Baruch, Samuel Untermyer, Woodrow Wilson, Franklin Roosevelt, Joseph Kennedy et John F. Kennedy, et bien d'autres personnages de notre époque.

Ce discours a été prononcé devant un auditoire patriotique en 1961 à l'Hôtel Willard à Washington, DC, au nom du journal patriotique de Condé McGinley de l'époque, Common Sense. Bien que ce discours large et extemporané soit devenu quelque peu mineur, le message essentiel de M. Freedman, à savoir son avertissement à l'Occident, est plus urgent que jamais. - KAS ---

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

UNE VISION CHRÉTIENNE DE L'HOLOCAUSTE

Mesdames et messieurs, vous allez entendre un discours très effrayant. Ce discours est une explication des plans qui sont actuellement mis en place pour lancer les Etats-Unis dans une troisième guerre mondiale. Il a été fait il y a peu de temps devant un grand groupe dans la salle du Congrès de l'Hôtel Willard à Washington, DC Le discours et la période de questions et réponses plus tard ont tellement électrisé l'auditoire qu'un groupe de patriotes l'a transféré à deux jouer des disques que vous pouvez acheter jouer pour des amis, des clubs et votre groupe d'église dans votre communauté. L'orateur est M. Benjamin Freedman, autorité reconnue sur le sionisme et tous ses projets. M. Freedman est un ancien Juif, et je veux dire un ancien Juif. Il a combattu bec et ongles la conspiration du monde communiste et se présente aujourd'hui comme un patriote américain de premier plan. Nous vous emmenons maintenant à la plate- forme de l'orateur pour présenter Benjamin Freedman.

(applaudissements)

[Discours de Freedman]

Ce que j'ai l'intention de vous dire ce soir est quelque chose que vous n'avez jamais pu apprendre d'aucune autre source, et ce que je vous dis concerne non seulement vous, mais vos enfants et la survie de ce pays et du christianisme. Je ne suis pas ici pour vous donner quelques informations sur votre pression artérielle, mais je suis ici pour vous dire des choses qui vous aideront à préserver ce que vous considérez comme les choses les plus sacrées au monde: la liberté et la liberté et le droit de vivre en tant que chrétiens, où vous avez un peu de dignité, et un peu le droit de poursuivre les choses que votre conscience vous dit sont les bonnes choses, en tant que chrétiens.

Tout d'abord, je voudrais vous dire que le 25 août 1960 - c'était peu avant les élections - le sénateur Kennedy, qui est maintenant le président des États-Unis, s'est rendu à New York et a prononcé une allocution à l'Organisation sioniste d'Amérique. Dans ce discours, pour le réduire à sa forme la plus brève, il a déclaré qu'il utiliserait les forces armées des États-Unis pour préserver l'existence du régime établi en Palestine par les sionistes qui occupent maintenant cette région.

En d'autres termes, les garçons chrétiens vont être arrachés de leurs maisons, loin de leurs familles, et envoyés à l'étranger pour se battre en Palestine contre les Arabes chrétiens et musulmans qui veulent simplement retourner dans leurs foyers. Et ces garçons chrétiens vont être invités à tirer pour tuer ces innocents [Palestiniens arabes] qui ne veulent que suivre les quinze résolutions adoptées par les Nations Unies au cours des douze dernières années appelant les sionistes à permettre à ces gens de retourner à leurs maisons.

Maintenant, quand les troupes américaines apparaissent au Moyen-Orient pour se battre avec les sionistes comme alliés pour empêcher le retour de ces personnes qui ont été expulsées de leurs foyers lors de

l'insurrection armée de 1948 par les sionistes qui y ont été transplantés d'Europe de l'Est produira, les États-Unis déclencheront la troisième guerre mondiale.

quand cela se

Vous dites, quand cela aura-t-il lieu? La réponse est que, dès que la difficulté entre la France et l'Algérie aura été réglée, cela aura lieu. Dès que la France et l'Algérie auront été établies, cela aura lieu. Dès que la France et l'Algérie auront réglé leurs difficultés, et que le monde arabe ou le monde musulman n'auront plus de guerre contre la France, ils vont ramener ces gens chez eux, et quand ils le feront Kennedy envoie vos fils à se battre là-bas pour aider les escrocs à s'accrocher à ce qu'ils ont volé des hommes innocents, des femmes et des enfants, nous déclencherons la troisième guerre mondiale; et quand cela commence, vous pouvez être sûr que nous ne pouvons pas sortir victorieux de cette guerre. Nous allons perdre cette guerre parce qu'il n'y a pas une seule nation au monde qui laissera l'un de ses fils se battre avec nous pour une telle cause.

Je connais et je parle à ces ambassadeurs à Washington et aux Nations Unies - et sur les quatre-vingt-dix- neuf nations, j'ai consulté peut-être soixante-dix d'entre eux - et quand nous partons en guerre en Palestine pour aider les voleurs à conserver ce qu'ils ont volé à ces innocents, nous n'aurons pas d'homme pour nous battre comme allié.

Et qui va les soutenir, vous demandez-vous? Eh bien, quatre jours après que le président Kennedy - ou il était alors le sénateur Kennedy - ait fait cette déclaration le 28 août 1960, les pays arabes ont convoqué une réunion au Liban et ils ont décidé de ressusciter ou de réactiver le gouvernement de Palestine. A dormi plus ou moins, depuis l'insurrection armée de 1948 par les sionistes.

Non seulement cela

peut-être un demi-million de soldats dans cette région du monde pour ramener ces gens dans leur patrie. Avec eux, ils ont pour alliés toutes les nations de ce qu'on appelle le Groupe de conférence de Bandung.

Cela comprend l'Union soviétique et tous les satellites de l'Union soviétique. Il comprend la Chine rouge; il comprend tous les pays indépendants d'Asie et d'Afrique; ou quatre-vingts pour cent de la population totale du monde. Quatre-vingt pour cent de la population mondiale. Quatre êtres humains sur cinq sur la terre seront nos ennemis en guerre contre nous. Et pas seulement ils sont quatre êtres humains sur cinq maintenant sur la surface de la terre, mais ils sont la population non-chrétienne du monde et ils sont les

non-Caucasiens

ils ont ordonné la création de l'armée palestinienne, et ils sont en train de forer

les nations non-blanches du monde, et c'est ce à quoi nous sommes confrontés.

Et quelle est la raison? La raison en est qu'aux États-Unis, les sionistes et leurs coreligionnaires ont le contrôle total de notre gouvernement. Pour de nombreuses raisons trop nombreuses et trop complexes pour entrer ici en ce moment, je serai heureux de répondre aux questions, cependant, pour soutenir cette déclaration - les sionistes et leurs coreligionnaires gouvernent les États-Unis comme s'ils étaient les monarques absolus de ce pays.

Maintenant, vous dites, 'bien, c'est une déclaration très large à faire', mais permettez-moi de montrer ce qui s'est passé pendant que vous étiez - je ne veux pas porter cela --- laissez-moi montrer ce qui s'est passé pendant que nous étions tous endormis. Je m'inclus avec toi. Nous étions tous endormis. Qu'est-il arrivé?

La Première Guerre mondiale a éclaté à l'été 1914. L'année 1914 a marqué le début de la Première Guerre mondiale. Il y a peu de gens de mon âge qui s'en souviennent. Maintenant que la guerre était menée d'un côté par la Grande-Bretagne, la France et la Russie; et de l'autre côté par l'Allemagne, l'Autriche-Hongrie et la Turquie. Qu'est-il arrivé?

En l'espace de deux ans, l'Allemagne avait gagné cette guerre: non seulement elle l'a gagnée nominalement, mais elle l'a gagnée en réalité. Les sous-marins allemands, qui étaient une surprise pour le monde, avaient balayé tous les convois de l'océan Atlantique, et la Grande-Bretagne se tenait là sans munitions pour ses soldats, se tenait là avec une alimentation d'une semaine face à elle - et ensuite, la famine.

A cette époque, l'armée française s'était mutinée. Ils ont perdu 600 000 de la fleur de la jeunesse française dans la défense de Verdun sur la Somme. L'armée russe était en train de défection. Ils ramassaient leurs jouets et rentraient chez eux, ils ne voulaient plus jouer à la guerre, ils n'aimaient pas le tsar. Et l'armée italienne s'était effondrée.

Maintenant l'Allemagne - pas un coup de feu n'a été tiré sur le sol allemand. Pas un soldat ennemi avait franchi la frontière en Allemagne. Et pourtant, l'Allemagne offrait des conditions de paix à l'Angleterre. Ils ont offert à l'Angleterre une paix négociée sur ce que les avocats appellent un statu quo ante. Cela signifie:

"Appelons la guerre, et laissons tout être tel qu'il était avant le début de la guerre".

Eh bien, l'Angleterre, à l'été 1916, songeait à cela. Sérieusement! Ils n'avaient pas le choix. C'était soit accepter cette paix négociée que l'Allemagne leur offrait magnanime, soit continuer la guerre et être totalement vaincue.

Pendant que cela se passait, les sionistes d'Allemagne, qui représentaient les sionistes d'Europe de l'Est, sont allés au cabinet de guerre britannique et - je vais être bref parce que c'est une longue histoire, mais j'ai tous les documents pour prouver déclaration que je fais si quelqu'un ici est curieux, ou ne croit pas ce que je dis est tout possible - les sionistes à Londres sont allés au cabinet de guerre britannique et ils ont dit: "Regardez ici. Vous pouvez encore gagner cette guerre. Vous n'êtes pas obligé d'abandonner. Vous n'avez pas à accepter la paix négociée qui vous est maintenant offerte par l'Allemagne. Vous pouvez gagner cette guerre si les Etats-Unis viennent en tant qu'alliés. "

Les États-Unis n'étaient pas en guerre à ce moment-là. Nous étions frais; nous étions jeunes; nous étions riches; nous étions puissants. Ils [sionistes] ont dit à l'Angleterre: "Nous vous garantissons de faire entrer les Etats-Unis dans la guerre comme votre allié, de vous battre avec vous de votre côté, si vous nous promettez la Palestine après avoir gagné la guerre."

En d'autres termes, ils ont fait cet accord: "Nous allons faire entrer les Etats-Unis dans cette guerre comme votre allié. Le prix à payer est la Palestine après avoir gagné la guerre et vaincu l'Allemagne, l'Autriche- Hongrie et la Turquie. "

Or, l'Angleterre avait tout autant le droit de promettre la Palestine à qui que ce soit, car les États-Unis devraient promettre le Japon à l'Irlande pour quelque raison que ce soit. Il est absolument absurde que la Grande-Bretagne - qui n'a jamais eu aucun lien, aucun intérêt ou droit dans ce qu'on appelle la Palestine - ne l'offre comme une pièce du royaume pour payer les sionistes pour avoir fait entrer les États-Unis dans la guerre.

Cependant, ils ont fait cette promesse, en octobre 1916. Octobre, mil neuf cent seize. Et peu de temps après - je ne sais pas combien s'en souviennent - les Etats-Unis, qui étaient presque totalement pro- allemands - totalement pro-allemands - parce que les journaux étaient contrôlés par des Juifs, les banquiers étaient des Juifs Tous les moyens de communication de masse dans ce pays étaient contrôlés par des Juifs, et ils étaient pro-allemands parce que leur peuple, dans la majorité des cas, venait d'Allemagne, et ils voulaient voir l'Allemagne lécher le tsar.

Les Juifs n'aimaient pas le tsar, et ils ne voulaient pas que la Russie gagne cette guerre. Ainsi, les banquiers allemands - les juifs allemands - Kuhn Loeb et les autres grandes banques aux États-Unis ont refusé de financer la France ou l'Angleterre à hauteur d'un dollar. Ils se sont tenus à l'écart et ont dit: "Tant que la France et l'Angleterre sont attachées à la Russie, pas un centime!" Mais ils ont versé de l'argent en Allemagne, ils se sont battus avec l'Allemagne contre la Russie, essayant de lécher le régime tsariste.

Maintenant, ces mêmes Juifs, quand ils ont vu la possibilité d'obtenir la Palestine, ils sont allés en Angleterre et ils ont fait cet accord. À ce moment-là, tout a changé, comme le feu de circulation qui passe du rouge au vert. Là où les journaux avaient été tous pro-allemands, où ils avaient dit aux gens les difficultés que l'Allemagne avait à combattre la Grande-Bretagne sur le plan commercial et à d'autres égards, tout à coup les Allemands n'étaient pas bons. Ils étaient des méchants. Ils étaient Huns. Ils tiraient sur des infirmières de la Croix-Rouge. Ils coupaient les mains des bébés. Et ils n'étaient pas bons.

Eh bien, peu de temps après, M. Wilson a déclaré la guerre à l'Allemagne.

Les sionistes de Londres ont envoyé ces câbles aux États-Unis, au juge Brandeis: «Allez travailler sur le président Wilson. Nous recevons de l'Angleterre ce que nous voulons. Maintenant, vous allez au travail, et vous allez travailler sur le président Wilson et faire entrer les États-Unis dans la guerre. »Et c'est ce qui s'est passé: c'est ainsi que les États-Unis se sont engagés dans la guerre. Plus de droit d'être dedans que nous devons être sur la lune ce soir plutôt que dans cette pièce.

Maintenant, la guerre - la Première Guerre mondiale - à laquelle les États-Unis ont participé n'avait absolument aucune raison d'être notre guerre. Nous sommes allés là-bas - nous y avons été intrigués - si je peux être vulgaire, nous avons été engloutis dans cette guerre simplement pour que les sionistes du monde puissent obtenir la Palestine. Maintenant, c'est quelque chose que les gens aux États-Unis n'ont jamais été dits. Ils n'ont jamais su pourquoi nous sommes entrés dans la Première Guerre mondiale. Maintenant ce qui est arrivé?

Après que nous sommes entrés dans la guerre, les sionistes sont allés en Grande-Bretagne et ils ont dit:

"Eh bien, nous avons exécuté notre partie de l'accord. Ayons quelque chose par écrit qui montre que vous allez garder votre marché et nous donner la Palestine après avoir gagné la guerre. "Parce qu'ils ne savaient pas si la guerre durerait une autre année ou dix autres années. Alors ils ont commencé à élaborer un reçu. Le reçu a pris la forme d'une lettre, et il a été rédigé dans un langage très cryptique afin que le monde entier ne sache pas de quoi il s'agissait. Et cela s'appelait la Déclaration Balfour .

La déclaration de Balfour était simplement la promesse de la Grande-Bretagne de payer aux sionistes ce dont ils s'étaient entendus pour faire entrer les États-Unis dans la guerre. Donc, cette grande déclaration Balfour, dont vous entendez beaucoup parler, est tout aussi fausse qu'un projet de loi de trois dollars. Et je ne pense pas que je pourrais le rendre plus emphatique que ça.

Maintenant, c'est là que tous les problèmes ont commencé. Les États-Unis sont allés à la guerre. Les États- Unis ont écrasé l'Allemagne. Nous sommes allés là-bas, et c'est l'histoire. Vous savez ce qui est arrivé. Maintenant, quand la guerre fut terminée et que les Allemands se rendirent à Paris, à la Conférence de paix de Paris en 1919, il y avait 117 Juifs là-bas, en tant que délégation représentant les Juifs, dirigée par Bernard Baruch. J'étais là: je devrais savoir. Maintenant ce qui est arrivé?

Les Juifs à cette conférence de paix, quand ils découpaient l'Allemagne et morcelaient l'Europe à toutes ces nations qui revendiquaient un droit sur une certaine partie du territoire européen, les Juifs ont dit: "Et la Palestine pour nous?" Et ils ont produit, pour la première fois à la connaissance des Allemands, cette déclaration Balfour. Alors les Allemands, pour la première fois réalisé, "Oh, c'était le jeu! C'est pourquoi les Etats-Unis sont entrés en guerre. "Et les Allemands se sont aperçus pour la première fois qu'ils étaient vaincus, ils ont subi cette terrible réparation qui leur a été infligée, car les sionistes voulaient la Palestine et ils étaient déterminés à l'obtenir à tout prix.

Maintenant, cela nous amène à un autre point très intéressant. Quand les Allemands s'en rendirent compte, ils en ressentirent naturellement la contrariété. Jusque-là, les Juifs n'avaient jamais été meilleurs dans aucun pays du monde qu'ils ne l'avaient été en Allemagne.

M. Rathenau était là, peut-être 100 fois plus important dans l'industrie et la finance que Bernard Baruch dans ce pays. Vous avez eu M. Balin, qui possédait les deux grandes lignes de navires à vapeur, les Lloyd's nord-allemand et les Hamburg-American Lines. Vous avez eu M. Bleichroder, qui était le banquier de la famille Hohenzollern. Vous aviez les Warburg à Hambourg, qui étaient les grands banquiers d'affaires - les plus grands du monde. Les Juifs se débrouillaient très bien en Allemagne. Aucune question à ce sujet. Maintenant, les Allemands se sont sentis: "Eh bien, c'était tout à fait une vente".

Ce fut une vente que je peux comparer le mieux - supposons que les États-Unis étaient en guerre aujourd'hui avec l'Union soviétique. Et nous étions en train de gagner. Et nous avons dit à l'Union Soviétique: "Eh bien, laissons tomber. Nous vous offrons des termes de paix. Oublions le tout. »Et tout à coup, la Chine rouge est entrée dans la guerre en tant qu'alliée de l'Union soviétique. Et les jeter dans la guerre a provoqué notre défaite. Une défaite écrasante, avec des réparations dont l'imagination de l'homme ne peut pas tenir compte.

Imaginez donc, après cette défaite, si nous découvrions que ce sont les Chinois de ce pays, nos citoyens chinois, qui, tout le temps, nous pensions être de loyaux citoyens travaillant avec nous, nous vendaient à l'Union soviétique et C'est à travers eux que la Chine rouge a été amenée dans la guerre contre nous. Comment nous sentirions-nous aux États-Unis contre les Chinois? Je ne pense pas que l'un d'eux oserait montrer son visage dans n'importe quelle rue. Il n'y aurait pas assez de lampadaires, pratique, pour s'occuper d'eux. Imaginez comment nous nous sentirions.

Eh bien, c'est ainsi que les Allemands se sentaient envers ces Juifs. "Nous avons été si gentils avec eux"; et à partir de 1905, quand la première révolution communiste en Russie a échoué, et que les Juifs ont dû se démener de la Russie, ils sont tous allés en Allemagne. Et l'Allemagne leur a donné refuge. Et ils ont été traités très bien. Et ici, ils ont vendu l'Allemagne en bas de la rivière sans autre raison que ce qu'ils voulaient de la Palestine comme soi-disant «Commonwealth juif».

Maintenant, Nahum Sokolow - tous les grands chefs, les grands noms que vous avez lus à propos du sionisme aujourd'hui - ils ont, en 1919, 1920, '21, '22, et '23, écrit tous leurs papiers - et la presse a été remplie de leurs déclarations - que "le sentiment contre les Juifs en Allemagne est dû au fait qu'ils ont réalisé que cette grande défaite a été provoquée par notre intercession et amener les Etats-Unis dans la guerre contre eux."

Les Juifs eux-mêmes ont admis cela. Ce n'est pas en 1919 que les Allemands ont découvert qu'un verre de sang juif avait meilleur goût que Coca-Cola ou Muenschner Beer. Il n'y avait pas de sentiment religieux. Il n'y avait aucun sentiment contre ces personnes simplement en raison de leur croyance religieuse. Tout était politique. C'était économique. C'était tout sauf religieux.

Personne ne se souciait en Allemagne de savoir si un Juif rentrait chez lui et baissait les stores et disait «Shema 'Yisrael» ou «Notre Père». Personne ne se souciait plus en Allemagne qu'aux États-Unis. Maintenant ce sentiment qui s'est développé plus tard en Allemagne était dû à une chose: que les Allemands tenaient les juifs responsables de leur défaite écrasante, sans aucune raison, parce que la Première Guerre mondiale a été déclenchée contre l'Allemagne sans raison pour laquelle ils [Allemands] étaient responsable. Ils n'étaient coupables de rien. Seulement d'être réussi. Ils ont construit une grande marine. Ils ont construit le commerce mondial.

Souvenez-vous, l'Allemagne, à l'époque de Napoléon, à l'époque de la Révolution française, quel était le Reich allemand composé de 300 à 300! - petites cités-états, principautés, duchés, etc. Trois cents petites

entités politiques distinctes. Et entre ce moment, entre la période

ont été consolidés en un seul état. Et dans les 50 ans qui ont suivi, ils sont devenus l'une des grandes puissances du monde. Leur marine rivalisait avec celle de la Grande-Bretagne, ils faisaient des affaires partout dans le monde, ils pouvaient sous-vendre n'importe qui et fabriquer de meilleurs produits. Et ce qui est arrivé? Qu'est-il arrivé à la suite de cela?

entre Napoléon et Bismarck, ils

Il y a eu une conspiration entre l'Angleterre, la France et la Russie: «Nous devons abattre l'Allemagne», car il n'y a pas un historien au monde qui puisse trouver une raison valable pour que ces trois pays décident d'effacer politiquement l'Allemagne. Maintenant, qu'est-ce qui s'est passé après ça?

Quand l'Allemagne a réalisé que les Juifs étaient responsables de sa défaite, ils l'ont naturellement ressenti. Mais pas un cheveu sur la tête d'un Juif n'a été blessé. Pas un seul cheveu. Le professeur Tansill, de l'université de Georgetown, qui avait accès à tous les documents secrets du département d'État, écrivit dans son livre et cita un document du département d'État écrit par Hugo Schoenfelt, un juif que Cordell Hull envoya en Europe en 1933 pour enquêter sur soi-disant camps de prisonniers politiques. Et il a répondu qu'il les a trouvés en très bon état.

Ils étaient en excellente forme. Tout le monde a bien traité. Et ils étaient remplis de communistes. Eh bien, beaucoup d'entre eux étaient juifs, parce que les Juifs étaient peut-être 98% des communistes en Europe à cette époque. Et il y avait des prêtres, des ministres, des chefs syndicaux, des francs-maçons et d'autres qui avaient des affiliations internationales.

Maintenant, les Juifs ont essayé de garder le couvercle sur ce fait. Ils ne voulaient pas que le monde comprenne vraiment qu'ils avaient épuisé l'Allemagne, et que les Allemands s'en offusquaient.

dois-je dire, discriminé contre

eux partout où ils le pouvaient? Ils les ont évités. De même que nous le ferions les Chinois, ou les Noirs, ou

les catholiques, ou n'importe qui dans ce pays qui nous avait vendus à un ennemi et a provoqué notre défaite.

Alors ils ont pris des mesures appropriées contre eux [contre les Juifs].

Maintenant, après un certain temps, les Juifs du monde ne savaient pas quoi faire, alors ils ont convoqué une réunion à Amsterdam. Des juifs de tous les pays du monde y assistèrent en juillet 1933. Et ils dirent à l'Allemagne: «Vous tuez Hitler! Et vous remettez chaque Juif dans son ancienne position, qu'il soit communiste, peu importe ce qu'il était. Vous ne pouvez pas nous traiter de cette façon! Et nous, les Juifs

du monde, nous invoquons et nous vous servons cet ultimatum. "Eh bien, les Allemands leur ont peux imaginer. Alors qu'est-ce qu'ils [les Juifs] ont fait?

Tu

Ils ont rompu, et Samuel Untermyer, si le nom signifie quelque chose pour les gens

poser une question? démocrates".)

(Vous voulez

Il n'y avait pas de communistes en Allemagne à l'époque, on les appelait "sociaux-

Eh bien, je ne veux pas aller par ce qu'ils ont appelé. Nous utilisons maintenant des mots anglais, et ce

qu'ils ont appelé en Allemagne n'est pas très

communistes ont pris l'Allemagne pour quelques jours. Rosa Luxembourg et Karl Liebknecht, et un groupe de juifs en Allemagne ont pris le gouvernement pendant trois jours. En effet, lorsque le Kaiser mit fin à la guerre, il s'enfuit en Hollande parce qu'il pensait que les communistes allaient prendre l'Allemagne comme la Russie et qu'il allait subir le même sort que le tsar en Russie. Alors il est parti et est allé en Hollande pour la sécurité et pour la sécurité.

mais ils étaient communistes, car en 1917, les

Maintenant, à cette époque, quand la menace communiste en Allemagne a été annulée, c'était calme, les Juifs travaillaient, essayant toujours de revenir dans leur ancien - leur statut - et les Allemands les ont combattus de toutes les manières qu'ils pouvaient, sans blesser un cheveu sur la tête de quelqu'un. De même qu'un groupe, les prohibitionnistes, combattait les gens qui s'intéressaient à l'alcool, et ils ne se battaient pas avec des pistolets, ils le faisaient de toutes les manières possibles.

Eh bien, c'est ainsi qu'ils combattaient les Juifs en Allemagne. Et, à ce moment-là, il y avait 80 à 90 millions

d'Allemands et il n'y avait que 460 000 Juifs

des Juifs. Et pourtant, ils contrôlaient toute la presse, ils contrôlaient la plus grande partie de l'économie, parce qu'ils étaient entrés et avec de l'argent bon marché - vous savez comment la marque a été dévaluée - ils ont pratiquement tout acheté.

moins de la moitié d'un pour cent de l'Allemagne étaient

Eh bien, en 1933, quand l'Allemagne a refusé de se rendre, à la Conférence mondiale des Juifs d'Amsterdam, ils se sont séparés et M. Untermeyer est revenu aux États-Unis - qui était le chef de la délégation américaine et le président de la toute la conférence - et il est passé du bateau à ABC et a fait une émission de radio à travers les États-Unis dans laquelle il a déclaré:

"Les Juifs du monde déclarent maintenant une guerre sainte contre l'Allemagne, nous sommes maintenant engagés dans un conflit sacré contre les Allemands et nous allons les affamer et nous allons les utiliser pour un boycott mondial. Les détruira parce qu'ils dépendent de leurs activités d'exportation. "

Et il est un fait que les deux tiers de l'approvisionnement alimentaire de l'Allemagne devaient être importés, et ils ne pouvaient être importés qu'avec le produit de leurs exportations. Leur travail. Si l'Allemagne ne pouvait pas exporter, les deux tiers de la population allemande devraient mourir de faim. Il n'y avait tout simplement pas assez de nourriture pour plus d'un tiers de la population.

Maintenant, dans cette déclaration, que j'ai ici, elle a été imprimée à la page - une page entière - dans le New York Times du 7 août 1933 , M. Samuel Untermyer a déclaré: «Ce boycott économique est notre moyen d'auto -la défense. Le président Roosevelt a préconisé son utilisation dans la NRA. [National Recovery Administration] - dont certains d'entre vous se rappellent peut-être, où tout le monde devait être boycotté à moins de suivre les règles établies par le New Deal, bien sûr déclaré inconstitutionnel par la Cour suprême à l'époque.

Néanmoins, les Juifs du monde ont déclaré un boycott contre l'Allemagne, et c'était si efficace que vous ne pouviez trouver une chose dans aucun magasin n'importe où dans le monde avec les mots "made in Germany".

En fait, un dirigeant de la compagnie Woolworth m'a dit qu'ils devaient déverser des millions de dollars de vaisselle et de vaisselle dans la rivière; que leurs magasins ont été boycottés. Si quelqu'un est entré et a trouvé un plat marqué "fabriqué en Allemagne", ils ont été piqués avec des pancartes: "Hitler", "meurtrier", et ainsi de suite, et comme - quelque chose comme ces sit-ins qui ont lieu dans le Sud.

RH Macy, qui est contrôlée par une famille appelée Strauss, qui est aussi

bas qui venaient de Chemnitz, marqués "made in Germany". Eh bien, ils étaient des bas de coton. Ils ont peut-être été là il y a 20 ans, car depuis que j'ai observé les jambes des femmes au cours des vingt dernières années, je n'en ai pas vu de paire avec des bas en coton. Alors Macy! J'ai vu Macy boycotté, avec

des centaines de personnes se promenant avec des pancartes disant "MURDERS" et "HITLERITES", et ainsi de suite.

une femme y a trouvé des

À ce moment-là, pas un seul cheveu de la tête d'un Juif n'avait été blessé en Allemagne. Il n'y avait pas de souffrance, il n'y avait pas de famine, il n'y avait pas de meurtre, il n'y avait rien.

Maintenant

contre nous et mettent tout notre peuple au chômage, et nos industries s'arrêtent-elles, qui sont-elles censées nous faire? Ils ont naturellement ressenti cela. Certes, ils ont peint des croix gammées dans des magasins appartenant à des Juifs.

naturellement, les Allemands ont dit: «Pourquoi, ces gens-là, déclarent-ils un boycott

Pourquoi un Allemand devait-il donner son argent à un commerçant qui faisait partie d'un boycott qui allait priver l'Allemagne de la capitulation devant les Juifs du monde, qui allaient dicter qui serait leur premier ministre ou chancelier? Eh bien, c'était ridicule.

Cela a continué pendant un certain temps, et ce n'est qu'en 1938, quand un jeune juif de Pologne est entré dans l'ambassade d'Allemagne à Paris et a tiré sur l'un des fonctionnaires [un fonctionnaire allemand] que les Allemands ont vraiment commencé à devenir durs avec les Juifs. Allemagne. Et vous les avez trouvés alors casser des fenêtres et avoir des combats de rue et ainsi de suite.

Maintenant, pour que quelqu'un dise cela - je n'aime pas utiliser le mot «antisémitisme» parce que cela n'a pas de sens, mais cela signifie quelque chose pour vous, alors je vais devoir l'utiliser - la seule raison pour laquelle Tout sentiment en Allemagne contre les Juifs était qu'ils étaient responsables: numéro un, pour la Première Guerre mondiale; numéro deux, pour ce boycott mondial, et numéro trois - Ai-je dit pour la Première Guerre mondiale, ils étaient responsables? Pour le boycott - et aussi pour la Seconde Guerre mondiale, parce que, après que cette chose est devenue incontrôlable, il était absolument nécessaire pour les Juifs et l'Allemagne de bloquer les cornes dans une guerre pour voir laquelle allait survivre.

Entre-temps, j'avais vécu en Allemagne et je savais que les Allemands avaient décidé que l'Europe allait être chrétienne ou communiste: il n'y en a pas entre les deux. Ça va être chrétien ou ça va être communiste. Et les Allemands ont décidé: "Nous allons le garder chrétien si possible". Et ils ont commencé à se réarmer.

Et l'intention était - à ce moment-là, les Etats-Unis avaient reconnu l'Union Soviétique, ce qu'ils faisaient en novembre 1933 - l'Union Soviétique devenait très puissante, et l'Allemagne réalisa: "Eh bien, notre tour va venir bientôt, à moins que nous ne sommes forts. " La même chose que nous, dans ce pays, disons aujourd'hui: «Notre tour va bientôt arriver, à moins que nous ne soyons forts.

Et notre gouvernement dépense 83 ou 84 milliards de dollars de votre argent pour la défense, disent-ils. Défense contre qui? Défense contre 40 000 petits juifs à Moscou qui s'emparent de la Russie, puis, par leurs voies sournoises, prennent le contrôle de nombreux autres gouvernements du monde.

Maintenant, pour que ce pays soit maintenant au bord d'une Troisième Guerre Mondiale, dont nous ne pouvons pas sortir victorieux, c'est quelque chose qui stupéfie mon imagination. Je sais que les bombes nucléaires sont mesurées en termes de mégatonnes. Une mégatonne est un terme utilisé pour décrire un million de tonnes de TNT. Un million de tonnes de TNT est une mégatonne. Maintenant, nos bombes nucléaires ont une capacité de 10 mégatonnes, soit 10 millions de tonnes de TNT. C'était quand ils ont été développés il y a cinq ou six ans.

Maintenant, les bombes nucléaires en cours de développement ont une capacité de 200 mégatonnes, et Dieu sait combien de mégatonnes ont les bombes nucléaires de l'Union soviétique.

Alors, à quoi devons-nous faire face maintenant? Si nous déclenchons une guerre mondiale qui pourrait

devenir une guerre nucléaire, l'humanité est finie. Et pourquoi cela aura-t-il lieu? Cela aura lieu parce que

la loi

Guerre mondiale. L'acte III va être la troisième guerre mondiale.

le rideau se lève sur l'acte III. Acte j'étais la Première Guerre mondiale. Acte II était la Seconde

Les Juifs du monde entier, les sionistes et leurs coreligionnaires partout, sont déterminés à utiliser de nouveau les États-Unis pour les aider à conserver de façon permanente la Palestine comme point d'appui pour leur gouvernement mondial. Maintenant, c'est aussi vrai que je suis debout ici, parce que non seulement je l'ai lu, mais beaucoup ici l'ont lu, et c'est connu partout dans le monde.

Maintenant, qu'allons-nous faire? La vie que vous sauvez peut être celle de votre fils. Vos garçons peuvent être en route pour cette guerre ce soir. Et vous ne le savez pas plus que vous ne saviez qu'en 1916 à Londres, les sionistes ont passé un marché avec le cabinet de guerre britannique pour envoyer vos fils à la guerre en Europe. Le saviez-vous à ce moment-là? Personne aux États-Unis ne le savait. Vous n'étiez pas autorisé à le savoir.

Qui le savait? Le président Wilson le savait. Le colonel House le savait. D'autres le savaient. Est-ce que je le savais? J'avais une assez bonne idée de ce qui se passait: j'étais en liaison avec Henry Morgenthau, Sr., lors de la campagne de 1912, lorsque le président Wilson fut élu, et il y eut des discussions autour du bureau.

J'étais «homme confidentiel» auprès de Henry Morgenthau, Sr., qui était président du Comité des finances, et j'étais le lien entre lui et Rollo Wells, le trésorier. Donc, je me suis assis dans ces réunions avec le président Wilson à la tête de la table, et tous les autres, et je les ai entendus tambouriner dans le cerveau du président Wilson l'impôt progressif et ce qui est devenu la Réserve fédérale, et l'endoctriner avec le mouvement sioniste.

Le juge Brandeis et le président Wilson étaient aussi proches que les deux doigts de cette main, et le président Woodrow Wilson était tout aussi incompétent lorsqu'il s'agissait de déterminer ce qui se passait en tant que nouveau-né. Et c'est ainsi qu'ils nous ont amenés à la Première Guerre mondiale, pendant que nous dormions tous.

Maintenant, en ce moment

dans laquelle nous n'avons aucune chance même s'ils n'utilisent pas de bombes nucléaires. Comment les États-Unis - environ cinq pour cent du monde - peuvent-ils se battre entre quatre-vingt et quatre-vingt-dix

pour cent du monde sur leur territoire? Comment pouvons-nous le faire

pour être massacrés? Pour quoi? Ainsi, les Juifs peuvent avoir la Palestine comme leur «Commonwealth»? Ils vous ont tellement trompé que vous ne savez pas si vous allez ou venez.

en ce moment, ils planifient peut-être cette Troisième Guerre mondiale,

envoyer nos garçons là-bas

Maintenant, tout juge, lorsqu'il charge un jury, dit: «Messieurs, tout témoin que vous trouvez a raconté un seul mensonge, vous pouvez ignorer tout son témoignage. C'est correct Je ne sais pas d'où vous venez, mais dans l'État de New York, c'est la façon dont un juge s'adresse à un jury. Si ce témoin a dit un mensonge, ne tenez pas compte de son témoignage.

Maintenant, quels sont les faits sur les Juifs?

Les Juifs - Je les appelle Juifs, parce qu'ils sont connus comme Juifs. Je ne les appelle pas Juifs. Je les appelle les soi-disant Juifs, parce que je sais ce qu'ils sont. Si Jésus était Juif, il n'y a pas de Juif dans le monde aujourd'hui, et si ces gens sont juifs, certainement notre Seigneur et Sauveur n'était pas l'un d'entre eux, et je peux le prouver. Maintenant ce qui est arrivé? Les Juifs d'Europe de l'Est, qui représentent 92% de la population mondiale de ceux qui se disent Juifs, étaient à l'origine des Khazars.

Ils étaient une tribu guerrière qui vivait au cœur de l'Asie. Et ils étaient si belliqueux que même les Asiatiques les ont chassés d'Asie vers l'Europe de l'Est - et pour réduire cela afin de ne pas trop vous tromper sur l'histoire de l'Europe de l'Est - ils ont créé ce grand royaume Khazar: 800.000 miles carrés. Seulement, il n'y avait pas de Russie, il n'y avait pas d'autres pays, et le royaume des Khazars était le plus grand de toute l'Europe - si grand et si puissant que lorsque les autres monarques voulaient faire la guerre, les Khazars leur prêtaient 40 000 soldats. C'est comme ça qu'ils étaient gros et puissants.

Maintenant, ils étaient des adorateurs phalliques, ce qui est sale. Je ne veux pas entrer dans les détails de cela maintenant. C'était leur religion telle qu'elle était la religion de beaucoup d'autres païens ou barbares ailleurs dans le monde.

Maintenant, le roi [Khazar] est devenu si dégoûté de la dégénérescence de son royaume qu'il a décidé d'adopter une foi dite monothéiste - soit le christianisme, l'islam - la foi musulmane - ou ce qu'on appelle aujourd'hui le judaïsme - vraiment Talmudisme. Donc, comme faire tourner un haut et criant «eeny, meeny, miney, moe», il a choisi le soi-disant judaïsme. Et c'est devenu la religion d'état.

Il a envoyé aux écoles talmudiques de Pumbedita et de Sura et a élevé des milliers de ces rabbins avec leurs enseignements, et a ouvert des synagogues et des écoles dans son royaume de 800.000 personnes - 800.000 milles carrés - et peut-être dix à vingt millions de personnes; et ils sont devenus ce que nous appelons les Juifs. Il n'y en avait pas un seul qui ait jamais eu un ancêtre en terre sainte, pas seulement dans l'histoire de l'Ancien Testament, mais au début des temps. Pas un d'entre eux! Et pourtant, ils s'adressent aux chrétiens et ils nous demandent de soutenir leur insurrection armée en Palestine en disant:

"Eh bien, vous voulez certainement aider à rapatrier le peuple élu de Dieu dans sa terre promise, sa patrie ancestrale, c'est votre devoir chrétien. Nous vous avons donné un de nos garçons comme votre Seigneur et Sauveur. Vous allez maintenant à l'église le dimanche, et vous vous agenouillez. Vous adorez un juif et nous sommes juifs. "

Eh bien, ils étaient Khazars païens qui ont été convertis tout comme les Irlandais [ont été convertis]. Et il

est tout aussi ridicule de les appeler «les gens de la Terre Sainte», comme ce serait le

millions de musulmans chinois. Cinquante-quatre millions! Et Mohammed n'est mort qu'en 620 après JC, alors que 54 millions de Chinois ont accepté l'Islam comme leur croyance religieuse.

il y a 54

Imaginez maintenant, en Chine, à 2 000 milles d'Arabie, où se trouve la ville de La Mecque, où est né Imaginez si les 54 millions de Chinois s'appelaient eux-mêmes «Arabes». Imaginer! Pourquoi, vous diriez qu'ils sont des fous. Quiconque croit que ces 54 millions de Chinois sont des Arabes doit être fou. Tout ce qu'ils ont fait était d'adopter une foi religieuse; une croyance qui a son origine à la Mecque, en Arabie.

La même chose que les Irlandais. Quand les Irlandais sont devenus chrétiens, personne ne les a jetés dans l'océan et a importé de la Terre Sainte une nouvelle récolte d'habitants qui étaient chrétiens. Ils n'étaient pas des gens différents. Ils étaient les mêmes personnes, mais ils avaient accepté le christianisme comme une foi religieuse.

Maintenant, ces Païens, ces Asiatiques, ces

chassés de l'Asie vers l'Europe de l'Est. De même, parce que leur roi a pris la foi - la foi talmudique - ils

n'avaient pas le choix. Tout comme en Espagne: si le roi était catholique, tout le monde devait être catholique. Sinon, vous deviez sortir d'Espagne. Donc tout le monde - ils vivaient sur la terre comme les arbres et les buissons; un être humain appartenait à la terre sous leur système féodal - ainsi ils [les Khazars] sont tous devenus ce que nous appelons aujourd'hui, les Juifs!

ils étaient une race mongoloïde qui a été

Imaginez maintenant à quel point c'était stupide pour les

du monde disent: «Nous allons utiliser notre pouvoir, notre prestige pour rapatrier le peuple élu de Dieu dans sa patrie ancestrale, sa terre promise.

pour que les grands pays chrétiens

Maintenant, pourrait-il y avoir un plus grand mensonge que ça? Pourrait-il y avoir un plus grand mensonge que ça?

Et parce qu'ils contrôlent les journaux, les magazines, la radio, la télévision, l'industrie de l'édition de livres,

ils ont les ministres en chaire, ils ont les politiciens dans les boîtes à savon qui parlent la même

naturellement vous croiriez que le noir est blanc si vous l'avez entendu assez souvent. Vous n'appelez plus black black - vous commenceriez à appeler black white. Et personne ne pourrait vous blâmer.

si

Maintenant, c'est l'un des grands mensonges

monde. Parce qu'après deux guerres en Europe - la Première et la Seconde Guerre mondiale - s'il ne leur était pas possible de vivre en paix et en harmonie avec les peuples d'Europe, comme leurs frères vivent aux États-Unis, quels étaient les deux guerres ont combattu pour? Devaient-ils - comme si on tirait la chasse

d'eau - parce qu'ils ne pouvaient pas s'entendre, ont-ils dû dire: «Eh bien, nous retournons dans notre patrie et vous les chrétiens pouvez nous aider»?

c'est le fondement de toute la misère qui a frappé le

Je ne comprends pas encore comment les chrétiens d'Europe auraient pu être aussi stupides parce que

chaque théologien, chaque professeur d'histoire connaissait les choses que je vous dis. Mais, naturellement, ils les soudoyaient, les enfermaient avec de l'argent, leur bourraient la bouche d'argent, et Je me fous que vous sachiez tout cela ou pas. Cela ne me fait aucune différence que vous connaissiez ou non tous ces faits, mais cela me fait une différence. J'ai dans ma famille des garçons qui

devront être dans la prochaine guerre, et je ne veux pas qu'ils aillent se battre et mourir

étaient morts en Corée. Comme ils sont morts au Japon. Comme ils sont morts partout dans le monde. Pour quoi?

comme s'ils

Pour aider les escrocs à s'accrocher à ce qu'ils ont volé à des personnes innocentes qui avaient été en possession paisible de cette terre, de ces fermes, de ces maisons pendant des centaines et peut-être des milliers d'années? Est-ce la raison pour laquelle les États-Unis doivent faire la guerre? Parce que le Parti

démocrate veut l'État de New York - le vote électoral? Illinois, le vote électoral? Et en Pennsylvanie, le vote

électoral?

qui sont contrôlés par les sionistes et leurs coreligionnaires? . l'équilibre du pouvoir?

À New York, il y a 400 000 membres du parti libéral, tous sionistes et leurs coreligionnaires. Et l'État de New York est allé à Kennedy par 400 000 voix. Maintenant, je ne blâme pas M. Kennedy. J'aime bien M. Kennedy. Je pense qu'il est un homme formidable. Je pense qu'il peut vraiment nous sortir de ce pétrin si nous lui apportons les faits. Et je crois qu'il en sait beaucoup plus que ses rendez-vous indiquent qu'il sait. Il joue avec l'ennemi. Comme quand vous allez à la pêche, vous devez jouer avec le poisson. Laisse-les sortir et tire-les dedans. Laisse-les sortir. Mais connaissant le père de M. Kennedy, et à quel point il est bien informé sur tout ce sujet, et à quel point Kennedy est proche de son père, je ne sais pas. Je pense que M. Kennedy est totalement dans le noir.

Mais je pense que c'est le devoir de chaque mère, de chaque chrétien loyal, de toute personne qui

considère la défense de ce pays comme un droit sacré, qu'ils communiquent - pas avec leur député, pas

avec leur sénateur, mais avec le président

envoyer mon garçon, ou nos garçons, portant l'uniforme des États-Unis d'Amérique, et sous le drapeau que vous voyez ici, notre rouge, blanc et bleu, se battre là pour aider garde entre les mains de ceux-ci ce qu'ils ont volé ". Je pense que tout le monde ne devrait pas écrire seul une fois, mais continuez à écrire et demandez à vos amis d'écrire.

Et dites-lui: "Je ne pense pas que vous devriez

Maintenant, je pourrais continuer indéfiniment, et vous dire ces choses pour soutenir ce que je viens de vous demander de faire. Mais je ne pense pas que ce soit nécessaire. Vous êtes au-dessus du groupe moyen dans l'intelligence et je ne pense pas qu'il soit nécessaire de l'impressionner davantage.

Je veux te dire encore une chose. Vous parlez de

"Oh, les juifs, pourquoi les juifs, le

christianisme, nous avons reçu le christianisme des juifs et les juifs nous ont donné Jésus, et les juifs nous ont donné notre religion". Mais savez-vous que le jour de l'expiation que vous pensez est si sacré pour eux,

que ce jour-là

démoniste. Je suis ici pour vous donner des faits.

et j'étais l'un d'entre eux! Ce n'est pas du ouï-dire. Je ne suis pas ici pour être un

Quand, le Jour des Expiations, vous entrez dans une synagogue, la toute première prière que vous récitez, vous vous tenez - et c'est la seule prière pour laquelle vous vous tenez - et vous répétez trois fois une courte prière. Le Kol Nidre . Dans cette prière, vous contractez avec Dieu Tout-Puissant que tout serment, voeu ou promesse que vous ferez au cours des douze prochains mois - tout serment, voeu ou engagement que vous pourriez prendre au cours des douze prochains mois sera nul et vide.

Le serment ne doit pas être un serment; le vœu ne sera pas un vœu; l'engagement ne doit pas être un gage. Ils n'auront aucune force et aucun effet, et ainsi de suite.

Et plus loin, le Talmud enseigne: «N'oubliez pas - chaque fois que vous prête serment, voeu et serment - souvenez-vous de la prière de Kol Nidre que vous avez récitée le Jour des Expiations, et cela vous dispense d'accomplir cela».

Combien pouvez-vous dépendre de leur loyauté? Vous pouvez compter sur leur loyauté autant que les Allemands en dépendaient en 1916.

Et nous allons subir le même sort que l'Allemagne, et pour la même raison. Vous ne pouvez pas compter sur quelque chose d'aussi insécure que la direction qui n'est pas obligée de respecter un serment, un vœu ou un engagement. Maintenant, je pourrais continuer et vous réciter beaucoup d'autres choses, mais j'aurais un peu de respect pour votre temps, et vous voulez vraiment passer à travers tout ça. Demain va être une longue journée.

Maintenant, je veux dire une chose. Tu me

Eh bien, vous pensez à vous-même: "Eh bien,

comment cet homme s'est-il mêlé à cela de la façon dont il s'est mêlé à cela?" Eh bien, j'ai ouvert la bouche en 1945, et j'ai pris de grandes pages dans les journaux et j'ai essayé de dire aux Américains ce que je vous disais. Et un journal après l'autre a refusé la publicité. Et quand je n'ai pas trouvé de journal pour les prendre - j'ai payé en espèces, pas en crédit - que s'est-il passé? Mon avocat m'a dit: "Il y a un rédacteur en chef à Jersey avec un papier qui prendra votre annonce". Donc, j'ai été réuni avec M. McGinley, et c'est comme ça que je l'ai rencontré.

Alors quelqu'un m'a dit l'avocat qui m'a présenté, qui était le fils du doyen de l'évêque méthodiste, il a dit:

"Eh bien, je pense qu'il est un peu antisémite, je ne sais pas si je peux le faire venir ici. Alors il l'a amené à mon appartement et nous l'avons merveilleusement bien fait, et depuis.

Maintenant, je dis cela, et je le dis sans aucune qualification. Je le dis sans aucune réserve. Et je le dis sans si ce n'était pas pour le travail que M. Conley McGinley a fait avec «Common Sense» - il a envoyé de 1 800 000 à 2 000 000 chaque année - si ce n'était pour le travail qu'il a fait en envoyant ces quinze années maintenant, nous serions déjà un pays communiste. Personne n'a fait ce qu'il a fait pour allumer des feux. Beaucoup d'autres personnes actives dans ce combat ont appris à propos de si pour la première fois à travers "Common Sense".

Maintenant, j'ai été très actif en l'aidant tout ce que je pouvais. Je ne suis pas aussi flush que j'étais. Je ne

peux pas continuer à dépenser cinq personnes se lever pour partir. (rire)

Je ne vais pas prendre une collection. Ne t'inquiète pas. Je vois

Je n'ai pas l'argent que je dépensais. J'avais l'habitude d'imprimer un quart de million d'entre eux de ma propre poche et de les envoyer. M. McGinley, quand je l'ai rencontré pour la première fois, avait peut-être 5 000 exemplaires imprimés et les a distribués localement. Alors j'ai dit: "Avec ce que vous savez et ce que je sais, nous pouvons vraiment faire du bon travail". J'ai donc commencé à imprimer dans des magasins extérieurs de grandes entreprises de presse, un quart de million, et je les ai payés. Eh bien, il y a toujours un fond au tonneau. Je suppose que nous avons tous atteint cela par moments.

Je ne suis pas si pauvre que je ne peux pas vivre sans travailler et c'est ce qui inquiète la Ligue Anti- Diffamation. Je peux juste me débrouiller sans aller demander un emploi ou aller sur la ligne de pain. Mais M. McGinley travaille. Il est malade et il va plus fort que jamais. Et tout ce que je veux dire, c'est qu'ils veulent mettre fin au «sens commun» plus que toute autre chose dans le monde entier, comme un coup mortel à la lutte que mènent les chrétiens pour survivre.

Donc je veux juste te dire ça. Tout ce qu'ils font est de faire circuler des rumeurs: "M. Benjamin H. Freedman est le riche contributeur de 'Common Sense'." La raison pour laquelle ils le font est de décourager les gens aux États-Unis: n'envoyez pas d'argent à Common Sense. Ils n'en ont pas besoin. Ils ont eu le riche M. Freedman comme un bailleur de fonds. Tout a une stratégie. Ils ne veulent pas me faire de la publicité afin que les gens qui ont des biens immobiliers ou des titres à vendre viendront me voir. Ils veulent juste que les gens licencient "Common Sense". Et tout ce que je vous dis, c'est que j'essaie de l'aider, mais je n'ai pas été capable de le faire. Et je serai très honnête. Une chose que je ne ferai pas, c'est mentir. L'année dernière, j'ai eu tellement de maladies dans ma famille que je ne pouvais pas lui donner un dollar.

Comment il a réussi à survivre, je ne sais pas. Dieu seul sait. Et il doit être à la charge de Dieu parce que, comme il a traversé sa maladie et ses problèmes financiers, je ne sais pas. Mais cette presse et toutes les deux semaines environ cent ou cent-cinquante-mille de "Common Sense" sortent avec un

nouveau message. Et si cette information pouvait être

acheter dix, vingt-cinq ou cinquante, donnez-leur. Labourez ce champ. Semez ces graines, vous ne savez pas qui prendra racine, mais pour l'amour de Dieu, c'est notre dernière chance.

Si les gens qui l'obtiennent peuvent en

[Freedman discute ensuite de l'importance pour les gens d'éviter les achats inutiles pour 'acheter plus de choses', jouer au golf, etc., et d'utiliser l'argent pour garder le sens commun. Il explique que le papier s'endette; pourrait être fermé et il (Freedman) n'a plus les fonds, ayant dépensé environ $ 2,400,000 dans sa tentative de porter l'information au public américain et aux fonctionnaires élus. Il demande ensuite des questions au public.)

{Question inaudible]

Freedman: Très bien, je vais commenter ça. C'est assez profond, mais vous avez tous un très haut degré d'intelligence, alors je vais essayer. Au temps de l'histoire de la Bible, il y avait une zone géographique connue sous le nom de Judée. La Judée était une province de l'Empire romain. Or, une personne qui vivait en Judée était connue comme Judéenne, et en Judaeus en latin; en grec c'était Judaius. Ce sont les deux mots, en grec et en latin, pour un judéen.

Maintenant, en latin et en grec, il n'y a pas de lettre comme «j», et la première syllabe de Judée et de Judaïs commence «ghu». Maintenant, quand la Bible a été écrite, elle a d'abord été écrite en grec, latin,

panantique, syriaque, araméen

le mot n'existait pas. La Judée était le pays, et le peuple était Judéen, et Jésus était désigné seulement

comme Judéen. J'ai vu ces premiers

toutes ces langues. Jamais le mot Juif n'était dans aucun d'eux parce que

les premiers scripts disponibles.

En 1345, un homme du nom de Wycliffe en Angleterre pensait qu'il était temps de traduire la Bible en anglais. Il n'y avait pas d'édition en anglais de la Bible parce que qui diable pouvait lire? Seuls les gens instruits de l'église pouvaient lire le latin et le grec, le syriaque, l'araméen et les autres langues. De toute façon, Wycliffe a traduit la Bible en anglais. Mais il devait chercher des mots pour Judée et Judaïs.

Il n'y avait pas de mot anglais parce que la Judée avait cessé d'exister. Il n'y avait pas de Judée. Les gens l'avaient oublié depuis longtemps. Donc, dans la première traduction, il a utilisé le mot, en se référant à Jésus, comme «gyu», «juif». À l'époque, il n'y avait pas de presse à imprimer.

Puis, entre 1345 et le 17ème siècle, quand la presse est entrée en usage, ce mot a traversé tant de

changements

Je les ai tous ici. Si tu veux, je peux te les lire. Je vais. Ce mot 'gyu' qui était dans la Bible de

Wycliffe est

d'abord c'était 'gyu', puis 'giu', puis 'iu' (parce que le 'i' en latin se prononce comme

le 'j' Jules César est 'Iul' parce qu'il n'y a pas de 'j' en latin) ' iuw ', puis' ieuu ', puis' ieuy ', puis' iwe ', puis'

iow ', puis' iewe ', le tout dans les Bibles au fil du temps. Puis 'ieue', puis 'iue', puis 'ive', puis 'ivw', et enfin

au 18ème siècle

'juif'. Juif.

Toutes les formes corrompues et contractées pour le Judaïsme et la Judée en latin. Maintenant, il n'y avait pas de «Juif», et aucun théologien - j'ai donné des conférences dans peut-être 20 des séminaires théologiques les plus importants de ce pays, et deux en Europe - il n'y avait pas de mot comme Juif. Il n'y avait que la Judée, et Jésus était un Judéen et la première utilisation anglaise d'un mot dans une bible anglaise pour le décrire était 'gyu' - Juif. Une forme contractée et raccourcie de Judée, tout comme nous

appelons un laboratoire un «laboratoire», et l'essence «gaz»

une tendance à court-circuiter.

Ainsi, en Angleterre, il n'y avait pas d'écoles publiques; les gens ne savaient pas lire; ça ressemblait à un alphabet brouillé, alors ils en ont fait un petit mot. Maintenant, pour un théologien de dire que vous ne pouvez pas nuire aux Juifs, c'est juste ridicule. J'aimerais savoir où cela se trouve dans les Écritures. J'aimerais connaître le texte.

Regardez ce qui est arrivé à l'Allemagne pour avoir touché les Juifs. Que feriez-vous, en tant que citoyen des États-Unis, à ceux qui vous ont fait ce que les soi-disant Juifs - les Pollack, les Litvak et les Litzianers - n'étaient pas juifs, comme je viens de vous l'expliquer. Ils étaient des Européens de l'Est qui avaient été convertis au Talmudisme. Il n'y avait pas de judaïsme. Le judaïsme était un nom donné ces dernières années à cette religion connue dans l'histoire de la Bible sous le nom de Torah [inaudible]. Aucun juif ou aucune personne éduquée n'a jamais entendu parler du judaïsme. Cela n'existait pas. Ils l'ont tiré hors de un mot dénué de sens.

Tout comme "antisémite". L'Arabe est un Sémite. Et les chrétiens parlent de gens qui n'aiment pas les Juifs comme antisémites, et ils appellent tous les Arabes des antisémites. Les seuls Sémites dans le monde sont les Arabes. Il n'y a pas un Juif qui soit un Sémite. Ils sont tous des mongoloïdes turkmènes. Les Juifs d'Europe de l'Est. Donc, ils ont endoctriné le public, et si vous m'invitez à rencontrer ce révérend qui vous a dit ces choses, je vais le convaincre et ce sera un pas dans la bonne direction. J'irai où je dois aller le rencontrer.

Oui m'dame. Eh bien

première prémisse que tous les Juifs sont loyaux les uns envers les autres est fausse. Parce que les juifs

d'Europe de l'Est sont plus nombreux que les autres à créer l'impression qu'ils sont la «race» juive; qu'ils

sont la nation juive; qu'ils sont le peuple

je peux répondre à ça. Tout d'abord, votre première prémisse est fausse. Votre

et les chrétiens l'avalent comme un chou à la crème.

Mais en 1844, les rabbins allemands ont convoqué une conférence de rabbins du monde entier dans le but d'abolir le Kol Nidre de la cérémonie religieuse du Jour des Expiations. En Brunswick, en Allemagne, où cette conférence a eu lieu en 1844, il y a eu presque une émeute terrifiante. Une guerre civile.

Les Européens de l'Est ont dit: «Bon sang, on devrait abandonner Kol Nidre, ça nous donne notre emprise sur nos gens, on leur donne une franchise pour qu'ils puissent dire aux chrétiens:« Allez en enfer. Vouloir ', mais ils n'ont pas à le faire, ce qui nous donne notre emprise sur notre peuple ". Donc, ils ne sont pas si unis, et si vous connaissiez le sentiment qui

Maintenant, je vais aussi vous montrer à partir d'un document officiel par l'homme responsable qui a baptisé cette course. Voici un document que nous avons obtenu des archives de l'organisation sioniste à New York, et dans lequel se trouve le manuscrit de Sir James A. Malcolm, qui - au nom du Cabinet britannique - a négocié l'accord avec ces sionistes.

euh,

Et ici, il dit que tous les Juifs en Angleterre étaient contre. Les Juifs qui étaient là depuis des années, les [inaudibles - probablement les Sépharades], ceux qui avaient des ancêtres portugais et espagnols et des

Hollandais

que les Juifs d'Europe de l'Est couraient toujours au cœur de l'Asie et venaient ensuite en Europe. Mais ils

n'avaient pas plus à faire avec eux

chrétienne?

qui étaient des monothéistes et qui croyaient en cette croyance religieuse. C'était pendant

Peut-on parler d'une «race» chrétienne? Ou une religion

ou les chrétiens sont-ils unis?

Donc, la même désunion est parmi les Juifs. Et je vais vous montrer dans ce même document que lorsqu'ils sont allés en France pour essayer de convaincre le gouvernement français de soutenir cette entreprise sioniste, il n'y avait qu'un seul Juif en France qui était pour cela. C'était Rothschild, et ils l'ont fait parce qu'ils s'intéressaient au pétrole et au canal de Suez

[Question inaudible] Freedman: Vous savez pourquoi? Parce que s'ils ne le font pas, ils sont affublés. Ils

viennent et ils vous disent combien vous devez donner, et si vous ne le faites

antisémite. Alors aucun de leurs amis n'aura quelque chose à faire avec eux, et ils commencent une

campagne de

Oh, vous êtes

et vous devez donner.

À New York, dans le centre de confection, il y a douze fabricants dans le bâtiment. Et quand le lecteur est sûr pour vendre des Obligations d'Israël, l'United Jewish Drive, ils ont mis un gros tableau avec les noms des entreprises et en face d'eux, comme vous faites le montant pour lequel ils vous dépriment, ils ont mis une étoile d'or après le nom. Ensuite, on dit aux acheteurs: «Quand vous entrez dans ce bâtiment pour faire appel à quelqu'un et qu'ils n'ont pas d'étoile d'or, dites-leur que vous n'achèterez pas d'eux jusqu'à ce qu'ils aient l'étoile d'or». CHANTAGE. Je ne sais pas ce que vous pouvez appeler d'autre.

Alors que font-ils? Ils vous disent que c'est pour des «fins humanitaires» et ils envoient peut-être 8 milliards de dollars à Israël, exonérés d'impôt, déductibles d'impôt. Donc, s'ils n'avaient pas envoyé ces huit milliards de dollars à Israël, sept milliards seraient allés au Trésor américain sous la forme d'un impôt sur le revenu. Alors qu'est-ce qui se passe? Ce déficit de sept milliards de dollars - cette poche d'air - que les chrétiens crédules doivent compenser.

Ils ont mis une plus grande taxe sur le gaz ou pain ou impôt sur les sociétés. Quelqu'un doit payer les frais d'entretien du gouvernement. Alors pourquoi laissez-vous ces gens envoyer leur argent là-bas pour acheter des armes à feu pour chasser les gens de leur ancienne patrie? Et vous dites: "Oh, eh bien, les pauvres Juifs, ils n'ont pas d'endroit où aller et ils ont été persécutés toute leur vie". Ils n'ont jamais été persécutés pour leur religion. Et j'aimerais avoir deux rangées de rabbins ici pour me défier. Jamais, dans toute l'histoire, ils n'ont été persécutés pour leur religion.

Savez-vous pourquoi les Juifs ont été chassés d'Angleterre? Le roi Édouard 1er en 1285 les chassa et ils ne revinrent jamais avant la Révolution de Cromwell financée par les Rothschild. Pendant quatre cents ans, il n'y avait pas de Juif. Mais savez-vous pourquoi ils ont été chassés? Parce que dans la foi chrétienne et la foi musulmane, c'est un péché que de faire payer le 'loyer' pour l'utilisation de l'argent. En d'autres termes - ce que nous appelons l'intérêt [l'usure] est un péché.

Donc les Juifs avaient un monopole en Angleterre et ils payaient tellement d'intérêts, et quand les

Seigneurs et les Ducs ne pouvaient pas payer, ils [les Juifs] étaient saisis. Et ils étaient en train de créer tant de problèmes que le roi d'Angleterre s'est finalement fait leur partenaire, parce que quand ils sont venus à

les prêteurs d'argent. Donc le roi a finalement

dit - et tout cela est dans l'histoire, regardez Tianson [Tennyson?] Ou Rourke, l'histoire des Juifs en Angleterre; deux livres que vous pouvez trouver dans votre bibliothèque. Quand le roi découvrit le problème, et combien d'argent ils gagnaient, il se déclara lui-même partenaire à cinquante pour cent des prêteurs d'argent. Edward le premier. Et pendant de nombreuses années, un tiers des revenus du Trésor britannique provenait de la participation de cinquante pour cent dans les prêts d'argent par les Juifs.

la forclusion, certains de ces ducs ont repoussé les

Mais ça a empiré et pire. Le roi dit alors: "Je me déclare l'héritier de tous les prêteurs d'argent: s'ils sont tués, vous devez me payer, parce que je suis son père. Seul héritier ". Cela a causé tellement de problèmes, parce que le roi a dû sortir et collecter l'argent avec une armée, alors il a dit aux Juifs de sortir. Ils étaient 15 000 et ils ont dû partir, et ils sont allés en Irlande, et c'est ainsi que l'Irlande a fait partie du Royaume- Uni.

Quand le roi Edward a découvert ce qu'ils faisaient, il a décidé de prendre l'Irlande pour lui-même avant que quelqu'un d'autre ne le fasse. Il a envoyé Robert Southgard avec une armée mercenaire et a conquis l'Irlande. Alors, montrez-moi une fois où un juif a été persécuté dans n'importe quel pays à cause de sa religion. Cela n'est jamais arrivé. C'est toujours leur impact sur les coutumes et traditions politiques, sociales ou économiques de la communauté dans laquelle ils s'installent.

[Question inaudible] Freedman: Oui, monsieur. Eh bien, ils disent la plupart de ces choses elles-mêmes. Il était inutile que Benjamin Franklin le dise. La plupart de ces choses se disent d'elles-mêmes. Mais Benjamin Franklin a observé, et par ouï-dire compris, ce qui se passait en Europe.

Quand la Russie, en 920, a été formée, et a progressivement encerclé le royaume Khazar, et les a absorbés, la plupart des Khazars aisés ont fui vers l'Europe occidentale et ont apporté avec eux les choses mêmes auxquelles vous vous opposez et je m'objecte et beaucoup d'autres personnes objectent. Les coutumes, les habitudes, les instincts dont ils étaient dotés.

Quand Benjamin Franklin les appelait juifs parce que c'est le nom qu'ils avaient choisi, et quand les chrétiens ont entendu que ces gens qui fuyaient la Russie - qui ils étaient - avaient pratiqué cette foi talmudique - les chrétiens de L'Europe occidentale a déclaré: "Ils doivent être les restes des dix tribus perdues!"

Et M. Grutz, le plus grand historien parmi les Juifs, a dit cela - et il est probablement une autorité aussi bonne sur ce sujet qu'il y a. Alors, quand Ben Franklin est arrivé en Europe au 18ème siècle, il a déjà vu les

résultats de ce que ces gens avaient fait après avoir quitté leur patrie. Et chaque mot est vrai

eux-mêmes. Je peux vous donner une demi-douzaine de livres dans lesquels ils disent la même chose:

quand ils ont de l'argent, ils deviennent des tyrans. Et quand ils sont vaincus, ils deviennent impitoyables. Ils ne sont que des barbares. Ils sont les descendants des Mongols asiatiques et ils feront tout pour atteindre leur but.

ils le disent

De quel droit ont-ils pris la Russie comme ils l'ont fait? Le tsar avait abdiqué neuf ou dix mois avant cela. Il

n'y avait pas besoin

Lorsque la monarchie constitutionnelle devait se réunir en novembre, ils les fauchèrent tous et fondèrent l'Union soviétique.

ils allaient avoir une monarchie constitutionnelle. Mais ils ne le voulaient pas.

Il n'y avait pas besoin de ça. Mais ils pensaient: "Maintenant c'est le moment", et si vous regardez dans l'Encyclopedia Britannica sous le mot "bolchevisme", vous trouverez les cinq lois que Lénine a mises en place pour une révolution réussie. L'un d'eux est, "Attendez le bon moment, puis donnez-leur tout ce que vous avez". Cela vous paierait pour lire ça.

Vous trouverez également que M. Harold Blacktree, qui a écrit l'article pour l'Encyclopedia Britannica, déclare que les Juifs ont conçu et créé et cultivé le mouvement communiste. Et que leur énergie fait d'eux le fer de lance du mouvement. Harold Blacktree l'a écrit et personne n'en savait plus sur le communisme que lui. Et l'Encyclopedia Britannica depuis 25 ans l'imprime.

[Question inaudible] Freedman: Eh bien, je ne peux pas préconiser que vous fassiez quoi que ce soit de criminel, mais je peux vous le dire. Vous pouvez commencer ce que j'appelle une chaîne sans fin. Si vous pouvez demander à vos amis d'écrire, objectivement, voici la déclaration: le bureau de M. Kennedy m'a donné cela lui-même. M. Smith, qui a succédé à M. Kennedy, a repris son bureau - était dans son bureau - et m'a donné ceci. Il a livré ceci le 25, et il est dit ici:

"Pour la diffusion à AM (ce qui signifie les journaux du matin), le 25 août". "Israël est là pour rester, c'est un engagement national, une obligation spéciale du Parti démocrate, la Maison Blanche doit prendre la tête de l'intervention américaine, nous allons agir rapidement et résolument contre toute nation du Moyen-Orient qui attaque son voisin. Nous proposons que nous fassions comprendre à Israël et aux États arabes notre garantie que nous agirons avec toute la force et toute la rapidité nécessaires pour mettre fin à toute agression de la part d'une nation ».

Eh bien, appelez-vous le retour des gens à leur patrie [les Palestiniens arabes] agression? Est-ce que M. Kennedy va faire ça? Supposons que trois millions de Mexicains arrivent au Texas et conduisent les six millions de Texans dans les déserts de l'Arizona et du Nouveau-Mexique. Supposons que ces Mexicains ont été glissés là-bas armés - les Texans ont été désarmés - et une nuit ils les ont tous chassés du Texas et se sont déclarés la République de l'Alamo. Que diraient les États-Unis?

Dirions-nous que c'est une agression pour ces Texans d'essayer de récupérer leurs maisons des voleurs mexicains? Supposons que les Noirs de l'Alabama aient été secrètement armés par les Soviétiques et, du jour au lendemain, ils se sont levés et ont conduit tous les Blancs dans les marais du Mississippi, de la

Géorgie et de la

de quelque chose-ou-autre. L'appellerions-nous agression si ces gens, les blancs d'Alabama, essayaient de retourner chez eux?

les chassa complètement et se déclara la République de Ham ou la République

Que penserions-nous si l'Union soviétique disait: «Non, ces nègres les occupent maintenant, laissez-les là!», ou «Non, ces Mexicains sont au Texas, ils se sont déclarés souverains, laissez- les là. Salle dans l'Utah et le Nevada.

L'appellerions-nous agression si les Blancs de l'Alabama ou les Texans voulaient retourner chez eux? Alors maintenant, vous devez écrire au président Kennedy et dire: «Nous ne considérons pas l'agression dans le sens où vous utilisez le mot, si ces gens veulent retourner dans leurs foyers comme les Nations Unies - quinze fois dans les douze dernières années - a appelé les sionistes à occuper la Palestine pour permettre aux Palestiniens arabes de retourner dans leurs anciennes maisons et fermes ".

[Fin de la transcription du discours de Benjamin Freedman, prononcé en 1961 au Willard Hôtel à Washington, DC, au nom du journal patriotique de Conde McGinley de l'époque, Common Sense .]

Source :

Introduction à Israël Par Jackie Patru Qu'est-ce que tout cela? Nous devrions d'abord essayer de

Introduction à Israël Par Jackie Patru Qu'est-ce que tout cela? Nous devrions d'abord essayer de déterminer ce qu'est un Juif ou non. Un Juif est- il une personne qui embrasse une religion particulière connue sous le nom de judaïsme? Ou, est-ce une personne sémitique qui retrace sa lignée à l'ancienne tribu de Juda? Ou est-ce les deux? En fait, ce n'est ni l'un ni l'autre. Leur territoire biblique? Le monde.

l'un ni l'autre. Leur territoire biblique? Le monde. Un transfuge juif met en garde l'Amérique BENJAMIN

Un transfuge juif met en garde l'Amérique BENJAMIN FREEDMAN PARLE. En 1961, à l'Hôtel Willard, M. Freedman a mis en garde contre les plans de cabale pour la Troisième Guerre mondiale, et le génocide commis par Israël sur le peuple palestinien était alors très lourd. Ceci est un repost, pris textuellement de la version enregistrée du discours.

L'Etat Sioniste (Messager de la Troisième Guerre Mondiale) Par Douglas Reed Un regard microscopique dans les coulisses sur les manipulations, les menaces, les pots-de-vin et les meurtres commis dans le but d'obtenir le vote par les Nations Unies, mandatant «l'Etat» d'Israël comme patrie pour les soi-disant Juifs. Une image horrible de la terreur sanglante en Palestine qui a commencé simultanément avec le mandat de l'ONU. C'est un must, même pour ceux qui croient connaître les faits.

Rothschild-Israeli Connection Le baron Edmond James (Avrahim Binyamin) de Rothschild (1845-1934) est connu comme le «père de la colonie» (Avi ha-Yishuv). La pièce du Jour de l'Indépendance est dédiée à la mémoire de Rothschild et marque le centenaire de ses premiers projets en Israël.

La première et la plus importante prière de la fête talmudiste (juive). "Tous vœux, obligations, serments et

anathèmes

réputés absous, pardonnés, annulés et annulés, et sans effet; ne nous liez pas et ne nous dominez pas, les vœux ne sont pas obligatoires, et les serments ne sont pas des serments.

depuis ce jour des Expiations jusqu'à la prochaine

nous nous repentons

Qu'ils soient

Pourim: De quoi s'agit-il? GWBush a annoncé «sa» décision de renvoyer l'Irak à l'occasion de la fête de Pourim, le 17 mars 2003. POURQUOI? Pourquoi Pourim Eve? Ce n'était pas son plan, c'était le plan de ses conseillers / manutentionnaires. Sur CNN ce soir-là, une citation en boîte a dit aux téléspectateurs, c'était "un moment de notre choix". Qui a choisi? Lisez ceci à propos de Pourim - la fête des Lots, et vous saurez qui a choisi l'heure du massacre en Irak. "A Pourim, les Juifs réaffirment leur allégeance au judaïsme - et atteignent de nouveaux sommets spirituels, mais alors viennent les mascarades, les parodies, et les beuveries et festins sérieux." Célébrer la mort de leurs «ennemis» nommés.

Discours de Samuel Untermeyer Une transcription du discours de Samuel Untermyer sur WABC, déclarant une «guerre sainte» des Juifs contre l'Allemagne, et appelant les masses d'une humanité non-juive à boycotter les importations allemandes et tous les marchands qui ont des articles fabriqués en Allemagne dans leurs établissements. Le discours entier a été publié aux temps de New York le matin après l'émission (le 7 août 1933) qui a été mentionnée par Benjamin Freedman dans son discours devant un groupe de patriotes.

Les protocoles Un chapitre de la controverse de Sion, par Douglas Reed "La connaissance inquiétante

Les protocoles Un chapitre de la controverse de Sion, par Douglas Reed "La connaissance inquiétante semble donc avoir inspiré la déclaration, faite en 1905 ou avant:" Depuis cette époque "(la Révolution française)" nous avons conduit les peuples d'un désenchantement à l'autre Par ces actes tous Les États sont dans la torture, ils exhortent à la tranquillité, sont prêts à tout sacrifier pour la paix, mais nous ne leur donnerons pas la paix tant qu'ils ne reconnaîtront pas ouvertement notre super-gouvernement international et avec la soumission ».

ISRAËL - LA «NATION / ÉTAT» ARTIFICIELLE EST LA «NATION» LA PLUS IMPORTANTE DU MONDE! LIRE:

Message à Israël: Mai 1971: «Voyez comment cette parcelle de terrain, qui a la prééminence sur toute

autre terre par Dieu, est« la boîte à bijoux du monde »

avoir une valeur marchande totale d'environ 1700 milliards de dollars [1,7 billion de dollars], ce qui est

beaucoup plus que la richesse totale des États-Unis

perpétuelle de richesse pour la nation qui la contrôle "

Ils [minéraux dans la mer morte] sont estimés

Cela signifie que la mer Morte sera une source

Le coût de l'Israël «occupé» pour le peuple américain Par Richard Curtiss En d'autres termes, les près de 14 630 dollars que chacun des 5,8 millions d'Israéliens avaient reçus du gouvernement américain au 31 octobre 1997 ont coûté 23 241 dollars aux Israéliens, soit 116 205 dollars pour chaque famille israélienne de cinq personnes.

Le meilleur Sénat L'argent peut acheter Par Uri Avenim, membre de la Knesset israélienne "Une chose cependant est claire: Israël n'est pas le 51ème Etat des Etats-Unis d'Amérique, comme certains voudraient le penser, mais le Congrès américain est l'une des régions occupées d'Israël".

Le lobby israélien glisse un projet de loi anti-israélien par le biais de la Chambre des représentants des États-Unis Ce projet de loi a été présenté il y a quelque temps par Rick Santorum, sénateur «chrétien» de Penna. Le projet de loi original retiendrait les «fonds fédéraux» d'un collège qui permettait toute critique d'Israël. L'OMS contrôle le Congrès américain?

Oscar Levy, un juif, admet l'erreur de son peuple "Nous (les Juifs) nous sommes trompés, mon ami, nous avons commis une grave erreur et s'il y avait de la

vérité dans notre erreur, il y a 100 ans, il n'y a plus que fausseté et folie

encore plus grande et une anarchie encore plus grande: il n'y a pas eu de progrès, encore moins de progrès

moral

manière de chaque reconstruction future et naturelle dans ce monde ruiné de la nôtre. "

une folie qui va une misère

Et ce n'est que notre Moralité qui a interdit tout progrès réel et, ce qui est pire, qui est même à la

Le "Coningsby" de Disraeli - Un extrait (Londres, 1844) Et en ce moment, malgré des siècles ou des dizaines de siècles de dégradation, l'esprit juif exerce une grande influence sur les affaires de l'Europe: je ne parle pas de leurs lois, auxquelles vous obéissez encore, de leur littérature, avec laquelle vos esprits sont saturés, mais de l'intellect hébreu vivant. "

Les naufrageurs Par George Lincoln Rockwell

" malgré tous les fronts et les dissimulations, il existe un moyen sûr de savoir qui est le vrai patron."

Une entreprise soutenue par Israël achète une place de l'ONU Capital Real Estate, une société new-yorkaise soutenue par des shekels israéliens, est maintenant sous contrat pour acheter le verre vert glamour UN Plaza de la United Nations Development Corp. pour environ 161 millions de dollars.

Extrémistes israéliens et fondamentalistes chrétiens - L'Alliance Par Grace Halsell "Au moment où mon livre est sorti, ces" fous "étaient en première page de tous les journaux américains et de toutes les chaînes d'information, nous voyons comment les sionistes chrétiens, motivés par des croyances religieuses, travaillent main dans la main avec des militants politiques. Sionistes juifs dans le monde entier. "

Un lobby pour compter avec: les sionistes chrétiens pro-israéliens BBC Diffusion et transcription. Les nouveaux sionistes chrétiens d'Amérique font pression pour Israël. "A partir de là, nous voyons que le moteur qui conduit les Etats-Unis et Israël dans une conflagration mondiale est - avec l'argent des PACs juifs qui contrôlent le Congrès américain - les sionistes chrétiens. Le judéo-chrétien n'était pas tout à fait" juif ". assez, quel oxymore, et quel crachat de Jésus. Jackie Patru

Israël veut que les USA fassent pression sur la Syrie Associated Press: Dans des remarques publiées lundi, le ministre de la Défense, Shaul Mofaz, a déclaré qu'Israël avait "une longue liste de questions que nous envisageons d'exiger des Syriens, et que cela serait mieux fait par les Américains".

Le Grand Israël: que signifie-t-il vraiment? Les Etats-Unis ont mené la guerre contre l'Irak

pourraient faire partie d'un plan israélien visant à laisser mourir d'autres pour le but de son expansion dans

le Grand Israël. Les sympathisants sionistes extrémistes de l'administration Bush sont les auteurs de ce plan visant à faire mourir des hommes et des femmes militaires américains pour Israël. Voir les arguments pour cette réclamation. Note du webmaster: Ce document est long et rempli de cartes et d'autres images. S'il vous plaît permettre plus de temps pour le chargement.

et finalement beaucoup d'autres nations musulmanes

Américain assassiné par un soldat israélien Hoffman Wire: "Rachel Corrie, 23 ans, est une Américaine qui a été tuée par un soldat israélien opérant un énorme bulldozer blindé D-9 (payé avec vos impôts) Le Congrès, le président et les médias sionistes de guerre sont tous Imaginez si elle avait été tuée par un Irakien!

E-mails de Rachel Corrie Accueil The Guardian - Royaume-Uni: "Rachel Corrie, militante de la paix américaine âgée de 23 ans, a été écrasée par un bulldozer alors qu'elle tentait d'empêcher l'armée israélienne de détruire des maisons dans la bande de Gaza. pourquoi elle risquait sa vie. "

Quatre témoins oculaires décrivent le meurtre de Rachel Corrie Son visage lui montra qu'elle paniquait et il était clair qu'elle risquait d'être accablée

Rachel, d'abord sous la pelle, puis sous la lame, puis continuèrent jusqu'à ce que son corps soit sous le cockpit. Quelques secondes avant de s'inverser, ils se sont retournés avec la lame enfoncée, alors ils ont gratté une seconde fois sur son corps, et chaque seconde j'ai cru qu'ils s'arrêteraient, mais ils ne l'ont jamais fait.

Ils poussèrent

Le service commémoratif de Rachael Corrie perturbé par l'armée israélienne The Guardian - Royaume- Uni: "Les forces israéliennes ont lancé des grenades lacrymogènes et des grenades assourdissantes hier pour tenter de démanteler un service commémoratif pour Rachel Corrie, militante de la paix américaine tuée dimanche par un bulldozer.

La mère de Rachael Corrie parle haut et fort A propos du génocide israélien sur les Palestiniens: "Vendredi, une vingtaine de véhicules militaires israéliens ont encerclé le bureau des médias de l'ISM (International Solidarity Movement), saisi des ordinateurs ISM et du matériel vidéo, pillé des fichiers et des photos le bureau (un de Human Rights Watch, un volontaire palestinien et un volontaire américain) a été emmené. "

Israël - L'arsenal secret de l'Etat juif MSNBC Interactive: "Malgré le refus d'Israël de reconnaître son statut d'armes nucléaires, son arsenal secret est un secret de polichinelle que les décideurs politiques israéliens ne sortent pas de leur chemin pour nier." Regardez les points sur cette carte! 2 bases aériennes, 7 usines d'armes stratégiques et 3 installations de missiles! Il semble qu'aucune nation ne devrait avoir des armes de destruction massive, sauf les États-Unis, le Royaume-Uni et Israël.

Professeur israélien: "Nous pourrions détruire toutes les capitales européennes" "Nous avons la capacité d'emmener le monde avec nous et je peux vous assurer que cela arrivera avant qu'Israël ne disparaisse". [Il s'appelle The Samson Option, les gens.]

Ce que les chrétiens ne savent pas sur Israël Par Grace Halsell "Nous croyons avec une certitude absolue qu'à l'heure actuelle, avec la Maison Blanche entre nos mains, le Sénat entre nos mains et le New York Times entre nos mains, la vie des autres ne compte pas comme la nôtre." - Un journaliste israélien, Arieh Shavit

Calendrier juif pour les soldats et les marins Calendrier actuel, montrant le patrimoine de la famille Bush.

Dites une blague, allez en prison "En Hongrie, le Parlement démocratiquement élu vient d'adopter la semaine dernière une loi prévoyant une peine de prison de deux ans pour" quelqu'un qui insulte publiquement un Juif ".En outre, si l'insulte équivaut à une expression de" haine ", la sentence va Heureusement, au dernier moment, le président hongrois a refusé de signer le projet de loi, qui sera de retour, tout comme la législation fédérale américaine sur les crimes haineux a continué de revenir jusqu'à son adoption récente.

Mossad d'Israël Black Ops et faux drapeaux. Résumé - DOIT VOIR! Vous allez croire!

New Order> Du président des États-Unis Mois du patrimoine juif américain, 2006 Pour les visiteurs qui n'ont pas lu " Persécution juive ", allez aux Chapitres 12 et 18 si vous voulez voir l'influence que ces gens ont eu dans le passé - tôt, tôt l'établissement de l'Amérique, y compris l'Américain pas si spontané. Révolution. Une pilule dure et amère à avaler. -Jackie

Lien connexe:

www.come-and-hear.com (Liens en dehors de sweetliberty.org)

Come-and-Hear est: "Une vision laïque et pragmatique de la loi du Talmud à mesure qu'elle avance dans la loi et la société américaines". Lire: "L'Amérique sous le Talmud: cela fonctionnera-t-il pour nous?"

Par Carol A. Valentine - Chaque essai est amplement documenté par des liens directs vers le Talmud et d'autres sources rabbiniques / judaïques. Guerre, Sacrifice des animaux et rituel du sang, Peine de mort, Mariage et divorce, Accomplissement sexuel, Pédérastie et homosexualité, Polygamie, Place spéciale des Gentils "Le Talmud babylonien - Une version hypertexte consultable du Collège des Juifs ( Londres) traduction du Talmud de Babylone, publié par Soncino Press entre 1935 et 1948: Tracts Sanhédrin, Berakoth, Shabbath, Yebamoth, Kéthuboth, Nedarim, Nazir, Sotah, Gittin, Baba Kamma, Baba Mezi'a, Baba Bathra, Abodah Zarah, Horayoth, Niddah et Tohoroth, première traduction anglaise complète, produite par les érudits judaïques les plus autorisés du monde, est l'étalon-or des Talmuds anglais, mais vous ne le trouverez probablement pas dans votre journal local. bibliothèque ic. " "W

Source :