Vous êtes sur la page 1sur 1

Rsum Machine Synchrone

1. Principe de la machine synchrone


En moteur : le champ tournant cr par les trois phases du stator alimentes en triphas crent
un champ tournant la frquence de rotation de synchronisme : f = p.nS (avec f frquence
en Hz ; p nombre de paires de ples et n S frquence de rotation de synchronisme en tr.s -1.). Ce
champ entrane la roue polaire alimente en continu (par un systme de balais et collecteur)
la vitesse de synchronisme

En alternateur : La roue polaire (inducteur) alimente en continu (par un systme de balais et collecteur) est entrane
mcaniquement par un autre systme (chute deau, turbine) et cre une tension induite triphase dans le stator
(induit)

2. Marche en alternateur:
E = KNpnSf
2.1. Modle dune phase de lalternateur :
K :coef de Kapp

N : nombre de conducteurs d'1 phase
EPN est la tension induite , lessai vide permet avec p: nombre de paire de ples
n : vitesse de synchronisme
S
de tracer EPN = f(ie) n = cste.
f: flux max sous un ple

V :la tension aux bornes dun enroulement


rS () est la rsistance de l'enroulement (toile : RB = 2 r ; triangle : RB = (2/3) r)
XS () : ractance synchrone. Lessai en court-circuit et lessai vide permettent de la dterminer
EPN (ie )
Z= avec EPN et JCC dtermins pour le mme courant ie, puis X = Z 2 - r 2 .
J CC (ie )

2.2. Diagramme synchrone :

3. Bilan des puissances

D'o le rendement par la mthode des pertes


spares dans le cas de lalternateur:
Pu
h=
Pabs
3UI cos j
h=
3
3UI cos j + uexciexc + RB I 2 + pm + p f
2
3UI cos j
h=
TM + uexciexc