Vous êtes sur la page 1sur 42

Karma

“Lorsque la Loi de la Grâce commence,


la Loi du Karma cesse.”
Edité par:
UNITY OF MAN – SANT KIRPAL SINGH
A-5340 St. Gilgen – Steinklüftstraße 34

1. édition 1997
Tous droits non réservés – reproduction permise
Karma
“Lorsque la Loi de la Grâce commence,
la Loi du Karma cesse.”
La Loi du Karma
Un entretien donné par Sant Kirpal Singh - Chicago, Octobre 1972

Chers frères et soeurs,


Nous avons beaucoup de chance d’avoir obtenu un corps humain. Ce
corps est au rang le plus élevé de toute la création, le plus proche de
Dieu. Même les anges se sont prosternés devant lui quand il fut créé.
Les Ecritures nous disent que l’obtention d’un corps humain est due à
d’anciennes bonnes actions. Nous avons réellement beaucoup de chance.
Nos bonnes actions ont porté des fruits, et ce corps en est le résultat.
C’est une opportunité en or d’en finir avec toutes les réactions du passé.
Nous sommes également libres, dans une certaine mesure. Toutes les
autres créatures sont limitées, et ne peuvent agir librement. Ayant un
corps humain, nous sommes liés à l’intérieur de certaines limites par
les réactions du passé, et nous sommes également libres dans une
certaine limite. Si nous sommes avisés, nous nous acquitterons de toutes
les réactions des anciens karmas, et nous retournerons dans notre
véritable demeure. Ainsi, nous avons aujourd’hui deux possibilités:
soit nous retournons à notre demeure éternelle, soit nous allons de
nouveau dans la roue de la vie et de la mort.
Soyons très prudents. C’est une occasion magnifique que nous avons.
Essayons de comprendre comment nous acquitter de nos dettes; nous
verrons qu’il nous faudra être très prudents. Chaque pensée que nous
avons provoque une réaction. Chaque pensée, chaque mot et chaque
action verse un acompte qu’il faudra rembourser, chacun selon sa nature.
La Nature n’épargne personne. “Ce que vous semez, vous le récolterez”.
Pas d’exception à la règle. N’ayez aucune pensée futile, car même cela
entraînera une réaction. Le cinquième Maître des Sikhs disait: “Craignez
les péchés que vous commettez inconsciemment”. Ces péchés créeront
également des réactions.
Ainsi chaque cause a un effet. Nous devons comprendre ce principe,

3
cette loi. Si nous comprenons ce principe appelé Loi du Karma, alors
nous pourrons nous en libérer et retourner à notre demeure éternelle.
Dans le cas contraire nous continuerons sans cesse d’aller et de venir.
Chaque cause crée donc un effet, et chaque action provoque une réaction.
Déracinez la cause, et l’effet disparaîtra. Ceci a été accompli par les
Maîtres qui ont transcendé ces lois. Tous les autres êtres humains sont
soumis aux liens inextricables du Karma, qui sont la cause de notre
existence physique. Bien sûr, c’est en réaction aux bonnes actions que
nous avons faites que nous avons obtenu ce corps humain. Nous devons
pourtant être toujours très attentifs à ce que nous faisons: soit nous
chutons, soit nous retournons à notre véritable demeure.
Il existe trois catégories de karma. La première s’appelle Sanchit, qui
signifie “ce qui est en réserve”, ou karma qui n’a pas fructifié. Voyez-
vous, un tel karma est créé au cours des centaines de naissances
précédentes; il est juste en réserve, et n’a pas encore causé de réactions.
En Inde, à l’époque des Pandavas, vivait Dritarashtra. Il était un grand
yogi, mais il était aveugle de naissance. Seigneur Krishna lui demanda:
“Tu es aveugle depuis ta naissance. Quelle est la cause de ta cécité?
Quel karma subis-tu, dont le résultat est que tu sois aveugle de
naissance?” Il répondit: “Grâce à mes pouvoirs yogiques, j’ai eu
connaissance d’une centaine de mes incarnations, et je n’ai trouvé
aucune cause à ma cécité”. Alors Seigneur Krishna, qui était un
Yogishwar, l’aida à remonter encore plus loin dans le passé. Et il trouva
qu’à la cent sixième naissance précédente il avait commis l’action qui
lui avait causé sa cécité actuelle. Voyez-vous, il existe ce que l’on
appelle les “mémoires akashiques”. Quoique nous disions, quoique
nous pensions ou fassions, cela est écrit dans l’akasha. A celui qui peut
lire dans ces mémoires peut être divulgué ce qui eut lieu au cours de
centaines de vies antérieures.
Depuis que nous avons quitté la maison de notre Père et que nous avons
été envoyés sur terre, nous avons fait d’incessants aller-retours. Les
actions et réactions se sont succédées. Une partie est utilisée en Pralabdha
karma. Les Pralabdha karmas sont les karmas qui actuellement portent

4
des fruits; sur eux notre vie présente est fondée. En premier lieu nous
avons obtenu le corps humain, qui est le résultat d’un très haut, très
bon karma. Mais en même temps nous sommes soumis à des limitations,
jusqu’à ce que nous nous soyons acquittés des réactions du passé, et
que nous ne semions plus de germes pour des réactions futures. Ainsi,
Pralabdha est le karma sur lequel notre vie actuelle est fondée. C’est
ce qui est appelé “destin”. Notre sort ou destinée est une réaction du
karma passé qui fructifie dans cette vie. La troisième catégorie est
nommée Kriyaman, les actions que nous faisons tous les jours.
Ainsi, comme je l’ai déjà dit, l’homme est à la fois libre et entravé à
l’intérieur de certaines limites. Prenez l’exemple d’un jeune garcon qui
joue à faire planer un cerf-volant. Il peut avoir, par exemple, deux ou
trois cents mètres de fil avec lequel il le fait voler. Son père est derrière
lui, et il garde deux cents mètres de fil sous son contrôle. Il permet à
son fils d’en utiliser cent mètres, assez pour qu’il puisse faire voler son
cerf-volant. Il dispose donc de cent mètres, pas plus.
Ces karmas sont de natures différentes. Certains karmas portent des
fruits très vite; d’autres un peu plus tard, et d’autres beaucoup plus
tard. Prenez l’exemple du tribunal. Il y a des petites cours pour des
délits mineurs, des cours suprêmes, et des cours de conseil privé . Cela
n’est-il pas ainsi? D’ordinaire certains cas prennent quelques semaines,
ou un mois. Mais d’autres plus compliqués prennent des mois pour
être statués en cour suprême. D’autres encore, d’une nature plus
complexe, prendront des années à être jugés en conseil privé. Comprenez-
vous ce que je veux dire? Nous nous enchevêtrons chaque jour dans
des actions et des réactions. Elles fructifient soit rapidement, soit un
peu plus tard, soit beaucoup plus tard. Comme dans l’exemple de
Dritarashtra dont je vous ai parlé: il a récolté les karmas vieux de cent
six naissances!
Certains des karmas Kriyaman seront récoltés dans cette vie; ceux qui
restent deviendront des karmas Sanchit. Le karma est la cause des
renaissances, et chaque naissance est suivie par la mort. De cela résulte
le cycle perpétuel de joies et de souffrances. Certains sont heureux, et

5
d’autres ne le sont pas. “Comme vous pensez, vous le deviendrez”.
L’ignorance des lois n’est pas une excuse, pensez-y. Nous disons que
nous ne savons pas, mais ce que nous semons nous devrons le récolter.
Que nous semions de bonnes ou de mauvaises actions, nous sommes
liés au monde. Des menottes ou des chaînes peuvent être en fer ou en
or, elles entravent de la même facon. Cette loi du karma est difficile à
comprendre; mais si vous comprenez ce que je dis, vous pourrez sauver
votre vie, et ne plus revenir sur cette terre.
Ainsi nous avons la chance d’apprendre comment rembourser nos dettes
et quitter cette roue des naissances et des morts. Nous semons tous les
jours de nouvelles graines, qui porterons à nouveau des fruits. Certaines
ont fructifié, d’autres seront réservées en karma Sanchit. Cette réserve
de karmas est très grande. Dans une telle situation, c’est une grande
opportunité de rencontrer un Maître qui connait cette loi de la nature,
et la façon de la contourner afin de nous en libérer. Le Maître se charge
de brûler tous les karmas Sanchit de l’initié. Il les reprend véritablement.
C’est un travail très dur et très difficile d’être un Maître!
Tout d’abord que fait le Maître? Il donne un contact avec le Courant-
Son à l’intérieur; par cette pratique brûlent les karmas Sanchit qui sont
en réserve. C’est une grande bénédiction: tous ces karmas sont brûlés.
Ils ne fructifieront plus dans une vie future.
Au sujet du karma Kriyaman, que nous créons quotidiennement, il
prescrit le maintien d’une vie éthique, ainsi que la tenue du journal.
Vous comprenez? Ceci est la véritable signification du journal. C’est
un travail très important à réaliser. Il nous demande de mener une vie
pure, de rejeter toute imperfection, et de pratiquer une analyse de soi
quotidienne. Telles sont les instructions à suivre.
Les karmas Pralabdha ne sont pas touchés, car notre vie présente en
est le résultat. Si les Saints les éliminaient, alors la vie cesserait
immédiatement! Au moment précis où un Saint toucherait aux karmas
Pralabdha, la vie s’arrêterait. Il n’agit pas sur ces karmas car ce sont
eux qui sont la cause de notre existence dans un corps physique, et
celui-ci mourrait s’il y avait une interférence dans les lois naturelles.

6
Seulement une très petite quantité de karma est tolérée pour l’initié au
cours de cette vie.
Les karmas Sanchit en réserve sont brûlés par le contact avec le Son.
Plus vous entrez en contact avec le Principe du Son en vous, appelé
Naam ou Verbe dont les deux aspects sont la Lumière et le Son, plus
les karmas Sanchit s’épuiseront. Le karma Pralabdha n’est pas touché.
Au sujet du karma Kriyaman, comme je vous l’ai déjà dit, vous devez
être très strict. Ne vous ménagez pas. Vous devez vous critiquer vous-
mêmes comme vous aimez critiquer les autres et éliminer ainsi jour
après jour vos fautes. Voyez-vous, les karmas qui restent sont Kriyaman;
ils sont peu à peu adoucis et polis par le Maître, et par la dévotion du
disciple.
Quand vous êtes assis près d’un Maître, votre mental reste silencieux
pendant quelques minutes. Il ne crée plus de problèmes. Vous n’avez
plus de pensées, et ceci est le résultat de la radiation du Maître. La
compétence du Maître est démontrée lorsqu’en étant assis en Sa présence,
votre mental ne provoque aucun trouble pendant un certain temps.
Comme je vous l’ai dit hier, si vous vous rendez chez un parfumeur,
peut-être n’achèterez-vous rien, mais seulement par les effluves vous
serez parfumés. De la même façon, si vous vous asseyiez en Sa présence
en étant réceptifs, votre mental ne créerait aucune sorte de trouble. Ceci
est dû à la radiation. Et si vous obteniez un contact à l’intérieur...vous
comprenez? C’est comme si un flacon de parfum vous était donné.
Les karmas Pralabdha ne sont pas touchés, car nous n’avons aucun
contrôle sur eux. Ils doivent s’accomplir. Ce qui doit arriver arrivera.
Pas d’exception à la règle. Il existe pourtant un chemin: celui qui forme
son caractère et se développe intérieurement grâce à la guidance d’une
Ame-Maîtresse ne ressentira pas l’aiguillon acéré du karma.
Par exemple, vous savez que l’on peut transpercer une amande avec
une aiguille quand elle n’est pas mûre. Mais quand elle est mûre, la
coquille est séparée du noyau, et si vous y piquez une aiguille, vous ne
pourrez plus la transpercer, n’est-ce pas?
Quand vous êtes assis auprès d’un Maître compétent, il veut vous

7
enseigner le moyen de vous élever, de transcender la conscience
corporelle; ensuite, même si toutes les choses extérieures arrivent en
conséquence des karmas Pralabdha, ceux-ci n’auront pas le même effet
douloureux. C’est la bénédiction du Maître. Si un enfant doit être soigné,
sa mère le prend sur les genoux pendant que se déroule l’opération. Et
l’enfant est heureux, car il est près de sa mère. Vous comprenez?
Ceux qui sont initiés, ceux qui ont de la dévotion pour le Maître à
l’intérieur, doivent subir au cours de cette vie les amères réactions de
leurs actions passées. Mais si nous nous élevons au-dessus de la
conscience corporelle, nous ne les ressentirons pas. Il y avait en Inde
le cas d’un homme nommé Abdullah, qui était dévot de Mian Mir. A
cause du karma Pralabdha il souffrait beaucoup, mais il s’élevait au-
dessus de la conscience corporelle, entre et derrière les yeux. Et son
Maître vint et lui dit: “Mais que fais-tu? Tu as semé des graines, et tu
dois en supporter les conséquences. Pourquoi es-tu ici? Redescends!”
Mais ceci est la grâce du Maître, dont nous bénéficierons si nous le
suivons. Pour ne pas créer de karma Kriyaman, nous devons rejeter
toutes les imperfections, grâce au journal de l’analyse de soi. Plus vous
entrez en contact avec le Principe de la Lumière et du Son, plus ces
karmas qui sont en réserve brûlent. Les karmas récents, que nous créons
chaque jour, sont éliminés grâce à l’analyse de soi. S’il en reste, ils
seront adoucis grâce à l’amour du Maître; il n’auront plus le même
effet douloureux.
Comme je vous l’ai déjà dit, quand une amande ou une noix n’est pas
mûre, vous pouvez la transpercer d’une aiguille; mais quand elle est
mûre, la coquille est séparée du noyau - vous pouvez essayer de la
transpercer, mais vous n’y parviendrez pas. Les choses se passent ainsi
quand vous vous concentrez au siège de l’âme entre et derrière les yeux.
Vous pouvez rester à cet endroit et à volonté utiliser les facultés
extérieures. Laissez les événements se dérouler! L’homme mourra,
l’homme souffrira; peut-être devrons-nous subir des interventions
chirurgicales, ou ceci, ou cela... Mais grande est la bénédiction que
vous a donné le Maître!

8
Pour cette raison, voyez-vous, qu’est-ce qui est nécessaire maintenant?
Existe-t-il une autre catégorie de karma? Il existe les karmas Sanchit,
Pralabdha, Kriyaman, et il existe également une sorte de karma appelée
Neh-karma, pour les actions exécutées sans aucun attachement ni désir
d’en récolter des fruits. Voyez-vous, c’est une forme de karma supérieure
aux autres, qui sont plus ou moins source d’entraves. Cette sorte de
karma nous aide un peu à nous libérer des réactions karmiques et de
ces liens. Si vous accomplissez un travail sans désir de compensation,
cela ne vous entravera pas. Ceci est une chose; mais aussi longtemps
que votre égo sera là, comment pourrez-vous agir ainsi? Vous ne
ressentez pas encore le fait que vous n’êtes pas celui qui agit. Me
comprenez-vous? Aussi longtemps que vous serez l’auteur de vos
actions, qu’elles soient bonnes ou mauvaises, vous penserez du fond
du coeur “J’ai fait de bonnes actions” et cela portera beaucoup de fruits.
Vous atteindrez seulement l’état de Neh-Karma quand vous deviendrez
un Co-travailleur Conscient du plan divin.
Vous trouvez dans des systèmes de yoga tels que le Karma-Yoga qu’il
est enseigné que vous pouvez devenir Neh-karma si vous ne désirez
pas les fruits (de vos actions). Mais comment pourrez-vous jamais être
Neh-Karma tant que vous ne serez pas un Co-travailleur Conscient du
plan divin et que vous ne reconnaissiez que “Dieu est celui qui agit,
pas moi”? Tant que vous serez l’auteur de vos actions, vous en récolterez
les fruits — le paradis et bien d’autres choses encore pendant cette vie.
Tous les karmas nés d’un désir, appelé Kam, nous entravent. C’est
pourquoi Moïse a dit: “Ne désirez rien”; Bouddha a dit également:
“Soyez sans désirs”. Le dixième Guru des Sikhs enseigna: “N’ayez
aucun désir pour le résultat de vos actions”. Devenir Neh-karma est
suprême. C’est agir en accord avec le plan divin, en tant que Co-
travailleur Conscient de la Force de Dieu.
Il existe donc quatre catégories de karma. Celui créé aujourd’hui est
contrôlé par la tenue de votre journal. Le reste est adouci si vous êtes
pleins de dévotion pour le Maître. Le karma Pralabdha n’est pas touché,
vous devez en supporter les fruits amers pendant cette vie. Mais pendant
que vous êtes assis au pied du Maître et que vous vous élevez au-dessus

9
de la conscience corporelle en suivant Ses instructions — mourir chaque
jour — , les effets extérieurs désagréables résultant des réactions du
passé ne vous affecterons pas. Vous comprenez maintenant pourquoi
il est si important que vous pratiquiez vos exercices spirituels quotidiens.
En résumé, le karma est l’inexorable loi de la nature qui n’admet aucune
exception. Même les avatars en récoltent les fruits, alors que dire des
hommes! Il est dit dans nos Ecritures que Seigneur Rama tua le frère
du roi de Ceylan. Au moment de sa mort, l’homme dit: “Rama, je n‘ai
rien contre toi, mais pourquoi me tuer? Tu devras en souffrir!”
Il arriva que Rama, dans son incarnation suivante, vint en tant que
Seigneur Krishna. L’homme qu’il avait tué avait pris la forme d’un
Bhil (caste inférieure d’hommes presque sauvages). Seigneur Krishna
était assis dans la forêt avec son pied gauche croisé au-dessus de son
genou droit. Il y avait la forme d’une étoile sur son pied, qui est le signe
que portent tous les avatars ou incarnations. Le chasseur Bhil confondit
cette étoile avec l’oeil d’un cerf, et tira une flèche sur le pied de Seigneur
Krishna qui mourut de sa blessure. Même les avatars sont soumis à
cette règle, au même titre que les gens ordinaires.
Faites attention! Chaque pensée que vous avez provoque une réaction.
“Ce que vous semez, vous le récolterez”. Ceci est la règle générale
pour ceux qui vivent sur terre: “Comme vous pensez, vous le
deviendrez”. C’est de l’abondance du mental que l’on parle. Chaque
action provoque une réaction, et ceci est appelé loi de cause et effet.
On doit toujours récolter les fruits de nos actions, il n’y a pas d’exception.
Y a-t-il un remède contre cela? Les Maîtres en donnent un, comme je
viens de vous l’expliquer. Rappelez-vous l’histoire d’Abdullah, qui
était un dévôt de Mian Mir. Dans votre vie de tous les jours, si vous
devez par exemple subir une piqûre, vous pouvez élever votre attention
entre et derrière les sourcils. “Tout va bien, faites l’injection!” Vous
ressentirez moins de douleur. Si vous pouvez élever complètement
votre attention, la douleur disparaîtra.
Les Maîtres nous guident sur un chemin très direct: c’est uniquement
en transcendant la conscience corporelle que vous deviendrez Neh-

10
karma, ou “sans action dans l’action” comme le centre de gravité de
la roue de la vie toujours en mouvement. Cela arrêtera le mouvement
de la grande roue du karma. Si un véhicule avance et que vous voulez
l’arrêter, vous bloquez ses roues, et il ne fonctionne plus. De même la
loi du Karma n’agit plus sur ceux qui s’élèvent avec précision au-dessus
de la conscience corporelle. C’est pourquoi Bouddha a dit: “Soyez sans
désirs”. Le désir est la cause de la souffrance humaine, de toutes les
souffrances. Certains meurent, d’autres naissent, certains sont malades,
d’autres pauvres. Tout au long de notre vie nous serons confrontés aux
réactions du passé, que nous soyons d’une caste élevée ou basse, riche
ou pauvre.
L’esprit qui est assis dans le corps comme dans un chariot se fait entraîner
aveuglément dans le champs des plaisirs sensuels par les puissantes
facultés extérieures. Celles-ci sont conduites par un mental ivre.
Comprenez-vous? Le mental doit être contrôlé. Il ne peut l’être que
s’il lui est donné une paix, une félicité bien supérieure à celle transmise
habituellement par les sens. C’est parce que les rênes de l’intellect sont
ballantes et que les coursiers de nos sens foncent tête baissée que nous
créons des actions qui entraînent des réactions. Nous continuons ainsi
depuis que nous avons quittés notre Père pour descendre sur cette terre.
Depuis que nous sommes ici-bas, nous sommes allés et venus sans
cesse. Le corps humain que nous avons obtenu est une grande chance,
mais nous en avons fait mauvais usage à cause de notre ignorance de
cette loi.
Il y a deux lois karmiques: la première est la loi du karma, et la deuxième
est celle de la Loi de la Grâce. Si vous venez aux pieds du Maître, là
agit la Loi de la Grâce. Votre karma actuel est alors atténué - le journal
vous est donné dans ce but. Les karmas Sanchit sont brûlés par le contact
intérieur avec la Lumière et le Son. Aucune force ne peut s’opposer au
karma Pralabdha, mais le Maître vous donne la faculté de vous élever
au-dessus de la conscience corporelle. Ainsi, les réactions les plus
douloureuses sont atténuées. Quelle chance avons-nous! C’est pourquoi
il est dit que c’est toujours une grande bénédiction d’avoir un Maître
vivant. Réalisez-vous cela? Même les incarnations, les avatars, subissent

11
inexorablement cette loi, alors que dire pour l’homme ordinaire?
Ce sont ces choses qui sont enseignées par les Maîtres. Depuis leur
venue sur terre, ils nous expliquent comment agir. “Vous devez naître
à nouveau”. Comprenez-vous l’enseignement fondamental qui est caché
derrière cette phrase? “Vous devez renaître”. Je vous ai expliqué au
cours de mes entretiens ce que signifie “renaître”. Une naissance est
dans ce corps humain, l’autre est dans l’au-delà. Si vous renaissez
quotidiennement — mourir, prendre sa croix chaque jour- le reste suivra
naturellement. Vous échapperez aux effets de la roue de la vie, du
karma. Les Maîtres ne ménagent personne.
Guru Nanak disait: “O Maître, quelle est l’utilité d’être à Vos pieds, si
la Loi du Karma ne s’achève pas?” Il donne en exemple “Quelle est
l’utilité de se réfugier auprès d’un lion, si les chacals hurlent encore
après nous?” C’est vraiment un grand privilège d’être assis au pied
d’un Maître.
“Etre né à nouveau” ou “Etre né deux fois” signifie s’être élevé au-
dessus de la conscience corporelle. En Inde dans les temps anciens,
ces choses étaient enseignées aux enfants de cinq, sept, ou neuf ans
quand ils étaient initiés. Ce qui est appris pendant l’enfance, ce qui est
appris dans le ventre de la mère est acquis pour toujours. Réfléchissez
à cela, nous devrions être très attentifs à la façon dont nous éduquons
nos enfants.
Voici ce qui est dit: “Il faut être né à nouveau, et mourir chaque jour”.
“Apprenez à mourir, ainsi vous pourrez commencer à vivre”. Alors
vous aurez la vie éternelle; vous vous évaderez du cercle perpétuel des
naissances et des morts. Me comprenez-vous? Ceci est un sujet très
délicat. Pourtant nous devons le comprendre, et vivre en conséquence.
Comment cela peut-il se faire? Uniquement par la grâce du Maître! Si
par Sa grâce nous apprenons à mourir pendant la vie, alors seulement
nous connaîtrons la loi de Miséricorde. Lorsqu’on verse des grains
dans un moulin pour les moudre, ils sont tous broyés entre les lames.
Mais si quelques uns restent accrochés au manche du moulin, ils
échapperont à ce sort.

12
Il est dit que c’est une grande bénédiction d’avoir un Maître vivant et
de vivre selon Ses instructions. C’est le plus important. Si vous désirez
vraiment échapper à cette roue sans fin de la vie et de la mort, vous
devez “abandonner la chair pour l’esprit”. Ceci est dit dans la Bible,
et il existe des citations similaires dans d’autres Saintes Ecritures.Mais
la vision des choses change pour celui qui apprend sous la conduite
d’un Maître le processus pratique de l’analyse de soi, et l’élévation au-
dessus de la conscience corporelle (la mort pendant la vie). Ceci aura
pour conséquence de vivre dans le monde sans attachements. Quand
vous vous élèvez au-dessus de la conscience corporelle chaque jour,
tous vos attachements disparaissent. Que vous ayez des milliers de
dollars ou pas d’argent du tout, cela n’aura plus d’importance pour
vous. Vous n’usurperez pas le droit des autres, vous ne verserez pas le
sang des autres parce que vous saurez qu’il vous faudra subir le karma
correspondant à vos actions. Ainsi, quand vous vous élevez au-dessus
de la conscience corporelle, votre vision des choses est entièrement
changée.Vous ne ferez plus rien d’inconvenant, car vous ne voudrez
plus que les actions vous accompagnent après la mort. ”Ce qui est mal
acquis est mal utilisé“.
Le Christ a dit: “Celui qui ne se charge pas de sa croix pour me suivre
n’est pas digne de moi.” Comprenez-vous? “Celui qui perdra sa vie la
trouvera ...” Comprenez-en la signification, les mots sont très clairs,
très simples: si vous vous élevez au-delà de la vie extérieure, vous
obtiendrez la vie éternelle. “Apprenez à mourir, ainsi vous pourrez
commencer à vivre“. “Celui qui perd sa vie à cause de moi, aura la vie
éternelle”. Quelle vie sera perdue? La vie extérieure dont nous nous
retirons. Cela ne signifie pas mourir véritablement, mais il s’agit de
retirer notre attention des choses extérieures et de s’élever au-dessus
de la conscience corporelle. Le Christ a dit: “Vous ferez cela par amour
pour moi“.
Vous trouvez aussi dans la Bible: ”Si un homme veut me suivre”-
écoutez bien ce qu’il dit — ”laissez-le renoncer à lui-même, porter
chaque jour sa croix et me suivre.” Que signifie “porter chaque jour sa
croix”? La croix est le symbole du corps humain debout avec les bras

13
ouverts. Nous devons transcender ce corps. Alors seulement nous
pourrons Le suivre. Un fois que l’on s’est élevé, la vision des choses
change, comme je l’ai déjà dit. Vous ne tourmenterez personne, vous
ne verserez le sang de personne. Votre contact extérieur avec le monde
sera entièrement sincère, honnête, loyal et juste.
Comment pouvez-vous attendre d’être sauvé de la roue des allées et
venues perpétuelles, si vous ne suivez pas les instructions du Maître?
Dire: “Nous n’avons pas le temps, nous avons ceci ou cela à faire, nous
avons des obligations” ne sert à rien. En fin de compte, nous semons
de plus en plus de graines jour après jour.
Ce que l’on appelle la “mort pendant la vie” ou la “mort en Christ” est
nommée en Orient “Fana-fil-Sheikh” ou “mort dans le Maître”. Vous
comprenez? „Apprenez à mourir, ainsi vous pourrez commencer à
vivre“. La “mort en Christ ” signifie se retirer de l’extérieur et entrer
en contact avec la force du Christ à l’intérieur de vous. Comme je l’ai
déjà dit, cela est appelé en Perse „Fana-fil-Sheikh“. Les Maîtres Sikhs
disent en Hindi: “Gur go tobee”, c’est-à-dire “être un dans la tombe
du Guru”. “Moi et mon père sommes un” signifie également cela. L’
initié qui est devenu un avec le Maître, le Maître en Lui, fait l’expérience
de la mort en Christ, ou mort dans le Maître.
Ceci peut nous sauver de ces allées et venues perpétuelles. Aussi
longtemps que nous continuerons à semer des graines nous récolterons,
et nos actions porterons des fruits. Soyez donc attentifs à ne rien semer.
”Quel est cette expérience, après laquelle rien de plus n’est nécessaire
à connaître?“ C’est d’entrer en contact avec la force de Dieu à l’intérieur
de vous. C’est pourquoi toutes les Saintes Ecritures parlent d’une
manière tellement élevée des Maîtres, qui sont le “Verbe fait chair”.
Ils sont véritablement au rang le plus élevé. Maulana Roumi a dit: “Si
vous êtes assis une heure avec le Maître en étant réceptif ( non avec le
corps assis mais l’attention dispersée) cela aura un effet que vous ne
pourrez obtenir même par cent ans de pénitence. Si vous vous asseyez
auprès d’un vendeur de parfum, vous serez parfumé gratuitement juste
par l’atmosphère. Mais s’il vous donne directement un flacon, c’est-

14
à-dire, s’il vous initie à la science de l’au-delà, qu’adviendra-t-il? A
l’instant ou vous viendrez au pied du Maître et qu’Il vous accorde
l’initiation, Il prendra soin de mettre fin à toutes les réactions de vos
actions - à condition que vous suiviez ses instructions à cent pour cent.
Ainsi les Maîtres qui sont le Verbe fait chair peuvent brûler le karma
d’un regard ; tous les péchés et karmas de l’initié peuvent être transpercés
par le regard et la parole du Maître. Les yeux sont la fenêtre de l’âme.
Celui dont l’âme est imbibée de Dieu, Celui qui est cette Force faite
chair, est le “Pain de la vie descendu du Ciel”. Celui qui en mangera
aura la vie éternelle. Comment pouvons-nous manger de ce pain? A
travers les yeux, qui sont la fenêtre de l’âme. En étant assis dans un
état réceptif, en oubliant tous les autres, vous trouverez la paix et votre
mental ne provoquera plus aucun problème, tout sera calme. Ceci n’est
possible que si vous êtes réceptifs, et que vous oubliiez tout ce qui vous
entoure. Si vous descendez dans les profondeurs du silence, vous
découvrirez que le silence devient sonore. Ce sont des faits réels dont
je vous parle.
En présence du Maître, les karmas s’envolent comme feuilles d’automne
dans le vent. Pour quelque temps, aucune pensée n’accapare votre
mental: il est soumis. Réfléchissez-y: c’est aussi une action qui provoque
une réaction. Les moments que vous avez passés avec le Maître, peut-
être cinq ou six minutes, ou même un an, créeront également une
réaction qui n’est pas du tout du même ordre. Le résultat du temps
passé de cette façon est que votre mental ne vous troublera pas si vous
êtes réceptifs; ceci est vrai, que vous soyez physiquement près du
Maître, ou loin de Lui. Naturellement, la présence physique est au-
dessus de tout: vous voyez par vous-même. Mais même ceux qui vivent
très loin, du côté de l’océan opposé à l’endroit où vit le Maître, peuvent
diriger leur attention vers le Maître; c’est identique au fait de pouvoir
entendre une voix par téléphone ou voir une image à la télévision, à
des milliers de kilomètres de distance. Ceci est une loi naturelle: la
science révèle les lois cachées de la nature. Les scientifiques n’ont pas
encore tout découvert, bien qu’ils essayent.

15
Grande est la force de la loi de rétribution, et personne ne peut échapper
à sa fureur — elle s’enfuit pourtant de peur de la mort devant le souffle
puissant du Verbe. Le Maître utilise le Verbe dans ce but quand Il nous
donne un contact avec Lui.
Il existe deux chemins pour épuiser l’immense et illimitée réserve de
nos karmas. Le premier est d’attendre qu’elle s’épuise d’elle-même,
mais je vous ai cité un exemple (et il y en a d’autres) dans lequel une
action faite plus de cent vies auparavant a provoqué une cécité. Combien
cela prendra-t-il de temps? Peut-être des millions d’années, et encore
ce n’est pas certain, car le mental sème indéfiniment de plus en plus.
Ainsi un chemin serait d’épuiser les réserves au cours du temps; ceci
est impossible.
L’autre solution est d’obtenir d’une Ame-Maîtresse une connaissance
et une expérience pratique de la science de la vie, autant dans le monde
physique que sur les plans spirituels, et de travailler dès lors pour
transcender les plans successifs pendant que nous avons la chance et
l’opportunité d’avoir un corps humain; cela n’est possible que dans un
corps humain et dans aucun autre corps.
Il y a donc deux chemins: le premier nécessite des millions d’années
et reste incertain, à cause du mental qui sème encore et encore et qui
devra récolter en conséquence. En suivant le second on cherche un
Maître compétent de Spiritualité qui est capable d’éliminer les dettes
karmiques de l’esprit en déroute. Quand un tel Maître prend dans sa
main le processus d’interrompre le cortège infini des karmas passés,
nous avons beaucoup de chance.
Comme je vous l’ai déjà dit, un Maître Sikh déclara: “Oh Maître, quelle
est l’utilité d’aller vers un Maître, si les karmas ne s’achèvent pas?”
“A quoi bon se réfugier auprès d’un lion, si les chacals continuent de
hurler après nous?” Quand vous venez au pied d’un Maître, il dit: “Bien,
n’en faites pas plus. Jusque là, mais pas plus loin.” Il dit: “Dès
aujourd’hui, suivrez-vous mes instructions? Tenez votre journal
d’introspection, ne commettez pas d’autres fautes. Faites votre auto-
critique, de la même façon dont vous critiqueriez les autres. Si vous

16
dites seulement: “Je suis un pécheur, je suis un pécheur”, cela sera
inutile. Soyez très attentifs à chacune de vos pensée, et entrez en contact
avec la force de Naam (le Verbe), contact qui vous a été donné lors de
l’initiation. Cela vous apportera plus de félicité, et le mental- comment
dire - mourra.
Quand vous obtenez le nectar de l’Eau de la vie et que vous expérimentez
la félicité qui en résulte, le mental abandonne toutes les réjouissances
extérieures. Là où il n’y a aucun désir est Dieu, voyez-vous. Qu’est-
ce que l’homme? Dieu plus les désirs. Qu’est-ce que Dieu? L’homme
sans désirs. Ceux-ci sont créés par le mental sous l’influence des facultés
extérieures. Je pense que cela est très simple. Me comprenez-vous?
Si vous suivez cet enseignement, tout rentrera dans l’ordre. Le Maître
dit en premier: “N’en faites pas plus” Il vous guide sur la voie la plus
élevée. Vous avez ici des autoroutes où les voitures peuvent rouler très
vite. Vous avez aussi une “autoroute” à l’intérieur de vous: la Lumière
et le Son. Allez vite! Sur ce chemin il n’y a pas de ralentissement, vous
pouvez aller directement dans votre demeure éternelle. Le Maître vous
mène sur cette voie rapide vers Dieu. Il n’intervient pas sur le
déroulement des karmas Pralabdha, parce que votre vie s’arrêterait. Il
vous donne cependant un contact avec l’esprit qui est en vous, qui est
le principe de la Lumière et du Son. Le contact avec le Verbe Sacré
réduit en cendres tous les karmas Sanchit et les karmas non fructifiés;
il les annule tous.
Dans le Jap-Ji, Guru Nanak donne un dernier exemple après avoir donné
des instructions concernant la façon de vivre: “Quand les mains, les
pieds et le corps sont sales, on peut les nettoyer avec de l’eau. Quand
les vêtements sont tachés, on peut les laver avec du savon.” Puis il
ajoute: “Celui dont le mental est souillé par le péché ne peut être purifié
que par la communion avec le Verbe; cela vous est donné par le Maître
au premier jour. Il vous donne deux choses: premièrement Il vous élève
au-dessus de la conscience corporelle (la mort pendant la vie), ensuite
il vous met en contact avec le Verbe à l’intérieur de vous. Il vous lave
de tous vos péchés du passé.
Guru Nanak dit aussi: “Les hommes ne peuvent devenir des saints ou
des pécheurs rien qu’avec des mots; ils portent leurs actions où qu’ils
aillent. Ce qui est semé sera récolté. Ô Nanak, les hommes vont et
viennent dans la roue des naissances et des morts selon Sa volonté.”
A la fin du Jap-Ji Il dit: “Nos actions, bonnes ou mauvaises, seront
présentées devant Son jugement. Par nos propres actes soit nous seront
menés plus haut, soit nous serons jetés dans les profondeurs.”
Il y a deux chemins devant nous: le premier est de retourner à la demeure
de notre Père, et l’autre est de chuter. Je veux dire par là que le corps
humain est à un carrefour. Soit vous prenez le sentier du retour à Dieu,
soit vous revenez dans ce monde, c’est tout! Mais vous pouvez
entreprendre le chemin de retour vers Dieu uniquement si vous
comprenez la loi de cause à effet et que vous vivez selon cette
compréhension. Alors seulement le Maître portera Son attention sur
l’annulation des réactions de nos actions. Nous allons vers Lui dans ce
but et Il indique deux façons d’agir. Premièrement Il avertit: “Ne péchez
plus !” Quand mon Maître était là, il arrivait qu’une personne assise
parmi une centaine d’autres se lève et dise: “Maître j’ai commis tel ou
tel péché”. Alors le Maître répondait: “Est-ce que quelqu’un ici veut
subir le poids de cette faute?” Qui oserait? Personne! Alors il disait:
”N’en faites pas plus, et vivez selon l’enseignement.”
Au premier jour il est dit: “Tenez votre journal”. Vous avez beaucoup
de chance. En Inde dans les temps anciens, les gens devaient s’asseoir
plusieurs années au pied du Maître . Lorsqu’Il voyait que le récipient
était propre, alors seulement Il le remplissait. Maintenant vous recevez
quelque chose dès le premier jour.
Deux choses sont données: l’élévation au-dessus de la conscience
corporelle et le contact avec Naam à l’intérieur. Si vous vous élevez
chaque jour, les réactions les plus désagréables ne vous toucheront pas.
Vous deviendrez comme de l’air conditionné! Ainsi, les karmas
Pralabdha ne vous affecterons pas autant qu’aujourd’hui. Votre vision
des choses changera quand vous transcendrez la conscience corporelle.
N’est-ce pas une bénédiction?

18
Guru Nanak conclut le Jap-Ji en disant: “Ceux qui ont communié avec
le Verbe verront leurs labeurs prendre fin, et leurs visages resplendiront
de gloire. Non seulement il seront sauvés, Ô Nanak, mais beaucoup
d’autres seront libérés grâce à eux.” Pas seulement un! Cela est voulu
par le Maître: vous sauver de la roue de la vie et de la mort. C’est
pourquoi il est de la plus haute importance de chercher un Maître
compétent afin de briser le cycle sans fin des naissances, de trouver
refuge à Ses pieds de lotus et d’être libéré de l’influence ensorcelante
de nos actes et de nos actions, qui constituent la Loi du Karma.
Des deux chemins pré-cités, vous avez reçu celui qui est la seule voie
du retour. Il vous a été donné un contact intérieur avec Naam ou le
Verbe, et il vous a aussi été donné le moyen de s’élever quotidiennement
au-dessus de la conscience corporelle, “prendre sa croix chaque jour”.
“Ceux qui ne se chargent pas de leur croix chaque jour ne sont pas mes
disciples”. C’est ce qui est dit par le Christ et tous les Maîtres compétents.
Vous devez être très attentifs à tout ce que vous pensez. Il arrive parfois
que nous parlions de manière frivole, et cela entraîne des réactions.
Vous devez être très discipliné, pensez à deux fois avant de parler, et
quand vous le faites réfléchissez pour savoir si cela est bon ou mauvais
pour les autres. Si cela est bon, alors dites-le dans leur intérêt; sinon
ne dites rien.
Ainsi est la Loi du Karma. Si nous la comprenons... Je pense que cela
est une grande chance d’avoir été guidé sur le bon chemin, par la grâce
de Dieu et par la grâce de notre Maître. Sa grâce agit; par Sa grâce vous
êtes bénis de toutes ces choses. Chaque fois que Baba Jaimal Singh
donnait l’initiation, Il disait: “Maintenant je suis à l’intérieur de vous.
Faites attention à moi, ne pensez pas que je suis loin de vous, et que je
ne vois pas ce que vous faites.” C ’est la Force du Maître à l ‘intérieur.
Ne Le décevez pas! Et même si c’était le cas, Il ne peut pas être déçu.
Je dis toujours: “Soyez vrais envers vous-même”. Si vous l’êtes, la
force du Maître sera à l’intérieur de vous.
Ainsi est la Loi du Karma qui agit inexorablement. Il n’y a pas d’issue,
je vous le dis, ni pour l’homme ordinaire, ni pour les incarnations (

19
dieux, déesses, avatars.... ) Ils ont tous dû la subir. C’est uniquement
par la grâce du Maître que nous sommes sauvés. Vous savez, les
incarnations respectent aussi les Maîtres; Les Maîtres sont leurs Gurus.
Seigneur Krishna avait un Guru , le rishi Ingris, qui a enseigné aussi
cela. Seigneur Rama avait son Guru, nommé Vashisht. Etre assis auprès
d’un Maître est une grande bénédiction, voyez-vous. Il annule toutes
vos actions du passé. Vous devez simplement suivre Ses instructions,
rien de plus. Il ne veut absolument rien en échange, Il est satisfait si
vous êtes sauvés. C’est pourquoi notre Maître à l’âge de quatre-vingt-
dix ans travaillait encore pour le bien de l’humanité. Vu son âge Il
aurait du prendre du repos, mais les Maîtres ne se reposent pas, Ils
continuent à travailler sans cesse pour sauver autant que possible les
êtres humains. Voyez-vous, les Maîtres travaillent directement sous les
ordres de Dieu.
Maintenant vous voyez à quel point vous êtes béni, et quelle chance
vous avez! Premièrement vous avez obtenu un corps humain, et en plus
vous avez reçu quelque chose qui peut vous sauver de ces aller-retours.
Si vous êtes attachés au pouvoir du Maître à l’ intérieur, où irez-vous?
Pourquoi revenons-nous encore et encore dans le monde? Parce que
nous y sommes attachés! Si véritablement nous sommes attachés à la
force du Maître en nous, personne ne pourra nous retenir, nous irons
où Il ira. La Loi du Karma agit très simplement. Vous comprenez à
quel point nous sommes bénis? Nous ne réalisons pas réellement
l’importance du privilège qui nous a été donné.
S’il vous plaît, restez où vous êtes. Vous devez tenir strictement votre
journal, et trouver du temps pour “mourir” quotidiennement. Comprenez-
vous? ”Prenez votre croix chaque jour.” Etre seulement assis ne suffit
pas, élevez-vous au-dessus de la conscience corporelle et entrez en
contact avec le Verbe. Non seulement ici-bas, mais également sur les
plans spirituels qui sont au-delà. Il existe beaucoup de plans — le
macrocosme est dans le microcosme.
Une plus grande guidance est nécessaire. Plus vous serez dévoué aux
instructions du Maître à l’extérieur comme à l’intérieur, plus vite vous

20
atteindrez votre véritable demeure. Ceci est le but ultime de la vie
humaine; toutes les Ecritures le disent. Même les rishis dont les vieilles
âmes se réjouissent de la félicité des plans élevés choisissent le corps
humain quand ils retournent sur terre: c’est uniquement dans ce corps
qu’il est possible de retourner à la demeure éternelle.
Nous sommes compatissants avec les autres, alors pourquoi ne le
serions-nous pas avec nous-même en nous échappant de cette roue des
allés et venues? “La charité commence par soi-même”, n’est-ce pas?
Si nous n’avons pas pitié de nous-même et que nous ne nous sauvons
pas de ce cycle perpétuel, quelle pitié pourrions-nous avoir pour les
autres? Vous devez avoir pitié de vous-même, c’est tout ce que je peux
dire.
Vous avez une chance en or de posséder ce corps humain, mais si cette
chance vous échappe, que ferez-vous? Kabir dit: “Qui peut savoir quand
nous obtiendrons à nouveau un corps humain pour accomplir ce devoir?”
Vous devez considérer tout ceci avec une grande attention.
Si vous suivez exactement l’enseignement, vous êtes sûrs d’aller vers
Dieu. Vous n’aurez plus à revenir. Quand vous êtes sous la direction
du Maître, aucun Seigneur du Jugement ne peut se dresser contre vous;
c’est le Maître qui prend tous les karmas dans sa main, pour vous punir
ou pour vous sauver. Ce pouvoir Lui a été mis dans sa main par Dieu
Lui-même. Le Christ le possédait également, ainsi que tous les autres
Maîtres. Dieu est en eux; Ils sont le Verbe fait chair.
J’espère que vous avez pu comprendre ce que j’ai dit sur cette Loi du
Karma. Essayez! Voilà pourquoi tous les grands hommes ont dit: “Pensez
à deux fois avant de parler”. Guru Arjan dit: “Soyez attentifs aux péchés
que vous commettez inconsciemment”. En parlant de manière frivole,
beaucoup de choses sont créées, voyez-vous. Ne parlez que quand c’est
nécessaire. Cessez de parler à la légère . Considérez également si ce
que vous allez dire sera bon ou mauvais pour les autres. Je pense alors
que vous seriez effrayé du nombre de graines que vous pourriez semer.
Questions et réponses sur le thème Karma
Par Sant Kirpal Singh

Question: Expliquez-nous, je vous prie, la cause du drame de l’existence.


Réponse: Tout est une expression de l’inexorable loi du Karma: le désir
est la cause de tous les attachements et des renaissances. Tant que l’on
ne devient pas Co-travailleur Conscient du Plan Divin par un don total
de soi et une élimination de l’égo, le but de la perfection spirituelle ne
pourra pas être atteint. S’il vous plaît, référez-vous au livre ”La Roue
de la Vie” pour une explication plus détaillée.
Q: Pourquoi nos vies antérieures doivent-elles nous être cachées?
R: Cela a une signification. L’humanité est le reflet du drame fondé
sur l’inexorable loi du Karma, qui agit dans l’union et la séparation
des âmes qui doivent rembourser leurs dettes mutuelles. Si nous avions
connaissances de nos dettes karmiques, et si nous considérions nos
enfants uniquement comme nos débiteurs du passé, la raison et le sens
de leur éducation seraient remis en question. C’est une des principales
fonctions de la force négative de cacher ces vérités aux humains, afin
de maintenir la vie terrestre. Vous serez peut-être étonné d’apprendre
que Kal a obtenu trois concessions de la Force suprême, qui sont
mentionnées dans le Sar Bachan:
1. Personne n’aura connaissance de ses vies antérieures;
2. Personne n’aura le droit de connaître le moment exact de sa mort;
3. Le Maître Vivant ne doit pas donner la Sainte Initiation en
accomplissant des miracles pour attirer les gens, mais uniquement en
tenant des Satsangs; l’initiation ne pourra être accordée aux dévots que
s’ils aspirent à la recevoir.
Q: Lorsque les métaphysiciens guérissent, est-ce le pouvoir de Dieu
ou de Kal ?
R: Les guérisons par la métaphysique sont le domaine de la force

22
négative: les dettes karmiques existantes sont pour un certain temps
écartées, mais elles devront être payées en retour un jour, avec des
intérêts complexes. La Force de Dieu ne punit pas vraiment les âmes,
mais rend justice avec miséricorde conformément à notre Karma. Les
Décrets Célestes ne sont d’aucune façon sujets à l’erreur, et la
Dispensation Divine est invariablement parfumée par la Grâce.
Q: Les Karmas peuvent-ils être appliqués aussi bien à des nations qu’à
des individus ?
R: Oui. Les guerres, les épidémies, les destructions par les incendies
ou les inondations etc...sont les réactions accumulées des dettes
karmiques. Pour de plus amples explications, reportez-vous au livre
”La Roue de la Vie.”
Q: Comment les Karmas agissent-ils dans le règne inférieur des
animaux?
R: Les animaux ou autres formes inférieures de la création sont liés
par leurs dettes karmiques antérieures: ils n’accumulent pas d’autres
karmas durant la période de leur existence. Ils sont nés uniquement
afin de subir leurs Karmas.
Q: Un pécheur comme moi peut-il espérer atteindre Dieu durant cette
existence?
R: Oui, vous pouvez atteindre Dieu durant cette existence à condition
de travailler pour cela strictement selon les directives du Maître. Laissez
Ses paroles habiter en vous et habitez en Lui. Vous avez été gratifié de
la précieuse initiation qui est un visa valide jusqu’à Sach Khand, et
grâce à vos efforts sincères et votre persévérance vous serez béni par
l’accomplissement de votre désir en temps voulu. 1
Q: Dieu accorde-t-il également la grâce à ceux d’entre nous qui se
sont rendus coupables en commettant de graves délits comme moi?:
j’ai tué des centaines de personnes dans des combats pendant la guerre...
Les hommes peuvent se retrouver dans une telle situation où ils sont
obligés de tuer.

23
R: Oui je viens de l’expliquer. Il existe la loi du jugement et la loi de
la grâce: les deux existent. Si une bougie est allumée, l’obscurité est
au-dessous. Et si une ampoule est allumée, c’est au-dessus que se trouve
l’obscurité. Ce sont des lois naturelles. Il existe une loi du jugement et
une Loi de la Grâce. La loi du jugement est: — comment dites-vous?
”Oeil pour oeil, dent pour dent.” Personne ne peut y échapper: Mais il
existe également la Loi de la Grâce. Comment peut-elle être développée?
Je vais vous l’expliquer: lorsque vous devenez conscient, le bien-aimé
de Dieu, Dieu en l’homme; car Dieu seul peut vous donner ce contact
avec Lui. Il vous rencontre à travers un pôle humain dans lequel Il est
manifesté. Lorsqu’un homme le suit et se repent de ses actions passées,
Il le prend sous sa protection.
Vous souvenez-vous de l’histoire où une prostituée alla vers le Christ?
Elle vint à l’endroit où il se trouvait, lava ses pieds avec ses larmes et
les essuya avec ses cheveux. Simon le Pharisien qui était présent, pensa:
”C’est étrange. S’il est un Maître, alors il est devenu infidèle à ses
principes. N’a-t-il pas le bon sens de voir que cette femme est une
prostituée?” Le Christ lui répondit (car il savait lire dans le coeur des
hommes): ”Bien Simon, écoute. Lorsqu’un homme doit à un autre 50
pennies et qu’un autre lui doit 500 pennies, celui de qui ils sont débiteurs
les acquitte tous deux, à qui accorde-t-il la plus grande faveur?” Simon
pensa: ”Peut-être est-il un Maître très hypocrite qui veut cacher son
péché” – car chaque homme pense selon son niveau de compréhension
– et il répondit: ”A celui qui lui doit les 500.” Alors Jésus dit: ”Ecoute,
je viens dans ta demeure et tu ne m’as pas souhaité la bienvenue; tu ne
m’as pas lavé les pieds; tu ne m’as rien offert. Mais elle est venue, elle
a pleuré et avec ses larmes, elle m’a lavé les pieds.” Il dit alors à la
prostituée: “Je te pardonne pour tout ce que tu as fait, car tu es remplie
d’amour.”
C’est aussi la Loi de la Grâce, qui agit si vous vous repentissez et si
vous tombez aux pieds de Dieu-en-l’homme; si Dieu a pu créer le
monde, alors les réactions de vos actions peuvent être annulées. Comme
je viens de l’expliquer, qui est en mesure de pardonner les péchés? Seul
Dieu le peut; Dieu peut pardonner les péchés, n’est-ce pas? Mais le fait

24
est que nous devons nous tenir aux lois qui régissent le plan où nous
vivons et agissons. Quand nous nous élevons au-delà du corps et que
nous devenons des Co-travailleurs Conscients du Plan Divin, toutes
les réactions et tous les karmas seront abolis, comme je vous l’ai déjà
dit.
Telle est la Loi de la Grâce — si nous la méritons. Toutes deux sont
des lois; celle-ci et celle du jugement. Je vous le dis: une graine est
semée. La poule était-elle avant l’oeuf ou l’oeuf avant la poule? Y a-
t-il une solution? Non. La graine fut-elle avant l’arbre ou l’arbre avant
la graine? On n’obtient aucune solution en raisonnant ainsi: Si vous
dépassez ce stade de réflexion et que vous vous élevez au-delà des
plans physique, astral, causal, et que vous devenez Co-travailleur
Conscient du Plan Divin, toutes les semences seront consumées et ne
pourront plus croître. Cela se passe ainsi : si vous êtes père d’un garçon
qui s’est battu avec quelqu’un, le dénoncerez-vous à la police? Vous
le corrigerez vous-même, mais vous ne le livrerez pas à la police. C’est
un peu comme cela.
L’amour est la plus grande des lois. Que signifie aimer? “Suivre mes
commandements”. En général le Maître n’intervient pas, mais ceux
qui s’en remettent entièrement à Lui sont sauvés. Ainsi comme je vous
l’ai dit, il existe deux lois: celle du jugement et celle de la grâce. 2
Que font les Maîtres quand ils viennent dans le monde? Ils règlent
toutes les actions, tous les karmas. De quelle manière? Il n’y a pas de
fin à cela, actions et réactions se succèdent continuellement. Nous
semons de nouvelles graines; certaines portent des fruits, d’autres sont
en attente: cela se poursuit indéfiniment. Même les incarnations ne
peuvent dire: ”J’y échapperai”. Que font les Maîtres pour ceux qui
viennent à eux? Ils établissent une règle de conduite pour leur future
façon de vivre: ne faites du mal à personne, que ce soit en pensée,
parole ou action. Soyez sincère dans toutes vos actions: ne pas jouer
de rôle, ne pas avoir quelque chose dans le coeur et parler différement,
ne pas duper les autres, être chaste en pensées, paroles et actions. Ayez
pour tous de l’amour et servez les autres de manière désintéressée:

25
Cette conduite doit être suivie pendant toute votre vie. Si vous agissez
ainsi, alors vous ne sèmerez plus de nouvelles graines.
Remarque: C’est une jolie pensée...
R: Il y a toutefois de l’espoir. Soyez sans crainte. Tout cela peut paraître
difficile, mais il y a toujours de l’espoir. Mais quelque chose de plus
est donné au disciple pour les réactions: les Maîtres lui donnent un
contact avec Dieu à l’intérieur, avec la Lumière et le Son de Dieu en
lui. Cela a pour effet d’annuler les réactions et de l’aider intérieurement.
Ils ont de l’amour pour tous et naturellement les choses deviennent
ainsi plus faciles. Les karmas qui maintenant portent des fruits et sur
lesquels notre existence actuelle est fondée ne sont pas touchés par les
Maîtres. S’ils le faisaient l’homme mourrait, car ils sont la base de
notre existence actuelle. Que font-ils? Ils donnent de la nourriture à
l’âme— le Pain de la Vie. Ils nous donnent un contact avec le Principe
de la Lumière et du Son à l’intérieur: c’est le Pain de la Vie, et ainsi
l’âme devient forte.
Quel en est le résultat ? Quand les réactions de ces karmas du présent
apparaissent -parfois sous la forme de maladies, de pauvreté, ceci ou
cela...- alors toutes les réactions perdent de leurs douloureux effets, car
l’âme est devenue plus forte. Comme dans le cas d’un combat où un
homme faible se trouve parmi d’autres qui sont très forts; lorsque le
faible reçoit un coup il recule et dit: ”Je meurs!”. Au contraire, les
autres ne prêtent pas attention aux coups qu’ils reçoivent parce qu’ils
sont assez forts.
Les réactions viendront, mais votre âme sera forte en mangeant le Pain
de la Vie; ce qui signifie entrer en contact avec le Principe du Son et
de la Lumière à l’intérieur. De cette façon se passe notre existence.
Quand vous entrez en contact avec Dieu lorsque vous devenez Co-
travailleur Conscient du Plan Divin, tous les karmas qui sont encore
stockés sont brûlés, exactement comme si on faisait griller des graines
dans un four;elles ne peuvent plus germer et se développer. De cette
manière tous les karmas peuvent être éliminés. C’est pourquoi il est
dit: ”Quel intérêt d’aller vers un Maître si ces réactions ne prennent

26
pas fin ? Si vous êtes assis aux pieds d’un lion et avez encore peur des
chacals, quelle est l’utilité d’aller vers le lion ? ”.
De cette manière les karmas peuvent être éliminés: premièrement en
ayant une certaine ligne de conduite, et deuxièmement par un contact
intérieur élevé. 3

1) Extrait de ”Spiritual Elixir” par Sant Kirpal Singh, vol. II, p. 36-45
2) Sat Sandesh, angl., déc. 1976, p. 39
3) Sat Sandesh, angl., déc. 1976, p. 33

27
Encore et toujours des réactions surviennent, mais
pour ceux dont l’âme est forte, qui ont reçu le Pain de
la Vie, elles perdent de leur douloureux effet. Pour le
futur, le Maître pose une ligne de conduite. Pour le
présent, durant lequel nous devons récolter les fruits
de nos actions, Il donne à l’âme de la nourriture afin
qu’elle se fortifie et ne ressente plus les douloureuses
conséquences des actions passées. Pour les réactions
qui n’ont pas encore donné de fruits, Il donne au
disciple un contact avec Dieu à l’intérieur. Lorsque
son oeil intérieur est ouvert, il voit que c’est Lui qui
agit en toutes choses; que nous ne sommes que de
simples marionnettes entre Ses mains. De cette
manière aucune trace d’égo ne subsiste et toutes ces
actions qui furent semées dans le passé et qui
attendent encore pour porter des fruits se font
consumer. Qui sera là pour supporter les
conséquences ?
Tel est le chemin par lequel vous pouvez vous
échapper des réactions du passé.

Kirpal Singh
Comment nous pouvons nous libérer
des réactions karmiques
Extrait d’une conférence du Dr. Harbhajan Singh, Salzbourg,
Juillet 1992
Le sujet d’aujourd’hui est: ”Karma”, qui est d’une extrême importance,
car le Karma est la cause de notre existence, la raison pour laquelle
nous devons toujours revenir dans le corps humain et endurer des
souffrances. Les karmas nous accompagnent jusqu’à notre dernier
souffle. Nos pensées sont très puissantes et de chaque pensée, chaque
action découle une réaction. Je vais tenter de vous expliquer quatre
points centraux: nous devons savoir qu’il n’existe pas uniquement le
corps physique, mais également le corps astral et au-delà. C’est un
vaste sujet, toutefois je vais essayer de l’exposer. Je dois ajouter une
chose: je ne suis pas un orateur professionnel, j’aimerais simplement
vous parler de coeur à coeur. Il ne s’agit pas d’une nouvelle philosophie,
l’homme est plus ancien que toutes les philosophies du monde. Cet
enseignement n’a pas changé et ne changera jamais. Dans les Saintes
Ecritures sont citées les expériences de nos Maîtres compétents, ce qui
y est contenu est dans le corps humain; mais tout ce que l’on peut
expérimenter dans le corps humain ne peut être trouvé dans toutes les
Ecritures du monde entier. Ainsi tous les Maîtres compétents ont dit:
”Frappez et entrez à l’intérieur, c’est une merveilleuse maison dans
laquelle nous vivons!” A ce propos, je ne vais pas seulement vous citer
les Saintes Ecritures, mais je vais également vous faire part de ma vie
pratique, dont mon Maître m’a béni. Le thème dont nous parlons nous
concerne tous, car notre but est un et le même. Nous sommes tous venus
de l’unique et même source et nous devons retourner vers cette même
source. Notre Père est Un et il n’en existe pas un second qui agit dans
le monde. La Force de Dieu est celle qui agit; si nous savons que ce
n’est pas notre moi qui agit, nous pouvons nous libérer d’un grand
nombre de problèmes et nous pourrons ainsi retourner à notre demeure
éternelle.
Que signifie Karma? Cela veut dire être lié par nos propres actions. Je

29
vais essayer de vous expliquer ce qu’est la Force du Christ, la Force
du Maître ou la Force de Dieu. Qui est ce pouvoir? Jésus et le Christ
sont deux: Jésus était le fils de l’homme, le pôle à travers lequel la
force du Christ a agi. Le Christ a vécu avant Jésus, c’est la Force, elle
n’a ni commencement, ni fin; elle nous contrôle ainsi que toute la
création. Nous avons un contact direct et indépendant avec cette force.
Lorsque nous savons cela, nous commençons à partir de là et notre
sujet peut être clarifié. Car si nous prenons les enseignements de tous
les Maîtres compétents, venus à l’Est ou à l’Ouest, à différents endroits
et différentes époques, nous constatons qu’ils enseignèrent unanimement
la même Vérité. Cette Vérité existe dans toutes les Saintes Ecritures
du monde. Ainsi tous ces Maîtres vinrent de l’unique et même source,
et retournèrent à cette même source. Parfois cette force est venue en
tant que Christ, parfois en tant que Guru Nanak et en d’autres temps
sous la forme de Kabir et de Sant Kirpal Singh. Qui est cette force?
C’est la forme rayonnante du Maître qui donne vie à ce corps; quand
elle se retire nous devons le quitter. Notre tâche, nos karmas, notre but
commencent avec cet enseignement, car comme je vous l’ai dit, il
n’existe qu’une Force qui agit. Dans les Saintes Ecritures, il est dit
qu’il n’y a pas un Maître dans un million, peut-être un dans un milliard
d’hommes. Y a-t-il eu des centaines de milliers de Maîtres qui vinrent
dans le monde en même temps que Jésus, Guru Nanak et d’autres
Maîtres compétents? Ils furent les seuls en leur temps! Mais qui furent
donc ceux qui vinrent en même temps qu’eux? Il est dit qu’ils
travaillèrent tous, directement ou indirectement, pour la force négative.
Kabir dit à leur propos qu’ils furent des malfaiteurs. Les conséquences
de nos Karmas proviennent bien plus d’eux que de nous-même. Nous
avons été égarés dans le monde. L’ignorance et l’égarement sont la
cause fondamentale de tous les Karmas.
Aujourd’hui, partout dans le monde les gens disent qu’ils méditent: ils
affirment qu’ils voient le Christ, ou que Guru Nanak leur apparaît. Si
on considère leur vie de plus près, a-t-elle vraiment changé? Non, ils
sont les mêmes qu’auparavant. Le Christ a dit: ”Bénis soient ceux qui
ont le coeur pur, car ils verront Dieu”. Si le Christ s’était réellement

30
manifesté à quelqu’un, celui-ci devrait être devenu un exemple vivant
dans le monde. Notre vie n’a changé en rien, nous sommes restés les
mêmes, nous sommes entraînés vers l’extérieur par nos sens, nous
sommes complètement égarés par le mental et les facultés extérieures
du mental. Je vais tenter de clarifier le sujet dans sa globalité. Quand
vous repartirez, je vous assure que vous aurez le don de la vie entre les
mains.
C’est un très beau thème, car le but de la vie humaine est de parvenir
à une bonne fin, et pour cela nous devons atteindre les valeurs supérieures
de la vie. On ne peut les obtenir avant d’avoir développé en soi la
conscience et la faculté de discernement, qui sont latentes et cachées
dans l’âme. A partir d’un certain point seulement — lorsque nous
reconnaissons la compétence de notre Maître — , elles pourront nous
être révélées. Sans cela, elles demeurent cachées et quand nous quittons
le corps elles le resteront. La compétence de la Force du Maître, de
Dieu ou du Christ est donc sans fin; ainsi il n’existe pas de fin à
l’apprentissage. A travers ce thème nous pouvons expliquer très
facilement comment les karmas peuvent être surmontés. En vivant dans
le monde, vous devez apprendre à y vivre consciemment, à avoir l’art
de vivre. Il n’est pas difficile d’être détaché dans un monde
d’attachement, si vous connaissez vraiment la manière de vivre dans
le monde, comment vivre consciemment, comment utiliser la faculté
de discernement.
De quelle manière les karmas sont-ils créés? Le monde, comme le corps
humain, est le terrain de jeu des forces négative et positive. Ces deux
forces sont les forces motrices du monde; leur but est déterminé avec
exactitude et elles font leur possible pour l’atteindre. C’est comme dans
un champ: comme on sème, on récolte. Si par exemple nous semons
dans un champ des graines de piment, nous récolterons des centaines
et des centaines de piments. Si dans cette même terre nous plantons un
manguier, c’est des centaines de mangues que nous récolterons. Le
piquant du piment et la douceur de la mangue se développent dans la
même et unique terre, ainsi toute action a sa réaction. Nous ne savons
pas ce que nous devons semer et comment nous défaire des réactions.

31
L’homme sème consciemment et inconsciemment des graines qui se
développent et grandissent automatiquement. Il n’existe aucune issue
à cela. Mais les Maîtres nous disent: ”Aussi vrai que deux et deux font
quatre, vous pouvez surmonter ce cercle vicieux si vous en êtes
conscient”. Et comment pouvez-vous en prendre conscience? Nous
allons maintenant en parler. Il existe la loi du karma, mais il existe
également la loi de la Grâce. Quand elle agit, la loi du karma prend fin.
Cela signifie qu’en éliminant la cause, les réactions disparaissent.
Seigneur Rama tua le frère du Roi Lanka. Quand il revint en tant que
Seigneur Krishna, il se reposait dans la forêt lorsqu’un chasseur arriva.
Krishna avait une marque de lotus sur le pied ressemblant à l’oeil d’une
antilope ce qui est le signe des avatars. Le chasseur pensa que c’était
une antilope, tira une flèche et le tua. Avant de quitter son corps, le
chasseur vint vers lui et vit que ce n’était pas une antilope. Alors il
pleura et dit: ”O Seigneur Krishna, je viens de faire une erreur dans
ma vie, j’ai tué un avatar mais ce n’était pas mon intention, pardonne
moi”. Seigneur Krishna répondit: ”Non, il n’y a rien à pardonner. Tu
as fait une bonne chose, parce que lorsque j’étais Seigneur Rama, je
t’ai tué”. Ainsi la réaction est là. Même les avatars sont soumis aux
réactions de leurs propres actes et ne peuvent y échapper. Mais l’homme
est l’entité la plus proche de Dieu. C’est le but de la vie humaine de
retourner à notre demeure éternelle. Notre destin est de devenir comme
Lui. Cela est écrit dans les Saintes Ecritures.
Tous les dieux, déesses, avatars, les anges et forces surnaturelles sont
les serviteurs de ce saint corps. Mais que faisons-nous? Comment
créons-nous les réactions? C’est la question qui se pose.
Chacun désire être heureux dans le monde. Et pour être heureux dans
le monde nous devons créer un désir. Lorsque surgit un désir nous
créons beaucoup de faits négatifs dans notre vie, nous disons des
mensonges, des diffamations et blessons les sentiments d’autrui. Cela
peut aller jusqu’au meurtre! Qu’arrive-t-il lorsqu’un de nos désirs se
réalise? Il devient notre attachement: ”Oh, je suis grand, j’ai pu réaliser
mon désir”. Et lorsqu’il devient attachement, on ne peux pas le quitter,

32
on dit: ”Je l’ai fait, je suis très fort”, alors l’égo s’élève. Ainsi, avec un
seul désir nous sommes affectés par deux problèmes: l’attachement et
l’égo. Après quelques temps, l’objet convoité perd de son attraction,
devient vide et sans goût. Nous devons à nouveau créer un autre désir
afin de ressentir un bonheur éphémère dans le monde. Ce processus se
répète tout au long de notre vie. Et savez-vous ce qui arrive? De
l’attachement proviennent les maladies mentales et de l’égo les maladies
du corps physique. Quand l’homme se trouve affecté par les deux, il
entre dans le cercle de la force négative. A l’heure de sa mort, l’ange
de la mort vient le chercher, tout cela est tragique. Dans les Ecritures,
il est dit qu’il existe deux cercles: l’un positif, l’autre négatif. Celui
qui se trouve dans le cercle négatif ne peut être dans le cercle positif,
et celui qui se trouve dans le cercle positif ne peut être dans le cercle
négatif. Dans le cercle négatif naissent les réactions et le karma. Ils
s’entassent dans notre réserve. Mais avec une vie positive, quand nous
vivons justement, il n’y a pas de réaction. Toute action positive n’entraîne
jamais de réaction. Alors là, nous devons discerner comment nous
débarrasser de ces problèmes parce que l’homme ne peut vivre sans
désirs dans un monde d’attachements. Mais les Maîtres disent: “Nous
le pouvons! Il n’est pas difficile de vivre sans attachements dans un
monde d’attachements”. Notre bateau peut rester sur l’eau, mais l’eau
ne doit pas pénétrer dans le bateau.
Ainsi sans les valeurs les plus élevées de la vie humaine, nous ne
pouvons échapper aux karmas et aux réactions. Il y a beaucoup de
choses à dire à ce propos, parce qu’ils ne finissent pas avec le corps
physique, mais ils continuent dans le corps astral et si nous le quittons
ils iront dans le corps causal, et nous entraîneront encore et encore dans
le monde. Car ni sur le plan physique, ni dans les régions astrale et
causale n’existe de Vérité. Nous devons nous élever au-dessus de ces
régions.
Les Maîtres disent: ”Ce corps humain n’est pas quintuple mais octuple”.
Partout il est dit qu’il est quintuple; qu’il est fait de terre, d’eau, de feu,
de l’air et d’éther. Mais en réalité, il est octuple. Et quels sont ces trois
autres aspects? Ce sont le mental, l’intellect et l’égo. Ils sont la racine

33
de la cause de tous les karmas. L’intellect, le mental et l’égo — parce
qu’ils sont hérités par notre mental qui est le roi des trois mondes —
nous ramèneront dans le corps. Comment se débarrasser du mental et
de l’égo?
Qu’est-ce que le mental? Le mental est constitué de matière. Mental,
maya, force négative, tout cela est appelé ”le mental”. Le mental ne
détient aucune force en lui-même. Il puise sa force en nous, de notre
âme, et l’utilise contre nous tel une plante parasite qui n’a pas de racine,
mais qui tire toute sa nourriture de l’arbre. C’est ainsi que notre âme
se fait dominer par le mental. Le mental ne contient aucune essence en
lui-même. Par exemple les gens ne font pas de différence entre le mental
et l’âme. Nous sommes l’esprit, l’âme, mais nous ne sommes pas le
mental, l’intellect et nous ne sommes pas le corps non plus. Nous
sommes la force conductrice en lui. Ainsi, par exemple, mon mental
peut me dire: ”Bien, mon cher, regarde ce qui se passe derrière toi!”
Je peux alors lui répondre: ”Non, je ne veux pas regarder derrière moi,
si tu en as le pouvoir tu peux le faire!”. Le mental ne sera pas capable
de voir quoi que ce soit. Le mental est matière mais il puise sa force
en nous. Il a le contrôle. Comme le feu, c’est un bon serviteur, mais un
mauvais maître. Et ce n’est pas tout: le mental est le souverain des trois
mondes. Il peut devenir toutes choses, il peut créer n’importe quelle
forme et vous la faire apparaître. Quand les Maîtres viennent dans le
monde, ils nous donnent la juste compréhension, ils nous donnent
l’éveil, ils nous font don d’une conscience supérieure afin que nous
puissions discerner toutes les choses durant notre existence. Si durant
cette existence notre conscience s’élève avec les valeurs suprêmes de
la vie, alors il n’y a plus de problèmes. Tout deviendra très clair pour
nous. Comme nous disons: ”Laisse le soleil se lever, alors je verrai plus
clair”. Car lorsque le soleil brille, vous pouvez tout voir dans son
véritable état. Ainsi l’éveil à l’intérieur est comme le lever du soleil.
Maintenant j’aimerais vous expliquer ce que sont les illusions dans le
monde. Tant que nous ne comprendrons pas cela exactement et que
nous ne connaîtrons pas notre but, la loi de la Grâce ne peut agir.
La loi de la Grâce peut agir immédiatement quand nous nous élevons

34
au dessus des illusions, quand on en est conscient. Comment le savoir?
Lorsqu’on détermine sa vie et que l’on prend une décision. La
détermination et la décision peuvent seulement venir quand on est doté
des faits positifs de la vie. Tant qu’on sera dans le cercle négatif, on ne
pourra pas prendre de décision. Ainsi quand les Maîtres viennent dans
le monde, Ils nous aident à nous rapprocher de la Vérité. La Vérité est
à l’intérieur mais elle est recouverte d’un voile épais. Les Maîtres
écartent le voile de l’ignorance et montrent la Vérité en nous. Ce sujet
dont je vous parle ne concerne pas seulement le corps physique, mais
il le transcende et continuera jusqu’au moment de notre dernier souffle.
Nous devrons vivre éternellement avec notre Père. Quel est notre sujet?
Ce sujet est en même temps le karma et la loi de la Grâce; nous allons
le développer maintenant.
Tous ces karmas, toutes ces réactions, sont la conséquence de notre
manque de juste compréhension. Nous sommes trompés, égarés dans
le monde par de nombreux prétendus maîtres . Nous devons alors
endurer réactions sur réactions et nous sommes liés à elles; notre
existence n’est alors plus que souffrance. Ainsi sera notre fin. L’enfer
dont on entend souvent parler ne fut pas créé par la force divine. Le
Maître demanda à la force négative: ”Comment as-tu créé l’enfer?”.
Vous savez, sur le plan astral se trouve l’enfer et le paradis. Et sur le
plan astral il y a de la lumière en abondance, mais elle provient du
monde astral, qui est plein d’illusions, de miracles ainsi que d’autres
forces surnaturelles. Alors la force négative répondit: ”Tes enfants ont
créé des désirs et je les ai réalisés. De cette manière ils ont renforcés
ma main. Ainsi j’ai pu créer le ciel et l’enfer pour eux”. Il existe un
ciel sur le plan astral, mais ce n’est pas le ciel dont le Christ a parlé.
Le ciel astral n’est pas le véritable ciel, il fut créé par la force négative
et seuls les pieux égoïstes y vivent et y sont attachés. Ainsi, l’enfer et
le paradis sur le plan astral nous lient par les réactions. Comment?
Parce que les personnes pieuses se sont attachées elles-mêmes. Le
Maître leur dit: ”Oui, vous vous êtes enchaînés vous-mêmes, maintenant
vous devez vous délivrer vous-mêmes”. Mais ils ne peuvent le faire.
C’est la condition dans les plans astral et causal. Les forces qui s’y

35
trouvent y vont à cause de leurs désirs. Leurs souhaits étant accomplis,
ils sont liés aux plans causal et astral, ils perdent leur pouvoir de
discernement et leur conscience. Ainsi dans les trois mondes—le monde
astral, causal et supercausal—personne n’est capable de discernement.
Toutes les forces sont liées. Les dieux, déesses et les avatars sont encore
esclaves de la convoitise, de l’égo et de l’avidité. Toutes ces passions
sont là et ils se combattent les uns, les autres. Il est dit qu’il s’y trouve
Brahmapuri et Vishnupuri qui sont devenus très puissants. Il n’y existe
aucune réalité. C’est pour cela que nous devons les transcender.
Qu’y a-t-il sur le plan astral? Je vous dis que dans ce corps vous pouvez
très bien utiliser la faculté de discernement. Que se passe-t-il dans le
corps humain lorsqu’à l’heure de la mort on s’élève au-dessus de la
conscience corporelle? Les gens disent: ”Ici, entre les sourcils se trouve
le siège de l’âme”. Tout le monde le dit, mais où se trouve exactement
le siège de l’âme? En premier, à cet endroit il y a l’intellect, puis il y
a le mental, et au-dessus de cela il y a l’âme. Tant que vous n’êtes pas
libérés de l’intellect et du mental, comment pouvez-vous vous élever
au siège de l’âme? Seulement si vous y êtes conduit, car de là seulement
un Maître compétent peut vous mener au-delà de la région causale.
Lorsqu’on s’élève au dessus du plan causal, on peut voir les causes et
les effets de toutes choses dans le monde. Là, le présent, le futur et le
passé deviennent un et disparaissent instantanément. Et alors de cet
endroit, vous renaissez. Vous entrez dans le paradis dont a parlé le
Christ.
Mais ni dans le plan astral, ni dans le plan causal il n’y a le véritable
paradis. Le paradis est au-delà. Maintenant que se passe-t-il sur le plan
astral? Il y a là une lumière excessive. Il est dit que de nombreux Rishis
et Munis (anciens sages ou voyants) y méditèrent pendant des milliers
d’années, l’histoire le relate. Ils devinrent squelettiques mais ne purent
résoudre le mystère de la vie, car là, il n’y a pas de son. La lumière
sans le son est immobile. La lumière y est abondante, mais dès que
l’âme entre dans cette région, elle se fait capturer par la force négative.
C’est pourquoi cet endroit est aussi appelé piège mortel, et ceux qui
s’y rendent perdent leur conscience à tout jamais. Il n’existe aucune

36
issue si ce n’est la Grâce de Dieu pour nous en délivrer. Les Saintes
Ecritures relatent l’histoire d’un Maître et de son disciple, tous deux
assis en méditation. Le disciple très réceptif, a pu entrer dans le plan
astral plus facilement et plus efficacement que son maître. Car toutes
les personnes qui ont l’audace de prétendre être des maîtres, ne sont
en réalité que des soi-disant maîtres. Dans toutes les Saintes Ecritures,
il est dit que celui qui est commissionné par le pouvoir de Dieu ne dira
jamais qu’il est un Maître, mais il dira: “Je suis le serviteur du Maître”.
Car celui qui agit est unique. Celui qui agit est la Force du Christ, la
Force du Maître. Notre sujet est là. Nous devons le résoudre, nous
devons savoir comment le résoudre. Et que trouvons-nous sur le plan
astral? Il n’y existe que des pouvoirs surnaturels. Il est dit que les riddhis
et les siddhis, les forces miraculeuses y sont parsemées comme de très
belles fleurs. Si nous leur accordons ne serait-ce qu’un regard, nous
serions fascinés et l’on en reviendrait avec des forces miraculeuses.
Tous ces “maîtres” (des centaines de milliers de maîtres, le monde en
est plein) jouent avec nous, nous donnent juste un peu de lumière, disent
que nous méditons. Ce n’est pas le vrai sujet.
Mon but est de vous rapprocher de la solution de votre existence. Méfiez
vous des personnes qui vous racontent avec émotion beaucoup de
choses, de belles expériences qui ne furent jamais enseignées par le
Christ. Les belles paroles du Christ sont: “Apprends à mourir, ainsi tu
pourras commencer à vivre”, “Si les dix portes de ton temple sont
fermées, tu pourras voir la lumière céleste à l’intérieur”. Il insista sur
ces paroles: “Meurs chaque jour!” Une fois que l’on est né à nouveau,
pourquoi revenir dans le monde? C’est la même expérience qui arrive
au moment de la mort. Que signifient les autres expériences pour vous?
Elles vous rendent simplement émotionnel et lient votre vie avec encore
plus de réactions, de telle sorte que plus jamais vous n’en serez délivrés.
Vous y resterez liés à tout jamais. Vous perdrez votre vie. “Ceux qui
commettent une telle chose restent capturés dans le filet de la
transmigration” dit Kabir. Ils retourneront certainement dans la
transmigration car ils ne peuvent vivre que dans l’astral; de là ils iront
à nouveau dans la transmigration. Là, il n’y a aucune issue. La demeure

37
de vos propres principes est en vous. Vous devez en faire le meilleur
usage possible.
Le Christ disait que c’est la même expérience faite à l’heure de la mort.
Avez-vous reçu cette expérience de Lui? D’un Maître? Non. Vous ne
l’avez pas obtenu, je vais vous dire pourquoi. Dans le corps humain,
dans le corps physique, notre mental est toujours astral. C’est pourquoi
nous devenons rapidement très émotionnel, cela est dû au mental astral.
Lorsque nous nous concentrons, nous sommes dans le mental, c’est la
Lumière du mental qui nous conduit directement dans les chakras où
elle y est abondante. Cette lumière n’a rien à voir avec la Sainte Lumière,
elle nous rend émotionnel. Ce n’est rien de plus que ça. Maintenant
qu’y a-t-il à cet endroit? Uniquement des expériences astrales, de la
poussière astrale. Lorsqu’elle se pose sur la poussière physique nous
disons: ”Oh, c’est un maître compétent, il nous a montré un miracle”.
Ce n’est pas la réalité. Cela n’a jamais été l’enseignement d’un Maître
compétent. Et là, la réaction est maximale. Lorsque nous sommes pris
dans le filet de la force négative, on y reste captif.
Seul le Saint Feu brûlera de l’intérieur les réactions des karmas passés.
Il y a d’immenses stocks de karma. Si par exemple quelqu’un souffre
de terribles douleurs physiques, il souhaite être délivré de ce corps,
mais cela n’est pas possible. Il doit éventuellement subir une opération,
mais il ne peut quitter le corps car il existe une très grande barrière,
dure comme de la pierre. Ce sont les réactions des karmas du passé.
Elles sont emmagasinées là depuis des âges. Seul le Saint Feu peut
faire flamber ces stocks et ainsi votre âme peut voir la lumière dès la
première expérience. Votre âme quittera le corps, aussi facilement qu’on
enlève un cheveu sur le beurre. Cela est si facile car cette expérience
est faite avec l’attention du Maître, et ce qu’Il vous donne.
Celui qui est commissionné par la force de Dieu vient avec le Verbe.
Le Verbe est le Feu Saint qui peut brûler tous les karmas du passé; alors
l’âme peut quitter le corps aussi facilement qu’un cheveu est retiré du
beurre. De quoi a-t-on besoin? Premièrement de la juste compréhension.
Quand on pénètre dans le Ciel, on y reçoit deux choses: le pouvoir de

38
discernement qui est avec la Sainte Lumière, et la conscience qui est
avec l’Eau et le Pain de la Vie. Conscience et pouvoir de discernement
sont avec vous, maintenant vous êtes seul avec ces deux choses. Quelle
décision allez-vous prendre dans votre vie? Uniquement celle de vivre
et travailler pour Lui! Quand les Maîtres viennent dans le monde, ils
vivent à cent pour cent pour les autres. Avec chaque pensée vous devez
vivre avec Lui, parce que chaque pensée entraîne une réaction. Il est
si facile d’avoir des pensées positives. Quand on vit avec des pensées
positives, il n’y a pas de réactions. Et s’il n’y a pas de réactions, pourquoi
reviendrions-nous dans le monde? C’est un très, très beau thème, car
notre but est placé devant nous. Nous faisons ce que nous aurions dû
faire, car notre vie est maintenant prédestinée en accord avec notre
Pralabdha karma, la réaction du passé. Personne n’a de temps
supplémentaire, car lorsque ces karmas sont épuisés, nous devrons
immédiatement quitter le corps. Les Maîtres nous disent de mener une
vie positive durant notre séjour physique. Une existence positive est
uniquement possible si on s’élève au-delà des entraves du mental.
Lorsqu’on s’éléve dans le ciel mentionné par le Christ, une fois là on
établit une place en ce lieu. En-dessous du siège de l’âme tout est impur.
Où devez-vous méditer? L’intellect, le mental sont altérés. Où se trouve
le siège de l’âme? Une fois que l’on s’éléve au-delà du niveau des sens
et des entraves du mental on obtient le Pain et l’Eau de la Vie, nous
naissons à nouveau et cela transforme notre existence.
Les Maîtres viennent dans le monde et ce qu’Ils enseignent affecte
l’humanité. On doit suivre le droit chemin. Cela est dit dans la Bible.
Droit et étroit est le chemin, on ne peut pas y emmener le mental et
l’intellect. Le mental est un grand serpent, gros comme un éléphant.
Comment peut-il passer la dixième porte, qui n’est pas plus grosse que
le dixième d’un grain de moutarde? Seule l’âme peut y pénétrer. Le
chemin est très droit mais il est étroit. Vous ne pouvez le suivre que
seul, vous ne pouvez rien prendre avec vous. Là, vous ne pouvez avoir
le moindre désir. Cet enseignement vous aidera à déterminer votre vie.

39
Pour de plus amples informations, veuillez écrire
à l’adresse suivante:

CENTRE POUR L’OUEST:


Unity of Man
Steinklüftstraße 34
A-5340 St. Gilgen
AUSTRIA
Tel.: 0043-6227-7577
Fax: 0043-6227-7630
WWW: http://www.Unity-of-Man.org
e-mail: mail@Unity-of-Man.org

CENTRE PRINCIPAL:
Unity of Man
Kirpal Sagar
District Nawanshar23

Punjab
INDIA
Tel. = Fax: 0091-1823-40 064
Tel. = Fax: 0091-1823-40 437
Vermont, 12 Octobre 1963

39